Tuesday, May 7, 2019
Public Access


Category:
Category: All

07
May 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

08:00 [08:30-12:00] Conférence de presse festival futur.e.s 2019
Location:
Galerie des Gobelins - Mobilier National
Manufactures des Gobelins, de Beauvais et de la Savonnerie
42, avenue des Gobelins
75013 Paris
M° Les Gobelins, Place d'Italie
France
Phone : +33 (0)1 44 08 53 49
Fax : +33 (0)1 40 13 46 74
Internet Site : www.mobiliernational.culture.gouv.fr
Description:
En présence de :
Stéphane Distinguin, Président de Cap Digital
Hélène Allain, Directrice du festival Futur.e.s
Hervé Lemoine, Directeur du Mobilier national
et d'un.e Elu.e de la Région Ile-de-France

"Aujourd'hui, les enjeux ont changé, il faut continuer à innover tout en s'inscrivant dans un contexte plus durable. Futur.e.s souhaite ainsi donner une direction souhaitable à la transition numérique, et parallèlement apporter aux innovateurs de la ville durable les moyens de déploiement et d'accélération qu'offre le numérique. L'enjeu est également de montrer que le durable ne se cantonne pas à l'environnement, mais couvre l'accès à la santé, à la culture, l'art, l'information pour concretement "faire société ".
Hélène Allain, Directrice du festival Futur.e.s

Venez découvrir le programme de la 10e édition de Futur.e.s. A cette occasion vous pourrez tester en avant-première une sélection de projets innovants du festival et échanger avec leurs concepteurs.


Au programme :

5th Dimension : Des lunettes de vue conçues pour minimiser la pollution sonore autour de soi grâce à une IA dédiée au son, à la parole et à sa compréhension; doublée d'une technologie électromagnétique.

Cocott'Arium : Un poulailler urbain qui recycle ! Un poulailler connecté qui permet à la fois de géolocaliser les points de collectes des biodéchets, le transport de ceux-ci et la valorisation des déchets organiques.

I.C.E.B.E.R.G. : De la réalité virtuelle destinée aux personnes à mobilité réduite qui superpose un corps valide virtuel sur le corps invalide de l'utilisateur permettant ainsi une réhabilitation des fonctions motrices.

Hitbox : Un sac de boxe interactif qui, grâce à un affichage intégré, quantifie les coups portés et guide la pratique pour permettre une progression ciblée.

PowerUp : Une technologie qui permet de mesurer l'état de santé réel des batteries et de doubler leur durée de vie dans leur environnement d'usage réel. Cette démo est issue du programme Innov'up Proto

Pikip : Du matériel sonore écologique et innovant pour des performances culturelles & musicales sans impact sur l'environnement


Futur.e.s

13 & 14 juin 2019, l'innovation comme vous ne l'avez jamais vu !

6 thématiques, 80 démos et autant de conférences pour explorer les futurs souhaitables au prisme de l'innovation numérique ET durable.
- Villes durables -
- Tech care -
- E-cratie -
- Sociétés apprenantes -
- Open cultures -
- Digital Rehab -

+de 80 conférences, masterclasses, talks et keynotes pour rencontrer et échanger avec des innovateurs, spécialistes et chercheurs, parmi lesquels :

Marie Ekeland : entrepreneuse française, première femme présidente du CNNum et co-fondatrice du fonds d'investissement Daphnia. Une des première femme du monde à avoir monté un fond de capital risque, "l'affranchie de la french tech".

Sénamé Koffi Agbodjinou : architecte, anthropologue et fondateur de Woelab, un fab-lab situé à Lomé au Togo. Il est l'étoile montante de la scène tech ouest africaine.

Gunter Pauli : entrepreneur belge et fondateur de ZERI, il milite pour une production responsable et non polluante. Il a notamment élaboré les concepts d'économie bleue et d'Upcycling. Il est le « Steve Jobs du développement durable ».

Bibi Russel : créatrice de mode bangladaise, elle a été nommée Artiste de l'UNESCO pour la paix en 1999 en reconnaissance de son engagement dans la promotion mondiale de l'artisanat traditionnel dans la dignité humaine, le développement et l'éradication de la pauvreté.

Restez connecté.e.s à l'actualité de Futur.es
https://futures.paris/
et
https://blog.futuresfestivals.com/

Conférence de presse festival futur.e.s 2019


[09:45] Anne Hidalgo dévoile le timbre de Paris'écrit
Location:
Parvis de l'Hôtel de Ville de Paris
Place de l'Hôtel de Ville
75004 Paris
M° Hôtel de Ville
France
Description:
Anne Hidalgo dévoile le timbre de Paris'écrit, la première journée dédiée à l'écriture manuscrite

Bureau de poste sur le parvis de l'Hôtel de Ville

Anne Hidalgo, Maire de Paris dévoilera aux cotés de Philippe Wahl, le Président Directeur Général du Groupe La Poste et de Christophe Girard, Adjoint à la Maire de Paris pour la culture, le timbre édité à l'occasion de Paris'écrit, la première journée dédiée à l'écriture manuscrite qui se déroulera dans Paris le 15 mai 2019.

Le mercredi 15 mai 2019, la Ville de Paris, en partenariat avec La Poste, invite les Parisiens et les visiteurs de la Capitale à prendre le temps d'écrire à quelqu'un depuis Paris.

« Partagez quelques minutes ou quelques heures pour le plaisir de l'échange, en prenant le temps d'écrire une lettre ou une carte postale. Partagez le goût de l'écriture pour célébrer la liberté d'expression, autour de propositions d'écriture accompagnée, collectives ou individuelles.

Écrivez à une personne qui vous est chère, adressez-lui une marque d'attention, faites-lui part d'une pensée, parlez-lui de votre vie ou de votre séjour à Paris, d'une scène vue, d'un souvenir...Écrivez dans la langue de votre choix, à une personne où qu'elle se trouve, à Paris, en France, à l'étranger, c'est vous qui décidez. »

Paris'écrit offre un moment hors du temps, pour se poser un instant, choisir ses mots et offrir un moment de lecture à la personne à qui l'on s'adresse.

Paris'écrit est un cadre inédit et exceptionnel pour renouer avec l'écrit, rendre éternelles les émotions que l'on veut transmettre à son destinataire, une invitation à partager et à donner.

Le 15 mai, seront installés dans de nombreux lieux publics de la capitale, lieux de passage, lieux du quotidien ou encore lieux remarquables (bureaux de Poste, musées, librairies, marchés, équipements sportifs, lieux culturels, cafés, Rives de Seine, sites touristiques ou emblématiques de Paris...), près de 200 points d'écriture pour inciter les passants et les curieux à prendre une minute pour adresser une pensée à quelqu'un.

Une carte postale et un timbre collector (France et International) seront spécifiquement proposés pour l'occasion.

Des ateliers et animations pour accompagner les publics dans cette écriture seront également proposés dans différents établissements (bibliothèques, centres de loisirs, centres sociaux....) en lien avec des partenaires des champs culturel, social ou éducatif.

Personnalités présentes :
- Anne Hidalgo, Maire de Paris
- Christophe Girard, Maire Adjoint pour la culture
- Philippe Wahl, Président Directeur Général du Groupe La poste
- Sophia Hocini et Olivier Chaudenson, directeurs artistiques de Paris'écrit

Date et lieu :
Mardi 7 Mai à 9h45 au bureau de poste de l'Hôtel de Ville de Paris sur le parvis



[10:30-12:30] Conférence de presse - TechDays
Location:
Conseil Régional d'Ile de France
33, rue Barbet de Jouy
75007 Paris
M° Saint François Xavier
France
Phone : +33 (0)1 53 85 53 85
Internet Site : www.iledefrance.fr
Description:
« Nous avons besoin de faire émerger des champions européens car ils créent des emplois et portent des modèles de société »
Cédric O, Secrétaire d'État au numérique

Notre écosystème est de plus en plus mature et mérite une vitrine international pour attirer les meilleurs talents.

Les acteurs de la Tech francilienne se mobilisent cette année autour de Viva Technology - l'événement qui fait rayonner la Tech française depuis 2016 - pour relever les défis de notre écosystème : les TechDays, fashion week de la Tech.

Nous avons l'ambition de faire du Grand Paris le "Hub" au service du rayonnement et de la montée en puissance de nos pépites Tech en Europe et à l'international. Des événements dédiés à l'attractivité des talents, à l'internationalisation, à l'industrialisation, à la transformation numérique et à la Tech4good rythmeront toute la semaine du 13 mai 2019.

Les événements TechDays sont autant d'opportunités de rencontres, de business et de montée en compétence pour l'écosystème.

En présence de :
Cédric O, Secrétaire d'Etat au numérique
Maxime Baffert - Managing director Viva Technology
Kat Borlongan - Directrice LaFrenchTech
Franck Margain, Président de Paris Région Entreprises
Frédéric Mazzella - Co-président France Digitale, fondateur BlaBlaCar
Julie Ranty - Managing director Viva Technology

Rendez-vous le 7 mai 2019 pour découvrir les acteurs et le programme de la semaine.

>> RSVP

Conférence de presse - TechDays




[11:00-13:00] Vernissage presse de l'exposition "Préhistoire, une invention moderne"
Location:
Centre Pompidou
Musée National d'Art Moderne - Beaubourg
Place Georges Pompidou
19, rue Beaubourg
75191 Paris Cedex 04
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 78 12 33
Fax : +33 (0)1 44 78 13 03
Internet Site : www.centrepompidou.fr
Description:
8 mai - 16 septembre 2019

Galerie 1, niveau 6

#ExpoPréhistoire

Parlons Préhistoire !

De la fin du 19ème siècle à nos jours, en parallèle d'une modernisation forte et croissante, notre société a fait un voyage dans le passé en découvrant des traces de ce qu'on a appelé alors "Préhistoire". Comment ces découvertes ont-elles bouleversé notre vision du monde ? Comment les artistes se sont-ils emparés de cette une vision fantasmée d'un monde avant l'Histoire ?

Notre exposition Préhistoire, une énigme moderne, revient sur le traitement de la Préhistoire par certains des plus importants artistes du 20ème et du début du 21ème siècle : Pablo Picasso, Joan Miró mais aussi Paul Cézanne, Paul Klee, Alberto Giacometti, Max Ernst, Joseph Beuys, Yves Klein, Jean Dubuffet, Louise Bourgeois, Marguerite Duras, Robert Smithson, Giuseppe Penone, Miquel Barceló, Marguerite Humeau, Pierre Huyghe, Dove Allouche, etc.
Un retour vers notre passé (et notre futur) enrichi par des pièces des débuts de l'humanité.


Une exposition portée par trois commissaires : Cécile Debray, Directrice du musée de l'Orangerie; Rémi Labrusse, Professeur d'histoire de l'art, Université Paris Nanterre; et Maria Stavrinaki, Maître de conférences en histoire de l'art, Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

En collaboration avec le Musée de l'Homme et le Musée d'Archéologie nationale et Domaine national de Saint-Germain-en-Laye

Vernissage de l'exposition "Préhistoire, une invention moderne"





[12:30-14:00] Prix Goncourt de la Nouvelle et Goncourt du Premier Roman 2019
Location:
Restaurant Drouant
16-18, place Gaillon
75002 Paris
M° Quatre-Septembre, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 42 65 15 16
Fax : +33 (0)1 49 24 02 15
Internet Site : www.drouant.com
Description:
Trois romans en lice pour le Prix Goncourt de la Nouvelle
- L'Oiseau Parker dans la nuit de Yanick LAHENS (Sabine Wespieser)
- Nous sommes à la lisière de Caroline LAMARCHE (Gallimard)
- Les Polaroids d'Eric NEUHOFF (Le Rocher)

5 romans en lice pour le Goncourt du Premier Roman 2019
- L'heure d'été de Prune ANTOINE (Anne Carrière)
- L'atelier du désordre d'Isabelle DANGY (Le Passage)
- Court vêtue de Marie GAUTHIER (Gallimard)
- Comment tout a commencé de Philippe JOANNY (Grasset)
- Le mangeur de livres de Stéphane MALANDRIN (Le Seuil)

Goncourt de la Poésie à Yvon Le Men

09:00
10:00
11:00
12:00
13:00
14:00  
15:00  
16:00 [16:00] Présentation de la candidature française pour les WorldSkills 2023
Location:
Palais de l'Elysée
55, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau, Madeleine, Concorde
France
Phone : +33 (0)1 42 92 81 00
Internet Site : www.elysee.fr
Description:
Présentation de la candidature française pour les WorldSkills 2023 et de l'équipe de France 2019

17:00 [17:00] Inauguration du centre d'entraînement du Paris FC
Location:
Orly
Orly
94310 Orly
M° RER C Les Saules, RER C Orly - Ville
France
Internet Site : www.mairie-orly.fr
Description:
17, voie des Saules - Orly (94)

Basé à Orly, le nouveau centre de vie du Paris FC sera officiellement inauguré ce mardi après-midi. Visite guidée.

« C'est la fin de l'amateurisme au Paris FC, avec ce centre, il est maintenant entré dans le professionnalisme... » Depuis son arrivée au Paris FC en décembre 2015, Pierre Dréossi, le manageur général, a œuvré à la transformation du club en profondeur. La construction du « Groupe ADP-Centre d'entraînement Paris FC » constitue une première étape.

Il sera officiellement inauguré ce mardi en fin d'après-midi en présence de nombreuses personnalités comme Anne Hidalgo, la maire de Paris, et sous le parrainage de l'international Mamadou Sakho (Crystal Palace), formé au PFC, qui donnera son nom à un terrain. « C'est l'aboutissement d'un long travail de presque deux ans », explique Laetitia Fabiani, chef de projet au Paris FC.

Sur huit hectares à Orly, le club dispose désormais de 3 terrains en gazon naturel, 1 synthétique et 16 000 m² de plaine hybride regroupant deux terrains, une zone pour les gardiens et une zone d'échauffement.

Depuis un mois et demi, le siège du club a quitté le XIIIe arrondissement pour y être transféré. Le bâtiment des pros (L2 et D1 féminine) est désormais opérationnel. Sur 1 100 m², il comprend deux vestiaires, cinq bureaux, quatre espaces médicaux, deux salles de réunion, deux espaces détente...

En pleine progression sportive depuis deux ans, le Paris FC, toujours en lice pour les barrages d'accession en L1, s'est donné les moyens de ses ambitions futures.

Bientôt la phase 3

« Même si ce n'est pas ça qui va nous apporter davantage de points, cet outil est un vrai plus pour le club, reprend Pierre Dréossi, passé par Lille et Rennes. On a bien géré l'espace pour que chacun puisse s'entraîner et évoluer dans des bonnes conditions. C'est un très beau centre qui se rapproche de ce qu'on peut voir dans certains clubs de L1. On a regroupé le sportif, la formation et l'administratif. Ça permet de créer une vraie vie de club. Cette réunification est une force pour tout le monde. La communication est plus fluide. L'entraîneur des pros peut déjeuner à midi aux côtés d'un administratif... Et on a encore l'intention de faire évoluer ce site à la hauteur de nos ambitions ».

Dans les prochains mois, après les terrains et les bâtiments, la phase trois du projet sera achevée avec de nouveaux locaux pour l'hébergement, la scolarité et la restauration au centre de formation. Au total, le coût des travaux, presque entièrement à la charge du Paris FC, s'élève à 7 millions d'euros.

Inauguration du centre d'entraînement du Paris FC

Inauguration du centre d'entraînement du Paris FC

L'international français, Mamadou Sakho, était présent mardi après-midi lors de l'inauguration du nouveau centre d'entraînement et de formation du Paris FC. À cette occasion, le PFC, actuellement quatrième de Ligue 2, a dévoilé la plaque d'un terrain à son nom. Le défenseur de Crystal Palace, était honoré de revenir dans son premier club et n'a pas hésité à donner son avis sur l'évolution du club parisien.

« Je trouve cela génial de voir le Paris FC évoluer de cette façon. Connaissant les dirigeants, Pierre Dréossi qui est quelqu'un de très ambitieux et le président, aussi, cela ne m'étonne pas. Ce sont des personnes qui voient grand et c'est une chance pour la jeunesse parisienne. Des jeunes vont pouvoir émerger dans des conditions exceptionnelles. J'espère que le Paris FC va atteindre cet objectif de pouvoir jouer en Ligue 1, cela serait bien pour l'image de la capitale. »

[17:30-21:00] Inauguration du Musée du Jouet
Location:
Poissy
Poissy
78300 Poissy
M° RER A Poissy
France
Internet Site : www.ville-poissy.fr
Description:
1, enclos de l'Abbaye
musees@ville-poissy.fr

Après trois années de travaux, le musée du Jouet rouvrira ses portes au public le week-end des samedi 11 et dimanche 12 mai lors d'un week-end événement.

Installé au cœur de la porterie du Prieuré royal Saint-Louis, bâtiment inscrit au titre des monuments historiques, le musée du Jouet rouvrira ses portes le samedi 11 mai de 10h à 20h. Cette journée festive sera l'occasion de présenter au public la rénovation de la porterie, l'agrandissement du musée et le nouveau parcours muséographique. Sous la maîtrise d'œuvre de Diego Rodriguez de l'agence A26 GL Architectures, le chantier a redonné une deuxième jeunesse au Musée : restauration des façades et des couvertures, optimisation de l'isolation thermique, mise aux normes accessibilité́, changement des éclairages intérieurs et extérieurs, création d'une extension de 60 m2 pour accueillir une riche programmation d'ateliers, conférences et spectacles.

UNE INAUGURATION LE 7 MAI EN PRÉSENCE DU MINISTRE DE LA CULTURE

Le dimanche 12 mai, les animations se poursuivront avec le retour de la fête du Jeu dans l'enceinte du musée, de 11h à 18h. Ce week-end événement et grand public sera précédé mardi 7 mars par l'inauguration officielle de la restauration, en présence des partenaires et du ministre de la Culture Franck Riester.

« Cette réouverture marque la fin de trois ans de travaux qui ont permis de rénover complètement l'établissement. Ce véritable fleuron patrimonial va s'inscrire dans le parcours touristique de la Ville, qui va de la Collégiale à la villa Savoye, précise le maire Karl Olive. Il était de notre devoir de tout faire pour le sauvegarder et je suis particulièrement heureux que de nombreux partenaires, publics mais aussi privés comme la Fondation Total, le Crédit Mutuel, la Fondation du Patrimoine aient contribué à sa restauration. »

Inauguration du Musée du Jouet

L'établissement était fermé depuis trois ans en raison d'un chantier de rénovation pour un montant de 3 M€.

Inauguration du Musée du Jouet

Le musée du jouet de Poissy, créé en 1976, a subi une cure de jouvence. L'établissement qui renferme une collection de 14 000 objets datant de 1850 à 1950, a été entièrement rénové et mis aux normes. Franck Riester, le ministre de la Culture, a participé ce mardi à l'inauguration de l'établissement qui doit rouvrir ce week-end au grand public.

Il a découvert en avant-première le nouveau parcours muséographique. « Les collections sont magnifiques », s'est-il émerveillé devant les vitrines où sont présentées des poupées, des soldats de plomb ou encore des jouets en bois. « Ces objets ont fait le bonheur des enfants au fil des générations », a-t-il commenté.

Franck Riester a salué le travail de rénovation. « Restaurer le patrimoine est fondamental », a insisté le ministre. Le chantier qui comprenait également une mise aux normes de l'établissement a duré trois ans. Il s'est déroulé avec le concours des bâtiments de France puisque le musée est implanté dans l'enclos du Prieuré royal datant du XIVe siècle.

Inauguration du Musée du Jouet
Le musée du jouet renferme 14 000 objets. LP/Y.F.

« Le bâtiment souffrait de problème d'étanchéité, a indiqué Karl Olive (LR) le maire. Les façades, la toiture ont été rénovés et l'intérieur du musée a été redessiné ». Montant de l'opération : 3 M€ financés par l'Etat, les collectivités locales et plusieurs mécènes. Privés du musée depuis trois ans en raison du chantier, les visiteurs seront à nouveau accueillis à partir de samedi prochain. Sa fréquentation annuelle oscille autour de 20 000 entrées.


[18:00-21:00] Soirée de l'exposition "Je suis venue ici pour me cacher"
Location:
Galerie 24B
24 bis, rue Saint-Roch
75001 Paris
M° Pyramides, Tuileries, Opéra
France
Mobile : +33 (0)6 86 93 84 69
Mail : 24b.paris@gmail.com
Internet Site : www.24b.paris
Description:
Exposition annuelle de ABA, l'aumônerie des Beaux-Arts

ABA, l'aumônerie des Beaux-Arts de Paris présente,

sur une idée de Michel Brière :

"Je suis venue ici pour me cacher"

Du 04 au 12 Mai 2019

Vernissage le vendredi 03 mai à partir de 18h
Évènement le mardi 07 mai à 19h
Finissage le samedi 11 mai à partir de 16h

Avec : Marius Buet, Antoine Duchenet, Timothée Dufresne, Jean-Neige Forax, Anna Oarda accompagnés de Claude Lévêque

Artistes invités : June Balthazard, Erwan de Beauchaine, Anne-Charlotte Finel, Armand Morin

Vernissage de l'exposition "Je suis venue ici pour me cacher"
Vernissage de l'exposition "Je suis venue ici pour me cacher"

[18:00-21:00] Vernissage collectif à la galerie Thuillier "Les Toiles de Mai 2019"
Location:
Galerie Thuillier
13, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 77 33 24
Mobile : +33 (0)6 12 80 88 36
Fax : +33 (0)1 42 77 33 24
Mail : galeriethuillier@wanadoo.fr
Internet Site : galeriethuillier.free.fr
Description:
du 3 au 16 mai

[18:00-21:00] Vernissage de Chloé Jarry "Collimateur excentré"
Location:
Galerie du Haut-Pavé
3, quai de Montebello
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 43 54 58 79
Mail : contact@haut-pave.org
Internet Site : www.haut-pave.org
Description:
Exposition du 07 mai au 1er juin 2019
VERNISSAGE MARDI 07 MAI 18H/21H

Collimateur excentré

Se lever, enserrer la poignée de porte, et ressentir un trouble : sa forme est quelque peu modifiée. Ce léger changement donne alors à cet objet de notre quotidien une nouvelle valeur, nous l'observons dans toute l'étrangeté de sa normalité et le considérons avec attention. Le travail de Chloé Jarry agit selon ces mêmes modalités. Elle sculpte, ou dessine, des éléments qui nous entourent en en modifiant la matière. Ses céramiques réinterprètent des objets manufacturés et rarement valorisés : amas d'ampoules, carrelages typiques des habitations bon marché des années 70, ferronneries, etc. Elle ne sculpte pas un catalogue archétypal de notre espace domestique ; elle donne au contraire une individualité à chacune de ses pièces, sérielles comme uniques. Ses installations s'apparentent à des souvenirs, à des répliques singulières et des reliques désacralisées.

Ce sentiment de bouleversement doux et implacable est rendu possible par l'engagement physique de l'artiste. Chloé Jarry renoue avec l'historique et étroite relation entre artistes et artisans, c'est en tant que technicienne aguerrie qu'elle agit. Cette technicité sou-tend une très forte proximité de l'artiste avec la matière de ses œuvres. Elle modèle chacune de ses productions à la main, même dans le cas d'effet de seuil (2017), pièce composée de 1436 tomettes en grès mêlés. Certaines créations conservent littéralement son empreinte (M'amarrer, 2017). L'investissement physique de Chloé Jarry se retrouve également dans le format de ses aquarelles, celles-ci pouvant dépasser les deux mètres. Cette tâche minutieuse et monumentale confère à ces dessins un aspect architectural : les initiaux motifs de carrelage deviennent lés de tapisserie (Antiparéidolie, 2017). Tout le corps de l'artiste s'implique dans sa création ; pour appréhender l'humidité d'une terre cuite, Chloé Jarry approche ses lèvres, surface cutanée beaucoup plus sensible que le bout de nos doigts. Dans le cadre de son travail sur les motifs des azulejos, elle déambule dans les rues lisboètes, ses pieds guident son appareil photographique. Elle redessine ensuite ses prises de vue afin de réaliser sa sélection, le geste de sa main détermine l'œuvre future.
Chloé Jarry ne se présente pas comme démiurge de son univers, au contraire elle travaille en collaboration avec terres et émaux laissant libre cours à leur plasticité intrinsèque. La barbe des radiateurs en biscuit de faïence est conservée (calorifère, 2016). L'accident fait aussi pleinement partie de son travail, avec humilité Chloé Jarry expérimente et répète une opération si nécessaire.
La relation de Chloé Jarry au quotidien -thème central de ses productions- ne correspond pas à une engourdissante monotonie, elle veille à renouveler sa perception et celle des publics. Ses expositions sont pensées en dialogue avec l'espace de monstration. Notre regard est amené à sans cesse se réajuster, nous faire baisser ou au contraire lever les yeux au plafond. Le collimateur est cet instrument d'optique permettant la réalisation de pointages précis. Plutôt que de se focaliser sur ce qui nous semble central, Chloé Jarry nous invite avec générosité à dévier notre point de vue, à considérer l'espace qui nous entoure avec une nouvelle délicatesse et découvrir, pourquoi pas, que la marge s'avère riche et féconde.

Léa Cotart-Blanco


Biographie

Née en 1985 à Montmorency (95), Chloé Jarry vit et travaille à Nantes.
Diplômée en 2010 de l'École Supérieure des Beaux Arts de Nantes métropole, elle obtient en 2012 le prix des arts visuels de la Ville de Nantes et en 2016 l'Aide Individuelle à la Création de la DRAC Pays de la Loire. Au cours des études elle obtient deux bourses (2009 : Beppu-Japon-, 2008 : UQAM, Montréal-Canada).
Depuis, Chloé Jarry a réalisé des expositions personnelles notamment à Roubaix (2019 : La plus petite galerie du monde ou presque), Grenoble (2017 : Effet de seuil, centre d'art Bastille), et Angers (2017 : Ma quête au pied du mur, BLAST). Son travail est émaillé de plusieurs résidences : 2018, La menuiserie, Therdonne ; 2017, Moly Sabata, Sablons et L'H du Siège, Valenciennes ; 2015, École d'art du Beauvaisis, Beauvais ; 2014, Institut Français du Cambodge, avec Adrien Guigon, Phnom Penh.
Elle fait partie du Réseau d'artistes en Pays de la Loire.

http://www.chloejarry.com

Vernissage de Chloé Jarry "Collimateur excentré"
Collimateur excentré, 2019,
azulejos : peinture 3ème feu

Vernissage de Chloé Jarry "Collimateur excentré"
Modulation de surface I, 2016
grès noir, colsons,
Paysage en déclinaison, l'Escaut Architecture,
avec le soutien de la DRAC des Pays de la Loire

Vernissage de Chloé Jarry "Collimateur excentré"
Effet de seuil, 2017
grès mêlés,
Effet de seuil, Centre d'art Bastille, Grenoble/Résidence Moly Sabata

Vernissage de Chloé Jarry "Collimateur excentré"
M'amarer, 2017
grès noir,
Effet de seuil, Centre d'art Bastille, Grenoble/Résidence Moly Sabata

[18:00-21:00] Vernissage de Jean-Claude Maggiacomo "Germinal, Auguste et Marcel..."
Location:
Aulnay-sous-Bois
Aulnay-sous-Bois
93600 Aulnay-sous-Bois
M° RER B Aulnay-sous-Bois
France
Internet Site : www.aulnay-sous-bois.fr
Description:
Maison des projets et du patrimoine
3 rue Charles Dordain

Du 2 au 31 mai 2019
Du mardi au samedi de 9h à 13h et 14h à 17h

Exposition "Germinal, Auguste et Marcel..." de Jean-Claude Maggiacomo

« Portraits de mineurs, de clowns et de mimes
Regard sur des visages grimés et marqués par la souffrance »

"Pour répondre à certaines personnes qui pourraient se demander quel est le rapport entre des personnages aussi différents entre eux que des clowns, des mineurs et des mines, et surtout pourquoi pour les réunir dans une même recherche, un élan unique.
Cette exposition.
En fait c'est le charbon qui relie ces acteurs.
Oui, le charbon que clowns et mimes utilisent pour accentuer leur jeu en pleine lumière, et ce même charbon dont semblent grimés eux aussi les mineurs lorsqu'ils remontent des puits.
Cette ressemblance me hantait depuis bien longtemps, assez pour m'intéresser de près à leurs visages.
L'utilisation du fusain pour tenter de rendre cette ressemblance vraisemblable m'est alors apparue comme une évidence."

Vernissage de Jean-Claude Maggiacomo "Germinal, Auguste et Marcel..."

[18:00-21:00] Vernissage de Noemi Ferst "Portraits"
Location:
Galerie Virginie Louvet
48, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 71 97 48
Mobile : +33 (0)6 32 90 10 20
Mail : contact@virginielouvet.com
Internet Site : www.virginielouvet.com
Description:
7 mai - 5 juillet 2019
Vernissage : mardi 7 mai de 18h à 21h

Invitée par la galerie Virginie Louvet, Noemi Ferst nous propose un jardin de mémoire aux femmes qui l'entourent. Cette exposition élabore une narration qui résonne comme une ode à la féminité et à la patience qu'impose la nature à l'humain.

Noemi Ferst cueille les femmes autour d'elle et rend hommage à leur personnalité, leur délicatesse et leur force. Depuis toujours elle admire, observe, joue la musique qui la transperce et nous offre ici une version visuelle de ces vibrations, des couches de couleurs comme des notes de musique, savamment associées pour créer dans chaque composition une personnalité.

Dans Portraits, elle explore l'impermanence de la vie, de la fertilité de la terre et de la relation harmonieuse à la féminité.

Les fleurs sont éphémères mais l'artiste nous fait cadeau de leur permanence, comme une nature morte de notre époque. Un memento mori délicat et contemporain qui tend à nous emmener dans son univers si particulier de jeune femme 'en fleurs', mais avec toute la force intérieure d'une artiste qui s'épanouit. Poussant le visiteur à apprécier les œuvres à des distances différentes, chaque fleur dévoile la finesse et le doigté qu'elle nécessite.

Par le biais de son travail, Ferst entend examiner le rapport à la féminité et à la nature dans la société actuelle. Elle souligne l'interdépendance entre ces deux univers. Adoptant une approche plutôt holistique de la nature et du procédé créatif, elle met l'accent sur le respect et l'admiration de ce que la nature nous offre.

L'artiste travaille en harmonie avec le processus et chacune de ses oeuvres nécessite une sorte de méditation sur les bienfaits de la nature lorsqu'elle est traitée avec soin et attention. Dans son jardin où les fleurs restent pour toujours intactes, elle exerce de façon intuitive son art du dessin et de la minutie.

Noemi Ferst (née en 1986 à Los Angeles) a grandi en France avec des origines anglaise, polonaise, israélienne et chinoise. Elle vit et travaille actuellement à Paris. Après un parcours de dix ans lié à la musique, elle renoue avec son premier amour, l'art visuel. Parmi ses précédents projets citons une œuvre immersive éphémère et olfactive faite de fleurs fraîches en 2015 et la co-réalisation de la scénographie de la tournée du groupe Polo & Pan. Elle est également la co-fondatrice de Radiooooo, une plateforme dédiée à l'exploration musicale à travers le monde et les siècles.

Victoria Gandit-Lelandais

Vernissage de Noemi Ferst "Portraits"
Image : Noemi Ferst, Gigi, 2019, collage papier découpé au scalpel sur toile, 40 x 40 cm

[18:00-21:00] Vernissage de Stoul "Neko Paradise"
Location:
Galerie Roussard
13, rue du Mont-Cenis
75018 Paris
M° Lamarck - Caulaincourt, Abbesses, Anvers, Château Rouge
France
Phone : +33 (0)1 46 06 30 46
Fax : +33 (0)1 42 52 38 00
Mail : galerieroussard@gmail.com
Internet Site : www.roussard.com
Description:
YAM - Young Artists Montmartre
7, rue du Mont Cenis

Exposition du 7 au 21 mai
VERNISSAGE LE 7 MAI DE 18H À 21H

Stoul s'est fait connaître dès ses vingt ans pour ses personnages aux visages de chat. Elle a très vite fait évoluer son art et développé son style, quittant progressivement le figuratif pour aller vers une géométrie semi abstraite très personnelle. Pour son solo-show à la yam galerie elle reprend l'animal de prédilection de ses débuts qu'elle fait évoluer dans un univers édénique. Elle joue avec les lignes, les angles, les aspérités, et de nouveaux matériaux encore inédits dans son art.

Vernissage de Stoul "Neko Paradise"

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Printemps 2019"
Location:
DOC!
26, rue du Docteur Potain
75019 Paris
M° Télégraphe, Pré-Saint-Gervais
France
Mail : doc.exposition@gmail.com
Internet Site : doc.work
Description:
DOC / PRINTEMPS 2019

Vernissage le 07.05.2019 18h - 22h
Animé par un concert de Tim Karbon

https://soundcloud.com/timkarbon

Exposition
du 07.05 - 12.05 2019
Tous les jours de 17H - 19H et sur rendez vous :
ccanesson@gmail.com
julietterochebontemps@gmail.com


Présentation de pièces récentes de Corentin Canesson et Juliette Roche, réalisées à DOC depuis l'automne 2018, avec la participation de Damien Le Dévédec.

Ils présentent un ensemble de peintures, sculptures, et une vidéo, dont les sujets gravitent autour du geste de peindre.

[18:30-21:00] Cérémonie en l'honneur des volontaires du service civique et de leurs tuteurs
Location:
Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobau
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 76 40 40
Internet Site : www.paris.fr
Description:
Cérémonie en l'honneur des volontaires du service civique et de leurs tuteurs

[18:30-21:00] Vernissage de Max Tchung-Ming "C'est (pas) marqué sur mon front"
Location:
Mairie du 18ème arrondissement
1, place Jules Joffrin
75877 Paris Cedex 18
M° Jules Joffrin
France
Phone : +33 (0)1 53 41 18 18
Mail : mairie18@paris.fr
Internet Site : mairie18.paris.fr
Description:
Du 7 au 15 mai 2019 :
lundi, mardi, mercredi, vendredi de 8h30 à 17h
et jeudi de 8h30 à 19h30

A l'occasion de la journée de commémoration de l'abolition de l'esclavage, la municipalité du 18e invite Max TCHUNG-MING et son exposition "C'est (pas) marqué sur mon front".

Brisant les chaines aujourd'hui invisibles des noirs qui peinent à trouver leur place dans une société et un monde professionnel où les a priori ont la vie dure, Max Tchung-Ming propose une galerie de portraits de femmes et d'hommes qui ont réussi à imposer leurs compétences. Sans excès d'honneur et sans indignité, en évitant le cliché éculé de l'exception spectaculaire qui sert de prétexte à une discrimination ordinaire, l'exposition nous présente sans fard les visages d'une nouvelle classe moyenne exemplaire pour tout ceux qui sont encore floués du système. L'image est brute, comme extraite du temps, suspendue à l'histoire de ces visages qui témoignent le plus naturellement possible du chemin qui relie le fruit aux racines. La chromie et le traitement de la lumière viennent renforcer cette intemporalité qui nous donne à réfléchir collectivement à l'altérité, à l'évolution de nos perceptions dans l'espoir qu'un jour les professions ne constituent entre les hommes qu'un élément ni plus ni moins distinctif, que la couleur de la peau.

C'est (pas) marqué sur mon front est le reflet simple et tendre de ses âmes témoins des cicatrices encore douloureuses du passé et des brimades banalisées d'une société en mal de bienveillance. Cette exposition est surtout une formidable invitation à saboter l'oeil universel pour poser un regard chargé d'espérance sur notre humanité et sa capacité à progresser.

Vernissage de Max Tchung-Ming "C'est (pas) marqué sur mon front"



[19:00-21:00] Fête nationale de Pologne
Location:
Ambassade de la République de Pologne
Hôtel de Monaco
57, rue Saint-Dominique
75007 Paris
M° Invalides
France
Phone : +33 (0)1 43 17 34 00
Fax : +33 (0)1 43 17 35 07
Mail : info@ambassade.pologne.net
Internet Site : www.ambassade.pologne.net
Description:
Fête nationale de Pologne

[19:00-21:00] Vernissage de Dimitrios Ratsikas
Location:
Librairie hellénique Desmos
14, rue Vandamme
75014 Paris
M° Gaîté, Edgard Quinet, Montparnasse - Bienvenüe
France
Phone : +33 (0)1 43 20 84 04
Mail : desmosplus@gmail.com
Internet Site : www.desmos-grece.com
Description:
Du 7 au 16 mai 2019
Vernissage mardi 7 mai 2019 à partir de 19h

Vernissage de Dimitrios Ratsikas

[19:00-21:00] Vernissage de Józef Robakowski "What Can Still Happen"
Location:
Venise
Venezia - Venice
Venise
30100 Venise
Italia
Internet Site : www.comune.venezia.it
Description:
MAKgallery Venice
Calle Regina 2261
Santa Croce
Venice, Italy

Opening: May 7, 2019, 7 pm
The exhibition is on view through June 5, 2019
Monday-Sunday, 2 pm-7 pm

The project deals with the contemporary, with what is happening, how it is shown and communicated. Most of the footage has been sourced from social media. Parades, marches and demonstrations of various political groupings, artistic actions, awareness campaigns about various aspects of life. In a space with a constellation of dynamically changing images, the show presents artist-edited videos of what is happening in the streets and public spaces these days, what is recorded, shared and distributed.
More about project: www.makgallery.com

Vernissage de Józef Robakowski "What Can Still Happen"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "En mai sur les cimaises"
Location:
Espace Jean-Lurçat
Place du Maréchal Leclerc
91260 Juvisy-sur-Orge
M° RER C et D Juvisy
France
Phone : +33 (0)1 69 57 87 87
Internet Site : www.kaleidoscope.lurcat.portesessonne.fr
Description:
Mardi 7 mai, rendez-vous à 19h, à l'espace Jean Lurçat pour découvrir les univers photographiques de neuf photographes juivisiens. Avec l'association L'Instant photo, Vincent Gransac, Nicolas Pénicaud, Michel Chauvin, Vincent N.Van, Jérome Tavel, Dominique Verdier, Grégory Pichet, François Bécot et Claude Granier présenteront leurs œuvres sur les cimaises de l'espace Jean Lurçat jusqu'à la fin de la saison culturelle. Cette petite surprise photographique en inaugurera une autre... mais chut !

Vernissage de l'exposition "En mai sur les cimaises"
©François Bécot

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Le duo d'arts"
Location:
Chelles
Chelles
77500 Chelles
M° RER E Chelles - Gournay, Gare SNCF Chelles - Gournay
France
Internet Site : www.chelles.fr
Description:
galerie éphémère
57, avenue de la Résistance

Vernissage de l'exposition "Le duo d'arts"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Préhistoire, une invention moderne"
Location:
Centre Pompidou
Musée National d'Art Moderne - Beaubourg
Place Georges Pompidou
19, rue Beaubourg
75191 Paris Cedex 04
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 78 12 33
Fax : +33 (0)1 44 78 13 03
Internet Site : www.centrepompidou.fr
Description:
8 mai - 16 septembre 2019

Galerie 1, niveau 6

#ExpoPréhistoire

Parlons Préhistoire !

De la fin du 19ème siècle à nos jours, en parallèle d'une modernisation forte et croissante, notre société a fait un voyage dans le passé en découvrant des traces de ce qu'on a appelé alors "Préhistoire". Comment ces découvertes ont-elles bouleversé notre vision du monde ? Comment les artistes se sont-ils emparés de cette une vision fantasmée d'un monde avant l'Histoire ?

Notre exposition Préhistoire, une énigme moderne, revient sur le traitement de la Préhistoire par certains des plus importants artistes du 20ème et du début du 21ème siècle : Pablo Picasso, Joan Miró mais aussi Paul Cézanne, Paul Klee, Alberto Giacometti, Max Ernst, Joseph Beuys, Yves Klein, Jean Dubuffet, Louise Bourgeois, Marguerite Duras, Robert Smithson, Giuseppe Penone, Miquel Barceló, Marguerite Humeau, Pierre Huyghe, Dove Allouche, etc.
Un retour vers notre passé (et notre futur) enrichi par des pièces des débuts de l'humanité.


Une exposition portée par trois commissaires : Cécile Debray, Directrice du musée de l'Orangerie; Rémi Labrusse, Professeur d'histoire de l'art, Université Paris Nanterre; et Maria Stavrinaki, Maître de conférences en histoire de l'art, Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

En collaboration avec le Musée de l'Homme et le Musée d'Archéologie nationale et Domaine national de Saint-Germain-en-Laye

Vernissage de l'exposition "Préhistoire, une invention moderne"

[19:00-21:00] Vernissage des Artistes de la Glacière 2019
Location:
Mairie du 13ème arrondissement
1, Place d'Italie
75013 Paris
M° Place d'Italie
France
Phone : +33 (0)1 44 08 13 13
Internet Site : mairie13.paris.fr
Description:
du 7 au 17 mai

Vernissage des Artistes de la Glacière 2019

[19:30-21:00] Conférence "Comment bien manger en ville ?"
Location:
Clichy
Clichy-la-Garenne
Clichy
92110 Clichy
M° Mairie de Clichy, Gare SNCF de Clichy
France
Internet Site : www.ville-clichy.fr
Description:
Salle Heidenheim - Salle Southwark
6 Place du Marché

Conférence "Comment bien manger en ville ?"

[19:30-21:00] Les auteurs passés par Les Mots publient !
Location:
Studio Galande
42, rue Galande
75005 Paris
M° Cluny - La Sorbonne, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 43 54 72 71
Internet Site : www.studiogalande.fr
Description:
Ils sont amoureux des mots.

Ils ont côtoyé Arnaud Delalande, Yannick Haennel, Chloé Delaume, Nicolas Fargues, Denis Gombert, Diane Brasseur, Agnès Michaux, Patrick Raynal, François Meyronnis, Cécile Ducrocq et Noémie de Lapparent, et tant d'autres encore.

Ils sont venus et revenus au 4 rue Dante, écrit des fragments, des pages, des scénarios, parfois juste quelques mots. Pour finalement publier leurs texte aux éditions Flammarion, Albin Michel, Marabout, du Chat Noir, Envolume ou encore Sur le fil.

Le mardi 7 mai prochain à 19h30, nous voulons leur dédier une soirée pour les écouter nous raconter, leur texte évidemment, et leur parcours.

Au programme et en partenariat avec le Cinéma Galande : des lectures d'extraits de leurs textes, une discussion autour de leur expérience de primo-romanciers, et une séance de dédicaces évidemment !

Et en bonus, le visionnage du court métrage de Martin Geisler, Match !

La soirée se déroulera donc en deux temps* :
19h30 : lectures et discussions au cinéma Studio Galande, à deux pas de l'école
21h : cocktail et dédicaces à l'école Les Mots

* Merci de ne réserver une place pour les lectures et discussions au cinéma Galande que si vous êtes certains de pouvoir y être présent car le nombre de places est limité.


Les oeuvres à l'honneur :

Le matin est un tigre, de Constance Joly (aux éditions Flammarion)

Depuis quelques mois, la vie d'Alma se hérisse de piquants. Sa fille souffre d'un mal étrange et s'étiole de jour en jour. Tous les traitements échouent, et les médecins parlent de tumeur. Mais Alma n'y croit pas. Elle a l'intuition qu'un chardon pousse à l'intérieur de la poitrine de son enfant. On a beau lui dire - son mari le premier - que la vie n'est pas un roman de Boris Vian, Alma n'en démord pas. À quelques heures d'une opération périlleuse, son intuition persiste. Il ne faut pas intervenir. C'est autre chose qui peut sauver sa fille... Elle, peut-être ?


Une semaine sur deux (ou presque), de Sabrina Marchese (aux éditions Albin Michel)

Après des années de célibat, de déprime, de nuits à picoler seule, enfin le bonheur : LA rencontre, l'amour avec un grand A, comme une évidence, lorsqu'on ne se pose plus de questions et que tout devient simple ! Mais ça, c'est ce que vous pensiez avant de rencontrer Lisa, quatre ans, la fille de votre amoureux, un vrai petit monstre...


Va vers ta peur - Voyage initiatique en Inde, de Caroline de Surany (aux éditions Marabout)

C'est l'histoire de mon switch de blogueuse mode influente à auteur inconnue à travers un road trip en moto en Inde. Attention : Si vous aimez les marinières en lin pleines de tâches de curry, lechai massala trop sucré ou les vielles anglaises qui tombent en panne tout le temps, ce roman peut vous séduire, voire vous donner des idées stupides comme tout plaquer pour partir vivre à Goa. La direction décline toute responsabilité sur les nuits sans sommeil pour le lire d'une traite et les accidents en moto en Inde ou toute reproduction partielle ou totale du parcours du livre.


Le club des érudits hallucinés de Marie-Lucie Bougon (aux éditions du Chat noir)

Quand la jeune Eugénia trouve refuge dans la maison du professeur Brussière, physicien en retraite dirigeant un petit cercle d'érudits, elle ne révèle pas immédiatement son extraordinaire nature : elle n'est pourtant autre que l'andréïde, la première femme artificielle, prodige d'une mystérieuse technologie décrite par Villiers de l'Isle-Adam dans L'Ève future. Avec l'aide du professeur et des membres du cénacle, un étudiant passionné, un dandy mélomane, un aventurier aguerri et une voyante excentrique, Eugénia part en quête des secrets de sa conception, car une question obsessionnelle occupe son esprit : une machine peut-elle posséder une âme ?


L'autre chambre, de Diane Schmidt (aux éditions Envolume)

Deux femmes mises à nu dans un roman en prose. Une chambre. Deux femmes. Entre elles un homme... Deux héroïnes shakespeariennes au 21ème siècle. Marine, 36 ans, cherche un homme pour sa première nuit. Ondine, 19 ans, danse dans un bar pour gagner sa vie.

Je suis devenue une femme à trente-six ans. Avant je n'étais rien. Je n'avais pas envie. Je suis devenue une femme avec un vase, parce qu'il était à portée de main sur l'étagère de ma chambre, et qu'il était joli.

La première fois s'est faite sans lui. Je ne voulais pas qu'il parte à peine entré, à cause du fait que je n'étais pas encore une femme, à l'âge où j'aurais dû l'être. Je n'ai rien senti. Ni douleur ni plaisir. Pas de quoi en faire un plat ou un poème.


Neige de mai de Paul Renier (aux éditions Sur le fil)

Un soir, Adrien rencontre Estelle, qui disparaît peu après. Il n'aura alors de cesse de la chercher, d'apprendre à l'aimer et de la retrouver. Comment dire la parole empêchée ? La stupeur devant le bonheur éblouissant ou l'effondrement ? Cette histoire raconte la fulgurance amoureuse, le bonheur des corps, la lutte avec l'autre, avec soi, dans l'amour et la maladie, les atermoiements, les doutes et les victoires, même infimes.


Palikao 79 de Dario (aux éditions Envolume)

Mais que vient faire Caviani, l'artificier des Brigades rouges à Paris en 1979 ? Et pourquoi fréquente-t-il un certain Jacques ? Terrorisme et grand-banditisme la main dans la main ? Le Commissaire Fourrier a de quoi se faire du souci. D'autant plus qu'Ema l'a quitté. Alors Fourrier court après Caviani l'insaisissable, après la jeune Ema qui a disparu. Trois solitudes qui jouent au chat et à la souris dans un XXème arrondissement lunaire, dans une capitale sordide et pluvieuse, dans un pays qui n'a pas fini de faire le deuil de son passé algérien, ni digéré Mai 68. Il y a longtemps que Caviani et Fourrier ne se souviennent plus des idées au nom desquelles ils se battent ; ils se battent, point barre. Ema, elle, ne sait pas contre quoi elle ne se bat plus. Un roman noir qui revisite le néo-polar.


Match, de Martin Geisler (court-métrage)

Tom, 20 ans, et son ami Max, ont deux visions différentes sur la manière d'aborder une fille. Alors que Tom est secrètement attiré par Lucie, sa voisine de résidence universitaire, Max n'hésite pas à la draguer ouvertement lorsqu'il la voit pour la première fois. Le match commence.


Raymonde, d'Audrey Poux (aux éditions de Fallois)

La vie de Chloé n'a rien d'une dolce vita. Élevée par une Folcoche 2.0 et aux mains de la terrible Dominique Ferret du magazine Dolce Vita, Chloé cherche sa place dans un univers féroce et malveillant. Un matin tout bascule quand elle apprend qu'elle est licenciée, quittée et déshéritée. La jeune femme « pète un plomb » et commet l'impensable à l'égard de sa rédactrice en chef. Ce tournant radical lui donnera des ailes pour rebondir, mais rien ne se passera comme prévu...


Hâte-toi de bien vivre, de Valérie Larauze (aux éditions Mediaspaul)

Dans le smartphone de Laurène, ses parents ont retrouvé cette jolie phrase de Sénèque : « Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie. » Une citation qui résonne un peu comme le testament de vie que la jeune fille, emportée à 23 ans par la maladie, a souhaité laisser à celles et ceux qu'elle aime. Ce livre retrace l'histoire de Laurène, la petite dernière accompagnée par sa famille pendant sept ans dans son périlleux combat contre la maladie jusqu'à son départ.

[19:30-21:00] Les auteurs passés par Les Mots publient !
Location:
Les Mots
4, rue Dante
75005 Paris
M° Cluny - La Sorbonne, Maubert - Mutualité
France
Mail : info@lesmots.co
Internet Site : www.lesmots.co
Description:
Ils sont amoureux des mots.

Ils ont côtoyé Arnaud Delalande, Yannick Haennel, Chloé Delaume, Nicolas Fargues, Denis Gombert, Diane Brasseur, Agnès Michaux, Patrick Raynal, François Meyronnis, Cécile Ducrocq et Noémie de Lapparent, et tant d'autres encore.

Ils sont venus et revenus au 4 rue Dante, écrit des fragments, des pages, des scénarios, parfois juste quelques mots. Pour finalement publier leurs texte aux éditions Flammarion, Albin Michel, Marabout, du Chat Noir, Envolume ou encore Sur le fil.

Le mardi 7 mai prochain à 19h30, nous voulons leur dédier une soirée pour les écouter nous raconter, leur texte évidemment, et leur parcours.

Au programme et en partenariat avec le Cinéma Galande : des lectures d'extraits de leurs textes, une discussion autour de leur expérience de primo-romanciers, et une séance de dédicaces évidemment !

Et en bonus, le visionnage du court métrage de Martin Geisler, Match !

La soirée se déroulera donc en deux temps* :
19h30 : lectures et discussions au cinéma Studio Galande, à deux pas de l'école
21h : cocktail et dédicaces à l'école Les Mots

* Merci de ne réserver une place pour les lectures et discussions au cinéma Galande que si vous êtes certains de pouvoir y être présent car le nombre de places est limité.


Les oeuvres à l'honneur :

Le matin est un tigre, de Constance Joly (aux éditions Flammarion)

Depuis quelques mois, la vie d'Alma se hérisse de piquants. Sa fille souffre d'un mal étrange et s'étiole de jour en jour. Tous les traitements échouent, et les médecins parlent de tumeur. Mais Alma n'y croit pas. Elle a l'intuition qu'un chardon pousse à l'intérieur de la poitrine de son enfant. On a beau lui dire - son mari le premier - que la vie n'est pas un roman de Boris Vian, Alma n'en démord pas. À quelques heures d'une opération périlleuse, son intuition persiste. Il ne faut pas intervenir. C'est autre chose qui peut sauver sa fille... Elle, peut-être ?


Une semaine sur deux (ou presque), de Sabrina Marchese (aux éditions Albin Michel)

Après des années de célibat, de déprime, de nuits à picoler seule, enfin le bonheur : LA rencontre, l'amour avec un grand A, comme une évidence, lorsqu'on ne se pose plus de questions et que tout devient simple ! Mais ça, c'est ce que vous pensiez avant de rencontrer Lisa, quatre ans, la fille de votre amoureux, un vrai petit monstre...


Va vers ta peur - Voyage initiatique en Inde, de Caroline de Surany (aux éditions Marabout)

C'est l'histoire de mon switch de blogueuse mode influente à auteur inconnue à travers un road trip en moto en Inde. Attention : Si vous aimez les marinières en lin pleines de tâches de curry, lechai massala trop sucré ou les vielles anglaises qui tombent en panne tout le temps, ce roman peut vous séduire, voire vous donner des idées stupides comme tout plaquer pour partir vivre à Goa. La direction décline toute responsabilité sur les nuits sans sommeil pour le lire d'une traite et les accidents en moto en Inde ou toute reproduction partielle ou totale du parcours du livre.


Le club des érudits hallucinés de Marie-Lucie Bougon (aux éditions du Chat noir)

Quand la jeune Eugénia trouve refuge dans la maison du professeur Brussière, physicien en retraite dirigeant un petit cercle d'érudits, elle ne révèle pas immédiatement son extraordinaire nature : elle n'est pourtant autre que l'andréïde, la première femme artificielle, prodige d'une mystérieuse technologie décrite par Villiers de l'Isle-Adam dans L'Ève future. Avec l'aide du professeur et des membres du cénacle, un étudiant passionné, un dandy mélomane, un aventurier aguerri et une voyante excentrique, Eugénia part en quête des secrets de sa conception, car une question obsessionnelle occupe son esprit : une machine peut-elle posséder une âme ?


L'autre chambre, de Diane Schmidt (aux éditions Envolume)

Deux femmes mises à nu dans un roman en prose. Une chambre. Deux femmes. Entre elles un homme... Deux héroïnes shakespeariennes au 21ème siècle. Marine, 36 ans, cherche un homme pour sa première nuit. Ondine, 19 ans, danse dans un bar pour gagner sa vie.

Je suis devenue une femme à trente-six ans. Avant je n'étais rien. Je n'avais pas envie. Je suis devenue une femme avec un vase, parce qu'il était à portée de main sur l'étagère de ma chambre, et qu'il était joli.

La première fois s'est faite sans lui. Je ne voulais pas qu'il parte à peine entré, à cause du fait que je n'étais pas encore une femme, à l'âge où j'aurais dû l'être. Je n'ai rien senti. Ni douleur ni plaisir. Pas de quoi en faire un plat ou un poème.


Neige de mai de Paul Renier (aux éditions Sur le fil)

Un soir, Adrien rencontre Estelle, qui disparaît peu après. Il n'aura alors de cesse de la chercher, d'apprendre à l'aimer et de la retrouver. Comment dire la parole empêchée ? La stupeur devant le bonheur éblouissant ou l'effondrement ? Cette histoire raconte la fulgurance amoureuse, le bonheur des corps, la lutte avec l'autre, avec soi, dans l'amour et la maladie, les atermoiements, les doutes et les victoires, même infimes.


Palikao 79 de Dario (aux éditions Envolume)

Mais que vient faire Caviani, l'artificier des Brigades rouges à Paris en 1979 ? Et pourquoi fréquente-t-il un certain Jacques ? Terrorisme et grand-banditisme la main dans la main ? Le Commissaire Fourrier a de quoi se faire du souci. D'autant plus qu'Ema l'a quitté. Alors Fourrier court après Caviani l'insaisissable, après la jeune Ema qui a disparu. Trois solitudes qui jouent au chat et à la souris dans un XXème arrondissement lunaire, dans une capitale sordide et pluvieuse, dans un pays qui n'a pas fini de faire le deuil de son passé algérien, ni digéré Mai 68. Il y a longtemps que Caviani et Fourrier ne se souviennent plus des idées au nom desquelles ils se battent ; ils se battent, point barre. Ema, elle, ne sait pas contre quoi elle ne se bat plus. Un roman noir qui revisite le néo-polar.


Match, de Martin Geisler (court-métrage)

Tom, 20 ans, et son ami Max, ont deux visions différentes sur la manière d'aborder une fille. Alors que Tom est secrètement attiré par Lucie, sa voisine de résidence universitaire, Max n'hésite pas à la draguer ouvertement lorsqu'il la voit pour la première fois. Le match commence.


Raymonde, d'Audrey Poux (aux éditions de Fallois)

La vie de Chloé n'a rien d'une dolce vita. Élevée par une Folcoche 2.0 et aux mains de la terrible Dominique Ferret du magazine Dolce Vita, Chloé cherche sa place dans un univers féroce et malveillant. Un matin tout bascule quand elle apprend qu'elle est licenciée, quittée et déshéritée. La jeune femme « pète un plomb » et commet l'impensable à l'égard de sa rédactrice en chef. Ce tournant radical lui donnera des ailes pour rebondir, mais rien ne se passera comme prévu...


Hâte-toi de bien vivre, de Valérie Larauze (aux éditions Mediaspaul)

Dans le smartphone de Laurène, ses parents ont retrouvé cette jolie phrase de Sénèque : « Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie. » Une citation qui résonne un peu comme le testament de vie que la jeune fille, emportée à 23 ans par la maladie, a souhaité laisser à celles et ceux qu'elle aime. Ce livre retrace l'histoire de Laurène, la petite dernière accompagnée par sa famille pendant sept ans dans son périlleux combat contre la maladie jusqu'à son départ.

[19:30-22:00] Spectacle "What The Femmes !" pour le "Mois des mémoires"
Location:
Mairie du 19ème arrondissement
5-7, place Armand Carrel
75019 Paris
M° Laumière, Bolivar
France
Phone : +33 (0)1 44 52 29 19
Internet Site : mairie19.paris.fr
Description:
Depuis 4 ans la Mairie du 19e et la MACVAC19 ont développé en mai un « Mois des mémoires » favorisant la connaissance de l'histoire de l'humanité : esclavage, shoah, résistance, lutte contre les discriminations, paix...

À cette occasion, la compagnie d'arts vivants SLASH / ART (www.slashart.fr) donnera une représentation gratuite de sa nouvelle création originale, le spectacle : "What The Femmes!".

Il s'agit d'une comédie musicale qui rend hommage de façon ludique et pédagogique à des femmes exceptionnelles du XXe siècle.

Dans le Paris des années '30, nous allons explorer l'univers des performances endiablées de Joséphine Baker aux Folies Bergères, le succès fulgurant de Coco Chanel et de Jeanne Toussaint, "la panthère" de chez Cartier, les extravagances de la mécène Luisa Casati, la romance naissante entre Dora Maar et Picasso, et les prémisses de la photographie aux côtés de Man Ray et son élève, Lee Miller, qui se révélera, par la force des événements, l'une des premières reporters de guerre.

Le scénario, écrit avec une approche historique documentée, est rythmé par les chansons des plus grandes femmes interprètes contemporaines comme Lady Gaga, Adele, Edith Piaf ou encore Aretha Franklin.

Le spectacle sera suivi d'un débat sur le thème de l'engagement des femmes dans la guerre contre les inégalités : "L'empowerment, l'égalité salariale, un combat toujours d'actualité", en présence de l'actrice Firmine Richard et de plusieurs autres invités.

On vous attend mardi 7 mai à 19h30 à la Mairie du 19e, dans la salle des fêtes.

Spectacle "What The Femmes !" pour le "Mois des mémoires"




[20:00-22:00] Vernissage de Pascal Martos "Jazz Colors"
Location:
Longjumeau
Longjumeau
91160 Longjumeau
M° RER C Gravigny-Balizy, RER C Longjumeau
France
Internet Site : www.longjumeau.fr
Description:
au Théâtre de Longjumeau dans le cadre de son 2ème Festival de Jazz

Les toiles seront visibles sur place avant les concerts les 9 et 10 Mai de 18h à 20h et les 11 et 12 Mai de 14h à 20h.
Le vernissage aura lieu lors de la soirée d'inauguration du festival, le 7 Mai, avant un concert gratuit hommage à Didier Lockwood.


Inauguration : Hommage à Didier Lockwood
Concert inaugural du Festival de Jazz

Un concert gratuit exceptionnel en hommage à ce grand violoniste de jazz disparu il y a un an.
A cette occasion, son frère Francis, pianiste de jazz renommé, a réuni autour de lui les compagnons de route de Didier pour un concert inoubliable. A l'issue de cet hommage, une conférence documentaire
« violons à travers le monde » présentera les rencontres authentiques et spontanées de Didier Lockwood avec des musiciens violonistes du Burkina Faso, du Maroc et du Brésil.

AVANT-CONCERT
Par une formation des Élèves du Conservatoire de Longjumeau

Pour plus d'information sur le festival :
https://www.theatre-longjumeau.com/fr/spectacles/jazz.html

Vernissage de Pascal Martos "Jazz Colors"

[20:15-22:00] Avant-première du film "Lourdes"
Location:
UGC Ciné Cité Les Halles
7, place de la Rotonde
Nouveau Forum des Halles
Niveau -3
75001 Paris
M° Les Halles
France
Phone : 08 92 70 00 00 #11
Internet Site : www.ugc.fr/cinema.html?id=10
Description:
Thierry Demaizière & Alban Teurlai a.k.a FALABRACKS

Avant-première du film "Lourdes"

18:00
19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés