Saturday, April 6, 2019
Public Access


Category:
Category: All

06
April 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5

  Exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Location:
Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts
ENSBA
14, rue Bonaparte
13, quai Malaquais
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 47 03 50 00
Fax : +33 (0)1 47 03 50 80
Mail : info@ensba.fr
Internet Site : www.ensba.fr
Description:
au Cabinet des dessins Jean Bonna

Léonard de Vinci et la Renaissance italienne
Dessins de la collection des Beaux-Arts de Paris

Du 25 janvier au 19 avril 2019
tous les jours sauf le lundi de 13h à 18h
Vernissage le jeudi 24 janvier à 18h

entrée libre

Commissariat : Emmanuelle Brugerolles

Les Beaux-Arts de Paris rendent hommage à Léonard de Vinci et ses contemporains, en exposant trente dessins de maîtres de la Renaissance italienne, témoignant des pratiques d'atelier de la fin du XVe siècle et du début du XVIe siècle.

À cette occasion, les Beaux-Arts de Paris présentent pour la première fois un ensemble de chefs-d'oeuvre in situ, dont quatre dessins de Léonard de Vinci reçus en don en 1883 et 1908, ainsi que des dessins de peintres prestigieux, contemporains du maître : Raphaël avec trois dessins exécutés avant son départ pour Rome, en particulier une étude pour une Madone à l'Enfant et des études de draperie et de profil d'homme, mais aussi Benozzo Gozzoli et Filippino Lippi dont les feuilles séduisent par leur technique à la pointe de métal sur papier coloré, très prisée à Florence à cette époque.

Commissariat : Emmanuelle Brugerolles

La mort de Léonard de Vinci va être commémorée en 2019 par de nombreuses expositions et manifestations en France et à l'étranger. L'École des Beaux-Arts qui accueillit La Joconde en janvier 1914 après son vol au musée du Louvre, l'exposa pendant deux jours dans le vestibule du Palais du quai Malaquais. Un siècle après cet épisode mémorable, Léonard de Vinci est de retour sur les cimaises du Cabinet Jean Bonna.
Traitant de sujets variés, ses œuvres donnent un aperçu précieux du talent graphique de l'artiste et des nombreux domaines qu'il explora durant une carrière qui le mena de Florence à Milan, puis à Venise, avant de s'achever en France auprès de François Ier.

Cette exposition est l'occasion de dévoiler des trésors italiens jamais exposés qui ont fait l'objet de recherches récentes faisant le point sur leur attribution. Les trente dessins exposés offrent ainsi au visiteur un parcours passionnant sur la pratique du dessin d'atelier à la Renaissance : copies d'après les maîtres, exercices d'après le modèle vivant, répertoires de modèles dessinés, études préparatoires pour des compositions peintes ou sculptées.

Riche de plus de 60 000 dessins, la collection des Beaux-Arts compte 25 000 dessins de maîtres et constitue le deuxième fonds le plus important en France après le musée du Louvre. Il couvre une période large allant de la Renaissance à nos jours et est doté de feuilles exceptionnelles où se côtoient Léonard de Vinci, Raphaël, Rubens, Poussin ou Boucher.

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Léonard de Vinci
(Vinci, 1452 - Amboise, 1519)
Études de balistique
Plume et encre brune.
H. 0.200 ; L. 0.280 m
Inv. n° EBA 423

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Raffaello Sanzio ou Raphaël
(Urbino, 1483 -Rome, 1520)
"Etude pour une draperie et tête d'homme"

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Filippino Lippi
(Prato, 1457 - Florence, 1504)
"Deux figures drapées"

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Léonard de Vinci
(Vinci, 1452 - Amboise, 1519)
"Tête de vieillard en trois quarts"

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00 [15:00-21:00] Finissage de l'exposition "Murs Ouverts #31"
Location:
Le Lavo//matik
arts urbains
20, boulevard du Général Jean Simon
75013 Paris
M° Tram 3a Avenue de France, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 45 83 69 92
Mail : benoit.maitre@wanadoo.fr
Description:
Samedi prochain le 06 avril, ce sera le dernier jour de la trente et unième édition des Murs Ouverts !
Et le dernier jour de notre séquence anniversaire des 5 ans du Lavo, avec la troisième et dernière tombola, pour gagner des bons d'achat de 100, 300 ou 500 euros pour le gros lot ! Et en plus 5 % de remise sur tous vos achats de ce samedi :)

Bref on vous attend de pied ferme, pour profiter de tous celà et des oeuvres exposées de :
Adey
Agathon
Akelo
Al Tatou
Andrew Wallas
Ardif
Atomist
Benjy
Berthet One
Boldy
Christophe Verdon
Codex
Diane
Die as Trash
Docteur Bergman
Don Matéo
Drika
Ensemble Réel
Epsylon Point
Erudiorf
EZK
Fé Tavie
Federici
Fred Zag
Frères d'art
Gecko
Gil KD
Gregos
Guy Denning
Hecat
Hervé Coignoux
Hugo Kaagman
Jana & JS
Jef Aérosol
Jérome Mesnager
Jessica Pliez
Joko
Jolek
Kekli
KLG
LadyBug
Lapin Mutant
Le Cyklop
L'empreinte Jo V
Levalet
Locéphale
Lomo Zano
Manyoly
Marlène Ehrhard
Matttieu
MG La Bomba
Mimi the Clown
Miss Fuck
Mosko
Mozef Crew
Nice Art
Ninin
Nite Owl
Nkogo Ndong
Nosbé
Nubu
Paella
Paris Sketch Culture
Patrick Sebon
Petite Poissone
Pixelart
Polar Bear
Psycoffi
RAF Urban
Rasto
Rémi Cierco
Shadee K
SonJ
Stew
Stoul
Tian
Titi from Paris
Wekup
Yoldie
Zapata


Murs Ouverts 31 - le Lavo a 5 ans

Et oui 5 ans ! La 31ème édition des Murs Ouverts se déroulera en plein dans ce bel anniversaire !
Cinq ans déjà, et c'est grace à vous tous ! Les mots ne suffisent pas pour vous remercier !

Du coup on compte sur votre présence pour profiter d'une expo qui s'annonce particulièrement intense !

Le vernissage se tiendra le samedi 23 mars et l'expo sera présentée jusqu'au samedi 06 avril

Vernissage de l'exposition "Murs Ouverts #31"


[16:00-18:00] Rencontre / Performance de Lise Pauton
Location:
Galerie Les filles du calvaire
17, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 74 47 05
Fax : +33 (0)1 42 74 47 06
Mail : paris@fillesducalvaire.com
Internet Site : www.fillesducalvaire.com
Description:
Pour le dernier jour de l'exposition personnelle de Juul Kraijer, la Galerie Les filles du calvaire vous invite à deux événements : une rencontre, suivie d'une performance de la contorsionniste-danseuse Lise Pauton (Raiemanta Compagnie - Lise Pauton).

A 16h : Conversation / Rencontre animée par Jeanette Zwingenberger (historienne de l'art et commissaire d'exposition indépendante). Avec : Paz Corona et Corinne Mercadier (artistes de la galerie présentées à Art Paris) et Juul Kraijer (exposée à la galerie).

A 17h30 : Performance « Introspection » de Lise Pauton (RaieManta Compagnie), contorsionniste-danseuse et modèle des photographies de Juul Kraijer.

Rencontre / Performance de Lise Pauton

Dans le cadre de l'exposition de Juul Kraijer

Exposition du 13 mars au 6 avril 2019
Vernissage le 12 mars 2019 de 18h à 21h

La galerie Les filles du calvaire est heureuse de vous inviter au vernissage de l'exposition personnelle de l'artiste hollandaise Juul Kraijer (nominée pour le Prix Guerlain du Dessin Contemporain 2018) réunissant photographies, dessins, sculptures et vidéo.

"Juul Kraijer soulève un des enjeux majeurs de notre civilisation en crise : repenser le corps humain en interaction avec les espèces et notre milieu naturel. La chair de l'homme s'inscrit dans un flux vital universel." Extrait du texte de Jeanette Zwingenberger.

Vernissage de Juul Kraijer
Juul Kraijer, Untitled, 2010-2011
101.5 x 210.5 cm. Fusain sur papier
Photo: Peter Cox
Courtesy Galerie Les filles du calvaire

[16:00-20:00] Soirée Paul Smith
Location:
Grands Magasins Printemps Haussmann
56-64, boulevard Haussmann
75009 Paris
M° Chaussée d’Antin - La Fayette, Havre - Caumartin, RER A Auber
France
Phone : +33 (0)1 42 82 50 00
Internet Site : www.printemps.com/paris-haussmann
Description:
Au printemps de l'homme

[16:00-21:00] Vernissage d'Eric Baudart "Neutralino"
Location:
Galerie Chez Valentin
9, rue Saint-Gilles
75003 Paris
M° Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 48 87 42 55
Fax : +33 (0)1 48 87 44 35
Mail : galerie@galeriechezvalentin.com
Internet Site : www.galeriechezvalentin.com
Description:
Du 6 avril au 25 mai 2019
Vernissage le samedi 6 avril 2019 jusqu'à 21h

En supersymétrie, le neutralino est une particule hypothétique véritablement neutre ("Truly neutral particle") que nul n'a encore détectée ni observée. L'exposition d'Éric Baudart Neutralino n'atteint pas au vertigineux détachement de la particule à laquelle elle doit son titre ; en revanche, la neutralité qu'elle déploie est bel et bien détectable et observable. L'artiste, en éliminant détails superflus, trop voyants ou ostentatoires, arrache ses objets trouvés au statut de marchandises abîmées, souillées ou imprégnées de désir qu'elles avaient auparavant pour les transformer en abstractions d'une parfaite impartialité.

Prenons Révolution (2019): présentoir de métal en rotation logé dans une capsule en verre transparent, cette œuvre invite aussi bien à la détection qu'à l'observation. Une couche de peinture blanche a neutralisé les défauts et imperfections de sa base, tandis que la rotation douce et lente des quatre grilles métalliques du présentoir crée des effets moirés apaisants et hypnotiques qui semblent ralentir le passage du temps. Brouillant les frontières entre objet réel et reproduction idéalisée, l'œuvre interroge les partages apparemment immuables entre le réel, l'idéal et l'irréel. De la même façon, DumBBell (2019) soumet des objets trouvés à de profondes transformations. Constituée d'une barre de métal à chaque extrémité de laquelle est fixé un baril de lessive rempli de béton, elle neutralise l'idée de dur labeur associée à la pratique des haltères en transposant en force physique surhumaine les propriétés nettoyantes surnaturelles que les marques de lessive prêtent à leurs produits. Ici, la neutralité - prise au sens d'une élimination de l'imperfection - est détournée par le consumérisme et peut ainsi devenir un idéal aussi désirable qu'inatteignable.

Tandis que les deux œuvres précédentes mettaient en jeu une vision idéaliste de la neutralité, Tableau n° 7 (2019), bâche argentée montée sur châssis et accrochée au mur, renvoie à l'indifférence absolue d'une table rase, à un degré zero de la peinture qui reflète les couleurs et les formes qui se trouvent dans son voisinage immédiat, agissant comme une surface de projection neutre pour les pensées et les désirs des regardeurs. Mais alors que la surface de projection réfléchissante qui constitue Tableau n° 7 se présente comme ouverture et variabilité infinie, les couleurs vives qui habitaient la surface, toute aussi vierge, de 'ConCav' UltraWhite (2019), ont été neutralisées sous une couche de peinture blanche, suggérant la fermeture. À mi-chemin de la peinture et de la sculpture, cette dernière consiste en un empilement d'affiches. Leurs bords d'un blanc cendré sont recourbés en des savantes superpositions, qui, comme un cadre spectral, mettent en valeur la zone opaque et hermétique au centre de l'oeuvre. Muet et immuable, ConCav' UltraWhite semble offrir un fugitif aperçu du neutre véritable.

Rahma Khazam, Paris, mars 2019.

Traduit de l'anglais par Nicolas Vieillescazes.

Vernissage d'Eric Baudart "Neutralino"

[16:30-17:30] Rencontre l Philippe Piguet & Stephane Couturier
Location:
Galerie RX
Rodrigue & Dereumaux
16, rue des Quatre-Fils
75003 Paris
M° Rambuteau, Saint-Paul, Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 71 19 47 58
Mobile : +33 (0)6 37 88 04 98
Mail : info@galerierx.com
Internet Site : www.galerierx.com
Description:
Nous vous invitons à une rencontre passionnante entre 2 acteurs majeurs de la scène française le critique d'art et commissaire Philippe Piguet et l'artiste photographe Stéphane Couturier.

L'exposition "Les Nouveaux constructeurs" fait échos à l'exposition en cours de Stéphane Couturier au Musée National Fernand Léger à Biot.

Cette conférence sera suivie d'une autre rencontre à 17h30 avec l'artiste brésilien Julio Villani.


Dans le cadre de l'exposition de Stéphane Couturier "Les Nouveaux Constructeurs"

16 mars - 25 avril 2019

VERNISSAGE
Samedi 16 mars de 16h à 20h
- en présence de l'artiste -

L'exposition de Stéphane Couturier à la galerie RX vient amplifier le dialogue qu'il a noué avec l'œuvre de Fernand Léger dans l'exposition présentée jusqu'au 29 avril prochain au musée national Fernand Léger à Biot (Alpes-Maritimes).

La galerie RX a souhaité mettre en lumière les riches correspondances thématiques et plastiques qui existent entre la peinture de Fernand Léger (1881-1955), pionnier de l'avant-garde de la première moitié du XXe siècle, et l'œuvre photographique de Stéphane Couturier, artiste français né en 1957. Les deux artistes partagent une même fascination pour les profondes mutations de la ville, un intérêt commun pour le monde du travail, l'esthétique industrielle ou l'architecture moderne.

L'exposition à la galerie RX présente de nouvelles œuvres de Stéphane Couturier qui continuent le dialogue avec l'œuvre de Fernand Léger, notamment avec une nouvelle série intitulée « Les Nouveaux Constructeurs ».
En référence au chef d'œuvre de Fernand Léger « Les Constructeurs », Stéphane Couturier propose une nouvelle vision des constructeurs du XXIème siècle.

L'exposition permettra également de présenter les œuvres réalisées dans la ville de Sète en 2018 à l'occasion d'une carte blanche proposée par l'association CéTàVOIR dans le cadre du festival ImageSingulières 2018.

Dans cette série, conçue en écho à l'œuvre de Léger, Stéphane Couturier utilise la superposition de plusieurs photographies numériques, technique initiée en 2004 dans ses premières séries intitulées Melting Point. L'artiste fait naître une réalité hybride, à partir de la fusion de deux images. Cette synthèse entre deux réalités produit une multitude de détails, où l'œil du spectateur se perd et provoque une impression de mouvement et de dissolution du sujet, au sein d'une composition monumentale.

Aujourd'hui, l'œuvre photographique de Stéphane Couturier, jouant des potentialités de l'outil numérique, allie une approche documentaire à un traitement complexe de la composition. A la manière d'un tableau cubiste, elle puise dans le réel, le fragmente et, grâce au rythme et aux contrastes entre lignes, formes et plans colorés, le dépasse pour en offrir une nouvelle perception.

Stéphane Couturier interroge ainsi la nature prétendument objective du médium photographique : la prise de vue devient un matériau. De ce matériau naît une machine à construire une combinatoire des formes qui réactualise en permanence le réel enregistré.

Vernissage de Stéphane Couturier "Les Nouveaux Constructeurs"



[17:00-21:00] Vernissage de Bertrand Coçut
Location:
MJC - Théâtre de Colombes
96/98, rue Saint-Denis
92700 Colombes
M° Gare SNCF Colombes
France
Phone : +33 (0)1 56 83 81 81
Fax : +33 (0)1 42 42 20 20
Internet Site : www.mjctheatre.com
Description:
Le photographe Bertrand Coçut et toute l'équipe de la MJC-TC sont heureux de vous convier au vernissage des expositions "Villes & Rêves" et "Regards" ce samedi 6 avril à 17h00.
Une belle occasion de découvrir entre amis, famille ou collègues le travail du photographe dans un cadre chaleureux et convivial !

Exposition du 1er au 27 avril 2019 à la MJC-TC, entrée libre

Vernissage de Bertrand Coçut

[17:00-21:00] Vernissage de György Konrád "Départ et retour"
Location:
Laboratoire d'exposition Art&Moi
Groupement Intensité
11-13, rue de l'Echiquier
75010 Paris
M° Strasbourg - Saint-Denis
France
Mail : uta.kriesten@free.fr
Description:
du 5 au 11 avril

[17:00-20:00] Vernissage de l'exposition "Donald Judd"
Location:
Galerie Thaddaeus Ropac
7, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 72 99 00
Fax : +33 (0)1 42 72 61 66
Mail : galerie@ropac.net
Internet Site : www.ropac.net
Description:
DONALD JUDD
Curated by Flavin Judd,
Directeur Artistique, Judd Foundation

6 avril - 15 juin 2019

La Galerie Thaddaeus Ropac a le plaisir de présenter la première exposition de l'artiste américain Donald Judd (1928-1994) en France depuis 18 ans. Organisée par le fils de l'artiste, Flavin Judd, directeur artistique de la Judd Foundation, cette exposition marque la première collaboration de la galerie avec la Judd Foundation, dont elle assure la représentation en Europe depuis novembre 2018. Considéré comme l'un des artistes les plus influents de l'après-guerre, Donald Judd a développé un vocabulaire visuel unique en rupture avec les conventions de la sculpture moderne et a créé un art non-représentationnel qui n'existe que par sa propre présence physique.

A travers une sélection d'œuvres majeures choisies par Flavin Judd, l'exposition couvre trois décennies de création, de 1963 à 1993. Avec un accent porté sur les pièces au sol et les œuvres murales, celle-ci présente un vaste aperçu de l'utilisation spécifique que Judd a fait de matériaux industriels tels que le contreplaqué, l'aluminium et les plaques d'acrylique. Les œuvres révèlent une recherche ininterrompue sur la nature de l'espace, de la forme et de la matière et témoignent de la place essentielle que tient la couleur dans l'œuvre de Judd.

L'exposition comprend des œuvres phares telles que l'une de ses premières pièces au sol de 1963, une œuvre murale monumentale appartenant à la série des « progressions », une grande pièce au sol en aluminium avec une plaque d'acrylique comme séparateur, et un ensemble de ses œuvres murales rectangulaires produites en 1991. Dans la galerie du premier étage, un ensemble de 15 aquatintes, un groupe de gravures sur bois et des sérigraphies seront présentés ainsi qu'un exemple de mobilier créé par Judd, le Plywood Bench 76.

Dans son essai pour le catalogue l'exposition, Flavin Judd décrit ce qui constitue l'essence de l'art de son père : « Don disait qu'il voulait faire un art qui était 'tout à la fois', compréhensible d'un seul regard en quelque sorte. Non pas qu'il suffisait d'une seconde pour le voir, mais plutôt que l'on comprenait qu'il ne contenait aucune contradiction interne, qu'il était ouvert aux possibles. Pour lui, l'œuvre pouvait avoir un mystère car il y avait quelque chose qui était là, que l'on ne saisissait pas encore, mais avec le temps cela deviendrait clair. Don voulait créer un art du présent, contre le temps et contre le récit, comme un film qui dévoile tous ses plans à la fois, rapide et immédiat, nul besoin de traduction, ni de langage, ni d'explications. Don voulait faire un art qui traitait la réalité directement et ne participait pas à l'adapter à l'homme. Il y a pour lui une ligne directe qui mène d'un art clair à une pensée claire puis à une position morale et politique claire et enfin à une manière de vivre. Le fondement de l'art, du design, de tout, est de comprendre le monde physique et non de le contredire. »

Vernissage de l'exposition "Donald Judd"
Donald Judd at Galerie Watari, Tokyo, February 1977 Image courtesy Judd Foundation

[17:30-19:00] Rencontre l Philippe Piguet & Julio Villani
Location:
Galerie RX
Rodrigue & Dereumaux
16, rue des Quatre-Fils
75003 Paris
M° Rambuteau, Saint-Paul, Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 71 19 47 58
Mobile : +33 (0)6 37 88 04 98
Mail : info@galerierx.com
Internet Site : www.galerierx.com
Description:
Nous vous invitons à une rencontre passionnante entre 2 acteurs majeurs de la scène française et brésilienne le critique d'art et commissaire Philippe Piguet et l'artiste brésilien Julio Villani.

L'exposition sera suivie d'une exposition sous le commissariat de Jean de Loisy à l'Abbaye de Thoronet ( CMN ).


Dans le cadre de l'exposition de Julio Villani "Point à la ligne"

16 mars - 25 avril 2019

VERNISSAGE
Samedi 16 mars de 16h à 20h
- en présence de l'artiste -

« Ce qui n'est pas fixé n'est rien,
ce qui est fixé est mort ».
Paul Valéry, Cahiers

« Pas un jour sans ligne.»
Paul Klee, Credo du créateur

La série de peintures présentée par Julio Villani dans sa deuxième exposition à la galerie RX porte un titre générique : collapsible architectures. L'anglicisime est de mise, car les vocables français « pliable » et « démontable » ne comportent pas la dimension imprévisible de l'adjectif anglais : celui qui comporte l'effondrement, qui peut s'écrouler à tout moment.

Sa production picturale répond à ses Instabilis, assemblages soutenues par la tension d'un fil, aux formes branlantes, par lesquelles Villani cherche l'interruption continuelle du mouvement : l'obtention d'un état oscillant éternellement entre le mobile et le stable (comme la flèche de Zenon, « qui vole et qui ne vole pas », ou un Achille « immobile à grands pas »1).

Après tout, il n'y a jamais d'immobilité véritable. « Rien n'existe en état permanent », suggère Roland Barthes ; « l'arbre est à chaque instant une chose neuve », nous nous focalisons sur sa forme que parce que nous ne saisissons pas la subtilité de son mouvement.2

L'œuvre de Villani toute entière semble bâtie selon un système de construction (mentale) ayant trait à la relativité de la fixité, consistant à maintenir en suspens, le plus longtemps possible, ces transformations silencieuses, ces mouvements imperceptibles qui séparent l'être de son devenir. La ligne n'est pas ici la plus courte distance qui relie deux points mais ce qu'il en résulte quand un point part en vadrouille. Impossible à prévoir jusqu'où il ira. Parfois, bondissant du cadre, il avance dans l'espace ; la ligne se fait alors fil et ficelle, corde et cordeau, et dessine dans l'air.

Les linéaments de l'œuvre de Villani sont autant des moyens de mettre en branle la création et rendre instables les frontières. Dans ses architectures, ils s'étendent bien au-delà de la toile : le cadre n'est qu'une portion d'un tout qu'il nous donne à voir, située entre un début invisible et une fin imaginaire, comportant des bifurcations potentielles. L'artiste ne se prive pas de les emprunter, toutes, les unes après les autres, les unes simultanément aux autres.

En résulte un art multiple, fait de chevauchements poétiques, où la ligne trace son chemin - de peinture en broderie, de collage en sculpture - en toute liberté.

1 Paradoxes de Zénon d'Élée évoqués par Paul Valéry dans le poème Le Cimetière marin.
2 Roland Barthes, Le Plaisir du texte, dans Œuvres complètes.

Vernissage de Julio Villani "Point à la ligne"




[18:00-21:00] Arts Factory sort Les Crocs Électriques
Location:
Arts Factory / Bastille
27, rue de Charonne
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Bastille
France
Mobile : +33(0)6 22 85 35 86
Mail : artsfactory@free.fr
Internet Site : www.artsfactory.net
Description:
lancement des packs #18 #19 #20
le samedi 6 avril 2019 de 18h à 21h

Pour fêter dignement la sortie d'une nouvelle salve de morsures graphiques, la galerie Arts Factoy invite Jessica Rispal et Stéphane Blanquet à présenter l'intégralité de leur abyssale production ... l'occasion de rencontrer ces deux insatiables dévoreurs d'images tout en complétant votre collection !

Depuis décembre 2016 Les Crocs Électriques fabriquent un livre tous les 3 jours ... soit 10 livres par mois, au prix de modique de 5 euros. Leur catalogue particulièrement foisonnant fait cohabiter grands classiques de la scène undergraphique et jeunes artistes, souvent publiés pour la première fois, au sein de ce projet devenu largement incontrôlable.

pack #18 feat.
Claire Von Corda
Feebrile
Madub
Julien Brunet
Eric Demelis
Zad Kokar
Julien Brunet
Bruno Richard
Saralisa Pegorier
Bertrand Mandico

pack #19 feat.
Liza Kaka
Stéphanie-Lucie Mathern
Jaky Labrune
Margaux Salmi
Jérémy Bonnamy & Delphine Chauvet
Tereza Lochmannová
Robert Varlez
Jacques Pyon
Vincent Wagnair
David Ortsman

pack #20 feat.
Eva Zimmer
Chloé Senget
Josepch Callioni
Maia Bunge
Fleury Caca
Chaosenfrance
Jean-Marc Renault
Pierre Louis Herold
Didier Estival
Anne Mathurin

chaque "croc" est un fascicule format A5 de 36 pages
agrafé sous couverture calque, vendu 5 euros pièce !
plus d'infos sur www.lescrocselectriques.com

Arts Factory sort Les Crocs Électriques

[18:00-21:45] Nocturne du Musée du Louvre
Location:
Musée du Louvre
Place du Carrousel
75058 Paris Cedex 01
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 40 20 50 50
Fax : +33 (0)1 40 20 54 52
Internet Site : www.louvre.fr
Description:
Tous les 1ers samedis du mois de 18h à 21h45.

Dès janvier 2019, l'entrée est gratuite au Musée du Louvre, non pas le 1er dimanche du mois comme à son habitude mais le 1er samedi du mois de 18h à 21h45. Une occasion de visiter les merveilles de cet exceptionnel musée en nocturne !

Ses collections sont réparties en 8 départements : Antiquités orientales, égyptiennes, grecques, étrusques et romaines, Peintures, Sculptures, Objets d'art, Arts de l'Islam et Arts graphiques du Moyen Age jusqu'à 1848.

Accès libre et gratuit.

[18:00-20:00] Vernissage de Navid Nuur "When doubt turns into destiny"
Location:
Galerie Max Hetzler
57, rue du Temple
75004 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)1 57 40 60 80
Mail : info@maxhetzler.com
Internet Site : www.maxhetzler.com
Description:
6 avril - 11 mai 2019

"When doubt turns into destiny" est la cinquième exposition de Navid Nuur à la galerie Max Hetzler. Ce sera sa seconde exposition personnelle dans son espace parisien.

L'œuvre de Navid Nuur témoigne d'une fascination certaine pour le processus, la dispersion, la dissémination ainsi que les éléments éphémères comme la lumière et les projections. Qualifiant ses œuvres d'« interimodules », l'artiste exprime ainsi une manière singulière de penser et d'appréhender la temporalité. Le terme décrit un état intermédiaire des choses, soulignant leur aspect temporaire ainsi que leur interdépendance.

Pour cette exposition, Navid Nuur explore les concepts d'espace privé et public qui fait partie intégrante des œuvres.

Navid Nuur joue avec la frontière ténue entre espace public et privé dans une œuvre réalisée avec des barrières de chantiers de construction ainsi que des cadenas usagés remodelés. L'objet industriel que l'on trouve normalement dans la sphère publique est ici temporairement transposé dans une sphère privée. Les barrières et les cadenas s'entremêlent dans une sorte de confrontation entre l'artisanal et la machine.

L'exposition interroge également la valeur et les réseaux de diffusion des œuvres. Les visiteurs sont ainsi invités à prendre une feuille de papier puis à la frotter contre un tableau en métal. Les dessins ainsi créés, comme imprégnés de l'essence de l'exposition, suivent leur propre destinée; depuis l'espace privé de l'artiste au sein de la galerie jusqu'à l'univers personnel du visiteur.

Les notions de doute et de destin évoquées dans le titre de l'exposition, When doubt turns into destiny, connectent l'ensemble des œuvres exposées. Le hasard et l'intuition jouent un rôle majeur dans le processus créatif de Navid Nuur.

Les céramiques par exemple résultent d'un long processus. Navid Nuur déambule dans Paris, les poteries crues à la main, les pressant contre divers éléments afin de les imprégner de l'esprit de la ville. Les céramiques sont ensuite cuites puis émaillées à l'aide de matériaux récoltés au cœur même de la capitale, comme des pierres et des ordures. Les formes primitives des poteries sont comme nourries par l'histoire de la ville. Les objets sont des "activités". Ils prennent vie grâce à la chaleur et la lumière, l'artiste laissant apparaître les différentes étapes de création.

Vernissage de Navid Nuur "When doubt turns into destiny"
Navid Nuur, Details from the Eyecodex of the Monochrome, 1984-2017
Courtesy of the artist & Galerie Max Hetzler, Paris

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition "La femme dans l'art"
Location:
Galerie Libre Est L'Art
52, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, République
France
Mobile : +33 (0)6 50 53 34 40
Mail : galerie.libre_est_lart@yahoo.com
Internet Site : www.galerie-libre-est-lart.com
Description:
Vernissage de l'exposition "La femme dans l'art"

[18:00-21:00] Vernissage privé de l'exposition "L'Art ô Féminin"
Location:
Galerie Thuillier
13, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 77 33 24
Mobile : +33 (0)6 12 80 88 36
Fax : +33 (0)1 42 77 33 24
Mail : galeriethuillier@wanadoo.fr
Internet Site : galeriethuillier.free.fr
Description:
1er Salon "L'Art ô Féminin"

du Vendredi 5 au jeudi 18 avril 2019

L'association «Nasledié-Heritage» dont la présidente est Natalia Dupont-Dutelloy, en partenariat avec la galerie Thuillier
organise un événement culturel qui réunit les
meilleures représentants d'arts internationaux: artistes peintres, sculpteurs,
photographes et autres créateurs.

Le thème est :
Femme artiste, femme muse, femme modèle, au nom de la femme...

Ce salon est un rendez-vous artistique et culturel très attendu, qui permettra aux visiteurs d'apprécier un éventail très riche de techniques et styles diversifiés, allant de l'abstraction, à la figuration et à la photo d'art.

Cette vaste palette d'exemples d'expressions et de sensibilités fait la richesse des cultures et des peuples, afin de protéger l'héritage et le patrimoine par l'art.

Tels sont les objectifs de ce Salon avec 40 artistes venant de 7 pays: Finlande, France, Hollande, Hongrie, Italie, Ukraine, Russie.

Nous pouvons citer:
Irina Alaverdov. Natalia Bodganovska, Natalia Dupont Dutilloy artistes russes vivant en France. Yuylia Kouznetsova, Yulia Fomina de Russie. Paola Grillo, Amellia Perrone, Nelly Fonte d'Italie, etc....

Vernissage de l'exposition "L'Art ô Féminin"





[19:00-22:00] Apéro Gloover x Pause
Location:
Le Marais
Marais
75004 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville, Rambuteau, Arts et Métiers
France
Description:
Pause Fashion Hub
126 Rue de Turenne

[19:00-23:30] Vernissage d'Hannibal Volkoff "Nous naissons de partout"
Location:
La CLEF
Culture, Loisirs, Et Formation
46, rue de Mareil
78100 Saint-Germain-en-Laye
M° RER A Saint-Germain-en-Laye
France
Phone : +33 (0)1 39 21 54 90
Mail : contact@laclef.asso.fr
Internet Site : www.laclef.asso.fr
Description:
jusqu'à début mai.

Commissariat : Collectif Désordre

Hannibal Volkoff commence en 2016 à mêler ses séries photographiques à des récits littéraires (notamment dans son livre, "Nous naissons de partout"). Il entame depuis 2 ans un travail plus global autour d'une certaine jeunesse parisienne des années 2010. Ce portrait générationnel se situe entre le documentaire et le poème militant. Il décrit des groupes (queers, babyrockers, néo-kitsch...) qui, collectivement, créent des sphères de liberté où l'individu, à travers son apparat, ses pratiques et rituels, s'affirme dans sa différence.

Fondé par 5 étudiants de l'UVSQ, le Collectif Désordre a pour vocation d'élaborer des projets culturels et artistiques qui traitent des contre-cultures et plus particulièrement de la culture punk.
www.facebook.com/collectifdesordre/

Vernissage d'Hannibal Volkoff "Nous naissons de partout"








[22:00-23:55] Luciano Mancini's birthday party
Location:
Le Matignon
3, avenue Matignon
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 42 89 64 72
Mail : Contact@beaumarly.com
Internet Site : www.matignon-paris.com
Description:
Luciano Mancini's birthday party

[22:00-23:55] Soirée rap et R&B "Classics Only"
Location:
Institut du Monde Arabe
1, rue des Fossés-Saint-Bernard
Place Mohammed V
75236 Paris Cedex 05
M° Cardinal Lemoine, Jussieu, Maubert - Mutualité, Sully - Morland
France
Phone : +33 (0)1 40 51 38 38
Fax : +33 (0)1 43 54 76 45
Mail : informations@imarabe.org
Internet Site : www.imarabe.org
Description:
Samedi 6 avril 2019 à partir de 22h, l'Institut du monde arabe accueille Classics Only, la soirée parisienne de référence pour le rap et le R&B de l'âge d'or des années 90 et 2000, pour un événement spécial dans son parking, avant sa destruction pour travaux.

Organisée par Casabey, cette soirée « underground » à tous les sens du terme permettra au public de renouer avec l'esprit originaire des block parties, ces fêtes improvisées dans une rue, un terrain vague ou un parking, qui virent éclore le hip hop et son esprit dans les années 70 et 80. Pour l'occasion, les 2200 m² du parking souterrain de l'IMA ont été entièrement redécorés par Pro176, graffeur et artiste peintre connu pour son style mêlant abstraction, pop art, et esthétique des comics Marvel.

Dans ce cadre unique et éphémère, évoquant les murs de Miami ou de Los Angeles, les DJ Sims, Sonny Amerie et Andy4000 enchaîneront les sets alliant classiques des musiques urbaines et dernières pépites, de 2Pac et Destiny's Child à Damso et Drake. Sans compter de possibles invités surprises pour une performance live, comme à chaque soirée Classics Only.

L'Institut du Monde Arabe avait déjà accueilli Classics Only sur son toit. Cette collaboration, qui est conduite à se prolonger, s'inscrit dans l'engagement de l'Institut du Monde Arabe en faveur du mélange des cultures. Elle participe de sa politique d'ouverture à un très large public, au-delà des habitués des institutions culturelles et muséales.

Soirée rap et R&B "Classics Only"

16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés