Tuesday, September 10, 2019
Public Access


Category:
Category: All

10
September 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

  Paris Design Week 2019
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
PARIS DESIGN WEEK se place cette année sous le thème fédérateur "Hybride"

La 9ème édition de Paris Design Week se tiendra cette année du 5 au 14 septembre. Elle investira de nouveaux espaces culturels et plongera la ville dans un bouillonnement d'expositions, de soirées et de promenades thématiques à ciels ouvert. Une occasion rêvée de (re)découvrir les charmes de la capitale !

Le terme hybride renvoie au croisement d'éléments d'espèces, issues ou non d'une même famille. Il peut aussi qualifier un produit ou un objet, composé d'éléments disparates. C'est donc tout l'art du mélange qui est ici à l'œuvre. Dans le monde du design ou de l'architecture, ce mot prend tout son sens. Qu'il s'agisse de mêler des techniques de fabrication, d'associer des matériaux hétéroclites, de faire se rencontrer divers savoir-faire autour d'un même projet, l'hybridation est très souvent de mise.

PARIS DESIGN WEEK invite les visiteurs à une plongée au cœur de ce savant mélange, à travers une programmation éclectique, innovante et surprenante...

Paris Design Week 2019

08:00 [08:00] Cannes Yachting Festival : conférence de presse d'ouverture
Location:
Palais des Festivals et des Congrès de Cannes
1, Avenue Laugier
06403 Cannes Cedex
M° Gare SNCF Cannes
France
Phone : +33 4 93 39 01 01
Fax : +33 4 93 99 37 34
Internet Site : www.palaisdesfestivals.com
Description:
08H00 - CANNES - Cannes Yachting Festival : conférence de presse d'ouverture en présence de Jérôme de Metz, PDG du groupe Beneteau et de l'ensemble des dirigeants de marques.

09:00 [09:00] Conférence Disneyland Paris
Location:
Disneyland® Resort Paris
Boulevard du Parc
Esplanade François Truffaut
BP 100
77777 Marne-la-Vallée
M° RER A Marne-la-Vallée - Chessy
France
Internet Site : www.disneylandparis.fr
Description:
Disneyland Paris présente ses nouveautés Avengers et Star Wars pour 2020

La conférence de rentrée MediaExpo proposée aujourd'hui par Disneyland Paris a été l'occasion de présenter en détail les ambitieuses nouveautés du parc concernant son expansion future.

Ce matin, Disneyland Paris avait convié la presse internationale à découvrir les différents projets d'expansion qui marqueront la vie du parc dans les années à venir. Une conférence de presse de rentrée destinée à appuyer les succès de l'année dernière, mais surtout à présenter le calendrier des futurs grands moments de la destination, qui compte parmi l'une des plus populaires d'Europe. Très attendue par les fans, la journée a été l'occasion d'évoquer plus en détail les différents projets autour de la franchise Marvel. Depuis le rachat du MCU il y a dix ans, Disneyland avait déjà inauguré l'été des Super-héros en 2018. Si la saison reviendra bel et bien dans quelques mois, l'année 2020 sera également l'occasion de découvrir l'hôtel New York - The Art of Marvel, dont l'intérieur s'inspirera des galeries new-yorkaises. Baignés dans un style Art déco contemporain, les visiteurs pourront ainsi découvrir l'une des plus importantes collections d'œuvres Marvel au monde, avec plusieurs centaines de pièces uniques, dont certaines exclusives. Qu'il s'agisse de planches originales, d'affiches de films, de story-boards ou encore de croquis originaux, l'établissement inauguré à l'été 2020 proposera aussi des espaces urbains et modernes inspirés de la maison de Tony Stark, ainsi que des chambres supérieures et des suites, mettant chacune à l'honneur un super-héros. Les réservations pour accéder à l'hôtel seront ouvertes dès le 5 novembre 2019.

Outre son nouvel hôtel Marvel, Disney entend aussi profiter de 2020 pour considérablement étendre son parc. Ce n'est plus un secret, les espaces Studios devraient bientôt accueillir trois nouvelles zones thématiques particulièrement plébiscitées par les fans. D'ici 2021, il sera ainsi possible de retrouver les super-héros Marvel dans le nouveau Avengers Campus, qui proposera de nouveaux espaces (boutiques, restaurations), mais aussi plusieurs spectacles et attractions inédits, notamment la toute première expérience interactive centrée sur Spiderman. La Reine des Neiges ne sera pas non plus oubliée, puisque parallèlement à la sortie du deuxième épisode de la licence en novembre, le parc proposera du 11 janvier au 3 mai prochain, une série de festivités autour des aventures d'Elsa et sa sœur, avec notamment un spectacle inédit autour du film d'animation. En plus de présenter en exclusivité un nouveau concept art des prochaines zones inaugurées par le parc, un char destiné à la parade Disney Stars a également été annoncé.

En 2020, les jedis en herbe pourront aussi retrouver les personnages emblématiques de Star Wars dans une nouvelle saison Le Réveil de la force, qui se tiendra du 11 janvier au 15 mars prochain sur le parc. L'occasion de faire escale dans une galaxie très lointaine, et de voir défiler en masse les armées de Stormtroopers. Un nouveau spectacle son et lumière sera également proposé.

10:00  
11:00  
12:00 [12:00-14:00] Vernissage de l'exposition "Mémoire, Vérité et Patrie"
Location:
Montreuil
93100 Montreuil
M° Robespierre, Croix de Chavaux, Mairie de Montreuil
France
Internet Site : www.montreuil.fr
Description:
CGT Montreuil
Bourse Nationale du Travail CGT
263 Rue de Paris

avec la présence de Jean-Remi Yama (DU) et des responsables fédéraux et confédéraux

Depuis 2016, l'Union Départementale CGT de Paris travaille étroitement avec le syndicat gabonais Dynamique Unitaire. Le 10 septembre à midi, célébrons ensemble cette fraternité à l'occasion du vernissage de l'exposition. Celle-ci est consacrée aux atteintes aux droits humains au Gabon, à la forte répression qui y sévit. Ce vernissage aura lieu en présence de Jean-Rémy Yama, président de la Dynamique Unitaire et de dirigeants de la CGT.

Vernissage de l'exposition "Mémoire, Vérité et Patrie"

[12:30] Création du 1er bachelor L'Oréal - Coiffure et entrepreneuriat
Location:
Hôtel d'Evreux
19, place Vendôme
75001 Paris
M° Tuileries, Madeleine, Opéra, Pyramides
France
Description:
Conférence de presse de L'Oréal - Création du 1er bachelor - Coiffure et entrepreneuriat

13:00
14:00  
15:00 [15:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Arts du Bénin - Les Asen"
Location:
Galerie Vallois
35&41, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 25 17 34
Fax : +33 (0)1 43 29 06 42
Mail : vallois35@vallois.com, vallois41@vallois.com
Internet Site : www.vallois.com
Description:
Dans le cadre de la 18ème édition du Parcours des Mondes 2019

du 10 au 28 septembre

Vernissage de l'exposition "Arts du Bénin - Les Asen"

[15:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Eloge de la Folie"
Location:
Galerie Alain Bovis
9, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 56 24 09 25
Mail : galerie.alainbovis@wanadoo.fr
Internet Site : www.alainbovis.com
Description:
Dans le cadre du 18ème édition du Parcours des Mondes 2019

Vernissage de l'exposition "Eloge de la Folie"

[15:00-21:00] Vernissage de l'exposition "L'Art de la collection : Jan Calmeyn"
Location:
Galerie Bernard Dulon
10, rue Jacques Callot
75006 Paris
France
Phone : +33 (0)1 43 25 25 00
Fax : +33 (0)1 43 25 14 16
Mail : info@dulonbernard.fr
Internet Site : www.dulonbernard.fr
Description:
Dans le cadre de la 18ème édition du Parcours des Mondes 2019

10 Septembre > 5 octobre 2019

À l'occasion de Parcours des Mondes, Bernard Dulon propose un dialogue inédit entre les oeuvres de Jan Calmeyn et les merveilleux objets d'art d'Afrique issus de la collection de l'artiste.
Une confrontation sensible entre forme et matière, plein et vide, équilibre et instabilité.

Au sein d'une scénographie imaginée par François Marcq, l'exposition révèle quelques grandes peintures sur papier de Jan Calmeyn ainsi qu'une dizaine de ses sculptures en bronze ou en plâtre, réalisées entre 2003 et 2018.
À leurs côtés se tiennent une vingtaine d'objets emblématiques de la collection de l'artiste, choisies avec attention pour ce dialogue.
Sélectionnées maintes fois pour des publications et des expositions, nombre de pièces de la collection Calmeyn sont passées entre des mains expertes, reflétant ainsi leur niveau de qualité.

Parmi les objets exposés à la galerie Bernard Dulon, l'attention se portera notamment sur deux remarquables statuettes provenant de l'ancienne collection Stanoff.

[15:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Le parcours des Rêves"
Location:
Galerie Etienne de Causans
25, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 54 48
Mail : edecausans@orange.fr
Description:
Dans le cadre de la 18ème édition du Parcours des Mondes 2019

10 - 15 SEPTEMBRE 2019
VERNISSAGE : MARDI 10 SEPTEMBRE DE 15H À 21H

Art aborigène
par Arts d'Australie - Stéphane Jacob

[15:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Orisha Yoruba"
Location:
La Galerie du C.R.O.U.S. de Paris
11, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 54 10 99
Fax : +33 (0)1 43 54 10 99
Mail : galerie@crous-paris.fr
Internet Site : www.crous-paris.fr/article.asp?idcat=AABD
Description:
Dans le cadre du 18ème édition du Parcours des Mondes 2019

Orisha Yoruba
collection de Serge Schoffel

Exposition du 10 au 15 septembre
Vernissage le mardi 10 septembre de 15h à 21h

"Parcours des Mondes" est le plus important salon d'arts premiers international par le nombre, la qualité et la diversité de ses participants. Depuis 2002, il rassemble chaque année à Paris une soixantaine de galeristes spécialisés dans les arts d'Afrique, d'Asie, d'Océanie, des Amériques et d'Archéologie. Pendant la deuxième semaine du mois de septembre, des galeries de nationalités différentes rejoignent leurs confrères parisiens installés à demeure dans le quartier des Beaux-arts de Saint-Germain-des-Prés. La galerie Serge Schoffel de Bruxelles mettra en avant une sélection fine de sculptures Yoruba du Nigéria.

Vernissage de l'exposition "Orisha Yoruba"

[15:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Parcours des Mondes"
Location:
Galerie Charles-Wesley Hourdé
Arts d'Afrique, d'Océanie et des Amériques
31, rue de Seine
75006 Paris
France
Mail : info@charleswesleyhourde.com
Internet Site : www.charleswesleyhourde.com
Description:
Venez découvrir une selection d'acquisitions récentes exposée en regard d'un ensemble de dessins réalisés par deux artistes contemporains zimbabwéens. Cet accrochage permettra de découvrir en avant-première des oeuvres de Mischek Masamvu et d'Evans Tinashe Mutanga.

10 septembre : 15h-21h
11-14 septembre: 11h-19h
15 septembre : 11h-18h

[15:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Poésie Féroce"
Location:
Galerie Flak
8, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
France
Phone : +33 (0)1 46 33 77 77
Fax : +33 (0)1 46 33 27 57
Mail : contact@galerieflak.com
Internet Site : www.galerieflak.com
Description:
Dans le cadre de la 18ème édition du Parcours des Mondes 2019

Poésie Féroce
Arts Anciens de Nouvelle-Irlande

Nouvelle exposition et publication

Parcours des Mondes 2019
Vernissage mardi 10 septembre de 15h à 21h

Du mercredi 11 au dimanche 15 septembre de 11h à 19h
L'exposition se prolongera à la galerie jusqu'au 5 octobre 2019

Ouvrage bilingue français anglais, textes du Dr. Jean-Philippe Beaulieu

Vernissage de l'exposition "Poésie Féroce"

[15:00-21:00] Vernissage de la 18ème édition du Parcours des Mondes 2019
Location:
Saint-Germain-des-Prés
Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Saint-Germain-des-Prés
France
Internet Site : www.saint-germain-des-pres.com
Description:
Quartier des Beaux-Arts . Saint-Germain-des-Prés, Paris VIe
Occupation des galeries situées le long des rues des Beaux-Arts, de Seine, Jacques-Callot, Mazarine, Guénégaud, Visconti et de l'Échaudé.

Du mardi 10 au dimanche 15 septembre 2019
Du mercredi au samedi de 11h à 19h ; le dimanche de 11h à 18h.

65 marchands de renommée internationale spécialisés dans les arts d'Afrique, d'Asie, d'Océanie, des Amériques et l'archéologie, se réunissent à Paris pour la 18e édition du Parcours des mondes du 10 au 15 septembre à Saint-Germain-des-Prés à Paris.

Plus grand salon international des arts premiers, asiatiques et d'archéologie, le Parcours des mondes réunira 65 marchands en plein cœur de Saint-Germain-des-Prés à Paris.

Événement-pilier de la rentrée, c'est l'occasion pour tous les collectionneurs et passionnés du monde entier de se donner rendez-vous dans les galeries de cette manifestation hors-les-murs si particulière.

Poumon de Saint-Germain-des-Prés, ce quartier historique des Beaux-Arts prend des allures de musée éphémère à ciel ouvert, où amateurs, curieux et professionnels pourront découvrir et acquérir des œuvres exceptionnelles issues des cinq continents.

Galeries allemandes, américaines, anglaises, australiennes, belges, espagnoles, italiennes, néerlandaises, suisses ou encore issues de toute la France, rejoignent leurs confrères parisiens installés à demeure.

Plus que jamais, les organisateurs réaffirment cette année leur volonté d'ouvrir le salon à de nouveaux horizons. Alors que l'an dernier le Parcours des mondes comptait 3 galeries spécialisées en archéologie, cette année c'est 8 galeries d'archéologie qui prendront place aux côtés des plus grandes galeries spécialisées en arts d'Afrique, d'Océanie, d'Asie et des Amériques.

http://www.parcours-des-mondes.com

Vernissage de la 18ème édition du Parcours des Mondes 2019


[16:00-21:00] Cocktail Kugel
Location:
Galerie J. Kugel
Hôtel Collot
25, quai Anatole France
75007 Paris
M° Assemblée Nationale, RER C Musée d'Orsay
France
Phone : +33 (0)1 42 60 86 23
Fax : +33 (0)1 42 61 06 72
Mail : galerie@galeriekugel.com
Internet Site : www.galeriekugel.com
Description:
RSVP accueil@galeriekugel.com

en présence de Kristin Scott Thomas

[16:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Apothéose du génie"
Location:
Galerie Aveline
94, rue du Faubourg Saint-Honoré
94, place Beauvau
75008 Paris
M° Miromesnil, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 42 66 60 29
Fax : +33 (0)1 42 66 45 91
Mail : aveline@aveline.com
Internet Site : www.aveline.com
Description:
Du mercredi 11 septembre au samedi 28 septembre 2019
Du lundi au samedi de 10h à 19h

Du 11 au 28 septembre 2019, la galerie Neuse présente à la galerie Aveline l'Aporhéose du génie, la première et unique collection privée d'objets & meubles décoratifs des Expositions universelles de Londres, Paris, Vienne et Bruxelles entre 1851 et 1910.

Vernissage de l'exposition "Apothéose du génie"
Vernissage de l'exposition "Apothéose du génie"

[16:00-21:00] Vernissage de l'exposition "MIRABILIA"
Location:
Galerie LA Joaillerie par Mazlo
31, rue Guénégaud
75006 Paris
France
Phone : +33 (0)1 53 10 86 04
Mail : contact@la-joaillerie-par-mazlo.fr
Internet Site : www.la-joaillerie-par-mazlo.fr
Description:
Du 10 septembre au 26 octobre

Le Fonds de dotation Robert Mazlo pour l'art et le bijou contemporain,
la galerie LA Joaillerie par Mazlo,
et l'association Arketip ont le plaisir de vous convier
le mardi 10 septembre 2019 de 16 à 19 heures au vernissage de l'exposition MIRABILIA et à la signature du livre de Magali Lambert "Venus du Jamais Mort"

Le Fonds de dotation Robert Mazlo pour l'art et le bijou contemporain présente MIRABILIA, accueillie par la galerie LA Joaillerie par Mazlo à Paris, du 10 septembre au 26 octobre 2019. Cette exposition collective et transdisciplinaire réunit une dizaine d'artistes internationaux du bijou contemporain et Magali Lambert, photographe et artiste plasticienne française.

Le titre de cette exposition évoque le phénomène de la collection encyclopédique apparu au cours de la Renaissance avec les studioli puis à l'époque baroque avec les cabinets de curiosités. Lieu paradoxal, à la fois destiné à l'étude et à la présentation au public, le cabinet de curiosités est le précurseur du musée moderne. Il matérialise une certaine vision de l'univers et de la connaissance au travers du rassemblement de merveilles ou choses admirables. Spécimens, objets rares et précieux créés aussi bien par la Nature (minéral, végétal, animal) que par le génie de l'homme y sont réunis pêle-mêle, tout en cultivant un goût pour l'étrange et pour le fabuleux qui vaudra à ces premières collections d'être peu à peu éclipsées par les avancées scientifiques des Lumières.

Pour autant cette exposition n'entend pas se cantonner pas à une évocation littérale des beautés et raretés issues de la nature. Il s'agit au contraire de questionner la notion contemporaine de merveille en mettant plus particulièrement l'accent sur le sentiment d'étrangeté, voire d'attraction-répulsion engendré par des oeuvres considérées comme hybrides.
Qu'elle soit formelle - association de techniques, de matériaux, de disciplines disparates - ou métaphorique, l'hybridation est en effet un processus de mutation des formes et des pratiques qui apparaît de manière récurrente dans le champ de la création artistique actuelle, et dont les oeuvres sélectionnées pour cette exposition se font unanimement l'écho.

De plus la notion d'hybridation semble ouvrir la voie à une nouvelle mise en perspective de la place spécifique du bijou sur la scène artistique. À la croisée du craft, du design, et de l'art, le bijou contemporain s'exprime aussi bien au travers de la diversité des savoir-faire, des matériaux et des techniques, que des concepts et des supports (vidéo, installation, performance, body art) et, de fait, échappe à toute tentative de définition et de catégorisation. Reconnaître la singularité de cette discipline à l'orée de son irréductible hybridité pourrait lui permettre de s'émanciper de schémas obsolètes qui ne correspondent plus ni à la réalité, ni aux aspirations profondes de ses praticiens. La dimension performative du bijou, objet liminaire par excellence, à la marge, (ex)posé à la lisière du corps, offre comme l'écrit Caroline Broadhead « les circonstances et le territoire permettant d'explorer les questions qui émergent de cette convergence du personnel, du social et du culturel » qui n'est d'ailleurs pas sans rappeler le va-et-vient entre intériorité et démonstration qui caractérise le principe même du cabinet de curiosités.

Avec : Magali Lambert - Melanie Bilenker - Georg Dobler - Sam Tho Duong - Nicola Heidemann - Mariko Kusumoto - Julia Maria Künnap - Marie Masson - Märta Mattsson - Alejandra Solar - Gisbert Stach - Felieke van der Leest

http://www.la-joaillerie-par-mazlo.fr/fr/mirabilia-13/

Vernissage de l'exposition "MIRABILIA"



[17:00-21:00] 12ème Parcours de la Céramique et des Arts du Feu
Location:
Carré Rive Gauche
Quai Voltaire, rue des Saints-Pères, rue de l'Université, rue du Bac, rue de Lille
rue de Beaune, rue de Verneuil, rue Allent
75007 Paris
M° Rue du Bac, Saint-Germain-des-Prés, RER C Musée d'Orsay
France
Phone : +33 (0)1 42 60 70 10
Mail : info@carrerivegauche.com
Internet Site : www.carrerivegauche.com
Description:
12ème Parcours de la Céramique et des Arts du Feu

[17:00-21:00] Vernissage de Keren Benbenisty et Nira Pereg "TRACES"
Location:
ANNE+ Art Projects
85, rue Victor Hugo
94200 Ivry-sur-Seine
M° Pierre et Marie Curie
France
Phone : +33 (0)1 49 60 20 10
Fax : +33 (0)1 46 71 42 91
Mail : contact@anneplus.com
Internet Site : www.anneplus.com
Description:
Vernissage Mardi 10 sept. 17-21h
Exposition 10 sept. - 4 oct. 2019

La notion des limites, physiques et mentales, visibles et invisibles, fait partie des concepts qui déterminent l'univers de l'homme et ses actions. Paradoxalement, le sens des choses a une tendance à se dérober du centre pour graviter vers l'extérieur. De la même manière que « l'inframince » de Marcel Duchamp, les frontières bougent constamment, s'effacent, disparaissent et réapparaissent ailleurs. La déambulation en équilibriste sur cette fine ligne fait partie du travail de Nira PEREG et Keren BENBENISTY, qui, chacune à leur manière, jouent avec les traces du temps et de l'espace.

[17:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Majeur!"
Location:
Carré Rive Gauche
Quai Voltaire, rue des Saints-Pères, rue de l'Université, rue du Bac, rue de Lille
rue de Beaune, rue de Verneuil, rue Allent
75007 Paris
M° Rue du Bac, Saint-Germain-des-Prés, RER C Musée d'Orsay
France
Phone : +33 (0)1 42 60 70 10
Mail : info@carrerivegauche.com
Internet Site : www.carrerivegauche.com
Description:
GALERIE VAUCLAIR
24 rue de Beaune 75007 Paris

Dans le cadre du 12ème Parcours de la Céramique et des Arts du Feu

Majeur! c'est un exceptionnel ensemble de céramiques des années 1850-1900 lovées dans un écrin non moins spectaculaire tout droit venu de l'Inde... Dans un décor de palissandre sculpté d'éléphants, de lions chimériques et de divinités hindoues, on croit apercevoir, entre les vases, la jeune brahmane Lakmé accompagnée de sa suivante Malika... Laissez-vous emporter par le doux parfum du jasmin...

Tigre ou lion, entendez-vous l'animal fendre l'épaisse jungle de son cri, les feuilles et les lianes frémir sur son passage ? Ce magnifique fauve en bois de bith garde la salle à manger du dernier gouverneur honoraire des Indes Françaises, Edmond Gaudart (1859-1942). En grand uniforme blanc, il était un peu le Gerald de Lakmé. Comme cette oeuvre tant à la mode en son temps a dû résonner en lui durant son séjour à Pondichéry ! Homme de lettres, il n'a pu y être insensible. En effet, il fut président de la Commission de Surveillance de la Bibliothèque de Pondichéry et des Archives de l'Inde française.

Sur l'immense table qui occupait la salle à manger du palais du gouvernement de Pondichéry, nous vous présentons trois œuvres contemporaines de leur écrin, françaises cette fois.

Si la route parcourue par ces objets a été plus courte, le chemin de la création n'en a pas été moins long et savant.

Le grand vase d'Ernest Chaplet, inspiré des formes chinoises de la dynastie Song, a demandé un précieux temps pour la conception et la parfaite maîtrise de la couverte. Il témoigne également des recherches du maître céramiste pour renouveler les formes fabriquées en Europe.

Quelles ne furent pas les efforts de Clément Massier pour obtenir la stupéfiante irisation nacrée de son cache-pot aux sujets marins. Quelle précision dans le geste pour percevoir avant cuisson, le rendu des vagues de nacre peuplées de crabes, les délicats dégradés de cette pièce achevée en 1885 pour le Ritz.

Enfin, le vase triansé de Pierre-Adrien Dalpayrat est un précieux témoignage du renouveau des arts à l'orée du XXe siècle, puisqu'il s'abandonne pleinement à l'Art Nouveau, avec ses jaspures vertes et rouges, lui conférant l'aspect d'un vase métallique à la patine travaillée et ses trois anses en tiges "coup de fouet" rappelant les créations contemporaines d'Hector Guimard ou de Victor Horta.

Autour, le magnifique buffet de palissandre fait écho à la riche ornementation du pied de table.

Quelle est votre danseuse préférée ? Si vous n'avez pas encore choisi il est temps de venir les admirer lors de notre vernissage... Laissez vous hypnotiser par leur grâce. On reconnaît ici la touche des artisans Indiens. Les figures surnaturelles sont sensuelles, hanchées, vivantes, en costume local. Plus française est la manière d'évoquer des sièges de temps anciens, entre la Renaissance et le mobilier Louis XVI, avec des frises d'ornements, des dés de raccordements à fleurs de soleil et des montants en colonnettes détachées.

Pour Majeur! les animaux et les chimères du mobilier d'Edmond Gaudart sont en résonance avec les céramiques exposées. Le somptueux cache-pot céladon vert de Théodore Deck voit sa panse parcourue par un grand dragon environné de nuages. Comme pour le vase de Chaplet, forme, couleurs et motifs se nourrissent d'un exotisme passionné dont on sait le célèbre céramiste très friand.

Cet exotisme tourné vers l'Extrême-Orient est manifeste dans le grand cache-pot aubergine et bleu réalisé par Collinot, avec son décor de dragons.

Cette pièce tranche avec le cartel à "rustiques figulines" inspiré des travaux de Bernard Palissy au XVIe siècle et qui fut réalisé par Landais quelques trois siècles plus tard.

Le rafraîchissoir à fond bleu de Minton représente les merveilleuses majolica anglaises. Le modèle fut exposé pour la première fois en 1851 sous le Crystal Palace pour la première Exposition Universelle !

Le vase ovoïde de Laurin est un remarquable témoignage de la technique du maître et de ses peintres. Avec son décor naturaliste de Lever et de Coucher de soleil, il entre directement en concurrence avec la peinture sur toile, grâce à la technique inventée par Laurin lui-même : la barbotine.

Majeur! c'est l'événement à ne pas manquer! A la Galerie Vauclair, 24 rue de Beaune à Paris (75007) du Mardi 10 septembre au Jeudi 31 octobre.

Vernissage de l'exposition "Majeur!"

12ème Parcours de la Céramique et des Arts du Feu




[18:00-21:00] 18ème édition des Trophées de la Construction 2019
Location:
Groupe SMABTP
114, avenue Emile Zola
75015 Paris
M° Commerce, Emile Zola, Charles Michels
France
Description:
Chaque année, les Trophées de la Construction, co-organisés par [Batiactu] et la SMABTP, récompensent des réalisations exemplaires. Leur vocation : valoriser la force d'innovation et le dynamisme positif des acteurs du secteur.

Organisés en partenariat avec les principales associations, organisations et fédérations représentatives de l'ensemble de la filière construction, leur expertise, leur qualité, leur innovation et leur longévité en font un rendez-vous incontournable pour les professionnels de la construction, du bâtiment et de l'immobilier. Les Trophées ne cessent d'évoluer afin de rendre compte du dynamisme de la filière et de la capacité du secteur à apporter des réponses positives aux défis qui lui sont posés, comme ceux de la transition énergétique ou encore, du numérique.

La cérémonie de remise de prix se déroulera le mardi 10 septembre 2019 à partir de 18h00 au siège de la SMABTP.

https://evenements.batiactu.com/evenement/trophees-construction


Lors des Trophées de la construction 2019, de nombreuses récompenses seront remises, le 10 septembre prochain, à diverses réalisations et innovations exemplaires du secteur de la construction. Mais les acteurs actuellement à l'œuvre pour remettre sur pieds la cathédrale Notre-Dame de Paris se verront également distingués. Détails.
Batiactu, en partenariat avec la SMA et de nombreuses organisations et institutions du secteur* va honorer, le 10 septembre à 18h00 lors de la cérémonie des Trophées de la construction 2019, plusieurs réalisations et innovations exemplaires du secteur de la construction. L'évènement se tiendra au siège parisien de la SMABTP.

Des récompenses seront remises dans de nombreuses catégories, construction neuve et rénovation, métiers d'art et du patrimoine, chantier de moins de 150m² ou encore services et solutions numériques. Une mention spéciale Bim sera remise par le plan "Bim 2022" (ex-Plan de transition numérique du bâtiment) au projet pour l'exemplarité de son emploi du Bim ou du numérique dans sa réalisation.

Des récompenses pour les entreprises de Notre-Dame de Paris

Cette année, l'édition des Trophées de la construction sera marquée par une remise de prix spéciale, à la suite de l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 15 avril dernier. Après l'incendie, il a fallu très vite intervenir, consolider, sauver :
des professionnels des métiers d'art, du patrimoine, et du bâtiment ont mis, dans l'urgence, leur savoir-faire, leur professionnalisme et leur expertise au service de la sauvegarde de ce bâtiment emblématique. L'ensemble des professionnels de la filière du BTP, de l'architecture et du patrimoine réunis dans le cadre des Trophées de la construction, a souhaité saluer leur engagement en remettant un trophée d'honneur à tous ces professionnels spécialisés, actuellement encore à l'œuvre sur l'édifice.

[18:00-22:00] Le Mois des Collectionneurs
Location:
Carré Rive Gauche
Quai Voltaire, rue des Saints-Pères, rue de l'Université, rue du Bac, rue de Lille
rue de Beaune, rue de Verneuil, rue Allent
75007 Paris
M° Rue du Bac, Saint-Germain-des-Prés, RER C Musée d'Orsay
France
Phone : +33 (0)1 42 60 70 10
Mail : info@carrerivegauche.com
Internet Site : www.carrerivegauche.com
Description:
En partenariat avec le 12ème Parcours de la Céramique et des Arts du Feu.

Du 10 au 28 septembre 2019
Vernissage le 10 septembre 2019 de 18h à 22h

De la préhistoire et des antiquités égyptiennes, grecques, étrusques ou romaines au mobilier et objets d'art, jusqu'au design et aux arts modernes et contemporains, ce temps fort de septembre révèle la richesse et l'éclectisme de l'offre proposée par les galeristes et antiquaires, ces marchands d'art passionnés et passionnants dont le dynamisme marque la renommée internationale de ce quartier.

Chaque galerie présentera un objet unique, représentatif de sa spécialité. Un objet d'exception, rare, étonnant, curieux, merveilleux, un objet possédant une histoire qui lui confère une âme : un « objet de collection ».
En synergie avec le vernissage du 12e Parcours de la Céramique et des Arts du Feu, cet événement sera à l'image du Carré Rive Gauche, un rendez-vous convivial de l'art de vivre à la française et du goût passionné pour Les Grandes Collections.

Cette année, le Parcours de la Céramique et des Arts du Feu met l'accent sur les porcelaines de Chine d'exportation dite de « la Compagnie des Indes » dont la première compagnie française fut créée par Louis XIV sur le conseil de son ministre Colbert en 1664 et dont les activités commerciales et maritimes sont établies sur un territoire qui sera baptisé « L'Orient ».

Le Mois des Collectionneurs

[18:00-21:00] Rencontre avec Pablo E. Piovano
Location:
Atelier l'Oeil Vert
12, rue Léopold Bellan
75002 Paris
France
Mobile : +33 (0)6 73 85 27 33
Mail : atelierloeilvert@gmail.com
Internet Site : loeilvert.fr
Description:
Pour la rentrée, Atelier l'Oeil Vert vous invitons à découvrir le travail du photographe argentin

Pablo E. Piovano
"The Human Cost"

Exposition du 29 août au 28 septembre 2019.

Rencontre-signature avec l'auteur le mardi 10 septembre à partir de 18h.

La monographie "The Human Cost of Agrotoxins", publiée aux éditions
Kehrer, sera disponible en vente à l'atelier.

Le coût humain des agrotoxines

En 1996, le gouvernement argentin a approuvé la commercialisation du soja transgénique et l'utilisation du glyphosate. L'Argentine a autorisé la culture des OGM (organismes génétiquement modifiés) sans mener ses propres recherches, en prenant pour unique preuve scientifique les études publiées par la société Monsanto. Depuis lors, le pays est devenu un champ d'expérimentation. En 2015, après presque 20 ans, 84 millions de gallons d'agrotoxines, dont certaines sont interdites dans de nombreux pays du monde, sont pulvérisés sur plus de 24.5 millions d'hectares. Selon les informations recueillies dans les villes où les cultures ont été pulvérisées, 13.4 millions de personnes sont touchées. Malformations congénitales, fausses couches, cancers, handicaps mentaux... L'Argentine a l'un des taux d'utilisation d'agrotoxines par personne les plus élevés de la planète. Des centaines d'études dans le monde scientifique montrent les dommages causés par les les agrotoxines sur l'homme et l'environnement. D'importants médias ont délibérément dissimulé de manière perverse le nombre scandaleux de personnes atteintes et sont ainsi devenues les complices des véritables responsables : Monsanto, politiciens, importants propriétaires terriens et réseaux d'échange de semences.


Terre sacrée. Un génocide au compte-gouttes.

J'ai entamé ce travail fin 2014. Les rapports communiqués par « Red de Médicos de Pueblos Fumigados » étaient accablants. L'ensemble des médias ont à peine évoqué le sujet. Ils continuent de démentir l'existence du problème, en connivence avec le pouvoir politique et les nombreuses firmes agroalimentaires qui les font taire au moyen d'intérêts publicitaires.

A l'époque, il n'existait pratiquement aucune publication, si ce n'est dans quelques médias alternatifs ou dans la presse étrangère. Le silence était de mise.

Je décidai donc de partir et de documenter seul la réalité de la santé des personnes qui habitent les villages sujets aux épandages toxiques.

Pablo E. Piovano


Pablo Piovano est né à Buenos Aires en 1981. Il travaille comme photographe chez Página/12 depuis l'âge de 18 ans. En 2005 et 2014, Pablo a reçu une bourse de la Fundación García Márquez. Il est le lauréat de nombreuses récompenses, notamment le prix Phillip Jones Griffiths Foundation, le premier prix de 'The Manuel Rivera Ortiz Foundation' au Festival de New York, il a été récompensé au Festival Internacional de la Imagen (FINI) au Mexique et a obtenu la 3ème place de la Picture Of the Year Latin America. Il était lauréat du Prix Henri Nannen en 2018.

The Human Cost of Agrotoxins a fait l'objet de nombreuses expositions de par le monde, notamment à Berlin, Allemagne, au Luxembourg et bien-sûr en Argentine.

Le photographe a remporté le Greenpeace Photo Award et a documenté dernièrement les conflits de ressources et les droits des indigènes en Patagonie.
Patagonia - Territory in conflict est actuellement exposée à Berlin.

Rencontre avec Pablo E. Piovano
Monte Maìz, province de Cordoba, Argentine, 23 Septembre 2015. Courtesy Pablo E. Piovano.

Rencontre avec Pablo E. Piovano
Colonia Alicia, province de Misiones, Argentine, 15 avril 2015. Courtesy Pablo E. Piovano.

Rencontre avec Pablo E. Piovano
Villa Dolores, province de Cordoba, Argentine, 17 Septembre 2015. Courtesy Pablo E. Piovano.

Rencontre avec Pablo E. Piovano
Fracràn, province de Misiones, Argentine, 11 décembre 2014. Courtesy Pablo E. Piovano.

[18:00-20:30] Vernissage d'Aurélie Quentin "L'Art de l'Oisiveté"
Location:
OFI Asset Management
22, rue Vernier
75017 Paris
M° Porte de Champerret
France
Phone : +33 (0)1 40 68 17 17
Internet Site : www.ofi-am.fr
Description:
Du 11 septembre au 31 octobre 2019
De 10h à 17h (du lundi au vendredi)

Aurélie Quentin grandit sur l'île de la Réunion. Elle travaille le portrait figuratif, au travers de grands formats peints à l'huile, représentant une jeunesse rebelle semblant profiter de l'instant présent dans des scènes du quotidien.

Les personnages sont métissés, paroxysme de la beauté humaine pour l'artiste. Ils ont dans leur expression, leur attitude, une certaine irrévérence, un sentiment de supériorité qui rappelle ces habitudes de familles nobles où l'on regarde de haut en bas.
L'artiste à travers ses oeuvres fait l'éloge de l'oisiveté. Une oisiveté devenue tabou dans nos sociétés. Comme une allégorie d'un "lézardage" assumé, elle peint l'irrévérence d'une jeunesse qui revendique le plaisir simple de l'instinct présent, d'un temps suspendu.
En contemplant les oeuvres d'Aurélie Quentin, on questionne "un droit à la paresse", un droit à la légèreté et au temps perdu.

Vernissage d'Aurélie Quentin "L'Art de l'Oisiveté"
Aurélie Quentin
Prise de Bec, huile sur toile, 100 x 100 cm

Vernissage d'Aurélie Quentin "L'Art de l'Oisiveté"
Aurélie Quentin
Coin Coin, huile sur toile, 89 x 116 cm

[18:00-21:00] Vernissage de Brian Flynn
Location:
Galerie Marie-Laure de l'Ecotais
au fond de la cour
49, rue de Seine
fond de cour
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 43 25 81 89
Mail : aufondelacour@wanadoo.fr
Internet Site : www.galerieaufondelacour.com
Description:
dans la cour privatisée

[18:00-21:00] Vernissage de Brice Martinat "Asian Spirit"
Location:
Mairie du 13ème arrondissement
1, Place d'Italie
75013 Paris
M° Place d'Italie
France
Phone : +33 (0)1 44 08 13 13
Internet Site : mairie13.paris.fr
Description:
Vernissage de Brice Martinat "Asian Spirit"

[18:00-21:00] Vernissage de Dilan D'Agata "Joon"
Location:
Librairie La Nouvelle Chambre Claire
3, rue d'Arras
75005 Paris
M° Cardinal Lemoine
France
Phone : +33 (0)1 42 01 37 36
Mail : lachambreclaire@la-chambre-claire.fr
Internet Site : www.la-chambre-claire.fr
Description:
Avec cette exposition, Dilan D'Agata nous livre une forme de journal intime photographique.
La jeune artiste française, fille du célèbre photographe Magnum Antoine d'Agata, nous donne à voir son univers créatif particulier à travers un langage photographique non standardisé qui lui appartient. Avec ses images et ses poèmes elle transcende son propre récit.

Exposition
du 10 septembre au 5 octobre 2019

Vernissage de Dilan D'Agata "Joon"

[18:00-21:00] Vernissage de Jean-Pierre Attal "Paysages Ethnographiques"
Location:
Galerie Olivier Waltman
74, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 54 76 14
Mail : info@galeriewaltman.com
Internet Site : www.galeriewaltman.com
Description:
Exposition du 7 au 23 septembre

Vernissage de Jean-Pierre Attal "Paysages Ethnographiques"
Jean-Pierre Attal, Paysages Ethnographiques #9, Impression Lambda sur Dibond, 75 x 100 cm

La galerie est heureuse de consacrer à Jean-Pierre Attal sa quatrième exposition personnelle.
Avec son projet Paysages Ethnographiques, l'artiste se positionne ici en ethnographe qui pense le monde du travail recontextualisé dans des environnements naturels.
Ces clichés sont un recueil d'informations ; on y découvre des employés de bureaux, cadres et autres hommes et femmes d'affaires de La Défense qui contribuent à documenter de manière neutre la réalité d'une catégorie sociale.
La population étudiée par Jean-Pierre Attal appartient donc au monde de l'entreprise, mais ces protagonistes viennent prendre place dans une scénographie imaginaire.
De nouveaux horizons sont ouverts, des territoires sans limites évoquent les opportunités à venir.

Cette exposition met en lumière une importante collaboration avec la Maison Balenciaga et son directeur artistique Demna Gvasalia qui s'est intéressé au travail de l'artiste et tout particulièrement à cette série. Il lui a commandé une série d'images ainsi qu'une vidéo pour la collection automne-hiver 2019 et qui seront présentés dans le cadre de cette exposition.

Vernissage de Jean-Pierre Attal "Paysages Ethnographiques"
Jean-Pierre Attal, Paysages Ethnographiques #7, Impression Lambda sur Dibond, 120 x 160 cm

[18:00-22:00] Vernissage de Marc Bourlier "Solitaire"
Location:
Galerie Béatrice Soulié
21, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 43 54 57 01
Mobile : +33 (0)6 63 64 22 81
Mail : contact@galeriebeatricesoulie.com
Internet Site : www.galeriebeatricesoulie.com
Description:
Exposition du 10 septembre au 19 octobre

Vernissage de Marc Bourlier "Solitaire"

[18:00-21:00] Vernissage de Natacha Panot "Fish moi la paix"
Location:
Galerie Marie-Claude Duchosal
1, rue Ferdinand Duval
75004 Paris
M° Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 57 40 60 20
Mobile : +33 (0)6 12 78 64 57
Mail : galerie.duchosal@orange.fr
Description:
Du mardi 10 septembre au samedi 5 octobre 2019
Vernissage le mardi 10 septembre, de 18h à 21h

[18:00-21:30] Vernissage de Régis Loisel et Clément Loisel
Location:
Bastille Design Center
74, boulevard Richard Lenoir
75011 Paris
M° Richard Lenoir, Saint-Ambroise
France
Phone : +33 (0)1 48 06 67 99
Mobile : +33 (0)6 09 66 33 87
Fax : +33 (0)1 48 06 58 16
Mail : info@bastille-design-center.com
Internet Site : www.bastille-design-center.com
Description:
La Galerie 9e Art et 9e Art Références présentent une rétrospective sans précédent de l'œuvre de Régis Loisel.

Sur les cimaises: cent-cinquante dessins originaux, datés des années 1970 aux années 2010, tous issus de la collection personnelle de l'artiste, dont des couvertures, des études préparatoires, des illustrations et quatre-vingt dix planches. Mais aussi un ensemble inédit de trente pastels sur bois réalisés en 2018, ouvrant une nouvelle voie dans l'œuvre de Régis Loisel. Quelque cent-quatre-vingt pièces au total, en partie proposées à la vente et en partie prêtées par l'artiste seront visibles du 10 au 15 septembre 2019.

À l'occasion de cette rétrospective, Régis Loisel invite son fils, Clément Loisel, artiste peintre installé à Berlin, à présenter pour la première fois son travail à Paris, au Bastille Design Center. Une invitation à interroger l'inscription du 9e art dans le champ de l'art contemporain, et les rapports singuliers de ces deux œuvres à la narration.

Le vernissage est ouvert au public et se tiendra, en présence des artistes, le mardi 10 septembre de 18h à 21h30.

EXPOSITION/VENTE
CLÉMENT LOISEL, Oeuvres choisies
Du mardi 10 septembre au dimanche 15 septembre 2019
Vernissage de l'exposition le mardi 10 septembre 2019 à 18h00 au Bastille Design Center

EXPOSITION/VENTE
REGIS LOISEL, Rétrospective
Du mardi 10 septembre au dimanche 15 septembre 2019 au Bastille Design Center
Poursuite de la rétrospective de l'oeuvre de Régis Loisel à la Galerie 9e Art du 18 septembre au 12 octobre
Vernissage de l'exposition le mardi 10 septembre 2019 à 18h00 au Bastille Design Center

Vernissage de Régis Loisel et Clément Loisel

[18:00-21:00] Vernissage de Yuko Matsuura
Location:
Galeries Satellite
7, rue François de Neufchâteau
75011 Paris
M° Charonne, Voltaire
France
Phone : +33 (0)1 43 79 80 20
Mail : mm@galeriesatellite.com
Internet Site : galeriesatellite.jimdo.com
Description:
Laque contemporaine

Vernissage mardi 10 septembre à partir de 18h
Exposition jusqu'au 23 septembre

Née en 1998 à Kanazawa Japon

Vernissage de Yuko Matsuura

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "De Rendez-vous en Rendez-vous"
Location:
Galerie du Haut-Pavé
3, quai de Montebello
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 43 54 58 79
Mail : contact@haut-pave.org
Internet Site : www.haut-pave.org
Description:
Pour son événement de rentrée, la Galerie du Haut-Pavé vous invite à l'exposition

DE RENDEZ-VOUS EN RENDEZ-VOUS

Vous découvrirez les œuvres de :
Clarence GUENA
Charlotte JANKOWSKI
Laurence de LEERSNYDER
Réjane LHOTE
Mickaël MARCHAND
Mathieu PILAUD
Aude ROBERT

Vernissage mardi 10 septembre de 18h à 21h
Exposition du 10 au 21 septembre 2019

[18:00-20:00] Vernissage de l'exposition "Dehors-Dedans"
Location:
Rotonde de la Villette
La Rotonde Stalingrad
6-8, Place de la Bataille de Stalingrad
75019 Paris
M° Stalingrad
France
Phone : +33 (0)1 80 48 33 40
Mail : contact@larotonde.com
Internet Site : www.larotonde.com
Description:
L'École des Arts Décoratifs expose à la Paris Design Week. Du 11 au 15 septembre 2019 - Galerie de la Rotonde Stalingrad, Paris 19e.
Le design est chose réversible. Il fait passer de la tradition au futur et réinjecte dans les vieux savoir-faire des potentialités non encore aperçues. Il imagine comment on se servira des objets mais il prévoie aussi qu'on puisse inverser leur mode d'emploi. Cette réversibilité essentielle est mise en valeur dans « Dehors-Dedans », exposition collective des diplômés des Arts Décoratifs à la Rotonde Stalingrad. On y verra les jeunes artistes partir de l'observation des coutumes et de l'usage du monde pour les démonter et les remonter autrement, pour créer des formes neuves répondant à un besoin d'efficacité et de poésie.
En savoir plus

Galerie de la Rotonde Stalingrad
6-8, Place de la Bataille Stalingrad - 75019 Paris
Métro Jaurès ou Stalingrad

Exposition du 11 au 15 septembre 2019 (sauf le jeudi 12)
Mercredi - vendredi - samedi de 12h à 20h
et dimanche de 12h à 17h
Vernissage le mardi 10 septembre de 18h à 20h
Entrée libre

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Deuxième École de Paris. Les Russes"
Location:
Galerie Alain Le Gaillard
19, rue Mazarine
75006 Paris
M° Mabillon, Odéon, Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 43 26 25 35
Mail : legaillard@wanadoo.fr
Internet Site : www.alainlegaillard.com
Description:
Galeries Le Minotaure & Alain Le Gaillard

Vernissage de l'exposition "Deuxième École de Paris. Les Russes"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Deuxième École de Paris. Les Russes"
Location:
Galerie Le Minotaure
2, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 54 62 93
Mail : sapiro.benoit@wanadoo.fr
Internet Site : www.galerie-leminotaure.com
Description:
Galeries Le Minotaure & Alain Le Gaillard

Vernissage de l'exposition "Deuxième École de Paris. Les Russes"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Hakawi - Récits d'une Egypte contemporaine"
Location:
Cité Internationale des Arts
18, rue de l'Hôtel de Ville
75180 Paris Cedex 04
M° Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 78 71 72
Fax : +33 (0)1 42 78 40 54
Mail : contact@citedesartsparis.fr
Internet Site : www.citedesartsparis.net
Description:
Hakawi حكاوي - Récits d'une Egypte contemporaine

« L'Egypte est un pays qui a été beaucoup photographié, et ce largement depuis le début du XXe siècle, voire la fin du XIXe siècle. Ces images, nombreuses, ont nourri l'imaginaire occidental et nous les portons tous d'une manière ou d'une autre inscrites en notre esprit.
Ici, avec cette exposition, nulle trace d'exotisme ou d'orientalisme. Ces jeunes photographes, sept femmes et neuf hommes âgés de 20 à 30 ans, nous donnent à regarder « au-delà des apparences ». Ce qu'ils nous donnent à voir à travers leurs « hakawi », leurs récits, c'est une Egypte extrêmement contemporaine traduisant le quotidien de ces femmes et de ces hommes fait de combats et d'espérances. »

Extrait du texte écrit dans le cadre de l'exposition « Hakawi - Récits d'une Égypte contemporaine » par Diane Augier et Bruno Boudjelal, commissaires.

Cette exposition est produite par l'Institut français d'Égypte, avec le soutien de la Cité internationale des arts dans le cadre de la Biennale des photographes du monde arabe contemporain.

Galerie de la Cité internationale des arts
Du 11 au 28 septembre 2019, mar-dim (14h-19h)
Vernissage - 10 septembre, 18h-22h

Rencontre avec les photographes de l'exposition : mercredi 11 septembre 2019, à 19h30

Vernissage de l'exposition "Hakawi حكاوي - Récits d'une Egypte contemporaine"
© Roger Anis

[18:00-20:00] Vernissage de l'exposition "Jean Sans Peur"
Location:
Montereau-Fault-Yonne
Montereau-Fault-Yonne
77130 Montereau-Fault-Yonne
M° Gare SNCF de Montereau
France
Internet Site : www.ville-montereau77.fr
Description:
600ème anniversaire de la mort de Jean Sans Peur

En pleine "guerre de Cent ans", le 10 septembre 1419, alors qu'il venait négocier une alliance entre deux factions de la France divisée, le duc de Bourgogne Jean sans Peur est assassiné à Montereau par un proche du dauphin Charles, héritier du trône de France.

Du 10 au 29 septembre, la Ville présente un riche programme pour commémorer cet événement historique majeur.

Rdv à 18h sur le pont de l'Yonne pour le dévoilement de la plaque commémorative. Puis à 18h30 à la salle Sémisoroff pour le vernissage des expositions

Vernissage de l'exposition "Jean Sans Peur"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Je suis comme je suis" par TENA
Location:
La Cour du Marais
81, rue des Archives
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Temple, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 40 22 63 37
Fax : +33 (0)1 43 49 09 17
Internet Site : www.cour-marais.com
Description:
Stéphanie Taillibert
Directrice de Clientèle
T. +33 (0)1 44 90 87 43 | M. +33 (0)6 69 56 98 91 | stephanie.t@tmarkoagency.com
Thomas Marko & associés

>> invitation

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Marcel Proust, prix Goncourt 1919"
Location:
Galerie Gallimard
30-32, rue de l'Université
75328 Paris Cedex 07
France
Phone : +33 (0)1 49 54 42 30
Mail : contact@galeriegallimard.com
Internet Site : www.galeriegallimard.com
Description:
en présence de Bernard Pivot et de Bruno Le Maire

Du 11 septembre au 23 octobre 2019

Marcel Proust, Prix Goncourt : l'exposition du centenaire

« Vous ne connaissez rien au testament des Frères Goncourt. Moi, je le connais. La clause ne précise pas qu'ils ont laissé le prix à un jeune homme. Non, il s'agit d'un jeune talent. Ce qui est exactement le cas de M. Proust ; car, je vous le dis, c'est un écrivain qui devance son époque de plus de cent ans.» Léon Daudet chez Drouant, 10 décembre 1919.

On découvrira ainsi, parmi une soixantaine de documents proposés à la Galerie Gallimard, un carnet de notes personnel de Marcel Proust Moi prix Goncourt, des lettres, des épreuves d'imprimerie, des manuscrits et « placards » originaux, dessins et photographies et pour la fois seront exposés deux dessins de Paul Morand prêtés par la Bibliothèque nationale de France : Marcel Proust au Ritz (vers 1917) et Marcel Proust sur son lit de mort (novembre 1922)

Exposition réalisée avec le concours de la Maison de Tante-Léonie (Illiers-Combray), du prix Goncourt (Nancy), de la Bibliothèque nationale de France et de la Bibliothèque littéraire Jacques-Doucet.

Vernissage de l'exposition "Marcel Proust, prix Goncourt 1919"
© Marcel Proust par Otto Wegener, dit Otto, 1896, Maison de Tante-Léonie- Musée Marcel-Proust.

L'EXPOSITION

Drouant, 10 décembre 1919 : Marcel Proust reçoit le 17e prix Goncourt pour À l'ombre des jeunes filles en fleurs, deuxième volet d'À la recherche du temps perdu.

Cette décision fait date : une nouvelle ère littéraire s'ouvre avec la consécration d'un roman sans égal, où se joue notre rapport au temps, à la réalité, à la subjectivité et aux êtres aimés.

Les jours qui suivent sont marqués par un mouvement de contestation dans la presse hexagonale. Ce qui fera dire à Jacques Rivière, ami de l'écrivain et directeur de La NRF, témoin de cette « petite émeute »de papier : « Seuls les chefs d'oeuvre ont le privilège de se concilier du premier coup un choeur aussi consonant d'ennemis. Les sots jamais ne se mettent en révolution sans qu'il leur ait été fait quelque positive et vraiment cruelle injure. »

Retour à la Galerie Gallimard sur l'histoire de ce prix, à partir des archives des Éditions Gallimard, de la Maison de Tante-Léonie (Illiers-Combray), du prix Goncourt (Nancy), de la Bibliothèque nationale de France, et de la Bibliothèque littéraire Jacques-Doucet, avec la présentation d'une soixantaine de documents exceptionnels dont certains ont été exposés dans le cadre du Printemps proustien dans la Maison de Tante-Léonie à Illiers-Combray: lettres, épreuves d'imprimerie, manuscrits et « placards » originaux, dessins et photographies.

À voir en particulier le carnet de notes personnel de Marcel Proust Moi prix Goncourt (vers 1920-1921) et pour la première fois exposés, deux dessins de Paul Morand prêtés par la Bibliothèque nationale de France : Marcel Proust au Ritz (vers 1917) et Marcel Proust sur son lit de mort (novembre 1922).

Vernissage de l'exposition "Marcel Proust, prix Goncourt 1919"
Paul Morand, Marcel Proust sur son lit de mort, novembre 1922, encre et lavis (© Succession Paul Morand / photo Bibliothèque nationale de France)

« VOUS NE CONNAISSEZ RIEN AU TESTAMENT DES FRÈRES GONCOURT. MOI, JE LE CONNAIS. LA CLAUSE NE PRÉCISE PAS QU'ILS ONT LAISSÉ LE PRIX À UN JEUNE HOMME. NON, IL S'AGIT D'UN JEUNE TALENT. CE QUI EST EXACTEMENT LE CAS DE M. PROUST ; CAR, JE VOUS LE DIS, C'EST UN ÉCRIVAIN QUI DEVANCE SON ÉPOQUE DE PLUS DE CENT ANS. »
Léon Daudet chez Drouant, 10 décembre 1919

La Galerie Gallimard expose également un siège original (Saint- Loup, chaise-escabeau, 2018) créée par le designer Anthony Guerrée dans le cadre du projet « Les assises du temps perdu » (édition Collection particulière).

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Splendeurs du portrait"
Location:
F. Baulme Fine Arts
1, quai Voltaire
75007 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 42 60 73 10
Mobile : +33 (0)6 19 94 92 78
Mail : franck.baulme@fbaulme-finearts.com
Internet Site : www.fbaulme-finearts.com
Description:
dans le cadre de l'événement "Le Mois des Collectionneurs"

Du 11 au 28 septembre 2019

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Tout sauf du bronze"
Location:
Galerie Xavier Eeckhout
8 bis, rue Jacques Callot
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 48 00 02 11
Mobile : +33 (0)6 09 18 89 08
Mail : xavier@xaviereeckhout.com
Internet Site : www.xaviereeckhout.com
Description:
11 septembre - 26 octobre

« Tout sauf du bronze » Voici l'ambitieuse exposition de rentrée proposée par Xavier Eeckhout pour donner à voir toute la richesse des techniques et des matières employées par les maîtres animaliers des années 30.

De l'Ours Blanc de François POMPON en biscuit émaillé par la manufacture de Sèvres aux plâtres de Marcel Lémar représentant un Crocodile en marche au Serval blanc immaculé d'Auguste Trémont, en passant par des terres cuites jamais éditées en bronze de Roger GODCHAUX ou d'Albéric COLLIN, la vingtaine d'œuvres rassemblées par Xavier Eeckhout offre un panorama délicat du règne animal.

À découvrir du 11 septembre au 26 octobre 2019, 8bis rue Jacques Callot dans le 6ème arrondissement de Paris.

La sculpture ne se réduit pas au bronze, en effet trois techniques existent : le modelage, la taille et la fonte. De toutes les techniques de la sculpture, la plus simple à mettre en oeuvre, et aussi la plus ancienne, est le modelage à main libre. C'est la plupart du temps une étape préliminaire, un modèle. Le sculpteur modèle à la main des matières souples, malléables comme la cire, l'argile, la terre cuite, le plâtre. Le modelage permet au sculpteur de réaliser rapidement son ébauche, puis de la modifier à volonté.

La technique de la taille consiste à supprimer de la substance dans un bloc de matière, le bois ou la pierre, afin d'en faire surgir une forme déterminée ; elle symbolise la lutte que le sculpteur engage avec la matière muette pour lui donner une forme et un sens. Contrairement au modelage, le sculpteur ne peut ajouter de la matière, et à chaque fois qu'il donne un coup de ciseau dans le bloc de pierre, il prend une décision irréversible.

Les sculpteurs animaliers des années 30 ont pour la plupart travaillé ces différentes matières, utilisé ces différentes techniques, ils ont aussi pratiqué le dessin, ont collaboré avec la Manufacture nationale de Sèvres, et c'est tout ce travail, parfois méconnu, que Xavier Eeckhout souhaite présenter à travers cette exposition.

Vernissage de l'exposition "Tout sauf du bronze"
Marcel Lémar (Paris, 1892-1941) - Crocodile en marche - 1926 - Plâtre signé

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Traces"
Location:
Carré Rive Gauche
Quai Voltaire, rue des Saints-Pères, rue de l'Université, rue du Bac, rue de Lille
rue de Beaune, rue de Verneuil, rue Allent
75007 Paris
M° Rue du Bac, Saint-Germain-des-Prés, RER C Musée d'Orsay
France
Phone : +33 (0)1 42 60 70 10
Mail : info@carrerivegauche.com
Internet Site : www.carrerivegauche.com
Description:
1831 Art Gallery https://www.instagram.com/1831artgallery https://twitter.com/1831artgallery Dans le cadre du 12ème Parcours de la Céramique et des Arts du Feu dans le cadre de la soirée d'inauguration du 12ème Parcours de la Céramique et des Arts du Feu et du Mois des Collectionneurs au Carré Rive Gauche

Cette exposition réunira les nouvelles œuvres de :
- Jeremy Maxwell Wintrebert, souffleur de verre,
- Nadège Mouyssinat, sculpteur-céramiste,
- Isabel Izquierdo Walker, céramiste,
- Monika Debus, céramiste,
- Séverine Duparcq, céramiste,
- Aude Herlédan, peintre et sculpteur,
- Harald Fernagu, sculpteur,
- Justin Dingwall, photographe,
- Eleanor Lakelin, sculpteur sur bois,
à 20 heures, présentation des artistes.

Cette exposition réunira les œuvres de Jeremy Maxwell Wintrebert, souffleur de verre, Nadège Mouyssinat, Isabel Izquierdo, Monika Debus, Séverine Duparcq, céramistes, Aude Herlédan, peintre et sculpteur, Harald Fernagu, sculpteur, Eleanor Lakelin, Lars Zech, sculpteurs sur bois, Justin Dingwall, photographe. Vernissage : mardi, 10 septembre, à partir de 18h30, dans le cadre de l'inauguration du 12ème Parcours de la Céramique et des Arts du Feu et du Mois des Collectionneurs au Carré Rive Gauche.

Vernissage de l'exposition "Traces"

[18:30-21:30] Vernissage d'Alex Perret "Dualités"
Location:
Galerie Umcebo
Safy & Cyrille Varet
102, boulevard Diderot
75012 Paris
M° Reuilly - Diderot
France
Phone : +33 (0)1 75 51 09 07
Mail : contact@umcebo.com
Internet Site : www.umcebo.com
Description:
Vernissage le 10 Septembre 2019 de 18h30 à 21h30
Exposition du 12 Septembre au 4 Octobre 2019

Dualité = "coexistence de deux éléments de nature différente".
C'est ce que le photographe Alex Perret, révèle à travers les clichés originaux de cette série: une seule image mais deux compositions, autrement dit, deux images en une.

En utilisant des cadrages variés, des angles précis, de subtiles verticalités matérielles et immatérielles, Alex Perret joue avec les lumières et les sujets, en les mixant sur un même plan intérieur et extérieur, provoquant parfois le doute d'une illusion d'optique ou d'une retouche habile sur logiciel.

Il n'en est rien car après un examen attentif de la photo, on repère l'angle de vue qui a crée cette vision, et on voit alors clairement la combinaison de deux scènes différentes sur un même cliché.
Alex Perret fait apparaitre la dualité en montrant deux instants de vie, deux scènes distinctes mais qui ont lieu au même endroit et au même moment.

On a parfois l'impression d'une image de théâtre montrant la scène et ses coulisses en même temps. Chacun interprétera à sa manière chaque cliché, mais les personnages se retrouvent souvent dans deux espaces différents qui se côtoient sans se mélanger.

Des scènes qui paraissent banales mais où l'instantané rapproche deux atmosphères, le temps d'un clic photographique.

Vernissage d'Alex Perret "Dualités"

Vernissage d'Alex Perret "Dualités"

Vernissage d'Alex Perret "Dualités"

Vernissage d'Alex Perret "Dualités"

[18:30-21:00] Vernissage d'Arash Ghannadzadeh "Chercher un regard"
Location:
Galerie 55Bellechasse
55, rue de Bellechasse
75007 Paris
M° Solférino, Varenne
France
Phone : +33 (0)1 75 57 39 39
Mobile : +33 (0)6 98 22 15 15
Mail : Info@55bellechasse.com
Internet Site : www.55bellechasse.com
Description:
Galerie 55Bellechasse a le plaisr de présenter "Chercher un regard", un "solo show" de Arash Ghannadzadeh du 10 Septembre au 17 Septembre 2019.

Arash, chauffeur de Taxi à Paris, nous présente une série de portraits singuliers de clients qu'il a rencontré à travers la ville au cours des dernières années. À travers sa démarche, Arash tente d'immortaliser des regards forts qui l'ont interpellés.

Le travail d'Arash a été été primé "Meilleur artiste émergent" lors de la foire d'art contemporain FRAME BASEL 2019 à Bâle en Juin 2019.

Le vernissage de "Chercher Un Regard" aura lieu le 10 septembre 2019 à la galerie 55 Bellechasse à Paris.

Vernissage d'Arash Ghannadzadeh "Chercher un regard"

[18:30-21:00] Vernissage d'Hillel Winograd "MY PEOPLE"
Location:
Le Triton
11 bis, rue du Coq Français
B.P. 13
93260 Les Lilas
M° Mairie des Lilas
France
Phone : +33 (0)1 49 72 83 13
Fax : +33 (0)1 49 72 83 11
Mail : contact@letriton.com
Internet Site : www.letriton.com
Description:
EXPOSITION DU LUNDI 9 SEPTEMBRE AU SAMEDI 5 OCTOBRE
VERNISSAGE LE MARDI 10 SEPTEMBRE A 18H30

Ils marchent, ils passent, ils se parlent et se croisent, ils grandissent et s'amusent, ils travaillent, ils ont mille ans. Dans la rue passante, ils se pressent. Ils sont divers et d'ailleurs, le regard tourné en eux-mêmes, ils sont à ce qu'ils font, ils rayonnent. Dans la rue passante, Hillel Winograd se mêle à leur histoire singulière. Il attend sur la pointe des pieds, il danse dans l'attente, il s'agenouille. Le temps d'une pose. Il saisit l'instantané d'un Paris mouvant, émouvant. C'est un chercheur infatigable d'infini. Il dit : "Faire une photo c'est comme attraper l'idéal.". Il saisit l'enchantement de la rencontre avec l'intime, de la rencontre avec l'infime, de la rencontre avec l'inaperçu de l'autre. Il saisit la trace du passage, du sillage laissé, de l'ombre portée.

Vernissage d'Hillel Winograd "MY PEOPLE"

[18:30-21:00] Vernissage de Magda Saad Eddin "Inspirations et Imaginations"
Location:
Centre Culturel Egyptien
Centre Culturel d'Egypte à Paris
111, boulevard Saint-Michel
75005 Paris
M° RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 46 33 75 67
Fax : +33 (0)1 43 26 18 83
Mail : centre@culture-egypte.com
Internet Site : www.culture-egypte.com
Description:
A l'occasion de la rentrée 2019/2020, le Bureau Culturel Égyptien à Paris a le plaisir de vous convier à l'exposition de Magda SAAD EDDIN "Inspirations et Imagination" qui aura lieu du 10 au 14 septembre 2019.

Vernissage de Magda Saad Eddin "Inspirations et Imaginations"

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Du Maroc"
Location:
Galerie Clémentine de la Féronnière
51, rue Saint-Louis-en-l'Île
deuxième cour
75004 Paris
M° Pont Marie
France
Phone : +33 (0)1 43 54 07 79
Mobile : +33 (0)6 50 06 98 68
Mail : mail@galerieclementinedelaferonniere.fr
Internet Site : www.galerieclementinedelaferonniere.fr
Description:
Du Maroc
Marco Barbon, Adrien Boyer et FLORE

11 septembre au 9 novembre 2019

Biennale des Photographes du monde arabe contemporain

Preview mardi 10 septembre à partir de midi
Cocktail d'ouverture sur invitation à partir de 18h30

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition des élèves des Beaux-arts de Villejuif
Location:
Villejuif
Villejuif
94800 Villejuif
M° Villejuif - Louis Aragon, Villejuif - Paul Vaillant-Couturier, Villejuif - Léo Lagrange
France
Internet Site : www.villejuif.fr
Description:
Ecole municipale des Beaux-Arts de Villejuif
56, avenue de Paris
Villejuif

Les élèves de l'Ecole Municipale ds Beaux-Arts vous convient à découvrir leurs travaux.

Exposition du 11 au 20 septembre
Du mardi au vendredi de 16h à 20h et le samedi de 14h à 18h

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition du Concours bois 2018 "Prendre de la hauteur"
Location:
Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Paris - Val de Seine
3/15, quai Panhard et Levassor
75013 Paris
M° Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 72 69 63 00
Fax : +33 (0)1 72 69 63 81
Internet Site : www.paris-valdeseine.archi.fr
Description:
Le Fonds Archimbaud pour l'Homme et la Forêt et l'École nationale supérieure d'architecture Paris-Val de Seine lancent Archi'bois, premier concours d'architecture bois destiné aux étudiants architectes, ingénieurs et paysagistes en France.

jusqu'au 19 septembre





[19:00-21:00] 20 ans des galeries Kamel Mennour et Kreo
Location:
Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts
ENSBA
14, rue Bonaparte
13, quai Malaquais
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 47 03 50 00
Fax : +33 (0)1 47 03 50 80
Mail : info@ensba.fr
Internet Site : www.ensba.fr
Description:
20 ans des galeries Kamel Mennour et Kreo

[19:00-21:00] Artificial Intelligence Meetup Paris
Location:
HSBC
Hong Kong & Shanghai Banking Corporation
103, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° George V, Charles de Gaulle - Etoile
France
Internet Site : www.hsbc.fr
Description:
Au programme :

#1 - Cyril Montagnon - CDO / - Thomas Sarazin - Data Scientist @ Early Birds
How can AI help recommend 100+ million items to 10+ million users in real-time?
Avec la montée de l'IA et du Big Data, les systèmes de recommandations personnalisées deviennent de plus en plus présents dans nos vies. Site de e-commerce, multimédia, réseau sociaux... Bien que ces modèles soient populaires, recommander des millions d'items à des millions d'utilisateurs, tout cela en quelques millisecondes, reste un challenge très compliqué. Lors de ce meetup, nous montrerons comment Early Birds fait pour relever ce défi au quotidien et offrir les meilleures recommandations possibles à chaque utilisateur au bon moment.

#2 - Montadhar Rekaya - Chef de projet @ Ridcha Data
La maintenance prédictive logicielle pour une efficacité opérationnelle optimale
La maintenance prédictive appliqué pour un parcours métier, un levier important pour gagner en efficacité et avoir une longueur d'avance au niveau des traitements des problématiques et incidents au sein d'une organisation.

#3 - Mouddaççir Ingar
Utilisation de l'intelligence artificielle et du big data comme levier de performance pour le marketing digital.

Important : la capacité d'accueil de ce Meetup est limitée à 100 personnes. Au-delà, il ne sera plus possible d'assister au Meetup. Prévoyez d'arriver en avance !

Suivez-nous sur https://twitter.com/sapcai - #AIMeetupParis

[19:00-22:00] Avant-première du film "Mon chien Stupide"
Location:
UGC Ciné Cité La Défense
Le Dôme
Centre Commercial les Quatre Temps
La Défense 7
92092 Paris - La Défense
M° La Défense
France
Phone : 08 92 70 00 00 #92
Internet Site : www.ugc.fr/cinema.html?id=20
Description:
En présence d'Yvan Attal au UGC Défense

[19:00-20:00] Conférence de Manami Okazaki pour "Kokeshi, From Tôhoku with Love"
Location:
SWAY Gallery Paris
18-20, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 40 33 67 13
Mail : parisinfo@sway-gallery.com
Internet Site : paris.sway-gallery.com
Description:
EXPOSITION DU MARDI 10 AU SAMEDI 21 SEPTEMBRE
Conférence le mardi 10 septembre de 19h à 19h45

(Les places pour le conférence sur l'histoire des kokeshi sont limités. Merci d'écrire un message sur cet événement si vous souhaitez venir. Nous vous informons aussi qu'il y a peu de places assises)

Les Kokeshi sont des poupées en bois traditionnelles, qui se caractérisent par leur manque de bras ou de jambes. Ils sont produits dans la région de Tohoku au Japon et étaient à l'origine des jouets pour enfants. Cependant, aujourd'hui, ils sont plus souvent utilisés comme des décorations à la maison. En dehors du Japon, les poupées kokeshi sont considérées comme une icône du Japon et reflètent les sensibilités esthétiques japonaises avec leurs traits simples, élégants et minimalistes.

Bien que les poupées kokeshi font preuve d'un savoir-faire extraordinaire, elles ont aussi la charme des imperfections faites à la main et il n'ya pas deux poupées identiques. Chaque kokeshi incarne également les qualités du bois; ce qu'on appel souvent «chaleur». De nombreux collectionneurs préfèrent le style vintage plutôt que les nouveaux kokeshi. Le bois, contrairement au plastique ou aux matériaux artificiels qui se dégradent au fil du temps, présente une patine tamisée et les traits délicatement peints s'estompent avec le temps.

L'auteur de Kokeshi from Tohoku with Love, Manami Okazaki, organisera une exposition de plus de 200 kokeshi, provenant d'artisans de la région de Tohoku, et donnera une conférence sur ces objets de collection insolites. C'est une occasion rare d'acheter de nouveaux kokeshi, allant des styles hyper mignons aux styles classiques et traditionnels.

Conférence de Manami Okazaki pour "Kokeshi, From Tôhoku with Love"

[19:00-21:00] Conférence de presse de la 21ème édition des Correspondances de Manosque
Description:
Nous avons le plaisir de vous inviter à la conférence de presse des Correspondances de Manosque

le mardi 10 septembre à 19:00 au Studio Raspail - 216, Boulevard Raspail - 75014 Paris

Auteurs, comédiens et musiciens se retrouvent du 25 au 29 septembre pour participer aux Correspondances de Manosque. Au programme : rencontres, concerts littéraires, lectures spectacles, projections, apéros littéraires, performances, grands entretiens, concours d'écriture pour les plus jeunes, labo de l'édition, karaoké littéraire...

Lectures d'extraits de leur livre
par Victor Jestin (La chaleur, Flammarion) - Anne Pauly (Avant que j'oublie, Verdier) - Monica Sabolo (Éden, Gallimard) - Blandine Rinkel (Le nom secret des choses, Fayard).

>> invitation

[19:00-21:00] Ouverture de la 24ème saison des Rencontres interculturelles du 10ème
Location:
Mairie du 10ème arrondissement
72, rue du Faubourg Saint-Martin
75475 Paris Cedex 10
M° Château d'Eau, Jacques Bonsergent, Gare de l'Est
France
Phone : +33 (0)1 53 72 10 10
Fax : +33 (0)1 53 72 11 01
Mail : webmairie10@paris.fr
Internet Site : mairie10.paris.fr
Description:
24e saison des Rencontres interculturelles d'Ensemble, nous sommes le 10e

La 24e saison des Rencontres interculturelles d'Ensemble, nous sommes le 10e se déroulera du 8 septembre au 15 octobre 2019, sous le thème "Derrière l'assiette". Au programme : balades urbaines, conférences, expositions, projections, débats et fête sur le canal Saint-Martin ! Une riche programmation sur plus d'un mois, à l'initiative des associations d'Ensemble, nous sommes le 10e, avec le soutien de la Mairie du 10e, des centres Paris Anim' du CRL10, et du centre social Le Pari's des Faubourgs.

Ouverture de la 24ème saison des Rencontres interculturelles du 10ème

Fête dans le village interculturel

Dimanche 8 septembre, de 11h à 19h, avec la Maison de la vie associative et citoyenne du 10e et dans le cadre du Forum des associations et de la vie locale, venez faire la fête dans le village interculturel, au jardin Villemin et sur les bords du canal Saint-Martin !

L'occasion de découvrir les 7 villages thématiques du Forum, qui vous accueilleront autour des stands des associations, avec notamment des spectacles et des dégustations.


Ouverture de la 24e saison des Rencontres interculturelles

L'ouverture de la 24e saison des Rencontres interculturelles se tiendra le mardi 10 septembre 2019, à 19h, en salle des fêtes de la Mairie du 10e. L'animation sera assurée par le groupe Ambiance Dixieland, qui vous fera vibrer au rythme du jazz de la Nouvelle-Orléans des années folles !

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

[19:00-21:00] Soirée de lancement du livre "Le Rugissant" de Raphaël Malkin
Location:
Les Guetteurs de Vent
108, avenue Parmentier
75011 Paris
M° Oberkampf, Parmentier, Goncourt
France
Phone : +33 (0)1 43 57 52 15
Mail : lesguetteursdevent@orange.fr
Internet Site : www.librest.com/librairies/les-guetteurs-de-vent-11.html
Description:
La librairie des Guetteurs de Vent est très heureuse de recevoir Raphaël Malkin pour le lancement de son tout nouveau titre : "Le Rugissant", publié aux éditions Marchialy !
Venez rencontrer l'auteur, assister à un échange entre lui-même et les libraires, poser vos propres questions sur ce personnage mythique qu'est Rud Lion et enfin vous sustenter autour d'un buffet convivial et musical...

Résumé :
Une vie de fracas, une mort expéditive, un nom de légende. Rud Lion est mort, assassiné dans un café parisien. La nouvelle se propage comme une traînée de poudre depuis Paris jusqu'au centre pénitencier de Fresnes. On est le 10 novembre 1999. C'est une foule bigarrée qui le pleure, composée de producteurs, de musiciens, de voyous. Il était connu de tous, et pourtant personne ne sait vraiment qui il est. Musicien autodidacte, il aurait composé la mélodie de Ma petite entreprise d'Alain Bashung, produit de jeunes rappeurs et côtoyé NTM. Aussi insaisissable que violent, Marc, de son vrai nom, était un électron libre, de ceux qui s'arrachent à leur condition pour connaître les hautes sphères avant la chute.

Soirée de lancement du livre "Le Rugissant" de Raphaël Malkin

[19:00-21:00] Vernissage "Du Douanier Rousseau à Séraphine, les grands maîtres naïfs"
Location:
Musée Maillol
Fondation Dina Vierny
61, rue de Grenelle
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 22 59 58
Fax : +33 (0)1 42 84 14 44
Mail : contact@museemaillol.com
Internet Site : www.museemaillol.com
Description:
Vernissage de l'exposition "Du Douanier Rousseau à Séraphine, les grands maîtres naïfs"

11 septembre 2019 - 19 janvier 2020

Le Musée Maillol accueille plus d'une centaine d'oeuvres issues du monde passionnant, rêveur, insolite et inépuisable des artistes dit « naïfs ». Appelés « primitifs modernes » par l'un de leurs fervents défenseurs, le collectionneur et critique d'art Wilhelm Uhde (1874-1947), ces artistes renouvellent la peinture à leur manière, à l'écart des avant-gardes et des académismes. Réunies pour la première fois à Paris, leurs oeuvres aux couleurs éclatantes livrent un pan souvent négligé de l'histoire de l'art de l'entre-deux guerres.

Sur les pas d'Henri Rousseau et de Séraphine Louis, l'exposition vise à révèle une constellation d'artistes tels qu'André Bauchant, Camille Bombois, Ferdinand Desnos, Jean Ève, René Rimbert, Dominique Peyronnet et Louis Vivin.

Autodidactes, comme le Douanier Rousseau qui les précède, ils sont venus à l'art en secret ou sur le tard, mus par une vocation contrariée, une injonction divine ou par l'Histoire. Par nécessité, ils ont concilié leur pratique artistique avec une profession souvent modeste : cantonnier, employé de maison, lutteur de foire, imprimeur ou fonctionnaire des postes. S'ils ne se connaissent pas, certains exposent aux Salons, d'autres sont vus et soutenus par des amateurs influents. On trouve parmi ces derniers André Breton, Pablo Picasso, Vassily Kandinsky, Le Corbusier, Henri-Pierre Roché, Maximilien Gauthier, Wilhelm Uhde, Jeanne Bucher, Anatole Jakovsky et Dina Vierny, fondatrice du Musée Maillol.

Issue d'une famille juive de Bessarabie émigrée en France dans les années 1920, modèle de Maillol et de Matisse, résistante dès les débuts de la guerre, Dina Vierny découvre la peinture d'André Bauchant chez Jeanne Bucher pendant l'Occupation. Encouragée par la galeriste, la muse ouvre sa propre galerie en 1947, puis la Fondation Dina Vierny - Musée Maillol, bien plus tard, en 1995. Elle y présente les artistes de son goût, parmi lesquels Vassily Kandinsky, Serge Poliakoff et Bauchant lui-même.

Après la guerre, une nouvelle rencontre joue un rôle décisif dans son parcours : celle d'Anne-Marie Uhde, qui lui cède la collection de son défunt frère Wilhelm. En organisant deux expositions mythiques, « Les Peintres du Coeur-Sacré » en 1928 et « Les Primitifs modernes » en 1932, Wilhelm Uhde a réuni pour la première fois des artistes qui s'ignoraient. Après la guerre, Dina Vierny est l'une des seules, avec Anatole Jakovsky, à poursuivre le travail de cet amateur de la première heure : l'exposition « Le Monde merveilleux des naïfs », présentée à la galerie en 1974, en témoigne. Près de cinquante ans après, le Musée Maillol rend hommage à ces artistes comme à ceux qui les ont défendus.

Rousseau, Bauchant, Bombois, Desnos, Ève, Louis, Rimbert, Peyronnet et Vivin partagent un regard ébloui et un lyrisme détonnant. Bien qu'on ait pu les qualifier de réalistes, leurs oeuvres montrent des espaces disjoints, des scènes troublantes, des images mentales où l'obsession du détail atteint souvent une dimension extravagante et même surréelle. Comme les peintres primitifs de la pré-Renaissance, ils inscrivent leurs figures dans des espaces à plusieurs plans sans appliquer strictement les règles de la perspective. Et à rebours des avant-gardes, ils perpétuent une certaine tradition picturale, parfois renouvelée avec humour, en se consacrant essentiellement à la peinture de genre : natures mortes, scènes domestiques, paysages et portraits de leurs proches.

Mais leur extraction modeste ne les isole pas de la modernité, ni même de la scène artistique. À l'exception de Rousseau, ils sont nés dans les dernières décennies du XIXe siècle et ont vécu l'accélération de l'ère industrielle et le choc de la Première Guerre mondiale. S'ils ne fréquentent pas les écoles ou les ateliers de maîtres reconnus, la reproduction mécanique alimente leur imaginaire visuel : presse, ouvrages illustrés, catalogues et cartes postales constituent un « monde en conserve » à leur entière disposition. Collages d'images mentales plutôt que représentations photographiques de la réalité, leurs oeuvres ont bien souvent cet effet d' « inquiétant familier » que les surréalistes, à la même époque, aspirent à exploiter. Chacun à sa manière, les artistes réunis au Musée Maillol créent un ensemble original, riche de sensations et de souvenirs associés aux détails du monde, et dont le pouvoir de séduction va bien au-delà du charme de la maladresse technique.

L'exposition, à travers un parcours thématique, souligne les qualités picturales de ces artistes, va plus loin de l'anecdote biographique qui a longtemps constitué le seul commentaire disponible sur eux. Une sélection d'oeuvres étonnantes et à contre-courant, issues d'importantes collections publiques (Musée d'Orsay, Musée de l'Orangerie, Musée Picasso, Centre Pompidou, LAM, Kunsthaus de Zurich, Kunsthalle de Hambourg) et collections privées françaises et internationales, révèle la grande inventivité formelle de chaque artiste, sans dissimuler les dialogues qu'ils entretiennent avec la tradition picturale comme avec la création de leur temps.

En croisant approches historique, analytique et sensible des oeuvres et de leur présentation au monde, le Musée Maillol lèvera le voile sur la dimension subversive de l'art dit naïf et présentera ces naïfs, primitifs, modernes ou antimodernes, comme des grands artistes à contre-courant des avant-gardes.

Commissariat : Jeanne-Bathilde Lacourt, conservatrice en charge de l'art moderne au LaM, Musée d'art moderne, d'art contemporain et d'art brut de Lille Métropole. Àlex Susanna, écrivain, critique d'art et commissaire d'expositions

Vernissage de l'exposition "Du Douanier Rousseau à Séraphine, les grands maîtres naïfs"
Camille Bombois "La fillette à la poupée", 1925 - Collection privée. Photo : © Jean-Louis Losi © Adagp, Paris, 2019

Vernissage de l'exposition "Du Douanier Rousseau à Séraphine, les grands maîtres naïfs"
André Bauchant "Portrait d'André Bauchant par lui-même", 1938 - Sammlung Zander, Bönnigheim, Allemagne, Photo : © Alistair Overbruck, Cologne, © Adagp, Paris, 2019

Vernissage de l'exposition "Du Douanier Rousseau à Séraphine, les grands maîtres naïfs"
Dominique Peyronnet "Sieste estivale Sous-titre : Femme couchée", 1933 - Senlis, musée d'Art et d'Archéologie, Photo © Centre Pompidou, MNAMCCI, Dist. RMN-Grand Palais / Jacqueline Hyde

Vernissage de l'exposition "Du Douanier Rousseau à Séraphine, les grands maîtres naïfs"
Henri Rousseau "Deux lions à l'affût dans la jungle", 1909-1910 - Collection privée. Photo : Archives de l'Hôtel des Ventes de Monte-Carlo

Vernissage de l'exposition "Du Douanier Rousseau à Séraphine, les grands maîtres naïfs"
Séraphine Louis "Bouquet de mimosas", 1925 - Coll. Musée d'Art Naïf et d'Arts Singuliers, Laval, Cliché Ville de Laval

[19:00-22:00] Vernissage de l'exposition "'La Création Responsable"
Location:
Maison de Crowdfunding
KissKissBankBank & Co
34, rue de Paradis
75010 Paris
M° Poissonnière
France
Phone : +33 (0)1 45 23 94 66
Mail : mdc@kisskissbankbank.com
Internet Site : www.maisondecrowdfunding.com
Description:
Partenaire de la Paris Design Week, la Maison de Crowdfunding vous invite au vernissage-cocktail de son exposition autour de la Création Responsable

Venez rencontrer les nouveaux talents du Design Français lors d'un moment privilégié :
- Yuyo : planches de surf éco-conçues
- Les Transfarmers : pot de plantes composteur
- Le meuble Niobé : meuble végétalisé et éthique
- Hopaal : vêtements 100% recyclés
- Luminaire DOD : luminaires ludiques en bois
- Fabbrick : matériau innovant à base de déchets textiles
- Atelier Pauly : créations déco responsables
- HimalayanMade : accessoires de mode en chanvre
- Damalia - Art de vivre créole : créations responsables aux origines créoles
- Panallama : accessoires upcyclés autour du chapeau Panama

Et nos partenaires L'Exception, WeCanDoo, Institut National des Métiers d'Art, WHO'S NEXT, Le Slip Français et Paris Design Week qui présenteront le lancement du prochain appel à projets !

Vernissage de l'exposition "Paris Design Week"

Vernissage de l'exposition "'La Création Responsable"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Bacon en toutes lettres"
Location:
Centre Pompidou
Musée National d'Art Moderne - Beaubourg
Place Georges Pompidou
19, rue Beaubourg
75191 Paris Cedex 04
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 78 12 33
Fax : +33 (0)1 44 78 13 03
Internet Site : www.centrepompidou.fr
Description:
Du 11 septembre 2019 au 20 janvier, le Centre Pompidou poursuit la relecture des œuvres majeures du 20ème siècle et consacre une vaste exposition à Francis Bacon. La dernière grande exposition française de cet artiste eut lieu en 1996, toujours au Centre Pompidou. Plus de vingt ans après, cette nouvelle exposition réunit les peintures d'un pilier de style contemporain de 1971 - année de la rétrospective que lui consacrent les galeries nationales du Grand Palais - à ses dernières œuvres en 1992.

Vernissage de l'exposition "Bacon en toutes lettres"

11 septembre 2019 - 20 janvier 2020
de 11h à 21h

Galerie 2 - Centre Pompidou, Paris

L'œuvre tardif, 1971-1992
En 1985, l'historien de l'art David Sylvester s'entretient avec Francis Bacon dans son atelier. Le peintre lui désigne un tableau posé sur son chevalet ; l'œuvre a pour titre : Eau coulant d'un robinet. Bacon l'a réalisée deux ans plus tôt. « C'est sans doute un de mes plus beaux tableaux. [...] parce que je le trouve ‹ immaculé › [...] c'est une invention où j'ai eu le sentiment pendant un moment que ma peinture fonctionnait. » Produire une œuvre « immaculée » est le but qu'aura poursuivi Bacon pendant plus de quarante ans. La chose était loin d'être aisée. Pour ce faire, il lui avait fallu inventer une technique capable de concilier l'intensité, la précision dont les moyens techniques de la photographie, du cinéma avaient doté l'image moderne, et la délicatesse nécessaire à la restitution du frémissement, du mouvement même de la vie : être à la fois Eisenstein et Degas...
Quelque chose, indubitablement s'était produit au début des années 1970, permettant enfin aux peintures de Bacon de gagner la précision, la clarté, l'intensité qui les rendaient « immaculées ». En 1971, les Galeries nationales du Grand Palais lui avaient consacré une exposition rétrospective qui allait internationalement et définitivement le consacrer comme un des artistes majeurs de la seconde moitié du 20e siècle. Conscient de l'enjeu que représentait pour lui cette exposition, il avait réalisé pas moins de quatre nouveaux triptyques l'année précédente. Il était allé jusqu'à peindre des répliques de ses tableaux anciens, de ceux que leurs propriétaires (musées ou collectionneurs privés) refusaient de prêter. Au Grand Palais, à un peu plus de soixante ans, Bacon pouvait mesurer le chemin artistique parcouru, juger de ses erreurs passées, mesurer ses progrès accomplis. Quelques années plus tôt, en 1966, Picasso avait lui aussi vu dans la rétrospective que lui consacrait le même lieu le prétexte à un nouveau départ.
Au constat que provoquait le déploiement de vingt-cinq ans de peinture était venue se superposer l'émotion de la mort de son compagnon George Dyer, survenue quelques jours à peine avant la date du vernissage. Bacon devait réaliser trois triptyques (dits « noirs » par le critique Hugh Davies) en souvenir de G. Dyer. La culpabilité inspirée par ce décès devait en outre s'exprimer par l'invasion dans sa peinture d'une horde de Furies, figures hideuses et vengeresses, venues de la tragédie antique. Aussi pénible qu'elle ait pu être, la mort de Dyer devait avoir un effet libérateur. Ce décès, qui prenait symboliquement la forme d'un parricide, éloignait définitivement de Bacon le spectre du Père-Commandeur qui le hantait jusque-là.

Bacon in books
La bibliothèque de Francis Bacon a été conservée, inventoriée par le Trinity College de sa ville natale, Dublin. Elle compte plus de mille titres. Au sein de ce vaste corpus, certains ouvrages, certains auteurs se distinguent, pour avoir été explicitement cités par Bacon comme sources d'inspiration de ses œuvres. Au premier rang, figure L'Orestie d'Eschyle. En 1981, Bacon explique que cette trilogie est directement à l'origine d'un de ses triptyques. Ses liens avec Eschyle sont des plus anciens. Il découvre L'Orestie à la fin des années 1930, en assistant, à plusieurs reprises, aux présentations de la pièce de T.S. Eliot qui transpose le récit des tragédies grecques dans l'Angleterre contemporaine (The Family Reunion). Quelques années plus tard, Bacon découvre l'ouvrage qu'un érudit irlandais (W. B. Stanford) a consacré à la trilogie d'Eschyle. Après 1971 et le décès de George Dyer, les figures des Euménides, ces créatures qui incarnent la culpabilité née des crimes parricides, déjà présentes dans son premier triptyque en 1944, envahissent littéralement ses tableaux. L'intérêt de Bacon pour la tragédie grecque le conduit logiquement à Nietzsche, son exégète le plus acéré. La Naissance de la tragédie du philosophe allemand achève de le persuader que la création la plus accomplie se nourrie de l'influence complémentaire du culte de la beauté parfaite inspirée par Apollon, et simultanément, des forces destructrices, de l'informe que déchaînent l'ivresse, la violence dionysiaque. Les auteurs de prédilection de Bacon témoignent de la continuité entre des valeurs contradictoires, de cette co-intelligence des contraires. L'inextricabilité des principes de civilisation et de barbarie fait l'objet du Cœur des ténèbres de Joseph Conrad, les liens d'éros et de thanatos constituent le fondement des écrits de Georges Bataille... Dans la pléiade des écrivains chers à Francis Bacon, Michel Leiris occupe une place à part. Traducteur de la version française de ses entretiens avec David Sylvester, l'auteur de L'Âge d'homme devient le préfacier de ses expositions parisiennes. L'écrivain et le peintre se rencontrent à Londres, en 1965. Leiris adresse à Bacon la réédition récente de son Miroir de la tauromachie (publié en 1938) dans lequel il développe un parallèle entre l'art du poète et celui du matador. Une année après sa lecture de l'ouvrage, Bacon peint son premier taureau. Outre la poétique, Bacon transpose plastiquement chez Leiris, comme chez T.S. Eliot la forme fragmentaire de leurs œuvres, leur esthétique du « collage », qu'il rend parfois explicite, introduisant dans ses compositions des pages de journaux.
L'art moderne est supposé être né du divorce de la peinture avec la littérature. C'est ce que professent Georges Bataille, André Malraux ou Gaétan Picon, attribuant à Manet (avec son Déjeuner sur l'herbe de 1863) d'avoir tordu le cou à une littérature, mythologique ou religieuse, qu'illustraient la peinture classique, puis académique. Conscient de cette histoire qui prend force de loi dans la seconde moitié du 20e siècle et justifierait l'avènement d'une « peinture pure » (d'une peinture abstraite qui ne serait plus vouée qu'à l'exploration de ses propres constituants matériels), Bacon se devait de réinventer la relation entre peinture et littérature. Il le dit, le répète, son art n'est en rien « illustratif ». Les textes auxquels il se réfère lui inspirent des images, déconnectées de tous récits. Ses lectures d'Eschyle s'incarnent dans les figures des Érinyes, plus synthétiquement encore dans une flaque de sang dont il multiplie les apparitions, jusqu'à en faire le sujet unique d'un de ses tableaux.

Réaliste, Vitaliste
Bacon n'a rien autant contesté que la lecture « expressionniste » de son œuvre. Aux antipodes d'un art de l'effusion, il a revendiqué son réalisme, son obsession d'objectivité. C'est à cerner les contours de ce réalisme que s'est employé Michel Leiris, dans la correspondance qu'il a entretenue avec le peintre. La difficulté de cette entreprise tenait au fait que pour Bacon le réalisme était à réinventer. La photographie, le cinéma étaient pour lui des inventions suffisamment anciennes, leur histoire, leur analyse suffisamment établies pour que leur véracité réaliste ne soit plus considérée comme un acquis. Le réalisme, pour Bacon, résidait dans l'invention d'une forme capable d'abréger, de synthétiser le réel, capable d'être formulée avec la précision, la concision d'un mouvement de muleta, celui de l'arabesque que dessine la pointe d'un fleuret. Cette forme, mixte d'observation scrupuleuse et d'expression instinctive, devait en outre être capable de capter le frémissement, le mouvement même propre à la vie. Gaétan Picon résumait ce projet, constatant que : « seul compte pour ce peintre l'art en duel avec la vie et seule témoigne de ce duel la distorsion que l'étreinte de la vie impose à la forme. » Capter le mouvement de la vie est ce dont ont été capables les images modernes qui fascinaient Bacon. Ce que s'employaient à faire les images « chronophotographiques » de Muybridge, ce qu'accomplissait le cinéma. Le « vitalisme » dont Bacon s'applique à doter ses images était bien conforme à l'esthétique que lui inspirait la philosophie de Nietzsche. Pour être totalement accordée aux thèses de La Naissance de la tragédie, cette exaltation de la vie se devait de s'ouvrir à son négatif, à la puissance délétère de la mort. D'où les malentendus, la fixation d'une critique sensationnaliste sur la dimension morbide d'un art qui dit ne considérer la mort qu'à proportion de sa passion pour la vie. « Plus on est obsédé par la vie, plus on est obsédé par la mort », confie Bacon à l'un de ses interviewers.

Par Didier Ottinger, conservateur, musée national d'art moderne, commissaire de l'exposition
In Code couleur n°35, septembre-décembre 2019, p. 10-15

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Cachan-Villages"
Location:
Orangerie de Cachan
Service des Affaires Culturelles
15, rue Gallieni
94230 Cachan
M° RER B Bagneux
France
Phone : +33 (0)1 49 69 17 90
Mail : jeanjacques.jaffredo@ville-cachan.fr
Internet Site : www.ville-cachan.fr/vivre-la-ville/culture/246-l-orangerie-a-finir
Description:
Du 10 au 24 septembre
Vernissage le mardi 10 septembre à 19h

Exposition ouverte du lundi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h
jusque 19h le jeudi et le dimanche 22 septembre de 14h à 19h

L'exposition "Cachan-Villages", dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, tend à montrer comment l'esprit de village, marqué par le vivre ensemble, se perpétue et continue d'innerver, sous différentes formes, tous les quartiers de Cachan que certains appellent encore leur village.

En 1994, paraissait Cachan mon village, livre référence sur l'histoire locale. Un quart de siècle plus tard, Cachan-Villages constitue une manifestation qui tend à montrer
comment l'esprit de village se perpétue sous différentes formes dans tous les quartiers de Cachan que certains appellent encore leur village :
-Présentation du Dictionnaire illustré des noms de rues par l'association Les Ateliers du Val-de-Bièvre
-Expo du Photo Club de Cachan qui témoigne par l'image de toutes ces présences encore bien visibles et plus encore de la convivialité et des espaces d'échanges
-Expo L' Art dans la peau, par l'artiste cachanais, José Ramos Barras, étonnante aventure d'oeuvres d'art durables avec de simples peaux de banane

Sans oublier bien d'autres témoignages, issus de documents d'archives et contemporains et d'expressions artistiques locales.

Exposition réalisée par le service des archives et du patrimoine de la ville en collaboration avec les Ateliers du Val-de-Bièvre et le Photo-club de Cachan.

Vernissage de l'exposition "Cachan-Villages"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "L'âge d'or de la peinture anglaise"
Location:
Musée du Luxembourg
19, rue de Vaugirard
75006 Paris
M° Saint-Sulpice, Odéon, Rennes, RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 42 34 25 95
Mail : info@museeduluxembourg.fr
Internet Site : www.museeduluxembourg.fr
Description:
15 septembre 2019 - 09 février 2020

Vernissage de l'exposition "L'âge d'or de la peinture anglaise"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Mondrian figuratif, une histoire inconnue"
Location:
Musée Marmottan Monet
2, rue Louis Boilly
75016 Paris
M° La Muette, RER C Boulainvilliers
France
Phone : +33 (0)1 44 96 50 33
Fax : +33 (0)1 40 50 65 84
Mail : marmottan@marmottan.com
Internet Site : www.marmottan.com
Description:
Du 12 septembre au 26 janvier

La peinture figurative de Piet Mondrian (1872-1944) est longtemps restée méconnue. Pourtant, celui qui se distingue aujourd'hui comme le plus important collectionneur de l'artiste, Salomon Slijper (1884-1971) s'est passionné pour cet aspect longtemps oublié de son oeuvre.

Musée de collectionneurs ayant vocation à apporter un éclairage sur le rôle des amateurs dans la vie des arts, le musée Marmottan Monet a noué un partenariat exceptionnel avec le Kunstmuseum de La Haye pour organiser une exposition totalement inédite rendant hommage à Slijper et au Mondrian figuratif à travers la présentation de peintures et de dessins majeurs provenant exclusivement de la collection de l'amateur.

Commissariat : Marianne Mathieu, Directeur scientifique du musée Marmottan Monet

Exposition organisée en partenariat avec le Kunstmuseum de la Haye

Vernissage de l'exposition "Mondrian figuratif, une histoire inconnue"
Piet Mondrian "La Ferme Geinrust dans la brume", vers 1906-1907 © Kunstmuseum Den Haag, The Hague, the Netherlands

Vernissage de l'exposition "Mondrian figuratif, une histoire inconnue"
Piet Mondrian "Composition avec large plan rouge, jaune, noir, gris et bleu", 1921 © Kunstmuseum Den Haag, The Hague, the Netherlands

Vernissage de l'exposition "Mondrian figuratif, une histoire inconnue"
Piet Mondrian "Ferme près de Duivendrecht", 1916 © Kunstmuseum Den Haag, The Hague, the Netherlands

Vernissage de l'exposition "Mondrian figuratif, une histoire inconnue"
Piet Mondrian "Moulin dans la clarté du soleil", 1908 © Kunstmuseum Den Haag, The Hague, the Netherlands

Vernissage de l'exposition "Mondrian figuratif, une histoire inconnue"
Piet Mondrian "Dévotion", 1908 © Kunstmuseum Den Haag, The Hague, the Netherlands

Vernissage de l'exposition "Mondrian figuratif, une histoire inconnue"
Piet Mondrian "Moulin dans le crépuscule", vers 1907-1908 © Kunstmuseum Den Haag, The Hague, the Netherlands

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "The Color of Light"
Location:
Espace Tajan
37, rue des Mathurins
75009 Paris
M° Saint-Augustin, Saint-Lazare, Havre - Caumartin, Madeleine
France
Phone : +33 (0)1 53 30 30 30
Mail : webmaster@tajan.com
Internet Site : www.tajan.com
Description:
L'espace Tajan vous dévoile sa nouvelle exposition, "The Color of Light" ! Avec CultureSecrets, soyez aux premières loges pour contempler les oeuvres d'art de deux jeunes artistes contemporains, primés par les Amis des Beaux Arts : Christine Safa et Simon Martin...

Issus de l'école des Beaux-Arts, les jeunes parisiens ont chacun leur signature. Tous deux semblent affectionner le portrait et chacun y met sa touche, sa lumière. Simon Martin nous livre des visages et silhouettes qui frôlent l'abstraction, tout en contours estompés, dans une atmosphère qu'on dirait presque éthérée. Quant à Christine Safa, d'origine libanaise, ce sont surtout les visages endormis ou épuisés qu'elle se plaît à représenter dans des couleurs plus chaudes.

[19:00-22:00] Vernissage de l'exposition "force et délicatesse"
Location:
N'Oblige
Noblesse Oblige
27 bis, rue de Bellechasse
75007 Paris
M° Solférino
France
Mobile : +33 (0)7 86 20 92 85
Mail : laetitia@noblige.fr
Internet Site : www.noblige.fr
Description:
LES TALENTS

Le Duo : Alix Waline & Sabatina Leccia
C'est une collaboration raffinée pleine de poésie que celle constituée par Alix Waline et Sabatina Leccia. Alix commence souvent le travail apposant des touches d'encre sur le support choisi tissu ou bien papier. Sabatina agrémente alors l'oeuvre, ça et là, de points de broderies colorés. Il en découle des paysages énigmatiques emplis de douceur et de délicatesse.

Nicolas d'Olce
L'artiste Nicolas d'Olce s'est associé au styliste Tatsuya Okonogi, ancien collaborateur d'Issey Miyake et fondateur de la marque Tois O, pour réaliser une série d'estampes numériques inspirée de la lettre O. Figée dans un noir intense, cette suite de signes blancs et percutants est une recherche presque typographique, voir calligraphique ; une variation d'anneaux suspendus dans l'infini comme des astres ou des molécules dont la matière nous renvoie une lumière quasi spatiale. Il en découle des oeuvres fortes dont chacune est numérotée, signée et éditée à 8 exemplaires sur un papier Munken Polar rough 300 gr. Cette collaboration a donné lieu à une édition limitée de Tshirts vendue exclusivement au Japon.

[19:00-21:00] Vernissage de la 3ème Biennale des photographes du monde arabe contemporain
Location:
Maison Européenne de la Photographie
MEP
5-7, rue de Fourcy
82, rue François Miron
75004 Paris
M° Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 78 75 00
Fax : +33 (0)1 44 78 75 15
Mail : olaurent@mep-fr.org
Internet Site : www.mep-fr.org
Description:
11 septembre 2019 - 24 Novembre 2019

Du 11 septembre au 24 novembre 2019, la troisième Biennale des photographes du monde arabe contemporain poursuit l'exploration de la création photographique contemporaine du monde arabe. Elle reste fidèle aux lignes directrices qui ont fait son succès : assurer sa richesse et sa diversité en se déployant dans plusieurs lieux, au fil d'un parcours entre MEP et IMA ; porter un regard sur le monde arabe contemporain tout en privilégiant la démarche artistique ; réunir des artistes de toutes origines. Pour cette 3e édition, l'IMA met la scène libanaise à l'honneur avec des œuvres pour la plupart réalisées au cours de la dernière décennie ; et la MEP donne carte blanche à l'artiste marocain Hassan Hajjaj.

La Biennale des photographes du monde arabe contemporain se déroulera simultanément dans neuf lieux parisiens : l'IMA, la MEP, la Cité internationale des arts, la Mairie du 4e, la Galerie Clémentine de la Féronnière, la Galerie Agathe Gaillard, la Galerie XII, la Galerie Basia Embiricos et Graine de photographe, dessinant un parcours pluriel à travers les différents regards des photographes contemporains sur le monde arabe.

Chacun des lieux d'exposition présentera à la fois les travaux de créateurs issus du monde arabe, résidant dans leur propre pays ou « parlant » depuis un autre rivage, et les œuvres d'artistes étrangers témoignant eux aussi de la réalité des pays arabes. Le mélange des cultures et le dialogue des sensibilités est au cœur de la Biennale.

https://www.imarabe.org/fr/expositions/troisieme-biennale-des-photographes-du-monde-arabe-contemporain

Vernissage de la 3ème Biennale des photographes du monde arabe contemporain






[20:00-22:00] 7 ans de Lalalab
Location:
Canal Saint-Martin
Canal Saint-Martin
Quai de Jemmapes
Quai de Valmy
75010 Paris
M° République, Jacques Bonsergent, Louis Blanc, Jaurès, Colonel Fabien
France
Internet Site : www.paris.fr/pratique/Portal.lut?page_id=8625
Description:
144 quai de Jemmapes

7 ans de Lalalab







[21:00-23:55] La Fondation X John Sanborn
Location:
Silencio
144, rue Montmartre
75002 Paris
M° Bourse, Sentier, Grands Boulevards
France
Mail : contact@silencio-club.com
Internet Site : www.silencio-club.com
Description:
Gwenaël Billaud en collaboration avec Elisabeth Kepler-Art Conseil

La Fondation X John Sanborn-NONSELF

Dans le cadre de l'inauguration de NONSELF, oeuvre de John Sanborn au Jeu de Paume, une édition spéciale lui ai consacrée.

NONSELF l'œuvre de John Sanborn pour le Jeu de Paume :
Un autoportrait conventionnel est une description d'un artiste par lui-même. Ce que vous voyez relève de la représentation - c'est cela « qui EST ».
NONSELF vous permet d'assembler un « non-autoportrait » d'attributs inversés créés par l'artiste. Cet espace négatif entoure John Sanborn et représente tout ce qu'il n'est PAS.

http://espacevirtuel.jeudepaume.org/nonself-3642

Le Mercredi 10 Septembre 21h à 5h

Le Mercredi 10 septembre, des artistes, performeurs et personnalités du monde de l'art sont invités à se mêler au monde de la nuit. La soirée s'enchaîne comme une action artistique et se confronte là la nuit. Actions poétiques, sonores, Performances, et Vidéos

Les Artistes invitées pour LA FONDATION sont :
Cinéma- Projection des oeuvres de John Sanborn, David Blair
Sur scène Projection vidéo de Marcus Kreiss, Daniela zuniga, Marie Maillard
Performances: Eric-Val Harboit avec Théophile Arcelin et Deed Julius, Julie Navarro, Louise Soulié (danseuse).

Dj Set Gwenael Billaud

La Fondation X John Sanborn

16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés