Thursday, April 25, 2019
Public Access


Category:
Category: All

25
April 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5

  Fête nationale d'Italie
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Libération d'Italie par les Alliés et les partisans et fin du régime fasciste en 1945

08:00  
09:00 [09:00-11:00] Vernissage presse de l'exposition "Tentatives de bonheur"
Location:
MAIF Social Club
37, rue de Turenne
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 92 50 90
Mail : maifsocialclub-paris@maif.fr
Internet Site : www.maifsocialclub.fr
Description:
Du 26 avril au 26 juillet 2019

Detoxitude
DETOXITUDE : Bien-être, une affaire d'attitude

Intervenants Scenocosme, Camille Bondon, Xooang Choi, Slimane Raïs, Liliana Porter, Leandro Erlich, Laurent Pernot, Laurent Lacotte, Jean Katambayi, Benjamin Isidore Juveneton, Constance Guisset, Samuel St-Aubin

Tentatives de bonheur est une exposition pluridisciplinaire conçue par AnneSophie Berard (Anne-Sophie Bérard) qui réunit des artistes internationaux autour de la quête du bonheur. Venez parcourir avec nous ces tentatives individuelles ou collectives.

"Tout le monde veut vivre au sommet de la montagne, sans soupçonner que le vrai bonheur est dans la manière de gravir la pente." Gabriel Garcia Marquez

L'exposition, organisée en trois sections, s'apparente à un cheminement intime et réflexif. Au commencement, le Rêve : faire de ses désirs la seule chose qui compte, se protéger du réel et décider de ce qui existe ou non. Avec, entre autres, sa lune capturée (Captivité) et ses soleils promis (Tout ira bien). L'artiste français Laurent Pernot ouvre le bal en essayant de vaincre le temps. Comme un écho, l'artiste Coréen Xooang Choi présente Dreamers Forest, une sculpture hyperréaliste représentant deux amants concentrés à préserver leurs rêves. Enfin, l'œuvre Cloud - Souris de l'artiste argentin Leandro Erlich créée, en nid, pour vivre l'expérience du merveilleux.

Ensuite, l'Acceptation : admettre l'imperfection. L'œuvre Tablespoons de l'artiste canadien Samuel St-Aubin évoque le soin que l'on porte aux choses fragiles. Les cinq œuvres présentées de l'artiste argentine Liliana Porter distillent des histoires conviant la lucidité et la raison à la table du Bonheur. Enfin, l'artiste franco-algérien Slimane Raïs clôture cette section avec son œuvre Le jardin des délices en invitant à l'aveu de nos fautes inoubliables...

Reste à Trouver : transcendant les limites individuelles, le bonheur prend ici une forme collective. L'artiste française Camille Bondon met en lumière ses propres plaisirs via une collecte organisée sur plusieurs jours pas SMS. Avec leurs Rencontres imaginaires, le couple d'artistes français Scenocosme utilise les nouvelles technologies pour interroger les possibles relations virtuelles et humaines. L'artiste français Laurent Lacotte nous incite à la mobilisation pour retrouver l'espérance grâce à son œuvre Perdue : Espérance affichée dans tout le quartier du Marais. Enfin, les machines fictives Yllux et Simultium de l'artiste congolais Jean Katambayi sont un appel à générer collectivement des solutions nouvelles et durables à nos problèmes sociétaux.

A découvrir au sein du MAIF Social Club, un ensemble de 5 phrases : Presque créées spécialement pour le lieu par l'artiste Benjamin Isidore Juveneton.

La scénographie de l'exposition a été imaginée par Constance Guisset comme une déambulation onirique : vous serez invités à errer d'une œuvre à l'autre et serrez immergés dans un univers coloré, à l'image d'un décor de cinéma. Vous deviendrez acteurs de votre bonheur !

Nouveau !
Découvrez notre chatbot Gaby qui répondra à toutes vos questions sur le lieu via Messenger et vous proposera une médiation ludique de l'exposition. Vous pourrez participer à notre quizz pour savoir « Quel heureux vous êtes ? » afin d'en découvrir plus sur l'exposition en vous amusant !

Vernissage de l'exposition "Tentatives de bonheur"
© Xooang Choi, Forest Dreamers

10:00
11:00 [11:00-17:00] Preview de la foire Art Brussels 2019
Location:
Bruxelles
Bruxelles
21000 Bruxelles
M° Gare de Bruxelles
Belgique
Internet Site : www.bruxelles.be
Description:
Tour & Taxis
Avenue du Port 86c
1000 Bruxelles, Belgique

25 - 28 avril 2019

PREVIEW
Jeudi 25 avril de 11h à 17h

VERNISSAGE
Jeudi 25 avril de 17h à 22h

OUVERTURE PUBLIQUE
Vendredi 26 avril de 11h à 19h
Samedi 27 avril de 11h à 19h
Dimanche 28 avril de 11h à 19h

www.artbrussels.com

Preview de la foire Art Brussels 2019






[16:00-20:00] Vernissage de Sophie Kitching
Location:
Galerie Isabelle Gounod
13, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 48 04 04 80
Fax : +33 (0)1 48 04 04 80
Mail : info@galerie-gounod.fr
Internet Site : www.galerie-gounod.com
Description:
Exposition du 25 avril au 25 mai 2019
Vernissage le 25 avril de 16h à 20h

Octobre 1852. Dans son journal, l'écrivain et philosophe Henri Frédéric Amiel consigne le souvenir d'une promenade au jardin avant de conclure : « Un paysage quelconque est un état de l'âme ». Anticipant les préceptes d'une phénoménologie de la perception, telle que définie notamment par Maurice Merleau-Ponty près d'un siècle plus tard, Amiel distingue ici le paysage comme un espace subjectif, au creux duquel résonne le double retentissement de l'affectivité du sujet sur le monde et du monde sur le sujet. A la différence du lieu qui préexiste au promeneur et survit après lui, le paysage paraît tout entier dépendant de son passage. Image vivante et habitée par lui, il éclot et se fane au bord des yeux qui le contemplent, au seuil des mots qui le ressuscitent. Il n'est autre chose que le monde vécu et décrit par le sujet, un objet du désir et du souvenir.

Le travail de Sophie Kitching partage ce même attachement à retranscrire l'expérience affective du quotidien, avec laquelle elle ne cesse de renouer à travers ses installations, peintures, vidéos et sculptures. Sa méthode, fondée sur l'observation analytique de son environnement, lui permet d'en décomposer chaque élément et chaque mouvement pour n'en garder in fine que les formes les plus essentielles : le miroitement de l'onde et le crépitement des frondaisons, la lame d'un reflet ou la fraîcheur d'une ombre. Puis cette question, nichée au cœur de sa pratique : comment répéter le paysage ? Par où y entrer de nouveau ?

Conçus comme des dispositifs actifs, ses peintures sur polycarbonate et miroir sans tain répondent à ces interrogations en dépassant le simple enjeu de la description du paysage pour en réactiver les vibrations de la lumière et recouvrer les possibilités d'une expérience subjective pure, à la lisière de l'abstraction. Ces objets ambigus, entre peinture et architecture, parviennent à dégager une ouverture dans l'espace et le temps, comme autant de respirations.

Pour sa première exposition à la Galerie Isabelle Gounod, Sophie Kitching met en relation ce travail pictural avec un projet inédit d'installation et de photographie, inspiré des devantures de «Deli», ces épiceries de New York dont les vitrines de fortune en toile vinyle et aluminium présentent aux passants leurs alignements de fleurs, de jour comme de nuit. L'artiste s'emploie ici à en retranscrire les effets vibratiles et les couleurs, avec cette même attention portée aux détails du quotidien que l'on retrouve plus loin dans sa vidéo « Parades », dont le montage par superposition semble rejouer la mécanique du souvenir.

Observer, répéter, recouvrir. Par ses gestes l'artiste redonne aux objets les plus simples, aux instants anodins, une charge poétique nouvelle : la promesse d'un ré-enchantement énoncée par la porte entr'ouverte de l'imagination. Entrez, vous qui passez.

Thibault Bissirier, avril 2019

Vernissage de Sophie Kitching
Sophie Kitching, Untitled (Veranda), 2016-2019, techniques mixtes sur polycarbonate, 120 x 120 cm

Vernissage de Sophie Kitching
Sophie Kitching, Untitled (Mirroring), 2019
Techniques pixtes sur polycarbonate, miroir sans tain - 82 x 61 cm
© Sophie Kitching & Galerie Isabelle Gounod, Paris







[17:00-21:00] Vernissage d'Aurélie William Levaux
Location:
Arts Factory / Bastille
27, rue de Charonne
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Bastille
France
Mobile : +33(0)6 22 85 35 86
Mail : artsfactory@free.fr
Internet Site : www.artsfactory.net
Description:
vernissage le jeudi 25 avril de 17h à 21h
exposition du 26 avril au 25 mai 2019

Quelques mois après l'exposition "Notoriété Discrète" programmée à la galerie Arts Factory en 2015, Aurélie William Levaux publiait chez Atrabile, "Sisyphe, les joies du couple", où elle disséquait avec la plus grande justesse les affres et les tourments d'une relation amoureuse terriblement toxique. Avec "La Vie intelligente" - son nouveau livre pour le même éditeur - les choses semblent s'être bien apaisées, même si la vie, bien qu'intelligente donc, reste toujours aussi compliquée.
C'est avec énormément d'humour que l'autrice nous parle de ce nouveau départ, grâce à une plume volatile, emportée et aérienne, qui passe de digression en digression (la révolution, les pizzas à un euro, la place de l'artiste, Les Grosses Têtes ... ) pour mieux décrire un quotidien cocasse où l'autobiographie n'est jamais loin.

Au delà du texte, "La femme", "la fille", "Néandertal", principaux personnages de cette histoire prennent véritablement corps avec les dessins sur tissu, à la fois bruts et fragiles, véritable marque de fabrique de l'artiste. Certes, les couleurs sont plus vives que sur des travaux précédents, évoquant une certaine forme d'insouciance et de légèreté, elles n'en dissimulent pas moins une violence sociale en prise avec l'actualité récente.

la vie intelligente - aurélie william levaux
152 pages couleur / noir & blanc - 15 x 22.5 cm
couverture souple
éditions atrabile - 19.50 €

Vernissage d'Aurélie William Levaux

[17:00-21:00] Vernissage d'Aurélie de Heinzelin "Nocturnes"
Location:
Galerie Bernard Jordan
77, rue Charlot
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Temple, République
France
Phone : +33 (0)1 42 77 19 61
Mail : galerie.bernard.jordan@wanadoo.fr
Internet Site : www.galeriebernardjordan.com
Description:
26 AVRIL - 11 MAI 2019
Vernissage jeudi 25 avril à partir de 17 heures

http://aureliedeheinzelin.ultra-book.com

Vernissage d'Aurélie de Heinzelin "Nocturnes"
Annonciation, 2017, technique mixte sur toile, 180 x 180 cm

[17:00-19:00] Vernissage de Basma Alsharif "24/7"
Location:
Galerie Imane Farès
41, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 46 33 13 13
Mail : contact@imanefares.com
Internet Site : www.imanefares.com
Description:
25 avril - 20 juillet 2019

Un néon affichant 24/7 clignote sans cesse sur la vitrine de la galerie. Rappelant la fameuse maxime de Benjamin Franklin (« le temps, c'est de l'argent ») qui exemplifie désormais l'esprit du capitalisme, cette enseigne signale un espace commercial ouvert en permanence, accessible à tout moment. Tel est le seuil qui accueille le visiteur dans la deuxième exposition personnelle de Basma Alsharif à la Galerie Imane Farès. Alors que les projets antérieurs de l'artiste abordaient la sémiotique de la représentation, 24/7 révèle subtilement comment ces représentations peuvent transformer de manière insidieuse l'oeil, l'esprit et le corps en entités soumises.

Vernissage de Basma Alsharif "24/7"
Basma Alsharif, 24/7, 2019

[17:00-21:00] Vernissage de Gulheran King "Portraits de Dames"
Location:
La Petite Galerie
35-37, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 40 51 85 54
Mobile : +33 (0)6 70 04 88 28
Fax : +33 (0)1 43 26 95 66
Mail : jakline.qustunel@gmail.com
Description:
du 21 au 30 avril

gulheran@gmail.com

[17:00-21:00] Vernissage de Helge Reumann
Location:
Arts Factory / Bastille
27, rue de Charonne
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Bastille
France
Mobile : +33(0)6 22 85 35 86
Mail : artsfactory@free.fr
Internet Site : www.artsfactory.net
Description:
vernissage le jeudi 25 avril de 17h à 21h
dédicace le samedi 27 avril de 17h à 21h
exposition du 26 avril au 25 mai 2019

Arts Factory programme du 25 avril au 25 mai 2019 la première exposition d'envergure en galerie de l'artiste genevois Helge Reumann. A la fois plasticien, illustrateur et auteur de bande dessinée, la production de ce génial touche-à-tout aura longtemps été associée au collectif Elvis Studio, co-fondé avec Xavier Robel en 1996. Parmi leurs nombreux faits d'armes, l'impressionnant leporello "Elvis Road" - un dessin panoramique de plus de 7 mètres de long, d'abord édité par Pipifax en 2002, puis Buenaventura Press en 2007 - reste à ce jour un véritable tour de force dans l'histoire de la scène graphique contemporaine avec ses 8433 personnages recensés !

S'appuyant sur les oeuvres réalisées par Helge Reumann pour ses deux derniers ouvrages "Black Medicine Book" et "SUV" - respectivement publiés chez Atrabile en 2017 et 2019 - l'exposition propose une fascinante immersion dans un environnement particulièrement hostile.
Très différents sur la forme, "Black Medicine Book" est une monographie documentant peintures, dessins et installations, "SUV" une bande dessinée entièrement muette, ils forment néanmoins un diptyque dépeignant un monde sous tension, où les scènes de guérilla urbaine se déploient peu à peu au sein d'une nature aride que l'homme tente péniblement de dompter pour mieux l'uniformiser.

Si l'absurdité des situations vient distiller une certaine forme d'humour, il y a toutefois peu d'espoir dans les images de Reumann, les tribus de fanatiques anonymes qui traversent ces paysages aussi colorés que désolés semblent nous souffler que si l'enfer existe, il est clairement peuplé de démons à visage humain.

"Helge Reumann pense graphiquement la violence, sans doute par fascination, sans doute pour contrer la paranoïa aiguë qui sévit de nos jours, érigeant en système les mesures de sécurité et la censure pour tenter de minimiser les risques."
Karine Tissot, directrice du CACY
Centre d'Art Contemporain d'Yverdon, Suisse

/

SUV - helge reumann
120 pages en noir & blanc - 22.5x31 cm
couverture cartonnée
éditions atrabile - 25 €

BLACK MEDICINE BOOK - helge reumann
264 pages couleur / noir & blanc - 24x29 cm
couverture cartonnée
éditions atrabile - 39 €

Vernissage de Helge Reumann

[17:00-22:00] Vernissage de la foire Art Brussels 2019
Location:
Bruxelles
Bruxelles
21000 Bruxelles
M° Gare de Bruxelles
Belgique
Internet Site : www.bruxelles.be
Description:
Tour & Taxis
Avenue du Port 86c
1000 Bruxelles, Belgique

25 - 28 avril 2019

PREVIEW
Jeudi 25 avril de 11h à 17h

VERNISSAGE
Jeudi 25 avril de 17h à 22h

OUVERTURE PUBLIQUE
Vendredi 26 avril de 11h à 19h
Samedi 27 avril de 11h à 19h
Dimanche 28 avril de 11h à 19h

www.artbrussels.com

Vernissage de la foire Art Brussels 2019








[18:00-21:00] Finissage de Catherine Gillet "Un bout de lumière"
Location:
Galerie l'Echiquier
16, rue de l'Echiquier
75010 Paris
M° Bonne Nouvelle, Château d'Eau
France
Mail : information@galerie-echiquier.com
Internet Site : www.galerie-echiquier.com
Description:
Burins et dessins

Exposition du 14 mars au 25 avril 2019

Vernissage de Catherine Gillet "Un bout de lumière"
Retour sur terre - Burin, 31 x 25 cm,, 2017

L'univers de Catherine Gillet est tantôt marin, terrestre ou céleste. À moins qu'il ne soit que derme ou flux, ou tout simplement transfert de la pensée sur le papier. L'artiste encre la matrice - confidente depuis de nombreuses années - puis l'étale aidée de la paume, de l'avant-bras, première investigation corporelle. Le tracé vibre mais ne dessine en rien l'œuvre, il la suggère. Le burin amorce la traversée du langage sur la page blanche. L'outil creuse laborieusement la terre, fertile au bout d'un ou plusieurs mois. Pas de retour, c'est gravé, digéré ou raté. D'ailleurs, le regardeur n'est pas là pour être choyé, il doit juste être lui aussi à la hauteur, prendre le temps, se laisser déranger, se voir récompenser par des paysages, des éléments ou même le souvenir d'absents, que l'on croit imprimés dans notre mémoire mais qu'il faut sans cesse retrouver. C'est souvent mousseux, venteux et déchaîné, mais précis, et toujours contrebalancé par des traits faussement accidentels. En dessin, c'est une autre sensibilité ; on ne lutte plus contre l'envie de caresser le papier pour suivre les petites rigoles, on se laisse happer. Je songe alors à Hugo : « La matière n'est pas et l'âme seule existe ».

Lise Fauchereau, 25 février 2019

Vernissage de Catherine Gillet "Un bout de lumière"
Sans titre D004 - Graphite, pierre noire, crayons de couleurs, 2019

Vernissage de Catherine Gillet "Un bout de lumière"
Sans titre D001 - Graphite, pierre noire, crayons de couleurs, 2019

[18:00-22:00] PAD MONACO 2019
Location:
Principauté de Monaco
Monte Carlo
Monaco
98000 Monaco
M° Gare SNCF Gare de Monaco - Monte-Carlo
Monaco
Description:
VERNISSAGE | OPENING | 开幕酒会
Jeudi 25 avril: 18h-22h
Thursday 25th April: 6pm-10pm

OUVERTURE AU PUBLIC | PUBLIC OPENING | 公共开放日
du Vendredi 26 au Dimanche 28 avril: 12h-20h

[18:00-20:00] Rencontre avec Enki Bilal
Location:
Librairie Comme un Roman
39, rue de Bretagne
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, Temple
France
Phone : +33 (0)1 42 77 56 20
Mail : commandes@comme-un-roman.com
Internet Site : www.comme-un-roman.com
Description:
à l'occasion de la parution quelques jours plus tôt aux éditions Casterman du tome 2 de sa magnifique série "Bug"

Rencontre avec Enki Bilal

[18:00-21:00] Vernissage : François Legrand, Amandine & André Jude "Une histoire de famille"
Location:
Galerie Schwab Beaubourg
35, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 71 12 16
Mail : edouard.schwab@hotmail.fr
Internet Site : www.galerieschwabbeaubourg.com
Description:
Exposition du 24 avril au 18 mai 2019
Vernissage jeudi 25 avril, à partir de 18 heures

La Galerie Schwab Beaubourg est très heureuse de présenter cette exposition rassemblant des oeuvres de François Legrand, de sa fille Amandine Jude et de son gendre André Jude, trois artistes figuratifs élèves du grand maître qu'était Philippe Lejeune dans son école d'Etampes.

Né en 1951, peintre officiel de l'Armée de Terre et de la Marine, vice-président de la fondation Taylor, François Legrand est un magnifique peintre figuratif, célèbre notamment pour ses portraits. Lyda Harambourg ou Marc Fumaroli ont loué son oeuvre. Dans un style voisin, Amandine et André Jude peignent de très beaux paysages, scènes d'intérieur et portraits à la facture classique, où la lumière est reine. Une famille de peintres hors du commun, réunis pour la première fois dans cette exposition.

Vernissage de François Legrand / Amandine et André Jude "Une histoire de famille"
François Legrand, Olga, 80 x 60 cm, huile sur toile

Vernissage de François Legrand / Amandine et André Jude "Une histoire de famille"
Amandine Jude, Salon rouge, 81 x 66 cm, huile sur panneau

Vernissage de François Legrand / Amandine et André Jude "Une histoire de famille"
André Jude, Lumière d'automne, 36 x 50 cm, huile sur panneau

[18:00-21:00] Vernissage de Capucine Balay & Claire Berree "Brut"
Location:
La Galerie du C.R.O.U.S. de Paris
11, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 54 10 99
Fax : +33 (0)1 43 54 10 99
Mail : galerie@crous-paris.fr
Internet Site : www.crous-paris.fr/article.asp?idcat=AABD
Description:
EXPOSITION // du 24 avril au 4 mai 2019
VERNISSAGE // jeudi 25 avril de 18h à 21h

L'exposition dévoile des travaux architecturaux menés au cours de différents sujets d'étude.

Penser l'architecture à travers les mécanismes présents dans la nature, imaginer l'habitat et le lieu spirituel en s'inspirant des grands principes architecturaux japonais, réhabiliter des lieux laissés à l'abandon et concevoir une architecture qui évoluera avec la dégradation de son site sont les thèmes principalement abordés.

L'ensemble des réalisations découlent d'un intérêt porté sur le rapport au temps, sur le dialogue avec l'histoire et sur la mise en place de cadrages et de contrastes entre ombre et lumière, offrant presque une mise en scène de l'architecture et de son environnement.

Le film noir, la science fiction du début du XXème siècle, l'architecture brutaliste des années 70 et les villes futuristes contemporaines inspirent l'ensemble de nos ouvrages. Les réalisations vous plongent ainsi dans un univers à la fois sombre et poétique, où l'atmosphère parfois apocalyptique révèle la profondeur d'un paysage.

Une grande partie de la rétrospective illustre un travail sur l'érosion des falaises en Pays de Caux. L'enjeu du projet était de non pas lutter contre le recul de la falaise, mais d'en laisser une trace.

L'inspiration provient des bunkers présents le long de la côte, en résistant à travers les années malgré l'érosion, ils sont devenus des marqueurs du retrait.

A l'image de ces monolithes, le projet de base de recherche s'encre dans une crique de la falaise et s'enveloppe de béton pour la reformer et prendre son empreinte, tel un processus de fossilisation.

Puis au fil des années, la dégradation de la roche laisse apparaître le projet, qui devient alors le repère visuel et temporel du recul de la falaise.

A travers une série de pièces graphiques et de maquettes aux échelles variées, l'exposition vous révèle ainsi un univers architectural théorique basé sur des intentions fortes et une identité visuelle prononcée.

Vernissage de Capucine Balay & Claire Berree "Brut"

[18:00-21:00] Vernissage de Charlotte Cantin "Sous (le) vide"
Location:
sometimeStudio
hub créatif: conseille, conçoit, produit, édite, diffuse, expose
26, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)9 51 07 13 74
Mail : contact@sometimestudio.org
Internet Site : www.sometimestudio.org
Description:
du 26 Avril au 10 Mai 2019

SometimeStudio et Lizières ont le plaisir de vous inviter au vernissage de l'exposition Sous (le) vide de l'artiste Charlotte Cantin.

Jeudi 25 Avril 2019
À partir de 18h


Sous (le) vide est le prolongement de la résidence de recherche et de création Lizières réalisée en 2018 par l'artiste Charlotte Cantin.

«Diplômée des Beaux-arts d'Angers en 2017, Charlotte Cantin vit et travaille à Paris. C'est à travers une multitude de formes telles que la sculpture, la vidéo, le dessin, que l'artiste s'intéresse aux temporalités enserrées dans leurs propres cycles. Les paysages endogènes qu'elle produit lui permettent d'interroger la mémoire collective, le traumatisme du manque et l'énergie de la survivance.

Les œuvres réunies pour cette exposition abordent l'existence de relations complexes intrinsèques à l'image ; entre le visible et la parole, le dit et le non-dit. Dans l'espace de SometimeStudio, le vide devient matière, tout pourrait y subsister. Existe-t-il quelque chose d'infiniment spacieux dans cet interstice, des apparences illimitées, un univers entier ?

En canalisant des énergies bien plus massives qu'elle, l'artiste reconsidère le contrôle de son geste sur l'existence matérielle et le caractère in fine de l'œuvre. Frénésie de remplissage, apprivoisement du vide. D'un corps contraint et contrôlé, elle transite vers un champ infini d'action et d'émancipation des forces physiques, émotionnelles, méditatives et transcendantes. Broyer du noir et combler le vide. »

Des séances de projection de fragments vidéographiques auront lieu dans le Studio : samedi 27 avril de 20h à 21h, samedi 4 mai de 20h à 21h et vendredi 10 mai de 20h à 21h à l'occasion du finissage de l'exposition.

Vernissage de Charlotte Cantin "Sous (le) vide"

[18:00-21:00] Vernissage de Côme Calmettes "Entre deux états"
Location:
Saint-Denis
Saint-Denis
93200 Saint-Denis
M° RER D Saint-Denis, Saint-Denis - Université, Basilique de Saint-Denis
France
Description:
Au Landy Sauvage
166 rue du Landy
93210 Saint-Denis
http://paris.intersquat.org/les-lieux/au-landy-sauvage/

A la suite d'une résidence réalisée au Landy Sauvage, l'artiste Côme Calmettes présente sa première exposition personnelle. Traversant les différents espaces qui composent ce lieu, Côme Calmettes réalise un parcours d'interventions, de réfections qui propose une lecture décalée des lieux en transition. Entre visible et invisible, ces gestes picturaux s'agrègent avec leur hôte pour en révéler ses creux, ses altérations, ses déviations. L'espace de la transition est mis en avant comme temps du vide, moment ou les différents processus de construction et de déconstruction se superposent comme la réécriture sans fin d'un palimpseste urbain.

Manœuvrant entre les postures de l'artiste et de l'artisan, Côme, traversé par l'esthétique du changement des villes et des chantiers, utilise l'espace comme support de production et de monstration.

Immiscées dans leur contexte, ces œuvres révèlent au travers une poétique de l'effacement, les différentes strates de ce lieu, toujours en cours d'expansion.

Vernissage de Côme Calmettes "Entre deux états"

[18:00-21:00] Vernissage de Fabio Deronzier "Skyland"
Location:
Galerie ALB Anouk Le Bourdiec
47, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 49 96 58 09
Mobile : +33 (0)6 42 28 53 88
Mail : galeriealb@gmail.com
Internet Site : www.galeriealb.com
Description:
EXPOSITION DU 25 AVRIL AU 18 MAI 2019
Horaires d'ouverture : Mardi - Samedi 11h - 19h

Fabio Deronzier figure des scènes d'une nature dont il n'hésite pas à détourner les représentations trop convenues. A travers une palette chromatique qui nous plonge immanquablement dans une peinture dite romantique, à la Turner, ces extraits de ciels deviennent le support et le réceptacle de l'intelligence plastique de ce jeune artiste. Il joue sur les contrastes pour faire ressortir un élément : l'air, ici cristallisé dans le nuage. En amenant à composer avec la discordance entre matière et sujet, le peintre interroge plus largement la représentation en peinture, l'artiste instaurant ainsi une atmosphère confidentielle, secrète, hermétique dans laquelle errent de simples éléments, formes ou dessins. Le rapport fond et forme dynamise cette peinture aux affres classiques dans une contemporanéité absolue.

Vernissage de Fabio Deronzier "Skyland"

"Le bruissement des ciels de Fabio Deronzier résonne à la surface de ses toiles, souffle sur ses glacis. Sous ses pinceaux, la peinture à l'huile semble devenir volatile, jusqu'à exprimer la volupté de vents célestes. Une volupté pour autant passagère, car sous la vibration de ses nuages stylisés, de ses lueurs à la palette chromatique contrastée, un présage plus sombre gronde. [...]

Sous ces aplats de nuages volontairement imparfaits, à la densité savoureuse, apparaissent les aspérités de ses glacis comme les signes d'une emprise contemporaine. Un état défaillant, revendiqué par l'artiste, pour jouer avec les surfaces jusqu'à ouvrir un passage vers les tréfonds de ses cieux. Il fait ainsi de ses nuages aux tonalités douces une surface bouchée et une percée ; comme l'expression d'une empreinte céleste au présent.

La résurgence de ces nuages stylisés à la surface de la toile résonne avec de nouveaux modes de représentation. Elle fait écho aux « stickers » et autocollants apposés sur les conversations à l'ère des réseaux sociaux. Elle intervient comme une nouvelle couche de signe qui par une collusion entre la virtuosité technique de l'artiste et ces nuages stylisés donne à ses toiles un ancrage excessivement contemporain."

Hélène Virion
Critique, journaliste, commissaire d'exposition

[18:00-21:00] Vernissage de Flore Kunst "Plastic People !"
Location:
Slow Galerie
5, rue Jean-Pierre Timbaud
141, rue Amelot
75011 Paris
M° Filles du Calvaire, Oberkampf, République
France
Phone : +33 (0)1 43 55 44 68
Mail : contact@slowgalerie.com
Internet Site : www.slowgalerie.com
Description:
Première exposition parisienne de Flore Kunst "Plastic People!" (titre inspiré du morceau de Zappa) est une rétrospective du travail de l'artiste-collagiste et présente plus de 30 de ses ouvrages.

Du 24 avril au 21 mai

- Les collages Pop & Dada de Flore Kunst semblent émerger du hasard : corps féminins, paysages oniriques, architectures, machines ou éléments graphiques, ainsi mixés, expriment avec poésie et dérision la complexité des sentiments, la vie dans sa beauté absurde, la critique d'une société consumériste, l'utopie comme respiration.

- Flore a la passion des images, elle chine, les repère sur de vieux papiers, des magazines, des cartes postales, des journaux, puis les découpe, les colle, et crée avec ces morceaux recyclés de nouvelles images. A la manière des surréalistes, le processus de création est fait de rencontres incongrues entre différents personnages, de clashs entre différents univers, qui, confrontés les uns aux autres, racontent quelque chose de neuf.
Jouant avec les clichés du passé post 1945 où la représentation de la femme est au même rang qu'un robot de cuisine, Flore change les objets de contexte, et crée par le collage d'éléments hétéroclites des contrastes saisissants qui déconstruisent les images en une métamorphose poétique et inventive.

- « Diplômée en 1999 de l'école Émile Cohl (...) passée par l'illustration vectorielle, le dessin textile, la photographie ou encore la linogravure, Flore Kunst a finalement adopté la technique du collage en 2010, sous l'influence de John Baldessari. De quoi éclairer son jeu de doubles, caractéristique du post-modernisme, ces motifs empruntés au passé, cet éclectisme s'appuyant sur un regard nouveau, portant aussi bien sur la culture populaire, que ce qui fait aujourd'hui figure de « tradition » picturale. Sans pour autant nier l'émotion et la passion charnelle qui transparaissent de ces découpes audacieuses. » - Présentation de Flore par LA SPIRALE.

- "Plastic people!" s'écoute aussi, avec Frank Zappa : https://www.youtube.com/watch?v=SKTFfT4sMhQ

Vernissage de Flore Kunst "Plastic People !"

[18:00-21:00] Vernissage de He Yongsheng
Location:
Atelier Véron
31, rue Véron
75018 Paris
M° Blanche, Abbesses
France
Phone : +33 (0)1 42 23 45 44
Mail : atelierveron@gmail.com
Internet Site : www.atelier-veron.com
Description:
Du 25 Avril au 7 Mai, l'Atelier Véron présente l'exposition du peintre chinois He Yongsheng.
Très attaché à trouver la modernité du langage dans la peinture chinoise traditionnelle ou « l'expression de la spiritualité par la trace du pinceau », He Yongsheng dévoile une oeuvre d'une grande vitalité.

Vernissage de He Yongsheng

Vernissage de He Yongsheng

[18:00-21:00] Vernissage de José Manuel Egea "lycanthropos II"
Location:
Galerie Christian Berst
3-5, passage des Gravilliers
(accès par le 10, rue Chapon)
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 53 33 01 70
Fax : +33 (0)1 53 33 01 70
Mail : contact@christianberst.com
Internet Site : www.christianberst.com
Description:
25 avril > 1 juin 2019

Pour la deuxième exposition monographique que la galerie christian berst art brut consacre à José Manuel Egea - l'homme-loup - elle présente un ensemble de nouvelles œuvres sur impressions photographiques, de dessins et de sculptures qui invoquent le lexique du monde des ombres participant de la mythologie personnelle de l'artiste qui n'a de cesse de décliner la dualité métaphysique de la bête et de l'homme.
Une nouvelle édition révisée et augmentée du catalogue bilingue (FR/EN) est publiée pour marquer l'exposition. Avec des textes de Graciela García Muñoz et Bruno Dubreuil.

José Manuel Egea, né en 1988 à Madrid, est fasciné depuis son enfance par la figure du lycanthrope, ou loup-garou. Non seulement est-il convaincu d'en être un lui-même, mais il paraît vouloir nous révéler, par ses œuvres, que ce double monstrueux sommeille chez beaucoup d'entre nous, pour ne pas dire chez tous.

Pour ce faire, il a développé une riche palette de représentations de cet « autre » que chacun recèle : cela va du dessin aux interventions sur des portraits photographiques tirés de magazines ou de livres d'art, en passant par la sculpture et les performances lors desquelles il « joue » sa transformation.

Cette créature mythologique est évidemment le symbole d'une trouble dualité, mais elle incarne dans le même temps une grande puissance, mystérieuse, et capable d'exercer un ascendant sur l'homme, de lui inspirer de la peur. Alors quoi de mieux, pour l'exorciser, que de jouer avec cette peur, de vouloir devenir la peur elle-même et se sentir investi de sa force ?

Il n'est pas anodin qu'Egea fasse surgir cette part d'ombre de préférence à partir d'images imprimées sur papier glacé qui n'avaient pour seule vocation que de nous séduire. Il y convoque notre bestialité, faite de silhouettes fuligineuses et menaçantes, d'yeux énucléés, de pilosité triomphante et d'attributs lupins. Et c'est le basculement de l'autre côté du miroir.

Cet iconoclasme peut aller jusqu'à la scission de la page, nette, comme pour accentuer la fracture entre deux mondes ; parfois même, c'est le recouvrement complet de la feuille, d'où l'on devine alors à peine, vaincue dans la noirceur, la beauté factice que ces images nous imposaient.

Jose Manuel Egea s'adonne à un jeu libérateur puisque, tout en malmenant notre humanité, en s'émancipant de la norme, il nous révèle les grandeurs de l'altérité dans un geste artistique pur et sans retenue.

Depuis la première exposition monographique que nous lui avions consacrée en 2016, son oeuvre a contribué à plusieurs expositions muséales et fut sélectionnée pour la biennale d'art contemporain de Madrid en 2018.

Vernissage de José Manuel Egea "lycanthropos II"


[18:00-21:00] Vernissage de Linda McCluskey et Fabienne Sanner "chchchch CHANGES"
Location:
ArtEthic Galerie
3, rue de Lanneau
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 42 01 08 04
Mail : contact@artethic-galerie.fr
Internet Site : www.artethic-galerie.fr
Description:
Du 25 avril au 11 mai 2019
Vernissage le jeudi 25 avril à partir de 18h

[18:00-21:00] Vernissage de Maria Koshenkova
Location:
Clara Scremini Gallery
Le Verre, La Terre - Matière sans frontière
99, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 48 04 32 42
Fax : +33 (0)1 48 04 37 35
Mail : c.scremini.gallery@wanadoo.fr
Internet Site : www.clarascreminigallery.com
Description:
Exposition des créations en Verre de Maria Koshenkova

Exposition du 26 avril au 25 mai 2019
Vernissage jeudi 25 avril de 18h à 21h

Les pièces de Maria Koshenkova mettent en distorsion la matière. Protéiforme, son travail magnifie la banalité, sublime les formes, avec humour et poésie.
Les associations que l'artiste génère sont complexes, inconfortables souvent ludiques se jouant des sensations autant que des symboles ou de la mémoire.

Maria Koshenkova est née en 1981 en Sibérie.
Elle est diplômée de l'Académie des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg. Elle a étudié à la Danish Design School et également à l'Université de Kalmar en Suède. Au cours des dernières années, elle a travaillé sur des projets qui intègrent d'autres médiums tels que la vidéo, le son et des œuvres graphiques. Ses œuvres ont été exposés à la Biennale de Moscou, au Musée Ludwig à Saint-Pétersbourg. Elle a récemment reçu le prix Talent de la Stiftung Museum Kunstpalast de Düsseldorf.

Julie Dalouche, Paris

Vernissage de Maria Koshenkova

Vernissage de Maria Koshenkova

Vernissage de Maria Koshenkova

[18:00-22:00] Vernissage de Marta Zgierska "Afterbeauty & Votive Figure"
Location:
Galerie Intervalle
12, rue Jouye-Rouve
75020 Paris
M° Pyrénées, Belleville
France
Phone : +33 (0)1 43 15 94 58
Mail : contact@galerie-intervalle.com
Internet Site : www.galerie-intervalle.com
Description:
26 avril - 6 juillet 2019
vernissage en présence de l'artiste jeudi 25 avril de 18h à 21h

Marta Zgierska (1987, Pologne), est une artiste visuelle qui s'intéresse au trauma, aux expériences qui frisent les limites de la conscience et au processus de disparition. Elle se pose souvent comme sujet, explorant les frontières intimes de la photographie.
Afterbeauty & Votive Figure est la deuxième exposition de Marta Zgierska à la galerie Intervalle, après Post (Prix HSBC pour le photographie en 2016). L'artiste joue de la fascination pour l'esthétique et sape les canons de la beauté. Elle dénonce la pression sociale exercée par cette nouvelle religion qu'est devenue l'apparence et déjoue les attentes vis-à-vis de l'image féminine.
Afterbeauty. Les formes qui flottent dans l'espace sont modelées à partir de masques usagés utilisés en chirurgie esthétique. Afin d'obtenir le sujet de son travail, Marta Zgierska effectue le rituel consistant à placer le masque sur son visage et elle répète le geste jusqu'à ce que la matière devienne nocive pour la peau. Elle transforme son image en forme pure, privée du contenu mimétique et du genre. Le matériau utilisé est séparé de son contexte principal, le visage féminin, et pourtant cela reste un autoportrait. Bien que Marta Zgierska rejette son genre lors de la transition vers l'abstraction, la fonction première du masque (re)met en évidence la question du genre.
Votive Figure. Marta Zgierska créé des figures votives cireuses à partir de son corps dans l'intention de se magnifier par la technologie. L'image produite est douce et agréable, c'est l'image divine de la beauté, une Vénus artificielle et numérique dont les disciples se comptent sur les réseaux sociaux.

Vernissage de Marta Zgierska "Afterbeauty & Votive Figure"
Votive Figure III, 2019 © Marta Zgierska

[18:00-21:00] Vernissage de Noriyuki
Location:
Clara Scremini Gallery
Le Verre, La Terre - Matière sans frontière
99, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 48 04 32 42
Fax : +33 (0)1 48 04 37 35
Mail : c.scremini.gallery@wanadoo.fr
Internet Site : www.clarascreminigallery.com
Description:
Dessins de Noriyuki

Exposition du 26 avril au 25 mai 2019
Vernissage jeudi 25 avril de 18h à 21h

Le style graphique de Noriyuki n'est pas sans frôler le manga, entre bande dessinée japonaise et cinéma d'animation, les dessins de l'artiste sont colorés, habités de petits personnages fantasmagoriques. Chaque illustration se découvre comme de petites miscellanées, comme un recueil de choses étranges, drôles et poétiques.

Les papiers de Noriyuki apparaissent comme un nouveau langage à lire, à explorer, à déchiffrer.
Noriyuki est né en 1986 à Kagoshima (Japon). Après plusieurs expositions collectives et personnelles au Japon, il a reçu plusieurs prix depuis 2007, il expose en 2017 à la Clara Scremini Gallery pour sa première exposition en France.

Julie Dalouche, Paris

Vernissage de Noriyuki

Vernissage de Noriyuki

Vernissage de Noriyuki

Vernissage de Noriyuki

Vernissage de Noriyuki

Vernissage de Noriyuki

[18:00-21:00] Vernissage de Patricia Blin
Location:
Galerie Maître Albert
6, rue Maître-Albert
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 55 42 73 77
Mail : jdm@lmet.fr
Internet Site : www.maitrealbertgallery.com
Description:
Patricia Blin serait heureuse de votre présence, autour d'un verre, le jeudi 25 avril 2019, à partir de 18 heures jusqu'à 21 heures pour son vernissage à la galerie Maître Albert

Orianne Duprat-Briou, dédicacera son livre "l'espoir a un goût de métal suave" aux mêmes heures à la galerie.

Exposition du 16 avril au 27 avril 2019

Vernissage de Patricia Blin

[18:00-21:00] Vernissage de Ronnie Nemorin
Location:
LaLoge
24, rue Morère
75014 Paris
M° Porte d'Orléans, T3a Jean Moulin
France
Mobile : +33 (0)6 09 75 79 64
Mail : laloge75014@gmail.com
Description:
du 25 avril au 5 mai 2019

Vernissage de Ronnie Nemorin

[18:00-21:00] Vernissage de Sabrina Belouaar, Julie Joubert & Randa Maroufi ".POLY"
Location:
Galerie Houg
22, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Mobile : +33 (0)6 61 38 11 89
Mail : romain@galeriehoug.com
Internet Site : www.galeriehoug.com
Description:
Sabrina Belouaar, Julie Joubert & Randa Maroufi
sous le commissariat de Marie-Constance Mendes

Vernissage Jeudi 25 Avril 2019 à partir de 18h00
Exposition du 15 Mars au 20 Avril 2019

Vernissage de Sabrina Belouaar, Julie Joubert & Randa Maroufi ".POLY"

Les regards croisés de ces trois artistes nous invitent individuellement à déconstruire nos imaginaires collectifs.

Décontextualisées et recontextualisées, les oeuvres présentées offrent plusieurs strates de lecture.
Tout imaginaire collectif repose sur un socle plus ou moins homogène de valeurs, d'idées, de mythes qu'il s'agit de sonder afin d'appréhender les modes de fonctionnements d'une société.
Dans cette exposition, un engagement réciproque est pris entre l'artiste et le public : se détacher de nos présuppositions.

L'oeuvre, en effet, ne commence pas là où l'artiste s'arrête.

Marie-Constance Mendes, commissaire d'exposition


Sabrina Belouaar, née en 1986, vit et travaille à Paris, diplômée de l'École Supérieure des Beaux-Arts (ESADMM) de Marseille.
Le thème de l'identité comme relation entre racines culturelles différentes, marquées par des tensions entre elles, est au centre de la recherche artistique de Sabrina Belouaar, artiste d'origine franco-algérienne qui privilégie le corps et ses représentations comme moyen d'analyse. Dans les œuvres de Belouaar, il s'agit en particulier de la figure féminine dépeinte sous toute forme de rôles dans la société qui apparaît sous des représentations multiples. Par ses œuvres, l'artiste française dresse une analyse critique sociale et politique, en effleurant ce que Paul Gilroy définissait la double consciousness de la modernité, la superposition d'identités et de racines culturelles différentes qui détermine une sensation de dépaysement de la personne dans sa propre époque.

Texte de Luigi Fassi, 2016

sabrinabelouaar.com


Julie Joubert, née en 1989, vit et travaille à Paris, diplômée de l'Ecole des Arts Décoratifs de Paris.
Sa production s'approprie des thématiques sociales afin de rendre visible ceux qui sont continuellement mis à l'écart. A la lisière du documentaire, ses photographies invitent le spectateur à modifier la perception qu'il peut avoir de ces individus à travers la sublimation de ces visages et de ces corps.Tout en maintenant une certaine distance, elle cherche à mettre en lumière l'authenticité et la singularité de ses sujets. A travers des images dépouillées de tout artifice, elle questionne le rapport à l'Autre et sa représentation.

juliejoubert.com


Randa Maroufi, née en 1987 à Casablanca, et diplômée de l'Institut National des Beaux-Arts de Tétouan, de l'École Supérieure des Beaux- Arts d'Angers (France) ainsi que du Fresnoy (France).
Randa Maroufi s'intéresse à la mise en scène des corps dans l'espace public ou intime. Une démarche souvent politique, qui revendique l'ambiguïté pour questionner le statut des images et les limites de la représentation.
Son travail qui se traduit essentiellement à travers la photographie, la vidéo, l'installation, la performance et le son, a été présenté lors d'événements d'art contemporain et de cinéma majeurs tels que La Biennale de Marrakech en 2014, Les Rencontres de Bamako en 2015, le Festival international du film de Rotterdam en 2016, La Videonale Bonn en 2017, la Biennale de Sharjah au Liban en 2017, la Biennale de Dakar en 2018, la Biennale do Mercosul au Brésil en 2018, etc.

randamaroufi.com

[18:00-21:00] Vernissage de Sandrine Thiébaud Mathieu
Location:
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.saint-germain-des-pres.com
Description:
Galerie Seine 55
55, rue de Seine
Contact@seine55.com

du 26 avril au 28 mai

Vernissage de Sandrine Thiébaud Mathieu
Vernissage de Sandrine Thiébaud Mathieu

[18:00-21:00] Vernissage de Shaz (Shadi Alzaqzouq) "Muslim Punk"
Location:
Galerie La La Lande
11, rue Lalande
75014 Paris
M° Denfert-Rochereau
France
Mobile : +33 (0)7 68 10 80 25
Mail : contact@lalalande.art
Internet Site : www.lalalande.art
Description:
La galerie La La Lande a pour vocation d'exposer des oeuvres d'art contemporain et promouvoir la réflexion sociétale. Poursuivant cette ligne, elle présente aujourd'hui le travail de l'éclectique artiste Shaz (Shadi Alzaqzouq). Ainsi que ses peintures et dessins, Shaz nous dévoile pour la première fois et d'une manière exclusive, des photographies préparatoires de son travail.

Shadi Alzaqzouq, peintre palestinien installé en France depuis 2007, crève l'écran au moment du Printemps arabe lorsque sa toile After Washing se voit censurée lors d'une exposition, à Dubaï. L'artiste y montre une manifestante masquée brandissant un slip masculin portant, rédigée en langue arabe, la mention "Dégagé !" L'allusion est limpide.

Le thème fétiche de Shadi Alzaqzouq est celui de la bi-appartenance culturelle. Tel portrait de jeune femme est intitulé Hélène Mohamed. La toile Paris Calling montre une femme à genoux sur un sol de terre brut de type terreau, comme si la nature avait repris ses droits face à l'Arc de Triomphe : elle est vêtue dans un style hybride cumulant vêtement arabe traditionnel et mise occidentale, patchwork des plus improbables. Sans compter la figure récurrente du "Muslim Punk", du musulman punk : elle abonde ici au point de singulariser l'univers symbolique de Shadi Alzaqzouq. Curieux personnage que ce musulman punk, endossant deux cultures à la fois, pourtant des plus antagonistes qui soient, celle de l'Islam, et celle du "No Future". L'univers du Muslim Punk est pour le moins inattendu. Évocation, à l'égal, de la spiritualité comme de la vie insouciante et légère, du refus de toute autorité comme de l'acceptation de la condition de croyant. Est ce là une provocation, celle, pour la circonstance, d'un artiste sans cause, d'un égaré 2 victime du clash des civilisations huntingtonien ? Ce n'est pas si simple.

Le perpétuel renversement culturel caractéristique des oeuvres de Shadi Alzaqzouq, à cheval sur plusieurs mondes, intrigue à plusieurs titres. D'une part, tout se passe comme si l'artiste ne revendique plus d'"identité" à part entière, à force d'allers et retours entre deux cultures très antagonistes. D'autre part, l'expression de type "le cul entre deux chaises" qu'il met en scène dans ses tableaux est à l'origine d'une création picturale à la fois mixte (elle relève bel et bien d'un métissage) et apatride (elle n'est au fond de nulle part), peu propice en conséquence à être cataloguée, et instrumentalisée. Enfin, la question de la rébellion, dont l'issue ne sera pas suggérée. Toute rébellion, même nihiliste, vise un objectif, cet objectif serait il la négation culturelle ou totale pure et simple (dans l'esprit du punk, par exemple). Or l'objectif que nous propose Shadi Alzaqzouq a cette caractéristique notoire, l'incertitude. Quel mode de vie, pour finir, faut-il adopter ? S'agit Il donc, en banlieue parisienne, de vivre dans une tente bédouine installée dans le salon d'un pavillon ? On frise l'absurdité.

La peinture contradictoire de Shadi Alzaqzouq, sans militantisme, sans revendication, met le doigt sur ce qui constitue le point limite de toute problématique d'intégration, l'obligation de devoir choisir son camp. Or que se passe t il lorsque l'on n'entend pas expressément le choisir, "son" camp ? L'option proposée par l'artiste, sibylline, n'est pas celle de l'Orient, du Norient (le "NonOrient"), de l'Occident ou du Noccident (le "Non- Occident"). Elle n'est pas non plus tout bonnement celle, alternative, du mix, du mélangisme des civilisations. L'option de Shadi Alzaqzouq, plutôt, serait la juxtaposition terme à terme : on est ceci et ceci aussi et tout autant. Quel point de vue adopté, dès lors ?

Riche de références à la grande peinture celle d'un Caravage, celle du portrait de l'âge classique, portée par l'intention de rendre compte des tensions qui anime la conscience arabe autant qu'occidentale, en témoigne la toile Le Pardon, qui pose la question de la réconciliation entre juifs, arabes et chrétiens, des opposants plus irréductibles que conciliants, l'art de Shadi Alzaqzoup fait évoluer la création plasticienne arabe contemporaine. Il évite notamment les chausse trappes de l'art engagé, qui a fait florès depuis 2011, qui a pour inconvénient, bien souvent, de schématiser, de simplifier, sinon de caricaturer. La peinture ouvre pour l'occasion à une problématique dont l'artiste fourni l'argumentaire sur un mode frontal et ouvert. À chacun, pour le reste, sa libre appréciation.

Paul Ardenne est écrivain et historien de l'art (Art, le présent, 2010; Un Art écologique, 2018).

Vernissage le jeudi 25 avril à partir de 18:00
Exposition du vendredi 26 avril au jeudi 16 mai 2019

Vernissage de Shaz (Shadi Alzaqzouq) "Muslim Punk"

[18:00-22:00] Vernissage de Valentin Ammann "Vacuum"
Location:
Galerie de Thorigny
1, place de Thorigny
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 76 98 92
Mobile : +33 (0)6 51 46 80 46
Mail : info@galeriedethorigny.com
Internet Site : www.galeriedethorigny.com
Description:
Vernissage de Valentin Ammann "Vacuum"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Acte XXIV"
Location:
Association Jour et Nuit Culture
9, place Saint-Michel
75006 Paris
M° Saint-Michel, Odéon
France
Mobile : +33 (0)6 52 62 91 67
Mail : jouretnuit.collectifartistique@gmail.com
Internet Site : jouretnuitcollectifa.wix.com/jouretnuit
Description:
"Acte XXIV - Venus des 4 coins de la Gaule, 24 artistes s'expriment"

Du 23 au 28 avril 2019
Horaires : de 15h à 20h
Entrée libre

Vernissage le Jeudi 25 Avril à 18h

Vingt-quatre artistes, d'âges et de parcours différents, se réunissent pour s'exprimer au coeur du mouvement des gilets jaunes. De la capitale à la Provence, en passant par la Sarthe et la Haute-Savoie, qu'ils soient mobilisés chaque samedi ou observateurs des événements, tous proposent d'y poser leur regard.
Alors que ce mouvement historique, inédit et complexe se poursuit, alors que certains de nos droits les plus fondamentaux sont malmenés, cette exposition collective, en nuances de jaune, sera placée sous le signe de la diversité et de la liberté d'expression.

Présents chaque jour sur ce lieu, les peintres, illustrateurs, photographes et street artistes vous invitent à partager un moment de découverte et de convivialité en leur compagnie.

Un certain nombre d'artistes dont les œuvres seront en vente lors de l'exposition "Acte XXIV" souhaitent reverser une partie des bénéfices à des associations qui soutiennent le mouvement des gilets jaunes ou les victimes de répression policière.
On citera notamment "RAJ collective » et « GJLM ».

Une belle occasion de mêler coups de cœur artistiques et militantisme!

Infos : latelierdesgj@protonmail.com

Vernissage de l'exposition "Acte XXIV"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "If all you told was turned to gold"
Location:
Galerie Charraudeau
3&4, rue Bonaparte
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 46 33 51 74
Mail : contact@charraudeau.com
Internet Site : www.charraudeau.com
Description:
If all you told was turned to gold....

Jimmy Beauquesne, Marijke De Roover, Eliott Paquet
Curator : Sasha Pevak

Vernissage : 25 avril 2019 à partir de 18h
Exposition : 26 avril - 25 mai 2019

Le titre de l'exposition emprunte les mots d'une chanson Caribbean Blue (1991) de Enya. Tout comme la musique du mouvement New Age, à laquelle appartient la chanteuse, l'exposition est pensée pour soulager le stress par le biais d'une atmosphère apaisante, relaxante et optimiste.

Elle réunira les oeuvres des trois artistes: Jimmy Beauquesne, Marijke De Roover et Eliott Paquet. Chacun.e d'entre eux.elles aborde, de son point de vue, les utopies de la culture New Age, ainsi que ses réminiscences dans la société néolibérale, aujourd'hui régie par des idées du bien-être et du bonheur. Dans l'exposition, se déploieront également des récits personnels des artistes et du curator, oscillant entre la critique et l'enchantement.


... If all you told was turned to gold
If all you dreamed was new
Imagine sky high above
In Caribbean blue ...

... Si tout ce que tu disais se transformait en or
Si tout ce dont tu rêvais était neuf
Imagine le ciel haut au-dessus
En bleu des Caraïbes ...

Vernissage de l'exposition "If all you told was turned to gold"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Ladies' Night"
Location:
Galerie Roussard
13, rue du Mont-Cenis
75018 Paris
M° Lamarck - Caulaincourt, Abbesses, Anvers, Château Rouge
France
Phone : +33 (0)1 46 06 30 46
Fax : +33 (0)1 42 52 38 00
Mail : galerieroussard@gmail.com
Internet Site : www.roussard.com
Description:
Ces 6 Femmes Street Artistes seront unies pour la première fois dans cette exhibition !
S'affirmant dans un environnement artistique surtout masculin, Ami Imaginaire, Hydrane, MegZany, Nadège Dauvergne, Petite Poissone et Stoul sont reconnues pour leur créativité, leur dynamisme, leur originalité et leurs styles artistiques distinctifs. Elles représentent la diversité du street art et de la création féminine dans ce mouvement à travers cette exposition de groupe : de la géométrie semi-abstraite, de la poésie urbaine, de la peinture classique mélangée à de la publicité, du texte affirmé couplé avec une nostalgie enfantine, du langage graphique abstrait et énigmatique, des animaux fantastiques colorés lâchés dans un paysage urbain.
Deborah Gallin et Young Artists Montmartre mettent en lumière la démarche audacieuse et urbaine des artistes du 25 au 30 Avril 2019 à la Galerie YAM. Le vernissage aura lieu le jeudi 25 Avril 2019 du 18h à 21h.

Vernissage de l'exposition "Ladies' Night"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Le Discours Antillais - Edouard Glissant"
Location:
Fondation Maison des Sciences de l'Homme
54, boulevard Raspail
75270 Paris Cedex 06
M° Sèvres - Babylone
France
Phone : +33 (0)1 49 54 20 00
Fax : +33 (0)1 42 22 35 09
Internet Site : www.msh-paris.fr
Description:
Exposition itinérante: traces et paysages.

23.04. - 7.05.19

...Une réinterprétation typographique du Discours Antillais sous la forme d'une exposition itinérante conçue par Ruedi Baur...

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Livres Uniks 3"
Location:
Espace Topographie de l'art
15, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 40 29 44 28
Fax : +33 (0)1 40 29 44 71
Mail : topographiedelart@orange.fr
Internet Site : www.topographiedelart.fr
Description:
Livres Uniks 3
Livres d'artistes avant publication

Lydie Arickx
Wolfgang Buchta
Aurélie Dubois
José Maria Gonzalez
Horst Haack
Agnès Lévy
Gianpaolo Pagni
Quentin Parant & Jean-Luc Parant

Commissaire : Horst Haack

26 avril - 8 juin 2019

Vernissage de l'exposition "Livres Uniks 3"

Une bouteille à la mer

Si l'on trouve la métaphore trop mélodramatique, si l'on juge trop fastidieuses les réponses définitives aux grandes questions, on peut du moins se satisfaire en partageant avec d'autres le plaisir que procure un livre d'artiste, la succession de pages surprenantes d'une conception originale, et l'on peut, pourquoi pas, en fabriquer. Esthétique, style et thèmes sont variables à l'infini et échappent à tout recensement. Tous ces livres ont en commun d'être une œuvre unique façonnée à la main et se revendiquant comme forme à part entière d'expression artistique. Ces « Artists Books » existent depuis les années 1960. Cette forme artistique ainsi nommée et voulue comme telle n'existait pas auparavant.

Il existait, bien sûr, et il existe toujours des livres conçus et illustrés par des artistes, des pièces de collection en édition limitée. Mais les œuvres uniques souvent confectionnées volontairement avec des moyens rudimentaires ont été inventées aux États-Unis, dans un contexte de culture parallèle, de contre-culture.

Nous savons tous que les limites de la folie ne sont pas clairement définies, elles sont fluctuantes. Les plus singuliers parmi les artistes concepteurs de livres d'artiste sont des humains aux multiples talents, à l'esprit résolument autonome. Certains créent leur papier, taillent leur pointe de bambou, fabriquent leurs propres couleurs. Ce sont les individualistes parmi les « fous ». Les personnes « normales » achètent leur papier, font des choses utiles, construisent des voitures, des ponts, des appareils pour le contrôle radar ; elles ramassent les ordures, arrachent des dents ou prennent en photo des couchers de soleil. Elles ne créent pas de livres d'artiste.

Vernissage de l'exposition "Livres Uniks 3"
Lydie Arickx, Gravité, 2017
Technique mixte - 200 x 400 cm
© Loo & Lou Gallery, photo BianchArickx, Topographie de l'art

L'artiste qui conçoit des livres d'artiste n'est pas seulement peintre, dessinateur, poète ou prosateur, laissant à des professionnels le soin de fabriquer son œuvre, il est, en une seule personne, l'inventeur, le fabricant, le créateur, l'artisan, l'éditeur de son livre. Contrairement aux livres commercialisés, avec leurs pages toujours pareilles, visuellement monotones, dans les pages d'un livre d'artiste il se passe beaucoup de choses. Chaque page se distingue de la précédente et de la suivante.

Ce que va déterminer - et aussi concrétiser - le véritable artiste concepteur d'un livre, c'est une somme de facteurs dont la synergie réussie fera la qualité du livre unique. Il choisit bien sûr le sujet, la matière, les rapports entre image et texte. Il définit le format, la qualité du papier, le nombre de pages, la maquette, la pagination, le titre. Celui qui ne donne pas un titre à son ouvrage devra accepter que d'autres le fassent à sa place.

Le fait qu'un livre soit feuilleté, que la succession des images, éventuellement aussi celle des mots, véhicule une action, une histoire, parfois un film intérieur, retient bien sûr l'attention du spectateur sur l'événement visuel plus intensément que ne peut le faire une image figée.

Le succès des mangas, des bandes dessinées et des romans graphiques semble le prouver. Livre Unik fonctionne idéalement comme une représentation miniature entre deux couvertures de livre et comme une collection personnelle, et il permet à tout moment d'intervenir pour peaufiner, corriger, approfondir. Il existe évidemment toujours et partout de « vrais » livres et, d'année en année, il y en a de plus en plus. Les « vrais » livres s'adressent à de nombreux lecteurs, le best-seller étant l'objet du désir secret ; les livres d'artiste s'adressent à peu de personnes, un acheteur suffit. Car il n'y a rien à dire - je voudrais le dire de façon exceptionnellement belle, impressionnante et inoubliable.

The medium is the message, affirmait Marshall McLuhan. Il a peut-être ainsi, involontairement et très lucidement, défini ce qu'est le « Livre Unik », il a tapé dans le mille.

Horst Haack

Vernissage de l'exposition "Livres Uniks 3"
Horst Haack, The Waste Land (T.S. Eliot), 2010
Impression jet d'encre couleur sur papier Arches, 12 pages - 150 x 112 cm
© Horst Haack, Topographie de l'art

Vernissage de l'exposition "Livres Uniks 3"
Horst Haack, Carnet à plis n°11, 2012
Huile sur papier - 45 x 30 la page 45 x 720 déplié (détail)
© Horst Haack, Photographie: Magdeleine Bonnamour

Vernissage de l'exposition "Livres Uniks 3"
Gianpaolo Pagni, Ambienti Naturali, 2017
Tampon sur papier sur album de stickers ancien vide, 32 pages (album unique) - 21 x 27.5 cm
© Gianpaolo Pagni

Vernissage de l'exposition "Livres Uniks 3"
Aurélie Dubois, Diable et tapette, 2019
Double page de cahier - 21 x 30 cm
© Aurélie Dubois, Topographie de l'Art

Vernissage de l'exposition "Livres Uniks 3"
José Maria Gonzalez, Dessins extraits de carnets, 2007
Encre sur papier - 20 x 20 cm
© José Maria Gonzalez, Topographie de l'art

Vernissage de l'exposition "Livres Uniks 3"
Wolfgang Buchta, Das tun auf der bühne, 2015
Leporello, livre unique. Texte de Reinhard Priessnitz. Impression à plat, technique mixte, collage (40 pages). - 22.5 x 15 cm
© Susanne Nickel & Wolfgang Buchta, W Vienne/Halle, Topographie de l'Art

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Les Paysages"
Location:
Galerie Akié Arichi
26, rue Keller
75011 Paris
M° Bastille, Ledru-Rollin
France
Phone : +33 (0)9 51 46 51 14
Fax : +33 (0)1 40 27 94 88
Mail : galeriearichi@hotmail.com
Internet Site : www.galeriearichi.com
Description:
avec Catherine Aerts-Wattiez, Pierre Delcourt, Takatsugu Hashimoto, Joël Leick, Fabienne Rolland, Akiko Toriumi

25 AVRIL - 5 JUIN 2019

Galerie Arichi est heureuse de vous présenter une exposition de groupe de six artistes.

Catherine Aerts-Wattiez est française d'origine belge. Ses peintures sont profondément ancrées dans la non-figuration, où le geste et le rythme viennent briser toute tentation de représentation minutieuse, ses encres sont toutes en suggestions, évocations, et on navigue entre les paysages brumeux à la Turner et les atmosphères en demi-teinte des peintures classiques, sans jamais quitter le registre de l'abstraction.

Pierre Delcourt est un artiste français qui vit en Bretagne. Il expose dans cette galerie régulièrement. Privilégiant la réduction des moyens et la simplicité du langage les peintures de Delcourt sont conçues dans un esprit de spontanéité et d'associations libres et abstraites, elles cherchent en amont de la parole à exprimer l'indicible de l'instant et pourraient se définir comme une tentative toujours renouvelée de présence au monde.

Takatsugu Hashimoto, artiste japonais, vit en France. Il a travaillé comme le designer et est devenu complètement peintre. « Exprimer la spiritualité et l'internalité de l'artiste en empruntant le monde de l'espace de réalité virtuelle basé sur l'intérêt pour les corps célestes. Je le pensais bien et je pouvais peindre progressivement mieux. Je ne pense pas que l'œuvre est peinte par la raison, alors c'est un monde que les spectateurs ne peuvent pas interpréter par la raison. C'est bien si la personne qui la voit attrape aussi avec sensibilité et « aime »ou « n'aime pas » ou « ça s'est égal ». Je suis heureux si je peux partager ma sensibilité avec le peintre et être ému un peu. Leonard De Vinci a dit que la peinture était la chimie. Moi je pense que la peinture est un produit de sensibilité.

Joël Leick, né en 1961 et artiste français. Il expose depuis 1997 avec la galerie Akié Arichi. En 1998 il a participé à Art Cologne avec ma galerie. Editions Arichi a publié cinq livres de bibliophilie avec Leick. Il présente une peinture de grand format, des dessins intégrés des photos, des gravures et empreintes des plantes ou des feuilles et des livres sur les paysages. Il fera cet été une exposition personnelle pour ses livres d'artistes, ses dessins et des peintures à la bibliothèque nationale de Luxembourg.

Fabienne Rolland est une photographe et architecte d'intérieur française née en 1960. « Dans cette série mes photographies sont réalisées sans préméditation. Elles sont la manifestation spontanée d'une émotion visuelle. Je recherche des associations complexes de matières ou de couleurs pour fabriquer des compositions singulières, inventer des paysages oniriques. J'aspire à créer un monde poétique. J'invite au voyage, et à la rêverie. » La série des photos « OSMOSE » a été photographiée dans les Côtes d'Armor.

Akiko Toriumi est une artiste japonaise et vit en France depuis 35 ans. "Les supports et les matières qu'elle utilise sont aussi varies que ses activités. Le terme technique mixte n'a jamais été utilisé avec plus de vérité. Il n'est pas rare de trouver chez elle une seule œuvre utilisant le papier, bois pigment, ficelle sable, raphia crayon colle etc. Récemment elle a fait une très belle suite d'œuvres sur papier avec le support de filtres de café sur aluminium."- Calla Denjoy

Vernissage de l'exposition collective "Les Paysages"

[18:30-21:30] Soirée privée "la tête dans le cloud"
Location:
Microsoft France Paris MB
Campus Microsoft France
39-41, quai du Président Roosevelt
92130 Issy-les-Moulineaux
M° RER C Issy - Val de Seine, T2 Henry Farman, T3 Pont du Garigliano, Balard
France
Phone : 09 70 01 90 90
Internet Site : www.microsoft.com/france/microsoft-en-france/notre-adresse.aspx
Description:
Soirée privée "la tête dans le cloud"

[18:30-21:00] Vernissage de Casilda et Olivier "Pacha Mama"
Location:
Quartier des Batignolles
Quartier des Batignolles
75017 Paris
M° Gare SNCF Pont-Cardinet, Rome, Place de Clichy, La Fourche, Brochant
France
Description:
Le Bloc
21 Rue Brochant
75017 Paris

Vernissage de Casilda et Olivier "Pacha Mama"

[18:30-20:00] Vernissage de Gérard Matharan
Location:
Mairie du 6ème arrondissement
78, rue Bonaparte
75270 Paris Cedex 06
M° Saint-Sulpice
France
Phone : +33 (0)1 40 46 75 06
Fax : +33 (0)1 40 46 75 29
Internet Site : www.mairie6.paris.fr
Description:
Salon du Vieux Colombier

Du jeudi 25 avril au mercredi 15 mai
Du lundi au vendredi 10h30 > 17h, jeudi jusqu'à 19h, samedi 10h > 12h

Après avoir arpenté, par l'imaginaire, les chemins de Compostelle, Gérard Matharan oriente sa peinture vers d'autres spiritualités et symboles. Néanmoins l'ensemble de son œuvre s'inscrit dans la continuité, celle de l'ode à la couleur, magnifiée par une grande maîtrise du pastel et de l'acrylique.

Par des jeux d'ombres et de lumière, cette exposition met en exergue l'éphémère et le pérenne qui tissent le liant pictural de Gérard Matharan.

Vernissage de Gérard Matharan

[18:30-21:00] Vernissage de Jacques Grison "Après la pluie"
Location:
Galerie Lazarew
14, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 44 61 28 73
Mobile : +33 (0)6 98 83 90 86
Mail : info@galerie-lazarew.fr
Internet Site : www.galerie-lazarew.fr
Description:
Venu de la photographie documentaire, Jacques Grison dévoile à la galerie une œuvre inédite, en mettant à l'épreuve une archéologie de la mémoire et de la perception.

Guettant les résurgences des ruissellements, traversant les surfaces promises à la disparition, il entre dans les matières les plus instables, comme pour mettre au jour ce qui « remue » et se forme derrière le réel du monde. Il est avéré ici que, si c'est le regard qui fabrique l'image, c'est bien après la pluie que se manifestent sur les champs de fouilles, les apparitions.

Exposition du 25 avril au 1er juin
Exposition prolongée jusqu'au 15 juin
Vernissage le jeudi 25 avril à partir de 18h30, en présence de l'artiste.

Vernissage de Jacques Grison "Après la pluie"
Jacques Grison
ST, 18431
impression pigmentaire sur papier pur coton 308g/m2
Triptyque, 3 x 105 x 78 cm
2019

Vernissage de Jacques Grison "Après la pluie"

Vernissage de Jacques Grison "Après la pluie"

[18:30-22:00] Vernissage de Joachim Romain & Théo Lopez
Location:
L'encadreur Vincent Tiercin
103, rue du Chevaleret
75013 Paris
France
Mobile : +33 (0)6 22 23 13 07
Mail : lencadreur.paris@gmail.com
Internet Site : www.lencadreurparis.com
Description:
La galerie de L'Encadreur est heureuse de vous convier au vernissage du duo Show des Joachim Romain et Théo Lopez en preview de leurs prochaines expositions à la Galerie Art&Craft

Vernissage de Joachim Romain & Théo Lopez

[18:30-21:30] Vernissage de JonOne
Location:
Galerie Rive Gauche - Marcel Strouk
23, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 56 24 42 19
Fax : +33 (0)1 56 24 09 19
Mail : art.rive.gauche@wanadoo.fr
Internet Site : www.galerie-strouk.com
Description:
Du 26 avril au 25 mai

Lancement privé de cet ouvrage à la Galerie Rive Gauche - Marcel Strouk
Le jeudi 25 avril
de 18h30 à 21h30, en présence de l'artiste.

JonOne aux Éditions Skira

Avec une préface d'Agnès B. et une interview de l'artiste retraçant l'ensemble sur son parcours, cette nouvelle publication Skira conçue sous la direction de Théophile Pillault, auteur et journaliste, donne à voir les œuvres les plus intenses des dernières séries de JonOne. Des créations à expérimenter pleine-page, des embardées brutes.

Vernissage de JonOne

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "1999-2019, S'adapter ou disparaître ?"
Location:
La Maison des Photographes
Union des Photographes Professionnels
11, rue de Belzunce
75010 Paris
M° Poissonnière, Gare du Nord
France
Phone : +33 (0)1 42 77 24 30
Fax : +33 (0)1 42 77 24 39
Mail : contact@upp-auteurs.fr
Internet Site : www.upp-auteurs.fr
Description:
"1999-2019-, S'adapter ou disparaître"
Une exposition photographique des auteurs de la Saif

Du 26 avril au 27 mai 2019
10h-13h et 14h-18h

A l'occasion de ses 20 ans, la Saif présente une exposition sur la thématique des grands changements de ces 20 dernières années qui préfigurent le monde de demain.

Le but est de dresser, à travers les yeux des auteurs de la Saif, un état actuel des choses sur la construction de ce nouveau monde.
Les œuvres exposées traitent des changements climatiques et environnementaux, de politique, de société, d'urbanisme, d'écologie et de leurs conséquences.

Cette sélection offre un regard différent sur les conséquences de ces changements sur notre planète et ses habitants. Ces images nous interpellent sur un bouleversement qui n'est pas visible mais qui est juste perceptible dans le temps. Elles évoquent les sociétés modernes qui se sont construites sur une succession d'événements, de crises, d'avancées, de ruptures ... La vitesse à laquelle ces transformations surviennent est accélérée, les dates nous le confirment.

Cette exposition est pensée pour essayer de trouver un sens à ces changements, une réflexion qui sera, on l'espère, de bon augure pour l'avenir !









[19:00-22:00] 2nde édition du Young International Business Club
Location:
Cercle de l'Union Interalliée
Cercle Interallié - Hôtel Perrinet de Jars
33, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Madeleine, Concorde, Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 42 65 96 00
Fax : +33 (0)1 42 65 70 34
Internet Site : www.cercle-interallie.fr
Description:
2nde édition du Young International Business Club

[19:00-20:30] Finissage de Julio Villani "Point à la ligne"
Location:
Galerie RX
Rodrigue & Dereumaux
16, rue des Quatre-Fils
75003 Paris
M° Rambuteau, Saint-Paul, Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 71 19 47 58
Mobile : +33 (0)6 37 88 04 98
Mail : info@galerierx.com
Internet Site : www.galerierx.com
Description:
16 mars - 25 avril 2019

VERNISSAGE
Samedi 16 mars de 16h à 20h
- en présence de l'artiste -

« Ce qui n'est pas fixé n'est rien,
ce qui est fixé est mort ».
Paul Valéry, Cahiers

« Pas un jour sans ligne.»
Paul Klee, Credo du créateur

La série de peintures présentée par Julio Villani dans sa deuxième exposition à la galerie RX porte un titre générique : collapsible architectures. L'anglicisime est de mise, car les vocables français « pliable » et « démontable » ne comportent pas la dimension imprévisible de l'adjectif anglais : celui qui comporte l'effondrement, qui peut s'écrouler à tout moment.

Sa production picturale répond à ses Instabilis, assemblages soutenues par la tension d'un fil, aux formes branlantes, par lesquelles Villani cherche l'interruption continuelle du mouvement : l'obtention d'un état oscillant éternellement entre le mobile et le stable (comme la flèche de Zenon, « qui vole et qui ne vole pas », ou un Achille « immobile à grands pas »1).

Après tout, il n'y a jamais d'immobilité véritable. « Rien n'existe en état permanent », suggère Roland Barthes ; « l'arbre est à chaque instant une chose neuve », nous nous focalisons sur sa forme que parce que nous ne saisissons pas la subtilité de son mouvement.2

L'œuvre de Villani toute entière semble bâtie selon un système de construction (mentale) ayant trait à la relativité de la fixité, consistant à maintenir en suspens, le plus longtemps possible, ces transformations silencieuses, ces mouvements imperceptibles qui séparent l'être de son devenir. La ligne n'est pas ici la plus courte distance qui relie deux points mais ce qu'il en résulte quand un point part en vadrouille. Impossible à prévoir jusqu'où il ira. Parfois, bondissant du cadre, il avance dans l'espace ; la ligne se fait alors fil et ficelle, corde et cordeau, et dessine dans l'air.

Les linéaments de l'œuvre de Villani sont autant des moyens de mettre en branle la création et rendre instables les frontières. Dans ses architectures, ils s'étendent bien au-delà de la toile : le cadre n'est qu'une portion d'un tout qu'il nous donne à voir, située entre un début invisible et une fin imaginaire, comportant des bifurcations potentielles. L'artiste ne se prive pas de les emprunter, toutes, les unes après les autres, les unes simultanément aux autres.

En résulte un art multiple, fait de chevauchements poétiques, où la ligne trace son chemin - de peinture en broderie, de collage en sculpture - en toute liberté.

1 Paradoxes de Zénon d'Élée évoqués par Paul Valéry dans le poème Le Cimetière marin.
2 Roland Barthes, Le Plaisir du texte, dans Œuvres complètes.

Vernissage de Julio Villani "Point à la ligne"

[19:00-20:30] Finissage de Stéphane Couturier "Les Nouveaux Constructeurs"
Location:
Galerie RX
Rodrigue & Dereumaux
16, rue des Quatre-Fils
75003 Paris
M° Rambuteau, Saint-Paul, Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 71 19 47 58
Mobile : +33 (0)6 37 88 04 98
Mail : info@galerierx.com
Internet Site : www.galerierx.com
Description:
16 mars - 25 avril 2019

VERNISSAGE
Samedi 16 mars de 16h à 20h
- en présence de l'artiste -

L'exposition de Stéphane Couturier à la galerie RX vient amplifier le dialogue qu'il a noué avec l'œuvre de Fernand Léger dans l'exposition présentée jusqu'au 29 avril prochain au musée national Fernand Léger à Biot (Alpes-Maritimes).

La galerie RX a souhaité mettre en lumière les riches correspondances thématiques et plastiques qui existent entre la peinture de Fernand Léger (1881-1955), pionnier de l'avant-garde de la première moitié du XXe siècle, et l'œuvre photographique de Stéphane Couturier, artiste français né en 1957. Les deux artistes partagent une même fascination pour les profondes mutations de la ville, un intérêt commun pour le monde du travail, l'esthétique industrielle ou l'architecture moderne.

L'exposition à la galerie RX présente de nouvelles œuvres de Stéphane Couturier qui continuent le dialogue avec l'œuvre de Fernand Léger, notamment avec une nouvelle série intitulée « Les Nouveaux Constructeurs ».
En référence au chef d'œuvre de Fernand Léger « Les Constructeurs », Stéphane Couturier propose une nouvelle vision des constructeurs du XXIème siècle.

L'exposition permettra également de présenter les œuvres réalisées dans la ville de Sète en 2018 à l'occasion d'une carte blanche proposée par l'association CéTàVOIR dans le cadre du festival ImageSingulières 2018.

Dans cette série, conçue en écho à l'œuvre de Léger, Stéphane Couturier utilise la superposition de plusieurs photographies numériques, technique initiée en 2004 dans ses premières séries intitulées Melting Point. L'artiste fait naître une réalité hybride, à partir de la fusion de deux images. Cette synthèse entre deux réalités produit une multitude de détails, où l'œil du spectateur se perd et provoque une impression de mouvement et de dissolution du sujet, au sein d'une composition monumentale.

Aujourd'hui, l'œuvre photographique de Stéphane Couturier, jouant des potentialités de l'outil numérique, allie une approche documentaire à un traitement complexe de la composition. A la manière d'un tableau cubiste, elle puise dans le réel, le fragmente et, grâce au rythme et aux contrastes entre lignes, formes et plans colorés, le dépasse pour en offrir une nouvelle perception.

Stéphane Couturier interroge ainsi la nature prétendument objective du médium photographique : la prise de vue devient un matériau. De ce matériau naît une machine à construire une combinatoire des formes qui réactualise en permanence le réel enregistré.

Vernissage de Stéphane Couturier "Les Nouveaux Constructeurs"

[19:00-22:00] Holiday Boileau Launching Party
Location:
Centre Commercial
2, rue de Marseille
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, République
France
Phone : +33 (0)1 42 02 26 08
Mail : contact@centrecommercial.cc
Internet Site : www.centrecommercial.cc
Description:
Centre Commercial invite Holiday Boileau à présenter sa collection printemps-été 2019 et son nouveau numéro Holiday Magazine spécial Nouvelle Zélande dans le cadre d'un pop-up exclusif du 25 avril au 8 mai !

A propos d'Holiday Boileau :
Holiday Boileau est une marque française née en 2017 qui met son exigence artisanale au service d'une élégance fondamentale, et d'un luxe nécessaire. Sa première boutique, pensée en collaboration avec l'architecte Bernard Dubois, a ouvert ses portes en juin dans le 16ème arrondissement de Paris, où elle cultive le climat esthétique d'une galerie d'art.

Holiday Boileau Launching Party

[19:00-22:00] Inauguration du NBA Crossover
Location:
Espace Coeur Marais
Opening Soon Gallery
7, rue Portefoin
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Temple
France
Phone : +33 (0)1 86 95 46 00
Mail : booking@lesespacesleon.fr
Internet Site : www.espacesleon.fr/espace/coeur-marais-7
Description:
Le NBA Crossover, qui met à l'honneur la culture basket, sera de retour dans le 3e arrondissement à Paris du 26 au 28 avril.

Avis aux adeptes de la NBA, l'espace Coeur Marais à Paris va accueillir pour sa troisième édition et pendant trois jours l'événement NBA Crossover. Une expo qui met en avant la richesse de la culture basket entre sport, mode, musique et art. Sur place, différents ateliers seront proposés comme un stand pour customiser ses baskets et tenues et même un espace barbier.

Egalement au programme, des moments d'échanges autour d'un cycle de conférences et de tables rondes et différents espaces d'expositions. Les visiteurs auront également la possibilité de se faire photographier avec le Trophée Larry O'Brien qui récompense l'équipe championne des play-offs NBA.

John Collins sera l'invité d'honneur
Cerise sur le gâteau, John Collins, l'ailier des Atlanta Hawks, sera présent pendant les trois jours en tant qu'invité d'honneur pour participer aux différentes animations et échanger avec le public.

NBA Crossover en entrée libre, du 26 au 28 avril

[19:00-22:00] Lancement du scooter Peugeot Pulsion
Location:
La Fabrique Événementielle
52 ter, rue des Vinaigriers
75010 Paris
France
Phone : +33 (0)1 40 29 19 85
Mail : contact@fabrique-evenementielle.fr
Internet Site : www.fabrique-evenementielle.fr
Description:
Peugeot Motocycles dévoile son nouveau scooter lors d'une soirée cocktail à La Fabrique Événementielle

Ce jeudi 25 avril, Peugeot Motocycles a donné rendez-vous à 150 de ses proches collaborateurs pour présenter le Peugeot Pulsion, nouveau petit bijou de la marque!

C'est autour d'un cocktail dînatoire qu'elle a dévoilé son scooter de dernière génération, conçu pour réinventer la mobilité citadine. En effet, ses technologies inédites lui assurent une grande maniabilité et agilité en ville, permettant ainsi une conduite plus instinctive, interactive et sécurisée.

[19:00-21:00] Présentation de la collection printemps-été Ports 1961
Location:
Quartier Saint-Honoré, Royale et Madeleine
Rue Saint-Honoré
Rue Royale
Place de la Madeleine
75001 Paris
M° Concorde, Madeleine, Tuileries
France
Description:
Ports 1961 (Paris Flagship)
251 bis rue Saint-Honoré
Paris@ports1961.it

Vous êtes invité à la présentation de la nouvelle collection printemps-été.
Autour d'un apéro italien.

Pour réserver : Paris@ports1961.it

[19:00-22:00] Remise des prix de l'Union des Compositeurs de Musique de Films
Location:
Sacem
Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique
225, avenue Charles de Gaulle
2, rue du Général Lanrezac
92528 Neuilly-sur-Seine Cedex
M° Pont de Neuilly
France
Phone : +33 (0)1 47 15 47 15
Internet Site : www.sacem.fr
Description:
Soirée de remise de prix jeudi soir 25 avril 2019 pour l'Union des Compositeurs de Musique de Films (UCMF) dans les locaux de la SACEM. Gabriel Yared à l'honneur, de nombreux hommages et passation de pouvoir entre Vladimir Cosma et Jean Musy : une soirée aux allures de réunion de famille.

« Bienvenue chez vous » : c'est ainsi que Jean-Noël Tronc et Béatrice Thiriet ont accueilli tous les professionnels de la musique de film et du cinéma venus nombreux soutenir leurs collègues nominés. « Nous avons souhaité rendre hommage à Germaine Tailleferre, souligne Béatrice Thiriet, compositrice et secrétaire générale de l'UCMF, figure pionnière dans le monde de la musique de film et femme. » Germaine Tailleferre, compositrice du Groupe des Six, a composé les musiques d'une trentaine de films, de 1933 à 1975, et a contribué à donner à la musique de film française sa sonorité.

Béatrice Thiriet poursuit en félicitant l'action de l'UCMF comme "lieu de rencontre" pragmatique : l'UCMF est un syndicat, qui mène des actions tangibles en faveur de la reconnaissance du métier, notamment sur la question des droits d'auteur, avec la réforme européenne du 27 mars 2019. Le combat continue, toujours selon Béatrice Thiriet, pour la place des femmes dans ce métier.

Ce qui frappe à cette 4e soirée de remise de prix (en 17 ans d'existence de l'UCMF), c'est la présence de toutes les générations de l'industrie du film français. Pas d'entre-soi, mais un mélange sain, respectueux et souvent très impressionné : « j'ai grandi avec vos musiques », « c'est grâce à vous que je suis musicien, que je compose », pouvons-nous entendre dans les couloirs dès 19h ce jeudi soir, dans les locaux de la SACEM au bord de la Seine, au pied de La Défense.

Cette soirée, présentée par Vincent Perrot (personnalité de télévision et de radio, passionné de cinéma), a alterné remise de prix, hommages, et a marqué la fin du mandat de Vladimir Cosma à la direction de l'association.


In Memoriam

Plusieurs hommages ont été rendus pendant cette soirée, pour les artistes disparus cette dernière année.

Jacques Loussier (1934-2019) : les premières notes de musique entendues de la soirée sont celles du générique de la série télévisée Les nouvelles aventures de Vidocq (1971).
Francis Lai (1932-2018) : Christian Gaubert, l'arrangeur et le pianiste de Francis Lai a joué au piano des variations sur Love Story.
Didier Lockwood (1956-2018) : hommage rendu au piano et au violon par Francis Lockwood et Didier Riey (Magma).
Philippe Eidel (1956-2018) : projection d'un montage de musiques et d'interviews.


Le palmarès de la soirée

Prix Court-métrage : Pierre Caillet (pour Raymonde ou l'évasion verticale de Sarah Van Den Boom)
Prix Jeune talent : Olivia Merilahti (pour Sparring de Samuel Jouy)
Prix Documentaire : Laurent Eyquem (pour 1918-1939 les rêves brisés de l'entre-deux guerres de Jan Peter et Frédéric Goupil)
Prix Fiction TV : Nicolas Godin (pour Au service de la France d'Alexandre Courtès)
Prix Tandem réalisateur/compositeur : David Cronemberg et Howard Shore (pour l'ensemble de leur carrière en commun)
(nouveau) Prix Partition internationale : Marco Beltrami et Marcus Trumpp (pour l'Empereur de Paris de Jean-François Richet)
Prix Cinéma : Michel Legrand (pour The other side of the wind d'Orson Welles)
Prix Hommage : Gabriel Yared (pour l'ensemble de sa carrière)


Changement de direction : Vladimir Cosma et Jean Musy

Vladimir Cosma a passé un an à la direction générale de l'UCMF, une année mouvementée pour l'administration de la musique de film en Europe. Il passe le flambeau à Jean Musy avec le sourire : « personne n'est indispensable, vous voyez : on vous vire au bout d'un an ! » Jean Musy commence donc un mandat qu'il veut placer sous le signe de la famille : « je n'entends rien aux chiffres. Il me faut de l'aide pour remplir ma propre feuille d'impôt ». Il entendra donc passer son mandat à resserrer les liens entre les collègues des métiers de la musique de film.


Reconnaissance pour Gabriel Yared

Le compositeur franco-libanais reçoit le Prix Hommage 2019 de l'UCMF, remis par son ami Jean-Louis Aubert. Gabriel Yared (1949) a reçu un Oscar et un Grammy Award pour Le Patient Anglais (1996) et a été nommé pour Le Talentueux Mr Ripley (1999) et Cold Mountain (2003).

Gabriel Yared sera l'invité d'honneur du 6e Festival de cinéma et musique de film de La Baule en novembre 2019 (et en profitera pour donner un concert et une masterclass). A noter que sortiront prochainement plusieurs films dont il a signé la musique (Judy, un biopic sur Judy Garland, de Rupert Goold ; Paradise War, de Niklaus Hilber). Il a également fait la musique de The Death and Life of John F. Donovan de Xavier Dolan (sortie le 13 mars 2019).


Le dernier mot de la soirée revient au fondateur de l'UCMF : « A quand la palme ? » a demandé Greco Casadesus, qui souligne qu'en 72 ans de Festival de Cannes, la catégorie "Musique de films" n'existe pas encore....

[19:00-21:00] Vernissage d'Anne Brégeaut "Coucher de Soleil 24H/24"
Location:
Galerie Eva Hober
156, boulevard Haussmann
75008 Paris
M° Miromesnil, Saint-Philippe-du-Roule
France
Phone : +33 (0)1 48 04 78 68
Fax : +33 (0)1 48 04 78 07
Mail : galerie@evahober.com
Internet Site : www.evahober.com
Description:
25 AVRIL - 31 MAI

VERNISSAGE JEUDI 25 AVRIL
! SPACE CAKE & CARROT COCKTAIL !

https://twitter.com/annebregeaut

Vernissage d'Anne Brégeaut "Coucher de Soleil 24H/24"

[19:00-23:00] Vernissage de Jayet
Location:
Galerie Art & Sound
6, avenue Delcassé
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Mobile : +33 (0)6 10 02 97 24
Internet Site : www.as-galerie.com
Description:
Vernissage de Jayet

[19:00-21:00] Vernissage de Nebay "Extraction"
Location:
Piscine Molitor
Le Molitor Hôtel
2, avenue de la porte Molitor
13, rue Nungesser et Coli
75016 Paris
M° Michel-Ange - Molitor
France
Phone : +33 (0)1 56 07 08 50
Mail : contact@mltr.fr
Internet Site : www.mltr.fr
Description:
du 26 avril au 20 mai 2019

[19:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Afro Funk"
Location:
Galerie Art-Z
27, rue Keller
75011 Paris
M° Bastille, Ledru-Rollin
France
Mobile : +33 (0)6 63 24 42 22
Mail : oliviersultan75@gmail.com
Internet Site : www.art-z.net
Description:
Exposition Afro Funk: Malick Sidibé, King Massassy, Evans Mbugua, Francklin Mbungu, et Nyaba Ouedraogo
Avec Dupif Photo

du 25 avril au 26 mai

Bamako, Kinshasa, Nairobi, Lagos ...
Après les indépendances, les villes africaines ont secoué les chapes de poussière de la colonisation et du néocolonialisme, qui avaient terni leur éclat. Avec un dynamisme et une vitalité inouïes, le jazz, le rock, le funk, la rumba, la soul, ont ouvert le domaine du merveilleux. Le paysage mental, la topographie des villes ont peu à peu intégré ce « deuxième monde » : le monde de la nuit.
Vivre « branché » c'est vivre avec son temps...
Les artistes de l'exposition « Afro Funk » s'inscrivent dans une nouvelle temporalité.
Ils recyclent et incarnent un vocabulaire et une esthétique surprenants. Aujourd'hui comme autrefois, cet « art de vivre » reflète fiévreusement l'histoire sociale de Kinshasa, Bamako, Nairobi ou Lagos.
Le célèbre photographe malien Malick Sidibé (1936-2016) a été, après l'indépendance du Mali, dans les années 1960-1970, le photographe des nuits de la jeunesse de Bamako. Pouvant enchaîner plusieurs fêtes avant de rentrer tirer ses photos jusqu'à l'aube, il réalisait aussi de nombreux portraits dans son studio, où il y avait toujours foule. Nous rendons hommage à celui que l'on surnommait « L'œil de Bamako » en exposant ses portraits et clichés inédits des 70's.
L'artiste Evans Mbugua puise son inspiration aux sources de la conception graphique et en particulier les écritures et alphabets africains. En véritable « recycleur graphique », il crée un nouveau « vocabulaire », tiré aussi bien des emballages de produits que des enseignes de rue. L'artiste souhaite redonner une seconde vie, plus colorée et plus vive, à des motifs présents dans sa culture, en particulier dans les tissus africains (wax, khangas, batik,...). Les « fixés » sous verre d'Evans fonctionnent comme des vitraux, avec ce pouvoir qu'a la lumière de révéler les couleurs du fond, leur répétition rythmique. Son écriture moderne et son style pointilliste se condense en portraits et instantanés pris dans cette turbulence de remous et d'images dont l'Afrique est le centre.
Francklin Mbungu est un artiste surprenant de la scène contemporaine congolaise. Fils d'antiquaire, il démarre une carrière d'agent d'artistes pour s'orienter ensuite vers l'art contemporain en creusant un sillon personnel, loin des traces des grands maîtres de la peinture populaire congolaise. Francklin joue du ciseau, et de la colle... Il crée des découpes particulières dans des feuilles de papier de toutes couleurs, et opère des collages sur des cartons rigides. Des personnages émergent, ici un musicien de rue, là un couple de danseurs. Des histoires se racontent...
Autodidacte inclassable, « King » Massassy n'est jamais là où on l'attend. Au début des années 1990, il figurait parmi les pionniers du rap malien. Ses textes mordants contre les esclavages arabo-musulmans et européens, le système patriarcal ou la dé-pigmentation le propulsaient avec son groupe Sofa sur la scène internationale. 10 ans plus tard, nous le retrouvons comédien. Aujourd'hui, il s'impose comme photographe. Rebaptisé « Fotolala King Massassy », il était le seul Malien à exposer aux 11e Rencontre de Bamako, la biennale africaine de la photographie. Ses portraits de musiciens ou de sapeurs dévoilent une Afrique vibrante, pleine de joie et d'espoir.
Vous êtes invités à découvrir ces quatre artistes lors de l'exposition Afro Funk du 25 avril au 26 mai.

Vernissage de l'exposition "Afro Funk"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Tarlabaşi : quartier profane d'Istanbul"
Location:
Mairie du 10ème arrondissement
72, rue du Faubourg Saint-Martin
75475 Paris Cedex 10
M° Château d'Eau, Jacques Bonsergent, Gare de l'Est
France
Phone : +33 (0)1 53 72 10 10
Fax : +33 (0)1 53 72 11 01
Mail : webmairie10@paris.fr
Internet Site : mairie10.paris.fr
Description:
Exposition de photographie d'Ali Öz
du 24 avril au 20 mai 2019
Hall de la Mairie du 10e

TARLABAŞI : Quartier profane d'Istanbul

En plein cœur d'Istanbul, un quartier disparaît !
Des milliers de bâtiments, de maisons, de bureaux; d'hommes, de femmes et d'enfants qui donnent de la couleur et de la vie à ces rues composant le tissu urbain, sont en passe d'être effacés et détruits.

Tarlabaşı est sacrifié au nom de la «gentrification»!
Ali Öz, photographe chevronné, a vécu pratiquement deux ans dans ce quartier Tarlabaşı, le quartier profane d'Istanbul.

Il a immortalisé, image par image, rue après rue, ce processus d' «effacement / destruction» dont la ville et le quartier ont souffert et, à travers ses photographies, le spectateur est témoin d'un processus d'embourgeoisement, dans toute l'étendue de son malheur; une réalité poignante et peu esthétique.

De l'Azerbaïdjanais au Pakistanais et à l'Africain, de ceux qui ont cherché refuge à Istanbul après le séisme de Bingöl aux vendeurs de moules farcies... des cafés aux brasseries, des bars aux boites de nuit bon marché, il a révélé à chaque coin de rue le vrai visage et le destin de Tarlabaşı.

Dans son ouvrage "Great Streets" en 1994, Allan B. Jacobs disait: « Les meilleures rues sont celles dont on se souvient. Elles laissent des impressions positives fortes et durables. Si l'on pense à une ville, y compris à la sienne, on pourrait penser à une rue en particulier et vouloir y être; une telle rue est mémorable... Les meilleures [rues] sont aussi joyeuses qu'utilitaires. Elles sont divertissantes et ouvertes à tous. Elles permettent l'anonymat en même temps que la reconnaissance individuelle. Elles sont des symboles d'une communauté et de son histoire. Elles représentent une mémoire commune. »

Alors que nos symboles et mémoires urbains, historiques et communaux sont en train d'être détruits, nous commémorons les souvenirs effacés avec l'exposition d'Ali Öz: TARLABAŞI, quartier profane d'Istanbul.

Exposition organisée dans le cadre de la 10e édition de "La Petite Istanbul en Fête" qui aura lieu du 24 avril au 20 mai 2019

Vernissage de l'exposition "Tarlabaşi : quartier profane d'Istanbul"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Tentatives de bonheur"
Location:
MAIF Social Club
37, rue de Turenne
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 92 50 90
Mail : maifsocialclub-paris@maif.fr
Internet Site : www.maifsocialclub.fr
Description:
Du 26 avril au 26 juillet 2019

Detoxitude
DETOXITUDE : Bien-être, une affaire d'attitude

Intervenants Scenocosme, Camille Bondon, Xooang Choi, Slimane Raïs, Liliana Porter, Leandro Erlich, Laurent Pernot, Laurent Lacotte, Jean Katambayi, Benjamin Isidore Juveneton, Constance Guisset, Samuel St-Aubin

Tentatives de bonheur est une exposition pluridisciplinaire conçue par AnneSophie Berard (Anne-Sophie Bérard) qui réunit des artistes internationaux autour de la quête du bonheur. Venez parcourir avec nous ces tentatives individuelles ou collectives.

"Tout le monde veut vivre au sommet de la montagne, sans soupçonner que le vrai bonheur est dans la manière de gravir la pente." Gabriel Garcia Marquez

L'exposition, organisée en trois sections, s'apparente à un cheminement intime et réflexif. Au commencement, le Rêve : faire de ses désirs la seule chose qui compte, se protéger du réel et décider de ce qui existe ou non. Avec, entre autres, sa lune capturée (Captivité) et ses soleils promis (Tout ira bien). L'artiste français Laurent Pernot ouvre le bal en essayant de vaincre le temps. Comme un écho, l'artiste Coréen Xooang Choi présente Dreamers Forest, une sculpture hyperréaliste représentant deux amants concentrés à préserver leurs rêves. Enfin, l'œuvre Cloud - Souris de l'artiste argentin Leandro Erlich créée, en nid, pour vivre l'expérience du merveilleux.

Ensuite, l'Acceptation : admettre l'imperfection. L'œuvre Tablespoons de l'artiste canadien Samuel St-Aubin évoque le soin que l'on porte aux choses fragiles. Les cinq œuvres présentées de l'artiste argentine Liliana Porter distillent des histoires conviant la lucidité et la raison à la table du Bonheur. Enfin, l'artiste franco-algérien Slimane Raïs clôture cette section avec son œuvre Le jardin des délices en invitant à l'aveu de nos fautes inoubliables...

Reste à Trouver : transcendant les limites individuelles, le bonheur prend ici une forme collective. L'artiste française Camille Bondon met en lumière ses propres plaisirs via une collecte organisée sur plusieurs jours pas SMS. Avec leurs Rencontres imaginaires, le couple d'artistes français Scenocosme utilise les nouvelles technologies pour interroger les possibles relations virtuelles et humaines. L'artiste français Laurent Lacotte nous incite à la mobilisation pour retrouver l'espérance grâce à son œuvre Perdue : Espérance affichée dans tout le quartier du Marais. Enfin, les machines fictives Yllux et Simultium de l'artiste congolais Jean Katambayi sont un appel à générer collectivement des solutions nouvelles et durables à nos problèmes sociétaux.

A découvrir au sein du MAIF Social Club, un ensemble de 5 phrases : Presque créées spécialement pour le lieu par l'artiste Benjamin Isidore Juveneton.

La scénographie de l'exposition a été imaginée par Constance Guisset comme une déambulation onirique : vous serez invités à errer d'une œuvre à l'autre et serrez immergés dans un univers coloré, à l'image d'un décor de cinéma. Vous deviendrez acteurs de votre bonheur !

Nouveau !
Découvrez notre chatbot Gaby qui répondra à toutes vos questions sur le lieu via Messenger et vous proposera une médiation ludique de l'exposition. Vous pourrez participer à notre quizz pour savoir « Quel heureux vous êtes ? » afin d'en découvrir plus sur l'exposition en vous amusant !

Vernissage de l'exposition "Tentatives de bonheur"
© Xooang Choi, Forest Dreamers

[19:00-21:00] Vernissage de la foire artmonte-carlo
Location:
Principauté de Monaco
Monte Carlo
Monaco
98000 Monaco
M° Gare SNCF Gare de Monaco - Monte-Carlo
Monaco
Description:
au Forum Grimaldi, Monaco

du 26 au 28 Avril 2019
Vernissage jeudi 25 Avril (sur invitation)

12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés