Thursday, March 21, 2019
Public Access


Category:
Category: All

21
March 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
25 26 27 28 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

  Exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Location:
Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts
ENSBA
14, rue Bonaparte
13, quai Malaquais
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 47 03 50 00
Fax : +33 (0)1 47 03 50 80
Mail : info@ensba.fr
Internet Site : www.ensba.fr
Description:
au Cabinet des dessins Jean Bonna

Léonard de Vinci et la Renaissance italienne
Dessins de la collection des Beaux-Arts de Paris

Du 25 janvier au 19 avril 2019
tous les jours sauf le lundi de 13h à 18h
Vernissage le jeudi 24 janvier à 18h

entrée libre

Commissariat : Emmanuelle Brugerolles

Les Beaux-Arts de Paris rendent hommage à Léonard de Vinci et ses contemporains, en exposant trente dessins de maîtres de la Renaissance italienne, témoignant des pratiques d'atelier de la fin du XVe siècle et du début du XVIe siècle.

À cette occasion, les Beaux-Arts de Paris présentent pour la première fois un ensemble de chefs-d'oeuvre in situ, dont quatre dessins de Léonard de Vinci reçus en don en 1883 et 1908, ainsi que des dessins de peintres prestigieux, contemporains du maître : Raphaël avec trois dessins exécutés avant son départ pour Rome, en particulier une étude pour une Madone à l'Enfant et des études de draperie et de profil d'homme, mais aussi Benozzo Gozzoli et Filippino Lippi dont les feuilles séduisent par leur technique à la pointe de métal sur papier coloré, très prisée à Florence à cette époque.

Commissariat : Emmanuelle Brugerolles

La mort de Léonard de Vinci va être commémorée en 2019 par de nombreuses expositions et manifestations en France et à l'étranger. L'École des Beaux-Arts qui accueillit La Joconde en janvier 1914 après son vol au musée du Louvre, l'exposa pendant deux jours dans le vestibule du Palais du quai Malaquais. Un siècle après cet épisode mémorable, Léonard de Vinci est de retour sur les cimaises du Cabinet Jean Bonna.
Traitant de sujets variés, ses œuvres donnent un aperçu précieux du talent graphique de l'artiste et des nombreux domaines qu'il explora durant une carrière qui le mena de Florence à Milan, puis à Venise, avant de s'achever en France auprès de François Ier.

Cette exposition est l'occasion de dévoiler des trésors italiens jamais exposés qui ont fait l'objet de recherches récentes faisant le point sur leur attribution. Les trente dessins exposés offrent ainsi au visiteur un parcours passionnant sur la pratique du dessin d'atelier à la Renaissance : copies d'après les maîtres, exercices d'après le modèle vivant, répertoires de modèles dessinés, études préparatoires pour des compositions peintes ou sculptées.

Riche de plus de 60 000 dessins, la collection des Beaux-Arts compte 25 000 dessins de maîtres et constitue le deuxième fonds le plus important en France après le musée du Louvre. Il couvre une période large allant de la Renaissance à nos jours et est doté de feuilles exceptionnelles où se côtoient Léonard de Vinci, Raphaël, Rubens, Poussin ou Boucher.

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Léonard de Vinci
(Vinci, 1452 - Amboise, 1519)
Études de balistique
Plume et encre brune.
H. 0.200 ; L. 0.280 m
Inv. n° EBA 423

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Raffaello Sanzio ou Raphaël
(Urbino, 1483 -Rome, 1520)
"Etude pour une draperie et tête d'homme"

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Filippino Lippi
(Prato, 1457 - Florence, 1504)
"Deux figures drapées"

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Léonard de Vinci
(Vinci, 1452 - Amboise, 1519)
"Tête de vieillard en trois quarts"

Fête nationale de Namibie
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Fête nationale de Namibie

Fête nationale d'Iran
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Norouz (1er jour du printemps)

05:00 [05:00-08:00] Vernissage presse de l'exposition "Toutânkhamon, le trésor du Pharaon"
Location:
Grande Halle de la Villette
Parc de la Villette
211, avenue Jean Jaurès
75019 Paris
M° Porte de Pantin, Porte de la Villette
France
Phone : +33 (0)1 40 03 75 75
Internet Site : www.villette.com
Description:
en présence de Didier Fusillier, président de La Villette, John Norman, Président d'IMG et S.E.M. Khaled El Anany

Vernissage de l'exposition "Toutânkhamon, le trésor du Pharaon"

Du 23 mars au 15 septembre

www.expo-toutânkhamon.fr

Tarif : 22 euros en semaine, 24 euros le week-end, 18 euros moins de 14 ans

Vernissage de l'exposition "Toutânkhamon, le trésor du Pharaon"
Un sarcophage à l'effigie de Toutânkhamon (1336-1326 av. J.-C, Grand Musée Égyptien)

C'est rarissime pour une exposition : réserver ses tickets quatre mois à l'avance. Ce jeudi, à partir de 10h, le public pourra acheter des places pour « Toutânkhamon, le trésor du Pharaon», qui n'ouvrira que le 23 mars à la Grande Halle, à la Villette. Des pré-inscriptions pour recevoir une alerte par mail ce matin circulent même depuis plusieurs semaines. Signe d'un raz-de-marée attendu. L'exposition de 1967 au Grand Palais sur le monarque égyptien, restée dans les annales, avait drainé 1.2 million de visiteurs, un record. Elle réunissait alors 45 oeuvres, dont 25 reviennent à Paris ce printemps pour une manifestation encore plus importante de 150 pièces, dont le tiers sort d'Egypte pour la première fois.

L'exposition, qui effectue une tournée mondiale, est d'abord passée par Los Angeles, avant, plus tard, le Japon ou la Corée du Sud, mais à Paris, le Louvre prête l'un de ses chefs d'oeuvre qui va traverser la Seine, «le dieu Amon protégeant Toutânkhamon».

Une tournée rendue possible par la construction, actuellement, d'un gigantesque musée en Egypte, qui ouvrira en 2022 pour le centenaire de la découverte du tombeau du pharaon par l'égyptologue et aventurier anglais Howard Carter. Lors du Printemps arabe de 2011, des pièces du tombeau pharaonique (5 398 objets au total !) ont été abîmées, et restaurées pour cette exposition. « Voir ces œuvres à Paris, c'est une chance qui ne se reproduira plus », prévient Dominique Farout, conseiller scientifique de l'exposition. « Moi-même, au musée du Caire, j'ai vu ces colosses et pharaons entassés, adossés aux murs, et jamais de dos. À La Villette, on tournera autour, on les verra comme jamais », ajoute-t-il.

Un pharaon mort «de sa moche mort»

Lui-même a été très ému lors de la première étape de l'exposition en Californie : « Découvrir les gants de cavalerie en lin brodé de Toutânkhamon, qui ont traversé 1500 ans, c'est fou. Tout comme son trône d'enfant, son carquois avec des scènes de chasse et de guerre, ou encore le grand gardien, peint en noir à la feuille d'or, à l'effigie du roi, qui protégeait sa tombe .»

Une dimension romanesque. «La science a beaucoup avancé depuis l'expo de 1967. Dans le catalogue, on découvrira aussi des scanners, des études de son ADN. Toutânkhamon est mort de sa belle mort, enfin, de sa moche mort : en sale état, souffrant de paludisme, et de maladies génétiques, probablement vaincu par une septicémie », précise l'égyptologue. Misère et gloire, celle de cette image du pharaon, en majesté, debout sur une panthère en marche, l'un des chefs-d'oeuvre à découvrir au printemps. L'occasion d'étrenner son agenda 2019.

Vernissage de l'exposition "Toutânkhamon, le trésor du Pharaon"
Naos en bois doré présentant des scènes de Toutankhamon et Ankhésenamon. Bois, gesso, feuille d'or. Hauteur : 50.5 cm. Largeur : 30.7 cm. Profondeur : 48 cm © Laboratoriorosso, Viterbo/ Italy

Vernissage de l'exposition "Toutânkhamon, le trésor du Pharaon"
Le dieu Amon protégeant Toutânkhamon, Musée du Louvre

Vernissage de l'exposition "Toutânkhamon, le trésor du Pharaon"
Statue à l'effigie du roi montant la garde. Bois, gesso, résine noire, feuille d'or, bronze, calcite blanche et obsidienne (yeux). Hauteur (totale) : 190 cm. Largeur (totale) : 56 cm. Hauteur (sculpture) : 173.2 cm © Laboratoriorosso, Viterbo/ Italy

[05:30-08:00] Petit-déjeuner de presse des Prix Romy-Schneider et Patrick-Dewaere 2019
Location:
Cinéma Mac Mahon
5, avenue Mac Mahon
75017 Paris
M° Charles de Gaulle - Etoile
France
Phone : +33 (0)1 46 96 42 99
Mobile : +33 (0)6 78 82 56 75
Fax : +33 (0)1 46 96 40 97
Mail : cinemamacmahon@bollore.net
Internet Site : www.cinemamacmahon.com
Description:
Petit-déjeuner de presse, séances photos et interviews en présence des nommés aux Prix Romy Schneider & Patrick Dewaere 2019.

Nommées Romy Schneider 2019 :
Lily-Rose Depp, Alice Isaaz, Diane Rouxel

Nommés Patrick Dewaere 2019 :
Philippe Katerine, William Lebghil, Félix Moati

Comme chaque année, les prix Romy Schneideret Patrick Dewaere viennent récompenser deux comédiens français « au talent prometteur ». Lors d'une conférence de presse qui s'est tenue au cinéma Mac Mahon (Paris), le 21 mars, le comité d'organisation des Espoirs du cinéma français a révélé les nommés de cette année. Dans la catégorie masculine figurent Félix Moati, William Lebghil et Philippe Katerine, déjà récompensé du César du meilleur second rôle pour Le Grand Bain. Côté actrices, on retrouve Diane Rouxel, Alice Isaaz et Lily-Rose Depp. En 2018, les deux récompenses avaient été remises à Nahuel Pérez Biscayart et Adeline d'Hermy.

[05:30-08:00] Vernissage presse de Mao Lizi "Beyond color"
Location:
Galerie A&R Fleury
36, avenue Matignon
75008 Paris
France
Internet Site : www.arfleury.com
Description:
Du 21 mars au 25 mai 2019
Du mardi au samedi de 10h30 à 13h et de 14h à 19h
Le lundi de 14h à 18h

Du 21 mars au 25 mai 2019, la Galerie A&R Fleury présente « Beyond color », une exposition monographique consacrée à l'un des membres fondateurs du Groupe des Étoiles, le peintre chinois Mao Lizi. Dans son nouvel espace avenue Matignon inauguré en octobre dernier, la Galerie A&R Fleury rassemble une trentaine d'œuvres inédites en France de cet artiste d'avant-garde. L'occasion pour le public de s'immerger dans l'œuvre sensible et onirique du peintre chinois dont le travail n'a pas été exposé en France depuis 1990.

Abandonnant l'hyperréalisme de ses débuts, l'œuvre récente de Mao Lizi s'apprécie dans son rapport physique à la matière. La toile impose son rythme entre la nudité de la trame, laissée apparente, et les coups de brosses rapides et puissants. Le geste rythmé et décidé de l'artiste comme l'huile explosée sur la toile, conduisent alors à une évocation sensible d'une nature originelle. « Avant de laisser tomber les gouttes de peinture sur la toile, je pense soigneusement à la structure de l'œuvre. Dans une certaine mesure, pourtant, le résultat final m'échappe. Il subsiste de nombreuses incertitudes qui sont autant de nouvelles possibilités et de chemins à explorer », commente Mao Lizi.

Encrés dans la tradition calligraphique chinoise mais la dépassant largement dans un langage personnel, les halos chromatiques constitués par les taches d'encre sont au cœur de la démarche sensuelle d'un artiste en quête d'une nature sensible et simple. En combinant subtilement une grande maîtrise du geste et l'acceptation de l'accident, Mao Lizi donne à son œuvre une dimension philosophique et spirituelle qui s'offre au regard curieux du spectateur. Puissamment évocatrice, les toiles de Mao Lizi procurent un profond sentiment d'apaisement et de sérénité. En quête d'une forme de vérité personnelle, et usant d'un langage poétique et symbolique, Mao Lizi trouble le regard du spectateur entre le vrai et le faux, l'illusion et le réel. Les derniers travaux que la Galerie A&R Fleury a le plaisir d'exposer sont à cet égard particulièrement révélateurs de sa démarche actuelle.

Densité des couleurs, geste puissant, rythme de la composition, langage symbolique : l'œuvre de Mao Lizi, véritable philosophie visuelle, appelle le spectateur à un voyage intérieur. Dépassant les conventions académiques chinoises, Mao Lizi crée un art subtil où la simplicité, contenue dans l'idée qu'avec le moins on peut faire le plus, s'exprime à travers des compositions poétiques et élégantes offrant de nombreuses possibilités évocatrices.


De son vrai nom Zhang Zhunli, Mao Lizi naît en 1950 dans la province chinoise du Shanxi. En dehors de tout enseignement artistique, et de manière spontanée, Mao Lizi trace ses premières œuvres à la craie sur les murs et les sols des maisons de son enfance. Durant ces années, il est profondément marqué par une visite de la Cité Interdite où il découvre les représentations à l'encre de grappes de raisins par le peintre de la dynastie Ming, Xu Wei. « Cela me paraissait être des gouttes d'encre tombées au hasard sur le papier. La beauté de cette œuvre résidait dans sa simplicité. Ce fut une découverte fondamentale pour moi. Tout au long de ma carrière de peintre, j'ai cherché à transmettre ce même esprit. »

L'année 1979 marque son entrée sur la scène artistique chinoise avec le Groupe des Étoiles dont il est l'un des membres fondateurs. Défiant le gouvernement chinois au sein de ce premier mouvement d'avant-garde qui a émergé après la Révolution Culturelle, Mao Lizi se fait connaître par des œuvres hyperréalistes parmi lesquelles les représentations de portes en bois des maisons de la campagne pékinoise. Sa renommée personnelle s'établit les années suivantes, après les premières expositions du groupe, lors d'expositions personnelles dont la première a lieu à la Hefner Gallery, aux États-Unis, en 1989.

Mao Lizi s'installe à Paris à partir de 1990 où il est professeur invité à l'École Nationale des Beaux-Arts. Cette période marque son évolution vers une approche plus conceptuelle et l'utilisation de plus grands formats. Après dix années passées en France, Mao Lizi retourne vivre en Chine en 2000, profondément attiré par les évolutions contemporaines de son pays natal. Il établit son atelier à Pékin pour y explorer de nouvelles expressions formelles, oniriques et vibrantes, d'où sont issues les œuvres présentées par la Galerie A&R Fleury, du 21 mars au 25 mai 2019.

Le travail de Mao Lizi a été exposé dans de nombreuses institutions : 55e Biennale de Venise ; Asia Art Center, Beijing ; China World Trade Center, Beijing ; Espace Cardin, Paris ; Guggenheim Museum, New-York ; Gallery Z, New-York ; Maison de la Chine, Paris ; Galerie Façade, Paris ; Galerie Bernaros, Paris ; Cité Internationale des Arts, Paris ; Gallery 13, Hong Kong ; Taxas Art Gallery, Dallas ; Hefner Gallery, USA ; China National Art Museum, Beijing ; China Art Gallery, Beijing ; Musée d'Art National de Chine, Beijing.

Vernissage de Mao Lizi "Beyond color"
Ambiguous flower series, 2017, Huile sur toile, 130 x 97 cm

Vernissage de Mao Lizi "Beyond color"


[06:45-08:00] Remise du Prix Cazes
Location:
Brasserie Lipp
151, boulevard Saint-Germain
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 45 48 53 91
Internet Site : www.brasserie-lipp.fr
Description:
La Brasserie Lipp et son directeur Claude Guittard, ont le plaisir de vous convier à la remise du 84e Prix Cazes, le jeudi 21 mars 2019, de 11h45 à 13h.

Fondé en 1935 par Marcellin Cazes, le Prix Cazes récompense chaque année, un auteur pour un roman, un essai, une biographie, des mémoires, ou des recueils de nouvelles.

Cette année, les œuvres en liste pour le Prix Cazes sont :
Vénus Khoury Gatha - Marina Tsvétaïéva, Mourir à Elabouga - Mercure
François Taillandier - François, Roman - Stock
Henri de la Rochefoucauld - La Prophétie de J. Lennon - Stock
Gabriella Zalapi - Antonia, Journal 1965-1966 - Zoé
Joseph Ponthus - A la Ligne - Table Ronde
V Bamberger - Alto Braco - Liana Levi
Olivia Resenterra - Nécrologie du Chat - Serge Safran

Le jury en charge d'élire le grand gagnant, se compose de :
Christine Jordis
Eric Roussel
François Guillaume Lorrain
Gérard de Cortanze
Joël Schmidt
Léa Santamaria
Mohammed Aissaoui
Nicolas D'Estienne D'Orves

Et le 84e Prix Cazes a été décerné à Louis-Henri de La Rochefoucauld pour son roman La prophétie de John Lennon, aux Editions Stock.

Remise du Prix Cazes



[07:00-09:00] Inauguration du court Simonne-Mathieu, au coeur des serres d'Auteuil
Location:
Stade Roland-Garros
2 bis, avenue Gordon Bennett
Porte Marcel Bernard
11, avenue de la Porte d'Auteuil
75016 Paris
M° Porte d'Auteuil, Michel-Ange - Auteuil, Michel-Ange - Molitor, Porte de Saint-Cl
France
Phone : +33 (0)1 47 43 48 00
Internet Site : www.rolandgarros.com
Description:
Longtemps critiqué par les riverains, le court des serres d'Auteuil est enfin officiellement inauguré ce jeudi 21 mars. La fin d'une longue polémique.

La terre battue n'a pas encore été une seule fois foulée en compétition. Ce jeudi, le tout nouveau court Simonne-Mathieu vient d'être inauguré, au cœur des serres d'Auteuil.

Installé sur une partie du jardin botanique annexée par Roland-Garros, ce terrain semi-enterré est entouré d'une serre. De quoi laisser présager d'une acoustique bien particulière et d'une ambiance amplifiée pour les spectateurs, lors des matchs.

L'inauguration met fin surtout à une longue polémique auprès des riverains. Après de nombreuses pétitions et certaines tribunes qualifiant la nouvelle structure de « massacre » pour les lieux, les travaux ont bel et bien été menés jusqu'au bout.

Présenté à la presse ce matin, le court - d'une capacité de 5 000 sièges - a été inauguré en présence notamment d'Anne Hidalgo et Nicolas Sarkozy.

Pour découvrir enfin le « Simonne Mathieu », rendez-vous en public le 26 mai, lors de l'ouverture du tournoi 2019 de Roland-Garros.

Inauguration du court Simonne-Mathieu, au coeur des serres d'Auteuil

[07:00-12:30] Roland-Garros day 2019
Location:
Stade Roland-Garros
2 bis, avenue Gordon Bennett
Porte Marcel Bernard
11, avenue de la Porte d'Auteuil
75016 Paris
M° Porte d'Auteuil, Michel-Ange - Auteuil, Michel-Ange - Molitor, Porte de Saint-Cl
France
Phone : +33 (0)1 47 43 48 00
Internet Site : www.rolandgarros.com
Description:
Roland-Garros day 2019






[10:00-16:00] Vernissage de l'exposition "Venez fêter le Printemps"
Location:
Galerie Pixi
Marie Victoire Poliakoff
95, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 25 10 12
Mobile : +33 (0)6 11 90 29 35
Fax : +33 (0)1 43 25 10 12
Mail : galeriepixi@free.fr
Internet Site : www.galeriepiximarievictoirepoliakoff.com
Description:
Venez fêter le Printemps !
à la Galerie Pixi - Marie Victoire Poliakoff

JEUDI 21 MARS 2019
de 15 heures à 21 heures

Exposition de groupe
avec
Pauline Bazignan
Laurent Baude
Catherine Bernis
Marc Boisseuil
Brigitte Cardinal
Bernard Cousinier
Michel Duport
Cristina Elinesco
Sacha Floch Poliakoff
Duncan Hannah
Annabelle d'Huart
Kanaria
Shinsuke Kawahara
Sebastien Kito
Elizabeth Lennard
Rupert Mair
Jean-Baptiste Marot
François Mendras
Bernard michel
Jean Noël
Martin Mc Nulty
Philippe Pierrelée
Denis Polge
Alexis Poliakoff
Alexandra Roussopoulos
Anne Sedel
Susan Shup
Julian Schwarz
Romain Taïeb
Florentin Tanas
Irina Volkonskii
Gudrun Von Leitner

Vernissage de l'exposition "Venez fêter le Printemps"







[11:00-13:00] Vernissage presse de Nikolaus Gansterer ") () Drawing as Thinking In Action"
Location:
Drawing Lab Paris
17, rue de Richelieu
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 45 38 51 15
Mail : info@drawinglabparis.com
Internet Site : www.drawinglabparis.com
Description:
Madame Christine Phal, directrice du Drawing Lab Paris et Madame Carine Tissot, directrice générale du Drawing Hotel, ont le plaisir de vous inviter, jeudi 21 mars à 16h pour une pause sucrée suivie d'une visite en avant-première de l'exposition ) () Drawing as Thinking In Action, en compagnie de l'artiste et de la commissaire d'exposition

INSCRIPTION OBLIGATOIRE AUPRÈS DE L'AGENCE OBSERVATOIRE : Aurélie Cadot / 06 80 61 04 17 - aureliecadot@observatoire.fr

>> invitation


") ( ) Drawing as Thinking in Action", Nikolaus Gansterer

Commissariat : Jeanette Pacher

Du 22 mars au 15 juin 2019

Vernissage de Nikolaus Gansterer ") () Drawing as Thinking In Action"

Avec l'exposition de Nikolaus Gansterer, le Drawing Lab accueillera une démarche conceptuellement complexe qui génère des oeuvres hautement sensuelles et visuelles : une approche artistique qui aborde le (geste du) dessin comme une chorégraphie qui se déploie entre la pensée, le support et la main qui dessine. L'artiste conçoit le dessin comme une pratique réflexive : une pratique qui se remet en question, y compris dans sa pratique. Que l'on suive l'artiste sur le plan méta de "montrer l'acte de montrer" ou que l'on prenne simplement plaisir à se perdre dans les détails d'un dessin, d'une composition, d'un mobile ou d'une vidéo, on se retrouve heureux d'avoir été convié à un univers fascinant de pensées et de structures qui se manifestent de façons étonnantes, entre la science et la fiction.

Vernissage de Nikolaus Gansterer ") () Drawing as Thinking In Action"

Comme l'indique le titre ) ( ) DRAWING AS THINKING IN ACTION, il s'agit de porter un nouveau regard sur le dessin pour le voir comme un outil d'expression ou de transposition de la pensée sous forme d'action corporelle par la présentation d'éléments de cette pratique et par l'exploration de certains de ses aspects, dont des annotations ponctuelles, des traces d'auto-notification ou la représentation du dessin par des schémas espace-corps. À l'instar des processus de raisonnement qui prennent des formes matérielles temporaires, fournissant par là-même des points de départ pour de nouveaux raisonnements, la présence simultanée d'oeuvres nouvelles et existantes crée un cosmos autonome dans lequel elles se font continuellement référence.

Vernissage de Nikolaus Gansterer ") () Drawing as Thinking In Action"

Le Drawing Lab présentera un nouvel ensemble d'oeuvres conçu pour former une sorte de système ouvert spécifiquement pour ce contexte et réalisé in situ. En plus de ces nouvelles oeuvres, la présentation de sources et de références, d'oeuvres de taille plus petite, d'objets, d'outils et d'instructions, fournira une sorte "d'archive condensée" ou de "laboratoire de travail", auxquels s'ajouteront, dans une salle de projection, une sélection d'oeuvres vidéo (animée) et de la documentation sur la démarche performative de l'artiste qui offriront une vision approfondie de son oeuvre complexe.








[12:00-16:00] Vernissage d'Himat "Le Silence de l'eau"
Location:
Fondation La Ruche - Cité d'artistes
Association Atelier Alfred Boucher
2, passage Dantzig
75015 Paris
France
Internet Site : laruche-artistes.fr
Description:
Salle Collective de La Ruche

Du 21 mars au 1er avril 2019
Vernissage jeudi 21 mars 2019 de 17h à 21h

Vernissage d'Himat "Le Silence de l'eau"

[12:00-16:00] Vernissage de Sacha Orff
Location:
Galerie Gilles Naudin
GNG
3, rue Visconti
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 64 71
Mail : infos@galeriegng.com
Internet Site : www.galeriegng.com
Description:
19 mars - 20 avril 2019
Vernissage le jeudi 21 mars à partir de 17 heures
en présence de l'artiste

Vernissage de Sacha Orff

[12:30-15:30] Vernissage de Sophie Ristelhueber "Les Orphelins"
Location:
Galerie Catherine Putman
40, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 45 55 23 06
Fax : +33 (0)1 47 05 61 43
Mail : contact@catherineputman.com
Internet Site : www.catherineputman.com
Description:
23 mars - 11 mai 2019
Vernissage jeudi 21 mars de 17h30 à 20h30

La galerie Catherine Putman présente une nouvelle exposition de Sophie Ristelhueber avec laquelle elle collabore depuis le début des années 2000, éditant régulièrement ses œuvres multiples.

Pour cette troisième exposition personnelle de l'artiste, la galerie édite plus d'une dizaine de nouvelles images réunies sous le titre "Les Orphelins".

En parallèle, la galerie Jérôme Poggi présente "Sunset Years", une exposition des récents travaux photographiques de Sophie Ristelhueber (2 rue Beaubourg - Paris 4ème).

Depuis plus de trente ans, Sophie Ristelhueber photographie ce qu'elle appelle des « cicatrices dans le paysage » à la manière d'une topographe. Elle se déclare « en guerre » en tant qu'artiste, loin du reportage de guerre, privilégiant l'emblématique au ponctuel. Sur des terrains en conflits, face à des murs entaillés ou dans les jambes de meubles envahissants d'une maison de famille, elle se préoccupe de détails, de lieux de passage et d'oubli, de tout ce que peut retenir un territoire. Si l'Homme semble le grand absent de ses photographies, le territoire suppose la présence de l'Autre et parfois la séparation en ce qu'il délimite.

"Les Orphelins" correspondent aux photographies extraites de travaux réalisés par l'artiste tels que l'image d'un tuyau à la forme étrangement naturelle ou la photographie proche du tableau pictural de deux interrupteurs et d'un mur dont la fissure vient contrarier la géométrie. Si son œuvre ne relève pas de l'autobiographie, "Autoportrait" de 1999 et édité en 2005, rappelle comme un clin d'œil la présence de la photographe et sa pratique de terrain. Réunir ces "Orphelins" énonce l'idée d'abandon ou de séparation mais surtout évoque l'enfance singulièrement présente dans la nouvelle exposition de Sophie Ristelhueber. Une généalogie du regard de l'artiste sur le territoire telle qu'elle n'a jamais été donnée à voir d'aussi près.

Tout semble commencer par une étonnante petite machine à écrire aux touches factices reçue en cadeau par l'artiste à l'âge de sept ans. Pour écrire il faut tourner une molette, choisir chaque lettre et appuyer sur un levier. Une opération dont elle retient le détournement de l'acte physique d'écrire et peut-être une méfiance constante à l'égard des mots et de ses usages. Chez Sophie Ristelhueber, les mots disent toujours autre chose que ce qu'ils désignent. C'est sans doute pourquoi on trouvera si peu d'indications de titres, de légendes, de paratextes. Factices, les mots deviennent un support plastique (ou une route sinueuse). La vingtaine de « all-over » des résolutions de l'ONU sur le Moyen-Orient dénonce moins la politique qu'elle n'ironise devant la forme du politique, l'impuissance d'un discours institutionnel.

L'artiste s'est souvenue des cartes géographiques des années 1950 à double-face accrochées aux murs de sa chambre d'enfant. Une première face « muette » représentait le relief tandis que le verso « parlant » indiquait le nom des lieux. Par analogie, elle n'a donc prélevé que les mots d'une part et les a retirés tout à fait d'autre part pour ne retenir que les nervures d'un tissu sanguin. La carte ainsi dépourvue d'informations invite à se perdre comme Sophie Ristelhueber disait petite « se perdre dans le papier peint », bouleversant très tôt les rapports d'échelle constitutifs de son travail. Ainsi opérée, la carte orpheline prend une forme vivante dont les traces prennent racines ou se renouvellent. La fascination pour la coupe au sens anatomique témoigne ici de ce qu'elle nomme : « le grand silence du territoire ».

Depuis longtemps, Sophie Ristelhueber poursuit une réflexion sur le territoire et son histoire, au travers d'une approche singulière des ruines et des traces laissées par l'homme dans des lieux dévastés par la guerre ou par des bouleversements naturels. Avec les moyens de la photographie, de l'installation et de l'édition, elle s'attache à la mise à nu des faits et à l'empreinte de l'histoire, dans les corps et dans les paysages, en rendant visibles plaies et cicatrices, véritables mémoires des traumatismes.

Son travail a été exposé dans de grandes institutions, notamment au MoMA, New York (US), au Museum of Fine Arts, Boston (US), à l'Albright-Knox Art Gallery, Buffalo (US), à The Power Plant, Toronto (CA), à la Tate Modern, Londres (GB), à l'Imperial War Museum, Londres, (GB), au Musée d'Art Moderne et Contemporain, Genève (CH), aux biennales de Johannesburg (ZA), Sao Paulo (BR), aux Rencontres Internationales de la Photographie d'Arles, et à Paris au Musée national d'art moderne - Centre Pompidou, au Jeu de Paume, au Musée Zadkine, au Musée Rodin ...

Elle a remporté le Deutsche Börse Photography Prize 2010 pour sa rétrospective au Jeu de Paume en 2009.

Sophie RISTELHUEBER est née en 1949 à Paris, elle vit et travaille à Paris.

Flora Moricet

Vernissage de Sophie Ristelhueber "Les Orphelins"
Sophie Ristelhueber, Les Orphelins #1, 2019
épreuve jet d'encre pigmentaire - 67 x 74 cm - Edition de 19

Vernissage de Sophie Ristelhueber "Les Orphelins"
Sophie Ristelhueber, Les Orphelins, 2019
épreuve jet d'encre pigmentaire - 55 x 40 cm

Vernissage de Sophie Ristelhueber "Les Orphelins"
Sophie Ristelhueber, Les Orphelins, 0
épreuve jet d'encre pigmentaire - 50 x 60 cm

Vernissage de Sophie Ristelhueber "Les Orphelins"
Sophie Ristelhueber, Les Orphelins, 0
épreuve jet d'encre pigmentaire - 62 x 64 cm

[12:30-15:00] Vernissage de l'exposition "Objectif Commerces"
Location:
Propriété Caillebotte
8, rue de Concy
91330 Yerres
M° RER D Yerres
France
Phone : +33 (0)1 69 49 76 27
Internet Site : www.proprietecaillebotte.com
Description:
Lycée Professionnel Louis Armand
9 Rue Pierre de Coubertin
91330 Yerres

Vernissage de l'exposition "Objectif Commerces"









[13:00-16:00] Exposition collective de dessins
Location:
La Galerie Ménil'8
Les Ateliers de Ménilmontant
8, rue Boyer
75020 Paris
M° Gambetta, Ménilmontant
France
Internet Site : ateliersdemenilmontant.org/adm/annexes/expo_menil8/expo_menil8.htm
Description:
Du mercredi 20 mars au samedi 30 mars 2019
Vernissage le 21 mars à partir de 18h

Exposition collective de dessins

[13:00-15:00] Inauguration des nouvelles fontaines des frères Bouroullec
Location:
Avenue des Champs-Elysées
Avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Charles de Gaulle - Etoile, George V, Franklin D. Roosevelt, Champs-Elysées
France
Description:
Rond-point des Champs-Elysées

Champs-Elysées : Anne Hidalgo inaugure les nouvelles fontaines

A l'arrêt depuis plus de vingt ans, les fontaines du rond-point des Champs-Elysées renaissent aujourd'hui grâce au geste artistique de Ronan et Erwan Bouroullec qui ont imaginé une création à la fois spectaculaire et poétique, mêlant eau, lumière et mouvement.

Ce projet, intégralement financé par des mécènes privés, est le premier porté par le Fonds pour Paris, le fonds de dotation de droit privé de la Ville de Paris qui a été créé en 2015 à l'initiative d'Anne Hidalgo.

Les designers Ronan et Erwan Bouroullec ont imaginé six structures composées d'un mât central en bronze de 13 mètres de haut sur lequel viennent s'accrocher des bras haubanés supportant un ensemble de maillons lumineux en cristal le long desquels l'eau s'écoule jusqu'aux bassins. L'ensemble tourne sur lui-même à un rythme très doux, proche de celui de la marche des piétons alentour, et scintille tel un luminaire en mouvement accompagné de jeux d'eau.

La proposition de Ronan et Erwan Bouroullec a parfaitement répondu aux attentes de la Ville de Paris qui souhaitait une création en résonance avec le prestige du rond-point des Champs-Elysées, capable de lui rendre toute son aura et de le sublimer. C'est lors de cette inauguration par Anne Hidalgo qu'il sera procédé au démarrage officiel et définitif des Fontaines des Champs-Elysées, qui fonctionneront toute l'année.

Personnalités présentes :
- Anne Hidalgo, Maire de Paris
- Christophe Girard, adjoint à la Maire de Paris pour la Culture
- Jeanne d'Hauteserre, Maire du 8e arrondissement
- Ronan et Erwan Bouroullec, designers et créateurs des six Fontaines
- Anne-Sylvie Schneider, directrice du Fonds pour Paris
- Les mécènes des fontaines

Inauguration des nouvelles fontaines des frères Bouroullec

Les fontaines de jouvence des Bouroullec

Les frères designers ont créé des structures monumentales mêlant eau, lumière et mouvement sur le rond-point des Champs-Elysées qui seront inaugurées le 21 mars. Un coup de jeune pour l'avenue la plus célèbre de Paris.

Les designers bretons Ronan et Erwan Bouroullec ont érigé six mâts de cocagne de treize mètres de haut sur le rond-point des Champs-Elysées, à Paris. Ce sont des luminaires rotatifs en même temps que des fontaines qui, au lieu de projeter l'eau vers le ciel, se prennent pour des sources de montagne, laissant chuter leurs cascades avec fracas, depuis quatre mètres de haut. Dévoilées mardi 12 mars à la presse internationale, elles commenceront à fonctionner à partir du 21 mars, date de l'inauguration officielle. Mais, d'ores et déjà, ces six objets joyeux et surprenants, dans le cristal desquels se reflètent les lumières de la ville, se révèlent des spots à selfies.

Ces nouvelles fontaines de bronze et de verre ont pris pied dans six bassins laissés à l'abandon depuis vingt ans, après avoir abrité des jets d'eau. Les premiers avaient été conçus entre 1858 et 1867 par l'ingénieur Adolphe Alphand en même temps qu'il aménageait le rond-point des Champs-Elysées, à l'époque du baron Haussmann.

En 1932, le maître-verrier René Lalique signe un gracieux décor tout en verre avec éclairage intégré, aux motifs de pigeons et d'écureuils, qui sera démonté en 1958. Il laisse la place à un ensemble plus sobre : des corolles en verre du décorateur Max Ingrand. Elles n'ont pas survécu à la foule en liesse fêtant, sur les Champs-Elysées, la victoire des Bleus lors de la Coupe du monde de football, en 1998.

Ovnis composés de 5 030 pièces

« Les Champs-Elysées sont un lieu hautement symbolique en France, le lieu de toutes les joies et de toutes les peines », souligne Ronan Bouroullec, l'aîné des deux frères.

« C'est là où le peuple défile quand la guerre est finie, quand la France remporte une compétition mais aussi pour exprimer sa colère, à l'instar des "gilets jaunes". Aussi avons-nous voulu réaliser un projet populaire dans le bon sens du terme : une surprise délicate, une source d'émerveillement », précise-t-il. « Nous avons imaginé une fontaine-luminaire rotative afin que si les jets d'eau ne fonctionnaient pas, ce qui est le cas de nombre de fontaines urbaines en hiver, subsistent le ballet des mâts et les jeux de lumière. »

Inauguration des nouvelles fontaines des frères Bouroullec
Le dessin préparatoire des fontaines des Champs-Elysées, de Ronan et Erwan Bouroullec. STUDIO BOUROULLEC

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a adhéré au projet au point de donner, il y a quelques jours, l'autorisation à ces six fontaines qui s'éclaireront la nuit, d'être en eau toute l'année.

Avec l'ingénierie à Nantes, la fonte de l'alliage de bronze et d'aluminium réalisée à Amneville (Moselle), les buses à Albi... 250 personnes dans une quarantaine d'entreprises, PME pour la plupart, se sont mobilisées depuis trois ans, pour donner naissance à ces ovnis composés de 5 030 pièces. Swarovski, seule entreprise étrangère, a fabriqué 3 060 blocs de cristal résistant aux chocs, à la pollution, aux intempéries et illuminés de LED, qu'il a clippés autour des bras haubanés dans lesquels l'eau s'écoule jusqu'aux bassins. C'est la première fois que du cristal est ainsi mis en œuvre dans une installation permanente en ville. Sous le rond-point, une machinerie tout aussi innovante - moteur de rotation digne d'une éolienne, pompe à eau avec circuit fermé et recyclage permanent de l'eau - a été installée.

« Une vibration contemporaine »

Le tout (6.3 millions d'euros) a été financé par le Fonds pour Paris, créé en 2015 par Anne Hidalgo afin de restaurer le patrimoine parisien sans argent public, grâce au mécénat.

« Nous avons choisi les Bouroullec, reconnus mondialement, parce qu'ils sont exigeants, capables de respecter l'histoire de la ville et son patrimoine tout en apportant une vibration contemporaine », souligne Rémi Gaston-Dreyfus, le président du fonds. C'est là le premier projet de réhabilitation du fonds, réalisé en trois ans seulement.

« Nous sommes très fiers de montrer qu'avec cinq élus de la Ville et dix membres de la société civile au conseil d'administration, nous avançons au rythme accéléré du privé avec les garanties du public ! », s'amuse-t-il. Et le prochain projet n'est autre que la fabrication du bouquet de tulipes offert par Jeff Koons à la Ville de Paris et inauguré à l'automne.

Pour les fontaines du rond-point, les mécènes ont été recrutés principalement parmi les entrepreneurs ayant pignon sur l'avenue la plus célèbre de Paris, tels Dassault (au 9 du rond-point), le Qatar (l'ambassade se situe au 52-60 de l'avenue) et la famille Houzé, propriétaire des Galeries Lafayette qui ouvre un magasin fin mars, en lieu et place du Virgin Megastore.

Nul doute que la création des Bouroullec ajoute à l'attractivité d'un quartier arpenté chaque jour par plusieurs centaines de milliers de piétons. Le lent tournoiement des fontaines, calculé dans le sens des voitures et au rythme des piétons, a un effet hypnotique sur les passants qui, du coup, ralentissent le pas.

Révolutionner le mobilier urbain

Les designers quadragénaires souhaitaient quant à eux s'adresser à un public plus vaste après « avoir travaillé plus de vingt ans au service de l'industrie, avec des fabricants hors de France, à l'exception de nos séries limitées pour la galerie Kreo à Saint-Germain-des-Prés ».

Ces fontaines « nous ont prouvé, en quelques jours, qu'une installation design peut s'ancrer dans le paysage urbain et arracher un sourire aux lèvres de nos contemporains », se réjouit Ronan Bouroullec.

En 2016, les deux frères donnaient à voir, sous la forme de maquettes, leur vision d'une ville réenchantée : lieu de rassemblement autour d'attractions un peu magiques, comme la place d'un village d'antan, fantasmée. C'était dans l'exposition de Rennes, qu'ils ont baptisée « Rêveries urbaines ».

Leurs divagations ont porté leurs fruits. A Miami (Floride), Paris, Poitiers ou Rennes, ils révolutionnent le mobilier urbain en le chargeant d'une âme d'enfant, à coups de bancs enroulés autour d'un arbre, de parasols-végétaux, de kiosques flottant sur la rivière. Une de leurs inspirations ? Le film de Jacques Tati, Jour de fête, avec son chapiteau lumineux fait de grands mâts reliés par une guirlande. Comme les nouvelles fontaines des Champs-Elysées.

[13:00-16:00] Inauguration du Faubourg des Jeunes Artistes - vernissage d'Arthur Tiar
Location:
Le Feuvre & Roze
164&178, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Saint-Philippe-du-Roule, Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 40 07 11 11
Mail : info@lefeuvreroze.com
Internet Site : www.lefeuvreroze.com
Description:
Franck Le Feuvre et Jonathan Roze ont le plaisir de vous convier au vernissage de la première exposition du Faubourg des Jeunes Artistes. Le Faubourg des Jeunes Artistes (FJA), situé au 178 rue du Faubourg Saint-Honoré, est un espace dédié aux étudiants et jeunes diplômés des Beaux-Arts de Paris.

C'est Arthur Tiar, diplômé des Beaux-Arts en 2017, qui inaugure ce nouveau projet avec son exposition : On est bien seul. Arthur Tiar, artiste aux pratiques multiples, présente ici majoritairement des peintures, accompagnées de quelques photos.

Vernissage Jeudi 21 mars, à partir de 18h
En présence de l'artiste

L'exposition se prolongera jusqu'au 6 avril.

Inauguration du Faubourg des Jeunes Artistes - vernissage d'Arthur Tiar

[13:00-17:30] Soirée d'inauguration de Chauvet France
Location:
Chilly-Mazarin
Chilly-Mazarin
91380 Chilly-Mazarin
M° RER C Chilly-Mazarin
France
Internet Site : www.ville-chilly-mazarin.fr
Description:
Chauvet France
3 Rue Ampère

Albert Chauvet et toute l'équipe française ont le plaisir de vous convier à la soirée d'inauguration de Chauvet France. Ce moment convivial sera également l'occasion de vous présenter notre nouveau Showroom.

21 mars 2019 à partir de 18h.

Au programme
- Cocktail dînatoire
- Musique
- Animations

>> RSVP

[13:00-16:00] Vernissage d'exposition collective
Location:
Galerie Beauté Du Matin Calme
54, avenue de la Motte-Picquet
Village Suisse
Place de Lugano
75015 Paris
M° La Motte-Picquet - Grenelle
France
Phone : +33 (0)9 80 78 99 16
Mobile : +33 (0)6 77 81 27 11
Mail : contact@bdmc.fr
Internet Site : www.bdmc.fr
Description:
Place Lugano

Zet Michell, Julien Cabaton, Edith Cohen, Danièle Passemar et Christine de Côme

[13:00-16:00] Vernissage de Bertrand Dezoteux "Ordinateur Territorial"
Location:
Galerie pact
70, rue des Gravilliers
75003 Paris
M° Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 77 17 23 08
Mobile : +33 (0)6 27 01 08 66
Mail : info@galeriepact.com
Internet Site : www.galeriepact.com
Description:
PACT avec Hervé Aubron

22 mars - 27 avril 2019

Jusqu'au 27 avril, à l'occasion de sa première exposition à la galerie PACT, Bertrand Dezoteux (né en 1982 à Bayonne, France) présente une sélection de 3 vidéos : L'Histoire de France en 3D (2012), Super-Règne (produite en 2017 avec le soutien du Palais de Tokyo) et sa dernière réalisation, Zootrope (2019), un film d'animation de 14 minutes.

PACT avec Hervé Aubron, critique de cinéma, auteur, rédacteur en chef adjoint du Nouveau Magazine Littéraire et professeur d'esthétique du cinéma à l'université Paris 3-Sorbonne Nouvelle. Ancien critique aux Cahiers du cinéma et à la revue Vertigo, passionné et spécialiste du cinéma d'animation, il a publié de nombreux ouvrages dont «Le Génie de Pixar», paru en 2011.
À l'occasion d' «Ordinateur Territorial», Aubron signe un essai sur l'univers singulier de Dezoteux, disponible en ligne sur galeriepact.com

"Bertrand Dezoteux parvient à faire de l'art brut numérique, qui relève de la récup, du collage, du composite et qui assume avec audace une rugosité des pixels, des contrastes et stridences. Nous sommes, après tout, revenus à un âge de pierre - non plus le silex mais le silicium. Et c'est comme si s'accumulait maintenant dans nos disques durs une nouvelle préhistoire. Des images abandonnées retombent à l'état sauvage, lorgnent vers la défiguration ou la consanguinité."

Hervé Aubron, "Bertrand Dezoteux : De la vie des avatars", 2019 (extrait)

Vernissage de Bertrand Dezoteux "Ordinateur Territorial"

[13:00-17:00] Vernissage de Bénédicte Dussère "Fenêtres sur l'instant"
Location:
L'encadreur Vincent Tiercin
103, rue du Chevaleret
75013 Paris
France
Mobile : +33 (0)6 22 23 13 07
Mail : lencadreur.paris@gmail.com
Internet Site : www.lencadreurparis.com
Description:
Fruits d'une recherche artistique menée depuis de nombreuses années, les oeuvres de Bénédicte Dussère offrent à la peinture à l'huile une dynamique surprenante, résultat d'un procédé plastique dans lequel le geste est prégnant et continu. L'artiste applique des couches de peinture noire, de tonalités et densités variables, par un lent procédé d'« essuyage » du support avec ses brosses et pinceaux. La surface lisse du papier calque s'en trouve d'autant plus travaillée et devient plus qu'un support, un élément-même de l'oeuvre.
Cette matière diffuse en un geste continu, nous plonge dans une forme de quiétude d'où surgissent parfois des éléments jetés, spontanés, produisant l'effet troublant d'une présence.
Paysages, silhouettes, ombres, s'agit-il de photographies ?
D'une émanation ? Comme les pierres de rêve, dont les différentes strates dessinent des paysages imaginaires, les peintures de Bénédicte Dussère dévoilent des panoramas intérieurs, véritables "Fenêtres sur l'instant", dont la lecture est laissée à la libre volonté du regardeur.

Texte de Eglantine Dargent et François Kenesi, extrait du catalogue de l'exposition Clarté Complices, galerie La Réserve à Reims 2017

Vernissage de Bénédicte Dussère "Fenêtres sur l'instant"

[13:00-16:00] Vernissage de Denis Martin
Location:
Galerie Nicolas Deman
12, rue Jacques Callot
7006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 99 73
Mail : galerienicolasdeman@wanadoo.fr
Internet Site : www.galerienicolasdeman.fr
Description:
du 19 mars au 6 avril
du mardi au samedi de 11h à 13h et de 14h30 à 19h

[13:00-16:00] Vernissage de Florence Mireux
Location:
International Art Gallery
A.P.A.I. Association pour la Promotion des Artistes Indépendants
78, avenue de Suffren
Village Suisse
Cour Anglaise Galerie 19
75015 Paris
M° La Motte-Piquet - Grenelle
France
Phone : +33 (0)1 42 19 96 42
Mobile : +33 (0)6 62 48 50 98
Mail : contact@internationalartgallery.fr
Internet Site : www.businessart.org
Description:
Du 21 au 25 mars 2019

Vernissage de Florence Mireux

[13:00-16:00] Vernissage de Humberto Ramirez "Conciliatory Meetings"
Location:
Galerie Virginie Louvet
48, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 71 97 48
Mobile : +33 (0)6 32 90 10 20
Mail : contact@virginielouvet.com
Internet Site : www.virginielouvet.com
Description:
21 mars - 4 mai 2019

Vernissage : jeudi 21 mars de 18h à 21h en présence de l'artiste

La série de dessins que présente Humberto Ramírez à l'occasion de sa première exposition personnelle à la galerie Virginie Louvet est le résultat de réflexions sur la manière dont les objets du quotidien se rapportent les uns aux autres de manière aléatoire ou imprévue.

Dans des compositions complexes et saturées, ces dessins au graphite sur papier représentent des objets usuels. Ils deviennent des fragments d'histoires interdépendantes dans lesquelles l'artiste répète des thèmes tels que la transformation ou la manipulation de la matière, certaines étapes de la formation et de l'activité fonctionnelle de différents organismes, ainsi que la relation entre les espèces et leur environnement naturel. La taille humaine est ici le guide pour comprendre l'univers, le corps outil de mesure. Le temps agit sur les choses, différents degrés de lecture se révèlent.

Cette série de dessins est davantage liée à la saturation d'images et de données que l'on peut trouver sur le web, sur les réseaux sociaux et dans toute la culture visuelle. « La plupart du temps, je ne comprends pas comment tout ce flux d'informations que nous recevons peut avoir un sens » déclare l'artiste.

Ces récits pictographiques tentent d'établir une correspondance entre toutes ces informations en conservant leur paradoxe, leur confusion et leur ambiguïté. Ce travail suggère que ces thèmes peuvent être interrogés ou compris à partir de relations qui semblent invraisemblables ou non représentables.

Le vocabulaire d'Humberto Ramírez est une traversée de l'existence humaine contemporaine : de la naissance à la mort, le discours s'articule autour de scènes de genres abordant les thèmes de la société de consommation et de standardisation, et les rapports que cette dernière entretient avec la nature.

Né au Mexique en 1982, l'artiste vit et travaille à Guadalajara.

Vernissage de Humberto Ramirez "Conciliatory Meetings"
Humberto Ramírez, Danger Park, 2018, graphite sur papier, 100 x 70 cm

[13:00-16:00] Vernissage de Inhee Ma "LE DETAIL #2"
Location:
Galerie ICI
Jean-Pierre Morand
19, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Mobile : +33 (0)6 84 64 90 33
Mail : galerieici@gmail.com
Description:
La Galerie ICI a le plaisir de vous inviter au vernissage de l'exposition de Inhee MA "LE DETAIL #2" le jeudi 21 mars à partir de 18h.

L'exposition durera jusqu'au 13 avril 2019 du jeudi au samedi de 14h à 19h, et sur rendez vous les mardi et mercredi.

Vernissage de Inhee Ma "LE DETAIL #2"

[13:00-16:00] Vernissage de Jean-Claude Mézières "Valérian et Laureline"
Location:
Galerie 9e ART
4, rue Crétet
75009 Paris
M° Anvers, Pigalle
France
Phone : +33 (0)1 42 80 50 67
Fax : +33 (0)1 42 80 50 67
Mail : contact@galerie9art.com
Internet Site : www.galerie9art.com
Description:
Quand on parle de science-fiction en bande dessinée, il est impossible de passer à côté de la célèbre série de Pierre Christin et Jean-Claude Mézières, Valérian et Laureline (Dargaud). Publié pour la première fois en 1967 dans Pilote, ce space opera a remis au goût du jour un genre peu exploité alors dans le 9e art.

À partir du 22 mars 2019, une sélection exceptionnelle de deux planches de chaque volume de Valérian et Laureline sera visible à la Galerie 9e Art. L'exposition se tiendra jusqu'au samedi 13 avril 2019. Le vernissage aura lieu le jeudi 21 mars 2019 à partir de 18h, en présence des auteurs.

Vernissage de Jean-Claude Mézières "Valérian et Laureline"

[13:00-16:00] Vernissage de Lamiel "Chemins naissants"
Location:
Galerie Samagra
52, rue Jacob
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 86 86 19
Mail : claudia@galeriesamagra.com
Internet Site : www.gallery-samagra.com
Description:
Vernissage de Lamiel "Chemins naissants"

[13:00-16:00] Vernissage de Laurent Bachet "Le Monde d'Après"
Location:
Curieuse Galerie
25, rue Chanzy
75011 Paris
M° Charonne, Faidherbe - Chaligny
France
Mobile : +33 (0)6 63 04 44 58
Internet Site : www.curieusegalerie.com
Description:
Du 21 mars au 4 mai 2019
Vernissage le 21 mars à partir de 18h

https://www.instagram.com/laurent_bachet

Vernissage de Laurent Bachet "Le Monde d'Après"

[13:00-16:00] Vernissage de Mao Lizi "Beyond color"
Location:
Galerie A&R Fleury
36, avenue Matignon
75008 Paris
France
Internet Site : www.arfleury.com
Description:
Du 21 mars au 25 mai 2019
Du mardi au samedi de 10h30 à 13h et de 14h à 19h
Le lundi de 14h à 18h

Du 21 mars au 25 mai 2019, la Galerie A&R Fleury présente « Beyond color », une exposition monographique consacrée à l'un des membres fondateurs du Groupe des Étoiles, le peintre chinois Mao Lizi. Dans son nouvel espace avenue Matignon inauguré en octobre dernier, la Galerie A&R Fleury rassemble une trentaine d'œuvres inédites en France de cet artiste d'avant-garde. L'occasion pour le public de s'immerger dans l'œuvre sensible et onirique du peintre chinois dont le travail n'a pas été exposé en France depuis 1990.

Abandonnant l'hyperréalisme de ses débuts, l'œuvre récente de Mao Lizi s'apprécie dans son rapport physique à la matière. La toile impose son rythme entre la nudité de la trame, laissée apparente, et les coups de brosses rapides et puissants. Le geste rythmé et décidé de l'artiste comme l'huile explosée sur la toile, conduisent alors à une évocation sensible d'une nature originelle. « Avant de laisser tomber les gouttes de peinture sur la toile, je pense soigneusement à la structure de l'œuvre. Dans une certaine mesure, pourtant, le résultat final m'échappe. Il subsiste de nombreuses incertitudes qui sont autant de nouvelles possibilités et de chemins à explorer », commente Mao Lizi.

Encrés dans la tradition calligraphique chinoise mais la dépassant largement dans un langage personnel, les halos chromatiques constitués par les taches d'encre sont au cœur de la démarche sensuelle d'un artiste en quête d'une nature sensible et simple. En combinant subtilement une grande maîtrise du geste et l'acceptation de l'accident, Mao Lizi donne à son œuvre une dimension philosophique et spirituelle qui s'offre au regard curieux du spectateur. Puissamment évocatrice, les toiles de Mao Lizi procurent un profond sentiment d'apaisement et de sérénité. En quête d'une forme de vérité personnelle, et usant d'un langage poétique et symbolique, Mao Lizi trouble le regard du spectateur entre le vrai et le faux, l'illusion et le réel. Les derniers travaux que la Galerie A&R Fleury a le plaisir d'exposer sont à cet égard particulièrement révélateurs de sa démarche actuelle.

Densité des couleurs, geste puissant, rythme de la composition, langage symbolique : l'œuvre de Mao Lizi, véritable philosophie visuelle, appelle le spectateur à un voyage intérieur. Dépassant les conventions académiques chinoises, Mao Lizi crée un art subtil où la simplicité, contenue dans l'idée qu'avec le moins on peut faire le plus, s'exprime à travers des compositions poétiques et élégantes offrant de nombreuses possibilités évocatrices.


De son vrai nom Zhang Zhunli, Mao Lizi naît en 1950 dans la province chinoise du Shanxi. En dehors de tout enseignement artistique, et de manière spontanée, Mao Lizi trace ses premières œuvres à la craie sur les murs et les sols des maisons de son enfance. Durant ces années, il est profondément marqué par une visite de la Cité Interdite où il découvre les représentations à l'encre de grappes de raisins par le peintre de la dynastie Ming, Xu Wei. « Cela me paraissait être des gouttes d'encre tombées au hasard sur le papier. La beauté de cette œuvre résidait dans sa simplicité. Ce fut une découverte fondamentale pour moi. Tout au long de ma carrière de peintre, j'ai cherché à transmettre ce même esprit. »

L'année 1979 marque son entrée sur la scène artistique chinoise avec le Groupe des Étoiles dont il est l'un des membres fondateurs. Défiant le gouvernement chinois au sein de ce premier mouvement d'avant-garde qui a émergé après la Révolution Culturelle, Mao Lizi se fait connaître par des œuvres hyperréalistes parmi lesquelles les représentations de portes en bois des maisons de la campagne pékinoise. Sa renommée personnelle s'établit les années suivantes, après les premières expositions du groupe, lors d'expositions personnelles dont la première a lieu à la Hefner Gallery, aux États-Unis, en 1989.

Mao Lizi s'installe à Paris à partir de 1990 où il est professeur invité à l'École Nationale des Beaux-Arts. Cette période marque son évolution vers une approche plus conceptuelle et l'utilisation de plus grands formats. Après dix années passées en France, Mao Lizi retourne vivre en Chine en 2000, profondément attiré par les évolutions contemporaines de son pays natal. Il établit son atelier à Pékin pour y explorer de nouvelles expressions formelles, oniriques et vibrantes, d'où sont issues les œuvres présentées par la Galerie A&R Fleury, du 21 mars au 25 mai 2019.

Le travail de Mao Lizi a été exposé dans de nombreuses institutions : 55e Biennale de Venise ; Asia Art Center, Beijing ; China World Trade Center, Beijing ; Espace Cardin, Paris ; Guggenheim Museum, New-York ; Gallery Z, New-York ; Maison de la Chine, Paris ; Galerie Façade, Paris ; Galerie Bernaros, Paris ; Cité Internationale des Arts, Paris ; Gallery 13, Hong Kong ; Taxas Art Gallery, Dallas ; Hefner Gallery, USA ; China National Art Museum, Beijing ; China Art Gallery, Beijing ; Musée d'Art National de Chine, Beijing.

Vernissage de Mao Lizi "Beyond color"
Ambiguous flower series, 2017, Huile sur toile, 130 x 97 cm

Vernissage de Mao Lizi "Beyond color"

[13:00-16:00] Vernissage de Marcel Lempereur-Haut et Maximilien Pellet
Location:
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.saint-germain-des-pres.com
Description:
par la Galerie OSP
contact@galerieosp.com
http://www.galerieosp.com

au 7 Rue Visconti

Vernissage de Marcel Lempereur-Haut et Maximilien Pellet

[13:00-16:00] Vernissage de Marcelo TNS & Marly Yasuke
Location:
La terrasse Paris 11
76, avenue de la République
75011 Paris
France
Phone : +33 (0)9 54 37 53 31
Description:
EXPOSITION DU 17 AU 24 MARS
VERNISSAGE LE JEUDI 21

La Terrasse aura le plaisir d'exposer les photographie de Marcelo TNS ainsi que Marly Yasuke.

Univers urbain, la rue, les lumières, lieux insolites sont leurs sujets de prédilection, ils intègrent souvent un personnage dans ces lieux afin de leur donner vie.

Marcelo TNS :
Site web: marcelotns.com
https://www.instagram.com/marcelo.tns/

Marly yasuke :
https://www.instagram.com/marly_yasuke/

[13:00-16:00] Vernissage de Marie Clerel "et le Soleil l'attend"
Location:
Galerie Binôme
pour la photographie contemporaine
19, rue Charlemagne
75004 Paris
M° Saint-Paul, Pont Marie
France
Phone : +33 (0)1 42 74 27 25
Mail : info@galeriebinome.com
Internet Site : www.galeriebinome.com
Description:
22/03 - 11/05/19
vernissage public jeudi 21 mars, 18h-21h

« ... et le Soleil l'attend » est la première exposition personnelle de Marie Clerel à la Galerie Binome. Emprunté aux paroles de la chanson Le Soleil et la Lune, le titre de cette exposition fredonne la rencontre de l'astre solaire avec son pendant poétique féminin, métaphore de l'intimité singulière que partage l'artiste avec la lumière naturelle.

" Marie Clerel s'adonne à de curieuses actions. Elle se lève en pleine nuit pour travailler avant les premiers rayons du soleil, elle qui en a pourtant tant besoin. Elle passe des heures à observer les effets du scintillement de l'eau sur la courbe lumineuse qui s'imprime de façon changeante sur les murs de l'atelier. On la verra, par un jour froid - « pluies éparses », avait prédit la météo - assise sur un banc public, à attendre. Ce jour-là, un homme a d'ailleurs cru qu'il s'agissait d'une stratégie d'approche, et au moment où il s'est enfin décidé à s'approcher, elle s'est levée. Vingt minutes tout pile sur le banc, pas une de plus.
On pourrait très bien rapprocher ces attitudes pour le moins singulières de celles des pionniers de la photographie, au XIXe siècle. L'eurêka du Britannique John Herschel, l'inventeur du cyanotype, se résume en une phrase émerveillée, au début des années 1840 : « Light was my first love! » Quelques décennies plus tard, August Strindberg, qui réalise à partir de 1894 des Célestographies, des plaques photographiques qu'il expose la nuit aux rayonnements de la lune, trouve à se plaindre : « j'ai failli être mis dans un asile de fous, par des fous - parce que je photographiais le ciel sans appareil ni objectif ». La lumière lunaire, explique l'auteur suédois, permet de produire une image qui ressemble - hasard gourmand - « aux alvéoles d'un gâteau de miel ». Comme eux, Marie Clerel n'est pas une douce rêveuse, elle travaille : les cyanotypes et autres images plus ou moins révélées qu'elle réalise demandent un soin constant, une attention précise qui la conduisent aux actes décrits précédemment.
La série Midi l'engage, par exemple, à interrompre toute action chaque jour, de manière à exposer à l'heure dite un papier sensibilisé aux rayons du soleil, qu'ils soient puissants - auquel cas l'image se teintera d'un bleu foncé - ou timides, aboutissant à un bleuté pâle. Le changement est d'abord rapide : la feuille jaune vif prend des tonalités d'un beau vert canard, avant d'évoluer lentement. Des griffures, de discrètes macules semblables à des éphélides, des érythèmes légers brunissent le papier irrégulièrement. Elle-même insiste pour qu'on l'écrive : ce ne sont pas des monochromes, mais bien des surfaces sensibles, affectées par les aléas météorologiques, qui deviennent les supports aux souvenirs en tout genre. Face à ce bleu dense, se rappeler de l'étouffante chaleur de ce samedi passé ; et pour ce gris perle, ce jour de pluie aux trouées de soleil.
Depuis plusieurs années, l'artiste cultive une obsession précise pour la lumière, et la façon de la fixer : elle a recréé les lueurs capricieuses d'une aurore boréale, a rendu compte du caractère hypnotique des rais de lumière qui frétillent sous de lourds rideaux flottant au vent, a traqué les taches lumineuses sur les murs. Aujourd'hui, elle s'intéresse aux éphémérides de la lune - depuis son heure de lever jusqu'à son coucher - et en évoque les phases, dans des éclipses aux teintes opalines dont les contours oscillent entre le flou et la netteté. Ses Lunaisons rappellent les expérimentations de John Herschel comme celles d'August Strindberg, et leur force poétique vient aussi du fait qu'il ne s'agit pas d'images révélées, mais bien d'empreintes directes, sans médiation aucune. La série des Ciels, dont les plis flottent mystérieusement sur la surface terriblement lisse de la popeline tendue sur châssis, peuvent bien dévoiler leur énigme sans fard. C'est nous qui ne voulons pas y croire : ces ombres, sont-elles réelles ou feintes ?
Il faudra pourtant s'y faire : ici, pas de leurre, mais des bleuissements incontrôlables, des plissés qui empêchent les rayons du soleil d'agir, des éblouissements lumineux dont les mouvements sont quasiment imperceptibles. Somme toute, en acceptant avec sagesse sa nécessaire lenteur, Marie Clerel expose ici le travail du temps."
[texte exposition] Camille Paulhan, « ... et le Soleil l'attend », Galerie Binome, mars-mai 2019

Vernissage de Marie Clerel "et le Soleil l'attend"
© Marie Clerel, Riviera, 2019, courtesy Galerie Binome

[13:00-16:00] Vernissage de Mügluck "Haute Saison"
Location:
Slow Galerie
5, rue Jean-Pierre Timbaud
141, rue Amelot
75011 Paris
M° Filles du Calvaire, Oberkampf, République
France
Phone : +33 (0)1 43 55 44 68
Mail : contact@slowgalerie.com
Internet Site : www.slowgalerie.com
Description:
C'est avec une joie solaire qu'on attend Mügluck pour sa première exposition parisienne ! "HAUTE SAISON" démarre le jour du printemps pour accompagner la sève qui monte et les bourgeons qui enflent ! L'artiste nous fait faire un bond spacio-temporel vers le plus beau des étés, celui des ciels bleus sans reproche, des cigales qui s'égosillent et des siestes lascives et interminables.

35 dessins plein de lumière peint à la gouache ou imprimés en édition limitée en encres pigmentaires, sont présentés jusqu'au 20 avril, avant de passer le relais à l'été.

"HAUTE SAISON"
"On dirait que l'été ne finira jamais, la beauté ne fanera pas et la jeunesse sera éternelle. Les rires éclatent au soleil et l'eau de la mer glisse en perles sur la peau. Bienvenue au royaume solaire des Belles insouciantes de Mügluck, sur les sentiers de Provence. Ici tout n'est que luxe, plage et volupté. De la baignade dans les eaux turquoises, aux collines qui bordent la mer, des tablées sous les oliviers et des soirées de fêtes. Du bonheur et du soleil à garder en réserve pour les jours gris.
Une bouffée d'air pur, un bouquet de liberté, de légèreté et de joie. C'est dans l'arrière pays provençale, loin de l'agitation de la Côte d'Azur, de ses plages bondées que nous plonge cette exposition. Le temps d'un été dans les collines de Provence, sur les sentiers escarpés qui jouxtent la mer bleue panier en osier et serviette de plage à la main.
Caché dans cet écrin de verdure et de lumière. On profite du soleil et du temps retrouvé, on apprécie une brise à l'ombre des oliviers et le soleil qui brûle la peau. Les odeurs qui nous enivrent, de lavande, de citron, d'abricot et de crème solaire. On prépare une salade de tomates, de concombres ou de fruits. On lit, on rêvasse, on fait la sieste sur un transat avec le chien. On part et on revient du marché. On cuisine encore. On se baigne des heures et on marche pieds nus au son des cigales. Il n'y a plus vraiment d'heure ni de jour. C'est le soleil qui règne sur les collines. C'est la Haute Saison." (Mügluck)

Mügluck / BIO
Née en 1988, Mügluck est une illustratrice française qui vit à Montréal pour le moment. L'artiste se présente dans une petit inventaire à la Prévert qui lui va comme un gant :
Mügluck est un pull marin qui pense Provence.
Mügluck c'est de la gouache et de la couleur à gogo.
Mügluck est fascinée par l'esthétisme du début du 20e siècle.
Mügluck dessine pour des magazines, de la presse ou de la pub
entre autres choses mais elle rêve aussi de mode parfois. Mügluck aime le jaune, le bleu, le rouge et les motifs.
http://www.mugluck.com

Mügluck / ITW
"J'ai toujours été inspiré par des peintres de l'Atelier du Midi et
par les couleurs de la Provence où je passais mes vacances quand j'étais enfant puis adolescente avec ma famille. C'est surement de là que vient ma fascination pour les couleurs vives, le soleil et l'eau qu'on retrouve dans mon travail. Je travaille mes illustrations à la gouache. La texture et la luminosité dans
les couleurs sont très riches et très saturées. Pour moi il est important de travailler mes illustrations à la main, de garder ce savoir-faire «artisanal». Parce que c'est très naturel pour moi de travailler ainsi, ça donne plus de vie à mes illustrations. J'adore passer du temps à trouver de nouvelles couleurs, à faire des mélanges jusqu'à ce que je me rapproche au plus près de la couleur que j'ai en tête ou que je cherche à reproduire. Comme un créateur de parfum. Dans les tiroirs de mon meuble à papier je garde toutes les bandes de papier sur lesquelles je fais mes tests de couleurs. Dans mon travail, je m'inspire aussi beaucoup de défilés, de grandes maisons de couture ou d'architecture dans certains cas. J'y vois des motifs, des formes ou des couleurs qui m'inspirent et que j'intègre par la suite dans mon univers visuel."

Vernissage de Mügluck "Haute Saison"

[13:00-16:00] Vernissage de Nikolaus Gansterer ") () Drawing as Thinking In Action"
Location:
Drawing Lab Paris
17, rue de Richelieu
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 45 38 51 15
Mail : info@drawinglabparis.com
Internet Site : www.drawinglabparis.com
Description:
") ( ) Drawing as Thinking in Action", Nikolaus Gansterer

Commissariat : Jeanette Pacher

Du 22 mars au 15 juin 2019

Vernissage de Nikolaus Gansterer ") () Drawing as Thinking In Action"

Avec l'exposition de Nikolaus Gansterer, le Drawing Lab accueillera une démarche conceptuellement complexe qui génère des oeuvres hautement sensuelles et visuelles : une approche artistique qui aborde le (geste du) dessin comme une chorégraphie qui se déploie entre la pensée, le support et la main qui dessine. L'artiste conçoit le dessin comme une pratique réflexive : une pratique qui se remet en question, y compris dans sa pratique. Que l'on suive l'artiste sur le plan méta de "montrer l'acte de montrer" ou que l'on prenne simplement plaisir à se perdre dans les détails d'un dessin, d'une composition, d'un mobile ou d'une vidéo, on se retrouve heureux d'avoir été convié à un univers fascinant de pensées et de structures qui se manifestent de façons étonnantes, entre la science et la fiction.

Vernissage de Nikolaus Gansterer ") () Drawing as Thinking In Action"

Comme l'indique le titre ) ( ) DRAWING AS THINKING IN ACTION, il s'agit de porter un nouveau regard sur le dessin pour le voir comme un outil d'expression ou de transposition de la pensée sous forme d'action corporelle par la présentation d'éléments de cette pratique et par l'exploration de certains de ses aspects, dont des annotations ponctuelles, des traces d'auto-notification ou la représentation du dessin par des schémas espace-corps. À l'instar des processus de raisonnement qui prennent des formes matérielles temporaires, fournissant par là-même des points de départ pour de nouveaux raisonnements, la présence simultanée d'oeuvres nouvelles et existantes crée un cosmos autonome dans lequel elles se font continuellement référence.

Vernissage de Nikolaus Gansterer ") () Drawing as Thinking In Action"

Le Drawing Lab présentera un nouvel ensemble d'oeuvres conçu pour former une sorte de système ouvert spécifiquement pour ce contexte et réalisé in situ. En plus de ces nouvelles oeuvres, la présentation de sources et de références, d'oeuvres de taille plus petite, d'objets, d'outils et d'instructions, fournira une sorte "d'archive condensée" ou de "laboratoire de travail", auxquels s'ajouteront, dans une salle de projection, une sélection d'oeuvres vidéo (animée) et de la documentation sur la démarche performative de l'artiste qui offriront une vision approfondie de son oeuvre complexe.

[13:00-17:00] Vernissage de Nunc Novus et Rachik Création
Location:
Passage du Grand Cerf
Passage du Grand Cerf
75002 Paris
M° Etienne Marcel
France
Internet Site : www.parisinfo.com/musee-monument-paris/100255/Passage-du-Grand-Cerf
Description:
2 Passage du Grand-Cerf

C'est dans l'une des plus jolies et lumineuses galerie de Paris datant de 1824 que la boutique Khara Tuki a le plaisir d'inviter deux Artisans-Créateurs de Bijouterie et Joaillerie parisiens, Nunc Novus et Rachik Création.

Pour fêter l'arrivée du printemps, les deux créateurs présenteront leur collection. Collection moderne, design et innovante.
C'est aussi l'occasion, de siroter de bonnes mousses et du vin printanier. :-)

La boutique étant dans une galerie historique parisienne, le vernissage peut avoir lieu de 18H à 22H. Venez tôt si vous le pouvez et nombreux rencontrer les deux designers parler de leurs produits.

[13:00-16:00] Vernissage de Petite Poissone / Don Mateo "Femme, Homme, mode d'emploi"
Location:
Le cabinet d'amateur
12, rue de la Forge Royale
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny, Ledru-Rollin, Charonne
France
Phone : +33 (0)1 43 48 14 06
Mail : contact@lecabinetdamateur.com
Internet Site : www.lecabinetdamateur.com
Description:
Petite Poissone / Don Mateo
« Femme, Homme, mode d'emploi »

Vernissage le jeudi 21 mars à partir de 18 heures
Exposition du 21 au 31 mars 2019

Femme, Homme, mode d'emploi c'est la rencontre entre deux univers, deux points de vue, deux artistes. Une réflexion ciselée entre poésie espiègle et portraits aériens. Le questionnement de la vie au sens large est bien au centre des créations. ici, évidemment, pas de véritable mode d'emploi, vous ne trouverez que des questionnements sur notre condition de mortel. Un voyage dans la boite crânienne d'une femme à la prose redoutable, une excursion par le prisme d'un homme aux portraits poétiques...

Mais le propre intime du spectateur s'en trouve également bousculé à travers le miroir de l'existence, car rien n'est livré de manière facile, chaque oeuvre laisse place à qui veut s'engouffrer dans les dédales de l'imagination et de l'interprétation personnelle.

Ce qui lie ces deux artistes aux parcours atypiques c'est avant ce goût de la vie. Cette envie d'en découdre avec la morosité ambiante. Un regard bienveillant sur le monde qui nous entoure avec humour, délicatesse, dérision mais toujours avec force. Ce goût également de la liberté, créer, créer partout, chaque jour, des rues grenobloises aux murs lyonnais jusqu'au cabinet d'amateur.


Artiste grenobloise, Petite Poissone est née en 1976. Son travail est essentiellement basé sur le texte, assez rarement illustré. Elle dessine et note ses impressions dans des carnets remplis chaque jour, qui deviennent des livres conçus de façon artisanale. De ces notes quotidiennes sont également issus les aphorismes collés dans la rue ou sur des objets du quotidien.

La recherche de rupture et de décalage constitue le fil rouge sa production, tant dans la forme que dans le fond. Des textes très propres - découpés et alignés au millimètre près - collés sur les murs sales de la rue, des mots doux présents dans l'inconscient collectif (proverbes, chansons populaires) détournés de façon parfois vulgaire, des messages féministes ornant les ustensiles ménagers emblématiques de la femme au foyer des années 50/60.

Pour créer une réaction, l'humour est distillé dans les revendications.


Né dans le début des 80, Don Mateo grandit avec la culture hip hop et se passionne très rapidement pour le graffiti.

En 2003, il rejoint les Beaux Arts de Besançon puis la Facultad de Bellas Artes de Cuenca en Espagne... L'art ne devait plus jamais le quitter désormais ! En 2010, Don Mateo s'installe à Lyon et en fait son nouveau terrain de jeux. Très vite, il revêt les murs des villes de ses fameux portraits : des anonymes qui interpellent par l'émotion et l'énergie qu'ils insufflent. Son leitmotiv, son ambition, ce qui l'anime ? : «Agir comme antidépresseur urbain et questionner la peinture! »

Tel Zorro et son épée, c'est à la pointe de son scalpel qu'il trace ses lignes pour créer l'émotion, la surprise et ainsi révéler le vide et sculpter la lumière à travers les regards qu'il saisit. Il bouscule les codes de l'urbain pour partager son regard sur le monde et contredire le mouvement avec ce style unique qui lui est propre. Le portrait est un prétexte pour traiter des problématique de la peinture (la figure, la ligne, la lumière). C'est en oscillant entre peinture et sculpture que ces portraits prennent sens. Il révèle la fragilité de notre existence avec subtilité, poésie et un certain brin de malice. «Je m'inspire de la vie en générale et puis je fais selon mes envies ... Mes pièces sont parfois engagées mais ce n'est pas de l'activisme. C'est plutôt une expression, un regard sur un sujet. Je suis plus tourné vers l'art, donner un message pour dénoncer entraîne vite dans l'illustration, dans le quotidien... Je préfère toucher à des notions de poésie, de choses qui nous échappent, tendre vers un ressenti ... ».

[13:00-17:00] Vernissage de Real Madrid "The Swamp"
Location:
Ports de Montebello et de la Tournelle
Quai de Montebello
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Description:
53, quai de la Tournelle
75005 Paris
Code entrée : 7505
1ère porte à gauche
sonner à Sans titre (2016).

Sans titre (2016) a le plaisir de vous inviter au vernissage de

'The Swamp'
La première exposition personnelle de Real Madrid à Paris

L'exposition sera visible jusqu'au 20 avril,
du mardi au samedi, de 12h à 19h, et sur rendez-vous.

A propos
Real Madrid a été fondé en 2015 en tant que plateforme de collaboration axée sur le développement et l'identité sexuelle à travers des expositions et des installations visuelles. Son nom joue avec le concept d'esprit de compétition et de sa transformation en marchandise, questionnant l'origine et les processus créatifs autocélébrants. En revendiquant leur statut d'imitation d'une marque surévaluée, Real Madrid fonde sa pratique sur le choc entre la politique et l'intimité. Real Madrid considère la couverture médiatique du sport comme un exemple du sentiment d'appartenance collective et, par extension, comme de la compétition territoriale. Leur volonté de jouer sur un défaut de communication a conduit au choix d'un nom qui rend problématique la diffusion et le suivi des images de l'œuvre sur les moteurs de recherche.
Les récentes expositions personnelles de Real Madrid incluent Silicon Malley (Lausanne), la Casa 8 de la Vila Itororó (Sao Paulo). Ils ont aussi eu de nombreuses expositions collectives au Centre d'Art Contemporain de Genève, à la Kunsthalle Freeport de Berlin et avec Sans titre (2016) à Paris et Marseille.
Real Madrid a participé au festival "Les Urbaines" à Lausanne et a reçu le Swiss Art Award à Bâle en 2018, après avoir été finaliste de la Bourse de la Ville de Genève.

Vernissage de Real Madrid "The Swamp"

[13:00-16:00] Vernissage de l'exposition "Abs'très'coloré"
Location:
La Tapisserie du XXème siècle
Sébastien Meunier - Tapisseries Modernes
8, rue Drouot
Sous le porche 2ème étage gauche
75009 Paris
M° Richelieu - Drouot
France
Phone : +33 (0)9 83 84 73 52
Mobile : +33 (0)6 64 94 46 57
Mail : s.meunier@magic.fr
Internet Site : www.latapisserie20e.com
Description:
Du 21 mars au 5 avril 2019
Vernissage le jeudi 21 mars 2019 à partir de 18h

Et pour voir l'exposition jusqu'au 5 avril 209, prendre contact pour RV au 09 83 84 73 52

Avec des artistes comme Jean Lurçat, Saint-Saëns, Fernand Léger, Dom Robert, Mathieu Matégot ou Alexander Calder, la tapisserie a connu au XXème siècle une véritable renaissance, et Aubusson en a été la matrice.

De ce savoir-faire traditionnel, les peintres-cartonniers ont su, qu'ils aient été figuratifs ou abstraits, faire un art éminemment décoratif, reflet de son époque, et dont les larges compositions aux vibrantes couleurs puissent s'accorder aux intérieurs les plus nus et aux murs les plus vastes. C'est sa passion pour cet art que Sébastien Meunier, spécialisé dans l'achat et la vente de tapisseries modernes, souhaite vous faire partager.

Vernissage de l'exposition "Abs'très'coloré"

[13:00-16:00] Vernissage de l'exposition "Batons des mots - Apres Cadere"
Location:
sometimeStudio
hub créatif: conseille, conçoit, produit, édite, diffuse, expose
26, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)9 51 07 13 74
Mail : contact@sometimestudio.org
Internet Site : www.sometimestudio.org
Description:
Exposition du 21 Mars au 6 Avril
du Mercredi au samedi entre 16h30 et 19h

Une exposition de l'artiste roumaine Wanda Mihuleac avec Alain SNYERS.

"Cet objet est une re-création originale entre l'œuvre de l'artiste roumain André Cadere -dont le propos était de déambuler en tenant un bâton composé d'anneaux colorés enfilés sur une tige - et l'œuvre des deux artistes contemporains qui utilisent des mots. Ce sont des poèmes contextuels tridimensionnels ; leur démarche consiste à introduire ce bâton de pèlerin dans l'espace de la rue en le tenant, en le posant ou en le montrant."

Vernissage de l'exposition "Batons des mots - Apres Cadere"

[13:00-16:00] Vernissage de l'exposition "EVMAN-MANIA"
Location:
Les Grands Voisins
Ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul
82, avenue Denfert-Rochereau
75014 Paris
M° Denfert-Rochereau
France
Mail : bonjour@lesgrandsvoisins.org
Internet Site : www.lesgrandsvoisins.org
Description:
Plus d'une centaine d'étudiants exposent leurs œuvrent interactives aux Grands Voisins.

Rendez-vous le 21 mars à 18h pour les découvrir et échanger avec leurs créateurs !

26 installations seront à découvrir, au gré de vos pérégrinations dans ce lieu convivial, de partage et d'échange. Vous y trouverez des installations art-science, faisant appel à la matière sous toutes ses formes, pour proposer des dispositifs interactifs.

Pour ce premier jour du printemps, le temps sera au beau : venez échanger avec les créateurs sur leurs productions artistiques, leurs motivations et leur engagement... Profitez aussi, tant qu'il est encore temps, de ce lieu exceptionnel mais éphémère.

EVMAN-MANIA est une exposition des étudiants en Études Visuelles, Multimédia et Arts Numériques (L1 et L2) de l'université Paris-Est Marne-la-Vallée organisée par Dominique Peysson. Accueillis généreusement par l'association YES WE CAMP, les étudiants vont investir les espaces pittoresques des Grands Voisins au plein cœur de Paris.

Dominique Peysson a obtenu une Bourse Qualité Enseignement (BQE) pour cette exposition.

Vernissage de l'exposition "EVMAN-MANIA"

[13:00-16:00] Vernissage de l'exposition "Gillet l'insolite"
Location:
Galerie Guigon
39, rue de Charenton
75012 Paris
M° Bastille, Ledru-Rollin
France
Phone : +33 (0)1 53 17 69 53
Mobile : +33 (0)6 07 04 84 86
Mail : info@galerie-guigon.com
Internet Site : www.galerie-guigon.com
Description:
Roger-Edgar Gillet
1924-2004

DU JEUDI 21 MARS AU SAMEDI 20 AVRIL 2019
DU JEUDI AU SAMEDI DE 14H À 19H
VERNISSAGE JEUDI 21 MARS À PARTIR DE 18 HEURES

Pour cette exposition j'ai réuni quelques tableaux "insolites" dans l'oeuvre de Roger-Edgar Gillet.
Certains de ces tableaux appartiennent à des collections privées et sont montrés ici pour la première fois.

1961 : Roger-Edgar Gillet peintre abstrait expose à la galerie de France et pourtant il réalise ce surprenant tableau : "Le paysage", tableau charnière entre abstraction et figuration.
1965 : à la galerie Ariel, il revisite des classiques de l'histoire de l'art : la leçon d'anatomie d'après Rembrandt, premier grand format de Roger-Edgar Gillet (200 x 300 cm) où l'on retrouve son goût pour la matière, la lumière et l'obscurité tout en en mettant en scène des personnages cruels mais terriblement humains.
On découvrira d'autres interprétations des classiques dans la quinzaine de tableaux et de dessins exposés : avec par exemple la Mise au tombeau, ou un détournement surprenant avec la crucifixion de "sainte Julie".

Le « Fonds Gillet » est une association dont le but est de constituer un fonds documentaire sur le travail de Roger-Edgar Gillet. Ces informations permettront de réaliser le catalogue raisonné, de mieux faire connaître l'œuvre et de faciliter l'organisation d'expositions.
Actuellement 3000 œuvres sont répertoriées dans une base de données qui recense également les expositions (115 personnelles et 290 de groupe), les ouvrages et articles.

fonds.gillet@wanadoo.fr
www.roger-edgar-gillet.com

Vernissage de l'exposition "Gillet l'insolite"
LE PORTRAIT DE DORIAN GRAY
Huile sur carton marouflé sur toile
92 x 73 cm
1969
FG 1008

[13:00-16:00] Vernissage de l'exposition "James Guitet, oeuvres des années 50"
Location:
Seine 51
51, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 91 10
Fax : +33 (0)1 43 29 58 99
Mail : contact@seine51.com
Internet Site : www.seine51.com
Description:
Galerie Seine 55
55, rue de Seine

du 21 mars au 22 avril

[13:00-15:00] Vernissage de l'exposition "La voix libérée"
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
Exposition du 22/03/2019 au 12/05/2019
Vernissage le jeudi 21 mars de 18h à 20h

Extrait "Jeudi 22 janvier 2009 - Événement n°20"
Anne-James Chaton, 2009

Commissaires : Eric Mangion et Patrizio Peterlini
Coordination curatoriale : Claire Moulène
Projet promu et soutenu par Fondazione Bonotto (Molvena, Italie) et Palais de Tokyo (Paris, France).

[13:00-16:00] Vernissage de l'exposition "Le monde de Shoji Ueda"
Location:
Galerie &co119
119, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)9 70 97 59 18
Mail : contact@8co119.co
Internet Site : www.8co119.co
Description:
VERNISSAGE/OPENING
En présence de Yutaka Masutani, petit-fils de Shoji Ueda

Vernissage de l'exposition "Le monde de Shoji Ueda"

La Galerie &CO119 est heureuse de présenter les œuvres d'un des plus grands noms de la photographie japonaise, Shoji Ueda (1913-2000).

Se revendiquant tout au long de sa vie comme « un simple amateur » de photographie, ce passionné (Je ne pense qu'aux photographies, même en dormant et en me réveillant, avait-il l'habitude de dire), passa sa vie dans sa région natale, dans la préfecture de Tottori, dont les dunes de sables ont inspiré ses séries les plus célèbres - tant et si bien que ces dunes sont aujourd'hui devenues un symbole de ce maître de la composition.

C'est une exposition au Festival de la Photographie à Arles en 1978 qui le révélera non seulement à l'étranger, mais également au Japon, où il était encore largement méconnu.

Son style photographique reconnaissable entre tous, parfaitement et librement mis en scène, frôlant avec le sur- réalisme, détonnait alors dans le paysage photographique japonais, où réalisme et documentaire étaient à la mode. Un terme fut d'ailleurs inventé pour caractériser sa photographie : le Ueda-cho (le « Style Ueda »).

Car il s'agit bien de composition et de la construction d'un univers visuel bien à part dont on parle lorsque l'on décrit les images de Shoji Ueda. Le photographe, créant un monde graphique, poétique, surréaliste et fantaisiste, met en scène ses mannequins, les objets qu'il photographie, sa femme et ses enfants de la même manière, avec humour et bienveillance, semblant jouer avec les choses et les êtres comme un enfant le ferait avec des figurines. Leur inventant tout un monde fait de dunes, de nuages cotonneux, d'herbes hautes peuplées de créatures masquées, faisant de toutes barrières de contextes et de temps, le maître donne à tout ce qui croise son chemin et pose devant son objectif une place dans son monde : celui de Shoji Ueda.

Sa propre histoire, assez originale pour l'époque, nous donne des indices sur les racines de son originalité.

Bien qu'élevé dans une petite ville de province sur la mer du Japon, Ueda jouit dès son enfance d'une ouverture sur le monde grâce à des parents qui lui offrent des livres et des magazines étrangers, et une nourrice ayant émigrée aux États-Unis qui lui fait parvenir des colis. Ce sont encore ses parents qui l'encouragent à poursuivre la photographie plutôt que la peinture, et lui offrent son premier appareil photo, importé d'Allemagne, à ses 16 ans.

En 1932, le photographe installe son studio dans la rue principale de sa ville natale, Sakaiminato, où bon nombre d'Américains des bases militaires environnantes viennent se divertir. De nature curieuse, Ueda s'intéresse à la modernité et est constamment à l'affût de nouveautés et d'innovations. Il renouvelle d'ailleurs régulièrement son matériel photographique et est l'un des premiers du village à se déplacer en scooter et à avoir une caméra 8mm.

La région reculée et montagneuse où Ueda est né et a travaillé toute sa vie durant, riche en mythes et en divinités, est aussi d'une influence majeure pour son travail. Il laisse souvent à sa femme le soin de s'occuper des clients du studio photo pour explorer les environs et aller à la recherche de ses prochaines images. Ueda fait, ce faisant, tout naturellement cohabiter les mondes du réel et de l'imaginaire qui l'entourent. Les enfants et les esprits se fondent et se confondent, devant l'objectif ou dans la chambre noire où le photographe expérimente, coupe et assemble ses images. Son entourage proche et sa famille, tout particulièrement sa femme et ses enfants, est aussi très impliqué dans son processus créatif. Ils participent régulièrement aux mises en scènes imaginées par Ueda, qui se glisse lui-même parfois dans ses tableaux, comme pour rappeler avec humour qu'il est ici autant créateur qu'acteur. S'il l'imagine, il vit avant tout ce monde qu'il a construit.

La mort de sa femme en 1983 marque cependant un tournant dans son œuvre. N'arrivant plus à photographier avec la légèreté qui le caractérisait, son fils lui propose, en guise de thérapie, une série de collaborations avec des marques de mode japonaises, dont Takeo Kikuchi. On retrouve dans ces nouvelles séries le même esprit de com- position, le même humour qu'il pousse parfois à l'extrême, les références au surréalisme... mais avec une nouvelle distance. La photographie devient un travail et s'éloigne du jeu. Ces images, résolument novatrices, révolutionnent l'image de mode, et restent encore aujourd'hui un modèle de modernité et d'audace.

Et c'est bien cette recherche de modernité, soutenue par une curiosité in nie, cette envie de faire cohabiter l'ancien avec le nouveau et le surnaturel avec le réel, qui ont permis à Ueda de persévérer dans l'invention de son propre langage, de le faire évoluer.

C'est cette modernité encore qui reste aujourd'hui, vingt ans après son décès, la signature de ce photographe à part, hors du temps, dont les images semblent autant appartenir à hier qu'à demain.

Nous remercions Yutaka Masutani, son petit-fils, grâce à qui nous pouvons aujourd'hui présenter un aperçu de cet univers si singulier à travers des images pour certaines iconiques, issues de plusieurs séries et de plusieurs époques.

Vernissage de l'exposition "Le monde de Shoji Ueda"
Quatre filles, 1939 © Shoji Ueda, Courtesy Galerie &CO119

Vernissage de l'exposition "Le monde de Shoji Ueda"
Maman est à moi, 1950 © Shoji Ueda, Courtesy Galerie &CO119

Vernissage de l'exposition "Le monde de Shoji Ueda"
Série « Mode dans les dunes », 1983 © Shoji Ueda, Courtesy Galerie &CO119

Vernissage de l'exposition "Le monde de Shoji Ueda"
Série « Mode dans les dunes », L'Uomo Vogue, 1988 © Shoji Ueda, Courtesy Galerie &CO119

Vernissage de l'exposition "Le monde de Shoji Ueda"
Auto-portrait de la serie « Mode dans les dunes », 1980's © Shoji Ueda, Courtesy Galerie &CO119

Vernissage de l'exposition "Le monde de Shoji Ueda"

[13:00-16:00] Vernissage de l'exposition "Le renouveau de l'école de Vitebsk"
Location:
I-Gallery
12, rue Durantin
75018 Paris
M° Abbesses
France
Mail : contact@i-gallery.fr
Internet Site : www.i-gallery.fr
Description:
« I-Gallery. Intelligence » a un grand plaisir de vous convier au vernissage de l'exposition « Le renouveau de l'école de Vitebsk » qui aura lieu le jeudi 21 mars de 18 à 21 heures à l'adresse suivante : 1, Quai Voltaire, 75007 Paris. Le vernissage sera accompagné d'un cocktail. L'exposition sera présentée du 18 mars au 31 mars 2019. La galerie est ouverte du mercredi au dimanche inclus, de 14 h à 19 h.

Entre Art Naïf, Néo-Primitivisme et Néo-Modernisme, l'école de Vitebsk contemporaine s'inscrit dans la digne lignée de ses illustres prédécesseurs. L'avant-garde russe a laissé place à une nouvelle génération d'artistes-peintres aussi prisée que talentueuse. L'éventail des visions artistiques représentées par Skovorodko, Zakharevitch, Dundzin, Davidovich, Kroshkin, Plotnikov et Shilko nous aident à mieux comprendre à quel point cette école relativement petite a fini par influencer de nombreux courants artistiques. Pour la première fois en France, découvrez un panel d'artistes sciemment choisis dressant le portrait d'une Biélorussie désormais influente dans le domaine de l'art.

Vernissage de l'exposition "Le renouveau de l'école de Vitebsk"

[13:00-16:00] Vernissage de l'exposition "Monet-Auburtin : une rencontre artistique"
Location:
Musée des impressionnismes Giverny
99, rue Claude Monet
27620 Giverny
M° Gare SNCF Vernon
France
Phone : +33 (0)2 32 51 94 65
Fax : +33 (0)2 32 51 94 67
Mail : contact@mdig.fr
Internet Site : www.mdig.fr
Description:
Exposition jusqu'au 14 juillet 2019

Franck Riester, ministre de la Culture est venu, jeudi 21 mars 2019, inaugurer l'exposition des 10 ans du musée de Giverny. Un véritable hommage à Claude Monet auquel le ministre a été particulièrement sensible, retrouvant par exemple les paysages de Belle Île en mer qu'il apprécie tout particulièrement.

Après plusieurs visites dans la région à Cherbourg ou encore Bayeux, le ministre a salué « une Normandie, terre de culture », et a plaidé pour placer « les artistes au cœur des politiques publiques culturelles », en reconnaissant la nécessité pour l'État « d'accompagner les territoires ».

Avant de découvrir l'exposition Monet-Auburtin : une rencontre artistique, guidé par la commissaire scientifique Géraldine Lefebvre, le ministre Franck Riester avait visité les jardins de la Fondation aux côtés de son directeur, Hugues R. Gall.

Plus d'un million de visiteurs

Sébastien Lecornu, ministre en charge des Collectivités territoriales, a joué les hôtes. Président du musée des Impressionnismes, l'ancien maire de Vernon a rappelé qu' « 1 million 845 000 visiteurs ont été accueillis au musée depuis son ouverture en mai 2009 ».

Un peu plus tard dans la soirée, Franck Riester et Sébastien Lecornu ont été rejoints par un autre membre du Gouvernement : Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale. Ce dernier a rencontré les élèves du lycée Georges-Dumézil dans le cadre de la semaine de la presse, aux côtés des journalistes d'Europe 1.

Vernissage de l'exposition "Monet-Auburtin : une rencontre artistique"

[13:00-16:00] Vernissage de l'exposition "Paul Aïzpiri"
Location:
Galerie Taménaga
18, avenue Matignon
75008 Paris
M° Miromesnil, Saint-Philippe-du-Roule, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 42 66 61 94
Fax : +33 (0)1 47 42 99 14
Mail : gal.tamenaga@wanadoo.fr
Internet Site : www.tamenaga.com
Description:
21 mars - 11 avril
Lun-Sam 11h-13h / 14h-19h
Fermé le Dimanche et les jours fériés

Vernissage le 21 mars à partir de 18h

Exposition du centenaire de la naissance de Paul Aïzpiri

Peintre Français d'origine basque, né à Paris en 1919. En 1930, il entre à l'Ecole Boulle, à la section des meubles d'art et de style. En 1936, il est admis à l'Ecole Nationale des Beaux-Arts. Dès 1943, il expose à Paris. En 1945, il participe au Salon d'Automne. En 1946, il obtient le troisième Prix de la Jeune Peinture. En 1951, il obtient le Prix National et il représente la France à la Biennale d'Art Contemporain de Venise. De 1954 à 1961, il expose à la Galerie Pétridès. En 1970, il entre à la Galerie Taménaga. De nombreuses expositions lui sont consacrées : Ohana Gallery (Londres), Wildenstein Gallery (New York), Acosta Gallery (Los Angeles), ainsi que des rétrospectives : Château de Vascœuil (France), Daimarau Hakata (Japon)... Ses œuvres sont conservées dans d'importantes collections particulières (Europe, Amériques, Asie) et dans de nombreux musées : Musée des Beaux Arts de la Ville de Paris (France), Musée de Yamagata (Japon), Musée de Verviers (Belgique), Musée des Beaux Arts de Herlen (Hollande)... En 1996 est inauguré le Musée Aïzpiri, à Onomichi (Japon).

Vernissage de l'exposition "Paul Aïzpiri"
Monique

Vernissage de l'exposition "Paul Aïzpiri"
Bouquet au fond jaune

Vernissage de l'exposition "Paul Aïzpiri"
La Nappe ajourée blanche

Vernissage de l'exposition "Paul Aïzpiri"
Les Gondoles à Venise

Vernissage de l'exposition "Paul Aïzpiri"
Nature morte

[13:00-16:00] Vernissage de la 18ème édition du Dessin au Quartier Drouot
Location:
Quartier Drouot
Quartier Art Drouot
Quartier Drouot
75009 Paris
M° Richelieu - Drouot, Grands Boulevards, Le Peletier
France
Internet Site : www.quartierdrouot.com
Description:
Du 21 mars au 5 avril
Vernissage le jeudi 21 mars à partir de 18h

Pour cette « 18ème édition », l'Hôtel des Ventes Drouot s'associe à 14 galeries membres du Quartier Art Drouot situées rue de la Grange-Batelière, rue Drouot, rue Bergère passages Verdeau, et Jouffroy. Parmi ces galeries se trouvent les galeries Laura Pecheur, Fabrice Bonasso, Enora, Galerie AB, Chanoit Expertise, Galerie KF, Librairie Chamonal, Edouard Ambroselli ou encore Le Chevalet Bleu.

Au programme du 21 mars au 5 avril 2019, un ample choix de dessins sera présenté dans les différentes galeries, dont ceux de Jacques VILLON, Maxime MAUFRA, Claude MONET, Roderic O'CONOR, Jihee HAN, Piotr MICHALOWSKI, Thomas de THOMON et bien d'autres œuvres...

Lors du vernissage du 21 mars, à partir de 19 heures, un concert exceptionnel des œuvres de Martial Caillebotte, frère de Gustave Caillebotte et précurseur de la musique impressionniste sera organisé par Benoit Rioux.

Ce concert se déroulera dans la cour du 16 rue de la Grange Batelière.

L'Hôtel des ventes Drouot présentera dès le 18 mars, en salle 9 au sein de l'exposition Œuvres Choisies, ses plus belles œuvres graphiques qui seront dispersées en ventes exceptionnelles du 27 au 29 mars.

Vernissage de la 18ème édition du Dessin au Quartier Drouot
Vernissage de la 18ème édition du Dessin au Quartier Drouot

[13:30-17:00] Hotel & Lodge Awards 2019
Location:
7 place Vendôme
Pavillon Vendôme (place Vendôme)
7, place Vendôme
75001 Paris
M° Tuileries, Madeleine, Opéra, Pyramides
France
Description:
Cette nouvelle grande manifestation organisée par le magazine Hôtel & Lodge et l'agence THEMA_DESIGN attend, avec son concept innovant, plus de 1000 visiteurs, hôteliers, architectes, designers.

Elle sera marquée par plusieurs temps forts :

Une exposition : un espace de 600 m2 dédié à un nombre limité d'entreprises présentant des solutions et produits pour l'hôtellerie.

Des conférences d'experts sur les enjeux majeurs de l'hôtellerie haut de gamme.

Et la cérémonie de remise des prix, aux meilleurs hôtels 2019 élus par un jury de personnalités et suivie d'un cocktail, Hôtel & Lodge Awards. Cette soirée sera présentée par Ophélie Meunier.

Hotel & Lodge Awards 2019

[13:30-16:00] Soirée de présentation de la 31e édition du Festival Chorus
Location:
La Seine Musicale
1, Cours de l'Île Seguin
92100 Boulogne-Billancourt
M° Pont de Sèvres, T2 Brimborion
France
Phone : +33 (0)1 74 34 53 54
Mail : contact@laseinemusicale.com
Internet Site : www.laseinemusicale.com
Description:
Le Département des Hauts-de-Seine vous propose d'assister à la soirée de présentation de la 31e édition du Festival Chorus des Hauts-de-Seine 2019, jeudi 21 mars à partir de 18h30 au Seguin Sound à La Seine Musicale.

[13:30-16:00] Vernissage de Florence Viguier "Chemin de Croix, Chemin de Foi"
Location:
Couvent de l'Annonciation des frères dominicains
Le cloître ouvert - Fabrique du 222
222, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Ternes, George V
France
Phone : +33 (0)1 44 95 13 10
Internet Site : www.le222.org
Description:
Du 20 mars au 12 avril 2019

Acryliques, pigments et feuilles d'or, argent et cuivre

[13:30-16:30] Vernissage de Miles Hyman "Rome"
Location:
Galerie Martel
17, rue Martel
75010 Paris
M° Château d'Eau, Gare de l'Est, Poissonnière
France
Phone : +33 (0)1 42 46 35 09
Mobile : +33 (0)6 10 19 30 02
Mail : contact@galeriemartel.fr
Internet Site : www.galeriemartel.com
Description:
La Galerie Martel est heureuse
de vous convier au vernissage de l'exposition
qu'elle consacre à
Miles Hyman
et à son carnet de voyage ROME publié dans la collection
Louis Vuitton Travel Book.

le jeudi 21 mars à partir de 18h30
en présence de l'artiste

Dédicace
samedi 23 mars
à partir de 15h

Exposition
du 22 mars au 11 mai 2019, prolongée jusqu'au 24 mai 2019

Une palette chaude aux tons sensuels, marquée par le jaune et le rouge, est la signature de Miles Hyman. Mais les œuvres de cet artiste se cristallisent d'abord par un dessin au fusain. Il représente une création à part entière. Hyman y fixe sa composition, creuse ses détails, dose la profondeur de ses noirs ou l'éclat de ses blancs - et anticipe même les tonalités de la mise en couleur numérique qui suivra. Pour son livre Rome, paru dans la collection Louis Vuitton Travel Books, Hyman a réalisé des fusains d'une puissance et d'une limpidité de gravure. Ils épurent et révèlent au maximum les mille visages de la ville mythique. La galerie Martel est heureuse de présenter à partir du 22 mars une riche sélection de ces dessins. Ils seront accompagnés par une suite d'aquarelles grand format, traitées en couleurs directes. Faute d'espace, celles-ci n'avaient pu figurer dans l'ouvrage. Ces aquarelles forment donc le director's cut romain de Miles Hyman - quand ses dessins au fusain d'avant la mise en couleur sont son Rome Unplugged.

Vernissage de Miles Hyman "Rome"

[13:30-16:30] Vernissage de Patrick Bard "promenons-nous dans le bois"
Location:
Signatures, maison de photographes
70, rue Jean-Pierre Timbaud
75011 Paris
France
Phone : +33 (0)1 71 18 29 52
Mail : contact@signatures-photographies.com
Internet Site : www.signatures-photographies.com
Description:
À l'occasion de la Journée internationale des forêts, l'agence Signatures, les Éditions Imogene et le Domaine du Bois Landry ont le plaisir de vous convier au vernissage de l'exposition « promenons-nous dans le bois ».
Une exposition, un livre de Patrick Bard
Livre disponible également à la vente sur place
Catalogue de vente sur demande
Rencontre-dédicace le vendredi 22 mars à 19h

Vernissage de Patrick Bard "promenons-nous dans le bois"
Le Bois Landry

[13:30-16:00] Vernissage de l'exposition "Anima Animalis"
Location:
Galerie Insula
24, rue des Grands Augustins
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Michel, Pont Neuf
France
Phone : +33 (0)1 71 97 69 57
Mobile : +33 (0)6 07 74 96 57
Mail : contact@galerie-insula.com
Internet Site : www.galerie-insula.com
Description:
du 21 mars au 20 avril

avec Juliette Le Roux, Sarah Navasse, Fabienne Houzé-Ricard, Stéphane Dauthuille

Comme chaque année au mois de mars, la Galerie Insula est heureuse de vous convier à un rendez-vous autour du dessin contemporain. Cette édition intitulée "ANIMA ANIMALIS" réunit les œuvres de 4 artistes dont le travail explore, sous diverses formes, la relation homme-animal et donne à voir les métaphores, croisements et métamorphoses graphiques et poétiques qui en surgissent.

On y découvre des œuvres où s'enrichissent mutuellement et s'hybrident la représentation humaine et celle du monde animal. Des images aux superpositions oniriques, des associations incongrues ou drolatiques, des dessins à la précision faussement naturaliste où le trait nous entraîne bien au-delà des planches d'une encyclopédie zoologique. A la recherche peut-être de la part animale que nous portons en nous ou de ce que les animaux nous renvoient de notre humanité.

Des dessins où le prisme de l'imaginaire et de la poésie nous invitent à décaler notre regard pour mieux nous observer et voir plus loin que le bout de notre identité !

Vernissage de l'exposition "ANIMA ANIMALIS"

[13:30-16:00] Vernissage de l'exposition "Floral"
Location:
Not a Gallery
104, avenue Raymond Poincaré
75116 Paris
M° Victor Hugo
France
Phone : +33 (0)1 85 73 19 45
Mail : contact@not-a-gallery.com
Internet Site : www.not-a-gallery.com
Description:
Vernissage de l'exposition "Floral"
Vernissage de l'exposition "Floral"

[13:30-16:30] Vernissage de l'exposition "JAPONISME(S)"
Location:
Galerie Pierre-Alain Challier
Pacea
8, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 49 96 63 00
Mail : galerie@pacea.fr
Internet Site : www.pacea.fr
Description:
Exposition du 21 mars au 11 mai 2019
du mardi au samedi de 11h à 19h

Vernissage jeudi 21 mars
Fête de Printemps de 18h30 à 21h30
Performance de l'artiste Alexandra Loewe à 20h

Un dialogue entre artistes japonais et européens contemporains et leurs influences réciproques.

avec :
Jean-Loup Champion
Isabella Ducrot
Stéphane Erouane Dumas
Yoshimi Futamura
Constance Fulda
Tetsuo Harada
Patrick Hourcade
Annabelle d'Huart
Marie Hugo
Yayoi Kusama
Sophie de Laporte
Claire de Lavallée
Hubert Le Gall
Alexandra Loewe
Lassaâd Métoui
Nendo
Zoé Ouvrier
Marie-Noëlle de La Poype
Nils-Udo
Keiichi Tahara
Claire de Virieu
Kimiko Yoshida...

Vernissage de l'exposition "JAPONISME(S)"
Claire de Virieu "Cosmos", photographie originale, 50 x 40 cm

Vernissage de l'exposition "JAPONISME(S)"
Zoé Ouvrier "Éclipse nocturne 1", bois gravé et pierre d'obsidienne, ed cub-ar,. diam 75 cm

[13:30-16:00] Vernissage de l'exposition "Nouer / Knots"
Location:
Galerie Elsa Vanier
Galerie de Joaillerie
7, rue de l'Odéon
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 47 03 05 00
Mail : galerie@elsa-vanier.fr
Internet Site : www.elsa-vanier.fr
Description:
Pour sa première exposition de l'année, la Galerie Elsa Vanier s'est intéressée à ce geste ancestral, auquel les créateurs rendent hommage en matériaux précieux.
Liens, nœuds, épissures ou ligatures gardent leur mystère. Sont-ils une évocation du mouvement ou un véritable lien fonctionnel ? Trompe l'œil ou art de nouer?
Créateurs : Marianne Anselin, Christophe Burger, Ute Decker, Patrice Fabre, Karen Gay, Jean Grisoni, Marion Lebouteiller, Oliver Schmidt et Annie Sibert.

Vernissage de l'exposition "Nouer / Knots"

[13:30-17:00] Vernissage de l'exposition "Vibrations Luminescentes"
Location:
Galerie Mondapart
80, rue du Château
92100 Boulogne-Billancourt
M° Boulogne - Jean Jaurès
France
Phone : +33 (0)9 52 77 76 41
Mail : contact@mondapart.com
Internet Site : www.mondapart.com
Description:
Vernissage le jeudi 21 mars de 18h30 à 22h
Exposition du 22 mars au 20 avril 2019

Prisca Temporal travaille la peinture a minima, une abstraction douce de prime abord, sensible et délicate. Dans un deuxième temps elle nous laisse apercevoir la puissance d'un océan de vagues, de vibrations nous laissant cois, sans voix. L'artiste peint dans une position de déséquilibre, elle se met en danger pour retrouver cet équilibre déclencheur d'émotion chez le regardeur.

La palette de couleurs timide de Prisca Temporal sait s'affirmer. Devant une toile de l'artiste on est saisi d'une émotion si intense qu'elle nous étonne. Allers et retours des yeux sur une ligne d'horizon qui peut ne pas en être une. Allers et retours pour de nouveaux voyages intérieurs.

Prisca Temporal nous donne à ressentir l'immensité du mystère que la peinture, parfois, nous offre.

La luminescence de la peinture de Prisca Temporal naît des pigments intégrés à ses jus. La nuit l'œuvre sait révéler un autre visage.

Prisca Temporal s'est alliée à Arnaud Lehoux pour imaginer à partir des œuvres de l'artiste des volumes plus ou moins colorés, plus ou moins éclairés. Leurs travaux à quatre mains s'offrent d'autres espaces et font raisonner les tableaux.

Vernissage de l'exposition "Vibrations Luminescentes"

[13:30-16:00] Vernissage de l'exposition collective "Pour Parler d'Elle"
Location:
Galerie Exit Art Contemporain
2, place Denfert-Rochereau
92100 Boulogne-Billancourt
M° Boulogne - Jean Jaurès
France
Mobile : +33 (0)6 80 45 23 01
Mail : contact@exit-art.fr
Internet Site : www.exit-art.fr
Description:
Vernissage Jeudi 21 mars à 18h30
et jusqu'au 18 mai

17 artistes, 17 peintures, une polyphonie d'idées et d'énergies qui veut mettre l'accent sur la diversité dans le dialogue et créer une relation intime entre la peinture et son spectateur.
Une exposition délibérément kaléidoscopique, entre narration et symbole, à travers une richesse de différents langages picturaux, styles et variations qui coexistent les uns avec les autres...

Pour Parler d'Elle offre au public un moment de réflexion et l'occasion de redécouvrir le caractère novateur et l'impact de la peinture sur la création contemporaine.










[14:00-16:00] 4ème édition des Trophées LSA du Category management
Location:
Centre de conférence Paris Victoire
Centre d'Affaires Paris Victoire
52, rue de la Victoire
75009 Paris
France
Internet Site : www.parisvictoire.com
Description:
chez VERSO, Paris

[14:00-16:00] Conférence & dégustation "Goûtez le Perche !"
Location:
Mairie du 9ème arrondissement
6, rue Drouot
75009 Paris
M° Richelieu - Drouot
France
Phone : +33 (0)1 71 37 75 09
Internet Site : mairie09.paris.fr
Description:
En présence de :
Nathalie Goulet, Sénatrice de l'Orne
Pascal Pecchioli, Président de la Communauté de Communes Cœur du Perche
Jean-Philippe Lhuillier, Président de l'Office du tourisme Cœur du Perche
Fantine, marché d'Intérêt Local du Perche

>> RSVP

Conférence & dégustation "Goûtez le Perche !"

[14:00-16:00] Inauguration de Spaces au Belvédère
Location:
La Défense
Defacto
La Défense
92095 Paris La Défense Cedex
M° RER A La Défense
France
Phone : +33 (0)1 46 93 19 00
Fax : +33 (0)1 46 93 06 79
Internet Site : www.ladefense.fr
Description:
Inauguration de Spaces au Belvédère

[14:00-16:00] Inauguration du popup store G.Kero
Location:
11, rue Debelleyme
11, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Description:
Inauguration du popup store G.Kero

[14:00-16:00] Lancement de l'eau suédoise ARE
Location:
N'Oblige
Noblesse Oblige
27 bis, rue de Bellechasse
75007 Paris
M° Solférino
France
Mobile : +33 (0)7 86 20 92 85
Mail : laetitia@noblige.fr
Internet Site : www.noblige.fr
Description:
en présence de Frédérique Bel

[14:00-18:00] Lancement de la collaboration GOYA X Mklm
Location:
Village Suisse
78, avenue de Suffren
54, avenue de la Motte-Picquet
75015 Paris
M° La Motte-Picquet - Grenelle
France
Mail : info@levillagesuisseparis.com
Internet Site : www.villagesuisse.com
Description:
Goya Paris
53 AVENUE DE LA MOTTE PICQUET
75015 Paris

De Cotonou à Marrakech - Le bénin et le Maroc s'allient pour une collaboration créative !
Mklm et GOYA dévoileront le Jeudi 21 Mars le fruit de leur association de styles et de design Les deux marques posent leur empreinte dans une Collection capsule de Sacs et souliers Homme et Femme.

RSVP Customer@mykilimshop.com

Lancement de la collaboration GOYA X Mklm

[14:00-16:00] Lancement du Dictionnaire critique de Georges Bataille
Location:
Fondation d'entreprise Ricard
12, rue Boissy d'Anglas
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 53 30 88 00
Fax : +33 (0)1 40 06 90 78
Internet Site : www.fondation-entreprise-ricard.com
Description:
Cahiers Bataille #4 / revue
« Dictionnaire critique de Georges Bataille »

Intervenants :
- Catherine Millet, écrivaine, directrice de la rédaction d'artpress
- Thomas Clerc, écrivain
- Arno Gisinger, artiste-photographe

Modération : Monika Marczuk & Nicola Apicella

Le #4 des Cahiers Bataille a pris la forme d'un « dictionnaire critique » en référence à la revue Documents (1929-1930) fondée par Georges-Henri Rivière et Georges Bataille qui y faisaient régulièrement paraître une rubrique nommée « Dictionnaire critique ». Appliqué aux concepts-clés de Bataille, ce terme - « dictionnaire critique » - ouvre une perspective nouvelle qui permet de porter sur eux un regard décalé, donc critique. L'ouvrage réunit les contributions de 68 auteurs (écrivains, philosophes, artistes, psychanalystes, universitaires, libraires, chercheurs indépendants, éditeurs etc.).

La soirée de lancement sera l'occasion de fêter la parution de ce numéro, notamment en compagnie de ses contributeurs. Ce sera également l'occasion de poursuivre l'entreprise du « Dictionnaire » avec trois invités qui, bien que n'ayant pas participé à l'ouvrage, nous feront l'honneur de se prêter au jeu pour enrichir de trois entrées supplémentaires cette œuvre collective, ce qu'ils feront de vive voix.

AUTEURS DU NUMÉRO : Nicolas APICELLA, Frédéric ARIBIT, Elisabeth ARNOULD-BLOOMFIELD, Jean-Christophe BAILLY, Mehdi BELHAJ-KACEM, Iris BERNADAC, Jean-Michel BESNIER, Léa BISMUTH, Eugene BRENNAN, Marie CHABBERT, Éric CLÉMENS, Gemma DAOU, Philippe DURAND, Pascale FAUTRIER, Julián FAVA, Frederika Amalia FINKELSTEIN, Philippe FOREST, Jean-François FOURCADE, Marina GALLETTI, Mathilde GIRARD, Ferdinand GOUZON, Yannick HAENEL, Lola HAMON, Thomas HIRSCHHORN, Anthony HORRIE, Aurore JACQUARD, Eduardo JORGE DE OLIVEIRA, Olivier KOETTLITZ, Michal KRZYKAWSKI, Arnaud LABELLE-ROJOUX, Marie-Christine LALA, Christian LE GUERROUÉ, Christian LIMOUSIN, Patrice MANIGLIER, Francis MARCHE, Monika MARCZUK, Francis MARMANDE, Krzysztof MATUSZEWSKI, Jacques NASSIF, Laurent NOËL, Sotaro OHIKE, Didier OTTINGER, Yves OUALLET, Jérôme PEIGNOT, Élodie PETIT, Muriel PIC, André PIEYRE DE MANDIARGUES, Jacques PIMPANEAU, Behrang POURHOSSEINI, Bruno RIBEIRO DE LIMA, Olivier ROBERT, Eliane ROBERT MORAES, Louise ROBIN, Antoine ROBLOT, Philippe ROGER, Guillaume ROUSSEAU, John Jefferson SELVE, Ida SIMON, Thomas SING, Michel SURYA, Sara SVOLACCHIA, Mathieu TERENCE, Emmanuel TIBLOUX, Jean-Luc VERNA, Bernard VOUILLOUX, Chunming WANG, Barbara Eva ZAULI


---
À PROPOS DE LA REVUE : Les Cahiers Bataille, publiés aux Editions Les Cahiers, rassemblent une pluralité inédite d'études, d'entretiens, de témoignages, d'hommages, de textes littéraires et d'iconographies portant sur Georges Bataille, « l'un des écrivains les plus importants » du XXe siècle (Michel Foucault). Les horizons divers des contributeurs offrent régulièrement une lecture croisée de l'écrivain et de son œuvre dans la réflexion et la création contemporaine.

Entrée libre

Contact : mk.marczuk@gmail.com

Lancement du Dictionnaire critique de Georges Bataille

[14:00-16:00] Vernissage de Christophe Dubois "TER"
Location:
Galerie Daniel Maghen
Société Arts Graphiques
36, rue du Louvre
75001 Paris
M° Louvre - Rivoli, Châtelet - Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 84 37 39
Mobile : +33 (0)6 07 30 31 66
Fax : +33 (0)1 42 22 77 86
Mail : info@danielmaghen.com
Internet Site : www.danielmaghen.com
Description:
La Galerie Daniel Maghen a le plaisir de présenter une exposition dédiée à Christophe Dubois autour de la série "TER" (Éditions Daniel Maghen), du 19 mars au 6 avril 2019, à l'occasion de la parution du troisième et dernier tome du premier cycle.

Classé depuis février parmi les meilleures ventes BD, "TER-3 : L'Imposteur" clôture magnifiquement la première partie de cette série à succès (20 000 exemplaires vendus pour le tome 1), un récit de science-fiction haletant imaginé par Rodolphe Rod et superbement dessiné par le suisse Christophe Dubois qui se déroule sur l'étrange planète TER. Créatures étranges, décors futuristes, couleurs aux teintes contrastées, l'artiste donne vie à une histoire d'anticipation pleine de rebondissements, parfaitement rendue par son dessin réaliste et sa splendide mise en couleur à l'aquarelle, à découvrir à travers une centaine de planches et d'illustrations issues des trois tomes de la série.

Daniel Maghen, Christophe Dubois et Rodolphe sont heureux de vous inviter au vernissage de leur exposition, jeudi 21 mars à partir de 19h.

Vernissage de Christophe Dubois "TER"

[14:00-16:30] Vernissage de Gilles Petipas "La French Touch de A à Z" - 1999 / 2019
Location:
Espace Vertbois
Espace Morin
14, rue du Vertbois
75003 Paris
M° Temple
France
Mobile : +33 6 20 31 56 70
Mail : rdv@rueduvertbois.com
Internet Site : www.locsalle.com/espace-vertbois-salle-378.html
Description:
Exposition photographique

21 mars - 18 avril
du jeudi au samedi de 14h à 18h jusqu'au 6 avril
& sur rendez-vous jusqu'au 18 avril

Instagram @gilpetipas
http://gilpetipas.net

Le photographe fête cette année, ses 20 ans de photographie.
À cette occasion, Gilles Petipas installe son exposition anniversaire au coeur du Quartier Vertbois, dès le 21 mars 2019.

Le photographe investit le 14 rue du Vertbois (Paris 3) jusqu'au 18 avril 2019 et y décline son univers sous forme d'Abécédaire, invitant les visiteurs dans un parcours narratif en 26 images, s'inscrivant dans la nouvelle dynamique du Quartier Vertbois basée sur des valeurs créatives et innovantes.

Du clubbing au carnet de voyage, l'exposition French Touch de Gilles Petipas se complète par un espace « Cubano » dédié aux images de la perle des Caraïbes. À travers son exposition, Gilles Petipas nous invite dans un voyage en image symbolisant ses inspirations, ses rencontres avec un regard parfois décalé, parfois intimiste sur fond de French Touch.

Noctambule averti et passionné par la culture électro, Gilles fait ses premiers pas professionnels en 1999. A cette époque, la French Touch est en pleine explosion, les premiers modems internet font leur apparition et les appareils compacts inondent le marché de la photographie. Il débute sa carrière chez France TV en qualité de web reporter. Alors jeune photographe autodidacte, sa motivation première réside dans ses rencontres avec les artistes de la scène électro alternative & les DJ's américains iconiques lors de leur passage en France. Après ses premières piges, il intègre rapidement la rédaction de Radio Latina pour couvrir les rendez-vous du Latina Café
sur les Champs-Elysées.


À propos du collectif Vertbois

Depuis deux ans, le quartier du Vertbois multiplie les initiatives pour se réinventer. Encadrant les rues Volta, Notre-Dame de Nazareth, Vaucanson, du Vertbois et Montgolfier, le district est situé entre la place de la République et le musée des Arts et Métiers. En fédérant de nombreux acteurs locaux dont les commerçants, le collectif Vertbois forme le terreau d'une énergie nouvelle visant à faire de ce quartier en pleine mutation, un catalyseur d'inspiration et le haut lieu de la créativité parisienne. Le collectif, à l'origine de la plateforme participative baptisée peopleofvertbois.com, met en valeur la vision inspirée et spontanée des acteurs et personnalités du quartier. De
ces impulsions, Vertbois s'ouvre, au fil des mois, à de nouveaux résidents qui partagent un savoir-faire s'adressant aux passionnés d'innovation en quête d'excellence.

Suivez les actualités du quartier
Instagram @vertbois
peopleofvertbois.com

Vernissage de Gilles Petipas "La French Touch de A à Z" - 1999 / 2019

Vernissage de Gilles Petipas "La French Touch de A à Z" - 1999 / 2019

[14:00-16:00] Vernissage de Manolo Chrétien
Location:
Hôtel Amour
8, rue de Navarin
75009 Paris
M° Saint-Georges, Pigalle
France
Phone : +33 (0)1 48 78 31 80
Internet Site : www.hotelamourparis.fr
Description:
https://manolochretien.com

[14:00-16:00] Vernissage de l'exposition "Toutânkhamon, le trésor du Pharaon"
Location:
Grande Halle de la Villette
Parc de la Villette
211, avenue Jean Jaurès
75019 Paris
M° Porte de Pantin, Porte de la Villette
France
Phone : +33 (0)1 40 03 75 75
Internet Site : www.villette.com
Description:
Vernissage de l'exposition "Toutânkhamon, le trésor du Pharaon"

Du 23 mars au 15 septembre

www.expo-toutânkhamon.fr

Tarif : 22 euros en semaine, 24 euros le week-end, 18 euros moins de 14 ans

Vernissage de l'exposition "Toutânkhamon, le trésor du Pharaon"
Un sarcophage à l'effigie de Toutânkhamon (1336-1326 av. J.-C, Grand Musée Égyptien)

C'est rarissime pour une exposition : réserver ses tickets quatre mois à l'avance. Ce jeudi, à partir de 10h, le public pourra acheter des places pour « Toutânkhamon, le trésor du Pharaon», qui n'ouvrira que le 23 mars à la Grande Halle, à la Villette. Des pré-inscriptions pour recevoir une alerte par mail ce matin circulent même depuis plusieurs semaines. Signe d'un raz-de-marée attendu. L'exposition de 1967 au Grand Palais sur le monarque égyptien, restée dans les annales, avait drainé 1.2 million de visiteurs, un record. Elle réunissait alors 45 oeuvres, dont 25 reviennent à Paris ce printemps pour une manifestation encore plus importante de 150 pièces, dont le tiers sort d'Egypte pour la première fois.

L'exposition, qui effectue une tournée mondiale, est d'abord passée par Los Angeles, avant, plus tard, le Japon ou la Corée du Sud, mais à Paris, le Louvre prête l'un de ses chefs d'oeuvre qui va traverser la Seine, «le dieu Amon protégeant Toutânkhamon».

Une tournée rendue possible par la construction, actuellement, d'un gigantesque musée en Egypte, qui ouvrira en 2022 pour le centenaire de la découverte du tombeau du pharaon par l'égyptologue et aventurier anglais Howard Carter. Lors du Printemps arabe de 2011, des pièces du tombeau pharaonique (5 398 objets au total !) ont été abîmées, et restaurées pour cette exposition. « Voir ces œuvres à Paris, c'est une chance qui ne se reproduira plus », prévient Dominique Farout, conseiller scientifique de l'exposition. « Moi-même, au musée du Caire, j'ai vu ces colosses et pharaons entassés, adossés aux murs, et jamais de dos. À La Villette, on tournera autour, on les verra comme jamais », ajoute-t-il.

Un pharaon mort «de sa moche mort»

Lui-même a été très ému lors de la première étape de l'exposition en Californie : « Découvrir les gants de cavalerie en lin brodé de Toutânkhamon, qui ont traversé 1500 ans, c'est fou. Tout comme son trône d'enfant, son carquois avec des scènes de chasse et de guerre, ou encore le grand gardien, peint en noir à la feuille d'or, à l'effigie du roi, qui protégeait sa tombe .»

Une dimension romanesque. «La science a beaucoup avancé depuis l'expo de 1967. Dans le catalogue, on découvrira aussi des scanners, des études de son ADN. Toutânkhamon est mort de sa belle mort, enfin, de sa moche mort : en sale état, souffrant de paludisme, et de maladies génétiques, probablement vaincu par une septicémie », précise l'égyptologue. Misère et gloire, celle de cette image du pharaon, en majesté, debout sur une panthère en marche, l'un des chefs-d'oeuvre à découvrir au printemps. L'occasion d'étrenner son agenda 2019.

Vernissage de l'exposition "Toutânkhamon, le trésor du Pharaon"
Naos en bois doré présentant des scènes de Toutankhamon et Ankhésenamon. Bois, gesso, feuille d'or. Hauteur : 50.5 cm. Largeur : 30.7 cm. Profondeur : 48 cm © Laboratoriorosso, Viterbo/ Italy

Vernissage de l'exposition "Toutânkhamon, le trésor du Pharaon"
Le dieu Amon protégeant Toutânkhamon, Musée du Louvre

Vernissage de l'exposition "Toutânkhamon, le trésor du Pharaon"
Statue à l'effigie du roi montant la garde. Bois, gesso, résine noire, feuille d'or, bronze, calcite blanche et obsidienne (yeux). Hauteur (totale) : 190 cm. Largeur (totale) : 56 cm. Hauteur (sculpture) : 173.2 cm © Laboratoriorosso, Viterbo/ Italy

[14:00-17:00] Vernissage de l'exposition "Urban Show"
Location:
Galerie Nextstreet
23, rue des Tournelles
75004 Paris
M° Chemin Vert, Bastille, Bréguet - Sabin
France
Phone : +33 (0)1 42 78 69 63
Mobile : +33 (0)6 42 21 00 15
Mail : contact@nextstreetgallery.com
Internet Site : www.nextstreetgallery.com
Description:
NextStreet Gallery
23 Place des Vosges
75003 Paris

NextStreet Gallery a le plaisir de présenter "Urban Show", une exposition qui réunit cinq artistes, parmi les plus influents de la nouvelle génération du street art et de l'art urbain NUNO VIEGAS, DREW MERRITT, BIK ISMO, AARON LI HILL, KURAR.

VERNISSAGE le 21 MARS 2019, À PARTIR DE 19H
AVEC LA PRÉSENCE EXCEPTIONNELLE DE NUNO VIEGAS
Gratuit et ouvert au public.

- Nuno Viegas : aussi connu sous le nom de Metis, est un artiste portugais unique en son genre. Il a su combler le fossé entre le Street Art et les Beaux-Arts en représentant avec une grande méticulosité et dans les moindres détails des masques, des objets en papiers, et autres., que lui inspire sa passion pour la culture hip-hop.

- Bik Ismo : est un artiste originaire de Puerto Rico, surnommé le maître du chrome. Grâce à une technique élaborée, il arrive à créer l'illusion du reflet dans des lettrages et des scènes figuratives.

- Drew Merritt : est natif du Nouveau Mexique. Dans son travail, l'artiste transpose le classique et le contemporain. Ses personnages, d'une beauté dévastatrice, reposent souvent sur la toile blanche, ce qui offre une puissance dramatique à ses oeuvres déjà théâtrales.

- Kurar : est le pseudonyme d'un street artiste français. Celui-ci aborde dans ses oeuvres les problèmes sociaux avec poésie et humour noir (tels que la post-urbanisation, le changement climatique, le terrorisme, etc.).

- Aaron Li-Hill : est un artiste canadien spécialiste du mouvement. Grâce à son style unique, il découpe plan par plan des scènes figuratives et leur donne une sensation d'énergie.

#StreetArt #UrbanArt #Urbanartist #Streetartist #Drewmerritt #Aaronlihill #Bikismo #Nunoviegas #Kurar #UrbanShow #NextStreetgallery

[14:00-18:30] Vernissage de l'exposition "YKONE03"
Location:
Quartier Général
71, rue de la Fontaine au Roi
75011 Paris
M° Goncourt, Couronnes, Belleville, Parmentier
France
Phone : +33 (0)1 43 38 80 70
Fax : +33 (0)1 43 38 80 66
Mail : qg@quartier-general.com
Internet Site : www.quartier-general.com
Description:
We are pleased to invite you to Ykone's third annual digital creative exhibition: YKONE03.

This year has been a year of productions and we are proud to present you the best of 2018. We will feature our digital and analog videos in a media viewing room created for this special occasion. We hope that you'll feel inspired by our latest creations.

The evening in a nutshell:

Custom Cocktails by our partner CIROC
Celebration of Ykone's newest office opening in Milan with an Italian aperitivo
Immersive content experience
and more to come!

We hope to have you with us to celebrate digital creativity and talent "in real life." This also marks Ykone's 10th anniversary; it'll be a night full of surprises...

>> RSVP

Vernissage de l'exposition "YKONE03"

[14:00-16:00] Vernissage des expositions "Art Moderne" et "Nature & Architecture"
Location:
Espace Tajan
37, rue des Mathurins
75009 Paris
M° Saint-Augustin, Saint-Lazare, Havre - Caumartin, Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 53 30 30 30
Mail : webmaster@tajan.com
Internet Site : www.tajan.com
Description:
L'espace Tajan présente les nouvelles œuvres des départements "Art Moderne" et "Design", prochainement mises en vente au mois de mars.












[16:00-18:00] Soirée de remise des Trophées Presse Citron BNF
Location:
Mairie du 13ème arrondissement
1, Place d'Italie
75013 Paris
M° Place d'Italie
France
Phone : +33 (0)1 44 08 13 13
Internet Site : mairie13.paris.fr
Description:
DU 12 MARS AU 29 MARS
Exposition d'une sélection de dessins d'étudiants et de professionnels
Lieu : hall de la Mairie du 13e
Entrée libre de 9h à 17h

21 MARS
Soirée de remise des trophées (sur invitation)
Lieu : salle des fêtes de la Mairie du 13e à 21h

À l'occasion de la Semaine de la Presse et des Médias, l'École Estienne organise, en partenariat avec la BnF et la Mairie du 13e, la 26e édition du Trophée Presse Citron. Ouvert aux étudiants français et étrangers ainsi qu'aux dessinateurs professionnels, le concours a pour objectif de soutenir et de développer le dessin de presse.

06:00
07:00
08:00
09:00
10:00
11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00  
20:00  
21:00  
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés