Wednesday, October 30, 2019
Public Access


Category:
Category: All

30
October 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
30 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31 1 2 3

08:00  
09:00  
10:00 [10:00-13:00] Vernissage presse de l'exposition "Affiches cubaines. Révolution et Cinéma"
Location:
Mad Paris
Musée des Arts Décoratifs
107, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Tuileries
France
Phone : +33 (0)1 44 55 57 50
Mail : webmaster@madparis.fr
Internet Site : www.madparis.fr
Description:
Exposition ouverte au public du 31 octobre 2019 au 2 février 2020

60 ans après la révolution cubaine, le Musée des Arts Décoratifs présente l'âge d'or de l'affiche cubaine des années 1960 à 1970 et son héritage. Avec l'interdiction de la publicité commerciale en 1961, l'affiche devient politique, trouvant son inspiration dans les événements historiques de la Révolution et ses figures héroïques. L'affiche culturelle est elle presque exclusivement liée au cinéma, tradition profondément ancrée dans l'histoire de Cuba. La période révolutionnaire donne ainsi naissance à une école stylistique majeure qui inspire aujourd'hui encore la nouvelle génération d'affichistes cubains. À travers 300 affiches, l'exposition est une invitation à découvrir ce moment particulier de l'histoire cubaine, avec en toile de fond les grands événements qui ont inspiré les artistes de l'époque révolutionnaire.

#AffichesCubaines

Vernissage de l'exposition "Affiches cubaines. Révolution et Cinéma"

11:00
12:00
13:00  
14:00 [14:00-15:00] Dédicace de Stéphane Bern pour "Secrets d'Histoire 9"
Location:
Fnac Paris - Ternes
26-30, avenue des Ternes
75017 Paris
M° Ternes
France
Phone : 0 825 020 020
Fax : +33 (0)1 44 09 18 01
Mail : etoile@fnac.com
Internet Site : www.fnac.com/Paris-Ternes/Fnac-Ternes/cl71/w-4
Description:
La Fnac des Ternes vous invite à une séance de dédicace avec l'animateur, acteur et écrivain français à l'occasion de la sortie de son dernier ouvrage "Secrets d'Histoire 9".

Stéphane Bern est désormais la référence absolue sur le marché des livres d'histoire. 1ère place dans le top des ventes de Livres Hebdo, la série "Secrets d'histoire" enregistre déjà plus de 500 000 exemplaires vendus en librairie.

Dans ce nouvel ouvrage, laissez-vous embarquer sur les traces de la civilisation égyptienne jusqu'à la royauté britannique, tout en passant par l'avant-garde artistiques des années folles, l'auteur continue sa collection de référence.

Evénement gratuit et en accès libre dans la limite des places disponibles.

« L'Histoire est souvent écrite par les hommes. Si soucieux de leur gloire et de leur puissance qu'ils en oublient qu'ils ont été des fils dont le pouvoir ou l'héritage a été transmis par les femmes.
Quel fil relie Voltaire à Abélard, Renoir à Charles VII ou le prince Charles à La Fontaine, ou encore à Ramsès II ? Mère, sœur, épouse, amante, muse, mécène, alliée politique, elles les ont accompagnés. Des femmes sans lesquelles aucun de ces hommes n'aurait pu s'accomplir.
Vous allez découvrir celles qui, par leur intelligence, leur persévérance, leur soutien indéfectible, ont construit la légende de ces hommes et les ont fait entrer dans l'Histoire. »

Stéphane Bern

Dédicace de Stéphane Bern pour "Secrets d'Histoire 9"

15:00  
16:00  
17:00 [17:00-21:00] Vernissage de Yéshé Karma & Lika Hagi
Location:
Galerie 43
AGAAP
43, rue Vandrezanne
75013 Paris
M° Tolbiac, Corvisart, Place d'Italie
France
Phone : +33 (0)1 45 81 15 58
Mobile : +33 (0)6 64 35 52 56
Mail : martinecabus@galerie43.com
Internet Site : www.agaap43.com
Description:
Du 29 octobre au 3 novembre 2019
14h-19h

Vernissage mercredi 30 octobre
A partir de 17h

Vernissage de Yéshé Karma & Lika Hagi

[17:30-19:00] Insignes de Commandeur dans l'Ordre des Arts et des Lettres à Alain Chamfort
Location:
Ministère de la culture et de la communication
182, rue Saint-Honoré
3, rue de Valois
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0)1 40 15 80 00
Internet Site : www.culture.gouv.fr
Description:
Cérémonie de remise des insignes de Commandeur dans l'Ordre des Arts et des Lettres à Alain Chamfort


[18:00-21:00] Vernissage d'Anna Mark et Lucien Hervé
Location:
Galerie Marie-Hélène de La Forest Divonne
12, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 40 29 97 52
Mobile : +33 (0)6 84 33 98 88
Fax : +33 (0)1 42 71 39 75
Mail : contact@galeriemhlfd.com
Internet Site : www.galeriemhlfd.com
Description:
Peinture et photographie

En collaboration avec Jean-Pascal Léger

Exposition du 30 octobre au 30 novembre 2019

En 2003, à l'Hôtel des arts, à Toulon, puis en 2010, à la galerie Vieille-du-Temple, à Paris, et en 2016, au Centre d'Arts Plastiques de Royan (avec Robert Groborne), trois précédentes expositions ont dévoilé le dialogue entre Anna Mark et Lucien Hervé. Ce dialogue se poursuit aujourd'hui sur les cimaises de la rue des Beaux-arts.

Une amitié réunit les deux artistes qui se sont rencontrés en 1964 ; une parenté profonde existe dans la construction de leurs œuvres. Qu'elles soient juxtaposées au bonheur d'un accrochage ou placées à distance, photographies et gouaches (ou reliefs) conjuguent durablement leurs effets. Cependant leurs matières ou leurs cadrages nous invitent moins à entrer dans un jeu de comparaisons formelles qu'à éprouver leurs deux densités d'expériences : au-delà des lieux photographiés et recréés par Lucien Hervé, ou peints et créés par Anna Mark, l'ombre et la lumière dessinent ici avec « l'œil de l'esprit ».

Vernissage d'Anna Mark et Lucien Hervé
Lucien Hervé, Abbaye cistercienne, Le Thoronet, tirage sur papier baryté, 32.5 x 28 cm, France, 1951

Vernissage d'Anna Mark et Lucien Hervé
Anna Mark, Sans titre, gouache et craie sur fond sérigraphié, 60 x 61 cm, 2019

[18:00-21:00] Vernissage d'Eric Guglielmi "Ardenne"
Location:
Galerie Maubert
20, rue Saint-Gilles
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 44 78 01 79
Mail : galeriemaubert@galeriemaubert.com
Internet Site : www.galeriemaubert.com
Description:
du 30 octobre au 14 décembre 2019
Vernissage mercredi 30 octobre 2019 de 18h à 21h

Le projet Ardenne a fait l'objet d'une résidence de 18 mois dans les Ardennes (Belges, Luxembourgeoises et Françaises) ainsi que d'une publication et d'une exposition personnelle à la Maison de la photographie Robert Doisneau en 2018.

La Galerie Maubert présentera également le travail d'Eric Guglielmi en solo-show à Paris Photo, 2019 - stand D37.

Les oeuvres d'Eric Guglielmi font partie de collections publiques (BNF, CNAP, FMAC Gentilly Musée Arthur-Rimbaud...) et privées (Neuflize OBC, Cima Immobilier...). En 2015, il est nominé au Prix AIMIA/AGO ainsi qu'au Prix Pictet et reçoit l'Aide à la photographie documentaire du Centre national des arts plastiques (CNAP) pour son projet Ardenne. Eric Guglielmi est lauréat de la commande photographique nationale « Flux, une société en mouvement » 2018.


ARDENNE

« En janvier 2016, j'ai débuté, dans ce territoire divisé en de multiples entités politiques, une exploration photographique qui interroge la notion de frontière. L'Ardenne s'étend de part et d'autre des frontières belges, françaises et luxembourgeoises mais constitue avant tout un seul et même ensemble géographique. Aucune entité administrative ne recouvre ce territoire mal défini : en Belgique et au Luxembourg il n'a pas d'existence officielle et s'il donne son nom à une région française, celle-ci ne correspond vraiment à aucune réalité géographique. Je longe et traverse les lignes invisibles qui strient ce territoire, passant sans m'en rendre compte d'une région à l'autre, d'un pays à l'autre. Quand je marche ainsi, je perds de vue les découpes arbitraires de ce territoire. Il n'y a plus ni France, ni Luxembourg, ni Belgique. Il n'y a plus que cette forêt immense. Comme si le balancement de mes pas, d'un bord à l'autre des frontières, tricotait un nouvel ensemble. » Eric Guglielmi


« L'Ardenne d'Éric Guglielmi est étrangement vide, mais pas inhabitée, plutôt déshabitée. L'empreinte de l'homme est constante dans le paysage et dans le relief. Mais cette présence néanmoins parcimonieuse de la figure humaine traduit une réalité de terrain. « Tu te rends compte, j'ai fait 800 bornes en 4 jours sans voir personne » s'est-il étonné à la fin de l'hiver 2016. Pourtant nous sommes au cœur de l'Europe et les rares individus que nous croisons sont des solitaires, eux aussi. L'Ardenne, tout le monde le sait, s'est peu à peu désertifiée : « contraction de la population » peut-on lire dans certains articles, « hémorragie industrielle » disent les économistes, « une région qui tombe dans un déclin silencieux et irréversible » constate l'administration. Le XIXe siècle a convoité le territoire ardennais comme on convoite un eldorado, louchant sur ses ressources, ses sols et ses bois. Le siècle suivant s'en est peu à peu détourné comme on se désintéresse d'une vieille envie : les logiques industrielles, les mécaniques de marché et de rendements sont passées par là. Restent un décor marqué par des traces indélébiles et un drôle de goût en bouche chez les habitants qui, sourdement, s'est transmis de génération en génération. Éric Guglielmi connaît intimement la crise ardennaise, cette crise qui n'en finit pas ou qui est toujours sur le point de finir. Il a grandi à l'époque des chocs pétroliers et de l'ultime dégringolade minière puis sidérurgique. Il sait ce que chômage, fins de mois difficiles et combats sociaux veulent dire. Pour autant, parler de reportage « documentaire » ou même « social » à propos de ses photographies serait singulièrement réducteur. Il y a des évidences certes, mais aussi des réminiscences et des non-dits. Il y a par ailleurs un paysage mis à nu qui affiche sa puissante et touchante densité. La nature reprend ici le pas sur l'Histoire et les vieux fantômes d'une enfance ardennaise pour laisser place au regard et à l'écoute. Il y a une formidable sonorité dans cette Ardenne-là, tout un concert de craquements, de chocs de cimes, de grincements de tôles et de bruissements en tout genre. Il y a des chuchotements aussi, celui d'un fleuve qui, dans la forêt omniprésente, s'écoule avec une certaine pesanteur. » extrait du texte Ardenne, 2017 de Michaël Houlette, Directeur de la Maison de la Photographie Robert Doisneau.

Vernissage d'Eric Guglielmi "Ardenne"
Ardenne, Salles, Chimay, Belgique, tirage argentique, 2016

Vernissage d'Eric Guglielmi "Ardenne"
Ardenne, Sartay, Belgique, tirage argentique, 2016

[18:00-21:00] Vernissage d'Helen Rae
Location:
Espace Art Absolument - Subjectile Art
11, rue Louise Weiss
75013 Paris
M° Chevaleret, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 45 70 88 17
Internet Site : www.artabsolument.com
Description:
Exposition du 31 octobre au 7 décembre 2019

Née en 1938, crée des œuvres d'art depuis 1990 à la First Street Gallery and Art Center, un studio d'art progressif destiné aux adultes ayant une déficience intellectuelle et qui se trouve maintenant à Upland, en Californie.
Ses dessins, au crayon de couleur et au graphite, sont immédiatement frappants par leur imagerie éclatante, leur utilisation de la couleur et leur modification du matériau source. En utilisant les publicités de mode comme point de départ, Helen Rae transforme ces photographies originales en des images expressives, possédant une beauté et une étrangeté puissantes.

[18:00-21:00] Vernissage de Susan Te Kahurangi King et Momoko Nakagawa
Location:
Espace Art Absolument - Subjectile Art
11, rue Louise Weiss
75013 Paris
M° Chevaleret, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 45 70 88 17
Internet Site : www.artabsolument.com
Description:
Exposition du 31 octobre au 7 décembre 2019

Susan Te Kahurangi King et Momoko Nakagawa
Lauréates du Prix Art Absolument pour l'Outsider Art

À l'initiative de Charles-Henri Filippi, la troisième édition du Prix Art Absolument pour l'Outsider Art vise à mieux faire connaître, et reconnaître, un pan de la création - qu'on la nomme art brut, outsider ou singulière - se développant en marge des regards institués.
Le Prix a été décerné le vendredi 18 octobre à Susan TE KAHURANGI KING ©Andrew Edlin Gallery et Momoko NAKAGAWA ©Yukiko Koide Presents

Le Jury 2019 - était composé d'Antoine Frérot en la qualité de Président, Danielle Grall, Françoise Monnin, Gisela Blanc et Marc Strauss, la sélection des œuvres à été réalisée par la commissaire Hannah Rieger.
Les Lauréates du Prix, se partageront la somme de 10 000 € et seront exposées à l'Espace Art Absolument du jeudi 31 octobre au samedi 7 décembre 2019.

SUSAN TE KAHURANGI KING Née en 1951 à Te Aroha, en Nouvelle-Zélande.
Mutique depuis son enfance, Susan Te Kahurangi King ne s'exprime pas à travers des mots mais à travers des dessins envoûtants. Utilisant différents matériaux, ses dessins et ses carnets de croquis vont d'images simples à des pages d'une grande richesse, intégralement investies par des motifs et des textures complexes qui défient toute tentative d'interprétation.

MOMOKO NAKAGAGAWA Née en 1996, participant à l'atelier Yamanami depuis 2015, Momoko Nakagawa trace à plusieurs reprises d'un long mouvement du bras les lettres de son propre nom, « Momoko ». Les multiples lignes qui se chevauchent viennent progressivement s'entrelacer et se développent en une image abstraite, allant au-delà de la forme originale de chaque lettre.

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Affiches cubaines. Révolution et Cinéma"
Location:
Mad Paris
Musée des Arts Décoratifs
107, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Tuileries
France
Phone : +33 (0)1 44 55 57 50
Mail : webmaster@madparis.fr
Internet Site : www.madparis.fr
Description:
Exposition ouverte au public du 31 octobre 2019 au 2 février 2020

60 ans après la révolution cubaine, le Musée des Arts Décoratifs présente l'âge d'or de l'affiche cubaine des années 1960 à 1970 et son héritage. Avec l'interdiction de la publicité commerciale en 1961, l'affiche devient politique, trouvant son inspiration dans les événements historiques de la Révolution et ses figures héroïques. L'affiche culturelle est elle presque exclusivement liée au cinéma, tradition profondément ancrée dans l'histoire de Cuba. La période révolutionnaire donne ainsi naissance à une école stylistique majeure qui inspire aujourd'hui encore la nouvelle génération d'affichistes cubains. À travers 300 affiches, l'exposition est une invitation à découvrir ce moment particulier de l'histoire cubaine, avec en toile de fond les grands événements qui ont inspiré les artistes de l'époque révolutionnaire.

#AffichesCubaines

Vernissage de l'exposition "Affiches cubaines. Révolution et Cinéma"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Marcelle Alix ouverte"
Location:
Galerie Marcelle Alix
4, rue Jouye-Rouve
75020 Paris
M° Pyrénées, Belleville
France
Phone : +33 (0)9 50 04 16 80
Mail : demain@marcellealix.com
Internet Site : www.marcellealix.com
Description:
30.10.2019 - 30.11.2019, vernissage 30.10.2019

avec : Mathieu Kleyebe Abonnenc, Élisabeth Ballet, Eva Barto, Pauline Boudry / Renate Lorenz, Simon Boudvin, Anne Bourse, Nina Canell, Éléonore Cheneau, Guillaume Constantin, Marie Cool Fabio Balducci, Volmir Cordeiro, Eli Cortiñas, Thibaud Croisy, Michael Dean, Jochen Dehn, Antonin Detemple, Iris Dittler, Chloé Dugit-Gros, Alexandre Erre, Aurélien Froment, Élie Godard, Lola Gonzàlez, Louise Hervé & Chloé Maillet, Armand Jalut, Charlie Jeffery, Ian Kiaer, Bob Kil, Soto Labor, Laura Lamiel, François Lancien-Guilberteau, Ronan Lecreurer, Myriam Lefkowitz, Liz Magor, Robin Margerin, Thomas Merret, Marjorie Micucci, Helen Mirra, Aurélien Mole, Charlotte Moth, Gyan Panchal, Baptiste Pinteaux, Jean-Charles de Quillacq, Camila Renz, Clément Rodzielski, Ernesto Sartori, Lucy Skaer, Matt Taylor, Maxime Thieffine, Hayley Tompkins, Sarah Tritz, Josselin Vidalenc, Marie Voignier, Emma Wolukau-Wanambwa, Raphaël Zarka, Zohreh Zavare

I'm nobody ! Who are you ?
Are you -Nobody- too ?
Then there's a pair of us !
Emily Dickinson, extrait de "I'm Nobody ! Who are you ?" (1951)

Face à la solidité du monde réel et l'absence de talisman magique, nous formulons, devant nos dix bougies, trois souhaits qui ne devraient pas entamer l'ordre naturel des choses :
que les artistes soient de notre côté, tout comme nous sommes du leur.
Que nos projets soient tranquilles et subtils quel que soit leur contexte.
Que nous puissions ne jamais oublier notre plaisir et le vôtre, alors même qu'il nous faut répéter gestes et idées à l'intérieur d'un système parfaitement repéré.
Sans plus de discours, nous vous invitons à découvrir tous les gestes des 58 artistes* invités, toutes et tous impliqués dans nos parcours, ainsi que dans la vie de la galerie. Continuons encore aujourd'hui à ouvrir Marcelle Alix à travers ce fragment, qui se dédouble, se multiplie ou s'immobilise, issu d'un des trois poèmes que Marjorie Micucci** a terminés ces jours-ci, en pensant à ce qui l'a si souvent retenue parmi nous, dans ce cadre qui a vu naître mille récits, il y a dix ans déjà.

*Chacune des œuvres de l'exposition n'excèdera pas 1000 euros. Notre désir était de nous rassembler autour d'œuvres de petit format, tout d'abord par gain de place, mais vous le verrez l'implication et la générosité des artistes a largement effacé cette condition première.
** Marjorie Micucci est critique d'art et autrice de six recueils de poésie et livres d'artiste, dont Lost journey ou le voyage perdu (2005, 2007-2009), À Paul Verlaine, Avant (2011-2012), L'Expédition friable (2014-2015), La baleine noire (2016-2017).

Un grand merci au 58 artistes invités et les galeries qui les soutiennent, et à:
Franck Balland, Thomas Bezias, Manon Burg, Guilhem Chabas, Margot Dallier, Julia Donaxi Mon Curano, Sonia Droulhiole, Deborah Galante, Lorène Greiffenberg, Juliette Hage, Salomé Jouin, Asako Kawate, Katrina Kufer, Adrien Lecerf, Ludmilla Lencsés, Laura Leprince, Bérénice Mainot, Louise Mariotte, Sébastien Martins, Sophie Mortreuil, Léna Ortiz, Catalina Peña Gomez, Leslie Pranal, Barbara Quintin, Yeelen Raynaud, Chloé Richez, Mathilde Rossello, Thomas Roussel, Samir (bar Le Pataquès), Camille Tournay, Sabrina Tarasoff, Camille Varenne.

[18:30-20:30] Vernissage d'Emmanuel Van der Meulen "OPSIS"
Location:
Galerie Allen
59, rue de Dunkerque
75009 Paris
M° Barbès - Rochechouart, Gare du Nord, Poissonnière
France
Phone : +33 (0)1 45 26 92 33
Mail : galerieallen@galerieallen.com
Internet Site : www.galerieallen.com
Description:
Vernissage mercredi 30 Octobre 18h30 - 20h30
Exposition du 30 Octobre au 30 Novembre 2019

Vernissage d'Emmanuel Van der Meulen "OPSIS"

[18:30-21:00] Vernissage de Mariano Godoy "Música de Cajas"
Location:
Mairie du 1er arrondissement
4, place du Louvre
75001 Paris
M° Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0)1 44 50 75 01
Internet Site : mairie1.paris.fr
Description:
Salle des expositions

Música de Cajas / Musique de boîtes de Mariano Godoy
Du 30 octobre au 8 novembre 2019

L'installation, composée de sept objets sonores, propose des boîtes à musique modernes dans lesquelles le design acoustique, visuel et électronique est traversé par une interprétation musicale.

Ce projet porte sur les sujets abordés par Mariano Godoy: l'affaiblissement de l'unicité des œuvres musicales aujourd'hui, le mysticisme poétique du bandonéon en tant qu'instrument fétiche de la culture argentine et l'instant de la première écoute d'une œuvre musicale.

Cette inscription personnelle sera une invitation à la découverte de ces boîtes à musique uniques qui intègrent le concept d'œuvre originale avec un support singulier et qui accèdent à la maîtrise de l'espace, ne pouvant être que dans un lieu à la fois et obligeant le spectateur à se déplacer pour les écouter.

Tout au long de sa carrière, Mariano Godoy s'est attaqué à une grande variété de ressources, d'esthétiques et de matériaux sonores -surtout avec le bandonéon-, parvenant à établir un dialogue permanent avec la mélancolie, le creuset des cultures et le sentiment de déracinement imprégné à Buenos Aires.

En 2011 il a fait sa première incursion dans le monde des objets sonores/musicaux, à partir de sa performance musicale de la Gymnopédie N°1 de Satie pour bandonéon. Cette interprétation a été enregistrée et placée, grâce à un système électroacoustique, à l'intérieur d'une boîte à musique en bois, dont les dimensions et le design répondaient à l'acoustique et au concept de ce qui avait été interpreté. De là, les Boîtes Musicales de Godoy sont apparues, comme un nouveau support pour présenter sa proposition artistique.

En 2012, il a réalisé "La Jaula/La Cage", avec des pièces recyclées de vieux bandonéons qui avaient été amenés en Argentine lors de la première Guerre Mondiale: des ressorts, des touches, des parties de soufflets vibraient et sonnaient avec la musique de cette deuxième œuvre.

En 2014, il a fabriqué à la demande du musée GAM de Santiago de Chile, une boîte en forme de tableau pour rendre hommage à l'écrivain chilien Gabriela Mistral.

À partir de 2015, sa production a augmenté. On a établi comme un dogme que chaque musique contenue dans les boîtes ne soit plus jamais enregistrée ni reproduite en dehors de l'objet qui la contient, donc les boîtes à musique ont pris le caractère d'une œuvre unique avec un seul support et ont été composées en fonction du lieu géographique et du contexte dans lequel elles seraient exposées.

En 2017, grâce à la proposition de la Biennale d' « Arte Joven / Art des jeunes» de Buenos Aires, en Argentine, la première exposition a eu lieu au Centre Culturel Recoleta. Là, on a rassemblé sept boîtes à musique indépendantes, dans la même salle, créant une nouvelle œuvre: l'installation sonore générée à partir de la réunion d'objets indépendants.

L'auteur travaille actuellement sur ces installations sonores composées d'œuvres individuelles et d'œuvres sonores mobiles et interactives.

http://musicadecajas.com.ar

Vernissage de Mariano Godoy "Música de Cajas"



[19:00-21:00] Sortie du dernier Lili Pnuk
Location:
Le Fanzinarium
48, rue des Vignoles
75020 Paris
M° Buzenval, Avron, Maraîchers, Alexandre Dumas
France
Mail : contact@fanzinarium.fr
Internet Site : fanzinarium.fr
Description:
Sortie du dernier Lili Pnuk

[19:00-22:00] Vernissage d'Anne Hollande "Americana"
Location:
La Bellevilloise
Espace dédié à la Lumière, la Nuit et la Création
19-21, rue Boyer
75020 Paris
M° Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 53 27 35 77
Fax : +33 (0)1 53 27 35 70
Mail : infos@labellevilloise.com
Internet Site : www.labellevilloise.com
Description:
"50 Etats et une immensité de paradoxes, de contrastes et de facettes. De la taille d'un continent, les Etats-Unis fascinent et interrogent depuis près de 10 ans la photographe Anne Hollande. De 2010 a 2018, elle a parcouru nombre de ses recoins et en a capté l'essence photographique avec "un regard engagé, amusé, légèrement moqueur, toujours étonné".

Visible tout au long du mois de Novembre, son exposition "Americana" est un délice visuel qui dépeint avec réalité la vie quotidienne de ses habitants et le 'rêve américain' au travers des prismes sociétaux, politiques, environnementaux et religieux"

Anne Hollande - "Americana"
Mercredi 30 Octobre au Dimanche 1er Décembre
Vernissage mercredi 30 Octobre 19 heures
Halle aux Oliviers - Accès libre

Vernissage d'Anne Hollande "Americana"

[19:00-21:00] Visite privée de l'exposition "Lacloche Joailliers"
Location:
Ecole des Arts Joailliers
31, rue Danielle Casanova
75001 Paris
M° Opéra, Madeleine, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 70 70 38 40
Mail : contact@lecolevancleefarpels.com
Internet Site : www.lecolevancleefarpels.com
Description:
par CultureSecrets

Pour la première fois, une exposition et un ouvrage rendent hommage à Lacloche, maison de joaillerie emblématique en Europe de 1892 à 1967

À L'École des Arts Joailliers : une exposition du 23 octobre au 20 décembre 2019
Aux Éditions Norma : une monographie inédite à paraître le 18 octobre 2019

UNE EXPOSITION DU 23 OCTOBRE AU 20 DÉCEMBRE 2019

La Belle Époque de la maison Lacloche
La maison Lacloche fut l'une des gloires de la joaillerie parisienne, de la Belle Époque aux années 1960. Établie rue de la Paix en 1901, elle était également présente à Madrid et Londres et disposait de succursales à Nice, Biarritz, Saint-Sébastien, Cannes, Deauville.

Lacloche Frères, puis Jacques Lacloche, ont paré des têtes couronnées - la reine Victoria d'Espagne, Édouard VII d'Angleterre, les rois de Grèce et de Siam -, des personnalités de l'aristocratie, telle la duchesse de Westminster, ainsi que des stars d'Hollywood, dont Grace Kelly.

C'est la première fois qu'une exposition leur est dédiée. Elle est organisée alors que paraît l'unique monographie sur cette brillante famille de joailliers par Laurence Mouillefarine, également co-auteur de l'ouvrage.

À travers des bijoux, des pendules et pendulettes, des nécessaires de beauté - la spécialité des Lacloche - et des documents d'archives, la rétrospective illustrera, tour à tour, le naturalisme propre à l'Art nouveau, l'Egyptomanie et l'engouement pour l'Extrême-Orient au temps des Années folles, le modernisme de l'Art déco, la fantaisie séduisante des années 1950.

L'apogée de la maison Lacloche
Toutefois, le point d'orgue de cette rétrospective inédite sera l'évocation d'un événement devenu historique : l'Exposition internationale de 1925 qui se tint à Paris durant six mois. Une longue chasse aux trésors a, en effet, permis de retrouver, aux quatre coins du monde et auprès de collectionneurs privés, des joyaux que les frères Lacloche déployèrent sur leur stand lors de cette manifestation mythique. Des bracelets, des broches, des pendulettes, des boîtes qui, tous, éblouissent par leur élégance et la délicatesse de leur fabrication.

Commissariat scientifique
Laurence Mouillefarine, journaliste, spécialiste du marché de l'art, a collaboré avec Architectural Digest, Le Figaro Magazine, La Gazette Drouot, Madame Figaro.
Passionnée par la création de l'entre-deux-guerres, elle a été la co-commissaire de l'exposition « Bijoux Art déco et avant-garde » au musée des Arts décoratifs à Paris en 2009.
Elle est l'auteur, avec Véronique Ristelhueber, de Raymond Templier, le bijou moderne, la première monographie consacrée au joaillier (Éditions Norma, 2005). Raffolant des histoires de trésors trouvés dans les greniers, elle a écrit à quatre mains, avec Philippe Colin-Olivier, Vous êtes riches sans le savoir (Le Passage, 2012).


UN BEAU LIVRE À PARAÎTRE LE 18 OCTOBRE 2019

L'histoire souvent méconnue de Lacloche Joailliers racontée dans un livre
Cette monographie est la première à retracer l'ascension stupéfiante de la famille Lacloche, qui débuta modestement rue de Châteaudun en 1892. Réputés pour leur élégance et le raffinement de leur fabrication, les modèles de Lacloche Frères, et de leur successeur, Jacques Lacloche, étaient conçus par les meilleurs ateliers parisiens, comme Strauss, Allard, Meyer ; Verger ; Helluin-Mattlinger ; Langlois ou Rubel, auxquels cet ouvrage rend hommage. Deux albums de gouaches extraordinaires, inédits, illustrent les 63 bijoux et 21 pendules présentés par les frères Lacloche à l'Exposition de 1925.

Ouvrage co-écrit par Laurence Mouillefarine, commissaire de l'exposition à L'École des Arts Joailliers, et par Véronique Ristelhueber. Véronique est documentaliste et iconographe, spécialiste de l'architecture, du design et du paysage du xxe siècle. Son intérêt pour la joaillerie lui vient des dix années qu'elle a passées aux archives de la maison Cartier.

Beau livre publié aux Éditions Norma, réalisé avec le soutien de L'École des Arts Joailliers.
Parution : 18 octobre 2019
Prix : 60 €

Vernissage de l'exposition "Lacloche Joailliers"
Vernissage de l'exposition "Lacloche Joailliers"

Vernissage de l'exposition "Lacloche Joailliers"
Bracelet en diamants, onyx et rubis taillés en cabochons, 1925.
Le premier propriétaire de ce bijou l'acquit auprès de Lacloche Frères lors de l'Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes à Paris en octobre 1925.
LA Collection Privée. © 2019 Christie's Images Limited

Vernissage de l'exposition "Lacloche Joailliers"
Boîte à cigarettes « Japonaise et arbre » en or et émail,
Signée Lacloche Frères Paris. 1925.
Fabrication de l'atelier Langlois.
LA Collection Privée. David Fraga Photography

Vernissage de l'exposition "Lacloche Joailliers"
Pendants d'oreilles, en rubis, émeraudes, diamants, platine, vers 1925.
Collection privée. Photo Tony Falcone.

Vernissage de l'exposition "Lacloche Joailliers"
Broche Fox-terrier, diamants, onyx, platine et or, vers 1930.
Collection Baume.

Vernissage de l'exposition "Lacloche Joailliers"
Montre-pendentif, émail guilloché, diamants, saphirs, platine et or, vers 1910.
LA Collection Privée.
© 2019 Christie's Images Limited

Vernissage de l'exposition "Lacloche Joailliers"
Carte postale illustrant l'immeuble du 15 rue de la Paix à Paris au coin de la rue Daunou, vers 1910.

Vernissage de l'exposition "Lacloche Joailliers"
Flacon de parfum lancé en 1954.
Collection Francis Lacloche.
Photo Benjamin Chelly.




[20:00-23:55] Soirée de la 2ème édition du Grand Dîner
Location:
Hôtel Marriott Champs-Elysées
70, avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt, George V
France
Phone : +33 (0)1 53 93 55 00
Fax : +33 (0)1 53 93 55 01
Internet Site : www.marriott.fr/Channels/globalSites/propertyPage/FRANCE/PARDT
Description:
Suite à l'engouement du lancement du « Grand Dîner » lors de la Paris Fashion Week, le Grand Dîner dévoile sa seconde édition le mercredi 30 octobre prochain au prestigieux Paris Marriott Champs Elysees Hotel.

Le nouveau Rendez-Vous mensuel Parisien, avec son concept novateur, chic, festif & décalé !

Pour cette seconde édition, Le Grand Dîner entremêle l'art culinaire et l'art contemporain avec l'exposition et vente d'Eric Metaut, collectionneur d'art.

Vous serez également conquis par la qualité des shows artistiques proposés tout au long du dîner : Performances burlesques, illusionnisme, chanteurs, musiciens...

18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2020 - Tous droits réservés