Saturday, February 16, 2019
Public Access


Category:
Category: All

16
February 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 1 2 3

  Exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"
Location:
Art Ludique-Le Musée
34, quai d'Austerlitz
Docks en Seine
75013 Paris
M° Gare d'Austerlitz, Quai de la Gare
France
Phone : +33 (0)1 45 70 09 49
Mail : info@artludique.com
Internet Site : www.artludique.com
Description:
Art Ludique Hors les Murs
2a rue Montalembert
Paris 75007

Vernissage de l'exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"

Exposition du 31 Janvier au 24 février 2019
Samedi / Dimanche / Mercredi : 11h - 19h
Lundi / Mardi / Jeudi / Vendredi : 14h - 19h

Entrée libre

Dessins originaux et peintures numériques de production des films

Exposition « hors les murs » de Art Ludique-Le Musée consacrée à L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons qui se tiendra en avant-première mondiale à Paris du 31 janvier au 24 février 2019. L'exposition sera accessible au public en entrée libre.

#expodragons

Vernissage de l'exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"

La trilogie des films Dragons du studio Dreamworks Animation compose une œuvre unique dans l'histoire de l'animation.

Les héros y grandissent et vieillissent à travers un périple initiatique qui leur fait découvrir l'amitié, l'aventure, le bonheur et l'amour mais aussi les difficiles épreuves du cycle de la vie. C'est une merveilleuse saga en trois actes qui s'achève dans le final inoubliable du dernier opus Dragons 3 : Le Monde Caché qui sortira au cinéma le 6 février 2019.

Vernissage de l'exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"

C'est également un hymne à la nature et à l'harmonisation entre les humains et les animaux sauvages, incarnés par les dragons.
« D'une certaine manière, je pense que nous avons redéfini l'idée des dragons. Les enfants qui grandissent aujourd'hui penseront différemment aux dragons. » (Simon Otto / Directeur de l'animation)

La trilogie Dragons constitue également une production hors norme qui a nécessité plus de 12 ans de travail aux équipes artistiques des films, à partir des premiers crayonnés de recherches de créatures, de personnages et de décors, jusqu'aux peintures numériques finalisées. Certains outils technologiques ont même été inventés spécifiquement pour ces films, afin de repousser les limites de l'animation, notamment pour conférer au vol des dragons des trajectoires vertigineuses.
L'équipe du musée Art Ludique, en collaboration avec le studio Dreamworks Animation et Universal Pictures International France, est heureuse de présenter l'exposition « L'Epopée artistique de la Trilogie Dragons » en avant-première mondiale à Paris du 31 janvier au 24 février 2019.

Vernissage de l'exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"

Le prestigieux studio Dreamworks Animation, fondé par Steven Spielberg, Jeffrey Katzenberg et David Geffen, a ouvert ses portes à l'équipe d'Art Ludique, afin de sélectionner, en collaboration avec le réalisateur Dean DeBlois et les artistes de la trilogie, les œuvres les plus impressionnantes et représentatives de leur dynamique créative.

Près de 200 œuvres traditionnelles ou numériques seront présentées, commentées sur des écrans par l'ensemble de l'équipe artistique et de production des films, à travers des interviews inédites réalisées spécialement pour l'exposition.
Le réalisateur Dean DeBlois, l'auteur des livres Cressida Cowell, les producteurs Brad Lewis, et Bonnie Arnold, Liz Camp ou encore Chris DeFaria, président de Dreamworks Animation, partagent leur vision de l'Art de l'animation et nous racontent la spécificité du studio Dreamworks Animation, qui réunit des artistes venus du monde entier.

Les artistes français jouent un rôle essentiel dans cette impressionnante production et nombre de leurs œuvres sont exposées :
Pierre-Olivier Vincent, directeur artistique des trois films, parle des influences culturelles et des voyages de repérages qui l'ont inspiré pour les décors, les ambiances et la lumière.
Nicolas Marlet, créateur principal des dragons et des personnages est filmé pour l'exposition en train de dessiner l'un des dragons cultes de la saga.
Le superviseur d'animation Kristof Serrand explique les différents métiers de ces industries créatives et le mode de collaboration entre tous les artistes.


Art Ludique « Hors les murs »
En attendant de se réinstaller dans un nouvel espace parisien, l'équipe du musée Art Ludique a choisi un lieu historique d'exception, situé au cœur de Saint-Germain-des-Prés, pour y présenter « Hors les murs » l'exposition qui sera accessible au public en entrée libre.

Vernissage de l'exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"

Vernissage de l'exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"

Vernissage de l'exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"

Vernissage de l'exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"

Vernissage de l'exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"

Vernissage de l'exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"

Vernissage de l'exposition "L'Epopée Artistique de la Trilogie Dragons"

Fête nationale de Lituanie
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Anniversaire de l'Indépendance

Exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Location:
Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts
ENSBA
14, rue Bonaparte
13, quai Malaquais
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 47 03 50 00
Fax : +33 (0)1 47 03 50 80
Mail : info@ensba.fr
Internet Site : www.ensba.fr
Description:
au Cabinet des dessins Jean Bonna

Léonard de Vinci et la Renaissance italienne
Dessins de la collection des Beaux-Arts de Paris

Du 25 janvier au 19 avril 2019
tous les jours sauf le lundi de 13h à 18h
Vernissage le jeudi 24 janvier à 18h

entrée libre

Commissariat : Emmanuelle Brugerolles

Les Beaux-Arts de Paris rendent hommage à Léonard de Vinci et ses contemporains, en exposant trente dessins de maîtres de la Renaissance italienne, témoignant des pratiques d'atelier de la fin du XVe siècle et du début du XVIe siècle.

À cette occasion, les Beaux-Arts de Paris présentent pour la première fois un ensemble de chefs-d'oeuvre in situ, dont quatre dessins de Léonard de Vinci reçus en don en 1883 et 1908, ainsi que des dessins de peintres prestigieux, contemporains du maître : Raphaël avec trois dessins exécutés avant son départ pour Rome, en particulier une étude pour une Madone à l'Enfant et des études de draperie et de profil d'homme, mais aussi Benozzo Gozzoli et Filippino Lippi dont les feuilles séduisent par leur technique à la pointe de métal sur papier coloré, très prisée à Florence à cette époque.

Commissariat : Emmanuelle Brugerolles

La mort de Léonard de Vinci va être commémorée en 2019 par de nombreuses expositions et manifestations en France et à l'étranger. L'École des Beaux-Arts qui accueillit La Joconde en janvier 1914 après son vol au musée du Louvre, l'exposa pendant deux jours dans le vestibule du Palais du quai Malaquais. Un siècle après cet épisode mémorable, Léonard de Vinci est de retour sur les cimaises du Cabinet Jean Bonna.
Traitant de sujets variés, ses œuvres donnent un aperçu précieux du talent graphique de l'artiste et des nombreux domaines qu'il explora durant une carrière qui le mena de Florence à Milan, puis à Venise, avant de s'achever en France auprès de François Ier.

Cette exposition est l'occasion de dévoiler des trésors italiens jamais exposés qui ont fait l'objet de recherches récentes faisant le point sur leur attribution. Les trente dessins exposés offrent ainsi au visiteur un parcours passionnant sur la pratique du dessin d'atelier à la Renaissance : copies d'après les maîtres, exercices d'après le modèle vivant, répertoires de modèles dessinés, études préparatoires pour des compositions peintes ou sculptées.

Riche de plus de 60 000 dessins, la collection des Beaux-Arts compte 25 000 dessins de maîtres et constitue le deuxième fonds le plus important en France après le musée du Louvre. Il couvre une période large allant de la Renaissance à nos jours et est doté de feuilles exceptionnelles où se côtoient Léonard de Vinci, Raphaël, Rubens, Poussin ou Boucher.

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Léonard de Vinci
(Vinci, 1452 - Amboise, 1519)
Études de balistique
Plume et encre brune.
H. 0.200 ; L. 0.280 m
Inv. n° EBA 423

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Raffaello Sanzio ou Raphaël
(Urbino, 1483 -Rome, 1520)
"Etude pour une draperie et tête d'homme"

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Filippino Lippi
(Prato, 1457 - Florence, 1504)
"Deux figures drapées"

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Léonard de Vinci
(Vinci, 1452 - Amboise, 1519)
"Tête de vieillard en trois quarts"

08:00  
09:00  
10:00  
11:00 [11:00-14:00] Vernissage de la 7ème édition du Salon FMR d'art actuel grand format
Location:
Le Pré-Saint-Gervais
Le Pré-Saint-Gervais
93310 Le Pré-Saint-Gervais
M° Pré-Saint-Gervais, Hoche, Eglise de Pantin, Porte des Lilas, Mairie des Lilas
France
Internet Site : www.villedupre.fr
Description:
La P'tite criée
Centre d'art au Pré-Saint-Gervais
13 Rue Jean Baptiste Semanaz
93310 Le Pré-Saint-Gervais

Vernissage de la 7èlme édition du Salon FMR d'art actuel grand format

Pour sa 7e édition le salon FMR, art actuel grand format, entre en résonnance avec la thématique de l'éphémère invitant les artistes à revisiter le thème des vanités.

Si dès l'Antiquité, on rappelle aux puissants arrivés au summum de la gloire, leur condition de simples mortels, c'est au XVIIème siècle que les vanités s'affirment en tant que genre pictural. La fragilité et l'inconsistance de la vie humaine y sont représentées au moyen d'allégories, d'objets symbolisant la richesse, les plaisirs, au regard d'éléments évoquant le temps qui passe trop vite, la destruction.

En faisant œuvre, le créateur interroge le sens de la vie, tente de résister à la fuite du temps. Son œuvre lui survivra-t-elle ?

Quels symboles aujourd'hui pour représenter la fuite du temps, l'accumulation des richesses, la fragilité de notre condition d'humains, celle du genre humain tout entier face au basculement des équilibres naturels ? Mais aussi comment incarner les plaisirs de l'existence, la paix intérieure ?

Du samedi 16 février au samedi 23 février
Ouverture au public : les samedis 16 et 23 février de 9h à 18h30, dimanche 17 février de 11h à 18h30, mardi 19 et jeudi 21 février de 9h à 13h30
P'tite Criée
Vernissage le samedi 16 février à 11h

Entrée libre

Artistes présents
ARCHENAULT - L'accordée aux vanités
cl.archenault@sfr.fr

ATELIER AUX LILAS POUR LA TYPOGRAPHIE ET L'ESTAMPE - Les calaveras à Paris-vidéos
constance.desmazery@gmail.com

BARBELO - Vanités tangramiques
barbeloLaisne@gmail.com

ATELIER SERGE BARTO - Personne
sergebarto@gmail.com

DAPHNE BITCHATCH - Vanités dépouillées
bdaphne1958@gmail.com

LAURA - Le corps spectaclisé
laura.brunon@wanadoo.fr

ANDRE CHABOT - Orphée
cimetiere@andrechabot.com

COLLECTIF AOC - Vaudouesque
constance.desmazery@gmail.com

DESMAZ - Gueules cassées
constance.desmazery@gmail.com

ASSOCIATION LE DERNIER CRI - Sérigraphies
dc@lederniercri.org

THIERRY COUET - Léviathan
couet.thierry@free.fr

LOUISE XÜ - Wild garden
hsumoien@hotmail.com

YVES EUVREMER - Mme Galifa
eteryl@club-internet.fr

OLAF - America
olafcans@gmail.com

BAYALUCE - Le départ au galop
bayaluce@yahoo.fr

GELY-FORT - Skull
genegely@yahoo.fr

CATALIN - Socrate Staff
contact@catalin-art.com

ME-PARIS - Memento Mori
marlene.ehrhard@gmail.com

CHAMORO - Les Voraces
chamoro@orange.fr

VALERIA AUSSIBAL - Vanité
valeriaaussibal@gmail.com

LOÏC JUGUE - Die Cry
ljugue@loicjugue.com

ALAIN GENEST - Vanité
ag.phot@laposte.net

MOK - Vanité 62
mokranesegueni@free.fr

LA RUTILE - Au Feu
larutile@gmail.com

NELLA FAUVE - Reflet
nellafauve@gmail.com

MASY - Les quatre saisons
ann-masy@hotmail.com

JOHN-ESTHER-FREY - La chute Shinaïto 12 octobre 1995 - 7 heures
anagonoucecile@gmail.com

OLIVIER PERRAULT - Tu me nuages
ol.perrault@gmail.com

ERIC LE MEUDEC - Sans titre
ericlemeudec@gmail.com

MARIE-DANIELLE KOECHLIN - Amours des Dieux. Amours humaines
mariedanielle2@wanadoo.fr

TRAUTE SCHMALJOHAN - Les grandes fortunes
at.juillet2@aliceadsl.fr

AMALFI - L'homme
amalfirezipa@gmail.com

SHAMS - Vanité cosmo-tellurique
mayamshams7@gmail.com

ZEIN - Ors et Ombres
gabyfossierzein@hotmail.com

ALI HADDAR - L'homme au végétal
arlihaddar@gmail.com

THOMAS OEHM - Sans titre
oehm_thomas@yahoo.fr

JULIETTE - Les âmes sensibles
juliettepaul@me.com

CORELIA ROCHE - Never let down
corelia.roche@free.fr

KATHERINE REY - Sans titre
katherinerey@orange.fr

CATHERINE URSIN - Plus fort que toi
catherine.ursin@gmail.com

KAR SUGANO - Effet Mère
magaskani@free.fr

LIONEL ROY - La beauté du diable
lionel.roy@me.com

SERGIU ZANCU - Vanitas
sergiuzancu@gmail.com

OKA - La déesse des petites autos
fetichoka@gmail.com

KLICLO - Les partitions de vent
kliclo@free.fr

REINERT - Rexe
jeannicolasreinert@hotmail.fr

PIERRE KHAZARIAN - De profundis/Sardine à l'huile
khaza.desmaz@aliceadsl.fr

OLIVIER JEUNON - Vanités III
olivier.jeunon@free.fr


[12:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Peinture Hard"
Location:
Semiose galerie-éditions
54, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau, Réaumur - Sébastopol
France
Phone : +33 (0)9 79 26 16 38
Mail : b.porcher@semiose.com
Internet Site : www.semiose.com
Description:
16 février - 30 mars 2019

Ne serait le titre de l'article recouvert d'un aplat rouge par Ernest T. (et désormais illisible à jamais), l'expression « Peinture Hard » semblerait forgée pour la réunion de Ernest T., Felice Varini et Beat Zoderer, tant leurs œuvres se situent aux confins de la peinture, dans ses franges hard et extrêmes, défiant l'esprit de sérieux attaché à la peinture, récusant les tentations bourgeoises du tableau. Ernest T., Felice Varini et Beat Zoderer en bad boys de la peinture ? Pas si tordu à regarder comment leur amour-haine de la peinture s'exprime par l'ironie et la distance, à la manière des hard-rockeurs éructant leur amour pour le rock au travers de riffs agressifs et démonstratifs.

Exit toile, châssis, pinceaux, reléguées aussi les antiennes du minimalisme et de l'abstraction géométrique, ces trois artistes cultivent une même défiance vis-à-vis de la peinture et préfèrent arpenter les chemins de traverse ménagés dans les territoires de couleurs et de formes. Car l'exposition « Peinture Hard » n'est pas exempte d'effets picturaux et plastiques, au contraire il en est même question tout du long. De libertés arrachées aux contraintes et aux dogmatismes, l'exposition fait la part belle aux accidents, au jeu, à la surprise. Les œuvres vampent le spectateur à coup d'évènements graphiques, piégeant le regard dans des illusions optiques et l'entendement dans des mots d'esprit.

Chez Ernest T. les nouvelles du jour sont ripolinées d'aplats approximatifs, suivant les règles que la fantaisie a bien voulu édicter. Au bon vouloir de l'artiste, la peinture recouvre ici un article du Monde surmonté de la signature de Picasso (car daté du surlendemain du décès du Maître), ou bien transforme les tableaux reproduits dans le journal en monochromes. Felice Varini dévoile une sculpture en trompe-l'œil, drôle de ruban de Möbius alternativement plat ou en volume, en fonction de l'angle de vue. Ambivalence encore dans les œuvres de Beat Zoderer qui fonctionnent à double détente. Appréhendées de loin comme des exercices hardis de géométries colorées, à mesure qu'on se rapproche, la main, la technique et les assemblages se révèlent : ici des agrafes liant des bandes de mousse, là les perforations de la feuille de métal pliée, montrant par son recto-verso le contraste plaisant du rose et du jaune.

À les décrire d'un point de vue formel, les trois artistes pratiquent une peinture de surface et cloisonnée, même si ce geste s'origine pour chacun d'eux dans une intention différente : ironiquement critique chez Ernest T., optique chez Varini, dicté par le hasard chez Zoderer. La manière de penser la couleur diffère aussi sensiblement de l'un à l'autre. Ernest T. singe la palette du minimalisme, Varini emprunte ses couleurs au nuancier industriel, Zoderer se satisfait des teintes d'origine de ses matériaux.

Pour finir, les œuvres de « Peinture Hard » battent en brèche les préjugés attachés à la peinture concrète et abstraite, notamment les reproches d'une peinture purement intellectuelle ou formelle. Elles sont chargées de vie, légères et empiriques ; toute en illusion, pourtant, elles ne mentent pas.

Vernissage de l'exposition "Peinture Hard"
Librération, samedi 6 et dimanche 7 novembre
Peinture laquée sur pages de journal
Photo: A.Mole, Courtesy Semiose, Paris




[14:00-18:30] Vernissage de Horacio Arance "TANGOS DEL ARRABAL"
Location:
Librairie Gourmande Maruani
Librairie Nicole Maruani
171, boulevard Vincent Auriol
75013 Paris
M° Nationale, Place d'Italie
France
Phone : +33 (0)1 45 85 85 70
Mail : librairiemaruani@gmail.com
Internet Site : www.librairiemaruani.fr
Description:
jusqu'à fin Mars

Vernissage de Horacio Arance "TANGOS DEL ARRABAL"

Vernissage de Horacio Arance "TANGOS DEL ARRABAL"

Vernissage de Horacio Arance "TANGOS DEL ARRABAL"

Vernissage de Horacio Arance "TANGOS DEL ARRABAL"





[15:00-19:00] Vernissage d'Hanns Schimansky "L'Espace de la ligne"
Location:
Galerie Jeanne Bucher Jaeger - Espace Marais
5-7, rue de Saintonge
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 42 72 60 42
Fax : +33 (0)1 42 72 60 49
Mail : info@jeannebucherjaeger.com
Internet Site : www.galeriejaegerbucher.com
Description:
16.02.2019 - 04.05.2019
Vernissage le samedi 16 février 2019 de 15h à 19h

Les partitions mélodiques et rythmiques des dessins de Hanns Schimansky ne sont pas des abstractions, ni la manifestation captée par l'œil des existences qui nous entourent, mais des expressions sismiques de l'être. Un « Dasein » respirant, fragile, tremblant et éternel devenu libre en échappant aux lois parle à travers la main de Schimansky, comme le jazz sous sa forme extrême, l'improvisation, comme une musique composée dans l'instant.
Eugen Blume
Quel est le Sens ? Extrait du texte écrit pour l'exposition HANNS SCHIMANSKY, mikrokanonisches Orchester, Leonhardi-Museum Dresde, 2014


La Galerie Jeanne Bucher Jaeger a le plaisir de présenter une exposition des œuvres récentes de Hanns Schimansky, L'Espace de la ligne, quatrième exposition personnelle de l'artiste allemand à la galerie depuis 2008. Dessins à la plume et à l'encre de Chine, dessins au crayon graphite sur papier préparé, pliages, pastels ou encore craie... Dessins scripturaires, écriture imagée, variations ou aventures du paysage, si emblématiques du « compositeur » Schimansky révélant les partitions d'une vie saisie dans l'instant, chaque dessin vibrant de l'intensité du moment. Dans leur spatialité et le jeu de tension incessant du trait, de la couleur et de l'espace de la feuille, ces œuvres éveillent le spectateur à une expérience sensorielle suscitée par les subtiles nuances de leurs pliages.

L'immédiateté comme mode de vie, nous dit Hanns. Je cherche à capter et à prolonger l'intensité insaisissable de l'instant dans les dessins, en une équivalence, disons, diffuse. Les dessins sont réalisés d'un seul souffle. Le moment compte, avec ses aberrations et ses erreurs. Demain, la constellation sera différente.

Dans les frontières de la feuille blanche, fréquemment apprêtée et le plus souvent pliée au préalable verticalement et horizontalement, le premier geste du dessin consiste en le choix du médium dialoguant avec la surface : peinture acrylique ou encre de Chine appliquée au pinceau ou au moyen d'un bec métallique, graphite, pastel... L'œil est alors aiguisé de manière incisive, à l'affût du trait, de la ligne qui déploie la topographie infinie de ses mouvements et le caractère perpétuellement changeant de son apparence : léger, appuyé, roulé, tordu, ample, serré, accentué, pointé, interrompu, continu... D'autres mémoires, respirations, constellations se révèlent, se devinent depuis le verso du papier, dessiné, peint ou travaillé lui aussi. Schimansky agit en poète, chaque dessin étant un haïku né d'un long processus d'observation, d'attention au monde, et d'une nécessité intérieure de silence. Sa ligne exploratrice agit comme un rhizome, se frayant un chemin sur le papier à travers la terre, évoquant des paysages à la fois physiques et psychologiques. A l'image de calligraphies asiatiques incarnant les souffles primordiaux, elles semblent mûes par de subtils mouvements d'air, odes sensibles du pneuma au noble sens grec du terme. Telles des partitions, elles sollicitent à la fois l'écoute et le regard.

Hanns Schimansky est né en 1949 en Allemagne de l'Est. Il vit et travaille à Berlin. Ses débuts d'Ingénieur agronome où il travaille dans une ferme coopérative lui font expérimenter ses premiers dessins paysagés, il se consacre ensuite exclusivement à l'art et plus spécifiquement au dessin à partir de 1979. L'artiste a exposé en Europe, notamment au Gemeentemuseum Den Haag de La Haye, aux Pays-Bas, à la Staatliche Kunsthalle de Karlsruhe, au Musée d'art et d'histoire de Neuchâtel, en Suisse, au Martin-Gropious-Bau et à l'Akademie der Künste, à Berlin, en Allemagne. Son œuvre figure dans de nombreuses collections publiques, telles que le Musée national d'art contemporain d'Oslo, la Berlinische Galerie, le Musée national d'art contemporain de Berlin, la Pinakothek der Modern de Munich ou le Morgan Library & Museum Collection, de New York.

Vernissage d'Hanns Schimansky "L'Espace de la ligne"

Vernissage d'Hanns Schimansky "L'Espace de la ligne"
Sans titre, 2018, encre et gouache sur papier plié, 40.5 x 48 cm
Courtesy Jeanne Bucher Jaeger, Paris






[16:00-18:00] Discussion de Bénédicte Alliot & Daniel Horowitz
Location:
Galerie RX
Rodrigue & Dereumaux
16, rue des Quatre-Fils
75003 Paris
M° Rambuteau, Saint-Paul, Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 71 19 47 58
Mobile : +33 (0)6 37 88 04 98
Mail : info@galerierx.com
Internet Site : www.galerierx.com
Description:
Dans le cadre de l'exposition collective "4+4"

4+4 - 3ème édition

4 Commissaires
Bénédicte Alliot
Chantal Colleu-Dumond
Robert Fleck
Olivier Kaeppelin

4 artistes
Daniel Horowitz
Christian Lapie
Monika Kus-Picco
Louise Tilleke

Vernissage
Samedi 26 janvier, 16h/20h

Exposition
Du 26 janvier - 21 février 2019

[16:00-19:00] Finissage d'Alexandre Hollan
Location:
Galerie Marie-Hélène de La Forest Divonne
12, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 40 29 97 52
Mobile : +33 (0)6 84 33 98 88
Fax : +33 (0)1 42 71 39 75
Mail : contact@galeriemhlfd.com
Internet Site : www.galeriemhlfd.com
Description:
6 décembre 2018 - 16 février 2019
Vernissage Jeudi 6 décembre 18:00 - 21:00
Vernissage Jeudi 13 décembre 17:00 - 21:00

Exposition personnelle des dernières œuvres du peintre Alexandre Hollan à la Galerie La Forest Divonne - Paris.

Arrivé à Paris en 1956, Hollan a développé en France sa recherche de peintre et dessinateur autour de deux motifs inlassablement repris : celui de « l'arbre » et des « Vies silencieuses ». Une quête opiniâtre de la vibration invisible des arbres et des choses : aller jusqu'aux limites du « visible » pour voir.

Son dialogue avec de nombreux poètes tels qu'Yves Bonnefoy, Jacques Ancet, Philippe Jacottet ou Claude Louis-Combet a donné lieu à plus de 40 publications de livres d'art et d'artistes.

Vernissage d'Alexandre Hollan
Alexandre Hollan, Garde de Saint-Jean, 2018
Acrylique sur toile - 42.5 x 60 cm
Courtesy of the artist & Galerie la Forest Divonne, Paris

Vernissage d'Alexandre Hollan
Alexandre Hollan, Garde de Saint-Jean, 2018
Acrylique sur papier - 43.5 x 59 cm
Courtesy of the artist & Galerie la Forest Divonne, Paris

[16:00-19:00] Finissage de JPM "75 balais d'humour"
Location:
Galerie Ligne 13
13, rue La Condamine
75017 Paris
M° La Fourche
France
Phone : +33 (0)1 42 93 13 37
Internet Site : www.galerieligne13.com
Description:
JP Morvan Dit Jpm fête la fin de son exposition et des festivités de son anniversaire par une performance artistique et musicale !


Du 11 au 16 février 2019
Ouverte du mercredi au samedi de 14h30 à 19h

La galerie Ligne 13 est heureuse de vous inviter au vernissage de l'exposition de JP Morvan Dit Jpm, lundi 11 février, à partir de 18 heures !

Pour fêter ses 75 ans, JPM nous propose un condensé de son parcours.

Toutes ses créations ont un point commun : l'humour.

Ses lettrages aux jeux de mots savoureux, ses dessins pleins d'ironie, sont le moyen pour JPM de poser son regard sur le monde.

En observant ses œuvres, on est interpellé par son œil amusé et décalé, notamment à travers son personnage fétiche Bécassine, et sa légèreté légendaire, qui fait référence à son passé d'illustrateur.

Venez fêter avec nous l'anniversaire de JPM, lundi 11 février à partir de 18h ! Pour l'occasion, l'artiste réalisera une performance en direct !

http://jpmgraffiti.e-monsite.com

Vernissage de JPM "75 balais d'humour"








[18:00-21:00] Vernissage de David Moreno "Dibujando esculturas"
Location:
Galerie Magda Danysz
78, rue Amelot
75011 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 45 83 38 51
Fax : +33 (0)1 45 83 38 51
Mail : magda@magda-gallery.com
Internet Site : www.magda-gallery.com
Description:
du 16 février au 6 avril

Dernière découverte de la galerie Danysz, le jeune artiste barcelonais David Moreno crée des villes flottantes délicates composées de tiges d'acier assemblées et de cordes de piano. Il présente à partir du 16 février sa première exposition personnelle à Paris à la galerie Danysz.

Les œuvres de David Moreno sont légères et semblent flotter dans l'air, comme en lévitation par rapport au mur. Son travail est méticuleux : chaque ligne est soudée avec finesse et précision. Les cordes de piano viennent se marier avec les tiges de métal dans un savant équilibre entre la souplesse de la courbe et la droiture de la structure. Ainsi selon le point de vue les lignes se mélangent où se juxtaposent

David Moreno explique, qu'à travers ses créations il « essaie de dessiner des sculptures ». Moreno croit profondément que l'esquisse et la sculpture sont semblables. ; il crée des œuvres en trois dimensions extrêmement graphiques qui pourraient rappeler des croquis d'architectes. Il fait usage du métal comme de la mine qui dessine sur le papier, apportant seulement une troisième dimension aux dits croquis.

L'artiste qui se dit sculpteur autant que dessinateur crée de véritables univers, des atmosphères pourrait-on dire, dont l'observation nous fait voyager. Contempler ses pièces, c'est s'y perdre. On ne se contente pas de les regarder, on s'y projette, on imagine l'homme au cœur de l'habitat ; Dans ses sculptures-architectures, Moreno nous parle des liens humains, des relations qui se créent, pour faire d'individus isolés une communauté, ses œuvres s'appellent alors « En comunidad » (en communauté) ou encore « Proyecto de familia » (projet de famille). Comme l'écrit le critique Jeff D. Min dans le magazine américain Hi Fructose : « Moreno est constamment en train d'explorer, il se connecte avec les gens et embrasse tout ce que son cœur et son esprit apportent. Moreno mêle plusieurs disciplines pour donner vie à sa vision grandissante. Dans son monde, rien n'est impossible, tout ce que vous avez à faire est de regarder à l'intérieur et de tendre la main. »

Vernissage de David Moreno
David Moreno, Floating Favelas, Carbon Steel, Silver, Paint, 44 x 28 x 64 cm

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Noir & Blanc dans l'art"
Location:
Galerie Libre Est L'Art
52, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, République
France
Mobile : +33 (0)6 50 53 34 40
Mail : galerie.libre_est_lart@yahoo.com
Internet Site : www.galerie-libre-est-lart.com
Description:
Vernissage de l'exposition "Noir & Blanc dans l'art"

12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés