Tuesday, November 6, 2018
Public Access


Category:
Category: All

06
November 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

  Exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Location:
Pavillon Carré de Baudouin
121, rue de Ménilmontant
75020 Paris
M° Gambetta, Ménilmontant, Pyrénées
France
Phone : +33 (0)1 58 53 55 40
Internet Site : www.carredebaudouin.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"

du 27 avril au 29 septembre 2018, prolongée jusqu'au 2 janvier 2019
du mardi au samedi de 11h à 18h

Personnage clé de l'histoire de la photographie française, Willy Ronis (1910-2009) est l'une des plus grandes figures de cette photographie dite « humaniste », attachée à capter fraternellement l'essentiel de la vie quotidienne des gens. À partir de 1985, Willy Ronis se plonge dans son fonds photographique pour sélectionner ce qu'il considère comme l'essentiel de son travail. Il réalise une série de six albums, constituant ainsi son « testament photographique ». Ces albums inédits sont la matrice de cette exposition.

À l'invitation de Frédérique Calandra, Maire du 20e arrondissement, Willy Ronis par Willy Ronis est à voir et à écouter du 27 avril au 29 septembre 2018, au Pavillon Carré de Baudouin, qui fête ses dix ans cette année, au cœur de ce quartier de Paris qu'il aimait tant.

Devenu reporter photographe en 1936, Willy Ronis mène de front commandes et recherches personnelles. Observant le monde, ses photos dressent une sorte de portrait à la fois intimiste et profond de la société et de l'époque. Elles constituent un immense travelling qui donne à voir, à comprendre et à aimer les gens dans l'ordinaire de leur vie. En plaçant l'homme au centre de son œuvre, en posant sur lui un regard optimiste et bienveillant, Willy Ronis n'en néglige pas pour autant de rendre compte de la dureté de l'époque, d'où ces nombreuses images sur le monde du travail et les luttes ouvrières, marquant son empathie et un engagement social qui perdure tout au long de son œuvre.

Outre les photographies exposées, près de deux cents, réalisées entre 1926 et 2001, le public pourra également feuilleter les albums à partir de bornes composées de tablettes interactives. Par ailleurs, une série de films et de vidéos réalisés sur Willy Ronis sera projetée dans l'auditorium selon une programmation particulière. Une occasion unique d'entrer de plain-pied dans l'univers personnel de l'artiste.

Neuf ans après le décès de Willy Ronis, cette exposition célèbre la clôture de la succession et l'entrée de l'œuvre dans les collections de la MAP, l'établissement du ministère de la Culture qui gère, entre autres, les grandes donations photographiques faites à l'État. Le commissariat de cette exposition est assuré par Gérard Uféras, photographe, l'un des plus proches amis de Willy Ronis, et par Jean-Claude Gautrand, photographe, journaliste et historien de la photographie française. Toutes les photographies exposées font l'objet d'un travail exceptionnel au sein du laboratoire de l'Agence photographique de la Réunion des musées nationaux - Grand Palais, qui les diffuse en exclusivité.

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Pendant le défilé de la victoire du Front populaire, rue Saint-Antoine, Paris, 14 juillet 1936
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Les Amoureux de la Bastille, Paris, 1957
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Le Café de France, L'isle-sur-la-Sorgue, 1979
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

08:00  
09:00 [09:00-22:00] Blue Ocean Awards 2018
Location:
Ministère de l'économie, de l'industrie et de l'emploi
Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique
139, rue de Bercy
75012 Paris
M° Bercy, Gare de Lyon
France
Internet Site : www.minefi.gouv.fr
Description:
5ème édition des Blue Ocean Awards

Placés sous le haut patronage de Bruno Le Maire, ministre de l'économie et des finances et co-organisés par HEC Paris, le cabinet AXESSIO et la Direction générale des entreprises (DGE), les Blue Ocean Awards mettent à l'honneur les entreprises françaises qui créent de nouveaux marchés par leurs produits et services innovants.

Renée MAUBORGNE sera notre invitée d'honneur
Le Professeur Renée Mauborgne, co-auteur avec le Professeur W. Chan Kim des best-seller mondiaux Stratégie Océan Bleu et Blue Ocean SHIFT, sera notre invitée d'honneur.


Agenda prévisionnel de la journée du 6 novembre 2018

- A partir de 9H00 : Salon des finalistes pour rencontrer les finalistes et les sponsors

- 13H30 à 14H00 : Conférence de Presse (accréditation)

- 14H00 à 16H30 : BlueCity, Finale Hackathon, NewBiz Factory
Lancement officiel du programme BlueCity, co-fondé par AXESSIO et Thecamp, qui permet de créer les services de la Ville de demain, en associant grandes entreprises, ville, startups et entrepreneurs issus du Blue Ocean STARTER
Finale du Hackathon HEC Paris, CentraleSupelec
New Biz Factory, le programme intrapreneurs de CentraleSupelec

- 9H00 à 17H00 : Formation à Blue Ocean Strategy et à l'entrepreneuriat

- 17H00 à 20H00 : Cérémonie de remise des Blue Ocean Awards 2018
"Legend" : l'un des gagnants emblématiques depuis 5 ans
"Baby" : startups en train de créer de nouveaux marchés
"Mentor" : PME et grands groupes qui ont déjà créé leur nouveau marché
"Sociétal" : projet / entreprise modèle de "performance sociétale"

- A 20H00 : Cocktail

>> RSVP

www.blue-ocean-awards.com

Blue Ocean Awards 2018

[09:00-21:00] Ventes presse Paul&Joe
Location:
Bastille Design Center
74, boulevard Richard Lenoir
75011 Paris
M° Richard Lenoir, Saint-Ambroise
France
Phone : +33 (0)1 48 06 67 99
Mobile : +33 (0)6 09 66 33 87
Fax : +33 (0)1 48 06 58 16
Mail : info@bastille-design-center.com
Internet Site : www.bastille-design-center.com
Description:
Ventes presse Paul&Joe




[12:00-14:00] Remise du Prix Médicis 2018
Location:
Restaurant La Méditerranée
2, place de l'Odéon
75006 Paris
M° Odéon, RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 43 26 02 30
Mail : restaurant-la-mediterranee@wanadoo.fr
Internet Site : www.la-mediterranee.com
Description:
Le jury du prix Médicis a annoncé jeudi 4 octobre la deuxième sélection de son prix qui sera décerné le 6 novembre. Il a retenu jeudi sept romans français et six romans étrangers en retirant de sa liste "Le lambeau" (Gallimard), sorti en avril et déjà en lice pour le prix Renaudot.

On retrouve en revanche David Diop ("Frère d'âme", Seuil) et Pauline Delabroy-Allard ("Ça raconte Sarah", Minuit) qui figurent aussi dans la sélection du Goncourt. Primo-romancière, Pauline Delabroy-Allard a déjà reçu le convoité prix des libraires de Nancy.

Voici la liste, par ordre alphabétique d'auteurs, de la deuxième sélection du Médicis:

Romans en français :
- Emmanuelle Bayamack-Tam, "Arcadie" (P.O.L)
- Nina Bouraoui, "Tous les hommes naturellement désirent savoir" (JC Lattès)
- Pauline Delabroy-Allard, "Ça raconte Sarah" (Minuit)
- David Diop, "Frère d'âme" (Seuil)
- Pierre Guyotat, "Idiotie" (Grasset)
- Franck Maubert, "L'eau qui passe" (Gallimard)
- Fanny Taillandier, "Par les écrans du monde" (Seuil)

Romans étrangers :
- Horacio Castellanos Moya, "Moronga", traduit de l'espagnol (Salvador) par René Solis (Métaillé)
- Selahattim Demirtas, "L'Aurore", traduit du turc par Julien Lapeyre de Cabanes (éditions Emmanuelle Collas)
- Rachel Kushner "Le Mars Club", traduit de l'anglais par Sylvie Schneiter (Stock)
- Zadie Smith, "Swing Time", traduit de l'anglais par Emmanuelle et Philippe Aronson (Gallimard)
- Peter Stamm, "La douce indifférence du monde" traduit de l'allemand (Suisse) par Pierre Deshusses(Bourgois)
- Yiyun Li, "Cher ami, de ma vie je vous écris dans votre vie", traduit de l'anglais (États-Unis) par Clément Baude (Belfond)

Première sélection essais :
- Peter Ackroyd, "Queer city" (Philippe Rey)
- Bernard Cerquiglini, "L'Invention de Nithard" (Minuit)
- Elisabeth de Fontenay, "Gaspard de la nuit" (Stock)
- Annie Lebrun, "Ce qui n'a pas de prix" (Stock)
- Stefano Massini, "Les Frères Lehman" (Globe)
- Laure Murat, "Une révolution sexuelle ? Réflexions sur l'après-Weinstein" (Stock)
- Jérome Prieur, "La moustache du soldat inconnu" (Seuil)
- Philippe Vasset, "Une vie en l'air" (Fayard)
- Marc Weitzmann, "Un temps pour haïr" (Grasset)

L'an dernier, le prix Médicis avait récompensé Yannick Haenel pour "Tiens ferme ta couronne" (Gallimard) dans la catégorie romans français et l'Italien Paolo Cognetti pour "Les huit montagnes"(Stock) dans la catégorie romans étrangers. Le prix Médicis de l'essai avait été décerné à l'Américain Shulem Deen pour "Celui qui va vers elle ne revient pas" (Globe).




Le prix Médicis décerné à Pierre Guyotat pour « Idiotie »

L'écrivain, né en 1940 et révélé par « Tombeau pour cinq cent mille soldats », a déjà obtenu lundi un prix Femina spécial pour l'ensemble de son œuvre.

Le prix Médicis a été attribué mardi 6 novembre à Pierre Guyotat pour Idiotie (Grasset). Il y a quarante huit ans, la non-attribution de ce prix au même auteur pour Eden Eden Eden (Gallimard) - interdit à l'affichage, la publicité et la vente aux mineurs par le ministère de l'intérieur, objet d'une pétition internationale - avait provoqué le départ de Claude Simon du jury.
Etaient également en lice cette année : Arcadie, d'Emmanuelle Bayamack-Tam (P.O.L), Tous les hommes désirent naturellement savoir, de Nina Bouraoui (JC Lattès), Ça raconte Sarah, de Pauline Delabroy-Allard (Minuit), Frère d'âme, de David Diop (Seuil), Par les écrans du monde, de Fanny Taillandier (Seuil), et L'Eau qui passe, de Franck Maubert (Gallimard).


Immense écrivain

Avant le Médicis, Pierre Guyotat avait été récompensé, la veille, par un prix Femina spécial pour l'ensemble de son œuvre ; le 9 novembre, il doit recevoir le prix de la langue française. C'est un immense écrivain qui se retrouve ainsi célébré, à l'occasion de la parution d'Idiotie, l'un des textes les plus accessibles de l'auteur révélé par Tombeau pour cinq cent mille soldats (Gallimard, 1967) né en 1940. Il construit depuis les années 1960 une œuvre qui réinvente la syntaxe, mais se plie, depuis une dizaine d'années, à une langue plus usuelle dans sa branche autobiographique, à laquelle appartient Idiotie.


Ce livre revient sur l'avant Tombeau pour cinq cent mille soldats, extraordinaire livre de l'horreur et de la violence, inspiré à l'auteur par son expérience de la guerre d'Algérie. Evoquant l'entrée dans l'âge adulte de Guyotat, entre 1958 et 1962, Idiotie se déroule essentiellement en Algérie, guerre pour laquelle le père de l'écrivain lui avait obtenu un sursis, mais à laquelle le jeune homme avait décidé de participer en soldat. Nous sommes à l'époque où il commence à se faire publier (Sur un cheval, Seuil, 1961), et ses écrits lui valent de longues séances d'interrogation, ainsi que le cachot, au secret, pendant trois mois, pour « atteinte au moral de l'armée ».

Idiotie est un texte essentiel pour comprendre le parcours personnel et littéraire de Guyotat, son rapport au colonialisme, à la pornographie, à l'abjection. « Politique jusque dans l'intime, Idiotie donne vie et voix à un corps ayant vécu l'humiliation par le verbe », écrivait Claro, le feuilletoniste du « Monde des livres », lors de sa parution. Lire le « feuilleton » de Claro sur Idiotie


Médicis étranger et Médicis essai

Annoncé en même temps que le prix Médicis, le Médicis étranger récompense Le Mars Club, de Rachel Kushner, traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Sylvie Schneitter (Stock), tandis que le Médicis essai revient au livre Les Frères Lehman, de Stefano Massini (Globe), traduit de l'italien par Nathalie Bauer. Cette fresque revient en près de 850 pages et 30 000 vers sur l'histoire de la banque Lehman Brothers, depuis l'arrivée à New York, en 1844, du premier des trois fondateurs de la banque, jusqu'à l'effondrement de celle-ci, le 15 septembre 2008.







[15:00-22:00] Vernissage du Salon Fine Arts Paris
Location:
Carrousel du Louvre
99, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Mail : communication@parisexpo.fr
Internet Site : www.carrouseldulouvre.fr
Description:
Du 7 au 11 novembre 2018

Horaires d'ouverture au public
Mardi 6 novembre 2018 - Vernissage de 15h à 22h
Mercredi 7 novembre 2018 - de 14h à 20h
Jeudi 8 novembre 2018 - Nocturne de 12h à 22h
Vendredi 9 novembre 2018 - de 12h à 20h
Samedi 10 novembre 2018 - de 12h à 20h
Dimanche 11 novembre 2018 - de 12h à 19h

Créé en 2017 par les organisateurs du Salon du dessin, en partenariat avec Paris Tableau, la seconde édition du salon FINE ARTS PARIS, s'installera au Carrousel du Louvre du 7 au 11 novembre 2018.

https://finearts-paris.com

Vernissage du Salon Fine Arts Paris








[16:00-21:00] Vernissage "Un rêve d'Italie - La collection du marquis Campana"
Location:
Musée du Louvre
Place du Carrousel
75058 Paris Cedex 01
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 40 20 50 50
Fax : +33 (0)1 40 20 54 52
Internet Site : www.louvre.fr
Description:
Hall Napoléon

Un rêve d'Italie
La collection du marquis Campana

Du 7 Novembre 2018 au 11 Février 2019

Giampietro Campana a constitué la plus grande collection privée du 19e siècle, qui rassemblait aussi bien des objets archéologiques que des peintures, des sculptures et des objets de la Renaissance. Cette collection se caractérisait à la fois par l'abondance et la qualité de ses pièces, incluant de nombreux chefs-d'oeuvre, du Sarcophage des Époux à La Bataille de San Romano de Paolo Uccello et aux sculptures de Della Robbia. À travers cette collection, Campana souhaitait mettre en lumière le patrimoine culturel italien, au moment même où émergeait l'Italie comme nation.

La collection a eu une histoire dramatique : constituée entre les années 1830 et 1850, elle a été vendue par les États pontificaux après le procès pour malversation intenté à Campana, alors directeur du Mont-de-piété. Une partie importante de la collection a été achetée par le tsar Alexandre II et est venue enrichir les collections du musée de l'Ermitage ; le reste a été acheté par Napoléon III et a été partagé entre le musée du Louvre et les musées de province.

L'exposition permettra de donner, pour la première fois depuis 160 ans, une image complète de la collection, grâce à une collaboration exceptionnelle entre le musée du Louvre et le musée de l'Ermitage. Elle présentera la personnalité romanesque de Campana et la société dans laquelle il évolua, l'histoire de la collection, la reconstitution de salles du musée Campana à Rome, le goût du collectionneur pour les pastiches et les faux. Elle mettra également en lumière l'influence immense de la collection Campana dans l'art et l'artisanat de la seconde moitié du 19e siècle.

Commissaire(s) :
Françoise Gaultier et Laurent Haumesser, musée du Louvre, et Anna Trofimova, musée de l'Ermitage, Saint-Pétersbourg

Vernissage "Un rêve d'Italie - La collection du marquis Campana"
Allégorie du Printemps
© RMN-Grand Palais (musée du Louvre) / Stéphane Maréchalle









[17:00-21:00] Stan Manoukian dédicace Zoologia
Location:
Arts Factory / Bastille
27, rue de Charonne
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Bastille
France
Mobile : +33(0)6 22 85 35 86
Mail : artsfactory@free.fr
Internet Site : www.artsfactory.net
Description:
ZOOLOGIA
Le bestiaire fantastique de STAN MANOUKIAN
lancement & dédicace mardi 6 novembre 2018 de 17h à 21h

Héritier de Gustave Doré, Franklin Booth ou Bernie Wrightson, le dessinateur Stan Manoukian se fait cryptozoologue et recense, depuis plus de 10 ans, d'incroyables créatures entre faune et flore, réalité et imaginaire. Effrayantes ou craquantes, inquiétantes ou comiques, toujours mystérieuses, les voici enfin répertoriées et classifiées sous la forme d'un bestiaire d'autrefois. Il rejoint avec ce très bel ouvrage de 200 pages le catalogue Cernunnos, aux côtés d'artistes majeurs tels que Ryan Heshka, Marion Peck et Mark Ryden.

###

Depuis l'enfance, Stan Manoukian se passionne pour le dessin, puisant son inspiration dans la science-fiction rétro, les films classiques de monstres et les romans d'Edgar Poe, Lovecraft, Mary Shelley ou encore Jules Verne. Il débute en France et aux États-Unis comme dessinateur de bandes dessinées, designer et storyboarder pour le cinéma et la publicité.

En 2007, il entreprend un défi artistique personnel : dessiner un monstre par jour pendant un an. Depuis, l'exploration de son monde fantasmagorique le pousse vers des projets de plus en plus ambitieux, testant diverses techniques, passant du dessin à la sculpture. Il s'inscrit désormais dans la génération du post lowbrow, avec des compositions fourmillant de créatures oniriques, qui ne sont pas sans rappeler la peinture romantique du XIXe siècle. Stan Manoukian affine une écriture graphique unique grâce à une technique de hachures et d'estompe produisant, à l'encre ou à la mine de plomb, un rendu de gravure. Internationalement reconnu, son travail a fait l'objet de plusieurs expositions et de livres aux États-Unis, au Japon, en Australie et en Europe.

###

ZOOLOGIA
Le bestiaire fantastique de Stan Manoukian
éditions Cernunnos
format : 21.8 x 28.7 cm
200 pages sous couverture cartonnée / 39.95 €

###

une soirée proposée dans le cadre de l'exposition
HEY! GALLERY SHOW #2

Stan Manoukian dédicace Zoologia

[17:00-20:00] Vernissage d'Alexis Poliakoff
Location:
Galerie Pixi
Marie Victoire Poliakoff
95, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 25 10 12
Mobile : +33 (0)6 11 90 29 35
Fax : +33 (0)1 43 25 10 12
Mail : galeriepixi@free.fr
Internet Site : www.galeriepiximarievictoirepoliakoff.com
Description:
Dans le cadre de PhotoSaintGermain

Vernissage d'Alexis Poliakoff

[17:00-21:00] Vernissage de JR "Momentum, la mécanique de l'épreuve"
Location:
Maison Européenne de la Photographie
MEP
5-7, rue de Fourcy
82, rue François Miron
75004 Paris
M° Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 78 75 00
Fax : +33 (0)1 44 78 75 15
Mail : olaurent@mep-fr.org
Internet Site : www.mep-fr.org
Description:
pour la réouverture de la MEP

Exposition du 7 novembre 2018 au 10 février 2019

« Momentum, la mécanique de l'épreuve » est la première grande exposition de JR au sein d'une institution française. Elle rassemble notamment les premières photographies de l'artiste, des collages de format monumental de ses plus grands projets, et plusieurs installations inédites.

Travaillant à la fois la photographie, le cinéma, le spectacle vivant et les arts visuels en général, JR mobilise des communautés, des quartiers et des villages entiers. Par des formats démesurément grands, il donne une voix aux anonymes.

L'exposition présente de nombreux projets et immerge le visiteur au sein même du processus créatif de JR, en revenant sur ses débuts lorsqu'il réalisait des graffitis, ainsi que sur ses premières photographies et ses premiers collages. Le parcours de l'exposition présente également des séries d'envergure : Portrait d'une génération (un projet d'affichage illégal de portraits réalisés avec un objectif 28 millimètres) ; Women are heroes (soulignant la dignité des femmes qui sont souvent les premières victimes lors de conflits ou de guerres) ; The Wrinkles of the City (dont les actions visent à révéler l'histoire et la mémoire d'un pays ou d'une ville en se focalisant sur les rides de ses habitants) ; Unframed (dans lequel JR s'approprie des images réalisées par d'autres photographes et qu'il recontextualise en leur donnant un sens nouveau)...

L'exposition « Momentum, la mécanique de l'épreuve » dévoile également une fresque interactive inédite. Celle-ci explore l'impossible contrôle des armes aux États-Unis. À travers des centaines de portraits et d'entretiens, et grâce à une plateforme en ligne spécialement conçue pour l'occasion, JR invite le visiteur à découvrir les témoignages et points de vue de nombreux personnages.

Vernissage de JR "Momentum, la mécanique de l'épreuve"

[17:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Palpitations et chuchotements"
Location:
Le 6, Mandel
Naturelei
6, avenue Georges Mandel
1, rue Greuze
75116 Paris
M° Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 42 27 27 93
Mobile : +33 (0)6 09 84 77 05
Fax : +33 (0)1 45 05 30 26
Mail : contact@naturelei.com
Internet Site : www.naturelei.com
Description:
Peintures et sculptures
Abie Loy Kemarre et Pierre Ribà

Vernissage-cocktail le mardi 6 novembre de 17h à 22h
Exposition du 7 novembre au 15 décembre 2018

Vernissage de l'exposition "Palpitations et chuchotements"

[17:00-20:00] Vernissage de l'exposition "Polish Independence Poster"
Location:
Centre Malesherbes de l'Université Paris-Sorbonne
108, boulevard Malesherbes
75017 Paris
M° Malesherbes
France
Internet Site : www.paris-sorbonne.fr
Description:
La Galerie Roi Doré, la plateforme Art-maniac et le Centre
de civilisation polonaise - Université Paris-Sorbonne
ont le plaisir de vous inviter à l'exposition

Polish Independence Poster

Vernissage le mardi 6 novembre 2018 à 17h00
au Centre universitaire Malesherbes - Amphithéâtre 122

L'exposition présente une sélection de 20 affiches polonaises de l'indépendance de différentes époques liées à la lutte, au sens large, pour la liberté et l'indépendance. Parmi ces dernières, nous retrouvons des affiches appelant à la lutte armée (datant de la Première et Deuxième Guerre mondiale ou de la guerre soviéto-polonaise), au soutien d'actes armés ou à l'aide humanitaire aux victimes des conflits, mais également des affiches de propagande soutenant et promouvant diverses visions - sociale, économique et politique - de la Pologne libre.

L'approche chronologique du sujet permet avant tout, de montrer l'histoire de la Pologne et les moments cruciaux au cours desquels se dessinait et se décidait la forme de l'État. On retrouve parmi les affiches présentées, celles de la Première et Deuxième Guerre mondiale, de l'entre-deux-guerres et de l'après-guerre (y compris des affiches de Solidarnosc ou liées à l'introduction de la loi martiale). Ainsi, outre les événements historiques importants, l'exposition familiarisera également le public avec les changements sociaux, économiques et politiques de la société polonaise des 100 dernières années.

La large sélection d'affiches présentées, soigneusement choisies en fonction de leur valeur historique mais aussi esthétique, offre également la possibilité de suivre l'évolution de l'art de l'affiche - un domaine dans lequel les artistes polonais jouissent d'une réputation inébranlable et bien méritée (la célèbre « école polonaise de l'affiche ») - et le rôle et l'engagement des artistes dans la lutte pour l'indépendance et la formation de l'État.

L'exposition s'inscrit dans le cadre des célébrations du centenaire du retour à l'indépendance de la Pologne et commémore à la fois cet événement majeur et les cent dernières années de l'histoire polonaise. L'exposition fait partie du projet « Au service de l'art et de la patrie » organisé par la Galerie Roi Doré et la plateforme Art-maniac, visant à promouvoir la connaissance de l'histoire de la Pologne - des événements liés au recouvrement de l'indépendance de la Pologne depuis ce moment crucial jusqu'à aujourd'hui - ainsi que des relations entre l'art et l'histoire. Le projet « Au service de l'art et de la patrie » accorde une attention particulière au rôle des artistes impliqués dans la lutte pour une Pologne libre et indépendante.

L'exposition fait partie des célébrations officielles du centenaire du retour à l'indépendance de la Pologne.

L'exposition est accompagnée d'une conférence sur l'Histoire polonaise du XXe siècle dans le cinéma (Kinga Callebat, Sorbonne Université, UFR d'Etudes slaves, Département de polonais) et d'un concert (œuvres de Chopin, Wieniawski, Paderewski, Penderecki....)

Inscription indispensable pour tout public extérieur à la Sorbonne. Merci d'envoyer un mail à : centre-civilisation-polonaise@sorbonne-universite.fr (jusqu'au dimanche 4 novembre)

Polish Independence Poster

Vernissage de l'exposition "Polish Independence Poster"

[17:30-20:00] Vernissage de François Cabrit "Eclat de nature"
Location:
Association culturelle franco-japonaise de Tenri
Espace culturel Bertin Poirée
8, rue Bertin Poirée
75001 Paris
M° Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 76 06 06
Fax : +33 (0)1 44 76 06 13
Mail : ecbp@tenri-paris.com
Internet Site : www.tenri-paris.com
Description:
François CABRIT / Peinture
« Eclat de nature »

L'œuvre de François Cabrit se compose surtout de paysages. Ceux-ci ont longtemps été de format panoramique ; mais depuis ces toutes dernières années, ce sont essentiellement des gros plans sur des éléments de sous-bois ou de bords de mers : troncs, cours d'eau, rochers. L'ambiance y est humide et fraîche, ombreuse et pailletée.
Les différentes sections de cet espace ont chacun la même intensité optique, ce qui procure un sentiment d'irréalité.
C'est pourquoi ces fragments de nature ont quelque chose d'absolu et d'entier, comme si le peintre, dans sa boulimie, avait voulu mettre dans chaque paysage, la vision des peintres qui l'ont précédé.

Exposition : du mardi 6 au samedi 17 novembre
Vernissage : mardi 6 novembre, 17h30-20h

Vernissage de François Cabrit "Eclat de nature"

[17:30-20:30] Vernissage de l'exposition "John Gossage / Guido Guidi"
Location:
SAGE Paris
1 bis, avenue de Lowendal
75007 Paris
M° Ecole Militaire, Saint-François-Xavier, Varenne
France
Phone : +33 (0)1 47 05 05 20
Mail : info@sageparis.com
Internet Site : www.sageparis.com
Description:
6 novembre 2018 - 9 février 2019

L'exposition présente un ensemble important de tirages anciens de John Gossage et de Guido Guidi, continuité du dialogue vieux de 25 ans entre deux amis.
Comme le dit Guido, John Gossage et lui, sont frères, et puisqu'aucun d'eux ne parle la langue de l'autre, ils parlent «la langue photographie». Lorsque l'on regarde leurs œuvres on comprend immédiatement pourquoi.
Leurs œuvres soulignent toujours l'importance de ce qui semble banal, de ce qui est invisible jusqu'à ce qu'elles attirent votre attention sur cette invisibilité. Et tout cela à travers une pureté émotionnelle, esthétique et poétique rare.
Comme Guido Guidi le dit : «L'esprit réside dans la simplicité, pas dans la rhétorique.»

Vernissage de l'exposition "John Gossage / Guido Guidi"
John Gossage, 117, 2000
Gelatin silver print
Image : 16.5 x 13.6 cm ; Framed : 37 x 29.5 cm
Signed and dated verso

Vernissage de l'exposition "John Gossage / Guido Guidi"
Guido Guidi, Rimini Nord, 1991
C-print on Fujicolor Crystal Archive paper (2018)
Image 19 x 24 cm ; Framed 46 x 41 cm
Signed and dated verso
Edition of 5 + 2AP










[18:00-21:00] 3ème édition des Trophées Etudes et Innovations
Location:
La Grande Crypte
69 bis, rue Boissière
75116 Paris
M° Victor Hugo
France
Mobile : +33 (0)6 80 21 18 73
Internet Site : www.lagrandecrypte.com
Description:
La 3ème édition des Trophées Etudes et Innovations organisée par OFFREMEDIA avec Syntec Etudes aura lieu demain soir. Pour la première fois, la cérémonie est couplée avec les Trophées des Etudes destinés aux étudiants. 9 prix professionnels et 3 prix étudiants seront remis.
Le jury des prix professionnels était composé de Laure Debos (Publicis Media), Sabine De Wolf (Sephora), Jean-Claude Dubost (Carrefour), Denis Guiot (Université Paris Dauphine), Henri-Jacques Letellier (Procter & Gamble), Emmanuel Malard (Samsung Electronics France), Valérie Sacriste (Universite Paris Descartes) et Sandrine Seksik (McDonald's France).
Le jury était animé par Eric de Rugy.


Le palmarès de la 3ème édition des Trophées Etudes et Innovations organisée par OFFREMEDIA avec Syntec Etudes et le soutien de Bilendi a été révélé hier soir lors d'une remise des prix qui a réuni 300 personnes. L'événement a été couplé, pour la première fois, avec les Trophées des Etudes décernés aux étudiants organisés par Syntec Etudes, l'OPCA Fafiec, le Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation et Concepteurs d'Avenirs.
Au total, 8 trophées Or ont été décernés ainsi que 8 trophées Argent et un Grand Prix.

Le Grand Prix des Trophées Etudes & Innovations a été décerné à IPSOS pour l'étude «Comprendre le rapport au luxe : L'I.A appliquée au langage et photos».

Détails du palmarès :

Catégorie : Démarche et approche méthodologique, innovation dans le recueil de données, co-création
Or
Décerné à : Repères / Institut Paul Bocuse
Pour l'étude : Mieux évaluer une expérience gastronomique en intégrant une dimension émotionnelle

Argent
Décerné à : Strategir / Firmenich
Pour l'étude : L'immersion virtuelle 360° pour donner vie aux tests de produits

Catégorie : Innovation et développement de nouveaux produits/Services
Or
Décerné à : CSA Research / Gameloft / Canal
Pour l'étude : Game Quest, la gamification des questionnaires

Argent
Décerné à : BVA / Orange
Pour l'étude : Sprint Homelan - UX et méthodes agiles : comment améliorer en continu et de façon significative l'expérience client ?

Catégorie : Accompagnement et Activation
Or
Décerné à : iligo / Bultex
Pour l'étude : Biendormir.com, une étude plateforme pour la communication

Argent
Décerné à : CSA Research / Syndicat de la Presse Sociale
Pour l'étude : L'illectronisme en France

Catégorie : Data Intelligence / Marketing Sciences
Or
Décerné à : TF1 Publicité / 3W.relevanC / Marketing Scan / Kantar Worldpanel / Havas / Puget
Pour l'étude : Quelle efficacité d'un ciblage data TV + Catch up ? 1ère mesure d'efficacité sur les ventes d'un dispositif cross canal TV - Digital pour Puget

Argent
Décerné à : Médiamétrie
Pour l'étude : Data Checking

Catégorie : Consommateur, shopper et expérience client
Or
Décerné à : IPSOS / McDonald's
Pour l'étude : Quelles opportunités pour McDonald's sur la période estivale ?

Argent
Décerné à : Repères / Labeyrie Fine Foods
Pour l'étude : Labeyrie Fine Foods : Conquête internationale

Catégorie : Média, Audience et Publicité
Or
Décerné à : IPSOS et Affimétrie
Pour l'étude : Audience de la communication extérieure

Argent
Décerné à : Harris Interactive / Lagardère Publicité
Pour l'étude : Vidéo Kids - la génération du tout écran

Catégorie : Efficacité de la communication
Or
Décerné à : IPSOS / Lagardère Publicité / Mondadori MediaConnect / Prisma Media Solutions
Pour l'étude : Food Brand Trust

Argent
Décerné à : iligo / Mondadori MediaConnect
Pour l'étude : Comprendre l'efficacité media par l'expérience consommateur

Catégorie : Tendances et prospectives
Or
Décerné à : IPSOS
Pour l'étude : Comprendre le rapport au luxe : L'I.A appliquée au langage et photos

Argent
Décerné à : Kantar Public / 366
Pour l'étude : Françaises, Français etc.

Le jury était composé de 8 annonceurs et spécialistes des études : Laure Debos (Publicis Media), Sabine de Wolf (Sephora), Jean-Claude Dubost (Groupe Carrefour), Denis Guiot (Université Paris Dauphine), Henri Jacques Letellier (Procter & Gamble), Emmanuel Malard (Samsung), Valérie Sacriste (Université Paris Descartes), Sandrine Seksik (McDonald's).
Le jury était animé par Eric de Rugy (Delight).

[18:00-21:00] Nocturne de l'exposition de Christian Lacroix "La Princesse de Clèves"
Location:
Carré Rive Gauche
Quai Voltaire, rue des Saints-Pères, rue de l'Université, rue du Bac, rue de Lille
rue de Beaune, rue de Verneuil, rue Allent
75007 Paris
M° Rue du Bac, Saint-Germain-des-Prés, RER C Musée d'Orsay
France
Phone : +33 (0)1 42 60 70 10
Mail : info@carrerivegauche.com
Internet Site : www.carrerivegauche.com
Description:
galerie gallimard
30-32 rue de l'Université, 75007 PARIS
01 49 54 42 30
contact@galeriegallimard.com

Vernissage de Christian Lacroix "La Princesse de Clèves"

Christian Lacroix illustre La Princesse de Clèves.

Jusqu'au 24 novembre
du mardi au samedi de 13h à 19h

La Galerie Gallimard est heureuse d'accueillir un nouvel accrochage consacré aux illustrations et dessins originaux réalisés par Christian Lacroix pour illustrer La Princesse de Clèves de Madame de Lafayette. Une cinquantaine d'œuvres graphiques originales (aquarelles, collages, dessins) ainsi que des céramiques et des toiles réalisés en exclusivité pour la Galerie, sont exposés et mis en vente pendant près de 6 semaines dans l'espace de la Galerie Gallimard mis en scène par Christian Lacroix.

Amoureux des livres, des mots, de la littérature et des beaux ouvrages, Christian Lacroix a relevé le défi de s'approprier, en le revisitant graphiquement, le texte de Madame de Lafayette. Designer et scénographe, décorateur et costumier, illustrateur et plasticien, cet arlésien de naissance et de cœur aime toucher à tout ce qui l'inspire et le passionne. Après trente ans de haute couture et de mode, il travaille désormais pour la scène (pour la Comédie Française - Lucrèce Borgia actuellement, le Théâtre des Champs-Elysées, ou encore l'Opéra comique et les Opéras de Paris, Francfort, Vienne et Berlin), il dessine et peint, ou encore réalise la conception d'hôtels et d'expositions, de tramways et de céramiques.

Le 11 octobre paraît aux Éditions Gallimard La Princesse de Clèves de Madame de Lafayette, illustrée par Christian Lacroix dans la collection Blanche grand format illustrée de 65 dessins et croquis originaux accompagnée d'un marque page. Format 250 x 325 mm - 208 pages - 42€

Vernissage de Christian Lacroix "La Princesse de Clèves"
Palette graphique, collage - 42 x 60 cm © Monsieur Christian Lacroix, 2018.

Vernissage de Christian Lacroix "La Princesse de Clèves"
1. Gouache et aquarelle (1 500€)

Vernissage de Christian Lacroix "La Princesse de Clèves"
2. Gouache, aquarelle et crayon (1 200 €)

Vernissage de Christian Lacroix "La Princesse de Clèves"
3. Gouache et encre (1 200 €)

[18:00-21:00] Vernissage d'Alan Eglinton "Only The Fires Say"
Location:
Galerie Madé
Eyemade Photographers
30, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 53 10 14 34
Mail : made@galeriemade.com
Internet Site : www.galeriemade.com
Description:
jusqu'au vendredi 14 décembre 2018

Rencontre et signature de son livre "Only the fires say" paru aux Editions Poursuite

La Galerie Madé expose "Only the fires say" du photographe Alan Eglinton dans le cadre de Photo Saint-Germain.

Alan Eglinton est né en Angleterre en 1980 et diplômé de l'ENSP d'Arles. A travers l'interaction de photographies et d'écritures, ses projets explorent les thèmes de «home» et du déracinement. Son travail a été exposé à la Galerie Michèle Chomette, au Bal et au Magasin de Jouets. En 2018, il exposera sa série « Yes, No, Maybe » à la Biennale de la Photographie de Mulhouse et son livre photo « Only The Fires Say » paraîtra aux Editions Poursuite. Il vit actuellement en Ecosse.

« Only the fires say » propose par un enchaînement méthodique d'images, un récit visuel et perceptif. Les assonances et les dissonances entre les impressions (chaud et froid, vide et plein, lent et rapide...) sont orchestrées par de subtiles transitions, grâce auxquelles chaque image est « lue » à la lumière de la trace laissée dans la mémoire par la précédente. L'idée de combustion fait prologue dès la première image. Elle introduit ainsi un leitmotiv qui ne tardera pas à se déployer tout au long de l'ouvrage, le feu annonçant la fin d'une saison.

Armé d'une fourche, la partie inférieure de son visage couverte d'un bandana, l'homme sautillait autour des flammes, surveillant de près leur avancée. Peut-être était-ce dû à mon point de vue, mais par moments il semblait presque marcher en elles. Apparemment, il connaissait ses feux. À force d'errer, mes jambes me faisaient mal. J'avais encore du temps à tuer avant mon vol vers l'Est. Je m'assis sur le talus, pas loin de sa femme. Elle caressait son ventre rond et regardait son compagnon avec un sourire en coin. Une légère brise calmait la fournaise du soleil. L'été touchait à sa fin. Les ombres de la fumée nous survolaient. Depuis combien de temps me fixait-elle ? « Notre maison a brûlé l'année dernière », me dit-elle. « Les feux peuvent haïr. Il faut apprendre à les aimer un peu. »

Alan Eglinton

Vernissage d'Alan Eglinton "Only The Fires Say"

Vernissage d'Alan Eglinton "Only The Fires Say"

[18:00-21:30] Vernissage d'Alfons ALT "Jamais ombre ne fût..."
Location:
Galerie Arcturus
65, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 43 25 39 02
Mail : arcturus@art11.com
Internet Site : www.art11.com/arcturus
Description:
Alfons ALT, Photographie résino-pigmentype,
"Jamais ombre ne fût..."

Exposition du 6 novembre au 1er décembre
Vernissage mardi 6 novembre de 18h à 21h30 en présence de l'artiste
et d'Hélène MYARA, chanteuse lyrique

Vernissage d'Alfons ALT "Jamais ombre ne fût..."
Alfons ALT, "Mania Som", Photographie résino-pigmentype, 150 x 120 cm

Alfons ALT, d'origine allemande, produit des images uniques. Il transforme patiemment des photographies prises avec un appareil à la chambre, en les travaillant au pinceau pour fixer les pigments selon le procédé du résino-pigmentype inventé au milieu du XIXème siècle, actualisé par lui. Il utilise cette ancienne technique photographique pour produire des images dont on ne peut pas renier la modernité ni les confondre avec des photographies anciennes.

Alfons ALT, German of origin, produces unique images. He patiently transforms photographs taken with a large format camera, by working them with a brush to fix the pigments according to the resino-pigmentype process invented in the mid-nineteenth century, updated by him. He uses this ancient photographic technique to produce images the modernity of which we cannot deny nor confuse with old photographs.

Vernissage d'Alfons ALT "Jamais ombre ne fût..."
Alfons ALT, "Lotus papyrique", Photographie résino-pigmentype, 30 x 24 cm

Vernissage d'Alfons ALT "Jamais ombre ne fût..."
Alfons ALT, "Fougères", Photographie résino-pigmentype, 120 x 100 cm

Vernissage d'Alfons ALT "Jamais ombre ne fût..."

[18:00-21:00] Vernissage d'Aline Zalko "la vie sauvage"
Location:
Galerie Detais
10&39, rue Notre-Dame de Lorette
75009 Paris
M° Saint-Georges
France
Phone : +33 (0)1 45 26 40 54
Mobile : +33 (0)6 34 29 40 82
Mail : galerie@galeriedetais.fr
Internet Site : www.galerie-detais.com
Description:
Aline Zalko est une artiste née à Paris.

Au cours de ses études aux Arts Décoratifs de Paris, ses dessins sont publiés pour la première fois dans le New York Times. Depuis, ils apparaissent régulièrement dans la presse, notamment chaque semaine dans M, le magazine du Monde.
En parallèle, elle développe son travail personnel qu'elle présente en 2013 au Salon de Montrouge, puis à la Galerie Derouillon à Paris, à la Galerie du Jour Agnès B et au salon Drawing Now autour de la revue The Drawer.

Dans cette exposition personnelle intitulée La Vie Sauvage, Aline Zalko présente ses nouveaux dessins et pour la première fois ses peintures.

Vernissage d'Aline Zalko "la vie sauvage"

[18:00-21:00] Vernissage d'Amandine Freyd "Dinosauria"
Location:
Deyrolle
46, rue du Bac
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 22 30 07
Mail : contact@deyrolle.fr
Internet Site : www.deyrolle.fr
Description:
DEYROLLE - PHOTO SAINT GERMAIN
Photographies d'Amandine Freyd

Vernissage le 6 novembre de 18h à 21h
Exposition du 7 novembre au 24 novembre 2018

« Le collectionneur achète afin d'avoir un rapport absolument unique - et à tout moment renouvelable - au passé. » Walter Benjamin

"Dinosauria est une collection de photographies amateurs et anonymes de parcs préhistoriques.

Tout commence avec un souvenir d'enfance persistant - la visite d'un parc dit préhistorique en Ardèche, et plus précisément, le souvenir de portraits de moi posant devant ces monstres en plastique.

Ce souvenir a mué en recherche, puis en collection de photographies, guidée par ma fascination pour le parc scientifique en tant que mise en scène de l'histoire de la terre, et symbole de la culture populaire.

L'acte de collectionner est pour moi une forme de résistance : en accumulant et en conservant les traces d'un temps plus ou moins ancien, réunies pour leur qualité esthétique, je constitue un album d'images, personnelles et partagées." - Amandine Freyd

Vernissage d'Amandine Freyd "Dinosauria"

[18:00-21:00] Vernissage d'Elise Prudhomme "Lieux-dits"
Location:
Studio Galerie B&B
6, rue des Récollets
75010 Paris
M° Gare de l'Est
France
Phone : +33 (0)1 40 38 08 88
Mail : info@studiogaleriebb.com
Internet Site : www.studiogaleriebb.com
Description:
5 - 22 novembre 2018
Horaires: mardi - vendredi 15h - 20h, samedi et dimanche 10h - 19h

Photographe auteur contemporain, Élise Prudhomme explore des procédés créatifs de photographie depuis la prise de vue jusqu'au tirage. La matérialisation d'idées sur un support sensible inspire le traitement du sujet qu'il s'agisse d'un espace intérieur, d'un paysage ou d'un portrait. Intéressée par la capacité des appareils analogue ou numériques à capturer l'espace et créer l'illusion, elle maîtrise le medium dans l'expression surréaliste de son environnement.

Lieux-dits sont de courtes histoires, des moments de vie quotidienne au cours desquels l'esprit du lieu, émotions ressenties à un endroit et non un temps donné, prime sur la perception visuelle qui généralement accompagne sa découverte. En voyage, quand le temps se prête à l'éveil des sens, ils évoquent des rencontres, des lumières et des langues étrangères vécus, avec le sentiment d'aventure.

A travers des superpositions complexes ce projet révèle de multiples amers venant ancrer les émotions associées à ces lieux de passage au sein de la mémoire.

http://www.eliseprudhomme.com

Vernissage d'Elise Prudhomme "LIEUX-DITS"

[18:00-21:00] Vernissage d'Elsa & Johanna "A cross perspective"
Location:
Galerie Marie-Hélène de La Forest Divonne
12, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 40 29 97 52
Mobile : +33 (0)6 84 33 98 88
Fax : +33 (0)1 42 71 39 75
Mail : contact@galeriemhlfd.com
Internet Site : www.galeriemhlfd.com
Description:
Elsa & Johanna
(Johanna Benaïnous & Elsa Parra)

7 novembre - 1er décembre

Vernissages :
mardi 6 novembre
(opening du Festival Photo Saint Germain)
+
mercredi 7 novembre
18h-21h

À L'OCCASION DU FESTIVAL PHOTO SAINT GERMAIN
7 au 24 novembre

Vernissage d'Elsa & Johanna "A cross perspective"

La Galerie La Forest Divonne présente une sélection d'images tirées de la série A Couple of Them : 88 portraits pour lesquelles les deux artistes se glissent tour à tour dans la peau de personnages observés dans la rue ou simplement imaginés au gré de leurs explorations urbaines. Un ensemble de personnage touchants, criants de vérité, qu'on jurerait avoir déjà rencontrés.

L'exposition confrontera ces portraits à une nouvelle série d'autoportraits : Beyond the shadows. Celle-ci nous plonge dans un univers intime et cinématographique, dispersant les identités dans des intérieurs et des paysages silencieux de l'ouest canadien.

Vernissage d'Elsa & Johanna "A cross perspective"

[18:00-21:00] Vernissage d'Eric Antoine "A contre corps"
Location:
Galerie Berthet-Aittouarès
14&29, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 53 09
Fax : +33 (0)1 43 26 95 66
Mail : contact@galerie-ba.com
Internet Site : www.galerie-ba.com
Description:
Photographies

7 novembre - 1er décembre
Vernissage le 6 novembre

Né en 1974, Eric ANTOINE est un photographe autodidacte français.

À la sortie de l'adolescence, il découvre sa passion et met toute son énergie à explorer les possibilités de la photographie argentique. Il part à la rencontre du monde, des gens et des paysages urbains au gré de ses nombreux voyages. Quinze années et des milliers de pages de magazines plus tard, la vie d'Eric ANTOINE prend un tournant brutal.

En 2010, il choisit alors la quiétude d'une maison à la campagne, loin du chaos des villes. Il ralentit considérablement son rythme et se concentre sur la vie et la nature dans leurs plus simples apparences. Pendant 5 ans, il n'a photographié que son environnement proche, au sein de sa maison. Cette période d'isolement volontaire donnera naissance au livre Ensemble Seul fin 2015.

Animé par un désir de retour aux sources, Eric ANTOINE se consacre à des procédés photographiques anciens et à son travail artistique devenu plus pictural et bucolique. Loin de toute volonté rétrograde, il veut prendre le temps, avec patience et discipline, de pousser au plus loin la perfection technique et esthétique de sa photographie de façon contemporaine.

Depuis quelques années, Eric ANTOINE concentre son travail sur la technique ancienne du collodion humide. Chaque étape est gérée par l'artiste, de la préparation des chimies à l'encadrement final, en passant par les multiples contraintes d'une technique capricieuse. Tout relève d'une alchimie singulière, et l'utilisation de matériel photographique primitif renforce le sentiment d'absence et de quiétude dans ses photographies. Ces images sur verre, fragile résultat d'un travail laborieux, contrent fermement le « déluge numérique » contemporain qu'Eric ANTOINE dénonce.

On retrouve dans ses expositions des thèmes récurrents La fuite du temps, la quête artistique et existentielle de simplicité. Les fragments de corps réifiés côtoient d'anodins objets du quotidien élevés au rang de joyaux. La question de la matérialité de l'image demeure au cœur des recherches de l'artiste. Loin de toute nostalgie, le procédé du collodion humide est ici une discipline émancipatrice. Dans une approche quasi-sculpturale, il livre de véritables photographies-objets, miroitantes et argentées.

Eric Antoine expose ses photographies dans des galeries et musées en France et à l'étranger.

Vernissage d'Eric Antoine "A contre corps"

Vernissage d'Eric Antoine "A contre corps"

Vernissage d'Eric Antoine "A contre corps"

Vernissage d'Eric Antoine "A contre corps"

[18:00-21:00] Vernissage d'Henri Wagner "Rectangle Ballade"
Location:
Galerie du Haut-Pavé
3, quai de Montebello
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 43 54 58 79
Mail : contact@haut-pave.org
Internet Site : www.haut-pave.org
Description:
Exposition du 6 novembre au 1 décembre

«Rectangle Ballade» ce sont les mélodies créées par les traits, les courbes et autres interventions graphiques et picturales sur des supports rectangulaires. L'artiste propose pour cette exposition à la galerie du Haut-Pavé une immersion dans ses recherches : peintures grands formats, travaux sur papiers et interventions murales.

Il n'y a pas dans la pratique d'Henri Wagner de recherche de spécialisation. Le spectre des médiums utilisé est extrêmement large, nombre de papiers, de peintures en spray, d'encres, d'enduits, de mortiers et d'adhésifs élargissent le champ d'action graphique d'Henri Wagner, surtout quand ceux-ci sont combinés avec une variété de supports allant bien au-delà du cadre et de la toile, tant qu'eux-mêmes apportent aussi un intérêt à l'applique de la matière picturale par le peintre. Depuis un peu plus d'un an maintenant, Henri peint sur des plaques de verre et non, ce n'est pas le premier à le faire mais, il y a dans ses peintures un « vide ajouté », une conscience de l'invisible qui va au-delà de l'abstraction. Une attention toute particulière qui est portée au hasard et à la liberté du geste, comme l'ont, à très juste titre, défendu de nombreux grands peintres avant lui, mais aussi une place grandissante, à l'effacement et au recouvrement qui prend ici toute sa mesure grâce au verre qui en est le support mais aussi le révélateur et sans qui nous n'aurions qu'un moins bel accès au geste du peintre et ses recherches dans l'exploitation de la matière. Peindre sur une vitre n'est pas pour lui un concept en soi, c'est la démarche qu'il utilise en ce moment pour montrer l'envers et le résultat d'une succession d'actions spontanées. Henri, construit, trace, passe et repasse plusieurs couches de matières en travaillant de façon intuitive mais non sans une certaine hésitation. Lorsqu'une partie de la surface peinte est trop construite ou trop chargée, il l'efface et laisse la marque de cet effacement visible. Ne pas masquer ses erreurs et ses doutes permet à Henri de laisser la vitre révéler plusieurs strates de réflexions lors de la construction de la peinture. D'autres couches seront appliquées par la suite et les effacements, les grattages les doutes et les balayages, seront mis en lumière dans un effet d'inversion lorsque la vitre sera finalement retournée pour être présentée non pas du coté peint mais de son côté immaculé. Notre peintre ne se cache pas d'une inspiration urbaine manifeste, ses peintures à lui ne cachent rien et au contraire nous montrent les étapes et les hésitations qui deviennent elles aussi des motifs. Sûrement de façon inconsciente et parce qu'issu d'une génération noyée dans une accumulation « d'images à grande vitesse », nous ressentons dans les peintures d'Henri Wagner, le besoin d'un retour au calme, où l'économie des traits, des formes et des couleurs tend vers un certain minimalisme qui fait du bien parce qu'il n'occulte pas non plus les sources d'inspiration de l'artiste et son environnement urbain, ses terrains vagues, ses bâtiments abandonnés aux graffitis bruts portant avec eux la trace du passage du temps.
Léo Marin


Henri Wagner est Né en 1981 à Bois-Guillaume, Haute Normandie, il vit et travaille à Paris.

Expositions (Sélection).

2018 - "Novembre à Vitry" Galerie Jean Collet - Vitry-sur-Seine.
2018 - "Decouvrir recouvrir" Galerie Graphem - Paris.
2018 - "(Extra)terrestre" La cabane Géorgina - Marseille.
2017 - "Novembre à Vitry" Galerie Jean Collet - Vitry-sur-Seine.
2017 - "La peinture s'installe" Maison des arts-plastiques Rosa Bonheur - Chevilly-Larue.
2016 - "La métisse du renard et du poulpe" La cabane Géorgina - Marseille.
2016 - "Revers" Galerie Graphem - Paris.
2016 - "Prix Pierre-David Weill" Académie des Beaux-arts - Institut de France -Paris.
2015 - "Briquer" avec le collectif HSH - Chapelle Saint julien - Petit Quevilly.
2014 - " 70 combats pour la liberté" Espace d'art contemporain le Radar - Bayeux.
2014 - "Drawing now" Espace Commines - Paris.
2014 - "Pop grisaille" Face de phasme - Rouen. (Exposition personnelle).
2013 - "Art on papper" White hotel - Bruxelles.
2013 - "Dessins endormis, électriques et libres" avec Olivier Salon (OuLiPo), Maison de la poésie - Guyancourt.
2013 - "Memento" Jeune création, espace Aréa - Paris
2012 - "Intersection" Galerie la commanderie des templiers - Elancourt.
2012 - "Nuit Blanche" Le prisme - Elancourt.
2012 - "Cutlog" Espace Richelieu - Paris.
2011 - "Jeune Création" Le Centquatre - Paris.
2011 - "Vue sous 7 angles" avec le collectif HSH - (Rouen impressionnée)" - Rouen.
2010 - "Chick Dessin" Galerie Issue - Espace Richelieu - Paris.
2010 - "Interférences" avec Elia David, Galerie Issue - Paris.
2010 - "Imperfections plurielles" avec Arnaud Aimé - Galerie Mirta Demare et Alliance Française - Rotterdam.

Vernissage d'Henri Wagner "Rectangle Ballade"
Sans titre, 2018
technique mixte sur papier, 65x50 cm

[18:00-21:00] Vernissage d'Olivier de Sagazan "You and I are Earth"
Location:
Loo & Lou Gallery (Haut Marais)
20, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, République, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 42 74 03 97
Mail : contact@looandlou.com
Internet Site : www.looandlougallery.com
Description:
Peintures, Sculptures, Installation

7 NOVEMBRE 2018 / 19 JANVIER 2019
du mardi au samedi de 11h à 19h
(Interruption les 25 déc et 1er janvier )

Vernissage le mardi 6 novembre à partir de 18h

Vernissage d'Olivier de Sagazan
sans titre
Technique mixte
2017
Hauteur : 160 cm

Vernissage d'Olivier de Sagazan
sans titre
Technique mixte
2017
Hauteur : 130 cm

Vernissage d'Olivier de Sagazan
sans titre
Technique mixte
2017
390 cm X 160 cm

Vernissage d'Olivier de Sagazan
sans titre
Technique mixte
2018
Hauteur : 70 cm

Vernissage d'Olivier de Sagazan
sans titre
Technique mixte
2017
Longueur : 160 cm

Vernissage d'Olivier de Sagazan
sans titre
Technique mixte
2018
140x110 cm

[18:00-20:00] Vernissage de Candida Höfer
Location:
VNH Gallery
108, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 85 09 43 21
Mail : gallery@vnhgallery.com
Internet Site : www.vnhgallery.com
Description:
6 NOVEMBRE - 21 DÉCEMBRE 2018

VNH Gallery est heureuse d'annoncer l'exposition personnelle de l'artiste allemande Candida Höfer (née à 1944 à Eberswalde) regroupant huit photographies symboliques du travail de l'artiste et construite comme un hommage à son travail réalisé en France. Par ailleurs cette exposition annonce celle qui sera consacrée à son travail dans l'espace principal de la galerie au printemps 2019 et au sein de laquelle Candida Höfer présentera une sélection de nouvelles photographies réalisées fin 2017 et début 2018 dans la capitale française en collaboration avec VNH Gallery.

Élève du couple de photographes Bernd et Hilla Becher à l'Académie des Beaux-Arts de Düsseldorf dans les années 70, Candida Höfer développe rapidement cette esthétique bien particulière qui consiste en une prise de vue de l'intérieur de bâtiments où l'absence d'activité humaine surprend. À cet égard, il est intéressant de souligner que cette école de Dusseldorf succède historiquement à une période de la photographie dite humaniste au cours de laquelle, comme son nom l'indique, les photographes se sont beaucoup intéressés à la figure humaine qui avait tant souffert de la guerre.

À travers ses clichés de théâtres, bibliothèques ou églises vides, Candida Höfer sublime ces lieux par cet effort d'objectivité et de distanciation caractéristique de l'école de Düsseldorf (Andreas Gursky, Thomas Struth, Thomas Ruff). Du couple Becher, Candida garde cet intérêt profond pour l'architecture intérieure des bâtiments - à l'inverse des Becher qui photographient les façades extérieures uniquement - faisant ainsi ressentir au spectateur cette sensation de grandiose, fruit de l'intérêt porté aux lumières, au cadrage, aux symétries, et à l'harmonie qui se dégage inévitablement de ces chefs d'oeuvres d'architecture.

Le travail de Candida Höfer figure dans de nombreuses collections dont voici une sélection :
Bibliothèque Nationale de France, Paris (France), Centro de Fotografia Universidad de Salamanca, Salamanque (Espagne), Centre Pompidou, Paris (France), Deutsche Nationalbibliothek, Francfort (Allemagne), DG Bank Collection The J. Paul Getty Museum, Los Angeles (USA), California Kunsthalle Basel, Bâle (Switzerland), Kunsthaus Bregenz, Bregenz (Autriche), Kunsthalle Hamburg, Hamburg (Allemagne), Kunsthalle Karlsruhe, Karlsruhe (Allemagne), Museum Folkwang, Fotografische Sammlung, Essen (Allemagne), Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofia, Madrid (Espagne), Museum of Modern Art, New York (USA), Rheinisches Landesmuseum, Bonn (Allemagne), San Francisco Museum of Modern Art, San Francisco (USA), Solomon R. Guggenheim Museum, New York (USA), Staatliches Museum für Kunst und Design, Nuremberg (Allemagne), St. Louis Art Museum, St. Louis, (USA), Tate Modern, Londres (UK), ZKM Karlsruhe, Karlsruhe (Allemagne).

Vernissage de Candida Höfer
Théâtre du Palais Royal Paris I 2007, 2007
Framed Dimensions: 205 x 270.2 cm
Edition 5 of 6
© Candida Höfer, Köln / VG Bild-Kunst, Bonn

[18:00-21:00] Vernissage de David Fathi "Les Morts gouvernent les vivants"
Location:
Maison d'Auguste Comte
10, rue Monsieur Le Prince
75006 Paris
France
Phone : +33 (0)1 43 26 08 56
Mail : augustecomte@orange.fr
Internet Site : www.augustecomte.org
Description:
Du 7 au 24 novembre
Du mardi au samedi 14h - 19h

Installation in situ à la Maison d'Auguste Comte

Le travail in situ créé pour la Maison Auguste Comte est une confrontation entre l'idéalisme de Comte et le cynisme actuel. L'utopie face à la dystopie. Des vidéos trouvées de bataille à mains nues d'hommes politiques sont le point de départ de cette confrontation. L'impasse politique actuelle est reprise en une boucle sans fin, s'apparentant à une marée informe de zombies en cravates et boutons de manchette.

Composition musicale & installation sonore : Frédéric D. Oberland.
Avec le soutien de La Galerie Particulière.
En collaboration avec l'Agence PAM.

Vernissage de David Fathi "Les Morts gouvernent les vivants"

[18:00-21:00] Vernissage de Geert Goiris "Peak Oil"
Location:
Galerie Gimpel et Müller
12, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 43 25 33 80
Mobile : +33 (0)6 16 81 71 49
Fax : +33 (0)1 73 73 33 64
Mail : info@gimpel-muller.com
Internet Site : www.gimpel-muller.com
Description:
FRAC Normandie Rouen & Rubis Mécénat
c/o Galerie Gimpel et Müller

7 -24 novembre, 2018

Dans le cadre du festival PhotoSaintGermain à Paris, le FRAC Normandie Rouen et Rubis Mécénat s'associent pour présenter "Peak Oil" de Geert Goiris. Cette série photographique résulte d'une commande originale sur le thème du paysage industriel / As part of the PhotoSaintGermain festival, the FRAC Normandie Rouen and Rubis Mécénat present "Peak Oil" by Geert Goiris, a photographic series on the contemporary industrial landscape.

Vernissage de Geert Goiris "Peak Oil"

[18:00-21:00] Vernissage de Guillaume Dimanche "LOCATIONS"
Location:
La Ville a des Arts
15, rue Hégésippe Moreau
75018 Paris
M° La Fourche
France
Mail : la.ville.a.des.arts@gmail.com
Internet Site : www.lavilladesarts.org
Description:
Le Photographe Guillaume Dimanche présente l'exposition LOCATIONS à la Villa des Arts à Paris

Du 6 au 17 novembre 2018
Vernissage le 6 novembre de 18h à 21h

L'Artiste Photographe Guillaume Dimanche présente l'exposition LOCATIONS à la Villa des Arts à Paris du 6 au 17 novembre 2018.

Extraites de plusieurs séries, l'exposition offre un regard d'œuvres en séquence qui s'interrogent et se répondent. Elles interpellent sur la réalité et la perception de l'être, sur les différentes attaches.

Selon Laurent Quénéhen, Commissaire de l'exposition "Guillaume Dimanche travaille la photographie par couches successives, cela s'apparente à la tectonique car il prend des photographies en rafales qu'il superpose les unes sur les autres. Ses images peuvent évoquer certaines œuvres de Francis Bacon qui creusent et étirent le sujet pour en trouver la consistance, le noyau en fusion, c'est une descente dans les profondeurs de l'être. Marcel Proust procédait ainsi dans ses recherches sur les personnalités qui l'entouraient, des strates et des strates, comme dans les analyses freudiennes qui superposent et interprètent dans le présent des sommes d'instants passés."

Finalement, ce sont les âmes que le regard photographique de Guillaume Dimanche capture. "C'est une forme d'animisme qui pour trouver l'unité, cherche avant tout l'âme des sujets photographiés : "Un souffle immatériel forme l'harmonie". Lao-Tseu ; Tao-tö-king, XLII - VIe s. av. J.-C" conclut Laurent Quénéhen.


Un mot de l'Artiste
"LOCATIONS, titre bilingue, a un double sens. Il incite à pénétrer dans l'intimité du spectateur pour découvrir une entente aux photographies présentées. Il pose une hypothèse de compréhension des photographies, puisqu'elles montrent un lieu dans lequel les humains sont coupés des relations élémentaires, solitaires sur chaque tableau. Nous avons dressé des murs, transformé des mers en barrages, rejeté des membres de notre espèce. La communication est fragmentée, dissociée d'une réalité de tissage de liens. Nous avons oublié le passage du temps, l'éphémère de la vie. Indépendamment les uns des autres, les sujets abordés sont des parties de séries indépendantes. Regards juxtaposés, les paysages, les corps, les natures mortes nous conduisent vers une approche étendue, un tout complexifié. Les sujets sont liés." a déclaré Guillaume Dimanche.


À propos d'ART-TROPE
ART-TROPE est une Nouvelle Génération d'Agence Artistique qui réunit au sein d'une plateforme innovante des services permettant aux Artistes de développer sereinement et durablement leur carrière artistique et aux Collectionneurs de valoriser leur investissement dans les œuvres qu'ils affectionnent. Notre ambition est de faciliter l'accès au marché mondial de l'Art afin de mettre en lumière la créativité des Artistes du monde entier.

Vernissage de Guillaume Dimanche "LOCATIONS"
JR 1 V2, 70cm x 50cm x 4cm, 2018 © Guillaume Dimanche

[18:00-21:00] Vernissage de Julien Mauve & Raphaël Rapin "L'Ile aux Libellules"
Location:
Galerie Intervalle
12, rue Jouye-Rouve
75020 Paris
M° Pyrénées, Belleville
France
Phone : +33 (0)1 43 15 94 58
Mail : contact@galerie-intervalle.com
Internet Site : www.galerie-intervalle.com
Description:
vernissage en présence des artistes

Julien Mauve (1984, France) est un artiste plasticien qui vit et travaille à Paris. Il crée des photographies cinématographiques et narratives évoquant les conditions de l'homme et ses interactions. Silence, vacuité, obscurité, solitude et mise en perspective de l'émergence de nouvelles technologies sont des thèmes récurrents dans ses projets.
Son travail a été récompensé par plusieurs prix, notamment SFR Jeunes Talents (France) en 2013 et the Sony World Photography Award (UK) en 2016. Il fait également partie de la shortlist pour le Prix Levallois (France) en 2018. Il remporte avec la mention spéciale du jury la Bourse du Talent #76 Paysage - Paris (France). Il publie deux livres aux éditions Poursuite : L'indifférence des Étoiles (2016) et Titanic Orchestra (2017).

Sa dernière série, L'Ile aux libellules, dont 3 pièces ont été présentées à Unseen Amsterdam (21-23 septembre 2018), est exposée pour la première fois à Paris en duo show avec Rapahël Rapin, artiste illustrateur suisse.

Les images de la série sont ici :
http://www.galerie-intervalle.com/expositions/ile-aux-libellules

L'Ile aux libellules (duo show)
Brasil est une île fantôme citée dans de nombreuses cartes marines dès 1325. Selon la légende, l'île, berceau d'une civilisation avancée qui demeure introuvable à ce jour, se draperait dans une brume épaisse pour rester hors d'atteinte. Julien Mauve, artiste préoccupé par notre présence au monde - After Lights Out (Prix Jeune Talent SFR, 2013), Greetings from Mars (Sony World Photography Award 2016) - est parti à la recherche de l'île mystérieuse. Il l'a trouvée au Japon. Les 25 images de la série proviennent de l'île aux libellules (Akitsu Shima), dont le nom renvoie au pouvoir de la nature dans l'imaginaire nippon. Sur l'île, l'homme semble avoir brutalement disparu. Seuls subsistent des vestiges perdus au milieu d'une nature luxuriante en passe de reprendre ses droits. Ces sites sont-ils définitivement
abandonnés où seulement isolés du reste de l'humanité?

Raphaël Rapin (1982, Suisse), artiste illustrateur diplômé de L'ECAL (Ecole d'Art de Lausanne), a produit sept œuvres dessinées au crayon blanc sur papier noir pour l'exposition "L'Ile aux Libellules", sur invitation de Julien Mauve qui présente quatorze photographies de sa dernière série.
Les chimères de Raphaël Rapin, à l'anatomie extraordinaire et complexe, rodent autours des images de Julien Mauve, espaces silencieux où ne subsistent que des traces d'humanité et où la nature reprend ses droits.
A l'origine des êtres extra-terrestres de Raphaël Rapin, des milliers de croquis observés dans des ouvrages d'art et scientifiques. L'imagination de l'artiste s'est nourrie de ses formes et les a ré-interprétées. Influencé par la gravure et le tatouage, Raphaël Rapin utilise le pointillisme et la hachure, s'astreignant à une répétition méticuleuse de points et de traits. Attaché au sens du détail et faisant souvent appel à l'ironie, l'artiste donne naissance à des œuvres complexes qui invitent autant à la contemplation qu'elles sollicitent l'imaginaire et la réflexion. On a déjà pu voir ses œuvres de Raphaël dans l'exposition "The Jungle Show" de Yann Gross (1981, Sui) au Rencontres d'Arles en 2016.

Vernissage de Julien Mauve & Raphaël Rapin "L'Ile aux Libellules"

[18:00-21:00] Vernissage de Lola Hakimian "Le naufrage"
Location:
Espace des Femmes
Antoinette Fouque
35, rue Jacob
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 42 22 60 74
Mail : contact@desfemmes.fr, espace@desfemmes.fr
Internet Site : www.desfemmes.fr
Description:
Dans le cadre de Photo Saint-Germain

Du 7 au 24 novembre 2018,
Du mardi au samedi de 14h à 19h

http://www.lola-hakimian.com

Vernissage de Lola Hakimian "Le naufrage"
Vernissage de Lola Hakimian "Le naufrage"
Vernissage de Lola Hakimian "Le naufrage"

[18:00-21:00] Vernissage de Léon Levinstein
Location:
Galerie Mandarine
15, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Odéon, Saint-Germain-des-Prés
France
Mobile : +33 (0)6 30 52 93 80
Mail : david@galerie-mandarine.com
Internet Site : www.galerie-mandarine.com
Description:
dans le cadre de Photo Saint-Germain

Léon Levinstein, c'est « un photographe cannibale », selon la belle formule d'Armelle Godeluck.
Un animal rare, très rare, au talent fou, au cadrage carnassier; un caractère de chien sauvage ne faisant rien pour se rendre domesticable, un peine-à-jouir absolu refusant tout assouplissement et freinant, de ce fait, la reconnaissance de son travail unique.
Il faudra qu'il meure pour que, sans le poids torturé de sa présence à l'autre, son œuvre immense, si singulièrement avant-gardiste, à la fois si proche et si distancée de son objet/ sujet, commence à être reconnue pour ce qu'elle est : celle d'un photographe majeur du XXe siècle, initiateur clef de la Street Photography dans le New-York des années 1950.

Issues de la collection de Harry Lunn et de la Howard Greenberg Gallery, les photographies exposées, datées et signées, sont aussi rares que le talent de leur auteur.

L'exposition commence le 06 novembre 2018 et durera jusqu'au 24 novembre 2018.

Vernissage de Léon Levinstein

[18:00-21:00] Vernissage de Monique Frydman "Le temps de peindre"
Location:
Espace Commines
17, rue Commines
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 53 56
Fax : +33 (0)1 42 77 81 61
Mail : mc-bouhours@commines.com
Internet Site : www.espace-commines.com
Description:
Exposition présentée du 07 au 11 novembre 2018
Preview le 06 novembre de 14:00 à 18:00
Vernissage le 06 novembre à partir de 18:00
Table ronde sur « le temps de la création » : samedi 10 novembre 2018

Du 07 au 11 novembre 2018, Monique Frydman présentera sa nouvelle exposition « Le temps de peindre » autour d'une sélection de tableaux datés des années 1980 et 1990, sur lesquels l'artiste est revenu en 2018 et d'œuvres récentes faisant écho à celles-ci.
« Le temps de peindre » aborde la question de la temporalité du tableau et celle de la dilatation du temps de la création. Le tableau pré-existe t'il avant l'acte de peindre, avant même la période de tâtonnement et de doute de l'artiste, et avant même la matière sur la toile ? Cette « pré-picturalité » est un mystère pour l'artiste. Quelle est la nature de ce temps inemployé, périlleux, qui parait vide, mais qui est pourtant indispensable ? Quand l'artiste est face à la toile, il n'est pas devant une toile blanche, il est en lien permanent avec l'histoire de la peinture, et ses nombreuses références. À travers cet héritage si riche et intense c'est pour Monique Frydman une bataille permanente pour élaborer un langage qui lui soit propre et au plus près d'elle-même, particulièrement lors de ses dialogues avec Sassetta, Pierre Bonnard ou encore Henri Matisse.
Le temps de l'artiste n'est pas linéaire mais fonctionne en boucles, dans un langage qui est le répertoire de l'artiste. Au fur et à mesure que le travail s'élabore, c'est le regard de l'artiste qui réactualise le travail plus ancien. « Le temps de peindre » est respectable et à respecter par l'artiste lui-même. Il est plus que jamais d'actualité.

Vernissage de Monique Frydman "Le temps de peindre"
Pulpe 2, 2018 - 192x198cm - pigments et liant sur toile © Ana Drittanti

Monique Frydman

Figure majeure de la peinture abstraite française, Monique Frydman a exposé au Louvre (Polyptyque Sassetta, Salon carré, 2014), à la Parasol Unit Foundation de Londres (Monique Frydman, 2017), au Musée Bonnard (Des Saisons avec Bonnard, 2014) au 21st Century Museum of Art de Kanazawa (Monique Frydman, 2011) au Centre Pompidou (elles@centrepompidou, 2010), et au Musée Matisse (La couleur tissée, 2006).
L'œuvre de Monique Frydman montre un grand attachement à la peinture et à des matières auxquelles elle est fidèle depuis le début, notamment les pigments, les pastels et le liant. Le choix des oeuvres exposées témoigne ici de l'affirmation de la main de l'artiste comme intelligence et puissance du geste, et de l'exaltation de la couleur comme lieu de liberté.

Site Internet
http://www.moniquefrydman.com/agenda.html

Vernissage de Monique Frydman "Le temps de peindre"
Les Rives 4, 2018 - 186x185cm - pigments et liant sur toile © Ana Drittanti

Vernissage de Monique Frydman "Le temps de peindre"
Senantes 17, 1991/2018 - 185x185 - pigments et liant sur toile © Ana Drittanti

Vernissage de Monique Frydman "Le temps de peindre"
Les Rives 5, 2018 - 186x185cm - pigments et liant sur toile © Ana Drittanti

[18:00-21:00] Vernissage de Nicole Brossollet "Tremplin"
Location:
Galerie Ligne 13
13, rue La Condamine
75017 Paris
M° La Fourche
France
Phone : +33 (0)1 42 93 13 37
Internet Site : www.galerieligne13.com
Description:
Tremplin est la première exposition publique de Nicole Brossollet, peintre parisienne depuis plus de 20 ans.
Nicole vous invite dans un monde coloré et profond. Les couleurs, qu'elles soient vives ou douces, sont un des thèmes centraux de son art. Sa créativité s'exprime également par l'originalité des outils qu'elle utilise, du CD, carte, fils, créant ainsi des oeuvres contemporaines et lumineuses.

Du 5 au 11 novembre, Nicole vous accueillera à la Galerie Ligne 13 et vous présentera une sélection de ses oeuvres les plus représentatives de ces dernières années.

Vernissage mardi 6 novembre à partir de 18h

Vernissage de Nicole Brossollet "Tremplin"

[18:00-21:00] Vernissage de Véronique George et Nataliya Domina "Immobilité fluide"
Location:
Galerie du Génie de la Bastille
126, rue de Charonne
75011 Paris
M° Charonne, Alexandre Dumas
France
Mobile : +33 (0)6 26 57 28 36
Mail : contact@legeniedelabastille.com
Internet Site : www.legeniedelabastille.com
Description:
Du 6 au 11 novembre 2018

Du 6 au 11 novembre, la Galerie du Génie est heureuse de présenter l'exposition « Immobilité fluide » des artistes Véronique George (VEROG) et Nataliya Domina (Biau).

Véronique George (Verog) et Nataliya Domina tente de créer une poésie organique à partir de matériaux dits « pauvres ». Elles essaient de traduire le passage du temps en explorant les notions de tensions de déformation et d'informe ; ainsi solidité et fragilité cohabitent ensemble.

Vernissage de Véronique George et Nataliya Domina "Immobilité fluide"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Alain Jouffroy en son regard"
Location:
Galerie Pascal Gabert
11 bis, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Rambuteau, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 54 09 44
Fax : +33 (0)1 44 54 09 45
Mail : galerie.gabert@wanadoo.fr
Internet Site : www.galeriepascalgabert.com
Description:
Vernissage mardi 6 novembre 2018 à partir de 18h
Exposition du 6 au 10 novembre 2018

La Galerie Pascal Gabert vous convie à la présentation du dernier numéro de la revue Europe consacré à Alain Jouffroy, mardi 6 novembre à partir de 18h.

Elle sera heureuse de vous montrer à cette occasion un ensemble d'œuvres de :
Louis Aragon, Jehsong Baak, Enrico Baj, Gianfranco Baruchello, Christian Bouillé, Victor Brauner, Henri Cartier-Bresson, Jean Paul Chambaz, Touhami Ennadre, Erró, Marc Ferroud, Gérard Fromanger, Jacques Grué, Jean Hélion, Jacques Hérold, Akané Kirimura, Peter Klasen, Tetsumi Kudo, Wifredo Lam, Olivier Le Bars, André Masson, Bruno Mathon, Takesada Matsutani, Roberto Matta, Jacques Monory, Olivier Mosset, Meret Oppenheim, Claude Pélieu, Daniel Pommereulle, Martial Raysse, Milos Sobaïc, Daniel Spoerri, Antoni Taulé, Gérard Thalmann, Vladimir Veličković, Masayoshi Yamada...

Vernissage de l'exposition "Alain Jouffroy en son regard"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Beyond 2020"
Location:
Galerie Nicolas Deman
12, rue Jacques Callot
7006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 99 73
Mail : galerienicolasdeman@wanadoo.fr
Internet Site : www.galerienicolasdeman.fr
Description:
LUMIX MEETS BEYOND 2020 by Japanese Photographers #6

7 - 24 novembre 2018

Vernissage : le mardi 6 novembre 18h - 21h en présence des artistes
Nocturne : le vendredi 9 novembre 19h -21h en présence des artistes

Artistes : Sayuri Ichida, Taro Karibe, Yoko Kusano, Takeshi Mita, Kenta Nakamura, Riyo Nemeth

L'exposition se tient dans le cadre du festival PhotoSaintGermain.
http://www.photosaintgermain.com/
http://beyond2020.jp

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Corinne Day - diary"
Location:
Galerie Gimpel et Müller
12, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 43 25 33 80
Mobile : +33 (0)6 16 81 71 49
Fax : +33 (0)1 73 73 33 64
Mail : info@gimpel-muller.com
Internet Site : www.gimpel-muller.com
Description:
René Gimpel, Gabriel et Berthold Müller
ont le plaisir de vous inviter au vernissage de l'exposition
CORINNE DAY: Diary
dans le cadre de Photo Saint-Germain

Corinne Day est décédée en 2010 à l'âge de 48 ans.
Ancien mannequin, cette photographe autodidacte britannique s'est fait connaitre en 1990 avec son éditorial dans FACE intitulé "3rd Summer of Love"qui présente pour la première fois Kate Moss, alors très jeune.
Après avoir révolutionné la mode avec un style photographique qualifié de "grunge", elle s'en éloigne pour se consacrer à des recherches plus personnelles.

Présentée pour la première fois en France, l'exposition Diary tirée du livre éponyme publié en 2000, retrace dix années d'une grande sincérité autour de sa vie, ses amis et les excès débutés au début des années 1990.
Ses clichés choquants et tristes, moroses et tendres ne sont pas sans rappeler Larry Clark ou Nan Goldin par leur honnêteté sans compromis et leurs sujets percutants.

Nous remercions la succession Corinne Day, la Martin Parr Foundation, Metro Imaging, Mark Szaszy, Dennis Tuffnell ainsi que la Galerie Gimpel Fils, Londres pour leur aide dans l'organisation de cette exposition.

exposition du 6 Novembre au 8 Décembre 2018
- du mardi au samedi de 14 à 19h30 et sur RDV

galerie gimpel & müller - Galerie Espace Délire
12 rue Guénégaud - 75006 Paris
+33 (0)1 77 16 06 01
+33 (0)6 09 04 07 05
info@gimpel-muller.com
www.gimpel-muller.com

Vernissage de l'exposition "Corinne Day - diary"

Vernissage de l'exposition "Corinne Day - diary"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Nina Mushinsky - Portraits"
Location:
Galerie Le Minotaure
2, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 54 62 93
Mail : sapiro.benoit@wanadoo.fr
Internet Site : www.galerie-leminotaure.com
Description:
DU 7 AU 24 NOVEMBRE 2018

Le peintre Nina Mushinsky découvre et photographie ses images dans des cadres insolites, puis les transforme en tableaux dans l'intimité de son studio. Ces toiles inspirent un sentiment de déplacement. Mushinsky fait preuve d'une concentration exceptionnelle qui marie une expérience réelle et une illusion visuelle. Elle travaille sur les marges de la réalité en utilisant à la fois la technologie moderne qu'est la photographie, et la peinture traditionnelle. Sa grisaille mystérieuse se situe quelque part entre ces deux médias. Dans le travail de Mushinsky, il existe une relation entre les méthodes - techniques et impersonnelles -, et une sensibilité empreinte de douceur. Les œuvres de Mushinsky s'appliquent à des questions telles que l'appropriation d'images déjà existantes, l'hybridation et le mélange des genres. Avec la photographie, le moment est immortalisé en partant du principe qu'il est préservé pour l'éternité. En revanche, les peintures ne sont pas liées à un instant précis, elles sont « intemporelles ». Les tableaux de Mushinsky, ainsi que ses photographies, font ressortir les deux parties de l'histoire. L'artiste, après avoir pris une photo, attend parfois plusieurs années avant de l'imprimer. Elle la met ensuite de côté pour la peindre principalement de mémoire. Le souvenir d'un souvenir d'un souvenir, voilà̀ comment on pourrait qualifier sa peinture. Les photographies de Mushinsky n'ont rien d'instantané à part peut-être son tour de passe-passe. Trois décennies passées à photographier ce qui un jour finira peut-être par devenir une toile, ont amené Nina Mushinsky à filer dans l'image originale son résultat définitif. La prémonition d'un souvenir d'un souvenir d'un souvenir, voilà comment on pourrait qualifier son œuvre photographique.

Le photographe Nina Mushinsky peint dans son studio des jours durant. Quand elle sort avec son appareil photo, ses yeux sont comme affamés. Elle photographie avidement tout ce qui les attire, mais ce sont généralement des sujets revêtus - par la nature ou par le temps - de la même patine que celle qui recouvre ses objets domestiques usagés. Alors que la photographie est censée figer un moment précis, on attend de la peinture qu'elle le dilate et le fasse durer à jamais. Dans son travail, Mushinsky rejette ces idées préconçues. Pour elle, le temps, en plus d'être un élément et une dimension, constitue un thème obligatoire. il faut généralement un an à Mushinsky pour achever un tableau. auparavant, cela prenait deux ans. avant que l'impression numérique ne soit inventée, elle disposait minutieusement des points gris, les uns à côté des autres, pour recouvrir ses toiles ; sa main agissant à la manière d'un outil de dispersion de la peinture dans ce qui devenait finalement un procédé de jet d'encre anthropomorphisé. Depuis que la technologie l'a rattrapée, la technique de Mushinsky est devenue plus « picturale ». il n'y a rien dans sa touche de pinceau qu'un « vieux maître » ne reconnaîtrait pas, et il y a beaucoup de choses qu'un « vieux maître » approuverait. D'autre part, alors qu'aujourd'hui il su!t à Mushinsky d'un simple « clic » pour capturer l'instant, chaque photographie sortant de sa chambre noire témoigne de l'inéluctable déclin universel. Un photographe « classique » n'a pas grand-chose à reconnaître, chacune de ses images étant un instantané de Dorian Gray.

Janos Gat

Vernissage de l'exposition "Nina Mushinsky - Portraits"
Vernissage de l'exposition "Nina Mushinsky - Portraits"
Vernissage de l'exposition "Nina Mushinsky - Portraits"
Vernissage de l'exposition "Nina Mushinsky - Portraits"
Vernissage de l'exposition "Nina Mushinsky - Portraits"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Nina Mushinsky - Portraits"
Location:
Galerie Dina Vierny
36, rue Jacob
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 42 60 23 18
Mail : dinaviernygalerie@orange.fr
Description:
DU 7 AU 24 NOVEMBRE 2018

Le peintre Nina Mushinsky découvre et photographie ses images dans des cadres insolites, puis les transforme en tableaux dans l'intimité de son studio. Ces toiles inspirent un sentiment de déplacement. Mushinsky fait preuve d'une concentration exceptionnelle qui marie une expérience réelle et une illusion visuelle. Elle travaille sur les marges de la réalité en utilisant à la fois la technologie moderne qu'est la photographie, et la peinture traditionnelle. Sa grisaille mystérieuse se situe quelque part entre ces deux médias. Dans le travail de Mushinsky, il existe une relation entre les méthodes - techniques et impersonnelles -, et une sensibilité empreinte de douceur. Les œuvres de Mushinsky s'appliquent à des questions telles que l'appropriation d'images déjà existantes, l'hybridation et le mélange des genres. Avec la photographie, le moment est immortalisé en partant du principe qu'il est préservé pour l'éternité. En revanche, les peintures ne sont pas liées à un instant précis, elles sont « intemporelles ». Les tableaux de Mushinsky, ainsi que ses photographies, font ressortir les deux parties de l'histoire. L'artiste, après avoir pris une photo, attend parfois plusieurs années avant de l'imprimer. Elle la met ensuite de côté pour la peindre principalement de mémoire. Le souvenir d'un souvenir d'un souvenir, voilà̀ comment on pourrait qualifier sa peinture. Les photographies de Mushinsky n'ont rien d'instantané à part peut-être son tour de passe-passe. Trois décennies passées à photographier ce qui un jour finira peut-être par devenir une toile, ont amené Nina Mushinsky à filer dans l'image originale son résultat définitif. La prémonition d'un souvenir d'un souvenir d'un souvenir, voilà comment on pourrait qualifier son œuvre photographique.

Le photographe Nina Mushinsky peint dans son studio des jours durant. Quand elle sort avec son appareil photo, ses yeux sont comme affamés. Elle photographie avidement tout ce qui les attire, mais ce sont généralement des sujets revêtus - par la nature ou par le temps - de la même patine que celle qui recouvre ses objets domestiques usagés. Alors que la photographie est censée figer un moment précis, on attend de la peinture qu'elle le dilate et le fasse durer à jamais. Dans son travail, Mushinsky rejette ces idées préconçues. Pour elle, le temps, en plus d'être un élément et une dimension, constitue un thème obligatoire. il faut généralement un an à Mushinsky pour achever un tableau. auparavant, cela prenait deux ans. avant que l'impression numérique ne soit inventée, elle disposait minutieusement des points gris, les uns à côté des autres, pour recouvrir ses toiles ; sa main agissant à la manière d'un outil de dispersion de la peinture dans ce qui devenait finalement un procédé de jet d'encre anthropomorphisé. Depuis que la technologie l'a rattrapée, la technique de Mushinsky est devenue plus « picturale ». il n'y a rien dans sa touche de pinceau qu'un « vieux maître » ne reconnaîtrait pas, et il y a beaucoup de choses qu'un « vieux maître » approuverait. D'autre part, alors qu'aujourd'hui il su!t à Mushinsky d'un simple « clic » pour capturer l'instant, chaque photographie sortant de sa chambre noire témoigne de l'inéluctable déclin universel. Un photographe « classique » n'a pas grand-chose à reconnaître, chacune de ses images étant un instantané de Dorian Gray.

Janos Gat

Vernissage de l'exposition "Nina Mushinsky - Portraits"
Vernissage de l'exposition "Nina Mushinsky - Portraits"
Vernissage de l'exposition "Nina Mushinsky - Portraits"
Vernissage de l'exposition "Nina Mushinsky - Portraits"
Vernissage de l'exposition "Nina Mushinsky - Portraits"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "PRISMES, Humanité engagée"
Location:
La Villa Rose Paris
84, rue d'Amsterdam
75009 Paris
M° Place de Clichy, Liège
France
Phone : +33 (0)1 40 22 12 92
Mail : contact@lavillarose-paris.com
Internet Site : www.lavillarose-paris.com
Description:
Séverine Redon & Jeanne Holsteyn sont heureuses de vous inviter au vernissage de l'exposition
PRISMES
Humanité engagée
Regards croisés sur des communautés en marges, libres et en mouvement

Avec les photographes
Estelle Hanania
Andréa Olga Mantovani
Marie Moroni
Nadine Stijns

Exposition du 7 novembre au 22 décembre

Table ronde le 27 novembre à 19h30
« La photographie documentaire et artistique, une sensibilisation augmentée »
en présence des photographes et des invités
Charlotte Flossault (Photodoc.) et Nicolas Beaudouin (MSF)

Vernissage de l'exposition "PRISMES, Humanité engagée"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "identité"
Location:
Galerie l'Inlassable - Saint-Germain-des-Prés
13 bis, rue de Nevers
18, rue Dauphine
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 73 74 75 45
Mobile : +33 (0)6 71 88 21 14
Mail : galerie@linlassable.com
Internet Site : www.galerielinlassable.com
Description:
6-24 novembre 2018

avec :
Kai-Chun Chang
Caroline Corbasson
Stephen Dean
Anne Deleporte
Gisèle Freund
Ren Hang
Winnie Mo Rielly
Eadweard Muybridge

Vernissage de l'exposition "IDENTITÉ"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "là et là"
Location:
Galerie Louchard
49, avenue Jean Jaurès
75019 Paris
M° Laumière, Jaurès
France
Phone : +33 (0)9 53 67 49 22
Mail : expo@galerielouchard.paris
Internet Site : www.galerielouchard.paris
Description:
Vernissage de l'exposition collective "là et là"

[18:00-21:00] Vernissage de la 7e édition du parcours PhotoSaintGermain
Location:
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.saint-germain-des-pres.com
Description:
PhotoSaintGermain OPENING !
Vernissage de la 7e édition du parcours photo de la rive gauche (7-24 novembre 2018)

Rendez-vous le mardi 6 novembre, 18h à 21h dans l'ensemble des lieux participants

Académie des beaux-arts
Beaux-Arts de Paris
Ecole nationale supérieure d'architecture Paris-Malaquais
Frac Normandie Rouen
Maison d'Auguste Comte
Musee de mineralogie MINES ParisTech
Musée Eugène Delacroix
Musée Rodin
Atelier Néerlandais
Centre Culturel Irlandais
Centre tchèque de Paris
Institut Culturel Italien de Paris
Maison de l'Amérique latine
Espace des femmes - Antoinette Fouque
FIDAL Photo - Galerie Sparts
Galerie Berthet-Aittouares
Galerie du Crous
Galerie Folia - photographie et littérature
galerie gimpel & müller
Galerie Gradiva - Section Art Contemporain
galerie l'inlassable
Galerie La Forest Divonne-Paris
Galerie Le Minotaure
Galerie Dina Vierny
Galerie Madé
Galerie Mandarine
Galerie Meyer - Oceanic Art / Daniel Blau
Galerie Photo Saint-Germain
Galerie Pixi Marie-Victoire Poliakoff
Galerie Georges-Philippe & Nathalie Vallois
Galerie Nicolas Deman / IMA ONLINE
Galerie Jousse Entreprise
Mind's Eye Galerie Adrian bondy
Le Plac'Art Photo
Librairie des Alpes
Deyrolle


Plus d'infos sur photosaintgermain.com

[18:30-23:00] Lancement du Mois de l'ESS au Social FEST
Location:
Ground Control
81, rue du Charolais
75012 Paris
M° Reuilly - Diderot, Gare de Lyon
France
Internet Site : www.groundcontrolparis.com
Description:
Lancement du Mois de l'ESS au Social FEST

[18:30-22:00] Vernissage de Bertrand Trichet
Location:
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.saint-germain-des-pres.com
Description:
Librairie des Alpes
6, rue de Seine
75006 Paris

Curieux du lien entre les hommes et leur environnement sur les chemins escarpés de la dead zone (territoires terrestres où les conditions sont mortelles pour la vie humaine), je pars au Népal dans la région de l'Everest en novembre 2015. J'y découvre une atmosphère mystique teintée des marques plus triviales d'un quotidien dangereux à ces altitudes.

Pour appréhender ces espaces inhospitaliers où roche et glace remplacent la végétation, créant une terre déserte souvent fantasmée comme vierge, une échelle s'impose: celle de l'homme. Mes photographies sont alors autant de traces que je recueille, d'indices que j'enregistre, pour saisir les modalités de présence des individus qui les arpentent: habitants, touristes, himalayistes, athlètes, ou encore militaires. Comment négocient-ils avec cette nature hostile ? Comment l'adaptation fonctionne ? Comment s'« impriment-ils » en ces zones reculées ?

En 2016, un deuxième voyage s'est imposé. Après la découverte de l'expérience touristique sur le sentier principal et direct vers le camp de base du plus convoité des 8000, celle de la pleine saison des expéditions sur les chemins des hauts cols où je marche dans les pas d'athlètes expérimentés. L'altitude extrême continue d'exercer sa fascination, et, nourri des grands récits himalayens, c'est aussi vers soi que l'objectif se tourne, le voyage devenant intérieur.
Voyage dans la vie rare à La Librairie des Alpes mêle images photographiques, objets collectés et une sélection de livres dont les mots sont autant de compagnons de périples.

[18:30-22:00] Vernissage de Patrick Bock et Bruno Fontana "Dans les plis du paysage"
Location:
Galerie Exit Art Contemporain
2, place Denfert-Rochereau
92100 Boulogne-Billancourt
M° Boulogne - Jean Jaurès
France
Mobile : +33 (0)6 80 45 23 01
Mail : contact@exit-art.fr
Internet Site : www.exit-art.fr
Description:
Jusqu'au 1er décembre

Pourquoi photographier le paysage aujourd'hui? Quelle place la photographie occupe t'elle dans la géographie du paysage ? Et quels sont les liens qu'elle tisse entre le rythme, le temps et l'espace du paysage ? C'est autour de ces réflexions que s'est construit Dans les plis du paysage, dialogue photographique entre Patrick Bock et Bruno Fontana.

En soi, le titre de l'exposition est tiré d'une œuvre de Bruno Fontana mais dans son essence, Dans les plis du Paysage veut faire référence aux énigmes et aux confidences que le paysage nous rend.

Selon leur propre identité, Bruno Fontana et Patrick Bock développent leur vision, leur langage, leur projet. Les deux reviennent sur les lieux, pour rester en contact avec le paysage, connaitre son évolution et passer du temps avec lui, comme s'il était un ami cher.

Né en 1976 à Atlanta aux Etats Unis, Patrick Bock est diplômé de l'Université de Berkeley. Son Travail est exposé en France et aux Etats Unis.

Né à Paris en 1977, Bruno Fontana est autodidacte. Il a gagné, en France comme à l'étranger, plusieurs prix de la création photographique. Son travail est exposé en France, en Chine, en Italie, aux Etats-Unis,...

Vernissage de Patrick Bock et Bruno Fontana "Dans les plis du paysage"

[18:30-21:00] Vernissage de Peter Puklus "One and a half meter"
Location:
Galerie Folia
13Abbaye - Galerie du groupe Libella
13, rue de l'Abbaye
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Mabillon, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 42 03 21 83
Mail : folia@galerie-folia.fr
Internet Site : www.galerie-folia.fr
Description:
7 novembre - 15 décembre 2018

La galerie Folia a le plaisir de vous convier au vernissage de l'exposition « One and a half meter » de Peter Puklus.

« One and a half meter » aurait également pu s'intituler « Intimacy ». Ce rayon d'un mètre et demi désigne précisément cet espace physique autour de chaque être humain où l'intimité entre en jeu. Les portraits réalisés représentent des amis proches de l'artiste, ceux qui précisément gravitent dans ce périmètre. Natures mortes, objets du quotidien, pièces à vivre et salles-de-bains viennent compléter cette immersion dans la vie privée des personnages. Nul incitation au voyeurisme mais plutôt à une douce et tendre contemplation de cette zone de confort où nous refusons souvent de nous rendre.

« Peter Puklus est un véritable artiste documentaire de notre époque contemporaine. La question de l'implication de l'artiste ou de son détachement, d'une approche qui s'attache à révéler la beauté, l'importance d'objets du quotidien, banals, tout cela a déjà été résolu. La génération de Puklus peut à présent se concentrer sur la complexité du travail documentaire. Tout ce qui nous entoure devient un sujet potentiel. »

Zuzana Lapitkova

Dans le cadre des festivals
« Photo Saint Germain » et « Un week-end à l'est »

Vernissage de Peter Puklus "One and a half meter"
© Peter Puklus, Melinda after hairwashing (up), 2005

[18:30-21:00] Vernissage de Stéphane Lavoué, Prix Niépce 2018 "Pampa"
Location:
Galerie Folia
13Abbaye - Galerie du groupe Libella
13, rue de l'Abbaye
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Mabillon, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 42 03 21 83
Mail : folia@galerie-folia.fr
Internet Site : www.galerie-folia.fr
Description:
La réalisation de l'objet d'artiste de Stéphane Lavoué

Depuis 2016, Picto Foundation est mécène du du Prix Niépce - Gens d'images et récompense le lauréat par la conception et l'édition d'un objet d'artiste. Cette année, Stéphane Lavoué, Prix Niépce 2018, a imaginé « PAMPA » en collaboration avec Laurel Parker Book et avec le soutien d'Awagami et Taos Photographic.
A découvrir à la Galerie Folia du 7 novembre au 15 décembre 2018 et sur le stand de Fisheye Gallery à Paris Photo du 8 au 11 novembre 2018.

Vernissage de Stéphane Lavoué, Prix Niépce 2018 "Pampa"

[18:30-21:00] Vernissage de Yuri Kozyrev et Kadir Van Lohuizen "Arctique"
Location:
Cité des Sciences et de l'Industrie
30, avenue Corentin Cariou
La Villette
75930 Paris Cedex 19
M° Porte de la Villette
France
Phone : +33 (0)1 40 05 70 00
Internet Site : www.cite-sciences.fr
Description:
Vernissage de Yuri Kozyrev et Kadir Van Lohuizen "Arctique : nouvelle frontière"

rsvp@carmignac.com

du 7 novembre au 9 décembre

Les lauréats de l'édition 2018 du Prix Carmignac sont connus. Cette neuvième édition a consacré les photographes Yuri Kozyrev et Kadir Van Lohuizen.

Depuis près de 10 ans, le Prix Carmignac du photojournalisme, décerné par la fondation du même nom, accompagne un photographe dans l'accomplissement d'un reportage photographique dans une région où « les libertés et droits fondamentaux sont menacés ». Le jury notamment composé de Nicolas Jimenez (directeur de la photographie du Monde), des climatologues Jean Jouzel et David Barber et de Sarah Leen (National Geographic Magazine) vient d'annoncer les noms de lauréats sélectionnés à l'issue du dernier appel à candidatures ! Après Lizzie Sadin (8e édition) et Narciso Contreras (7e édition) avec des travaux sur le trafic des femmes au Népal et celui des Hommes en Libye, Yuri Kozyrev et Kadir Van Lohuizen remportent la neuvième édition ayant pour thème « L'Arctique ». Leur projet intitulé « Arctique : nouvelles frontières » s'intéresse aux conséquences de la fonte de la banquise pour la planète.

Vernissage de Yuri Kozyrev et Kadir Van Lohuizen "Arctique : nouvelle frontière"
Carte de l'expédition « Arctique : nouvelles frontières » du 9e Prix Carmignac du Photojournalisme © Fondation Carmignac

Présidé par le climatologue Jean Jouzel, Prix Vetlesen 2012 et co-lauréat du Prix Nobel de la Paix en 2007 en tant que directeur du GIEC, et sous le haut-patronage de la Ministre Ségolène Royal, ambassadrice pour les Pôles, le 9e Prix Carmignac du Photojournalisme, consacré à l'Arctique, a été décerné à Yuri Kozyrev et Kadir van Lohuizen.

Leur investigation photographique « Arctique : Nouvelle frontière » est une double expédition novatrice qui a pour objectif d'explorer les effets du changement climatique sur l'intégralité de ce territoire. Ainsi, ils témoignent de la transformation drastique des paysages de l'Arctique et l'incidence de ces changements sur la vie quotidienne des habitants de ces régions et à terme la nôtre.

Conséquences de la fonte des glaces et du dégel du permafrost, militarisation de la région, exploitation par l'industrie du pétrole et du gaz en Sibérie et en Alaska, quête massive de nouvelles ressources minérales, disparition progressive de villes et l'ouverture de routes commerciales sont plusieurs des points d'intérêt auxquels les deux lauréats se sont intéressés afin de rendre compte des mutations sévères et lourdes que subit la région de l'Arctique.

« Arctique : Nouvelle frontière » sera exposé à la Cité des sciences et de l'industrie à Paris du 7 novembre au 9 décembre 2018.

L'exposition est accompagnée d'un catalogue bilingue français-anglais coédité par Reliefs et la Fondation Carmignac. Il sera disponible dès le 7 novembre 2018.

www.fondationcarmignac.com/fr/photojournalisme/la-mission

Vernissage de Yuri Kozyrev et Kadir Van Lohuizen "Arctique"
Chasseur de baleines, Point Hope, Alaska, mai 2018, Kadir van Lohuizen/NOOR pour la Fondation Carmignac

Vernissage de Yuri Kozyrev et Kadir Van Lohuizen "Arctique"

Vernissage de Yuri Kozyrev et Kadir Van Lohuizen "Arctique"

[18:30-21:30] Vernissage de l'exposition "Blurring the Lines"
Location:
Paris College of Art
15, rue Fénelon
75010 Paris
M° Gare du Nord, Poissonnière
France
Phone : +33 (0)1 45 77 39 66
Fax : +33 (0)1 45 77 10 44
Mail : contact@paris.edu
Internet Site : www.paris.edu
Description:
The organization of Blurring the Lines 2018 is happy to announce the final selection for the third edition, selected by curators Steve Bisson and Lisanne van Happen.

'Blurring the Lines' will be presenting work by: Anastasia Mityukova, Carson Gilliland, Elena Aya Bundurakis, Karl Ketamo, Chaïm Dijkstra, Judit Flóra Schuller, Debbie Schoone, Frijke Coumans, Remy Ugarte Vallejos, Suzana Mendes, Rafael Martinez, Þórsteinn Sigurðsson, Suki Lui, Elizabeth Presland, Elena Negri, Jaime Huidobro, Claire Masters, Jane Prior, Liz-Ann Vincent-Merry, Amelie Louise & Fuis Aljaz, Terry Ratzlaff and Naomi Jansen.

The four winners, Anastasia Mityukova, Carson Gilliland, Elena Aya Bundurakis and Karl Ketamo, will be exhibited at Fotofever, the international contemporary photography art fair.

Opening reception on Tuesday, November 6th, 6:30 pm - 9:30 pm

PCA Talk "Social Documentary Photography" by Lisanne van Happen, 6:30 pm (Auditorium).
Info: PCA TALK "Social Photography" by Lisanne van Happen

This project is made possible by all the participating schools, Paris College of Art, FOTODOK, Urbanautica Institute, fotofever, Fujifilm, and Faservice. A big thank you to all the participating schools, Aalto University School of Arts Design and Architecture, (Helsinki, Finland); AKV | St.Joost Breda (The Netherlands); ECAL/Ecole cantonale d'art de Lausanne (Lausanne, Switzerland); ETIC - Escola Técnica de Imagem e Comunicação (Lisbon, Portugal); FAAP - Fundação Armando Alvares Penteado (São Paulo, Brazil); HKU University of the Arts Utrecht (The Netherlands); IED São Paulo - Istituto Europeo di Design (Brazil); Istituto superiore per le industrie artistiche (ISIA) (Urbino, Italy); London College of Fashion - Official (United Kingdom); Ljósmyndaskólinn School of Photography (Reykjavík, Iceland); LSBU - London South Bank University (United Kingdom); Paris College of Art (Paris, France); University of Plymouth (United Kingdom); Royal Academy of Fine Arts Antwerp (Belgium); University of Applied Sciences Berlin - BiTS/BTK (Germany); University of Nebraska-Lincoln (United States); WDKA de Willem de Kooning Academy (Rotterdam, The Netherlands).

Vernissage de l'exposition "Blurring the Lines"

[18:30-23:00] Vernissage de l'exposition "Wemen"
Location:
Milan
Milano
Milan
20100 Milano
M° Gares Milan-Centrale et Porta Garibaldi
Italy
Internet Site : www.comune.milano.it
Description:
Hotel nhow Milano
Via Tortona 35
20144 - Milano
+39 024898861
milano@nhow-hotels.com

nhow Milano vi invita al Vernissage Party di WEMEN.

Il Vernissage della mostra è l'occasione per la città di Milano e per gli ospiti dell'hotel di scoprire non solo l'essenza del rapporto tra uomo e donna ma anche in che modo nhow Milano trasforma i suoi ambienti e si adatta al mondo dell'arte e del design.

Vi aspettiamo il 6 NOVEMBRE, ore 18:30, VIA TORTONA 35, Milano.
RSVP : https://bit.ly/2PfI6vS

DJ Set by Dj Nora Bee + ALOX

ARTE: AFRAN, Andrea Marinelli, ARIAN LLANI, Claudio Santamaria& Francesca Barra, Denis Defrancesco, Fat Bunny (Robot City), Johny Dar, Lord Nelson Morgan, MARICAinnocente, Mario Coralllo, Paolo Di Rosa, Richard Heeps, Robert Davidson & Diane Patrice, Simona SantaSeveso

DESIGN: Adrenalina Design, Anacleto Spazzapan, Daniela Rappazzo, Morelato Ebanisteria Italiana, (MAAM - Museo delle Arti Applicate nel Mobile, Villa Dionisi), Sérgio J. Matos, Solmaz Primavera, Susy Zappa

Curatrice della mostra: Elisabetta Scantamburlo
______________________________________________

nhow Milano invites you to the Vernissage Party of WEMEN.

The Vernissage of Wemen exhibition is an opportunity for the city of Milan and for hotel guests to discover not only the essence of the new relationship between males and females, but also how nhow Milano transforms its environments and adapts to the world of art and design.

Join us on the 6th of NOVEMBER, at 6.30 pm, VIA TORTONA 35, Milan.
RSVP→ https://bit.ly/2PfI6vS

DJ Set by Dj Nora Bee + ALOX

ART: AFRAN, Andrea Marinelli, ARIAN LLANI, Claudio Santamaria& Francesca Barra, Denis Defrancesco, Robot City, Johny Dar, Lord Nelson Morgan, MARICAinnocente, Mario Coralllo, Paolo Di Rosa, Richard Heeps, Robert Davidson & Diane Patrice, Simona SantaSeveso

DESIGN: Adrenalina Design, Anacleto Spazzapan, Daniela Rappazzo, Morelato Ebanisteria Italiana, MAAM - Museo delle Arti Applicate nel Mobile, Villa Dionisi, Sérgio J. Matos, Solmaz Primavera, Susy Zappa

Exhibition Curator: Elisabetta Scantamburlo

Vernissage de l'exposition "Wemen"











[19:00-21:00] Inauguration du « 25hours Hotel »
Location:
Gare du Nord
112, rue de Maubeuge
18, rue de Dunkerque
75010 Paris
M° Gare du Nord
France
Internet Site : agenda.germainpire.info/redirect.php?link_id=37
Description:
Terminus Nord

[19:00-21:00] Lecture d'Etel Adnan
Location:
Librairie Yvon Lambert
Yvon Lambert Bookshop
14, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 45 66 55 84
Mail : librairie@yvon-lambert.com
Internet Site : shop.yvon-lambert.com
Description:
Lecture d'Etel Adnan

[19:00-21:00] Preview VIP de la foire Paris Photo 2018
Location:
Grand Palais
Galeries Nationales du Grand Palais
avenue Winston Churchill
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Internet Site : www.grandpalais.fr
Description:
Du 8 au 11 novembre 2018

Mercredi 7 nov. Vernissage
14h - 17h : accès réservé VIP et Cartes Premium
17h - 21h30 : vernissage sur invitation

Jeudi 8 nov. au Dimanche 11 nov.
10h30 - 12h : ouverture VIP et Cartes Premium & Privilège
12h - 20h : ouverture publique
(fermeture à 19h le dimanche)

Preview VIP de la foire Paris Photo 2018

[19:00-21:00] Vernissage d'Hugo Passarello Luna "Nostalgie de la boue"
Location:
Le 61
3, rue de l'Oise
75019 Paris
M° Crimée, Ourcq
France
Phone : +33 (0)1 42 05 09 17
Mail : 61paris@gmail.com
Internet Site : www.61paris.fr
Description:
vernissage mardi 6 novembre 19h
exposition du 6 au 21 novembre

Vernissage d'Hugo Passarello Luna "Nostalgie de la boue"

[19:00-21:30] Vernissage de Josef Sudek "Topographie des ruines. Prague 1945"
Location:
Centre Culturel Tchèque
18, rue Bonaparte
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 53 73 00 22
Fax : +33 (0)1 53 73 00 27
Mail : ccparis@czech.cz
Internet Site : www.czechcentres.cz/paris
Description:
Exposition : 7. 11.-14. 12. 2018
Mardi - Samedi : 13:00 - 18:00

Vernissage : mardi 6 novembre 2018 - 19h

Visite commentée : 7 novembre 2018 à 19h - avec la commissaire de l'exposition Katarína Mašterová

Alors que la Seconde Guerre mondiale s'achève, Josef Sudek photographie Prague. Un reportage poignant de la ville au lendemain d'un cauchemar. Josef Sudek documente notamment le centre-ville en ruines, les monuments mutilés ou les sculptures de bronze destinées à la fonderie.

L'exposition présente une quarantaine de photographies inédites, à caractère documentaire et artistique, d'une valeur historique remarquable.

Josef Sudek (1896-1976) est une légende de la photographie tchèque, connu particulièrement pour son romantisme pictural et son interprétation lyrique de l'atmosphère de divers environnements.

Le grand photographe tchèque a réalisé une série extraordinaire de photographies de Prague durant les derniers moments de la Seconde Guerre mondiale et les premiers jours de paix en 1945. Notre exposition offre une image émouvante de la ville se réveillant d'un cauchemar.

Une série de photographies d'une valeur historique et documentaire exceptionnelle présente des images uniques de Prague, et surtout des quartiers de Prague 1 et 2 (le centre-ville). Josef Sudek a notamment documenté les monuments et œuvres endommagés ou les statues en bronze destinées à la fonderie.

L'exposition est tenue dans le cadre de Photo Saint-Germain et programme OFF du Paris Photo.

L'exposition a été réalisée par l'Institut d'histoire de l'art de l'Académie des sciences de la République tchèque et est le résultat du projet "Sudek project" (plus d'informations sur www.sudekproject.cz).

Vernissage de Josef Sudek

Vernissage de Josef Sudek

[19:00-21:00] Vernissage de Roberto Battistini "GAINSB'ART"
Location:
Artphotoby
40, rue de la Tour d'Auvergne
75009 Paris
M° Pigalle, Notre-Dame-de-Lorette, Le Peletier
France
Mail : contact@artphotoby.com
Internet Site : www.artphotoby.com
Description:
avec la complicité artistique de Jacques Villeglé, Peter KLASEN, Erró, KCHO, Omar BA, ORLAN, Pascal DOMBIS, Mark BRUSSE, Stéphane Pencréac'h, Ivan MESSAC, JMK, France de RANCHIN, Camille ORTOLI

Exposition du 6 au 29 novembre 2018

Une exposition de 16 oeuvres originales aux techniques mixtes : photographies, collages, aérographe, sculpture et peinture .

Ce projet artistique imaginé et mis en oeuvre par l'artiste Roberto Battistini, autour du portrait iconique de Serge Gainsbourg en Salvador Dalí, est réalisé grâce à la complicité artistique de :
Jacques Villeglé, Peter KLASEN, Erró, Hervé Di Rosa, Miguel CHEVALIER, KCHO, Omar BA, ORLAN, Bernard PRAS, Pascal DOMBIS, Mark BRUSSE, Stéphane Pencréac'h, Ivan MESSAC, Jean Luc MOERMAN, JMK, France de RANCHIN, Lord Anthony KHAN, José BEDIA, Javier BALMASSEDA, Éric MICHEL, Camille ORTOLI...

De « Gainsbourg-Dalí » à GAINSB'ART

...27 ans après sa mort, Serge Gainsbourg alias « Gainsbarre » est devenu pour les amis de l'art, « Gainsb'Art »

Élève de Fernand Léger et d'André Lhote, l'artiste proche de Salvador Dalí fréquentait les Beaux-Arts avant même de devenir le célèbre interprète et compositeur que nous connaissons.

Novembre 1985... Il y a 33 ans !
L'oeuvre « Gainsbourg-Dalí » est née, d'une longue séance de portraits en studio au 55, rue d'Amsterdam alors que Serge Gainsbourg se produisait au Casino de Paris. Il sortira l'année suivante en 1986 l'album « Gainsbourg-Live ».

Le projet « Gainsb'Art » imaginé en 2012 par l'artiste Roberto Battistini est le fruit de collaborations artistiques multiples. Ce « Work in Progress » questionne l'art et l'identité de deux icônes et la manière dont elles traversent le temps.

Les collages et découpages de Jacques Villeglé et d'Erró, l'aérographe de Peter KLASEN, le clin d'oeil à Van Gogh d'Ivan MESSAC, les peintures acryliques sur toile d'Hervé DI ROSA et d'Omar BA, le fusain de KCHO ou les pastels gras et pigments colorés de Mark BRUSSE sont autant d'hommages rendus à l'artiste en explorant les champs infinis de la création contemporaine.

L'exposition est accompagnée du livre GAINSB'ART de Roberto BATTISTINI, édité en 2017.

A propos de Roberto BATTISTINI

Est un artiste français né en Corse, à Bastia, le 16 septembre 1959. Ancien élève de l'École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris, il est aussi licencié en cinéma de l'université de Paris VIII.

En 1984, il intègre l'agence « VIVA » fondée par Guy le Querrec, Martine Franck et William Klein où il réalise ses premiers grands reportages et premières couvertures de magazines.

Il devient ensuite photographe au magazine « MEDIAS », de 1985 à 1987. Il réalise alors les portraits de personnalités du monde de la publicité, de la presse et des médias, et quelques 100 couvertures pour ce magazine. En octobre 1985, il est l'auteur la série de portraits de Serge Gainsbourg, dont le très célèbre portrait « Gainsbourg-Dalí ».

En 1988, il intègre l'agence « GAMMA ». Il se consacre à de grand reportages sur des personnalités du monde de l'art et du cinéma, et collabore pour la première fois avec VOGUE Homme.

En 1989, Roberto Battistini rejoint la rédaction du Groupe Figaro. Il travaille alors régulièrement comme Reporter-Photographe pour les rédactions du Madame Figaro et Figaro Magazine.

En 1991, il reçoit le grand prix des directeurs artistiques pour la campagne « Alacatel » de l'agence Australie. Directeur de création : Christian Vouhé.

Il est également récompensé par le grand prix des directeurs artistiques et le grand prix du public pour la campagne « Chirac Pot de départ » de l'agence BETC en 2007. Directeur de création : Rémi Babinet.

EXHIBITIONS
- 2018 : GAINSBOURG Still Alive, Galerie GRAF Notaires Paris 8
- 2017 : GAINSBOURG Still Alive, Cornette de Saint Cyr Paris
- 2015 : MÉMORIA RABAT, Bibliothèque Nationale du Maroc
- 2014 : MÉMORIA, Musée National de l'Histoire de l'Immigration, Mois de la Photo Paris
- 2013 : CORSE 1943 Les combattants de la Liberté, Ajaccio, Bastia, Partenariat avec le Centre méditerranéen de la Photographie
- 2012 : Regards d'Artistes, Galerie Blumann Paris, Mois de la Photo Paris
- 2011 : Exposition collective, French Alliance Institute New York
- 2011: Gainsbourg Initial LG, Galerie Charpentier chez Sotheby's Paris : La Mariée autour du Monde, Printemps de la Photo de Cahors : Festival VISA pour l'image « Les Guignols de Canal+ "
- 1991 : La Mariée autour du Monde, Printemps de la Photo de Cahors
- 1990 : Festival VISA POUR L'IMAGE "Les Guignols de Canal +"
- 1987 : Personnalités des Médias, Salon de la photographie de Paris

Vernissage de Roberto Battistini "GAINSB'ART"

Vernissage de Roberto Battistini "GAINSB'ART"

[19:00-21:00] Vernissage de Serge Nouchi "Couleurs de Cuba"
Location:
Centre d'animation Maurice Ravel
La Ligue de l'Enseignement
6, avenue Maurice Ravel
75012 Paris
M° T3a Montempoivre, Porte de Vincennes, Bel-Air, Porte Dorée
France
Phone : +33 (0)1 44 75 60 14
Fax : +33 (0)1 43 44 45 30
Mail : gcapelle@laligue.org
Internet Site : www.animravel.fr
Description:
Du 29 octobre au 23 novembre 2018
Vernissage mardi 6 novembre à partir de 19h

PHOTOGRAPHIE, ART NUMÉRIQUE SINGULIER

Autodidacte et indépendant, Serge Nouchi se présente comme un créateur d'images entre la photographie et la bande dessinée. De ses périples, il rapporte de nombreuses photos originales des personnes et des lieux qu'il découvre, images dont il modifie les variantes de couleurs et de formes pour produire des effets esthétiques.
Cuba constitue une très belle étape dans la pratique de son « Art Numérique Singulier » et dans la recherche de nouvelles formes d'expression liées à sa démarche formelle. Photographier Cuba, c'est d'abord privilégier l'angle de la couleur pour évoquer des scènes humaines, pour illustrer des situations emblématiques toujours colorées, graves mais significatives, pour représenter le peuple cubain et sa figure mythique.
Puissent ces nouvelles photos « singulières » refléter les belles « correspondances » entre musique, impressions visuelles et humaines de l'île chaleureuse, que l'on ressent, en dépit des difficultés liées à l'histoire du pays.

www.sergenouchi.com

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Anamorphose"
Location:
Orangerie de Cachan
Service des Affaires Culturelles
15, rue Gallieni
94230 Cachan
M° RER B Bagneux
France
Phone : +33 (0)1 49 69 17 90
Mail : jeanjacques.jaffredo@ville-cachan.fr
Internet Site : www.ville-cachan.fr/vos-loisirs/vie-culturelle/lorangerie/
Description:
Du 5 novembre au 15 décembre 2018
Exposition ouverte du lundi au samedi
de 10h à 12h et de 14h à 18h - jusque 19h les jeudis
Vernissage ouvert à tous mardi 06 novembre à 19h

L'association a été fondée en 1990 par le Docteur Françoise Josselin, ancien médecin-chef du secteur de psychiatrie générale « Arcueil, Cachan, Gentilly » du Groupe Hospitalier Paul Guiraud Villejuif, actuellement sous la responsabilité du Docteur Jean Ferrandi.
Le but d'Anamorphose est d'aider ses participants à faire un pas de côté par rapport à l'institution psychiatrique par le biais de la rencontre autour de l'art. Les patients participent ainsi à des ateliers d'expressions, des visites d'expositions à Paris, en province et à l'étranger et à des expositions-ventes collectives ou individuelles.
L'exposition de l'Orangerie expose une partie des oeuvres réalisées dans le cadre des ateliers d'art thérapie.

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Chroniques de la photographie totale"
Location:
Espace Culturel de l'Ambassade d'Ukraine
Centre Culturel de l'Ambassade d'Ukraine
22, avenue de Messine
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 43 59 03 53
Fax : +33 (0)9 61 51 31 54
Mail : amb-ukraine.culture@wanadoo.fr
Internet Site : www.mfa.gov.ua/france
Description:
Le Centre Culturel de l'Ambassade d'Ukraine
a le plaisir de vous inviter au vernissage de l'exposition

« Chroniques de la photographie totale »

Par Evgueniy Pavlov et Tetiana Pavlova
en présence des auteurs

le mardi 6 novembre 2018 à 19h
Cocktail

RSVP par mail : natalia.kochubey@gmail.com

L'exposition ressemble les photographies du projet majeur de Evguéniy Pavlov, représentant emblématique du non-conformisme artistique de la photographie ukrainienne des années 1970. L'exposition a été créé en collaboration avec son épouse, critique d'art et interprète de son œuvre Tetyana Pavlova. Evguéniy Pavlov est né à Kharkiv en 1949. En 1971, il lance avec Yuriy Rupin la création du groupe «Tchas»/ «Le Temps» dont Boris Mikhailov, Oleg Maliovany, Oleksandr Suprun font partie. Le groupe est devenu un important centre de la photographie provocatrice en Union soviétique. Lorsqu'en 1972, un nu masculin est apparu dans la grande série de Evguéniy Pavlov « Violon » - c'était un acte choquant qui soulevait de nombreux tabous sociaux dont la photographie soviétique de l'époque était chargée. Dans les années 1990, Pavlov a commencé à travailler sur son projet principal «La Photographie totale» se basant sur l'étude du langage artistique de ce support dans un courant multidisciplinaire. En se tournant vers les archives photographiques soviétiques, il trouve dans «La Photographie totale» le texte mystique caché de la double réalité soviétique où les scènes du «tribunal des camarades», des « séances des cellules du parti communiste » ou «la marche des pionniers» ressemblent aux scènes bibliques : Cène, Trahison de Juda ou Flagellation du Christ.
Les œuvres de Pavlov sont dans les collections de 14 musées d'Europe, des États-Unis et du Japon. En France, une exposition personnelle d'œuvres d'un photographe ukrainien emblématique sera présentée pour la première fois dans le cadre du festival Paris Photo 2018.

Виставка презентує магістральний проект знакового представника мистецького нонконформізму в українській фотографії 1970-х років Євгенія Павлова в тандемі з арт-критиком і інтерпретатором його творчості Тетяною Павловою. Євгеній Павлов (Харків, 1949) разом з Юрієм Рупіним ініціював створення групи «Час», 1971 (Б. Михайлов, О. Мальований, О. Супрун), яка стала видатним центром провокаційної фотографії в Радянському Союзі. Коли в 1972 році у великій серії «Скрипка» Євгенія Павлова з'явилася оголена чоловіча натура - це був епатажний жест в роботі з численними соціальними табу, якими була обтяжена фотографія. У 1990-х роках Павлов розпочав роботу над магістральним художнім проектом «Тотальна фотографія», скерувавши дослідження художньої мови цього медіума в мультидисциплінарне річище. Звертаючись до радянського фотоархіву, він виявляє в «Тотальній фотографії» містичний підтекст подвійної радянської реальності, де сцени «товариських судів», партійні збори чи хода піонерів так нагадують сцени Тайної вечері, зрадництва Юди або побиття Христа.
Роботи Павлова знаходяться в 14 музеях Європи, США і Японії. У Франції, в контексті фотофестивалю Paris Photo 2018, персональна виставка творів знакового українського фотографа буде презентована вперше.

Vernissage de l'exposition "Chroniques de la photographie totale"

[19:30-21:00] Soirée Téléthon Digital
Location:
EP7
Guinguette numérique et gourmande
133, avenue de France
75013 Paris
M° Bibliothèque François Mitterrand
France
Mail : hello@ep7.paris
Internet Site : ep7.paris
Description:
Soirée Téléthon Digital

[19:30-21:00] Table ronde "Lindsay Caldicott avec un X majuscule"
Location:
Galerie Christian Berst
3-5, passage des Gravilliers
(accès par le 10, rue Chapon)
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 53 33 01 70
Fax : +33 (0)1 53 33 01 70
Mail : contact@christianberst.com
Internet Site : www.christianberst.com
Description:
intervenants :

marc lenot
Marc Lenot est polytechnicien, diplômé du MIT, et, plus récemment, master de l'EHESS et docteur en histoire de l'art, avec une thèse sur la photographie expérimentale.
Il est l'auteur du blog Lunettes rouges, hébergé par Le Monde, et a été le lauréat du prix AICA de la critique d'art en 2014.

christian gattinoni
Christian Gattinoni est critique d'art et enseignant à l'Ecole Nationale Supérieure de la Photographie d'Arles de 1989 à 2916. Il est Rédacteur en chef et cofondateur de la revue en ligne www.lacritique.org.
En tant que critique d'art, Il s'est principalement intéressé au rapport entre photographie, autres arts et sciences humaines dont le dénominateur commun reste le corps.

richard caldicott
Frère cadet de Lindsay, Richard Caldicott est un artiste anglais qui explore la photographie abstraite et crée des compositions sur papier. Il vit et travaille à Londres. Il a étudié au Royal College of Art de Londres où il a obtenu son master en 1987.


Dans le cadre de l'exposition "Lindsay Caldicott"

Première exposition en galerie des photocollages mystérieux et obsédant de Lindsay Caldicott (1956-2014). Dans le catalogue monographique publié par la galerie, le critique Marc Lenot compare le processus répétitif et fragmenté de son travail à l'oeuvre de Moholy Nagy et de Man Ray.

La galerie organise une table-ronde "lindsay caldicott, avec un X majuscule"
mardi 6 novembre à 19h30
avec marc lenot, christian gattinoni et richard caldicott.

Vernissage de l'exposition "Lindsay Caldicott"

[19:30-21:30] Vernissage de l'exposition "Outside Our"
Location:
Villa Emerige
7, rue Robert-Turquan
75016 Paris
M° Jasmin
France
Phone : +33 (0)1 45 25 54 63
Mobile : +33 (0)6 37 15 10 68
Mail : sdumas@emerige.com
Internet Site : www.villaemerige.com
Description:
Outside Our
Prix Révélations Emerige 2018

Exposition "Outside Our" curatée par Gaël Charbau
Du 7 novembre au 2 décembre 2018 à la Villa Emerige

Le lauréat, dont le sera dévoilé le 6 novembre, bénéficiera d'un accompagnement professionnel, d'un atelier et d'une bourse globale de 15'000 euros pour réaliser sa première exposition personnelle. Cette année, la Galerie Jérôme Poggi s'engagera aux côtés du futur lauréat.

Créée en 2014, la Bourse s'adresse aux artistes plasticiens, sans distinction quant à leur pratique, âgés de moins de 35 ans, français ou vivant en France et n'étant pas représentés par une galerie professionnelle.

Les 11 artistes nommés sont : Héloïse Chassepot, Arnaud D.W, Amandine Guruceaga, Matthieu Haberard, Angélique Heidler, Jean-Baptiste Janisset, Hugo L'ahelec, Tereza Lochmann, Randa Maroufi, Léonard Martin et Paul Mignard.

Plus d'infos ici :
http://revelations-emerige.com

Vernissage de l'exposition "Outside Our"












[20:00-23:55] Soirée Moschino X H&M
Location:
Le Dernier Etage
9, rue Forest
75018 Paris
M° Place de Clichy
France
Internet Site : ledernieretage.paris
Description:
En présence des actrices Marie-Ange Casta, Alice David, Joséphine Japy, Christa Théret et Karidja Touré, des musiciennes Lou Lesage et Mai Lan, les DJs Kiddy Smile et Agathe Mougin, des mannequins Francisco Lachowski, Jessiann Gravel et Dolores Doll.

10:00
11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés