Saturday, May 18, 2019
Public Access


Category:
Category: All

18
May 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

  Exposition "Stéphane Mandelbaum"
Location:
Galerie Zlotowski
20, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Pont Neuf
France
Phone : +33 (0)1 43 26 93 94
Fax : +33 (0)1 43 25 48 50
Mail : info@galeriezlotowski.fr
Internet Site : www.galeriezlotowski.fr
Description:
Du 18 mai 2019 au 6 juillet 2019

Exposition "Stéphane Mandelbaum"

[Cannes] 72ème Festival International du Film de Cannes 2019
Location:
Cannes
Cannes
06400 Cannes
M° Gare SNCF de Cannes
France
Internet Site : www.cannes.com
Description:
72ème Festival de Cannes 2019

du 14 au 25 mai

http://www.festival-cannes.fr

#Cannes2019

Au total, dix-neuf films seront en compétition lors de cette édition qui se tient du 14 au 25 mai.

Les derniers films des cinéastes Pedro Almodóvar, Arnaud Desplechin, Ken Loach et des frères Dardenne seront en compétition au 72e Festival de Cannes, a annoncé jeudi le délégué général du Festival Thierry Frémaux.

L'Américain Terrence Malick, le Coréen Bong Joon-ho (봉준호), le Québécois Xavier Dolan, le Brésilien Kleber Mendonça Filho, l'Italien Marco Bellocchio complètent cette sélection.

Quatre réalisatrices au total seront en compétition, dont les Françaises Céline Sciamma et Justine Triet, pour respectivement Portrait de la jeune fille en feu et Sibyl.

Le chanteur Elton John sera à l'honneur hors compétition, le 16 mai, avec la présentation de son biopic Rocketman, réalisé par le Britannique Dexter Fletcher avec Taron Egerton.

La suite d'Un homme et une femme

Claude Lelouch présentera à Cannes la suite d'Un homme et une femme, 53 ans après sa Palme d'or. Jean-Louis Trintignant et Anouk Aimée seront évidemment au générique, tout comme la musique de Francis Lai, récemment disparu.

Au total, dix-neuf films seront en compétition lors de cette édition qui se tient du 14 au 25 mai. Très attendu, le dernier opus de Quentin Tarantino n'a pas été cité mais le Festival se réserve toujours la possibilité d'accueillir un film au dernier moment.

La Cité de la peur sera enfin présentée en version restaurée, en présence du casting, pour les 25 ans de la comédie culte des Nuls.

Alain Delon sera récompensé d'une Palme d'or d'honneur.

[Cannes] 72ème Festival International du Film de Cannes 2019
« Agnès, en pleine lumière. Tout en haut. En équilibre. Juchée sur un technicien impassible. Accrochée à une caméra qui paraît l'absorber. Une jeune femme de 26 ans tourne son premier film ». Par ces mots, dévoilant l'affiche de sa 72e édition, le Festival de Cannes a dit lundi 15 avril son enthousiasme à rendre un hommage lumineux à la cinéaste Agnès Varda, décédée le 29 mars à 90 ans.

[Cannes] 72ème Festival International du Film de Cannes 2019

08:00  
09:00  
10:00  
11:00 [11:00-21:00] Vernissage de Présence Panchounette "Les nains aussi ont commencé petits"
Location:
Semiose galerie-éditions
54, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau, Réaumur - Sébastopol
France
Phone : +33 (0)9 79 26 16 38
Mail : b.porcher@semiose.com
Internet Site : www.semiose.com
Description:
18 mai - 15 juin 2019
vernissage samedi 18 mai de 11h à 21h

SIX QUESTIONS ESSENTIELLES POUR COMPRENDRE L'EXPOSITION
« LES NAINS AUSSI ONT COMMENCÉ PETITS »

QUI ?
Présence Panchounette, un collectif d'artistes, fondé à Bordeaux en 1969 et dissout en 1990 quelque part en France.

QUOI ?
Une exposition de leurs « œuvres lumineuses » - c'est-à-dire des installations incluant un système d'éclairage électrique dans leur composition (appliques, guirlandes de Noël, flash d'appareil photo) - accompagnées par quelques peintures et œuvres graphiques. L'œuvre la plus ancienne remonte à 1974 et rappelle que « Présence Panchounette est de Bordeaux comme Dada de Zurich », la plus récente est datée de 1989 et figure, fixés sur une planche d'aggloméré bleu au motif liquide, une faucille et un marteau à jamais séparés. Entre ces deux dates, d'autres œuvres, dont six nains fort célèbres écoutant la leçon de leur maître juché sur une lampe faite à partir d'une bouteille de lessive (Auch Zwerge haben klein angefangen, Les nains aussi ont commencé petits, 1980), mais aussi des peintures abstraites circulaires intitulées Toile mortadelle, Toile saucisson et Toile boudin (1987).
Une exposition donc, mais surtout un état d'esprit, une provocation, le refus du bon goût moderne, une sérieuse dose d'humour et d'autodérision, des références à l'Internationale Situationniste et au marxisme, un peu de Pop art à la française, des jeux de mots qui deviennent jeux avec des objets, une pensée critique, la mise à l'honneur de la banalité et un sourire (ajouté à l'emblème bien trop sérieux du Bauhaus).

OÙ ?
Dans la Galerie Semiose, 54 rue Chapon, dans le 3e arrondissement de Paris (à deux pas du Centre Georges Pompidou), France.

QUAND ?
Du 18 mai au 15 juin 2019. Vernissage le 18 mai à partir de 11 heures.

COMMENT ?
Grâce à l'engagement de certains de ses membres. Car après la dissolution du collectif, certains ont tout fait pour que Présence Panchounette trouve la place qu'il mérite dans l'histoire de l'art, en exposant par exemple au MAMCO de Genève (Back is Back, 2005 et L'avant-garde, doyenne de l'humanité, 2009) dans la ville de Bordeaux (CAPC et autres lieux, 2008) ou au Garage Cosmos de Bruxelles en 2018 avec la bien titrée : Ceci n'est pas une exposition de Présence Panchounette. Il en est de même à la galerie Semiose depuis 2011 qui organise non pas des expositions de Présence Panchounette mais présente des œuvres de Présence Panchounette.

POURQUOI ?
Parce que tout artiste « contemporain » qui se respecte et souhaite accéder à ce titre honorifique se doit de faire une œuvre lumineuse. Cela peut sembler une boutade mais l'œuvre lumineuse est devenue un genre à part entière, au même titre que la peinture, la vidéo ou les installations sonores. À tel point que la ville d'Unna, en Allemagne, possède depuis plusieurs années un centre d'art intégralement dédié à l'art lumineux (Zentrum für Internationale Lichtkunst). Aujourd'hui, si les néons de Bruce Nauman (à partir du milieu des années 1960) ou les tubes fluorescents de Dan Flavin (dès 1961) hantent nombre de musées, il est impossible de recenser tous ceux qui les ont suivis. Mais, surtout, ce type d'œuvres est la preuve ultime de l'inscription de l'artiste dans son temps : un monde de publicités en néon, de clinquant coloré et de tape-à-l'œil gentillet.
Présence Panchounette ne déroge pas à la règle mais, comme toujours, le fait AUTREMENT que tout le monde ! Parfaitement conscients que l'art possède une valeur de décor (et, dans le même temps, une certaine plus-value sémantique), ils ont décidé de lui ajouter une fonctionnalité certaine : éclairer. Bref, dans leur cas, il ne s'agissait pas de s'offrir un titre de gloire mais bien de régler un problème que connaissent tous les amateurs d'art : éclairer convenablement une œuvre (une fois ramenée chez soi ou accrochée dans un centre d'art ou un musée). Toujours avec un coup d'avance, Présence Panchounette déroule une véritable « critique institutionnelle » avant même que le terme ne soit mis à la mode dans les années 1990. Et je ne parle pas de la dimension postcoloniale de leur Section africaine ou de l'œuvre Brownie Flash (1984) qui répond à de nombreuses questions actuelles concernant les arts premiers ! Présence Panchounette, non content d'être de Bordeaux, était simplement, pour reprendre le titre d'un film de Maurice Lemaître, Toujours à l'avant-garde de l'avant-garde jusqu'au paradis et au-delà.

Thibaut de Ruyter


Thibaut de Ruyter est un critique et commissaire d'expositions français, installé à Berlin depuis 2001. Durant les dix dernières années il a organisé des expositions aux Kunstmuseum de Bochum, Museum Kunstpalais à Düsseldorf, Museum Angewandte Kunst de Frankfurt-sur-le-Main, HMKV à Dortmund, EIGEN+ART Lab et CTM à Berlin, Muzeum Sztuki à Łódź et au CRP/ à Douchy-les-Mines. Ses centres d'intérêt vont des nouveaux médias au spiritisme en passant par les « expositions qui ne sont pas des expositions ». La plupart de ses projets sont liés par la culture quotidienne, pop ou underground. Il est, depuis 2003, le correspondant en Allemagne du magazine Art press.


[12:00-14:00] Brunch de l'exposition de Mounir Fatmi "The White Matter"
Location:
Ceysson & Bénétière - Galerie Bernard Ceysson
anciennement Galerie B.C. Beaubourg
23, rue du Renard
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 77 08 22
Mobile : +33 (0)6 08 07 02 79
Mail : galerie@ceysson.com
Internet Site : www.ceyssonbenetiere.com
Description:
jusqu'au 22 juin 2019

dans le cadre du Paris Gallery Weekend : Brunch le samedi 18 mai, à 12h
La galerie sera ouverte le 19 mai de 12h à 18h

La galerie Ceysson & Bénétière est heureuse de présenter "The White Matter", sa première exposition personnelle de mounir fatmi (1970, Tanger, Maroc).

Dans cette exposition, mounir fatmi analyse l'impact des nouvelles technologies sur la mémoire tout en questionnant l'obsolescence du médium. L'évolution du progrès technoscientifique a conduit à la rapide substitution du support analogique qui s'est vu dépassé par une image numérique, la société devenant de plus en plus virtuelle. L'artiste fait ainsi revivre ces outils anachroniques autrefois glorifiés, comme les machines à écrire et les câbles d'antennes, afin d'interroger cette révolution de l'image et du support qui a profondément affecté notre perception du monde et déformé notre mémoire.

Le titre de l'exposition The White Matter fait référence à la substance blanche présente dans notre cerveau, responsable de la propagation des informations dans le système nerveux. Il s'agit d'une catégorie de tissu composé de millions de câbles de communication, chacun contenant un long fil unique, un axone, entouré d'une substance blanche, la myéline, qui facilite la transmission des signaux. À l'instar des villes interconnectées par les lignes téléphoniques, ces câbles blancs relient les neurones d'une région du cerveau à une autre. L'univers blanc de mounir fatmi nous invite à s'immerger dans cette substance blanche qui se modifie sans cesse, jusqu'à arriver au système de connexion sans-fil de notre société hyper-connectée.

D'après le théoricien de la communication Marshall McLuhan (1911-1980), les médias sont le prolongement de nos sens, de notre corps. Chaque médium prolongerait notre cerveau, comme un ordinateur. mounir fatmi s'approprie de cette idée et conçoit une installation composée d'une multitudes de câbles blancs, en référence aux longs prolongements fibreux des neurones qui conduisent l'influx nerveux. Si le « médium est le message » ce n'est pas étonnant que mounir fatmi ait choisi de dédier son exposition au médium par excellence : le câble. Selon l'affirmation de McLuhan c'est le médium qui façonne la portée du message et détermine l'échelle des relations des hommes. Le médium est donc plus important que le message, et c'est le progrès de la technologie qui modifie continuellement notre rapport au monde, notre façon de penser et notre comportement en société, et cela sans rencontrer la moindre résistance.

Les câbles blancs, disséminés dans l'espace d'exposition, déstabilisent le regard du spectateur. L'œil se perd dans le labyrinthe et cherche désespérément un début, un milieu ou une fin. Le relief mural, blanc sur blanc, suggère un effacement, une «toile blanche» ou un écran sur lequel le spectateur peut projeter ses propres désirs, ses peurs ou ses espoirs.

Paola Soave, mars 2019

Vernissage de Mounir Fatmi "The White Matter"

[12:00-18:00] Festival Saison Nouvelle
Location:
Galleria Continua
Le Moulin
46, rue de la Ferté Gaucher
77169 Boissy-le-Châtel
M° Gare SNCF Coulommiers
France
Phone : +33 (0)1 64 20 39 50
Mobile : +33 (0)6 07 37 69 56
Mail : lemoulin@galleriacontinua.com
Internet Site : www.galleriacontinua.com
Description:
Festival Saison Nouvelle

[12:00-18:00] Vernissage de Boomoon "Sainte-Victoire"
Location:
Galerie Lelong & Co.
13, rue de Téhéran
75008 Paris
M° Miromesnil, Monceau, Villiers
France
Phone : +33 (0)1 45 63 13 19
Fax : +33 (0)1 42 89 34 33
Mail : info@galerie-lelong.com
Internet Site : www.galerie-lelong.com
Description:
Pour sa première exposition en France, le photographe sud-coréen expose au salon de la Galerie Lelong & Co. une série de photographies consacrée à la montagne Sainte-Victoire.

Vernissage de Boomoon "Sainte-Victoire"

[12:00-20:00] Vernissage de Kehinde Wiley "Tahiti"
Location:
Galerie Daniel Templon
30, rue Beaubourg
75003 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 72 14 10
Fax : +33 (0)1 42 77 45 36
Mail : info@danieltemplon.com
Internet Site : www.danieltemplon.com
Description:
GALERIE TEMPLON
28 RUE DU GRENIER SAINT-LAZARE

18 MAI - 20 JUILLET 2019
VERNISSAGE LE SAMEDI 18 MAI 2019 DE 12H À 20H

« Je m'intéresse à la transformation et à l'artifice. Ma dernière exposition en date abordera l'histoire de France et son attitude extérieure envers les corps à la peau noire ou brune, spécifiquement en ce qui concerne les penchants sexuels. Gauguin est très présent dans l'imaginaire de la France et de son interface mondiale - invitant à sa suite une histoire tout entière, celle d'un regard ambigu. J'interroge, j'absorbe et je contribue aux discours sur les Māhū, sur la France, et sur l'invention du genre. »
- Kehinde Wiley, 2019

Kehinde Wiley, star de la scène artistique américaine et portraitiste officiel de Barack Obama, est de retour à Paris. Pour sa première exposition parisienne depuis celle du Petit Palais en 2016, il dévoilera une série inédite de peintures ainsi qu'une installation vidéo basée sur son séjour à Tahiti au cours de cette dernière année.

Les nouvelles œuvres de Wiley portent sur la communauté Māhū de Tahiti, classification traditionnelle en Polynésie des personnes de troisième genre, entre homme et femme. Les Māhū jouissaient d'un grand respect au sein de leur société avant d'être exclus par les missionnaires catholiques et protestants. Renvoyant et se confrontant aux célèbres tableaux de Paul Gauguin où figurent également des sujets de la communauté transgenre, les portraits de belles Tahitiennes transgenres de Wiley sont cependant chargés de connotations historiques ayant trait au colonialisme et à l'objectivation sexuelle. Développant les questionnements sur l'identité masculine et la virilité déjà en filigrane dans ses précédents portraits, ces nouvelles œuvres explorent la question identitaire sous l'angle de la transformation et abordent l'artifice comme l'artificiel en tant que phénomène transculturel.

Au cours des quinze dernières années, Wiley a élaboré un remarquable corpus d'œuvres qui, tout en l'interrogeant, contribue au canon de l'art du portrait de l'histoire de l'art occidental. La rencontre de Wiley avec Tahiti s'inscrit dans la continuité des voyages de l'artiste à travers le monde contemporain à la suite de son exploration de l'Amérique du Nord, de l'Asie du Sud et de l'Afrique de l'Ouest. L'attention que Wiley porte à Tahiti offre à présent l'occasion de se livrer à un réexamen de la France, de son histoire coloniale et de son image à travers le prisme des tableaux de Gauguin. Fidèle à sa démarche, l'exposition présente une perspective politique et esthétique singulière sur le pouvoir de l'art à infléchir les perceptions et à donner une visibilité aux figures oubliées de l'histoire.


Kehinde Wiley est né à Los Angeles en 1977. Actuellement, il vit et travaille entre New York, Beijing et Dakar.

Kehinde Wiley a obtenu son diplôme à l'université Yale en 2001, et a terminé une résidence au Studio Museum de Harlem en 2002. En 2018, il devient le premier artiste afro-américain à peindre un portrait officiel du président des États-Unis pour la Smithsonian National Portrait Gallery. L'artiste s'est vu attribuer cet honneur par l'ancien président américain Barack Obama.

Kehinde Wiley a présenté des expositions personnelles dans diverses institutions aux États-Unis et en Europe, parmi lesquelles : le Brooklyn Museum à New York ; BOZAR-Palais des Beaux-Arts de Bruxelles ; le Modern Art Museum de Fort Worth, Texas ; Le Petit Palais à Paris ; le Saint Louis Art Museum, Missouri et le Seattle Art Museum, Washington. Ses œuvres figurent dans de nombreuses collections publiques.

En juin 2019, à Dakar, au Sénégal, Kehinde Wiley inaugurera un nouveau programme multidisciplinaire de résidence d'artiste, Black Rock Senegal.

Vernissage de Kehinde Wiley "Tahiti"
Kehinde Wiley on location filming in Tahiti, 2018 © 2018 Kehinde Wiley

Vernissage de Kehinde Wiley "Tahiti"
Kehinde Wiley, The Call, 2019, oil on linen, 271.5 x 210 cm, 106 7/8 x 85 5/8 in., Photo Diane Arques

[12:00-19:00] Vernissage de Samuel Levi Jones "Let Us Grow"
Location:
Galerie Lelong & Co.
13, rue de Téhéran
75008 Paris
M° Miromesnil, Monceau, Villiers
France
Phone : +33 (0)1 45 63 13 19
Fax : +33 (0)1 42 89 34 33
Mail : info@galerie-lelong.com
Internet Site : www.galerie-lelong.com
Description:
18 mai - 13 juillet 2019
Vernissage le samedi 18 mai 2019, 12h - 19h

La galerie Lelong & Co. présente jusqu'au 13 juillet une exposition personnelle de Samuel Levi Jones (né en 1978). Pour cet artiste américain qui vient de la photographie (et diplômé de sciences de la communication), la toile fait œuvre et devient motif à assemblage pour former une peau, une surface plurielle sur laquelle se conjuguent les souvenirs de livres dépouillés de leur contenu que son œuvre tente de réincarner, à nouveaux frais.




[14:00-20:00] Vernissage de Djamel Tatah
Location:
Galerie Poggi
2, rue Beaubourg
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)9 84 38 87 74
Mail : office@galeriepoggi.com
Internet Site : www.galeriepoggi.com
Description:
Jérôme Poggi est heureux de présenter la première exposition personnelle consacrée à Djamel Tatah (France, 1959) qui a officiellement rejoint la galerie en septembre 2018.

En partenariat avec Ben Brown Fine Arts, ce solo show réunit un ensemble d'oeuvres récentes.

En parallèle, Djamel Tatah est invité par le musée des Arts et Métiers à investir le chœur de l'église Saint-Martin-des-Champs. Il y déploie une installation grand format réalisée dans l'atelier du maître imprimeur Michael Woolworth.

« Cette exposition est un fragment en huit tableaux de mon expérience de la peinture, autour de thèmes récurrents dans mon travail (guerre, solitude, errance) par lesquels s'exprime mon rapport au monde.» - Djamel Tatah

Vernissage de Djamel Tatah

[14:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Pas de printemps pour Marnie"
Location:
Gilles Drouault galerie/multiples
Galerie de Multiples, GDM
17, rue Saint-Gilles
75003 Paris
M° Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 48 87 21 77
Fax : +33 (0)1 48 87 21 77
Mail : contact@galeriedemultiples.com
Internet Site : www.galeriedemultiples.com
Description:
Gilles Drouault galerie/multiples présente du 18 mai au 15 juin :

"Pas de printemps pour Marnie"

Vernissage samedi 18 mai, de 14h à 21h

Vito Acconci, Monica Bonvicini, Charbel joseph H. Boutros, Julien Carreyn, Isabelle Cornaro, Peter Downsbrough, Mounir Fatmi, Laurent Fiévet, Amy Granat, Véronique Joumard, Regine Kolle, Rafaela Lopez, Matthew McCaslin, Robert Morris, Stefan Nikolaev, Lei Saito...

"Pas de printemps pour Marnie compte incontestablement parmi les films les plus psychanalytiques d'Hitchcock. L'intrigue purement policière cède ici la place à un suspense qui atteint une tout autre complexité : celle de la psychologie de Marnie. Dans ces conditions, les phobies du personnage jouent le rôle de l'énigme à percer."

Vernissage de l'exposition "Pas de printemps pour Marnie"

[14:00-19:00] Vernissage de l'exposition "Paysages"
Location:
La Chapelle de Clairefontaine
Impasse de l'Abbaye
78120 Clairefontaine-en-Yvelines
M° Gare SNCF de Rambouillet
France
Phone : +33 (0)1 34 94 39 87
Mail : lachapelledeclairefontaine@gmail.com
Internet Site : www.lachapelledeclairefontaine.org
Description:
Exposition ouverte du 18 mai 2019 au 1er septembre 2019
samedi, dimanche et jours fériés de 14h à 18h.

Joël Ducorroy, Nathalie Grenier, Franco Fontana, Sebah, Christian Courrèges, Jean Dubuffet, Lucien Clergue, Joël Kermarrec, Gérard Rondeau, Michel Szulc-Krzyżanowski, Mimmo Jodice, Clark & Pougnaud, Antoine Poupel, Anne-Marie Filaire, Yves Gellie, Laurent Perbos, Mihaïl Moldoveanu, H.K. Kwon, Chrystèle Lerisse, Joel-Peter Witkin, Etienne Gondard...

Vernissage de l'exposition "Paysages"





[15:00-19:00] Finissage de l'exposition collective "Pour Parler d'Elle"
Location:
Galerie Exit Art Contemporain
2, place Denfert-Rochereau
92100 Boulogne-Billancourt
M° Boulogne - Jean Jaurès
France
Mobile : +33 (0)6 80 45 23 01
Mail : contact@exit-art.fr
Internet Site : www.exit-art.fr
Description:
Vernissage Jeudi 21 mars à 18h30
et jusqu'au 18 mai

17 artistes, 17 peintures, une polyphonie d'idées et d'énergies qui veut mettre l'accent sur la diversité dans le dialogue et créer une relation intime entre la peinture et son spectateur.
Une exposition délibérément kaléidoscopique, entre narration et symbole, à travers une richesse de différents langages picturaux, styles et variations qui coexistent les uns avec les autres...

Pour Parler d'Elle offre au public un moment de réflexion et l'occasion de redécouvrir le caractère novateur et l'impact de la peinture sur la création contemporaine.

[15:00-17:00] Rencontre avec Serge Ramelli
Location:
Librairie La Hune
16-18, rue de l'Abbaye
Place Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 42 01 43 55
Fax : +33 (0)1 45 44 49 87
Mail : paris@la-hune.com
Internet Site : www.la-hune.com
Description:
A l'occasion de la parution de ses derniers ouvrages publiés aux éditions TeNeues, La Hune a le plaisir de vous inviter à la rencontre du photographe Serge Ramelli.
Serge Ramelli, passionné par les images et rendus cinématographiques depuis son tout jeune âge, décide en 2005 d'y consacrer sa carrière en devenant photographe professionnel. Son esprit curieux et créatif le pousse sans cesse à découvrir des nouvelles techniques, à la fois photographiques et informatiques pour retranscrire la grandeur des paysages urbains.

Rencontre avec Serge Ramelli
Notre Dame Nuages, Serge Ramelli

[15:00-18:00] Rencontre avec l'artiste Iker Valle
Location:
Biarritz
Biarritz
64200 Biarritz
M° Gare SNCF de Biarritz
France
Internet Site : www.biarritz.fr
Description:
Galerie d'Art Anne Broitman
8, rue Gambetta
05 59 23 72 26
contact@galeriegaab-biarritz.com

La galerie GAAB est heureuse de vous inviter à rencontrer directement l'artiste basque Iker Valle.

Artiste autodidacte bien connu de la scène basque contemporaine, Iker Valle réalise différentes oeuvres à la poudre de marbre de carrare, encollée sur des panneaux bois montés sur châssis.
Dans des tableaux réalisés en noir et blanc, Iker Valle s'inspire du mouvement Gaur et de son fondateur Eduardo Chillida, pour créer des figures directement inspirées du patrimoine artistique basque.

Nous vous invitons à partager un moment chaleureux avec l'artiste !
Un café vous sera offert !

[15:00-20:00] Vernissage de Côme Mosta-Heirt "en vert et contre tout"
Location:
Galerie Eric Dupont
138, rue du Temple
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 44 54 04 14
Fax : +33 (0)1 44 54 04 24
Mail : info@eric-dupont.com
Internet Site : www.eric-dupont.com
Description:
première exposition personnelle de Côme Mosta-Heirt à la galerie Eric Dupont

Un ensemble de peintures et de sculptures sera présenté.

Du 18 mai au 15 juin 2019
Vernissage le samedi 18 mai 2019, à partir de 15 heures

Vernissage de Côme Mosta-Heirt "en vert et contre tout"

[15:00-20:00] Vernissage de Guillaume Bresson
Location:
Galerie Nathalie Obadia
3, rue du Cloître Saint-Merri
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 74 67 68
Fax : +33 (0)1 42 74 68 66
Mail : info@galerie-obadia.com
Internet Site : www.galerie-obadia.com
Description:
18 mai - 29 juin 2019
Vernissage samedi 18 mai de 15h à 20h

La Galerie Nathalie Obadia est heureuse de consacrer une quatrième exposition au peintre Guillaume Bresson, faisant suite au solo show que vient de présenter le French Institute Alliance Française (FIAF) à New York, où l'artiste réside depuis 2016.

Considéré comme l'un des peintres français les plus singuliers de sa génération, Guillaume Bresson présente ici un ensemble de toiles récentes réalisées dans son atelier new-yorkais, qui témoignent de l'évolution de son travail de scènes de rue hyperréalistes vers des territoires plus imaginaires. A travers un système de représentation issu des enseignements de la Renaissance italienne et du Classicisme français, Guillaume Bresson met en scène des sujets contemporains - une peinture du monde social d'autant plus saisissante qu'elle glisse dans une forme d'onirisme lyrique, qui plutôt que de le nier le transfigure.

Le corps-à-corps, une constante dans l'oeuvre de Guillaume Bresson, est ici décliné dans différents espaces, plus ou moins identifiables, plus ou moins familiers ou abstraits : une zone de périphérie urbaine, un lavomatic, l'environnement domestique d'une cuisine, des sous-bois enneigés qui ne sont pas sans rappeler les paysages hivernaux de Pieter Brueghel l'Ancien, une mer agitée.

Guillaume Bresson présente dans cette exposition différents éléments de son processus de travail : des grilles de perspective laissées apparentes aux peintures sur toile grands formats en passant par de plus petites études préparatoires, réalisées après les séances de pose qu'il effectue avec ses modèles amateurs puis recompose librement. L'artiste expérimente également une technique de transfert photographique, qui constitue le support de plusieurs peintures.

Au sein même des toiles, certaines zones vierges, qui contrastent avec des parties bien plus détaillées font également ressentir ce processus créatif de la peinture qui se donne aussi pour sujet : les toiles de Guillaume Bresson se nourrissent de ces vides, qui apportent une aura profonde et silencieuse aux scènes représentées.

Ce travail tout en contrastes rend d'autant plus sensible la réalité sociale qui est figurée de manière tantôt explicite, tantôt symbolique : celle des individus déshérités ou marginalisés (et souvent décentrés du tableau), courbés par le poids de la vie ou déjà à terre, sous les allures d'une descente de croix transposée au creux d'une vague qui se brise sous un ciel crépusculaire qui ne peut que rappeler les tragédies migratoires contemporaines. Si le contact humain est omniprésent dans l'œuvre de Guillaume Bresson, et prend par exemple les traits de deux jeunes filles de profil dont le rapprochement physique évoque le baiser de Giotto, son absence est d'autant plus frappante quand il s'agit de dépeindre cette forme de solitude existentielle qui s'installe dans des lieux souvent désertés. Le thème de la violence, récurrent dans l'œuvre de Guillaume Bresson, trouve encore ici sa pleine expression et son ambiguïté y est plus que jamais manifeste.

A travers une peinture qui fonctionne par citations et écarts, Guillaume Bresson déjoue subtilement les attentes et parvient à magnifier ses sujets en restant toujours fidèle à cette sorte de vérisme contemporain, auquel il a su donner une forme propre et magistrale.


Né à Toulouse en 1982, Guillaume Bresson vit et travaille à New York.

Diplômé de l'École Nationale Supérieure des Beaux Arts de Paris, Guillaume Bresson reçoit les Félicitations du Jury lors de sa sortie d'école en 2007. Son travail questionne les notions de la mise en scène de la réalité sociale en peinture. Il est révélé au grand public lors de l'exposition Dynasty au Palais de Tokyo et au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris en 2010 - année où il reçoit également le Prix Sciences-Po pour l'art contemporain.
L'œuvre de Guillaume Bresson a depuis été montrée dans un certain nombre d'institutions internationales à l'instar de la Kunsthalle de Karlsruhe (Allemagne, 2011), la Biennale de Curitiba (Brésil, 2011), le Musée de Perm (Russie, 2012), l'Institut du Monde arabe (Paris, 2015), la Collection Lambert à Avignon (France, 2015), le ArtSpace Boan à Séoul (Corée du Sud, 2016), la Fondation d'entreprise Ricard (France, 2018).

Guillaume Bresson est invité en 2015 par Olivier Py, directeur du Festival d'Avignon à concevoir l'affiche de ce festival mondialement reconnu comme l'un des principaux pour les arts de la scène et à bénéficier d'une exposition personnelle au sein de l' Eglise des Célestins à Avignon.

Cette même année Guillaume Bresson est sollicité par les « Nouveaux Commanditaires » pour créer un polyptyque pour l'équipe de foot du RedStar, qui est devenu un emblème du club et a été montré dans plusieurs expositions collectives dont La Grande Galerie du Foot (Grande Halle de la Villette de Paris, France, 2016), Le Sport est un Art (Centre d'art contemporain, Meymac, France, 2017) et Par Amour du jeu (Magasins Généraux, Pantin, France, 2018).
Les œuvres de Guillaume Bresson ont été reproduites dans de nombreux articles et catalogues d'exposition. Le peintre a fait l'objet de deux publications monographiques : Guillaume Bresson aux Editions Dilecta en 2012 et Guillaume Bresson, RedStar Football Club aux Presses du Réel en 2016.

Les œuvres de Guillaume Bresson sont présentes dans de nombreuses collections publiques et privées, notamment celles du MUDAM au Luxembourg et du Musée des Abattoirs à Toulouse, qui détiennent chacune une de ses œuvres majeures.

Cette année, Guillaume Bresson a bénéficié de sa première exposition personnelle aux Etats-Unis sur une invitation du French Institute Alliance Française à New York. Il fera également partie en 2019 d'une exposition collective sur la peinture figurative Les Enfants du Paradis au MUBA de Tourcoing (France), dans le cadre de la manifestation artistique Lille 3000 intitulée L'Eldorado (commissariat : Jean-Max Colard et Jérôme Sans).

Vernissage de Guillaume Bresson
Sans titre, 2018
Peinture à l'huile sur toile - 198 x 280 cm
Courtesy de l'artiste et Galerie Nathalie Obadia, Paris/Bruxelles

[15:00-20:00] Vernissage de Patrick Nadeau "Lianas"
Location:
Granville Gallery
23, rue du Départ
75014 Paris
M° Montparnasse - Bienvenüe
France
Phone : +33 (0)1 43 22 41 94
Mobile : +33 (0)6 87 31 45 34
Mail : granvillegallery@wanadoo.fr
Internet Site : www.granvillegallery.org
Description:
Solo show Patrick Nadeau
furniture and lights
Opening saturday May 18th

Vernissage de Patrick Nadeau "Lianas"






[16:00-21:00] Inauguration du Harley-Davidson Paris Etoile
Location:
Avenue de la Grande Armée
Avenue de la Grande Armée
75017 Paris
M° Argentine, Porte Maillot, Charles de Gaulle - Etoile
France
Description:
Harley-Davidson Paris Etoile
30, avenue de la Grande Armée, 75017 Paris
01 71 18 14 80
contact@harleydavidson-etoile.com

Votre concession a fait peau neuve !
Nouvelles têtes, nouvelle déco mais toujours la même sono ! Venez nombreux fêter avec nous ce renouveau autour d'un cocktail dînatoire dans une ambiance conviviale :-) (concert de rock, tatouage,...). Vous aurez également accès à nos ventes privées aux rayons vêtements/accessoires.
Faites passer le mot! ;-)

Inauguration du Harley-Davidson Paris Etoile

[16:00-19:00] Lancement du Hors-série de Beaux Arts Magazine consacré à Thu Van Tran
Location:
Centre d'art contemporain d'Ivry - le Crédac
La Manufacture des Œillets
25-29, rue Raspail
1, place Pierre Gosnat
94200 Ivry-sur-Seine
M° Mairie d'Ivry
France
Phone : +33 (0)1 49 60 25 06
Fax : +33 (0)1 49 60 25 07
Mail : contact@credac.fr
Internet Site : www.credac.fr
Description:
Dans le cadre de l'exposition de Thu Van Tran "24 heures à Hanoï"

Du 19 avril au 30 juin 2019
Vernissage le jeudi 18 avril de 17h à 21h

« Ces 24 heures à Hanoï sont l'errance d'une femme dans une ville méconnue, le temps d'un cycle terrestre, une rotation : un jour, une nuit, à égale influence. Cette révolution complète va permettre une succession de révélations auxquelles Hoa Mi répondra par le mutisme : le silence de la contemplation, celui aussi de l'étrangère. Innocente, bienveillante, elle est une sorte de Candide perdue, à ceci près qu'elle revient sur les traces d'une histoire familiale gardée souterraine. Hoa Mi le rossignol.

Le passé, parfois, n'arrive plus à s'immiscer dans le présent mais au contraire, à Hanoï, la sphère du temps semble s'être détournée en une courbe imparfaite, à l'image de la géographie sinueuse et moite du pays. Ainsi, passé et présent s'affrontent dans un incessant va-et-vient perdant. Aucun avenir n'émerge à l'horizon. Est-ce rêve ? Est-ce veille ? Ces 24 heures seront le théâtre de réapparitions, des âmes se rappelleront à notre existence présente, des tortues réciteront des vers alors que nous resterons prisonniers de la discorde d'un pays aujourd'hui figé dans les paradoxes de son passé. Mais ce cul-de-sac, scellé des siècles auparavant à l'histoire du Vietnam, à l'instant même où il perdit sa langue originelle, ne pourrait-il finalement trouver une issue dans le regard enchanté d'une étrangère ? »

- Extrait de la narration du film 24 heures à Hanoï.

Thu Van Tran, née en 1979 à Hô-Chi-Minh-Ville, se nourrit de sa propre expérience de femme vietnamienne vivant en France pour explorer la question du déplacement, physique et culturel, notamment au travers d'épisodes de l'histoire coloniale. L'expérience personnelle s'inscrit ici, sous l'égide d'un parcours initiatique, dans la réalité d'un contexte politique. Avec 24 heures à Hanoï, elle conçoit une proposition inédite animée par l'esprit des 82 tortues sages, gardiennes de l'héritage savant et poétique du Vietnam, qui reposent dans l'enceinte du Temple de la Littérature à Hanoï. L'artiste restitue la présence de ces tortues par une installation de sculptures en cire. À ces présences muettes répondent un film essayiste en 16 mm et une fresque percée d'éclats qui scandent l'exposition de récits et de poésie. Il s'agit, comme pour l'ensemble de son travail, d'introduire l'expérience esthétique comme modalité d'une relecture possible de l'histoire ; l'émerveillement comme contrepoint à la violence.

Lancement le 18 mai à 16h !
Hors-série Beaux Arts Magazine : Thu Van Tran
Textes inédits, bilingues (FR/EN) : Marion Duquerroy, Caroline Ha Thuc, Rahma Khazam, Emmanuelle Lequeux, Pedro Morais, Magali Nachtergael, Claire Le Restif et Thu Van Tran.
Graphisme : Baldinger•Vu-Huu
68 pages
9.5 €

L'exposition reçoit le soutien de la Taguchi Art Collection, Tokyo.

Partenaires du vernissage et des évènements : Les Nouveaux Robinson, Grolsch

Vernissage de Thu Van Tran "24 heures à Hanoï"

[16:00-19:00] Remise des prix de l'exposition "l'opéra : une palette d'émotions"
Location:
Noisy-le-Grand
Noisy-le-Grand
93160 Noisy-le-Grand
M° RER A Noisy-le-Grand - Mont d'Est, Noisy-Champs, Bry-sur-Marne, RER E Les Yvris - Noisy-le-Grand
France
Internet Site : www.noisylegrand.fr
Description:
Villa Cathala
Allée de Maintenon

du mardi 16 avril au samedi 18 mai

Plongez tous vos sens en éveil dans l'univers fascinant de l'opéra et venez découvrir un ensemble d'œuvres très variées d'artistes professionnels et amateurs. L'opéra est un art qui transcende les frontières et réunit la musique, le chant, le théâtre, les arts plastiques et souvent la danse. Il s'ancre dans un univers où se déchaînent les passions humaines.
L'opéra a inspiré de nombreux artistes fascinés par ces héros aux destins extraordinaires, telle Carmen, provocante et rebelle qui hanta l'œuvre de Picasso.


AUTOUR DE L'EXPOSITION

Vernissage en musique
Samedi 13 avril à 18h30
Comment interpréter les grands airs d'opéra sans orchestre symphonique ?
Tel est défi relevé par des élèves du conservatoire Maurice-Baquet de la classe de flûte traversière
de Madame Esther Tissot-Yoon et Yuka Inuzuka au piano.

Concert : Une soirée à l'Opéra
Vendredi 10 mai à 20h30
De Rameau à Mozart, de Puccini à Strauss, Myong-Sook Kim Lee, accompagnée du pianiste Marc Solà,
vous interprétera ces grands airs avec passion.
Noiséens : 10 € sur présentation d'un justificatif de domicile
Non Noiséens : 16 €

Carmen
Samedi 11 mai à 15h et à 17h
de Georges Bizet
Les élèves de la classe de chant lyrique de Madame Myong-Sook Kim Lee interprèteront
des extraits de Carmen accompagnés de Marc Solà au piano.
Gratuit sur réservation (dans la limite des places disponibles)

Remise des prix
Samedi 18 mai à 16h
Pendant toute la durée de l'exposition, venez voter à la villa Cathala pour votre œuvre préférée !
Un prix du public et du jury seront décernés autour d'un cocktail convivial.

[16:00-18:00] Rencontre avec Nathalie Delasalle
Location:
Maison des Arts de Châtillon
11, rue de Bagneux
92320 Châtillon
M° Châtillon - Montrouge
France
Phone : +33 (0)1 40 84 97 11
Mail : maisondesarts@chatillon92.fr
Internet Site : www.maisondesarts-chatillon.fr
Description:
Dans le cadre de l'exposition de Nathalie Delasalle "Pour l'instant"

Du 15 mai au 22 juin 2019

Par le blanc, dont elle revêt exclusivement ses sculptures, Nathalie Delasalle s'emploie à réconcilier le matériel (la sculpture) et l'immatériel (la lumière).

Prenant naissance par le travail du papier, et après avoir été en bois peint, ses œuvres sont désormais réalisées en synthèse de marbre. Si elles y gagnent en noblesse, c'est surtout la qualité de leur peau qui s'impose au regardeur.

D'abord géométriques, les constructions de Nathalie Delasalle adoptent des formes courbes, parfois en mouvement, plus promptes à faire émerger la sensation de glissement. L'artiste conjugue la forme ronde à tous les modes : concave, convexe, vide, plein, délié... Les encoches, arrêtes ou retraits sont judicieusement ordonnancés pour offrir un terrain de jeux aux rayons lumineux. Tout le vocabulaire sculptural est mis au service de la respiration du volume qui tend à devenir sujet secondaire.

Les sculptures réagissent ainsi à leur environnement, à ses modulations lumineuses et colorées ainsi qu'au déplacement de celui qui les contemple. L'incidence sur l'espace est également à souligner : les sculptures deviennent le réceptacle d'un monde instable et intangible.

Nathalie Delasalle sculpte la lumière avec exigence et simplicité pour une poétique de l'instant.

Vernissage de Nathalie Delasalle "Pour l'instant"
PRÉAMBULE, ESPACE TEMPS, LONG TERME, Synthèse de marbre 30 x 30 x 8 cm

[16:00-20:00] Vernissage de Bernard Frize "Now or Never"
Location:
Galerie Emmanuel Perrotin
76, rue de Turenne
10, Impasse Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 16 79 79
Fax : +33 (0)1 42 16 79 74
Mail : info-paris@galerieperrotin.com
Internet Site : www.galerieperrotin.com
Description:
18 mai - 14 août 2019

Perrotin Paris is proud to present a new exhibition of French painter Bernard Frize, simultaneously to his personal exhibition "Bernard Frize. Without Remorse" at the Centre Pompidou - Musée National d'Art Moderne (May 29 - August 26, curated by Angela Lampe). Featuring a wide range of paintings, including new productions, this exhibition mark 25 years of collaboration between the artist and the gallery. The artist, who recently exhibited in Japan (Perrotin Tokyo and Kaikai Kiki gallery), will also be exhibited this Fall at Perrotin New York.
On the occasion of the Paris Gallery Week-end, the gallery will be open on Sunday 19 too!

Vernissage de Bernard Frize "Now or Never"

[16:00-20:00] Vernissage de Christian Fogarolli "Il corpo d'aria"
Location:
Galerie Alberta Pane
ex : Kernot Art Gallery
47, rue de Montmorency
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 43 06 58 72
Mobile : +33 (0)6 11 29 40 94
Mail : info@galeriealbertapane.com
Internet Site : www.galeriealbertapane.com
Description:
18.05.2019 - 27.07.2019
Vernissage : Samedi 18 mai de 16h à 20h

La galerie Alberta Pane (Paris) a le plaisir de présenter "Il corpo d'aria" une exposition de Christian Fogarolli. Le vernissage aura lieu dans le cadre de Paris Gallery Weekend.

La dialectique atavique dans les domaines philosophiques, scientifiques, religieux et ontologiques comme celle qui évoque la relation complexe entre le corps et l'âme, est l'amorce
du projet "Il corpo d'aria" que l'artiste Christian Fogarolli (Trento, Italie, 1983) présente dans l'espace de la galerie Alberta Pane à Paris.

Le projet présente des œuvres explorant le rapport entre les instruments, le corps et l'âme. Ces travaux tentent d'étudier certaines questions et problématiques contemporaines liées au corps et à l'esprit, éléments scientifiquement considérés comme une simple masse organique qui peut être modifiée, guérie et réhabilitée.

Les œuvres qui composent "Il Corpo d'aria" semblent constituer un espace aseptique d'investigation et de fonctionnement par des méthodes diagnostiques. Elles sont composées d'images photographiques provenant d'archives d'institutions médicales, d'instruments retrouvés, de lumières artificielles et de liquides chimiques. En mêlant sans cesse symptômes et remèdes, Fogarolli donne vie au paradoxe contemporain dans lequel le développement et la raison technique peuvent eux-mêmes faire partie du problème.

Vernissage de Christian Fogarolli "Il corpo d'aria"

[16:00-21:00] Vernissage de Jennifer Caubet & Eva Nielsen "Dipolar"
Location:
Jousse Entreprise - Art Contemporain
6, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 53 82 10 18
Fax : +33 (0)1 53 82 13 63
Mail : art@jousse-entreprise.com
Internet Site : www.jousse-entreprise.com
Description:
Commissariat : Sophie Vigourous

"DIPOLAR" clôture le cycle sur l'affinité entre artistes et oeuvres, proposé par Sophie Vigourous, au sein duquel un dialogue sensible s'établit entre les oeuvres pour essayer d'apprendre d'elles, de réfléchir sur la notion d'amitiés intellectuelles, de collaboration, d'hommage, de duo et de dualités.
Après "Affinité(s)" et "Mais pas du tout, c'est platement figuratif ! Toi, tu es spirituelle mon amour !" (co-commissariat d'Anaël Pigeat et Sophie Vigourous), "DIPOLAR" propose une exposition de deux artistes d'Atelier qui ont choisi d'établir une conversation entre leurs oeuvres au sein de l'espace de la galerie. Initié depuis plus d'un an, leur projet se développe autour de relations formelles et discursives entre les peintures sérigraphiées d'Eva Nielsen et les installations sculpturales de Jennifer Caubet. Le jeu d'échelle est d'ailleurs une caractéristique commune aux travaux des deux artistes qui produisent des territoires dérobés à l'existant dans lesquels les proportions se brouillent. La confrontation et la fusion des formes trahissent la réalité et tendent vers l'abstraction. De la même manière, l'œuvre des artistes transforme notre perception d'éléments triviaux pour leur donner une autre amplitude.

Exposition du 18 mai au 20 juillet 2019
A l'occasion du Paris Gallery Weekend, la galerie sera exceptionnellement ouverte le dimanche 19 mai

Vernissage de Jennifer Caubet & Eva Nielsen "Dipolar"

[16:00-20:00] Vernissage de L'Atlas "SKILLS"
Location:
Speerstra Gallery
24, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)9 83 01 45 86
Mobile : +33 (0)6 98 27 81 76
Mail : paris@speerstra.net
Internet Site : www.speerstra.net
Description:
La Speerstra Gallery Paris est heureuse de présenter l'exposition SKILLS de l'artiste graffiti français L'Atlas.

vernissage : le samedi 18 mai 2019 de 16h à 20h
exposition : du 18 mai au 15 juin 2019

Il y a un refrain que L'Atlas connaît bien : attendre les heures calmes du tumulte urbain, battre le pavé pour y trouver le support parfait de manière à laisser l'instinct guider sa bombe de peinture sans jamais lâcher vigilance, l'amie complice de tout tagueur. Dès les années 1990, sa signature soufflée au fat cap n'a de cesse de se faire remarquer dans le tout Paris, puis dans la France entière. Voyageur infatigable, L'Atlas trouve en cette pulsion le besoin irrémédiable d'aller toujours plus loin dans sa pratique et de franchir les frontières artistiques, culturelles en s'imprégnant de nombreux pays. Fort d'une solide connaissance des calligraphies et des écritures du monde, son tag se mue dans les années 2000 en boussoles, s'étire jusqu'à devenir labyrinthique, se crypte jusqu'à brouiller nos sens. Jamais loin du graffiti, foncièrement ancré dans une pratique plus institutionnelle, L'Atlas démontre avec cette nouvelle série intitulée "Skills" que le Temps peut passer mais qu'il n'altère en rien son appétit et son énergie, bien au contraire. Compositions hybrides de l'union du tag et du cryptogramme, de la bombe de peinture et du gaffer, vestige d'un store tagué puis recomposé, cette première exposition personnelle à la Speerstra Gallery de Paris est le mariage de l'impulsivité et de la rigueur, du passé et du présent, et amorce un futur toujours plus transgressif et surprenant.

Vernissage de L'Atlas "SKILLS"
Double Trouble - 100x100cm - 2019 - spray sur toile - enamel on canvas

Vernissage de L'Atlas "SKILLS"
Old school New School Same School - 80x80cm - 2019 - spray sur toile - enamel on canvas

Vernissage de L'Atlas "SKILLS"
You know my name - 60x60cm - 2019 - spray sur toile - enamel on canvas

Vernissage de L'Atlas "SKILLS"
Never give up - 100x100cm - 2019 - spray sur toile - enamel on canvas

Vernissage de L'Atlas "SKILLS"

Vernissage de L'Atlas "SKILLS"
La sérigraphie "Graffiti Art" / 2019 - édition de 40 exemplaires / 2 couleurs / 50x50cm / imprimée sur papier Hahnermüle blanc 300grm2

Vernissage de L'Atlas "SKILLS"
Le catalogue "Skills"

[16:00-19:00] Vernissage de Livia Saavedra et de Sufo Sufo "Mitoyen"
Location:
Bagnolet
Bagnolet
93170 Bagnolet
M° Gallieni
France
Internet Site : www.ville-bagnolet.fr
Description:
Théâtre L'échangeur Cie Public Chéri
59 avenue du Général De Gaulle

C'est une exposition et une lecture croisée au cours de laquelle les portraits proposés par la photographe Livia Saavedra seront traversés par des textes écrits sous la direction de l'auteur camerounais Sufo Sufo.
Un moment où l'image croise la parole, où la parole se déploie. Au même moment, il est ainsi donné à voir sous plusieurs angles et sous plusieurs échelles les portraits et les textes proposés.
Le projet est développé à partir des ateliers menés par les deux artistes au Foyer Adoma de Bagnolet, où la photographe a travaillé sur des portraits humanistes en studio. Les textes seront les histoires ou les ressentis des travailleurs, interprétés par leur auteurs, par des comédiens ou des voix enregistrées.

Vernissage de Livia Saavedra et de Sufo Sufo "Mitoyen"

[16:00-21:00] Vernissage de Philip Emde "Not your own Picture"
Location:
Ruttkowski;68
8, rue Charlot
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers, Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul
France
Mail : info@ruttkowski68.com
Internet Site : www.ruttkowski68.com
Description:
du 18 mai au 15 juin

.Not your own Picture..
Que voit Jocko, le chimpanzé en peluche, depuis son perchoir face à cette surface chromée étincelante, est-ce sa propre image ? Se concentre t-il sur le reflet que le miroir lui renvoie, ou scrute t-il plutôt quelque chose à l'intérieur ?
Dans .Not your own Picture.., sa troisième exposition personnelle chez Ruttkowski;68, l'artiste allemand Philip Emde invite une nouvelle fois le spectateur au sein de son atelier, qui lui sert à la fois d'espace de travail et d'antre à son impressionnante collection de Steiff-Animals: .Emdiland..
L'artiste avait récemment mis en scène ses amis en peluche face à des surfaces de graphite, leur faisant jouer à la fois le rôle d'admirateurs passionnés, critiques d'art ou commentateurs érudits des oeuvres exposées, démarche devenue une composante essentielle de son travail.
Le chimpanzé Jocko se retrouve une nouvelle fois confronté à une surface floue réfléchissante, tantôt obscure, brillante et cabossée par endroits ; lui empêchant ainsi une réflexion directe de sa reconnaissance visuelle. Le chimpanzé semble à la fois agréablement enchanté, perturbé, voire décontenancé face à cette représentation floue de lui-même.
A travers les nouvelles séries Untitled (Jocko Love seeking), les spectateurs peuvent interagir avec leurs reflets, tout en pouvant observer la contemplation du primate, partie intégrante du travail de Philip Emde, comme Jocko son personnage emblématique.
D'autres œuvres telles qu'un banc investi par deux chimpanzés en peluche,
des monotypes de couleur caractérisés par un trait affirmé, et d'imposantes tapisseries murales, nous offre un accès à l'univers visuel de l'artist.
Souvenirs d'une enfance accompagnée de compagnons de jeu et de coéquipiers réconfortants, mais aussi d'un passé dans lequel nous projetons notre propre image future à travers notre auto-projection.
Les spectateurs peuvent se laisser ainsi interpeller à travers les multiples perspectives que renvoient la reconnaissance de leur propre image.
.Your own Picture..

Vernissage de Philip Emde "Not your own Picture"

[16:00-20:00] Vernissage de l'exposition "Work in Progress"
Location:
Ségolène Brossette Galerie
15, rue Guénégaud
75018 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)9 87 03 00 65
Mobile : +33 (0)6 19 80 71 74
Mail : contact@segolenebrossette.com
Internet Site : www.segolenebrossette.com
Description:
15, rue Guénégaud

À l'occasion de la réouverture de la galerie, l'ensemble des artistes exposent autour d'un thème: Work in progress

Les oeuvres inédites, issues d'une série en cours de réflexion, illustrent un monde en transformation.

Temps, mémoire, rêve sont présents dans cette exposition et mettent en exergue nos origines et notre fonctionnement.

Christophe Beauregard
Sylvie Bonnot
Tania Brassesco &
Lazlo Passi Norberto
Fabien de Chavanes
Xavier Dumoulin
Christine Mathieu
Laurence Nicola
Bertrand Robert

Du 21 mai au 20 juillet 2019
Du mardi au vendredi de 14h30 à 19h30 et le samedi de 12h à 19h

Dans le cadre de Paris Gallery Weekend, ouverture samedi 18 et dimanche 19 mai de 12h à 19h

Vernissage de l'exposition "Work in Progress"
Sylvie Bonnot, Lame de Bois I, 2019. Sibérie, Russie, volume photographique, gélatine argentique transposée sur bois fendu et apprêté, 20 x 13 x 3 cm, œuvre unique

[16:00-18:00] [Cannes] Masterclass de Nicolas Winding Refn
Location:
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes
1, Avenue Laugier
06403 Cannes Cedex
M° Gare SNCF Cannes
France
Phone : +33 4 93 39 01 01
Fax : +33 4 93 99 37 34
Internet Site : www.palaisdesfestivals.com
Description:
Salle Buñuel

Conversation animée par Philippe Rouyer (Critique à Positif et au Cercle de Canal+)

Le réalisateur danois, révélé par Pusher alors qu'il n'avait que 24 ans et lauréat en 2011 du prix de la mise en scène à Cannes pour Drive, revient cette année en Sélection officielle avec la présentation de deux épisodes de sa série produite par Amazon, Too Old to Die Young.
Cinéaste, il est aussi cinéphile et créateur du site ByNWR.com, qui combine plateforme de streaming avec des films restaurés et magazine en ligne accueillant musique, littérature, et illustration.
Nicolas Winding Refn reviendra sur sa carrière, ses choix et les différentes manières d'aborder le métier de réalisateur selon qu'on travaille pour un film de cinéma, une série, pour un producteur classique ou pour une plateforme.







[17:00-19:00] Performance de Bernadette Chéné
Location:
Galerie Marie-Hélène de La Forest Divonne
12, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 40 29 97 52
Mobile : +33 (0)6 84 33 98 88
Fax : +33 (0)1 42 71 39 75
Mail : contact@galeriemhlfd.com
Internet Site : www.galeriemhlfd.com
Description:
Performance de l'artiste Bernadette Chéné

dans le cadre de Paris Gallery Weekend


Dans le cadre de l'exposition de Bernadette Chéné

Du 13 avril au 29 mai 2019

Après l'importante exposition organisée à Bruxelles en 2017, elle présentera à Paris ses toutes dernières créations : des oeuvres en bois, en papier journal, en métal, et des encres sur papier. Portée par l'héritage du Minimalisme et de l'Arte Povera, Bernadette Chéné utilise des matériaux simples, quotidiens, familiers, pour en exploiter les formidables qualités plastiques.

C'est le savoir-faire, la patience et l'accumulation qui permettent de sublimer ces matériaux du quotidien.

Vernissage de Bernadette Chéné

Vernissage de Bernadette Chéné

Vernissage de Bernadette Chéné

[17:00-19:00] Signature par Marie-Laure Bernadac de la biographie de Louise Bourgeois
Location:
Galerie Lelong & Co.
13, rue de Téhéran
75008 Paris
M° Miromesnil, Monceau, Villiers
France
Phone : +33 (0)1 45 63 13 19
Fax : +33 (0)1 42 89 34 33
Mail : info@galerie-lelong.com
Internet Site : www.galerie-lelong.com
Description:
La galerie accueillera à la librairie Marie-Laure Bernadac pour la signature de son nouveau livre, une biographie intitulée "Louise Bourgeois" de l'artiste éponyme sortie aux éditions Flammarion.

Signature par Marie-Laure Bernadac de la biographie de Louise Bourgeois

[17:30-19:00] Vernissage de Manish Nai "Materiality"
Location:
Galerie Karsten Greve
5, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 19 37
Fax : +33 (0)1 42 77 05 58
Mail : galerieparis@karstengreve.fr
Internet Site : www.galerie-karsten-greve.com
Description:
Du 18 mai au 27 juillet 2019

Vernissage le samedi 18 mai de 17h30 à 19h - en présence de l'artiste
Pendant Paris Gallery Weekend (17 - 19 mai 2019)

La Galerie Karsten Greve présente Materiality, nouvelle exposition de l'artiste indien Manish Nai, né au Gujarat en 1980. Représenté par la galerie depuis 2009, il propose à cette occasion un parcours à la découverte de sa production récente (2014 - 2018), avec une sélection d'oeuvres qui abordent tant la sculpture et l'installation que le dessin, la peinture et la photographie.
Manish Nai débute sa carrière au sein d'un marché de l'art contemporain indien en pleine croissance et particulièrement intéressé par la figuration et le chromatisme. Son approche abstraite et épurée de la forme et de la couleur est donc un choix à contre-courant qui s'inscrit plus dans le sillage du Minimalisme et de l'abstraction occidental que dans les expériences de ses compatriotes.
Pourtant, dans le travail de Manish Nai, une dimension esthétique de l'ordre du géométrique est associée au choix de matières à hautes valeurs culturelles, comme l'indigo ou le jute. Dans son oeuvre comme dans celle des artistes de l'Arte Povera, les liens de la culture avec la nature jouent un rôle majeur. Le regard attentif qu'il porte sur la réalité socio-économique et culturelle de son pays est donc au coeur de sa pratique plastique, sans pour autant en faire un art militant - l'artiste refusant tout jugement politique.


Rendez-vous du printemps à Paris dans les galeries, la 6ème édition de Paris Gallery Weekend se déroulera du vendredi 17 au dimanche 19 mai 2019. À cette occasion, la Galerie Karsten Greve proposera un programme spécial autour du nouveau solo-show de l'artiste indien Manish Nai.

Vendredi 17 mai de 12h à 15h:
Cocktail d'ouverture de Paris Gallery Weekend. Preview de l'exposition Manish Nai. Materiality.

Samedi 18 mai de 17h30 à 19h:
Vernissage de l'exposition Manish Nai. Materiality, en présence de l'artiste.

Dimanche 19 Mai à 16h30:
Discussion autour de l'oeuvre de Manish Nai et de la scène artistique contemporaine en Inde, avec Pierre-Jean Sugier, directeur de la Fondation Fernet Branca et Olivia Sand, journaliste pour the Asian Artnewspaper et auteure du livre Contemporary Voices From the Asian and Islamic Art Worlds.

Le dimanche 19 mai, la galerie sera ouverte de 12h à 18h.

Vernissage de Manish Nai "Materiality"
Untitled, 2018, Jute and wood, ᴓ213 x 10.2 cm

[17:30-21:00] Vernissage de la 36ème Semaine d'Art Contemporain
Location:
Saint-Mandé
Saint-Mandé
94160 Saint-Mandé
M° Saint-Mandé, Bérault, Porte Dorée
France
Internet Site : www.mairie-saint-mande.fr
Description:
Centre culturel - salle des conférences
3 avenue de Liège
3ème étage

Du 18 mai 2019 au 2 juin 2019

Artistes :
Kamiya
Véra de Rivalès
Go Segawa
Severo

Cette 36e édition de la semaine d'Art Contemporain accueillera les artistes Véra de Rivalès, Kamiya, Go Segawa et Severo.

« Cette année, c'est sûr, nous jouons ! Nous jouons à nous surprendre, à imaginer, à nous projeter dans le futur ! Jeu de couleurs, de formes, de matières ! Art et technologie fusionnent : des oeuvres surprenantes, mais si attachantes, en naissent !

Chez T. Kamiya, V. de Rivalès, G. Segawa et Severo, le concept joue à se cacher ; avec eux, nous découvrons une esthétique du jeu. Portail des univers multiples, la couleur se révèle l'interprète des émotions, transmission de la sensibilité, compréhension immédiate des choses, des êtres, des univers.

T. Kamiya surfe, de creux en bosses, sur les paysages lunaires, terrestres, cosmiques...
paysages intérieurs en fait, plongée dans les profondeurs de tous les possibles.
V.de Rivalès élabore son propre langage par des effets optiques de couleurs, de
rythmes dans l'espace.

G. Segawa s'amuse : contours, pinceaux et imprimante 3D nous entraînent dans
une sorte de virtuel où illusion et réalité se confondent.
Les volumes de toiles ou de papier, chez Severo, créent une cosmogonie puissante et poétique grâce aux subtilités des nuances.

Jeu de volumes, jeu de matières, jeu de couleurs pour découvrir des mondes inattendus bien sûr ! Mais ces jeux de volumes, jeu de matières, jeu de couleurs ne visent qu'une chose : nous entraîner dans leur seule quête : découvrir leurs mondes de Beauté ! » G.Léo.
Rendez-vous incontournable à ne pas manquer.


Vernissage de la 36ème Semaine d'Art Contemporain








[18:00-23:55] 15ème édition de la Nuit européenne des musées
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
15ème édition de la Nuit des musées

#NuitDesMusées
https://nuitdesmusees.culture.gouv.fr

Le samedi 18 mai aura lieu la 15e édition de la Nuit Européenne des Musées, une belle soirée au cours de laquelle plus de 3 000 musées vous ouvriront leurs portes en France et en Europe, la plupart du temps gratuitement !

Vers quels musées se tourner face à une telle offre culturelle ? Pour vous aider à faire votre choix, j'ai sélectionné pour vous 10 musées à (re)découvrir à cette occasion à Paris. Mon choix s'est porté vers des musées qui proposent des animations originales pour une soirée encore plus sympathique.

Musée des Arts et Métiers
En plein coeur de Paris, dans le 3e arrondissement, le musée des Arts et Métiers est absolument merveilleux, il permet de découvrir des inventeurs et aventuriers de l'histoire des techniques.
A l'occasion de la Nuit des Musées, le musée des Arts et Métiers vous invite à mener l'enquête autour des machines d'hier des des métiers d'aujourd'hui. Plusieurs visites commentées vous seront également proposées tout au long de la soirée.
60 rue Réaumur, 3e arrondissement
De 18h à minuit

Musée de la Chasse et de la Nature
A quelques pas de là, le musée de la Chasse et de la Nature est pour moi un incontournable de la Nuit des Musées. Loin de se prendre au sérieux, il propose toujours des animations originales ce qui en fait l'un de mes musées préférés.
Pour la Nuit des Musées, il ouvre ses portes aux lauréats de la Villa Kujoyama à Kyoto pour une soirée sous le signe de la danse.
62 rue des Archives, 3e arrondissement
De 19h à minuit

Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris
Si vous aimez l'Art Moderne, ce musée vous invite à découvrir ses collections ainsi que ses expositions du moment (« Almost Human » de Thomas Houseago et « Rumeurs et Légendes ») au travers de visites commentées. Et pour les mélomanes, un concert DJ set de Zelda et un concert des SheWolf seront à découvrir sur le parvis.
11 avenue du Président Wilson, 16e arrondissement
De 19h à 22h30

Palais de la découverte
Alors que la plupart des musées fermeront leurs portes avant minuit, le Palais de la Découverte vous invite à une vraie Nuit des Musées en ouvrant ses portes jusqu'à 2h du matin !
Vous pourrez y découvrir les expositions permanentes, le planétarium ainsi que l'exposition du moment, "Poison et illusions".
Avenue Franklion Delano Roosevelt, 8e arrondissement
De 19h à 2h

Petit Palais
Non-loin, le Petit Palais est l'un des joyaux de Paris, le bâtiment mérite à lui seul la visite et les expositions sont toujours de grande qualité. En plus, plusieurs animations vous attendent !
Un boulevard du crime sera reconstitué avec des comédiens qui évoqueront le Paris de l'époque au travers de scénettes.
Pour le jeune public, des ateliers seront organisés autour du Paris de l'époque romantique. Vous pourrez également participer à un atelier de dessin autour des œuvres d'Ingres.
Enfin, des concerts sur piano à queue seront donnés pour plonger dans l'ambiance d'un salon parisien de 1830.
Avenue Winston Churchill, 8e arrondissement
De 18h30 à 23h30

Musée du Luxembourg
Le musée du Luxembourg propose actuellement une très belle exposition sur « Les Nabis et le décor ». Les Nabis étaient des artistes (Bonnard, Vuillard, Denis...) qui se sont regroupés à la fin des années 1880 pour faire opposition à l'impressionnisme et révéler un art nouveau.
Au cours de la Nuit des Musées, vous pourrez découvrir cette exposition en compagnie d'étudiants de l'Université Paris-Dauphine qui vous parleront de leurs coups de cœur. Et à 19h30, des élèves du Conservatoire Jean-Philippe Rameau proposeront un spectacle autour de l'exposition.
19 rue de Vaugirard, 6e arrondissement
De 19h30 à minuit

Musée national Picasso
Au musée Picasso, l'excellent acrobate et metteur en scène Yoann Bourgeois investira le jardin du musée avec quelques complices pour proposer une performance intime et poétique tout au long de la soirée autour de l'exposition Calder-Picasso.
5 rue de Thorigny, 3e arrondissement
De 18h30 à 23h40

Musée des plans reliefs
Situé dans l'hôtel des invalides, le musée des Plans Reliefs vous propose plusieurs animations. Outre des visites commentées autour des collections, vous serez aussi invité à résoudre des énigmes et devinettes dans une visite guidée "inversée" où vous déciderez du parcours.
Quant aux enfants, ils pourront découvrir les plans-reliefs et citadelles en cherchant des indices grâce à un plateau de jeu de l'oie inspiré d'un jeu militaire du XVIIe siècle (sur inscription).
129 rue de Grenelle, 7e arrondissement
De 19h à minuit


La classe, l'oeuvre !

Créé il y a 7 ans pour rapprocher les musées des élèves (de la maternelle au lycée), La classe, l'œuvre ! est un dispositif qui permet à des élèves d'étudier l'œuvre d'un musée tout au long de l'année puis de présenter le fruit de leur travail pendant la Nuit des Musées. Voici deux créations nées dans ce cadre, à découvrir cette année.

Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
Autour des œuvres picturales et écrites de Marc Chagall, les élèves de CM1 de l'école Saint Jean-Gabriel ont créé des boites thématiques évoquant la vie de l'artiste et les motifs de son œuvre. Ils présenteront leurs créations dans les salles du musée à 18h.
71 rue du Temple, 3e arrondissement
A partir de 18h

Institut du Monde Arabe
Une dizaine d'œuvres seront présentées en début de soirée par les élèves de 6e du collège la Grange aux Belles.
1 rue des Fossés Saint-Bernard, 5e arrondissement

15ème édition de la Nuit européenne des musées

[18:00-20:00] Finissage de Jessy Deshais "Entrailles de livres"
Location:
Galeries Satellite
7, rue François de Neufchâteau
75011 Paris
M° Charonne, Voltaire
France
Phone : +33 (0)1 43 79 80 20
Mail : mm@galeriesatellite.com
Internet Site : galeriesatellite.jimdo.com
Description:
Du 23 Avril au 18 Mai 2019
Vernissage mardi 23 mai à partir de 18h

Jessy Deshais développe depuis plusieurs années un corpus d'oeuvres diverses comme l'expression mêlée de son bonheur de vivre et de sa profonde déception face au monde. Le travail qu'elle s'impose est la transformation des choses invisibles, tues, vilaines. Porter un regard sur l'inexistant, contre-balancer les visions en leur accordant un temps précieux révélant leur beauté. Faire avec rien ou presque et opposer violence à fragilité, douceur à lourdeur comme quête permanente d'équilibre.

Les Entrailles de livres

Dans son dernier thème « les métamorphoses » elle attaque la dissection de livres. Les Entrailles sont des découpes de livres ou revues au scalpel, page à page, à fin d'extirper la vitalité qu'elles contiennent faisant parfois abstraction du figuratif pour en capter une énergie.

A travers ces découpes, c'est une fenêtre vers la couleur qui s'est ouverte, plonger dans ce dos carré pour en retirer le trop plein de mots et d'images comme une éviscération jubilatoire, métamorphosant cet objet de masse en une pièce unique.

Les livres du chaos, thématique issue des Entrailles, ne cherchent pas à donner une image figurative mais une énergie explosive, résultante du retrait successif de genre humain à travers les pages, ne conservant de nous que la pilosité qui nous lie à l'animal, les découpes dessinent des silhouettes atrophiées dans les ruines de notre passage.
Une évocation de la disparition des espèces, de la nôtre en particulier, qui règne sans partage sur le vivant.

Vernissage de Jessy Deshais

[18:00-20:00] Performance de Cosetta Graffione
Location:
Hôtel de l'Industrie
Société d'Encouragement pour l'Industrie Nationale
4, place Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 44 39 20 50
Mail : hoteldelindustrie@industrienationale.fr
Internet Site : www.industrienationale.fr
Description:
Dans le cadre de l'exposition de Jean Dometti

Confirmation inscription : communication@cocef.com

Performance de Cosetta Graffione - Vernissage de Jean Dometti
Performance de Cosetta Graffione - Vernissage de Jean Dometti

[18:00-21:00] Vernissage de Chen Ching-Yuan "Card Stunt"
Location:
galerie mor charpentier
61, rue de Bretagne
75003 Paris
M° Temple, Arts et Métiers, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 44 54 01 58
Mail : contact@mor-charpentier.com
Internet Site : www.mor-charpentier.com
Description:
Du 18 mai au 27 juillet 2019

Chen Ching-Yuan's paintings often expose the ambivalent relationship between the collective and individual struggles of society, as well as its relentless search of identity. His figurative canvases constantly make use of popular culture references, but the artist deliberately places these references in surreal universes, secluded spaces of freedom that reveal Ching-Yuan's political and social preoccupations.

Vernissage de Chen Ching-Yuan "Card Stunt"

[18:00-21:00] Vernissage de Jenny Feal "Mar oculto"
Location:
Galerie Dohyang Lee
73/75, rue Quincampoix
75003 Paris
M° Les Halles, Rambuteau, Etienne-Marcel
France
Phone : +33 (0)1 42 77 05 97
Fax : +33 (0)1 42 76 94 47
Mail : info@galeriedohyanglee.com
Internet Site : www.galeriedohyanglee.com
Description:
Vernissage le Samedi 18 Mai 2019 de 18h à 21h

Exposition jusqu'au 15.06.2019
Prolongation de l'exposition du 02.07 au 20.07.2019

Avec le soutien aux galeries / exposition du CNAP Centre national des arts plastiques.

La référence à une Mar Oculto (mer occulte) est une récurrence troublante dans le travail de Jenny Feal. Tandis que cette expression à la fois sombre et énigmatique fut déjà employée pour désigner d'antérieurs projets de recherche, cette nouvelle référence définit le contexte mouvant et incertain dans lequel la jeune artiste inscrit son exposition. Si la mer désigne naturellement chez cette native de La Havane un environnement omniprésent et isolant, le terme « occulte » induit lui aussi un double sens, à la fois de ce qui est caché et inconnu, dans une acception ésotérique, mais qui peut encore décider de se ternir caché et de se confiner volontairement dans le secret. Cette ambivalence se retrouve dans une exposition qui aborde des sujets à la fois graves et muets, tristes et heureux. Cette expression, Mar Oculto est aussi le titre de l'une des œuvres composée d'un ensemble de gouttes en argile entassées et séchées, illustrant ainsi le principe que chaque œuvre semble porter une mer cachée qui n'existe que dans l'idée, un concept dissimulé qui crée de façon discrète et confinée un lien entre toutes les fragments de ce récit complexe et volontairement masqué derrière des paravents protecteurs. Au-delà de la mer, ce sont toutes les eaux qui sont convoquées. Celles, par exemple, que le visiteur apporte avec son propre corps, élément aussi vital que destructeur, eau cachée et clandestine. L'eau se fait donc souterraine et serpentine pour parcourir et relier toute l'exposition. Elle vient connecter chaque pièce les unes aux autres et pourtant, elle semble s'être totalement évaporée. Elle n'existe plus que par son absence car en disparaissant, elle semble tout relier, car cette exposition se compose de plusieurs œuvres qu'il faut lire à la fois indépendamment et en relation intime les unes avec les autres.

Le visiteur est tout d'abord accueilli par un texte écrit par l'artiste. Ce texte, c'est l'histoire des cococitoyens, une fiction, un récit de dunes de sables et des habitants d'une île qui n'ont paradoxalement jamais vu la mer. Leur vie en autarcie est fonctionnelle mais ils vivent enfermés. Tout ce petit écosystème vit sous la houlette d'une autorité distante et leur seul salut serait qu'un ouragan vienne les emporter. L'isolation économique et politique grève la vie de ces résidents et si certains ne questionnent pas leur situation, les plus jeunes finissent par s'interroger, échanger, et finalement rechercher cet ouragan. Ce récit transcrit en termes volontairement transparents son expérience personnelle sur l'île de Cuba. L'angoisse est bien réelle et l'exposition se construit telle une succession de récits qui illustrent à la fois les espoirs et les limites ressenties par sa génération. Chaque élément illustre cette problématique complexe de la domination politique et de la tension entre le renoncement et la volonté d'un ailleurs géographique, temporel ou contextuel. Chaque objet contribue à enrichir ce sentiment général d'enfermement et d'angoisse, de ce territoire temporaire qu'est la galerie. Les jeunes escrimeurs, par exemple, sont comme les cococitoyens du récit et leur sueur abondante n'est autre qu'une matérialisation de cette eau dépensée, cette substance vitale qui s'évapore en vain puisque l'isolation économique rend leur rêve d'accomplissement sportif quasiment impossible, par le manque de moyen et la privation de leur liberté de mouvement.
D'autres objets, reproduits, fondus en bronze ou encore inventés tel qu'un lit reposant sur des assiettes cassées, semblent évoquer un naufrage ou un impossible repos, tandis qu'un blaireau de rasage qui appartenait à un membre de sa famille, porteur d'espoir et d'accomplissements mais aussi douloureux exemple du prix qu'il arrive parfois de payer pour conquérir sa liberté, a été fondu, immortalisé par sa propre destruction, pour finir par incarner la métaphore politique d'un changement espéré.

Dans l'environnement cubain, l'eau est omniprésente, notamment en tant que frontière territoriale mais l'île est plus spécifiquement incarnée dans son œuvre par la terre et si l'eau et l'argile sont si présentes dans son œuvre, c'est précisément pour la relation qu'ils entretiennent et qui génère toute la tension qui imprègne son travail. La combinaison entre l'argile et l'eau est plus qu'un phénomène plastique, c'est une métaphore de la vie, avec son ambivalence intrinsèque qui réside dans l'absence de vie, c'est à dire la mort. L'argile, matière sensuelle qui fait de l'artiste une démiurge, est omniprésente dans son œuvre. Elle en parle comme d'une matière noble avec laquelle tout devient possible. Ce n'est pas un hasard si la bible nomme le premier homme ha-adam, terme qui désigne la terre ou que la mythologie juive fait émerger le Golem de la terre glaise. Jenny Feal compare ce matériau à la pensée-même, dont elle est une forme de matérialisation, flexible et malléable. Elle peut s'arrêter, être poursuivie, se travaille en étape, sèche, casse... Philosophiquement, l'argile est une forme de matériau en dehors du temps puisqu'elle peut être remodelée à l'infinie. À l'Ecole des Beaux-arts de la Havane, elle se souvient avoir, pour toute première œuvre, réalisé en terre un tube de canalisation qui, vertical, partait du sol pour parvenir jusqu'à sa bouche. Cette canalisation pouvait métaphoriquement transporter de l'eau. Sa première pièce en céramique, une évacuation, incarnait donc déjà cette sensation asphyxiante et violente de la noyade. Ce sentiment n'a pas déserté son vocabulaire et l'exposition Mar Oculto assume une certaine forme de traumatisme.

Certains éléments de l'exposition relèvent du fragment biographique, tandis que d'autres sont de l'ordre du récit fictionnel qu'elle met en place pour traduire des sentiments qui sont liés à son expérience, dont celle de l'insularité et de l'enfermement. L'artiste confie d'ailleurs à l'occasion qu'à l'instant même où elle pose le pied sur une île, quelle qu'elle soit, elle ressent immédiatement ce même sentiment d'asphyxie. Si une certaine forme de tristesse flotte dans l'exposition, comme à la surface de cette mer obscure formée notamment par les gouttes de sueurs, ces sentiments sombres n'existent que grâce à une poésie omniprésente que l'ironie et l'humour viennent augmenter, notamment en commençant par un récit absurde. Si l'histoire des cococitoyens accueille le visiteur et évolue au gré des univers créés par l'artiste, c'est que c'est précisément ce désir de mettre en histoire qui domine son processus de création. La moralité de l'histoire réside aussi peut-être dans le fait que ceux-ci, malgré l'isolation et le confinement, et même précisément à cause de cela, ont toujours la capacité de rêver et qu'ils n'ont pas besoin d'avoir vu l'ailleurs pour être capable de l'imaginer. Chaque objet qui compose cette exposition agit avec le même protocole, ce sont les matérialisations de ces pensées et, en étant le fragment d'une histoire personnelle partiellement partagée, celle de l'artiste mais aussi celle des autres. Ces objets deviennent les dépositaires d'une exploration mentale sans limite. Jenny Feal en appelle alors à chaque visiteur qui doit pouvoir s'approprier cette histoire étrangère dont il n'a pas nécessairement besoin de connaître tous les codes. Les interprétations se croisent dans cette atmosphère si étrange, ce quelque chose d'intuitif et de sensuel auquel la plupart des visiteurs ne peut pas demeurer imperméable.

Matthieu Lelièvre

Vernissage de Jenny Feal "Mar oculto"

[18:00-21:00] Vernissage de Kensuke Shimizu
Location:
Galeries Satellite
7, rue François de Neufchâteau
75011 Paris
M° Charonne, Voltaire
France
Phone : +33 (0)1 43 79 80 20
Mail : mm@galeriesatellite.com
Internet Site : galeriesatellite.jimdo.com
Description:
Vernissage samedi 18 mai à partir de 18h
Exposition jusqu'au 31 mai 2019

Né 1974 à Tokyo, Japon
Vit en Finlande

Vernissage de Kensuke Shimizu

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Matières & Variations"
Location:
Galerie Libre Est L'Art
52, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, République
France
Mobile : +33 (0)6 50 53 34 40
Mail : galerie.libre_est_lart@yahoo.com
Internet Site : www.galerie-libre-est-lart.com
Description:
Vernissage de l'exposition "Matières & Variations"

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Matrice"
Location:
Le SHED, centre d’art contemporain de Normandie
12, rue de l'Abbaye
76960 Notre-Dame de Bondeville
M° Gare SNCF de Maromme
France
Mobile : +33 (0)6 51 65 41 76
Mail : contact.shed@gmail.com
Internet Site : www.le-shed.com
Description:
L'exposition "Matrice", présentée en deux volets, fait dialoguer patrimoine industriel et création contemporaine :
- au SHED, le patrimoine est mis à l'honneur avec une exposition sans œuvre ni artiste, curatée par Jonathan Loppin ;
- tandis qu'à L'Académie une exposition collective d'Héloise Bariol, Guy Lemonnier, Jonathan Loppin, Bevis Martin & Charlie Youle, Jérome Poret, Josué Rauscher et Collection anonyme, coordonnée par Jean-Paul Berrenger, s'étend au rez-de-chausée.

Après presque 130 années d'activité à Maromme, l'entreprise Senard Fonderie Mécanique a laissé derrière elle un imposant stock de pièces en bois : prototypes et moules que l'équipe et les artistes du SHED ont entrepris de sauvegarder puis d'exposer, avec le soutien du propriétaire du site.
Pensée à partir de la conservation de ces pièces, témoins d'une industrie passée, cette exposition interroge les conventions distinguant original et copie, moule et tirage, objet et œuvre.

Nous vous donnons rendez-vous samedi 18 mai pour son vernissage :
à partir de 18h au SHED (12 Rue de l'Abbaye - 79690 Notre-Dame de Bondeville)
et à partir de 19h à L'Académie (96 Rue des Martyrs de la Résistance - 76150 Maromme)

Une navette est mise en place depuis Paris pour le vernissage et le dîner. Départ à 16h de Porte Maillot. Retour vers 23h30.
Participation libre à partir de 10€.
Réservation : 06 51 65 41 76 ou contact.shed@gmail.com

Vernissage de l'exposition "Matrice"

[18:30-22:00] Vernissage des expositions "Découpe & Minutie" + BSMK
Location:
Centre d'animation Maurice Ravel
La Ligue de l'Enseignement
6, avenue Maurice Ravel
75012 Paris
M° T3a Montempoivre, Porte de Vincennes, Bel-Air, Porte Dorée
France
Phone : +33 (0)1 44 75 60 14
Fax : +33 (0)1 43 44 45 30
Mail : gcapelle@laligue.org
Internet Site : www.animravel.fr
Description:
Centre Paris Anim' Maurice Ravel
6 avenue Maurice Ravel
75012 Paris
01 44 75 60 25
fcu12.2019@gmail.com

Dans le cadre de la 11ème édition du Festival des Cultures Urbaines, le Centre PARIS ANIM' Maurice Ravel accueille l'exposition collective d'art urbain "Découpe & Minutie"

L'exposition met à l'honneur les artistes qui privilégient le travail de précision, de détails et de minutie, dans la découpe et dans le dessin.

Du 18 au 31 mai 2019, venez découvrir les oeuvres de Ardif, Artiste-Ouvrier, Atomist, Aurel Rubbish, Jordane Saget, Lady Bug, Mehdi Djenat et Thom Thom !

Bsmk présentera ses photographies de danseurs hip-hop.

VERNISSAGE LE SAMEDI 18 MAI A PARTIR DE 18H30

A l'occasion de l'ouverture officielle du Festival des Cultures Urbaines, rejoignez-nous dans la galerie du Centre Maurice Ravel pour un moment convivial, de partage et d'échange.
Venez rencontrer les artistes exposants au cours d'une soirée placée sous le signe des cultures urbaines, en présence des représentants de la Mairie du 12ème et des partenaires du festival.

L'exposition reste visible tout au long du Festival, du 18 au 31 mai 2019.

VERNISSAGE LE SAMEDI 18 MAI A PARTIR DE 18H30

http://www.festivaldesculturesurbaines.fr

Vernissage des expositions "Découpe & Minutie" + BSMK









[19:00-22:00] Oscar X Jean Louis
Location:
Oscar Paris
16, rue du Cygne
75001 Paris
M° Etienne Marcel
France
Mobile : +33 (0)7 87 29 87 01
Mail : hello@oscarshop.fr
Internet Site : www.oscarshop.fr
Description:
OSCAR PARIS et Jean Louis La Nuit auront le plaisir de vous recevoir lors de leur première collaboration en ce Samedi 18 Mai 2019.

La première partie prendra place chez Oscar de 19h à 22h avant que Jean Louis prenne la relève.

Depuis peu, ces deux nouvelles institutions dédiées à la jeune création sont apparues en plein coeur de Paris.

La première se nomme Oscar, un concept-store mêlant art et mode. Situé au 16 rue du Cygne, cet espace regroupe à la fois une galerie d'art, un showroom, un bar et un espace de vente.

La seconde s'intitule Jean Louis La Nuit et se trouve être le repère d'un personnage de BD qui s'élève et quitte les pages de papier glacé pour se transformer en démiurge. Musique, mode, art, bières artisanales, design - toutes les passions de Jean-Louis sont concentrées dans un espace de 600m2 à la déco très 80's unique en son genre.

Oscar et Jean Louis La Nuit sont soucieux de l'émergence des talents d'aujourd'hui. C'est pourquoi tous deux financent la production de pièces uniques ou en éditions limitées et leur offrent par la suite un écrin afin de les pousser vers le haut .

Les deux entités se complémentent, Oscar apportant une touche plutôt streetwear, dans l'ère du temps, tandis que Jean Louis La Nuit fait la part belle à la fantaisie, l'extravagance.

Attendez-vous donc à un savant mélange de ces deux univers au 16 rue du Cygne et au 66 rue Jean-Jacques Rousseau accompagné en musique du one and only Arthur NOZEN.

Une sélection de marques sera à découvrir en exclusivité ce samedi telles que :

- Mondame_official
- VIRUS PARIS
- Edgard L'élégant
- LDN.ISTAN
- Apothicaires Studio
- Bad Couture
- Citrus Paris
- X equis X
- MiniMe Paris
- Éclort
- Mateu-s
- Causeweplay
- Mxparis
- Swan Paris
- True Tribe
- Bon Parfumeur
- LucasPlus

==> DJ SET : Arthur NOZEN

Oscar X Jean Louis










[20:00-23:55] [Cannes] Vanity Fair Party
Location:
Villa Domergue
15, avenue Fiesole
Impasse Fiesole
06400 Cannes
M° Gare SNCF de Cannes
France
Phone : +33 (0)4 97 06 44 90
Internet Site : www.cannes.com/fr/cadre-de-vie/patrimoine/hotels-et-belles-demeures/villa-domergue.html
Description:
[Cannes] Vanity Fair Party

[20:30-23:00] Performance d'Anna Byskov et Yvan Etienne
Location:
Le Cyclop
de Jean Tinguely
Le bois des pauvres
dans le chemin, face au 66 rue Louis Pasteur
91490 Milly-la-Forêt
France
Phone : +33 (0)1 64 98 95 18
Fax : +33 (0)1 64 98 95 72
Mail : association@lecyclop.com
Internet Site : www.lecyclop.com
Description:
L'association Le Cyclop est heureuse de vous inviter à la performance d'Anna Byskov et Yvan Etienne le samedi 18 mai à 20h30.

Installation sonore jusqu'au 20.10.2019

Anna Byskov, née en 1984 à Quito (Équateur) et Yvan Etienne, né en 1969 à Alençon, vivent entre Mulhouse et Nogent-sur- Marne. Ce couple d'artistes ayant rarement travaillé ensemble va former un duo pour une performance, à l'occasion de la Nuit européenne des musées. Elle se prolongera par une installation sonore jusqu'à la fin de la saison.
Anna Byskov est connue pour ses performances où son corps, son esprit sont engagés vers la voie du burlesque, de la folie. Elle y incarne des personnages à la frontière trouble, mêlant fiction et récit personnel, nous emmenant jusqu'aux confins de l'absurde, de l'incongruité. Yvan Etienne développe un travail qui prend la forme de "choses" sonores, d'installations, de performances/concerts. Fabricant de sons, il utilise aussi bien les synthétiseurs analogiques, la vielle à roue, la phonographie pour sonder les processus de la perception et de la mémoire.

Soirée en accès libre. Navette gratuite depuis Paris sur réservation.

Performance d'Anna Byskov et Yvan Etienne












[22:00-23:55] Oscar X Jean Louis
Location:
Jean Louis La Nuit
66, rue Jean-Jacques Rousseau
75001 Paris
France
Phone : +33 (0)1 42 61 41 30
Description:
OSCAR PARIS et Jean Louis La Nuit auront le plaisir de vous recevoir lors de leur première collaboration en ce Samedi 18 Mai 2019.

La première partie prendra place chez Oscar de 19h à 22h avant que Jean Louis prenne la relève.

Depuis peu, ces deux nouvelles institutions dédiées à la jeune création sont apparues en plein coeur de Paris.

La première se nomme Oscar, un concept-store mêlant art et mode. Situé au 16 rue du Cygne, cet espace regroupe à la fois une galerie d'art, un showroom, un bar et un espace de vente.

La seconde s'intitule Jean Louis La Nuit et se trouve être le repère d'un personnage de BD qui s'élève et quitte les pages de papier glacé pour se transformer en démiurge. Musique, mode, art, bières artisanales, design - toutes les passions de Jean-Louis sont concentrées dans un espace de 600m2 à la déco très 80's unique en son genre.

Oscar et Jean Louis La Nuit sont soucieux de l'émergence des talents d'aujourd'hui. C'est pourquoi tous deux financent la production de pièces uniques ou en éditions limitées et leur offrent par la suite un écrin afin de les pousser vers le haut .

Les deux entités se complémentent, Oscar apportant une touche plutôt streetwear, dans l'ère du temps, tandis que Jean Louis La Nuit fait la part belle à la fantaisie, l'extravagance.

Attendez-vous donc à un savant mélange de ces deux univers au 16 rue du Cygne et au 66 rue Jean-Jacques Rousseau accompagné en musique du one and only Arthur NOZEN.

Une sélection de marques sera à découvrir en exclusivité ce samedi telles que :

- Mondame_official
- VIRUS PARIS
- Edgard L'élégant
- LDN.ISTAN
- Apothicaires Studio
- Bad Couture
- Citrus Paris
- X equis X
- MiniMe Paris
- Éclort
- Mateu-s
- Causeweplay
- Mxparis
- Swan Paris
- True Tribe
- Bon Parfumeur
- LucasPlus

==> DJ SET : Arthur NOZEN

Oscar X Jean Louis

12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés