Sunday, September 15, 2019
Public Access


Category:
Category: All

15
September 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

  84ème édition de la Fête de l'Humanité 2019
Location:
Parc départemental de la Courneuve Georges Valbon
Parc Georges Valbon
55, avenue Waldeck-Rochet
93120 La Courneuve
M° La Courneuve - 8 Mai 1945, RER B Le Bourget
France
Description:
Du 13 au 15 Septembre 2019

Cette année, la Fête de l'Humanité aura lieu les vendredi 13, samedi 14 et dimanche 15 septembre et s'installera, comme c'est la coutume, dans le Parc Départemental Georges Valbon situé à La Courneuve (93).

La fête de l'Huma, c'est chaque année au mois de septembre l'occasion de faire des rencontres, d'assister à des débats, de voir et d'entendre de nombreux artistes pendant un long week-end de trois jours. Rendez-vous est pris au Parc de la Courneuve les vendredi 13, samedi 14 et dimanche 15 septembre 2019 pour trois jours de fête ! Cette année marque la 84e édition de la fête de l'Humanité. Plus de 50 concerts sont prévus, vous pourrez également faire des rencontres et parler avec des gens venus de différents pays en visitant les 450 stands. Des attractions foraines sont également prévues pour les amateurs de sensations. La Fête de l'Humanité, un évènement à ne pas rater.

Grande scène

Vendredi 13 septembre 2019
Aya Nakamura
Eddy de Pretto
Paul Kalkbrenner
L'Or du Commun

Samedi 14 septembre 2019
Soprano
Shaka Ponk
Marc Lavoine
Les Négresses Vertes

Dimanche 15 septembre 2019
Youssou Ndour
Kassav'
Spectacle de danse D'Est en Ouest, de Melbourne à Vancouver par le Groupe Grenade le dimanche 15 septembre.

Sur la scène Zebrock

Vendredi 13 septembre 2019
Shoefiti
Angel Fall
Niki Demiller
Miossec
Aziz Sahmaoui & the University of Gwana

Samedi 14 septembre 2019
Delgrès
Dope Saint-Jude
Michelle Blades
Pouvoir Magique
Alysce
Steve Amber
Miossec
Aziz Sahmaoui & the University of Gwana

Dimanche 15 septembre 2019
Sônge
Student Kay
Miossec
Aziz Sahmaoui & the University of Gwana

84ème édition de la Fête de l'Humanité 2019
Fête de l'Humanité - septembre 2019 - visuel Dugudus

Mondial de la Beauté, MCB by Beauté Sélection
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
Pavillon Hall 4

Les 14, 15 et 16 Septembre 2019

>> RSVP

Fête nationale du Nicaragua
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Déclaration d'Indépendance de l'Espagne en 1821

Fête nationale du Salvador
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Déclaration d'Indépendance de l'Espagne en 1821

Fête nationale du Costa Rica
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Déclaration d'Indépendance de l'Espagne en 1821

Fête nationale du Guatemala
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Indépendance de l'autorité espagnole en 1821

Fête nationale du Honduras
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Déclaration d'Indépendance de l'Espagne en 1821

08:00  
09:00  
10:00  
11:00 [11:00-18:00] Un dimanche à la galerie
Location:
ANNE+ Art Projects
85, rue Victor Hugo
94200 Ivry-sur-Seine
M° Pierre et Marie Curie
France
Phone : +33 (0)1 49 60 20 10
Fax : +33 (0)1 46 71 42 91
Mail : contact@anneplus.com
Internet Site : www.anneplus.com
Description:
Un dimanche à la galerie

[11:30-15:00] Brunch de l'exposition "Im-Matériels Univers"
Location:
Le 100 E.C.S.
Etablissement Culturel Solidaire
100, rue de Charenton
75012 Paris
M° Gare de Lyon, Ledru-Rollin
France
Phone : +33 (0)1 55 78 05 55
Fax : +33 (0)1 58 51 23 29
Mail : accueil@100ecs.fr
Internet Site : 100ecs.paris
Description:
Curateur Sophie Lanoë

Le prix 100 / ART TALENTS EXPERIENCES # 02, co-produit par le 100ecs et ë projects, est un des temps forts du programme D.R.A.W - Digital Research & Art Wave 2019 / 2020.

Ce prix a pour finalité d'accompagner des artistes émergents et révélations de la jeune scène artistique internationale par une aide à la création impliquant l'utilisation des nouvelles technologies numériques.

Artistes exposés : Fabien de CHAVANES - Yoann XIMENES - Jean-Baptiste PERROT - Anne COMMET - Mathieu ANDRIEUX - COLLECTIF Yes Humanity ! (Bibi MANAVI, Louis LE KIM, Clément DENIS) - Pascale KLINGELSCHMITT

Jeudi 12 Septembre 2019 18h30>21h30
VERNISSAGE EXPOSITION : IM-Nature
En présence des artistes exposés
Matthieu Andrieux - Anne Commet - Fabien De Chavannes - Pascale Klingelschmitt - Jean-Baptiste Perrot - Yoan Ximenes - Collectif Yes For Humanity ! (Denis Clément, Bibi Manavi, Louis le Kim)

Samedi 14 septembre 2019 20h00 > 21h00
THEATRE : L'enfer du Net (#enferdunet)
Création de Ariane Boumendil et Pascale Oudot avec la collaboration de Mikael Chirinian
Avec Ariane Boumendil et Pascale Oudot
Mise en scène Mikael Chirinian
Travail, hyperconnexion, burn-out... Deux chercheuses en santé publique décident de témoigner de leur descente aux enfers : elles veulent raconter leur addiction au net et comment elles s'en sont sorties.... Mais, la conférence emprunte des chemins imprévus, de glissement en sortie de route, le langage des conférencières change, on s'aperçoit petit à petit qu'elles ne s'en sont jamais sorties, elles sont fondamentalement transformées...

Dimanche 15 septembre 2019
ARTO-BRUNCH 11h30 >15h00
Un brunch convivial en présence des artistes.

Vernissage de l'exposition "Im-Matériels Univers"


[12:00-16:00] Brunch avec Benjamin Loyauté - Un dimanche à la galerie
Location:
Editions Dilecta
49, rue Notre Dame de Nazareth
54, rue du Vertbois
75003 Paris
M° Temple, Arts et Métiers, République, Strasbourg - Saint-Denis
France
Phone : +33 (0)1 43 40 28 10
Fax : +33 (0)1 43 40 28 62
Mail : info@editions-dilecta.com
Internet Site : www.editions-dilecta.com
Description:
Rendez-vous de 12h à 16h pour une rencontre autour d'un brunch avec Benjamin Loyauté qui signera son livre "What Have You Find Out So Far ?", publié avec le soutien de Rubis Mécénat.


Dans le cadre de "Un dimanche à la galerie"

Dans le cadre de l'exposition de Benjamin Loyauté, Prayers "The Weight of Things"

Exposition du 6 au 21 septembre 2019 à l'occasion de la publication du livre "What Have You Found Out So Far ?", avec le soutien de Rubis Mécénat.

Vernissage le jeudi 5 septembre 2019 de 18h à 21h en présence de l'artiste

Vernissage de Benjamin Loyauté, Prayers "The Weight of Tthings"
© Benjamin Loyauté, installations in situ avec le soutien de la fondation Boghossian et du Polo Museum regionale Art moderna e contemporanes di Palermo. Photo Alexander Murphy courtesy Rubis Mecenat cultural fund & the artist

Des installations in situ aux œuvres éditées que Benjamin Loyauté a conçues pour Dilecta, l'exposition aborde la magie, la mathématique et l'énigme des choses, leur poids dans nos histoires personnelles et collectives. Ces œuvres procèdent d'une mise en relation, par la mémoire et l'imagination, d'objets venus investir un monde en construction dans lequel l'artiste invite chaque visiteur à revoir ses perceptions et à bâtir son propre récit. Depuis quelques années, l'artiste a rédigé une histoire épique et évolutive à partager, dont le premier tome, constitué de dix chapitres, est aujourd'hui publié chez Dilecta avec le soutien de Rubis Mécénat.

Benjamin Loyauté y propose un monde en miroir, silencieux et magique, composé « d'objets de trame » que l'artiste « charge » au sens quasi animiste, selon des procédés qu'il a lui-même inventoriés depuis quelques années et qu'il recompose pour former un langage dans lequel les visiteurs peuvent eux-mêmes intervenir avec leur propre récit, et cela par des principes d'associations qui régissent toute histoire de vie. Benjamin Loyauté invite à déplacer notre attention et nos certitudes. Il s'interroge sur la réception soumise aux conditionnements dans lesquels nous évoluons et qui façonnent notre regard sur les choses. Il crée un jeu d'énigmes autour de « métonymies silencieuses » dans un monde qui touche à la fois le collectif et le particulier.

Le choix des œuvres présentées trouve sa source dans les voyages de l'artiste, des villages de sa Normandie natale au Ghana, en passant par Madagascar, sa dernière résidence artistique en Sicile, le Japon et les montagnes du Liban où l'artiste vit une partie de l'année. L'exposition ouvre un nouveau moment, amorce une nouvelle histoire dans un travail qui fonctionne en récit et en écriture. Elle accompagne la publication de l'ouvrage What Have You Found Out So Far ?, dans lequel la conservatrice Alicia Knock et la philosophe Gemma Daou tiennent compagnie à l'artiste. Benjamin Loyauté, qui a commencé dès 11 ans à collecter des objets d'intrigue qu'il qualifie de « magiques », est allé en chercher de plus invisibles dans ses voyages à travers le temps; malgré les injonctions contemporaines à se défaire de celui-ci, il rédige, sculpte, et réveille par l'usage et le rite un travail qui défie l'oubli.

Vernissage de Benjamin Loyauté, Prayers "The Weight of Tthings"

Biographie

Benjamin Loyauté (né en 1979 en Normandie) vit et travaille entre Bruxelles et Beyrouth. L'artiste développe une pratique qui mêle films, sculptures, interventions publiques et installations immersives. Il puise ses inspirations dans la littérature, le cinéma, l'archéologie, l'histoire des techniques, la géographie et la géopolitique.

Depuis 2014, il développe une œuvre qui évolue comme un livre composé en chapitres. Un travail qui combine une approche pluridisciplinaire axée sur le poétique, le merveilleux et le documentaire. Ses recherches et son travail évoluent aux frontières de systèmes transdisciplinaires.

En 2015, l'exposition «Hypervital» dont il a été le commissaire a été considérée comme décisive et reconnue comme un tournant dans sa pratique. Depuis, il développe son propre format d'intervention artistique.

L'œuvre de Benjamin Loyauté reconsidère l'héritage immatériel des communautés. En 2016, il présente à Londres son installation Heterotopia et y dévoile son film The Astounding Eyes of Syria - Le Bruit des bonbons.

Il a passé ces dernières années à expérimenter les conditions narratives de l'objet en zones de pertes et de conflits et a été invité à participer à des ateliers, des colloques et des conférences (Université Tsinghua à Pekin, Université de Shanghai, Mudam Luxembourg, UCL, Arts & Sciences Dpt London, Mori Art Museum Tokyo, Sciences Po Paris, Université Paris IV-Sorbonne, École normale supérieure de création industrielle, MoMA, Design Miami/Basel).

Des expositions et installations personnelles ont pris place au MAMC de Saint-Étienne, au Casino Forum d'art contemporain & MUDAM de Luxembourg, au Palazzo Clerici & Del Stellite de Milan, au MAD et à KANAL-Centre Pompidou à Bruxelles, à la Power Station of Art de Shanghai, à Somerset House à Londres et au Palais de la Porte Dorée à Paris.

[12:00-14:00] Brunch pour l'exposition de Cecilie Bendixen "Phenomena"
Location:
Galerie Maria Wettergren
18, rue Guénégaud
75006 Paris
France
Phone : +33 (0)1 43 29 19 60
Mobile : +33 (0)6 77 63 28 81
Mail : info@mariawettergren.com
Internet Site : www.mariawettergren.com
Description:
Dans le cadre de l'exposition de Cecilie Bendixen "Phenomena" et de "Un Dimanche à la Galerie"

Vernissage de Cecilie Bendixen "Phenomena"

Cecilie Bendixen
Phenomena - Sculptural Textiles

12 septembre - 9 novembre
mardi au samedi 11h - 19h
Vernissage jeudi 12 septembre, 2019 18h - 21h

La Galerie Maria Wettergren est heureuse de présenter l'exposition Phenomena, une sélection de sculptures textiles de Cecilie Bendixen. Attirée par des phénomènes naturels, cette artiste danoise (architecte de formation) explore poétiquement des dynamiques, tels que le son, la lumière, le vent et la gravité, à travers des différents matériaux et méthodes empiriques. Bendixen se laisse guider par les matériaux, qui l'inspirent par leur apparence et leur mouvement. Observant attentivement comment un matériau peut être approché, elle considère les différentes qualités qui le rendent unique : sa forme, sa texture, sa force, son aspect lorsqu'il est fixé, et comment il peut interagir avec un phénomène naturel.

Travaillant avec la tactilité des textiles, du bambou, des fils, du papier et d'autres matériaux fibreux, Bendixen invite des éléments intangibles, comme l'espace, le son et la lumière, à interagir avec ses sculptures. Son éducation d'architecte influence sa pratique artistique, créant une interaction entre les matériaux avec lesquels elle travaille et l'espace dans lequel ils sont exposés. L'espace devient une partie intégrante de ses œuvres et les matériaux une partie de l'espace : absorbés, réfléchis, régulés, brûlés et désintégrés.

La première installation textile de Bendixen, Draped Nimbostratus (An Open Window Unit) de 2013 est née de sa thèse de doctorat, basée sur la manière dont les textiles peuvent être utilisés comme des sculptures absorbant le son dans l'architecture intérieur. Dans cette œuvre aux allures de nuage, un simple morceau de coton vierge prend forme, non pas par la main de l'artiste, mais par des principes extérieurs : les points de fixation du tissu au plafond, le poids du tissu et sa rigidité, la gravité.

Les œuvres Much (2016) et Waves (2019) reflètent également la recherche sophistiquée de Bendixen sur les dialogues possibles entre l'acoustique et la forme, seulement cette fois-ci ce sont de luminaires. Le textile est insonorisant et lorsqu'il est plié, ses propriétés acoustiques sont d'avantage améliorées. Dans l'œuvre Much, la structure amorphe naît d'une matière "trop" contractée par des fils, d'une manière presque indisciplinée. Waves, d'autre part, fait référence aux forces dynamiques des vagues. Les plis sont trouvés intuitivement, s'appuyant sur l'expérience tactile de Bendixen avec les matériaux et les techniques de couture.

La juxtaposition du matériel et de l'immatériel est également visible dans les délicates sculptures en fil, Sun Disc, Misty Sun (2019) et Moon Disc, Rays From East (2019). Tissée à la main autour d'un disque en bois, l'œuvre joue avec la lumière en l'émettant à partir de ses fils réfléchissants en polyester. La surface de l'œuvre change constamment, altérée par la lumière de l'espace et le mouvement du spectateur. Ces œuvres, conçues à la fois à partir d'études acoustiques et optiques, donnent au son et à la lumière des expressions vibrantes.

Des taches d'encre indigo tapissent les murs, mais au fur et à mesure que le spectateur s'en approche, il remarquera qu'il ne s'agit pas du pigment sur du papier. Les « dessins » ont des bords bruns et croustillants, créés par la combustion du papier. Expérimentant à nouveau avec les oppositions, les Burned Water (2017/2019) montrent une autre méthode de désintégration de la matière dans l'espace, cette fois par le feu. Caractérisée par l'artiste comme des « documents d'une rencontre dramatique, » la série Burned Water est une recherche sur la façon de travailler avec un matériau (en l'occurrence le papier) en utilisant les phénomènes naturels - eau et feu. A la place des outils et des gestes artistiques, Bendixen organise une rencontre entre le papier, l'eau et le feu - et les laisse interagir.

La méthode empirique de Bendixen brouille gracieusement les frontières entre l'art, la science et l'architecture. Ses œuvres parlent autant à l'esprit qu'aux sens, tout en maintenant une tension subtile entre l'immatériel et le tangible. Il est parfois dit que l'une des fonctions de l'art est de rendre visible l'invisible. Les sculptures phénoménales de Cecilie Bendixen opèrent, sans doute, quelque part dans ces sphères.


Sur l'artiste :

L'architecte danoise Cecilie Bendixen (née en 1975) est considérée comme l'une des artistes textiles les plus importantes de la Scandinavie. Elle a obtenu son diplôme d'architecte à l'Académie Royale Danoise des Beaux-Arts en 2005. En 2013, elle a réalisé un projet de recherche doctorale sur les textiles et le son, soulignant deux questions principales : Comment le son peut-il être façonné par le textile et inversement, comment le textile peut-il être façonné par le son ? Ces questions ont donné naissance à une série de sculptures et d'installations textiles.

L'approche interdisciplinaire de Cecilie Bendixen, qui fait appel à la science, aux arts, à l'artisanat et à l'architecture, fait d'elle un acteur important de la scène artistique contemporaine. Bendixen a été nominée pour les Nordic Textile Awards en 2017, et la même année elle a reçu la médaille Bindesboell. Ses œuvres font partie d'importantes collections privées et publiques, telles que la Danish Art Foundation et la Galila Barzilaï-Hollander Collection, Bruxelles. Parmi les expositions figurent la Biennale Mondiale d'Art Textile Contemporain de Madrid ; Crafted Matter, Corée ; Design Miami Basel et Rundetaarn, Copenhague.

L'exposition Phenomena à la Galerie Maria Wettergren sera la première exposition personnelle de Cecilie Bendixen en France.

Vernissage de Cecilie Bendixen "Phenomena"

[12:00-18:00] Un dimanche à la galerie 2019 - 5ème édition
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
120 galeries d'art | 350 artistes | 50 événements // Dimanche 15 septembre 2019 à partir de 10h00

Pour sa 5e édition, « Un Dimanche à la Galerie » invite amateurs d'art, curieux et flâneurs à pousser les portes des galeries, le dimanche 15 septembre 2019. Organisé chaque année par le Comité Professionnel des Galeries d'Art, ce rendez-vous convivial est une occasion exceptionnelle de profiter, tout un dimanche, d'un parcours artistique unique dans les galeries d'art implantées partout en France. Durant toute une journée, plus d'une centaine de galeries proposeront aux visiteurs des événements inédits. Au programme : une promenade dominicale rythmée de rencontres avec les artistes, expositions, visites guidées, brunchs, goûters, performances, lectures, signatures d'ouvrages, conférences, ...

Retrouvez le programme complet sur :
http://www.comitedesgaleriesdart.com/actualites/liste-des-participants-un-dimanche-la-galerie-2019

Un dimanche à la galerie 2019 - 5ème édition

Un parcours reliant plus de 120 galeries partout en France et de nombreux temps de rencontres

Manifestation dédiée à la création artistique et au public, cette journée est l'opportunité de révéler au plus grand nombre la richesse et la diversité des galeries. Désormais inscrit dans l'agenda culturel des Parisiens, « Un Dimanche à la Galerie » attire chaque année un peu plus de 10 000 visiteurs dans toute la capitale et en zone limitrophe, de Belleville à Saint-Germain-des-Prés, en passant par le Marais et au-delà. Cette année, la manifestation s'étend en région avec des premières participations sur tout le territoire, comme par exemple la Galerie Oniris à Rennes. C'est donc tous les Français qui sont conviés, pour cette 5e édition, à porter un nouveau regard sur les galeries d'art.

Une programmation artistique éclectique placée sous le signe de la convivialité

Rendez-vous annuel institué en 2015, « Un dimanche à la Galerie » est avant tout un moment de découvertes et d'échanges réunissant artistes, critiques, galeristes, amateurs d'art et néophytes. Parce que défendre et valoriser la création artistique est une des missions essentielles du Comité Professionnel des Galeries d'Art, cet événement est une invitation à s'immerger dans l'univers des galeries d'art pour profiter de la programmation riche et variée de ces lieux accessibles gratuitement à tous et toute l'année. Le 15 septembre prochain, le public pourra plonger, à travers une centaine d'expositions et d'événements, au cœur du travail de plus de 350 artistes.

Les galeries, un espace d'échanges, ouvertes au public gratuitement tout au long de l'année

Le Comité Professionnel des Galeries d'Art compte aujourd'hui plus de 260 galeries adhérentes et défend les intérêts de cette profession depuis 1947. Interlocuteur privilégié des politiques, des représentants institutionnels et des autorités administratives, il prend part à l'élaboration des réglementations du marché de l'art et contribue aux politiques culturelles propices à l'ensemble du secteur. Le Comité renforce le rôle des galeries dans le milieu artistique et culturel en s'appuyant sur leur expertise, leur travail de promotion d'artistes et de courants artistiques, tout en s'engageant à assurer la pérennité des relations entretenues avec l'ensemble des acteurs privés et publics du marché de l'art. Le Comité s'attache également à défendre les artistes de la scène française dont la reconnaissance et le succès sont indéfectiblement liés aux galeries qui les représentent. Depuis plusieurs années, le Comité s'investit dans des événements culturels majeurs, à l'instar de « Un Dimanche à la Galerie », pour favoriser une meilleure visibilité des galeries, véritables partenaires de la création artistique.

[12:00-15:00] Vernissage de Georg Baselitz "Time"
Location:
Galerie Thaddaeus Ropac Pantin
69, avenue du Général Leclerc
93500 Pantin
M° Gare SNCF Pantin
France
Phone : +33 (0)1 55 89 01 10
Fax : +33 (0)1 55 89 01 11
Mail : galerie@ropac.net
Internet Site : www.ropac.net/contact/paris-pantin
Description:
11-12h:
Conférence de presse avec Georg Baselitz suivi d'un déjeuner

La Galerie Thaddaeus Ropac a le plaisir de présenter Time, une exposition consacrée à une nouvelle série de tableaux de Georg Baselitz. À travers plus de 30 portraits et autant de dessins, l'exposition est un hommage à Elke, son épouse depuis près de 60 ans. Celle-ci a été une source constante d'inspiration pour l'artiste tout au long de sa carrière et a accompagné l'évolution de son œuvre jusqu'à aujourd'hui. Alliant grâce et sévérité, beauté et grotesque, cette nouvelle série poursuit une réflexion intime sur le temps qui passe ; elle prend la forme d'une méditation sur la fonction du portrait, le sens de l'amour et la vieillesse.

Comme dans ses autoportraits de la série Avignon, présentés à la Biennale de Venise en 2015 et dont le titre évoque le rapport de l'artiste avec la dernière période de Picasso, comme dans le travail entrepris autour de Duchamp en 2017, cette série consacrée à Elke unit à nouveau une ambivalence, entre grâce et sévérité, dans son aspect formel. Les œuvres rappellent parfois celles d'Otto Dix, de Lucas Cranach et de Willem de Kooning dans leur combinaison du beau et du grotesque.

Dans cette nouvelle série, Georg Baselitz peint pour la première fois avec de l'or qu'il mélange directement avec la peinture plutôt que de s'en servir uniquement comme ornement ou en fond pour l'arrière-plan. La peinture est appliquée à la spatule et au pinceau large, elle présente une consistance pâteuse. Baselitz utilise également des bâtonnets qui ressemblent à des roseaux pour créer les stries qui marquent les corps en grattant à travers la couche de peinture. L'utilisation de la peinture aérosol dans de nombreuses œuvres donne l'impression que les figures lévitent dans un paysage cotonneux. On peut parfois distinguer des zones de frottage qui rappellent le travail de Max Ernst. Plusieurs toiles intègrent des zones géométriques qui ressemblent à des ombres et évoquent la forme d'un piano à queue.

Remarquant l'influence du maniérisme florentin du XVIe siècle sur les représentations du corps dans l'œuvre de Baselitz, l'historien de l'art Rainer Michael Mason précise que "l'on pourrait y voir des traits caractéristiques du maniérisme : l'énergie picturale ; la composition qui se tient puis se détache dans l'espace turbulent ; l'importance donnée à une déformation voulue ; la surenchère formelle et la déformation expressive ; les solutions picturales, tant celles qui sont mises en danger dans l'acte créatif que celles qui y sont remises en circulation ; la liberté dans l'emploi des différentes techniques ; cette recherche d'une représentation qui s'éloigne de la réalité jusqu'à l'inexactitude." (2009).

En 1997, le Musée d'art moderne de Fort Worth (Texas) a accueilli l'exposition Georg Baselitz : Portraits d'Elke. À cette occasion, le commissaire de l'exposition Michael Auping a voulu « suivre les développements conceptuels et stylistiques de l'artiste à travers un motif unique. La poursuite d'un dialogue prolongé entre un artiste et un modèle spécifique est un aspect marquant de l'art du XXe siècle (on pense immédiatement à Picasso et Matisse) et les images d'Elke sont une contribution pleine de provocation à cette tradition. »

Kosme de Barañano, commissaire de l'exposition Baselitz Academy (juqu'au 6 octobre 2019 à la Gallerie dell'Accademia, Venise) conclut : « Alors que les portraits et les nus se concentrent généralement sur la représentation de la réalité visible, sur la mimésis et la proportion, chez Baselitz ils remettent en question le sens global de la représentation en peinture. »

En 2018, à l'occasion du 80ème anniversaire de Baselitz, la Fondation Beyeler, Riehen, ainsi que le Hirshhorn Museum à Washington D.C., ont consacré une grande exposition à l'artiste. Pendant la Biennale de Venise, les galeries de l'Accademia organisent jusqu'au 6 octobre 2019 une exposition personnelle de l'artiste autour des séries Das Negativ (2012) et Fingermalerei (première moitié des années 1970). En juin 2019, la Pinakothek der Moderne de Munich a reçu une donation de six toiles et deux sculptures de la part de l'artiste et ses oeuvres réalisées entre 2008 et 2017 sont présentées dans une salle qui leur est dédiée.

La plus vaste rétrospective jamais consacrée au travail de l'artiste ouvrira au Centre Pompidou à l'automne 2020.

Vernissage de Georg Baselitz "Time"

Vernissage de Georg Baselitz "Time"

Vernissage de Georg Baselitz "Time"

[12:30-14:30] Brunch "LA FRANCE ET L'APPORT DES CULTURES JUIVES DE 1791 À NOS JOURS"
Location:
Mairie du 16ème arrondissement
71, avenue Henri Martin
75775 Paris Cedex 16
M° Rue de la Pompe
France
Phone : +33 (0)1 40 72 16 16
Fax : +33 (0)1 40 72 16 53
Internet Site : www.mairie16.paris.fr
Description:
LE 11 SEPTEMBRE 2019 : VERNISSAGE À 19H ET CONFÉRENCE INAUGURALE À 20H30 AVEC LE PROFESSEUR ANDRÉ KASPI. UN DÉBAT SUIVRA.

LE JEUDI 12 ET LE VENDREDI 13 SEPTEMBRE 2019, VISITES GUIDÉES GRATUITES DE 09H30 À 18H30

LE 15 SEPTEMBRE : BRUNCH 12H30-14H30 VISITE GUIDÉE DE L'EXPOSITION, CONFÉRENCES DE 15H À 17H, MUSIQUES JUIVES DE 17H À 18H30

Vernissage de l'exposition "LA FRANCE ET L'APPORT DES CULTURES JUIVES DE 1791 À NOS JOURS"




[14:00-19:00] Vernissage de l'exposition "Colorful"
Location:
Galerie Brugier-Rigail
Art Partner Galerie
40, rue Volta
75003 Paris
M° Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 42 77 09 00
Mobile : +33 (0)6 99 42 10 50
Fax : +33 (0)1 42 77 09 00
Mail : contact@artpartnergalerie.com
Internet Site : www.artpartnergalerie.com
Description:
Dans le cadre de "Un dimanche à la galerie"

Ouvrant une saison haute en couleurs, COLORFUL, exposition de rentrée de la Galerie Brugier-Rigail, présente un collectif d'artistes venus des 4 coins du monde : JonOne, Nick Walker, Speedy Graphito, M. CHAT, L'Atlas, Guy Denning, Fabien Verschaere, Jérôme Mesnager, Artiste-Ouvrier, LA II, Kosta Kulundzic, John Matos Crash, MadC, Keith Haring et, pour la première fois à Paris, le jeune coréen GR1. Venez découvrir - ou redécouvrir - les dernières pièces de la galerie (œuvres uniques et éditions), ainsi que celles, emblématiques, qui jalonnent l'histoire du street art, du 12 septembre au 5 octobre 2019.





[15:00-19:00] Dédicace du catalogue de l'exposition "Street Art Miniature"
Location:
Le cabinet d'amateur
12, rue de la Forge Royale
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny, Ledru-Rollin, Charonne
France
Phone : +33 (0)1 43 48 14 06
Mail : contact@lecabinetdamateur.com
Internet Site : www.lecabinetdamateur.com
Description:
Sortie du catalogue de l'exposition et séance de dédicaces !

Dans le cadre de l'exposition collective Street Art Miniature, le cabinet d'amateur présentera un Éphémère-Mini-Show de Paella?

Dimanche 15 Septembre 2019 à partir de 16 h en présence du showman !
Une sélection de 24 œuvres entre 64 mm et 24 cm (de 46 € à 464 €).

Sérigraphie
De 16h46 à 17h64, séance de sérigraphie.


Avec la participation de : Agrume / Ardif / Mélanie Busnel / Codex Urbanus / Dark Snoopy / Nadège Dauvergne / Pablo Delgado / Ender / Juan Fantôme / Hazul / Philippe Hérard / Horor / Jaeraymie / JBC / Fred Le Chevalier / Levalet / Matt_tieu / Moyoshi / MurMure Street / Nhobi / Lucas Ninin / Nosbé / Paella? / Parvati / Petitepoissone / Jérôme Rasto / Retro / Jordane Saget / Saint-Oma / Saxartwork / David Selor / Tetar Max / Teuthis / TocToc / Treize Bis / Vermibus...

Vernissage de l'exposition "Street Art Miniature"
Vermibus - « Trust » - Collage - Format : 6 x 4 cm

Vernissage de l'exposition "Street Art Miniature"
Pablo Delgado - « La singularité » - Acrylique et aquarelle sur papier - Format 16 x 16 cm

[15:00-19:00] Vernissage de Serge Krewiss
Location:
L'Atelier des Peintres du Marais
72, rue François Miron
75004 Paris
M° Saint-Paul, Pont Marie
France
Phone : +33 (0)1 49 35 03 26
Mail : graciela.grimaldi@wanadoo.fr
Internet Site : www.lespeintresdumarais.com
Description:
Du 15 à 28 septembre 2019
Vernissage le 15 septembre de 15 à 19 heures
Verre de l'amitié jeudi 19 septembre de 17h30 à 21 heures
Verre de fin d'exposition le vendredi 27 septembre de 17h30 à 21 heures

http://sergek.fr

[15:00-19:00] Vernissage de Yan Morvan "Anarchie au Royaume-Uni"
Location:
SIT DOWN
4, rue Sainte-Anastase
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 78 08 07
Mobile : +33 (0)6 64 12 06 96
Fax : +33 (0)1 42 77 06 96
Mail : info@sitdown.fr
Internet Site : www.sitdown.fr
Description:
Du 15 septembre au 18 octobre 2019
VERNISSAGE : dimanche 15 septembre de 15h à 19h

A l'occasion de la publication du nouveau livre de Yan Morvan "Les années de fer" aux éditions Serious Publishing, la galerie Sit Down présente l'exposition "Anarchie au Royaume-Uni", une sélection de tirages dont les négatifs étaient restés enfouis dans une boite nommée "Angleterre" depuis les années quatre-vingt.

Ces images sont un témoignage précieux et essentiel d'une époque restée dans la mémoire collective comme l'un des âges d'or des contre-cultures britanniques.

Vernissage de Yan Morvan "Anarchie au Royaume-Uni"






[16:00-19:00] Défilé body positive - the all sizes catwalk
Location:
Le Marais
Marais
75004 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville, Rambuteau, Arts et Métiers
France
Description:
Place Igor Stravinsky

Les rondes et autres mannequins atypiques défilent à Paris pour le "body positive"

"Une diversité de dingue!": minces ou rondes, grandes ou petites, une centaine de mannequins âgées de 18 à 65 ans ont défilé au côté de mannequins du sexe opposé, dimanche à Paris, près du centre Pompidou pour promouvoir le mouvement "body positive".

Devant la fontaine Stravinsky, des robes noires identiques ont défilé, symbolisant l'uniformisation imposée par l'industrie de la mode, jusqu'au moment où les mannequins les ont laissé tomber révélant des corps vêtus de lingeries sexy.

Elles ont été acclamées et applaudies par plusieurs centaines de badauds, touristes ou proches venus les soutenir.

Des hommes en sous-vêtements, loin eux aussi des canons habituels, ont clos le défilé.

"Tout le monde a besoin de ce mouvement!", a déclaré à l'AFP Georgia Stein, hôtesse de l'air franco-allemande et mannequin "grande taille" initiatrice des défilés "body positive" à Paris. C'était le troisième organisé depuis 2018 pour dénoncer le culte de la minceur qui, selon Georgia Stein, fait souffrir énormément de femmes qui ne se trouvent pas "normales".

Des mannequins de toutes les couleurs de peau et toutes les morphologies, mesurant de 1.45 mètre à 1.85 mètre, ont défilé. La plus âgée avait 65 ans. "Nous avons une diversité de dingue", a déclaré la mannequin.

"Cela fait du bien de voir des gens sans complexes. Elles sont un peu grosses, mais très sympathiques. Bravo! Il faut avoir du courage pour faire ceci", a commenté Dousan Cvetanovic, un retraité de 67 ans qui s'est attardé place Stravinsky pour prendre des photos de ce défilé inhabituel.

Giovanni Maggioni, un Italien de 36 ans, a salué l'évènement estimant lui aussi qu'il faut "sensibiliser contre l'esthétique standardisée qu'on voit dans la publicité. C'est bien qu'on change cette vision du corps humain".

Cédric, un trader de 42 ans, s'est montré plus sceptique sur la nécessité d'organiser de tels défilés. A Paris, il y a de la diversité et les clichés sur la beauté sont révolus, a-t-il expliqué. Mais d'ajouter: "si elles le font, c'est qu'il y a besoin de le faire".

"C'est super de voir tous les poids et toutes les morphologies. La France a besoin de ça. Elles ont beaucoup de courage, moi, je n'aurais pas osé défiler", a lancé Alix Meunier, 30 ans, mère au foyer venue voir le défilé en famille.

"C'est très positif pour les femmes qui ne sont pas en confiance, c'est une très bonne initiative. Aujourd'hui on regarde trop les apparences physiques, il est temps de voir les choses différemment", a renchéri Ahammama Bey, 30 ans.

[16:00-19:00] Mari Minato présentera "Réceptacles" - Un dimanche à la galerie
Location:
Galerie Eric Dupont
138, rue du Temple
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 44 54 04 14
Fax : +33 (0)1 44 54 04 24
Mail : info@eric-dupont.com
Internet Site : www.eric-dupont.com
Description:
Mari Minato présentera "Réceptacles", un développement de ses recherches autour de l'exposition "Vanishing Droplets in a river" qui a eu lieu à Tokyo, à la fondation Hermès, du 28 mars au 23 juin 2018.


Dans le cadre de l'exposition de Mari Minato "Retours d'Orient"

Exposition du 7 au 21 septembre 2019

Exposition où sera présenté un ensemble d'oeuvres issues de l'exposition "Vanishing Droplets in a River" qui s'est tenue à Tokyo au printemps 2019 à la Fondation Hermès.

Vernissage de Mari Minato "Retours d'Orient"
Vue de l'exposition "Vanishing Droplets in a River" de Mari Minato à la fondation Hermès de Tokyo, Japon. Courtesy Fondation Hermès de Tokyo, Japon et Galerie Eric Dupont, Paris

[16:00-19:00] Vernissage de CharlElie Couture "Urban Blue"
Location:
Galerie Arnaud Bard
F.A.E.
92, avenue Jean-Baptiste Clément
92100 Boulogne-Billancourt
M° Pont de Saint-Cloud
France
Phone : +33 (0)1 46 04 11 75
Mobile : +33 (0)6 70 77 36 47
Fax : +33 (0)1 46 04 11 75
Mail : info@fae.fr
Internet Site : www.fae.fr
Description:
Du 12 au 29 septembre 2019

Vernissages
le mercredi 11 septembre de 18h30 à 21h30
et le dimanche 15 septembre de 16h à 19h

Vernissage de CharlElie Couture "Urban Blue"








[18:00-21:00] Remise des prix de l'exposition "Art Show Paris II"
Location:
Showroom Crèmerie de Paris
Hôtel de Villeroy
15, rue des Halles
9/11, rue des Déchargeurs
75001 Paris
M° Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 33 01 64
Mail : info@cremeriedeparis.com
Internet Site : www.cremeriedeparis.com
Description:
Exposition d'Art Contemporain
25 Artistes de Talents
2 soirées découverte

Remise des prix de l'exposition "Art Show Paris II"

[18:00-21:00] Vernissage d'Hugo Palma "J'ai tout vu avant"
Location:
Maison du Portugal
Résidence André de Gouveia
7 P, boulevard Jourdan
Cité Internationale Universitaire de Paris
75014 Paris
M° RER B Cité Universitaire
France
Phone : +33 (0)1 70 08 76 40
Fax : +33 (0)1 45 89 34 01
Internet Site : www.ciup.fr/gouveia.htm
Description:
Vernissage d'Hugo Palma "J'ai tout vu avant"










[20:00-22:00] Clôture de L'Etrange Festival
Location:
Forum des Images
2, rue du Cinéma
Forum des Halles
Porte Saint-Eustache
75001 Paris
M° Les Halles
France
Mail : contact@forumdesimages.fr
Internet Site : www.forumdesimages.fr
Description:
projection des films !

Extazus
ExtaZus, écrivain d'heroic fantasy mégalomane et érotomane, subit d'abord la révolte de son héroïne principale, Nirvana Queen, puis la prise de pouvoir par une de ses lectrices, Peach Machine. Les deux femmes passent de l'autre côté du miroir de chair.

True story of the Kelly gang
Australie, 1867. Ned Kelly, jeune hors-la-loi australien, a formé un gang qui pille et tue sans vergogne. Entre ses attaques meurtrières, il prend le temps de faire le point sur sa vie et écrit ses souvenirs.

http://www.etrangefestival.com/2019

Inauguration de L'Etrange Festival

12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés