Tuesday, March 5, 2019
Public Access


Category:
Category: All

05
March 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
25 26 27 28 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

  Exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Location:
Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts
ENSBA
14, rue Bonaparte
13, quai Malaquais
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 47 03 50 00
Fax : +33 (0)1 47 03 50 80
Mail : info@ensba.fr
Internet Site : www.ensba.fr
Description:
au Cabinet des dessins Jean Bonna

Léonard de Vinci et la Renaissance italienne
Dessins de la collection des Beaux-Arts de Paris

Du 25 janvier au 19 avril 2019
tous les jours sauf le lundi de 13h à 18h
Vernissage le jeudi 24 janvier à 18h

entrée libre

Commissariat : Emmanuelle Brugerolles

Les Beaux-Arts de Paris rendent hommage à Léonard de Vinci et ses contemporains, en exposant trente dessins de maîtres de la Renaissance italienne, témoignant des pratiques d'atelier de la fin du XVe siècle et du début du XVIe siècle.

À cette occasion, les Beaux-Arts de Paris présentent pour la première fois un ensemble de chefs-d'oeuvre in situ, dont quatre dessins de Léonard de Vinci reçus en don en 1883 et 1908, ainsi que des dessins de peintres prestigieux, contemporains du maître : Raphaël avec trois dessins exécutés avant son départ pour Rome, en particulier une étude pour une Madone à l'Enfant et des études de draperie et de profil d'homme, mais aussi Benozzo Gozzoli et Filippino Lippi dont les feuilles séduisent par leur technique à la pointe de métal sur papier coloré, très prisée à Florence à cette époque.

Commissariat : Emmanuelle Brugerolles

La mort de Léonard de Vinci va être commémorée en 2019 par de nombreuses expositions et manifestations en France et à l'étranger. L'École des Beaux-Arts qui accueillit La Joconde en janvier 1914 après son vol au musée du Louvre, l'exposa pendant deux jours dans le vestibule du Palais du quai Malaquais. Un siècle après cet épisode mémorable, Léonard de Vinci est de retour sur les cimaises du Cabinet Jean Bonna.
Traitant de sujets variés, ses œuvres donnent un aperçu précieux du talent graphique de l'artiste et des nombreux domaines qu'il explora durant une carrière qui le mena de Florence à Milan, puis à Venise, avant de s'achever en France auprès de François Ier.

Cette exposition est l'occasion de dévoiler des trésors italiens jamais exposés qui ont fait l'objet de recherches récentes faisant le point sur leur attribution. Les trente dessins exposés offrent ainsi au visiteur un parcours passionnant sur la pratique du dessin d'atelier à la Renaissance : copies d'après les maîtres, exercices d'après le modèle vivant, répertoires de modèles dessinés, études préparatoires pour des compositions peintes ou sculptées.

Riche de plus de 60 000 dessins, la collection des Beaux-Arts compte 25 000 dessins de maîtres et constitue le deuxième fonds le plus important en France après le musée du Louvre. Il couvre une période large allant de la Renaissance à nos jours et est doté de feuilles exceptionnelles où se côtoient Léonard de Vinci, Raphaël, Rubens, Poussin ou Boucher.

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Léonard de Vinci
(Vinci, 1452 - Amboise, 1519)
Études de balistique
Plume et encre brune.
H. 0.200 ; L. 0.280 m
Inv. n° EBA 423

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Raffaello Sanzio ou Raphaël
(Urbino, 1483 -Rome, 1520)
"Etude pour une draperie et tête d'homme"

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Filippino Lippi
(Prato, 1457 - Florence, 1504)
"Deux figures drapées"

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Léonard de Vinci
(Vinci, 1452 - Amboise, 1519)
"Tête de vieillard en trois quarts"

Paris Fashion Week - Ready To Wear Fall/Winter 2019 collections
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Paris Fashion Week - collections Prêt-à-Porter Automne/Hiver 2019

du 25 février au 05 mars

08:00  
09:00 [09:00-18:00] Présentation Valentina Nessi
Location:
Hôtel Lancaster Paris Champs-Elysées
7, rue de Berri
75008 Paris
France
Phone : +33 (0)1 40 76 40 76
Fax : +33 (0)1 40 76 40 00
Mail : concierge@hotel-lancaster.fr
Internet Site : www.hotel-lancaster.com
Description:
du 1er au 5 mars de 9h à 18h

Présentation Valentina Nessi


[10:30-11:30] Défilé Chanel
Location:
Grand Palais
Galeries Nationales du Grand Palais
avenue Winston Churchill
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Internet Site : www.grandpalais.fr
Description:
Après New York, Londres et Milan, Paris prend à partir de lundi le relais des Fashion weeks avec en point d'orgue le premier défilé Chanel sans Karl Lagerfeld, dont il a été pendant 36 ans le directeur artistique. Les défilés Chanel, réputés pour des mises en scène grandioses, sont toujours très courus. Celui prévu le 5 mars, au dernier jour de la semaine du prêt-à-porter Automne-hiver 2019-2020, sera l'occasion de rendre hommage au dernier des géants de la haute couture.

Conformément aux souhaits du créateur star, trois jours après son décès à l'âge de 85 ans, une cérémonie d'incinération dans la plus stricte intimité a eu lieu vendredi au crématorium du Mont Valérien, en présence de la famille Wertheimer, de Bruno Pavlovsky, président de Chanel, de ses amis et collaborateurs.

En hommage à son génie, quatre de ses créations griffées Chloé ou Chanel qui évoquent notamment son goût pour le XVIIIe siècle, l'Art déco et Memphis dont il fut un fervent collectionneur, sont temporairement présentées dans les collections permanentes du Musée des Arts Décoratifs.

Le défilé du 5 mars marquera aussi l'arrivée en pleine lumière de Virginie Viard, bras droit de Karl Lagerfeld qui lui succède et dont elle a sublimé les idées pendant plus de 30 ans.

Karl Lagerfeld présentait Virginie Viard comme ses « bras droit et bras gauche à la fois ». Elle avait expliqué à l'AFP en 2015 être « complémentaire » avec le styliste : « Je le comprends bien, j'arrive à sublimer ce qu'il a envie de faire, j'ai compris où il voulait emmener Chanel ».

Le 22 janvier 2019, à l'issue du défilé haute couture auquel Karl Lagerfeld, « fatigué », n'avait pu se présenter, une première depuis ses débuts chez Chanel en 1983, c'était déjà elle qui était venue saluer le public.

Présentation visible sur :
https://www.chanel.com/fr_FR/mode/collection/automne-hiver-2019-20.html

en présence de Marion Cotillard, Claudia Schiffer, Monica Bellucci, Kristen Stewart, Naomi Campbell, Anna Mouglalis, Lara Stone, Cara Delevingne, Penélope Cruz, Clémence Poésy, Elisa Sednaoui, Ellie Bamber, Marine Vacth, Janelle Monáe

avec Kaia Gerber

Défilé Chanel

Défilé Chanel
Cara Delevingne

Défilé Chanel
Kaia Gerber

Défilé Chanel
Penélope Cruz

Défilé Chanel
Marion Cotillard

Défilé Chanel
Claudia Schiffer

Défilé Chanel
Monica Bellucci

Défilé Chanel
Kristen Stewart

Défilé Chanel
Clémence Poésy

Défilé Chanel
Ellie Bamber, Elisa Sednaoui et Marine Vacth



[11:30-12:30] Défilé Cyclas
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
Saut du Loup




[12:30-13:30] Défilé Anaïs Jourden
Location:
Pavillon Ledoyen
1, avenue Dutuit
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 53 05 10 00
Internet Site : www.ledoyen.com
Description:
Défilé Anaïs Jourden





[13:30-14:30] Défilé JAREL ZHANG
Location:
Imprimerie Jacques London
13, rue de la Grange-Batelière
75009 Paris
M° Richelieu - Drouot, Grands Boulevards, Le Peletier
France
Description:
Défilé JAREL ZHANG






[14:30-15:30] Défilé Miu Miu
Location:
Conseil économique, social et environnemental
Palais d'Iéna
9, place d'Iéna
75775 Paris Cedex 16
M° Iéna
France
Phone : +33 (0)1 44 43 60 00
Internet Site : www.conseil-economique-et-social.fr
Description:
Défilé Miu Miu







[15:30-16:30] Défilé Junko Shimada
Location:
Quartier Saint-Honoré, Royale et Madeleine
Rue Saint-Honoré
Rue Royale
Place de la Madeleine
75001 Paris
M° Concorde, Madeleine, Tuileries
France
Description:
Junko Shimada
13 Rue Saint-Florentin








[16:30-17:30] Défilé Lacoste
Location:
Tennis Club de Paris
84, avenue Georges Lafont
15, avenue Félix d'Hérelle
75016 Paris
M° Porte de Saint-Cloud
France
Phone : +33 (0)1 46 47 73 90
Mail : contact@tennisclubdeparis.fr
Internet Site : www.tennisclubdeparis.fr
Description:
Ancienne de Joseph, Calvin Klein et Tommy Hilfiger, la Britannique Louise Trotter, qui a remporté de nombreuses récompenses pour ses créations déconstruites et empreintes de la tendance « athleisure » (sports et loisirs), présentera le 5 mars sa collection pour Lacoste.









[17:00-20:00] Vernissage de Yoonkyung Jang "Incandescence"
Location:
Maison Européenne de la Photographie
MEP
5-7, rue de Fourcy
82, rue François Miron
75004 Paris
M° Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 78 75 00
Fax : +33 (0)1 44 78 75 15
Mail : olaurent@mep-fr.org
Internet Site : www.mep-fr.org
Description:
Exposition du 6 mars au 14 avril 2019

La MEP inaugure son « Studio », dédié aux jeunes artistes émergents, avec l'artiste coréenne Yoonkyung Jang, gagnante du Prix Dior de la Photographie pour Jeunes Talents 2018.

Présentée dans son exhaustivité, la série « Glimpse of us », récompensée par le jury Dior, est composée de portraits de femmes et offre une vision très personnelle et allégorique de la féminité et de la beauté. L'usage unique de l'argentique ainsi que son travail sur la couleur et la lumière, confèrent à ses photographies une matière profonde.

Au-delà de ce travail poétique, Yoonkyung Jang capture les questionnements et les doutes de sa génération, connectée mais isolée, fragmentée et parfois perdue face à la globalisation : « Nous vivons dans un monde désordonné, l'essentiel est de ne pas s'y perdre » rappelle-t-elle.
C'est ce que l'artiste illustre dans un travail davantage personnel : « Strange Seoul Rave », nouvelle série présentée en exclusivité au sein de la même exposition. Ces portraits d'amis ou d'inconnus croisés dans la rue dépeignent une jeunesse coréenne prête à réinventer ses modèles et ses valeurs.

Yoonkyung Jang dévoile une génération sensible, qui se questionne avant tout sur son identité intime, sa liberté et sa sexualité.

#IncandescenceMEP

Vernissage de Yoonkyung Jang "Incandescence"
"Wanted you to know there will be a piece of you in me. Not all the time but sometimes quite often", Séoul, Corée du Sud, 2018 © Yoonkyung Jang










[18:00-20:00] Défilé Louis Vuitton
Location:
Cour Carrée du Louvre
Place du Carrousel
rue de l'Amiral de Coligny
75058 Paris Cedex 01
M° Louvre - Rivoli, Palais Royal - Musée du Louvre
France
Description:
en présence d'Emma Stone, Catherine Deneuve, Léa Seydoux, Willow Smith & Jaden Smith (enfants très médiatisés du couple Will Smith et Jada Pinkett), Karlie Kloss, Marina Foïs, Emma Roberts, Alicia Vikander, Jennifer Connelly, Noomi Rapace, Justin Theroux, Mark Ronson, Sienna Miller, Thandie Newton, Nicolas Ghesquière, Samara Weaving, Indya Moore, Natalia Vodianova, Chloë Grace Moretz, Nina Dobrev, Antoine Arnault, Xavier Dolan, Mark Ronson, Farida Khelfa, Zhong Chuxi , Samara Weaving, Kelsey Asbille Chow, Urassaya Sperbund, Laura Harrier, Naomi Scott, Liya Kebede, Haider Ackermann, Kristen Stewart, Cara Delevingne et sa compagne Ashley Benson

Le déroutant défilé de la maison Louis Vuitton, qui a clôturé mardi la semaine du prêt-à-porter féminin 2019-2020, s'est tenu au Louvre dans un décor recréant pour l'occasion l'architecture d'un autre musée parisien, celui du Centre Pompidou.

Le but du créateur des collections femmes de la marque de luxe française, Nicolas Ghesquière, était de "créer le choc entre l'ancien et maintenant", selon la note de la présentation.

Pour ce faire, les invités reçus dans la Cour carrée du Louvre, cadre traditionnel des défilés de la maison la plus riche au monde, se sont retrouvés à l'intérieur de l'architecture révolutionnaire du musée d'art contemporain situé à seulement un peu plus d'un kilomètre de là.

Les actrices Emma Stone, Jennifer Connolly et Léa Seydoux et la top Karlie Kloss étaient au premier rang. La collection a audacieusement mélangé carreaux, rayures, motifs floraux et animaliers et les couleurs - le vert, le jaune, le bleu, le rouge avec le noir et l'argenté. Ce que la critique de la mode du New York Times Vanessa Friedman a aussitôt qualifié de "purée de mauvais goût".

Mais pour Nicolas Ghesquière, l'idée était de représenter le style vestimentaire du quartier autour du centre Pompidou où se côtoient le chic parisien et le streetwear éclectique.

"J'aime cette impression de melting pot vestimentaire. Je la transpose aujourd'hui chez Louis Vuitton", a souligne le styliste.

Les mannequins, minces et androgynes, marchent avec détermination, chaussées de bottes ou bottines plates ou de derby.

Les épaules sont larges, les jupes courtes et la taille est soulignée par une ceinture à boucle carrée sur laquelle sont reproduits une bouche ou un oeil maquillés d'inspiration pop. Les coiffes rappelant des bonnets de natation, en cuir noir ou à motif damier apportant une touche urbaine futuriste.

Certains looks bariolés sont accessoirisés avec un mono-boucle extra-longue. D'inspiration allant de Mondrian au cubisme, la collection offre aussi des pièces classiques avec une touche de luxe décontracté, une marque de fabrique du styliste.




Mardi soir, Nicolas Ghesquière, directeur artistique du malletier, clôturait une nouvelle saison de Fashion Weeks dans un Musée du Louvre transformé... en Centre Beaubourg. Déroutant mais intéressant.

« Il n'aurait pas été plus simple de défiler directement à Beaubourg ? » s'interrogent des invités. Face à eux, les célèbres tuyaux colorés de Renzo Piano reconstitués à l'intérieur d'une structure géante dans la Cour carrée du Louvre - rappelons que Louis Vuitton a conclu un accord avec le plus grand musée de la planète pour y organiser ses shows de prêt-à-porter le dernier mardi (soit le jour de fermeture) de la Fashion Week de Paris.

Le malletier le plus riche du monde peut bien s'offrir ces folies, la question de savoir si cette démonstration de puissance est en phase avec l'époque se pose tout de même. Ceci dit, l'impression étrange que procure ce « musée dans le musée » est assez remarquable et l'installation digne d'une œuvre d'art contemporain monumentale à la Damien Hirst. Il est d'autant plus dommage qu'elle n'ait été visible que par les quelques centaines d'invités le temps du défilé.

Étrange collusion de styles

« Le Centre Pompidou, Beaubourg, les Halles, la place des Innocents... Un quartier comme un fascinant incubateur. Un incroyable mélange convergeait vers cet épicentre. Les bandes, le style, la vie... », dit Nicolas Ghesquière dans la note d'intention au sujet de l'inspiration de cette collection. C'est un lieu, mais c'est aussi une époque. Sa jeunesse, les années 1980, la New Wave, le Café Costes à l'ambiance gay BCBG et à la déco signée Starck où l'on regardait passer les looks des yuppies et des branchés en Montana et Jean Paul Gaultier. C'est la décennie d'idolâtrie d'Andy Warhol qui disait : « Un artiste est une personne qui produit des choses dont les gens n'ont pas besoin mais, pour une raison ou une autre, il pense que ce serait une bonne idée qu'ils les aient. » C'est Les Nuits de la pleine lune, c'est 37°2 le matin. C'est l'après-mouvement Memphis (dont on décèle l'influence, ici, dans les motifs) et l'âge d'or de la publicité sous l'effet Goude (voir les petits calots noirs sur la tête des mannequins). C'est Axel Bauer et son Cargo de nuit, Art of Noise et Something Always Happens (choisis par Woodkid pour la bande-son du show).

Défilé Louis Vuitton

Défilé Louis Vuitton

Défilé Louis Vuitton

Défilé Louis Vuitton

Défilé Louis Vuitton

Défilé Louis Vuitton

Défilé Louis Vuitton

Défilé Louis Vuitton

Défilé Louis Vuitton
Emma Stone, Alicia Vikander, Léa Seydoux

Défilé Louis Vuitton
Catherine Deneuve, Nicolas Ghesquière

Défilé Louis Vuitton
Emma Stone

Défilé Louis Vuitton
Jaden Smith et sa soeur Willow Smith

Défilé Louis Vuitton
Alicia Vikander

Défilé Louis Vuitton
Catherine Deneuve

Défilé Louis Vuitton
Léa Seydoux

Défilé Louis Vuitton
Indya Moore, Zhong Chuxi, Samara Weaving, Kelsey Asbille Chow, Nina Dobrev, Urassaya Sperbund

Défilé Louis Vuitton
Willow Smith, Chloë Grace Moretz, Laura Harrier, Naomi Scott, Emma Roberts

Défilé Louis Vuitton
Karlie Kloss

Défilé Louis Vuitton
Thandie Newton

Défilé Louis Vuitton
Sienna Miller

Défilé Louis Vuitton
Chloë Grace Moretz

[18:00-21:00] Vernissage "Franz Marc / August Macke. L'aventure du Cavalier bleu"
Location:
Musée national de l'Orangerie
Jardin des Tuileries
75001 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 44 77 80 07
Mail : information-orangerie@culture.gouv.fr
Internet Site : www.musee-orangerie.fr
Description:
Exposition du 6 mars au 17 juin 2019

Cette exposition présente deux figures majeures de l'expressionnisme allemand et du mouvement Der Blaue Reiter [Le Cavalier bleu], Franz Marc (1880-1916) et August Macke (1887-1914). Dès 1910, ces artistes nouent une amitié portée par leur intérêt commun pour l'art français et plus particulièrement, pour Cézanne, Van Gogh, Gauguin et le fauvisme, qu'ils découvrent lors de leur séjour à Paris. Tous deux expriment dans leurs premiers tableaux, souvent peints en plein-air, une même fascination spirituelle pour le paysage et la nature.
C'est au moment de leur rencontre en 1911 avec Vassily Kandinsky et de la création de l'Almanach du Blaue Reiter, que leur peinture prend un tournant plus radical, plus stylisé. Franz Marc abandonne la peinture de plein-air et commence à peindre ses fameux chevaux bleus qui inspirent le titre de la revue. Si Marc co-édite avec Kandinsky l'Almanach, August Macke en réunit les visuels ethnographiques et rédige une étude sur les masques africains. Très actifs, ils collaborent également à l'organisation d'expositions internationales d'avant-garde comme à Cologne en 1912 et à Berlin en 1913 tout en poursuivant leur propre évolution. Ainsi Franz Marc, marqué par l'exposition des Futuristes italiens et par les tableaux de Robert Delaunay, se tourne vers l'abstraction en 1913. Macke, quant à lui, va se distancier de la spiritualité intellectuelle de Kandinsky pour privilégier un rapport plus évident entre l'homme et la nature notamment au cours de son voyage en Tunisie avec Paul Klee.
Mobilisés dès août 1914, les deux artistes meurent au front laissant des œuvres inachevés mais emblématiques du versant hédoniste, coloré et séduisant de l'expressionnisme allemand.

Commissaire générale
Cécile Debray, conservatrice en chef, directrice du musée de l'Orangerie
Commissaire
Sarah Imatte, conservatrice, musée de l'Orangerie

En partenariat avec la Neue Galerie de New York, Museum for German and Austrian Art où l'exposition est présentée du 4 octobre 2018 au 21 Janvier 2019.

En partenariat média avec ARTE, Le Parisien et Les Inrockuptibles.

Avec le généreux de soutien de Crédit du Nord.

Vernissage de l'exposition "Franz Marc / August Macke. L'aventure du Cavalier bleu"
Franz Marc, Le rêve [Der Traum], 1912, Museo Thyssen-Bornemisza, Madrid











[19:00-20:30] Poèmes et Performance par Double change
Location:
Galerie Eric Dupont
138, rue du Temple
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 44 54 04 14
Fax : +33 (0)1 44 54 04 24
Mail : info@eric-dupont.com
Internet Site : www.eric-dupont.com
Description:
À l'occasion de l'exposition Neon driving d'Olympe Racana-Weiler, Double change et la Galerie Eric Dupont sont heureux de vous convier, mardi 5 mars 2019 à partir de 19 heures, à une soirée de lectures et performances à la galerie. Sont invités les poètes francophones et anglophones : Benoît Toqué, Karen Sandhu, Redell Olsen, ainsi que Bénédicte Vilgrain. Les poèmes anglophones seront traduits en français.

Cette soirée est organisée dans le cadre d'un séminaire de master sur les politiques de la performance poétique et artistique. Une journée d'études sur le doctorat en recherche création aura lieu le 5 mars 2019 à l'Université de Paris 8 Vincennes Saint-Denis. Pour tout renseignement sur cette journée d'études, contacter vincent.broqua@univ-paris8.fr)

Entrée libre


Dans le cadre de l'exposition d'Olympe Racana-Weiler "Neon driving"

Du 2 février au 16 mars 2019

Vernissage d'Olympe Racana-Weiler "Neon driving"
Olympe Racana-Weiler, Neon driving, 2019, huile, acrylique, spray émaillé, polyuréthane sur toile de lin préparée, 200 x 310 cm © Galerie Eric Dupont, Paris

Vernissage d'Olympe Racana-Weiler "Neon driving"
Olympe Racana-Weiler, Garibaldi, 2018, huile, acrylique, spray émaillé et polyuréthane sur toiles de lin préparées, diptyque, 210 x 120 cm chaque, © Galerie Eric Dupont, Paris

[19:00-21:00] Soirée privée de l'exposition "J'ai quelque chose à te dire..."
Location:
Espace Christiane Peugeot
Centre Culturel Christiane Peugeot - Atelier Z
62, avenue de la Grande Armée
75017 Paris
M° Porte Maillot, Argentine
France
Phone : +33 (0)1 45 74 32 53
Fax : +33 (0)1 45 72 67 56
Mail : contact@espacechristianepeugeot.org
Internet Site : www.atelier-z.org
Description:
Exposition dans le cadre du mois de la femme

Les artistes exposants :
David Abraham - Patricia de Boysson
Annabelle Boyer - Patrick Bretagne
Marie-Jeanne Dautriaux - Milo Dias
Rossella Gilli - Isabelle Manoukian
Natacha Nikouline - Christiane Peugeot
Corine Peyron - Lidia Wojtowicz

Commissaire d'exposition :
Laura Le Corre

exposition :
du mercredi 27 février au vendredi 8 mars 2019
de 14h à 19h (fermé le week-end)

vernissage :
jeudi 28 février à 18h30

[19:00-22:00] Studio Rice exclusive collection launch
Location:
nous
48, rue Cambon
75001 Paris
M° Madeleine, Opéra, Concorde
France
Mobile : +33 (0)6 03 06 03 06
Internet Site : nous.paris
Description:
>> RSVP Studio Rice exclusive collection launch

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Stéphane Mandelbaum"
Location:
Centre Pompidou
Musée National d'Art Moderne - Beaubourg
Place Georges Pompidou
19, rue Beaubourg
75191 Paris Cedex 04
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 78 12 33
Fax : +33 (0)1 44 78 13 03
Internet Site : www.centrepompidou.fr
Description:
Musée - Niveau 4 - Galerie d'art graphique - Centre Pompidou, Paris

Le dessin de Stéphane Mandelbaum (1961-1986)

6 mars 2019 - 20 mai 2019
de 11h à 21h

Les circonstances troubles qui entourent la mort de Stéphane Mandelbaum, assassiné en 1986 à l'âge de vingt-cinq ans, comme son aptitude à endosser des personnalités multiples font de l'artiste belge un personnage de roman.

À la manière d'un récit, l'exposition retrace au travers d'une centaine de dessins, les vies réelles et fictives de Stéphane Mandelbaum. Né d'un père juif et d'une mère arménienne, Mandelbaum interroge sa judaïté dès ses premières œuvres réalisées à dix-sept ans : il multiplie les figures de dignitaires nazis, détourne les symboles, puis accumule titres et imprécations dans un yiddish qu'il tente de maîtriser. Il se passionne pour les figures des parias magnifiques, Arthur Rimbaud auquel l'adolescent s'identifie, Pierre Goldman qu'il portraiture à plusieurs reprises et qu'il cite inlassablement dans ses œuvres, Pier Paolo Pasolini dont le visage le fascine au point de le décliner dans une vingtaine de dessins.
Malgré sa jeunesse, Mandelbaum s'approprie rapidement les références culturelles de son père, Arié, artiste lui aussi : il se passionne pour le cinéma de Buñuel, de Lanzmann ou d'Oshima. Ses intérêts sont multiples, il étudie de près l'œuvre de Bacon et puise aussi bien son inspiration chez Antonello da Messine, Kubin, Pollock, Picasso ou Hokusai que chez Hergé. Très vite, le jeune adulte provocateur copie en les détournant des photographies trouvées dans les magazines pornographiques, redoublant leur caractère transgressif par l'application détachée qu'il leur accorde. Multipliant les portraits de prostituées fatiguées, de proxénètes et de gangsters aux mines patibulaires, il donne à voir, enfin, le monde interlope qu'il affectionne et où il se perdra.
À l'instar de sa vie, l'œuvre dessiné de Mandelbaum paraît marqué par l'urgence. La facture classique de ses grands portraits est corrompue par les traits, les écritures et les collages qui envahissent les marges comme autant de commentaires narquois. Les feuilles format raisin, recouvertes de figures et d'écritures tracées en tous sens au stylo à bille, tiennent à la fois du dessin automatique et de la composition réfléchie. Quant à ses petits croquis quotidiens plus abstraits et succincts, ils forment une sorte de journal de bord, frayant avec l'art brut. Projection sans filtre de son imaginaire, le dessin de Stéphane Mandelbaum apparaît, aujourd'hui, dans sa capacité à échapper à toute catégorie, étrangement contemporain.

Commissaire : Mnam/Cci, A. Montfort

Vernissage de l'exposition "Stéphane Mandelbaum"
Stéphane Mandelbaum, « Francis Bacon », 1980, Collection particulière

[19:30-23:30] Ouverture des Rencontres Internationales Paris/Berlin
Location:
Forum des Images
2, rue du Cinéma
Forum des Halles
Porte Saint-Eustache
75001 Paris
M° Les Halles
France
Mail : contact@forumdesimages.fr
Internet Site : www.forumdesimages.fr
Description:
Les prochaines Rencontres Internationales Paris/Berlin se dérouleront à Paris du 5 au 10 mars, et à Berlin du 20 au 25 août 2019. Soirée d'ouverture de l'événement à Paris: le mardi 5 mars à partir de 19h30 au Forum des images.

Grand rendez-vous dédié à la création audiovisuelle contemporaine, les Rencontres Internationales Paris/Berlin vous invitent à découvrir leur nouvelle programmation, à Paris, du 5 au 10 mars 2019. L'événement prendra la forme d'un parcours entre différents lieux : l'Auditorium du Louvre, le Forum des images, le Centre Pompidou, le Carreau du Temple et la Cité internationale des arts. En présence d'artistes et réalisateurs du monde entier, cette édition propose une programmation internationale inédite, réunissant 120 œuvres de 40 pays ; des artistes et réalisateurs reconnus sur la scène internationale aux côtés de jeunes artistes présentés pour la première fois.












[20:30-23:00] Avant-première du film "Captain Marvel"
Location:
Le Grand Rex
1, boulevard Poissonnière
75002 Paris
M° Bonne Nouvelle
France
Phone : +33 (0)8 92 68 05 96
Internet Site : www.legrandrex.com
Description:
en présence de Carla Ginola, l'ancien chanteur des 2be3 Franck Delay, Artus, Tom Villa, Maxime Dereymez, Jean-Baptiste Marteau, Maxime Chattam, Alex Goude, Emilie Lopez, Kyan Khojandi, Fatou N'diaye (Les Black Beauty Bag), Jeremy Nadeau, Youssoupha Diaby, Jérémie Dethelot, Jérémy Charvet, Darko (Secret Story 10) ou encore Chakeup, Aymeric Pierre, Andreas Kastrinos, Cerise Calixte, Jérôme Cridlig, Alexis Loizon et Alyzée Lalande, Kevin Elarbi, Maxime Machenaud, Teddy Thomas, Pierre Croce, Loup-Denis Elion, Eric Metzger, Simon Says et James Baker, Maxime Tabart, Hugo Chalan-Marchio, Louis Morin, Aziatomik, Johan Papz, Mario Clavijo, Marvin Tillière, les jumelles Rawell Saidi et Rania Saidi...

Avant-première du film "Captain Marvel"
Maxime Machenaud et Teddy Thomas

Avant-première du film "Captain Marvel"
Carla Ginola














[22:00-23:55] After Party Louis Vuitton
Location:
Hôtel de Crillon
10, place de la Concorde
4, rue Boissy d'Anglas
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 44 71 15 00
Fax : +33 (0)1 44 71 15 02
Mail : crillon@crillon.com
Internet Site : www.crillon.com
Description:
en présence d'Emma Stone, Catherine Deneuve, Léa Seydoux, Willow Smith & Jaden Smith (enfants très médiatisés du couple Will Smith et Jada Pinkett), Karlie Kloss, Marina Foïs, Emma Roberts, Alicia Vikander, Jennifer Connelly, Noomi Rapace, Justin Theroux, Mark Ronson, Sienna Miller, Thandie Newton, Nicolas Ghesquière, Samara Weaving, Indya Moore, Natalia Vodianova, Chloë Grace Moretz, Nina Dobrev, Antoine Arnault, Xavier Dolan, Mark Ronson, Farida Khelfa, Zhong Chuxi , Samara Weaving, Kelsey Asbille Chow, Urassaya Sperbund, Laura Harrier, Naomi Scott, Liya Kebede, Haider Ackermann, Kristen Stewart, Cara Delevingne et sa compagne Ashley Benson

Le déroutant défilé de la maison Louis Vuitton, qui a clôturé mardi la semaine du prêt-à-porter féminin 2019-2020, s'est tenu au Louvre dans un décor recréant pour l'occasion l'architecture d'un autre musée parisien, celui du Centre Pompidou.

Le but du créateur des collections femmes de la marque de luxe française, Nicolas Ghesquière, était de "créer le choc entre l'ancien et maintenant", selon la note de la présentation.

Pour ce faire, les invités reçus dans la Cour carrée du Louvre, cadre traditionnel des défilés de la maison la plus riche au monde, se sont retrouvés à l'intérieur de l'architecture révolutionnaire du musée d'art contemporain situé à seulement un peu plus d'un kilomètre de là.

Les actrices Emma Stone, Jennifer Connolly et Léa Seydoux et la top Karlie Kloss étaient au premier rang. La collection a audacieusement mélangé carreaux, rayures, motifs floraux et animaliers et les couleurs - le vert, le jaune, le bleu, le rouge avec le noir et l'argenté. Ce que la critique de la mode du New York Times Vanessa Friedman a aussitôt qualifié de "purée de mauvais goût".

Mais pour Nicolas Ghesquière, l'idée était de représenter le style vestimentaire du quartier autour du centre Pompidou où se côtoient le chic parisien et le streetwear éclectique.

"J'aime cette impression de melting pot vestimentaire. Je la transpose aujourd'hui chez Louis Vuitton", a souligne le styliste.

Les mannequins, minces et androgynes, marchent avec détermination, chaussées de bottes ou bottines plates ou de derby.

Les épaules sont larges, les jupes courtes et la taille est soulignée par une ceinture à boucle carrée sur laquelle sont reproduits une bouche ou un oeil maquillés d'inspiration pop. Les coiffes rappelant des bonnets de natation, en cuir noir ou à motif damier apportant une touche urbaine futuriste.

Certains looks bariolés sont accessoirisés avec un mono-boucle extra-longue. D'inspiration allant de Mondrian au cubisme, la collection offre aussi des pièces classiques avec une touche de luxe décontracté, une marque de fabrique du styliste.




Mardi soir, Nicolas Ghesquière, directeur artistique du malletier, clôturait une nouvelle saison de Fashion Weeks dans un Musée du Louvre transformé... en Centre Beaubourg. Déroutant mais intéressant.

« Il n'aurait pas été plus simple de défiler directement à Beaubourg ? » s'interrogent des invités. Face à eux, les célèbres tuyaux colorés de Renzo Piano reconstitués à l'intérieur d'une structure géante dans la Cour carrée du Louvre - rappelons que Louis Vuitton a conclu un accord avec le plus grand musée de la planète pour y organiser ses shows de prêt-à-porter le dernier mardi (soit le jour de fermeture) de la Fashion Week de Paris.

Le malletier le plus riche du monde peut bien s'offrir ces folies, la question de savoir si cette démonstration de puissance est en phase avec l'époque se pose tout de même. Ceci dit, l'impression étrange que procure ce « musée dans le musée » est assez remarquable et l'installation digne d'une œuvre d'art contemporain monumentale à la Damien Hirst. Il est d'autant plus dommage qu'elle n'ait été visible que par les quelques centaines d'invités le temps du défilé.

Étrange collusion de styles

« Le Centre Pompidou, Beaubourg, les Halles, la place des Innocents... Un quartier comme un fascinant incubateur. Un incroyable mélange convergeait vers cet épicentre. Les bandes, le style, la vie... », dit Nicolas Ghesquière dans la note d'intention au sujet de l'inspiration de cette collection. C'est un lieu, mais c'est aussi une époque. Sa jeunesse, les années 1980, la New Wave, le Café Costes à l'ambiance gay BCBG et à la déco signée Starck où l'on regardait passer les looks des yuppies et des branchés en Montana et Jean Paul Gaultier. C'est la décennie d'idolâtrie d'Andy Warhol qui disait : « Un artiste est une personne qui produit des choses dont les gens n'ont pas besoin mais, pour une raison ou une autre, il pense que ce serait une bonne idée qu'ils les aient. » C'est Les Nuits de la pleine lune, c'est 37°2 le matin. C'est l'après-mouvement Memphis (dont on décèle l'influence, ici, dans les motifs) et l'âge d'or de la publicité sous l'effet Goude (voir les petits calots noirs sur la tête des mannequins). C'est Axel Bauer et son Cargo de nuit, Art of Noise et Something Always Happens (choisis par Woodkid pour la bande-son du show).

Défilé Louis Vuitton

Défilé Louis Vuitton

Défilé Louis Vuitton

Défilé Louis Vuitton

Défilé Louis Vuitton

Défilé Louis Vuitton

Défilé Louis Vuitton

Défilé Louis Vuitton

Défilé Louis Vuitton
Emma Stone, Alicia Vikander, Léa Seydoux

Défilé Louis Vuitton
Catherine Deneuve, Nicolas Ghesquière

Défilé Louis Vuitton
Emma Stone

Défilé Louis Vuitton
Jaden Smith et sa soeur Willow Smith

Défilé Louis Vuitton
Alicia Vikander

Défilé Louis Vuitton
Catherine Deneuve

Défilé Louis Vuitton
Léa Seydoux

Défilé Louis Vuitton
Indya Moore, Zhong Chuxi, Samara Weaving, Kelsey Asbille Chow, Nina Dobrev, Urassaya Sperbund

Défilé Louis Vuitton
Willow Smith, Chloë Grace Moretz, Laura Harrier, Naomi Scott, Emma Roberts

Défilé Louis Vuitton
Karlie Kloss

Défilé Louis Vuitton
Thandie Newton

Défilé Louis Vuitton
Sienna Miller

Défilé Louis Vuitton
Chloë Grace Moretz















[23:00-23:55] Miu Miu afterparty
Location:
Chez Raspoutine
58, rue de Bassano
75008 Paris
M° George V
France
Phone : +33 (0)1 47 20 02 90
Mail : pauline@raspoutine-paris.com
Internet Site : www.raspoutine-paris.com
Description:
after du défilé Miu Miu

10:00
11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés