Sunday, February 3, 2019
Public Access


Category:
Category: All

03
February 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 1 2 3

  Exposition d'Erwin Redl "Light matters"
Location:
Fondation EDF
Espace EDF Electra
6, rue Récamier
75007 Paris
M° Sèvres - Babylone
France
Phone : +33 (0)1 53 63 23 45
Internet Site : fondation.edf.com
Description:


Light Matters, une immersion dans la lumière

30/11/2018 - 03/02/2019
Entrée libre du mardi au dimanche
12h-19h (sauf jours fériés)

Exposé pour la première fois à Paris, l'artiste autrichien, Erwin Redl inverse le traditionnel rapport entre virtuel et réel. Au coeur des 400 m2 de la Fondation Groupe EDF, il crée une oeuvre immersive composée de milliers de LED programmables de couleur bleu et rouge, qui traduisent les états émotionnels que traverse le visiteur, invité littéralement à pénétrer et expérimenter cet univers numérique et sensoriel.

Avec cette installation qui s'inscrit dans la série MATRIX (États-Unis, Autriche, Italie, Allemagne, Corée du sud...) Erwin Redl traduit dans l'espace physique le langage esthétique abstrait de la réalité virtuelle et de la modélisation 3D, structurant un environnement architectural par de grandes installations lumineuses.


LIGHT MATTERS

Light matters est une installation lumineuse immersive menant à une expérience totale. Les visiteurs pénètrent dans un labyrinthe de lumières LED réparties sur deux étages et dont les tons varient lentement entre le rouge et le bleu. Ces deux couleurs délimitent le spectre chromatique visible ainsi que celui des émotions humaines. Le rouge représente l'extrême de la sensualité et le bleu son contrepoint froid et rationnel. L'expérience esthétique immersive alliée aux aspects technologiques particulièrement sophistiqués brouille la frontière entre réel et virtuel.

Avec la dimension architecturale de l'œuvre, toute personne simplement «présente» devient un véritable élément de celle-ci en faisant partie intégrante de l'installation.

Erwin Redl joue ainsi entre la matière et la lumière, le réel et le virtuel, questionnant la place du corps et de ses sensations dans leur rapport à l'œuvre d'art et à l'univers du numérique.

Dans cette nouvelle «matrice », l'espace est alors perçu comme une seconde peau, la peau sociale qui enveloppe chacun des visiteurs lors de cette expérience physique déroutante.

Un monde virtuel où la disparition du corps dans l'œuvre interroge la disparition de la matière et de soi et jusqu'à la disparition de l'humain, de l'histoire, de l'espace et du temps.


À PROPOS D'ERWIN REDL

Erwin Redl est né à Gföhl, Autriche, en 1963. Il s'établit aux États-Unis en 1993, et vit à Bowling Green, Ohio, et New York City.

Son travail découle d'un mélange de pensée conceptuelle-structurale et d'une maîtrise totale des médias traditionnels aussi bien qu'électroniques. Doté d'un master en art numérique (School of Visual Arts, New York) et d'une licence en composition musicale (Université de Vienne), l'artiste est libre d'étendre sa pratique au-delà du contexte communément associé aux arts plastiques.

La taille de ses installations atteint très souvent des proportions quasi architecturales. Son travail fut exposé lors de la Whitney Biennial de 2002 sous la forme d'une grille de lumières LED recouvrant toute la façade du musée. En 2017, son immense installation lumineuse « Whiteout » occupait une place de premier plan au Madison Square Park au cœur de Manhattan. L'œuvre incorporait des centaines de sphères blanches en suspension, chacune d'entre elles munie d'une ampoule LED programmable de façon à former un tapis blanc lumineux sur toute la pelouse centrale du parc.

Ses œuvres font partie des collections des institutions nationales et internationales les plus prestigieuses, parmi lesquelles le Whitney Museum of American Art de New York, le Musée d'art contemporain de San Diego, le Milwaukee Art Museum et Borusan Contemporary à Istanbul, ainsi que de collections privées de premier ordre.

Pour l'installation Light Matters, Erwin Redl est conseillé par Richard Castelli, Directeur d'EPIDEMIC.

Vernissage d'Erwin Redl "Light matters"

Exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Location:
Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts
ENSBA
14, rue Bonaparte
13, quai Malaquais
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 47 03 50 00
Fax : +33 (0)1 47 03 50 80
Mail : info@ensba.fr
Internet Site : www.ensba.fr
Description:
au Cabinet des dessins Jean Bonna

Léonard de Vinci et la Renaissance italienne
Dessins de la collection des Beaux-Arts de Paris

Du 25 janvier au 19 avril 2019
tous les jours sauf le lundi de 13h à 18h
Vernissage le jeudi 24 janvier à 18h

entrée libre

Commissariat : Emmanuelle Brugerolles

Les Beaux-Arts de Paris rendent hommage à Léonard de Vinci et ses contemporains, en exposant trente dessins de maîtres de la Renaissance italienne, témoignant des pratiques d'atelier de la fin du XVe siècle et du début du XVIe siècle.

À cette occasion, les Beaux-Arts de Paris présentent pour la première fois un ensemble de chefs-d'oeuvre in situ, dont quatre dessins de Léonard de Vinci reçus en don en 1883 et 1908, ainsi que des dessins de peintres prestigieux, contemporains du maître : Raphaël avec trois dessins exécutés avant son départ pour Rome, en particulier une étude pour une Madone à l'Enfant et des études de draperie et de profil d'homme, mais aussi Benozzo Gozzoli et Filippino Lippi dont les feuilles séduisent par leur technique à la pointe de métal sur papier coloré, très prisée à Florence à cette époque.

Commissariat : Emmanuelle Brugerolles

La mort de Léonard de Vinci va être commémorée en 2019 par de nombreuses expositions et manifestations en France et à l'étranger. L'École des Beaux-Arts qui accueillit La Joconde en janvier 1914 après son vol au musée du Louvre, l'exposa pendant deux jours dans le vestibule du Palais du quai Malaquais. Un siècle après cet épisode mémorable, Léonard de Vinci est de retour sur les cimaises du Cabinet Jean Bonna.
Traitant de sujets variés, ses œuvres donnent un aperçu précieux du talent graphique de l'artiste et des nombreux domaines qu'il explora durant une carrière qui le mena de Florence à Milan, puis à Venise, avant de s'achever en France auprès de François Ier.

Cette exposition est l'occasion de dévoiler des trésors italiens jamais exposés qui ont fait l'objet de recherches récentes faisant le point sur leur attribution. Les trente dessins exposés offrent ainsi au visiteur un parcours passionnant sur la pratique du dessin d'atelier à la Renaissance : copies d'après les maîtres, exercices d'après le modèle vivant, répertoires de modèles dessinés, études préparatoires pour des compositions peintes ou sculptées.

Riche de plus de 60 000 dessins, la collection des Beaux-Arts compte 25 000 dessins de maîtres et constitue le deuxième fonds le plus important en France après le musée du Louvre. Il couvre une période large allant de la Renaissance à nos jours et est doté de feuilles exceptionnelles où se côtoient Léonard de Vinci, Raphaël, Rubens, Poussin ou Boucher.

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Léonard de Vinci
(Vinci, 1452 - Amboise, 1519)
Études de balistique
Plume et encre brune.
H. 0.200 ; L. 0.280 m
Inv. n° EBA 423

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Raffaello Sanzio ou Raphaël
(Urbino, 1483 -Rome, 1520)
"Etude pour une draperie et tête d'homme"

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Filippino Lippi
(Prato, 1457 - Florence, 1504)
"Deux figures drapées"

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Léonard de Vinci
(Vinci, 1452 - Amboise, 1519)
"Tête de vieillard en trois quarts"

Exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"
Location:
Institut des lettres et manuscrits
Hôtel de la Salle
2, rue Gaston-Gallimard
21, rue de l’Université
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Description:
Art Ludique Hors les Murs
2a rue Montalembert
Paris 75007

Vernissage de l'exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"

Exposition du 31 Janvier au 24 février 2019
Samedi / Dimanche / Mercredi : 11h - 19h
Lundi / Mardi / Jeudi / Vendredi : 14h - 19h

Entrée libre

Dessins originaux et peintures numériques de production des films

Exposition « hors les murs » de Art Ludique-Le Musée consacrée à L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons qui se tiendra en avant-première mondiale à Paris du 31 janvier au 24 février 2019. L'exposition sera accessible au public en entrée libre.

#expodragons

Vernissage de l'exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"

La trilogie des films Dragons du studio Dreamworks Animation compose une œuvre unique dans l'histoire de l'animation.

Les héros y grandissent et vieillissent à travers un périple initiatique qui leur fait découvrir l'amitié, l'aventure, le bonheur et l'amour mais aussi les difficiles épreuves du cycle de la vie. C'est une merveilleuse saga en trois actes qui s'achève dans le final inoubliable du dernier opus Dragons 3 : Le Monde Caché qui sortira au cinéma le 6 février 2019.

Vernissage de l'exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"

C'est également un hymne à la nature et à l'harmonisation entre les humains et les animaux sauvages, incarnés par les dragons.
« D'une certaine manière, je pense que nous avons redéfini l'idée des dragons. Les enfants qui grandissent aujourd'hui penseront différemment aux dragons. » (Simon Otto / Directeur de l'animation)

La trilogie Dragons constitue également une production hors norme qui a nécessité plus de 12 ans de travail aux équipes artistiques des films, à partir des premiers crayonnés de recherches de créatures, de personnages et de décors, jusqu'aux peintures numériques finalisées. Certains outils technologiques ont même été inventés spécifiquement pour ces films, afin de repousser les limites de l'animation, notamment pour conférer au vol des dragons des trajectoires vertigineuses.
L'équipe du musée Art Ludique, en collaboration avec le studio Dreamworks Animation et Universal Pictures International France, est heureuse de présenter l'exposition « L'Epopée artistique de la Trilogie Dragons » en avant-première mondiale à Paris du 31 janvier au 24 février 2019.

Vernissage de l'exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"

Le prestigieux studio Dreamworks Animation, fondé par Steven Spielberg, Jeffrey Katzenberg et David Geffen, a ouvert ses portes à l'équipe d'Art Ludique, afin de sélectionner, en collaboration avec le réalisateur Dean DeBlois et les artistes de la trilogie, les œuvres les plus impressionnantes et représentatives de leur dynamique créative.

Près de 200 œuvres traditionnelles ou numériques seront présentées, commentées sur des écrans par l'ensemble de l'équipe artistique et de production des films, à travers des interviews inédites réalisées spécialement pour l'exposition.
Le réalisateur Dean DeBlois, l'auteur des livres Cressida Cowell, les producteurs Brad Lewis, et Bonnie Arnold, Liz Camp ou encore Chris DeFaria, président de Dreamworks Animation, partagent leur vision de l'Art de l'animation et nous racontent la spécificité du studio Dreamworks Animation, qui réunit des artistes venus du monde entier.

Les artistes français jouent un rôle essentiel dans cette impressionnante production et nombre de leurs œuvres sont exposées :
Pierre-Olivier Vincent, directeur artistique des trois films, parle des influences culturelles et des voyages de repérages qui l'ont inspiré pour les décors, les ambiances et la lumière.
Nicolas Marlet, créateur principal des dragons et des personnages est filmé pour l'exposition en train de dessiner l'un des dragons cultes de la saga.
Le superviseur d'animation Kristof Serrand explique les différents métiers de ces industries créatives et le mode de collaboration entre tous les artistes.


Art Ludique « Hors les murs »
En attendant de se réinstaller dans un nouvel espace parisien, l'équipe du musée Art Ludique a choisi un lieu historique d'exception, situé au cœur de Saint-Germain-des-Prés, pour y présenter « Hors les murs » l'exposition qui sera accessible au public en entrée libre.

Vernissage de l'exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"

Vernissage de l'exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"

Vernissage de l'exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"

Vernissage de l'exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"

Vernissage de l'exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"

Vernissage de l'exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"

Vernissage de l'exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"

08:00  
09:00  
10:00  
11:00 [11:00-14:00] Vernissage de l'exposition "Peintres Japonais"
Location:
Moret-sur-Loing
Moret-sur-Loing
77250 Moret-sur-Loing
M° Gare SNCF de Moret - Veneux-les-Sablons
France
Internet Site : www.ville-moret-sur-loing.com
Description:
Grez-sur-Loing
Salle Sadler

Vernissage de l'exposition "Peintres Japonais"


[12:00-14:00] Déjeuner des Nommés des César 2019
Location:
Fouquet's
99, avenue des Champs-Elysées
46, avenue George V
75008 Paris
M° George V
France
Phone : +33 (0)1 40 69 60 50
Fax : +33 (0)1 40 69 60 55
Mail : fouquets@lucienbarriere.com
Internet Site : www.lucienbarriere.com/localized/fr/restaurants/nos_restaurants/fouquets.htm
Description:
en présence de Gilles Lellouche, Alex Lutz, Mélanie Thierry, Sandrine Kiberlain, Leïla Bekhti, Elodie Bouchez, Vincent Lacoste, Virginie Efira, Denis Podalydès, Julie Gayet, Agnès Varda, Jean-Loup Dabadie

« Je suis très superstitieux. Si je pense au palmarès, c'est que ça ne va pas arriver... Je suis dans une espèce d'expectative joyeuse, mais je ne fais pas de plan sur la comète! », a confié Gilles Lellouche, principal favori pour le César du meilleur film avec "Le Grand Bain".

Grand succès public, cette comédie sociale sur des cabossés de la vie qui s'adonnent à la natation synchronisée, a engrangé dix nominations à égalité avec "Jusqu'à la garde" de Xavier Legrand, film choc sur les violences conjugales.

"Je suis déjà très d'heureux de toutes ces nominations qui sont une magnifique caresse de ce métier, la plus belle jusqu'ici. J'ai eu une caresse du public, de la critique, maintenant du métier. Même sans César, la fête ne sera pas gâchée", a ajouté Gilles Lellouche à son arrivée dans un grand restaurant des Champs-Elysees après avoir été ovationné par quelques centaines de curieux.

Incontournable en 2018 au cinéma, Gilles Lellouche est nommé aussi pour le César du meilleur acteur, une première la même année dans l'histoire des César, pour son rôle d'assistant familial qui héberge un bébé avant son adoption dans "Pupille" réalisé par Jeanne Herry.

Fort de cinq nominations pour le film "Guy", tendre hommage aux anciennes gloires de la chanson, Alex Lutz refuse "de mettre le charrue avant les boeufs": "on verra bien le 22 février. Je goûte déjà mon bonheur avec ce film depuis Cannes et salué dans tous les festivals".

Mélanie Thierry qui est en compétition notamment avec Elodie Bouchez et Sandrine Kiberlain pour le César de la meilleure actrice en Marguerite Duras dans "La Douleur" de Emmanuel Finkiel sur le retour de son mari des camps de concentration, "ne boude pas son plaisir d'être simplement nommée".

Vincent Lacoste, Virginie Efira et Denis Podalydès, parmi les nommés, étaient également présents ainsi que Julie Gayet, Agnès Varda ou Jean-Loup Dabadie pour ce rendez-vous annuel du tout-cinéma.

L'actrice franco-britannique Kristin Scott Thomas présidera la 44e cérémonie de récompenses du cinéma français, en direct et en clair sur Canal Plus. Un César d'honneur sera remis à l'acteur américain Robert Redford.

Cette année, 177 acteurs, réalisateurs et techniciens sont en lice dans 22 catégories. Les votants sont les 4.303 membres de l'Académie des César, personnalités et professionnels du cinéma.

Le maître de cérémonie des César 2019 sera le comédien et humoriste Kad Merad. Il devra s'assurer que les remerciements des lauréats ne dépassent pas deux minutes et trente secondes: il a promis dimanche qu'il serait "le plus cool" des maîtres de cérémonie.


La 44ème cérémonie des César du cinéma, organisée par l'Académie des arts et techniques du cinéma, se déroulera à la salle Pleyel à Paris le 22 février 2019 et récompensera les films français sortis en 2018. Elle sera présentée par Kad Merad.

Pour la première fois, un « César des lycéens » sera attribué ; il récompensera le meilleur film choisi par 2 000 élèves de terminale des lycées (généraux, technologiques et professionnels) choisis par l'Éducation nationale.

Robert Redford recevra le César d'Honneur.
C'est une véritable légende d'Hollywood qui viendra recevoir, le vendredi 22 février 2019 sur la scène de la Salle Pleyel, le César d'Honneur de la 44e Cérémonie. Acteur iconique, réalisateur d'exception, producteur passionné, fondateur et président de Sundance, festival de films indépendants le plus réputé au monde, Robert Redford a marqué de son empreinte chacune de ses implications dans le monde du cinéma.

L'actrice franco-britannique Kristin Scott Thomas présidera la 44e cérémonie des César, qui se déroulera le 22 février à la salle Pleyel à Paris, a annoncé l'Académie des arts et techniques du cinéma.

"C'est une figure d'élégance incontournable du cinéma qui ouvrira cette nouvelle édition de la grande fête annuelle du cinéma français", a indiqué Alain Terzian, le président de l'Académie, dans un communiqué.

"Kristin Scott Thomas a une précision du jeu, une excellence dans chacune de ses interprétations, doublées d'un charme britannique irrésistible", a-t-il ajouté. "Son extrême grâce et la bienveillance qu'elle portera envers l'ensemble des nommés de la 44e cérémonie des César contribueront, à n'en pas douter, à la magie de cette merveilleuse soirée".

Agée de 58 ans, l'actrice, qui compte plus de 60 films au cinéma à son actif, a commencé sa carrière en 1986 avec "Under the Cherry Moon" du chanteur Prince. Elle a ensuite atteint une renommée internationale avec "Lunes de fiel" (1992) de Roman Polanski et "Quatre mariages et un enterrement" (1994) de Mike Newell, qui lui a valu un Bafta de la meilleure actrice dans un second rôle.

Kristin Scott Thomas s'est également illustrée dans "Mission impossible" (1996) de Brian de Palma, "Le Patient anglais" (1997) d'Anthony Minghella, "L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux" (1998) de Robert Redford et "Gosford Park" de Robert Altman (2001).

Elle a mené en parallèle une carrière en France, où elle été nommée trois fois pour le César de la meilleure actrice: pour "Il y a longtemps que je t'aime" de Philippe Claudel en 2009, "Partir" de Catherine Corsini en 2010 et "Elle s'appelait Sarah" de Gilles Paquet-Brenner en 2011.

Ces dernières années, l'actrice a joué notamment dans les films "Dans la maison" (2012) de François Ozon, "Only God Forgives" (2013) de Nicolas Winding Refn, "The Invisible Woman" (2013) de Ralph Fiennes et "The Party" (2017) de Sally Potter. Elle est actuellement à l'affiche d'"Au bout des doigts" de Ludovic Bernard.

Kristin Scott Thomas a été deux fois maîtresse de cérémonie du Festival de Cannes, en 1999 et 2010.

Le maître de cérémonie des 44e César sera le comédien et humoriste Kad Merad. Un César d'honneur sera remis à l'acteur américain Robert Redford.

Kristin Scott Thomas succède à l'actrice et chanteuse Vanessa Paradis, qui avait ouvert la cérémonie des César l'an dernier. En 2017, le réalisateur Roman Polanski avait dû renoncer à la présider sous la pression de féministes, et n'avait pas été remplacé.

#César2019

Le premier tour de vote pour les César 2019 a été clôturé le 22 janvier 2018 à minuit.

Les résultats ont été dépouillés dans la nuit par VOXALY, sous contrôle d'huissier, pour être remis en main propre par l'huissier à Alain Terzian, Président de l'Académie, qui en a fait la lecture publique lors de la Conférence de Presse donnée le mercredi 23 janvier 2019 à 10h00 au restaurant Le Fouquet's, en présence du Maître de Cérémonie, Kad Merad.


Nominations aux César 2019

Meilleur film
- La Douleur d'Emmanuel Finkiel
- En Liberté de Pierre Salvadori
- Les Frères Sisters de Jacques Audiard
- Le Grand Bain de Gilles Lellouche
- Guy d'Alex Lutz
- Jusqu'à la garde de Xavier Legrand
- Pupille de Jeanne Herry

Meilleur réalisateur
- Emmanuel Finkiel pour La Douleur
- Pierre Salvadori pour En Liberté
- Jacques Audiard pour Les Frères Sisters
- Gilles Lellouche pour Le Grand Bain
- Alex Lutz pour Guy
- Xavier Legrand pour Jusqu'à la garde
- Jeanne Herry pour Pupille

Meilleure actrice
- Elodie Bouchez pour Pupille
- Cécile de France pour Mademoiselle de Joncquières
- Léa Drucker pour Jusqu'à la garde
- Virginie Efira pour Un amour impossible
- Adèle Haenel pour En Liberté
- Sandrine Kiberlain pour Pupille
- Mélanie Thierry pour La Douleur

Meilleur acteur
- Edouard Baer pour Mademoiselle de Joncquières
- Romain Duris pour Nos batailles
- Vincent Lacoste pour Amanda
- Gilles Lellouche pour Pupille
- Alex Lutz pour Guy
- Pio Marmaï pour En Liberté
- Denis Ménochet pour Jusqu'à la garde

Meilleure actrice dans un second rôle
- Isabelle Adjani pour Le Monde est à toi
- Leïla Bekhti pour Le Grand Bain
- Virginie Efira pour Le Grand Bain
- Audrey Tautou pour En Liberté
- Karin Viard pour Les Chatouilles

Meilleur acteur dans un second rôle
- Jean-Hugues Anglade pour Le Grand Bain
- Damien Bonnard pour En Liberté
- Clovis Cornillac pour Les Chatouilles
- Philippe Katerine pour Le Grand Bain
- Denis Podalydès pour Plaire, aimer et courir vite

Meilleur espoir féminin
- Ophélie Bau pour Mektoub My Love d'Abdellatif Kechiche
- Galatea Bellugi pour L'apparition de Xavier Giannoli
- Jenny Beth pour Un amour impossible
- Lily-Rose Depp pour L'homme fidèle de Louis Garrel
- Kenza Fortas pour Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin

Meilleur espoir masculin
- Anthony Bajon pour La Prière
- Karim Leklou pour Le Monde est à toi
- Dylan Robert pour Shéhérazade
- Thomas Gioria pour Jusqu'à la garde
- William Lebghil pour Première année

Meilleur premier film
- L'amour flou de Romane Bohringer et Philippe Rebbot
- Les Chatouilles d'Andréa Bescond et Eric Métayer
- Jusqu'à la garde de Xavier Legrand
- Sauvage de Camille Vidal-Naquet
- Shéhérazade de Jean-Bernard Marlin

Meilleur documentaire
- America de Claus Drexel
- De chaque instant de Nicolas Philibert
- Le Grand Bal de Laetitia Carton
- Ni juge ni soumise de Jean Libon et Yves Hinant
- Le procès contre Mandela de Nicolas Champeaux et Gilles Porte

Meilleur film étranger
- Three Billboards, les panneaux de la vengeance de Martin McDonagh
- Capharnaüm de Nadine Labaki
- Cold War de Pawel Pawlikowski
- Hannah d'Andrea Pallaoro
- Girl de Lukas Dhont
- Nos Batailles de Guillaume Senez
Une affaire de famille de Hirokazu Kore-Eda

Meilleur scénario original
- Pierre Salvadori, Benoît Graffin, Benjamin Charbit pour En Liberté !
- Gilles Lellouche, Ahmed Hamidi, Julien Lambroschini pour Le Grand Bain
- Alex Lutz, Anaïs Deban, Thibault Segouin pour Guy
- Xavier Legrand pour Jusqu'à La Garde
- Jeanne Herry pour Pupille

Meilleure adaptation
- Andréa Bescond et Eric Métayer pour Les Chatouilles
- Emmanuel Finkiel pour La Douleur
- Jacques Audiard et Thomas Bidegain pour Les Frères Sisters
- Emmanuel Mouret pour Mademoiselle de Joncquières
- Catherine Corsini et Laurette Polmanss pour Un amour impossible

Meilleurs costumes
- Anaïs Romand et Sergio Ballo pour La Douleur
- Pierre-Yves Gayraud pour L'Empereur de Paris
- Miléna Canonero pour Les Frères Sisters
- Pierre-Jean Larroque pour Mademoiselle de Joncquières
- Anaïs Romand pour Un peuple et son roi

Meilleurs décors
- Pascal Le Guellec pour La Douleur
- Emile Ghigo pour L'Empereur de Paris
- Michel Barthélémy pour Les Frères Sisters
- David Faivre pour Mademoiselle de Joncquières
- Anaïs Romand pour Un peuple et son roi

Meilleur film d'animation
- Astérix : le secret de la potion magique de Louis Clichy et Alexandre Astier
- Dilili à Paris de Michel Ocelot
- Pachamama de Juan Antin

Meilleur court métrage d'animation
- Au coeur des ombres d'Alice Eça Guimarães et Mónica Santos
- La mort, père et fils de Denis Walgenwtiz et Winshluss
- Raymonde ou l'évasion verticale de Sarah Van Den Boom
- Vilaine fille d'Ayce Kartal

Meilleure musique originale
- Anton Sanko pour Amanda
- Camille Bazbaz pour En liberté !
- Alexandre Desplat pour Les Frères Sisters
- Vincent Blanchard, Romain Greffe pour Guy
- Pascal Sangla pour Pupille
- Grégoire Hetzel pour Un amour impossible

Meilleur court métrage
- Braguino de Clément Cogitore
- Les Indes galantes de Clément Cogitore
- Kapitalistis de Pablo Muñoz Gomez
- Laissez moi danser de Valérie Leroy
- Les petits mains de Rémi Allier

Meilleure photographie
- Alexis Kavyrchine pour La Douleur
- Benoît Debie pour Les Frères Sisters
- Laurent Tangy pour Le Grand Bain
- Nathalie Durand pour Jusqu'à la garde
- Laurent Desmet pour Mademoiselle de Joncquières

Meilleur montage
- Valérie Deseine pour Les Chatouilles
- Isabelle Devinck pour En Liberté !
- Juliette Welfling pour Les Frères Sisters
- Simon Jacquet pour Le Grand Bain
- Yorgos Lamprinos pour Jusqu'à la garde

Meilleur son
- Antoine-Basile Mercier, David Vranken, Aline Gavroy pour La Douleur
- Brigitte Taillandier, Valérie De Loof, Cyril Holtz pour Les Frères Sisters
- Cédric Deloche, Gwennolé Le Borgne, Marc Doisne pour Le Grand Bain
- Yves-Marie Omnès, Antoine Baudouin, Stéphane Thiébaut pour Guy
- Julien Sicart, Julien Roig, Vincent Verdoux pour Jusqu'à La Garde

Au total, 226 films étaient éligibles cette année. L'Académie des César ne retient que les films sortis en salles entre le 1er et le 31 décembre 2018, ce qui peut expliquer l'absence de Roma, dans la catégorie meilleur film étranger, diffusé uniquement sur Netflix en France

22 César seront remis comme chaque année, dont le César du public qui est désormais décerné au film français ayant fait le plus d'entrées dans l'année : il devrait logiquement revenir aux Tuche 3, Liberté, égalité, fraternituche, avec ses 5 687 200 entrées enregistrées (juste devant La Ch'tite famille et ses 5 625 947 entrées totalisées). Puis, pour la première fois, le lundi suivant la cérémonie, le César des lycéens sera dévoilé. Un nouveau César sur le même modèle que le Goncourt des lycéens.

44ème cérémonie des César 2019 - affiche - Isabelle Huppert




[14:00-19:00] Finissage de Serge Najjar
Location:
Galerie Bessières Art contemporain
Maison Levanneur
3, rue du Bac
Île des impressionnistes
Maison Levanneur
78400 Chatou
M° RER A Rueil-Malmaison, Chatou - Croissy
France
Mobile : +33 (0)6.75.62.83.33
Mail : https://www.bessieres-art-contemporain.com/contact
Internet Site : www.bessieres-art-contemporain.com
Description:
La galerie Bessières
présente

Sous l'objectif de Serge Najjar :
d'architecture en art

Exposition du 16 novembre 2018 au 13 janvier 2019
Prolongation de l'exposition jusqu'au 3 février 2019

Vernissage de Serge Najjar





[15:00] Vernissage de Donka Mishineva "Trophées de Chasse"
Location:
Galerie Olivier Nouvellet
19, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Odéon, Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 43 29 43 15
Mail : contact@cercleoliviernouvellet.com
Internet Site : www.cercleoliviernouvellet.com
Description:
Vernissage de Donka Mishineva "Trophées de Chasse"

[15:00-17:00] Vernissage de Jacqueline Ouaknine et Nathalie Ouaknine "MÈRE & FILLE"
Location:
Gallery 21 Dauphine
Gallery Twenty One
21, rue Dauphine
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Mobile : +33 (0)6 70 17 52 32
Mail : g21paris@icloud.com
Description:
EXPOSITION: MÈRE & FILLE
Jacqueline Ouaknine/Sculpture
Nathalie Ouaknine /Peinture

Du Mardi au Samedi 14h/19h
Vernissage: Dimanche 3 Février dés 15h

Vernissage de Jacqueline Ouaknine et Nathalie Ouaknine "MÈRE & FILLE"






[16:00-18:00] Rencontre avec François Bordes
Location:
L'Achronique, Galerie & Atelier d'artistes
42, rue du Mont-Cenis
75018 Paris
M° Jules Joffrin, Lamarck - Caulaincourt
France
Mobile : +33 (0)6 22 89 01 54
Mail : caroline@achroniqueatelierartiste.net
Internet Site : www.achroniqueatelierartiste.net
Description:
La galerie l'Achronique a le plaisir de vous inviter à une rencontre avec François Bordes autour de son nouveau livre

La Dénoyée suivi de Troupes, Poèmes (Corlevour, 2019)

Dimanche 3 février 2019 à 16h

Lecture par l'auteur suivie d'un échange avec
Caroline Guth & de la présentation des éditions Corlevour & de la revue Nunc par Réginald Gaillard.

« Quand le passé coupe la langue, on cherche à s'en fabriquer une autre.
Raccommodages, bricolages, braconnages, cache-cache. On rassemble, autour de soi, une petite troupe de mots. Escarmouches, combats, exorcismes, conquête, guerre de libération. Hanté par le passé, questionné par l'histoire et la psychanalyse, le poème est un outil d'émancipation. »

Rencontre avec François Bordes









[19:00-22:00] 15ème édition du concours Top Model Belgium
Location:
Lido
116, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° George V
France
Phone : +33 (0)1 40 76 56 10
Fax : +33 (0)1 45 61 19 41
Internet Site : www.lido.fr
Description:
Le 3 février dernier, les finalistes de Top Model Belgium se sont affrontés pour le titre suprême. Adriana Karembeu était leur marraine. Iris Mittenaere, Paul Belmondo, Satya Oblette et bien d'autres l'ont aidée à départager les candidats.

Avec près de 30 ans de carrière dans la mode, Adriana Karembeu possède une expérience impressionnante ! Elle en a récemment fait profiter les finalistes de Top Model Belgium. Iris Mittenaere formait avec la nouvelle maman un duo de jurés irrésistible, mais surtout redoutable...

La 15e édition du concours Top Model Belgium a eu lieu le 3 février dernier au Lido à Paris. Cette année encore, de nombreuses célébrités se sont rendues sur les Champs-Elysées pour encourager les mannequins stars de demain. Leur marraine Adriana Karembeu et l'ex-Miss France et ex-Miss Univers, Iris Mittenaere y ont été évidemment remarquées. La maman de Nina, qui aura 6 mois le 17 février, a dévoilé sa silhouette affinée dans une jupe scintillante. De son côté, Iris Mittenaere portait une tenue de couleur noir au décolleté ravageur.

Avant le Lido, les deux femmes et leurs collègues jurés ont participé à un photocall à l'hôtel Balzac, situé au 6 de la rue éponyme, toujours dans le 8e arrondissement. Sandrine Quétier y était également présente, détendue avant de monter sur la scène du prestigieux cabaret.

Paul Belmondo, Satya Oblette, le photographe Philippe Doignon, Laura Messia, Sylvie Ortega Munoz, Jean-Michel Zecca, la star de télé-réalité Sarah Lopez et le créateur Christophe Guillarmé ont également assisté à la finale de Top Model Belgium.

L'événement était animé par les présentateurs Virginie Claes (ex-Miss Belgique) et Michel de Maegd. Megkhala Van der Valk et Sasha Hody y ont été couronnés.

12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés