Friday, November 30, 2018
Public Access


Category:
Category: All

30
November 2018
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2

  Exposition d'Erwin Redl "Light matters"
Location:
Fondation EDF
Espace EDF Electra
6, rue Récamier
75007 Paris
M° Sèvres - Babylone
France
Phone : +33 (0)1 53 63 23 45
Internet Site : fondation.edf.com
Description:


Light Matters, une immersion dans la lumière

30/11/2018 - 03/02/2019
Entrée libre du mardi au dimanche
12h-19h (sauf jours fériés)

Exposé pour la première fois à Paris, l'artiste autrichien, Erwin Redl inverse le traditionnel rapport entre virtuel et réel. Au coeur des 400 m2 de la Fondation Groupe EDF, il crée une oeuvre immersive composée de milliers de LED programmables de couleur bleu et rouge, qui traduisent les états émotionnels que traverse le visiteur, invité littéralement à pénétrer et expérimenter cet univers numérique et sensoriel.

Avec cette installation qui s'inscrit dans la série MATRIX (États-Unis, Autriche, Italie, Allemagne, Corée du sud...) Erwin Redl traduit dans l'espace physique le langage esthétique abstrait de la réalité virtuelle et de la modélisation 3D, structurant un environnement architectural par de grandes installations lumineuses.


LIGHT MATTERS

Light matters est une installation lumineuse immersive menant à une expérience totale. Les visiteurs pénètrent dans un labyrinthe de lumières LED réparties sur deux étages et dont les tons varient lentement entre le rouge et le bleu. Ces deux couleurs délimitent le spectre chromatique visible ainsi que celui des émotions humaines. Le rouge représente l'extrême de la sensualité et le bleu son contrepoint froid et rationnel. L'expérience esthétique immersive alliée aux aspects technologiques particulièrement sophistiqués brouille la frontière entre réel et virtuel.

Avec la dimension architecturale de l'œuvre, toute personne simplement «présente» devient un véritable élément de celle-ci en faisant partie intégrante de l'installation.

Erwin Redl joue ainsi entre la matière et la lumière, le réel et le virtuel, questionnant la place du corps et de ses sensations dans leur rapport à l'œuvre d'art et à l'univers du numérique.

Dans cette nouvelle «matrice », l'espace est alors perçu comme une seconde peau, la peau sociale qui enveloppe chacun des visiteurs lors de cette expérience physique déroutante.

Un monde virtuel où la disparition du corps dans l'œuvre interroge la disparition de la matière et de soi et jusqu'à la disparition de l'humain, de l'histoire, de l'espace et du temps.


À PROPOS D'ERWIN REDL

Erwin Redl est né à Gföhl, Autriche, en 1963. Il s'établit aux États-Unis en 1993, et vit à Bowling Green, Ohio, et New York City.

Son travail découle d'un mélange de pensée conceptuelle-structurale et d'une maîtrise totale des médias traditionnels aussi bien qu'électroniques. Doté d'un master en art numérique (School of Visual Arts, New York) et d'une licence en composition musicale (Université de Vienne), l'artiste est libre d'étendre sa pratique au-delà du contexte communément associé aux arts plastiques.

La taille de ses installations atteint très souvent des proportions quasi architecturales. Son travail fut exposé lors de la Whitney Biennial de 2002 sous la forme d'une grille de lumières LED recouvrant toute la façade du musée. En 2017, son immense installation lumineuse « Whiteout » occupait une place de premier plan au Madison Square Park au cœur de Manhattan. L'œuvre incorporait des centaines de sphères blanches en suspension, chacune d'entre elles munie d'une ampoule LED programmable de façon à former un tapis blanc lumineux sur toute la pelouse centrale du parc.

Ses œuvres font partie des collections des institutions nationales et internationales les plus prestigieuses, parmi lesquelles le Whitney Museum of American Art de New York, le Musée d'art contemporain de San Diego, le Milwaukee Art Museum et Borusan Contemporary à Istanbul, ainsi que de collections privées de premier ordre.

Pour l'installation Light Matters, Erwin Redl est conseillé par Richard Castelli, Directeur d'EPIDEMIC.

Vernissage d'Erwin Redl "Light matters"

40ème Salon des Vins des Vignerons Indépendants
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
Près de 1000 Vignerons Indépendants vous attendent Au Parc des Expos de paris porte de Versailles Pavillon 7.3 pour vous faire déguster leur vins et partager avec vous leur passion du métier de vigneron.

Toutes les régions viticoles sont représentées.Il y en aura pour tout le monde et pour tous les goûts !
Les Vignerons présents répondront à toutes vos interrogations et si vous n'avez pas de questions, ils auront toujours quelque choses à vous raconter !

Horaires d'ouverture :
29 novembre : de 10h à 20h
30 novembre : de 10h à 21h - Nocturne !!!!-
1er décembre : de 10h à 20h
2 décembre : de 10h à 19h

Préparez votre salon sur : www.vigneron-independant.com

Salon des Vins des Vignerons Indépendants

Exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Location:
Pavillon Carré de Baudouin
121, rue de Ménilmontant
75020 Paris
M° Gambetta, Ménilmontant, Pyrénées
France
Phone : +33 (0)1 58 53 55 40
Internet Site : www.carredebaudouin.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"

du 27 avril au 29 septembre 2018, prolongée jusqu'au 2 janvier 2019
du mardi au samedi de 11h à 18h

Personnage clé de l'histoire de la photographie française, Willy Ronis (1910-2009) est l'une des plus grandes figures de cette photographie dite « humaniste », attachée à capter fraternellement l'essentiel de la vie quotidienne des gens. À partir de 1985, Willy Ronis se plonge dans son fonds photographique pour sélectionner ce qu'il considère comme l'essentiel de son travail. Il réalise une série de six albums, constituant ainsi son « testament photographique ». Ces albums inédits sont la matrice de cette exposition.

À l'invitation de Frédérique Calandra, Maire du 20e arrondissement, Willy Ronis par Willy Ronis est à voir et à écouter du 27 avril au 29 septembre 2018, au Pavillon Carré de Baudouin, qui fête ses dix ans cette année, au cœur de ce quartier de Paris qu'il aimait tant.

Devenu reporter photographe en 1936, Willy Ronis mène de front commandes et recherches personnelles. Observant le monde, ses photos dressent une sorte de portrait à la fois intimiste et profond de la société et de l'époque. Elles constituent un immense travelling qui donne à voir, à comprendre et à aimer les gens dans l'ordinaire de leur vie. En plaçant l'homme au centre de son œuvre, en posant sur lui un regard optimiste et bienveillant, Willy Ronis n'en néglige pas pour autant de rendre compte de la dureté de l'époque, d'où ces nombreuses images sur le monde du travail et les luttes ouvrières, marquant son empathie et un engagement social qui perdure tout au long de son œuvre.

Outre les photographies exposées, près de deux cents, réalisées entre 1926 et 2001, le public pourra également feuilleter les albums à partir de bornes composées de tablettes interactives. Par ailleurs, une série de films et de vidéos réalisés sur Willy Ronis sera projetée dans l'auditorium selon une programmation particulière. Une occasion unique d'entrer de plain-pied dans l'univers personnel de l'artiste.

Neuf ans après le décès de Willy Ronis, cette exposition célèbre la clôture de la succession et l'entrée de l'œuvre dans les collections de la MAP, l'établissement du ministère de la Culture qui gère, entre autres, les grandes donations photographiques faites à l'État. Le commissariat de cette exposition est assuré par Gérard Uféras, photographe, l'un des plus proches amis de Willy Ronis, et par Jean-Claude Gautrand, photographe, journaliste et historien de la photographie française. Toutes les photographies exposées font l'objet d'un travail exceptionnel au sein du laboratoire de l'Agence photographique de la Réunion des musées nationaux - Grand Palais, qui les diffuse en exclusivité.

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Pendant le défilé de la victoire du Front populaire, rue Saint-Antoine, Paris, 14 juillet 1936
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Les Amoureux de la Bastille, Paris, 1957
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Vernissage de l'exposition "Willy Ronis par Willy Ronis"
Willy Ronis, Le Café de France, L'isle-sur-la-Sorgue, 1979
© Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, dist. RMN-GP, donation Willy Ronis

Exposition "Back To The Arcade"
Location:
Marché aux Puces de Paris - Saint-Ouen
Puces de Saint-Ouen
Rue des Rosiers
93400 Saint-Ouen
M° Porte de Clignancourt, Garibaldi
France
Phone : +33 (0)1 40 12 32 58
Fax : +33 (0)1 40 12 32 58
Internet Site : www.parispuces.com
Description:
Le Marché Dauphine
132-140 rue des Rosiers
93400 Saint-Ouen

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"

Du samedi 17 novembre au dimanche 16 décembre 2018, prolongée jusqu'au 6 janvier 2019
Du vendredi au lundi de 10h à 18h

Du samedi 17 novembre au dimanche 16 décembre 2018, le Marché Dauphine, Arcade Legends & Vintage Game Room présentent Back to the Arcade, une exposition dans la galerie Dauphine, une invasion du Marché et des animations autour des jeux vidéos des années 80 et 90.

Back To The Arcade est la première exposition d'envergure liée à la culture geek des années 80 et 90 aux Puces de Paris Saint-Ouen.

Dans la galerie Dauphine :
- Bornes d'arcade vintage des années 80/90 (écran cathodique) dans leurs jus, avec des bornes debout, une table cocktail, des jeux de conduite (auto, moto),
- Bornes d'arcade classiques (Pacman, space invaders, Street Fighter, Super Mario Bros, Tron & Michael Jackson MoonWalker),
- Gameboy géante,
- Flipper 'pincab' (flipper moderne avec écran LCD).
- Sélection de consoles historiques
- Œuvres originales d'ANTI Faktory
- Œuvres originales de Thierry Beaudenon

La galerie devient une véritable salle de jeux d'arcade immersive !

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"

Dans le Marché Dauphine :

Vintage Game Room

La boutique a été créée par Thomas Musial, qui propose de nombreux jeux des années 80 et 90 : consoles (Gameboy, NES customisées, Super Nintendo), joysticks ou manettes, jeux électroniques et jeux vidéo (Super Mario, Donkey Kong, Pokemon, Zelda, super héros...) et figurines de dessins-animées des années 70 et 80 comme Goldorak, le robot de l'espace.

La célèbre De Lorean, la voiture du film « Retour vers le Futur », sera installée au pied de la Maison Futuro, une "folie" utopique des années 70.

Interventions des artistes de la galerie à découvrir dans le Marché : c'est l'invasion !

Sélection de jeux chez plusieurs exposants du Marché : déambulez, découvrez et entrez dans les stands.


Événements :

Dimanche 18 novembre :
Performances et ateliers avec Thierry Beaudenon, Anti Factory, les tatoueurs et bien d'autres.
Plus d'information, plus tard.

Chaque week end, plusieurs ateliers sont proposés :
Animation découverte de la réalité virtuelle et 3D avec des Oculus Rift ou PSVR
Atelier Pixel Art,
Atelier « Origami / Papertoys autour de la culture du jeu vidéo et/ou de la musique ».


Thierry Beaudenon

Thierry Beaudenon se consacre à la peinture, après avoir fait un parcours dans le graphisme, la pub, la BD et le livre de la jeunesse. Influencé par la culture contemporaine, il explore l'univers du pop art, des comics, des mangas et du cinéma autant sur des supports traditionnels que des portières ou des panneaux de signalisation.

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"
albator
60x60cm
acrylique sur toile

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"
Goldorak portière 2cv

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"
dbz ! 47cm

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"


Voitures mythiques

En plus des pièces incroyables dégotées par Vintagegameroom, des créations de Thierry Beaudenon et Anti, B2A réunit deux exemplaires de Lorean de Back To The Future, une Ecto 1 de SOS Fatômes et la cariole des Pierrafeu

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"
Cariole des Pierrafeu

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"
Ecto 1 de SOS Fatômes

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"
De Lorean de Back To The Future


Le Marché Dauphine

Le Marché Dauphine réunit 150 marchands aux spécialités diverses, des galeries d'art classique et contemporain aux antiquaires, espace musique, carré des libraires, mode vintage, montres et bijoux anciens... Des spécialistes reconnus dans le monde entier côtoient les marchands amoureux d'une époque ou d'un style. De plus en plus de marchands proposent des œuvres des cultures populaire américaine, japonaise, européenne du XXe siècle, du rock à la pop culture en passant par le manga et la Hi-Fi vintage.

#Back2Arcade

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00 [14:00-21:00] Les rencontres solidaires 2018 / Soirée Prix Fondation Cognacq-Jay
Location:
Le Centquatre-Paris
104, rue d'Aubervilliers
5, rue Curial
75019 Paris
M° Stalingrad, Crimée, Riquet
France
Phone : +33 (0)1 40 05 51 71
Fax : +33 (0)1 40 05 54 45
Mail : contact@104.fr
Internet Site : www.104.fr
Description:
Le Laboratoire des solidarités de la Fondation Cognacq-Jay vous invite le vendredi 30 novembre 2018 au CENTQUATRE-PARIS à son deuxième rendez-vous annuel : Les Rencontres Solidaires 2018 suivies de la soirée de remise du Prix Fondation Cognacq-Jay*, troisième édition.

Le programme des Rencontres Solidaires de l'après-midi est sur le thème de l'attention à l'autre.

Il s'articule entre 14h et 18h autour : d'ateliers et de temps forts thématiques avec des acteurs de la solidarité du monde entier, des experts et des chercheurs ; de présentations d'initiatives innovantes et d'échanges. Vous pourrez également découvrir les travaux 2018 du Laboratoire des Solidarités : les nouvelles ressources de la base de connaissances Solidarum.org ; le nouveau numéro de la revue papier annuelle Visions solidaires pour demain et rencontrer les 10 lauréats 2018 du Prix Fondation Cognacq-Jay.

La soirée à partir de 18h est consacrée à la cérémonie de remise du Prix Fondation Cognacq-Jay 2018.

Venez découvrir des initiatives solidaires innovantes et rencontrer des acteurs influents de l'innovation sociale et solidaire (fondations, incubateurs, grandes écoles, chercheurs...).
Merci de confirmer votre présence à cet évènement gratuit en vous inscrivant sur cette page

*Dans la limite des places disponibles


PROGRAMME DU 30 NOVEMBRE 2018 AU CENTQUATRE-PARIS DE 14H À 21H

De 14h à 15h : DÉMO DAY. La révolution de l'attention à l'autre, avec ANTROPIA ESSEC.
L'accélérateur d'entreprises sociales de l'Essec Business School, partenaire de la Fondation Cognacq Jay, présente 5 innovations sociales qui incarnent le renouveau de l'attention à l'autre et du vivre ensemble.
ALENVI - INSPIRIENCE - LES TALENTS D'ALPHONSE - RAINBOLD SOCIETY - TERR'HAPPY

De 14h30 à 15h - TEMPS FORT // #JEUNES
L'attention aux jeunes, notamment en situation de précarité, fragilisés, ou en situation de handicap. Discussion à partir d'un projet phare venant d'Afrique du Sud sur la résilience communautaire par la danse.
Intervenants principaux : Thando Bezana, fondateur du Kliptown Youth Program à Soweto et François Huguet, chercheur et homme de terrain qui crée une maison de l'inclusion numérique dans le Gard.

De 15h30 à 16h - TEMPS FORT // #SANTÉ
L'attention à l'autre dans le monde de la santé, du soin et de l'accompagnement. Discussion à partir d'un projet phare venant du Canada dédié au retour à la vie ordinaire de jeunes touchés par le cancer.
Intervenants principaux : Linda Hershon, infirmière présente dès la première expédition de Sur La Pointe des Pieds et Stéphane Giganon, directrice Qualité et Évaluation de l'association Aides.

De 16h30 à 17h - TEMPS FORT // #LIEUX
Les lieux de l'attention à l'autre. Autour d'un projet phare venant d'Espagne, Les Laboratoires Citoyens, développant de nouveaux modèles de participation citoyenne et d'empowerment territorial.
Intervenants principaux : Raphael Besson, urbaniste et sociologue pour Les Laboratoires Citoyens et Hélène Strohl, inspectrice générale des Affaires Sociales honoraire, essayiste, romancière.


Chaque temps fort donne lieu à deux possibilités d'action :
- S'INSPIRER grâce à des mini-rencontres avec des innovateurs sociaux repérés sur Solidarum et /ou travaillant au sein de la Fondation, et développant des projets en lien avec la thématique.
- AGIR en participant à un atelier d'open innovation, animé par Make Sense, incubateur de startups sociales et partenaire du Prix Fondation Cognacq-Jay pour favoriser l'émergence de projets en lien avec la thématique. L'enjeu : transformer une idée diffuse en un concept de solution prêt à être prototypé.

À partir de 15h
- MINI-RENCONTRES // #JEUNES
RÉSONANTES - TERRES EN MÊLÉES - ORANGE ROUGE - MAISON D'ENFANTS de la Fondation Cognacq-Jay - Journalistes de SOLIDARUM.ORG
- ATELIER ÉMERGENCES DE PROJETS // #JEUNES
Une heure pour imaginer des réponses nouvelles et se donner ainsi les moyens d'agir concrètement sur le terrain de l'accompagnement des jeunes.

À partir de 16h
- MINI-RENCONTRES // #SANTÉ
UNIVERSITÉ DES PATIENTS - LIEU DE RÉPIT - Hôpital Cognacq-Jay - CENTRE RESSOURCE-PARIS - Journalistes de SOLIDARUM.ORG
- ATELIER ÉMERGENCES DE PROJETS // #SANTÉ
Une heure pour imaginer des réponses nouvelles et se donner ainsi les moyens d'agir concrètement sur le terrain de l'accompagnement des malades.

À partir de 17h
- MINI-RENCONTRES // #LIEUX
HUMANICITÉS - CAFÉ JOYEUX - TOIT À MOI - HÔPITAL COGNACQ-JAY - LA SOURCE - Journalistes de SOLIDARUM.ORG
- ATELIER ÉMERGENCES DE PROJETS // #LIEUX
Une heure pour imaginer des réponses nouvelles et de donner ainsi les moyens d'agir concrètement sur le terrain des lieux de l'attention à l'autre.

Tout au long de l'après-midi : découverte des actions 2018 du Laboratoires des solidarités :
10 projets solidaires et innovants : rencontres avec les lauréats et finalistes du Prix Fondation Cognacq-Jay 2018
Nouveaux projets repérés sur la base de connaissances en ligne Solidarum : présentation en présence des journalistes reporters, des acteurs de terrain, des penseurs et experts interviewés
Exposition photo des reportages réalisés en Afrique du sud, au Canada, en Espagne et en France par les photographes de la revue Visions solidaires pour demain.
Ressources innovantes au service de la solidarité : démonstration de la plateforme Web de Solidarum, du Hub de l'Avise et du futur Carrefour des innovations sociales en ligne.

De 17h30 à 18h
Séance conclusive sur LES ENJEUX DE L'ATTENTION À L'AUTRE.
avec
Jean-Luc Fidel, directeur général de la Fondation, Giorgia Sebregondi, directrice de la communication de la Fondation, Ariel Kyrou, responsable éditorial des publications de la Fondation et les porteurs d'initiatives, Thando Benzana, Linda Hershorn et Raphael Besson.

De 18h à 20h
CÉRÉMONIE 2018 DU PRIX FONDATION COGNACQ-JAY, en salle 400 *.
Découverte des films sur les lauréats 2018 et remise des trophées en présence du jury, des parrains et accompagnateurs des lauréats.
Lors de la soirée sera présenté un spectacle de danse inclusive donné par la Klaus Compagnie, lauréat du Prix des professionnels 2017.

De 20h à 21h : cocktail de clôture.

*Le nombre de places étant limité, une retransmission sera faite hors la salle 400 sur des écrans vidéo.

>> RSVP




[17:00-23:55] Grande soirée de la Convention Shadow World
Location:
Le Tripot Régnier
10-12, rue Mathurin Régnier
75015 Paris
France
Phone : +33 (0)1 45 26 04 58
Mail : contact@letripotregnier.fr
Internet Site : www.letripotregnier.fr
Description:
Shadow, le service qui transforme n'importe quel écran en PC haut de gamme, est fier de présenter aujourd'hui le programme de sa toute première convention : Shadow World. Du 29 novembre au 1er décembre, dans le 15e arrondissement parisien, tous les Shadowers, les passionnés de jeu vidéo, les mordus de high-tech, ou les simples curieux sont invités à découvrir l'univers de Shadow.

Shadow World, c'est quoi ?

Shadow World est l'événement le plus important de l'année pour Shadow, l'occasion de partager une culture unique mais aussi de dévoiler des projets d'avenir et de montrer au monde entier comment Shadow va changer notre façon de jouer. Et ce sera aussi le moment idéal pour fêter le premier anniversaire de la sortie officielle de Shadow en France.

Shadow World 2018
La Shadow World, c'est quand et où ?
La convention aura lieu du jeudi 29 novembre au samedi 1er décembre et se déroulera au Tripot Régnier, 10 rue Mathurin Régnier dans le 15e arrondissement, à Paris.

Quel est donc le programme ?

Jeudi 29/11 de 17h à 00h
Conférence de presse animée par Emmanuel Freund, co-fondateur de Blade, sous la forme d'un talk-show avec des invités, des démonstrations et beaucoup d'annonces ! S'ensuivront une séance de questions/réponses, des interviews et une soirée avec de nombreux ateliers pour essayer toutes les expériences Shadow.

Vendredi 30/11 de 17h à 00h
Grande soirée avec la communauté ! Domingo, Laink et Terracid ou encore Luffy seront sur place pour jouer avec les utilisateurs de Shadow pendant toute la soirée. Et ce sera encore une fois l'occasion de faire de belles annonces !

Samedi 01/12 de 10h à 16h
Journée ouverte au public et gratuite pour venir découvrir Shadow et assister aux différentes animations ! Des jeux concours, une table ronde avec les cadors de la high-tech (Nowtech, Hardisk et Micode) et surtout l'occasion de rencontrer les équipe de Shadow et de les défier sur leur propre outil !

Samedi 01/12 de 19h à 00h
Grand concert gratuit et ouvert à tous à partir de 20h, avec la présence sur scène d'artistes comme The Toxic Avenger, Overwerk ou encore The Godfellas pour clôturer cette première édition de Shadow World en beauté.

Pour plus d'informations sur Shadow World et pour s'inscrire à l'événement, rendez-vous sur : https://shadow-world.tech/.





[18:00-20:00] Signature de l'ouvrage "Belle Encore et autres nouvelles" de Louis-Antoine Prat
Location:
Musée du Louvre
Place du Carrousel
75058 Paris Cedex 01
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 40 20 50 50
Fax : +33 (0)1 40 20 54 52
Internet Site : www.louvre.fr
Description:
Librairie-Boutique du Musée du Louvre
Allée du Grand Louvre

[18:00-22:00] Soirée de clôture de la galerie Arte Viva
Location:
ARTE VIVA
Ouvert à l'Art, à l'Art de Vivre, à l'Art de Soi
25, rue Trébois
92300 Levallois-Perret
M° Louise Michel
France
Phone : +33 (0)1 47 37 66 37
Mail : arteviva@wanadoo.fr
Internet Site : www.espacearteviva.com
Description:
Soirée de clôture de la galerie Arte Viva

[18:00-21:00] Vernissage de Blaise Drummond "A History of Hope"
Location:
Galerie Loevenbruck
6, rue Jacques Callot
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 53 10 85 68
Fax : +33 (0)1 53 10 89 72
Mail : contact@loevenbruck.com
Internet Site : www.loevenbruck.com
Description:
01.12.2018-26.01.2019
Vernissage le vendredi 30 novembre, à partir de 18h

Avec le peintre Blaise Drummond, tout commence par des photographies. Pour le nouvel ensemble de peintures que présente « A History of Hope », ce sont les archives photographiques du Black Mountain College qui ont, cette fois, retenu son attention. Drummond a pour habitude de chercher les sujets de ses peintures dans l'histoire du modernisme historique, dont il transfère certaines des icônes dans un nouveau contexte : une nature harmonieuse et paisible. Le Black Mountain College, fondé en 1933, se voulait un lieu d'expérimentation artistique et pédagogique mais également sociale et politique. Héritier dans une large mesure du Bauhaus, il s'installa dans un site reculé de Caroline du Nord, en pleine nature sylvestre et montagneuse. Aussi avait-il tout pour intéresser les peintures de Drummond.

Été 1946, photo de classe du Black Mountain : dans une ambiance joyeuse et bucolique, Josef et Anni Albers ainsi que Walter et Ilse Gropius entourent les étudiants, tandis que l'artiste grec Jean Varda domine la scène, perché en haut d'un arbre. Avec Summer Faculty (2018), Drummond introduit la couleur dans cette célèbre photographie en noir et blanc. La robe blanche d'llse Gropius se voit substituer un tissu Liberty chatoyant, contrastant avec la chemise virginale de l'austère Walter. L'imprimé floral semble grimper allégrement sur l'épouse de l'ennemi du superflu décoratif, comme le rêve d'une possible réconciliation entre les adversaires historiques, fonctionnalisme et ornement. La couleur est aussi au centre de Colour Class (2018), toile inspirée d'une photographie de 1940, donnant à voir une étudiante absorbée dans des collages colorés, lors d'un cours de Josef Albers. Près d'elle, Drummond a ajouté un entrelacs de fils de laine bleue, en un clin d'œil à la pionnière de l'art textile, Anni Albers, mais aussi aux méthodes pédagogiques de son mari, encourageant ses étudiants à manipuler des matériaux naturels. Les feuilles mortes placées au-dessus de la jeune fille en témoignent.
Ramassées dans le jardin irlandais de Drummond, qui aime à intégrer des éléments proprement autobiographiques dans sa peinture, elles réapparaissent dans Seven Leaves for James (2018). Sept feuilles d'arbres collectées par l'artiste et leur pendant pictural, non sans rappeler les Études de feuilles (1940-1942) de Josef Albers et ses mots : « Il ne faut pas voir l'automne comme un moment de tristesse, quand l'hiver arrive, parce que tous les arbres savent que l'hiver arrive, alors ils se saoulent à la couleur (1) ! » Si dans Colour Class, la couleur reste confinée à la feuille de papier, au gré d'un exercice d'interactions chromatiques mené par l'étudiante, elle trouve à s'épanouir à l'échelle de l'architecture dans Modular (2018). On a là quitté les montagnes noires de Caroline du Nord pour la Finlande, néanmoins c'est à nouveau une photographie, celle d'une maison modulaire expérimentale conçue par Kristian Gullichsen et Juhani Pallasmaa en 1969, qui est à l'origine de la peinture. Si les fonds des peintures de Drummond éblouissent par leur blancheur immaculée, ce n'est pas toujours le cas des architectures puristes qui les habitent, Modular le confirme. Les grandes baies vitrées de la maison en bois ont en effet perdu une large part de leur transparence. Des aplats de couleur, à la manière des interactions colorées d'Albers, les recouvrent sur toute leur surface, de sorte que le spectacle à l'intérieur de la maison est devenu impénétrable. C'est l'inverse qui s'opère dans Experimental House for Marimekko (2018), non sans surprise.
Avec pareil titre, on aurait imaginé une maison recouverte d'un motif floral dont la marque de textile finlandaise s'est fait la spécialité depuis les années 1960. C'est au contraire une architecture en bois aux lignes impeccablement rationalistes qui se profile au milieu d'une forêt de bouleaux. D'humeur déhiérarchisatrice, la peinture montre l'architecture moderniste parmi les sapins et les érables, sous les vols des oiseaux ou les regards des cerfs. Une mutation a lieu ici : peindre le modernisme architectural, en faire une image, un objet de contemplation, à rebours de son credo fonctionnaliste originel. Plus personne ne semble d'ailleurs devoir jamais venir habiter ces lieux désertés. Parfois même, ce ne sont plus les architectures du modernisme qui s'essaient ainsi à prendre l'air, mais des meubles. Dans Study (2018), toile inspirée de la photographie d'un bureau d'étudiant du Black Mountain College, une chaise Cesca B32, de Marcel Breuer, paraît regarder le lac Eden par la fenêtre. Au-dessus de la table en bois minimaliste, Drummond a recouvert le mur de fils de laine colorés dans une composition tout albersienne, qui réchauffe la cellule monacale.

Avec Centaur Costume (2018), le Black Mountain College et l'héritage du Bauhaus se voient transportés dans l'univers des contes pour enfants, hors de cette réalité où la fonction était l'instance suprême. Dans cette peinture, Robert Rauschenberg habille une étudiante, Ingeborg Svarc Lauterstein, d'un costume de licorne qu'il a dessiné pour Mardi gras. En ce mois de novembre, avec « A History of Hope », Blaise Drummond ravive les couleurs du Black Mountain College comme pour nous rappeler que les arbres se saoulent avant l'hiver, pour faire revivre l'histoire de cette espérance qu'a incarnée l'école perdue dans les bois.

Marjolaine Lévy, novembre 2018

1. Frederick A. Horowitz et Brenda Danilowitz, Josef Albers: To Open Eyes, Londres et New York,
Phaidon, 2006, p. 232, notre trad.

Vernissage de Blaise Drummond "A History of Hope"

[18:00-21:00] Vernissage de Damien Deroubaix "HEADBANGERS BALL"
Location:
Cité du design de Saint-Etienne
3, rue Javelin Pagnon
42000 Saint-Étienne
M° Tram T1 & T2, arrêt Cité du design, Gare de Carnot
France
Phone : +33 (0)4 77 49 74 70
Fax : +33 (0)4 77 49 74 71
Mail : info@citedudesign.com
Internet Site : www.citedudesign.com
Description:
Musée d'Art Moderne et Contemporain Saint-Étienne Métropole

Vernissage 30 novembre 2018, 18h
01.12 - 24.02.2019

L'artiste présente ses dernières toiles inédites, entre esthétique grindcore et arts premiers, d'Edouard Manet à Pablo Picasso, en passant par Jérôme Bosch et l'esprit dada.

Après Jean-Michel Othoniel et Valérie Jouve, le Musée donne carte blanche à Damien Deroubaix, artiste majeur de la scène stéphanoise des années 1990. HEADBANGERS BALL fait référence à l'émission musicale culte consacrée au métal, diffusée sur MTV dans les années 1990.

Les thématiques abordées par l'artiste sont multiples, comme le capitalisme, le pouvoir, ou encore la mort. Comme des monstres provenant de l'obscurité du monde, les figures convoquées par Damien Deroubaix s'entrechoquent entre elles.

Il aborde aussi les grands peintres qui l'on inspiré dans la série Painters, comme Picasso ou Delacroix ; d'immenses toiles se font face dans une salle du Musée. Ces portraits de peinture sont donc comme autant d'autoportraits, dans un jeu de filiation avec les artistes l'ayant inspiré.

Vernissage de Damien Deroubaix "HEADBANGERS BALL"
Damien Deroubaix, Painter 1 (Death), 2018, © ADAGP

[18:00-20:30] Vernissage de Zineb Sedira "LAUGHTER IN HELL"
Location:
Galerie Kamel Mennour (rue du Pont de Lodi)
6, rue du Pont de Lodi
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 56 24 03 63
Fax : +33 (0)1 40 46 80 20
Mail : galerie@kamelmennour.fr
Internet Site : www.kamelmennour.fr
Description:
30 novembre 2018 - 12 janvier 2019

Vernissage le vendredi 30 novembre de 18h à 20h30.
L'artiste sera présente pour dédicacer sa nouvelle monographie.

Vernissage de Zineb Sedira "LAUGHTER IN HELL"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Byrd, Hammond, Klossowski, Olowska"
Location:
Galerie Balice Hertling Arts et Métiers
239, rue Saint-Martin
75003 Paris
M° Réaumur - Sébastopol, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 40 33 47 26
Mobile : +33 (0)6 19 60 88 94
Fax : +33 (0)1 40 33 47 36
Mail : gallery@balicehertling.com
Internet Site : www.balicehertling.com
Description:
The exhibition is on view through January 19th, 2019 with works by David Byrd (1926 - 2013), Lewis Hammond (1987), Pierre Klossowski (1905 - 2001) and Paulina Olowska (1976).

"There are many more languages than we think: and man betrays himself more often than he desires. How things speak! - but there are very few listeners, so that man can only, as it were, chatter on in the void when he pours out his confessions: he squanders his 'truths', as the sun does its light.
- Isn't it rather a pity that the void has no ears ?" Pierre Klossowski

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Féminin Pluriel"
Location:
Galerie Métanoïa
56, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 65 23 83
Mail : marc.higonnet@gmail.com
Internet Site : www.galerie-metanoia.com
Description:
Collectif d'artistes féminines (peintres, sculptrices, céramistes), nous sommes 17 femmes de sensibilité diverses mais unies par des liens d'amitié et désireuses de partager notre vision du monde, de la vie...

Vernissage de l'exposition "Féminin Pluriel"

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Samuel Cueto and Friends"
Location:
193 Gallery
7, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
France
Mobile : +33 (0)6 03 70 78 26
Mail : cesar@193gallery.com
Internet Site : www.193gallery.com
Description:
Vernissage de l'exposition "Samuel Cueto and Friends"

Dans le cadre de l'exposition de Samuel Cueto "Les oubliés"

Vernissage de Samuel Cueto "Les oubliés"

La 193 Gallery présente du 24 Octobre au 30 Novembre la deuxième exposition de l'artiste Samuel Cueto. Le photographe d'origine hispano-algérienne, rend hommage aux quartiers populaires et oubliés de la mondialisation.

Familier de ces milieux, Samuel Cueto nous parle aussi de lui à travers ces portraits qu'il prend de personnes au parcours en apparence chaotique : des êtres fêlés mais authentiques, et qui exerce une beauté magnétique sur le spectateur.

L'exposition s'intéresse au travail de Samuel Cueto entre 2014 et 2018, lors des ses voyages en Thaïlande, en Inde et au Sénégal, à chaque fois dans les zones périphériques, des "ghettos urbains" dont les couleurs sont perceptibles dans ces photographies noir et blanc, tirées en argentique.
Chefs de gangs et prostitués de Bangkok et Phuket, marchands de rue de Delhi, vieillards de Varanasi, enfants d'écoles coraniques de Dakar : la beauté est partout pour qui veut bien la voir.

Cette exposition marque le lancement de la 193 Gallery (193, comme le nombre de pays dans le monde), galerie d'art contemporain dédiée aux arts du monde, qui présentera notamment dans les prochains mois des artistes du Japon, du Chili, d'Afrique, de Chine, du Brésil et d'Asie du Sud Est.

Vernissage de Samuel Cueto "Les oubliés"

Vernissage de Samuel Cueto "Les oubliés"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "The Glass Room Experience"
Location:
La Gaîté Lyrique
3 bis, rue Papin
75003 Paris
M° Réaumur - Sébastopol
France
Mail : presse@gaite-lyrique.net
Internet Site : www.gaite-lyrique.net
Description:
Dans le cadre du lancement du Festival Persona Non Data - Festival autour des données personnelles

Week-end d'explorations créatives et critiques autour des données personnelles avec des ateliers pratiques, des rencontres, des performances et une exposition de ressources

+ d'infos : https://gaite-lyrique.net/festival/persona-non-data

VENDREDI 30 NOVEMBRE : SOIREE DE LANCEMENT

- Vernissage de l'exposition "The Glass Room Experience"
- Performance "Relaxing Data" de Lauren Huret
- Rencontre "A-t-on vraiment besoin de démocratie quand on a les données ?"

SAMEDI 1ER DECEMBRE : ATELIERS

- Data Analytica : jeu qui invite à nous mettre dans la peau d'un "databroker" pour mieux comprendre le commerce de données et ses enjeux. Le principe est simple : gagner le plus d'argent et étendre son influence sur le monde !

- FemTech : ces technologies, ces applications et ces objets connectés pour "la santé des femmes" construisent-ils vraiment un imaginaire éthique, féministe et inclusif ? Cet atelier s'intéresse à déconstruire leur discours pour mieux le comprendre, et pourquoi pas proposer des alternatives.

- Pudeur et chiffrement : réflexion sur la protection de notre intimité numérique : comment résonne-t-elle avec la collecte de nos données personnelles et, en même temps, à l'omniprésente injonction à la transparence ?

- SnapTaData : exploration des données collectées par Snapchat. Comment cette appli indique-t-elle à nos amis que nous écoutons de la musique, que nous sommes en train ou en voiture, etc. ? Mini-fiction à partir des informations affichées.

DIMANCHE 2 DECEMBRE : RENCONTRES

- Cultivons des réseaux et élevons des chatons : partout dans le monde, les réseaux alternatifs se cultivent en nombre. Cette discussion croise les expériences, des hébergeurs associatifs qui militent pour une informatique paysanne aux serveurs autonomes et autres réseaux organiques.

- L'Amicale des Télécoms : cette table ronde rassemble des chercheurs et des artistes qui s'intéressent à des réseaux alternatifs. Elle invite aussi à imaginer un avenir à nos infrastructures obsolètes, des pigeons à la téléphonie fixe.

DU 30 NOVEMBRE AU 10 FEVRIER : EXPOSITION

The Glass Room Experience : révélation de ce qui se joue derrière nos écrans en donnant à voir les acteurs et les mécanismes à l'oeuvre dans le web 3.0 : cartographie de la maison-mère de Google, plan de la demeure de Mark Zuckerberg, Data Detox Kit...

En partenariat avec La Quadrature du Net, L'ADN, Libération, Mozilla et Numerama

Les rencontres du festival sont captées et retransmises en audio et en direct par π-node sur le site internet de π-node et sur le site internet de la Gaîté Lyrique.


INFOS
Festival du 30 novembre au 2 décembre 2018.
Exposition du 30 novembre 2018 au 10 février 2019.
Soirée de lancement de 4€ à 6€
Ateliers sur inscription : 5€
+ d'infos : https://gaite-lyrique.net/festival/persona-non-data

Vernissage de l'exposition "The Glass Room Experience"

[18:00-21:00] Vernissage des Monkeybird "Gypsothèque"
Location:
H Gallery
ex. Galerie Sisso
90, rue de la Folie-Méricourt
75011 Paris
M° Oberkampf, Parmentier, République, Goncourt
France
Phone : +33 (0)1 48 06 67 38
Mail : galerie@h-gallery.fr
Internet Site : www.h-gallery.fr
Description:
Monkeybird - Gypsothèque
Double exposition des Monkeybird à H Gallery et à la Galerie artistik rezo

H GALLERY :
VERNISSAGE le vendredi 30 novembre 2018, de 18h à 21h
Exposition du 1er décembre 2018 au 26 janvier 2019 à H Gallery

ARTISTIK REZO :
VERNISSAGE ARTISTIK REZO le jeudi 13 décembre 2018, de 19h à 21h

Vernissage des Monkeybird "Gypsothèque"
Monkeybird, Chronos (détail), 2018, pochoir sur assemblage de bois anciens, 72 x 95.5 cm

[18:30-21:00] Nocturne de l'exposition d'Eric Merigot
Location:
Le Pavé d'Orsay
48, rue de Lille
75007 Paris
M° RER C Musée d’Orsay, Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 61 13 24
Mail : lepavedorsay@gmail.com
Internet Site : www.lepavedorsay.org
Description:
VERNISSAGE :
Jeudi 22 novembre à partir de 18h30

EXPOSITION :
du Vendredi 23 novembre au Mardi 4 décembre 2018
Tous les jours de 13h à 18h
Fermé le mercredi et le dimanche.

http://merigoteric.blogspot.com

Vernissage d'Eric Merigot

[18:30-21:00] Vernissage de Matthieu Colarescu
Location:
Atelier B2A Architecture
barre bouchetard atelier
11, rue Lesage
75020 Paris
France
Internet Site : www.b2-a.fr
Description:
Par la Floating Gallery
https://twitter.com/FloatingGallry
https://www.instagram.com/floating_crew

Ouvert Samedi 1 et Dimanche 2 décembre 11h/17h

Matthieu Colarescu, jeune artiste de la banlieue est parisienne, puise sa source d'inspiration principale dans l'exercice du graffiti.

Éloigné des parcours classiques, l'artiste façonne ses toiles d'un trait assuré, de couleurs évasives, ainsi que par l'utilisation des différents lettrages.

Colarescu semble rendre hommage aux premiers modernistes, notamment les cubistes, aux artistes Arts-Déco, tout en faisant un clin d'oeil au constructivisme russe.

À travers ses influences variées il nous dévoile des peintures entre abstraction et figuration.
Nous pouvons notamment apprécier ses courbes écartelées ainsi que ses motifs éclatés.
Il y a donc dans son travail une fusion du géométrique et de l'organique, il faut ajouter à cela un traitement pictural influencé par les iconographies des contre-cultures.

De ses engagements politiques, il s'est imprégné de l'esthétique libertaire et antifasciste du XXème siècle, de l'illustrateur Jossot jusqu'aux affiches de mai 68, ses toiles nous rappellent la force immédiate et percutante de ces illustrations.

Dans cette exposition le Floating Crew souhaite mettre en avant le travail de Colarescu et son intérêt architectural dans les ateliers de l'agence B2A.

www.matthieucolarescu.com

Vernissage de Matthieu Colarescu
Vernissage de Matthieu Colarescu

[18:30-23:00] Vernissage de l'exposition "CARRÉ SIGNÉ AU DOS"
Location:
Espace Aliés Guinard
Atelier Luz Alies-Guinard
22, boulevard de Vanves
92320 Châtillon
M° Châtillon - Montrouge, Tram T6 Centre de Châtillon
France
Phone : +33 (0)1 46 12 99 69
Mobile : +33 (0)6 63 81 50 34
Mail : contact@espace-aliesguinard.com
Internet Site : www.espace-aliesguinard.com
Description:
Nous sommes très heureux de vous inviter à notre traditionnel et festif "CARRÉ SIGNÉ AU DOS" pour finir cette belle année 2018 dans la joie, l'art et le bonheur !

Une cinquantaine d'artistes nous régalent avec leurs œuvres si différentes et riches dans la création pratique et plastique que dans l'imaginaire !!

Et tout cela, avant de commencer l'année 2019 avec une série d'événements pour fêter notre 10ème anniversaire !!

Anniversaire que nous voudrions fêter avec vous tous qui avez aidé à la construction de l'Espace Aliés Guinard durant toutes ces années !

VERNISSAGE : vendredi 30 novembre 2018 de 18h30 à 23h
EXPOSITION : du samedi 1er au dimanche 16 décembre 2018 de 14h à 19h30 ou sur RdV au 06 63 81 50 34

Vernissage de l'exposition "CARRÉ SIGNÉ AU DOS"
Vernissage de l'exposition "CARRÉ SIGNÉ AU DOS"

[18:30-21:00] Vernissage du Challenge Artistique
Location:
La Galerie des Arts Plastiques
28, rue Darcet
75017 Paris
M° Place de Clichy
France
Mobile : +33 (0)7 60 87 86 44
Mail : Contact@La-GALERIE-Des-Arts-Plastiques.org
Internet Site : www.La-GALERIE-Des-Arts-Plastiques.org
Description:
Du 30 novembre au jeudi 13 décembre
Vernissage vendredi 30 novembre dès 18h30

Pensez à vos cadeaux de Noël
Lors du dernier challenge artistique de l'année de la Galerie des Arts Plastiques des Batignolles.
Sculpture en papier, mosaïque, peinture, collage et broderie d'Art

Vernissage du Challenge Artistique






[19:00-21:00] Soirée avec Mira Kamdar auteur de "80 mots sur l'Inde"
Location:
Galerie-Librairie Impressions
17, rue Meslay
75003 Paris
M° Temple, République
France
Phone : +33 (0)1 42 76 00 26
Mail : impressions98@wanadoo.fr
Description:
La galerie-librairie IMPRESSIONS et les éditions l'Asiathèque sont heureuse de vous inviter à une soirée festive pour le lancement du livre
"80 mots sur l'Inde" de Mira Kamdar
En présence de l'auteur

Lectures d'extraits
Intermèdes musicaux
Discussions autour d'un verre


Dans le cadre de l'exposition "Raconte-moi l'Inde"

Exposition de peintures d'artistes Adivasis : "Raconte-moi l'Inde" avec l'association Duppata
Vernissage vendredi 16 novembre à partir de 19h
L'Inde compte de nombreuses communautés rurales qui conservent leurs traditions ancestrales, leurs rites et croyances.
Certaines ont développé des richesses culturelles spécifiques autour de la mythologie hindoue. D'autres ont conservé leurs traditions animistes, leurs croyances dans les arbres et les pierres qui abritent les esprits. Ce sont les aborigènes de l'Inde. Ils se désignent eux-mêmes "Adivasis" c'est à dire "les habitants d'avant", ceux qui ont préexisté à l'Inde.

http://raconte-moilinde.com

Le festival "Raconte-moi l'Inde" se déroule en plusieurs lieux : la galerie librairie IMPRESSIONS et également La Celle Saint-Cloud, Femmes du Hazaribagh, Galerie Anders Hus, Galerie Hervé Perdriolle, Centre Mandapa et Galerie 59 Rivoli.

Vernissage de l'exposition "Raconte-moi l'Inde"

[19:00-21:00] Vernissage de Hortense Varillon
Location:
4M2
Micro Galerie Libre
36, rue de La Folie-Méricourt
75011 Paris
France
Phone : +33 (0)1 48 07 49 57
Mobile : +33 (0)6 87 04 25 79
Mail : c.lespagnol@splann.fr
Internet Site : 4m2galerie.splann.fr
Description:
Collages Photographiques à effet 3D

du 30 Novembre au 20 Décembre 2018

site web :
www.hortensevarillon.com

[19:00-21:00] Vernissage de Kevin Bogey "Non Newtonian Princess"
Location:
Pauline Perplexe
90, avenue de la Convention
94110 Arcueil
M° RER B Laplace
France
Mobile : +33 (0)6 67 28 86 97
Mail : paulineperplexe@gmail.com
Internet Site : www.paulineperplexe.com
Description:
30.11 - 06.12.18

Vernissage vendredi 30 Novembre à partir de 19h
& visite sur RDV du 1er au 6 Décembre
+33 762 525 368

Vernissage de Kevin Bogey "Non Newtonian Princess"

[19:00-21:00] Vernissage de Laurence Bost "Instant de bonheur ombre et lumière"
Location:
Montpellier
Montpellier
34000 Montpellier
M° Gare SNCF de Montpellier
France
Internet Site : www.montpellier.fr
Description:
Galerie de l'Ecusson
11 Rue de l'Ancien Courrier
34000 Montpellier

28 Novembre au 15 Décembre 2018

[19:00-21:00] Vernissage de Sophie Moreau "Carrousel"
Location:
Etampes
Etampes
91150 Etampes
M° Gare SNCF d'Etampes
France
Internet Site : www.mairie-etampes.fr
Description:
à l'Espace Déclic

avec plein d'idées cadeaux

Dédicaces/goûter avec l'artiste samedi 1er décembre à 15h

Exposition jusqu'au 22 décembre à l'Espace Déclic, sur les grilles de l'Hotel de Ville et du conservatoire

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Albert Palma - De sabre et de plume"
Location:
Issy-les-Moulineaux
Issy-les-Moulineaux
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy, Corentin Celton, RER C Issy - Val de Seine, RER C Issy
France
Internet Site : www.issy.com
Description:
Espace Andrée Chedid

Du 29 novembre au 15 janvier
- Vernissage le vendredi 30 novembre à 19h
- Soirée conférence en présence de Myriam Watthée-Delmotte le jeudi 13 décembre à 19h30

L'Espace Andrée Chedid proposera aux visiteurs de plonger au cœur du parcours exceptionnel d'Albert Palma, artiste-plasticien inspiré par son séjour au Japon et la pratique des arts martiaux.

Avec l'exposition « De sabre et de plume », découvrez une sélection d'encres sur papier, de gravures, d'estampes, de dessins qui témoignent du parcours d'Albert Palma et de sa quête de lumière.

Vernissage de l'exposition "Albert Palma - De sabre et de plume"

Exposition d'encres sur papier, de gravures, d'estampes et de dessins d'Albert Palma. Entrée libre

Dans le cadre de la manifestation Japonismes 2018, Issy à l'heure du Japon en partenariat avec la Maison de la Culture du Japon à Paris, Law4art, DMCG Consulting et Japan FM l'Espace Andrée Chedid vous accueille pour l'exposition :

De sabre et de plume exposition d'Albert Palma visible du jeudi 29 novembre 2018 au jeudi 10 janvier 2019.

Une sélection d'encres sur papier, de gravures, d'estampes, de dessins qui témoignent du parcours de cet artiste fortement marqué par son séjour de 10 ans au Japon, de sa collaboration avec des poètes et écrivains et de sa quête de lumière.

« Un lien se crée entre la plume et l'être. Chaque trait de pinceau révèle une image de mon inconscient et en efface une autre. C'est un dépouillement et c'est une quête : trouver le trait qui résumera tous les traits. »
Albert Palma


Albert Palma est né en 1947 à Bône, en Algérie. Il passe une partie de son adolescence à Grasse. Il sert dans la Marine, puis se fait bûcheron en Suède, tout en menant des études littéraires. En 1975, victime d'un grave accident sur le tournage de L'Affiche Rouge de Frank Cassenti, il a les poumons brûlés et les séquelles le laisseront en grande partie sourd. Son second souffle, il le trouvera au Japon. De 1981 à 1990, il vit à Tokyo, est initié aux arts martiaux par Aoki Hiroyuki, maître de karaté et fondateur du Shintaïdo, et obtient le diplôme d'instructeur. Il est également professeur de culture comparée et de littérature française à l'Université de Tsukuba. Il rentre en France au début des années 90, et fonde la Société des Gens de Gestes. Sa rencontre avec l'écrivain et poète Henry Bauchau en 2001 est le début d'une fertile amitié de travail. En 2003, il réalise ses premiers tableaux, et à partir de 2006 ses œuvres sont régulièrement exposées. Il fait alors d'autres rencontres décisives, dont, entre autres, Rémy Bucciali, chez lequel il réalise ses premières gravures, Pascal Quignard ou encore, le philosophe Jean-Luc Nancy.

[19:30-22:00] Clôture du Festival Nanterre sur Scène
Location:
Nanterre
Nanterre
92000 Nanterre
M° RER A Nanterre-Préfecture, Nanterre-Université, Nanterre-Ville
France
Internet Site : www.nanterre.fr
Description:
Les Noctambules / Les Arènes de Nanterre
220 Avenue de la République

Du 26 au 30 novembre 2018, le Festival Étudiant des Arts de la Scène tiendra sa 9e édition aux Arènes de Nanterre !

Le festival rassemble 7 troupes étudiantes venues de toute la France, pour 5 jours de spectacles et d'animations sur le campus de l'Université Paris Nanterre
Un jury professionnel désignera le lauréat du festival, qui bénéficiera d'une aide à la diffusion et d'une dotation de 2 500 €
Année après année, Nanterre sur Scène confirme son statut de tremplin pour les jeunes artistes, contribuant à la découverte des futurs talents et favorisant leur rencontre avec le grand public

Nanterre sur Scène accueille toutes les disciplines des arts de la scène et met en compétition des troupes dont la/le metteuse/metteur en scène et, au minimum, la moitié des participants sont étudiants.
Cette année les compagnies sont issues d'écoles et universités franciliennes, cannoises, marseillaises et bordelaises.

À l'issue de la compétition, un jury composé de professionnels du domaine des arts de la scène remettra le Grand Prix Nanterre sur Scène 2018 : une aide à la diffusion et une dotation de 2 500 €. Deux autres prix seront aussi décernés, l'un par un jury d'élèves du lycée Joliot-Curie de Nanterre - dotation de 700 € - l'autre par le public du festival.

5 jours de spectacles et d'animations

Le spectacle LA PLUIE D'ÉTÉ, d'après Marguerite Duras, mis en scène par Sylvain Gaudu / Le Pavillon 33, lauréat de l'édition 2017, ouvrira le Festival le lundi 26 novembre. 6 nouveaux spectacles seront ensuite présentés du 27 au 30 novembre. Cette édition spéciale aura lieu sous les chapiteaux des Arènes (chapiteau des Noctambules et chapiteau Tralala Splatch), en raison des travaux au Théâtre Koltès et à l'Espace Reverdy du bâtiment Ricoeur. Nanterre sur Scène, ce sont aussi des happenings organisés sur tout le campus par les compagnies sélectionnées, ainsi que des rencontres : une rencontre professionnelle en partenariat avec Nanterre-Amandiers, et des rencontres publiques avec les metteurs/metteuses en scène à l'issue du ou des spectacle(s) joué(s) dans la soirée.

Nanterre sur Scène, au coeur du territoire

Lancé en 2010, le festival participe à la dynamique culturelle de l'Université Paris Nanterre et de l'ensemble de son territoire. Chaque année, l'Université réaffirme ainsi sa volonté de promouvoir la création artistique et d'être un lieu de diffusion culturelle en partenariat avec le Conseil Départemental des Hauts-de-Seine (92), la Mairie de Nanterre, le Théâtre Nanterre-Amandiers et le CROUS de l'Académie de Versailles.


Le programme du Festival Nanterre sur Scène

Spectacle d'ouverture hors compétition
Lundi 26 novembre 2018
- 19h30 au chapiteau des Noctambules : LA PLUIE D'ÉTÉ, d'après Marguerite Duras - Le Pavillon 33
- 21h au chapiteau des Noctambules : cocktail d'ouverture

La sélection officielle 2018

Mardi 27 novembre 2018
- 19h30 au chapiteau des Noctambules : DANS LA RÉPUBLIQUE DU BONHEUR de Martin Crimp - Compagnie Satin Rose

Mercredi 28 novembre 2018
- 18h30 au chapiteau Tralala Splatch : ARBORETUM de Simon Roth - Compagnie Arborescence
- 20h30 au chapiteau des Noctambules : 1001 VENTRES de Tamara Saade - Compagnie Nawma

Jeudi 29 novembre 2018
- 18h30 au chapiteau Tralala Splatch : IL FAUT BIEN MANGER, de et par La Grosse Plateforme
- 20h30 au chapiteau des Noctambules : L'HISTOIRE DU COMMUNISME RACONTÉE AUX MALADES MENTAUX de Mateï Visnieck - Les Doux Affreux

Vendredi 30 novembre 2018
- 19h30 au chapiteau des Noctambules : LE PROJET, libre adaptation du film Réalité de Quentin Dupieux
Compagnie 10 secondes et des brouettes
- À partir de 21h30 à la Terrasse (CROUS) : cocktail de clôture, cérémonie de remise des prix et concert

Informations et réservations sur : www.nanterresurscene.com

15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés