Friday, May 17, 2019
Public Access


Category:
Category: All

17
May 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

  Fête nationale de Norvège
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Déclaration d'indépendance et victoire du constitutionnalisme

Syttende mai ou Grunnlovsdagen : Déclaration d'indépendance de la Norvège et victoire du constitutionnalisme.

En raison de l'alliance contractée par le royaume dano-norvégien avec Napoléon, les puissances coalisées victorieuses cèdent la Norvège à la Suède en 1814. En réaction, une Convention nationale se réunit à Eidsvoll dans l'Akershus : elle déclare l'indépendance du royaume de Norvège et adopte une constitution (c'est la constitution écrite la plus ancienne encore en vigueur en Europe), avant de désigner comme roi le prince danois Christian-Frédéric, le 17 mai 1814. Un compromis est finalement trouvé, et fait de la Norvège un royaume distinct, mais en union personnelle avec celui de Suède.

[Cannes] 72ème Festival International du Film de Cannes 2019
Location:
Cannes
Cannes
06400 Cannes
M° Gare SNCF de Cannes
France
Internet Site : www.cannes.com
Description:
72ème Festival de Cannes 2019

du 14 au 25 mai

http://www.festival-cannes.fr

#Cannes2019

Au total, dix-neuf films seront en compétition lors de cette édition qui se tient du 14 au 25 mai.

Les derniers films des cinéastes Pedro Almodóvar, Arnaud Desplechin, Ken Loach et des frères Dardenne seront en compétition au 72e Festival de Cannes, a annoncé jeudi le délégué général du Festival Thierry Frémaux.

L'Américain Terrence Malick, le Coréen Bong Joon-ho, le Québécois Xavier Dolan, le Brésilien Kleber Mendonça Filho, l'Italien Marco Bellocchio complètent cette sélection.

Quatre réalisatrices au total seront en compétition, dont les Françaises Céline Sciamma et Justine Triet, pour respectivement Portrait de la jeune fille en feu et Sibyl.

Le chanteur Elton John sera à l'honneur hors compétition, le 16 mai, avec la présentation de son biopic Rocketman, réalisé par le Britannique Dexter Fletcher avec Taron Egerton.

La suite d'Un homme et une femme

Claude Lelouch présentera à Cannes la suite d'Un homme et une femme, 53 ans après sa Palme d'or. Jean-Louis Trintignant et Anouk Aimée seront évidemment au générique, tout comme la musique de Francis Lai, récemment disparu.

Au total, dix-neuf films seront en compétition lors de cette édition qui se tient du 14 au 25 mai. Très attendu, le dernier opus de Quentin Tarantino n'a pas été cité mais le Festival se réserve toujours la possibilité d'accueillir un film au dernier moment.

La Cité de la peur sera enfin présentée en version restaurée, en présence du casting, pour les 25 ans de la comédie culte des Nuls.

Alain Delon sera récompensé d'une Palme d'or d'honneur.

[Cannes] 72ème Festival International du Film de Cannes 2019
« Agnès, en pleine lumière. Tout en haut. En équilibre. Juchée sur un technicien impassible. Accrochée à une caméra qui paraît l'absorber. Une jeune femme de 26 ans tourne son premier film ». Par ces mots, dévoilant l'affiche de sa 72e édition, le Festival de Cannes a dit lundi 15 avril son enthousiasme à rendre un hommage lumineux à la cinéaste Agnès Varda, décédée le 29 mars à 90 ans.

[Cannes] 72ème Festival International du Film de Cannes 2019

08:00  
09:00  
10:00 [10:00-13:00] Obsèques de Sampion Bouglione
Location:
Cirque d'Hiver Bouglione
110, rue Amelot
75011 Paris
M° Filles du Calvaire, Oberkampf
France
Phone : +33 (0)1 47 00 28 81
Fax : +33 (0)1 47 00 16 65
Mail : paule.admin@cirquedhiver.com
Internet Site : www.cirquedhiver.com
Description:
Obsèques de Sampion Bouglione

11:00
12:00
13:00  
14:00  
15:00 [15:00-20:00] Vernissage de Guillaume Pinard "Bébé Lune"
Location:
Galerie Anne Barrault
51, rue des Archives
75003 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)9 51 70 02 43
Mobile : +33 (0)6 62 28 51 68
Mail : info@galerieannebarrault.com
Internet Site : www.galerieannebarrault.com
Description:
17 mai - 6 juillet 2019
PREVIEW Vendredi 17 mai 2019 de 15h à 20h

Le lieu choisi fut une vaste plaine située à l'écart de tout : un site d'où l'observateur jouissait d'un champ de vision dégagé sur le paysage, avec pour seul point de mire l'implacable horizon.
Ce fut cet horizon qui guida l'apparition des images. Tout prit place avec simplicité : le principe de l'exposition se réduisait à une ligne, incise graphique déroulant méthodiquement le temps dans l'espace. Avec une telle clarté de conception, ni choc, ni secousse, ni déraillement à craindre.

Pourtant tout s'emballa. La vitesse des étoiles, la vitesse des comètes, la vitesse des planètes !
L'astre du jour, irradiant tout, jusqu'au monochrome rougeoyant ! Une force psychique étrange orchestrait une série de visions embrassant la totalité du cosmos.

Il fallut regarder la réalité en face.
On y croisa : des duos gémellaires, érotisés, parfois siamois, dont les attributs sexuels ou les atours chevelus captivèrent ; la Chose revêtue de son épiderme de pierre ; des CRS sylvestres ; les yeux revolver du blaireau, du sanglier, du singe, du cochon et du hibou ; un personnage avec une fleur anthropomorphe ; un chien avec un robot.
Les affrontements grotesques succédaient aux drames paysagers.
Entre les corps, des dialogues s'ouvraient, tous incompréhensibles, mais non moins authentiques.

À QUEL MOMENT FUT FOMENTÉ LE MEURTRE DE PYTHAGORE ? Nul ne saurait le dire. Pourtant, le papa du Théorème, une équerre en plastique plantée entre les deux yeux, finit par reposer à même le sol de ce paysage soudainement endeuillé. Au-dessus de l'horizon, suspendue très haut dans le ciel, un adorable Bébé lune surplombait la scène de crime.


NOTES (POUR EN SAVOIR PLUS OU MOINS)

TIMELINE
Actuellement, Guillaume Pinard travaille sur un nouveau catalogue. Un entretien traverse cette édition : à chaque fois que ce texte évoque une oeuvre, l'image de cette dernière apparaît, ce qui met en relation des oeuvres d'époques et de natures très différentes. Inflexiblement, le texte guide l'apparition des images.
Dans le même esprit formaliste, cette nouvelle exposition de l'artiste à la galerie Anne Barrault observe un principe assez simple, réduit à une ligne sur laquelle viennent chronologiquement se poser les oeuvres réalisées depuis trois ans environ.
Cette exposition-travelling, qui mêle peintures et dessins au pastel, trace un paysage hallucinatoire, périmètre peuplé d'invraisemblables voisinages.

TITRE ASTRAL
La mort, le sexe, la nature, la recherche de la beauté : les sujets en art sont assez limités, et bien sûr Guillaume Pinard n'échappe pas à ces questions universelles. Pour pimenter les choses, depuis quelques temps, le cosmos l'appelle. Il vient même de réaliser un monochrome au pastel sec pour la toute première fois.
Au moment de nommer cette exposition, le choix de Bébé lune s'imposa à lui comme une évidence étrange, un titre joli, un tantinet cucul, un titre qu'on n'oserait pas donner à une exposition. Mais banco pour la dimension cosmique.
À titre informatif, Bébé lune est aussi le titre d'une chanson interprétée par Zabou (Breitman) pour le Club Dorothée en 1987. Habillée en pierrot lunaire dans un clip bricolé, Zabou égrène les derniers mots de cette berceuse que sa maman lui chantait quand elle était petite : « Là je n'ai plus de lune car elle s'est envolée / Légère et blanche plume dans les nuées / Rêvez bébé lune, rêvez bébé. »

FRAGMENTS, ÉCLAIRANTS OU OBSCURCISSANTS
Depuis longtemps, la question du portrait obsède Guillaume Pinard, qui multiplie à ce sujet les commentaires et les interrogations : quels régimes de vitalité s'appliquent à la représentation du visage ?

« Dans toutes mes peintures, le regard revient de façon permanente. Comme un réflexe. Quand je ne sais pas quoi peindre, je fais une tête. J'aime bien cette façon d'être regardé par ce qu'on regarde. »

« Faire un portrait doit consister à matérialiser un certain type d'absence.»

« Au fond, toute oeuvre est un visage et c'est à ce vis-à-vis que je veux pouvoir me confronter. Je veux répondre à un signal. Ces dessins sont une façon de répondre à qui me parle depuis un au-delà, sans que je sache vraiment à quoi correspond cette localité. »

« Si un portrait matérialise une absence, est-ce qu'une galerie de portrait représente un tribunal de fantômes? »

« Ou bien on ne représente pas un visage au risque de le fétichiser, ou bien on métamorphose sa forme en permanence.»
« Dans les peintures qui me retiennent, les figures donnent toujours le sentiment de venir de très loin et cependant d'avoir déjà une place en moi lorsque je les rencontre, comme si j'étais leur contre-forme, un recueil où peut se dévoiler la clameur inédite de leur présage. »

PAYSAGES
L'exposition comprend de nombreux pastels de paysages, où la gamme chromatique exulte en saturations poudrées. Ils s'inspirent parfois de modèles du genre, dont Guillaume Pinard capte la vitalité : citons parmi d'autres Arnold Böcklin, Camille Corot, Antoine Watteau ou Jean-Baptiste Siméon Chardin. Parfois aussi, l'artiste part de ses propres sources, photographiques, histoire de varier les plaisirs. Dans ces paysages, selon un principe de collage, Guillaume Pinard subtilise certaines figures pour les remplacer par d'autres : nouveaux venus dans le décor, voici un dalmatien ou un blaireau. Ces scènes bucoliques pourraient facilement évoquer un monde primordial, édénique, indivisé. Toutefois, les corps s'exhibent étrangement dans cette nature intranquille, aux énergies exacerbées. À la fois statiques et vibrants, flottants et pondérables, sereins et fiévreux, de quel scénario contradictoire sont-ils les protagonistes ?

Eva Prouteau
Mars 2019

Vernissage de Guillaume Pinard "Bébé Lune"
Guillaume Pinard
"Concordance", 2019
acrylique sur toile
24 x 19 cm



[17:00-21:00] Vernissage de Debora Hirsch "Somewhere under a vast solid dome"
Location:
Galerie Dix9
19, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 78 91 77
Fax : +33 (0)1 42 78 91 77
Mail : info@galeriedix9.com
Internet Site : www.galeriedix9.com
Description:
Vernissage de Debora Hirsch "Somewhere under a vast solid dome"




[18:00-21:00] Rencontre & dédicace avec Sophie Calle pour "Parce que..."
Location:
Artazart Design Bookstore
83, quai de Valmy
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, République
France
Phone : +33 (0)1 40 40 24 00
Mail : info@artazart.com
Internet Site : www.artazart.com
Description:
L'artiste internationale Sophie Calle fait fonctionner ensemble les mots et les images dans un livre étonnant, "Parce que...".

Ses photos, qui se représentent comme des tirages papier, y sont dissimulées dans les plis d'une reliure à la japonaise : chaque page est ainsi une pochette-surprise.
Il faut d'abord lire le texte avant de sortir l'image de sa cache. Celui-ci commençant systématiquement par "Parce que..." donne à l'œuvre une résonance ludique et souvent étonnante.

Pour la réédition de son livre aux Editions Xavier Barral, l'artiste sera présente chez Artazart le temps d'une soirée pour discuter avec vous et signer cette oeuvre artistique et poétique.

Rencontre & dédicace avec Sophie Calle pour "Parce que..."

[18:00-20:00] Rencontre avec Sally Bonn et Guillaume Constantin
Location:
Galerie Bertrand Grimont
42-44, rue de Montmorency
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 42 71 30 87
Mobile : +33 (0)6 85 45 01 30
Mail : info@bertrandgrimont.com
Internet Site : www.bertrandgrimont.com
Description:
Vendredi 17 mai à 18h, pendant le Paris Gallery Weekend, assistez à la rencontre avec la critique d'art Sally Bonn autour des cartes Sentimentales de Guillaume Constantin, exposées jusqu'au 15 juin à la Galerie dans le cadre de son exposition personnelle "Fallimagini & géographies sentimentales".

Sally Bonn est maître de conférences en esthétique à l'Université Picardie Jules Verne.

Membre de l'AICA, elle est critique d'art (magazine Artpress, La Dispute sur France Culture), commissaire d'exposition et co-dirige la revue expérimentale N/Z qui mêle les arts et les littératures. Elle a publié de nombreux textes dans des catalogues d'artistes et des revues et ainsi que deux essais aux éditions de La Lettre Volée : L'expérience éclairante. Sur Barnett Newman (2005) et Les paupières coupées. Essai sur les dispositifs et la perception esthétique (2009) et une fiction-critique : (le peuple des bords)/Une sédimentation d'images sans image, Marseille, Le Mot et le reste, 2014.
Elle dirige la collection d'écrits d'artistes « Les indiscipliné.e.s » aux éditions Macula.
En mai 2017 est paru Les Mots et les œuvres, Fiction & Cie, Paris, Le Seuil.


Dans le cadre de l'exposition de Guillaume Constantin "Fallimagini & géographies sentimentales"

La Galerie est heureuse de vous convier aux vernissages de ses deux nouvelles expositions le jeudi 2 mai à partir de 18h.

"Fallimagini & géographies sentimentales"
Une exposition de Guillaume Constantin
Du 2 mai au 15 juin 2019

« Fallimagini » : «faiseurs d'images» ou plus exactement les fabricants d'effigies ou d'ex-voto en cire au XIIIème siècle en Italie. Derrière ce terme, les pièces présentées sont toutes des répliques d'oeuvres ou d'artefacts liés à différents modèles et autres femmes disparues de l'histoire de l'art, de Marie-Madeleine à l'Inconnue de la seine, l'Ophélia de Millais en passant par Agnès Sorel. Autant de corps, de fragments diffractés qui agissent comme des repères iconiques et viennent en écho direct à une série de géographies sentimentales également présentées dans l'exposition. Une nouvelle cartographie du travail de l'artiste apparaît alors, résolument personnelle et anachronique, dans laquelle chaque composante se met en relation, en réaction avec l'autre.


"Fifty High Seasons"
Une exposition de Shane Lynam
Du 2 mai au 8 juin 2019

Il transpire comme une impression de fin de vacances, où percent encore le soleil d'un été indien ou la caresse d'un vent chaud. Après les flirts et le cœur chargé de souvenirs reste le charme désuet des cités balnéaires de nos côtes méditerranéennes, dont les architectures utopiques rivalisent d'ingéniosité et d'audaces stylistiques.

Les photographies aux tons pastel de Shane Lynam sont la mémoire délavée d'un projet urbaniste ambitieux initié par Charles de Gaule en 1963, à l'époque des Trente Glorieuses. « La Mission Racine » avait pour objectif de favoriser le tourisme dans la région du Languedoc-Roussillon et de permettre aux classes moyennes de s'offrir des vacances. Un plan d'aménagement colossal et d'assainissement du territoire se déploya sur près de 20 ans, où des villes dans les villes sortirent du sable de Port Camargue à la Grande Motte, en passant par le Cap d'Agde, Gruissan, Port-Leucate ou encore Port-Barcarès. Aux contestations idéologiques agitant alors l'Occitanie, qui redoutait de perdre son âme en devenant une « Nouvelle Floride », se dessine aujourd'hui les contours d'un paysage français labélisé « Patrimoine du XXe siècle », depuis 2010.

Cinquante années plus tard, la série Fifty High Seasons (réalisée entre 2010-2017) embrasse les idéaux d'une politique sociale ayant révolutionné la physionomie du littoral et l'économie régionale, avec les affects cristallisés des estivants. Le soleil a défraîchi les couleurs trop vives et les architectures avant-gardistes aux façades ondulées comme des vagues ou inspirées de contrées lointaines telles que les pyramides du site mexicain Teotihuacan ou les maisons grecques, semblent avoir épousé un territoire dont on oublie qu'il fut exclusivement composés d'étangs, de marais, de dunes, de viticultures et de moustiques propageant un grand nombre de maladies.
Ainsi naquirent des complexes balnéaires, où furent transposés les idéaux de la banlieue au développement touristique. Échafaudés en quelques décennies, les resorts de béton prirent la place des baraques de pécheurs et accueillirent, le temps d'un été, de nouvelles nuées.

Dès 2003 alors qu'il est encore étudiant à Dublin, le jeune irlandais de naissance sillonne la côte avec cette double position de touriste parmi les touristes et d'arpenteur-archiviste. Tandis qu'il projetait une vision pittoresque de la région, il découvre un monde artificiel et fonctionnel, attractif et ludique, mais dont la patine déjà usée alimente son imaginaire et la nostalgie d'un temps révolu.

De ces villes proches des non-lieux, aux espaces interchangeables et où transitent les anonymes, Shane Lynam retient la promesse d'une évasion, si tant est que l'on considère que resort tire son origine du français « ressort », signifiant rebondir, s'enfuir ou se retirer. Dès lors, contrairement à la relation de consommation qui s'installe habituellement dans ces lieux de passage - aéroports, supermarchés et autres aires d'autoroutes -, les resorts incarnent plus fortement que partout ailleurs le souvenir cristallisé de nos projections d'enfance, d'adolescence ou de parents, tel un moment suspendu entre loisirs et repos.

Marion Zilio

Vernissages de Guillaume Constantin et Shane Lynam

[18:00-21:00] Vernissage d'Anu Põder "Une pièce pour mon corps"
Location:
La Galerie de Noisy-le-Sec
Centre d'art contemporain de Noisy-le-Sec
1, rue Jean-Jaurès
93130 Noisy-le-Sec
M° RER E Noisy-le-Sec
France
Phone : +33 (0)1 49 42 67 17
Fax : +33 (0)1 48 46 10 70
Mail : info@lagalerie-cac-noisylesec.fr
Internet Site : lagalerie-cac-noisylesec.fr
Description:
"Ruum minu ihu jaoks
Une pièce pour mon corps
Space for my body"
Anu Põder

Curatrice : Barbara Sirieix, sur une invitation d'Emilie Renard

18/05/2019 - 13/07/2019

"Ruum minu ihu jaoks Une pièce pour mon corps Space for my body" est la première exposition monographique en France de l'artiste estonienne Anu Põder (1947-2013). "Ruum minu ihu jaoks" est le titre original en estonien d'une œuvre réalisée par l'artiste en 1995 ; les traductions en français et anglais le juxtaposent comme deux interprétations possibles, plus ou moins littérales, à l'image du renouveau du regard porté sur son œuvre aujourd'hui.

Anu Põder travaille la sculpture et l'installation depuis les années 1970 mais a bénéficié d'une reconnaissance tardive, notamment car elle s'est toujours tenue à l'écart, plus ou moins volontairement, du discours majoritaire de l'art en Estonie - que ce soit la sculpture soviétique dans les années 1980 ou les pratiques conceptuelles post-soviétiques dans les années 1990. Or, depuis une dizaine d'années, des historiennes de l'art ont actualisé l'interprétation de son œuvre avec les outils critiques du féminisme et révélé la singularité de sa perspective sur le corps et ses contraintes structurelles.

L'exposition se focalise sur les œuvres produites à partir des années 1990 où les formes sculpturales se morcellent progressivement - notamment à travers le découpage de tissus - vers des dispositifs plus amples, plus proches de l'installation. Son utilisation non conventionnelle de matériaux éphémères comme le textile, la cire, le plastique, le savon, le papier aluminium et les aliments résonne dans les pratiques artistiques contemporaines tournées vers la matérialité, dans ce qu'elle peut traduire des paradoxes sensuels d'un monde dominé par l'économie post-industrielle.

Vernissage d'Anu Põder "Une pièce pour mon corps"
Anu Põder, "Ornement porté", 2008
Mars 2019, Musée d'Art d'Estonie, Tallinn
Photo © Barbara Sirieix

[18:00-21:00] Vernissage de Michael Van den Abeele "Important Fan"
Location:
Gaudel de Stampa
49, quai des Grands Augustins
75006 Paris
M° Saint-Michel, Odéon, Pont Neuf
France
Phone : +33 (0)1 40 21 37 38
Mobile : +33 (0)6 19 55 53 69
Mail : denis@gaudeldestampa.com
Internet Site : www.gaudeldestampa.com
Description:
May 17 - July 26, 2019
Opening: Friday 17th May, 6-9pm

Michael Van den Abeele (1974) lives in Brussels.
Recent presentations of his work include Beeler Gallery, Columbus Ohio; Gaudel de Stampa, Paris (solo); Etablissement d'en face, Brussels (with Harald Thys); Museum M, Leuven (solo); Mu.ZEE, Oostend; WIELS, Brussels. His exhibition Beep-Beep is currently on view at Marquise in Lisbon and his work will be presented at June in Basel.

Vernissage de Michael Van den Abeele "Important Fan"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Detroit City Guide Book #2 : Sports Complex"
Location:
DOC!
26, rue du Docteur Potain
75019 Paris
M° Télégraphe, Pré-Saint-Gervais
France
Mail : contact@doc.work
Internet Site : doc.work
Description:
VERNISSAGE
17.05.2019
18H - 21H

EXPOSITION
DU 18 AU 21.05.2019
15H - 19H

DETROIT CITY GUIDE BOOK #2
SPORTS COMPLEX

Julien Sirjacq & Aïda Bruyère, Païens (Lia Pradal & Camille Tallent), Halldora Magnusdottir, Samuel Blazy, Gaspard Laurent, Tangui Marchand, Stéphane Gilles-Pick, Rayane M'cirdi.

Ce second volet d'un cycle d'exposition consacré à différents aspects de la ville de Detroit est le résultat d'un workshop organisé durant l'automne 2018 par Julien Sirjacq, enseignant aux Beaux-Arts de Paris avec ses étudiants. L'ensemble des recherches donnera lieu à une publication à l'automne 2019.
L'exposition Detroit City Guide Book #2 Sports Complex se concentrera sur la collaboration entre les étudiants des Beaux-Arts et The Heidelberg Arts Leadership Academy (HALA), programme pédagogique artistique intégré à différents lycées (ici Southeastern Highschool) qui vise à remplacer les Community Centers démantelés par la mairie de Détroit après son effondrement économique. En écho à l'histoire du DOC, ancien lycée, dont la salle d'exposition fût le gymnase, ce volet développera autant une réflexion sur le sport comme système de financement des études supérieures pour les étudiants issus des minorités, qu'une observation des composantes de la vie étudiante que nous connaissons au travers de la culture cinématographique américaine, notamment par le biais des teen movies.

Vernissage de l'exposition "Detroit City Guide Book #2 : Sports Complex"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Wolfgang Stoerchle (1944 - 1976)"
Location:
Air de Paris
32, rue Louise Weiss
75013 Paris
M° Chevaleret, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 44 23 02 77
Fax : +33 (0)1 53 61 22 84
Mail : fan@airdeparis.com
Internet Site : www.airdeparis.com
Description:
A Few Video Works by Wolfgang Stoerchle (1944 - 1976)
curated by Alice Dusapin

jusqu'au 15 juin

Vernissage de l'exposition "Wolfgang Stoerchle (1944 - 1976)"

[18:30-22:00] Finissage de l'exposition "Inside Polaroid"
Location:
Yellow Cube Gallery
Art gallery, book store
78, rue du Dessous des Berges
75013 Paris
M° Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)9 53 17 83 61
Mobile : +33 (0)7 78 80 17 28
Mail : yellowcubegallery@gmail.com
Description:
Le finissage aura lieu le vendredi 17 mai de 18h30 à 22h00
Avec la présence des artistes

La Yellow Cube Gallery participera cette année, au mois d'avril, à la 7ème édition du mois de la photographie instantanée : Expolaroid. Yellow Cube Gallery est heureuse de présenter, à cette occassion, l'exposition "INSIDE POLAROID".

"INSIDE POLAROID" est un savant mélange entre jeunes artistes et artistes déjà bien ancrés dans le monde du Polaroïd. L'exposition regroupera 7 artistes au total : Raul Rodrigo Diaz, Valérie Evrard, Jing Wang, Patrick Cockpit, Philippe Galanopoulos (et son projet avec Pierre Zanzucchi), Benoit Pernuit et Emilie Ahbahbravo.

Cette exposition, c'est l'histoire de plusieurs artistes qui souhaitent vous montrer leurs "Inside". La Yellow Cube Gallery propose aux spectateurs, à travers une exposition collective, d'avoir un regard extérieur sur tous ces différents "Inside".

Le but est de mettre en exergue le caractère intimiste de la photographie instantannée, et de découvrir quelles peuvent être les interprétations possibles de ce médium, que ce soit par la représentation des corps, des objets ou du paysage.

Le Polaroid ne se limite pas seulement à une vision personnelle de ce qui est représenté mais également à une multitude de processus de révélation, qui donne leur identité propre à chaque photographie. Selon Philippe Galanopoulos, la photographie instantanée est: "Une fenêtre à la frontière des deux mondes : intérieur, extérieur".

Jusqu'au 18 mai 2019 inclus.

Finissage de l'exposition "Inside Polaroid"

[18:30-21:00] Vernissage de Serge Barès "Fréquences temporelles et Les Dieux du Parc"
Location:
Bagneux
Bagneux
92220 Bagneux
M° RER B Bagneux
France
Internet Site : www.bagneux92.fr
Description:
Au « 64 »
CMP Bagneux-Châtillon
64 rue des Meuniers
92220 Bagneux

Du 10 avril au 30 mai 2019.
Vernissage le vendredi 17 mai à 18h30 en présence de l'artiste

Vernissage de Serge Barès "Fréquences temporelles et Les Dieux du Parc"
Vernissage de Serge Barès "Fréquences temporelles et Les Dieux du Parc"





[19:00-21:30] Lancement des "Chants d'utopie 2ème cycle" de Brice Bonfanti
Location:
Le Monte-en-l'air
71, rue de Ménilmontant
2, rue de la Mare
75020 Paris
M° Ménilmontant, Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 40 33 04 54
Mail : lemontenlair@free.fr
Internet Site : montenlair.wordpress.com
Description:
La soirée de lancement animée par Marine Riguet

Réunis en neuf chants, trois livres en un nous mènent à de nouvelles épopées où, selon son principe habituel mêlant utopiquement l'historique au mythique, Brice Bonfanti tente à imaginer l'issue, toujours insensée quand bien même mise à distance de ses aberrations et de ses contradictions, d'un univers neuf : « L'œuf », éternellement en quête de l'inédit d'un monde nouveau dans lequel chimère, politique, religion, biologie et physique au parfum d'utopie se côtoient. Des lieux et des figures tirées de notre histoire se révèlent au travers de croisements et de situations dans nombre de pays de notre planète. Neuf chants où l'auteur s'empare de l'espérance d'un temps retrouvé consacré à la recherche de la création d'un monde, autre.

« Maintenir le qui-vive qui pousse la vie à toujours plus de vie, qui la pousse à se faire une vie vivifère, une vie qui fait vie, fait la vie, fait d'autres vies, fait l'outrevie. Maintenir le qui-vive qui avive la Commune, sa solidarité et sa solidité, qui soude l'assemblée, et l'assemblée des assemblées, communauté des communautés,
toutes soudées par un commun œuvrer divers, mais aussi par cette ombre assumée du loisir qui rappelle le mal sans lequel croulerait dans le vide confort - puis la mort - la vie. »
Chant XIX, 12

Brice Bonfanti est poète-œuvrier. Né Frigau en 1978, Avignon. Sept ans conservateur des manuscrits de Stendhal à Grenoble. Depuis l'an 2000 à Milan, écrit en premier lieu l'un après l'autre des Chants d'utopie, et les dit, psalmodie, en public. Un chapitre par Chant est audible sur son site : www.bricebonfanti.com. Les Chants d'utopie sont publiés aux éditions Sens & Tonka, par cycles de neuf Chants. Neuf cycles ont été annoncés. Collabore aux revues Catastrophes, Lundi Matin, Nunc, Phoenix, L'Intranquille, Sarrazine, Recours au poème, La Revue des Archers, Philos (Brésil), Atelier (Italie)...

Marine Riguet est docteure en littérature française et chercheuse en humanités numériques au Labex OBVIL (Sorbonne Université). Auteure de textes en prose et en vers, elle pratique également la littérature multimédia.

Lancement des "Chants d'utopie 2ème cycle" de Brice Bonfanti

[19:00-23:55] Vernissage d'Yvan Loiseau "Salade de Racine"
Location:
Mains d'Œuvres
Lieu pour l'imagination artistique et citoyenne
1, rue Charles Garnier
93400 Saint-Ouen
M° Garbaldi, Porte de Clignancourt
France
Phone : +33 (0)1 40 11 25 25
Fax : +33 (0)1 40 11 25 24
Mail : info@mainsdoeuvres.org
Internet Site : www.mainsdoeuvres.org
Description:
Vendredi 17 mai à partir de 19h, une grande veillée est organisée pour la première soirée de "Salade de Racine", l'exposition personnelle d'Yvan Loiseau.50 personnes sont invités à dormir dans la salle d'exposition.

Au programme : un buffet préparé par Yvan Loiseau, dédicace du livre, concert de Romain Maron, des frères Dubz, scène ouverte, conteur, atelier de viennoiseries à 2h du matin.

Le petit déjeuner est offert. Pensez à vos duvets, doudous, et tapis de sol (pour les plus douillets).

>> RSVP

[19:00-23:00] Vernissage de Lask "HIYA! Instinct"
Location:
nous
48, rue Cambon
75001 Paris
M° Madeleine, Opéra, Concorde
France
Mobile : +33 (0)6 03 06 03 06
Internet Site : nous.paris
Description:
Sans ligne directrice autre que celle de suivre son instinct,
LASK TWE a conçu une quarantaine d'oeuvres motivées
par cette envie de ne se fier qu'à son inspiration viscérale.

INSTINCT est aussi le nom de sa nouvelle exposition.

Dj's, danseurs et rappers en accompagneront le vernissage, le 17 mai 2019, au concept store Nous.
Lask TWE exécutera également un live painting, guidé par l'instinct.


VENDREDI 17 MAI - VERNISSAGE de 19H à 23H

GRAFFITI & STREET ART
LASK TWE - Exposition et LIVE Painting

DANCE
Aline Mpumbu
Amélie Poulain

DJ SET
G.D.S GAME

RAP
Havana R
Lansky Namek

AND SPECIAL GUEST
FDY Phenomen

Vernissage de Lask "HIYA! Instinct"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "FestiWall 2019"
Location:
Rotonde de la Villette
La Rotonde Stalingrad
6-8, Place de la Bataille de Stalingrad
75019 Paris
M° Stalingrad
France
Phone : +33 (0)1 80 48 33 40
Mail : contact@larotonde.com
Internet Site : www.larotonde.com
Description:
La galerie d'art The Wall 51 vous donne rendez-vous les 18 et 19 mai pour découvrir les œuvres uniques et originales ainsi que les prints numérotés et signés, réalisés par les artistes participant à la 4ème édition du FestiWall.

Le FestiWall 2019 - Street Art Festival est un festival dédié à l'art urbain, organisé par la galerie The Wall 51 et l'association DAM!, avec le soutien de la Mairie du 19e.
Cet événement réunira pendant un week-end une vingtaine d'artistes qui réaliseront en live des fresques le long du canal de l'Ourcq et du canal Saint-Denis.

>>> Vernissage le vendredi 17 mai de 19h à 21h
>>> Exposition du samedi 18 mai au dimanche 19 mai

Dans le cadre de cet événement, venez découvrir les œuvres de :
13 bis
Andrea Ravo Mattoni
Ardif Streetart
Bab
Basto
Creyone Centrentedeux
DACO
JBC
Jo Di Bona
Joachim Romain
Oji.
Philippe Hérard
Stew
Tea Amr
Vincent Bargis
Jean Yarps
Yola Yolart
Zenoy.DKC

Vernissage de l'exposition "FestiWall 2019"

[19:00-22:00] [Cannes] Dîner de gala pour la Global Gift Foundation d'Eva Longoria
Location:
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes
1, Avenue Laugier
06403 Cannes Cedex
M° Gare SNCF Cannes
France
Phone : +33 4 93 39 01 01
Fax : +33 4 93 99 37 34
Internet Site : www.palaisdesfestivals.com
Description:
au Mouton Cadet Wine Bar
sur le rooftop du Palais des Festivals

avec concert ULTRA PRIVÉ de Lara Fabian

[19:00-22:00] [Cannes] Soirée "Love Night" de Chopard
Location:
La Palestre
730, avenue Georges Pompidou
06110 Le Cannet
M° Gare SNCF de Cannes
France
Phone : +33 (0)4 93 46 48 88
Fax : +33 (0)4 93 46 26 44
Mail : bienvenue@lapalestre.com
Internet Site : www.lapalestre.com
Description:
Chopard Love Private Party

Performance de Mariah Carey







[21:00] [Cannes] Turkish day event and reception
Location:
Majestic Beach
10, La Croisette
En face du Majestic
06400 Cannes
M° Gare SNCF de Cannes
France
Phone : +33 (0)4 92 98 77 32
Internet Site : www.lucienbarriere.com/fr/hotel-luxe/Cannes-Majestic-Barriere/Plage-privee-B-Sud.html
Description:
[Cannes] Turkish day event and reception

16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés