Friday, April 12, 2019
Public Access


Category:
Category: All

12
April 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5

  Exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Location:
Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts
ENSBA
14, rue Bonaparte
13, quai Malaquais
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 47 03 50 00
Fax : +33 (0)1 47 03 50 80
Mail : info@ensba.fr
Internet Site : www.ensba.fr
Description:
au Cabinet des dessins Jean Bonna

Léonard de Vinci et la Renaissance italienne
Dessins de la collection des Beaux-Arts de Paris

Du 25 janvier au 19 avril 2019
tous les jours sauf le lundi de 13h à 18h
Vernissage le jeudi 24 janvier à 18h

entrée libre

Commissariat : Emmanuelle Brugerolles

Les Beaux-Arts de Paris rendent hommage à Léonard de Vinci et ses contemporains, en exposant trente dessins de maîtres de la Renaissance italienne, témoignant des pratiques d'atelier de la fin du XVe siècle et du début du XVIe siècle.

À cette occasion, les Beaux-Arts de Paris présentent pour la première fois un ensemble de chefs-d'oeuvre in situ, dont quatre dessins de Léonard de Vinci reçus en don en 1883 et 1908, ainsi que des dessins de peintres prestigieux, contemporains du maître : Raphaël avec trois dessins exécutés avant son départ pour Rome, en particulier une étude pour une Madone à l'Enfant et des études de draperie et de profil d'homme, mais aussi Benozzo Gozzoli et Filippino Lippi dont les feuilles séduisent par leur technique à la pointe de métal sur papier coloré, très prisée à Florence à cette époque.

Commissariat : Emmanuelle Brugerolles

La mort de Léonard de Vinci va être commémorée en 2019 par de nombreuses expositions et manifestations en France et à l'étranger. L'École des Beaux-Arts qui accueillit La Joconde en janvier 1914 après son vol au musée du Louvre, l'exposa pendant deux jours dans le vestibule du Palais du quai Malaquais. Un siècle après cet épisode mémorable, Léonard de Vinci est de retour sur les cimaises du Cabinet Jean Bonna.
Traitant de sujets variés, ses œuvres donnent un aperçu précieux du talent graphique de l'artiste et des nombreux domaines qu'il explora durant une carrière qui le mena de Florence à Milan, puis à Venise, avant de s'achever en France auprès de François Ier.

Cette exposition est l'occasion de dévoiler des trésors italiens jamais exposés qui ont fait l'objet de recherches récentes faisant le point sur leur attribution. Les trente dessins exposés offrent ainsi au visiteur un parcours passionnant sur la pratique du dessin d'atelier à la Renaissance : copies d'après les maîtres, exercices d'après le modèle vivant, répertoires de modèles dessinés, études préparatoires pour des compositions peintes ou sculptées.

Riche de plus de 60 000 dessins, la collection des Beaux-Arts compte 25 000 dessins de maîtres et constitue le deuxième fonds le plus important en France après le musée du Louvre. Il couvre une période large allant de la Renaissance à nos jours et est doté de feuilles exceptionnelles où se côtoient Léonard de Vinci, Raphaël, Rubens, Poussin ou Boucher.

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Léonard de Vinci
(Vinci, 1452 - Amboise, 1519)
Études de balistique
Plume et encre brune.
H. 0.200 ; L. 0.280 m
Inv. n° EBA 423

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Raffaello Sanzio ou Raphaël
(Urbino, 1483 -Rome, 1520)
"Etude pour une draperie et tête d'homme"

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Filippino Lippi
(Prato, 1457 - Florence, 1504)
"Deux figures drapées"

Vernissage de l'exposition "Léonard de Vinci et la Renaissance italienne"
Léonard de Vinci
(Vinci, 1452 - Amboise, 1519)
"Tête de vieillard en trois quarts"

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00  
17:00 [17:00-20:00] Dédicace de Blutch pour "Un autre Paysage"
Location:
Librairie Super Héros
175, rue Saint-Martin
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel
France
Phone : +33 (0)1 42 74 34 74
Mail : superheroslib@canalbd.net
Internet Site : www.librairie-superheros.com
Description:
Dédicace de Blutch pour "Un autre Paysage"

[17:00-21:00] Vernissage de Guy Denning "...Parce que nous étions des anges..."
Location:
Le Lavo//matik
arts urbains
20, boulevard du Général Jean Simon
75013 Paris
M° Tram 3a Avenue de France, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 45 83 69 92
Mail : benoit.maitre@wanadoo.fr
Description:
jusqu'au samedi 27 avril

https://guydenning.org
https://www.instagram.com/guy_denning

Sa bio :
Jusque dans les années 80, refusé dans les écoles d'art anglaises mais personnalité au caractère trempé, il a continué seul, sans se décourager. Cultivant ses amitiés avec des peintres plus âgés qui lui ont enseigné la technique, il a poursuivi son propre apprentissage en histoire de l'art, obtenant un diplôme de Open University. À l'époque, son travail était fréquemment critiqué pour son orientation trop figurative, ses sujets politiques et son utilisation de la photocopie, jugée non appropriée pour les 'Beaux Arts'.
Prenant en compte une partie de ces critiques, Denning se tourna vers l'abstraction en 1990, s'inspirant du travail du peintre Américain Franz Kline. Cela n'a pas donné d'expositions marquantes et le succès restait modeste lors de ventes occasionnelles. Au milieu des années 90, il estimait qu'il peignait une 'esthétique morte dans une impasse' et chercha des idées autour de lui.
Travaillant alors dans une papeterie ; il retourna à la photocopie comme outil de travail. Simultanément il abandonna l'abstraction pour retourner à la figuration, représentant la sexualité, privilégiant les personnages androgynes. Ce fut comme un déclic pour Denning qui choisit alors un itinéraire pictural à la fois traditionnel et contemporain, intégrant des collages et des textes au pochoir d'inspiration urbaine. En additionnant une narration politique, ou simplement poétique, à cette nouvelle esthétique, Denning a trouvé son public d'amateurs et de collectionneurs d'art urbain et connaît maintenant une
réussite lui permettant de peindre à plein temps. Depuis 2007, Denning a quitté Bristol pour la Bretagne. Il voyage souvent au gré des expositions ou des performances dans la rue...
De ses portraits émane une expressivité forte, d'inspiration punk. Les supports varient en fonction des circonstances: craies et fusain sur papier journal pour les dessins du jour, fusain sur papier pour les travaux préparatoires, huiles sur toiles ou papier mais également des murs en ville. C'est pourquoi Guy Denning fait partie des artistes du 'Street Art'.

Et un regard extérieur et connaisseur pour le décrire, ces quelques lignes concoctées par notre ami le poétique Sigismond Cassidanius :
"Lavis, vissé au papier journal, regard vernis qui donne une lueur diaphane aux yeux de ses dames... Guy Denning possède son sujet jusqu'à la damnation. Aurait-il conclu un pacte avec le diable? Le journal, cette antienne de l'art moderne, du collage, de Man Ray à Pablo Picasso en passant par Juan Gris ou Kurt Schwitters...élément classique de l'art moderne. Le support par excellence de l'opinion avant l'audiovisuel et le multimédia, le souvenir des colporteurs et de leurs almanachs, des gazettes, des images d'Épinal... Les images et les mots... 1 image égale 1000 mots et se lit plus vite. Le peintre anglais de naissance (Somerset, 1965) a commencé vers 10 ans avec un set de peinture à l'huile que son paternel blasé de son ancien hobby lui confia... Il devient un membre important de la scène de Bristol dès les années 90 par son blog Drawing a Day et sa participation au mouvement de contestation contre la spéculation à New-York. Depuis 1992, il expose en Grande-Bretagne et en Italie, en France, aux États-Unis depuis. En 1997, il fonde le courant neomodern dont le travail est exposé en 2006 à la biennale de Liverpool. Mais c'est surtout l'exposition à la Red Propeller Gallery (quel beau nom!) qu'il se fait connaître en 2007. Il explique qu'il utilise les accidents dans la peinture comme un architecte établit son plan en fonction du terrain, de l'orientation, de la situation...de la contrainte naît la liberté ! C'est même ce qu'il recherche pour étayer sa composition. Ces impondérables, les fruits du hasard, offrent une plume à son chapeau. S'il n'y en avait pas, ce serait d'une tristesse incroyable, cela confinerait à reproduire ad libidum le même schéma préconçu. Le jardin du diable compte plus d'une pierre mais ce n'est pas sur celle de la routine que le peintre trébuchera. Guy Denning quelque soit son inspiration est à l'art du portrait ce que le Maitre est à Marguerite : dirigit et irrigat est sa devise (diriger et irriguer) mais il préfère laisser libre cours à la nature. Peut-être est-ce une des raisons pour lesquelles ses portraits notamment de femmes sont aussi emplis d'humanitude. Du diable si je ne suis pas hanté par eux !"

Vernissage de Guy Denning "...Parce que nous étions des anges..."

[17:00-21:00] Vernissage de l'exposition du Vésin'ART "Transparences"
Location:
Le Vésinet
Le Vésinet
78110 Le Vésinet
France
Description:
Espace Maurice Utrillo
60 boulevard Carnot
Le Vésinet
entrée par la grille de la Mairie, bâtiment à droite

Vernissage de l'exposition organisée par l'association artistique le Vésin'ART

21 artistes de talent s'exposent à travers 45 œuvres. A découvrir jusqu'à dimanche 14 avril.


[18:00-21:00] Vernissage d'ADD FUEL "Deuxième Désintégration"
Location:
Galerie Itinerrance
24 bis, boulevard du Général Jean Simon
75013 Paris
M° Tram 3a Avenue de France, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 53 79 16 62
Mail : contact@itinerrance.fr
Internet Site : www.itinerrance.fr
Description:
Exposition personnelle à partir du 12 avril 2019
Ouvert du mardi au samedi de 12h à 19h // Entrée libre

ADD FUEL, de son vrai nom Diogo Machado (né en 1980), est un artiste plasticien et illustrateur portugais. Fasciné par les possibilités esthétiques des motifs , notamment ceux des mosaïques symétriques, il réinterprète le langage de la création artisanale des carreaux traditionnels , en particulier celui de la céramique portugaise émaillée. Mélangeant sans effort ces deux expressions visuelles à priori irréconciliables, sa pratique actuelle cherche à associer des éléments décoratifs traditionnels à des référents visuels contemporains dans de nouvelles formes qui révèlent une complexité impressionnante et une attention magistrale portée aux détails. Créant l'équilibre et l'harmonie à partir de répétitions symétriques, une accumulation de couches et de techniques d'illusion visuelle telles que le trompe-l'œil. Ses compositions à motifs multicouches produisent un rythme poétique qui joue avec la perception du spectateur et les multiples possibilités d'interprétation. Explorant un large éventail de techniques manuelles et numériques dans les domaines du dessin, de la peinture, de la céramique et de la sérigraphie, sa pratique exprime un dialogue sophistiqué entre l'ancien et le nouveau, entre le patrimoine et la modernité.

Vernissage d'ADD FUEL "Deuxième Désintégration"
1. ADD FUEL Overlayed 02 (2019) - 150 x 150 cm, aérosol et carton sur panneau de bois

Vernissage d'ADD FUEL "Deuxième Désintégration"
2. ADD FUEL Overlayed 03 (2019) - 150 x 150 cm, aérosol et carton sur panneau de bois

Vernissage d'ADD FUEL "Deuxième Désintégration"
3. ADD FUEL Rift PRS 02 (2019) - 52 x 63 cm, céramique, cadre de bois blanc

Vernissage d'ADD FUEL "Deuxième Désintégration"
4. ADD FUEL Rift PRS 09 (2019) - 52 x 63 cm, céramique, cadre de bois blanc

[18:00-21:00] Vernissage de Kim Jung Gi "Rêves de Corée"
Location:
Galerie Daniel Maghen
Société Arts Graphiques
36, rue du Louvre
75001 Paris
M° Louvre - Rivoli, Châtelet - Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 84 37 39
Mobile : +33 (0)6 07 30 31 66
Fax : +33 (0)1 42 22 77 86
Mail : info@danielmaghen.com
Internet Site : www.danielmaghen.com
Description:
La Galerie Daniel Maghen a le plaisir de présenter l'exposition "Rêves de Corée" consacrée à l'illustrateur sud-coréen mondialement connu JungGi Kim et aux artistes du studio Superani, du 13 avril au 4 mai 2019.

Pour cette seconde rétrospective européenne des œuvres de JungGi Kim organisée en collaboration avec les Editions Caurette et Superani, la galerie Daniel Maghen revient sur dix ans de création. L'exposition rassemble plus d'une centaine de pièces, fresques grand format réalisées lors de ses performances en Europe (concerts, festivals, salons...), dessins érotiques et planches originales de ses séries "Spy Games" (sc. J.D. Morvan, éd. Glénat), "McCurry, NY, 11 septembre 2001" (sc. JD Morvan, éd. Dupuis) et "Tiger the Long Tail" (éd. CNC révolution), et démontre l'incroyable diversité de la production de cet artiste à l'imagination sans bornes. Connu pour ses « drawing-shows », Kim Jung Gi réalise à main levée, avec une facilité déconcertante, de grandes fresques issues de sa mémoire, composées de saynètes pleines de vie, un savant mélange de folklore sud-coréen et de créatures animales et futuristes. Ses incroyables talents lui valent d'être l'invité de toutes les grandes conventions internationales de comics et la reconnaissance des artistes du monde entier, dont Takashi Murakami qui collectionne et expose ses œuvres dans sa galerie à Tokyo.

L'exposition "Rêves de Corée" met également à l'honneur les artistes du studio Superani, avec des œuvres de Armel Gaulme, Superani Q-Ha, Dong Ho Kim, Kemi Jang, Jisu Kim, Viktor Kalvachev, KwangSeong Kim, Karl Kopinski (Art of Karl Kopinski), WooJin Oh, Jaekwang Park, Pillot Frederic, Tony Sandoval, Uniquelab et de Hyunjin Kim, son fondateur et grand maître de l'aquarelle. Depuis sa création en 2001, le collectif rassemble les plus talentueux dessinateurs et illustrateurs du monde, à découvrir durant l'exposition. Seront également présentées deux sculptures uniques réalisées spécialement pour l'occasion par les ateliers DBFX et Karlab.

Vernissage de Kim Jung Gi "Rêves de Corée"

[18:00-21:00] Vernissage de Malakkai "Balance is Impossible"
Location:
GCA Gallery
2, place Farhat Hached
75013 Paris
M° Tram 3a Avenue de France, Bibliothèque François Mitterrand
France
Mobile : +33 (0)6 09 07 75 99
Mail : info@gcagallery.fr
Internet Site : www.gcagallery.fr
Description:
Exposition du 12 avril au 25 mai 2019

La GCA Gallery vous invite au vernissage de l'exposition personnelle de l'artiste espagnol Malakkai - Balance is Impossible

Vernissage de Malakkai "Balance is Impossible"

Vernissage de Malakkai "Balance is Impossible"

[18:00-21:00] Vernissage de Mira Dancy "Sawblade to the sun"
Location:
Galerie Hussenot
Eric Hussenot
5 bis, rue des Haudriettes
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 48 87 60 81
Fax : +33 (0)1 48 87 05 01
Mail : info@galeriehussenot.com
Internet Site : www.galeriehussenot.com
Description:
du 13 avril au 25 mai

Le titre de l'exposition traduit une déchirure de lumière dorée que nous pouvons percevoir dans nombreuses des peintures de l'artiste présentées à la Galerie Hussenot.

Mira Dancy est une artiste new-yorkaise à l'approche féministe. Ce sont ses peintures flamboyantes néo-expressionnistes qui l'ont fait remarquer des plus grandes collections américaines !

Grâce à l'utilisation de couleurs vives, Mira Dancy souhaite véhiculer l'image de femmes déterminées et conquérantes.

Vernissage de Mira Dancy "Sawblade to the sun"
© Photographed by Inez and Vinoodh, Vogue June 2016

[18:00-22:00] Vernissage de TKV "New woman"
Location:
Galerie Lithium
6, rue Saint-Blaise
75020 Paris
M° Porte de Bagnolet, Alexandre Dumas
France
Mobile : +33 (0)6 72 71 88 31
Mail : galerie.lithium@gmail.com
Description:
du 12 au 24 avril

La galerie Lithium est heureuse de vous faire découvrir une des grandes figures émergentes de la scène artistique européenne.
Incontournable artiste du mouvement street art en Serbie, les murs de Belgrade résonnent des œuvres de TKV. Depuis 2004, elle parcourt avec une belle énergie l'espace urbain en Europe. En 2018, en partenariat avec la galerie Lithium et l'institut français de Serbie, elle expose avec l'artiste français Polar Bear au musée d'art contemporain de Novi Sad.
De murs en murs, de Paris à Belgrade, l'artiste TKV explore magnifiquement l'intimité de la femme. De visages en visages, l'artiste s'interroge sur la beauté. Cette mystérieuse caresse du regard. Derrière une lumière espiègle TKV dévisage la femme d'aujourd'hui. Elle nous offre la clef de ses rêves. TKV peint inlassablement avec amour et fulgurance la belle sororité d'un monde sans frontières.

Cette exposition New woman a été réalisée grâce au soutien de l'institut français de Serbie et de sa directrice déléguée Anne Lorraine Vigouroux

Vernissage de TKV "New woman"

[18:00-23:00] Vernissage de l'exposition "SpaceScapeS"
Location:
Plateforme
73, rue des Haies
75020 Paris
M° Avron, Maraîchers, Buzenval
France
Phone : +33 (0)9 54 92 23 35
Mail : info@plateforme.tk
Internet Site : www.plateforme.tk
Description:
SPACESCAPES //
Commissariat / Pauline Lisowski & Fabienne Dargery //

Du 12 au 28 Avril 2019 //
Vernissage/ vendredi 12 Avril / 18h - 22h //

Mathieu Bonardet / Gabrielle Conilh de Beyssac & Jules Guissart / Ulrike Mohr / Nicole Wendel / Saskia Wendland //

Etudier le geste du dessin entraîne indubitablement vers l'intimité de l'artiste.
L'aborder par le biais de la performance nous rapproche de la dimension véritablement physique que certains plasticiens introduisent dans leur pratique. Le processus de création est révélé lors de cette performance. Avec ses mouvements et ses pauses, le corps de l'artiste traverse l'espace et marque le temps. Le corps libère une énergie extrêmement concentrée et sa présence mène à une perception d'un espace-temps artistique.

Dessiner consiste à laisser une trace sur une feuille de papier.
Par ces traces, le corps dessine un paysage abstrait témoin de ce moment. Le dessin restitue l'émotion, les sensations, une mesure sensible de l'espace parcouru.

Mathieu Bonardet,
utilise la surface du papier comme un territoire à explorer. Il expérimente des gestes répétés de tracés de lignes au graphite qui viennent saturer son support. Différentes intensités de valeurs de gris et de noir apparaissent alors avec la lumière. Il prend souvent comme point de repère l'échelle de son corps pour tendre vers la verticalité. Les dimensions de ses dessins proposent plusieurs confrontations au corps. Ses installations amènent des ouvertures, des percées de lumières qui redessinent l'espace.

Gabrielle Conilh de Beyssac et Jules Guissart,
développent des dispositifs de tracés à l'aide de volumes de couleur, mobiles dans l'espace. La répétition d'un geste, dans un engagement physique avec le lieu, leur permet de dessiner une forme. Celle-ci fait référence à la trace en géométrie qui correspond à la ligne de jonction entre deux volumes. Ces artistes soulignent et modifient alors la morphologie du lieu dans lequel ils interviennent. Au spectateur de réactiver la pièce ou de remonter le temps pour imaginer comment l'œuvre est née.

Ulrike Mohr,
utilise des processus de transformation matérielle influencés aussi bien par des recherches complexes, des connaissances scientifiques, que par des événements fortuits. Elle utilise des fragments de charbon de bois carbonisés qu'elle déploie pour dessiner l'espace. Ses œuvres conduisent à une attention particulière des détails et de la surface. Ainsi, elle développe des relations entre esthétique et science, présent et passé.

Nicole Wendel,
dessine un paysage abstrait en ressentant ce que lui dit son corps. Ses dessins de paysages sont marqués par de nouvelles lignes qui brouillent sa lisibilité et amènent vers l'abstraction. Ses tracés, fluides, révèlent un mouvement et peuvent être lus comme une notation, une traversée... Dans ses performances, elle mesure l'espace par des cheminements continus et ses traces témoignent de l'attention presque méditative qu'elle porte au lieu et au moment.

Saskia Wendland,
développe une démarche artistique centrée sur de simples séquences de mouvements et gestes. Au moyen de répétitions performatives, ses dessins, constitués de lignes, de points et de tirets, et se répétant jusqu'à ce qu'ils aient collecté suffisamment de densité et de consistance, forment un macrocosme dans lequel l'infini n'est pas dirigé vers l'extérieur, mais vers l'intérieur. Ils suggèrent un va-et-vient entre un paysage intérieur, une compréhension de son être et une sensation d'un espace insaisissable.

Le geste, le mouvement, se déploie dans l'espace d'exposition, telle une promenade. A l'issu de performances, les artistes créent une œuvre in-situ. De ses traces, déposées au fur et à mesure, naît la sensation de compréhension du corps, en arrêt et en mouvement. Le dessin aussi mesure du temps, et la matière sur le papier évoquent un paysage en transformation. D'autres œuvres aux murs font écho aux œuvres performées. L'architecture du lieu est alors mise en mouvement.

Pauline Lisowski & Fabienne Dargery


Avec le soutien du Goethe-Institut France

[18:00-21:00] Vernissage du festival DO DISTURB
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
Fort du succès des années précédentes, DO D!STURB, le festival des arts performatifs du Palais de Tokyo, revient pour sa 5ème édition, qui se déroulera les 12, 13 et 14 avril 2019.

Moment de défrichage dans des territoires non balisés de la création contemporaine, Do Disturb explore les pratiques performatives inattendues, au croisement des disciplines.
Le festival est une plateforme d'échanges avec un réseau national et international d'artistes et de lieux de création. Ainsi à la programmation du Palais de Tokyo viendront se joindre les propositions de Centrale FIES art work space (Dro, IT), Triangle France - Astérides (Marseille, FR), BAR project (Barcelone, ES), Gasworks (Londres, EN), le Centre Wallonie-Bruxelles (Paris, FR), le The Watermill Center (Water Mill, USA) et le Centre national de la danse - CN D (Pantin, FR).

Boiler Room sera également invité de jour comme de nuit à proposer une programmation vidéo, musicale et performative, au travers de sa nouvelle plateforme en ligne 4:3 dédiée aux vidéos et cultures alternatives.


AVEC
Jimmy Beauquesne
Mehdi Besnainou
Melanie Bonajo
Claude Cattelain
Mercedes Dassy
Matty Davis & Ben Gould
Dewey Dell
Ophélie Demurger
Lacey Dorn
Hoël Duret
Caz Egelie
Arthur Eskenazi
Ingri Fiksdal
Gery Georgieva
Miles Greenberg
Kristin Helgebostad
I FIGLI DI MARLA
Jacopo Jenna
Nile Koetting
La Horde
Reza Mirabi
Catarina Miranda
Michael Portnoy
Delphine Roche
Sara Sadik
Victoria Sin & Mali Larrington-Nelson
Yoan Sorin
Harley Swedler
Koichiro Tamura


Commissaire générale : Vittoria Matarrese


Vendredi 12 avril
18h - minuit : Festival DO DISTURB

Samedi 13 avril
18h - minuit : Festival DO DISTURB
À partir de 23h : Nuit DO DISTURB au YOYO - Palais de Tokyo

Dimanche 14 avril
14h - 18h : Festival DO DISTURB

[18:30-22:00] Vernissage de l'exposition "Inside Polaroid"
Location:
Yellow Cube Gallery
Art gallery, book store
78, rue du Dessous des Berges
75013 Paris
M° Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)9 53 17 83 61
Mobile : +33 (0)7 78 80 17 28
Mail : yellowcubegallery@gmail.com
Description:
La Yellow Cube Gallery participera cette année, au mois d'avril, à la 7ème édition du mois de la photographie instantanée : Expolaroid. Yellow Cube Gallery est heureuse de présenter, à cette occassion, l'exposition "INSIDE POLAROID".

"INSIDE POLAROID" est un savant mélange entre jeunes artistes et artistes déjà bien ancrés dans le monde du Polaroïd. L'exposition regroupera 7 artistes au total : Raul Rodrigo Diaz, Valérie Evrard, Jing Wang, Patrick Cockpit, Philippe Galanopoulos (et son projet avec Pierre Zanzucchi), Benoit Pernuit et Emilie Ahbahbravo.

Cette exposition, c'est l'histoire de plusieurs artistes qui souhaitent vous montrer leurs "Inside". La Yellow Cube Gallery propose aux spectateurs, à travers une exposition collective, d'avoir un regard extérieur sur tous ces différents "Inside".

Le but est de mettre en exergue le caractère intimiste de la photographie instantannée, et de découvrir quelles peuvent être les interprétations possibles de ce médium, que ce soit par la représentation des corps, des objets ou du paysage.

Le Polaroid ne se limite pas seulement à une vision personnelle de ce qui est représenté mais également à une multitude de processus de révélation, qui donne leur identité propre à chaque photographie. Selon Philippe Galanopoulos, la photographie instantanée est: "Une fenêtre à la frontière des deux mondes : intérieur, extérieur".

Le vernissage aura lieu le vendredi 12 avril de 18h30 à 22h00 et l'exposition sera accessible jusqu'au 18 mai 2019 inclus.

Vernissage de l'exposition "Inside Polaroid"



[19:00-21:00] Vernissage de Caroline Dolisi Lefebvre
Location:
La Rue
38, rue François Coppée
94520 Mandres-les-Roses
M° RER A Boissy-Saint-Léger, puis le bus 23 jusqu’à Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 43 86 94 62
Mail : contact@laruelesarts.com
Internet Site : www.laruelesarts.com
Description:
19h Vernissage de Caroline Dolisi Lefebvre
21h concert Kind of Blues feat Caroline Dolisi Lefebvre

Vernissage de Caroline Dolisi Lefebvre

[19:00-21:00] Vernissage de Ghislaine Forest
Location:
Pontoise
Pontoise
95300 Pontoise
M° RER C Pontoise
France
Internet Site : www.ville-pontoise.fr
Description:
Isandra La Boutique
15 Rue de l'Hôtel de Ville
95300 Pontoise

Ghislaine Forest à l'honneur chez ISANDRA du 12 au 22 avril.
Ces oeuvres vont envahir la boutique et la vitrine sera uniquement dédiés à ces nouveautés !
VERNISSAGE vendredi 12 avril à partir de 19h.
Rencontre avec l'artiste en musique samedi 13 avril...

Vernissage de Ghislaine Forest

[19:00-21:00] Vernissage de Mirko Pavasovic et Franck Petit "un voyage onirique"
Location:
Château de l'Etang
Maison des Arts et du Patrimoine - Bagnolet
198, avenue Gambetta
93170 Bagnolet
M° Gallieni puis bus 76, Mairie des Lilas
France
Phone : +33 (0)1 49 93 60 17
Mail : chateau@ville-bagnolet.fr
Description:
Mirko Pavasovic, peintures
Franck Petit, sculptures

du 12 avril au 14 mai 2019

Vernissage de Mirko Pavasovic et Franck Petit "un voyage onirique"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition-événement "Imaginarium"
Location:
MJC - Théâtre de Colombes
96/98, rue Saint-Denis
92700 Colombes
M° Gare SNCF Colombes
France
Phone : +33 (0)1 56 83 81 81
Fax : +33 (0)1 42 42 20 20
Internet Site : www.mjctheatre.com
Description:
L'Avant Seine / Théâtre de Colombes
Parvis des Droits de l'Homme
88 rue Saint-Denis

Du 13 avril 2019 au 11 mai 2019

Une ville rassurante mais fantasmagorique où tout prend vie. À l'affût des surprises qui soudainement surgissent, le plaisir de laisser son imagination partir très très très loin.

Matej Forman, co-créateur avec son frère Petr d'un étonnant voyage dans le Far West avec le spectacle Deadtown, convie plusieurs artistes tchèques à l'imaginaire débordant. Oserez-vous entrer dans leur univers ?

Sautez pieds joints dans un monde extraordinaire fait de décors et d'objets en bois. On joue avec le minuscule comme le gigantesque. Et Ô joie... On peut ouvrir, palper, tirer, fermer, courir, se rouler par terre, se reposer et... continuer ! Une exposition foraine encore jamais vue en France à découvrir en famille.

[19:30-21:00] Remise du Prix Hungarica 2018
Location:
Institut Hongrois de Paris
92, rue Bonaparte
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Rennes, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 06 44
Fax : +33 (0)1 43 26 89 92
Mail : info@instituthongrois.fr
Internet Site : www.instituthongrois.fr
Description:
Le 15e Prix Hungarica, crée en 2004 par l'Association des Amis de l'Institut hongrois, sera remis au lauréat préalablement sélectionné par le jury. Le ou la lauréate sera invité à commenter sa recherche.
Le Prix 2018, d'un montant de 4000 euros (et/ou 2000 euros pour l'accessit), bénéficie du soutien généreux de Mazars Hongrie.

Réservation obligatoire : reservation@instituthongrois.fr | +33 1 43 26 06 44

Remise du Prix Hungarica 2018




[20:00-23:00] Concert de Bob Dylan
Location:
Le Grand Rex
1, boulevard Poissonnière
75002 Paris
M° Bonne Nouvelle
France
Phone : +33 (0)8 92 68 05 96
Internet Site : www.legrandrex.com
Description:
L'incontournable Bob Dylan annonce son retour à Paris avec trois concerts exclusifs programmés les jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 avril 2019 au Grand Rex.

Après ses concerts au Zénith de La Villette puisque à La Seine Musicale de Boulogne-Billancourt en 2017, le légendaire Bob Dylan annonce son retour en France.

Prenez note, le mythique artiste folk et Prix Nobel de Littérature prévoit de squatter cette fois-ci la scène du Grand Rex de Paris à trois reprises : les jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 avril 2019. Les plus fans d'entre vous le savent sûrement, mais ce ne sera pas la première fois que Bob Dylan investit le Grand Rex puisqu'il avait déjà envahi cette mythique salle parisienne en 1990 et plus récemment en 2013.

Ces nouvelles dates parisiennes de Bob Dylan s'inscrivent dans le cadre de son "Never Ending Tour", entamé il y a trente ans. Une tournée qui fera également escale à Dusseldorf et Berlin en Allemagne mais aussi à Prague en République Tchèque, à Helsinki en Finlande, à Stockholm en Suède, à Oslo en Norvège, à Londres outre manche ou encore à Kilkenny en Irlande.

On rappelle que le dernier album de Bob Dylan, intitulé "More Blood, More Tracks", est paru le 2 novembre 2018. Ce disque se compose de versions inédites et épurées des titres de son chef-d'oeuvre "Blood on Tracks", sorti en 1975.

Pour (re)découvrir Bob Dylan en live, direction donc le Grand Rex de Paris les 11, 12 ou 13 avril 2019 et ne manquez pas la mise en vente ce mercredi 19 décembre 2018 à 10h.

[20:00-23:55] Soirée d'inauguration de l'Alabama Bar
Location:
Alabama Bar
Mikkey Dee and friends
32, rue Albert Thomas
75010 Paris
France
Description:
L'ex-Motörhead et actuel batteur de Scorpions installe son "Alabama" au cœur de la capitale !

Motörhead s'installe à Paris. Du moins son batteur Mikkey Dee, actuellement cogneur de fûts pour Scorpions. L'ex acolyte de Lemmy Kilmister a décidé d'ouvrir le Alabama Bar dans le 10éme arrondissement au 32 rue Albert Thomas, Paris 10. Ouverture du mardi au samedi, de 17h à 2h. L'inauguration se fera le 12 avril prochain.

Mikkey déclare d'ailleurs : "Alabama est un petit bar imprégné de l'esprit rock : une bonne sélection de bière et de whisky, de la bonne musique, il y a même un jukebox pour écouter vos morceaux préférés en vinyle."

En présence de Mikkey Dee !

Plus de 500 fans s'étaient donné rendez-vous dans ce bar de 45 m2, lors de la soirée d'inauguration en la présence de Mikkey. Le célèbre batteur Nicko McBrain du groupe Iron Maiden a lui aussi répondu présent.

Soirée d'inauguration de l'Alabama
Soirée d'inauguration de l'Alabama

18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés