Thursday, November 8, 2018
Public Access


Category:
Category: All

08
November 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

  Exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Location:
Pavillon Carré de Baudouin
121, rue de Ménilmontant
75020 Paris
M° Gambetta, Ménilmontant, Pyrénées
France
Phone : +33 (0)1 58 53 55 40
Internet Site : www.carredebaudouin.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"

du 27 avril au 29 septembre 2018, prolongée jusqu'au 2 janvier 2019
du mardi au samedi de 11h à 18h

Personnage clé de l'histoire de la photographie française, Willy Ronis (1910-2009) est l'une des plus grandes figures de cette photographie dite « humaniste », attachée à capter fraternellement l'essentiel de la vie quotidienne des gens. À partir de 1985, Willy Ronis se plonge dans son fonds photographique pour sélectionner ce qu'il considère comme l'essentiel de son travail. Il réalise une série de six albums, constituant ainsi son « testament photographique ». Ces albums inédits sont la matrice de cette exposition.

À l'invitation de Frédérique Calandra, Maire du 20e arrondissement, Willy Ronis par Willy Ronis est à voir et à écouter du 27 avril au 29 septembre 2018, au Pavillon Carré de Baudouin, qui fête ses dix ans cette année, au cœur de ce quartier de Paris qu'il aimait tant.

Devenu reporter photographe en 1936, Willy Ronis mène de front commandes et recherches personnelles. Observant le monde, ses photos dressent une sorte de portrait à la fois intimiste et profond de la société et de l'époque. Elles constituent un immense travelling qui donne à voir, à comprendre et à aimer les gens dans l'ordinaire de leur vie. En plaçant l'homme au centre de son œuvre, en posant sur lui un regard optimiste et bienveillant, Willy Ronis n'en néglige pas pour autant de rendre compte de la dureté de l'époque, d'où ces nombreuses images sur le monde du travail et les luttes ouvrières, marquant son empathie et un engagement social qui perdure tout au long de son œuvre.

Outre les photographies exposées, près de deux cents, réalisées entre 1926 et 2001, le public pourra également feuilleter les albums à partir de bornes composées de tablettes interactives. Par ailleurs, une série de films et de vidéos réalisés sur Willy Ronis sera projetée dans l'auditorium selon une programmation particulière. Une occasion unique d'entrer de plain-pied dans l'univers personnel de l'artiste.

Neuf ans après le décès de Willy Ronis, cette exposition célèbre la clôture de la succession et l'entrée de l'œuvre dans les collections de la MAP, l'établissement du ministère de la Culture qui gère, entre autres, les grandes donations photographiques faites à l'État. Le commissariat de cette exposition est assuré par Gérard Uféras, photographe, l'un des plus proches amis de Willy Ronis, et par Jean-Claude Gautrand, photographe, journaliste et historien de la photographie française. Toutes les photographies exposées font l'objet d'un travail exceptionnel au sein du laboratoire de l'Agence photographique de la Réunion des musées nationaux - Grand Palais, qui les diffuse en exclusivité.

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Pendant le défilé de la victoire du Front populaire, rue Saint-Antoine, Paris, 14 juillet 1936
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Les Amoureux de la Bastille, Paris, 1957
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Le Café de France, L'isle-sur-la-Sorgue, 1979
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Salon de la Photo 2018
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
Du 8 au 12 novembre
Du jeudi 8 au dimanche 11 novembre : 10h - 19h
Le lundi 12 novembre : 10h - 18h

>> RSVP
code SPEOS18

>> informations

Salon de la Photo 2018

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00 [12:00] Remise du Prix Décembre 2018
Location:
Hôtel Lutetia
45, boulevard Raspail
75006 Paris
M° Sèvres - Babylone
France
Phone : +33 (0)1 49 54 46 00
Fax : +33 (0)1 49 54 46 00
Internet Site : www.hotellutetia.com
Description:
Remise du Prix Décembre, doté par la Fondation Pierre Bergé-YSL, au Lutetia, dont le lauréat est Michaël Ferrier pour « Portrait d'un absent » (Gallimard).

13:00  
14:00 [14:00-21:00] Vernissage de la seconde édition du salon "A PPR OC HE"
Location:
Le Molière
40, rue de Richelieu
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 42 61 99 40
Mobile : +33 (0)6 81 80 99 05
Mail : mathilde@lemoliere.net
Internet Site : www.lemoliere.net
Description:
Vernissage de la seconde édition du salon "A PPR OC HE"




[17:00-21:30] Vernissage de Lena Amuat et Zoë Meyer "Artefakte und Modelle"
Location:
L'ahah
4, cité Griset
75011 Paris
France
Phone : +33 (0)1 71 27 72 47
Mail : info@lahah.fr
Internet Site : www.lahah.fr
Description:
du vendredi 9 novembre au samedi 22 décembre 2018
vernissage jeudi 8 novembre - 17h - 21h30

Inaugurée en septembre dernier, la programmation d'expositions monographiques des artistes membres de l'association L'ahah se poursuit cet automne avec Artefakte und Modelle de Lena Amuat & Zoë Meyer.
Nées respectivement en 1977 et 1975, Lena Amuat & Zoë Meyer vivent et travaillent entre Berlin (Allemagne) et Zurich (Suisse) où elles se sont rencontrées durant leurs études de photographie à la Studienbereich Fotografie ZHdK (dont elles ont également été diplômées en beaux-arts). Lena Amuat & Zoë Meyer oeuvrent en duo depuis 2008. Lauréates du Swiss Design Award en 2012, elles ont déjà bénéficié de nombreuses expositions collectives ou personnelles en Europe.

Artefakte und Modelle, qui se déploiera sur les deux espaces d'exposition de L'ahah (à #Griset et à #Moret), est la première exposition personnelle d'ampleur du duo en France. Une double exposition, comme il se devait pour ce binôme ayant fait de la figure du double, du principe de rejeu et de la réflexion spéculaire quelques-unes des articulations formelles et conceptuelles de leur travail.

Artefakte und Modelle s'inscrit dans un ensemble d'expositions et de publications à travers lequel Lena Amuat & Zoë Meyer interrogent la production des savoirs et utilisent la photographie comme une forme de reliquaire contemporain. Les deux artistes s'emparent d'objets et d'images utilisés dans la transmission des connaissances et issus de bibliothèques, fonds d'archives et collections en tous genres. Elles les (re)mettent en scène dans des photographies dont le potentiel plastique est indéniable, puis mettent en scène ces photographies dans des accrochages et des installations. À travers les mises en abîme et changements d'échelle, l'espace d'exposition lui-même devient objet photographique.

Pour cette double exposition parisienne, le duo d'artistes suisses produira un certain nombre de photographies et de volumes dans une mise en espace spécifique à #Griset et #Moret. Lena Amuat & Zoë Meyer montreront notamment 24 nouveaux tirages issus de la série des «Mathematische Modelle» menée depuis 2009, ainsi que le tout-dernier volet des publications qui leur sont dédiées et qui paraît en parallèle aux éditions Aboutbooks (Berlin / Zurich).

Vernissage de Lena Amuat et Zoë Meyer "Artefakte und Modelle"





[18:00-21:00] Cocktail en l'honneur d'Ari Marcopoulos
Location:
Galerie Frank Elbaz
66, rue de Turenne
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 48 87 50 04
Fax : +33 (0)1 48 87 52 93
Mail : info@galeriefrankelbaz.com
Internet Site : www.galeriefrankelbaz.com
Description:
Le magazine célèbre le légendaire photographe avec un cocktail et une signature à 18h, en collaboration avec sa galerie et Etudes Studio. Rendez-vous galerie Frank Elbaz au 66, rue de Turenne à Paris. Ari Marcopoulos a réalisé une série exclusive pour le dernier Numéro art, actuellement en kiosque.

Cocktail en l'honneur d'Ari Marcopoulos

[18:00-21:00] Vernissage d'Emma Tandy
Location:
Espace Icare
31, boulevard Gambetta
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Corentin Celton
France
Phone : +33 (0)1 40 93 44 50
Fax : +33 (0)1 40 93 46 07
Mail : infos@espace-icare.com
Internet Site : www.espace-icare.com
Description:
Du 6 au 28 novembre
Vernissage le jeudi 8 novembre à 18h

Exposition réalisée dans le cadre du collectif Ik-Art de l'espace Icare qui s'inscrit dans les Semaines isséennes des droits de l'enfant, à l'initiative de la Ville d'Issy-les-Moulineaux et du CLAVIM.

Emma Tandy est une artiste britannique qui vit et travaille à Issy-les-Moulineaux. Elle est diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Ses oeuvres nous entraînent dans un monde imaginaire ou le végétal se multiplie. Des arbres qui poussent anormalement, des feuillages qui remplissent les espaces à une vitesse incroyable. Une très belle esthétique précise et délicate qui accompagne le visiteur dans un monde qui interroge le réel et l'imaginaire.

Vernissage d'Emma Tandy

[18:00-21:00] Vernissage de Billy Gee "Je m'expose à vous"
Location:
MAQUIS-ART Shop and Gallery
42, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 34 18 86 83
Fax : +33 (0)9 55 95 40 81
Mail : shop@maquis-art.com
Internet Site : www.maquis-art.com
Description:
MAQUIS-ART en collaboration avec Mika Papamichail présente :
« Je m'expose à vous »

Vernissage de l'exposition solo du street artiste grec BILLY GEE

Le Jeudi 8 Novembre 2018 à partir de 18h

Un des éléments qui caractérise le plus les toiles et peut-être plus spécifiquement les dessins de Billy Gee, c'est la diversité des sujets traités, mais aussi l'accent mis sur les expressions !

Elles sont méticuleusement retranscrites, oscillant entre l'excitation, l'émotion, et bien sûr l'humour à travers des personnes, des choses et des situations.

Dans un univers mêlant rêves et réalité Billy Gee nous expose une vision de notre société, des grandes villes, de la rue d'où il puise son inspiration.

Ses œuvres retranscrivent des petits instants de la vie quotidienne, laissant au spectateur le soin de voguer entre le réel et l'irréel.

Vernissage de Billy Gee "Je m'expose à vous"

[18:00-21:00] Vernissage de Damien Daufresne "détroits"
Location:
Galerie Olivier Nouvellet
19, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Odéon, Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 43 29 43 15
Mail : contact@cercleoliviernouvellet.com
Internet Site : www.cercleoliviernouvellet.com
Description:
06 > 10 novembre 2018
Vernissage jeudi 8 novembre à partir de 18h

Vernissage de Damien Daufresne "détroits"

[18:00-21:00] Vernissage de David Selor "Nature humaine"
Location:
Le cabinet d'amateur
12, rue de la Forge Royale
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny, Ledru-Rollin, Charonne
France
Phone : +33 (0)1 43 48 14 06
Mail : contact@lecabinetdamateur.com
Internet Site : www.lecabinetdamateur.com
Description:
Vernissage le jeudi 8 novembre à partir de 18 heures
Exposition du jeudi 8 au dimanche 18 novembre 2018

Résidant à Bordeaux, David Selor vient exposer pour la première fois en solo, à Paris, au cabinet d'amateur. L'exposition « Nature humaine » vous invite dans l'univers du « Mimil », personnage mi-homme mi-animal qu'il fait s'exprimer sur les murs depuis 2013.
Il a fait évoluer sa technique au gré de ses rencontres et de ses voyages et s'exerce aujourd'hui dans des styles comme la peinture rupestre contemporaine ou encore l'acrylique. Habituellement il peint sur les parpaings ou d'autres supports utilisés pour condamner les maisons inhabitées. Ses œuvres, compostions très colorées, mêlent coulures, animaux imaginaires aux traits naïfs et enfantins et souvent accompagnées d'une petite légende ironique. Cette série de « Mimil » parle des problèmes inhérents à l'humain dans ses relations aux autres et à son environnement. C'est à travers ces quelques mots que percent plus visiblement les convictions de David Selor, pour qui l'aspect social de l'art urbain semble être fondamental.

Vernissage de David Selor "Nature humaine"

[18:00-20:30] Vernissage de Frédérique Lucien "Trames & Variations"
Location:
Galerie Jean Fournier
22, rue du Bac
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 97 44 00
Fax : +33 (0)1 42 97 46 00
Mail : info@galerie-jeanfournier.com
Internet Site : www.galerie-jeanfournier.com
Description:
8 novembre - 21 décembre
vernissage jeudi 8 novembre, 18h - 20h30

Pour la neuvième exposition personnelle de Frédérique Lucien à la galerie Jean Fournier, nous sommes heureuses de présenter un ensemble d'œuvres sur papier, les Feuiller, pour lequel Frédérique Lucien recourt à la découpe et à l'élaboration de trames géométriques et colorées. « Je ne dessine pas sur le papier mais dans le papier » nous confie l'artiste en préparant l'exposition.

Depuis les années 1990, le travail de Frédérique Lucien se construit à partir d'un vocabulaire de formes et de motifs liés au végétal, au minéral, à l'organique et au corps humain. Travaillant en série, Frédérique mène de front simultanément plusieurs ensembles thématiques : le corps humain avec le dessin, la sculpture et la céramique, et le végétal principalement avec le dessin et les papiers découpés. Chacune de ces séries nourrissant l'autre.

La série des Feuiller est à l'œuvre depuis 2012. Invitée dans le cadre du projet Dessiner-Tracer, Frédérique Lucien s'est rendue au musée Matisse du Cateau-Cambrésis et au musée La Piscine à Roubaix. La restitution de ses visites s'est d'abord concrétisée par des dessins et des découpages dans des carnets. Ensuite, certaines pages ont été publiées dans la revue Cursif en corollaire du projet (1). Cette série est tout à la fois nourrie des dessins et des papiers découpés de Henri Matisse et de l'observation de tissus anciens conservés à la tissuthèque du musée roubaisien. C'est un dialogue fécond entre deux conceptions du décoratif. On retrouve la liberté de Henri Matisse dans les formes végétales et linéaires mais également une attention particulière pour les arts appliqués.

Les Feuiller s'inscrivent au cœur d'une démarche où le dessin se conjugue aux motifs et où l'observation d'éléments végétaux est la base d'une réflexion vers l'abstraction. Leur titre se réfère à la fois à la feuille de papier en tant que support mais aussi à la feuille organique. Le répertoire des Feuiller est constitué de formes découpées, simples ou juxtaposées, vides ou pleines. La découpe de ces déclinaisons abstraites d'éléments d'origine organique et végétale, se superpose sur des trames. Ces dernières, extrêmement variées, peuvent être tant régulières, répétitives, géométriques qu'aléatoires.

Si le vocabulaire de Frédérique Lucien est immédiatement reconnaissable, cette série a renouvelé radicalement son rapport à la couleur et l'on peut observer en six années une évolution audacieuse à marier des couleurs sourdes avec d'autres plus franches et à se jouer de contrastes toujours plus vifs. Les trames se sont elles aussi complexifiées avec une multiplicité de lignes et de motifs proches de l'univers Art & Craft. On peut y déceler un aspect plus gestuel parfois même expressionniste, tout à fait nouveau pour Frédérique Lucien.

Pour cette exposition, elle conçoit une présentation spécifique sur le grand mur de la verrière de la galerie où se mêlent différents formats comme le faisait Matisse dans son atelier où les compositions découpées créaient un environnement sans cesse repensé. Cette forme de présentation accentue l'idée de série et de passage d'une œuvre à l'autre, elle inscrit également le travail de Frédérique Lucien dans un rapport à l'espace en se confrontant à l'échelle du lieu.

À l'occasion de l'exposition, un livre d'artiste "Trames & Variations" est édité à 300 exemplaires comprenant 30 tirages de tête incluant une œuvre originale, avec des textes de Guitemie Maldonado et Emilie Ovaere-Corthay (Sunart Editions).

(1) Cursif, le dessin dans tous ses états, Tome 1, éditions Analogues, Association des Conservateurs des musées
du Nord-Pas de Calais, 2011-2012.

Vernissage de Frédérique Lucien "Trames & Variations"

[18:00-21:00] Vernissage de Guillaume Gehannin
Location:
Progress Gallery
4 bis, passage de la Fonderie
accès au niveau du 72, rue Jean-Pierre Timbaud
code : porte ou B288
75011 Paris
M° Parmentier, Goncourt, Couronnes
France
Phone : +33 (0)1 70 23 30 20
Mobile : +33 (0)6 98 02 72 80
Internet Site : www.progressgallery.com
Description:
Guillaume Gehannin est le prix indépendant de progress gallery à la 67eme édition de Jeune Création.

Guillaume Gehannin filme la zone - c'est la ceinture en grec, portion d'espace intermédiaire jamais bien définie. Il affectionne ces lieux incertains, espaces périurbains monotones, dérisoires, qui constituent l'anti-paysage par excellence : gravières désaffectées, décharges à ciel ouvert, friches industrielles, remblais et terrains vagues en contrebas des écrasantes masses de béton des infrastructures routières. Les rives aussi, lignes de démarcations instables s'il en est. L'entre-deux constitue son terrain de prospection. Ses captations « sur le motif » viennent fouiller chacun de ces endroits jusqu'à mettre à jour le réseau complexe de relations qui le modèlent et l'organisent. Inventaire minutieux et expressément dénué d'emphase, duquel transparaît l'inévitable devenir entropique de ces espaces suburbains.
Avant même de filmer pourtant, Guillaume Gehannin marche. Il faut souligner combien ses vidéos procèdent de cette activité première. Dans sa pratique, ce mode spécifique de déplacement tient en effet lieu d'outil spéculatif - c'est même le moyen artistique liminaire par lequel il revisite et interroge le paysage. La perspective critique de son travail doit s'entendre à l'aune de cette propension à la flânerie : c'est la marche qui l'amène à exprimer dans ces vidéos cette lenteur, cette liberté de mouvements qui sont autant de négation des contraintes temporelles effrénées de la condition contemporaine. Partant de lieux plus que communs c'est par la marche qu'il parvient, au propre comme au figuré, à d'autres situations.
Le choix de capter et de restituer à l'avenant ce qui dans le paysage relève de la nature ou du saccage écologique, traduit l'attachement de Guillaume Gehannin à se faire toujours témoin du monde. Façon de réaffirmer ce qui constitue pour cette première exposition personnelle le principe même de son médium : « Video !», stricto sensu « Je vois ».

Marion Delage de Luget


Né en 1988, Guillaume Gehannin est diplômé de l'Ecole Nationale Supérieure d'Arts de Paris-Cergy (ENSAPC) où il a pratiqué plusieurs médiums. Après avoir commencé son cursus avec la peinture et le dessin figuratif, il a pratiqué la performance, la pièce sonore, la photographie et le cinéma. Il a ensuite intégré l'ENSAD pour approfondir ses connaissances dans les champs de la vidéo et de la photo.
Projectionniste argentique et numérique durant ses études, il visionne de nombreux films. Il a, par la suite, eu plusieurs expériences de cameraman pour des théâtres et d'assistant décorateur sur des fictions. Il a monté avec d'autres artistes un collectif nommé «Cascades».
Il a montré son travail en 2016 au 27ème festival international de cinéma FID de Marseille, avec "Risque d'atmosphère explosive", sélectionné dans la compétition premier film, puis en 2017 au 28e FID de Marseille, ainsi qu'au Festival International de cinéma d'animation de Rimini.
En 2016, il reçoit le prix du jury au festival du court d'art district, cinéma Royal Palace (94) pour le film "La luthière". En 2011, il participe à la résidence Bandjoun Station, créée par l'artiste Barthélémy Togo au Cameroun. Il a présenté son travail à la 67ème édition de Jeune Création en 2017, à la galerie Thaddaeus Ropac à Pantin et y reçoit le prix indépendant progress gallery.

Vernissage de Guillaume Gehannin
Vernissage de Guillaume Gehannin

[18:00-21:00] Vernissage de Maud du Jeu
Location:
Galerie Gavart
5, rue d'Argenson
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 42 65 26 98
Mail : galeriegavart@gmail.com
Internet Site : www.galeriegavart.com
Description:
Vernissage de Maud du Jeu

[18:00-21:00] Vernissage de Sakiko Nomura "Ango"
Location:
Galerie &co119
119, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)9 70 97 59 18
Mail : contact@8co119.co
Internet Site : www.8co119.co
Description:
du 6 novembre 2018 au 12 janvier 2019
vernissage le 8 novembre 2018

La galerie &CO119 est fière de présenter le travail de la photographe japonaise Sakiko Nomura. À l'occasion de cette exposition, le livre Ango, édité par les éditions Match&Company, qui présente côte à côte des images de la photographe et le texte Une femme et la guerre de l'écrivain Ango Sakaguchi (1906-1955), sera lancé en édition limitée à 300 exemplaires numérotés et signés en version française.

Le livre "Ango", né de la rencontre du travail de l'écrivain Ango Sakaguchi et de celui de la photographe Sakiko Nomura, parle de la complexité des relations et de la solitude des êtres.

Sakiko Nomura s'est pour cet ouvrage, replongée dans ses archives pour établir le dialogue présenté dans le livre édité par Match&Company. "Il y a l'écrivain Ango Sakaguchi, et il y a moi. J'espère que les lecteurs pourront, par la sélection des photographies qui veulent donner une autre dimension à l'oeuvre, ressentir encore un tout nouvel univers".

Vernissage de Sakiko Nomura "Ango"

Vernissage de Sakiko Nomura "Ango"

Vernissage de Sakiko Nomura "Ango"

Vernissage de Sakiko Nomura "Ango"

[18:00-21:00] Vernissage de Wendelin Wohlgemuth "view from nowhere"
Location:
Galerie Joseph Minimes
16, rue des Minimes
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 71 20 22
Fax : +33 (0)1 42 71 00 11
Mail : contact@galeriejoseph.com
Internet Site : www.galeriejoseph.com/privatisation-espace-paris-minimes
Description:
La Galerie Guido Romero Pierini présente pour la première fois en France l'artiste américain d'origine allemande Wendelin Wohlgemuth à la Galerie Joseph PARIS (16 rue des Minimes, 75003 Paris)

Vernissage Jeudi 8 novembre à partir de 18h

Exposition du 9 au 25 novembre 2018
Du mardi au samedi de 11h à 19h

En collaboration avec Jacques Sotty et Michael Timsit

Texte critique: Anne-Laure Peressin:

Face à nous, une silhouette spectrale vêtue d'une ample veste noire semble s'avancer placidement dans un silence étouffé. Indiscernable, son identité se terre dans le voile embué de l'atmosphère, si bien qu'il paraît difficile de savoir s'il s'agit réellement d'une personne ou d'une apparition fantomatique. Sa présence, hors du temps, hors de quelconque repère spatial, absorbe le regard, happe l'attention, pour mieux nous plonger dans un spleen sans cause manifeste. Pourquoi ressentir un tel émoi devant cette image, celle d'un banal anonyme comme il en existe sept milliards sur Terre ?

Avec ses pinceaux, ses raclettes et sa peinture à l'huile, Wendelin Wohlgemuth peint des images nostalgiques à l'aspect photographique. Car oui, cette œuvre - et toutes les autres -, n'est pas un tirage terni par un éclairage trop intense mais bien une huile sur panneau. Si l'origine de la scène provient d'une vidéo ou d'un cliché existants, l'artiste la sort de son contexte, se débarrasse de l'anecdotique, pour générer un sens nouveau. Un sens inhérent au seul travail esthétique opéré minutieusement par le peintre, qui dans son atelier berlinois, perturbe volontairement la lisibilité de l'image originelle en la balayant par de larges raclages, en bandes horizontales ou verticales, lorsque la matière est encore humide. En s'appropriant de la sorte l'image, Wendelin Wohlgemuth jette autant le flou sur l'identité des portraits immortalisés, que sur la subjectivité de la photographie et de la peinture à transmettre des informations intelligibles, à commencer par leur propre essence, leur propre médium.

Défaillances et défauts de l'appareil photographique sont ainsi au cœur de l'effet esthétique recherché par l'artiste, et renvoient davantage au statut d'outil de travail que d'un moyen objectif de voir le monde. En effet, Wendelin Wohlgemuth commence chaque toile par imiter le fonctionnement même de l'appareil photographique - celui de reproduire mécaniquement une image -, et souligne alors la dimension purement technique, et sa conséquence qui est la disparition de l'aura, concept théorisé par l'allemand Walter Benjamin (1). C'est au moment fatidique où il étire l'huile que Wendelin Wohlgemuth fait renaître cette aura, insuffle cette subjectivité, toutes deux fondamentales dans le rapport à l'art, dans le rapport au monde. Autrement dit, la seule manière de toucher à l'objectivité n'est possible que grâce à l'intervention subjective et unique de l'artiste. Cette revendication peut se lire discrètement par la manifestation de la matière picturale apposée parfois au doigt sur certains panneaux comme le point final, l'ultime signature du peintre. Seul l'observateur assidu et attentif percevra cette marque ô combien révélatrice d'une réflexion autour du paradoxe de la perception.

En jouant des notions de reproduction et d'appropriation, de figuration et d'abstraction, de construction et de reconstruction, Wendelin Wohlgemuth interroge notre propre rapport perceptif au monde avec la sensation physique et mentale que nous n'arrivons plus à faire une mise au point. Dès lors, si cette silhouette spectrale vêtue d'une ample veste noire est aussi troublante, c'est parce qu'elle échappe au flux d'images aseptisées de notre société en quête d'absolu, pour toucher à notre mémoire collective et intime qui fait de nous des êtres imparfaits.

(1) Benjamin Walter, L'œuvre d'art à l'ère de sa reproductibilité technique, 1936


https://www.wendelinw.com

Vernissage de Wendelin Wohlgemuth "view from nowhere"

Vernissage de Wendelin Wohlgemuth "view from nowhere"

Vernissage de Wendelin Wohlgemuth "view from nowhere"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Bijou à deux voix"
Location:
Galerie de l'INMA
Institut National des Métiers d’Art
23, avenue Daumesnil
Viaduc des Arts
75012 Paris
M° Gare de Lyon, Ledru-Rollin
France
Phone : +33 (0)1 55 78 85 85
Fax : +33 (0)1 55 78 86 15
Internet Site : www.eurosema.com
Description:
Bijou à deux voix
4 écoles - 4 workshops

Du 9 au 30 novembre 2018

Du 9 au 30 novembre, dans le cadre de la Saison France-Israël et du Parcours Bijoux organisé à Paris, l'INMA accueille l'exposition « Bijou à deux voix ».

« Bijou à deux voix » nous entraîne dans l'univers du bijou contemporain, avec des créations nées de la collaboration entre artistes israéliens et étudiants de quatre écoles d'art et design : l'Ecole Boulle, l'Institut de Bijouterie de Saumur, la Bezalel Academy de Jérusalem et le Shenkar College of Engineering and Design de Ramat Gan. A travers des workshops organisés en 2018, cultures et techniques de bijouterie se sont entrelacées pour apporter un regard croisé sur le bijou contemporain.

L'INMA s'attache à valoriser les réalisations innovantes dans le domaine des métiers d'art ; il est fier d'accueillir un projet interculturel et intergénérationnel, montrant la vitalité du secteur et son renouvellement constant.

Lors du vernissage de l'exposition le 8 novembre de 18h à 21h, Lynn Holstein dédicacera son livre « Artisans of Israel » (textes en anglais, hébreux et arabe) qui présente 40 professionnels des métiers d'art dont les savoir-faire revisitent la culture de ce territoire.

Expositions autour des bijoux contemporains français et israéliens

Du 9 novembre au 20 décembre, plusieurs galeries parisiennes accueillent des expositions de bijoux contemporains réalisés par des artistes français et israéliens. Cette promenade culturelle faite de rencontres et dialogues entre les deux cultures et les différentes manières d'aborder le bijou vous emmène à la Galerie Hebert (Paris 4), la Galerie La joaillerie par Mazlo (Paris 6), la Galerie Elsa Vanier (Paris 6), la Galerie Bénédikt Aïchelé (Paris 6), la Galerie L'objet rare (Paris 12), et la Galerie de l'INMA, au Viaduc des Arts.

Ces événements sont organisés par l'association Un bijou de saison.


La Saison France-Israël

Depuis le mois de juin, la Saison France-Israël 2018 célèbre le dialogue culturel, scientifique et intellectuel entre les deux pays. Axée sur la jeunesse, l'innovation et la création, cette saison se veut génératrice d'échanges tournés vers l'avenir grâce à plus de 400 événements.

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition "L'art du chantier"
Location:
Cité de l'architecture et du patrimoine
Palais de Chaillot
1, place du Trocadéro et du 11 Novembre
7-11, avenue Albert de Mun
45, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 58 51 52 00
Fax : +33 (0)1 58 51 59 39
Mail : com@citechaillot.fr
Internet Site : www.citechaillot.fr
Description:
Galerie haute des expositions temporaires

L'art du chantier. Construire et démolir du 16e au 21e siècle
#ExpoChantier

>> RSVP

du 9 novembre 2018 au 11 mars 2019

Comment les hommes ont, en Occident, depuis la Renaissance, regardé, conçu et imaginé le lieu où l'on bâtit. La grande diversité des observateurs, la multiplicité des images et la variété des publics auxquels s'adressent l'exposition montrent qu'il s'agit d'un thème fort, dépassant largement les mondes de l'architecture et de la technique.
L'exposition réunit un ensemble d'œuvres et de documents produits par des artistes, des journalistes, des amateurs, mais aussi par ceux qui travaillent à cet endroit : ingénieurs, architectes, entrepreneurs et - ce qui est plus rare - ouvriers, à travers des ex-voto ou des chefs-d'œuvre réalisés par les Compagnons du Devoir. Elle s'achève avec les témoignages de trois constructeurs contemporains : Patrick Bouchain, Marc Mimram et Martin Rauch pour qui le chantier est aujourd'hui plus que jamais le lieu où l'architecture affronte la complexité, comme l'inventivité et les aspirations du monde contemporain.

Fruit d'une collaboration étroite entre spécialistes de l'art et spécialistes des techniques, l'exposition propose une lecture multiple du thème : technique, mais également sociale, politique et artistique. Si le chantier est un lieu éminemment technique, il est en outre un théâtre pour les gouvernants, qui aiment s'y montrer et pour les ouvriers, qui y apparaissent tantôt comme des opprimés, tantôt comme des héros.


Commissariat

Valérie Nègre
Professeur, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Marie-Hélène Contal
Commissaire associée,
Directrice du développement culturel, Cité de l'architecture & du patrimoine

Vernissage de l'exposition "L'art du chantier"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition caritative "IDEAT"
Location:
School Gallery
322, rue Saint-Martin
75003 Paris
M° Strasbourg - Saint-Denis, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 42 71 78 20
Mobile : +33 (0)6 13 50 78 87
Mail : olivier.schoolgallery@gmail.com
Internet Site : www.schoolgallery.fr
Description:
Vernissage de l'exposition caritative "IDEAT"

[18:00-21:00] Vernissage de la foire AKAA - Also Known As Africa
Location:
Carreau du Temple
3, rue Dupetit-Thouars
4, rue Eugène Spuller
75003 Paris
M° Temple, Filles du Calvaire, République
France
Mail : accueil@carreaudutemple.org
Internet Site : www.carreaudutemple.eu
Description:
9 - 11 novembre 2018
vernissage 8 novembre

AKAA est heureux de vous accueillir pour sa troisième édition au Carreau du Temple du 9 au 11 novembre 2018.
Venez découvrir 49 exposants et plus de 130 artistes venus des 4 coins du monde pour vous présenter le meilleur des scènes contemporaines d'Afrique.
Toutes les infos sur www.akaafair.com.

Vernissage de la foire AKAA - Also Known As Africa
Ananias Leki Dago - Série "Shebeen blues" 2006 - Epreuve aux Sels d'argent - 50x60 cm © Ananias Leki Dago - Courtesy LouiSimone Guirandou Gallery

[18:00-21:00] Vernissage de la foire fotofever paris 2018
Location:
Carrousel du Louvre
99, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Mail : communication@parisexpo.fr
Internet Site : www.carrouseldulouvre.fr
Description:
#FOTOFEVERPARIS2018

Pour sa 7ème édition à Paris, fotofever foire internationale de photographie contemporaine revient au Carrousel du Louvre du 8 au 11 novembre 2018.

fotofever paris 2018 c'est 100 galeries & éditeurs, 250 artistes contemporains, 2 000 œuvres et plus de 20 pays représentés !
Découvrez nos exposants : https://bit.ly/2xoAiMi

JAPONOGRAPHIE
En écho au programme culturel Japonismes 2018, fotofever met à l'honneur la fascinante scène photographique japonaise avec un programme dédié et 30 artistes du Japon ou s'en inspirant.

YOUNG TALENTS FOTOFEVER PRIZE with Dahinden
Cette année, fotofever lance la première édition du YTFP en partenariat avec le laboratoire Dahinden. Ce prix récompense trois jeunes talents de la photographie en leur offrant leur première exposition dans une foire internationale.

START TO COLLECT
La référence de l'initiation à la collection de photographie avec:
- L'Appartement du Collectionneur, avec Roche Bobois Paris
- La Ruche, nouvel espace avec 40 solo et duo shows
- Les Talks, sur le marché et la collection de photographie
- Les Visites Guidées, avec Anaïs notre «décodeuse» d'art
- Masters of Photography, des tirages contemporains de Roger Schall présentés par la galerie ARGENTIC
- Books of Photography, avec le Photobook social club


INFOS PRATIQUES

Jeudi 08 novembre :
Vernissage de 18h à 22h
(sur invitations seulement)

Ouverture au public :
Vendredi 09 novembre de 11h à 20h
Samedi 10 novembre de 11h à 20h
Dimanche 11 novembre de 11h à 18h

Tarifs :
Plein tarif : 18€
Tarif réduit : 12€
Catalogue : 20€ ou 15€ si acheté avec un billet
Enfants -18 ans : gratuit
Pass Privilège : 75€ (2 billets adultes + 1 catalogue + 2 coupes de champagne)
Billetterie : http://www.fotofever.com/fr-547-billetterie.html

Vernissage de la foire fotofever
© Cesar Ordoñez courtesy Fifty Dots Gallery

[18:30-21:30] Vernissage d'Evelyne Mary & Jeanne Picq "Animale NATURE"
Location:
Slow Galerie
5, rue Jean-Pierre Timbaud
141, rue Amelot
75011 Paris
M° Filles du Calvaire, Oberkampf, République
France
Phone : +33 (0)1 43 55 44 68
Mail : contact@slowgalerie.com
Internet Site : www.slowgalerie.com
Description:
du 08 novembre au 01 décembre
Vernissage le 08 Novembre de 18h30 à 21h30

Evelyne MARY et Jeanne PICQ exposent « Animale NATURE » du 08 novembre au 1er décembre : autour d'une série de gravures - eaux fortes et linogravures - les deux artistes se lancent, avec beaucoup de liberté, d'humour et de poésie, à l'assaut de ce sujet qui puise dans les tréfonds de l'ambiguïté de notre nature animale .

« Animale NATURE, c'est notre double animal, une figure qui commence par s'inviter, puis s'impose. Notre moi sauvage. Notre nature profonde ». Dans les dessins d'Evelyne Mary, reviennent souvent comme un long poème, une petite fille à l'épaisse chevelure brune, une panthère, un loup, un éléphant, une forêt luxuriante... Tous vivent ensemble comme au sein d'une vaste et idéale fratrie où les frontières animales n'existent plus. « Il n'y a pas beaucoup de différences entre la petite fille qui court dans la forêt avec son arc et la panthère qui bondit hors des feuillages, toutes les deux s'élancent, vers où, à l'assaut de quoi ?» Les images d'Evelyne sont à double langage : « est-ce la force tranquille de l'éléphant qui permet à la petite fille installée sur son dos d'avancer ou bien lui sert-elle de guide dans la forêt ? La petite fille rassure-t-elle le loup ou bien est-ce le contraire ? ». Cette symbiose représente une dualité idéale, celle de l'homme en harmonie avec une Nature qui fusionne avec sa nature animale.

Changement de cap vers l'univers de Jeanne Picq qui se démultiplie à l'infini comme dans un jeu de miroirs. Jeanne présente 3 séries de gravures. Sur une gravure de sa série « (Dé)masqués » Jeanne Picq plaque avec ironie un masque de bœuf sur le visage d'un boucher comme un ultime pied de nez, comme une petite vengeance. Le port d'un masque a la magie de nous faire devenir l'image portée et le boucher devient étrangement l'animal sacrifié dans une représentation à la fois sensible, décalée, et pleine d'humour. Etranges, irréelles et presque chamaniques sont aussi les deux autres séries « Prendre Racines » et « A-quoi-rium ». Les entrailles de la terre stoppent l'élan d'un cerf par un savant système de racines et d'exubérantes touffes végétales poussent sur la tête des poissons. « Les protagonistes de cet univers s'avancent tel un cortège d'une famille recomposée, escortée par la faune victime avalée déjà par la Terre-mère. Si, comme on l'a dit, l'humour est la politesse du désespoir, tel dans un miroir, on voit ici que le désespoir est la politesse rendue par l'humour."

Textes d'Evelyne MARY, et du Papa de Jeanne PICQ.

Vernissage d'Evelyne MARY & Jeanne PICQ "Animale NATURE"

[18:30-21:00] Vernissage de Benoit Lemercier "D'un infini à l'autre"
Location:
Galerie Valérie Delaunay
22, rue du Cloître Saint-Merri
75004 Paris
M° Châtelet, Hôtel de Ville
France
Mobile : +33 (0)6 63 79 93 34
Mail : contact@valeriedelaunay.com
Internet Site : www.valeriedelaunay.com
Description:
Exposition du 8 novembre au 15 décembre 2018
Vernissage le jeudi 8 novembre de 18h30 à 21h

Vernissage de Benoit Lemercier "D'un infini à l'autre"
Supercordes, 2018, acier peint, 39 x 44 x 31 cm

[18:30-21:00] Vernissage de Jean Lehmans
Location:
Mairie du 4ème arrondissement
2, place Baudoyer
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 54 75 80
Internet Site : www.mairie04.paris.fr
Description:
exposition des œuvres du peintre et sculpteur Jean Lehmans, résident du 4e

[18:30-20:30] Vernissage de l'exposition "Corita Kent - Harness the Sun"
Location:
Galerie Allen
59, rue de Dunkerque
75009 Paris
M° Barbès - Rochechouart, Gare du Nord, Poissonnière
France
Phone : +33 (0)1 45 26 92 33
Mail : galerieallen@galerieallen.com
Internet Site : www.galerieallen.com
Description:
VERNISSAGE :: CORITA KENT :: HARNESS THE SUN - CELEBRATING 100 YEARS OF CORITA KENT

Vernissage jeudi 8 novembre, 18h30 - 20h30
Exposition du 9 novembre au 22 décembre 2018

La Galerie Allen est heureuse de présenter la troisième exposition personnelle de l'artiste Corita Kent qui vient célèbrer le 100e anniversaire de sa naissance.

Née sous le nom de Frances Kent (20 novembre 1918) à Fort Dodge en Iowa, puis son enfance passée à Los Angeles, Soeur Corita Kent était à la fois une artiste iconoclaste, activiste, religieuse catholique et professeur d'art. Son inépuisable lutte pour la justice sociale se communiquait aussi à travers son art révolutionnaire et ses processions publiques dans les rues d'Hollywood en Californie, où elle a étudié et enseigné par la suite au Immaculate Heart Community College à Los Angeles.
Sa vie extraordinaire et sa production foisonnante lui ont permis de créer près de 800 sérigraphies différentes, écrire et concevoir des livres, produire des films, orchestrer des happenings et réaliser d'innombrables commandes pour des oeuvres d'art publiques ainsi que des campagnes de publicité. Elle produira notamment une peinture murale pour le Pavillon du Vatican à la Foire mondiale de New York, en 1964-1965.

Alors que le Pop art vivait son ascension fulgurante, le travail fondateur des femmes était souvent négligé voire oublié. Même à la lumière de tels défis sociaux, l'impact et l'influence considérables de Corita Kent ont réussi à s'imposer dans le paysage artistique. En 1966, elle est nommée l'une des "Femmes de l'année" dans le Los Angeles Times et l'année suivante, elle apparait sur la couverture du Newsweek. Ses méthodes d'enseignement, son éthique du travail exalté, son ouverture d'esprit aux autres cultures et sa méthodologie forment, peut-être, sa dotation la plus significative à la pédagogie contemporaine. Elle rédigea plusieurs livres et manuels sur sa méthodologie, ses célébrations, ses croyances et son éthique ainsi que des volumes de poésies et de littérature illustrés. Son engagement dévoué s'illustre parfaitement par sa collaborations avec les Frères Berrigan, des prêtres jésuites révolutionnaires recherchés et finalement incarcérés par le FBI en 1968 et 1969, pour des protestations politiques au cours desquelles ils brûlèrent des fichiers de l'US Army à l'aide de napalm.

L'esprit positif et de célébration de Corita Kent traverse l'ensemble de sa vie. Sa production artistique, guidée par sa passion, son intolérance envers l'injustice et sa croyance absolue en l'esprit divin, crée un héritage notable dont l'influence marque le Pop Art, l'éducation, la typographie contemporaine, la religion alternative, la possibilité de protester, les concepts de collaboration, les positions de la contre-culture, les modules de design et notre façon de penser les commandes publiques et privées.

Cette exposition coïncide avec la multitude de célébrations organisées par le Corita Art Center à Los Angeles, son apparition à la Biennale de Rennes, "À Cris Ouvert" et l'actuelle exposition personnelle intitulée "We Have No Art" au CAC Passerelle de Brest.

Vernissage de Corita Kent "Harness the Sun"
Corita Kent
harness the sun, 1967
silkscreen on paper
52 x 58 cm
courtesy the Corita Art Center, Immaculate Heart Community, Los Angeles

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Fusillé pour l'exemple"
Location:
Mairie du 2ème arrondissement
8, rue de la Banque
75002 Paris
M° Bourse
France
Phone : +33 (0)1 53 29 75 02
Fax : +33 (0)1 53 29 75 01
Mail : maire02@paris.fr
Internet Site : mairie2.paris.fr
Description:
Devoir se battre pour son pays, être tué par sa patrie.

Du 5 au 30 novembre, dans le cadre du centenaire de l'armistice de la «Grande Guerre», la Mairie du 2e vous invite à une exposition retraçant une facette méconnue du conflit : la justice militaire. Réintégrés dans la mémoire nationale par le Premier ministre Lionel Jospin, les fusillés pour l'exemple et leur famille attendent toujours une réhabilitation par la loi.

Vous êtes conviés au vernissage de l'exposition qui se tiendra le 8 novembre à 18h30 en salle des expositions.

Une conférence historique sur la revue de presse du 11 novembre 1918 vous sera proposée à 19 h en salle des mariages.

Exposition en partenariat avec La Ligue des Droits de l'Homme et l'association Arts Découvertes & Citoyennetés.

Conférence historique organisée par la société d'histoire et d'archéologie des 1er et 2e arrondissement

Vernissage de l'exposition "Fusillé pour l'exemple"

[18:30-22:00] Vernissage de l'exposition "Photographier Paris"
Location:
Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobau
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 76 40 40
Internet Site : www.paris.fr
Description:
Lundi 5 novembre à 15h, la Ville de Paris présentera la nouvelle exposition de la Salle Saint-Jean, « Photographier Paris : nouveaux regards sur la Ville », consacrée à la nouvelle photographie contemporaine, en présence des commissaires de l'exposition.

Paris n'a jamais cessé d'être une source d'inspiration pour les artistes. Lieu de vie bouillonnant, ville cosmopolite sans cesse transformée mais aussi enracinée dans son histoire, Paris nourrit les expériences, favorise les rencontres et les découvertes. Influencée par la mode, le cinéma, la littérature mais surtout par les soubresauts de la vie quotidienne, comment une nouvelle génération de photographes observe-t-elle Paris ?

À travers le regard des seize photographes présentés, l'exposition dévoile un nouveau visage de la capitale. Une ville d'une richesse folle, électrique, éclectique laissant entrevoir tous les possibles.

Lundi 5 novembre à 15h, Fannie Escoulen, Pierre Hourquet et Anna Planas, commissaires, présenteront cette nouvelle exposition en Salle Saint-Jean.

Photographes exposés : Lucile Boiron, Thomas Boivin, Laurent Chardon, Stephan Keppel, Geoffroy Mathieu, Louis Matton, Paulien Oltheten, Ola Rindal, Sandra Rocha, Yusuf Sevinçli, Peter Tillessen.

Autour de ces projets, les images de Safouane Ben Slama, Quentin de Briey, Laurent Kronental, Ye Rin Mok, Maxime Verret.

Vernissage de l'exposition "Photographier Paris"






[19:00-21:00] Avant-première du film "Animaux Fantastiques 2 : Les Crimes de Grindelwald"
Location:
UGC Ciné Cité Bercy
2, cour Saint-Emilion
75012 Paris
M° Cour Saint-Emilion
France
Phone : 08 92 70 00 00 #12
Fax : +33 (0)1 53 44 79 80
Internet Site : www.ugc.fr/cinema.html?id=12
Description:
Les Animaux Fantastiques 2 : une avant-première mondiale exceptionnelle à Paris en présence de l'équipe dont J.K Rowling

Avant de découvrir le deuxième volet de la saga des Animaux Fantastiques sur grand écran le 14 novembre, les fans de l'univers magique sont invités à une avant-première exceptionnelle à Paris en présence des acteurs. Sortez vos baguettes !

Le deuxième opus de la saga des Animaux Fantastiques voit les héros du premier volet s'embarquer dans une aventure magique et périlleuse à la poursuite du puissant Grindelwald. Au cours de leurs pérégrinations, Norbert, Tina et Jacob seront amenés à découvrir de nouveaux territoires et feront notamment escale à Paris !

Et pour fêter leur arrivée, quoi de mieux qu'une avant-première exceptionnelle dans la capitale française ? C'est à l'UGC Ciné Cité de Bercy que les auteurs et acteurs des Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald donnent rendez-vous aux fans du monde d'Harry Potter et autres sorciers amateurs pour un événement international. Le 8 novembre prochain, à une semaine de la sortie du film, les spectateurs de la France entière sont invités à assister à cette soirée. Dans la salle pour les plus chanceux mais également sur internet où elle sera diffusée en livestream et même depuis une vingtaine de cinémas en province. Pour participer, les Potterheads peuvent se rendre sur la page Facebook du film dès ce lundi 15 octobre.

Un événement unique qui coincide avec les 95 ans du studio Warner Bros et la ressortie des 8 films de la saga Harry Potter en DVD et en Blu-ray dans de toutes nouvelles éditions. L'occasion de (re)découvrir le monde magique du sorcier à lunettes dans des coffrets inédits. Celui de L'Ecole des Sorciers, par exemple, qui contient le film en 4k, blu-ray et DVD, le premier documentaire de la série « La conception du monde d'Harry Potter » et un livret de 48 pages. Mais également celui des Animaux Fantastiques qui comprend une peluche de Niffleur. Ou encore l'intégrale steelbook composée d'un boitier collector en métal, des 8 films en steelbook Blu-Ray et l'intégralité de la série documentaire « La conception du monde d'Harry Potter ». Les amoureux de l'univers qui mangent, dorment et respirent Harry Potter pourront également y trouver une boutique Fan store où trouver baguettes, déguisements et autres objets de décoration.

[19:00-21:30] Vernissage de Nicolas de Crécy "Carnets d'été"
Location:
Galerie Barbier & Mathon
10, rue Choron
75009 Paris
M° Notre-Dame-de-Lorette, Saint-Georges, Cadet
France
Mobile : +33 (0)6 80 06 29 95
Mail : info@barbiermathon.com
Internet Site : www.barbiermathon.com
Description:
Du 9 novembre 2018 au 5 janvier 2019
Vernissage en présence de l'artiste le jeudi 8 novembre de 19h à 21h30

La galerie a le plaisir d'accueillir Nicolas de Crécy pour son exposition Carnets d'été. Elle présentera en exclusivité près de 110 dessins à l'aquarelle, pastel et encre de Chine. Cette exposition aura lieu sur nos les espaces.

À cette occasion, la galerie publie 500 dessins : volume III, en couleur et format à l'italienne. Tiré à 2000 exemplaires, cette édition fait l'objet d'un tirage limité à 100 exemplaires et assortis d'une gravure originale numérotée et signée par l'artiste.

La galerie édite également le tirage limité du premier roman écrit et illustré par Nicolas de Crécy : Les amours d'un fantôme en temps de guerre (Albin Michel, 2018) en grand format avec couverture originale, pages de croquis et un ex-libris inédit en digigraphie numéroté et signé. Parution novembre 2018.

Vernissage de Nicolas de Crécy "Carnets d'été"

[19:00-22:00] Vernissage de Vik Muniz
Location:
Barnes Saint-Honore
120-122, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
France
Description:
Vernissage de Vik Muniz

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Artextures"
Location:
Galerie A l'Ecu de France
76, avenue du Général Leclerc
1, rue Robert Cahen
BP 16
78221 Viroflay
M° RER C Viroflay Rive Gauche, Gare SNCF Viroflay Rive Droite
France
Phone : +33 (0)1 39 07 11 80
Fax : +33 (0)1 39 07 11 81
Mail : dac@ville-viroflay.fr
Internet Site : www.ville-viroflay.fr
Description:
Olivier Lebrun, maire de Viroflay,
Vice-président du Conseil départemental des Yvelines

Jane-Marie Hermann,
maire-adjoint, chargé de la Culture

Catherine Bonte
Présidente de France Patchwork

Marie-Francine Brochard
Responsable d'Artextures

sont heureux de vous inviter au vernissage de l'exposition

ARTEXTURES - 10e EDITION
Exposition d'art textile contemporain

jeudi 8 novembre à 19h


Vernissage en musique avec le Morning Jam Quartet - Thimotée Foggia / Piano - Nicolas Caroff / sax ténor - Jean-François Caron / contrebasse - Eric Tisserand / batterie.


En lien avec l'exposition :

> Visite commentée gratuite de l'exposition
Tous les mercredis et dimanches à 16h30

> Atelier découverte
Samedi 24 novembre de 14h30 à 17h30
Créations au crochet, avec Nathalie Leverger, plasticienne. Tarif : 26 €.
Renseignements et inscriptions à l'accueil de l'Ecu de France au 01 39 07 11 80

Vernissage de l'exposition "Artextures"

[19:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Les Iconiques de Kate Barry"
Location:
Galerie Artcube
Espace Neolux
9, place Furstenberg
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)6 48 10 28 45
Mail : jonathan.gervoson@artcube.fr
Internet Site : www.artcube.fr
Description:
en présence de Jane Birkin et Charlotte Gainsbourg

Vernissage de l'exposition "Les Iconiques de Kate Barry"
Vernissage de l'exposition "Les Iconiques de Kate Barry"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Visages - Photos du groupe Focus"
Location:
Institut Hongrois de Paris
92, rue Bonaparte
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Rennes, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 06 44
Fax : +33 (0)1 43 26 89 92
Mail : info@instituthongrois.fr
Internet Site : www.instituthongrois.fr
Description:
du 9 novembre au 15 décembre 2018
Vernissage le 8 novembre à 19h

Le groupe Focus a été créé en 1977 par de jeunes photographes de la ville de Pécs soucieux de contribuer au renouveau formel de leur discipline. Même si, ces dernières décennies, ils arpentaient séparément les chemins argentiques puis numériques de la photographie, l'envie de travailler ensemble restait la même. Une sélection d'une centaine de portraits témoignent du plaisir de ces retrouvailles. Véritable panorama de la société de Pécs, « Visages » nous plonge dans le quotidien de cette ville importante du sud de la Hongrie.

Vernissage de l'exposition "Visages - Photos du groupe Focus"
Ferenc Kálmándy Pap, Lívia Bánfai, nageuse
Photographie
© Ferenc Kálmándy Pap

[19:30-22:00] Good Morning Keith x Kiliwatch Paris
Location:
Espace Kiliwatch
64, rue Tiquetonne
75002 Paris
M° Etienne Marcel, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 21 17 37
Internet Site : www.espacekiliwatch.fr
Description:
Du 29 octobre au 19 novembre 2018, Good Morning Keith s'installe dans le corner talents de KILIWATCH PARIS !

LAUNCH PARTY | JEUDI 8 NOVEMBRE de 19h30 à 22h

KILIWATCH PARIS vous invite à découvrir l'univers de Good Morning Keith dans une ambiance électrique !

Au programme, rock psyché, guitares saturées et mélodies planantes avec The Sentinelese et Unisun. Les plus audacieuses et audacieux pourront se faire piquer au tattoo bar** par les artistes tatoueurs Lamine, Bebar et Yakes !

GOOD MORNING KEITH

Ancrée dans l'héritage des mouvements culturels et musicaux des 60's, 70's et 90's, la jeune marque parisienne en réinterprète les basiques iconiques avec finesse. Ainsi, vêtements et accessoires sont confectionnés avec soin en privilégiant les savoir-faire artisanaux et des matières textiles qualitatives !

Good Morning Keith x Kiliwatch Paris







[20:00-23:55] Remise du Prix de Flore 2018
Location:
Café de Flore
172, boulevard Saint-Germain
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 45 48 55 26
Fax : +33 (0)1 45 44 33 39
Mail : info@cafe-de-flore.com
Internet Site : www.cafe-de-flore.com
Description:
Le jury du Prix de Flore a établi sa deuxième sélection le 17 octobre 2018 au Café de Flore. Le prix sera remis le 8 novembre 2018 au Café de Flore.

- Arcadie d'Emmanuelle Bayamak-Tam (P.O.L)
- Babylone Express de Mathilde-Marie de Malfilâtre (Le Dilettante)
- Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu (Actes Sud)
- Anatomie de l'amant de ma femme de Raphaël Rupert (L'Arbre vengeur)

Le jury, présidé par Frédéric Beigbeder, est composé de Jacques Braunstein, Manuel Carcassonne, Carole Chrétiennot, Michèle Fitoussi, Jean-René Van Der Plaetsen, François Reynaert, Jean-Pierre Saccani, Bertrand de Saint-Vincent, Christophe Tison, Philippe Vandel, Arnaud Viviant.

Le Prix de Flore fut fondé un jour de mai 1994, autour d'une des tables du Flore, dans le but de couronner un auteur au talent « prometteur ». Les critères de sélection étant l'originalité, la modernité, la jeunesse. Le jury se distingue par son indépendance, sa liberté, son insolence. C'est au mois de novembre que le Prix est remis lors d'une soirée au Café de Flore. Le lauréat reçoit un chèque de 6100 euros ainsi qu'un verre de Pouilly gravé à son nom, à consommer sans modération durant une année au Flore.


Le #PrixdeFlore2018 revient à Raphaël Rupert pour Anatomie de l'amant de ma femme aux Editions de l'Arbre vengeur. Ce 24e lauréat succède à Pierre Ducrozet, pour L'invention des Corps (Actes Sud) et Zarca pour Paname underground (Goutte d'or), Prix de Flore 2017 ex-aequo. Le Prix de Flore est doté de la somme de 6150 euros et d'un verre de Pouilly fumé, au nom du lauréat, à déguster au Café de Flore tout au long de l'année.

Présentation de l'éditeur :
A trop fréquenter la littérature, il arrive qu'on tombe dedans. Lecteur invétéré, époux d'une écrivaine nantie d'un petit renom, architecte en rupture de plans, le héros de ce premier roman n'est pas avare de confidences sur son grand projet : écrire un livre, lui aussi.
Mais son écran d'ordinateur ne se remplit que d'images qui ralentissent son travail tout en accélérant son flux sanguin...Les affres de la création deviennent de terribles compagnons dont on se distrait d'un poignet actif.
Alors, le jour où par ennui ou par dépit, notre homme commet l'incorrection de parcourir le journal intime de sa femme, il en est puni par une découverte qui porte un nom : Léon, et par une révélation : c'est un amant hors normes.
Affolé, vexé mais stimulé, il se lance dans une enquête qui a tout d'une quête : pourquoi chez lui sexualité et littérature sont-elles autant liées ? Cet amateur de théories cocasses s'épanche et nous entraîne, l'air de rien, dans la dernière des grandes aventures : celle qui mène à soi.

15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés