Monday, November 12, 2018
Public Access


Category:
Category: All

12
November 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

  Salon de la Photo 2018
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
Du 8 au 12 novembre
Du jeudi 8 au dimanche 11 novembre : 10h - 19h
Le lundi 12 novembre : 10h - 18h

>> RSVP
code SPEOS18

>> informations

Salon de la Photo 2018

08:00  
09:00 [09:00] Govtech Summit
Location:
Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobau
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 76 40 40
Internet Site : www.paris.fr
Description:
Govtech Summit

10:00 [10:00-12:00] Vernissage de l'exposition "Le Bateau-atelier de Titouan Lamazou"
Location:
Musée du quai Branly - Jacques Chirac
Musée des arts et civilisations d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques
37, quai Branly
218, rue de l'Université
75007 Paris
M° RER C Pont de l'Alma, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 56 61 70 00
Internet Site : www.quaibranly.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Le Bateau-atelier de Titouan Lamazou"

Atelier Martine Aublet

*Accueil petit-déjeuner à partir de 9h45

10H15 : Visite commentée par Titouan Lamazou et Jean de Loisy

Installation du 13 novembre 2018 au 10 février 2019
mardi, mercredi, dimanche : 11h00-19h00
jeudi, vendredi, samedi : 11h00-21h00

COMMISSARIAT :
Titouan Lamazou, artiste-navigateur
Jean de Loisy, président du Palais de Tokyo

Le musée du quai Branly - Jacques Chirac laisse carte blanche à l'artiste, navigateur et écrivain Titouan Lamazou et au commissaire Jean de Loisy avec l'exposition « Le Bateau-atelier de Titouan Lamazou ».

Dans une scénographie s'inspirant d'un navire, les visiteurs découvrent les thèmes majeurs du voyage intérieur de Titouan Lamazou : la Nature, l'Humanité et la force poétique de leur diversité.

L'exposition est la manifestation d'un rêve ambitieux de Titouan Lamazou qui prend forme aujourd'hui : ce Bateau-atelier dont la construction débute cette année et qui prendra la mer en 2020. Conçue par Titouan, cette plateforme de création et de rencontres naviguera sous le haut patronage de l'UNESCO. À bord, artistes et chercheurs seront invités, le temps d'une escale, à jeter des passerelles entre les cultures, à sensibiliser les générations futures à la beauté et à la fragilité des écosystèmes marin et terrien.


Né en 1955 à Casablanca, Titouan Lamazou prend le large à 18 ans, après un passage aux Beaux-Arts. Il réalise ses premiers ouvrages en 1982, grâce à ses voyages. Dessin, écriture, peinture et photographie sont ses modes d'expression, avec lesquels il continue de dresser un état des lieux subjectif de ce monde dont il livre une partie avec la complicité de Jean de Loisy, président du Palais de Tokyo.

Le bateau-atelier de Titouan Lamazou présente une escale virtuelle de l'artiste-navigateur aux Îles Marquises et aux Caraïbes, mêlant des œuvres de Titouan Lamazou lui-même à celles de ses « invités » : artistes, explorateurs, écrivains marquisiens et antillais d'hier et d'aujourd'hui.

Vernissage de l'exposition "Le Bateau-atelier de Titouan Lamazou"
© Titouan Lamazou, Edouard Glissant, 2017. Atelier, France


[11:00] Vernissage de Javier Marín
Location:
Mairie du 1er arrondissement
4, place du Louvre
75001 Paris
M° Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0)1 44 50 75 01
Internet Site : mairie1.paris.fr
Description:
http://javiermarin.com.mx

Vernissage de Javier Marín

11:00
12:00  
13:00  
14:00  
15:00 [15:00-20:00] Colloque "Vers 2024 : réussir l'accueil des visiteurs internationaux"
Location:
Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris - Bourse
CCIP Bourse
2, place de la Bourse
75002 Paris
M° Bourse
France
Internet Site : www.cci75.fr
Description:
"Vers 2024 : réussir l'accueil des visiteurs internationaux"
JO Paris 2024, Coupe du monde de Rugby 2023...
Enjeux et défis pour le commerce parisien

Lundi 12 novembre 2018, à partir de 15h (ateliers et expositions) et 18h (pour la table-ronde de clôture)

Celui-ci se déroulera en 4 temps et vous pouvez, bien entendu, participer à tous ou à certains d'entre eux :
- 3 ateliers techniques sur les grands événements sportifs, l'accueil des visiteurs internationaux, les touristes chinois, le rôle des commerçants.... (de 15h30 à 17h30)
- 1 "show-room" de 18 start-up liées à l'accueil des visiteurs internationaux (à partir de 15h30)
- 1 table-ronde de clôture (en présence de la Mairie de Paris, d'un représentant économique qui témoignera sur l'impact des JO à Londres.... (à partir de 18h30)
- un cocktail / "net-work", proposé en fin de journée par "les maîtres-restaurateurs" de Paris

Ensemble relevons les défis que représentent ces grands événements sportifs, économiques et culturels pour Paris, l'attractivité de la ville et de la région tant en termes de CA et d'emplois notamment.

Contact :
Agnès PERISSET-ANCELIN - Conseiller "Commerces et Services",
Responsable des 10 ème, 18 ème, 19 ème arrondissements
CCI Paris
16 Rue Yves Toudic - 75010 Paris
T. +33 1 55 65 46 59 - F. +33 1 55 65 46 30

Conseiller Création
CCI Seine Saint Denis
191 avenue Paul Vaillant Couturier - 93005 Bobigny
T. +33 1 48 95 11 53

Site internet www.cci75.fr, www.cci93.fr
Site internet aperisset@cci-paris-idf.fr

[15:00-19:00] Vernissage de Saône Chang "La beauté éternelle de Dunhuang"
Location:
Centre Culturel les Amis de Nouvelles d'Europe
欧洲时报文化中心
48-50, rue Benoît Malon
94250 Gentilly
M° RER B Gentilly, Tram T3a Stade Charlety - Porte de Gentilly
France
Mail : culture@oushinet.com
Internet Site : www.culture-oushi.com
Description:
La beauté éternelle de Dunhuang - Exposition de Saône Chang
花开敦煌
Date 日期 : 12 novembre ~ 10 décembre 2018
Vernissage 开幕式 : lundi 12 novembre 2018 à 15H00
Conférence 讲座 : mardi 13 novembre 2018 à 19H00 (au Centre culturel de Chine à Paris, 1 Boulevard de la Tour-Maubourg, 75007 Paris)
Voir sur 详情请见
http://www.chine-info.com/french/lachineenfrance/culture/art/20180905/300531.html

[15:30-21:00] Paris 2024 - Enjeux et défis pour le commerce parisien
Location:
Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris - Bourse
CCIP Bourse
2, place de la Bourse
75002 Paris
M° Bourse
France
Internet Site : www.cci75.fr
Description:
Commerçants, hôteliers, restaurateurs, entrepreneurs parisiens... Les grands événements sportifs constituent un véritable levier économique.Cet afflux de visiteurs est une opportunité qui aura un impact direct sur votre chiffre d'affaires et permettra de mettre en oeuvre des initiatives dont les effets positifs se poursuivront après 2024.
Pour s'y préparer, débattre sur les enjeux et des défis à relever afin d'accueillir au mieux cette clientèle, la Chambre de commerce et d'industrie de Paris vous invite à l'événement
"Vers 2024 : réussir l'accueil des visiteurs internationaux"
Enjeux et défis pour le commerce parisien

Deux temps forts au programme :
> De 15h30 à 17h30 - 3 workshops & 1 showroom : "Solutions et outils pour l'accueil des visiteurs internationaux"
> De 18h à 20h - 1 table ronde : "Vers 2024... Réussir l'accueil des visiteurs internationaux"

Cocktail networking pour prolonger les échanges, proposé par les Maîtres Restaurateurs de Paris.

Participation gratuite. Inscription obligatoire.
>> RSVP



[17:45-20:30] Grands Prix 2018 de l'Académie des technologies
Location:
Maison de la Chimie
28, rue Saint-Dominique
75007 Paris
M° Invalides, Assemblée Nationale
France
Phone : +33 (0)1 40 62 27 00
Fax : +33 (0)1 45 55 98 62
Internet Site : www.maisondelachimie.com
Description:
L'édition 2018 des Grands Prix de l'Académie des technologies est consacrée au sujet du bâtiment durable, intelligent et bas carbone. Un Grand Prix sera remis pour chacune des deux catégories, start-up et PME, le lundi 12 novembre 2018 à Paris. L'appel à candidature est ouvert jusqu'au 6 juillet 2018.

L'Académie des Technologies soutient les entreprises françaises innovantes et porteuses de perspectives économiques prometteuses. Organisés chaque année par l'Académie des technologies, la Fondation des Arts et métiers, la Fondation de l'Académie des technologies et Bpifrance, les Grands Prix ont pour vocation d'encourager, de soutenir et de valoriser de jeunes entreprises innovantes d'un secteur industriel particulier. En 2018, le secteur choisi est celui du bâtiment, et plus spécifiquement du bâtiment durable, intelligent et bas carbone.

La 2ème édition des Grands Prix de l'Académie des Technologies récompenseront des entreprises dans deux catégories, start-up et PME, chacune dotée de 15 000 euros. Ces dotations seront remises aux entreprises lauréates encore actives au 12 novembre 2018 par la Fondation des Arts et métiers.

La date limite de dépôt des candidatures est fixée au vendredi 6 juillet 2018.

> Téléchargez le dossier de candidature
La cérémonie de remise des Grands Prix 2018 aura lieu le lundi 12 novembre 2018 à la Maison de la Chimie, à Paris, au cours de la Convention annuelle de l'Académie des technologies où seront réunis acteurs du monde de l'enseignement, de la recherche, de l'industrie et de la politique.

Pré-programme

Intervention de Michèle Pappalardo, Directrice de cabinet du ministre de la Transition écologique et solidaire, Membre de l'Académie des technologies
Intervention et tables rondes d'experts sur les techniques et matériaux de construction, la gestion intelligente des bâtiments et de l'énergie, et un projet innovant de formation
Remise des Grands Prix de l'Académie des technologies à une start-up et une PME du secteur
Conclusion par Julien Denormandie, Secrétaire d'État auprès du ministre de la Cohésion des territoires.
Informations pratiques :

Date : 12 novembre 2018
Horaires : de 17h45 à 20h30 (accueil à partir de 17h)




[18:00-23:30] 7ème édition des Rabelais des Jeunes Talents
Location:
Le Grand Rex
1, boulevard Poissonnière
75002 Paris
M° Bonne Nouvelle
France
Phone : +33 (0)8 92 68 05 96
Internet Site : www.legrandrex.com
Description:
La 7e édition des Rabelais des Jeunes Talents se tiendra le lundi 12 novembre prochain au Grand Rex, à Paris. Les 33 jeunes lauréats, âgés de 17 à 26 ans, se sont tous distingués, durant l'année, dans leur métier respectif (11 au total) : boucher, boulanger, charcutier - traiteur, chocolatier, crémier - fromager, épicier -caviste, glacier, pâtissier, poissonnier, primeur et spécialiste en produits biologiques, restaurateur.

https://les-rabelais-des-jeunes-talents.fr/2018-10-19/inscriptions/inscription-a-la-ceremonie-au-grand-rex-2018/
mdp rabelais2018

a 7eme cérémonie des Rabelais est maintenant terminée. Encore une fois l'excellence et la passion de l'apprentissage des métiers de bouche étaient au rendez-vous. 29 jeunes talents, accompagnés de leurs marraines et parrains (anciens lauréats) ont été récompensés ce soir sous le regard de la Ministre du travail Muriel Penicaud sur la scène du Grand Rex à Paris.

Le président Joël Mauvigney, accompagné des présidents des 13 confédérations des métiers de bouche, a encore une fois rappelé l'importance de cette soirée et son soutien à tous ces jeunes talents. C'est devant un millier de personnes que tous ces lauréats ont été récompensés pour leur passion et leur travail. Merci de votre présence et celle de nos partenaires sans qui cette cérémonie n'existerait pas.

[18:00-21:00] Inauguration de La CASA de LUZ
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
sur le salon Equip'hotel (Equiphotel)

[18:00-21:00] Soirée-vente "dessine-moi un avion"
Location:
AéroClub de France
6, rue Galilée
75782 Paris Cedex 16
M° Boissière
France
Phone : +33 (0)1 47 23 72 72
Fax : +33 (0)1 47 23 50 90
Mail : communication@aeroclub.com
Internet Site : www.aeroclub.com
Description:
Soirée-vente "dessine-moi un avion"

[18:30-21:00] Govtech Drinks
Location:
Quartier de Belleville
Quartier de Belleville
75020 Paris
M° Pyrénées, Jourdain, Belleville, Couronnes, Ménilmontant
France
Description:
Halles Civiques de Belleville
27 Rue Piat, 75020 Paris, France

Organisé avec le soutien de la Maire de Paris, le GovTech Summit se déroulera le 12 novembre prochain à l'Hôtel de Ville, rassemblant des dirigeants publics et des innovateurs européens. Ils exploreront ensemble les pistes pour améliorer l'action publique et les pratiques démocratiques en s'appuyant sur les technologies numériques. Cet événement placé également sous le Haut patronage du Président de la République, aura lieu dans le cadre de la Paris Digital Week.

Proposé par la startup PUBLIC, le GovTech Summit rassemblera, lundi 12 novembre, dans les Salons de l'Hôtel de Ville, des élus, des entrepreneurs, des experts et des membres de la société civile pour imaginer les contours d'une action publique rénovée. Ensemble, ils exploreront les voies possibles pour améliorer les politiques publiques et étendre les pratiques démocratiques en s'appuyant sur les technologies numériques. Ces échanges seront l'occasion de mettre en valeur le nécessaire dialogue entre collectivités territoriales, institutions publiques, citoyens, entreprises et acteurs associatifs dans la recherche de solutions innovantes.

Pendant une journée, le Sommet réunira plus de 90 intervenants internationaux dont Anne Hidalgo, Maire de Paris, Andrus Ansip, Vice-Président de la Commission européenne chargé du marché numérique unique, Angel Gurria, Secrétaire général de l'OCDE, Pierre Nanterme, président-directeur général d'Accenture, Azmat Yusuf, fondateur et président-directeur général de CityMapper ou encore Justin Trudeau, Premier Ministre canadien.

« Je me réjouis d'accueillir à l'Hôtel de Ville cette belle rencontre entre décideurs politiques, innovateurs, investisseurs et grand public pour partager ensemble expériences, bonnes pratiques et idées nouvelles pour transformer l'action publique, améliorer les processus démocratiques et la participation citoyenne » déclare Anne Hidalgo, Maire de Paris.

Pour souligner la vitalité parisienne, dans ce domaine, un « Govtech Drinks » sera organisé aux Halles Civiques (27 rue Piat, 75020 Paris) le lundi 12 novembre à partir de 18H30, en présence d'Emmanuel Grégoire, Premier adjoint à la Maire de Paris, et Pauline Véron, adjointe à la Maire de Paris en charge de la démocratie locale, de la participation citoyenne, de la vie associative et de la jeunesse.

[18:30-21:00] Vernissage de Catherine Pezaire "Métamorphose des Matériaux"
Location:
MJC Fernand-Léger de Corbeil-Essonnes
Maison des Jeunes et de la Culture Fernand-Léger
45, allées Aristide-Briand
91100 Corbeil-Essonnes
M° RER D Corbeil-Essonnes
France
Phone : +33 (0)1 64 96 27 69
Fax : +33 (0)1 60 88 06 25
Mail : contact@mjccorbeil.com
Internet Site : www.mjccorbeil.com
Description:
Exposition du 12 novembre au 22 décembre 2018
Vernissage le lundi 12 novembre 2018 / 18h30

Récupération et détournement, humour et poésie, c'est ce qui caractérise son travail, utilisant pour l'essentiel des objets en métal, qu'elle assemble par soudure et qu'elle associe parfois à du bois flotté.
Ce sont toujours les objets qui décident. Une forme, une couleur vont l'attirer et l'assemblage se construit autour.

Elle laisse alors l'enfant joyeux qui est en elle librement s'exprimer.
Elle aime redonner vie à ces objets oubliés, les détourner de leur usage initial, y glisser une pointe d'humour, un peu de poésie. Elle aime mettre en valeur leur patine rouille que le temps a déposée patiemment sur leurs blessures.
Une galerie de personnages, d'animaux ou d'histoires qui, elle l'espère, étonnent et amusent ceux qui les regardent. Un peu de tendresse dans ce monde de brutes.

Vernissage de Catherine Pezaire "Métamorphose des Matériaux"

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Un Barbare à Paris"
Location:
Fondation d'entreprise Ricard
12, rue Boissy d'Anglas
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 53 30 88 00
Fax : +33 (0)1 40 06 90 78
Internet Site : www.fondation-entreprise-ricard.com
Description:
Un Barbare à Paris
Une proposition de Joachim Hamou, Maija Rudovska et Barbara Sirieix

Avec 23102015, Tatjana Danneberg, Virgile Fraisse, Signe Frederiksen, Guillaume Maraud, Viktor Timofeev, Anna-Stina Treumund, Evita Vasiljeva

Un Barbare à Paris emprunte son titre à un livre écrit par Andrejs Kurcijs, un recueil de poésie racontant sa vie à Paris dans les années 20. Il y parle depuis le point de vue de l'étranger, hésitant sur la langue et les codes culturels. Mais rapidement cette hésitation se dissout dans les croisements de cultures qu'offre la ville. Paris a été choisie pour la présentation du projet en raison de cette relation particulière qu'Andrejs Kurcijs et ses contemporains entretenaient avec la capitale de la modernité.

Vernissage lundi 12 novembre 2018 de 18h30 à 21h
Exposition du 13 novembre au 22 décembre 2018
Entrée gratuite du mardi au samedi de 11h à 19h
Visites commentées gratuites chaque mercredi à 12h30 et samedi à 12h30 et 16h

Vernissage de l'exposition "Un Barbare à Paris"





[19:00-21:00] Remise du Prix Apollinaire
Location:
Café Les Deux Magots
6, place Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 45 48 55 25
Fax : +33 (0)1 45 49 31 29
Internet Site : www.lesdeuxmagots.fr
Description:
Le Prix Apollinaire, le plus ancien et le plus prestigieux prix de poésie en France, a cette année une aura particulière, puisque c'est le centenaire de la mort de Guillaume Apollinaire. Il sera remis cette année par Catherine Frot.

Le Prix Apollinaire, le plus ancien et le plus prestigieux prix de poésie en France, a cette année une aura particulière, Guillaume Apollinaire étant mort le 9 novembre 1918. Un centenaire donc - l'occasion de rendre hommage à cet auteur qui a donné un nouveau visage à la poésie.

La remise du Prix Apollinaire 2018 et du Prix Apollinaire Découverte 2018 aura lieu le lundi 12 novembre à 19h00 aux Deux Magots, ancien quartier général de Guillaume Apollinaire lui-même. Cette année, le Prix sera remis par Catherine Frot qui lira des poèmes de Guillaume Apollinaire et des recueils primés.

Fondé en 1941, le Prix Apollinaire couronne chaque année « en dehors de tout dogmatisme d'école ou de technique un recueil caractérisé par son originalité et sa modernité ». Il est considéré comme un Goncourt de la poésie - en partie parce que certains membres du jury ont été ou sont jurés Goncourt, comme André Billy, Hervé Bazin, Armand Lanoux, Robert Sabatier ou Tahar Ben Jelloun. Nouvellement créé, le Prix Apollinaire Découverte couronne, quant à lui, un jeune auteur particulièrement remarquable aux yeux des membres du jury.

Présidé par Jean-Pierre Siméon - poète et dramaturge, qui, après avoir été, pendant seize ans, directeur artistique du Printemps des Poètes, dirige à présent la collection « Poésie / Gallimard » -, le jury est composé de personnalités du monde de la poésie. Nommons-les tout de suite : Marc Alyn, Linda Maria Baros (secrétaire générale), Tahar Ben Jelloun, Zéno Bianu, Fabienne Courtade, Philippe Delaveau, Guy Goffette, Jean Portante et Jean Rouaud.

Catherine Mathivat, présidente des Deux Magots, apporte un soutien indéfectible autant au Prix Apollinaire qu'au Prix Apollinaire Découverte non seulement en accueillant leur cérémonie de remise, mais aussi en les dotant généreusement de 3.500 euros et, respectivement, de 500 euros. Les deux prix bénéficient également de l'appui d'autres mécènes, compagnons de longue date : Pierre Guénant, propriétaire du vignoble Villa Beaulieu, Pierre Walusinski, de la librairie Nicaise, et Le Printemps des Poètes


Sélection finale pour l'année 2018

PRIX APOLLINAIRE
William Cliff, Matières fermées, La Table Ronde, 2018
Cécile Coulon, Les ronces, Le Castor Astral, 2018
Abdellatif Laâbi, L'espoir à l'arraché, Le Castor Astral, 2018
Cédric Le Penven, Juste un arbre Juste, Æncrages & Co, 2018
Emmanuel Moses, Dieu est à l'arrêt du tram, Gallimard, 2017
Dominique Sorrente, Les gens comme ça va, Cheyne éditeur, 2017
Jean-Luc Steinmetz, Suites et fins, Le Castor Astral, 2017

PRIX APOLLINAIRE DÉCOUVERTE
Alexandre Bonnet-Terrile, Les numérotés, Le Castor Astral, 2018
Margaux Lefebvre, Les Oiseaux lacunaires, Libraire-Galerie Racine, 2017
Aldo Qureshi, Made in Eden, Atelier de l'agneau, 2018


Le Prix Apollinaire en quinze dates

1941 : Henri de Lescoët fonde le Prix Apollinaire et invite Paul Aeschimann, André Billy, Francis Carco, Philippe Chabaneix, Henry Dérieux et Jean Lebrau à rejoindre le jury.

1947 : Le Prix Apollinaire est décerné à Hervé Bazin pour le recueil Jour (Îles de Lérins).

Années 1950 : Présidé par Jean Cocteau et ce jusqu'en 1963, l'Apollinaire devient une véritable institution littéraire. Sa remise à la brasserie Lipp constitue un événement majeur de la vie culturelle.

1959 : Pierre Seghers se voit attribuer le Prix Apollinaire pour l'ensemble de son œuvre et Luc Bérimont, pour L'Herbe à tonnerre (Seghers).

Années 1960 : Le palmarès s'enrichit progressivement - Lionel Ray, Lorand Gaspard, pour ne citer qu'eux - sous les auspices des membres du jury qui siègent désormais au Procope.

1972 : Les treize membres du jury - Jean Bancal, Luc Bérimont (président-secrétaire général), Hervé Bazin, Philippe Chabaneix, Maurice Chapelan, Andrée Chedid, Georges-Emmanuel Clancier, Maurice Fombeure, Armand Lanoux, Henri de Lescoët, Robert Mallet (secrétaire général adjoint), Georges Neveux et Robert Sabatier - fondent l'Association Guillaume Apollinaire.

1974 : Le jury, l'Académie Goncourt et l'Association des artistes et écrivains de Champagne se réunissent pour initier un grand événement culturel à Troyes. Voit ainsi le jour Le Printemps de Troyes, manifestation consacrée au poète Léopold Sédar Senghor, président de la République du Sénégal, lauréat du Prix Apollinaire 1974.

1975 : Hervé Bazin, Armand Lanoux et Robert Sabatier, qui sont à la fois membres de l'Apollinaire et de l'Académie Goncourt, œuvrent pour que le prix, « surnommé le Goncourt de la poésie au cours de ses trente-cinq années d'existence », acquière « pleinement cette appellation ». En 1975, il est décerné pour la première fois dans le salon des Goncourt, au célèbre restaurant Drouant. Cette même année, Robert Mallet devient le président de l'Association Guillaume Apollinaire.

1981 : Gaston Miron est couronné du Prix Apollinaire pour L'homme rapaillé (Maspéro).

1986 : En hommage au prix, Drouant inaugure le Salon Apollinaire.

1997 : Un comité d'honneur Goncourt, composé de Daniel Boulanger, Françoise Chandernagor, Didier Decoin, Robert Sabatier, André Stil et Michel Tournier, vient raffermir les liens entre l'Académie et le Prix Apollinaire, présidé, à partir du mois de mai 1997, par Georges-Emmanuel Clancier.

2006 : Après trente ans d'étroite collaboration avec Drouant, chercher une nouvelle voie s'impose. Alors que Charles Dobzynski succède à Georges-Emmanuel Clancier, le Prix Apollinaire investit le salon du même nom que lui consacre l'Hôtel Claret.

2012 : C'est dans les beaux salons du Lutetia que se déroulent, en 2012 et en 2013, les délibérations du jury et les cérémonies de remise du Prix Apollinaire.

2014 : Jean-Pierre Siméon est élu président de l'Apollinaire au Bel-Ami, hôtel qui accompagne le prix pendant deux ans.

2016 : Le Prix Apollinaire renoue avec son grand passé. Désormais, il est accueilli par le célèbre café littéraire Les Deux Magots, où Guillaume Apollinaire lui-même avait ses habitudes.

site du Prix Apollinaire : www.prix-apollinaire.fr




LE PRIX APOLLINAIRE 2018 est attribué à Cécile Coulon pour son recueil Les Ronces aux éditions Le Castor Astral.

LE PRIX APOLLINAIRE DÉCOUVERTE 2018 est attribué à Alexandre Bonnet-Terrile pour son recueil Les numérotés aux éditions Le Castor Astral

Lors de la délibération finale, des voix se sont également portées sur le recueil Dieu est à l'arrêt du tram (Gallimard) d'Emmanuel Moses et sur le recueil L'espoir à l'arraché (Le Castor Astral) d'Abdellatif Laâbi.


Cécile Coulon, lauréate du Prix Apollinaire

Cécile Coulon est née en 1990 à Clermont-Ferrand. Après avoir fait ses débuts littéraires à l'âge de 16 ans avec Le Voleur de vie (Revoir, 2007), elle publie cinq autres romans chez Viviane Hamy, dont Le roi n'a pas sommeil (Prix Mauvais genres 2012), Le Cœur du Pélican (2015) et Trois saisons d'orage (Prix des libraires 2017).

En 2018, paraît son premier recueil de poèmes : Les Ronces. Comme l'écrit Tahar Ben Jelloun, la poésie de Cécile Coulon « est un regard tendre et exigeant jeté sur le réel. Poésie de l'audace et de l'émotion née d'images inattendues, belles, fortes et quotidiennes, mais il s'agit d'un quotidien intérieur, pensé, rêvé, inventé par une jeune femme qui aime la vie et lui rend hommage avec vérité et musique ».

Cécile Coulon Les Ronces, Le Castor Astral, 240 pages, 14 €


Alexandre Bonnet-Terrile, lauréat du Prix Apollinaire Découverte

Alexandre Bonnet-Terrile, né en 1999, actuellement élève en classe préparatoire à Paris, publie régulièrement des poèmes dans des revues telles que Poésie première, Lichen ou Place de la Sorbonne. Les Numérotés est son premier recueil : « des poèmes brefs et incandescents » qui laissent transparaître « une maturité exceptionnelle dans l'écriture ». Ou, en d'autres termes, « l'entrée fracassante en littérature d'un jeune poète de 17 ans », comme le souligne Zéno Bianu.

Alexandre Bonnet-Terrile, Les Numérotés, Le Castor Astral, 96 pages, 10 €


Le Prix Apollinaire

Le Prix Apollinaire, fondé en 1941, couronne chaque année « en dehors de tout dogmatisme d'école ou de technique un recueil caractérisé par son originalité et sa modernité ». Il est considéré comme un Goncourt de la poésie - en partie parce que certains membres du jury ont été ou sont jurés Goncourt, comme Hervé Bazin, Robert Sabatier ou Tahar Ben Jelloun. Présidé par Jean-Pierre Siméon, le jury est composé de personnalités du monde de la poésie : Marc Alyn, Linda Maria Baros (secrétaire générale), Tahar Ben Jelloun, Zéno Bianu, Fabienne Courtade, Philippe Delaveau, Guy Goffette, Jean Portante et Jean Rouaud.


Les mécènes

Catherine Mathivat, présidente des Deux Magots dote le Prix Apollinaire de 3.500 euros et le Prix Apollinaire Découverte de 500 euros et accueille les lauréats, le jury, la presse et les amis lors d'un cocktail dans son établissement.

Pierre Guénant, du vignoble Villa Baulieu, et Pierre Walusinski, de la librairie Nicaise, ont présenté la cuvée Apollinaire 2018, dont la bouteille est illustrée par une gravure originale de Richard Texier.

Sans oublier la complicité active du Printemps des Poètes


PRESSE : Vinciane Fesquet / &SENS
06 86 82 46 31
presse@etsens.fr

[19:00-22:00] Remise du prix Wepler - Fondation La Poste
Location:
Brasserie Wepler
14, place de Clichy
75017 Paris
M° Place de Clichy
France
Phone : +33 (0)1 45 22 53 24
Fax : +33 (0)1 44 70 07 50
Internet Site : www.wepler.com
Description:
La saison littéraire s'est poursuivie ce lundi avec l'attribution du 21e Prix Wepler-Fondation La Poste.

« C'étaient mes choix aussi, ces deux livres je les ai portés, soutenus de juillet à septembre lors des différentes rencontres avec les autres membres du jury, c'était pour moi très difficile de les départager, l'un comme l'autre méritaient je crois le Prix. »

Agnès Kulifer se souviendra longtemps de cet été 2018 passé à lire la soixantaine de livres candidats au Prix Wepler-Fondation La Poste.

Tout comme ses « collègues » membres du jury tournant de ce prix - journalistes, critiques littéraires, libraires... -, cette postière de la direction du courrier (chaque année le jury compte un collaborateur de La Poste dans ses rangs) aura vécu une expérience inoubliable.

« C'était une aventure formidable, je souhaitais y participer depuis des années, continue-t-elle, les horizons diversifiés, les écritures originales que l'on découvre à travers ce prix m'avaient depuis toujours profondément intéressée. »

Le verdict est tombé hier soir : le Wepler-Fondation La Poste récompense Nathalie Léger pour son roman La robe blanche, et la Mention (le second prix) est attribuée à Bertrand Schefer pour Série noire.

Deux livres parus aux éditions P.O.L qui s'inspirent, qui partent de faits divers.

La Robe blanche revient - mais pas seulement, la mère de l'auteure tient aussi une grande place dans le livre - sur le périple mortel dans lequel s'était engagée une jeune artiste italienne, qui voulait au départ de Milan rejoindre Jérusalem. Habillée en robe de mariée pour symboliser les unions possibles et souhaitables entre des peuples aux cultures différentes.

Elle n'aura pas eu le temps de contourner la Méditerranée, elle a été violée et assassinée en Turquie le 31 mars 2008...

Fait divers également pour Série noire, qui retrace l'enlèvement en 1960 du jeune Roland Peugeot, héritier de l'empire automobile. Un forfait fomenté par une bande hétéroclite de pieds nickelés amateurs préoccupés de singer la jeunesse dorée de l'époque.

Les deux principaux protagonistes de l'affaire (dont l'un deux avouera avoir eu l'idée du rapt en lisant un roman de série noire) se feront prendre quelques mois plus tard menant grande vie avec l'argent de la rançon, flambant dans les casinos et les stations de ski, au volant de voitures de luxe et accompagnés de jolies filles dans les meilleurs palaces.

« Ce sont des auteurs qui ont déjà publié d'autres bons ouvrages et qui sont peu médiatisés, ajoute Agnès Kulifer, pour ces raisons aussi je suis d'autant plus contente qu'ils aient été récompensés. »

Rodolphe Pays


en présence de Gilbert Glavic, facteur montmartrois, Marie-Rose Guarniéri, fondatrice du Prix Wepler-Fondation La Poste, Agnès Kulifer, postière membre du jury et Philippe Wahl, président du groupe La Poste

Remise du prix Wepler - Fondation La Poste

[19:00-21:00] Soirée d'anniversaire des 10 ans de l'agence RP Les Fées de la Com
Location:
L'Appart Lafayette
12, rue La Fayette
75009 Paris
M° Chaussée d'Antin - La Fayette
France
Phone : +33 (0)9 53 53 44 17
Mail : contact@lappartlafayette.com
Internet Site : www.lappartlafayette.com
Description:
Soirée d'anniversaire des 10 ans de l'agence RP Les Fées de la Com

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Atelier Sfar"
Location:
Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts
ENSBA
14, rue Bonaparte
13, quai Malaquais
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 47 03 50 00
Fax : +33 (0)1 47 03 50 80
Mail : info@ensba.fr
Internet Site : www.ensba.fr
Description:
Les étudiants de l'atelier Sfar exposent leur travail en galerie aux beaux arts.

Vernissage de l'exposition "Atelier Sfar"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Satyriconte"
Location:
Le Duplex Bar
25, rue Michel Le Comte
75003 Paris
M° Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 72 80 86
Mail : infoduplex@duplex-bar.com
Internet Site : www.duplex-bar.com
Description:
Satyriconte
exposition de photos

vernissage le 12 novembre à 18h
exposition jusqu'au 3 décembre

Satyriconte est une recherche questionnant la notion de désir.

Satyriconte est une série photo qui dévoile la vie d'un satyre errant dans notre monde. Le satyre surgit d'une ombre épineuse. Son apparition dérange le quotidien des humains. Le satyre insuffle du désir, celui qui déborde les corps et les entraîne dans la bestialité.

site:
satyriconte.net
satyriconte.tumblr.com

Satyriconte
ou le conte contemporain d'un satyre
est une recherche menée par le Cercle Satyrique.
Le Cercle Satyrique regroupe différents artistes de France, Espagne et Hollande.

Vernissage de l'exposition "Satyriconte"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Youssef Chahine"
Location:
La Cinémathèque Française
Musée du Cinéma
51, rue de Bercy
75012 Paris
M° Bercy
France
Phone : +33 (0)1 71 19 33 33
Mail : contact@cinematheque.fr
Internet Site : www.cinemathequefrancaise.com
Description:
Du 14 novembre 2018 au 28 juillet 2019

EXPOSITION À LA GALERIE DES DONATEURS ET RÉTROSPECTIVE

À l'occasion du dixième anniversaire de sa disparition, hommage à Youssef Chahine, cinéaste à la croisée des cultures orientale et occidentale.

L'exposition, du 14 novembre 2018 au 28 juillet 2019, est élaborée à partir du riche patrimoine en collection à la Cinémathèque française, dont les premiers versements furent initiés par le cinéaste lui-même auprès du fondateur de l'institution, Henri Langlois, et poursuivis par la famille de Youssef Chahine jusqu'à très récemment. Une promenade au cœur des mondes de Chahine, évoquant ses inspirations, ses passions, ses coups de cœur, ses coups de gueule. Le parcours d'un maître de la mise en scène, d'un homme amoureux. La rage de vivre, La rage au cœur.

CHAHINE DANS TOUS SES ÉTATS

Gare centrale, Le Moineau, L'Émigré, Le Destin... Né à Alexandrie, Youssef Chahine a signé une œuvre généreuse, courageuse, combative, inventive, sans cesse inspirée par sa vie de cinéaste et de citoyen, nourrie du souvenir des films hollywoodiens de son enfance, en particulier les comédies musicales, ne reculant ni devant une reconstitution historique (Saladin, Adieu Bonaparte) ni devant l'évocation autobiographique (Alexandrie pourquoi ?, La Mémoire, Alexandrie encore et toujours).

Pour tous les amoureux de cinéma, égyptien en particulier, Youssef Chahine est une figure incontournable, un nom indélébile, une voix qui s'élève et qu'on associe presque inconsciemment à l'Orient, au monde arabe, au tiers-monde. Il incarne un cinéma engagé, qui mêle divertissement et combat, et qui porte les nuances d'un caractère complexe, souvent mal compris, parfois mal aimé. Chahine dénonce l'impérialisme tout en aimant l'Occident, s'attaque à l'islamisme tout en défendant le monde musulman, s'oppose aux nationalisations de Nasser tout en tirant à boulet rouge sur l'Égypte oligarchique de Moubarak. Chahine est tout cela à la fois car il est, avant tout autre chose, un esprit libre.

LES DÉBUTS : FERVEUR ET DÉSILLUSION

Bercé par l'âge d'or du musical américain, puis égyptien, des années 1930-1940, Youssef Chahine commence naturellement par là sa carrière : la comédie musicale. C'est alors une industrie en plein essor avec ses illustres danseuses-chanteuses qu'on met à l'affiche. Il réalise Papa Amine (1950) avec Faten Hamama, La Dame du train (1953) avec Laïla Mourad, Femmes sans hommes (1953) avec Hoda Soltane, Adieu mon amour (1957) et C'est toi mon amour (1957) avec le fameux duo Farîd el-Atrache et Chadia. Au même moment, il s'essaie au mélodrame et réalise Le fils du Nil (1951) ainsi que trois autres films avec un jeune homme nommé Omar Sharif qu'il découvre et propulse dans Ciel d'enfer (1954), Le Démon du désert (1954) et Les Eaux noires (1956). En quête de sens, Chahine se tourne ensuite vers le néoréalisme et signe son premier film d'auteur : Gare centrale (1958). Ce long métrage marque un véritable tournant dans l'esthétique du cinéaste qui veut délibérément rompre avec une certaine superficialité du cinéma de divertissement des années 1950. Puis il découvre l'engagement, d'abord dans le nassérisme qui a le vent en poupe en pleine décolonisation du « tiers-monde ». Il réalise Saladin (1963) sur commande de l'État égyptien, qui connaît un succès fulgurant. C'est alors qu'il est sollicité par l'Union soviétique, en pleine guerre froide, pour Un jour, le Nil (1968) : un film exaltant la coopération entre les deux pays socialistes qui aboutit à l'édification du barrage d'Assouan. Mais Moscou, relayé par Le Caire, fait interdire le film, qui ne répondrait pas aux directives du Politburo. À son grand regret, Chahine est contraint de modifier son montage. Très vite, le cinéaste étouffe dans la pensée unique ; il s'exile au Liban où il tourne l'opérette Le Vendeur des bagues (1965), une bouffée d'air avec la diva Fayrouz sur une musique sublime des frères Rahabani. Mais son pays lui manque, d'autant plus que la débâcle de la guerre des Six Jours le met face à ses responsabilités d'artiste engagé dans une Égypte qui doute.

Après 1967, le cinéma chahinien apparaît sous un nouveau jour, celui de la critique politique ouverte. Le metteur en scène veut guérir en profondeur les maux de sa société, loin des flatteries lyriques d'un patriotisme vide. Il réalise alors son « quatuor de la défaite » : La Terre (1969), Le Choix (1970), Le Moineau (1974), puis Le Retour de l'enfant prodigue (1976), avec lequel il inaugure un genre cinématographique nouveau, « la tragédie musicale ». Les moments musicaux lénifiants n'ont plus lieu d'être ; ils sont remplacés par une musique engagée, porteuse de messages de réforme, de révolte et de liberté.

LE RETOUR AUX SOURCES

Avec Alexandrie pourquoi ? (1979), Chahine signe un film autobiographique qui célèbre le souvenir d'une jeunesse insouciante loin des marasmes auxquels le présent la confronte. Une nouvelle fois, il réinvente son style qui jongle désormais librement avec les genres ; il crée, selon Yousry Nasrallah, « quelque chose de plus libre, qui suit ses propres harmoniques ». Suivra un deuxième film autobiographique, La Mémoire (1982), où il met en scène Oum Kalsoum en concert, en couleurs, sept ans après sa mort !

Deux ans plus tard, Adieu Bonaparte (1985) ouvre la voie à une tradition de coproductions franco-égyptiennes qui va durer jusqu'à la disparition du cinéaste en 2008. Puis, vient Le Sixième Jour (1986), un drame avec Dalida à l'affiche, et un autre film autobiographique, Alexandrie encore et toujours (1990).

LE DIVERTISSEMENT DE COMBAT

L'engagement, le péplum pharaonique et les arts de spectacle (chant et danse) seront réunis dans L'Émigré (1994), film inspiré du récit biblique de Joseph et ses frères. Accusé de profanation de figures sacrées, Chahine connaît la foudre des fondamentalistes musulmans et chrétiens, qu'il arrive ironiquement à réunir contre lui. Face à cet intégrisme religieux rampant des années 1990, Chahine se réfugie auprès de la figure d'Averroès dans Le Destin (1997), qui rencontre un très bon accueil de la critique, lui valant le prix du 50e anniversaire du Festival de Cannes. Dans L'Autre (1999), le cinéaste met à l'honneur l'intellectuel de renom, Edward Saïd, pour pointer du doigt les conséquences d'une mondialisation sauvage. Il revient à un registre plus léger de « pure » comédie musicale avec Silence... on tourne (2001) et Alexandrie... New York (2004), à contenu autobiographique. Il finit sa carrière avec un drame, Le Chaos (2007), où il met en scène la révolte du peuple contre le pouvoir ; film que certains en Égypte qualifieront de prophétique. Chahine l'humaniste s'éteint le 27 juillet 2008 au Caire, au terme d'une carrière de plus d'un demi-siècle. Tout au long de sa vie, contre vents et marées, l'homme s'est voulu le porte-voix de l'amour, de la tolérance et de la défense des plus faibles.

Amal Guermazi

Vernissage de l'exposition "Youssef Chahine"

[19:30] Dîner caritatif de Rose-Association
Location:
Grands Magasins Printemps Haussmann
56-64, boulevard Haussmann
75009 Paris
M° Chaussée d’Antin - La Fayette, Havre - Caumartin, RER A Auber
France
Phone : +33 (0)1 42 82 50 00
Internet Site : www.printemps.com/paris-haussmann
Description:
Dîner caritatif de Rose-Association

[19:30-22:00] Lancement du Guide Gault et Millau France 2019
Location:
Station F
Halle Freyssinet
55, boulevard Vincent Auriol
5, Parvis Alan Turing
75013 Paris
M° Chevaleret
France
Phone : 08 11 11 55 55
Internet Site : www.stationf.co
Description:
à La Felicità, restaurant XXL de la Station F by Big Mamma

Lancement du Guide Gault et Millau France 2019






[20:30-23:55] Soirée de remise des prix du Fooding 2018
Location:
Le Train Bleu
Gare de Lyon
Place Louis Armand
75012 Paris
M° Gare de Lyon
France
Phone : +33 (0)1 43 43 09 06
Mail : contact.trainbleu@ssp.fr
Internet Site : www.le-train-bleu.com
Description:
En présence de Atmen Khelif, Zinedine Soualem, Patrick Mills, Caroline de Magret, Marco Prince, Véronique Leroy, Romain Duris, Gaspard Yurkievich, Bérénice Bejo, Michel Hazanavicius, Manu Payet, Maryline Canto, Olivier Benkemoun, Anne Denis, Aure Atika, Karin Viard, Edouard Baer

16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés