Thursday, November 14, 2019
Public Access


Category:
Category: All

14
November 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

  Exposition "Substantifique"
Location:
Galerie LA Joaillerie par Mazlo
31, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Pont Neuf
France
Phone : +33 (0)1 53 10 86 04
Mail : contact@la-joaillerie-par-mazlo.fr
Internet Site : www.la-joaillerie-par-mazlo.fr
Description:
Du 14 novembre au 21 décembre 2019, la galerie LA Joaillerie par Mazlo accueille SUBSTANTIFIQUE en collaboration avec la Alice Art Foundation. En écho à la fameuse expression de Rabelais, cette exposition réunit quatre artistes du bijou contemporain : Alexander Blank, Sungho Cho, Karin Herwegh et Fabrizio Tridenti. Résolument minimalistes, tous ont choisi d'explorer cette frontière ténue qui sépare langage graphique et tridimensionnalité afin de tenter de capturer, en un bijou, l'essence iconique du symbole visuel.

Vernissage de l'exposition "Substantifique"

08:00 [08:30-10:30] Conférence de presse de la FPI
Location:
ChateauForm'City
Les Jardins de Saint-Dominique
49/51, rue Saint-Dominique
75007 Paris
M° Invalides, Varenne, Assemblée Nationale, Solférino
France
Phone : +33 (0)1 84 02 05 66
Mail : city@chateauform.com
Internet Site : www.chateauform.com/fr/maison/les-jardins-de-saint-dominique
Description:
Présentation des chiffres de la promotion privée : résultats et analyse du 3e trimestre 2019 ainsi qu'un point sur l'actualité du logement

09:00
10:00
11:00  
12:00  
13:00  
14:00  
15:00  
16:00 [16:00-21:00] Vernissage d'Olivier Deresse et Julien Signolet
Location:
Galerie Nichido
61, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Miromesnil, Champs-Elysées - Clemenceau, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 42 66 62 86
Mobile : +33 (0)6 14 18 32 17
Fax : +33 (0)1 42 66 62 86
Mail : nichido@wanadoo.fr
Internet Site : www.nichido-garo.co.jp/paris
Description:
Olivier Deresse (peintures)

Julien Signolet (sculptures) "Vers le Vide"

Vernissage le jeudi 14 novembre de 16h à 21h
Exposition du 14 novembre au 21 décembre 2019


[17:00-20:00] Vernissage de Bernard Thomas-Roudeix
Location:
Editions Caractères
7, rue de l'Arbalète
75005 Paris
M° Censier - Daubenton
France
Phone : +33 (0)1 43 37 96 98
Fax : +33 (0)1 43 37 26 10
Mail : contact@editions-caracteres.fr
Internet Site : www.editions-caracteres.fr
Description:
des sculptures et des peintures

du 14 novembre au 17 décembre

Vernissage de Bernard Thomas-Roudeix

[17:00-21:00] Vernissage de Catherine Vindy
Location:
Galerie Rauchfeld
22, rue de Seine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 54 66 75
Mobile : +33 (0)6 63 90 34 40
Mail : contact@galerierauchfeld.com
Internet Site : www.galerierauchfeld.com
Description:
Du 14 novembre au 4 décembre

[17:00-20:00] Vernissage de Golnaz Payani "L'Ombre des Oasis"
Location:
Galerie Praz-Delavallade
5, rue des Haudriettes
75003 Paris
M° Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 45 86 20 00
Fax : +33 (0)1 45 86 20 10
Mail : gallery@praz-delavallade.com
Internet Site : www.praz-delavallade.com
Description:
14 novembre - 11 janvier 2020
Vernissage: 14 novembre 2019, 17h - 20h

Praz-Delavallade se félicite d'accueillir Golnaz Payani pour sa première exposition personnelle. L'artiste, née à Téhéran et vivant à Paris, incarne cette génération de créateurs puisant dans leur histoire personnelle les éléments d'une nouvelle contemporanéité. La délicatesse de ses œuvres et les sentiments qu'elles inspirent ont pour fondement l'idée d'incarner cette représentation tant du paradis que du bonheur perdu. Il y a dans ses propos cette ambiguïté du possible, entre nostalgie et souvenir, disparition-apparition. L'élégance même de son art traduit indéniablement ses origines et ce tropisme pour ces jardins de Perse idéaux. La beauté n'est pas seule à être convoquée, Golnaz Payani recherche l'infime détail qui lui offrira ce sentiment de ressourcement, une quête chimérique d'une oasis accueillante et merveilleuse, fraîche et ombrée dont les contes Persans s'inspirent.

Derrière la poésie et la volupté du voir, se dévoile la réalité du vrai, rude, âpre, violente et qui au premier regard ne se livre pas forcément. À l'image de ces contes qui ont une origine indo-persane, des récits qui auraient été au fur et à mesure du temps transmis par voie orale. Golnaz Payani perpétue ces histoires, ses œuvres en attestent, fidèles à l'image de la représentation de ce paradis quelle souligne par l'appropriation de motifs persans traditionnels tels que le "Gol-O-Morgh", la fleur et l'oiseau. Ne nous méprenons pas, l'artiste sous des aspects urbains joue double jeu entre l'aimable et le violent, ne serait-ce que par les gestes physiques qu'elle inflige aux tissus et étoffes qu'elle utilise : elle arrache, coupe, enlève, rajoute et maltraite le tissu loin de l'image idyllique du bonheur paradisiaque.

On retrouve d'ailleurs tout au long de son ouvrage ce besoin qui l'habite, ces allers-retours entre apparition et néant, toujours cette insistance de la trace : "La violence est aussi dans l'objet que je produit, l'œuvre finale est une image maltraitée, couverte par la superposition d'autres images ou masquée par de la laine. L'image est falsifiée, modifiée, transformée, ce qui est un acte violent en soi" précise t'elle. Ce tissu incarne selon sa qualité, sa richesse et la manière dont elle en fait usage le sentiment que ce dernier couvre tout autant qu'il dévoile. Une préoccupation sous-jacente à ce besoin du beau et de la décoration, "donner au regard une belle vue qui en cacherait une autre" dit-elle. Il en va de même pour ses travaux sur papier, que ce soit ses piqures et incisions de débris rouges et bleus, ses harmonies orangées ou ses œuvres à la transparence double, toutes sont inspirées par les carreaux qui ornent les architectures des palais où apparaissent dans les entrelacs des précieux tapis Persans. "Ces motifs que j'ai brodé incarnent la synthèse de ces ornementations, j'ai simplement remplacé le losange par un point". Golnaz Payani fonde l'essentiel de son propos sur la narration des contes et leur herméneutique s'appuyant sur le passé pour ré-enchanter un présent. L'Ombre des Oasis plane sur nous tous et l'apaisement nous gagne !


Golnaz Payani est née à Téhéran en 1986. Elle vit et travaille à Paris. Après une Licence de Peinture obtenue à la Faculté d'Art et d'Architecture de Téhéran, elle poursuit un cursus complet à l'École d'Art de Clermont-Ferrand où elle obtient le Diplôme National d'Arts Plastiques en 2010 et le Diplôme National Supérieur d'Expression Plastique en 2013. Depuis 2011, son travail est présenté au sein d'expositions personnelles et collectives en France et à l'étranger : DomaineM, Cérilly, FR, 2018 ; Mastre, Venise, IT, 2018 ; Paratissima, Turin, IT, 2017 ; 61ème salon de Montrouge, FR, 2016 encore La Trap, Pré-Saint-Gervais, FR, 2015.

Vernissage de Golnaz Payani "L'Ombre des Oasis"
Golnaz Payani, Double transparence, 2019, fabric, yarn and wood, Ø 15 3/4in, Ø 40cm

[17:00-21:00] Vernissage de Pakito Bolino
Location:
Arsenic Galerie
14, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Mail : christophe@arsenicgalerie.com
Internet Site : www.arsenicgalerie.com
Description:
Vernissage de Pakito Bolino

DU 14 NOVEMBRE AU 14 DÉCEMBRE 2019

LA VIRTUOSE SPONTANÉITÉ DU TRAIT

Le rapport de Bolino à la posture d'artiste est complexe : « Moi, je ne suis pas un artiste, je suis un terroriste, ça n'a rien à voir !... » Ainsi s'exprime sa défiance radicale vis-à-vis de l'art institutionnel, dont il juge les instances de validation arbitraires et responsables d'une déplorable domestication de l'art. Terroriste graphique qui ignore superbement les instances officielles, Bolino n'en est pas moins un artiste, ou, dans la lignée ouverte par Dada, un anartiste, indépendant de l'institution art, voué à un art inséparable de la vie.

Attirer l'attention sur l'exceptionnelle qualité des dessins originaux de Bolino, tel est l'enjeu de cette exposition rétrospective.

Leur puissance auratique est en partie alimentée par les conditions de leur réception : leur unicité, leur rareté pour les plus anciens (n'étant au départ qu'un travail préparatoire en vue de ses éditions, l'artiste ne se souciait pas de leur conservation après usage, et la plupart d'entre eux finissaient à la corbeille), ainsi que leur inscription progressive dans une histoire complexe, celle de l'œuvre de Bolino et, à une échelle plus large, des arts undergraphiques à la charnière des xxe et xxie siècles. Mais leur intensité provient en premier lieu de leur matérialité propre, inséparable de leur caractère expressif. Ce que Jacques Noël résumait dans une suggestive formule : « Quand je regarde tes dessins, j'en ressens les morsures »...

Ils portent l'urgence du trait noir à l'état naissant. La technique, volontairement brute, favorise les accidents de l'encre, avec lesquels joue Bolino pour produire des effets de matière inattendus. Il s'inscrit en cela dans la lignée du heta-uma, initiée au Japon dans les années 1970 par Teruhiko Yumura, alias King Terry, et perpétuée en Occident, notamment par Bruno Richard et Gary Panter, adeptes d'une « façon magnifique d'être mauvais ». Le trait de Bolino évoque aussi le travail des expressionnistes allemands, qui l'ont beaucoup marqué dès sa jeunesse, en particulier George Grosz, dont le trait « viscéral » le fascinait, autant que celui de Caro, artistes indissociables pour lui des « musiques sales et primitives » chères à son cœur.

« Je dessine pour me défouler, je dessine comme quand je fais du bruit avec une guitare ou n'importe quel instrument. C'est du bruit graphique. »

Au fil des années, Bolino a développé une virtuosité du trait, tout en veillant à ne pas perdre la saveur brute des origines, préoccupation principale de toutes ses expérimentations artistiques. Manifestations les plus immédiates de sa recherche obstinée de spontanéité, les dessins de Bolino méritent d'être appréhendés dans leur existence autonome. Le fait est qu'ils tiennent par eux-mêmes : ils ne manquent de rien.

Cette virtuosité du trait brut est inséparable d'un contenu extrêmement puissant. Elle exprime un monde convulsif, saccadé, frénétique, où s'entrechoquent à grande vitesse les forces exacerbées d'Eros et de Thanatos. Si un dessin, de manière générale, est censé fixer le geste de l'artiste, ici tout se passe comme s'il bougeait encore. L'énergie fixée continue de vibrer, de rayonner, d'irradier : des dessins radioactifs.

Il y a chez Bolino du romantisme noir, décalé et grotesque, traversé d'énergie punk et d'humour non moins noir, ravageur. Telle est la ligne de son monde où il recycle en Grand Inquisiteur graphique une multitude d'images hétéroclites qu'il triture et déforme, en leur faisant subir ce que l'on pourrait appeler la torture par le trait à la plume.

Xavier-Gilles Néret

Vernissage de Pakito Bolino

Vernissage de Pakito Bolino

Vernissage de Pakito Bolino

Vernissage de Pakito Bolino

Vernissage de Pakito Bolino

[17:00-20:00] Vernissage de l'exposition "Play with Gold"
Location:
Japan Blue Paris
25, rue Saint-Paul
Village Saint-Paul
75004 Paris
M° Saint-Paul, Sully - Morland
France
Phone : +33 (0)9 70 91 20 20
Mail : info@japanblue.eu
Internet Site : japanblue.eu
Description:
Du jeudi 14 au dimanche 17 novembre 2019
Vernissage le jeudi 14 novembre de 17:00 à 20:00.

Expo-vente de céramiques kintsugi (Mariko) et dessins à l'encre de Chine (Kaoru).

Vernissage de l'exposition "Play with Gold"

[17:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Prix Alain Taral - Concours de reliures décorées"
Location:
Librairie Auguste Blaizot - Galerie Pinault
Livres rares et précieux
164, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Saint-Philippe-du-Roule, Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 43 59 36 58
Mobile : +33 (0)6 47 83 69 92
Fax : +33 (0)1 42 25 90 27
Mail : blaizot@wanadoo.fr, info@blaizot.com
Internet Site : www.blaizot.com
Description:
Concours de reliures décorées
Prix Alain Taral

Claude et Paul Blaizot
sont heureux de vous inviter à l'exposition du

Prix Alain TARAL
Concours de reliures décorées
réalisées exclusivement en bois

Inauguration le 14 novembre de 17h à 21h
Exposition du 15 au 23 novembre 2019
Du mardi au samedi de 10h à 19h sans interruption

Vernissage de l'exposition "Prix Alain Taral - Concours de reliures décorées"

[17:00-22:00] Vernissage du Salon Animal Art Paris 2019
Location:
Hippodrome d'Auteuil
Route d'Auteuil aux Lacs
Bois de Boulogne
75016 Paris
M° Porte d'Auteuil
France
Phone : +33 (0)1 40 71 47 47
Internet Site : www.france-galop.com/Hippodrome-Auteuil.33.0.html
Description:
9ème édition du Salon International des Artistes Animaliers

"L'événement de l'année Art Animalier à Paris"
Près de 50 exposants (peintres, sculpteurs, photographes, plumassiers, bijoutiers...)

JEUDI 14 NOVEMBRE 2019 de 17.00 à 22.00

Demande de laissez-passer (inscription gratuite mais obligatoire) à l'adresse :
www.vernissage.animalartparis.com

SI VOUS NE POUVEZ PAS ASSISTER AU VERNISSAGE, vous pouvez venir à l'exposition
vendredi 15, samedi 16 ou dimanche 17 novembre.
Laissez-passer sur simple demande à l'adresse :
www.invitation.animalartparis.com

Vendredi 15 novembre (11h00 - 21h00 (nocturne)
Samedi 16 novembre (10h00 - 19h00)
Dimanche 17 novembre (10h00 - 19h00)

Galeries des Artistes en ligne à l'adresse www.animalartparis.com

Vernissage du Salon Animal Art Paris 2019
Vernissage du Salon Animal Art Paris 2019

[17:30-19:00] Dédicace d'Amélie Nothomb pour "Soif"
Description:
Dédicace à la librairie L'art de la joie à 17h30
142 Rue Saint-Charles,
75015 Paris

Dédicace d'Amélie Nothomb pour son nouveau roman "Soif"

« Pour éprouver la soif il faut être vivant. »

Chez Albin Michel
Édition brochée
17.90 €
21 Août 2019
130mm x 200mm
162 pages
EAN13 : 9782226443885

Dédicace d'Amélie Nothomb pour "Soif"



[18:00-21:00] 4ème édition des Trophées Etudes et Innovations
Location:
New Cap Event Center
Espaces CAP 15
1/13, quai de Grenelle
75015 Paris
M° Bir Hakem, RER C Champ de Mars - Tour Eiffel
France
Phone : +33 (0)1 44 37 42 00
Fax : +33 (0)1 44 37 42 42
Mail : resa@newcap-eventcenter.com
Internet Site : newcap-eventcenter.com
Description:
La 4ème édition des Trophées Etudes et Innovations organisée par OFFREMEDIA

Les Lauréats de chaque catégorie et des Grands Prix présenteront en 5 minutes leur dossier à la Remise des Trophées Etudes & Innovations le jeudi 14 novembre 2019 à 18h.
Une communication auprès de la presse spécialisée sera organisée.




Le palmarès de la 4ème édition des Trophées Etudes et Innovations organisée par OFFREMEDIA avec Syntec Conseil et le soutien de Bilendi a été révélé hier soir lors d'une remise des prix qui a réuni 300 personnes au NEWCAP Event Center.
L'événement est couplé depuis 2018 avec les Trophées des Etudes décernés aux étudiants organisés par Syntec Conseil, l'OPCO Atlas, le Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation et Concepteurs d'Avenirs.

Au total, 9 trophées Or ont été décernés ainsi que 6 trophées Argent, un Grand Prix et un Prix Spécial du Jury.

Le Grand Prix des Trophées Etudes & Innovations a été décerné à BVA/UptownS pour l'étude «Shoots for change»

Un prix spécial du jury a été attribué à IPSOS, France.TV et Radio France pour la «Consultation citoyenne sur l'avenir de la radio et la télévision publiques».

Détails du palmarès :

Catégorie : Démarche et approche méthodologique, innovation dans le recueil de données, co-création

Or
Décerné à : BVA / IVStore
Pour l'étude : Amélioration de l'expérience client en espace de vente physique L'intelligence artificielle au service de la performance des points de vente

Argent
Décerné à : Harris Interactive / Orange
Pour l'étude : La communauté Agile - Une nouvelle façon de collecter des insights agiles pour accompagner la transformation digitale de l'entreprise

Catégorie : Accompagnement & Activation

Or
Décerné à : Harris Interactive / Orange
Pour l'étude : La communauté Agile - Une nouvelle façon de collecter des insights agiles pour accompagner la transformation digitale de l'entreprise

Catégorie : Hybridation

Or
Décerné à : Enov / Sephora
Pour l'étude : Les nouvelles consommations beauté

Argent
Décerné à : BVA / MMA Covéa
Pour l'étude : Arquitecto - expérimentation d'une démarche data lab

Catégorie : Data Intelligence - Marketing Sciences - utilisation du social

Or
Décerné à : BVA/UptownS
Pour l'étude : Shoots for change

Catégorie : Consommateur - shopper - retail

Or
Décerné à : BVA / IVStore
Pour l'étude : Amélioration de l'expérience client en espace de vente physique L'intelligence artificielle au service de la performance des points de vente

Argent
Décerné à : Strategir / Point P.
Pour l'étude : La réalité virtuelle pour un test de concept de showroom plus efficace

Catégorie : Marques

Or
Décerné à : Kantar / Michelin
Pour l'étude : Décoder la cohérence symbolique de la communication sur les réseaux sociaux

Catégorie : Media - Audience

Or
Décerné à : Harris Interactive pour FranceTV Publicité
Pour l'étude : QRP - Quality Rating Point Intégration d'un indicateur de qualité dans les logiciels de médiaplanning

Argent
Décerné à : iligo / La Poste
Pour l'étude : L'optimisation des expériences courrier/emailing par un décryptage quantitatif, émotionnel et cognitif

Catégorie : Efficacité de la communication, efficacité de la publicité

Or
Décerné à : Médiamétrie avec IAS (Integral ad Science)
Pour l'étude : Impact de la durée d'exposition d'une campagne digitale sur les KPIs d'une marque. Notoriété, image, intentions d'achat...

Argent
Décerné à : IPSOS
Pour l'étude : Tester les «Big Ideas» via un prototypage itératif sur Facebook

Catégorie : Tendances & Prospectives

Or
Décerné à : BVA/UptownS
Pour l'étude : Shoots for change

Argent
Décerné à : Initiative
Pour l'étude : L'état des cultures en France

Le jury était composé de : Corinne Abitbol (Omnicom Media Group), Hervé Bridoux (Auchan Retail), Amélie Caharel (Johnson & Johnson Santé Beauté France), Delphine Fontaine (Heineken), Gilles N'Goala (Président de l'AFM - Université de Montpellier), Bruno Ricard (366), Guillaume Roussel (Orange), Judith Roucairol (L'Oréal), Marie-Laure Sakam (Nestlé Waters) et Koussée Vaneecke (Comexposium). Il était animé par Eric de Rugy (Delight) le 18 octobre dernier.

[18:00-22:00] 20 ans des Puces du Design
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
Les Puces du Design X À Vivre Design Fair

LE PROGRAMME DE CETTE SOIRÉE :
Vous découvrirez une sélection d'antiquaires du design, de marques de design contemporain, le Village du Marché de la Mode Vintage ainsi que deux expositions qui marqueront cette édition anniversaire :
- une exposition-vente réunissant 250 objets de designers et d'architectes provenant de la collection plurielle et singulière de Sabine Sautter
- une exposition de luminaires de l'époque du Bauhaus à l'occasion du centième anniversaire de la célèbre école, fondatrice du style moderne.

DJ set et animation bar à vinyles par Caalmos - Agence musicale

Campari, le célèbre bitter italien à la robe rouge, est fournisseur officiel de cette édition anniversaire des Puces du Design X À Vivre Design Fair. Vous pourrez le découvrir lors de la Soirée d'ouverture du 14 novembre de 18h à 22h et pour l'apéritif le vendredi 15 novembre de 17h à 19h.
(L'abus d'aclool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.)

Informations pratiques :
* Site internet : www.pucesdudesign.com
* 20ème édition
* Du 14 au 17 novembre 2019
* Paris Porte de Versailles - Hall 2.01
* Entrée visiteurs sur place : 10€ pour une journée ou 12€ pour les 4 jours

>> RSVP

20 ans des Puces du Design

[18:00-21:00] Lancement du catalogue Giulia Andreani
Location:
Editions Dilecta
49, rue Notre Dame de Nazareth
54, rue du Vertbois
75003 Paris
M° Temple, Arts et Métiers, République, Strasbourg - Saint-Denis
France
Phone : +33 (0)1 43 40 28 10
Fax : +33 (0)1 43 40 28 62
Mail : info@editions-dilecta.com
Internet Site : www.editions-dilecta.com
Description:
Lancement du catalogue Giulia Andreani

Ce catalogue est publié à l'occasion des expositions à Labanque, Béthune (9 mars - 28 octobre 2019), au Musée des Beaux-Arts de Dole (5 octobre 2019 - 2 février 2020) et à la galerie Max Hetzler (12 septembre - 31 octobre 2019).

La suite de la série « Les dix-sept Frida » présentée en avant-première à la FIAC sera visible pour cet événement.

Lancement du catalogue Giulia Andreani
GIULIA ANDREANI
Sans-titre, 2019
Série « Les dix-sept Frida »

[18:00-21:00] Preview d'Elger Esser "Entre temps et durée"
Location:
Galerie RX
Rodrigue & Dereumaux
16, rue des Quatre-Fils
75003 Paris
M° Rambuteau, Saint-Paul, Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 71 19 47 58
Mobile : +33 (0)6 37 88 04 98
Mail : info@galerierx.com
Internet Site : www.galerierx.com
Description:
6 novembre 2019 - 9 janvier 2020
Vernissage samedi 16 novembre, 16h/20h

Vernissage d'Elger Esser "Entre temps et durée"
Saint Dye sur Loire, 2018. Impression sur plaque de cuivre argentée

Vernissage d'Elger Esser "Entre temps et durée"
Île d'Arun, 2019. Impression sur plaque de cuivre argentée

[18:00-21:00] Preview de Raymond Depardon "Intérieur/Extérieur - Route de Beauregard"
Location:
Galerie RX
Rodrigue & Dereumaux
16, rue des Quatre-Fils
75003 Paris
M° Rambuteau, Saint-Paul, Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 71 19 47 58
Mobile : +33 (0)6 37 88 04 98
Mail : info@galerierx.com
Internet Site : www.galerierx.com
Description:
Commissaire : Philippe Séclier

6 novembre 2019 - 9 janvier 2020
Vernissage samedi 16 novembre, 16h/20h

Vernissage de Raymond Depardon "Intérieur/Extérieur - Route de Beauregard"
Sans titre, 1984. Tirage argentique

Vernissage de Raymond Depardon "Intérieur/Extérieur - Route de Beauregard"
Sans titre, 1984. Tirage argentique

[18:00-20:00] Rencontre-dédicace avec Formento + Formento
Location:
Librairie La Hune
16-18, rue de l'Abbaye
Place Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 42 01 43 55
Fax : +33 (0)1 45 44 49 87
Mail : paris@la-hune.com
Internet Site : www.la-hune.com
Description:
A l'occasion de la signature de leurs livres « 36 », « Circumstance » et « Hysteria »,
La Hune a le plaisir de vous inviter à la rencontre du duo d'artistes emblématiques de YellowKorner : Formento + Formento.

Le célèbre couple new-yorkais est connu pour ses photographies inspirées par l'imaginaire de la mode et du cinéma des années 50 et 60.

Anonymes ou mannequins professionnelles, les femmes de Formento & Formento
sublimées par la lumière, semblent figées dans une éternelle beauté.

Alors que « 36 » dépeint un aspect du Japon et l'énergie ardente du Mont Fuji,
« Circumstance » est le résultat d'un voyage de 8 mois mettant en avant l'héritage de la dépression économique qui a hanté l'histoire de l'Amérique et « Hysteria » se veut être un manifeste de notions opposées, à savoir: la beauté, la brutalité et l'optimisme.

RSVP avant le 12 novembre paris@la-hune.com

Rencontre-dédicace avec Formento + Formento

[18:00-21:00] Soirée Artension pour la sortie du Guide des galeries
Location:
Galerie Schwab Beaubourg
35, rue Quincampoix
75004 Paris
M° Rambuteau, Les Halles, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 71 12 16
Mail : edouard.schwab@hotmail.fr
Internet Site : www.galerieschwabbeaubourg.com
Description:
Soirée Artension pour la sortie du Guide des galeries

Dans le cadre de l'exposition de Louis Salkind et Nomah

Vernissage jeudi 24 octobre, en présence des artistes, à partir de 18 heures
Exposition jusqu'au 16 novembre 2019

Né en 1982, comédien, chanteur, danseur, écrivain, Louis Salkind, artiste multiforme, peint depuis dix ans. Ses premières expositions à Paris il y a cinq ans ont suscité l'intérêt immédiat des collectionneurs et de la presse, par l'étrangeté des sujets et la qualité de la peinture.
La série que nous présentons, dans le prolongement de ses travaux précédents, montre des êtres hybrides, des personnages ou des animaux fantasmagoriques, en suspension, comme sortis d'un rêve. Une peinture de l'imaginaire, de l'inconscient, réalisée avec une grande maîtrise technique, qui rappelle par certains côtés l'univers de Jérôme Bosch ou de Salvador Dalí.

Né en 1964, cardiologue devenu peintre, Nomah a été lauréat de la Fondation Taylor en 2018 pour son parcours singulier et son travail original. Entre expressionnisme et surréalisme, abstraction et figuration, ses toiles évoquent souvent l'anatomie, humaine ou animale, dans des jeux de couleurs délicates, de valeurs contrastées, de transparences subtiles, comme un voyage intérieur, une méditation rêveuse sur le corps. Un très beau travail de peintre accompli, que nous sommes heureux de présenter pour la première fois.

Vernissage de Louis Salkind et Nomah
Louis Salkind, Scène de chasse, 2019, Huile sur toile, 162 x 130 cm

Vernissage de Louis Salkind et Nomah
Louis Salkind, Sans titre, 2019, huile sur toile, 162 x 130 cm

Vernissage de Louis Salkind et Nomah
Louis Salkind, Danse macabre, 2019, Huile sur toile, 195 x 130 cm

Vernissage de Louis Salkind et Nomah
Nomah, Sans titre, technique mixte sur toile, 130 x 97 cm

Vernissage de Louis Salkind et Nomah
Nomah, Sans titre, technique mixte sur toile, 65 x 50 cm

Vernissage de Louis Salkind et Nomah
Nomah, Sans titre, technique mixte sur toile, 130 x 97 cm

[18:00-21:00] Vernissage d'Anne Lee et Bee Pellerin
Location:
Galerie Maître Albert
6, rue Maître-Albert
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 55 42 73 77
Mail : jdm@lmet.fr
Internet Site : www.maitrealbertgallery.com
Description:
Exposition du 5 novembre au 16 novembre 2019

Vernissage d'Anne Lee et Bee Pellerin

[18:00-21:00] Vernissage d'Ellen Ehk Åkesson "Enraciné"
Location:
Galerie NeC - Nilsson et Chiglien
20, rue des Coutures Saint-Gervais
117, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)9 54 74 78 51
Fax : +33 (0)1 42 77 88 83
Mail : galerienec@gmail.com, necdesignparis@gmail.com
Internet Site : www.galerienec.com
Description:
20 rue des Coutures Saint-Gervais

Sculpture

November 15 - December 21, 2019

Vernissage d'Ellen Ehk Åkesson "Enraciné"

[18:00-21:00] Vernissage d'Hannibal Renberg "Iphoneographies"
Location:
L'Atelier de Belleville
29, rue de la Villette
75019 Paris
M° Jourdain, Botzaris
France
Mobile : +33 (0)7 78 81 25 80
Mail : latelierdebelleville@gmail.com
Internet Site : www.atelierdebelleville.com
Description:
prolongation jusqu'au 1er Décembre

Hannibal RENBERG est un « piéton » qui aime à déambuler dans les rues de Paris, de Marseille ou d'ailleurs et y débusquer l'inattendu, et le poétique du quotidien.

Diplômé de psychologie, son regard est constamment en quête des absurdités qu'offre une ville, où la densité de la population fait se côtoyer toute une jungle d'individus hors norme. Il traque, au gré de ses pérégrinations, les situations et les personnages les plus décalés et nous offre la vision d'un monde où l'étrange et le dérisoire règnent. Dans chacune de ses compositions, on trouve un point de rupture qui appelle parfois l'ironie ou la nostalgie, le désir aussi de faire partager ses émotions, son humour, sa dérision par l'image.

Ses photos sont un reflet de notre société, un trait d'union entre des vies qui se côtoient, parfois se croisent et se parlent, un environnement construit par et pour l'homme, un dialogue éphémère entre le photographe et la ville.

Ce fabuleux photographe de rues figure dans le classement du prestigieux magazine « Forbes ». Il a fait l'objet de nombreuses expositions à Paris Marseille et Nice, ainsi que de nombreux articles notamment dans L'OBS, Polka, Le Magazine Photo et La Provence.

Laurence et Jean SAUTEREAU

Vernissage d'Hannibal Renberg "Iphoneographies"

[18:00-21:00] Vernissage d'exposition collective
Location:
Fondation La Ruche - Cité d'artistes
Association Atelier Alfred Boucher
2, passage Dantzig
75015 Paris
M° T3a Georges Brassens
France
Internet Site : laruche-artistes.fr
Description:
Salle d'expositions de La Ruche

Isabelle Geoffroy-Dechaume, Jessica Bentley-Geoffroy, Laurence Geoffroy
Peintures, collages, gravures.

Exposition du 14 novembre au 24 novembre 2019
Ouverture du mercredi au dimanche de 15h à 20h
Vernissage Jeudi 14 novembre 2019 de 18h à 21h

Vernissage d'Isabelle Geoffroy-Dechaume, Jessica Bentley-Geoffroy, Laurence Geoffroy

[18:00-22:00] Vernissage de Balak, Sanlaville et Vives "Lastman"
Location:
Atelier Manjari & Partners
9, Cité de l'Ameublement
angle 31, rue de Montreuil
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny
France
Mail : manjari.partners@orange.fr
Internet Site : www.manjari-partners.com
Description:
Les éditions CASTERMAN et l'Atelier MANJARI&PARTNERS
sont heureux de vous inviter au lancement
du nouvel album de Balak, Sanlaville et Vives
« LASTMAN TOME 12 »

Avec la participation d'Alexis Bacci
« LASTMAN stories - Soir de match »

en présence des auteurs

Vernissage jeudi 14 ovembre de 18h00 à 22h
Exposition du 15 au 30 novembre 2019

à l'atelier MANJARI&PARTNERS

Vernissage de Balak, Sanlaville et Vives "Lastman"

[18:00-21:00] Vernissage de Buck Ellison "Useful Life"
Location:
Galerie Balice Hertling Arts et Métiers
239, rue Saint-Martin
75003 Paris
M° Réaumur - Sébastopol, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 40 33 47 26
Mobile : +33 (0)6 19 60 88 94
Fax : +33 (0)1 40 33 47 36
Mail : gallery@balicehertling.com
Internet Site : www.balicehertling.com
Description:
14 novembre - 14 décembre
Vernissage Jeudi 14 novembre 18 - 21h

L'exposition présentera les nouvelles photographies et le premier film de l'artiste.

Vernissage de Buck Ellison "Useful Life"
Image extraite du film Henry, Henry, Henry, 2019

[18:00-20:30] Vernissage de Béatrice Nodé-Langlois "Louvre y es-tu ?"
Location:
Mairie du 1er arrondissement
4, place du Louvre
75001 Paris
M° Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0)1 44 50 75 01
Internet Site : mairie1.paris.fr
Description:
Exposition du 12 au 23 novembre 2019

"À l'origine de Louvre y es-tu ? il y a trois inoubliables émotions vécues, enfant, au Louvre. C'est à partir d'elles que j'ai tenté de parler en peinture du 1er arrondissement de Paris.

Pour faire plus ample connaissance avec le 1er arrondissement, je me suis lancée dans de longues promenades au hasard de ses rues. Mêlée, emmêlée, à ses passants, il m'est souvent arrivé de les voir plus singuliers que des personnages de roman. Plus nus encore que des statues.

Née de cette démarche, chaque toile de cette exposition associe une photo, localisée avec précision, à des personnages peints -disons très librement.

Ceci, en très humble hommage au fantastique du Grand Sphinx de Tanis, aux paupières baissées de la Dentellière de Vermeer, au dos nu de la Vénus de Milo."
BNL, peintre et écrivain, www.beatricenodelanglois.com

Vernissage de Béatrice Nodé-Langlois "Louvre y es-tu ?"

Peindre est une autre façon d'écrire. Que j'écrive ou que je peigne, à chaque fois, je repars du désordre enfantin de mes émotions. Des premiers mots qui me viennent.
Ou de taches de peinture sur une toile. Après, s'engage une aventure, menée en grande partie à l'aveuglette. J'expérimente et tâtonne. Avance et recule. Tant que je peux.
Jusqu'à une forme d'évidence.
B.N.L.

Vernissage de Béatrice Nodé-Langlois "Louvre y es-tu ?"

[18:00-21:00] Vernissage de Caterina Murino
Location:
Place Vendôme
Place Vendôme
75001 Paris
M° Tuileries, Madeleine, Opéra, Pyramides
France
Internet Site : www.comite-vendome.com
Description:
GORALSKA JOAILLERIE
12 rue de la Paix, 75002 Paris

Goralska Joaillerie - Maison fondée par Corinne Evens - troisième génération de diamantaires - a le plaisir de vous inviter à découvrir

Les PIÈCES DE JOAILLERIE de CATERINA MURINO.

L'actrice Italienne Caterina Murino (Léa Leoni dans "L'Enquête corse", 2004; James Bond girl dans "Casino Royale", 2006 et Palma dans "Le temps est assassin", 2019) présentera ses bijoux dans la boutique au 12 rue de la Paix, 75002

du 13 novembre au 31 janvier 2020.

VERNISSAGE
le 14 novembre de 18H00 à 21H00

avec la présence de la chaîne de télévision TF1 qui filmera la soirée.

Vernissage de Caterina Murino

[18:00-21:00] Vernissage de Christian Gaudin "Kokon"
Location:
Atelier Capifrance Paris 11ème
152, boulevard Voltaire
75011 Paris
M° Charonne, Voltaire
France
Internet Site : www.capifrance.fr
Description:
Kakémono et dessins humoristiques Zen

du 14 novembre au 3 décembre

Christian Gaudin est un scénariste et un dessinateur de bandes dessinées et de livres illustrés. D'abord illustrateur-graphiste pour la presse, l'édition, la publicité et le dessin animé Christian Gaudin a été ensuite éditeur indépendant de bandes dessinées, mangas et livres illustrés aux Éditions Gilou, Alpen Publishers, Humanoïdes Associés, La Sirène, Kraken, Horizons Illimités, où il a exercé les fonctions d'éditeur, de directeur artistique et de collection.

En 1994 il entame une carrière d'auteur prolifique parallèlement à ses activités éditoriales et depuis 2004 se consacre exclusivement à ses activités d'auteur humoristique.

Publiée aux Editions du Relié, sa célèbre collection de « Guides pour chats zen » a été traduite au Japon, en Allemagne, en Espagne, en Russie et en Ukraine, en livre de poche et est régulièrement rééditée.

Sous son nom bouddhiste de Kokon, il dessine et publie des gags sur la pratique et la spiritualité zen. Sous celui de Maître Banane il anime depuis 10 ans la Butsu Zen Zone, le stand de la méditation Zen à la Japan Expo.

Pour cette nouvelle exposition, il a rapporté de son dernier séjour au Japon 25 ravissants kakémono décoratifs afin de vous présenter ses derniers dessins poético-hilarants réalisés à l'encre et Posca sur différents papiers traditionnels chinois (Unryu, Xuan, Baipi et Heipi).

Il dédicacera ses « Guides pour chats » et ses livres zen (La fin de vie zen, textes de Roland Yuno Rech et Tweets zen) lors du vernissage et de la conférence du 29 novembre sur « Le rire zen ».

Vernissage de Christian Gaudin "Kokon"

[18:00-21:00] Vernissage de Christine Chanu "Passages"
Location:
Mairie du 7ème arrondissement
Hôtel de Villars
116, rue de Grenelle
75340 Paris Cedex 07
M° Solférino, Rue du Bac, Varenne
France
Phone : +33 (0)1 53 58 75 07
Fax : +33 (0)1 45 56 92 37
Internet Site : www.mairie07.paris.fr
Description:
Salle Béatrice Hodent de Broutelles

Du 15 au 20 novembre
Vernissage le jeudi 14 novembre à 18h

Christine Chanu présente ses travaux photographiques, associant des prises de vue instantanées de son quotidien à une élaboration consciente et patiente d'histoires et compositions plus intimes et personnelles.

[18:00-21:00] Vernissage de Clet "The Wall"
Location:
Joël Knafo Art Gallery
182, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Saint-Philippe du Roule, George V
France
Mobile : +33 (0)7 81 61 21 57
Mail : galerie@joelknafo-art.com
Internet Site : www.joelknafo-art.com
Description:
Exposition du 14 novembre au 21 décembre
Vernissage le 14 novembre à partir de 18h en présence de l'artiste

Après dix ans de création sur les panneaux de signalisation, de détournements, de questionnements sur l'autorité, CLET souhaite prendre le temps de la réflexion et propose avec l'exposition «The Wall», les œuvres les plus emblématiques de ses dix dernières années de création.

En proposant, sans détruire, Clet a fait de son geste sur les panneaux de signalisation une invitation poétique à l'utopie. Celle d'un monde sans autorité abjecte où l'humour et la légèreté incarneraient des valeurs fondamentales.

«The Wall», dernière pièce incontournable de l'artiste dévoile un condensé de sa réflexion au cours de cette décennie passée. Cette œuvre fut dans un premier temps une surprise pour son créateur, son ambivalence dépassant sa pensée.
Cette création est aussi la synthèse de la démarche de l'artiste ; «l'obstacle devient une ouverture», rendant l'interdit synonyme de possible.

Vernissage de Clet "The Wall"

[18:00-21:00] Vernissage de Cécile Hug "La Faneuse"
Location:
Galerie ICI
Jean-Pierre Morand
19, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Mobile : +33 (0)6 84 64 90 33
Mail : galerieici@gmail.com
Description:
Exposition du jeudi 14 novembre au samedi 14 décembre 2019
du jeudi au samedi de 14h à 19h, et sur rendez vous les mardi et mercredi

Trouver sans avoir cherché, c'est trouver deux fois. Lorsqu'il s'agit d'un objet personnel, voire intime, c'est encore se retrouver soi-même, un peu. De cette expérience familière souvent anodine, il peut, avec le temps, comme une graine tombée à terre au gré du vent, surgir un germe qui fera son chemin.

Extrait du texte de Clara Pagnussatt, commissaire d'exposition indépendant

Vernissage de Cécile Hug "La Faneuse"

[18:00-21:00] Vernissage de Côme Clérino "Que Devons Nous Y Faire"
Location:
Galerie Chloé Salgado
61, rue de Saintonge
75003 Paris
M° Filles du Calvaire, République, Oberkampf
France
Mail : contact@galeriechloesalgado.com
Internet Site : www.galeriechloesalgado.com
Description:
1ère exposition personnelle à Paris

Du 15 novembre au 21 décembre 2019
Vernissage le 14 novembre 2019 de 18h à 21h

La GALERIE CHLOE SALGADO est heureuse de vous convier à "Que Devons Nous Y Faire", la première exposition personnelle à Paris de Côme Clérino.

"Que Devons Nous Y Faire" se présente comme une exploration de la peinture en deux temps. À travers des expérimentations du potentiel de la matière et des jeux de couleurs, Côme Clérino propose un détournement radical de la surface picturale.

Une exposition en collaboration avec Anna Ternon et Victor Levai.

« Elles semblent bien loin ses heures de gloire, lorsque tout le monde la regardait en contre-plongée. Depuis toujours, elle était sur son châssis, bien accrochée contre le mur. À croire que cela ennuyait Côme Clérino. Car l'artiste a décidé de la faire dégouliner jusqu'au sol. Cette peinture - car oui, c'en est une - est désormais amorphe dans le coin de la GALERIE CHLOE SALGADO. Accoudée contre deux murs, elle semble un peu endolorie. En fait, plus qu'assoupie, elle transite entre deux états. Car si Côme Clérino se définit fondamentalement comme un artiste-peintre, loin de lui l'envie de rester cantonné à la simple planitude des toiles. Ce qui l'enthousiasme c'est de confronter entre eux les médiums, les formats et les pratiques. L'artiste met ainsi la peinture en mouvement et avec, les visiteur.ses. Car rien n'est envisageable sans la collaboration de celui ou celle qui découvrira l'exposition. Il nous faut nous prêter au jeu et pénétrer dans le second espace de la galerie comme dans un univers inconnu, comme dans le salon d'un étranger.

Ici, la lumière est clairsemée dans l'espace. Seuls quelques rayons tentent avec difficulté de quitter leur résine. Cette simple veilleuse guidera désormais nos pas, nous laissant deviner les couleurs tantôt mates, tantôt irisées des formes qui se révoltent au centre de l'espace. Sorte d'extravagance picturale, métamorphose de ce qui était anciennement placé au mur, une architecture bossue se dresse devant nous. Tout semble étrange. Pourtant, ces objets nous sont plus familiers que jamais. Côme Clérino, a en effet parsemé son exposition d'objets communs à la plupart de nos intérieurs. Il y a ici une plante, là-bas un miroir, des tableaux sont accrochés aux murs, enfin, une table et ses assises attendent au centre de la pièce que l'on vienne les occuper. Mais rien y fait, ces objets semblent se jouer de nous. Seule une interaction silencieuse pourra par exemple avoir lieu autour de cette causeuse, car converser viendrait rendre impossible la lecture du texte d'Anna Ternon que l'artiste a glissé dans le meuble. Ici encore, les plantes réalisées par Victor Levai se brisent, elles sont en céramique et tentent vainement de croître dans leur vase de cire. Vous ne rattraperez pas davantage le réel en cherchant votre reflet dans le miroir, celui-ci est déformé, presque insaisissable, comme égaré dans un espace-temps inédit.

Le travail de Côme Clérino n'est pas un simple stimulateur de rétines. Bien sûr, la boulimie de formes et de couleurs avec laquelle il travaille ne les laisseront jamais indifférentes. Mais ici plus que d'envouter nos visions, l'artiste propose un environnement total qu'il est nécessaire d'intégrer si l'on souhaite en saisir la substance. Ne pas se prêter au jeu, c'est risquer de passer à côté de l'expérience qui nous est proposée. Dès lors que nous aurons décidé d'être actifs dans cette exposition, dès lors que nous aurons réussi à nous réapproprier sincèrement l'espace, les fantasmes pourront s'immiscer entre les pièces et nos personnes. Alors, un monde étonnant, un monde un tant soit peu déformé en comparaison à nos univers quotidiens s'offrira à nous. Et comme à la lecture d'un bon roman - ceux dont l'auteur.rice laisse suffisamment d'espace aux lecteur.rices pour s'épanouir dans ses propres songes, sans être parasité.es par de grossières descriptions infantilisantes - nous pourrons nous épanouir dans l'espace. Un nombre incalculable de questions pourront dès lors germer en nos esprits : qu'ont pu voir ces objets avant mon arrivée ? Qui donc a pu occuper l'espace qui se meut devant moi ? Et que dois-je maintenant y faire ? »

Camille Bardin

Vernissage de Côme Clérino "Que Devons Nous Y Faire"
Fenêtre quatre, Côme Clérino, mdf, plâtre polyester, filasse, résine acrylique, fibre de verre, argile blanc, émail, paraffine, crépi, résine polyester, tissue, colle thermoplastique, joint carrelage, mastique acrylique et crayon de couleur, 125x85 cm, 2019 © Côme Clérino

[18:00-21:00] Vernissage de Devorah Boxer "Intérieurs"
Location:
Galerie l'Echiquier
16, rue de l'Echiquier
75010 Paris
M° Bonne Nouvelle, Château d'Eau
France
Mail : information@galerie-echiquier.com
Internet Site : www.galerie-echiquier.com
Description:
Dessins

Exposition du 14 novembre au 20 décembre 2019

Devorah Boxer
ou la magie du presse-purée

Il est certain que Devorah Boxer prête, voire donne aux objets quelque chose qu'ils n'ont pas : non seulement une présence autre, mais une beauté à laquelle le moins moche d'entre eux ne prétendait probablement pas. Il ne s'agit pas de ces objets sur l'âme desquels s'interroge le poète, monts, vallons, arbres ou chaumière au murs noircis, mais, dans la plupart des cas, d'outils vulgaires, d'instruments mécaniques ou d'ustensiles de cuisine plus ou moins décatis, dans lesquels toutefois l'ingéniosité humaine a su s'exprimer, qui ne connaît quasiment pas de limites.
Devorah pourrait les haïr, car ils témoignent sans cesse de cette jalousie qui l'a saisie enfant, lorsque l'on a offert à son petit frère une pelleteuse miniature alors que - horresco referens - elle n'avait eu droit qu'à une dînette pour poupée !
Au contraire, bonne fille, elle les accueille dans son atelier, cabossés ou non, infirmes ou non, généralement devenus inutiles. Elle les regarde, les manipule, les dispose dans l'ombre ou dans la lumière, repère leurs qualités plastiques. Puis elle fait leur portrait, de loin, de près, avec une empathie qui va au-delà de la simple amitié, dans un dessin fort qui leur redonne de la jeunesse, préparant parfois une gravure graphiquement plus complexe, aux noirs parfaitement maîtrisés, qui leur accorde l'éternité, ce qui les surprend sans doute comme cela nous épate. C'est magique.
Magique, car tout d'un coup nous trouvons admirables, au hasard des rencontres, dans la rue ou ailleurs, un vieux chalumeau, un enjoliveur, des ressorts à boudin, les pignons d'un dérailleur, un cadenas pour touristes neuneus, un presse-purée, un taille-crayon, un ordinateur éventré, un panier à salade ou une minable trottinette. Il nous suffit de penser aux images de Devorah Boxer.

Maxime Préaud
23 octobre 2019

Vernissage de Devorah Boxer "Intérieurs"
Tamis de maçon - Dessin - 32.5 x 37 cm

[18:00-20:30] Vernissage de Fabienne Gaston-Dreyfus "L'artisan et l'assassin"
Location:
Galerie Jean Fournier
22, rue du Bac
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 97 44 00
Fax : +33 (0)1 42 97 46 00
Mail : info@galerie-jeanfournier.com
Internet Site : www.galerie-jeanfournier.com
Description:
Jusqu'au samedi 18 janvier 2020
Vernissage le jeudi 14 novembre de 18h à 20h30

La galerie Jean Fournier a le plaisir de présenter la deuxième exposition personnelle de Fabienne Gaston-Dreyfus, L'artisan et l'assassin qui témoigne de ses recherches les plus récentes parmi lesquelles deux séries de gouaches et peintures sur papier ainsi que d'une tapisserie inédite.

Vernissage de Fabienne Gaston-Dreyfus "L'artisan et l'assassin"

[18:00-21:00] Vernissage de Francisco Sobrino "Transformation Instable"
Location:
Galerie Mitterrand
79, rue du Temple
Hôtel de Montmort
75003 Paris
M° Rambuteau, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 43 26 12 05
Fax : +33 (0)1 46 33 44 83
Mail : info@galeriemitterrand.com
Internet Site : www.galeriemitterrand.com
Description:
du 15 novembre 2019 au 18 janvier 2020

La Galerie Mitterrand est heureuse de présenter une nouvelle exposition de l'artiste espagnol Francisco Sobrino. Intitulée Transformation Instable, elle se tient du 15 novembre 2019 au 18 janvier 2020 et rassemble une sélection d'œuvres de la série éponyme et de celle des Structures permutationnelles qui en découleront.

L'exposition s'inscrit dans un ensemble d'autres actualités consacrées à Francisco Sobrino en cette fin d'année. L'artiste fait l'objet d'une grande rétrospective à l'Espace de l'Art Concret à partir du 7 décembre et d'une nouvelle monographie publiée aux Editions Dilecta à paraître fin novembre.

Francisco Sobrino est un artiste d'origine espagnole emblématique de l'art cinétique. Né en 1932 en Espagne, Francisco Sobrino part pour l'Argentine en 1946, où il étudie à l'École Nationale des Beaux-Arts de Buenos Aires. En 1959, il s'installe à Paris et fonde le GRAV (Groupe de Recherche d'Art Visuel) l'année suivante avec Julio Le Parc, François Morellet, Joël Stein, Yvaral et Horacio García Rossi. Il commence alors sa carrière de sculpteur à partir des recherches bidimensionnelles qu'il avait menées jusqu'ici sur papier, carton et toile. Sobrino s'intéresse aux propriétés visuelles des matériaux innovants de son époque tels que le méthacrylate, le Plexiglas ou encore l'acier inox poli miroir. L'œuvre de Francisco Sobrino est plastiquement multiple mais suit toujours une volonté de maximiser l'interaction entre ses œuvres, leur environnement et/ou le spectateur. L'historien de l'art Matthieu Poirier écrit à son sujet en 2017 : « L'art de Sobrino est (...) à la fois concret et perceptuel, cinétique et minimaliste, il se sera détaché de la narration afin d'atteindre le plus parfait silence, la plus parfaite immédiateté de la vibration sensorielle ».

Pour cette nouvelle exposition consacrée à Francisco Sobrino, la Galerie Mitterrand a décidé de se concentrer sur les Transformations Instables - faites de Plexiglas transparent fumé - et les Structures permutationnelles - leur pendant en acier poli miroir - qu'il développe à partir du début des années 60. Dans ces œuvres, il réalise des structures à partir de formes géométriques simples dont la superposition et la juxtaposition donnent naissance à de nouvelles formes. Cette typologie d'œuvres, emblématique de la production artistique de Sobrino, fait la part belle aux jeux entre l'espace, la lumière et le déplacement du spectateur. Leur but est de créer de l'instabilité visuelle chez ce dernier en brouillant les frontières entre l'œuvre et son environnement immédiat.

Francisco Sobrino est né en 1932 à Guadalajara, Espagne et est décédé le 10 mai 2014 à Bernay, France. En 2015, un musée Francisco Sobrino a ouvert ses portes dans sa ville natale à l'initiative des pouvoirs publics locaux. Ses œuvres ont été exposées dans de nombreuses expositions muséales et notamment dans l'exposition Dynamo au Grand Palais à Paris en 2013. Les œuvres de Sobrino sont conservées dans les plus grandes collections internationales : la Tate à Londres, le Centre Pompidou à Paris, la Peggy Guggenheim Collection à Venise, le Museum of Fine Arts de Boston, le Museum of Fine Arts de Houston ou encore le Museo Nacional Centro de Arte Reina Sofía à Madrid.

Vernissage de Francisco Sobrino "Transformation Instable"

[18:00-20:30] Vernissage de Fred Maillard et Philippe Caillaud "Pastorale périurbaine"
Location:
Galerie Tokonoma
47, rue Chapon
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau, Etienne Marcel
France
Phone : +33 (0)9 82 57 72 25
Mobile : +33 (0)6 28 05 26 85
Mail : tokonoma.galerie@gmail.com
Internet Site : www.galerie-tokonoma.com
Description:
Le paysage, du moins tel que certains curateurs le fantasment, est aujourd'hui à l'honneur, pour ne pas dire à la mode. On « l'interroge », on le « biennalise » après en avoir expulsé l'homme et les traces de son activité. On parle de la beauté des champs, parfois de la beauté des villes, mais l'entre-deux, ce périurbain tant décrié, qui le peint ? Il est banni des représentations, y compris par ceux-là même qui se refusent à tout esthétisme, et l'on ne voit en lui que laideur et triste banalité.
C'est cette zone ingrate et dépréciée que Fred Maillard s'attache à représenter, ingrate et dépréciée alors que, pourtant, dans cette zone incertaine la poésie le dispute à la laideur, le fantastique au trivial.
Mais la présence des objets et agencements standardisés, qui en est la marque, s'étend au-delà des périphéries des villes et partout gangrène le paysage, s'insinuant le long des routes et autoroutes, sautant les haies des zones pavillonnaires, explosant autour des centres commerciaux. Si la litanie des noms de nos belles provinces (Anjou, Guyenne, Dauphiné, Bourgogne, Roussillon, Béarn...) fait encore rêver et évoque des paysages d'une France épargnée par cet uniforme enlaidissement, Fred Maillard est là pour nous détromper, sur un mode ironique, par sa série de 24 « Blasons » qui ruine tout pittoresque. Au lieu de la richesse et de la diversité des paysages espérées, Fred Maillard nous montre des paysages banals et uniformisés, où se mêlent à la nature, au demeurant réduite à un bout de haie, une bordure de route, un arbre dénudé, ces objets et images de notre quotidien que sont devenus chaises en plastique, clôtures en grillage, enseignes, lotissements, décharges sauvages...
De même, la lecture des anciens « Guides verts » faisait naître chez les voyageurs immobiles la promesse de riches paysages émaillés de villages et de villes au patrimoine intact. Or, nous dit Philippe Caillaud en proposant ses couvertures parodiques de ces mêmes guides, il faut renoncer à ce rêve car au bout de la route nous ne trouverons plus que « Trou perdu », « Zone 51 », « Pétaouchnok », « Lieux communs » ... bien loin de toute imagerie régionale, contaminés qu'ils sont par la modernité et tels que Fred Maillard les peints. À cette insidieuse destruction on se surprend à penser que le spectacle grandiose du feu dévorant maisons, bâtiments et même cathédrales que Philippe Caillaud, en pyromane de l'art, peint sur des boîtes d'allumettes, serait préférable et, à tout le moins, plus festif.

Vernissage de Fred Maillard et Philippe Caillaud "Pastorale périurbaine"
Fred Mailard, "Le refuge", acrylique sur toile,

Vernissage de Fred Maillard et Philippe Caillaud "Pastorale périurbaine"
Philippe Caillaud, dessins vectoriels, tirages numériques marouflés sur Guides verts obsolètes

[18:00-20:00] Vernissage de Hamid Pourbahrami
Location:
Appartement 27 bis
27 bis, rue Jacques-Louvel-Tessier
75010 Paris
M° Goncourt
France
Mail : info@appartement-art.com
Internet Site : www.appartement-27bis.com
Description:
Galerie 27 Concept
27 Rue de Bourgogne
info@27concept.com
T : +33 1 42 73 67 70

Vernissage de Hamid Pourbahrami

[18:00-21:00] Vernissage de Hideyuki Ishibashi "Présage"
Location:
Galerie Thierry Bigaignon
9, rue Charlot
Hôtel de Retz
Bâtiment A - 1er étage
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire, Saint-Paul, Rambuteau
France
Mobile : +33 (0)6 80 61 99 41
Mail : thierry@thierrybigaignon.com
Internet Site : www.thierrybigaignon.com
Description:
14 novembre - 21 décembre 2019

Dans le cadre de son programme annuel de soutien aux artistes émergents, la galerie Bigaignon présente cette année la série "Présage" de l'artiste japonais Hideyuki Ishibashi.

Depuis l'apparition de téléphones équipés d'appareils photos et le développement des appareils photos connectés, nous consommons chaque jour une quantité phénoménale d'images. Et pourtant, nous consacrons à chacune de ces images un temps de plus en plus court.

Partant de ce constat, la recherche artistique de Hideyuki Ishibashi s'attarde sur l'ambiguïté du regard que nous portons sur les images photographiques qui nous entourent et sur le sens que l'on donne à l'image. Pour l'artiste japonais, les photographies que nous rencontrons dans nos vies quotidiennes ne sont que des fragments d'images ; elles s'imitent elles-mêmes. Toute image n'est qu'une simple projection d'autres images que nous avons déjà vues, à un autre endroit, un autre moment. La photographie elle-même n'a pas de sens défini ni d'unité historique, mais c'est en étant dupliquée et répliquée qu'elle produit du sens.

Hideyuki Ishibashi a débuté ce projet intitulé Présage en dessinant ses propres rêves chaque matin au réveil. Il s'est ensuite engagé dans une véritable chasse aux trésors sur les marchés d'antiquité et sur Internet pour y trouver de vieilles photographies et autres cartes postales dont le contenu pouvait ici et là se rapprocher de ses dessins. Une fois désassemblées, morcelées, les images perdent leur sens premier et fournissent la matière première d'une toute nouvelle image, organisée comme une mosaïque, aux contours définis. Un long travail de fusion permet d'éliminer les indices de rupture entre les différents fragments, conférant à l'image l'aspect d'une photographie, naturellement altérée par les différentes étapes du processus.

En assemblant toutes ces images, en les fondant en une image unique, en proposant une nouvelle image créée artificiellement par un procédé complexe, le photographe cherche à provoquer la réflexion, à amener l'observateur à repenser l'ambiguïté de l'acte de « regarder ». Il interroge la photographie comme projection d'un imaginaire. Il fabrique le réel et manipule l'acte d'observation.


Né au Japon en 1986, Hideyuki Ishibashi obtient sa licence en photographie aux Beaux-Arts de l'Université Nihon en 2009. Il intègre en 2018 la formation supérieure du Fresnoy - Studio National des Arts contemporains, au sein de la promotion Chantal Akerman. Son travail, qui s'exprime essentiellement à travers la photographie, a été présenté lors d'événements internationaux tels que Unseen Photo Festival et Breda Photo et lors d'expositions personnelles et collectives au Japon, en Corée du Sud et un peu partout en Europe. Nominé au prix Voies Off 2013 à Arles, où il a présenté ses travaux pour la première fois en France, il a été le lauréat, en 2014, du prix SFR Jeunes Talents Photo pour l'exposition « Micro-Macro » à Lille, puis à nouveau en 2018, de la Meijburg Art Commission à Amsterdam.

Vernissage de Hideyuki Ishibashi "Présage"
Hideyuki Ishibashi - Présage #6

Vernissage de Hideyuki Ishibashi "Présage"
Hideyuki Ishibashi, série Présage (Détail)
Courtesy de l'artiste et galerie Thierry Bigaignon, Paris

Vernissage de Hideyuki Ishibashi "Présage"
Hideyuki Ishibashi, série Présage
Courtesy de l'artiste et galerie Thierry Bigaignon, Paris

Vernissage de Hideyuki Ishibashi "Présage"
Hideyuki Ishibashi, série Présage
Courtesy de l'artiste et galerie Thierry Bigaignon, Paris

[18:00-21:00] Vernissage de Ji Zhou "Poussières d'étoiles"
Location:
A2Z Art Gallery
24, rue de l'Echaudé
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 56 24 88 88
Mobile : +33 (0)6 74 76 85 29
Internet Site : www.a2z-art.com
Description:
Ji Zhou - "Poussières d'étoiles"
14.11 - 14.12.2019
Vernissage : le jeudi 14 novembre de 18h à 21h / Opening: Thursday, November 14, 6pm-9pm

Dans ses compositions photographiques, Ji Zhou met en scène des objets du quotidien qu'il empile pour leur donner la forme de structures urbaines architecturées, à l'image de monuments ou de mégalopoles, pour les recouvrir d'une fine pellicule de poussière. En savoir plus...

Vernissage de Ji Zhou "Poussières d'étoiles"
Ji Zhou, Poussières 5, impression jet d'encre pigmentaire sur papier, 150 x 200 cm, 2011

[18:00-21:00] Vernissage de Kyosuke Tchinaï "Visions divines"
Location:
Galerie Taménaga
18, avenue Matignon
75008 Paris
M° Miromesnil, Saint-Philippe-du-Roule, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 42 66 61 94
Fax : +33 (0)1 47 42 99 14
Mail : gal.tamenaga@wanadoo.fr
Internet Site : www.tamenaga.com
Description:
Vernissage Jeudi 14 novembre 2019, à partir de 18h00 en présence de l'artiste
Exposition : 14 novembre - 5 décembre 2019

Vernissage de Kyosuke Tchinaï "Visions divines"
Cerisier sous lumière divine, 92 x 73 cm

Vernissage de Kyosuke Tchinaï "Visions divines"
Utopia - Premières neiges, 114 x 146 cm

Vernissage de Kyosuke Tchinaï "Visions divines"
Naissance de camélia, 81 x 81 cm

Vernissage de Kyosuke Tchinaï "Visions divines"
Paysage de Seto, 92 x 73 cm

Vernissage de Kyosuke Tchinaï "Visions divines"
La Lune, la neige, la fleur, 178 x 232 cm

Vernissage de Kyosuke Tchinaï "Visions divines"
Tango, 146 x 228 cm

[18:00-21:00] Vernissage de MadC "Inside Outside"
Location:
Galerie Brugier-Rigail
Art Partner Galerie
40, rue Volta
75003 Paris
M° Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 42 77 09 00
Mobile : +33 (0)6 99 42 10 50
Fax : +33 (0)1 42 77 09 00
Mail : contact@artpartnergalerie.com
Internet Site : www.artpartnergalerie.com
Description:
Du 07/112019 au 30/112019
Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h30
Vernissage en présence de l'artiste le Jeudi 14 Novembre

Le titre même de l'exposition et le catalogue qui l'accompagne prennent une particularité essentielle dans les œuvres de Claudia Walde - alias MadC - qui relie deux sphères qui se côtoient de plus en plus sur un pied d'égalité dans la pratique de l'artiste: dehors dans la rue et à l'intérieur du studio. On peut donc comprendre ce titre au sens spatial, mais aussi par rapport aux discours des arts en général. MadC représente maintenant un poste frontalier dont le travail se situe à la frontière entre le graffiti et les arts visuels - deux domaines encore largement reçus et théorisés séparément. MadC, qui a peint sa première peinture murale à l'âge de 16 ans, est maintenant l'un des graffeurs les plus recherchés et a travaillé dans de nombreux endroits à travers le monde au cours des 20 dernières années. Mais, surtout en ce qui concerne cette exposition, il serait insuffisant de réduire sa pratique aux œuvres murales.
Initialement situé dans le genre de l'art du graffiti avec ses codes culturels et visuels, MadC a développé à partir des années 2000 un langage visuel qui a conservé l'essence du graffiti mais qui s'est détaché d'éléments tels que les polices de caractères. Depuis lors, elle a créé des œuvres aux lignes épurées qui ne rappellent que vaguement les lettres disparues et qui sont fortement basées sur les techniques de la calligraphie. Les éléments individuels, les lignes, les formes et les plans sont combinés pour former une composition globale, riche en couleurs vibrantes, qui se déploie en de nombreux plans à travers des couches de couleur transparentes, créant une profondeur spatiale dans la sphère abstraite.

Luisa Heese
Curator, Staatliche Kunsthalle Baden-Baden

Vernissage de MadC "Inside Outside"

[18:00-21:00] Vernissage de Malinowski
Location:
Place des Vosges
Place des Vosges
75004 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul, Bastille
France
Description:
Galerie Mickaël Marciano
26 Place des Vosges

Exposition du 14 au 27 novembre 2019

Vernissage de Malinowski

[18:00-21:00] Vernissage de Marie Le Coq
Location:
Galerie Gavart
5, rue d'Argenson
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 42 65 26 98
Mail : galeriegavart@gmail.com
Internet Site : www.galeriegavart.com
Description:
Vernissage de Marie Le Coq

[18:00-22:00] Vernissage de Nadia Ferroukhi "Au Nom de la Mère"
Location:
Galerie de Thorigny
1, place de Thorigny
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 76 98 92
Mobile : +33 (0)6 51 46 80 46
Mail : info@galeriedethorigny.com
Internet Site : www.galeriedethorigny.com
Description:
Dans l'exposition photographique Au Nom de la Mère, Nadia Ferroukhi nous fait entrer dans le cœur des sociétés matrilinéaires, des micro-sociétés organisées autour de femmes qui structurent la vie économique et sociale, tout en assurant la transmission de la lignée, du nom, du patrimoine et de la culture. Des sociétés dont les femmes sont à la fois la tête et le centre.
Depuis 10 ans, Nadia Ferroukhi a parcouru le monde, rencontrant et photographiant les femmes Navajo aux États-Unis, Zapothèques au Mexique, Samburu au Kenya, Bijagos en Guinée Bissau, Minangkabau en Indonésie, Moso en Chine, Ouessantines en France, Jaintias & Khasi en Inde, Comoriennes en Grande Comores, Touaregs en Algérie, Estoniennes en Estonie. Chacune de ces communautés de femmes possède ses propres rituels, uniques, imprégnés de l'histoire du pays.

Née à Paris d'une mère tchèque et d'un père algérien, Nadia Ferroukhi a toujours eu une vie de nomade, du fait de la profession de ses parents. Elle parcourt le monde, entre Alger, Prague, Vienne, Washington D.C. (où elle étudie les Relations Internationales) et s'installe à Paris pour devenir photographe reporter.
Polyglotte, pluriculturelle, curieuse, elle a choisi de prendre le temps, de vivre le quotidien des personnes qu'elle photographie, de créer des liens durables. Elle sait faire partager la richesse de tout ce qu'elle rencontre dans chacun de ses voyages, mettant ainsi en lumière ceux qui sont dans l'ombre. C'est ce que montrent chacun de ses reportages publiés et exposés dans des galeries et musées en France et un peu partout dans le monde.

Du 14 novembre au 10 décembre.

Vernissage de Nadia Ferroukhi "Au Nom de la Mère"

[18:00-21:00] Vernissage de Paul Pouvreau "Au propre comme au figuré"
Location:
Les Douches La Galerie
5, rue Legouvé
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent
France
Phone : +33 (0)1 46 07 10 84
Fax : +33 (0)1 42 38 93 01
Mail : contact@lesdoucheslagalerie.com
Internet Site : www.lesdoucheslagalerie.com
Description:
Du 15 novembre 2019 au 18 janvier 2020
Vernissage le jeudi 14 novembre de 18h à 21h

Les Douches la Galerie a le plaisir de vous convier au vernissage de sa première exposition personnelle consacrée à Paul Pouvreau, et de vous faire part à cette occasion de son arrivée parmi les artistes représentés par la galerie.

Avec Les Invasives, son nouveau travail, Paul Pouvreau poursuit une réflexion initiée il y a plus de trente ans sur le détournement des objets du quotidien, ces petits riens qui envahissent nos modes de consommation. Paul Pouvreau bouscule les codes de la représentation classique de la photographie. Pas d'anecdote, pas de certitude. Aucun « prêt à penser » ou « prêt à voir ». Entre réalité et fiction, son œuvre est une métaphore de notre temps dans laquelle le regard du spectateur peut se perdre au gré de son imaginaire.

Paul Pouvreau est le nouvel arrivant parmi les artistes représentés par les Douches la Galerie. Avec les Invasives, son nouveau travail, l'artiste poursuit une réflexion initiée il y a plus de trente ans sur le détournement des objets du quotidien, ces petits riens qui envahissent nos modes de consommation. Paul Pouvreau bouscule les codes de la représentation classique de la photographie. Pas d'anecdote, pas de certitude. Aucun « prêt à penser » ou « prêt à voir ». Entre réalité et fiction, son œuvre est une métaphore de notre temps dans laquelle le regard du spectateur peut se perdre au gré de son imaginaire.

Vernissage de Paul Pouvreau "Au propre comme au figuré"
Paul Pouvreau, Les Furies, 2016
Tirage pigmentaire sur papier Canson 300 g - 75 x 112 cm
© Paul Pouvreau / Courtesy Les Douches la Galerie, Paris

Depuis le début des années 1980, Paul Pouvreau développe un travail photographique où il met en scène des objets ordinaires et insignifiants : ustensiles ménagers, cartons, sacs plastiques, poussières... Il s'agit pour lui « de porter une attention à ces petits riens dans lesquels se loge souvent presque tout ». Si Paul Pouvreau se nourrit du réel, il puise également dans l'Histoire de l'Art et met en scène ses photographies sous formes d'installations. Car ce qui l'intéresse, c'est la manière dont les signes visuels qu'il choisit (logos, formes variées d'emballages) dialoguent avec l'espace du quotidien et celui de l'exposition. Questionnant constamment l'image et sa représentation, son travail artistique se déploie également à travers une pratique du dessin et du collage.

Au propre comme au figuré met en évidence une équivalence de sens pluriels où se glissent des paradoxes et des contradictions liées à la représentation, la nature, la beauté, le déchet, l'artificiel dans une confrontation d'idées et de matières. Dans cette exposition présentée aux Douches la Galerie, l'artiste rassemble trois ensembles : Faits divers (2003), Mascarades (2015-...) et Les invasives (2018-...). Il est bien question ici d'ensembles et non pas de séries, terme couramment utilisé dans la photographie et perçu par l'artiste comme une sorte d'académisme : « Je parle plutôt d'ensemble parce que dans ce que je conçois, il y a des récurrences qui progressent dans le temps. Une proposition que j'ai réalisée il y a deux ans peut apparaître sous une autre forme comme s'il s'agissait de réajuster ou de préciser une question qui a pu me traverser à un moment donné, comme si elle n'avait rien perdu de son actualité.»

Isabelle Tessier, Directrice de l'artothèque de Vitré

Vernissage de Paul Pouvreau "Au propre comme au figuré"
Paul Pouvreau, Les Invasives, 2018
Tirage pigmentaire sur papier Platine Fibre Rag Canson - 63 x 95 cm - Édition de 5
© Paul Pouvreau / Courtesy Les Douches la Galerie, Paris

Vernissage de Paul Pouvreau "Au propre comme au figuré"
Paul Pouvreau, Les Furies, 2016
Tirage pigmentaire sur papier Canson 300 g - 75 x 112 cm
© Paul Pouvreau / Courtesy Les Douches la Galerie, Paris

Vernissage de Paul Pouvreau "Au propre comme au figuré"
Paul Pouvreau, Mascarade, 2015
Tirage pigmentaire sur papier Platine Fibre Rag Canson - 50 x 33.5 cm
© Paul Pouvreau / Courtesy Les Douches la Galerie, Paris

Vernissage de Paul Pouvreau "Au propre comme au figuré"
Paul Pouvreau, Variations, 2015
Tirage pigmentaire sur papier Canson 300 g - 90 x 70 cm
© Paul Pouvreau / Courtesy Les Douches la Galerie, Paris

Vernissage de Paul Pouvreau "Au propre comme au figuré"
Paul Pouvreau, Faits divers, 2002
Tirage cibachrome - 70 x 100 cm
© Paul Pouvreau / Courtesy Les Douches la Galerie, Paris

Vernissage de Paul Pouvreau "Au propre comme au figuré"
Paul Pouvreau, Mascarade, 2015-2016
Tirage pigmentaire sur papier Platine Fibre Rag Cancon - 50 x 33.5 cm
© Paul Pouvreau / Courtesy Les Douches la Galerie, Paris

[18:00-20:00] Vernissage de Peter Johansson "Thérapie nationale"
Location:
Institut Suédois
11, rue Payenne
Hôtel de Marle
75003 Paris
M° Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 44 78 80 20
Fax : +33 (0)1 44 78 80 27
Mail : info@ccs.si.se
Internet Site : www.ccs.si.se
Description:
Exposition. 15.11.2019 - 01.03.2020
Mercredi - dimanche / 12:00 - 18:00
Entrée libre.

Vernissage. 14.11.2019 / 18:00 - 20:00
en présence de l'artiste Peter Johansson et ... de saucisses suédoises, les "Falukorvar"

C'est avec une bonne dose d'humour et d'autodérision, et un brin de provocation, que l'artiste contemporain Peter Johansson aborde les sujets du nationalisme et du patriotisme.

Peter Johansson détourne des symboles du patrimoine suédois, et endosse, avec une outrance qui ne craint pas le ridicule, les costumes de figures tutélaires nationales. Au sein d'un univers visuel fort à la limite du kitsch, il pose des questions éminemment actuelles. Où se situe la frontière entre être fier de son pays et être nationaliste ? À qui appartient le patrimoine culturel et qui a le droit de se l'approprier ? À quel point les emblèmes nationaux sont-ils gravés dans le marbre ? Enfin, quels symboles ou images sont à même de représenter une nation et qui en décide ?

En prenant l'exemple de la Suède, Peter Johansson prescrit à chacun d'entre nous une thérapie nationale et nous incite à réfléchir aux différentes images d'un pays et à ce qui se cache derrière. L'Institut suédois, naturellement concerné par le sujet, complète l'exposition par plusieurs événements début 2020.

En partenariat avec Nationalmuseum et avec le soutien de Swedish Art Council.

#TherapieNationale #artcontemporain #Institutsuedois @peterjohansson2372 @nationalmuseumswe @institutsuedois

Vernissage de Peter Johansson "Thérapie nationale"

Vernissage de Peter Johansson "Thérapie nationale"

[18:00-21:00] Vernissage de Rafael de Pool
Location:
Le Marais
Marais
75004 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville, Rambuteau, Arts et Métiers
France
Description:
Galerie Kohlin
8 Rue du Bourg-l'Abbé
75003 Paris
contact@galeriekohlin.com
0684986358

Vernissage le 14 Novembre à partir de 18h
14-17 Novembre 2019
De 15h à 20h ou sur rendez-vous

Vernissage de Rafael de Pool

[18:00-21:00] Vernissage de Titos Kontou et Steven Devolder
Location:
Artedomus
74, rue de Montreuil
94300 Vincennes
M° RER A Vincennes, Château de Vincennes
France
Phone : +33 (0)1 43 28 75 60
Mail : atelierartedomus@free.fr
Internet Site : www.atelier-artedomus.com
Description:
La galerie Artedomus est heureuse de vous convier au vernissage de l'exposition de Titos Kontou (peintures) et Steven Devolder (sculptures), le jeudi 14 novembre à partir de 18h

Au plaisir de vous y accueillir, je serai présent au vernissage

Titos

galerie ARTEDOMUS
Véronique de Poulpiquet-Carlucci présente les œuvres de

Titos KONTOU
peinture

Steven DEVOLDER
sculpture

Exposition du 15 novembre au 21 décembre 2019

du mercredi au vendredi de 14h à 19h et samedi de 11h30 à 19h
ou sur rendez-vous au 06 99 45 92 66 - 01 43 28 75 60
vdepoulpiquet@galerie-artedomus.com

Vernissage de Titos Kontou et Steven Devolder

[18:00-21:00] Vernissage de Tristam "Pimp My Croûte"
Location:
Galerie Duboys
6, rue des Coutures Saint-Gervais
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 74 85 05
Mail : contact@galerieduboys.com
Internet Site : www.galerieduboys.com
Description:
Karmax présente Tristam
"Pimp My Croûte"
et autres histoires de 4 mains

du 14 au 15 novembre

Vernissage de Tristam "Pimp My Croûte"

Vernissage de Tristam "Pimp My Croûte"

Vernissage de Tristam "Pimp My Croûte"

Vernissage de Tristam "Pimp My Croûte"

Vernissage de Tristam "Pimp My Croûte"

Vernissage de Tristam "Pimp My Croûte"

[18:00-23:00] Vernissage de l'exposition "Art Deme - Evolvtion"
Location:
Galerie Joseph Minimes
16, rue des Minimes
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 71 20 22
Fax : +33 (0)1 42 71 00 11
Mail : contact@galeriejoseph.com
Internet Site : www.galeriejoseph.com/privatisation-espace-paris-minimes
Description:
ARTDEME PRÉSENTE EVOLVTION
Jeudi 14 novembre de 18h à 23h à Paris

1 an après Fusion, ArtDeme revient avec EVOLVTION, son nouveau vernissage le 14 novembre à Paris. Dans un lieu unique situé au 16 rue des minimes, 75003. Venez découvrir la sélection d'œuvres et d'artistes mis à l'honneur le temps d'une soirée.

Au menu, une exposition collective sur 3 étages rassemblant 24 artistes dont notamment des pionniers du street art français, des peintres et photographes contemporains, ainsi qu'une collection privée d'origine asiatique.

Seront exposés :

Les peintres :
Henri Yeru | Marc-Antoine Goulard | Agathe Verschaffel | Agnes G | Janise Yntema

Les Street artists :
Stew | Brok | Seyb | Pest | Caz'n | Lazoo | Sifat Quazi | Dagorn| Dark Snooopy | Damien Paul Gal

La Collection privée asiatique :
Zhang Keyang | Lin Tianmiao

Les photographes :
Clément Duquenne | Alexis Bono | Sacha Vatkovic

Les sculpteurs :
Yermia | Béa Norman

Les inclassables :
Charlotte Cochelin | Vincent Bargis

>> RSVP

Vernissage de l'exposition "Art Deme - Evolvtion"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Children and Game"
Location:
Galerie Géraldine Zberro
23, rue Jean Mermoz
75008 Paris
M° Saint-Philippe-du-Roule, Miromesnil, Franklin D. Roosevelt
France
Phone : +33 (0)1 42 89 49 64
Mobile : +33 (0)6 22 78 42 77
Internet Site : www.galerie-geraldine-zberro.com
Description:
Exposition du 14 au 30 novembre

Ce group show réunira :
Andrea Ravo Mattoni
Bault
Ceizer
James Colomina
jC Earl
Kojiro Matsumoto
Kurar
L'Atlas
Pandakroo
Pascal Vilcollet
Psyckoze
Ramon Martins
Reen Barrera
Seth
Simone Benedetto
Toz
Valentin van der Meulen

Vernissage de l'exposition "Children and Game"
Andrea Ravo Mattoni « Raffaello » 158 x 156 cm.

Vernissage de l'exposition "Children and Game"
James Colomina « l'attrape coeur » H 112 cm.

Vernissage de l'exposition "Children and Game"
Seth « Vortex » 195 x 130 cm.

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Dado, La peinture selon Saint Luc"
Location:
Galerie Alain Margaron
5, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Rambuteau, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 74 20 52
Fax : +33 (0)1 42 74 20 89
Mail : amargaron@wanadoo.fr
Internet Site : www.galeriealainmargaron.com
Description:
Exposition jusqu'au 21/12/2019
du mardi au samedi de 11h à 13h et de 14h30 à 19h30

Vers 2000, Dado a voulu casser les codes de ses peintures, mais sous l'égide du patron des peintres, Saint-Luc. J'ai découvert une huile sur drap de lin, de grand format, bicolore - sanguine, un peu de bleu - plus dessinée que peinte. Aucune recherche d'effets. J'avais devant moi un condensé vivant de son travail à fresque sur les murs de la chapelle d'une ancienne léproserie près de chez lui à coté de Gisors, sa grande oeuvre, celle qui allait régénérer sa pratique artistique. Cette chapelle, il l'a baptisée précisément la chapelle Saint-Luc, titre que nous reprendrons pour notre catalogue.

Puis j'ai vu Dado casser ses peintures et dessins, en les martyrisant, en les découpant pour leur donner vie sous forme de collages où rien n'est laissé au hasard, malgré parfois quelques dessins d'enfant, comme des plages d'innocence. Les codes de la séduction sont brisés et l'horreur n'est plus anesthésiée par l'image.

Quant à ses peintures sur drap, il a vite coupé court à la répétition, en les froissant, pliant, déchirant. Il les a clouées sur bois, on pourrait presque dire crucifiées, recouvertes d'autres coups de pinceau pour faire émerger un regard perçant d'outre-tombe ou des traces de sang ; rien de séduisant non plus mais une puissance sacrée.

Il a dédicacé plusieurs de ces oeuvres à Bernard Réquichot qu'il avait rencontré à la galerie Daniel Cordier qui avait lui aussi cassé les codes de la peinture sans y renoncer, dans les années 50. Dado renoue alors avec la force de ses oeuvres de 1960, rendues presque abstraites par l'atomisation des formes, mais où survivent des crânes, des silhouettes.

A.M.

Vernissage de l'exposition "Dado, La peinture selon Saint Luc"
Fig. 1 : Etude pour l'Ecole de Prescillia, 2000, huile sur drap, 210 x 300 cm

Vernissage de l'exposition "Dado, La peinture selon Saint Luc"
Fig. 2 : Saint-Luc, 2001, technique mixte et collages, 120 x 80 cm

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition "FELICIDADE"
Location:
Le Molière
40, rue de Richelieu
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 42 61 99 40
Mobile : +33 (0)6 81 80 99 05
Mail : mathilde@lemoliere.net
Internet Site : www.lemoliere.net
Description:
Une ode à la fraîcheur et à la bonne humeur vient illuminer le ciel hivernal parisien, du 14 au 16 novembre 2019. Lulu, artiste installée au Brésil depuis plus de dix ans, investit le Molière avec un événement arty exclusif à Paris, FELICIDADE. À l'image du nom donné à ce rendez-vous, l'exposition dévoile l'univers décalé, esthétique et haut en couleurs de Lulu.

Au programme, une immersion dans la peinture de Lulu, avec une trentaine de toiles mêlant contrastes entre sensualité féminine, nature sauvage, motifs art déco-nouveau et couleurs lumineuses.
Les œuvres de Lulu témoignent d'un imaginaire audacieux, loufoque, fluo, rock, ultra-végétal et sophistiqué. Une bouffée d'air frais d'inspiration brésilienne qui révèle des sujets - essentiellement féminins - dans un décor improbable.
Sur ses toiles, les rôles sont redistribués. Est-ce une femme élégante parachutée en Amazonie ? Une invasion tropicale en plein Paris ? Un défilé de maillots de bain rétro dont les motifs reprennent ceux du décor ? Des thèmes qui tournent et s'enchevêtrent. Un tourbillon hyper chromatique fait valser les repères.

FELICIDADE se clôture par une vente aux enchères ouverte à tous, le vendredi 15 novembre à 19h30, et accessible sur le site de Drouot Live.

Après une enfance passée à dessiner et une prépa à l'École Supérieure des Arts Appliqués Duperré, Lulu s'est formée à la peinture à l'huile avec Jean Arcelin, Franck Janca et Mauricio Takiguthi. D'assistante styliste en passant par la direction artistique d'un studio design, Lulu commence à exposer ses propres œuvres à partir de 2006, année où elle s'envole pour le Brésil. Depuis, l'artiste a exposé plusieurs fois dans des galeries d'art à São Paulo, a vendu plus de 200 toiles, et a développé et fidélisé une clientèle dans le monde en entier.

La couleur est le point de départ de la démarche artistique de Lulu, les femmes son sujet de prédilection, la nature exubérante son décor, l'art déco-nouveau sa référence graphique, et la fantaisie sa touche finale. À travers ses toiles, Lulu souhaite célébrer une féminité haute en couleurs, libre et chic. Une arme de bonheur massive.

DU 14 AU 16 NOVEMBRE 2019

Jeudi 14 novembre - Soirée Influenceurs et Presse 18h-22h
Vendredi 15 novembre - Soirée publique 18h-22h - Vente aux enchères 19h30
Ouverture au public : Vendredi 15 et Samedi 16 novembre 11h-21h

Vernissage de l'exposition "FELICIDADE"

Vernissage de l'exposition "FELICIDADE"

Vernissage de l'exposition "FELICIDADE"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Faisons le mur !"
Location:
Galerie Wagner
19, rue des Grands Augustins
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Michel, Pont Neuf
France
Mobile : +33 (0)6 62 16 16 28
Mail : contact@galeriewagner.com
Internet Site : www.galeriewagner.com
Description:
Il y a 30 ans, le mur de Berlin tombait, ouvrant la voie à la réunification allemande, ainsi que de nouvelles perspectives pour de nombreux pays de l'Est. A travers l'exposition collective "Faisons le mur", la Galerie WAGNER célèbre cet anniversaire, symbole de certaines libertés retrouvées !

Vernissage Jeudi 14 novembre à 18h

Artistes présentés :
Gilbert1 - France
Gerhard Hotter - Allemagne
Vincenzo Marsiglia - Italie
Julio Pacheco Rivas - Venezuela
Satoru - Japon
Hans Steinbrenner - Allemagne
Olivier Swiz - France
Jens Trimpin - Allemagne
Hilde Van Impe - Belgique

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Femmes - Hommage à Hédi Naïli"
Location:
Ministère de l'économie, de l'industrie et de l'emploi
Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique
139, rue de Bercy
75012 Paris
M° Bercy, Gare de Lyon
France
Internet Site : www.minefi.gouv.fr
Description:
Ministère de l'Économie et des Finances, de l'Action et des Comptes publics
Pavillon Vauban - 139, rue de Bercy

En clôture de cette cinquième année de commémoration de la disparition de l'artiste peintre Hédi NAILI, est au organisée au Ministère des Finances l'exposition FEMMES, une sélection des plus belles pièces de la collection familiale. L'association NAILI HEDI vous y convie.

Dessins, collages, écrits et tableaux de l'artiste vous feront voyager dans un monde onirique, surréaliste et sensuel.

Pour ce troisième événement et pour la première fois, deux artistes soutenus par l'association NAILI HEDI présenteront eux aussi une sélection d'œuvres dans le thème et l'esprit d'Hédi de son vivant.

L'Association NAILI HEDI est née de la nécessité de sauvegarder la collection de l'artiste décédé en 2014. Déjà deux expositions en France de cet artiste tunisien ont été organisées par l'Association, qui s'est officialisée au début de l'année 2019. Elle a également lancé cette année une campagne de financement participatif (crowdfunding).

Jeune structure, en quête de visibilité, l'Association a aujourd'hui vocation à partager au plus grand nombre ses valeurs et ses défis.

Exposition au Ministère des Finances*, soutenue par l'association culturelle « La Place des Arts » :

du 5 novembre au 29 novembre 2019,
Avant-première et réception presse du 5 au 12,
Vernissage le 14 novembre à 18h et ouverture grand public

http://nailihedi.com/lassociation-naili-hedi
https://www.facebook.com/NailiHediAssociation https://www.instagram.com/naili_hedi_association

Vernissage de l'exposition "Femmes - Hommage à Hédi Naïli"

[18:00-20:00] Vernissage de l'exposition "Les Artistes de la galerie"
Location:
Lyon
Lyon
69000 Lyon
M° Gares SNCF, aéroport de Lyon-Saint-Exupéry
France
Internet Site : www.lyon.fr
Description:
galerie anne-marie et roland pallade - art
35 Rue Burdeau
69001 Lyon

du 14 novembre au 11 janvier 2020
Vernissage le jeudi 14 novembre de 18h à 20h

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Les maîtres hollandais-revisités"
Location:
Atelier Néerlandais
Institut néerlandais
121, rue de Lille
Hôtel Turgot
75007 Paris
M° Assemblée Nationale, Invalides
France
Phone : +33 (0)1 53 59 12 40
Fax : +33 (0)1 45 56 00 77
Mail : info@institutneerlandais.com
Internet Site : www.institutneerlandais.com
Description:
Atelier Néerlandais

Du 14 au 17 novembre
Ouvert le 14 & 15 novembre de 9:00 à 21:00; et le 16 & 17 novembre de 14:00 à 17:00.
Vernissage: le jeudi 14 novembre, 18:00-21:00

Pendant quatre jours, l'exposition "Les maîtres hollandais-revisités" à l'Atelier Néerlandais accueille trois artistes plasticiens : Brigitte Spiegeler, Roeland Verhallen et Jos Verheugen. Travaillant chacun avec des techniques différentes, ils se retrouvent dans la longue et vénérable histoire des maîtres néerlandais dont ils s'inspirent et qu'ils réinterprètent tous les trois à leur façon.

Vernissage de l'exposition "Les maîtres hollandais-revisités"

[18:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Light, Fight & Runaway"
Location:
Les passeurs de ruisseaux
9, rue de Vintimille
75009 Paris
M° Place de Clichy
France
Mail : lespasseursderuisseaux@gmail.com
Description:
Du 14 Novembre 2019 au 17 Novembre 2019

Vernissage le 14, 15 et 16 Novembre de 18h à 22h

L'art n'a de sens profond que s'il guérit et libère les consciences. Alejandro Jodorowsky

Always on other side just for an other way.

Context Art
Sérigraphie
Photo
Illustration
Design
Poésie
Jam.

AVEC LES ARTISTES :
- Bert The Madsilkscreamer
- Stéphane Torossian
- Arnaud Malherbe
- Elly Kawaguchi
- Thierry Navas
- Leslie France
- Brian Cougar
- Nea Borgel
- Anam Cara
- Artgenies
- Agnès M.
- TKsom
- Diego

Barking artists never bite

Vernissage de l'exposition "Light, Fight & Runaway"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Please leave this world"
Location:
Maëlle Galerie
1-3, rue Ramponeau
75020 Paris
M° Belleville
France
Phone : +33 (0)6 14 80 42 00
Mail : contact@maellegalerie.com
Internet Site : www.maellegalerie.com
Description:
Paolo Cirio, Rubén D'Hers, Regina José Galindo, John Isaacs, Carlos Martiel, Jérémie Paul, Rosemberg Sandoval et le Gang, mouvement d'Art Porno du Brésil (Movimento de Arte Pornô) (Eduardo Kac)

Commissariat Rolando J. Carmona

Vernissage Jeudi 14 novembre de 18h00 à 21h00
Du 14 novembre 2019 au 1er Février 2020

Une femme frêle court désespérément, essayant d'échapper à un tank militaire qui avance vers elle ; nous ne pouvons pas fuir l'insoutenable, cela nous persécute, c'est notre ombre. Cette action troublante est l'œuvre de Regina José Galindo. Elle nous confronte à notre relation la plus intime au pouvoir, tout autant que l'artiste qui tente de se libérer de la cruauté pour se frayer un espace de liberté. C'est l'image que cette exposition cherche à construire.

Please leave this world rassemble une série d'œuvres dans laquelle l'artiste réagit avec certitude face à l'immobilité. Avec la même logique qu'un T.A.Z(1), certaines d'entre elles sont des actions furtives, des insurrections, qui apparaissent et disparaissent aussi tôt, pour ne pas être identifiés. À l'instar d'un couteau de cristal : transparent, radical et fragile, ces oeuvres ont la capacité de briser l'horreur de nos sociétés et nous rappeler qu'une autre condition peut être imaginée.

Mais dans certains cas, la porte de la prison peut aussi s'ouvrir. Imaginez-vous être à la place d'un immigré incapable d'obtenir un emploi, parce que votre visage est enregistré dans une base de données de criminels en ligne, même lorsque votre crime est aussi futile qu'une publication sur les réseaux sociaux. Obscurity est un projet hybride entre art et justice sociale, dans lequel l'artiste Paolo Cirio utilise un algorithme pour interagir avec 15 000 000 de casiers judiciaires de personnes arrêtées aux États-Unis et inscrite dans 6 "mugshot websites". Cet artiste-hacker parvient à violer la sécurité de ces sites qui extorquent de l'argent à ceux qui veulent "effacer leurs traces" des archives photographiques du système judiciaire américain. Un acte de post-photographie qui reformule le portrait anthropométrique traditionnel.

Nombre de ces artistes pourraient être qualifiés d'utopistes ou de criminels franchissant les lignes du danger, parfois face au pouvoir officiel et parfois envers le circuit artistique lui-même. Dans sa célèbre performance Mugre de Rosemberg Sandoval ; l'artiste porte sur ses épaules un sans abri jusqu'à l'intérieur d'une galerie pour peindre littéralement le white cube avec la crasse d'un corps rendu invisible par la société. Aussi, le collectif de performance et de poésie expérimentale : Le Gang (M.A.P), qui de 1980 à 1982 activa dans les rues de Rio de Janeiro une guerrilla esthétique parvint à briser le pouvoir de la dictature militaire brésilienne en donnant une leçon à la pensée hétéronormative et à l'art orthodoxe.

Ce serait un fantasme de penser que l'art peut réellement changer l'inflexion vers laquelle l'espèce humaine est dirigée, par son ambition excessive et ses jeux de pouvoir où les corps marginaux sont de plus en plus nombreux. Mais oui, l'art véritable guérit, il peut être utile pour vivre dans ce monde plutôt que de franchir la ligne et prendre la décision de quitter cette misérable vie.

Please leave this world est une tentative d'évasion comme l'histoire d'un junkie tourmenté qui regarde par la fenêtre une belle journée ensoleillée. De cette scène se dégage une question : que faire ? Rester à sa place, chercher un beau costume qui couvrira ses blessures et attendre la mort naturelle... ou coudre des plumes sur son corps et se jeter dans le vide comme l'évoque Carlos Martiel, conscient de ne pas avoir d'ailes, mais que ce qui lui restera sera sa réalité la plus infinie et la plus fragile.

Rolando J. Carmona

(1) T.A.Z (Zone Temporaire Autonome) concept introduit par Hakim Bey. Des "Utopies pirates" du XVIIIe au réseau planétaire du XXIe siècle, elle se manifeste à qui sait la voir, "apparaissant-disparaissant" pour mieux échapper aux Arpenteurs de l'Etat. Elle occupe provisoirement un territoire, dans l'espace, le temps ou l'imaginaire, et se dissout dès lors qu'il est répertorié.Le terme s'est répandu dans les milieux internationaux de la "cyber-culture".

Vernissage de l'exposition "Please leave this world"
Carlos Martiel
Photographie
100 x 70 cm
Performance _ Museum of Fine Arts Houston US
2017

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Vers d'Autres Rives"
Location:
Galerie Maria Wettergren
18, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 43 29 19 60
Mobile : +33 (0)6 77 63 28 81
Mail : info@mariawettergren.com
Internet Site : www.mariawettergren.com
Description:
Il a fallu que le corps s'efface pour que l'espace paraisse

Dans le cadre du centenaire de la naissance d'Etienne Bertrand Weill (1919 - 2001), nous avons l'honneur de vous inviter au vernissage de l'exposition « Vers d'Autres Rives », dialogue entre des photographies d'Etienne Bertrand Weill et une selection d'ceuvres de la Galerie Maria Wettergren, synthèse des arts et temps suspendu.

Cocktail le jeudi 14 novembre de 18h à 21h
Exposition du 15 novembre au 1 février
Mardi - samedi, 11h - 19h

Works by : Etienne Bertrand Weill, Astrid Krogh, Cecilie Bendixen, Ditte Hammerstrøm, Eske Rex, Germans Ermičs & Iskos/Berlin, Gjertrud Hals, Ivan Weiss, Ilkka Suppanen, Niels Hvass, Rasmus Fenhann, Rodolphe Proverbio, Timo Salli

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Videobox x Le Fresnoy"
Location:
Carreau du Temple
3, rue Dupetit-Thouars
4, rue Eugène Spuller
75003 Paris
M° Temple, Filles du Calvaire, République
France
Mail : accueil@carreaudutemple.org
Internet Site : www.carreaudutemple.eu
Description:
VENDREDI 15 NOVEMBRE AU SAMEDI 21 DÉCEMBRE

Videobox est un espace permanent dédié à l'art vidéo, situé dans le vestiaire 9 du Carreau du Temple.

VIDEOBOX x LE FRESNOY (Tourcoing)
en écho à l'exposition Panorama 21 - Les Revenants
Vendredi 15 novembre au samedi 21 décembre 2019
Vestiaire 9 - Entrée libre

Vernissage le jeudi 14 novembre à 18h
Entrée libre

Le Fresnoy - Studio national des arts contemporains, pôle d'excellence reconnu à l'échelle internationale, laboratoire de création pour les talents émergents, fonde sa pédagogie sur la production d'œuvres dont le point commun réside dans l'intégration de techniques audiovisuelles et numériques professionnelles. Outre la production, Le Fresnoy se caractérise par sa plateforme d'expérimentation et de diffusion totalement inédite. L'exposition Panorama, véritable festival trouve avec Videobox un voisin parisien pour exposer hors les murs du Fresnoy le fruit d'une année de travail des artistes.

Pour cette nouvelle édition de Videobox, Le Fresnoy vous propose les coups de cœur de Jean-Hubert Martin (commissaire de l'exposition Panorama 21 - Les Revenants), Julie Ackerman et Louise Vanoni (journalistes pour Beaux Arts).


L'EXPOSITION

Les coups de cœur de Jean-Hubert Martin (1er écran) :
Rose Minitel, Olivier Cheval, 2019, 26 minutes 30 secondes
Gwacoulou - Le Foyer traditionnel, Moïse Togo, 2019, 16 minutes
Le cas Perrot, Rony Tanios, 2019, 30 minutes
All movements should kill the wind, Yuyan Wang, 2019, 12 minutes 20 secondes
Un jour avec Cham, Alice Goudon, 2019, 25 minutes
Dana, Carnaval y Tzompantli, Fernando Colin Roque, 2019, 19 minutes

Les coups de cœur de Julie Ackermann (sur les deux écrans côte à côte) :
Le corso, Bertrand Dezoteux, 2008, 14 minutes
Yoknapatawpha, Léonard Martin, 2016, 22 minutes 43 secondes
Nocturnes, Anri Sala, 1999, 11 minutes 21 secondes
Manque de preuves, Hayoun Kwon, 2011, 9 minutes 19 secondes
Natural Process Activation #3 Bloom, Hicham Berrada, 2012, 5 minutes 40 secondes

Les coups de cœur de Louise Vanoni (sur les deux écrans côte à côte) :
Love Canal, Elsa Brès, 2017, 17 minutes 58 secondes
Déjalo Ser, Txema Novelo, 2017, 23 minutes 13 secondes
Area 51, Nevada, USA, Annabelle Amoros, 2017, 15 minutes
Cosmorama, Hugo Deverchère, 2017, 23 minutes 19 secondes
I Made you, I Kill you, Alexandru Petru Badelita, film, 2016, 14 minutes

Vernissage de l'exposition "Videobox x Le Fresnoy"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "les céramiques Ardmore"
Location:
Deyrolle
46, rue du Bac
75007 Paris
M° Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 22 30 07
Mail : contact@deyrolle.fr
Internet Site : www.deyrolle.fr
Description:
Exposition vente des céramiques zouloues Ardmore chez Deyrolle

Soirée de présentation le 14 novembre 2019 de 18h à 21h

Pour les fêtes de fin d'année, Deyrolle expose à la vente les magnifiques céramiques Ardmore !

Ces céramiques nées en terre zouloue, par leur raffinement et leur originalité, leur valent de figurer dans plusieurs musées et galeries à travers le monde. L'Atelier de création Ardmore a été créé en 1985, grâce à la détermination et à l'exigence d'une femme généreuse et talentueuse, Fèe Halsted-Berning, qui s'installa dans la « Champagne Valley » du KwaZulu-Natal après avoir obtenu son diplôme des Beaux-Arts de l'Université du Natal et une spécialité en céramique.

Réalisées dans le cadre d'un célèbre Atelier de création céramique par des hommes et des femmes originaires du KwaZulu-Natal, en Afrique du Sud, les céramiques zoomorphes Ardmore - par leur caractère exceptionnel -ont déjà été reconnues par le Museum of Arts and Design à New York, par le Musée de la Culture à Bâle en Suisse, par les Maisons Christie's et Bonhams de Londres, la Ford Foundation à New York, l'American Folk Art Museum, New York, Durban Art Gallery, Johannesburg Art Gallery, South African National Gallery à Cape Town ainsi que par de grands collectionneurs privés et institutionnels.

Aujourd'hui, l'Atelier de création Ardmore est devenu le plus grand atelier de céramique d'Afrique du Sud avec une soixantaine d'artistes Zoulous dont Fèe Halsted-Berning, véritable mécène, continue à encourager la créativité. Leur sensibilité à la nature, leur sens des couleurs, la richesse de leurs traditions donnent naissance à des œuvres qui magnifient leur imaginaire sans cesse renouvelé et nous font voyager dans un monde animal et végétal aux mises en scène à la fois classiques et joyeuses. Ces artistes réalisent aussi bien des vases, des théières, des terrines, que des coupes et des chandeliers. Les décors d'une grande finesse intègrent des lions, des zèbres, des girafes et autres représentations animalières et naturalistes. Leur univers créatif inspire également des grandes marques de luxe françaises.

Institution scientifique et pédagogique depuis 1831, Deyrolle valorise des savoir-faire singuliers à travers ses collaboration ou expositions et a été particulièrement sensible à l'imaginaire animalier des céramiques Ardmore. Temple de l'observation de la Nature, référence dans le domaine de la taxidermie et de l'entomologie, Deyrolle est un cabinet de curiosités unique au monde. La plupart des espèces proviennent de zoos ou de parcs animaliers, mortes de vieillesse et de maladie. Les espèces protégées sont détenues et livrées dans le respect de la Convention de Washington (CITES).

Les célèbres planches pédagogiques, mais aussi les livres, revues et catalogues qu'édite la maison Deyrolle sont une source inépuisable d'images d'une richesse extraordinaire. Ses collections et son iconographie inspirent artistes, collectionneurs et visiteurs du monde entier. Des surréalistes André Breton et Salvador Dalí aux artistes contemporains Damien Hirst ou Huang Yong Ping, Deyrolle ne cesse de révéler, à travers des expositions et collaborations, les liens forts entre Nature Art Education.

Ce sont notamment cette créativité et cet univers qui relient tant Deyrolle et Ardmore.

Exposition du 15 novembre 2019 au 15 janvier 2020

Vernissage de l'exposition "les céramiques Ardmore"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition/vente "Marini, Le Scorpion T.12"
Location:
Galerie 9e ART
4, rue Crétet
75009 Paris
M° Anvers, Pigalle
France
Phone : +33 (0)1 42 80 50 67
Fax : +33 (0)1 42 80 50 67
Mail : contact@galerie9art.com
Internet Site : www.galerie9art.com
Description:
À l'occasion de la sortie du dernier tome du Scorpion chez Dargaud : Le Mauvais Augure (Enrico Marini - Dessin et couleurs, Stephen Desberg - Scénario) le 15 novembre prochain, la Galerie 9e Art présente une sélection de planches et d'illustrations originales de l'album.

Les planches seront exposées, en avant-première et en présence de l'artiste, le soir du vernissage jeudi 14 novembre à partir de 18h00. L'exposition se poursuivra du vendredi 15 au jeudi 21 novembre 2019 avec une ouverture exceptionnelle le dimanche 17 novembre de 14h à 20h.


Résumé de l'album : "Nelio Trebaldi, le Scorpion, les différentes familles..., tous souhaitent ardemment découvrir le secret de la fortune des Trebaldi. Afin de trouver réponse à ses questions, le Scorpion part en compagnie du Hussard et de son soi-disant fils Charles-Henri en direction du château de Tarquinio, demeure ancestrale de la riche famille. Mais tout ne se passe pas comme prévu : le Chevalier de Trèfle, l'assassin des Trebaldi, s'intéresse de près à cette histoire et à l'art divinatoire de la lignée. Il enlève Charles-Henri et propose un marché au Scorpion : en échange de la vie de l'enfant, il lui ouvrira les portes du château.

Du côté des neuf familles, la situation dégénère également. Désireux de venger la mort de son père assassiné par un Delamorley, la folie d'Ursus Latal ne s'arrêtera que lorsque justice sera rendue.

Les réponses tant attendues sont à présent toutes proches. Encore faut-il pouvoir les saisir..."

Vernissage de l'exposition/vente "Marini, Le Scorpion T.12"

[18:30-21:00] 6ème édition du prix du DRH Numérique
Location:
Bpifrance
Direction Régionale Paris
6/8, boulevard Haussmann
75009 Paris
M° Richelieu - Drouot
France
Phone : +33 (0)1 53 89 78 78
Fax : +33 (0)1 41 79 89 99
Internet Site : www.bpifrance.fr
Description:
Participez à la remise de Prix de la 6ème édition du prix du DRH Numérique, l'événement de référence pour les professionnels RH !

Avec le prix du DRH numérique, l'ANDRH récompense, chaque année, quatre DRH et professionnels RH qui font de la transformation numérique un véritable levier de stratégie globale, une opportunité d'amélioration des conditions de travail et d'inclusion, et un facteur de renouvellement des pratiques RH.

Prix du DRH numérique, prix de la transformation de la fonction RH, prix du "mieux travailler à l'ère numérique", prix de la disruption numérique : découvrez en direct les 4 lauréats de cette édition 2019 lors de la cérémonie qui aura lieu le 14 novembre au HUB de BPI France, Paris.

Cette nouvelle édition sera à nouveau présidée par Karima Silvent, Global Head of HR chez AXA, pour qui "la transformation digitale représente une opportunité, et non un risque, en termes d'emplois et de développement des compétences".

La cérémonie de remise de Prix est ouverte en priorité aux membres de l'ANDRH, une confirmation vous sera adressée 8 jours avant l'événement. Retrouvez les résultats et interviews des lauréats du 6ème Prix du DRH numérique dans la presse à l'issue de l'événement.

[18:30-21:00] 44ème anniversaire de la marche verte
Location:
Fondation Maison du Maroc
1, boulevard Jourdan
entrée par le n°7
75014 Paris
M° RER B Cité Universitaire, T3 Stade Charlety
France
Phone : +33 (0)1 58 10 33 00
Fax : +33 (0)1 58 10 33 01
Mail : info@maisondumaroc.net
Internet Site : www.fondationmaisondumaroc.fr
Description:
Conférence : 44ème anniversaire de la marche verte et 63ème anniversaire de l'indépendance du Maroc

A l'occasion du 44ème anniversaire de la Marche Verte et du 63ème anniversaire de l'indépendance du Royaume du Maroc, le Directeur Mohamed Boussetta a le plaisir de vous inviter à la conférence-débat avec le Professeur El Ajlaoui El Moussaoui le jeudi 14 novembre 2019 à 18h30 dans la salle de conférence de la Fondation Maison du Maroc sous le thème :

"De la marche verte à une approche multiple
de la politique africaine du Maroc"

El Ajlaoui El Moussaoui est professeur au Centre d'Etudes d'Afrique moyen-Orient (AMES Centre Rabat) et spécialiste de l'histoire contemporaine et de la géopolitique de l'espace sahélo-saharien ainsi que des questions africaines.

Il est également expert international et analyste politique auprès de diverses instances nationales et internationales.

El Ajlaoui El Moussaoui est membre de plusieurs associations et comités scientifiques. Il est aussi auteur de plusieurs livres parmi lesquels « Les relations entre le Maroc et les pays de l'Afrique Australe et de l'Est », pour le compte de L'Institut de recherches économiques et sociales (IRES), production collective.

La conférence sera suivie d'un cocktail dînatoire et d'une projection d'un film sur la marche verte.

[18:30-21:00] Concert de Gabriel Mallada
Location:
Ambassade de l'Uruguay
15, rue Le Sueur
75116 Paris
M° Argentine
France
Phone : +33 (0)1 45 00 81 37
Fax : +33 (0)1 45 01 25 17
Mail : urufrancia@mrree.gub.uy
Description:
Chanson d'auteur latino-américaine
Gabriel Mallada
en concert

Ambassade de l'Uruguay en France
33, rue Jean Giraudoux

Concert de Gabriel Mallada

[18:30-21:00] Prix UNESCO Avicenne d'éthique scientifique 2019
Location:
Maison de l'Unesco
125, avenue de Suffren
7, place de Fontenoy
75352 Paris 07 SP
M° Ségur
France
Phone : +33 (0)1 45 68 05 16
Internet Site : www.unesco.org/fr
Description:
Salle IX

Cérémonie de remise du Prix UNESCO Avicenne d'éthique scientifique 2019

5e édition « l'éthique de l'environnement »

>> RSV

[18:30-21:00] Rencontre avec Piotr Smolar et Audrey Kichelewski
Location:
Librairie du Globe
67, boulevard Beaumarchais
75003 Paris
M° Chemin Vert, Bréguet - Sabin
France
Phone : +33 (0)1 42 77 36 36
Mail : info@librairieduglobe.com
Internet Site : www.librairieduglobe.com
Description:
La librairie du Globe vous invite jeudi 14 novembre à partir de 18h30 à retrouver : Piotr Smolar pour son roman « Mauvais juif » publié aux éditions Équateur et Audrey Kichelewski pour son dernier ouvrage « Les survivants » publié aux éditions Belin Présentation des intervenants: Audrey Kichelewski: Maitresse de conférences à l'Université de Strasbourg, Audrey Kichelewski est historienne et spécialiste de l'histoire des Juifs en Pologne. Ancienne élève de l'Ecole Normale Supérieure, agrégée et docteure en histoire, elle est chercheuse associée à l'IRICE et au Centrum Badań nad Zagładą Żydów (Centre de Recherche sur la Shoah) de l'Institut de Philosophie et de Sociologie de l'Académie de Sciences de Varsovie (IfiS-PAN). Sa thèse portait sur la place des Juifs dans la société polonaise de 1944 à 1949. Piotr Smolar: Grand reporter et correspondant du journal « Le Monde »

[18:30-21:00] Vernissage d'Hervé Saint Hélier "TiMECOLORS"
Location:
Trois Cinq Friedland chez Sisley Paris
Fondation Sisley
3, avenue de Friedland
75008 Paris
M° George V, Saint-Philippe du Roule, Charles de Gaulle - Etoile
France
Mail : 3-5friedland@sisley.fr
Internet Site : www.sisley-paris.com/fr-FR/3-5-friedland
Description:
Représenté par la Malborough Gallery de New York, le photographe Hervé Saint Hélier est un globe-trotteur capturant au passage de temps oniriques, des instants déposés par d'impalpables souvenirs du réel. Ses photographies ont aujourd'hui rejoint de prestigieuses collections comme celle de la Fondation Carmignac ou du fonds Sisley.

Entre chimères et pérégrinations, Hervé Saint Hélier offre au Trois Cinq un voyage au cœur des échanges de couleurs, comme si elles-mêmes étaient en conversation.

L'exposition TiMECOLORS sera également l'occasion de présenter son travail en Guyane, réalisé autour de l'inauguration du « Jardin des Lauracées », financé par la Fondation Sisley-d'Ornano pour la préservation de l'environnement.

Vernissage d'Hervé Saint Hélier "TiMECOLORS"

SISLEY: Hervé Saint Hélier, l'alchimiste

L'onirisme qui colore l'œuvre du photographe français a séduit les héritiers de la marque de cosmétiques Sisley. L'immeuble abritant le siège parisien du groupe accueille une exposition consacrée à l'artiste jusqu'au 26 novembre. Interview.

Vernissage d'Hervé Saint Hélier "TiMECOLORS"
"Une visite, hommage à Tourgueniev, de la série "Voyages urbains", été 1999.
© Hervé Saint-Hélier / Courtesy of Marlborough Gallery, New York.

La famille d'Ornano, qui a fondé la maison Sisley en 1976, collectionne vos travaux depuis plusieurs années. Comment s'est tissé ce lien d'amitié?

Hervé Saint-Hélier En 2008, Philippe et Christine d'Ornano, président et directrice générale adjointe de Sisley, m'ont acheté une photographie pour leur mère, Isabelle. C'était un monochrome, une scène religieuse qui s'intitule La Maison de l'âme. Ils sont venus me rendre visite plusieurs fois dans mon atelier.

C'est surtout avec Philippe, un grand passionné de photo, que cette relation s'est développée. Il a toujours eu un œil bienveillant, enthousiaste et curieux sur mon travail. En septembre 2017, alors qu'il s'apprêtait à inaugurer le Jardin Sisley des Lauracées, créé par la Fondation Sisley-d'Ornano en Guyane pour sauvegarder des essences naturelles, notamment le bois de rose, il m'a proposé d'être du voyage, par simple amitié. Il a eu l'intuition que je serais inspiré par ces panoramas.

Lors de ce périple, qu'est-ce qui a attiré votre regard ?

C'était la première fois que je visitais cette région. Je me suis retrouvé face à des paysages extraordinaires, des terres fertiles où tout pousse comme par magie, et c'est cette luxuriance qui m'a interpellé. J'ai photographié la forêt primaire, les fougères, le monde végétal. A cause de l'altération des pellicules due à l'humidité, les tonalités de vert tirent sur le gris. J'ai aussi eu la chance d'expérimenter l'ascension d'un arbre gigantesque avec des cordes. Une fois perché à 50 mètres, on s'aperçoit que certaines branches sont aussi larges qu'un tronc dans la canopée. Je me souviens encore que, lors d'un vol en avion, un arc-en-ciel s'est dessiné au-dessus de nous. C'était une occasion en or pour baigner dans la couleur! Evidemment, plus on tentait de se rapprocher, plus les couleurs devenaient diffuses.

Vernissage d'Hervé Saint Hélier "TiMECOLORS"
"La Forêt dans le ciel", de la série "Guyane", été 2017.
© Hervé Saint-Hélier / Courtesy of Marlborough Gallery, New York.

Cette série sur la Guyane fait partie de votre exposition au siège social de Sisley. Elle sera présentée comme une capsule. Quels sont les autres projets que vous avez choisi de montrer?

Nous avons imaginé un parcours transversal à travers plusieurs travaux personnels que j'ai réalisés au cours de mes nombreux voyages. Parmi les 70 images sélectionnées, il y a des séries sur les thèmes de la géométrie, de l'abstraction, du cosmos, mais aussi des portraits et des ambiances urbaines énigmatiques, des clichés dans lesquels j'ai voulu capter les lumières de la ville. J'ai toujours été passionné par la technique argentique. J'expérimente, je défriche, j'explore les possibilités de la pellicule. Parfois, j'interviens sur les tirages par grattage. Je recherche des effets de contraste, de surexposition. Mais une seule lumière compte pour moi, celle du soleil.

Vos premiers pas dans le monde de la photo ont eu lieu en chambre noire, sur un coup de bluff paraît-il...

L'ignorance a été ma chance. Quand j'avais 20 ans, après mon service militaire, un ami m'a offert un Nikon. Par des contacts, j'avais accès aux plateaux d'émissions de télé comme Sacrée Soirée, et je me suis retrouvé à photographier Tina Turner et d'autres vedettes. Gonflé à bloc après avoir développé mes images, je suis allé les montrer aux iconographes des éditions Hachette. Là-bas, j'ai déchanté en découvrant d'autres tirages, de photographes bien plus aguerris...

J'étais complètement abattu quand un homme m'a interpellé dans les couloirs en me demandant si je savais développer les films. J'ai répondu oui, ce qui était absolument faux. Mais il m'a embauché et m'a tout appris. Ensuite, j'ai bossé comme tireur, puis comme photojournaliste, en me fabriquant une fausse carte de presse avant d'en obtenir une vraie. Cette aventure sur le terrain a duré plus de dix ans. Mes images étaient distribuées par Sygma et Sipa Press. Puis, à partir des années 2000, j'ai véritablement commencé à travailler avec des galeries, à Paris, en Suisse, à New York...

Vernissage d'Hervé Saint Hélier "TiMECOLORS"
"One Soul Studios", de la série "Voyages urbains", été 1997. Cette image fait partie de la collection permanente de la Fondation Carmignac.
© Hervé Saint-Hélier / Courtesy of Marlborough Gallery, New York.

Vous avez bourlingué un peu partout sur la planète, passant des chamans de Sibérie aux tribus éthiopiennes, de la Toscane aux métropoles chinoises, comme en témoigne votre exposition chez Sisley. Comment avez-vous conjugué toute cette diversité?

Pour préparer cette exposition, j'ai travaillé ma sélection à partir d'un portfolio de 600 clichés, ce qui m'a permis d'avoir une vue d'ensemble. J'ai souhaité privilégier des triptyques, des polyptyques, en fonction des ambiances et des tonalités. J'aime l'idée de faire sonner des accords ou de créer des dissonances entre mes images, des juxtapositions entre douceur et violence.

LA LIGNÉE SISLEY ET LA PHOTOGRAPHIE

Il disait avoir reçu la beauté en héritage. Esthète et collectionneur, le comte Hubert d'Ornano, qui a fondé la marque de cosmétiques Sisley en 1976 avec son épouse, Isabelle, a transmis à ses enfants sa passion pour l'art. Au décès de leur père, en 2015, Philippe et Christine ont repris le flambeau en perpétuant l'esprit de mécénat artistique cher au groupe familial avec la gestion du fonds Sisley, où figurent près de 500 œuvres (Henri Cartier-Bresson, Bae Bien-U, David Hockney, etc.).

Ils ont inauguré en 2017 leur nouveau siège social dans un bâtiment parisien Art déco, anciens locaux de l'Aéropostale, qui accueille aussi le Trois Cinq Friedland, un lieu culturel privé mais ouvert au public, où sont organisées des conférences, des projections et des expositions de photographes reconnus ou émergents, tels qu'Hubert Lebaudy et Dirk Lambrechts.

[18:30-21:00] Vernissage de Claude Marchat "Face aux faces"
Location:
Galerie Univer / Colette Colla
Espace Univer
6, Cité de l'Ameublement
angle 31, rue de Montreuil
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny
France
Phone : +33 (0)1 43 67 00 67
Mail : uni-ver@orange.fr
Internet Site : www.uni-ver.com
Description:
du 14 novembre 2019 au 11 janvier 2020

Il présente une série de collages récents, pour cette quatrième exposition.

Vernissage de Claude Marchat "Face aux faces"
"Sans titre", technique mixte, 60 cm x 42 cm, 2019

[18:30-21:00] Vernissage de Franka "Envie de..."
Location:
Galerie Federson
57, rue de Turenne
75003 Paris
M° Chemin vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 78 04 17
Mobile : +33 (0)6 09 65 29 95
Mail : galeriefederson@gmail.com
Description:
Du 15 au 30 novembre

[18:30-21:00] Vernissage de Matthieu Boucherit "BIS"
Location:
Galerie Valérie Delaunay
22, rue du Cloître Saint-Merri
75004 Paris
M° Châtelet, Hôtel de Ville
France
Mobile : +33 (0)6 63 79 93 34
Mail : contact@valeriedelaunay.com
Internet Site : www.valeriedelaunay.com
Description:
Exposition du 14 novembre au 14 décembre 2019
Vernissage le jeudi 14 novembre de 18h30 à 21h

La petite musique du pouvoir n'adoucit pas les mœurs. Observateur incrédule des mécanismes de l'autorité, Matthieu Boucherit livre une critique silencieuse des rapports de domination, de contrainte et d'influence qui structurent en commun les mondes de l'art et de la politique.

Inspiré par le film Répétition d'orchestre (Prova d'orchestra), dans lequel Fellini file l'analogie entre l'ensemble musical et le groupe social, le plasticien fait du chef d'orchestre un possible archétype du despote, qui impose sa cadence d'une main de maître et chorégraphie sa gouvernance autocrate. Figure ici figée et muette, elle lui permet de mettre en crise la représentation du pouvoir en sapant à la racine les conditions d'expression de l'autorité, évoquées de trois manières dans le titre polysémique de l'exposition.

« Bis » est avant tout une référence au si bémol qui sert à accorder les cuivres d'un orchestre, elle évoque la performativité du geste prescripteur, propre à tous les gouverneurs. Des ensembles de sculptures et de matrices de sérigraphie textile travaillent en ce sens la gestuelle impérative du maestro ou du politicien pour mieux penser ensemble la dynamique de l'ordre et le corps de celui qui le donne.

« Bis » renvoie en deuxième lecture à la répétition par laquelle on réifie les subalternes, qu'ils soient sujets, citoyens, ouvriers ou artistes, ici évoquée dans la reprise et la réinvention de partitions musicales. Cette référence au musicien instrumentiste rend sensible la façon dont la mécanisation et la domestication des corps instrumentalisent les existences assujetties au pouvoir.

En dernière instance, « Bis » renvoie à un principe de réversibilité, au fait que toute autorité contient la possibilité de son renversement, notamment incarné par des cadres à pivot dont les plaques de verre qui les occupent peuvent être vues des deux faces. Tout en transparence, ces lutrins muraux interrogent la possibilité du double discours comme celles d'un retournement du point de vue ou d'une redistribution des hiérarchies. Renvoyés dos-à-dos, dominants et dominés sont alors placés dans un rapport de symétrie, comme si droite et gauche s'indifférenciaient, comme si force et faiblesse pouvaient à tout moment s'intervertir.

De la fragilité du génie à l'autoritarisme du dictateur, il n'y a parfois qu'un pas.

L'exposition finit par se lire comme un poème dissident qui met la figure du chef à l'index et refuse toute mise au diapason. L'Ode à la joie, qui la hante, finit même par avoir un goût amer. Au concert désaccordé du monde, Matthieu Boucherit, incrédule et corrosif, pousse alors à la fausse note pour mieux appeler à l'insoumission.

Florian Gaité
Docteur en philosophie, critique d'art, membre de l'AICA

Vernissage de Matthieu Boucherit "BIS"
Matrices, 56 écrans de sérigraphie textile, émulsion photosensible, dimensions variables

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Artist Playground"
Location:
Hôtel Pullman Paris Tour Eiffel
22, rue Jean Rey
18, avenue de Suffren
75015 Paris
M° RER C Champ de Mars, Bir-Hakeim
France
Phone : +33 (0)1 44 38 56 00
Fax : +33 (0)1 44 38 56 10
Mail : h7229@accor.com
Internet Site : www.accorhotels.com/fr/hotel-7229-pullman-paris-tour-eiffel/index.shtml
Description:
A l'occasion de la programmation 2019 Artist Playground de Pullman, vous êtes convié au premier vernissage du Pullman Paris Tour Eiffel, le 14 novembre à 18h30. Le thème de cette année est « moment suspendu ». Trois artistes* émergents seront exposés au sein de l'hôtel :
Philippe Tourriol
Quentin Lacombe
Stéfane Perraud

Les lobbies du Pullman, transformés en véritables galeries d'art éphémères ouvertes au public, leur permettront de partager leur art avec la clientèle. Ce sera l'occasion pour Pullman de faire résonner sa signature « Our World is Your Playground* » à travers son engagement dans l'art contemporain.

>> invitation

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Du bleu sur les ombres"
Location:
Maison des Arts de Malakoff
105, avenue du 12 février 1934
92240 Malakoff
M° Malakoff - Plateau de Vanves
France
Phone : +33 (0)1 47 35 96 94
Fax : +33 (0)1 47 35 91 54
Mail : maisondesarts@ville-malakoff.fr
Internet Site : maisondesarts.malakoff.fr
Description:
Maison de quartier Barbusse

Touches d'optimisme

Amies et artistes, Marie-Hélène Nocent et Malalasoa partagent « les mêmes préoccupations par rapport au monde qui les entoure et à sa dureté ». La peintre et la plasticienne, toutes deux Malakoffiotes, retranscrivent ce souci dans une exposition commune coordonnée par l'association Kaz'art et intitulée Du bleu sur les ombres.
Les deux femmes s'attachent à y défendre une forme d'espoir et de joie. « Le bleu symbolise l'optimisme par rapport à l'ombre, souligne Marie-Hélène Nocent.
Celui du ciel et de la mer qui attirent le soleil. » « Nous aimons jouer avec la dualité et les contrastes, ajoute Malalasoa. C'est notre réponse douce et artistique à la dureté du monde ! Par notre expression, nous luttons aussi contre une impression d'impuissance et cherchons à créer des moments de partage, des temps chaleureux. » S. L.

Du 15 novembre au 5 décembre
Vernissage le 14 novembre à 18h30

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Isabelle Huppert par Carole Bellaïche"
Location:
Galerie XII
Galerie Photo12
14, rue des Jardins Saint-Paul
15, rue Saint-Paul
Village Saint-Paul
75004 Paris
M° Sully - Morland, Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 78 24 21
Mail : paris@galeriexii.com
Internet Site : www.galeriexii.com
Description:
Dans le cadre de la sortie du livre Isabelle Huppert par Carole Bellaïche (Editions de La Martinière, 2019), Galerie XII Paris exposera une vingtaine de tirages emblématiques et inédits de la comédienne photographiée par Carole Bellaïche.

Du 15 novembre 2019 au 17 janvier 2020
Vernissage le jeudi 14 novembre 2019 à partir de 18h30 en présence de la photographe

Elles se sont rencontrées en 1994 aux Cahiers du Cinéma et ne se sont jamais quittées. Carole Bellaïche a photographiée Isabelle Huppert des centaines de fois depuis lors. Elles partagent depuis toujours cette relation singulière qui leur est apparue comme évidente lors de leur première rencontre. L'actrice est devenue au fil des années le "personnage principal" de la carrière de Carole Bellaïche, un leitmotiv dans son travail de photographe.

Les portraits de Carole Bellaïche racontent l'instant présent, loin des codes du portrait traditionnel. La photographe capture des instants de vérité, résultant de la relation privilégiée qu'elle entretient avec son modèle.

Vernissage de l'exposition "Isabelle Huppert par Carole Bellaïche"

"Depuis toutes ces années, je photographie toujours Isabelle Huppert, nous avons fait des dizaines de séances, des expériences, des photos en studio, des photos dans la rue et dans des cafés, des voyages, des moments importants, des photos de famille... etc.

Chaque série montre un visage différent de l'actrice, elle se transforme, elle est une autre, elle nous échappe, mystérieuse et quotidienne, c'est là sa magie. [...]

J'aime percer le mystère de la star, c'est une recherche qui me passionne. Qui est Isabelle Huppert, un mythe, une grande star de cinéma, une femme modèle."

Carole Bellaïche, Isabelle Huppert par Carole Bellaïche, Editions de la Martinière, 2019

Vernissage de l'exposition "Isabelle Huppert par Carole Bellaïche"
Sur le pont (c)Carole Bellaïche

Vernissage de l'exposition "Isabelle Huppert par Carole Bellaïche"
Dans le métro (c)Carole Bellaïche

Vernissage de l'exposition "Isabelle Huppert par Carole Bellaïche"
Dans le métro (c)Carole Bellaïche

Vernissage de l'exposition "Isabelle Huppert par Carole Bellaïche"
En Marlene Dietrich #1, 1994

Née à Paris en 1964, c'est à l'âge de 13 ans que Carole Bellaïche commence à photographier. Sa première série est remarquée par Dominique Issermann en 1978. Celle-ci l'aiguillonne, lui présente des acteurs pour réaliser leur book. Carole Bellaïche photographe, commence à travailler, elle a 17 ans. Portraitiste passionnée de cinéma, acteurs, actrices ou réalisateurs sont ses modèles favoris. Par delà les commandes, ses projets personnels parlent du voyage, explorent les lieux qui l'inspirent, dirigent des mises en scène d'objets ou de personnages, sondent l'intimité. Largement diffusées dans les magazines, ses photographies sont aussi régulièrement exposées.

Vernissage de l'exposition "Isabelle Huppert par Carole Bellaïche"

« Ce livre sur et avec Isabelle Huppert, écrit la photographe Carole Bellaïche, est une évidence pour moi depuis notre première rencontre. J'aurais envie de dire qu'avec elle, j'ai trouvé le modèle idéal : complice, joueuse et extrêmement présente. Une grande actrice, d'une rare singularité, qui ne se lasse jamais de ces moments de prises de vue, avec qui tout est possible, et qui par une étrange faculté change sans changer vraiment. Son visage qui m'est si familier maintenant, me surprend toujours, me séduit, me comble dans cette recherche permanente et obsessionnelle de l'idéal, et de la beauté. »

Il y a de la métamorphose chez l'actrice Isabelle Huppert, un trouble fascinant dans l'identité qui fait de chacune de ses apparitions, au cinéma ou au théâtre, une nouvelle occasion de stupeur.

Totalement présente et totalement ailleurs, active et passive, souveraine et nue.

Vernissage de l'exposition "Isabelle Huppert par Carole Bellaïche"

Nombre de photographes de renom (Peter Lindbergh, Henri Cartier-Bresson, Helmut Newton, Nan Goldin, Annie Leibovitz, Bernard Plossu, Patrick Faigenbaum...) ont immortalisé ses traits - on se souvient peut-être de l'exposition en 2006 au Couvent des Cordeliers (Paris), organisé à l'initiative de Ronald Chammah, le mari de la comédienne, de plus d'une centaine de photographies la représentant -, mais aucun n'a eu le privilège de l'accompagner au cours du temps, de ses rôles et de ses voyages comme Carole Bellaïche.

Après une première rencontre ayant eu lieu en 1993, alors que la photographe travaillait pour les Cahiers du Cinéma, les deux femmes n'ont jamais cessé de se côtoyer.

Privilège de vivre régulièrement avec une actrice majeure pendant vingt-cinq ans, dans des situations quotidiennes, ou au travail, et de lui offrir une image invariablement nouvelle et inattendue d'elle-même.

Vernissage de l'exposition "Isabelle Huppert par Carole Bellaïche"
Une journée à la campagne #3, 2003

Devenue une star, Isabelle Huppert outrepasse désormais le statut de modèle ou de muse ou de simple employée du spectacle, sa présence est de l'ordre du mythe, de l'inaccessible, de l'intouchable.

La voici en garçonne dans son costume d'Orlando dans une mise en scène de Bob Wilson (1993), en Marlène Dietrich pour un film de Louis Malle, et simplement très belle lors d'un voyage au Brésil.

En préface du livre Isabelle Huppert, que publient les éditions de la Martinière, Alain Bergala écrit joliment : « Comme pour les personnages qu'elle interprète, la Grande Actrice a fait le choix de ne pas « incarner » une quelconque vénusté, mais de construire la séduction de ses images avec des signes qu'elle a choisis et qu'elle cite avec l'élégance d'une certaine distance. »

Il y a chez Isabelle Huppert beaucoup d'enfance (les grains de beauté de la petite fille espiègle), et quelque chose de l'ordre d'un savoir ancestral intuitif.

Vernissage de l'exposition "Isabelle Huppert par Carole Bellaïche"

Elle a dix ans et cent fois plus, elle est un interstice, un intervalle, la palpitation d'une cicatrice dans les failles du temps.

Carole Bellaïche aime la rencontrer dans ses chambres d'hôtel, à la plage, dans les rues, dans des moments de fatigue et d'abandon, dans sa vaste maison de famille.

Souvent photographiée au théâtre de l'Odéon, Isabelle Huppert est une femme-texte, habitée par les phrases des plus grands auteurs, une femme de tête pouvant intimider par son intelligence et ses silences, une cariatide peut-être.

La voici à Cannes, au centre du jeu, puis, en noir & blanc, dans un café en veste de cuir, et fluidité colorée d'un déshabillé à la Fortuny.

Son regard s'absente, elle est une allégorie de la mélancolie.

Maquillage, micros, flashes, bijoux, elle est une reine sophistiquée, et pourtant simple.

Très moderne, glamour et antique, Isabelle Huppert est une femme publique et pudique, audacieuse et secrète, mais c'est aussi la puissance d'un hétéronyme mille fois déplié, nuée se superposant à une nuée.

Monstrueuse et innocente, parfaitement baudelairienne, I. H. est une explosion dans les ténèbres.

https://www.carolebellaiche.com/series/isabelle-huppert
https://galeriexii.com/FR/artist/carole-bellaiche?art=472e462e-059d-4608-8623-6bc8a0e3e6f7

Vernissage de l'exposition "Isabelle Huppert par Carole Bellaïche"
Sur le pont #1, 2000

Vernissage de l'exposition "Isabelle Huppert par Carole Bellaïche"

Vernissage de l'exposition "Isabelle Huppert par Carole Bellaïche"

Vernissage de l'exposition "Isabelle Huppert par Carole Bellaïche"

Vernissage de l'exposition "Isabelle Huppert par Carole Bellaïche"
En Marlene Dietrich #2, 1994

Vernissage de l'exposition "Isabelle Huppert par Carole Bellaïche"
La voiture au Brésil, 1994

Vernissage de l'exposition "Isabelle Huppert par Carole Bellaïche"
La première séance #1, 1994

Vernissage de l'exposition "Isabelle Huppert par Carole Bellaïche"
Le voyage au Bresil #1, 1994

Vernissage de l'exposition "Isabelle Huppert par Carole Bellaïche"
Une journée à la campagne #2, 2003

Vernissage de l'exposition "Isabelle Huppert par Carole Bellaïche"
Cannes nocture, 2000

Vernissage de l'exposition "Isabelle Huppert par Carole Bellaïche"
Au bar de la Tartine #1, Paris, 2000

Vernissage de l'exposition "Isabelle Huppert par Carole Bellaïche"
Carole Bellaïche, Isabelle Huppert, texte d'Alain Bergala, Editions de La Martinière, 2019, 190 pages
190 x 225cm
29 €

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "La révolte de l'étoile de mer"
Location:
Espace Commines
17, rue Commines
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 53 56
Fax : +33 (0)1 42 77 81 61
Mail : mc-bouhours@commines.com
Internet Site : www.espace-commines.com
Description:
Du 14 au 17 novembre 2019
Vernissage le jeudi 14 à partir de 18h30

57 artistes exposants

Les étoiles de mer sont les animaux les plus emblématiques de la mer. Vivant souvent dans les profondeurs, se déplaçant lentement, elles ont beaucoup inspiré les artistes, qui en ont fait des ornements pour diverses représentations féminines de la mer, déesses, sirènes ou... belles des plages ! Elles sont aussi présentes dans les contes.

Échouées sur le sable ou les rochers, elles font rêver les enfants, comme des étoiles qui seraient tombées du ciel.

Mais victimes de leurs formes poétiques, elles peuvent être décimées pour alimenter le commerce du souvenir dans les stations balnéaires du monde entier. Et comme tous les êtres marins, elles subissent les méfaits de la pollution.

Peut-on imaginer alors qu'elles deviennent un jour les avant-gardes d'une révolte ? et de quelle révolte s'agirait-il ? La lutte du faible contre le fort ? celle de la poésie et de la lenteur contre la brutale rapidité du monde économique ?

>> A l'occasion de cette exposition, nous célébrerons les 30 ans de l'association : photos, films, videos et plein de surprises en perspective !

http://www.artistesalabastille.com

Vernissage de l'exposition "La révolte de l'étoile de mer"

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Léon Weissberg"
Location:
Galerie Les Montparnos
5, rue Stanislas
75006 Paris
M° Notre-Dame-des-Champs, Vavin, Montparnasse - Bienvenüe
France
Mobile : +33 (0)6 33 38 95 25
Mail : contact@galerielesmontparnos.com
Internet Site : www.galerielesmontparnos.com
Description:
Vernissage de l'exposition "Léon Weissberg"

La galerie Les Montparnos fête cet automne son dixième anniversaire. Une décennie si heureuse à défendre l'histoire de la peinture du Montparnasse de l'entre-deux-guerres, ce quartier qui fut celui du cœur battant de l'art moderne. 10 ans à promouvoir également en seconde rive la peinture d'aujourd'hui avec un cercle choisi d'artistes toutes générations confondues et qui œuvrent au visuel d'un horizon commun : l'Art Vivant.
Pour cette occasion, c'est à un véritable événement que nous vous proposons de participer, celui d'une exposition consacrée à l'une des figures majeures de l'École de Paris des années 20, le peintre :

Léon Weissberg (1895-1943)
Peintre de Montparnasse

Vernissage le jeudi 14 novembre à partir de 18h30 à la galerie.
Exposition du jeudi 14 novembre au jeudi 30 janvier 2020.


Présentation :

Quand il arrive à Paris « capitale des arts » à l'automne 1923, le peintre galicien polonais Léon Weissberg se rend directement, à 2 heures du matin, au café de La Rotonde à Montparnasse, à la rencontre des peintres de tous pays. Peintre reconnu - il a reçu en Autriche une solide formation à l'École des Beaux-Arts de Vienne puis à l'Académie Royale de Munich, il a vu naître la Sécession à Vienne et l'Expressionnisme allemand à Berlin.

Lui-même tend vers un expressionnisme humaniste et charnel, empreint de poésie et de spiritualité. Des personnages immobiles font ressentir comme en songe l'âme des êtres, leur solitude, leur mystère, dans un clair-obscur que rehaussent la finesse des couleurs et l'introduction du blanc et du noir.

Dès 1925, il expose au Salon d'Automne de remarquables natures mortes puis, en décembre, un ensemble d'œuvres à la célèbre galerie de Sliwinski Au Sacre du Printemps, 5 rue du Cherche-Midi, au sein du "Groupe des Quatre", avec Menkès, Aberdam et Weingart - quatre Galiciens.

La même année, Léon Weissberg rencontre Marie Ber à La Rotonde. C'est un coup de foudre. Le soir-même il l'invite au Bal Nègre, ils sortiront ensemble deux ans et il l'épousera à Paris en 1927. Ils auront une fille, Lydie.

Ce grand jeune homme blond au fin visage, l'élégance naturelle et le regard clair - comme en témoignent le poète surréaliste Philippe Soupault et les historiens tels Aronson et Fenster, a aussi de l'esprit et devient une figure de Montparnasse, où on se fait des amis aux terrasses des cafés, « ces salons en plein air ». Il y rencontre les peintres André Derain et Georges Rouault, Maurice Mendjizky, Michel Kikoine, Chaïm Soutine, Eugène Zak, les sculpteurs Alberto Giacometti, Léon Indenbaum et Chana Orloff, les écrivains Shalom Asch, Warszawski, et tant de grands autres... et les galeristes, le poète Zborowski ami d'Amedeo Modigliani devenu marchand, dont il fera un saisissant portrait, et Vladimir Raykis de la galerie Zak qui devient son marchand attitré.

En février 1943, Weissberg est arrêté par deux gendarmes à l'auberge d'Entraygues-sur-Truyère où, réfugié, il continue de peindre paisiblement. Interné par les nazis aux camps de Gurs puis de Drancy, il est déporté le 6 mars et exécuté au camp d'extermination de Majdanek le 11 mars 1943. Il avait 48 ans.


Un catalogue de 80 pages sera édité et disponible à la galerie.
Rendez-vous donc le jeudi 14 novembre à la galerie pour partager ensemble, et en compagnie de Lydie Lachenal, la fille du peintre, un moment historique et familier autour la peinture de Léon Weissberg.

Vernissage de l'exposition "Léon Weissberg"

Vernissage de l'exposition "Léon Weissberg"




[19:00-23:30] 3ème édition du Grand Prix Data & Créativité 2019
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
au YOYO

Ce Grand Prix a pour vocation d'associer Data et Créativité en présentant à tout l'écosystème les stratégies marketing et les campagnes de publicité les plus pertinentes.
Il a pour vocation de récompenser les campagnes et les dispositifs les plus créatifs et efficaces et de mettre à l'honneur les agences de publicité, les agences de marketing relationnel, les agences data-driven, les agences média, les annonceurs, les régies et tous les acteurs de la Tech.

Nous nous réjouissons de vous retrouver pour célébrer ensemble le palmarès de la troisième édition du Grand Prix Data & Créativité.

https://www.dataetcreativite.fr

>> RSVP

[19:00-23:30] Ouverture de la 4ème édition du Festival des idées 2019
Location:
Ground Control
81, rue du Charolais
75012 Paris
M° Reuilly - Diderot, Gare de Lyon
France
Internet Site : www.groundcontrolparis.com
Description:
Soirée d'ouverture avec Thomas Piketty

19h : Accueil

19h15 : L'incroyable pensée : vrai ou faux ?

Quatre chercheurs vous feront penser l'incroyable en racontant des histoires scientifiques en lien avec leur recherche ou leur vie de chercheur. Mais disent-ils la vérité... ou racontent-ils n'importe quoi ? À vous de trouver !

20h : Rencontre avec Thomas Piketty

Figure majeure du débat public, Thomas Piketty viendra présenter son nouvel essai, Capital et Idéologie (Seuil). Réussira-t-il à nous faire penser l'incroyable pour enfin créer une société plus optimiste à l'égard de la nature humaine ?

21h : L'Apéro des Sciences

En partenariat avec le Café des Sciences, trois membres du Café viendront pour une mini-conférence accompagnée de live sketching. Préparez-vous à penser l'incroyable !

22h : DJ set et Cocktail

Finissez la soirée avec nous à Ground Control.

Toute la soirée : Science et science-fiction dans le jeu vidéo

L'association Pixel Up! proposera une installation mêlant science et jeux vidéo, accompagnée de mini-ateliers. À vos manettes !

>> RSVP

Ouverture de la 4ème édition du Festival des idées 2019

[19:00-22:00] Prix Littéraire de la Société Centrale Canine
Location:
Hippodrome d'Auteuil
Route d'Auteuil aux Lacs
Bois de Boulogne
75016 Paris
M° Porte d'Auteuil
France
Phone : +33 (0)1 40 71 47 47
Internet Site : www.france-galop.com/Hippodrome-Auteuil.33.0.html
Description:
Michel MOTTET,
Président de la Société Centrale Canine

a le plaisir de vous convier à la remise du Prix Littéraire de la Société Centrale Canine

Chaque année depuis 2006, ce Prix Littéraire récompense les meilleures œuvres francophones de l'année mettant à l'honneur les relations entre l'Homme et le Chien.

Trois Lauréats seront récompensés, dans les catégories suivantes :

Le Meilleur Roman, le Meilleur Ouvrage Documentaire et le Meilleur Livre Jeunesse

Prix des Beaux-Arts de la Société Centrale Canine

Le Prix des Beaux-Arts de la Société Centrale Canine récompensera une œuvre représentant un chien et réalisée par un artiste de l'édition 2019 d'ANIMAL ART PARIS,

le salon incontournable des Artistes Animaliers de chasse et de la nature.

Cette œuvre sera sélectionnée par un Jury de renom.

Hippodrome d'Auteuil, dans le Salon Mandarin
(au 4e étage, offrant une magnifique vue sur l'Hippodrome et sur Paris...)
Route d'Auteuil aux Lacs - Paris 16e
dans le cadre du Salon ANIMAL ART PARIS.

La remise des Prix sera suivie d'un cocktail et du Vernissage du Salon ANIMAL ART PARIS

[19:00-22:00] Remise des Bold Woman Awards by Veuve Clicquot
Location:
La Monnaie de Paris
11, quai de Conti
75006 Paris
M° Saint-Michel, Odéon, Pont Neuf, Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0)1 40 46 56 66
Fax : +33 (0)1 40 46 57 00
Mail : musee@monnaiedeparis.fr
Internet Site : www.monnaiedeparis.fr
Description:
au 3 Mazarine

soirée girl power récompensant l'audace entrepreneuriale au féminin

en présence d'Audrey Lamy, Alice Taglioni, Ludivine Sagnier, Aure Atika, Mélanie Doutey, Mademoiselle Agnès, Sarah Lavoine, Alexandra Lamy, Chrystele Gimaret, Mélanie Doutey, Jean-Marc Gallot (président de la maison Veuve-Clicquot), Aure Atika, Nicolas Maury, Tina Kieffer, Joséphine Draï, Delphine Arnault

Remise des Bold Woman Awards by Veuve Clicquot
Aure Atika, Ludivine Sagnier, Alexandra Lamy, Audrey Lamy enceinte, Alice Taglioni (enceinte) et Mademoiselle Agnès (Agnès Boulard)

[19:00-21:00] Soirée DECOR "A comme After"
Location:
Fondation d'entreprise Ricard
12, rue Boissy d'Anglas
75008 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 53 30 88 00
Fax : +33 (0)1 40 06 90 78
Internet Site : www.fondation-entreprise-ricard.com
Description:
"A comme After"
Les soirées DECOR : un joyeux cabaret foutraque mêlant performance, cinéma, affiches, conférences, défilés de mode, musique. Pendant deux heures et quatre fois par an ces soirées égrèneront un abécédaire du décor contemporain. La première livraison "A comme After" rassemblera des artistes de l'aube - personnalités du monde de l'art, jeunes talents de l'École - de la génération du "post" : post-industriel, postmoderne, post-identité, postcolonial, post-internet, post-porn, post-vérité.

Avec :
Alice Brygo
Alix Boillot
Anass Taf
Damas Froissart
Eloise Leau
Fanny Terno
Hippolyte Thillard
Inès Cherifi
Joela Visniec
Léo-Paul Barbaut
Maceo Goy-Clairet
Michaël Foessel
Noé Leleu
Pauline Cormault
Talita Otovic
Théo Casciani
Thomas Vauthier
Trapier Duporté
Zoé Chauvet

[19:00-21:00] Spectacle "HAPPY TOUR"
Location:
Cité Internationale Universitaire de Paris
1-57, boulevard Jourdan
75014 Paris
M° RER B Cité Universitaire
France
Internet Site : www.ciup.fr
Description:
Fondation de Monaco
47 A, boulevard JOURDAN

Le Directeur de la Fondation de Monaco, M. Christophe Crovetto SanGiorgio, a le plaisir de vous inviter à un spectacle ludique et interactif de La Fabrique Spinoza intitulé HAPPY TOUR. Animé par Mme Audrey Surpin, il se fonde sur les travaux scientifiques en Psychologie Positive.

Audrey propose au public de découvrir le « cercle dynamique du bonheur » avec des trucs et astuces pour avancer pas à pas vers leur épanouissement au travers d'anecdotes, musiques et humour...

Spectacle "HAPPY TOUR"

[19:00-23:00] The James Dyson Awards
Description:
Dyson
5, rue Auber

The James Dyson Awards

[19:00-21:00] Vernissage d'Alexia Chevrollier "A Force Egale"
Location:
Maison des Arts Plastiques Claude Poli
157, rue de Verdun
94500 Champigny-sur-Marne
M° RER A Champigny
France
Phone : +33 (0)1 45 16 07 90
Mail : ecole.artsplastiques@mairie-champigny94.fr
Internet Site : www.champigny94.fr/tous-vos-loisirs/culture
Description:
Vernissage d'Alexia Chevrollier "A Force Egale"

[19:00-21:00] Vernissage de Cherel
Location:
Galerie Felli
127, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 78 81 27
Fax : +33 (0)1 42 78 82 27
Mail : contact@galeriefelli.com
Internet Site : www.galeriefelli.com
Description:
du 14 novembre au 8 décembre

accompagné par des sculptures de Marc Perez

Vernissage de Cherel
Petit fleuve - 40 x 60 cm - Encre et brou de noix sur papier marouflé sur toile

Vernissage de Cherel
Rive I - 40 x 60 cm - Encre et brou de noix sur papier marouflé / toile

Vernissage de Cherel
Rive II - 40 x 60 cm - Encre et brou de noix sur papier marouflé / toile

[19:00-21:00] Vernissage de Romain Duris "Féroce"
Location:
Galerie Cinema - Anne-Dominique Toussaint
26, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 40 27 09 22
Mail : contact@galeriecinema.com
Internet Site : www.galerie-cinema.com
Description:
en présence de Zinedine Soualem

Du 15 novembre 2019 au 11 janvier 2020

Romain Duris de nouveau à la Galerie Cinema à partir du 15 novembre 2019 avec "Féroce". Il y dévoile des oeuvres nouvelles, productions de ces deux dernières années.

Romain Duris est l'un de ces acteurs qui refuse de prendre la pose pour des selfies avec ses fans. « Je ne veux pas que ma vie, quand je ne travaille pas, soit mise à disposition de n'importe qui », déclarait-il dans les colonnes de Marie-Claire. Et il a bien raison ! Né en 1974 et après des études d'arts appliqués à l'école Duperré, qu'il abandonne pour la musique, il devient acteur lorsque qu'il est découvert par Cédric Klapisch. Il en deviendra son acteur fétiche et débutera sa carrière en 1994 dans Le Péril Jeune.

Cette année dans Vernon Subutex de Virginie Despentes, et dont Romain Duris en avait le rôle-titre, il y jouait de disquaire qui s'enfonce dans la précarité et disait-il, "Il y a toujours un pas à faire" pour ramener un personnage à soi. Il compte aujourd'hui, plus d'une quarantaine de long-métrages à sa filmographie.

Romain Duris revient aujourd'hui à la Galerie Cinema pour son deuxième solo show et dévoile des oeuvres nouvelles, productions de ces deux dernières années. Dans ce travail récent l'artiste accorde toujours une place notable à l'humain mais ce sont cette fois-ci des corps en mutation qui férocement s'affirment.

Délaissant la couleur pour un trait de crayon graphite torturé et dense, les personnages de Romain Duris s'imposent comme un cri rugissant. Du visage au corps, seul ou enlacés. L'artiste nous montre un homme mis à nu, mouvant et pleinement vivant.

Ces oeuvres seront montrées pour la première fois à la Galerie Cinema Anne-Dominique Toussaint à partir du 15 novembre 2019 et un ouvrage Féroce sera publié aux Editions NOEVE à l'occasion de cette nouvelle exposition.

Vernissage de Romain Duris "Féroce"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Extraits 2"
Location:
Galerie Rastoll
16, rue Sainte-Anastase
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)9 83 23 28 01
Mail : contact@galerierastoll.com
Internet Site : www.galerierastoll.com
Description:
nouvelle exposition Extraits regroupant les photographes CarCam, Daniel Karila-Cohen, Karen du Vivier et Marjolaine Vuarnesson
Ainsi que le céramiste Jérôme Hirson

Du 12 au 23 novembre 2019 de 13h à 19h
Vernissage en présence des artistes le jeudi 14 novembre de 19h à 21h

Les mots du galeriste :

Extraits 2 c'est la réunion de cinq artistes CarCam, Daniel Karila-Cohen, Jérôme Hirson, Karen du Vivier et Marjolaine Vuarnesson. Chacun de leurs travaux photographiques comme céramiques est particulièrement marqué par un style singulier et direct. L'exploration de l'image pour les uns, de la terre pour un autre est finalement très proche et donc logique à exposer ensemble.
Jérôme Hirson fait surgir de ses amas de terre des monolithes puissants ou des contenants aux aspects rugueux et aux couleurs sombres qui vous attirent comme un aimant. Ici le feu s'allie à la terre pour faire surgir des œuvres fortes et marquantes ce qui crée un lien parfait avec les photographies de CarCam, qui nous présente en exclusivité un extrait de sa série Hibernia Remanens. Là où s'unissent dérive poétique et photographies en noir et blanc, l'auteur nous conte les émotions rémanentes qui l'ont animé depuis un voyage en Irlande effectué durant l'adolescence. Le second lien se fait avec les œuvres de Karen du Vivier et de sa série Aux Fils du Vent réalisée aux Saintes Maries de la Mer. La photographe s'est embarquée dans une histoire humble mais extraordinaire. Un point de vue autre et touchant sur la vie de ces femmes, enfants et hommes qui forment une communauté unique, celle des gens du voyage. Le voyage c'est aussi une respiration, un temps pour souffler tout comme le sont les photographies de Daniel Karila-Cohen avec sa série Retrouver le Souffle. Loin de cette ville recouverte de bitume et du béton armé par notre volonté de modernité, le photographe inscrit un nouveau chapitre à sa narration paysagère. Il pointe son regard et son objectif sur la nature qu'elle soit forestière ou maritime. Une vision en noir et blanc où le bruit du vent souffle l'air de sa chanson. Cette nature que nous recherchons tous alors que nous vivons en permanence dans des lieux ultra urbanisés c'est ce que nous présente Marjolaine Vuarnesson qui clôture le dernier lien de ces extraits avec sa série Dream's City où quand la nature reprend ses droits. L'artiste ne nous invite pas seulement à y voir un message purement écologiste mais une vision forte de ce que l'esprit humain peut créer quand il se sent enfermé dans son monde. La créativité de la photographe met en confrontation deux univers qui ne se côtoient plus que dans notre imaginaire et l'utilisation du polaroid et de la double exposition renforce cette vision acerbe de nos temps modernes.

François Rastoll octobre 2019

Vernissage de l'exposition "Extraits 2"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Guggenheinz"
Location:
Le Marais
Marais
75004 Paris
M° Saint-Paul, Hôtel de Ville, Rambuteau, Arts et Métiers
France
Description:
Espace Corderie - 14 rue de la corderie, 75003 Paris

Célébrez les 150 ans de Heinz avec l'expo arty : Guggenheinz

Venez découvrir Heinz sous un angle arty et décalé composé de tableaux, d'œuvres plastiques, d'objets éphémères mais aussi des masterpieces uniques

Retrouvez les infos et suivez les coulisses sur notre compte instagram : @Heinz_Fra

Rendez-vous du 15 au 17 Novembre :
Vendredi de 14h00 à 22h00
Samedi de 10h00 à 22h00
Dimanche de 10h00 à 18h00

Vernissage de l'exposition "Guggenheinz"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "L'entre-pièces"
Location:
ArchiLib Paris
49, boulevard de la Villette
75010 Paris
M° Colonel Fabien
France
Phone : +33 (0)1 40 40 41 03
Mail : contact@archilibrairies.com
Internet Site : www.archilibrairies.com
Description:
par Lemérou Architecture

Entrée libre du 14 novembre au 14 décembre 2019,
du mardi au samedi de 13h à 19h.

L'agence fête cette année 2019 ses 20 ans d'existence. 20 ans de pratique axée sur la réalisation de logements pendant lesquels nous avons l'impression d'avoir vu se réduire incidemment la place de l'atypique et de l'expérimentation dans ce domaine, la notion de produit prenant petit à petit le pas sur celle de l'habitat. Nous avons donc choisi de célébrer notre anniversaire en engageant pour un mois une forme de résistance qui remettrait la quête d'une qualité spatiale au diapason de l'évolution de la société, en particulier dans son logis.

Vernissage de l'exposition "L'entre-pièces"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "T'ES (qui) TOI"
Location:
Grand Orient de France
Musée de la franc-maçonnerie
16, rue Cadet
75009 Paris
M° Cadet, Grands Boulevards
France
Description:
Au musée de la franc-maçonnerie, rue Cadet, du 14 novembre 2019 au 23 février 2020 une nouvelle exposition temporaire, T'ES (qui) TOI, consacrée à l'interprétation d'un visage, de l'anthropologie criminelle à l'art. Une enquête artistique de Sandrine Mulas, l'artiste et commissaire de l'exposition, qui nous la présente ci-dessous.

L'art ancien de la lecture du visage date du VIe siècle avant Jésus-Christ. Elle est aussi une composante essentielle de la pratique médicale chinoise. Cet art traduit la croyance centrale propre à la médecine chinoise que la partie est le reflet du tout. Autrement dit, nos visages peuvent servir à comprendre notre corps, notre vie et notre caractère.

La morphopsychologie est l'étude des rapports qui existent entre votre visage et votre psychologie. Selon cette technique, la forme, les traits de votre visage détermineraient votre caractère profond. Sa géométrie serait donc logique, établie d'avance, et reconnaissable ? Ce procédé ancien remonte à Hippocrate et Aristote, mais il a été réellement systématisé au XVIIIème siècle. C'est Johann Caspar Lavater (aidé par Goethe) qui, le premier, a élaboré une théorie visant à démontrer que de la forme et de la position des yeux, de la bouche, du nez, des oreilles, du front, on pouvait déduire le caractère d'un individu.

Alphonse Bertillon (1853-1914) tient une place essentielle dans l'histoire des savoirs sur le crime durant la période comprise entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle. Alphonse Bertillon est unanimement reconnu comme l'un des fondateurs de la police scientifique et considéré comme le fondateur de l'anthropométrie, de la photographie signalétique. Pédagogue et vulgarisateur, il met en place une véritable didactique qui accorde une large place à l'image. Grâce à ce nouveau répertoire visuel, Bertillon impose une stratégie d'observation qui transforme profondément le regard policier. Le corps criminel, stigmatisé et médicalisé à travers une grille anthropologique d'identification, est considéré selon ses différences morphologiques. De la sorte, le « bertillonnage » rencontre en grand succès auprès de l'anthropologie criminelle qui tente de définir les stigmates morphologiques et physiologiques du criminel-né.

Cette exposition est le fruit d'une recherche croisée entre l'introspection personnelle révélée de « T'es toi » et le Bertillonnage. Comment, sur la seule morphologie, est- il possible de classer l'être humain ?
Venez mener l'enquête avec nous ».

Vernissage de l'exposition "T'ES (qui) TOI"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Vieillir ici"
Location:
Théâtre Jacques Carat
Théâtre de Cachan
21, avenue Louis Georgeon
94230 Cachan
M° RER B Arcueil-Cachan
France
Phone : +33 (0)1 45 47 72 41
Internet Site : www.theatrejacquescarat.fr
Description:
Jusqu'au 29 novembre
Du mardi au vendredi de 10h à 13h et de 14h à 18h30 - fermée le jeudi matin
Vernissage le jeudi 14 novembre à 19h

L'exposition "Vieillir ici" présente des portraits de personnes âgées : des migrants vivants à Cachan et dont aucun ne prévoit un retour dans son pays natal et des résidents de la Résidence autonomie du Moulin (RPA).
Elle a été mise en œuvre par le CSC Maison Cousté, le CSC La Plaine et la RPA.

[19:30-22:30] Soirée Italo Disco
Location:
Petit Palais
Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris
avenue Winston Churchill
5, avenue Dutuit
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 53 43 40 00
Internet Site : www.petitpalais.paris.fr
Description:
L'Italo Disco s'invite au Petit Palais à l'occasion de l'ouverture de la saison napolitaine autour des artistes Vincenzo Gemito et Luca Giordano. Rendez-vous pour une nouvelle soirée Paris Musées OFF en collaboration avec Trax Magazine, le magazine des musiques et des cultures électroniques.
Concert live inédit de Corine, l'inimitable diva disco à la crinière blonde et à la combinaison pailletée !!!

Dress code : FULL PAILLETTES !
L'équipe de #GlittyParis sera présente avec ses paillettes biodégradables pour compléter votre "total look paillettes" de la soirée !

Au programme de cette nocturne exceptionnelle - 19h30-22h30 :

# Dj set : Lulu (Trax All Stars)
# Cours de danse disco participatif
# Corine LIVE !
# Drink and chill dans le jardin intérieur, véritable écrin de verdure au cœur du musée

>> RSVP

Soirée Italo Disco

[19:30-21:30] Séance de dédicaces de François Baranger
Location:
Dernier Bar Avant la Fin du Monde
19, avenue Victoria
75001 Paris
M° Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 53 00 98 95
Mail : contact@dernierbar.com
Internet Site : www.dernierbar.com
Description:
François Baranger est un artiste aux multiples facettes.

Illustrateur de formation, il travaille principalement comme concept artist pour le cinéma (Harry Potter, Le Choc des Titans, La Belle et la Bête) et le jeu vidéo (Heavy Rain, Beyond : Two Souls). C'est à l'adolescence qu'il découvre Lovecraft grâce au jeu de rôle.

Pour la sortie des Montagnes Hallucinées Tome 1 sorti le 16 octobre par la maison d'édition Bragelonne, nous vous proposons une séance de dédicaces dans votre DB préféré !

De 19h30 à 21h30, rencontrez l'auteur pour un moment unique...avis aux fans ;)

Séance de dédicaces de François Baranger

[19:30-21:00] Vernissage de Christiane Zschommler "Under surveillance / Sous surveillance"
Location:
Maison Heinrich Heine
Fondation pour l'Allemagne
27 C, boulevard Jourdan
Cité Internationale Universitaire de Paris
75014 Paris
M° RER B Cité Universitaire
France
Phone : +33 (0)1 44 16 13 00
Fax : +33 (0)1 44 16 13 01
Mail : info@maison-heinrich-heine.org
Internet Site : www.maison-heinrich-heine.org
Description:
Salle Alfred Grosser

exposition du 15 novembre au 31 décembre 2019, 10h-20h

Née en RDA dans les années 1960, Christiane Zschommler demande en 1997 l'accès à son dossier dans les archives de la Stasi. Preuves d'une surveillance méticuleuse qui violait systématiquement l'intimité des citoyens est-allemands, les documents qu'elle y trouve sont le point de départ de sa série Under Surveillance. En évitant une approche strictement personnelle, l'artiste superpose des photographies de divers documents pour créer des formes abstraites et anonymes, une transformation des documents et matériaux en œuvres artistiques.

Vernissage de Christiane Zschommler "Under surveillance / Sous surveillance"

[19:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Framed Editions"
Location:
Librairie Volume
47, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Temple, Arts et Métiers, Strasbourg - Saint-Denis, République
France
Phone : +33 (0)1 85 08 02 86
Mail : contact@librairievolume.fr
Internet Site : www.librairievolume.fr
Description:
À l'occasion de Paris Photo Framed Editions présente chez VOLUME deux publications photographiques :

DEAD END de Myriam Boulos
+
PORTRAIT DU TEMPS de Tracey Zeidan
-

Exposition du 8 au 23 Novembre 2019
Inauguration le Jeudi 14 Novembre à 19h30.

FRAMED EDITIONS, est une maison d'édition indépendante de livres d'artistes et artistiques basée à Paris. Des publications de dessins, de photographies, de collages et de textes explorent différents formats et techniques d'impressions. L'idée est de créer des relations diverses entre le lecteur et le livre / objet.

******* DEAD END *******

'Chaque série issue de ma pratique photographique est née en parallèle à une phase de ma vie, et recèle des questionnements et des obsessions. Pourtant, à la différence des travaux précédents, Dead End relève plus de l'appropriation que de la démarche documentaire au sens classique du terme. Chaque élément, chaque personnage - y compris moi-même- y est décontextualisé, extrait de sa fonction première pour être instrumentalisé.

En regardant les photographies, les dispersant et les assemblant à nouveau, les choses commencent à se mettre en place, à prendre du sens. Il ressort de tout ça un malaise. Un malaise sur lequel on pourrait dire que certains mettent le doigt, mais qui finalement touche toute une société. Une société tellement contradictoire, perdue entre ses valeurs patriarcales et religieuses et ses tentations capitalistes. Un malaise dans la ville et un malaise dans notre rapport avec le corps à une époque où la société nous dit de l'aimer alors qu'elle nous pousse à le haïr.

Face à cette impasse - dead end - la photographie est une sortie de secours, un moyen de se réinventer, de trouver sa place. Dans la nuit, où tous les non-dits se dévoilent, l'autre devient mon masque, ma seconde peau.'

Myriam BOULOS, Née à Beyrouth en 1992, Myriam Boulos obtient son master de photographie à l'Académie libanaise des beaux-arts en 2015.
Ses projets font interagir documentaire et recherche personnelle. La plupart de ses photos sont prises durant la nuit, moment ou, selon elle, la carte sociale de Beyrouth apparait.

Dans son processus photographique, Myriam se cherche constamment à travers l'autre. Elle collectionne des traces de vie et des traces de ville; des marques d'une présence humaine dans la société.
Myriam participe à plusieurs expositions collectives, au Liban (Photomed, Beirut Art Fair, Le Salon d'Automne), et à l'étranger (Berlin photo week, Mashreq to Maghreb à Dresden, Beyond boundaries à New York, C'est Beyrouth à Paris et Les Jeux de la Francophonie à Abidjan).
En 2014 elle gagne le prix Byblos Bank Award qui la mène à sa première exposition individuelle. Sa 2ème exposition individuelle a lieu à l'institut francais du Liban en avril 2019. Elle fait également partie du Collectif Gémeaux (composé aussi de Michèle Standjofski et Laura-Joy Boulos), avec qui elle a exposé leur premier projet, Disorder(s) in Beirut à la galerie Janine Rubeiz et à la Giesbald Galerie d'Ulm. Elle a été finaliste en 2018 des EyeM Awards et des LensCulture Black and White Awards.

******* PORTRAIT DU TEMPS ********

Portrait du temps, est un éloge au temps qui passe, à la transformation de l'instant.

Espace temps - Temps espace
Si le passage du temps est une forme d'impuissance, l'espace présente une forme de liberté.

Cette série est née des différentes formes qui composent la nature. La nature devient un lieu de vie racontant une histoire. Elle représente le moment de l'avant ou de l'après, le moment d'un contact physique et visuel avec le temps, des retrouvailles avec soi-même dans la puissance infinie de l'instant.

Tracy ZEIDAN, née à Beyrouth en 1992, elle obtient son master d'Architecture à l'Ecole Spéciale d'Architecture de Paris en 2016.
A travers sa pratique photographique elle soulève les questions que l'architecture entretient au temps et au contexte.
Cette attention particulière reflète un monde complexe où les conceptions culturelles évoluent de plus en plus rapidement. En ce sens, cette pratique permet de figer l'instant, l'appréhender, le comprendre et pouvoir le vivre pleinement.

Vernissage de l'exposition "Framed Editions"
Portrait du temps
Tracey Zeidan





[20:00-23:00] Première du spectacle "Le Monde de Jalèya" du Cirque de Paname
Location:
Hippodrome de Longchamp
Avenue des Tribunes
Bois de Boulogne
75016 Paris
M° Tram T2 Suresnes - Longchamp
France
Phone : +33 (0)1 44 30 75 00
Internet Site : www.nouveaulongchamp.com
Description:
Première du spectacle "Le Monde de Jalèya" du Cirque de Paname

« Le Monde de Jalèya » réunit pour ses 120 représentations des artistes qui ont participé aux plus grands spectacles des dernières années, en France et à l'international. Près de 70 artistes et techniciens créatifs et expérimentés, 14 acrobates, 10 danseurs, 4 musiciens live, 2 chanteurs et 3 comédiens. Tous amoureux des arts vivants prêts à vous émerveiller.

Le Monde de Jalèya, Terre Mère des Éléments de la nature, où créatures et beautés divines se réunissent.
Cette création fantastique et onirique, mêlera plusieurs arts comme le cirque contemporain, la danse, la musique et d'autres disciplines artistiques de haut niveau.

Le Monde de Jalèya offrira un univers visuel et sensoriel féérique et poétique.

Ce show hybride d'un nouveau genre proposera de nouvelles expériences pour le public, grâce notamment à l'utilisation de technologies immersives : odorama, projections vidéo, spatialisation sonore, bracelets lumineux...
La musique, partie prenante du spectacle, se fera tour à tour épique pour magnifier l'action, et pop pour sublimer les numéros et les chorégraphies.

« Le Monde de Jalèya » fait la promesse d'un voyage imaginaire et poétique dans d'incroyables univers.

Le temps d'une soirée, vous serez pleinement immergé dans le spectacle et vous découvrirez en musique l'histoire fantastique qui se dessine devant vous.

https://www.cirquedepaname.com/le-monde-de-jaleya/



Première du spectacle "Le Monde de Jalèya" du Cirque de Paname

Première du spectacle "Le Monde de Jalèya" du Cirque de Paname






[21:00] Soirée de l'exposition "Mondes intérieurs - Michel Kirch"
Location:
Galeries Saphir au Marais
Francine Szapiro
69, rue du Temple
75003 Paris
M° Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 72 61 19
Fax : +33 (0)1 42 72 61 39
Mail : contact@galeriesaphir.com
Internet Site : www.galeriesaphir.com
Description:
Vernissage de l'exposition "Mondes intérieurs - Michel Kirch"

17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2020 - Tous droits réservés