Friday, September 20, 2019
Public Access


Category:
Category: All

20
September 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 1 2 3 4 5 6

  20ème édition des Marchés Flottants du Sud-Ouest 2019
Location:
Ports de Montebello et de la Tournelle
Quai de Montebello
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Description:
Quais Montebello et de la Tournelle

20, 21 et 22 septembre 2019

20 ans que vous supportez notre bonne humeur !

Les 20, 21 et 22 septembre 2019, le Gers, le Lot-et-Garonne et le Tarn-et-Garonne débarquent à Paris pour la 20ème édition des Marchés Flottants du Sud-Ouest. Les 3 départements vous donnent rendez-vous face à Notre-Dame de Paris, sur les quais Montebello et de la Tournelle pour un grand marché gourmand et festif.
Cet événement à l'accent du Sud-Ouest souffle un air de vacances sur les bords de la Seine et entraîne pendant 3 jours plus de 150 000 visiteurs à la découverte de l'identité des destinations touristiques que sont le Gers, le Lot-et-Garonne et le Tarn-et-Garonne.
Pour découvrir le Sud-Ouest, rien de tel que de commencer par goûter ses bons produits du terroir : foie gras, magrets, fruits, chasselas, pruneaux, légumes du soleil, vins... Sur le quai Montebello se déploient 42 étals de producteurs et les stands tourisme des 3 départements.
Sur le quai de la Tournelle, vous approfondirez votre connaissance de la région au restaurant du Sud-Ouest, à la distribution gratuite de fruits*, en participant aux animations gourmandes et ludiques.

Trois journées festives au cours desquelles vous pourrez danser au rythme d'une banda animée par de nombreux musiciens venus en fanfare. Laissez-vous entraîner par leurs notes festives et leur bonne humeur communicative et découvrez la culture de trois départements qui savent faire la fête !

En soirée, des concerts gratuits vous seront proposés...

www.marchesflottantsdusudouest.com

20ème édition des Marchés Flottants du Sud-Ouest 2019

Les Marchés Flottants du Sud-Ouest fêtent leurs 20 ans cette année à Paris. Cet évènement gourmand vous attend du 20 au 22 septembre 2019 sur les quai de Montebello et quai de la Tournelle pour déguster vins, magrets, foies gras et autres spécialités le long de la Seine !

Un vent de la côte Ouest souffle sur la capitale ! Du 20 au 22 septembre 2019, les Marchés flottants du Sud-Ouest envahissent de nouveau les quais de Montebello et de la Tournelle, face à Notre-Dame de Paris, pour un moment convivial et festif.

Durant trois jours, producteurs de foies gras, magrets, fruits, chasselas, légumes du soleil, vins et autres régals vous donnent rendez-vous sur les quais de Seine pour vous faire goûter leurs spécialités locales. Au total, c'est plus d'une quarantaine de producteurs qui vous invitent à déguster leurs bons produits du terroir. On en profite pour faire des emplettes pour chez soi, histoire de prolonger ce plaisir gourmand !

Pour prolonger cette découverte, une distribution gratuite de fruits (+ de 6 tonnes) est organisée tous les jours tandis que l'espace du Goût et son restaurant de la Maison Micouleau quai de la Tournelle vous concoctent des plats typiques du Sud-Ouest.

La filière du Pruneau d'Agen est également de la partie et vous offre la possibilité de déguster gratuitement des pruneaux ainsi que des recettes et des cocktails réalisés par une chef de la région.

Plusieurs sessions de dégustation sont organisées :
Les vendredi 20 et samedi 21 : de 11h30 à 14h30 et de 15h30 à 18h30
Le dimanche 22 : de 11h30 à 13h30 et de 15h30 à 17h

Cette vingtième édition est également rythmée par des apéritifs géants pendants lesquels vous goutez à d'étonnants cocktails à base d'armagnac et de Flocs de Gasconne. Des brûlots vous sont également offerts. Ce breuvage réalisé à partir d'armagnac flambé est traditionnellement élaboré et dégusté à la fin de la période de la distillation de l'armagnac. De quoi nous plonger tout droit dans l'esprit festif du Sud-Ouest.

Les Marchés Flottants du Sud-Ouest sont aussi réputés pour la convivialité et l'esprit de fête du Sud-Ouest qui y règnent : on y danse au rythme des bandas et des mini-concerts de jazz et musiques latines et on y trinque autour d'apéritifs offerts en soirée le vendredi et le samedi soir. Cette année, les Marchés Flottants fêtent leur majorité en fanfare.

Et si l'envie d'aller faire un tour du côté du Sud-Ouest vous gagne, sachez qu'un espace tourisme vous donnera des conseils, bonnes adresses et idées de séjour pour une immersion totale réussie.

Rives de la Beauté 2019
Location:
Le Marais
Marais
75004 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville, Rambuteau, Arts et Métiers
France
Description:
18 - 22 Septembre 2019

11ème édition des Rives de la Beauté

Une fois par an, au mois de septembre, RIVES DE LA BEAUTÉ offre une semaine particulière appelée à célébrer la vision d'une beauté contemporaine et responsable.

Ancré rive gauche et rive droite, cet itinéraire, conçu comme un parcours ouvert et effervescent dans Paris, et destiné à un public de consommateurs avertis et curieux, met en scène, dans des lieux choisis, expositions, installations et accueils singuliers.

Alors que les marques et maisons, les créatifs et artistes, les boutiques et magasins participants rivalisent de créativité en matière d'atmosphères et d'expériences, des événements satellites multidisciplinaires - baptisés Passerelles - explorent la nature transversale de la beauté (parfums, mode, photographie, littérature, design, art plastique ...).

L'idée d'origine et l'objectif principal sont toujours de mettre en scène la créativité et l'expertise inhérentes à la filière 'beauté et parfum' dans tous les registres (parfumeurs, coloristes, designers, artistes maquilleurs, scientifiques, formulateurs ...).

Cette année encore, comme vous découvrez prochainement, il s'agira d'une fête dynamique qui réussit à créer de nouveaux liens et à renouer le dialogue dans un monde en pleine mutation.

https://www.rivesdelabeaute.com
#rivesdelabeaute #RDLB2019

Rives de la Beauté 2019

08:00  
09:00 [09:00] Fitch Ratings - Conférence annuelle "Global Sovereigns"
Location:
Maison des Arts et Métiers
Société des Ingénieurs Arts et Métiers
9 bis, avenue d'Iéna
Hôtel d'Iéna
75783 Paris Cedex 16
M° Iéna
France
Phone : +33 (0)1 40 69 27 41
Fax : +33 (0)1 47 20 58 48
Mail : mondam@arts-et-metiers.asso.fr
Internet Site : www.arts-et-metiers.asso.fr
Description:
Fitch Ratings - Conférence annuelle "Global Sovereigns"

[09:00] Le Biogaz / BioGNV, l'alternative pour décarboner le transport routier
Location:
InterContinental Le Grand Hôtel de Paris
2, rue Scribe
3, rue Auber
75009 Paris
M° Opéra, RER A Auber
France
Phone : +33 (0)1 40 07 32 32
Description:
09H00 - PARIS - Petit-Déjeuner presse organisé par l'association Française du Gaz (AFG) et l'Association Française du Gaz Naturel Véhicules (AFGNV) sur le thème : Le Biogaz / BioGNV, l'alternative pour décarboner le transport routier - l'Hôtel Intercontinental au Salon Debussy (1er étage) - 2, Rue Scribe - (9e)

[09:30-12:30] Vernissage presse de l'exposition anniversaire du prix "Novembre à Vitry"
Location:
Galerie Municipale de Vitry
Galerie Municipale Jean-Collet
59, avenue Guy-Môquet
94400 Vitry-sur-Seine
M° RER C Vitry-sur-Seine
France
Phone : +33 (0)1 43 91 15 33
Mail : galerie.municipale@mairie-vitry94.fr
Internet Site : galerie.mairie-vitry94.fr
Description:
9h30 : rendez-vous Place d'Italie devant l'entrée du centre commercial Italie Deux, au 30 Avenue d'Italie, Paris 13e
Départ en navette vers Vitry-sur-Seine
10h : visite guidée de l'exposition par Catherine Viollet, commissaire
12h : retour en navette vers Paris
12h30 : arrivée Paris, Place d'Italie


Vernissage de l'exposition anniversaire du prix international de peinture "Novembre à Vitry"
NOVEMBRE À VITRY / 50

Du 22 septembre au 20 octobre 2019
Exposition ouverte au public
Du mardi au dimanche de 13h30 à 18h
Le mercredi de 10h à 12h et de 13h30 à 18h
Vernissage le samedi 21 septembre à 18h

Du 22 septembre au 20 octobre 2019, la Galerie municipale Jean-Collet à Vitry-sur-Seine présente une exposition anniversaire du Prix de peinture "Novembre à Vitry", rassemblant des œuvres récentes de lauréats sur les cinq décennies d'existence de ce dispositif municipal de soutien à la peinture contemporaine. L'exposition, intitulée Novembre à Vitry / 50, ainsi que la 51e édition du prix éponyme qui la suit, constituent les derniers actes de la programmation de la galerie placée en 2019 sous le signe de ce médium essentiel.

Vernissage de l'exposition anniversaire du prix international de peinture "Novembre à Vitry"


[10:00-13:00] Prix Télécoms Innovations 2019
Location:
Le pavillon Vendôme (Clichy)
7, rue du Landy
92110 Clichy
M° Mairie de Clichy
France
Phone : +33 (0)1 47 15 31 05
Mail : pavillon.vendome@ville-clichy.fr
Internet Site : www.ville-clichy.fr
Description:
La Fédération Française des Télécoms et ses partenaires, le Centre Pompidou, Radio France et Télérama remettront ce vendredi 20 septembre à 10h, la veille des Journées du Patrimoine, les PRIX TELECOMS INNOVATIONS.

Cette année le thème porte sur l'accès à la culture et au patrimoine par le numérique.

Les 4 projets récompensés seront :

*** Arbalet Frontage : Gironde - Bordeaux
Ateliers de programmation dans le but de coder des installations lumineuses destinées à être projetées sur des bâtiments en Pixel Art.
« Nous avons avec ce projet voulu mettre en lumière un codage intelligent et artistique. Ce projet est tout simplement génial ! » Arthur Dreyfuss, Président de la FFTélécoms

*** Calfa : Ile de France - Paris
Projet open source utilisant de l'intelligence artificielle ainsi que diverses techniques de data science dans le but de conserver, d'étudier et de promouvoir l'arménien ainsi que, dans un second temps, le syriaque et l'hébreu.
« Ce projet est aussi rare que la langue dont il fait la promotion. L'arménien dans toute sa splendeur et bientôt, le Syriaque et l'Hébreu ! » Arthur Dreyfuss, Président de la FFTélécoms

*** GranaQuest : Haute Garonne - Toulouse
Application d'escape game basée sur la réalité virtuelle permettant de mettre en valeur la culture et le patrimoine des collectivités locales.
« L'escapegame est partout, mais avec GranaQuest, il n'a jamais été aussi intelligent et spectaculaire, le tout au service des villes et villages ! » Arthur Dreyfuss, Président de la FFTélécoms

*** Voyages Sonores 3D : Charente Maritime - Saintes
Solution de sonorisation (son binaurale) de l'Abbaye aux Dames à Saintes et qui doit être étendue à d'autres institutions (musées, expositions...).
« Un système n'aura jamais aussi bien porté son nom. Il s'agit d'un voyage, où le son vous enveloppe et vous transporte dans une autre dimension. Nous avons récompensé un choc sensoriel ! » Arthur Dreyfuss, Président de la FFTélécoms

L'évènement se déroulera au Pavillon Vendôme de Clichy, une œuvre d'art participative sera commentée en extérieur, par le Centre Pompidou.
Les lauréats seront présents pour présenter leur projet.

Prix Télécoms Innovations 2019

[10:00-12:00] Vernissage presse de l'exposition "Palézieux (1919-2012). Oeuvres sur papier"
Location:
Atelier Néerlandais
Fondation Custodia
121, rue de Lille
Hôtel Turgot
75007 Paris
M° Assemblée Nationale, Invalides
France
Phone : +33 (0)1 53 59 12 40
Fax : +33 (0)1 45 56 00 77
Mail : info@institutneerlandais.com
Internet Site : www.institutneerlandais.com
Description:
Palézieux (1919-2012)

du 21 septembre au 15 décembre 2019
Heures d'ouverture : tous les jours sauf le lundi, de 12h à 18h

Cent ans après la naissance de l'artiste suisse Gérard de Palézieux, la Fondation Custodia lui rend hommage avec un accrochage centré sur son œuvre graphique. L'exposition déploie plus d'une centaine d'œuvres sur papier dans les techniques privilégiées par Palézieux : l'estampe, le dessin, le lavis et l'aquarelle. Cet ensemble permet de prendre la mesure de la cohérence de son œuvre, au gré des thèmes favoris traités par l'artiste : le paysage, le portrait et la nature morte.

Né en 1919 à Vevey en Suisse, Gérard de Palézieux a l'opportunité de suivre ses études à Florence entre 1939 et 1943. Il se forme à la source de la Renaissance italienne et acquiert de solides connaissances techniques. De retour en Suisse, il s'installe près de Sierre en Valais, dans une petite maison au milieu des vignes qu'il habitera jusqu'à sa mort. Dès 1947, il se passionne pour l'art de la gravure à l'eau-forte dont il interrogera sans relâche les secrets et collectionnera plus tard les grands exemples du passé.

Vernissage de l'exposition "Palézieux (1919-2012). Oeuvres sur papier"
Gérard de Palézieux, Vallon de la Raspille, 1992
Vernis mou et aquatinte sur cuivre, sur Chine appliqué sur papier vélin. - 160 x 300 mm
Fondation William Cuendet & Atelier de Saint-Prex, Vevey

Les dessins, gravures et aquarelles de Palézieux sont liés aux œuvres des artistes d'autrefois. L'artiste allait même jusqu'à utiliser un papier ancien afin de donner un certain âge à ses créations. Il comprenait comment Rembrandt, Castiglione, Canaletto ou Tiepolo ont pratiqué l'eau-forte pour parvenir à des effets très spécifiques. Il a en outre rencontré et est devenu ami avec Giorgio Morandi, qu'il admirait pour sa façon de vivre et son art. Il disait d'ailleurs avoir eu du mal à se libérer du vocabulaire graphique introduit par Morandi. La pratique du vernis mou et de l'aquatinte, ainsi que du monotype, l'ont mis sur un autre chemin.

Vernissage de l'exposition "Palézieux (1919-2012). Oeuvres sur papier"
Gérard de Palézieux, Deux figues
Aquarelle sur papier vergé beige. - 105 x 156 mm
Fondation William Cuendet & Atelier de Saint-Prex, Vevey

Début des années 60, à la faveur de quelques voyages au Maroc et en Provence, il se familiarise avec la technique de l'aquarelle qu'il développe avec un rare bonheur lors de séjours répétés à Venise. La spontanéité accordée par le procédé offre de nouvelles perspectives à son art. Ainsi qu'il se décrit lui-même, « instinctif », « intuitif », Palézieux est toujours resté fidèle à son émotion devant le paysage qui, avec la nature morte, demeure le motif principal de son répertoire. Face à la dégradation inéluctable des lieux aimés, face aux esthétiques qui se succèdent à un rythme effréné, l'artiste s'est inconditionnellement attaché à décrire, mais sans nostalgie, l'essentiel de son époque afin de le relier à l'essentiel de toujours.

Vernissage de l'exposition "Palézieux (1919-2012). Oeuvres sur papier"
Gérard de Palézieux, Riva degli Schiavoni, pour Carnet de Venise, 1975
Aquarelle sur papier vélin. - 136 x 181 mm
Fondation William Cuendet & Atelier de Saint-Prex, Vevey

À son propos, Florian Rodari, conservateur de la Fondation William Cuendet, écrit : Maître infiniment soucieux de la technique, Palézieux ne s'y enferme pourtant jamais. On constatera de la sorte les progrès accomplis par le graveur depuis ses premières eaux-fortes encore tributaires de l'exemple admiré de Giorgio Morandi, jusqu'aux ultimes essais à l'aquatinte. On admirera les variations du crayon qui vont d'une approche scrupuleuse à la pointe jusqu'aux grandes craies lithographiques faisant surgir sur des papiers anciens ou apprêtés de savantes compositions où joue la lumière. Enfin, sommet de l'œuvre sur papier, les aquarelles dans lesquelles Palézieux exprime avec une précision bouleversante la saisie de l'instant. Paysages et villages du Valais enfouis dans la neige où le silence se fait éloquent, Venise dans la brume bleue de la lagune, ciels et lumières changeants où le peintre semble s'effacer à la manière des artistes extrême-orientaux pour laisser place à la seule respiration de l'espace.

Vernissage de l'exposition "Palézieux (1919-2012). Oeuvres sur papier"
Gérard de Palézieux, Nature morte à la cafetière et au compotier, 1981
Craie lithographique sur fond au lavis beige sur papier vélin. - 285 x 345 mm
Musée Jenisch Vevey, Fondation de la Société des Beaux-Arts de Vevey

Quelques années avant la disparition de l'artiste, d'étroits contacts avaient été établis avec Peter Schatborn, directeur honoraire du Rijksprentenkabinet à Amsterdam et Ger Luijten, directeur de la Fondation Custodia, dans l'idée de constituer un fonds représentatif des gravures de Palézieux à Paris. La présente exposition scelle cette promesse de don, laquelle est encore complétée par un achat de plusieurs dessins et aquarelles.


CATALOGUE

Palézieux. Œuvres sur papier
Sous la direction de Florian Rodari et Ger Luijten
5 Continents Editions, Milan, 2019
Quatre volumes de 21 x 25 cm (trois volumes d'images et un de texte), sous coffret

Vernissage de l'exposition "Palézieux (1919-2012). Oeuvres sur papier"

L'exposition Palézieux (1919-2012). Œuvres sur papier est organisée en partenariat avec le Musée Jenisch Vevey (Suisse), où elle sera montrée du 7 février au 10 mai 2020.

[10:00-12:00] Vernissage presse de l'exposition "Willem Bastiaan Tholen"
Location:
Atelier Néerlandais
Fondation Custodia
121, rue de Lille
Hôtel Turgot
75007 Paris
M° Assemblée Nationale, Invalides
France
Phone : +33 (0)1 53 59 12 40
Fax : +33 (0)1 45 56 00 77
Mail : info@institutneerlandais.com
Internet Site : www.institutneerlandais.com
Description:
Willem Bastiaan Tholen (1860-1931), un impressionniste néerlandais

du 21 septembre au 15 décembre 2019
Heures d'ouverture : tous les jours sauf le lundi, de 12h à 18h

Ce peintre impressionniste néerlandais s'essaya à des sujets très divers. Si ses paysages et ses marines sont plus familiers aux amateurs, ce sont ses vues urbaines et ses intérieurs qui surprennent davantage. Le peintre s'intéressa surtout à l'atmosphère, aux couleurs et à la lumière. Son œuvre s'apparente aux tableaux du mouvement naturaliste appelé École de La Haye, mais aussi à ceux des impressionnistes d'Amsterdam. Tholen bénéficia toutefois de moins d'attention qu'ont pu en recevoir certains de ses contemporains.

L'exposition s'ouvre sur les œuvres de jeunesse de l'artiste. À partir de 1880, Tholen se rendit régulièrement dans le village isolé de Giethoorn et il fut le premier artiste à étudier ce village atypique avec ses canaux et ponts où pratiquement tous les déplacements se font par bateau. C'est avec les vastes paysages de tourbière autour de Kampen et ces vues pittoresques de Giethoorn que Tholen connut le début du succès.

Vernissage de l'exposition "Willem Bastiaan Tholen (1860-1931), un impressionniste néerlandais"
Willem Bastiaan Tholen, Paysage fluvial, 1882
Huile sur toile. - 97 x 149.5 cm
Museum Gouda, Gouda, inv. 10683
© Photo Tom Haartsen

Si ses premières peintures s'inscrivent dans la tradition de l'École de La Haye avec ses paysages atmosphériques aux teintes grises, plusieurs de ses tableaux de Giethoorn, qu'il visita surtout en été, montrent des couleurs plus vives et ensoleillées.

En 1885, l'artiste Willem Witsen (1860-1923) invita Tholen à Ewijkshoeve, une propriété située dans les forêts et un point de rencontre important entre artistes, écrivains et musiciens. Les peintres qui s'y rassemblaient aspiraient à un style plus personnel et sensible que celui en vogue dans le pays à cette époque et cherchaient à traiter des sujets contemporains, souvent urbains.

Vernissage de l'exposition "Willem Bastiaan Tholen (1860-1931), un impressionniste néerlandais"
Willem Bastiaan Tholen, Potager à Ewijkshoeve, 1895
Huile sur toile marouflée sur panneau. - 32 x 40.2 cm
Collection particulière, Dordrecht

À Ewijkshoeve, Tholen découvrit des motifs nouveaux et il y exécuta quantité de compositions peintes, gravées ou dessinées qui surprennent par leur point de vue inattendu. Ses tableaux, réalisés durant la période 1885-1903, comptent parmi les meilleurs et les plus modernes de son œuvre. Son inspiration lui venait de son environnement immédiat, de la poésie du quotidien, les choses les plus ordinaires devenant des sujets potentiels. Il était par exemple fasciné par le potager avec ses verrières et le peignit et le grava à l'eau-forte.

Vernissage de l'exposition "Willem Bastiaan Tholen (1860-1931), un impressionniste néerlandais"
Willem Bastiaan Tholen, Les Sœurs Arntzenius, 1895
Huile sur toile. - 38.3 x 58.8 cm
Museum Gouda, Gouda, inv. 55498
© Photo Tom Haartsen

En 1886, Tholen s'installa à La Haye, où il resta toute sa vie. Avec son épouse, il habita à partir de 1890 le premier étage de la Kanaalvilla. Dans cette villa vivaient également Bram Arntzenius (1850-1920) avec ses six enfants et sa femme. Tholen dessina et peignit souvent les enfants Arntzenius dans les années 1890. Un tableau les représentant est aujourd'hui considéré comme l'un de ses chefs-d'œuvre : Les Sœurs Arntzenius du Museum Gouda.

Vernissage de l'exposition "Willem Bastiaan Tholen (1860-1931), un impressionniste néerlandais"
Willem Bastiaan Tholen, Maisons en construction, 1895
Huile sur toile. - 42 x 66 cm
Kröller-Müller Museum, Otterlo, inv. KM 108.927
© Photo Rik Klein Gotink

Pendant ces mêmes années, Tholen peignit aussi plusieurs vues urbaines, comme le tableau ensoleillé d'ouvriers du bâtiment à La Haye. Cet intérêt pour le monde du travail se retrouve également dans la vue de l'intérieur d'un abattoir ou encore dans celle d'une ruelle dans laquelle un livreur discute avec une domestique.

Vernissage de l'exposition "Willem Bastiaan Tholen (1860-1931), un impressionniste néerlandais"
Willem Bastiaan Tholen, Embarcadère d'Enkhuizen, 1918
Huile sur toile marouflée sur panneau. - 30.5 x 40.5 cm
Collection particulière, Pays-Bas
© Photo P. den Ouden, Van den Dool Sliedrecht
En 1901, Tholen se fit construire un voilier traditionnel, l'Eudia, avec lequel il voyagea sur les lacs hollandais. À partir de ce moment, il se consacra de plus en plus à des marines, ainsi qu'aux vues de villages de pêcheurs avec leurs ports et leurs bateaux. Tholen utilisait alors plusieurs cadrages originaux et serrés pour mettre en valeur des sujets aussi simples qu'un embarcadère.

La dernière partie de l'exposition est consacrée aux esquisses à l'huile et aux dessins de l'artiste. Dessinateur particulièrement doué et prolifique, il remplit quantité de carnets et fit de nombreuses esquisses en plein air.

L'art de Tholen est intemporel. Des mouvements comme De Stijl et l'expressionnisme n'avaient pas de prise sur lui, malgré le fait qu'il continua à travailler jusqu'en 1931, année de sa mort.

La rétrospective, organisée conjointement par la Fondation Custodia et le Dordrechts Museum, contient une centaine d'œuvres (tableaux, dessins, estampes), provenant de musées et de collections privées néerlandais, ainsi que de la Fondation Custodia.


CATALOGUE

L'exposition est accompagnée d'un catalogue scientifique en néerlandais, avec une introduction et une biographie traduites en français, ainsi que d'un livret avec les notices des œuvres en français.

Willem Bastiaan Tholen (1860-1931). Een gelukkige natuur
Sous la direction de Marieke Jooren
Uitgeverij THOTH, Bussum, 2019
320 pages, 300 illustrations en couleur, 24 x 28 cm

Vernissage de l'exposition "Willem Bastiaan Tholen (1860-1931), un impressionniste néerlandais"

L'exposition Willem Bastiaan Tholen (1860-1931), un impressionniste néerlandais est organisée en partenariat avec le Dordrechts Museum (Pays-Bas), où elle sera montrée du 9 février au 31 mai 2020.



[11:00-13:00] Vernissage de Genieve Figgis "Floating World"
Location:
Shanghai
上海
Shanghai
Shanghai
China
Description:
Almine Rech Shanghai
27 Huqiu Road, 2nd Floor,
200002 Shanghai, China
Tuesday - Saturday, from 11:00 to 19:00
T +86 21 63120260
General Inquiries: contact.shanghai@alminerech.com
Website: alminerech.com.cn

September 20 - October 19, 2019
Opening on Friday, September 20, 2019 / 5 - 7 pm

Almine Rech Shanghai is pleased to present Floating world, an exhibition of recent work by Irish artist Genieve Figgis, on view from September 20 to October 19, 2019.

Figgis' fourth solo exhibition with Almine Rech - her first in Shanghai - brings together new pieces very much in line with her previous work, focused on painting idyllic and romantic scenes (polished interiors, lavish costumes) and characterised by her unique technique in which the colour pigments are both richly textured and free-flowing.

"Time travel is a genre of storytelling that Figgis has mastered - fictions that are often born out of her love for the materiality of paint." - Alison M. Gingeras

"A phantasmagorical haute bourgeoisie supplies the main storylines in Figgis's work, whether they be landed Anglo-Irish gentry, royal (British) subjects or generic ladies in waiting, perhaps 'lifted' and reworked from a famous painting by Goya or Fragonard." - Alison M. Gingeras

The artist draws inspiration from the luxurious lifestyle of the Court, so popular with the great masters of figurative tradition that Figgis references. Paintings like Lady with a dog (after Gainsborough) succeed in both mocking and paying tribute to Rococo preciousness.

The selection shown at Almine Rech Shanghai is an overview of the Grand Siècle, a period during which painting turned to the "fêtes galantes", as evidenced in 17th Century Party.

In the bucolic Castle Picnic, a majestic castle overlooks a group of lovers as they turn into zombie-like creatures melting before our eyes.

In a nod to fashion designers with whom she has recently worked, Figgis graces us with an assortment of outfits and accessories worthy of a catwalk show, as in Tapestry banquet (2019) where the tapestry is the heart of the painting. Figgis's painstaking work with texture makes her a true designer, toying majestically with her own sets and costumes.

Figgis's work strikes a balance between abstraction and figuration, horror and humour. Her work is total; it plunges us into a troubled world, between film set and party venue. Viewers are immersed in a mirror game and cannot help but wonder if they are inside or outside her paintings.

Scenes of life in stately homes form the core of the exhibition and are complemented with outdoor scenes. The pieces in the Tropical Forest series invite us to partake in the moist atmosphere of a romantic stroll. No detail is left to chance, not even the presence of small, brightly-coloured birds dotted across Lovers kiss with birds.

Her pieces Lady with a Cat or Lady with a Lion conjure up another essential theme: for painters of the time, as for Figgis, animals are a medium for colours, shapes and motion. The animal is shown in a conventional setting, where its function is decorative; it essentially serves to glorify the aristocrats and royals depicted.

Genieve Figgis's art escapes categorization, because it associates thoroughly classical themes with an almost psychedelic treatment. Her deformed and anachronistic landscapes are unique and unconcerned with affected aristocratic preciousness.

Vernissage de Genieve Figgis "Floating World"
Genieve Figgis, Teatime, 2019 - Acrylic on canvas, 100 x 140 cm, 39 3/8 x 55 1/8 inches, © Genieve Figgis - Courtesy of the Artist and Almine Rech. Photo: Rebecca Fanuele.

[11:00] Vernissage de l'exposition "Dissipation"
Location:
CNES
Centre national d'études spatiales
2, place Maurice Quentin
75039 Paris Cedex 01
M° Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 76 75 00
Internet Site : www.cnes.fr
Description:
Samedi 21 septembre 2019, de 11h à 20h
Dimanche 22 septembre 2019, de 11h à 18h

A l'occasion des Journées européennes du patrimoine - les 21 et 22 septembre 2019 - l'Observatoire de l'Espace / laboratoire culturel du CNES - présentera l'exposition "DISSIPATION », un regard artistique et contemporain sur des lieux emblématiques de l'épopée spatiale française et méconnus du public.

VERNISSAGE PRESSE le VENDREDI 20 SEPTEMBRE 2019 à 11 HEURES

Visite commentée de l'exposition
"DISSIPATION"

en présence des auteurs, des artistes
et de Gérard Azoulay, responsable de l'Observatoire de l'Espace / laboratoire culturel du CNES

Journées européennes du patrimoine 2019
21 et 22 septembre
L'Observatoire de l'Espace du CNES présentera l'exposition « Dissipation", un regard artistique et contemporain sur des lieux emblématiques de l'épopée spatiale française et méconnus du public

L'Observatoire de l'Espace, le laboratoire culturel du CNES, a fondé son activité sur l'idée que les archives de l'aventure spatiale constituent un matériau fécond et puissant pour la création artistique et littéraire. Ainsi, à l'occasion des 36èmes Journées européennes du patrimoine, l'Observatoire de l'Espace du CNES présentera « Dissipation", une exposition mêlant œuvres plastiques, récits littéraires et création vidéo. Ces œuvres inédites auront été inspirées par des archives évoquant l'histoire de la base spatiale d'Hammaguir en Algérie, le Laboratoire de Recherches Balistiques et Aérodynamiques (LRBA) à Vernon, le Service d'Aéronomie du CNRS à Verrières-le-Buisson ou bien encore, l'ancien Centre d'Etudes et de Recherches de Médecine Aerospatiale (CERMA) à Brétigny qui sont autant de lieux dont le souvenir s'est estompé dans la mémoire collective.

Une exposition divertissante pour mieux s'approprier un patrimoine méconnu
L'exposition invitera le public à remonter le temps entre 1947 et 1967 sur les traces des origines de l'épopée spatiale française : regarder des extraits de films d'archives de l'ECPAD, plonger dans des pièces d'archives permettant notamment de s'interroger sur le maintien d'une base spatiale dans le désert algérien jusqu'en 1967, lancer un diaporama pour faire revivre la saga des savants allemands qui ont travaillé à la mise au point des fusées françaises, se pencher sur une maquette d'architecture d'une base disparue, explorer les cartes et plans des bâtiments techniques, découvrir le matériel scientifique et technique (tête de fusée, détecteurs, mémoire, centrale de guidage), parfois rudimentaire, qui a permis à la France de devenir une puissance spatiale et d'obtenir des résultats scientifiques incontestables.

Un regard artistique, littéraire et sociétal
Le visiteur sera guidé par un artiste, un écrivain et un chercheur en sciences humaines, tout trois, membres du Groupe de Recherches Artistiques et Culturelles sur l'Espace (GRACE) créé en 2018. Ainsi, la découverte des créations plastiques d'Elise Parré, l'écoute des récits littéraires de l'auteur Michel Beretti et les méditations sociologiques de l'historien des sciences Jérôme Lamy, viendront éclairer, d'une manière surprenante, archives et pièces techniques spatiales. Dissipation se conclura par la présentation d'une création vidéo qui revisitera les archives audiovisuelles de l'ECPAD sur ces infrastructures spatiales.

En s'immergeant dans cette exposition, le public découvrira, à travers les différentes créations qui dissiperont l'oubli dans lequel ces lieux historiques étaient tombés, que les archives de l'Espace s'avèrent une source inépuisable d'inspiration et de récits.

Une exposition réalisée avec le soutien de la CASDEN et de la Fondation Daniel et Nina Carasso et en partenariat avec l'Etablissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense (ECPAD).

Les partenaires médias de cette exposition sont Artension, Artpress, ArtsHebdoMédias, Libération et La Recherche.

Vernissage de l'exposition "Dissipation"

[11:00] Vernissage de l'exposition "Little Stories"
Location:
Tours Société Générale
17, cours Valmy
92800 Puteaux La Défnnse
France
Description:
Collection Société Générale

L'exposition est gratuite et ouverte au public du 20 septembre 2019 au 30 avril 2020, tous les jours de 9h à 18h sauf le week-end sur inscription visites@collectionsocietegenerale.com.

Little Stories fait partie de la programmation officielle du Ministère de la Culture et des Journées Européennes du Patrimoine qui auront lieu du 20 au 22 septembre prochains.

Vernissage de l'exposition "Little Stories"







[15:00] 18ème Prix du Roman FNAC 2019
Location:
Espace d'Animation des Blancs-Manteaux - Pierre-Charles Krieg
48, rue Vieille du Temple
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 54 75 79
Description:
Une romancière de 88 ans parmi les finalistes du prix du roman Fnac

Le jury du prix du roman Fnac, l'un des premiers prix littéraires de la rentrée, a présenté mercredi ses quatre finalistes parmi lesquelles figure la romancière irlandaise Edna O'Brien, âgée de 88 ans.

Outre Edna O'Brien, dont le roman "Girl" (traduit par Aude Saint-Loup et Pierre-Emmanuel Dauzat) paraîtra simultanément en anglais et en français le 5 septembre, trois autres femmes ont été retenues par le jury composé de 400 libraires et 400 adhérents de l'enseigne.

Voici les quatre finalistes, par ordre alphabétique d'auteurs:
- Bérengère Cournut, "De pierre et d'os" (Le Tripode)
- Edna O'Brien, "Girl" (Sabine Wespieser)
- Valentine Goby, "Murène" (Actes Sud)
- Monica Sabolo, "Eden" (Gallimard)

L'an dernier, le prix avait été attribué à Adeline Dieudonné, récompensée pour son premier roman, "La vraie vie" (L'Iconoclaste).

Le nom de la lauréate sera annoncé le 2 septembre et le prix remis par l'écrivain américain Bret Easton Ellis le 20 septembre à l'occasion de la 4e édition du Salon Fnac livres, qui réunira durant trois jours à Paris de nombreux auteurs dont Jonathan Coe, Karine Tuil, Sorj Chalandon, Laurent Binet ou encore Guillaume Musso.




Le salon Fnac Livres à l'espace des Blancs Manteaux Paris, les 20, 21 et 22 septembre 2019

Au programme de cette 4è édition : des dédicaces, des rencontres, des tables rondes, de nombreux rendez-vous avec plus d'une centaine d'auteurs de tous horizons.

Fnac Livres débute sa 4è édition le 20 septembre à la Halle des Blancs Manteaux de Paris.

Le grand événement littéraire de la Fnac accueillera une centaine d'auteurs dont Bret Easton Elis (American psycho, Glamorama, Luna park...) invité d'honneur de l'édition 2019.

Au-delà des auteurs incontournables, tous les univers seront présents avec les grandes figures de la BD, du bien-être, de la jeunesse, des sciences humaines et des personnalités du monde de la musique et du cinéma laissant une grande place à tous les genres et au livre dans sa diversité.

Fnac Livres proposera des débats, des signatures et des dédicaces mais aussi des tables rondes et des rencontres, des animations jeunesses... Une grande librairie éphémère sera installée au cœur des halles avec des manifestations ouvertes à tous. Cette année, l'inauguration des Ateliers permettra au public d'assister à des entretiens avec des professionnels de l'édition, des échanges autour de différentes thématiques et des rencontres intimistes avec des auteurs...

Quelques auteurs présents pour cette édition 2019 :
Kaouther Adimi, Nathacha Appanah, Jean-Baptiste Andrea, Aurélien Bellanger, Laurent Binet, Adrien Bosc, Sorj Chalandon, Jonathan Coe, Laetitia Colombani, Cécile Coulon, Bérengère Cournut, Jim Fergus, David Foenkinos, Marin Fouqué, Brigitte Giraud, Valentine Goby, Siri Hustvedt, Luc Lang, Vincent Message, Guillaume Musso, Daniel Picouly, Erik Orsenna, Mazarine Pingeot, Monica Sabolo, Colombe Schneck, Sophie Tal Men, Karine Tuil...

Le salon s'ouvrira sur la proclamation du lauréat du Prix du roman Fnac décerné par 400 libraires et 400 adhérents. Lancée en 2016, le salon Fnac Livres a remis son premier prix à Gaël Faye pour Petit Pays, puis en 2017 à Véronique Olmi pour Bakhita et à Adeline Dieudonné pour La Vraie vie en 2018.

Qui sera le grand gagnant de l'édition 2019 ?

18ème Prix du Roman FNAC 2019

10:00
11:00
12:00
13:00  
14:00  
15:00  
16:00  
17:00 [17:00-19:00] Vernissage de l'exposition "Roger Anger/ Le Corbusier Architectures"
Location:
Le Marais
Marais
75004 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville, Rambuteau, Arts et Métiers
France
Description:
Du 20 au 22 septembre 2019
Vernissage 20 septembre de 17h à 19h
Ouverture les 21 et 22 septembre de 10h à 19h

Galerie Joseph Perche
16 bis Rue du Perche
75003 Paris

Vernissage de l'exposition "Roger Anger/ Le Corbusier Architectures"

[17:00-20:00] Vernissage de l'exposition "Underground Effect #5"
Location:
La Défense
Defacto
La Défense
92095 Paris La Défense Cedex
M° RER A La Défense
France
Phone : +33 (0)1 46 93 19 00
Fax : +33 (0)1 46 93 06 79
Internet Site : www.ladefense.fr
Description:
Dans le cadre de l'Urban Week de Paris La Défense, le Projet Saato est heureux de vous inviter à venir prendre la température de l'un des plus beaux évènement de Graffiti et de Street Art en France.
Dans le cadre exceptionnel du plus grand business center d'Europe, au pied de la Grande Arche de La Défense.
15 artistes de renommée internationale, venus de 11 pays différents, performeront 3 jours durant.
Passés ces 3 jours d'intervention, les oeuvres restent visibles tous le week-end!
Venez rencontrer les artistes, et les voir créer 15 oeuvres en live!

Vernissage le vendredi 20 septembre 2019 à partir de 17h
DJ set par Mayah Level dans notre Ghetto Blaster de 6 mètres de long.
Une ambiance urbaine folle, orchestrée par Paris La Défense, qui vous propose tout au long de ses 5 jours d'évènements un skate park, un playground de basket, des concerts, des foods trucs, un espace créateurs, des expériences visuelles et sonores.

Le Projet Saato de son côté proposera :
- Un atelier de customisation d'objets insolites présenté par le Graffiti Artiste SANER
- Un atelier dirigé par l'artiste pochoiriste Raf Urban
- Un atelier de sérigraphie mis en place par les sérigraphes Rolo et Mattazzi.
- Une exposition/vente unique d'Arts Urbains regroupant 70 artistes de la scène urbaine mondiale.
70 visuels numérotés, signés, certifiés au format 50x70, imprimés sur du papier toilé d'une qualité exceptionnelle et disponibles sur place.

Vernissage de l'exposition "Underground Effect #5"

[17:00-20:00] Vernissage de l'exposition "Âme cursivement prise"
Location:
Centre Culturel Iranien à Paris
Centre culturel islamique iranien - Centre culturel d'Iran
6, rue Jean Bart
75006 Paris
M° Rennes, Saint-Placide, Notre-Dame-des-Champs
France
Phone : +33 (0)1 40 69 79 22
Mail : cciran.paris@gmail.com
Internet Site : paris.icro.ir
Description:
Du 20 septembre au 4 octobre 2019 :
lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi de 9h à 17h

Vernissage le vendredi 20 septembre de 17h à 20h

Découvrez les oeuvres de calligraphie nastaliq cursif de Leila Sadeghi accompagnées par les oeuvres d'enluminure de Davood Maeili. Ils apportent un nouveau regard sur le mélange de ces deux arts anciens perses à travers leur étude de la composition, la couleur et l'exécution. Leur travail questionne la cohabitation de la calligraphie nastaliq cursif et l'enluminure en proposant de nouvelles formes et en utilisant des méthodes et des éléments traditionnels. Les artistes nous offrent une vue sur l'esprit iranien tel qu'ils l'ont vécu tout au long des séances de leur collaboration à Paris en dépassant la distance géographique qui les sépare de l'Iran.

Vernissage de l'exposition "Âme cursivement prise"

Dans le cadre de la Semaine des cultures étrangères

Du 20 au 29 septembre 2019

Festival pluridisciplinaire

Les créatrices sont à l'honneur de cette 18e édition de la Semaine des cultures étrangères.

Du 20 au 29 septembre, venez découvrir des oeuvres, des parcours, des histoires qui s'attachent à présenter le meilleur de la culture et de l'art, au féminin.

Au programme, des expositions, des rencontres, des concerts, des projections qui mettent sur le devant de la scène des femmes, des créatrices, mais surtout des Artistes.

La Semaine des cultures étrangères c'est aussi l'occasion pour tous de découvrir les centres culturels étrangers et leurs programmations. Rappelons-le, Paris est la seule ville au monde qui accueille autant de centres culturels étrangers! Poussez leurs portes et profitez du meilleur de la culture internationale.

Sans oublier le Passeport pour les langues qui vous permettra de vous initier aux langues étrangères tout au long de la semaine.

Nous vous attendons nombreux pour cette 18e édition de la Semaine, qui nous en sommes certain, saura vous faire voyager...au féminin !

[17:00-20:30] Vernissage des collagistes du CSC Noguès et du 106
Location:
Le Local 14
2, rue Prévost Paradol
75014 Paris
M° Porte de Vanves
France
Description:
Du 14 septembre au 3 octobre 2019 :

Les collagistes du CSC Noguès et du 106 sont heureux d'exposer ensemble leurs collages.

L'atelier de collage accueilli au Centre Noguès existe depuis 2007. C'est un lieu de rencontres et d'échanges de techniques où chacun peut trouver son style et travailler le détournement et la réinterprétation des images. A partir du papier (journaux, revues, photos ...), il s'agit d'assembler et recréer formes et images jusqu'à obtenir une œuvre originale. Les expositions de nos travaux montrent la diversité d'inspiration et des techniques différentes. La confrontation avec le regard des autres est un encouragement pour persévérer dans nos recherches.

Le groupe de collagistes du 106 se réunit une fois par mois depuis 2012, au numéro 106 chez Mady, dans le 14ème arrondissement. D'où son nom. Composé d'un noyau dur d'une dizaine de personnes, des vas et viens de dizaines d'autres (au final 50 collagistes), ils ont déjà plusieurs expositions à leur actif !

"Nous sommes un collectif d'une vingtaine de personnes, penchés sur la trace d'un tube de colle, qui nous réunissons régulièrement depuis plusieurs années, dans l'intimité bienveillante du 106, avec pour thème de nos soirées, partager le plaisir de la création dans l'amitié, autour d'une table où les mets sont bien goustés et les vins bien tastés.

"Nous sommes aidés dans nos compositions par le "motto" choisi par notre hôtesse, le mot d'ordre qui doit décliner nos choix. Parfois c'est une époque : spring& sun, une discipline : cinéma paradisio, une artiste : Frida Kalho, une équation langagière à résoudre géographiquement : Tressage, pas Très Sage, une contrainte technique : Format Carte_Postale, etc."

Vernissage : vendredi 20 septembre, 17h-20h30


[18:00-21:00] Biennale d'art contemporain du Génie des Jardins 2019
Location:
Squaresquaresquare
9, rue Rochebrune
75011 Paris
M° Rue Saint-Maur, Père Lachaise, Saint-Ambroise, Voltaire
France
Mail : squaresquaresquare@hotmail.com
Internet Site : www.squaresquaresquare.fr
Description:
Square Maurice-Gardette
2 Rue du Général Blaise
75011 Paris

Du 21 au 29 septembre dans les jardins publics du 11e arrondissement, retrouvez la Biennale d'art contemporain du #Génie des Jardins 2019.

Vernissage le vendredi 20 juillet à partir de 18h, au kiosque du square Maurice Gardette

Pour cette neuvième édition de la Biennale d'art contemporain du Génie des Jardins, l'association le Génie de la Bastille présentera, du 21 au 29 septembre 2019, une vingtaine d'installations et de performances sélectionnées par un jury, au regard de leur qualité, de leur originalité et de leur pertinence artistiques. Cette année, les artistes seront invités à apporter leur regard sur la thématique « TERRE-MÈRE ».

En organisant sa Biennale dans les jardins depuis 2006, l'association le Génie de la Bastille participe au développement de la vie culturelle dans les quartiers et nous interroge sur la place de l'art dans l'espace public. Trois jardins du 11e arrondissement ont été retenu pour cet événement : les squares Roquette et Gardette où se tenait déjà l'édition précédente, et le Jardin Truillot qui a ouvert en juillet 2018. Il permettra au public de découvrir les oeuvres et les artistes, tout en parcourant les plus grands parcs et jardins du 11e arrondissement.

VERNISSAGE LE VENDREDI 20 SEPTEMBRE À PARTIR DE 18H
AU KIOSQUE DU SQUARE MAURICE GARDETTE

LES ARTISTES :
Annie Barel
Sibylle Besançon
Christiane Blanc
Christiane Chaponnière
Pascale Chau-Huu
Barbara Debard
Luce de Tétis
Catia Esteves
Carol Fonteneau
Noémi Panguian Gani
Vincent Gild
Danielle Loisel
Tracy Mead
Muro Atelier
Hervé Perdriel
Pol Lujan
Polska
Rodrigo Ramis
Lise Rousset
Vérog
Medhi Yarmohammadi

NOUVEAUTÉ CETTE ANNÉE, LE GÉNIE DE LA BASTILLE S'EST ASSOCIÉ AVEC LE JARDIN PARTAGÉ TRUILLOT AFIN D'ORGANISER UN FESTIVAL OFF DÉDIÉ À L'ART COLLABORATIF ET AMATEUR, OUVERT AUX ASSOCIATIONS ET AUX ÉCOLES DE L'ARRONDISSEMENT.

Il se tiendra du 14 au 29 septembre 2019 dans différents lieux du 11e arrondissement, en plein air et en intérieur, et montrera au public la créativité qui se joue derrière les murs de nos quartiers. Les participants à ce OFF sont invités à exposer des créations (dessin, photo, sculpture, installation, performances etc.) autour du thème de la biodiversité. Ces oeuvres seront accueillies au jardin des moines de Tibhirine et dans le jardin à visée pédagogique du Jardin Truillot, à la Maison de la vie associative et citoyenne, ainsi qu'au restaurant solidaire Les Petits plats de Maurice.

Biennale d'art contemporain du Génie des Jardins 2019

[18:00-21:00] Finissage de l'exposition "Crash Test"
Location:
Galerie Mansart
Galerie François Mansart
5, rue Payenne
75003 Paris
M° Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)9 52 48 86 08
Mail : contact@galerie-mansart.fr
Internet Site : www.galerie-mansart.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Crash Test"

CRASH TEST

thetOOth&therOOt
Nikita Kravtsov et Camille Sagnes Kravtsova

Commissariat :
Natalya Guzenko Boudier

Exposition :
6 - 22 septembre 2019

Vernissage :
jeudi 5 septembre à partir de 18h

« L'univers joyeux et naïf dans lequel est plongé le spectateur, est perturbant car en analysant les œuvres de près, il fait face à un terrible accident. » - Camille et Nikita Kravtsov
Un accident mortel de voiture, de train ou d'avion est une chose qui nous fascine et, en même temps, nous essayons d'ignorer et de repousser de notre champs de conscience. Dans notre société, l'idée de mort est cachée comme si elle ne faisait pas partie de notre existence.

La vie idéale, c'est une vie qui rejette tout ce qu'il y a d'inacceptable. Ce constat est un clin d'oeil à l'idée de "kitsch", chère à Milan Kundera : cette « station de correspondance entre l'être et l'oubli ». Ici, la vision d'un accident de voiture est une occasion dangereuse de ressentir la présence de la mort et, par conséquent, l'intolérable vérité de l'être.

Dans leur série « Crash Test » faite de collages sur toile avec des motifs découpés dans des vieux torchons de cuisine, les Kravtsov désamorcent la morbidité du réel en poussant l'expression du kitsсh à son paroxysme : l'accident devient un univers acidulé, joyeux et puéril. Leur art rejette la réalité et nous invite à rester dans une douce et confortable torpeur. Comme Camille et Nikita, nous nous amusons de ce que nous voyons, et nous nous accommodons bien volontiers de cet univers ludique et coloré qui nous garde à bonne distance de ce qui dérange.

Et parce qu'on ne s'amuse jamais autant qu'en étant soi-même joueur, les Kravtsov ont créé pour l'occasion de fausses voitures accidentées faites de cartons et de boîtes dans lesquelles le visiteur pourra monter pour se faire prendre en photo. Il rejoindra alors toute une galerie de parisiens photographiés à bord des engins dans divers lieux de la capitale quelques jours avant l'exposition.

Sortira-t-on indemne de ce Crash Test ?

#expocrashtest #thetoothandtheroot #galeriemansart

Vernissage de l'exposition "Crash Test"
Série Crash test, 2018, acrylique, collage textile 50x61 cm.

Vernissage de l'exposition "Crash Test"
Série Crash test, 2017, acrylique, collage textile et broderie, 50x50 cm.

Vernissage de l'exposition "Crash Test"
Série Crash test, 2018, acrylique, collage textile et broderie, 50x61 cm.

Vernissage de l'exposition "Crash Test"
Série Crash test, 2018, acrylique, collage textile 50x61 cm.

[18:00-19:30] Showcase de Metronomy
Location:
Fnac Paris - Saint-Lazare
Passage du Havre
109, rue Saint-Lazare
75009 Paris
M° RER E Hausmann - Saint-Lazare, Saint-Lazare, RER A Havre - Caumartin
France
Phone : 0 825 020 020
Fax : +33 (0)1 55 31 21 00
Mail : saint-lazare@fnac.tm.fr
Internet Site : rendezvous.fnac.com/home_magasin.asp?SHP=21
Description:
Pour présenter leur nouvel album "Metronomy Forever" !

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Ayako Miyawaki"
Location:
Galerie Frédéric Moisan
72, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 49 26 95 44
Mobile : +33 (0)6 11 28 67 84
Mail : contact@galerie-fmoisan.fr
Internet Site : www.galerie-fmoisan.fr
Description:
Vernissage de l'exposition de Ayako Miyawaki (1905 - 1995) avec de nouvelles œuvres inédites en tissus appliqués.

Vernissage de l'exposition "Ayako Miyawaki"
Ayako Miyawaki, crabe ayant perdu son bras, 1905-1995, tissu appliqué, 36 x 46 cm. © Ayako Miyawaki

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition "JOUR FIX"
Location:
Aubervilliers
Aubervilliers
93300 Aubervilliers
M° RER B La Courneuve - Aubervilliers, Aubervilliers - Pantin - Quatre Chemins
France
Internet Site : www.aubervilliers.fr
Description:
Le Houloc
3, rue du Tournant

PORTE-OUVERTES DU HOULOC
Dans le cadre des Journées du Patrimoine de la ville d'Aubervilliers

avec Evelyn Möcking et Andreas Schröder
pour l'exposition JOUR FIX

du 20 au 24 septembre
Les samedi et dimanche de 11h à 18h
Les lundi et mardi sur RDV
vernissage le 20 septembre de 18h à 22h

Le Houloc est très heureux d'inviter deux artistes de la jeune scène artistique allemande (Dusseldörf et Leipzig) pour leur première exposition en France :

Evelyn Möcking and Andreas Schröder

JOUR FIX
(FIXED DATE : a daily 14-15 o'clock appointement
with houloc's artists during the artistic residency)

How do memories determine an artistic practice? And how memories in return alter through artistic treatment and communication?


In the collaborative exhibition Jour Fix Evelyn Möcking and Andreas Schröder are reevaluating their personal and professional archives, which contain immediate memories as such further back and afar reaching than their own personal scope. The material oscillates between the personal and the documental as well as the emotional and the rational. They vary from various photographic imagery, textual accounts, recorded or generated sounds and voices, found and transformed objects etc. So do vary the media of display and representation e.g. diascope, projector, screens, lenses, sound reproduction, physical objects. The exhibition space Houloc becomes the screen and resonating space for the memorizing projection and effectively will - by its measure and mentality - influence the performance and result of the act of remembering. As well will the various materials and mediums interfuse in favour of a complete installation in which the different modes of the artistic works communicate with each other and the space.
In Houloc, Andreas Schröder and Evelyn Möcking would like to establish a 'Jour Fix'1 in which they invite the artists of the studio for an open discussion about the subject matter. During this time the two artists lay down their work in order to devote themselves to the social and aesthetical moment of the meetings and conversations. How personal can these become? How far can it open personal and aesthetic discussions? How do we deal with communicative boundaries, misunderstandings and positions? And how will it in consequence affect the formation of the exhibition?


1 The term 'Jour Fix' comes from the 18th century. Here the term was used to describe a fixed date for visitors to private, artistic events, without an invitation having to be explicitly announced. These days the term is mostly used in connection with the world of work as part of project management (a 'Jour Fix' is a regular fixed date for a defined group of people).

Vernissage de l'exposition "JOUR FIX"

[18:00-20:30] Vernissage de l'exposition "Palézieux (1919-2012). Oeuvres sur papier"
Location:
Atelier Néerlandais
Fondation Custodia
121, rue de Lille
Hôtel Turgot
75007 Paris
M° Assemblée Nationale, Invalides
France
Phone : +33 (0)1 53 59 12 40
Fax : +33 (0)1 45 56 00 77
Mail : info@institutneerlandais.com
Internet Site : www.institutneerlandais.com
Description:
Palézieux (1919-2012)

du 21 septembre au 15 décembre 2019
Heures d'ouverture : tous les jours sauf le lundi, de 12h à 18h

Cent ans après la naissance de l'artiste suisse Gérard de Palézieux, la Fondation Custodia lui rend hommage avec un accrochage centré sur son œuvre graphique. L'exposition déploie plus d'une centaine d'œuvres sur papier dans les techniques privilégiées par Palézieux : l'estampe, le dessin, le lavis et l'aquarelle. Cet ensemble permet de prendre la mesure de la cohérence de son œuvre, au gré des thèmes favoris traités par l'artiste : le paysage, le portrait et la nature morte.

Né en 1919 à Vevey en Suisse, Gérard de Palézieux a l'opportunité de suivre ses études à Florence entre 1939 et 1943. Il se forme à la source de la Renaissance italienne et acquiert de solides connaissances techniques. De retour en Suisse, il s'installe près de Sierre en Valais, dans une petite maison au milieu des vignes qu'il habitera jusqu'à sa mort. Dès 1947, il se passionne pour l'art de la gravure à l'eau-forte dont il interrogera sans relâche les secrets et collectionnera plus tard les grands exemples du passé.

Vernissage de l'exposition "Palézieux (1919-2012). Oeuvres sur papier"
Gérard de Palézieux, Vallon de la Raspille, 1992
Vernis mou et aquatinte sur cuivre, sur Chine appliqué sur papier vélin. - 160 x 300 mm
Fondation William Cuendet & Atelier de Saint-Prex, Vevey

Les dessins, gravures et aquarelles de Palézieux sont liés aux œuvres des artistes d'autrefois. L'artiste allait même jusqu'à utiliser un papier ancien afin de donner un certain âge à ses créations. Il comprenait comment Rembrandt, Castiglione, Canaletto ou Tiepolo ont pratiqué l'eau-forte pour parvenir à des effets très spécifiques. Il a en outre rencontré et est devenu ami avec Giorgio Morandi, qu'il admirait pour sa façon de vivre et son art. Il disait d'ailleurs avoir eu du mal à se libérer du vocabulaire graphique introduit par Morandi. La pratique du vernis mou et de l'aquatinte, ainsi que du monotype, l'ont mis sur un autre chemin.

Vernissage de l'exposition "Palézieux (1919-2012). Oeuvres sur papier"
Gérard de Palézieux, Deux figues
Aquarelle sur papier vergé beige. - 105 x 156 mm
Fondation William Cuendet & Atelier de Saint-Prex, Vevey

Début des années 60, à la faveur de quelques voyages au Maroc et en Provence, il se familiarise avec la technique de l'aquarelle qu'il développe avec un rare bonheur lors de séjours répétés à Venise. La spontanéité accordée par le procédé offre de nouvelles perspectives à son art. Ainsi qu'il se décrit lui-même, « instinctif », « intuitif », Palézieux est toujours resté fidèle à son émotion devant le paysage qui, avec la nature morte, demeure le motif principal de son répertoire. Face à la dégradation inéluctable des lieux aimés, face aux esthétiques qui se succèdent à un rythme effréné, l'artiste s'est inconditionnellement attaché à décrire, mais sans nostalgie, l'essentiel de son époque afin de le relier à l'essentiel de toujours.

Vernissage de l'exposition "Palézieux (1919-2012). Oeuvres sur papier"
Gérard de Palézieux, Riva degli Schiavoni, pour Carnet de Venise, 1975
Aquarelle sur papier vélin. - 136 x 181 mm
Fondation William Cuendet & Atelier de Saint-Prex, Vevey

À son propos, Florian Rodari, conservateur de la Fondation William Cuendet, écrit : Maître infiniment soucieux de la technique, Palézieux ne s'y enferme pourtant jamais. On constatera de la sorte les progrès accomplis par le graveur depuis ses premières eaux-fortes encore tributaires de l'exemple admiré de Giorgio Morandi, jusqu'aux ultimes essais à l'aquatinte. On admirera les variations du crayon qui vont d'une approche scrupuleuse à la pointe jusqu'aux grandes craies lithographiques faisant surgir sur des papiers anciens ou apprêtés de savantes compositions où joue la lumière. Enfin, sommet de l'œuvre sur papier, les aquarelles dans lesquelles Palézieux exprime avec une précision bouleversante la saisie de l'instant. Paysages et villages du Valais enfouis dans la neige où le silence se fait éloquent, Venise dans la brume bleue de la lagune, ciels et lumières changeants où le peintre semble s'effacer à la manière des artistes extrême-orientaux pour laisser place à la seule respiration de l'espace.

Vernissage de l'exposition "Palézieux (1919-2012). Oeuvres sur papier"
Gérard de Palézieux, Nature morte à la cafetière et au compotier, 1981
Craie lithographique sur fond au lavis beige sur papier vélin. - 285 x 345 mm
Musée Jenisch Vevey, Fondation de la Société des Beaux-Arts de Vevey

Quelques années avant la disparition de l'artiste, d'étroits contacts avaient été établis avec Peter Schatborn, directeur honoraire du Rijksprentenkabinet à Amsterdam et Ger Luijten, directeur de la Fondation Custodia, dans l'idée de constituer un fonds représentatif des gravures de Palézieux à Paris. La présente exposition scelle cette promesse de don, laquelle est encore complétée par un achat de plusieurs dessins et aquarelles.


CATALOGUE

Palézieux. Œuvres sur papier
Sous la direction de Florian Rodari et Ger Luijten
5 Continents Editions, Milan, 2019
Quatre volumes de 21 x 25 cm (trois volumes d'images et un de texte), sous coffret

Vernissage de l'exposition "Palézieux (1919-2012). Oeuvres sur papier"

L'exposition Palézieux (1919-2012). Œuvres sur papier est organisée en partenariat avec le Musée Jenisch Vevey (Suisse), où elle sera montrée du 7 février au 10 mai 2020.

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Studiolo #07 - le charme discret de la bourgeoisie"
Location:
Less is More Projects
5, rue du Dahomey
fond de cour
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny
France
Mobile : +33 (0)6 74 15 43 94
Mail : lessismoreprojects@me.com
Internet Site : www.lessismoreprojects.com
Description:
Collection Automne-Hiver 2019/2020
{Vive la Cocotte}
Vernissage le vendredi 20 Septembre

Galerie 3m2
Less is More Projects
Palais Royal

Vernissage de l'exposition "Studiolo #07"

[18:00-20:30] Vernissage de l'exposition "Willem Bastiaan Tholen"
Location:
Atelier Néerlandais
Fondation Custodia
121, rue de Lille
Hôtel Turgot
75007 Paris
M° Assemblée Nationale, Invalides
France
Phone : +33 (0)1 53 59 12 40
Fax : +33 (0)1 45 56 00 77
Mail : info@institutneerlandais.com
Internet Site : www.institutneerlandais.com
Description:
Willem Bastiaan Tholen (1860-1931), un impressionniste néerlandais

du 21 septembre au 15 décembre 2019
Heures d'ouverture : tous les jours sauf le lundi, de 12h à 18h

Ce peintre impressionniste néerlandais s'essaya à des sujets très divers. Si ses paysages et ses marines sont plus familiers aux amateurs, ce sont ses vues urbaines et ses intérieurs qui surprennent davantage. Le peintre s'intéressa surtout à l'atmosphère, aux couleurs et à la lumière. Son œuvre s'apparente aux tableaux du mouvement naturaliste appelé École de La Haye, mais aussi à ceux des impressionnistes d'Amsterdam. Tholen bénéficia toutefois de moins d'attention qu'ont pu en recevoir certains de ses contemporains.

L'exposition s'ouvre sur les œuvres de jeunesse de l'artiste. À partir de 1880, Tholen se rendit régulièrement dans le village isolé de Giethoorn et il fut le premier artiste à étudier ce village atypique avec ses canaux et ponts où pratiquement tous les déplacements se font par bateau. C'est avec les vastes paysages de tourbière autour de Kampen et ces vues pittoresques de Giethoorn que Tholen connut le début du succès.

Vernissage de l'exposition "Willem Bastiaan Tholen (1860-1931), un impressionniste néerlandais"
Willem Bastiaan Tholen, Paysage fluvial, 1882
Huile sur toile. - 97 x 149.5 cm
Museum Gouda, Gouda, inv. 10683
© Photo Tom Haartsen

Si ses premières peintures s'inscrivent dans la tradition de l'École de La Haye avec ses paysages atmosphériques aux teintes grises, plusieurs de ses tableaux de Giethoorn, qu'il visita surtout en été, montrent des couleurs plus vives et ensoleillées.

En 1885, l'artiste Willem Witsen (1860-1923) invita Tholen à Ewijkshoeve, une propriété située dans les forêts et un point de rencontre important entre artistes, écrivains et musiciens. Les peintres qui s'y rassemblaient aspiraient à un style plus personnel et sensible que celui en vogue dans le pays à cette époque et cherchaient à traiter des sujets contemporains, souvent urbains.

Vernissage de l'exposition "Willem Bastiaan Tholen (1860-1931), un impressionniste néerlandais"
Willem Bastiaan Tholen, Potager à Ewijkshoeve, 1895
Huile sur toile marouflée sur panneau. - 32 x 40.2 cm
Collection particulière, Dordrecht

À Ewijkshoeve, Tholen découvrit des motifs nouveaux et il y exécuta quantité de compositions peintes, gravées ou dessinées qui surprennent par leur point de vue inattendu. Ses tableaux, réalisés durant la période 1885-1903, comptent parmi les meilleurs et les plus modernes de son œuvre. Son inspiration lui venait de son environnement immédiat, de la poésie du quotidien, les choses les plus ordinaires devenant des sujets potentiels. Il était par exemple fasciné par le potager avec ses verrières et le peignit et le grava à l'eau-forte.

Vernissage de l'exposition "Willem Bastiaan Tholen (1860-1931), un impressionniste néerlandais"
Willem Bastiaan Tholen, Les Sœurs Arntzenius, 1895
Huile sur toile. - 38.3 x 58.8 cm
Museum Gouda, Gouda, inv. 55498
© Photo Tom Haartsen

En 1886, Tholen s'installa à La Haye, où il resta toute sa vie. Avec son épouse, il habita à partir de 1890 le premier étage de la Kanaalvilla. Dans cette villa vivaient également Bram Arntzenius (1850-1920) avec ses six enfants et sa femme. Tholen dessina et peignit souvent les enfants Arntzenius dans les années 1890. Un tableau les représentant est aujourd'hui considéré comme l'un de ses chefs-d'œuvre : Les Sœurs Arntzenius du Museum Gouda.

Vernissage de l'exposition "Willem Bastiaan Tholen (1860-1931), un impressionniste néerlandais"
Willem Bastiaan Tholen, Maisons en construction, 1895
Huile sur toile. - 42 x 66 cm
Kröller-Müller Museum, Otterlo, inv. KM 108.927
© Photo Rik Klein Gotink

Pendant ces mêmes années, Tholen peignit aussi plusieurs vues urbaines, comme le tableau ensoleillé d'ouvriers du bâtiment à La Haye. Cet intérêt pour le monde du travail se retrouve également dans la vue de l'intérieur d'un abattoir ou encore dans celle d'une ruelle dans laquelle un livreur discute avec une domestique.

Vernissage de l'exposition "Willem Bastiaan Tholen (1860-1931), un impressionniste néerlandais"
Willem Bastiaan Tholen, Embarcadère d'Enkhuizen, 1918
Huile sur toile marouflée sur panneau. - 30.5 x 40.5 cm
Collection particulière, Pays-Bas
© Photo P. den Ouden, Van den Dool Sliedrecht
En 1901, Tholen se fit construire un voilier traditionnel, l'Eudia, avec lequel il voyagea sur les lacs hollandais. À partir de ce moment, il se consacra de plus en plus à des marines, ainsi qu'aux vues de villages de pêcheurs avec leurs ports et leurs bateaux. Tholen utilisait alors plusieurs cadrages originaux et serrés pour mettre en valeur des sujets aussi simples qu'un embarcadère.

La dernière partie de l'exposition est consacrée aux esquisses à l'huile et aux dessins de l'artiste. Dessinateur particulièrement doué et prolifique, il remplit quantité de carnets et fit de nombreuses esquisses en plein air.

L'art de Tholen est intemporel. Des mouvements comme De Stijl et l'expressionnisme n'avaient pas de prise sur lui, malgré le fait qu'il continua à travailler jusqu'en 1931, année de sa mort.

La rétrospective, organisée conjointement par la Fondation Custodia et le Dordrechts Museum, contient une centaine d'œuvres (tableaux, dessins, estampes), provenant de musées et de collections privées néerlandais, ainsi que de la Fondation Custodia.


CATALOGUE

L'exposition est accompagnée d'un catalogue scientifique en néerlandais, avec une introduction et une biographie traduites en français, ainsi que d'un livret avec les notices des œuvres en français.

Willem Bastiaan Tholen (1860-1931). Een gelukkige natuur
Sous la direction de Marieke Jooren
Uitgeverij THOTH, Bussum, 2019
320 pages, 300 illustrations en couleur, 24 x 28 cm

Vernissage de l'exposition "Willem Bastiaan Tholen (1860-1931), un impressionniste néerlandais"

L'exposition Willem Bastiaan Tholen (1860-1931), un impressionniste néerlandais est organisée en partenariat avec le Dordrechts Museum (Pays-Bas), où elle sera montrée du 9 février au 31 mai 2020.

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "Carton"
Location:
Galerie Mathgoth
34, rue Hélène Brion
75013 Paris
M° Bibliothèque François Mitterrand
France
Mobile : +33 (0)6 63 01 41 50
Mail : galerie@mathgoth.com
Internet Site : www.mathgoth.com
Description:
Belin, Herakut, Icy&Sot, Jace, Jef Aérosol, Jorge Rodriguez-Gerada, Julio Anaya Cabanding, Laurence Vallières et Speedy Graphito présenteront des oeuvres originales. Comme pour chacune de ses expositions collectives, la galerie Mathgoth aime à donner un fil conducteur aux artistes soigneusement sélectionnés pour ses group show.

Pour cette rentrée, le cahier des charges est le carton. Chacun va pouvoir l'exploiter selon son talent, lacéré, découpé, détourné, peint ou en volume, cela réserve de belles surprises et de belles découvertes.

Du 21 septembre au 12 octobre 2019
Du mercredi au samedi de 14 à 19 heures

Vernissage de l'exposition collective "Carton"

[18:30-21:00] Dialogue sur l'utopie
Location:
Maison de la Culture du Japon à Paris
MCJP
101 bis, quai Branly
75015 Paris
M° Bir-Hakeim, RER C Champ de Mars - Tour Eiffel
France
Phone : +33 (0)1 44 37 95 00
Fax : +33 (0)1 44 37 95 15
Internet Site : www.mcjp.asso.fr
Description:
Yannick Mercoyrol (Directeur de la programmation culturelle du Domaine national de Chambord) et Susumu Shingu

Entrée libre sur réservation : www.mcjp.fr
En français et en japonais avec traduction consécutive en français
Co-organisation : Domaine national de Chambord

Afin d'accompagner l'exposition "Susumu Shingu, une utopie d'aujourd'hui" (Domaine national de Chambord, 6 octobre 2019 > 15 mars 2020), nous vous proposons une rencontre entre l'artiste et le commissaire de l'exposition Yannick Mercoyrol, directeur du patrimoine et de la programmation culturelle de Chambord. Cette rencontre abordera la question centrale de l'utopie dans le travail de Shingu, les troublantes analogies entre sa pratique et celle de Léonard de Vinci, ainsi que le processus de "visualisation" qui préside à son œuvre. Entre évocation poétique et rigueur pratique, la discussion mettra en lumière les différentes dimensions du projet de Shingu, célébrant un monde d'énergie sereine.


Dans le cadre de l'exposition "Susumu Shingu, une utopie d'aujourd'hui" au Domaine National de Chambord

06.10.2019-15.03.2020
Vernissage le 5 octobre 2019

Commissaire : Yannick Mercoyrol

Susumu Shingu est aujourd'hui considéré comme l'un des artistes les plus importants de la scène japonaise. À la fois peintre, sculpteur, chercheur et philosophe de la nature, l'artiste s'oriente peu à peu vers la sculpture et le mouvement. Sculpteur du vent, de l'eau et de la gravité, Susumu Shingu emprunte aux hautes technologies et aux talents de son époque pour créer des œuvres en harmonie avec les rythmes secrets de la planète. Il a ainsi régulièrement collaboré avec des artistes aussi prestigieux que Renzo Piano, Tadao Ando, Issey Miyake, Jiri Kilian... Entièrement soumises aux lois de la nature, ses sculptures, souvent monumentales, ont été installées dans le monde entier au cours des 40 dernières années.

Vernissage de l'exposition "Susumu Shingu, une utopie d'aujourd'hui"

[18:30-20:00] Vernissage d'Ursula Burke "A False Dawn"
Location:
Centre Culturel Irlandais
5, rue des Irlandais
75005 Paris
M° Luxembourg, Cardinal Lemoine, Place Monge
France
Phone : +33 (0)1 58 52 10 30
Fax : +33 (0)1 58 52 10 99
Mail : rbeaugendre@centreculturelirlandais.com
Internet Site : www.centreculturelirlandais.com
Description:
Du 21 septembre au 27 octobre 2019

Vernissage de l'exposition d'Ursula Burke et concert de Ryan Vail & Elma Orkestra

Travaillant aussi bien la porcelaine que la broderie ou le dessin, l'artiste Ursula Burke s'intéresse aux questions de la représentation et de l'identité, ainsi qu'aux abus de pouvoir dans les sphères sociale et politique. Le vernissage de l'exposition A False Dawn sera suivi d'une after party électro avec Ryan Vail & Elma Orkestra. Le duo nous fera découvrir son projet Borders, « une symphonie d'une puissance absolument étourdissante, mariant electronica et sonorités classiques » (Hot Press).

Vendredi 20 septembre de 18h30 à 21h, entrée libre
Restauration sur place assurée par le foodtruck breton Korrigans
La Médiathèque sera ouverte jusqu'à 20h à l'occasion du vernissage.

Vernissage d'Ursula Burke "A False Dawn"Vernissage d'Ursula Burke "A False Dawn"

Dans le cadre de la Semaine des cultures étrangères

Du 20 au 29 septembre 2019

Festival pluridisciplinaire

Les créatrices sont à l'honneur de cette 18e édition de la Semaine des cultures étrangères.

Du 20 au 29 septembre, venez découvrir des oeuvres, des parcours, des histoires qui s'attachent à présenter le meilleur de la culture et de l'art, au féminin.

Au programme, des expositions, des rencontres, des concerts, des projections qui mettent sur le devant de la scène des femmes, des créatrices, mais surtout des Artistes.

La Semaine des cultures étrangères c'est aussi l'occasion pour tous de découvrir les centres culturels étrangers et leurs programmations. Rappelons-le, Paris est la seule ville au monde qui accueille autant de centres culturels étrangers! Poussez leurs portes et profitez du meilleur de la culture internationale.

Sans oublier le Passeport pour les langues qui vous permettra de vous initier aux langues étrangères tout au long de la semaine.

Nous vous attendons nombreux pour cette 18e édition de la Semaine, qui nous en sommes certain, saura vous faire voyager...au féminin !

[18:30-21:30] Vernissage de Françoise Trotabas et Mehrzad Najand
Location:
Rouge Grenade
85 bis, rue de Bagnolet
75020 Paris
M° Alexandre Dumas, Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 44 68 38 44
Mail : rougegrenade@gmail.com
Internet Site : rougegrenade.jimdo.com
Description:
du 19 septembre au 12 octobre

[18:30-21:30] Vernissage de Kamel Khati "Départs Imprévus"
Location:
Centre Culturel Algérien
171, rue de la Croix-Nivert
75015 Paris
M° Boucicault
France
Phone : +33 (0)1 45 54 95 31
Fax : +33 (0)1 44 26 30 90
Mail : contact@cca-paris.com
Internet Site : www.cca-paris.com
Description:
Ouverte du 13 septembre au 5 octobre

Les départs imprévus
Des images dessinées au crayon gris ou à la sanguine, peintes à l'huile, sur papier blanc ou sur toile. Ou encore animées images par images. Les sujets se détachent sur un fond blanc rendant une sensation d'inachevé. La forme suggérée cohabite avec le support brut, sans aucun décor, juste une atmosphère. Il s'agit de recueillir l'écho de ces lieux qui nous habitent dans un monde où l'on occupe des boîtes inhabitables, où le rapport à l'espace est problématique, le lien au sol presque inexistant sinon artificiel et instable. Le constat est là : ce silence de/à l'endroit remplit à lui seul l'espace.

Kamel Khati est artiste plasticien né en Algérie en 1983. Entre 1993 et 1996 puis de 2002 à 2006, il fréquente les Ateliers d'Arts Plastiques de la Maison de La Culture de Tizi-Ouzou en Algérie. En 2006, il obtient une licence de littérature française à l'université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou. En 2007, il part en France et poursuit des études d'Art à la faculté d'Arts Plastiques de Paris VIII et à l'ENSAD. Il est diplômé d'un Master 2 Arts plastiques en 2012. Aujourd'hui, Kamel Khati vit et travaille à Bagnolet en Seine-Saint-Denis en France.
La démarche plastique de Kamel convoque plusieurs techniques et supports : peinture, dessin, animation 2d, papier, calque, toile, numérique... Son travail a été exposé à Paris et ailleurs : Cannes, Neuf-Brisach et également Tokyo...

Vernissage de Kamel Khati "Départs Imprévus"

[18:30-21:00] Vernissage de Katerina Kostogiannou "La Grèce à travers un kaléidoscope"
Location:
Librairie hellénique Desmos
14, rue Vandamme
75014 Paris
M° Gaîté, Edgard Quinet, Montparnasse - Bienvenüe
France
Phone : +33 (0)1 43 20 84 04
Mail : desmosplus@gmail.com
Internet Site : www.desmos-grece.com
Description:
Du 20 au 30 septembre 2019

http://kkartstudio.gr
https://www.instagram.com/katerinakostogiannou

Vernissage de Katerina Kostogiannou "La Grèce à travers un kaléidoscope"

[18:30-21:00] Vernissage de Pascal Lombard
Location:
Galerie Prodromus
46, rue Saint-Sébastien
75011 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Ambroise, Richard-Lenoir
France
Phone : +33 (0)1 43 14 48 25
Mobile : +33 (0)6 60 27 88 92
Mail : prodromus@wanadoo.fr
Internet Site : www.prodromus-galerie.com
Description:
Vernissage vendredi 20 septembre à partir de 18h30 (en présence de l'artiste)
Exposition du 21 septembre au 10 novembre 2019

Le livre "Pascal Lombard. Marcher vers la peinture" retrace en soixante-dix peintures reproduites et avec des textes de Diedérik Bakhuÿs, Didier Goldschmidt et Alexandre Rolla, le parcours de l'artiste depuis 2004 (édité par Prodromus en 2015).

Vernissage de Pascal Lombard

[18:30-21:00] Vernissage de Rudina Proda
Location:
Maison de l'Albanie
Centre Culturel Albanais à Paris
26, place Denfert-Rochereau
75014 Paris
M° Denfert-Rochereau
France
Phone : +33 (0)1 43 22 66 23
Mail : albinfos@gmail.com
Internet Site : maxsprenger.wix.com/mdla#!blank/h3eb7
Description:
Du 20 au 30 septembre 2019
Vernissage le vendredi 20 septembre 2019, à 18h30

À l'âge de 25 ans, Rudina s'est vu décernée par le Président de la République d'Albanie, la médaille d'argent Naim Frashëri, en ces mots : « pour son talent particulier et son travail extraordinaire dans le domaine de l'art visuel, pour ses compositions originales et inimitables, pour sa riche imagination et sa sensibilité aiguë et pour son excellente représentation de l'Albanie dans le monde ».

L'exposition mettra en lumière le travail de cette créatrice et rendra hommage à sa perception unique du monde. Rudina créée en permanence, de façon brute, sans être influencée par la tradition ou les conventions artistiques, libre dans son monde.

« She is free in her own world »

Vernissage de Rudina Proda

Dans le cadre de la Semaine des cultures étrangères

Du 20 au 29 septembre 2019

Festival pluridisciplinaire

Les créatrices sont à l'honneur de cette 18e édition de la Semaine des cultures étrangères.

Du 20 au 29 septembre, venez découvrir des oeuvres, des parcours, des histoires qui s'attachent à présenter le meilleur de la culture et de l'art, au féminin.

Au programme, des expositions, des rencontres, des concerts, des projections qui mettent sur le devant de la scène des femmes, des créatrices, mais surtout des Artistes.

La Semaine des cultures étrangères c'est aussi l'occasion pour tous de découvrir les centres culturels étrangers et leurs programmations. Rappelons-le, Paris est la seule ville au monde qui accueille autant de centres culturels étrangers! Poussez leurs portes et profitez du meilleur de la culture internationale.

Sans oublier le Passeport pour les langues qui vous permettra de vous initier aux langues étrangères tout au long de la semaine.

Nous vous attendons nombreux pour cette 18e édition de la Semaine, qui nous en sommes certain, saura vous faire voyager...au féminin !

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Du thaler d'argent tchèque au dollar mondial"
Location:
Centre Culturel Tchèque
18, rue Bonaparte
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 53 73 00 22
Fax : +33 (0)1 53 73 00 27
Mail : ccparis@czech.cz
Internet Site : www.czechcentres.cz/paris
Description:
Journées européennes du Patrimoine - Exposition numismatique : Du thaler d'argent tchèque au dollar mondial

En collaboration avec le Musée de la Bohême de l'Est à Pardubice et l'Université de Pardubice, le Centre tchèque à Paris organise une exposition numismatique qui retrace l'évolution de la monnaie en Europe jusqu'à nos jours.

Du tolar tchèque au dollar américain
500 ans d'histoire du dollar

La monnaie sert d'unité de mesure de la valeur des biens et des services. Elle est un instrument de paiement, une unité de compte et réserve de richesse. De tous temps, les sociétés humaines ont utilisé des objets pour structurer leurs relations sociales, servir d'intermédiaires aux échanges ou mesurer les valeurs. Mais quelle est l'origine de la monnaie ? Comment le troc a-t-il évolué vers la monnaie ?

L'exposition "Du tolar tchèque au dollar américain" explique la naissance et l'évolution de la monnaie intitulée TOLAR en Europe au 16e siècle. C'est en 1520 à Jáchymov que l'on a commencé à battre cette monnaie : des pièces de grande taille, en argent, appelées le tolar. Le tolar est vite devenu une dénomination commune pour toutes les monnaies battues de la même façon. L'exposition explique la raison pourquoi, à la fin du 16e siècle, le terme dollar était utilisé pour l'unité monétaire aux États-Unis, pays créé à cette période-là. L'exposition met en lumière le rapport entre l'évolution de la monnaie jusqu'à nos jours et les ressources en termes de matières premières à l'époque sur le territoire des pays tchèques. L'exposition a été présentée pour la première fois au public, dans sa version anglaise, au Bohemian National Hall à Manhattan en juin 2017. En 2018 elle s'est tenue dans plusieurs endroits aux États-Unis et au Mexique.

L'exposition est le résultat de la recherche sur les systèmes monétaires et la circulation de la monnaie en Europe et aux États-Unis. Cette présentation explique, pour la première fois, l'évolution complexe de la dénomination du dollar - la monnaie la plus utilisée au monde !

Réalisé en collaboration avec Musée de la Bohême de l'Est à Pardubice (Východočeské muzeum v Pardubicích) et l'Université de Pardubice.
Auteur de l'exposition: prof. PhDr. Petr Vorel, CSc.

Graphisme: Petr Scháněl
Répliques de monnaies historiques : Michal Vojtěchovský

L'exposition est organisée dans le cadre du programme des Journées européennes du patrimoine à Paris.


Ateliers pour enfants - SAMEDI 21/9 (11h-18h) - DIMANCHE 22/9 (13-18h)
Le Centre tchèque de Paris vous convie à participer au programme d'accompagnement de l'exposition pour les familles le samedi 21 et dimanche 22 septembre. Les ateliers se dérouleront en continu et les enfants pourront découvrir comment on battait la monnaie et fabriquer leur propre tolar.


Exposition
Vernissage - VENDREDI 20/9 18H30
Ouverture - SAMEDI 21/9 :11h-18h et DIMANCHE 22/9 :13-18h



[19:00-21:00] Vernissage "Tabula Rasa: la destruction du patrimoine mondial culturel"
Location:
Biarritz
Biarritz
64200 Biarritz
M° Gare SNCF de Biarritz
France
Internet Site : www.biarritz.fr
Description:
Musée historique de Biarritz

Vernissage de l'exposition "Tabula Rasa: la destruction du patrimoine mondial culturel"

[19:00-21:00] Vernissage d'Augusta de Schucani "La Pinacothèque des célébrités"
Location:
Institut Culturel Roumain de Paris
Centre Culturel Roumain
1, rue de l'Exposition
75007 Paris
M° Ecole Militaire, RER C Pont de l'Alma
France
Phone : +33 (0)1 47 05 15 31
Fax : +33 (0)1 47 05 15 50
Mail : institut@institut-roumain.org
Internet Site : www.icr.ro/paris/fr
Description:
Vernissage d'Augusta de Schucani "La Pinacothèque des célébrités"

La Pinacothèque des célébrités d'Augusta de Schucani

Du 12 septembre au 20 octobre 2019
Ouverture du lundi au vendredi, de 11h à 13h et de 14h à 18h
Vernissage le vendredi 20 septembre à 19h

Unique en son genre, Augusta de Schucani, une créatrice roumaine originaire de Turda, Roumanie, qui vit et travaille au cœur de Paris, est devenue une artiste de succès dans la capitale artistique mondiale, où est représentée par plusieurs galeries. Son style inédit vient de sa manière de peindre sur des supports transparents et superposés, le plus souvent de grands dimensions. Sa technique est mixte, utilisant des couleurs acryliques et thermiques.

Pour la « Pinacothèque des célébrités », Augusta a trouvé à la fois inspiration dans une exposition au Centre Pompidou, « American Icons », comme dans son désir de faire parler de son pays, rappeler ainsi certains noms et figures importantes de l'imaginaire roumain, qui ont marqué également la culture française. La Galerie Macadam accueille donc ses surprenants « Romanian Icons ».

Vernissage de l'exposition "La Pinacothèque des célébrités d'Augusta de Schucani"
Georges Enesco © Augusta de Schucani

Dans le cadre de la Semaine des cultures étrangères

Du 20 au 29 septembre 2019

Festival pluridisciplinaire

Les créatrices sont à l'honneur de cette 18e édition de la Semaine des cultures étrangères.

Du 20 au 29 septembre, venez découvrir des oeuvres, des parcours, des histoires qui s'attachent à présenter le meilleur de la culture et de l'art, au féminin.

Au programme, des expositions, des rencontres, des concerts, des projections qui mettent sur le devant de la scène des femmes, des créatrices, mais surtout des Artistes.

La Semaine des cultures étrangères c'est aussi l'occasion pour tous de découvrir les centres culturels étrangers et leurs programmations. Rappelons-le, Paris est la seule ville au monde qui accueille autant de centres culturels étrangers! Poussez leurs portes et profitez du meilleur de la culture internationale.

Sans oublier le Passeport pour les langues qui vous permettra de vous initier aux langues étrangères tout au long de la semaine.

Nous vous attendons nombreux pour cette 18e édition de la Semaine, qui nous en sommes certain, saura vous faire voyager...au féminin !

[19:00-23:00] Vernissage d'Olivier Megaton "Megaton « Nos têtes contre vos murs... »"
Location:
Île Saint-Louis
75004 Paris
M° Pont Marie, Sully - Morland, Maubert - Mutualité
France
Description:
Upper concept store - Upper gallery
19 rue des Deux-Ponts

Vernissage le 20 Vendredi de 19h à 23h
RSVP rsvp.uppergalerie@gmail.com

Olivier Mégaton, scénariste et producteur de films à succès s'associe à la marque streetwear française de tshirt à message It Happened. À l'approche du lancement de son prochain film Netflix : The Last Days of American Crime et outre ses grands films du box-office Olivier Mégaton dévoile au grand public son esprit arty et streetart lors d'une exposition de ses oeuvres au sein du concept store Upper Gallery du 20 septembre au 4 octobre.

LA FUSION DE DEUX UNIVERS
La marque de t-shirt à message et le producteur ont rassemblé leur univers résolument urbain et arty pour créer ensemble une collection capsule "OUR HEADS AGAINST YOUR WALLS".
Dés leur rencontre, leur union sonne comme une évidence, leurs fibres artistiques se complètent et les idées fusent. Leur envie de collaborer née puis se concrétise rapidement.

OUR HEADS AGAINT YOUR WALLS
À la fois métaphorique et significative cette collection capsule est composée de deux t-shirts et d'un sweat. Synonyme de résistance face à un système "des murs", cette collection appelle à la liberté et la liberté d'expression par l'art. On retrouve dans cette collection l'empreinte d'Olivier Mégaton avec ses dessins et les emblématique bandes à message de la marque It Happened.


Olivier MEGATON débute sa carrière d'artiste, imprégné de la culture urbaine, dans les années 80 dans le milieu du graffiti dont il est l'un des pionniers.

Au fil des années, son esprit inventif et précurseur parvient à transcender la matière picturale et il s'oriente vers un nouveau médium, le cinéma.

Réalisateur de nombreux courts métrages, vidéo clips, publicités, génériques télévisés, Olivier inscrit sa carrière de metteur en scène avec 6 longs métrages, EXIT(200), la SIRENE ROUGE (2002, TRANSPORTEUR 3( 2008), COLOMBIANA (2011), TAKEN 2 (2012), TAKEN 3 (2015), THE LAST DAYS OF AMERICAN CRIME (2019) mais aussi dans la création documentaire, "Pin-up obsession" (2004), Histoire objets (1999), et tout dernièrement Imposture(s) (2017)pour Canal +, tout prochainement un documentaire Netflix sur BILLY MILLIGAN.

Ce parcours atypique l'a propulé à la tête du box office mondial dans des films d'action marquants, il est avec Luc Besson le réalisateur européen qui a fait le plus de spectateur dans le monde, Taken 2 par exemple a attiré 55 millions de spectateurs dans le monde.

Olivier n'a cesse de pousser sa curiosité dans de nouveaux médiums notamment en écrivant un roman (le FACTEUR HUMAIN) et tout récemment en signant une bande dessinée (NI TERRE NI MER chez DUPUIS) .


OLIVIER MEGATON'S BIOGRAPHY

Olivier MEGATON takes his name from his birthday: the 6th of August 1965 is the 20th anniversary of the dropping of the Hiroshima A-bomb.

Painter Olivier Megaton was one of the pioneers of the graffiti movement, distinguishing himself by his realist portraits of cultural icons such as Mao, Jimmy Hendrix, Nelson Mandela, and the Mona Lisa.

He then decided to do some formal art training and his work began to appear on the wall of art galleries rather than city streets. Jean-Baptiste Mondino encouraged him to take up movies in the nineties.

Following Mondino's advice, Megaton wrote the screenplay of his first short film "No way ou le coeur du Phoenix", which received funding from the CNC. Completed in 1991, the film went on to win several prizes at film festivals.

Fourteen other shorts were to follow, along with a dozen music clip, and adverts.

At the same time, he made documentaries for the Georges Pompidou Center and another one for the ARTE TV.

His first novel "Le Facteur humain" was also published in 1998.

"EXIT" made in 1999, is his first feature. He then completed his adaptation of Maurice Dantec's novel "THE RED SIREN" in 2002. In 2007, he directed the Second Unit of "HITMAN" with Timothy Olyphant.

FEATURE FILMS
2019 - THE LAST DAYS OF AMERICAN CRIMES with E. Ramirez, M. Pitt, A. Brewster, S. Copley.
2015 - TAKEN 3 with Liam Neeson, Forest Whitaker, Maggie Grace, Famke Jansen...
2012 - TAKEN 2 with Liam Neeson, Maggie Grace, Famke Jansen...
2011 - COLOMBIANA with Zoe Saldana, Cliff Curtis, Lennie James...
2008 - TRANSPORTER 3, with Jason Statham, Robert Knepper, François Berléand
2007 - HITMAN (Second Unit Director), with Timothy Olyphant
2002 - THE RED SIREN, with Asia Argento, Jean-Marc Barr, Frances Barber
2000 - EXIT, with Patrick Fontana, Féodor Atkine, Clotilde Courau

NOVEL/ COMIC BOOK
2017 - NI MER NI TERRE/ VOLUME 1 ( DUPUYS)
1998 - THE HUMAN FACTOR, Edition Poche Revolver, Florent Massot.

Vernissage d'Olivier Megaton "Megaton « Nos têtes contre vos murs... »"

[19:00-23:00] Vernissage de Jean-François Maurige & Marion Robin
Location:
Moments Artistiques
chez Christian Aubert
41, rue de Turenne
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul, Bastille
France
Mail : moments.art@wanadoo.fr
Internet Site : www.momentsartistiques.com
Description:
Vernissage de Jean-François Maurige & Marion Robin

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "10 ans d'enrichissement des collections"
Location:
Brunoy
Brunoy
91800 Brunoy
M° RER D Brunoy
France
Internet Site : www.brunoy.fr
Description:
Musée Robert Dubois-Corneau
16 rue du Réveillon - Brunoy
01 60 46 33 60
musee@mairie-brunoy.fr

Du 21 septembre au 22 décembre 2019
Du mercredi au vendredi
de 14H à 18H jusqu'au 31 octobre,
de 14H à 17H à partir du 2 novembre.
Entrée libre

Les seigneurs de Brunoy au XVIIIème siècle, Talma et le théâtre sous l'Empire, les sculpteurs et peintres locaux sont les grands thèmes présentés au musée depuis son origine, en 1951.
Grâce aux acquisitions de la Mairie, au fidèle soutien de tous les amis du musée, à leurs dons et à leur vigilance, et aux institutions partenaires, les collections du musée n'ont jamais cessé de s'enrichir. Venez découvrir 10 années de découverte de trésors !

Vernissage de l'exposition "10 ans d'enrichissement des collections"
Vernissage de l'exposition "10 ans d'enrichissement des collections"

[19:00-22:00] Vernissage de l'exposition "D"
Location:
Parc culturel de Rentilly
Communauté d'Agglomération de Marne et Gondoire
1, rue de l'Etang
Domaine de Rentilly Bussy-Saint-Martin BP 29
77607 Marne-la-Vallée Cedex 3
M° RER A Torcy
France
Phone : +33 (0)1 60 35 46 72
Mail : parcculturelrentilly@marneetgondoire.fr
Internet Site : www.parcculturelrentilly.fr
Description:
frac île-de-france, le château / Parc culturel de Rentilly - Michel Chartier

20 septembre - 22 décembre 2019
Vernissage Vendredi 20 septembre à 19:00

Le frac île-de-france organise pour la deuxième fois au Château de Rentilly une exposition à partir de sa collection qui relève intrinsèquement du plus pur des hasards : un tirage au sort (via un plugin sur son site internet) a été organisé du 5 au 24 mars 2019 pour choisir une lettre de l'alphabet, lettre déterminant le choix des artistes exposés. La lettre « gagnante » est le « D » : tous les artistes présents dans la collection du frac dont le nom commence par « D » font donc partie de l'exposition et toutes leurs œuvres sont systématiquement présentées.

À la suite de l'exposition L, présentée de septembre 2018 à février 2019, le projet s'inscrit dans une logique de travail avec la collection favorisant l'expérimentation - tout en respectant les œuvres et les artistes dont il est question -, notamment par une approche à la fois ludique et conceptuelle.

À l'image d'expositions organisées par le passé, que ce soit au Plateau ou au Château, tout comme dans la lignée d'expositions historiques - des surréalistes, de Fluxus aux propositions plus récentes de Bertrand Lavier ou de Bob Nickas -, il s'agit ici de définir une règle au préalable - un protocole - et de s'y tenir de façon rigoureuse, voire drastique.

Ainsi, là où en général se détermine en premier lieu le véritable parti pris d'une exposition - en l'occurrence la sélection des œuvres -, se met en place un principe prédéterminé ne laissant aucune place à un choix d'ordre subjectif. D'un autre point de vue, il s'agit de quelque chose de véritablement arbitraire - la définition de la règle en question - qui régit en grande partie la suite des opérations...

Au-delà de ce paradoxe apparent, l'exposition et ce parti pris permettent la présentation et la confrontation d'œuvres sous un jour totalement inédit. Détachées de toute thématique préexistante ou prédominante, elles se présentent de fait en une parfaite autonomie. Et c'est là le véritable but du jeu : donner à voir les œuvres de la collection pour ce qu'elles sont, sans présupposé ni parti pris, dans toute leur intégrité.

Les artistes :
Stéphane Dafflon, Bady Dalloul, Richard Davies, Jean Daviot, Lieven De Boeck, Jos De Gruyter & Harald Thys, Willem de Rooij, herman de vries, Olivier Debré, Philippe Decrauzat, Koenraad Dedobbeleer, Christine Deknuydt, Léo Delarue, Anne Deleporte, Denicolai & Provoost, Marc Desgrandchamps, Angela Detanico & Rafael Lain, Fred Deux, Marc Devade, Livia Deville, DeYi Studio, Guillaume Dégé, Philip-Lorca diCorcia, Erik Dietman, Martin Disler, Thea Djordjadze, Jason Dodge, Florence Doléac, Kaye Donachie, David Douard, Dunne & Raby / Michael Anastassiades, Jérôme Dupin, Simon Dybbroe Møller

Vernissage de l'exposition "D"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Email toujours !"
Location:
Le Lavoir
3, rue de Bièvres
92140 Clamart
M° Gare SNCF de Clamart
France
Phone : +33 (0)1 46 45 88 78
Fax : +33 (0)1 46 45 88 78
Mail : lelavoir@gmail.com
Internet Site : lelavoirceramique.free.fr
Description:
Exposition du 20 septembre au 6 octobre 2019
Ouverture : les mardis, mercredis et jeudis de 19h à 20h30 et les samedis et dimanches de 15h à 19h.

Vernissage vendredi 20 septembre 2019 à partir de 19h; Présentation des oeuvres par les artistes à partir de 19h30

avec Mireille Favergeon, Jean-Pierre Chollet et Didier Hoft

L'émail est la gloire de la terre, l'orgueil de la céramique ! Mélange de terres dûment choisies et d'oxydes métalliques au pouvoir fortement colorant, il ajoute aux prestiges premiers de la terre et de la forme l'éclat d'une couverte vitreuse issue pour une part de cette même terre sous jacente, faisant ainsi surgir de la matière même une sorte de lumière ou de magie proprement immanente. Il apporte à l'opacité première de la terre et à ses premiers attraits de forme et de coloris assez simples une illumination qui ouvre sur la vibration de la lumière, l'infini des teintes de l'arc en ciel et même, parfois, l'effervescence volcanique de l'univers. Cet art de l'émail, issu d'un long apprentissage de la science physique et chimique nécessaire, puis d'expérimentations multiples, et qui demande donc au céramiste un engagement de chaque instant, se trouve grandement menacé de nos jours par la course au succès et au profit facile qui caractérise notre époque ! C'est la raison pour laquelle le Lavoir n'a cessé de défendre ses adeptes les plus remarquables et d'encourager leurs plus jeunes émules.

Avec Jean-Pierre Chollet, c'est l'exubérante vitalité de l'émail qui nous frappe dès l'abord. L'épaisseur de la couverte, les remous de son ébullition, la densité des contrastes de ses rouges et de ses noirs, de ses bruns et de ses blancs, si bien accordés à la puissance contenue du grès sous- jacent nous fait communiquer d'emblée avec les forces intimes de la matière.

Didier Hoft nous propose à travers ses émaux sur porcelaine un tout autre éventail de sensations liées à la stricte rigueur d'un matériau plus épuré et d'un tournage magistral autant qu'à la sobriété évidente mais cependant discrètement sensuelle de ses couvertes. De subtiles variations et superpositions de noirs de fer et de céladons nous promènent entre brillances et matités, opacités et savants clairs obscurs, nous introduisant ainsi au seuil d'une prenante intériorité qui participe pourtant, elle aussi, d'une certaine plénitude cosmique par un usage fréquent, pour décor, d'entrecroisements fugaces de raies lumineuses comme ouvertes sur l'infini ...!

Mireille Favergeon, elle, ne cesse d'approfondir et de varier sa jeune maîtrise de l'émail. Pleine d'ambition, elle participe à mes yeux, avec ses récents rochers, du dynamisme panthéiste de Jean-Pierre Chollet tout autant que de l'intériorité plus secrète de Didier Hoft, au travers de ses remarquables disques-Bi d'esprit chinois qui nous mènent aux confins d'une spiritualité éminemment contemplative. Les nuances intimes de ses céladons évoquent les plus beaux jades !

Grâce à ces trois artistes de tout premier plan le « regard nomade » cher à Michel Onfray sort comblé de cette nouvelle rencontre avec un émail très contemporain !

Jean-François Juilliard

Vernissage de l'exposition "Email toujours !"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Ker-Xavier Roussel. Jardin privé, jardin rêvé"
Location:
Musée des impressionnismes Giverny
99, rue Claude Monet
27620 Giverny
M° Gare SNCF Vernon
France
Phone : +33 (0)2 32 51 94 65
Fax : +33 (0)2 32 51 94 67
Mail : contact@mdig.fr
Internet Site : www.mdig.fr
Description:
Exposition du 27 juillet au 11 novembre 2019

Aucune rétrospective d'ampleur consacrée à Ker-Xavier Roussel (1867-1944) n'a été organisée en France depuis celle de 1968 à l'Orangerie des Tuileries où son oeuvre était présenté en même temps que celui d'Édouard Vuillard (1868-1940).
L'exposition propose de découvrir cet artiste resté dans l'ombre à travers des toiles inédites - la majorité d'entre elles étant conservées dans des collections particulières - et de reconstituer certains décors dispersés dont le format et la palette ne manquent pas de surprendre. Elle comprend une centaine d'oeuvres de Ker-Xavier Roussel, depuis les expérimentations nabies des années 1890 jusqu'aux vastes narrations mythologiques que l'artiste revisite avec une force constante au tournant du XXe siècle. Cette rétrospective est l'occasion de montrer la puissance décorative de Ker-Xavier Roussel, entre création, autobiographie et grande tradition française. Elle permet également de découvrir la délicatesse graphique d'un peintre hanté par la mélancolie crépusculaire du symbolisme fin-de-siècle.

Commissariat : Mathias Chivot, historien de l'art et auteur du catalogue raisonné de Ker-Xavier Roussel

L'exposition "Ker-Xavier Roussel. Jardin privé, jardin rêvé" est organisée par le musée des impressionnismes Giverny avec le soutien exceptionnel du musée d'Orsay.

Vernissage de l'exposition "Ker-Xavier Roussel. Jardin privé, jardin rêvé"
Ker-Xavier Roussel
L'Après-Midi d'un faune, vers 1930
Peinture à la colle sur toile, 200 x 320 cm. Beauvais, MUDO - musée de l'Oise
© RMN-Grand Palais / Adrien Didierjean

Vernissage de l'exposition "Ker-Xavier Roussel. Jardin privé, jardin rêvé"
Ker-Xavier Roussel
Le Cap d'Antibes, vers 1926
Peinture à la colle, pastel et fusain sur papier monté sur toile, 86 x 124 cm. Collection particulière
© Tous droits réservés / photo : Anne-Claude Barbier

Vernissage de l'exposition "Ker-Xavier Roussel. Jardin privé, jardin rêvé"
Ker-Xavier Roussel
Dans le verger de L'Étang-la-Ville, s.d.
Peinture à la colle sur toile, 129 x 298 cm. Collection particulière
© Tous droits réservés / Photo : Anne-Claude Barbier

Vernissage de l'exposition "Ker-Xavier Roussel. Jardin privé, jardin rêvé"
Ker-Xavier Roussel
Le Pêcheur, vers 1890-1891
Huile sur toile, 22 x 15 cm. Collection particulière
© Tous droits réservés / photo : Anne-Claude Barbier

Vernissage de l'exposition "Ker-Xavier Roussel. Jardin privé, jardin rêvé"
Ker-Xavier Roussel
La Terrasse, vers 1892
Huile sur toile, 36 x 75 cm. Paris, musée d'Orsay
© RMN-Grand Palais (musée d'Orsay) / Hervé Lewandowski

Vernissage de l'exposition "Ker-Xavier Roussel. Jardin privé, jardin rêvé"
Ker-Xavier Roussel
Eurydice mordue par un serpent, vers 1913
Huile sur toile, 113 x 161 cm. Collection particulière
© Tous droits réservés / photo : Patrice Schmidt

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "L'aventure industrielle d'Argenteuil"
Location:
Argenteuil
Argenteuil
95100 Argenteuil
M° Gare SNCF d'Argenteuil, Gare SNCF du Val d'Argenteuil
France
Internet Site : www.argenteuil.fr
Description:
au sein de L'Atelier dans les jardins de l'Abbaye Notre Dame
L'Atelier
19 rue Notre-Dame

dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine en France

Du 21 septembre 2019 au 26 janvier 2020

Ville agricole jusqu'au milieu du XIXe siècle, Argenteuil se développe jusqu'à devenir une des plus importantes villes industrielles de la région parisienne.
Des carrières de gypse à l'aéronautique, en passant par les réformes sociales et l'émergence des cités-jardins ouvrières, près de 140 documents originaux retracent ce tournant dans l'histoire de la Ville, du Moyen Âge à nos jours.
Une opportunité de découvrir des pièces issues des collections du Musée d'Argenteuil et des Archives municipales, mais aussi de collections particulières et institutionnelles, dont le musée du quai Branly-Jacques Chirac et le Centre national des arts et métiers.

Découvrez l'exposition en famille, accompagné d'un livret-jeu destiné aux enfants. Un parcours multisensoriel vous permettra également d'expérimenter les matières, bruits et odeurs de l'époque!

Ouverture chaque mercredi, vendredi et dimanche, de 15h à 18h.
Fermeture les jours fériés.
Entrée libre.
Informations et visites guidées (groupes individuels et scolaires) :
reservations.patrimoine@ville-argenteuil.fr ı 01 34 23 45 34

Vernissage de l'exposition "L'aventure industrielle d'Argenteuil"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Papier à fleur de peau"
Location:
Hôtel de Ville de la Celle Saint-Cloud
8E, avenue Charles de Gaulle
78170 La Celle Saint-Cloud
M° Gare SNCF La Celle Saint-Cloud
France
Phone : +33 (0)1 30 78 10 00
Fax : +33 (0)1 30 82 06 86
Internet Site : www.lacellesaintcloud.fr
Description:
Du 21 septembre au 20 octobre 2019
du mardi au dimanche 15h/18h

Vernissage vendredi 20 septembre 19h
Visite commentée dimanche 13 octobre 16h

Selon ses fibres originelles, le papier, qu'il soit fabriqué en amont ou par l'artiste lui-même, ne vibre pas de la même façon. Sa résistance technique influence également la performance artistique et réciproquement. Chaque artiste participant à cette exposition a un lien avec l'univers du textile mais il utilise le papier pour ses qualités plastiques et ses prouesses techniques en créant des vêtements, des chaussures, des lustres, des luminaires, des pièces crochetées, brodées ou autres créations sublimées par ce matériau. Le papier a inspiré certains artistes le temps d'une œuvre. Pour d'autres, il fait partie intégrante de leur processus de création.

Sandrine BEAUDUN, Marie BELGACEM, Marion et Sylvie BRETON, IGOR BROSSMAN, Lika KATO, Amandine SERRAN dit La Fée Crochette, James HUNTING et Françoise MICOUD en témoignent par leurs créations. L'enseignement n'échappe pas à cette approche plastique comme en atteste les réalisations de la Section de BTS Métiers de la Mode - Vêtements du Lycée Élisa Lemonnier - Paris et la Licence de design textile de la John Cass School of Art, Architecture and Design de Londres.

[19:30-23:00] 3ème édition de Food Temple
Location:
Carreau du Temple
3, rue Dupetit-Thouars
4, rue Eugène Spuller
75003 Paris
M° Temple, Filles du Calvaire, République
France
Mail : accueil@carreaudutemple.org
Internet Site : www.carreaudutemple.eu
Description:
Du 20 au 22 septembre - 3ème édition de Food Temple au Carreau du Temple

Du 20 au 22 septembre, le Carreau du Temple vivra au rythme des bonnes choses avec Food Temple. Pour cette troisième année, le festival ramènera le soleil de la Méditerranée à Paris avec un programme qui s'annonce riche en partage et découverte.

Durant ces trois jours, le chant des cigales envahira le Carreau du Temple ! Food Temple Méditerranée proposera un marché ouvert rassemblant producteurs et artisans, tous investis dans la qualité et le respect des produits (Épicerie RAP, Pourdebon.com, Marché de Provence...), des brunchs orchestrés par des chefs de renoms (Tamir Nahmias et Christophe Dufau) sans oublier des ateliers et masterclass pour percer les secrets de la cuisine méditerranéenne.
Le mot d'ordre de Food Temple ? Une gastronomie populaire, accessible à tous. Afin de promouvoir une alimentation saine et de saison, une agriculture responsable portée par des professionnels engagés, tout cela dans un esprit de fête, à vivre en famille ou entre ami(e)s.
Informations pratiques :

Vendredi 20 septembre : entrée libre de 19h30 à 23h
Samedi 21 septembre : entrée libre de 10h à 20h
Dimanche 22 septembre : entrée libre de 10h à 18h

[19:30-23:55] Gala d'ouverture de la saison 2019/2020 de l'Opéra national de Paris
Location:
Opéra national de Paris
Palais Garnier / Opéra Garnier
place de l'Opéra
8, rue Scribe
75009 Paris
M° Opéra, RER A Auber
France
Internet Site : www.operadeparis.fr
Description:
Gala d'ouverture de la saison chorégraphique de l'Opéra de Paris

Gala d'ouverture de la saison 2019/2020 de l'Opéra national de Paris

[19:30-22:00] Ouverture de la saison culturelle 2019-2020
Location:
Fontenay-sous-Bois
Fontenay-sous-Bois
94120 Fontenay-sous-Bois
M° RER A Fontenay-sous-Bois
France
Internet Site : www.fontenay-sous-bois.fr
Description:
Square Marcel Paul
166 boulevard Gallieni

Une invitation à une rêverie musicale et poétique à l'endroit du futur théâtre... Suivie d'une présentation en image de la saison culturelle.

Réservation/ renseignements au 01 49 74 79 10 ou sur fontenayenscenes@fontenay-sous-bois.fr

Ouverture de la saison culturelle 2019-2020

18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés