Friday, September 13, 2019
Public Access


Category:
Category: All

13
September 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

  84ème édition de la Fête de l'Humanité 2019
Location:
Parc départemental de la Courneuve Georges Valbon
Parc Georges Valbon
55, avenue Waldeck-Rochet
93120 La Courneuve
M° La Courneuve - 8 Mai 1945, RER B Le Bourget
France
Description:
Du 13 au 15 Septembre 2019

Cette année, la Fête de l'Humanité aura lieu les vendredi 13, samedi 14 et dimanche 15 septembre et s'installera, comme c'est la coutume, dans le Parc Départemental Georges Valbon situé à La Courneuve (93).

La fête de l'Huma, c'est chaque année au mois de septembre l'occasion de faire des rencontres, d'assister à des débats, de voir et d'entendre de nombreux artistes pendant un long week-end de trois jours. Rendez-vous est pris au Parc de la Courneuve les vendredi 13, samedi 14 et dimanche 15 septembre 2019 pour trois jours de fête ! Cette année marque la 84e édition de la fête de l'Humanité. Plus de 50 concerts sont prévus, vous pourrez également faire des rencontres et parler avec des gens venus de différents pays en visitant les 450 stands. Des attractions foraines sont également prévues pour les amateurs de sensations. La Fête de l'Humanité, un évènement à ne pas rater.

Grande scène

Vendredi 13 septembre 2019
Aya Nakamura
Eddy de Pretto
Paul Kalkbrenner
L'Or du Commun

Samedi 14 septembre 2019
Soprano
Shaka Ponk
Marc Lavoine
Les Négresses Vertes

Dimanche 15 septembre 2019
Youssou Ndour
Kassav'
Spectacle de danse D'Est en Ouest, de Melbourne à Vancouver par le Groupe Grenade le dimanche 15 septembre.

Sur la scène Zebrock

Vendredi 13 septembre 2019
Shoefiti
Angel Fall
Niki Demiller
Miossec
Aziz Sahmaoui & the University of Gwana

Samedi 14 septembre 2019
Delgrès
Dope Saint-Jude
Michelle Blades
Pouvoir Magique
Alysce
Steve Amber
Miossec
Aziz Sahmaoui & the University of Gwana

Dimanche 15 septembre 2019
Sônge
Student Kay
Miossec
Aziz Sahmaoui & the University of Gwana

84ème édition de la Fête de l'Humanité 2019
Fête de l'Humanité - septembre 2019 - visuel Dugudus

Paris Design Week 2019
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
PARIS DESIGN WEEK se place cette année sous le thème fédérateur "Hybride"

La 9ème édition de Paris Design Week se tiendra cette année du 5 au 14 septembre. Elle investira de nouveaux espaces culturels et plongera la ville dans un bouillonnement d'expositions, de soirées et de promenades thématiques à ciels ouvert. Une occasion rêvée de (re)découvrir les charmes de la capitale !

Le terme hybride renvoie au croisement d'éléments d'espèces, issues ou non d'une même famille. Il peut aussi qualifier un produit ou un objet, composé d'éléments disparates. C'est donc tout l'art du mélange qui est ici à l'œuvre. Dans le monde du design ou de l'architecture, ce mot prend tout son sens. Qu'il s'agisse de mêler des techniques de fabrication, d'associer des matériaux hétéroclites, de faire se rencontrer divers savoir-faire autour d'un même projet, l'hybridation est très souvent de mise.

PARIS DESIGN WEEK invite les visiteurs à une plongée au cœur de ce savant mélange, à travers une programmation éclectique, innovante et surprenante...

Paris Design Week 2019

08:00  
09:00 [09:30] Présentation Public Sénat
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
Public Sénat : présentation de la nouvelle plateforme de marque et de ses programmes 2019-2020

10:00  
11:00 [11:00-19:00] Vernissage du incognito artbench
Location:
La Monnaie de Paris
11, quai de Conti
75006 Paris
M° Saint-Michel, Odéon, Pont Neuf, Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0)1 40 46 56 66
Fax : +33 (0)1 40 46 57 00
Mail : musee@monnaiedeparis.fr
Internet Site : www.monnaiedeparis.fr
Description:
Pour ses 18 ans, incognito artclub 24h/24 est heureux de vous annoncer la naissance de
incognito artbench
un banc connecté à la Monnaie de Paris

VENDREDI 13 SEPTEMBRE 2019
11h-19h

Vernissage du incognito artbench

[11:00-14:00] Vernissage presse de Georg Baselitz "Time"
Location:
Galerie Thaddaeus Ropac Pantin
69, avenue du Général Leclerc
93500 Pantin
M° Gare SNCF Pantin
France
Phone : +33 (0)1 55 89 01 10
Fax : +33 (0)1 55 89 01 11
Mail : galerie@ropac.net
Internet Site : www.ropac.net/contact/paris-pantin
Description:
11-12h:
Conférence de presse avec Georg Baselitz suivi d'un déjeuner

La Galerie Thaddaeus Ropac a le plaisir de présenter Time, une exposition consacrée à une nouvelle série de tableaux de Georg Baselitz. À travers plus de 30 portraits et autant de dessins, l'exposition est un hommage à Elke, son épouse depuis près de 60 ans. Celle-ci a été une source constante d'inspiration pour l'artiste tout au long de sa carrière et a accompagné l'évolution de son œuvre jusqu'à aujourd'hui. Alliant grâce et sévérité, beauté et grotesque, cette nouvelle série poursuit une réflexion intime sur le temps qui passe ; elle prend la forme d'une méditation sur la fonction du portrait, le sens de l'amour et la vieillesse.

Comme dans ses autoportraits de la série Avignon, présentés à la Biennale de Venise en 2015 et dont le titre évoque le rapport de l'artiste avec la dernière période de Picasso, comme dans le travail entrepris autour de Duchamp en 2017, cette série consacrée à Elke unit à nouveau une ambivalence, entre grâce et sévérité, dans son aspect formel. Les œuvres rappellent parfois celles d'Otto Dix, de Lucas Cranach et de Willem de Kooning dans leur combinaison du beau et du grotesque.

Dans cette nouvelle série, Georg Baselitz peint pour la première fois avec de l'or qu'il mélange directement avec la peinture plutôt que de s'en servir uniquement comme ornement ou en fond pour l'arrière-plan. La peinture est appliquée à la spatule et au pinceau large, elle présente une consistance pâteuse. Baselitz utilise également des bâtonnets qui ressemblent à des roseaux pour créer les stries qui marquent les corps en grattant à travers la couche de peinture. L'utilisation de la peinture aérosol dans de nombreuses œuvres donne l'impression que les figures lévitent dans un paysage cotonneux. On peut parfois distinguer des zones de frottage qui rappellent le travail de Max Ernst. Plusieurs toiles intègrent des zones géométriques qui ressemblent à des ombres et évoquent la forme d'un piano à queue.

Remarquant l'influence du maniérisme florentin du XVIe siècle sur les représentations du corps dans l'œuvre de Baselitz, l'historien de l'art Rainer Michael Mason précise que "l'on pourrait y voir des traits caractéristiques du maniérisme : l'énergie picturale ; la composition qui se tient puis se détache dans l'espace turbulent ; l'importance donnée à une déformation voulue ; la surenchère formelle et la déformation expressive ; les solutions picturales, tant celles qui sont mises en danger dans l'acte créatif que celles qui y sont remises en circulation ; la liberté dans l'emploi des différentes techniques ; cette recherche d'une représentation qui s'éloigne de la réalité jusqu'à l'inexactitude." (2009).

En 1997, le Musée d'art moderne de Fort Worth (Texas) a accueilli l'exposition Georg Baselitz : Portraits d'Elke. À cette occasion, le commissaire de l'exposition Michael Auping a voulu « suivre les développements conceptuels et stylistiques de l'artiste à travers un motif unique. La poursuite d'un dialogue prolongé entre un artiste et un modèle spécifique est un aspect marquant de l'art du XXe siècle (on pense immédiatement à Picasso et Matisse) et les images d'Elke sont une contribution pleine de provocation à cette tradition. »

Kosme de Barañano, commissaire de l'exposition Baselitz Academy (juqu'au 6 octobre 2019 à la Gallerie dell'Accademia, Venise) conclut : « Alors que les portraits et les nus se concentrent généralement sur la représentation de la réalité visible, sur la mimésis et la proportion, chez Baselitz ils remettent en question le sens global de la représentation en peinture. »

En 2018, à l'occasion du 80ème anniversaire de Baselitz, la Fondation Beyeler, Riehen, ainsi que le Hirshhorn Museum à Washington D.C., ont consacré une grande exposition à l'artiste. Pendant la Biennale de Venise, les galeries de l'Accademia organisent jusqu'au 6 octobre 2019 une exposition personnelle de l'artiste autour des séries Das Negativ (2012) et Fingermalerei (première moitié des années 1970). En juin 2019, la Pinakothek der Moderne de Munich a reçu une donation de six toiles et deux sculptures de la part de l'artiste et ses oeuvres réalisées entre 2008 et 2017 sont présentées dans une salle qui leur est dédiée.

La plus vaste rétrospective jamais consacrée au travail de l'artiste ouvrira au Centre Pompidou à l'automne 2020.

Vernissage de Georg Baselitz "Time"

Vernissage de Georg Baselitz "Time"

Vernissage de Georg Baselitz "Time"




[14:00-18:00] Dégustation de gastronomie mendoise
Location:
Maison de la Lozère
1bis&4, rue Hautefeuille
7006 Paris
M° Saint-Michel, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 43 54 26 64
Fax : +33 (0)1 43 54 55 66
Mail : contact@lozere-a-paris.com
Internet Site : www.lozere-a-paris.com
Description:
Nous vous invitons à vous joindre à nous ce vendredi 13 septembre, entre 14h et 18h, pour une dégustation de confitures, gâteaux ou liqueurs venus tout droit de la préfecture de la Lozère : Mende.

Dégustation de gastronomie mendoise





[15:00-17:00] Vernissage presse de l'exposition "Le Dandy des gadoues"
Location:
La Galerie de Noisy-le-Sec
Centre d'art contemporain de Noisy-le-Sec
1, rue Jean-Jaurès
93130 Noisy-le-Sec
M° RER E Noisy-le-Sec
France
Phone : +33 (0)1 49 42 67 17
Fax : +33 (0)1 48 46 10 70
Mail : info@lagalerie-cac-noisylesec.fr
Internet Site : lagalerie-cac-noisylesec.fr
Description:
Jusqu'au 14 décembre 2019

Artistes : Nevin Alada, Nina Childress, Sara Cwynar, Florent Dubois, Cayetano Ferrer, Sébastien Gouju, Hippolyte Hentgen, Nicolas H. Muller, Erin Jane Nelson, Southway studio (Giovanni Copelli, Andrew Humke, Bella Hunt & DDC, avec Emmanuelle Luciani & Charlotte Cosson).

Prenant comme point d'ancrage le personnage littéraire imaginé par Michel Tournier dans son roman Les Météores (1975), l'exposition collective « Le Dandy des gadoues » met l'accent sur une esthétique particulière : celle d'une perpétuelle relecture et dégénérescence des formes issues de la culture populaire, parfois teintées de kitsch. Dans la villa néo-Renaissance abritant le centre d'art, les artistes présentés illustrent avec force, poésie et ironie l'hypothèse échafaudée par ce personnage d'Alexandre Surin : « L'idée est plus que la chose, et l'idée de l'idée plus que l'idée. En vertu de quoi l'imitation est plus que la chose imitée, car elle est cette chose plus l'effort d'imitation (...). C'est pourquoi en fait de meubles et d'objets d'art, je préfère toujours les imitations aux originaux, l'imitation étant l'original cerné, possédé, intégré, éventuellement multiplié, bref pensé, spiritualisé. »

Évènement
- Les 5 et 6 octobre, de 15h à 18h, Week-end Portes Ouvertes des ateliers d'artistes noiséens
Le samedi 5 et le dimanche 6 octobre, la Direction des Affaires Culturelles et le Centre d'art contemporain de Noisy-le-Sec co-organisent la 8e édition d'un parcours dans la ville pour découvrir les ateliers et les lieux de vie des artistes professionnels noiséens. Ce week-end Portes Ouvertes sera accompagné de nombreuses activités proposées au centre d'art et à la Micro-Folie, témoignant du foisonnement créatif de Noisy-le-Sec.







[17:00-20:30] Vernissage de Marlon Wobst
Location:
Galerie Maria Lund
La galerie Danoise
48, rue de Turenne
75003 Paris
M° Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 42 76 00 33
Fax : +33 (0)1 42 76 00 10
Mail : galerie@marialund.com
Internet Site : www.marialund.com
Description:
Vernissage de Marlon Wobst
1. Marlon Wobst | Inferno | 108 x 162 cm | laine feutré | felted wool | 2019

13. 09 - 09. 11. 2019

. VERNISSAGE vendredi 13 septembre, 17h-20h30 - en présence de l'artiste
. UN DIMANCHE A LA GALERIE dimanche 15 septembre à 15h : rencontre avec Marlon Wobst

RELAX. Détendez-vous... Adviendra ce qu'il adviendra. A quoi bon vous soucier ? De toute façon, rien ne change. Pourquoi se tourmenter ? Dansez, plongez, on ne vit qu'une fois. Et vous savez, se faire du bien ne fait pas de mal !
Sur la planète Terre, la fête continue, les eaux montent et les températures aussi. Au sein des organisations internationales on parle et « pour-parle » tandis que les démocraties sont en glissade, les guerres de religion se répandent et les thalassos se remplissent... Dans les nouvelles œuvres de Marlon Wobst réunies sous le titre pour le moins ambigu RELAX (Détendez-vous/ Détends-toi), la réalité du grand monde constitue la musique de fond alors que le focus de l'artiste est dirigé vers le microcosme de l'individu.

Vernissage de Marlon Wobst
2. Marlon Wobst | Bella | 40 x 50 cm | huile sur toile | oil on canvas | 2018

Eminent coloriste qui passe aisément d'un registre mélancolique et sourd à un autre fait d'humour et de plaisirs, des pastels les plus délicats aux couleurs les plus franches et psychédéliques, Marlon Wobst poursuit son exploration des divers médias. La peinture à l'huile reste un permanent ; il l'aime mate, plus au moins épaisse. Récemment, il a développé un travail de tapisseries en feutre de laine. Ces fibres colorées - qui s'étirent, se superposent et se travaillent à plat comme en volume - offrent à Marlon Wobst un terrain d'expérimentation formidable. Les lasures et les transparences de sa peinture trouvent ici une nouvelle forme et le modelé de sa sculpture céramique une souplesse autre.

Vernissage de Marlon Wobst
3. Marlon Wobst | Springer | 130 x 90 cm | huile sur toile | oil on canvas | 2018

Vernissage de Marlon Wobst
4. Marlon Wobst | Die Flucht (L'Echappée - The Escape) | 110 x 148 cm | laine
feutrée | felted wool | 2019

Parcours

Marlon Wobst est né en 1980 à Wiesbaden en Allemagne. En 2015, la Galerie Maria Lund a accueilli sa première exposition en France - Starter - suivie de L'Oasi en 2017.
Au printemps 2019, la galerie a montré une sélection de ses œuvres sur papier dans le cadre de DDESSIN (Paris). Suite à l'attribution de l'International Solo Award 2015 par la Charlottenborg Fonden, la prestigieuse institution Kunsthal Charlottenborg de Copenhague a présenté au printemps 2016 son exposition Twister. Malgré son jeune âge, l'artiste a un important parcours fait de nombreuses expositions en Allemagne, au Danemark, au Brésil, en Finlande et aux Etats-Unis. Marlon Wobst a étudié au sein de l'Akademie für Bildende Künste de Mainz et à l'Universität der Künste à Berlin où lui avait été attribué le prix Meisterschülerpreis des Präsidenten (2012).
Aujourd'hui, il vit et travaille dans la capitale allemande.
Une monographie sur son œuvre - Marlon Wobst - est parue en 2017 aux Editions Kerber.

Vernissage de Marlon Wobst
5. Marlon Wobst | Der Traum des Chirurgen (Le rêve du chirurgien) | 90 x 130 cm | huile sur toile | oil on canvas | 2019

[17:00-21:00] Vernissage de l'exposition "OUIOUINONNON"
Location:
Espace 24 Beaubourg
24, rue Beaubourg
75003 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville
France
Mail : 24beaubourg@gmail.com
Internet Site : www.24beaubourg.com
Description:
Vernissage de l'exposition "OUIOUINONNON"

[17:00-20:30] Vernissage de l'exposition "Ça colle à Paradol !"
Location:
Le Local 14
2, rue Prévost Paradol
75014 Paris
M° Porte de Vanves
France
Description:
Exposition de collages du 13 sept au jeudi 3 oct 209
Par le groupe du CSC Noguès de Beate KENNEL

Vernissage : vendredi 13 septembre, 17h-20h30 (et en plus on fêtera les 12 mois d'ouverture de ce nouveau lieu + la rentrée + CONCERT ! ;-)
Finissage : jeudi 3 octobre, 17h-20h30

Vernissage de l'exposition "Ça colle à Paradol !"

[17:00-19:00] Village Royal by PIMAX
Location:
Village Royal
1, cité Berryer
25, rue Royale
75008 Paris
M° Madeleine, Concorde
France
Phone : +33 (0)1 40 17 09 72
Internet Site : www.villageroyal.com
Description:
Save the date...NextStreet Gallery presents the luxurious Village Royal by PIMAX on September 13th, from 5pm-7pm!

Village Royal by PIMAX








[18:00-21:00] Rencontre-dédicace avec Maya McCallum
Location:
Arts Factory / Bastille
27, rue de Charonne
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Bastille
France
Mobile : +33(0)6 22 85 35 86
Mail : artsfactory@free.fr
Internet Site : www.artsfactory.net
Description:
Maya McCallum dédicace "Jardins Secrets", le très chic livret publié à l'occasion de son exposition à la galerie Arts Factory. Cette édition sur papier fine art est composée d'un cahier A4 de 20 pages, présenté sous une jaquette à rabats. Une fois dépliée, celle-ci dévoile un dessin grand format - 29.7 x 64 cm - le tout signé et numéroté à 250 exemplaires !

Outre les travaux de Maya, vous pourrez également découvrir dans le cadre de cette soirée les œuvres de Pat Andrea, Frédéric Voisin et la toute nouvelle collection de mouchoirs sérigraphiés par Pierre-Alexis Deschamps.

Rencontre-dédicace avec Maya McCallum

Dans le cadre de l'exposition de Maya McCallum "Jardins Secrets"

vernissage le vendredi 30 août de 18h à 21h
exposition du 31 août au 05 octobre 2019

Avec cette seconde exposition pour la Galerie Arts Factory, Maya McCallum entrouvre les grilles de ses "Jardins Secrets", terrains de jeux graphiques où sévices et délices semblent promis aux visiteurs les plus hardis. Omniprésente via de saisissants autoportraits, la maîtresse des lieux - mi femme enfant, mi dominatrice - y dévoile son corps, son cœur et parfois ses tripes, sous le regard ambigu de chérubins à l'angélisme relatif.

Cernés par des enluminures ébouriffantes de précision, les dessins de Maya McCallum sont une passionnante mine de références sur la psychanalyse, l'histoire de l'art ou la religion. Ils imposent une artiste singulière au talent évident. Passage obligé, le confessionnal aménagé au sous-sol de la galerie, saura sans nul doute absoudre les péchés envisagés à la vue des œuvres présentées, y compris les plus inavouables !

/

Maya McCallum est née en 1978.
Enfant de la Goutte d'Or elle vit et travaille à Paris.

Naviguant entre musique et dessin après des études en Arts Plastiques à l'Université de Paris I, Maya McCallum écume dès 1995 la scène rock indépendante avec de nombreux projets à l'esprit Do It Yourself largement assumé. Très tôt fascinée par le surréalisme, le psychédélisme ou la dimension médiumnique de certains artistes issus de l'art brut, Maya pose ses guitares début 2014 pour reprendre le dessin.

Guidée par une irrépressible urgence, elle entame alors la série "Day Dreaming", obsessionnelles fresques érotico-baroques réalisées à la limite de l'état de transe. Véritable travail d'orfèvre ciselé à l'encre noire, ses compositions oniriques sont cadrées par de foisonnantes frises aux motifs hérités de la Renaissance. Cupidon n'est jamais loin, l'arc bandé vers des corps offerts à la jouissance comme à la souffrance. Fusionnant esthétique punk rock, décorum fétichiste et symbolique ésotérique, Maya McCallum livre une œuvre sensuelle, subversive, clairement habitée.

Vernissage de Maya McCallum "Jardins Secrets"

[18:00-21:00] Vernissage "Le petit déjeuner is the most important meal of the day"
Location:
Floréal Belleville
43, rue des Couronnes
75020 Paris
M° Couronnes
France
Phone : +33 (0)1 43 61 94 66
Mail : floreal.belleville@gmail.com
Description:
« LE PETIT DÉJEUNER IS THE MOST IMPORTANT MEAL OF THE DAY », première publication de Théodore DUMAS éditée par FIRSTLAID, sera présentée au FLORÉAL BELLEVILLE le vendredi 13 Septembre 2019 à 18h à l'occasion de l'exposition éponyme présentant une installation inédite de l'artiste.

VERNISSAGE VENDREDI 13 SEPTEMBRE 2019 À 18H
Exposition du 13 au 15 Septembre 2019

« Le petit déjeuner is the most important meal of the day » est un travail littéraire initié par Théodore Dumas. Il y dresse le portrait d'une société bouffonne et extravagante qui s'écroule sur elle même dans un absurde feu de joie. Théodore s'est appliqué à explorer les différents aspects d'une culture venue au monde dans cette dystopie heureuse mais perdue.

Théodore Dumas naît en 1990 dans l'aurore nacrée d'une nuit d'orage. Il vit et travaille à Paris, où il se consacre à la culture d'agaves d'Amérique et au compostage des bio-déchets, à la recherche d'un meilleur projet pour une nouvelle Europe.

En 2014, il co-fonde Chevaline Corporation avec trois marginaux chéri⋅e⋅s. Ils y développent à quatre un travail d'érosion plastique et performatif sur la frontière fantasme-réalité.

Nourri par les Garbage Pail Kids, par le travail de Mika Rottenberg, de Shana Moulton, de Francis Upritchard, par La Conjuration des Imbéciles de John Kennedy Toole, Théodore aime le Grotesque, Burlesque, Bouffon, Idiot. Comme des décors d'aquariums domestiques, ses productions forcent le rapport entre Sublime et Ridicule, les deux faces d'une même pièce.

€uro après €uro, il économise pour réaliser le grand œuvre de sa vie : un péplum contemporain à la gloire de l'Humanité. Il élabore en parallèle un spectaculaire jardin botanique et gastronomique en forme de capriccio : jeux d'eau, magie, hygiène et oiseaux.

Vernissage de l'exposition "Le petit déjeuner is the most important meal of the day"

[18:00-21:00] Vernissage de Dize
Location:
La Garenne-Colombes
La Garenne-Colombes
92250 La Garenne-Colombes
M° Gare SNCF de La Garenne-Colombes
France
Internet Site : www.lagarennecolombes.fr
Description:
Galerie Lumières de l'Art
82 avenue Foch
@LumieresdelArt
lumieresdelart.com

[18:00-21:00] Vernissage de Frères d'Art
Location:
Le Lavo//matik
arts urbains
20, boulevard du Général Jean Simon
75013 Paris
M° Tram 3a Avenue de France, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 45 83 69 92
Mail : benoit.maitre@wanadoo.fr
Description:
Du 13 au 28 septembre

Rendez-vous vendredi 13 septembre dès 17 heures pour le vernissage de la seconde expo solo de Frères d'Art au Lavo//Matik !
Après une première expo très réussie début 2018, les deux frères ont depuis développé leur pratique, leur créativité, leur talent graphique, leur sens de la seconde vie donnée aux matériaux.
Ils vont nous offrir pour ce nouveau solo show un florilège de leurs nouvelles oeuvres, préparées en Bretagne dans la plus grande discrétion. Et ça va en bluffer plus d'un !
L'expo sera visible jusqu'au samedi 28 septembre.

Quelques mots de notre ami Sigismund Cassidanius, qui comme pour chaque solo show, nous nous entraîne dans un plongeon poétique dans l'univers des artistes :

"Dans la forêt des fées en Bretagne, il est une clairière où les korrigans aiment à se réunir pour jouer à Frères d'Art. Ils sont plusieurs assistants à rassembler le matériel pour que les deux frangins en tirent la quintessence.
Les lutins chantent et dansent une ronde. Celui qui est au milieu doit citer un matériau jusqu'à épuisement de leurs connaissances. Si un étranger après s'être égaré dans la lande est invité à danser et qu'il peut citer un nouveau matériau, ils le couvrent d'or.

Les deux lurons sont frères donc, mais d'abord ils sont artistes. Ils ont hérité l'art de l'assemblage des nains forgerons qui gîtent dans la vieille mine. Ils savent croiser le fer et l'ambre sur leurs toiles.

Flibustiers de la rouille et capitaines d'aventure des bois-flottés ; ils sont à la manœuvre et nul ne commande mieux à nos émotions. Les pochoirs paraissent coordonnés avec le travail de corrosion sur le métal ou de celui du ressac et du sable sur le bois. Je pense au portrait d'une femme qui m'évoque Bouche Dorée, les années passées, les fantômes de Corto Maltese.

Mais ici, point de croix, de Moine, ni de calvaire dans l'univers des frères. La cosmogonie est tellurique, elle est née de la force des géants qui se sont affrontés dans l'arène du monde. L'univers des peintres est païen, tant pis s'il n'est pas impie.

La petite musique des frères, réside notamment dans la savante déconstruction des images préfabriquées, déjà vues, clichés, qu'ils opèrent en assemblant leurs tableaux. Chaque détail présente une deuxième vie, il a une histoire singulière dont l'art consiste à lui donner sa place dans le concert. La coda est atteinte lorsque le spectateur devine l'origine du morceau. C'est alors une révélation qui le guide à travers la forêt de signes dont ils ont agrémenté la plage sucrée de leurs toiles. Jusqu'au trésor.

La quantité de portraits qui émaillent leur travail témoigne de leurs rencontres, de leur appétit de connaissance du monde. C'est pourquoi quand je me perds sur leur terrain, je me sens comme un Korrigan invité dans la ronde..."

Et le mot de la fin aux artistes eux-mêmes :

"Nous sommes deux frères d'une quarantaine d'années, nés en banlieue parisienne : autodidactes et curieux, nous bricolons, dessinons depuis notre enfance.
Nous découvrons l'art urbain à travers le tag et le graffiti dans l'univers du skateboard au début des années 90.

Progressivement notre style se développe, nous avions l'envie d'apporter de la 3D aux pièces réalisées en y intégrant tous types de matériaux de récupération.

Nous produisons des pièces chacun de notre côté mais nous échangeons aussi nos œuvres à tour de rôle pour y apporter chacun notre touche et compléter la technique de l'autre. Nous avons chacun notre propre style il est proche tout en étant assez différent pour être complémentaire.

Démarche artistique:

Ce que nous aimons avant tout est la recherche technique et artistique dans nos créations. Pour chacune, les défis sont multiples : processus de composition, assemblage de pièces, intégration de matières et de peinture, ...
Différentes techniques et médias sont utilisés dans nos œuvres : dessin, sculpture, gravure, bois, métal, objets recyclés, résine...
Sensibles à l'environnement, à l'écologie, à l'avenir de la planète, nous agissons à notre niveau en limitant la surconsommation et le gaspillage. Et nous privilégions la récupération, le détournement et le recyclage d'objets obsolètes, abimés et jetés. Cette démarche visant à leur donner une seconde vie est essentielle. Nos thématiques sont engagées et variées mettant souvent en scène des personnages ou des animaux très expressifs.

A cela s'ajoute notre envie de travailler en duo. En tant que frères nous abordons la création dans une fusion parfaite. Notre complémentarité, la synergie et l'émulation agrémentent la composition de nos œuvres. Surtout, notre collectif Frères d'Art est pour nous l'occasion de partager malgré la distance notre passion commune.
Notre ambition est de nous créer une bulle de créativité collaborative et de pouvoir nous exprimer aussi bien sur des supports à accrocher ou poser en intérieur que sur de grandes surfaces en extérieur (espace / mobilier / mur urbain, nature) tout en restant fidèle à notre démarche articulée autour de l'Upcycling".

Vernissage de Frères d'Art

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition "A Tree For Two"
Location:
Plateforme
73, rue des Haies
75020 Paris
M° Avron, Maraîchers, Buzenval
France
Phone : +33 (0)9 54 92 23 35
Mail : info@plateforme.tk
Internet Site : www.plateforme.tk
Description:
A TREE FOR TWO //
Peter Keene et Piet.sO //

Du 13 au 29 septembre 2019 //
Vernissage vendredi 13 septembre de 18h à 22h //

Depuis leur rencontre en 2001, les deux artistes Peter Keene et Piet.sO aiment explorer le travail en binôme en plus de leurs recherches plastiques personnelles sur des projets à moyen ou long terme. Ce sont souvent des installations expérimentales spontanées ou des commandes d'exposition ou de pièces spécifiques, qui sont autant d'occasions pour eux d'élargir leurs palettes respectives et leurs sensibilités.

Après un gros projet de commande en duo et une nouvelle série de pièces individuelles, les deux plasticiens souhaitent explorer ensemble sur 2019 un sujet qu'ils ont survolé en 2005 dans leur installation Biosphères, puis individuellement dans leurs pièces respectives, soit : le rapport de l'homme et de l'arbre.

Installés depuis peu dans un nouvel atelier situé au coeur du Livradois-Forez dans le Puy-de-dôme, au milieu des forêts artificielles de pins... leur vision de ce rapport essentiel entre l'homme et l'arbre s'est enrichi de nouvelles approches et découvertes qu'ils souhaitent explorer.

Si dans leur installation biosphère de 2005, le rapport humain/végétal était plutôt celui d'expérimentateur/cobaye, leurs travaux actuels souhaitent déborder et transcender ce mode de vision. L'arbre « alien » ou objet décoratif à peine vivant est devenu un être cosmique relié à l'ensemble du vivant et l'interaction qu'il est possible d'établir avec lui est une aventure à entreprendre sur le plan personnel qui trouve une belle réponse dans les domaines plastique et sonore.

Pour ce projet, les artistes ont souhaité questionner autant la méditation que la radionique, et se sont aidés de toute expérience que leur atelier/jardin pouvaient leur suggérer.
Deux souches de tilleul juste sorties du sol du jardin et la découverte d'un dictionnaire illustré dans leur atelier ont été les bases d'un jeu de communication avec les esprits ou forces du jardin.

A Plateforme, pour la première étape de cette recherche, Peter Keene et Piet.sO proposent deux installations et une vidéo, dans une sorte d'appareillage bouclé de communication avec leur jardin du Puy de dôme.

Fleur de souche ( installation sonore ) serait le récepteur,
Speaking with my tree (vidéo) l'expérience menée par Piet.sO avec les pages d'un dictionnaire illustré semé dans le jardin. Expérience qui mènera au choix du morse pour langage de communication.
et Radical radionic ( installation sonore ), témoin couplé à une interface morse.

Cette installation/expérimentation sculpturale et sonore est interactive et évolutive. L'arbre pourvoit à l'âme et la matière et constitue l'interlocuteur principal du public.

Fleur de souche utilise une technique de captage classique en utilisant les racines comme antenne couplées à un amplificateur à bande passante large extrêmement sensible.
Le sens de l'expérience est de savoir si ces plantes sont sensibles aux ondes electromagnétiques ou vibratoires.

L'autre souche sert de témoin pour communiquer avec les arbres du jardin. La technique utilisée est électro-magnétique similaire à l'oscillateur radiocellulaire de Georges Lakhovsky. Nous avons rajouté une interface de signaux de modulation audio par clef morse.
Cette interface permet, peut-être à l'humain de rentrer dans cette boucle d'emission réception des signaux.

la radionique est une syntonisation entièrement passive (par rapport à l'électronique considéré comme active). Elle syntonise l'énergie de l'opérateur et celle du sujet qui en fin de compte rentre en résonance par le biais d'appareillages non reliés au secteur.
Plusieurs types de techniques sont utilisées :
tentative de contact purement par radionique sans contact physique ou avec un feed-back sonore par contact pour accompagner et guider l'expérience.

___________________________________________________________________


Peter Keene //

Peter Keene est initié précocement dans l'atelier de son grand-père ingénieur, à la mécanique, l'électronique et les sciences analogiques. Erudit de l'histoire des développements de la technologie analogique qu'il manipule et revisite à sa guise, l'artiste se passionne aussi pour d'autres domaines - L'alchimie, la radionique, l'Egypte ancienne, et les pionniers de la musique contemporaine. Par l'étude de différents possibles via un work in progress mené sur plusieurs décennies, il replace les découvertes de ces différents domaines dans le fil du temps artistique dans une recherche foisonnante (les instruments radioniques de Georges de la Warr - les champs électromagnétiques de Nicolas Tesla - l'oscillateur aux ondes multiples de Georges Lakhovsky - optophone de Raoul Hausmann et l'Oramics machine de Daphné Oram

http://www.peter-keene.com/

___________________________________________________________________

Piet.sO //

Elle porte cette espièglerie mélancolique qui détourne les mythes et les contes pour mieux s'approprier une histoire. Petite-fille d'immigrés polonais ayant perdu contact avec leurs origines, Piet.sO, dont le nom se compose du préfixe de son nom et de la fin de son prénom, s'invente des dispositifs de mémoire, de transmissions bizarres.

Dans ses oeuvres multiformes, il y a des robes qu'on ne porte pas - une balançoire qui vous suspend, qui dit oui qui dit non, par l'ombre ou la lumière. Des chutes aussi, devant des vanités qui tirent la langue... Le merveilleux est là, mais tenu à distance par l'ironie ou la mélancolie, le temps que la métamorphose fasse ses tours de passe-passe...

Dans ses travaux récents, nés au pied des sapins du Livradois Forez (Puy de Dôme) où son atelier a récemment élu domicile, c'est à l'Arbre qu'elle adresse ses questionnements. Le merveilleux menacé par l'anthropocène donne naissance à des arbres tiraillés ou décapités dans lesquels l'homme s'installe confortablement et les mythes s'inversent. Ce n'est plus le prêtre de Diane, le Roi du bois qui est à plaindre, c'est la forêt qui geint et le rapport sacrifié-sacrificateur, végétal-animal est remis en cause. Les notions de mémoire et d'absence abondent aussi, que ce soit en travaillant directement avec les vestiges trouvés dans son nouvel atelier qui fut un hôtel puis une boutique de village ou par les sujets qu'elle évoque, des robes vides, des crânes maison ...

http://www.pietso.fr/

Vernissage de l'exposition "A Tree For Two"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "COLLISION"
Location:
Galerie Dumonteil
38, rue de l'Université
75007 Paris
M° Rue du Bac, RER C Musée d'Orsay
France
Phone : +33 (0)1 42 61 23 38
Fax : +33 (0)1 42 61 14 61
Mail : paris@dumonteil.com
Internet Site : www.dumonteil.com
Description:
COLLISION
WENG JIJUN & WENSEN QI

Exposition du 14 septembre au 12 octobre

Ouverture exceptionnelle le dimanche 15 septembre de 12h à 18h
pour l'événement "un dimanche à la galerie"
organisé par le Comité Professionnel des Galeries d'Art

Vernissage de l'exposition "COLLISION"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Disney au pays du jeu vidéo"
Location:
Etampes
Etampes
91150 Etampes
M° Gare SNCF d'Etampes
France
Internet Site : www.mairie-etampes.fr
Description:
Vernissage de l'exposition Disney au pays du jeu vidéo de Gaël Coursaget et Guillaume Jan à la bibliothèque Diane-de-Poitiers. Une rétrospective mise en avant par des conférences dédiées et plus de 300 pièces uniques présentées pour l'occasion. Jusqu'au 5 octobre.

Redécouvrez les classiques de Walt Disney de manière originale dans les jeux vidéos avec cette exposition inédite en France, qui retrace la magie de Disney chez Nitendo et Sega. Plus de 300 pièces uniques sont exposées pour l'occasion et une sélection de jeux des années 80 à nos jours sont accessibles sur des consoles.

Vernissage de l'exposition "Disney au pays du jeu vidéo"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Figures libres"
Location:
Espace d'art Chaillioux Fresnes 94‏
7, rue Louise Bourgeois
94260 Fresnes
M° RER C Gare de Chemin D'Antony
France
Mobile : +33 (0)6 89 91 47 00
Mail : contact@art-fresnes94.fr
Internet Site : www.art-fresnes94.fr
Description:
Figures libres

Anne Bothuon - Ferdinand Boutard - Brno Del Zou - Patrick Dekeyser
Nicolas Gasiorowski - Laurence Morée-Paganon
Anne-Christine Roda - Florence Vasseur

du 13 septembre au 26 octobre 2019

Pour cette nouvelle exposition, nous avons fait appel à huit plasticiens qui, chacun à sa façon traite du corps humain, de la figure. Que ce soit en peinture, en sculpture, en dessin, en photographie ou en vidéo, chacun d'entre eux scrute avec acuité les profondeurs de la réalité humaine, au-delà de son aspect purement superficiel. Tous donnent ainsi tort à Paul Valéry quand il écrivait « ce qu'il y a de plus profond chez l'Homme, c'est la peau ».

Anne-Christine Roda et Ferdinand Boutard s'inscrivent dans la tradition de la peinture classique. Florence Vasseur et Nicolas Gasiorowski penchent vers l'expressionnisme. Laurence Morée-Paganon prend la posture d'une voyeuse. Anne Bothuon nous propose des mannequins réalistes et décomplexés. Brno Del Zou donne corps à ses photographies en leur conférant une troisième dimension. Patrick Dekeyser se met en scène dans des vidéos tendres et cruelles ou nous offre des dessins qui évoquent la vanité de toute action humaine.

* * *

Les sculptures d'Anne Bothuon, un peu plus grandes que nature, sont réalisées en toile de coton, en feutre et en ouate, sur des armatures de fer, le fil creusant, resserrant les chairs, mais aussi dessinant le contour d'une bouche, la forme d'un œil. Ses corps transpercés, ficelés, ligaturés, évoquent des écorchés dans un laboratoire d'anatomie. Ils sont figurés sans complaisance, obèses, callipyges, avec des bourrelets disgracieux, des seins tombants... Aux antipodes des canons d'une beauté que les médias veulent imposer. Malgré les visages déformés, sujets à des rictus dont on ne sait s'ils sont de douleur ou des éclats de rire, après une première sensation d'attraction-répulsion, ces êtres trop humains appellent la sympathie et dégagent un curieux mélange de douceur ironique et d'humour aigre.

Ferdinand Boutard, grand admirateur des classiques, perpétue leur pratique, désormais désuète, de la peinture à l'huile sur panneau de bois. Il procède par séries, avec un souci obsessionnel du détail dans la représentation de ses personnages. En 2016, dans The Way Back, il figurait un arrêt-pipi, de nuit, en bordure de route, dans le faisceau lumineux des phares d'une voiture. En 2017, il nous proposait une relecture contemporaine de l'histoire du Petit chaperon rouge de Charles Perrault, transposée dans le contexte d'une banlieue hantée par l'insécurité, la nuit. En 2018, Ses catfights mettent en scène des crêpages de chignon traités à la manière de Courbet. Le décalage entre la trivialité du sujet et la maîtrise de la technique utilisée ne peut que susciter un immense éclat de rire... Rire salutaire en ces temps de crispation généralisée...

Le portraits photographiques morcelés de Brno Del Zou donnent à voir un visage sous différents angles et à différentes échelles, réactualisant ainsi le propos des premiers cubistes. Dans sa série de photosculptures, les corps et les visages sont revisités et mis en volume pour former des sculptures ou des installations dans lesquelles les jeux d'échelle sont multiples. De son processus de création, l'artiste écrit : « Ce jeu de déconstruction reconstruction est la symbolique d'un processus bien humain, qu'il soit d'ordre physique ou psychique. Ne dit-on pas parfois que nous nous sentons cassés, démontés, dispersés ou bien même en morceaux ? Je ne découpe pas les corps par je ne sais quel plaisir pervers, au contraire, j'ai le sentiment de réparer, de réunir, de redonner à chacun des corps, chacune des personnes photographiées, cette unité qui nous est chère. »

Patrick Dekeyser désigne ses courtes vidéos sous le nom de portraits. Elles le sont effectivement, puisque c'est l'artiste lui-même qui est filmé, en plan fixe, en buste, faisant face à l'objectif. Pour autant, ce ne sont pas des autoportraits puisque l'artiste interprète des personnages différents, dans des sortes de saynètes simultanément désopilantes et nostalgiques, comiques et tragiques, drôles et désespérées, burlesques et pathétiques... Elles nous montrent, l'une après l'autre, un de ces personnages, plus ou moins paumés, mais cependant singuliers, que l'on peut rencontrer quotidiennement, çà et là, en chair et en os ou dans le flot incontrôlable des informations déversées par la télévision. Ses œuvres sur papier sont dans le même esprit, empruntant leur technique aux dessins de presse, avec la volonté non pas de caricaturer mais de donner au spectateur un miroir de sa propre impuissance à agir.

Nicolas Gasiorowski se définit comme peintre d'un instant visionnaire imprévisible. Sa pratique - peintures et sculptures - a des parentés formelles avec l'art brut ou singulier. Ses peintures sont figuratives, structurées par un trait incisif et par des aplats de couleurs vives. Elles sont narratives, peuplées de créatures familières - bêtes, femmes nues, musiciens, bouffons, humanoïdes indéterminés tels ceux que l'on trouve dans les dessins d'enfants -, tous acteurs et parties prenantes d'une vie inventée, d'un imaginaire tour à tour gai, mélancolique ou hilarant. Nicolas Gasiorowski est un amuseur qui se propose de nous accompagner dans un exercice salutaire pour exorciser nos craintes et nos refoulements.

Les figures peintes par Laurence Morée-Paganon sont un peu plus grandes que nature. Elles sont traitées à grands coups de brosse, mais constellées de coléoptères rendus dans un mode hyperréaliste, en trompe-l'œil. Elles sont frontales, sans profondeur ni arrière-plan, découpées, de façon presque arbitraire, et logées dans des cadres de formes irrégulières qui semblent les comprimer, restreindre artificiellement leur espace vital. Ces bordures délimitent le sujet, mais le tiennent aussi à distance, comme si on le percevait à travers un œilleton. Tout semblerait logique, comme si le spectateur était mis en position de voyeur... Sauf que les insectes contredisent ce point de vue et déstabilisent le regardeur, le plaçant dans une situation inconfortable et ambiguë.

Anne-Christine Roda se consacre exclusivement aux portraits, tous saisis sur un fond d'un noir intense. Ses esquisses sont des clichés photographiques qui servent à la mise en place et à la structuration de l'espace. Elle les transcrit sur la toile, en utilisant la technique ancienne des minces couches picturales superposées, des glacis et des retouches. Elle concentre son application sur le visage, les vêtements et les mains étant traités de façon plus sommaire. Le fond noir, la présence du sujet et le réalisme quasi photographique de son visage forcent le spectateur à plonger dans l'altérité du personnage figuré, en un face-à-face presque spéculaire, où, dans un mystérieux effet de transfert, le spectateur devient autre.

La peinture de Florence Vasseur représente des espaces naturels dans lesquels des figures humaines semblent chercher leur rôle et leur place. Il en résulte une forme de dramaturgie pour une pièce dont le scénario reste à imaginer et à écrire. Le parallèle avec les tableaux mythologiques ou religieux de Poussin s'impose avec force... Si ce n'est que, chez Florence Vasseur, le spectateur doit créer l'histoire, inventer le mythe. Elle écrit : « Ma peinture décrit des rencontres, des errances, des êtres cherchant leur place dans une attente inquiétante ou fragile. L'altérité est une de mes thématiques récurrentes. [...] Si je devais définir mon travail, je dirais que l'accumulation de traits, de gestes, de couleurs, de matières donne naissance à des personnages et des paysages. Ils émergent de la toile, dessins décomposés, recomposés jusqu'à saisir avec acuité la vérité d'un mouvement. »

Vernissage de l'exposition "Figures libres"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Le Dandy des gadoues"
Location:
La Galerie de Noisy-le-Sec
Centre d'art contemporain de Noisy-le-Sec
1, rue Jean-Jaurès
93130 Noisy-le-Sec
M° RER E Noisy-le-Sec
France
Phone : +33 (0)1 49 42 67 17
Fax : +33 (0)1 48 46 10 70
Mail : info@lagalerie-cac-noisylesec.fr
Internet Site : lagalerie-cac-noisylesec.fr
Description:
14 septembre - 14 décembre 2019
Du mercredi au samedi de 14h à 18h
Les samedis de 14h à 19h
Fermeture les jours fériés

Artistes : Nevin Alada, Nina Childress, Sara Cwynar, Florent Dubois, Cayetano Ferrer, Sébastien Gouju, Hippolyte Hentgen, Nicolas H. Muller, Erin Jane Nelson, Southway studio (Giovanni Copelli, Andrew Humke, Bella Hunt & DDC, avec Emmanuelle Luciani & Charlotte Cosson).

En 2019, La Galerie, centre d'art contemporain de Noisy-le-Sec fête ses 20 ans. Concomitamment à cet anniversaire, l'exposition Le Dandy des gadoues s'articule sur l'esprit des lieux et l'imaginaire qu'il peut susciter, en jouant avec les spécificités architecturales du site, une villa bourgeoise du XIXe siècle conçue par l'architecte Charles Barrois (1863-1929).

Prenant comme point d'ancrage le personnage littéraire imaginé par Michel Tournier (1924-2016) dans son roman Les Météores (1975), cette exposition collective met l'accent sur une esthétique particulière : celle d'une perpétuelle relecture et dégénérescence des formes issues de la culture populaire, parfois teintées de kitsch.

Une histoire de la copie
Conférence Jeudi 21 novembre 19:00 - 21:00
Conférence de Marc Bembekoff, directeur de La Galerie et commissaire de l'exposition, à la Médiathèque Roger-Gouhier, voisine du centre d'art. Elle sera suivie d'un apéro-questions dans l'exposition, à La Galerie.
Médiathèque Roger-Gouhier, 3 rue Jean Jaurès, F-93130 Noisy-le-Sec

Visite de l'exposition avec Marc Bembekoff
Visite Samedi 7 décembre 14:15 - 15:30
Visite de l'exposition avec Marc Bembekoff, dans le cadre d'un TaxiTram.
Contact : 01 53 34 64 43 / taxitram@tram-idf.fr

Évènement
- Les 5 et 6 octobre, de 15h à 18h, Week-end Portes Ouvertes des ateliers d'artistes noiséens
Le samedi 5 et le dimanche 6 octobre, la Direction des Affaires Culturelles et le Centre d'art contemporain de Noisy-le-Sec co-organisent la 8e édition d'un parcours dans la ville pour découvrir les ateliers et les lieux de vie des artistes professionnels noiséens. Ce week-end Portes Ouvertes sera accompagné de nombreuses activités proposées au centre d'art et à la Micro-Folie, témoignant du foisonnement créatif de Noisy-le-Sec.

Vernissage de l'exposition "Le Dandy des gadoues"
Erin Jane Nelson, Brackish Time Bitch, 2018

Vernissage de l'exposition "Le Dandy des gadoues"
Nicolas H. Muller, Picabia sans Aura, 2016

Vernissage de l'exposition "Le Dandy des gadoues"
Sébastien Gouju, Contre-jour (Petit bananier), 2019

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Les plus beaux mouchoirs de Paris"
Location:
Arts Factory / Bastille
27, rue de Charonne
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Bastille
France
Mobile : +33(0)6 22 85 35 86
Mail : artsfactory@free.fr
Internet Site : www.artsfactory.net
Description:
Les plus beaux mouchoirs de Paris : Nouvelle Collection !

exposition jusqu'au samedi 5 octobre 2019

Plus de 100 mouchoirs sérigraphiés
avec les dessins de :
Daisuke Ichiba, Masayoshi Hanawa
Hamadaraka, Wataru Kasahara
& Tamina Beausoleil, Nils Bertho, Pakito Bolino, Marie-Pierre Brunel, Marc Brunier Mestas, Tony Cheung, Pierre-Alexis Deschamps, Zélie Doffémont, Quentin Faucompré, Sophie Gendron, Julie Gore, Agathe Halais, Faustine Jacquot, Laura Laguillomie, Sophie Laronde, Sandra Martagex, Maya McCallum, Jean-Christophe Menu, Moolinex, Amélie Patin, Delphine Phan, Michel Spingler, Caroline Sury, Tom de Pékin, Anne Van der Linden ...

"Les plus beaux mouchoirs de Paris sont fabriqués à Lille, et ce n'est pas triste... Depuis que j'ai mis le nez dans le mouchoir il m'est apparu comme un objet aux usages bien plus nombreux que le simple réceptacle de nos sécrétions... Ne permet-il pas également de masquer sa voix au téléphone, d'effacer ses empreintes digitales, de bâillonner une personne, de transporter du tabac, des objets précieux... Le but de cette collection est de faire le tour de cet objet de peu et de peine qu'est ce petit bout de tissu carré. Union modeste, mais avec de joyeux drilles ..."
Pierre-Alexis Deschamps

Les mouchoirs sont imprimés en sérigraphie à une soixantaine d'exemplaires, avec des encres textiles lavables et proposés au prix unique de 32 € !

Vernissage de l'exposition "Les plus beaux mouchoirs de Paris"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Satellite"
Location:
Galeries Satellite
7, rue François de Neufchâteau
75011 Paris
M° Charonne, Voltaire
France
Phone : +33 (0)1 43 79 80 20
Mail : mm@galeriesatellite.com
Internet Site : galeriesatellite.jimdo.com
Description:
Plus de 50 artistes

Vernissage vendredi 13 septembre à partir de 18h
Exposition jusqu'au 11 octobre 2019

Frédérique Acquaviva Théophile Arcelin Agnès Aubague Tamina Beausoleil Jean-Marie Bellemain Julien Blaine Gwenael Billaud
Jean-François Bory André Chabot Garance Clavel Daniel Daligand Cozette de Charmoy Gael Depauw Jessy Deshais Jacques Donguy Charles Dreyfus Eugéne Dubreuil Miguel Egaña
Esther Ferrer Bernadette Février Lionel FOX Claudio Francia Joël Hubaut Cécil Hug Tata Jacqueline Michel Jeannés Tom Johnson Sozic K Marie Kawazu Sylvain Lecombre Nadine Lére Anne Mariétan
Pierre Mariétan Melichart Geneviève Morgan Shikikatsu Nakamura Gorgo Patagai Celine Paul
François Poyet Arnaud Quaranta Geneviève Reille-Taillefer Mosner Ricard Jun Sato SEVERO
Gibert Shelton Bonnie Tchien Giséle Toulouzan Hervé Vachez Gudrun von Maltzan Rémy Weité Teresa Wennberg etc,,,,,.

Programme des Performances à 18h30
vendredi 13 septembre Vernissage : Julien Blaine, Jacque Donguy (VR SPACE), Tata Jacqueline Agnés Aubague
samedi 21 septembre : Bonnie Tchien Teresa Wennberg
vendredi 11 octobre Finissage ; Mosner Ricard

Vernissage de l'exposition "Satellite"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Videobox x Paris Collections"
Location:
Carreau du Temple
3, rue Dupetit-Thouars
4, rue Eugène Spuller
75003 Paris
M° Temple, Filles du Calvaire, République
France
Mail : accueil@carreaudutemple.org
Internet Site : www.carreaudutemple.eu
Description:
Vernissage de l'exposition "Videobox x Fonds d'art contemporain - Paris Collections"

Vestiaire 9

Videobox est un espace permanent dédié à l'art vidéo, situé dans le vestiaire 9 du Carreau du Temple.

VIDEOBOX x FONDS D'ART CONTEMPORAIN - PARIS COLLECTIONS

Du samedi 14 septembre au samedi 2 novembre 2019
Vernissage le vendredi 13 septembre à 18h

FONDS D'ART CONTEMPORAIN - PARIS COLLECTIONS

La collection réunit 23 000 oeuvres issues des collections municipales constituées depuis 1816. Plus de la moitié des oeuvres circule hors des réserves, dans les équipements municipaux. Fort d'une dynamique de diffusion en faveur des publics peu familiers à l'art contemporain, la structure engage des actions de médiation sur mesure, tout en enrichissant parallèlement sa collection depuis les années 1980, à l'appui d'une politique d'achat exigeante et de l'expertise d'une commission.

Pour cette carte blanche, le Fonds présente Les États de la Matière, triptyque vidéo de Pauline Bastard.

Vernissage de l'exposition "Videobox x Fonds d'art contemporain - Paris Collections"
"Les États de la Matière" de Pauline Bastard

[18:30-21:00] 3ème Foire aux fromages et aux vins d'Antony
Location:
Antony
Antony
92160 Antony
M° RER B Parc de Sceaux, La Croix de Berny, Antony, Fontaine Michalon, Les Baconnets, RER C Chemin d'Antony
France
Internet Site : www.ville-antony.fr
Description:
Inauguration de la 3ème Foire aux fromages et aux vins d'Antony

[18:30-21:00] Rencontre avec Laurent Berdeley et Emmanuel Pierrat
Location:
Cinéma du Panthéon
13, rue Victor Cousin
75005 Paris
M° RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 40 46 01 21
Mail : cinemadupantheon@yahoo.fr
Internet Site : www.whynotproductions.fr/pantheon
Description:
Grande rencontre exceptionnelle AUTOUR DE XAVIER DOLAN à la Librairie du Cinéma du Panthéon le 13 septembre 2019

La soirée réunira Laurent Beurdeley auteur de « Xavier Dolan, l'indomptable » (éditions du CRAM) et Maître Emmanuel Pierrat, auteur de « Nouvelles morales, nouvelles censures » (Gallimard) et « Le grand livre de la censure » (Plon). Un verre de l'amitié sera offert à la suite de la discussion et des dédicaces des trois livres.

inscriptions auprès de Guilaine Depis 06 84 36 31 85 guilaine_depis@yahoo.com

Rencontre avec Laurent Berdeley et Emmanuel Pierrat

[18:30-21:00] Vernissage de Marion Bataillard
Location:
Les églises
centre d'art contemporain de la ville de Chelles
rue Louis Eterlet
Parc du Souvenir Emile Fouchard
77505 Chelles Cedex
M° RER E Chelles - Gournay, Gare SNCF Chelles - Gournay
France
Phone : +33 (0)1 64 72 65 70
Mail : leseglises@chelles.fr
Internet Site : leseglises.chelles.fr
Description:
DU 14 SEPT. AU 27 OCT. 2019
VERNISSAGE LE 13 SEPTEMBRE À 18H30

Horaires d'ouverture : les samedis et dimanches de 15h à 18h

Pour l'exposition inaugurale de cette nouvelle saison au Centre d'Art les Eglises intitulée « donner à voir le temps », l'artiste Marion Bataillard nous embarque dans des jeux de faux-semblants, de déjà-vu ou encore de similitudes, où rien n'est tout à fait sûr. Les peintures de Marion Bataillard s'installent dans le centre d'art de façon presque in situ, en référence à la peinture d'église, sans le sujet religieux. Pour autant, le spirituel ne disparaît pas totalement et s'entremêle à la vie ordinaire, à la nature, au vivant, à l'humain. Elle peint toutes sortes de scènes, allant des portraits, des paysages aux autoportraits tout en gardant une cohérence stylistique.

Marion Bataillard est diplômée de l'école des Beaux-Arts de Strasbourg (2002 - 2007 : sous l'autorité de Manfred Sternja), et de HGB Leipzig (Allemagne), sous l'autorité de Neo Rauch. Elle a obtenu le Premier prix Antoine Marin en 2016 ainsi que le Grand prix du 60e salon de Montrouge en 2015, lui permettant ainsi, en tant que Lauréate, d'exposer une sélection de ses œuvres au Palais de Tokyo à Paris.

Vernissage de Marion Bataillard

[18:30-21:00] Vernissage de la 13ème édition de la Biennale d'Issy 2019
Location:
Musée Français de la Carte à Jouer
16, rue Auguste Gervais
92130 Issy-les-Moulineaux
M° Mairie d'Issy
France
Phone : +33 (0)1 41 23 83 60
Fax : +33 (0)1 41 23 83 66
Mail : musee@ville-issy.fr
Internet Site : www.museecarteajouer.com
Description:
"portraits contemporains, selfies de l'âme ?"

11 septembre - 10 novembre 2019
vernissage vendredi 13 septembre, 18h30-21h

La 13e Biennale d'Issy ouvre ses portes !

« J'ai mis trop de moi-même là-dedans » : cette remarque d'Oscar Wilde à propos du Portrait de Dorian Gray constitue le fil rouge de cette 13e édition. Le portrait a démarré timidement dans l'histoire de l'art. Que devient-il dans le monde actuel alors que nous faisons des portraits de nous-mêmes ? Que veulent exprimer les artistes ? Peut-être trouver sous nos masques ce qui se cache au fond de nous-mêmes, ce que l'on appelle l'âme. C'est la raison pour laquelle Picasso a écrit « Faut-il peindre ce qu'il y a sur un visage ou ce qui se cache derrière un visage ? »

À vous de trouver la réponse !

Parcourez l'exposition et découvrez les œuvres d'ORLAN, David LYNCH, Gérard FROMANGER, Jean FAUCHEUR, Christian LAPIE, Robert COMBAS et bien d'autres.

Ne manquez pas la visite guidée le 15 septembre, faites-vous tirer le portrait le 22 septembre et venez écouter Itzhak Goldberg le 17 octobre.

Découvrez les œuvres exposées à la Médiathèque centre-ville et à l'Ecole de Formation des Barreaux.

La Biennale OFF s'expose à la Médiathèque des Chartreux et aux Arcades.

C'est tout un parcours d'art contemporain qui vous attend dans la Ville !


La Biennale d'Issy revient cette année encore au musée de la Carte à Jouer d'Issy-les-Moulineaux, du 11 septembre au 11 novembre 2019. Et une thématique pour cette nouvelle édition, Portraits contemporains : selfie de l'âme ?.

L'art s'invite une nouvelle fois à foison à Issy-les-Moulineaux ! La Biennale d'Issy revient cette année pour une nouvelle édition au Musée de la Carte à jouer du 11 septembre au 11 novembre 2019. Un événement artistique qui se concentre pour cette édition sur une thématique particulière, "Portraits contemporains : selfie de l'âme ?", inspiré d'un commentaire d'Oscar Wilde au sujet du Portrait de Dorian Gray.

Au total, 61 artistes investissent le musée tout en diffusant leur travail dans la ville en OFF, avec "des oeuvres exposées dans les médiathèques, à l'Ecole de Formation des Barreaux de la cour d'appel de Paris, ainsi que dans la ville". Ceux-ci offrent à l'occasion leur vision réaliste ou poétique de l'être humain "sans complaisance, avec lucidité, une certaine gravité ou une note d'humour". Une tradition du portrait respectée tout en apportant une touche d'inventivité au genre, pour au final plus de liberté dans la réalisation du portrait.

Photographies, peintures, sculptures, dessins ou encore vidéos... Autant de support utilisés permettant d'exprimer "le portrait de la société et de ses évolutions, du meilleur au pire". Bref, l'occasion de découvrir l'art contemporain sous un nouvel angle... Et on profite également des Journées du Patrimoine pour des visites uniques de la Biennale les 21 et 22 septembre 2019.

Vernissage de la 13ème édition de la Biennale d'Issy 2019









[19:00-21:00] Dédicace du livre "Bangkok Street Art" d'Alisa Phommahaxay
Location:
Fluctuart
2, Port du Gros Caillou
en aval et au pied du Pont des Invalides
75007 Paris
M° Invalides
France
Phone : +33 (0)7 67 02 44 37
Internet Site : www.fluctuart.fr
Description:
Alisa Phommahaxay│Dédicace de son livre Bangkok Street Art

Le Grand Jeu est heureux d'accueillir dans sa nouvelle librairie Alisa Phommahaxay, autour de son livre "Bangkok Street Art".
Depuis une dizaine d'années, Bangkok est devenu la véritable Mecque en Asie pour les graffeurs et les street artistes. Les artistes thaïlandais ont leur propre style : un univers figuratif et très coloré, empruntant aussi bien au bestiaire bouddhiste qu'au folklore local. Toutefois, les nombreux changements et perturbations qu'a connus la Thaïlande ces dernières années laissent apparaître sur les murs du pays du sourire une forme d'art engagé et contestataire qui s'empare de l'actualité et n'a plus peur de dénoncer.
État des lieux de la scène Thaïe avec Mue Bon, Alex Face, Yuree Kensaku, Mamafaka, Headache Stencil et la nouvelle génération.

AUTEUR

Diplômée de la Sorbonne, en art plastique et histoire de l'art, Alisa Phommahaxay part à Londres pendant 5 ans, où elle exerce en tant que curatrice dans divers endroits (XOYO, Gimpel Fils) puis en freelance.

De retour à Paris en 2015, elle continue son activité de curatrice (Alisa Gallery, Art42) et développe une activité d'attachée de presse auprès de galeries d'art et de particuliers (Galerie Art&Craft, Ségolène Brossette Galerie, Galerie Hors-Champs...).

Depuis quelques années, elle séjourne régulièrement en Asie du Sud-est. Un temps professeure d'histoire de l'art au National Institute of Fine Arts de Vientiane au Laos, elle organise également des expositions au Laos, en Birmanie ainsi qu'en Thaïlande. Actuellement commissaire d'exposition à travers le monde, ses expositions de photographie et d'art urbain ont pour dénominateur commun l'activisme.

Dédicace du livre "Bangkok Street Art" d'Alisa Phommahaxay

[19:00-20:30] Showcase privé de John Legend
Location:
Forum des Halles
Centre commercial Forum des Halles
101, Porte Berger
1-7, rue Pierre Lescot
CIDEX 274
75045 Paris Cedex 01
M° Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 76 96 56
Fax : +33 (0)1 44 76 96 50
Mail : ForumdesHalles.Webmaster@unibail.fr
Internet Site : www.forum-des-halles.com
Description:
Westfield Forum des Halles
101 Porte Berger

Le Forum des Halles devient Westfield Forum des Halles ! Et pour l'occasion, nous vous invitons à fêter ce nouveau nom en participant à un showcase privé de John Legend le Vendredi 13 septembre.

Ouverture des portes :19:00
DJ: 19:15
John Legend: 19:45
Fin de l'événement: 20:15

Showcase privé de John Legend

Présent à Paris pour l'inauguration des nouveaux centres commerciaux Westfield à Paris, John Legend a donné un concert privé exceptionnel pour quelques chanceux. Il en a profité pour jouer à notre interview "This or That" et nous avouer que la chanson All of Me est sa préférée pour une raison bien particulière...

À l'occasion de l'implantation du géant du shopping Westfield en Île-de-France, John Legend a donné deux concerts gratuits et accessibles à tous. Le premier avait lieu au centre commercial Westfield Les 4 Temps, à La Défense, et le second au Forum des Halles. On a profité de son passage à Paris pour lui poser quelques questions. Préfère-t-il Le Roi Lion ou La Belle et la Bête ? Instagram ou Twitter ? Il nous révèle même que la chanson All of Me est sa préférée pour une raison qui lui tient à coeur : c'est la chanson qu'il a interprété à son propre mariage... Très touchant !

[19:00-21:00] Vernissage de Christelle Terrail "Métamorphosis"
Location:
Poïèsis des Arts
12, rue de Jouy
75004 Paris
M° Saint-Paul, Pont Marie
France
Phone : +33 (0)1 71 75 61 03
Mobile : +33 (0)6 83 95 54 04
Mail : poiesisdesarts@gmail.com
Internet Site : www.poiesisdesarts.com
Description:
Dessin contemporain

Vernissage de Christelle Terrail "Métamorphosis"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Ker-Xavier Roussel. Jardin privé, jardin rêvé"
Location:
Musée des impressionnismes Giverny
99, rue Claude Monet
27620 Giverny
M° Gare SNCF Vernon
France
Phone : +33 (0)2 32 51 94 65
Fax : +33 (0)2 32 51 94 67
Mail : contact@mdig.fr
Internet Site : www.mdig.fr
Description:
Exposition du 27 juillet au 11 novembre 2019

Aucune rétrospective d'ampleur consacrée à Ker-Xavier Roussel (1867-1944) n'a été organisée en France depuis celle de 1968 à l'Orangerie des Tuileries où son oeuvre était présenté en même temps que celui d'Édouard Vuillard (1868-1940).
L'exposition propose de découvrir cet artiste resté dans l'ombre à travers des toiles inédites - la majorité d'entre elles étant conservées dans des collections particulières - et de reconstituer certains décors dispersés dont le format et la palette ne manquent pas de surprendre. Elle comprend une centaine d'oeuvres de Ker-Xavier Roussel, depuis les expérimentations nabies des années 1890 jusqu'aux vastes narrations mythologiques que l'artiste revisite avec une force constante au tournant du XXe siècle. Cette rétrospective est l'occasion de montrer la puissance décorative de Ker-Xavier Roussel, entre création, autobiographie et grande tradition française. Elle permet également de découvrir la délicatesse graphique d'un peintre hanté par la mélancolie crépusculaire du symbolisme fin-de-siècle.

Commissariat : Mathias Chivot, historien de l'art et auteur du catalogue raisonné de Ker-Xavier Roussel

L'exposition "Ker-Xavier Roussel. Jardin privé, jardin rêvé" est organisée par le musée des impressionnismes Giverny avec le soutien exceptionnel du musée d'Orsay.

Vernissage de l'exposition "Ker-Xavier Roussel. Jardin privé, jardin rêvé"
Ker-Xavier Roussel
L'Après-Midi d'un faune, vers 1930
Peinture à la colle sur toile, 200 x 320 cm. Beauvais, MUDO - musée de l'Oise
© RMN-Grand Palais / Adrien Didierjean

Vernissage de l'exposition "Ker-Xavier Roussel. Jardin privé, jardin rêvé"
Ker-Xavier Roussel
Le Cap d'Antibes, vers 1926
Peinture à la colle, pastel et fusain sur papier monté sur toile, 86 x 124 cm. Collection particulière
© Tous droits réservés / photo : Anne-Claude Barbier

Vernissage de l'exposition "Ker-Xavier Roussel. Jardin privé, jardin rêvé"
Ker-Xavier Roussel
Dans le verger de L'Étang-la-Ville, s.d.
Peinture à la colle sur toile, 129 x 298 cm. Collection particulière
© Tous droits réservés / Photo : Anne-Claude Barbier

Vernissage de l'exposition "Ker-Xavier Roussel. Jardin privé, jardin rêvé"
Ker-Xavier Roussel
Le Pêcheur, vers 1890-1891
Huile sur toile, 22 x 15 cm. Collection particulière
© Tous droits réservés / photo : Anne-Claude Barbier

Vernissage de l'exposition "Ker-Xavier Roussel. Jardin privé, jardin rêvé"
Ker-Xavier Roussel
La Terrasse, vers 1892
Huile sur toile, 36 x 75 cm. Paris, musée d'Orsay
© RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Vernissage de l'exposition "Ker-Xavier Roussel. Jardin privé, jardin rêvé"
Ker-Xavier Roussel
Eurydice mordue par un serpent, vers 1913
Huile sur toile, 113 x 161 cm. Collection particulière
© Tous droits réservés / photo : Patrice Schmidt

[19:30-21:00] Inauguration du musée Fournaise pour le centenaire de la mort d'Auguste Renoir
Location:
Île des Impressionnistes
Île des Impressionnistes
78400 Chatou
M° RER A Rueil-Malmaison, Chatou - Croissy
France
Description:
Inauguration du musée Fournaise pour le centenaire de la mort d'Auguste Renoir

[19:30-22:00] Présentation de la saison 2019-2020 des Plateaux Sauvages
Location:
Les Plateaux Sauvages
5, rue des Plâtrières
75020 Paris
M° Gambetta, Ménilmontant
France
Phone : +33 (0)1 40 31 26 35
Mail : info@lesplateauxsauvages.fr
Internet Site : www.lesplateauxsauvages.fr
Description:
Présentation de la saison 2019-2020 des Plateaux Sauvages

[19:30-22:00] Présentation de la saison culturelle 2019-2020 - Ville de Clichy
Location:
Théâtre Rutebeuf
Galerie du Rutebeuf
16/18, allées Léon Gambetta
92110 Clichy-la-Garenne
M° Mairie de Clichy
France
Phone : +33 (0)1 47 15 31 38
Fax : +33 (0)1 47 15 30 45
Mail : culture@ville-clichy.fr
Internet Site : ww.ville-clichy.fr/119-theatre-rutebeuf-clichy.htm
Description:
Rendez-vous dès 19h30 au théâtre Rutebeuf pour la soirée de lancement de la saison culturelle, avec l'humoriste La Bajon, qui jouera son spectacle, "Vous couperez".

Entre la présentation de la programmation et l'univers déjanté de la comédienne, la soirée nous promet de grandes émotions !

Renseignements et réservations :
reservation-rutebeuf@ville-clichy.fr
Tél. : 01 47 15 98 50/51 (tous les jours de 15 h à 20 h sauf au mois d'août)

Présentation de la saison culturelle 2019-2020 - Ville de Clichy










[20:30-22:00] Présentation de la saison 2019-2020 de la Scène Watteau
Location:
Nogent-sur-Marne
Nogent-sur-Marne
94130 Nogent-sur-Marne
M° RER A Nogent-sur-Marne, RER E Nogent - Le Perreux
France
Internet Site : ville-nogentsurmarne.com
Description:
La Scène Watteau
1 place du Théâtre
94130 Nogent-sur-Marne
01 48 72 94 94
accueil@scenewatteau.fr

Bienvenue dans votre théâtre ! Les brochures de la nouvelle saison sont à votre disposition, de nombreux artistes se réjouissent de vous rencontrer et de vous exposer leurs démarches, l'équipe du théâtre est impatiente de vous accueillir et de vous conseiller dans vos choix de spectacles... Il est donc temps de lever le rideau sur le programme 2019-2020 de La Scène Watteau.

Une soirée conviviale au cours de laquelle vous sera présentée une programmation élaborée avec enthousiasme : des coups de cœur, des spectacles de référence, des artistes de renom, des créations très attendues, des propositions familiales, des temps forts, des événements fédérateurs... Toute une saison vous est offerte pour satisfaire vos envies de découvertes et d'émotions partagées.

La saison 2019-2020 s'offre à vous. Alors, n'hésitez plus... Venez nombreux la découvrir ! Venez nombreux la fêter !

Entrée libre, réservation vivement conseillée au 01 48 72 94 94 ou bien par mail accueil@scenewatteau.fr













[23:00] Vernissage de Marcus Jahmal "Double down"
Location:
New York
New York
10007 New York
Etats-Unis
Internet Site : www.nyc.gov
Description:
Almine Rech New York

September 13 - October 19, 2019
Opening on Friday, September 13th, 2019 / 6 - 8 pm

Almine Rech is pleased to annouce the first exhibition of Marcus Jahmal at Almine Rech New York. This will be Jahmal's second show with the gallery. On this occasion, the artist will present a selection of new paintings and will transform the gallery's west exhibition room with a site-specific installation. The exhibition will be on view from September 13 to October 19, 2019.

Many of these new paintings by Marcus Jahmal reference dice, cards, and gambling. Jahmal grew up in a Brooklyn neighborhood (Prospect Heights) surrounded by rich Caribbean culture coupled with illegal numbers and gambling. He remembers watching guys throwing dice in the alley. He remembers the illegal number sheets "Big Mack" and "Big Red" that were sold in all the bodegas. A neighborhood figure "Willie Brown" who ran the number hole and owned a corner of real estate. His grandmother played the numbers regularly "walking around with black-eyed peas in her pocket for luck".

Artists are gamblers. Painters are gambling every time they paint an image over - they can never get it back - the exact color, the quality of line, the energy are different every time. Each adjustment is a possible disaster or perhaps a chance for glory. That's exactly what's happening in this latest body of work. Marcus Jahmal is creating his luck. He is growing as a painter and changing and surprising himself. To roll the dice, take a chance, try something new, to risk it all - is to be an artist.

In the studio, there are drawings everywhere on the floor. Many paintings are in progress at the same time. There are piles of books, objects, and sketches with dog tracks on them. The big Doberman has been banished from the studio - "so I can get some work done" - but he remains staring out of several paintings. The paintings start with a direct charcoal drawing and end in mixed media. Figures appear and sometimes disappear - Jahmal's process is open - images arise according to inner necessity.

This new work seems a little darker and more naked. Politics are everywhere these days - and if these paintings are a portrait of America, it's not always a pretty picture. There's the flag, gamblers, skulls, money, racehorses, dice, dogs, text and large nudes. Images can come from photographs, from memories, from drawings, and from family stories - Jahmal explains, "most of theses figures have a personality and a link to real life; I'm interested in a kind of filtered realism".

All artists are self-taught. There is "beginner's luck", and then later there can be a growing ability to stay lucky - to continually re-invent oneself as a painter. The dice are in mid-flight.

- Chris Martin, Artist

Vernissage de Marcus Jahmal "Double down"
Marcus Jahmal - Canine, 2019 - Oil on canvas - 36 x 72 inches; 91.4 x 182.9 cm / © Marcus Jahmal - Courtesy of the Artist and Almine Rech - Photo: Matthew Kroening

12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés