Saturday, January 5, 2019
Public Access


Category:
Category: All

05
January 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

  Exposition d'Erwin Redl "Light matters"
Location:
Fondation EDF
Espace EDF Electra
6, rue Récamier
75007 Paris
M° Sèvres - Babylone
France
Phone : +33 (0)1 53 63 23 45
Internet Site : fondation.edf.com
Description:


Light Matters, une immersion dans la lumière

30/11/2018 - 03/02/2019
Entrée libre du mardi au dimanche
12h-19h (sauf jours fériés)

Exposé pour la première fois à Paris, l'artiste autrichien, Erwin Redl inverse le traditionnel rapport entre virtuel et réel. Au coeur des 400 m2 de la Fondation Groupe EDF, il crée une oeuvre immersive composée de milliers de LED programmables de couleur bleu et rouge, qui traduisent les états émotionnels que traverse le visiteur, invité littéralement à pénétrer et expérimenter cet univers numérique et sensoriel.

Avec cette installation qui s'inscrit dans la série MATRIX (États-Unis, Autriche, Italie, Allemagne, Corée du sud...) Erwin Redl traduit dans l'espace physique le langage esthétique abstrait de la réalité virtuelle et de la modélisation 3D, structurant un environnement architectural par de grandes installations lumineuses.


LIGHT MATTERS

Light matters est une installation lumineuse immersive menant à une expérience totale. Les visiteurs pénètrent dans un labyrinthe de lumières LED réparties sur deux étages et dont les tons varient lentement entre le rouge et le bleu. Ces deux couleurs délimitent le spectre chromatique visible ainsi que celui des émotions humaines. Le rouge représente l'extrême de la sensualité et le bleu son contrepoint froid et rationnel. L'expérience esthétique immersive alliée aux aspects technologiques particulièrement sophistiqués brouille la frontière entre réel et virtuel.

Avec la dimension architecturale de l'œuvre, toute personne simplement «présente» devient un véritable élément de celle-ci en faisant partie intégrante de l'installation.

Erwin Redl joue ainsi entre la matière et la lumière, le réel et le virtuel, questionnant la place du corps et de ses sensations dans leur rapport à l'œuvre d'art et à l'univers du numérique.

Dans cette nouvelle «matrice », l'espace est alors perçu comme une seconde peau, la peau sociale qui enveloppe chacun des visiteurs lors de cette expérience physique déroutante.

Un monde virtuel où la disparition du corps dans l'œuvre interroge la disparition de la matière et de soi et jusqu'à la disparition de l'humain, de l'histoire, de l'espace et du temps.


À PROPOS D'ERWIN REDL

Erwin Redl est né à Gföhl, Autriche, en 1963. Il s'établit aux États-Unis en 1993, et vit à Bowling Green, Ohio, et New York City.

Son travail découle d'un mélange de pensée conceptuelle-structurale et d'une maîtrise totale des médias traditionnels aussi bien qu'électroniques. Doté d'un master en art numérique (School of Visual Arts, New York) et d'une licence en composition musicale (Université de Vienne), l'artiste est libre d'étendre sa pratique au-delà du contexte communément associé aux arts plastiques.

La taille de ses installations atteint très souvent des proportions quasi architecturales. Son travail fut exposé lors de la Whitney Biennial de 2002 sous la forme d'une grille de lumières LED recouvrant toute la façade du musée. En 2017, son immense installation lumineuse « Whiteout » occupait une place de premier plan au Madison Square Park au cœur de Manhattan. L'œuvre incorporait des centaines de sphères blanches en suspension, chacune d'entre elles munie d'une ampoule LED programmable de façon à former un tapis blanc lumineux sur toute la pelouse centrale du parc.

Ses œuvres font partie des collections des institutions nationales et internationales les plus prestigieuses, parmi lesquelles le Whitney Museum of American Art de New York, le Musée d'art contemporain de San Diego, le Milwaukee Art Museum et Borusan Contemporary à Istanbul, ainsi que de collections privées de premier ordre.

Pour l'installation Light Matters, Erwin Redl est conseillé par Richard Castelli, Directeur d'EPIDEMIC.

Vernissage d'Erwin Redl "Light matters"

Exposition "Noël aux Gobelins"
Location:
Galerie des Gobelins - Mobilier National
Manufactures des Gobelins, de Beauvais et de la Savonnerie
42, avenue des Gobelins
75013 Paris
M° Les Gobelins, Place d'Italie
France
Phone : +33 (0)1 44 08 53 49
Fax : +33 (0)1 40 13 46 74
Internet Site : www.mobiliernational.culture.gouv.fr
Description:
Exposition "Noël aux Gobelins"

du samedi 22 décembre 2018 au dimanche 6 janvier 2019
fermée les 25 décembre et 1er janvier

exposition gratuite

Animations et ateliers gratuits tous les jours
ateliers LEGO, costumes et maquillage, lectures de contes, livret jeux ...

Du 22 décembre 2018 au 6 janvier 2019, le Mobilier national ouvre les portes de sa galerie d'exposition aux petits et aux grands pour célébrer la magie de Noël.

Expérience ludique et féerique, les enfants pourront se costumer et se faire maquiller sur-place, afin de vivre les scènes des Fables de la Fontaine, les aventures de Don Quichotte et Sancho Panza ou encore les inoubliables contes de Perrault. A travers les collections du Mobilier national, les enfants pourront voir, écouter, toucher et même jouer autour d'un décor de Noël.

L'entrée est libre et gratuite pour toutes et tous avec au programme :
- Un comédien, conteur d'exception
- Des ateliers gratuits en partenariat avec la maison lego : « LEGO, construit le futur »
- Des ateliers LEGO® DUPLO® pour les tout-petits dès 18 mois
- Un livret-jeu sera offert aux jeunes visiteurs

Exposition "Noël aux Gobelins"

Exposition "Noël aux Gobelins"

Exposition "Noël aux Gobelins"

Exposition "Noël aux Gobelins"

Exposition "Noël aux Gobelins"
Jean Veber, Le Petit Poucet, tapisserie, Manufacture des Gobelins, 1920 - Photo © Mobilier national, Isabelle Bideau

Exposition "Back To The Arcade"
Location:
Marché aux Puces de Paris - Saint-Ouen
Puces de Saint-Ouen
Rue des Rosiers
93400 Saint-Ouen
M° Porte de Clignancourt, Garibaldi
France
Phone : +33 (0)1 40 12 32 58
Fax : +33 (0)1 40 12 32 58
Internet Site : www.parispuces.com
Description:
Le Marché Dauphine
132-140 rue des Rosiers
93400 Saint-Ouen

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"

Du samedi 17 novembre au dimanche 16 décembre 2018, prolongée jusqu'au 6 janvier 2019
Du vendredi au lundi de 10h à 18h

Du samedi 17 novembre au dimanche 16 décembre 2018, le Marché Dauphine, Arcade Legends & Vintage Game Room présentent Back to the Arcade, une exposition dans la galerie Dauphine, une invasion du Marché et des animations autour des jeux vidéos des années 80 et 90.

Back To The Arcade est la première exposition d'envergure liée à la culture geek des années 80 et 90 aux Puces de Paris Saint-Ouen.

Dans la galerie Dauphine :
- Bornes d'arcade vintage des années 80/90 (écran cathodique) dans leurs jus, avec des bornes debout, une table cocktail, des jeux de conduite (auto, moto),
- Bornes d'arcade classiques (Pacman, space invaders, Street Fighter, Super Mario Bros, Tron & Michael Jackson MoonWalker),
- Gameboy géante,
- Flipper 'pincab' (flipper moderne avec écran LCD).
- Sélection de consoles historiques
- Œuvres originales d'ANTI Faktory
- Œuvres originales de Thierry Beaudenon

La galerie devient une véritable salle de jeux d'arcade immersive !

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"

Dans le Marché Dauphine :

Vintage Game Room

La boutique a été créée par Thomas Musial, qui propose de nombreux jeux des années 80 et 90 : consoles (Gameboy, NES customisées, Super Nintendo), joysticks ou manettes, jeux électroniques et jeux vidéo (Super Mario, Donkey Kong, Pokemon, Zelda, super héros...) et figurines de dessins-animées des années 70 et 80 comme Goldorak, le robot de l'espace.

La célèbre De Lorean, la voiture du film « Retour vers le Futur », sera installée au pied de la Maison Futuro, une "folie" utopique des années 70.

Interventions des artistes de la galerie à découvrir dans le Marché : c'est l'invasion !

Sélection de jeux chez plusieurs exposants du Marché : déambulez, découvrez et entrez dans les stands.


Événements :

Dimanche 18 novembre :
Performances et ateliers avec Thierry Beaudenon, Anti Factory, les tatoueurs et bien d'autres.
Plus d'information, plus tard.

Chaque week end, plusieurs ateliers sont proposés :
Animation découverte de la réalité virtuelle et 3D avec des Oculus Rift ou PSVR
Atelier Pixel Art,
Atelier « Origami / Papertoys autour de la culture du jeu vidéo et/ou de la musique ».


Thierry Beaudenon

Thierry Beaudenon se consacre à la peinture, après avoir fait un parcours dans le graphisme, la pub, la BD et le livre de la jeunesse. Influencé par la culture contemporaine, il explore l'univers du pop art, des comics, des mangas et du cinéma autant sur des supports traditionnels que des portières ou des panneaux de signalisation.

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"
albator
60x60cm
acrylique sur toile

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"
Goldorak portière 2cv

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"
dbz ! 47cm

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"


Voitures mythiques

En plus des pièces incroyables dégotées par Vintagegameroom, des créations de Thierry Beaudenon et Anti, B2A réunit deux exemplaires de Lorean de Back To The Future, une Ecto 1 de SOS Fatômes et la cariole des Pierrafeu

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"
Cariole des Pierrafeu

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"
Ecto 1 de SOS Fatômes

Vernissage de l'exposition "Back To The Arcade"
De Lorean de Back To The Future


Le Marché Dauphine

Le Marché Dauphine réunit 150 marchands aux spécialités diverses, des galeries d'art classique et contemporain aux antiquaires, espace musique, carré des libraires, mode vintage, montres et bijoux anciens... Des spécialistes reconnus dans le monde entier côtoient les marchands amoureux d'une époque ou d'un style. De plus en plus de marchands proposent des œuvres des cultures populaire américaine, japonaise, européenne du XXe siècle, du rock à la pop culture en passant par le manga et la Hi-Fi vintage.

#Back2Arcade

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00 [14:00-20:00] Vernissage de Martin Wilner "The Case Histories : Les Psychiatres"
Location:
Galerie Jean Brolly
16, rue de Montmorency
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 78 88 02
Fax : +33 (0)1 42 78 88 03
Mail : galbrolly@wanadoo.fr
Internet Site : www.jeanbrolly.com
Description:
du 5 janvier au 9 février 2019

Psychiatre new-yorkais, Martin Wilner partage sa vie entre son cabinet et son atelier d'artiste.
Ses dessins sont l'aboutissement d'un échange quotidien de missives avec un correspondant choisi. Leur interprétation fournit la matière du dessin.
En raison de son protocole, Martin Wilner ne peut réaliser qu'un dessin par mois.

La galerie Jean Brolly est heureuse de présenter le travail d'une année, soit les 12 dessins de 2017.

Vernissage de Martin Wilner "The Case Histories : Les Psychiatres"

Deux projets, la série "Making History : The Case Histories" et "Journal of Evidence Weekly" seront présentés de cet artiste new-yorkais, psychiatre de formation et praticien.
Martin Wilner est une sorte de traducteur qui s'impose, en tant qu'artiste, une discipline drastique.

Sa démarche consiste pour la série Making History à analyser les messages quotidiens envoyés par un correspondant, à les interpréter jour après jour en images, à l'aide d'une loupe et de rotrings et à établir des liens entre chacun des dessins. Ses sujets - écrivains, galeristes, artistes, collectionneurs ou psychanalystes - lui fournissent pendant un mois des emails contenant ce qu'ils ont à l'esprit, ce qui les passionne ou préoccupe. Du dessin qui sera achevé après un mois de conversation, se dégage, à la manière d'un cadavre exquis, un portrait inattendu de ce complice, qui prend toutefois un malin plaisir à rentrer dans le jeu raffiné de l'artiste.

C'est l'ensemble du travail d'une année, soit les 12 dessins de 2017 qui seront exposés.
Prenant le métro chaque jour pour se rendre à son cabinet, Martin Wilner, occupe son temps en consignant dans un leporello des observations visuelles et sonores pour sa série Journal of Evidence Weekly. Point d'analyse ici, son regard tragi-comique saisit la réalité tumultueuse et excessive de notre quotidien : portraits de voyageurs cachés derrière un journal, absorbés par leurs portables, perdus dans leurs pensées, prostrés ou encore endormis ainsi que des bribes de conversations. On peut aisément se reconnaître dans cette frise au caractère presque ubuesque, où s'entrechoquent portraits caricaturés et écrits.
C'est toute la condition humaine que Martin Wilner représente ici dans ses carnets.

Martin Wilner (1959) vit et travaille à New York.
Il est représenté par la Hales Gallery (Londres) et Sperone Westwater Gallery (New York). En 2016, une exposition personnelle lui était consacrée au Freud Museum de Londres.
Parmi les expositions de groupe récentes: « bd/drawing : correspondances » à la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image à Angoulême (2018-2019) ; « Making Contact : SETI Artists in Residence » au New Museum Los Gatos (CA, 2016) ; « Embracing Modernism : Ten Years of Drawings Acquisitions » à la Morgan Library and Museum, New York (2015) : « Reinventing Ritual », The Jewish Museum, New York (2009).
Ses œuvres sont présentes dans de nombreuses collections privées, dont The Jewish Museum (New York), Los Angeles County Museum of Art, Vassar Art Library (New York), Warner Brothers (USA), The Morgan Library and Museum (New York), The Sackner Archive of Concrete and Visual Poetry, Deutsche Bank et le Whitney Museum of American Art.

Vernissage de Martin Wilner "The Case Histories : Les Psychiatres"


[15:00-20:30] Finissage de l'exposition "UN Si JOLi FOURBi"
Location:
La Cachotterie
24, rue du Docteur Hénouille
94230 Cachan
M° RER B Arcueil-Cachan
France
Mobile : +33 (0)6 41 01 08 39
Mail : lacachotterie@orange.fr
Internet Site : www.lacachotterie.com
Description:
nouvelle expo-vente de 14 fameux artistes

Avec Cora Texier, Takako Hirano, Nathalie Massenet, Philippe Mignon, Pascale Bougeault, Laura Sanchez Filomeno, Philippe Davaine, Céline Louvet, Stanislas Augris, Marie Saille, Emmanuel Shamelhout, Michiyo Yamashita, Kotimi, Frédéric Clément

Vernissage de l'exposition "UN Si JOLi FOURBi"

[15:00-20:00] Vernissage de Yevgeniy Fiks "Heaven and Earth (Yiddish Cosmos)"
Location:
Galerie Sator
8, passage des Gravilliers
(accès par le 10, rue Chapon)
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 78 04 84
Internet Site : www.galeriesator.com
Description:
Artiste pluridisciplinaire, Yevgeniy Fiks présente Heaven and Earth (Yiddish Cosmos), une exposition qui dévoile les surprenantes connexions entre l'histoire juive en Europe de l'Est, l'utopie futuriste et le programme spatial soviétique. Fiks compose un récit de la culture yiddish fondée sur des concepts d'imagination audacieuse, d'universalité et de progrès scientifique.

Vernissage de Yevgeniy Fiks "Heaven and Earth (Yiddish Cosmos)"



[16:00-19:00] Galette des rois pour l'exposition de Miguel Almiron "Interstices"
Location:
Galerie Hebert
18, rue du Pont Louis-Philippe
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 77 97 66
Mail : galeriehebert@orange.fr
Internet Site : www.galerie-hebert.com
Description:
exposition jusqu'au 31 janvier 2019

[16:00-19:00] Projection du dernier court métrage de Fahamu Pecou : "EMMETT STILL"
Location:
Backslash Gallery
29, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, Arts et Métiers, République
France
Phone : +33 (0)9 81 39 60 01
Mobile : +33 (0)6 63 60 14 48
Mail : info@backslashgallery.com
Internet Site : www.backslashgallery.com
Description:
Inspiré par le lynchage à mort d'Emmett Till, adolescent afro-américain des années 1950, Fahamu Pecou revient, à travers ce court-métrage, sur les violences policières envers les noirs et sur la communauté afro-américaine qui se solidarise et se défend, notamment par le biais de la religion Yoruba, originaire d'Afrique de l'ouest.
Cette projection sera suivie de la présentation de la monographie de l'artiste, éditée par le Halsey Institute of Contemporary Art de Charleston (USA) et Backslash.




[17:00-20:00] Vernissage de DELICIOUS BRAINS
Location:
Le M.U.R.
Modulable, Urbain et Réactif
109, rue Oberkampf
croisement des rues Saint-Maur et Oberkampf
75011 Paris
M° Parmentier, rue Saint-Maur, Ménilmontant
France
Mobile : +33 (0)6 17 76 28 36
Mail : associationlemur@gmail.com
Internet Site : lemur.asso.fr
Description:
Le M.U.R. a le plaisir de vous convier à la performance de DELICIOUS BRAINS au Mur Oberkampf, le samedi 05 janvier de 10h à 17h, heure du vernissage.
Son œuvre recouvrira celle de SNIK

Vernissage de DELICIOUS BRAINS

[17:00-20:00] Vernissage de Katäyoun Rouhi et Eizo Sakata "Quand la Nature se dérobe"
Location:
Hce Galerie
7, rue Gibault
93200 Saint-Denis
M° Basilique de Saint-Denis
France
Mobile : +33 (0)6 20 78 91 54
Mail : studiohcecreation@gmail.com
Internet Site : www.hcegalerie.com
Description:
exposition du 8 décembre 2018 au 26 janvier 2019

Peintures de Sylvie Pohin, Katayoun Rouhi et Eizo Sakata

Depuis le début décembre l'exposition tisse des liens très subtils entre les artistes ; l'écriture persane de Katâyoun Rouhi cheville peinture et poésie, les robes éphémères d'Eizo Sakata font de l'eau de mer le sel de la vie et de la création, les points de couture de Sylvie Pohin piquent au plus profond de la séduction. Ces étroites et infimes coutures révélées au fil des jours dans les réactions du public et les propos d'enfants se prolongeront, -nous l'espérons- au delà de l'exposition
C'est à Golestan, la fille de Katâyoun Rouhi qu'il revient de conclure l'exposition par un interlude dansé, d'en relier une dernière fois les fils dans les enchaînements de la danse contemporaine. Elle est déjà présente dans une grande peinture de sa mère, posée comme une énigme sur une branche de l'arbre de vie, dans un improbable bleu de miniature persane. Toujours portée par le même arbre elle suit son chemin vers l'art et la danse aux Beaux- Arts de Paris. Elle n'aura qu'à descendre sur son escalier de nuages pour prêter sa grâce au dialogue des œuvres et aux mouvements qu'elles esquissent. Elle se prépare dans le plus grand secret et ce samedi à 18 h nous n'aurons qu'à retenir notre souffle.
Nous vous invitons cordialement à cette fête de clôture de l'exposition.
HCE/ J Suzanne Hubert, Georges Quidet

Dans cette exposition il sera question de "Robes", ou comme le dit l'aphorisme d'Héraclite "la nature aime se cacher", où cette puissance spontanée de création s'enrobe et se dérobe à la fois pour laisser "des énigmes et des incertitudes chatoyantes. Les artistes vont droit à l'essentiel, au plus intime de ce vêtement qui est aussi le plus intime de soi, l'enveloppe où le corps se coule avec ses secrets.

Vernissage de Katäyoun Rouhi et Eizo Sakata "Quand la Nature se dérobe"

[17:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Merci"
Location:
Galerie Bernard Jordan
77, rue Charlot
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Temple, République
France
Phone : +33 (0)1 42 77 19 61
Mail : galerie.bernard.jordan@wanadoo.fr
Internet Site : www.galeriebernardjordan.com
Description:
du 5 janvier au 23 février 2019

avec :
Pablo Cots - Antoine Desailly - Alexandre Léger

La Galerie Bernard Jordan a le plaisir de vous inviter à l'exposition collective "Merci" qui aura lieu du 5 janvier au 23 février 2019 et réunissant les artistes Pablo Cots, Antoine Desailly et Alexandre Léger.

Merci est autant adresse ou politesse, qu'invocation ou même malice. C'est un remerciement adressé à la galerie par les artistes, aux artistes par la galerie. C'est aussi un clin d'œil spontané au visiteur, à l'ami, l'acquéreur, à tous ceux qui pour un temps, font vivre une exposition et son espace.

Pablo Cots, Antoine Desailly et Alexandre Léger se sont croisés aux Beaux-arts de Paris au tout début des années 2000. Ils sont finalement réunis pour cette exposition qui en 2019, marque les trente-cinq ans d'existence de la galerie.

Ils ont des références communes, générationnelles. Ils partagent une pratique du dessin assidue, une attention particulière à leur environnement personnel. Sans doute la question du langage apparaît-elle dans le travail de chacun de ces trois caractères réservés.

Collecter, ramasser ou collectionner - Cots, Desailly et Léger ont ces activités communes mais chacun d'eux en fera un usage propre pour que s'active, à différents niveaux de leurs travaux, un recueil personnel.

Vernissage de l'exposition collective "Merci"
Pablo Cots, Merci (ex-voto), 2018, acrylique sur toile, 27.2 x 41 cm

[17:30-20:30] Vernissage de Larissa Noury et Edouard Dullin
Location:
Espace Culturel Mompezat
Société des Poètes Français
16, rue Monsieur le Prince
75006 Paris
M° Odéon, RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 40 46 99 82
Fax : +33 (0)1 40 46 99 11
Mail : stepoetesfrancais@orange.fr
Internet Site : stepoetfrancais.eklablog.com
Description:
Larissa Noury : - Artiste peintre - Architecte- Styliste-
Un art tactile effleurant de délicates nuances "intuitistes".

Vernissage de Larissa Noury et Edouard Dullin

Edouard Dullin : - Sculpteur-
Porteur d'une volonté d'épurement aux senteurs intemporelles.

Vernissage de Larissa Noury et Edouard Dullin

du samedi 05 au vendredi 18 Janvier 2019

Vernissage de Larissa Noury et Edouard Dullin





[18:00-21:45] Nocturne du Musée du Louvre
Location:
Musée du Louvre
Place du Carrousel
75058 Paris Cedex 01
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 40 20 50 50
Fax : +33 (0)1 40 20 54 52
Internet Site : www.louvre.fr
Description:
Tous les 1ers samedis du mois de 18h à 21h45.

Dès janvier 2019, l'entrée est gratuite au Musée du Louvre, non pas le 1er dimanche du mois comme à son habitude mais le 1er samedi du mois de 18h à 21h45. Une occasion de visiter les merveilles de cet exceptionnel musée en nocturne !

Ses collections sont réparties en 8 départements : Antiquités orientales, égyptiennes, grecques, étrusques et romaines, Peintures, Sculptures, Objets d'art, Arts de l'Islam et Arts graphiques du Moyen Age jusqu'à 1848.

Accès libre et gratuit.

[18:00-20:30] Performance d'Eric Val-Harboit "n, multiple de 2 bras"
Location:
Galerie Dix9
19, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 78 91 77
Fax : +33 (0)1 42 78 91 77
Mail : info@galeriedix9.com
Internet Site : www.galeriedix9.com
Description:
n, multiple de 2 bras
Performance d'Eric Val-Harboit
(alias Olivier Brachat)
accompagné de Théophile Arcelin et Gwenael Billaud

samedi 5 janvier à 18h précises
suivie d'un verre autour des artistes

Performance d'Eric Val-Harboit "n, multiple de 2 bras"

Dans le cadre de l'exposition de Karine Hoffman "KOSMOS"

17 novembre 2018 - 13 janvier 2019
Vernissage vendredi 16 novembre 18h - 21h30

Texte de Théo-Mario Coppola

Karine Hoffman vit et travaille à Paris. Figure rare de la peinture européenne, elle nourrit son œuvre de traces de mémoire fantôme. Pour sa première exposition à la Galerie Dix9, sont présentées des peintures récentes, construites telles des équations impossibles faisant référence à des lieux ou des vies oubliés, de Lodz à Vilnius. Karine Hoffman définit sa peinture comme un filtre qui révèle ce qui est tombé dans l'oubli, un endroit étranger à elle-même où surgissent des fragments narratifs et des obsessions personnelles...la peinture comme monde et comme lieu d'une quête perpétuelle où l'action est relayée à la marge, faisant place à la fantasmagorie et au jeu.

Enquête
Les contradictions animent le processus de création picturale de Karine Hoffman. Chaque paradoxe fait écho à la philosophie existentialiste, porté par le souffle d'un empirisme noir : la chair sans ombre est un cadavre sans désir. Ce sont les égarements qui signent la possible construction d'un récit, ce sont eux qui laissent des marges amples au creux desquelles se déversent des fantasmes, des farces, des jeux de mots, des idées grotesques. C'est ainsi que procède Karine Hoffman. Par enquêtes. Des recherches qui se construisent par tâtonnements, par accumulation d'idées et de situations. Chaque peinture s'inscrit dans un parcours, est une étape de cette enquête. Les titres marquent la confusion entre les langues, l'impossibilité de la traduction, la dimension affective des mots. La peinture conserve ainsi son ontologie primordiale, celle du sens caché et non de la révélation nécessaire ou de l'explication forcée.

Dédoublement à l'Est
Avant de connaître la Pologne, de s'y rendre, Karine Hoffman en a livré une vision fantasmée par des éléments épars. Les scènes représentées, abandonnées par l'action principale, suspendues dans un temps incertain, livrent des objets, des mots, comme autant d'indices d'une enquête sur sa destinée personnelle et le passé de la Pologne. Pour Karine Hoffman, la peinture permet de vivre un dédoublement, la fiction d'une autre elle-même vivant l'étrangeté de la peinture, la toute-puissance de la sensation. Exister autrement à travers la peinture lui permet de mettre à distance sa propre histoire, de la vivre comme une invention, un rêve. Cette méthodologie personnelle rappelle que la peinture est œuvre de mensonge et de secret. Elle procède de la même manière à son retour de Vilnius, avec une série d'œuvres qui réinterprète un voyage devenu fantasme.

Des paysages-mondes
Horizons entravés par la présence d'un mur, impossible percée vers la lumière, fumée profonde perturbant la vision. Tout ce qui restreint la vue augmente la complexité du paysage. Cryptés, inclusifs, secrets, kabbalistiques, les paysages-mondes de Karine Hoffman contiennent des procédés alchimiques. La translation d'un monde à l'autre, d'un paysage à l'autre, d'un état à l'autre annonce un moment de basculement. La représentation ne doit pas être véridique ou authentique. Chaque peinture est au contraire un monde autonome, constitué de fantasmes et d'apories. Dans la série KOSMOS, si l'horizon semble s'ouvrir, c'est pour prolonger la distance, multiplier les gestes et les textures picturales, les effets de matière par lesquels certains détails des œuvres tendent à l'abstraction occulte.

Ce que nous devons à Witold Gombrowicz
Witold Gombrowicz est un auteur clef pour saisir l'œuvre de Karine Hoffman. Il refuse comme elle l'idée de la pureté, l'idée même qu'il puisse exister un état flottant et intact de la pensée, détaché du réel. Au contraire, c'est la contamination des termes, la perturbation perpétuelle et le sacré des énigmes moribondes qui règnent tous ensemble. La forme, sans cesse pareille, sans cesse étrange est inédite. Seule expression possible de notre condition. Une obsession polymorphe, certaine, inexorable. Ni moderne, ni traditionnelle, Cosmos est une œuvre singulière qui défie les avant-gardes comme les pourfendeurs d'un retour au classicisme. Elle échappe à la catégorisation. Le style vif et enlevé brutalise l'entendement, provoquant une accélération de la compréhension du réel même. Les scènes sont racontées avec une vigueur qui oscille entre le pittoresque outré et le symbolisme démoniaque, entre la recherche d'un état et l'impossible préscience du réel.

Résonances littéraires
L'œuvre de Karine Hoffman est traversée par une tradition narrative littéraire, un espace mental textuel dans lequel se côtoient Franz Kafka, Bruno Schulz, Jorge Luis Borges, Philip. K. Dick et Witold Gombrowicz. Chacun d'entre eux avance avec des enquêtes sans solution, poursuivant des quêtes inabouties, construisant des récits qui se bousculent dans des impasses. L'impossible n'est pas une complication mais une méthode de travail, une manière de construire une réflexion sur le monde. Répondre à une interrogation par une autre interrogation prolonge sans cesse l'énergie du questionnement. Le présent n'existe que dans la mesure où il conserve un ensemble d'énigmes, une kyrielle d'indices.

L'Histoire, territoire des abysses
Les scènes représentées semblent échapper à la caractérisation du lieu. Aucun élément d'architecture, aucun repère cartographié. Seuls les indices du temps (mais aussi de l'époque) permettent de saisir une partie de l'enquête. Les titres activent cette narration non conventionnelle, en rupture avec la chronologie ou la véracité des faits, indices et anecdotes à l'appui. Un gant usé, un arbre luminescent, un piolet assassin, une palissade de guingois s'imposent en indice d'une énigme, un territoire des abysses. Tandis que dans les séries précédentes, l'objet demeurait à la mesure humaine, qu'il était encore simple outil, la série Kosmos en démontre la démesure, la distorsion, la délirante présence. Ce sont les objets qui façonnent la dramaturgie. Le monde submerge l'espace, écartant la possible présence humaine. Ce n'est plus l'action abandonnée, la scène délaissée par ses acteurs qui dominent mais l'étrange emprise des objets. Ces scènes opèrent le prolongement d'un rêve, d'une angoisse, d'un trauma: elles marquent l'impossible quiétude des destinées personnelles traversées par l'Histoire.

Théo-Mario Coppola

Vernissage de Karine Hoffman "KOSMOS"
Like a cigarette under the ashes of Vilnius, 2018, 200x160 cm

[18:00-21:00] Vernissage de Gynvaelaine
Location:
L'Encre de Cthulhu
6, rue Dugommier
75012 Paris
M° Dugommier
France
Mobile : +33 (0)7 82 55 71 98
Mail : lencredecthulhu@gmail.com
Internet Site : www.lencredecthulhu.com
Description:
Exposition à l'Encre de Cthulhu tout le mois de janvier 2019 !

Photographe portraitiste autodidacte depuis 2016, j'affectionne tout particulièrement les thèmes alternatifs, historiques et païens.
Vous pourrez retrouver durant cette expo des photographies explorant ces différents thèmes dont un certains nombres d'inédites.

Vernissage de Gynvaelaine

[18:00-22:00] Vernissage de Muriel Thorel "Végétal"
Location:
Galerie Libre Est L'Art
52, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, République
France
Mobile : +33 (0)6 50 53 34 40
Mail : galerie.libre_est_lart@yahoo.com
Internet Site : www.galerie-libre-est-lart.com
Description:
Vernissage de Muriel Thorel "Végétal"

[18:00-20:00] Vernissage de l'exposition "Ecole Seoul in Paris"
Location:
Galerie 89
Eyety nine
89, avenue Daumesnil
Viaduc des Arts
75012 Paris
M° Gare de Lyon
France
Phone : +33 (0)9 51 75 12 53
Mobile : +33 (0)6 08 80 99 33
Mail : 89euni@gmail.com
Internet Site : www.galerie89.com
Description:
Euni Ahn presente avec le critique Kim Jong-Keun des artistes coréens contemporains actifs en Corée venus exposer leurs oeuvres à Paris.

Vernissage de l'exposition "Ecole Seoul in Paris"

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Mur Mitoyen"
Location:
L Concept Gallery
78, avenue de Suffren
Village Suisse
Stands 17-18
75015 Paris
France
Mail : info@lconceptgallery.com
Internet Site : www.lconceptgallery.com
Description:
Exposition du 3 au 21 janvier 2019
Vernissage le 5 janvier 2019 de 18h30 à 21h

Nous avons le plaisir de vous inviter à l'exposition « Mur Mitoyen », par deux jeunes commissaires d'exposition : Lianxin Wei et Sangeun Oh.

MUR MITOYEN | MO JUNSEOK & OH SANG EUN

« Mur Mitoyen » est un terme qui définit un mur commun entre deux espaces, il appartient à l'un et à l'autre en même temps, ce mur est considéré comme une limite, pourtant n'importe quel propriétaire ne peut pas le posséder seul.

Ce jour-là, j'ai parlé le titre d'exposition avec Sangeun. Je connais elle et Junseok depuis longtemps, il ne s'agit pas seulement de comprendre leurs œuvres, mais aussi leur vie et leurs tempéraments.

Comme les jeunes artistes étrangers qui travaillent à Paris, ils se plongent en absorbant les deux différents contextes intellectuels et psychologiques, on trouvera de nombreux traces qui sont influencées par différentes cultures dans leurs œuvres.

En tant que les éléments distinguables, les noms et les apparences sont souvent traités comme des symboles de reconnaissance. Ils sont non seulement artistes coréens, mais aussi un arbre en croissance dont les racines tirent les nutritions des deux côtés de la frontière.

Puisque le mur sert de support à l'exposition d'art, le mur de notre exposition doit être un mur mitoyen qui expose une jolie position intermédiaire touchante. »

- WEI Lianxin


L'artiste Yébinne KIM est forcée d'arrêter sa participation d'exposition pour des raisons de santé

Vernissage de l'exposition "Mur Mitoyen"






[19:00-20:30] Projection du film "Japon, aux racines du soleil"
Location:
Maison de la Culture du Japon à Paris
MCJP
101 bis, quai Branly
75015 Paris
M° Bir-Hakeim, RER C Champ de Mars - Tour Eiffel
France
Phone : +33 (0)1 44 37 95 00
Fax : +33 (0)1 44 37 95 15
Internet Site : www.mcjp.asso.fr
Description:
La version 90 minutes de la série Le Japon vu du ciel. Film réalisé par Xavier Lefebvre, écrit par Thierry Aguila.

Vu du haut des nuages, le Japon est une pierre précieuse dont chaque reflet est une couleur, une émotion différente. Les superbes images du film, les époustouflants plans aériens sont l'illustration saisissante de cette beauté.

La version 90 minutes de la série Le Japon vu du ciel, diffusée avec un grand succès en septembre sur Arte dans le cadre de Japonismes 2018, propose toutefois une approche particulière de l'archipel, une tentative de saisir l'essence même du Japon en plongeant également aux racines de cette civilisation millénaire.

Projection du film "Japon, aux racines du soleil"

[19:00-21:00] Rencontre avec Florian Mermin et Léa Hodencq
Location:
Backslash Gallery
29, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, Arts et Métiers, République
France
Phone : +33 (0)9 81 39 60 01
Mobile : +33 (0)6 63 60 14 48
Mail : info@backslashgallery.com
Internet Site : www.backslashgallery.com
Description:
Rencontre entre Florian Mermin et Léa Hodencq suivie d'un cocktail surprise.

Florian Mermin met en scène un monde sensuel qui plonge le spectateur dans les profondeurs de l'inconscient et le renvoie à l'enfance, ses peurs irrationnelles et ses fantasmes. Les céramiques et autres sculptures qui détaillent son univers sont autant de pièges visuels où l'animal, le végétal et le minéral se côtoient dans la pénombre.

Léa Hodencq est commissaire d'exposition indépendante.

Rencontre avec Florian Mermin et Léa Hodencq

[19:00-21:00] Voeux du maire d'Angerville
Location:
Angerville
Angerville
91670 Angerville
M° Gare SNCF d'Angerville
France
Internet Site : www.mairie-angerville.fr
Description:
Vœux du maire d'Angerville

Johann MITTELHAUSSER
Maire d'Angerville
Président de la Communauté d'Agglomération
de l'Etampois Sud-Essonne

Les membres du Conseil Municipal

Les membres du Conseil Municipal des Enfants

Les membres du Personnel Communal


Sont heureux, au seuil de cette nouvelle année, de vous adresser leurs meilleurs vœux pour 2019.
Que cette nouvelle page qui s'ouvre puisse vous apporter joie, bonheur et santé ainsi que réussite
pour vous et vos proches dans tout ce que vous entreprendrez.

Et vous prient de bien vouloir honorer de votre présence
la cérémonie des vœux de la ville qui sera organisée le :

SAMEDI 5 JANVIER 2019 à 19h30 précises
(accueil à partir de 19h00)

Salle polyvalente Guy Bonin
11, Avenue du Général Leclerc à Angerville








[21:30-23:55] Avant-première du film "The Hate U Give"
Location:
Le Grand Rex
1, boulevard Poissonnière
75002 Paris
M° Bonne Nouvelle
France
Phone : +33 (0)8 92 68 05 96
Internet Site : www.legrandrex.com
Description:
dans le cadre du festival Brown Sugar Night

Avant-première du film "The Hate U Give"

15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés