Wednesday, November 20, 2019
Public Access


Category:
Category: All

20
November 2019
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

  Salon des Maires et des Collectivités Locales 2019
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
19, 20 et 21 novembre 2019

LE SALON DES MAIRES ET DES COLLECTIVITÉS LOCALES DEPUIS PLUS DE 20 ANS !

Créé en 1996 en parallèle du Congrès des Maires, le SMCL est le seul rendez-vous annuel national qui réunit tous les grands acteurs de la commande publique avec l'ensemble de leurs partenaires.

https://www.salondesmaires.com

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00 [12:00-14:00] Vernissage de l'exposition "OPEX - Opérations extérieures"
Location:
Mairie du 6ème arrondissement
78, rue Bonaparte
75270 Paris Cedex 06
M° Saint-Sulpice
France
Phone : +33 (0)1 40 46 75 06
Fax : +33 (0)1 40 46 75 29
Internet Site : www.mairie6.paris.fr
Description:
Galerie du Luxembourg, Hall et Escalier d'honneur

Du mardi 19 au lundi 25 novembre
Du lundi au vendredi 10h30 > 17h, jeudi jusqu'à 19h, samedi 10h > 12h

L'Union Nationale des Combattants propose une exposition sur les engagements armés de la France au cours d'opérations extérieures (OPEX) depuis 1962.

Elle rend hommage aux 250 000 hommes et femmes appelés ou engagés qui ont combattu dans le cadre de ces opérations.

Vernissage de l'exposition "OPEX - Opérations extérieures"

13:00
14:00 [14:00-21:00] Inauguration du nouveau Centre Culturel Coréen
Location:
Centre Culturel Coréen
20, rue La Boétie
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 47 20 83 86
Fax : +33 (0)1 47 23 58 97
Mail : info@coree-culture.org
Internet Site : www.coree-culture.org
Description:
cocktail VIP au 5ème étage

Situé au 20 rue La Boétie, dans le 8e arrondissement, le nouveau Centre Culturel Coréen à Paris permettra d'offrir au public français, avec ses quelque 3 756 m² (soit 5 fois la superficie de ses locaux actuels de l'avenue d'Iéna), beaucoup plus d'activités et d'événements. Avec son auditorium ultra moderne, ses deux grands espaces d'exposition, une très vaste bibliothèque et de nombreux espaces pour les ateliers d'art et cours de coréen, ce nouveau lieu est destiné à devenir, à partir de novembre 2019, le haut lieu de la culture coréenne à Paris.

Le jeudi 21 novembre marquera le coup d'envoi d'un événement de haute tenue : l'inauguration des nouveaux locaux du Centre Culturel Coréen. Les festivités se poursuivront sur deux mois, jusqu'au 14 février 2020. Le programme se déroulera dans et hors les murs du nouveau Centre et s'adressera à un très large public. Préparé en étroite collaboration avec le Musée National Folkorique de Corée, l'Office National du Tourisme Coréen à Paris et la Korea Creative Content Agency, ce programme donnera l'occasion au public français de découvrir les nombreuses facettes de la culture coréenne, entre autres à travers une très belle exposition sur les couleurs traditionnelles coréennes.

Ouverture du nouveau Centre Culturel Coréen

Bonne nouvelle pour les amateurs de culture coréenne en France. Le nouveau Centre culturel coréen a ouvert ses portes, hier heure locale, 20 rue de la Boétie, à deux pas de l'avenue des Champs-Elysées, en plein cœur de Paris.

L'ancien établissement avait été inauguré en 1980 près de la place du Trocadéro et assurait jusqu'à présent la diffusion de la culture du pays du Matin clair dans le vieux continent. Mais, en raison de ses locaux trop étroits et vieillissants, cette organisation n'était plus en mesure de satisfaire l'intérêt et la demande croissante pour la culture coréenne.

Le nouvel établissement est par conséquent cinq fois plus grand que le précédent. Sur une superficie totale de 3 756m2, le bâtiment est composé de huit étages dont un sous-sol. Il est le 4e plus grand Centre culturel coréen au monde. Différentes salles dotées de technologie de pointe ont été créées, comme celle permettant d'expérimenter la culture coréenne ou encore à la gastronomie. Les visiteurs pourront également se rendre dans une salle de concert disposant de 120 sièges, une grande salle d'exposition, une bibliothèque et une salle de conférence.

Lors de la cérémonie d'inauguration, tenue hier après-midi, près de 500 personnalités importantes des deux pays étaient présentes, y compris le ministre sud-coréen de la Culture, des Sports et du Tourisme, Park Yang-woo, l'ancienne ministre française de la Culture, Fleur Pellerin, la sénatrice Vivette Lopez et le député Joachim Son-Forget.



[16:30-21:00] Cérémonie de remise du Prix Danielle Mitterrand 2019
Location:
La Bellevilloise
Espace dédié à la Lumière, la Nuit et la Création
19-21, rue Boyer
75020 Paris
M° Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 53 27 35 77
Fax : +33 (0)1 53 27 35 70
Mail : infos@labellevilloise.com
Internet Site : www.labellevilloise.com
Description:
Rencontrez Rodrigo Mundaca, lauréat du prix Danielle Mitterrand 2019 !
Rodrigo Mundaca, lauréat du prix Danielle Mitterrand 2019

Le jury composé de Gilbert Mitterrand, Christiane Taubira, Philippe Starck, Agnès b, Hindou Oumarou Ibrahim et Jacqueline Madrelle a désigné Rodrigo Mundaca lauréat de la 7ème édition du prix Danielle Mitterrand.

Un militant pour la "justice de l'eau" au Chili
En 2010, Rodrigo Mundaca co-fonde le Mouvement de défense pour l'accès à l'eau, la terre et la protection de l'environnement, MODATIMA. Il lutte pour les droits des agriculteurs, travailleurs et habitants de la région de Petorca, victimes du vol et de l'accaparement de l'eau par des entreprises de l'agrobusiness. Le mouvement mène de nombreuses actions (manifestations, plaidoyer, conférences) et se déploie dans tout le pays à partir de 2015. MODATIMA défend le caractère vital de l'eau, patrimoine commun de l'humanité et de la nature, face à ceux qui ne voit l'eau que comme une ressource à exploiter, marchandiser et privatiser.

Un activiste criminalisé et menacé
En réponse à son action, Rodrigo Mundaca subit censure et intimidation. Les autorités chiliennes ont engagé quatre procédures pénales à son encontre, et il est notamment condamné à 61 jours de prison pour diffamation. En 2015, il est agressé dans la rue. En 2017, il reçoit des menaces de mort. Aujourd'hui, il continue son combat avec courage et détermination.

Rodrigo Mundaca et la Fondation Danielle Mitterrand : une vision partagée
L'engagement de Rodrigo Mundaca est radical et humaniste, comme l'était celui de Danielle Mitterrand. Rodrigo Mundaca a déclaré, à l'annonce de son prix : «Je suis profondément ému et reconnaissant de recevoir le prix Danielle Mitterrand. Nous continuerons ensemble le combat pour faire de l'eau un bien commun et de son accès un droit humain fondamental».




[17:00-19:00] Dédicace avec Rémi Lascault
Location:
BDNet Bastille
26, rue de Charonne
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 43 55 50 50
Fax : +33 (0)1 43 55 04 00
Mail : bdnet.comlib@canalbd.net
Internet Site : www.bdnet.com
Description:
Mercredi 20 novembre, à partir de 17h00, Rémi Lascault viendra dédicacer "Lorem Ipsum Dolor" son album à paraître le 22 novembre aux éditions lapin.

"Quatre cases sans aucune parole. Quatre cases muettes car le dessin suffit à faire mal, à faire rire, à faire « Rhoooo naaaan quand même haha ! » Connu sur Instagram où il a pu montrer sa maîtrise du strip BD, Rémi Lascault passe à la bande dessinée papier et manie l'art du glauque et de l'absurde à la perfection. Ses thèmes de prédilection : la mort, l'amour, la nature, la métaphysique et le caca. Une BD d'humour bien noir à offrir avant, pendant et après les fêtes de fin d'année."

Dédicace avec Rémi Lascault

[17:30-21:00] Vernissage d'Igor B. Glik
Location:
Village Suisse
78, avenue de Suffren
54, avenue de la Motte-Picquet
75015 Paris
M° La Motte-Picquet - Grenelle
France
Mail : info@levillagesuisseparis.com
Internet Site : www.villagesuisse.com
Description:
Mohammad Reza Ghorbanzadeh, Président du Société Écran d'Argent
et Mojtaba Rouhandeh, Commissaire d'exposition

ont le plaisir de vous inviter au vernissage Igor B. Glik (Igor Bitman)

Le mercredi 20 novembre 2019 à partir de 17h30

Du 18 novembre au 21 décembre 2019
Heures d'ouverture : 11h/19h (sauf le mardi)

Village Suisse
Cours Anglaise (sous-sol)
78, avenue de Suffren
75015 Paris
54, avenue de la Motte-picquet, 75015 Paris
tél. : 06 42 64 34 86
https://www.instagram.com/ecran.dargent

Vernissage d'Igor B. Glik

Vernissage d'Igor B. Glik

Vernissage d'Igor B. Glik

Vernissage d'Igor B. Glik

Vernissage d'Igor B. Glik





[18:00-20:30] 2ème édition d'Innov'Audio Paris
Location:
Maison de Radio France
Maison de la Radio
116, avenue du Président Kennedy
75220 Paris Cedex 16
M° RER C Avenue du Président Kennedy, Passy
France
Phone : +33 (0)1 56 40 22 22
Internet Site : www.radiofrance.fr
Description:
L'événement dédié à l'audio digital, organisé par ACPM, aura lieu le mercredi 20 novembre à la Maison de la Radio, en partenariat avec La Lettre Pro de la Radio. Les inscriptions gratuites sont ouvertes !

L'ACPM (Alliance pour les chiffres de la presse et des médias) organise une nouvelle édition de sa conférence dédiée 100 % à l'audio digital. La 2ème édition d'Innov'Audio Paris aura lieu le mercredi 20 novembre 2019 à partir de 18 heures au Studio 104 de la Maison de la Radio (Paris 16ème) en partenariat avec La Lettre Pro de la Radio, et nos confrères d'OffreMedia et CB News et avec le soutien de Radio France Publicité, et en partenariat avec les grandes associations professionnelles : AACC, ARPP, GESTE, IAB France, IREP, SRI, UNION DES MARQUES, UDECAM...
Pendant 1h30, s'enchaîneront des prises de parole, de démonstrations, de keynotes sur l'innovation, pour animer et débattre autour de l'écosystème publicitaire : agences de création et agences médias, experts locaux et internationaux, régies et nouveaux acteurs, leaders et nouveaux entrants.

AU PROGRAMME, L'ECOSYSTÈME AUDIO DIGITAL EN 2019
Un an de croissance et de nouveaux projets : La Lettre Pro de la Radio
1er Bilan : les assistants vocaux
Ad-tech : monétisation et innovations technos
La Parole aux éditeurs : le podcast un outil très puissant pour créer un territoire de marque et lancement de la 1ère mesure de diffusion des podcasts
L'Ecosystème Publicitaire : agences, régies et annonceurs
L'audio digital : la vision de Radio France
Remise de l'étoile OFFREMEDIA qui récompense la meilleure initiative marketing/étude d'une régie radio
Remise des étoiles ACPM récompensant la meilleure progression d'une radio digitale
A partir de 19h30, le cocktail audio digital

>> RSVP

2ème édition d'Innov'Audio Paris

[18:00-21:00] La Civette opening party - Merci x Taion
Location:
Merci
111, boulevard Beaumarchais
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 77 00 33
Mail : eshop@merci-merci.com
Internet Site : www.merci-merci.com
Description:
Paris : La Civette, un nouveau lieu tendance signé Merci

Le concept-store parisien Merci a inauguré un troisième espace sur le boulevard Beaumarchais, dans un ancien bureau de tabac : la Civette.

Après son flagship store, il y a 10 ans, au 111, boulevard Beaumarchais, puis le pied-à-terre, au 109, Merci continue d'investir la célèbre artère parisienne. Le concept-store, l'un de nos préférés à Paris, vient en effet d'inaugurer la Civette.

Depuis quelques jours, dans cet ancien de bureau de tabac, les jeux à gratter et paquets de cigarettes ont été remplacés par des... doudounes ! Pour être précis, il s'agit de « liners », ces duvets chauds que l'on porte sous sa veste.

Ils ont été conçus par Taion, une marque japonaise repérée dans une boutique de Tokyo par les équipes de Merci. Taion signifie « chaleur corporelle ». Ce sont donc des vêtements techniques, aux couleurs unies, pratiques et résistants.

Mixtes, les liners sont disponibles sans manche (58 €) ou avec (78 €), voir en kit (et chauffante), avec la possibilité de la porter sans manche, avec des manches courtes, ou avec des manches longues (300 €). Une collection réalisée exclusivement pour Merci et la Civette.

Le made in Japan à Paris
Taion a investi la totalité de ce nouvel espace jusqu'au 29 février prochain. Mais il ne s'agit pas pour autant d'un pop-up store éphémère comme on en voit de plus en plus. Merci a les idées larges, et compte proposer la Civette en résidence à des marques débutantes ou méconnues à Paris, en qui elle croit.

Un concept que le concept-store parisien résume en quelques mots : « c'est l'une des vocations du magasin que d'être le porte-voix de nouveaux designers, créateurs et Maisons ». On imagine également que les prochains locataires de cette boutique tournante auront également la possibilité de proposer, en exclusivité, une collection conçue avec Merci.

Partagés entre l'impatience de découvrir les prochains partenariats de Merci pour faire vivre la Civette, et l'irrépressible envie de collectionner les doudounes Taion comme on le faisait avec les briquets de toutes les couleurs, on coupe la poire en deux : on se fournit en liners pour rester au chaud jusqu'au mois de mars.

La Civette
Merci x Taion jusqu'au 29 février 2020.
113, boulevard Beaumarchais (Paris 3e).
La collection est également disponible en ligne :
www.merci-merci.com/taion

La Civette opening party - Merci x Taion

La Civette opening party - Merci x Taion

[18:00-21:00] Vernissage "Carte blanche à Marie-Paule Bilger et Francine Zubeil"
Location:
espace despalles
16, rue Sainte-Anastase
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Chemin Vert, Saint-Paul
France
Mail : editions@despalles.com
Internet Site : www.despalles.com
Description:
Carte blanche à Marie-Paule Bilger et Francine Zubeil
BIS REPETITA

vernissage : mercredi 20 novembre 2019, 18h - 21h

exposition du 21 au 30 novembre
du mardi au samedi de 14h à 19h

[18:00-21:00] Vernissage d'Anabell Guerrero "La Résistance des Plantes"
Location:
Marcoussis
Marcoussis
91460 Marcoussis
France
Internet Site : www.marcoussis.fr
Description:
Médiathèque Léo Ferré, Promenade Victor-Hugo

Exposition du 20 novembre au 8 décembre
Vernissage mercredi 20 novembre à 18h

Exposition d'Anabell Guerrero

La Résistance des Plantes est un appel à habiter le monde avec une présence sensible et attentive à la vie. Les plantes ont une capacité étonnante à répondre aux situations à risque, en vue de se protéger.
A l'heure où les ressources naturelles s'épuisent, à force de surconsommation et de gaspillage, il reste beaucoup à apprendre d'une forme de vie apparemment simple, mais en vérité extrêmement riche et complexe : les plantes. La survie et l'avenir de l'homme dépendent de la façon dont il entre en relation avec son environnement.
La Résistance des Plantes est une installation visuelle. Ce travail se développera en collaboration avec le scientifique Boris Fumanal dans le but d'étudier d'une façon plus approfondie la relation des plantes entre elles, des plantes avec les insectes, tout comme l'intelligence végétale et la recherche d'une mise en résonance entre structures botaniques et célestes.
Cette installation invite à s'interroger sur la résistance des plantes aux menaces naturelles et humaines. Cette forme d'intelligence végétale amène à une manière différente de penser la résistance écologique face à la destruction de la planète.

* Cette exposition est accueillie dans le cadre de la 8e édition du festival la science de l'art, organisée en partenariat avec le Collectif pour la Culture en Essonne.

Vernissage d'Anabell Guerrero "La Résistance des Plantes"

Vernissage d'Anabell Guerrero "La Résistance des Plantes"

[18:00-21:00] Vernissage de Franck Claudon "tisser son temps"
Location:
Mairie du 8ème arrondissement
Hôtel Cail
3, rue de Lisbonne
75008 Paris
M° Saint-Augustin, Europe
France
Phone : +33 (0)1 44 90 75 08
Internet Site : www.mairie08.paris.fr
Description:
Du 18/11 au 29/11/2019
Vernissage mercredi 20 novembre à 18h

avec 5 œuvres de l'artiste Zhu Yi

[18:00-21:00] Vernissage de Karin Boinet et Christine Guillemin "Mise en scènes"
Location:
Galerie Isabelle Laverny
Maison sur Pilotis
27, rue Guersant
75017 Paris
M° Porte Maillot, Ternes, Péreire
France
Phone : +33 (0)1 45 72 55 69
Mail : contact@maisonsurpilotis.com
Internet Site : www.maisonsurpilotis.com
Description:
Karin Boinet, dessins
Christine Guillemin, sculptures

du 21 novembre au 8 décembre

Le galerie Isabelle Laverny consacre cette exposition à deux artistes, Christine Guillemin et Karin Boinet, mettant en regard sculptures et dessins. Christine Guillemin développe une série de sculptures "Mise en scènes" où personnages et animaux se retrouvent dans des cadres mobiles. Elle présentera également une sélection de travaux en bronze. Karin Boinet explore de son coté les scènes parisiennes entre librairies, quais de Seine et métro parisien par le biais du dessin.

Vernissage de Karin Boinet et Christine Guillemin

[18:00-21:00] Vernissage de Mar Daines "Frontières"
Location:
Abstract Project
Espace des Arts Abstraits
5, rue des Immeubles Industriels
75011 Paris
M° Nation
France
Mobile : +33 (0)6 82 89 14 16
Mail : contact@abstract-project.com
Internet Site : www.abstract-project.com
Description:
Exposition du 21 au 30 novembre 2019
ouvert du mercredi au samedi de 14h à 19h
Vernissage mercredi 20 novembre 2019 de 18h à 21h

#97 - Frontières

Mar Daines

Dans mes installations, sculptures et peintures, j'utilise des matériaux différents comme la pierre, l'argile, le métal, le bois, des matériaux de récupération ainsi que la peinture et le collage. Ainsi je peux expérimenter constamment, éternelle étudiante et exploratrice de l'Abstrait.

Le temps et l'espace sont mes champs de recherche. J'essaie de minimiser le rationnel. Mes œuvres se font sans idée intellectuelle préconçue, un geste en appelant un autre, dans un travail de restitution inconsciente des nombreuses cultures et frontières que j'ai expérimentées et traversées.

J'ai grandi en Colombie et j'ai ensuite vécu dans différents pays d'Amérique du Sud, du Proche-Orient et d'Europe.

Après des études d'Histoire de l'Art à Rome, j'ai suivi des cours de Beaux-Arts à la FAAP (Fundaçao Armando Alvares Penteado) à Sao Paulo au Brésil, ainsi que plusieurs ateliers en France et aux États-Unis.

J'habite et travaille actuellement en France.

[18:00-20:30] Vernissage de Mary Russell "Entre nous 1960-1970"
Location:
Galerie du Passage
Pierre Passebon
20/26, galerie Véro-Dodat
entrée du passage au 10, rue Croix des Petits Champs
75001 Paris
M° Louvre - Rivoli, Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 42 36 01 13
Fax : +33 (0)1 40 41 98 86
Mail : mail@galeriedupassage.com
Internet Site : www.galeriedupassage.com
Description:
Mary Russell : Entre nous ; Intimité du chic bohème des années 1960 et 1970

livre et photographies

signature de son livre "Entre nous"
collection Obsession
Pierre Passebon - Flammarion

le mercredi 20 novembre de 18h à 20h30

exposition du 21 novembre au 21 décembre
prolongations jusqu'au 27 janvier 2020
du mardi au samedi de 11h à 19h

Correspondante mode pour de célèbres magazines, tels que Vogue, Glamour, Women's Wear Daily et le New York times, et styliste photo pour Helmut Newton, David Bailey et henry Clarke, la photographe et journaliste américaine Mary Russell a non seulement su capturer l'esprit de l'élite bohême internationale qui régnait sur le monde de la mode et de l'art parisien dans les années 1960 et 1970, mais elle en est très vite devenue un membre clé.
Elle nous confie dans cette exposition les photographies inédites prises au cours de cette vie captivante pendant laquelle elle a navigué dans les mondes du luxe de la fête et des sphères très privées des créateurs


Correspondante mode pour de célèbres magazines, tels que Vogue, Glamour, Women's Wear Daily et le New York Times, et styliste photo pour Helmut Newton, David Bailey et Henry Clarke, la photographe et journaliste américaine Mary Russell a non seulement su capturer l'esprit de l'élite bohème internationale qui régnait sur le monde de la mode et de l'art parisien dans les années 1960 et 1970, mais elle - elle en est très vite devenue un membre clé. Elle nous livre dans cet ouvrage, les photographies inédites prises au cours de cette vie captivante pendant laquelle elle a navigué dans les mondes du luxe, de la fête et des sphères très privées des créateurs. Ses photographies ont immortalisé des personnalités mythiques : Andy Warhol, Yves Saint Laurent, Jane Birkin, Karl Lagerfeld... En évoquant ses souvenirs, Mary nous invite à partager ses aventures et les récits de ses rencontres.

La correspondante de presse et styliste américaine a photographié l'élite du monde parisien de la mode et de l'art durant les années 1960 et 1970, d'Helmut Newton à David Bailey, en passant par Steven Meisel, Yves Saint Laurent, Pierre Bergé, Loulou de la Falaise, Gunther Sachs ou encore Karl Lagerfeld. La photographe présente ces portraits, agrémentés d'anecdotes personnelles.

Correspondante mode pour de célèbres magazines, tels que Vogue, Glamour, Women's Wear Daily et le New York Times, et styliste photo pour Helmut Newton, David Bailey et Henry Clarke, la photographe et journaliste américaine Mary Russell a non seulement su capturer l'esprit de l'élite bohème internationale qui régnait sur le monde de la mode et de l'art parisien, dans les années 1960 et 1970, mais elle en est très vite devenue un membre clé. Elle nous livre dans cet ouvrage, les photographies inédites prises au cours de cette vie captivante pendant laquelle elle a navigué dans les mondes du luxe, de la fête et des sphères très privées des créateurs. Ses photographies ont immortalisé des personnalités mythiques : Andy Warhol, Yves Saint-Laurent, Jane Birkin, Karl Lagerfeld... En évoquant ses souvenirs, Mary Russell nous invite à partager ses aventures et les récits de ses rencontres ; entretien de Mary Russell par Pierre Passebon, photos en n.b.

Vernissage de Mary Russell "Entre nous 1960-1970"
À la même époque, avec le shah d'Iran, à Saint-Moritz. © Collection Mary Russell

Vernissage de Mary Russell "Entre nous 1960-1970"
Andy Warhol avec la peintre Shirley Goldfarb à la Brasserie Lipp. © Collection Mary Russell

Vernissage de Mary Russell "Entre nous 1960-1970"
En 1973, en robe Saint Laurent, elle assiste au côté du couturier à un concert de Marlène Dietrich. © Collection Mary Russell

Vernissage de Mary Russell "Entre nous 1960-1970"
Dans les années 1960, devant le café Sénéquier, à Saint-Tropez, Mary Russell à l'arrière d'une moto conduite par Gunter Sachs, "le play-boy le plus connu de la Terre". © Collection Mary Russell

Vernissage de Mary Russell "Entre nous 1960-1970"
Karl Lagerfeld, au début des années 1960. "Doué d'un talent étonnant, il avait peut-être le défaut d'être trop généreux." © Collection Mary Russell

Vernissage de Mary Russell "Entre nous 1960-1970"
Hiram Keller, l'acteur fétiche de Satyricon de Fellini. "Sexy to die for! Il était à tomber raide, il se laissait collectionner, il était le garçon dont tout le monde tombait amoureux, filles et garçons. Nous vivions la dolce vita à Mykonos et mon appareil photo ne pouvait plus se passer de lui", raconte Mary Russell. © Collection Mary Russell

Vernissage de Mary Russell "Entre nous 1960-1970"
Diego Giacometti

[18:00-21:00] Vernissage de Nikolaus Heidelbach
Location:
Chez les libraires associés
3, rue Pierre l'Ermite
Porte cochère à droite, interphone Librairie
75018 Paris
M° La Chapelle, Barbès - Rochechouart
France
Phone : +33 (0)1 42 57 20 24
Mail : libraires-associes@orange.fr
Internet Site : chezleslibrairesassocies.blogspot.fr
Description:
Nikolaus Heidelbach est un illustrateur rare, dont les albums ont été publiés en France par le Sourire qui mord, le Seuil, Panama et Les Grandes personnes.

Ses superbes et délicats dessins originaux nous emportent dans un monde étonnant, troublant et parfois perturbant, mais toujours souriant.

Nous avons le plaisir et l'honneur d'accueillir ces œuvres, grâce à la complicité de la Biennale des illustrateurs de Moulins et des éditions des Grandes personnes.

Vernissage de Nikolaus Heidelbach

EXPOSITION DU 21 NOVEMBRE au 21 DÉCEMBRE
Du mardi au samedi, 14-19h
VERNISSAGE LE 20 NOVEMBRE, en présence de l'artiste qui viendra spécialement à Paris.

20 dessins originaux seront en vente.

Vernissage de Nikolaus Heidelbach

[18:00-21:30] Vernissage de l'exposition "André Raffray"
Location:
H Gallery
ex. Galerie Sisso
90, rue de la Folie-Méricourt
75011 Paris
M° Oberkampf, Parmentier, République, Goncourt
France
Phone : +33 (0)1 48 06 67 38
Mail : galerie@h-gallery.fr
Internet Site : www.h-gallery.fr
Description:
Vernissage le mercredi 20 novembre 2019 de 18h à 21h
Exposition du 21 novembre au 7 décembre 2019
du mardi au samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous

Après avoir publié en 2010 un livre sur l'artiste américaine Pegeen Vail Guggenheim, Benjamin Hélion et Benjamin Lanot publient aujourd'hui, en 2019, avec Sisso Éditions, la biographie du peintre hors du commun, André Raffray. H Gallery a l'honneur de présenter, à cette occasion, une exposition de dessins et de peintures de l'artiste, prêtées autant par sa famille que par des collectionneurs privés.

Pour cette publication, Benjamin Hélion et Benjamin Lanot - petit-neveu du peintre - ont mené des dizaines d'entretiens non seulement auprès de ses proches mais également auprès de nombreuses personnalités du monde de l'art : marchands, directeurs d'institutions et artistes. Bernard Blistène, grand ami et soutien d'André Raffray de son vivant, a préfacé cet ouvrage.

L'Œuvre d'André Raffray (1925-2010) interroge la définition même de l'art. Imaginatif mais se référant sans cesse aux artistes qui l'ont précédé, il s'est attelé, durant toute sa carrière artistique, à « recommencer » les plus grandes œuvres de l'Histoire de l'Art : Marcel Duchamp, Pablo Picasso, Jean-Auguste-Dominique Ingres... Leur point commun est d'avoir été réinventés par la peinture conceptuelle et précise d'André Raffray. Le peintre a pourtant eu une place tout à fait particulière dans le monde de l'art à la fin du XXème siècle. Proche des grands artistes contemporains mais loin des circuits traditionnels du marché de l'art, son travail a cependant été soutenu par de grands institutionnels tels Pontus Hulten. Ses reprises du Brooklyn Bridge résument les ponts entre passé et présent que l'artiste, par sa démarche unique, n'a eu de cesse de tisser.

Vernissage de l'exposition "André Raffray"
André Raffray - Autoportraits de Salvador Dalì 1941-1961
2003 - Crayons de couleur et mine de plomb sur papier
59.8 x 49.8 cm chacun soit 59.8 x 99.6 cm

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Giacometti / Sade, cruels objets du désir"
Location:
Institut Giacometti
5, rue Victor Schoelcher
75014 Paris
M° Raspail, Denfert-Rochereau
France
Internet Site : www.fondation-giacometti.fr
Description:
Du 21 novembre 2019 au 9 février 2020

En 1933, Alberto Giacometti écrit à André Breton : « Hier lu Sade qui me passionne beaucoup ». Dans les années 1930, il réalise des « objets à fonctionnement symbolique » d'un érotisme violent, similaire à celui des écrits de D.A.F. de Sade. L'époque est à la réhabilitation du divin Marquis, modèle de liberté et de modernité pour les artistes et les écrivains. Le philosophe libertin fascine Giacometti et ses amis, parmi lesquels Georges Bataille, André Masson, Luis Buñuel, Salvador Dalí. Cette exposition évoque pour la première fois l'influence des écrits sadiens dans son œuvre et dans ses textes. Elle réunit une grande partie des œuvres surréalistes réalisées entre 1929 et 1934, des photographies d'œuvres disparues et de nombreux carnets de dessins inédits.

Commissaires : Christian Alandete et Serena Bucalo-Mussely

Vernissage de l'exposition "Giacometti / Sade, cruels objets du désir"
Man Ray. Femme portant l'Objet désagréable d'Alberto Giacometti, 1931.
Fondation Giacometti, Paris © Man Ray 2015 Trust / Adagp, Paris 2019.

Dans les années 1930, Alberto Giacometti réalise des objets à fonctionnement symbolique traversés par l'imaginaire d'un érotisme violent qui trouve son pendant dans les écrits de D.A.F de Sade. Alors que Giacometti rallie, pour un temps, le mouvement surréaliste, l'époque est à la réhabilitation du divin Marquis et de ses écrits sulfureux. Formé à la représentation d'après nature, Giacometti privilégie désormais une vision subversive du réel portée par l'inconscient et le rêve et réalise des sculptures qui lui apparaissent « offertes tout achevées à son esprit ». Le nom de Sade, « le plus moderne et dépouillé » revient à plusieurs moments dans les carnets de l'artiste tiraillé entre la représentation de fantasmes souvent violent et le désir de revenir à la représentation du réel.

Bien avant de découvrir Sade, le jeune Giacometti dessine des copies d'après des sujets religieux représentant des scènes de violence. A partir de 1929, ses sculptures et ses textes se rapprochent de l'univers sadien. Giacometti a rejoint les membres du cercle surréaliste qui ont contribué à la redécouverte de Sade, d'abord les dissident réunis autour de Bataille, puis le groupe orthodoxe de Breton. Ces artistes ont placé l'imaginaire, les fantasmes et le rêve au cœur de leur programme artistique. Le nom de Sade revient à plusieurs reprises dans ses carnets de l'époque, dans lesquels l'artiste dessine des sculptures à forte charge érotique, schématisant des organes sexuels ou représentant des scènes de voyeurisme ou de prostitution.

L'évocation de la relation sexuelle apparaît dans de nombreuses œuvres entre 1929 et 1933. Le corps y est représenté de manière allusive par un détail organique ou sous une forme à la fois animale et végétale. L'artiste représente la tension d'une sexualité envisagée comme un combat entre les deux sexes. Giacometti a abandonné la sculpture naturaliste au profit d'une représentation symbolique évoquant la pénétration, le viol et parfois le meurtre, point ultime du plaisir sadien, dans laquelle il s'agit de libérer les pulsions sexuelles en faisant coïncider le plaisir et la mort.

En 1931, Giacometti réunit sous le titre Objets mobiles et muets une série d'œuvres équivoques qui se rapprochent des images à double sens et de l'humour noir des surréalistes. Par leur caractère instable et menaçant ces œuvres dégagent une violence physique et psychique. Ces sculptures prennent la forme d'objets frôlant l'abstraction, tout en suggérant un rapport avec le corps. Ces œuvres manipulables évoquent des instruments de plaisir sadiques provoquant une « émotion violente et indéfinissable, en rapport sans doute avec des désirs sexuels inconscients ». (Maurice Nadeau)

Ces objets surréalistes génèrent souvent un sentiment de frustration, annonçant un danger imminent qui finalement n'aura pas lieu, comme pour acter l'écart entre le fantasme et la réalité. La métaphore de l'œil apparaît dans plusieurs de ces œuvres, évoquant la possibilité d'une incision ou d'une pénétration. Celles-ci se rapprochent de l'utilisation érotique et sadique de l'œil par Buñuel, Dalí et Bataille. Giacometti semble évoquer la pulsion scopique que Freud avait défini comme le plaisir de posséder l'autre par le regard. L'artiste ménage un espace poétique mettant en scène un véritable théâtre de la cruauté.

Vernissage de l'exposition "Giacometti / Sade, cruels objets du désir"
Alberto Giacometti, Cage, 1930-1931, Bois, 49.8 x 27 x 27 cm
Archives Fondation Giacometti, Paris

Vernissage de l'exposition "Giacometti / Sade, cruels objets du désir"
Alberto Giacometti, Femme couchée qui rêve, 1929, Bronze, 23.7 x 42.6 x 13.6 cm
Fondation Giacometti, Paris

Vernissage de l'exposition "Giacometti / Sade, cruels objets du désir"
Alberto Giacometti, Femme en forme d'araignée, 1931.
Photo : Marc Vaux / Archives Fondation Giacometti, Paris

Vernissage de l'exposition "Giacometti / Sade, cruels objets du désir"
Alberto Giacometti, Boule suspendue, 1930-1931, 60.6 x 35.6 x 36.1 cm
Fondation Giacometti, Paris

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Modulations"
Location:
Fondation Suisse
Pavillon Suisse / architecte Le Corbusier 1930-33
7, boulevard Jourdan
Cité Internationale Universitaire de Paris
75014 Paris
M° RER B Cité Universitaire
France
Phone : +33 (0)1 44 16 10 10
Fax : +33 (0)1 44 16 10 30
Mail : contact@fondationsuisse.fr
Internet Site : www.fondationsuisse.fr
Description:
MODULATIONS de Eggs & Bitschin et Matthias Pabsch
Installation lumineuse dans l'espace pilotis à l'extérieur du bâtiment jour et nuit.

Du 21 novembre au 15 décembre 2019
Vernissage le mercredi 20 novembre à partir de 18h

Vernissage de l'exposition "Modulations"

L'espace pilotis de la Fondation suisse / Pavillon Le Corbusier est un espace d'un esprit architectonique emblématique au cœur de la Cité internationale universitaire de Paris. Les artistes suisses Francine Eggs / Andreas Bitschin, accueillis dans le cadre de la résidence du Valais, en collaboration avec l'artiste berlinois Matthias Pabsch, ont créé pour ce lieu classé monument historique le projet d'exposition MODULATIONS : installation, sculpture et texte cinétique avec projections lumineuses présentent une interprétation contemporaine de l'univers intemporel de Le Corbusier, lequel à l'ère digitale a toujours une empreinte majeure sur notre culture et compréhension architecturale.

Cette exposition est organisée dans le cadre du programme de résidence d'artistes de l'Etat du Valais.


Francine Eggs / Andreas Bitschin
Francine Eggs (née en 1958 à Sion) et Andreas Bitschin (né en 1958 à Viège) vivent et travaillent en Suisse. Après des études à l'école des Beaux-Arts du Valais (ECBA) et à l'académie Port Royal de Paris, ils créent en 1992 le duo Eggs Bitschin. Les artistes développent le concept d'Endogramme où des peintures avec focalisation sur des parties organisées inconsciemment, chaotiques sont transformées par scan, zoom et digitalisation. Les résultats interviennent comme impressions digitales sur différents médiums, formations sculpturales, installations et vidéos, principalement dans l'architecture, l'espace public et des lieux techno-industriels ou naturels. Parallèlement, le duo développe des textes poétiques in situ, principalement réalisés comme jeux cinétiques englobant texte, sculpture et projection dans des espaces autant intérieurs qu'extérieurs.
www.eggsbitschin.ch


Matthias Pabsch
Né en 1970 à Hildesheim (Allemagne), Matthias Pabsch vit et travaille à Berlin et dans l'Uckermark. L'artiste a entrepris des études d'histoire de l'art, d'art et d'architecture et a obtenu son doctorat à l'Université Humboldt à Berlin en 2002. Il a publié sur l'art, l'urbanisme et l'architecture. Depuis les années 1990, ses œuvres artistiques sont exposées aussi bien dans l'espace public que dans des galeries et musées en Allemagne et à l'étranger. Depuis 2010, il enseigne comme professeur agrégé à la Duke University (USA), la Stanford University et à l'University of Notre Dame du Lac (USA). Ses médiums artistiques sont principalement la peinture, la sculpture et la photographie. Au centre de son œuvre figurent les interdépendances entre homme, nature et technique.

www.pabsch.com

Vernissage de l'exposition "Modulations"
©Matthias Pabsch-Modulations / ©Eggs & Bitschin-multiplication polychrome

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Robert Filliou - The Gong Show"
Location:
Paris Art Lab
Maison du projet Morland
17, boulevard Morland
Angle Boulevard Morland & Rue Agrippa d'Aubigné
75004 Paris
M° Sully - Morland, Quai de la Rapée
France
Mobile : +33 (0)6 30 24 36 16
Mail : info@parisartlab.org
Internet Site : www.parisartlab.org
Description:
Maison du projet Morland | 17 Boulevard Morland | 75004 Paris
Angle Boulevard Morland & Rue Agrippa d'Aubigné

The Gong Show est une saison inédite proposée par le Paris Art Lab exprimant ainsi son attachement à un incontournable inventeur d'utopies réelles, souvent désigné "artiste de génie" et "animateur de pensée" : Robert Filliou. Jusqu'au 23 février 2020, le P.A.L. propose une lecture de l'oeuvre de "l'artiste des artistes" à travers l'application à son propre espace-temps des théories entrelacées de Filliou. Le P.A.L. devient à son tour relais des traits d'esprit du penseur qui s'instillent dans chaque interstice de l'espace de la Maison du projet Morland.

ROBERT FILLIOU : THE GONG SHOW

Une proposition de Francisca Würz, sur une invitation de Leslie Veisse

Vernissage le mercredi 20 novembre à partir de 18h
Suivi à 20h d'Emboîtez, une lecture-action de Aziyadé Baudouin-Talec

Mimer un tuyau d'arrosage automatique, faire danser ses pectoraux, jouer de la guitare la tête à l'envers... Dans l'émission The Gong Show diffusée à partir de 1976 sur la chaine américaine NBC, les participants dévoilent aux téléspectateurs quelques-uns de leurs talents cachés, jusqu'à ce que le jury sonne le gong et donne son verdict. L'année suivante, selon les mêmes règles absurdes, Robert Filliou nous livre avec Brian Dyson sa propre parodie du fameux talent show : des tentatives échouées à présenter ses oeuvres, irrémédiablement interrompues toutes les 40 secondes par un bruit sourd. Pied de nez à la primauté du jugement de valeur devenu omniscient dans la culture occidentalisée, l'esprit gai joueur de Filliou vient déjouer les codes d'une société où dominent hyper-consommation et accélération obsessionnelle. Dans un monde où il y a violences à chaque ébauche de différence, l'économie poétique de Filliou crée des dynamiques collectives harmonieuses, concrétise l'expression ludique d'une co-activité. The Gong Show s'appréhende comme un signal salvateur, une véritable piste de décollage pour la pensée. À l'image de l'expression « sauvé par le gong ! », que ce soit le son de la cloche de récréation, ou celui du gong de la fin d'un round dans un match de boxe, il nous délivre in extremis d'une situation de crise, nous permet de rebondir, ou plus encore, nous fait échapper aux bras de Morphée. Il nous garde en éveil pour inventer autant que dés-inventer. Au croisement de l'humour, de l'invitation à la confession et de l'ouverture d'un débat, The Gong Show nous rappelle le processus même de la création permanente basé sur la joie, l'humour, le dépaysement, la bonne volonté, et la participation. Un tel processus est rendu possible à l'intérieur d'un laboratoire en partant du principe que « la recherche est le privilège de ceux qui ne savent pas, et non pas le domaine de ceux qui savent » et où les frontières entre l'art et les autres activités de la vie sont abolies. Selon son acronyme anglais, Paris Art Lab est une communauté de "pals", des amis partageant les mêmes affinités pour ouvrir des dialogues avec les visiteurs devenus utilisateurs, et se détacher des idées préfabriquées selon l'intuition propédeutique du principe d'équivalence : mal fait = bien fait = pas fait. Ainsi élargi, le P.A.L. crée des soupapes d'optimisme dans un paradigme où art et praxis sociale se confondent, il se fait vecteur d'un autre lieu de la Fête Permanente.
Lieu-laboratoire pluriel, le Paris Art Lab est à la fois espace de vie, plateforme de test, lieu de parole et d'hypothèses, boîte à outils pour la création d'actions et d'échanges transversaux non hiérarchiques. Avec The Gong Show, le P.A.L. développe sa propension à devenir un espace vital de réflexion, de mise en commun de savoirs et de disciplines, de méditation, de résistance, de création permanente.

Leslie Veisse

Avec le soutien de Emerige

Remerciements tout particuliers à : galerie Peter Freeman Inc., Nicolas Hoffmann, Anne-Laure Riboulet, Barbara Soyer, Marianne Staffeldt Filliou, Marc-Olivier Wahler

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Salon de l'Art Japonais - 3ème Semaine"
Location:
Espace Linda Farrell
31, rue de Longchamp
75116 Paris
M° Iéna, Boissière, Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 43 06 10 12
Mobile : +33 (0)6 72 66 38 45
Mail : mask22@bbox.fr
Description:
Vernissage de l'exposition "Salon de l'Art Japonais - 3ème Semaine"

[18:30-20:30] Présentation de Culture au Quai 2019
Location:
Carreau du Temple
3, rue Dupetit-Thouars
4, rue Eugène Spuller
75003 Paris
M° Temple, Filles du Calvaire, République
France
Mail : accueil@carreaudutemple.org
Internet Site : www.carreaudutemple.eu
Description:
Apéro presse le 20 novembre prochain de 18h30 à 20h30 au Carreau du Temple à Paris organisé dans le but de présenter en avant-première aux influenceurs le festival Culture au Quai qui a lieu le week-end du 14 et 15 décembre et de rencontrer autour d'un verre les organisatrices du festival.

Un atelier chant sera également organisé à 19h par Morgan Jourdain, chef de chœur à Radio France.

En bonus, repartez avec des cadeaux offerts par le musée du quai Branly, les Concerts de Radio France, l'Athénée, l'Odéon, la Scala, la Monnaie de Paris, le Châtelet et bien plus encore. Je vous ai joint l'invitation.

RSVP :
Inès KAMOUN
superassistante2@pop-spirit.com

[18:30-20:30] Signature de Michel Poivert pour "50 ans de photographie française"
Location:
Librairie La Comète - Picto
anciennement Librairie Photographique Le 29
29, rue des Récollets
75010 Paris
M° Gare de l'Est
France
Phone : +33 (0)1 40 36 78 96
Mail : lacomete@picto.fr
Internet Site : www.lacomete.picto.fr
Description:
L'historien de la photographie Michel Poivert sera en signature à La Comète le mercredi 20 Novembre pour « 50 ans de photographie française de 1970 à nos jours » aux Editions Textuel. Ce livre vient combler un manque : aucune synthèse ne permettait jusqu'ici d'apprécier la nature et l'ampleur de la photographie française depuis la fin des Trente Glorieuses. Le pari est osé : comment inclure les différentes pratiques photographiques allant de l'information à l'art contemporain ?

Par des approches thématiques, telles que le renouvellement du reportage, la passion pour le paysage ou bien le témoignage social, l'ouvrage permet de reconstituer la diversité d'une scène française. Du journal au musée, du récit de soi à l'ambition documentaire, du témoignage militant à l'expérimentation plastique, la photographie a fait sa révolution culturelle pour ne plus être qu'un métier ou une passion, mais bien un langage expressif.

Rendez-vous Mercredi 20 Novembre pour une traversée photographique d'un demi-siècle avec Michel Poivert !

- Vous ne pouvez pas être présent ? Réservez votre exemplaire signé/dédicacé en message privé, par mail lacomete@picto.fr ou au 01 40 36 78 96 -

Signature de Michel Poivert pour "50 ans de photographie française"

[18:30-21:00] Vernissage de Debesh Goswami "Moving experience"
Location:
Patronage laïque Jules Vallès
72, avenue Felix Faure
75015 Paris
M° Boucicaut, Lourmel
France
Phone : +33 (0)1 40 60 86 00
Mail : ecrire@patronagelaique.fr
Internet Site : www.patronagelaique.fr
Description:
Du 20 novembre au 6 décembre 2019 :
samedi de 10h à 18h
et lundi de 14h à 22h
et mardi, mercredi, jeudi, vendredi de 10h à 22h

Exposition de l'artiste plasticien franco-indien Debesh Goswami - Vernissage le 20 novembre en présence de l'artiste

Debesh Goswami est un artiste plasticien franco-indien qui vit et travaille à Paris et Calcutta. Il a suivi des études aux Beaux-Arts de Calcutta avant d'effectuer un doctorat à l'Université Rennes 2. Il a ensuite enseigné à l'École des Beaux-Arts de Rennes et a participé à nombreuses expositions à travers le monde.

Les œuvres de Debesh Goswami questionnent à la fois les traditions de la culture hindouiste et des recherches contemporaines. Elles évoquent la thématique de l'identité, personnelle ou collective, à laquelle l'artiste déraciné, se heurte continuellement. Elles révèlent le monde complexe d'une personne qui partage son existence entre sa culture d'origine et son monde d'exil, entre le transitoire et l'éternel. Elles se caractérisent par l'usage de matériaux inhabituels : guirlandes de fleurs, baguettes de pain, crêpes, poudre de brique... Réalisées dans des espaces publics en France, en Inde, en Autriche, en Allemagne, en Angleterre, en Chine, en Lituanie, en Russie et aux USA, elles lui ont valu une renommée internationale.

Depuis 2002, il utilise également son propre corps comme modèle d'expériences à travers différentes actions qui s'inscrivent dans le registre des rituels, comme l'ablution ou l'enveloppement de terre. Sa pratique artistique invite ainsi à la méditation ou à une « émancipation », tout en insistant sur le continuum entre l'espace et les corps.

Il définit son propre travail ainsi : « Dans mon œuvre, je ne me suis jamais attaché à une origine en particulier en raison des différentes cultures qui m'ont nourri et qui continuent de le faire. Dans mes performances et installations j'utilise souvent mon corps. Pour moi, il ne s'agit plus de trouver la forme esthétique mais il convient de considérer mon corps comme un support. Cela me permet d'explorer le ressenti de ma présence au monde, dans une dynamique de recherche et d'isolement total. Ces expériences favorisent ma conscience d'appartenir à une universalité. »

Le critique d'art Jean-Marc Poinsot disait : « ...les artistes comme Debesh Goswami se doivent, à côté des constructions plus collectives qui font indéniablement partie des dynamiques culturelles d'aujourd'hui, de proposer une vision et un mode de travail qui redistribuent les tâches entres les formes les plus diverses d'expression qu'elles soient celles des masses ou celles moins diffuses des spécialistes des signes esthétiques. »

Vernissage de Debesh Goswami "Moving experience"

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Cheerz Photo festival x Fisheye Magazine"
Location:
Fisheye Gallery
2, rue de l'Hôpital Saint-Louis
75010 Paris
M° Colonel Fabien, Jacques Bonsergent
France
Phone : +33 (0)1 40 37 24 19
Mail : jessica@becontents.com
Internet Site : www.fisheyegallery.fr
Description:
Le Cheerz Photo Festival se prolonge à la Fisheye Gallery, du 20 au 24 novembre. Venez (re)découvrir les photos des lauréats dans une exposition inédite !

Nous sommes également heureux de vous inviter au vernissage de l'exposition collective, où vous retrouverez les photos qui ont été exposées pendant le festival. A la Fisheye Gallery le 20 novembre à partir de 18h30.

Vernissage de l'exposition "Cheerz Photo festival x Fisheye Magazine"






[19:00-21:00] 2ème édition du Grand Prix du Search
Location:
AéroClub de France
6, rue Galilée
75782 Paris Cedex 16
M° Boissière
France
Phone : +33 (0)1 47 23 72 72
Fax : +33 (0)1 47 23 50 90
Mail : communication@aeroclub.com
Internet Site : www.aeroclub.com
Description:
NetMedia Group, Les Cas d'OR et E-Marketing vous invitent à participer au #grandprixdusearch2019

La 2ème édition du Grand Prix du Search aura lieu le 20 novembre 2019. Nous y rassemblerons à nouveau l'écosystème Search Marketing Français (SEO/SEA) et y célébrerons les meilleurs cas d'usage dans les grandes thématiques et évolutions associées à ce segment du Marketing Digital.

E-Marketing s'associe de nouveau à l'événement.

Nous mettrons en avant une trentaine de dispositifs selon les catégories suivantes :
- Performance SEO
- Search & Data
- Search & TV
- Couverture de marque
- Campagnes de liens produits
- Retail Search
- Analytics et Datavisualisation
- Search & IA
- Fonctionnalité Search
- Search Experience
- Mobile Search
- Plateforme d'optimisation
- Campagne Voice Search
- Dispositif de VSEO
- Local Search
- Campagne B2B

Et nous dévoilerons nos désormais traditionnels Prix de la Meilleure Agence Search, Prix de l'Innovation et Grand Prix.

Qui succédera à Rue du Commerce et Keyade, GRAND PRIX 2018 ?

[19:00-21:00] Charity gala "Sauver la Vie"
Location:
Pavillon Cambon Capucines - Potel et Chabot
46, rue Cambon
75001 Paris
M° Madeleine, Opéra
France
Phone : +33 (0)1 47 20 04 05
Fax : +33 (0)1 47 20 10 60
Mail : cambon@poteletchabot.fr
Internet Site : www.poteletchabot.com
Description:
Sauver La Vie, le programme de financement pour soutenir la recherche médicale de la faculté de médecine Paris Descartes. Karl Lagerfeld, un mécène de la première heure

[19:00-21:00] Dédicace d'Aleksandra Fontaine
Location:
Galerie Golan Rouzkhosh
GRK Gallery Paris
32, rue Feydeau
75002 Paris
M° Bourse, Quatre-Septembre, Richelieu - Drouot
France
Phone : +33 (0)1 42 21 11 13
Mobile : +33 (0)6 99 02 48 19
Fax : +33 (0)1 42 21 11 13
Mail : golan@grkgallery.com
Internet Site : www.grkgallery.com
Description:
Retrouvez Aleksandra Fontaine le 20 novembre à 19 heure pour les dédicaces de son deuxième roman « Mustang ».

Un cocktail et une vente de livres sont prévus.

Lieu: GRK Golan Rouzkhosh Gallery
6 Passage Saint-Avoye
75003 Paris

Dédicace d'Aleksandra Fontaine

[19:00-23:00] Inauguration de la "phase 2" VIPARIS - inauguration du pavillon 6
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
Inauguration de la "phase 2" VIPARIS - inauguration du pavillon 6

Après deux ans de travaux et 220 millions d'euros, la deuxième phase du grand plan de rénovation du parc des expositions de la porte de Versailles s'achève avec l'inauguration ce jeudi du hall 6.

[19:00-21:00] Remise du 43ème Prix de la Fondation Pierre Lafue 2019
Location:
Mairie du 6ème arrondissement
78, rue Bonaparte
75270 Paris Cedex 06
M° Saint-Sulpice
France
Phone : +33 (0)1 40 46 75 06
Fax : +33 (0)1 40 46 75 29
Internet Site : www.mairie6.paris.fr
Description:
La Fondation Pierre Lafue a été créée en 1976. Elle a pour objet de soutenir des activités historiques et littéraires dans l'esprit de l'œuvre de Pierre Lafue et décerne chaque année un prix qui récompense soit un ouvrage de langue française d'inspiration historique, soit l'ensemble d'une œuvre.

Le Président de la Fondation Pierre Lafue Antoine Hinfray et son Jury présidé par Nicolas Ivanoff ont sélectionné les 6 ouvrages suivants, parmi lesquels sera choisi le gagnant de cette année :
- Molière, Georges Forestier, Éditions Gallimard
- La politique du merveilleux, Arnaud Orain, Éditions Fayard
- De colère et d'ennui, Paris, chronique de 1832, Thomas Bouchet, Éditions Anamosa
- Par les armes, le jour où l'homme inventa la guerre, Anne Lehoërff, Éditions Belin
- La grille du peintre, Charlotte Guichard, Éditions du Seuil
- L'appel de la guerre, des adolescents au combat, 1914-1918, Éditions Anamosa
- Les soldats de la grande guerre, Manon Pignot, Parigramme

La remise du Prix au lauréat, ouverte à la presse, se déroulera le 20 novembre 2019 à la Mairie du VIe arrondissement de Paris.

Lors de cette soirée, la Fondation remettra également pour la première édition, Le Prix du Petit Lafue. Cette récompense vise à sensibiliser les jeunes générations à l'Histoire, ce concours est ouvert aux collégiens.

Et un Prix Spécial sera décerné à Emmanuel Laurentin, à la tête depuis 20 ans du programme historique de France Culture : La Fabrique de l'Histoire et qui tire bientôt sa révérence.

[19:00-21:00] Rencontre-dédicace avec Fanny Lesbros
Location:
Espace des Femmes
Antoinette Fouque
35, rue Jacob
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 42 22 60 74
Mail : contact@desfemmes.fr, espace@desfemmes.fr
Internet Site : www.desfemmes.fr
Description:
La Librairie des femmes vous invite à rencontrer
Fanny Lesbros, journaliste, autrice,
Un bébé nommé désir (Steinkis, 2019)
illustré par Pauline Aubry

En 2013, Fanny Lesbros est envoyée par son journal pour couvrir les manifestations contre le mariage pour tous. Dans le même temps, la PMA de sa meilleure amie échoue, tandis qu'elle-même apprend qu'elle est enceinte. Durant neuf mois, elle rencontre des témoins et des experts, confrontant leurs points de vue avec ses propres réflexions sur le désir d'enfant.

[19:00-21:00] Rencontre avec Geneviève Fraisse
Location:
Le Monte-en-l'air
71, rue de Ménilmontant
2, rue de la Mare
75020 Paris
M° Ménilmontant, Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 40 33 04 54
Mail : lemontenlair@free.fr
Internet Site : montenlair.wordpress.com
Description:
Geneviève Fraisse dialoguera avec Laure Marcel-Berlioz, codirectrice de l'ouvrage "Compositrices, l'égalité en acte" aux Éditions MF. La philosophe prolonge sa réflexion aux actrices et créatrices dans son dernier essai "La suite de l'histoire" (Editions du Seuil) .

« Où sont les femmes ? Toujours pas là ! » affirme régulièrement la Société des auteurs et compositeurs dramatiques. Cette inégalité entre les hommes et les femmes dans le spectacle vivant est aujourd'hui injustifiable. À la Renaissance, on pouvait compter sur les doigts d'une main le nombre de compositrices. Aujourd'hui, certes, elles sont plus nombreuses, mais elles restent encore très minoritaires ; ainsi en France, elles ne représentent que 10 % des compositeurs de musique.

Le livre rassemble 53 portraits de compositrices accompagnés des points de vue de la philosophe Geneviève Fraisse et des musicologues Jacques Amblard, David Christoffel, Florence Launay...

Rencontre avec Geneviève Fraisse

[19:00-22:00] Soirée de lancement de la collection Les Indociles
Location:
Librairie La Manoeuvre
58, rue de la Roquette
75011 Paris
M° Saint-Sabin, Bastille, Voltaire
France
Phone : +33 (0)1 47 00 79 70
Fax : +33 (0)1 47 00 75 55
Mail : info@lamanoeuvre.com
Internet Site : www.lamanoeuvre.com
Description:
Soirée de lancement / Les Indociles/Stan Cuesta/Nicolas Comment

Pour le lancement de la nouvelle collection "Les Indociles" des éditions Hoebeke, son directeur Stan Cuesta, nous présente ses deux premières parutions : "Catherine Ringer et les Rita Mitsouko", par lui-même et "Jacques Higelin", en compagnie de Nicolas Comment, son auteur.
Une soirée animée et modérée par Valli, productrice et animatrice radio à France Inter et autrice de British Invasion / Pop Save the Queen (GM Editions).
La librairie vous convie à venir découvrir cette belle édition et à venir discuter avec nous autour d'un verre.

Soirée de lancement de la collection Les Indociles

[19:00-21:00] Vernissage "COMICS NOW - Cent ans et plus de bande dessinée en Pologne"
Location:
Société Historique et Littéraire Polonaise
Bibliothèque Polonaise de Paris
6, quai d'Orléans
75004 Paris
M° Pont Marie, Maubert - Mutualité, Jussieu, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 55 42 83 83
Fax : +33 (0)1 46 33 36 31
Mail : evenements.shlp@bplp.fr
Internet Site : www.bibliotheque-polonaise-paris-shlp.fr
Description:
en présence de :
WOJCIECH JAMA - collectionneur prêtant les pièces exposées,
ARTUR WABIK et TOMASZ TRZASKALIK - commissaires

L'exposition sera ouverte du jeudi 21 novembre au samedi 7 décembre 2019 de 14h15 à 18h00 et le dimanche 8 décembre 2019 de 14h15 à 18h00.

L'exposition propose pour la première fois un vaste panorama de la bande dessinée en Pologne, de la fin du XIXe siècle jusqu'au début du XXIe, consacrant une discipline artistique populaire largement ignorée par l'Histoire de l'art en dépit d'un accueil enthousiaste continuel du public. Mettant à l'honneur des personnages qui ont ravi des générations successives d'enfants, ainsi que leurs créateurs, cette exposition patrimoniale unique intéresse tout autant les adultes qui ont appris à lire les images dans les bandes dessinées que les jeunes générations pour lesquels les nombreux personnages ont été façonnés, avec le succès que l'on sait. Montée initialement au prestigieux Musée National de Cracovie, l'exposition Comics Now / Teraz Komiks se déplace en France à l'occasion du SoBD, le salon de la bande dessinée au cœur de Paris, fin 2019.

[19:00-21:00] Vernissage de Thibault Franc "Entre tous ses mondes"
Location:
Villa Violet
115, rue Saint-Dominique
code 22524
75007 Paris
M° La Tour-Maubourg, Ecole Militaire, Invalides, RER C Pont de l'Alma, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 45 79 28 72
Mobile : +33 (0)6 81 04 15 80
Mail : contact@villaviolet.com
Internet Site : www.villaviolet.com
Description:
peintures -dessins- sculptures

Vernissage
Mercredi 20 novembre 2019 à 19h

Portes ouvertes
samedi 23 novembre 2019 de 14h00 à 20h00
et dimanche 24 novembre 2019 de 14h00 à 20h00

Visites privées sur RDV jusqu'au 2 février 2020

Vernissage de Thibault Franc "Entre tous ses mondes"

La nouvelle exposition à Villa Violet de Thibault Franc proposée par Bernard Garnier de Labareyre est la 4ème depuis le début de la collaboration avec l'artiste il y a 8 ans. Elle présente en avant-première la toute nouvelle production de l'artiste et des pièces référentes utiles à l'articulation du propos sur la thématique du passage et de la traversée du héros.

De quels mondes s'agit-il ? Contrées imaginaires, ou réalité fantasmée, limbes et réminiscences ? Thibault Franc aime à passer des uns aux autres dans son travail et abolit les frontières par son métissage constant d'idées, de formes et de techniques.

L'artiste bouscule dans ses oeuvres les temporalités et les visions familières, comme tous ces visages de Vincent Van Gogh, icônes peintes et repeintes dans l'esprit du plus célébré des artistes qui deviennent le masque changeant du poète sauvage et jamais asservi.

Van Gogh et tous ces personnages historiques, Lord William Charles Midlin alias Tarzan, Henri David Thoreau, ou l'investigateur de l'étrange, Agent Dale Cooper à qui l'acteur fétiche de David Lynch Kyle MacLachlan prête son visage, l'écrivain Victor Baniev dans Stalker de Tarkovski... Autant d'incarnations de l'esprit de liberté et d'exploration.

Cette étrange cohorte de personnages fictifs ou réels, du monde de l'art, de la politique, de l'histoire ou du cinéma, s'offre au regard dans un ensemble aussi disparate que ces objets de plastique que l'artiste ne cesse d'agréger pour les transcender en de nouvelles formes.

Voyant, Thibault Franc sonde les transparences et les voiles qu'il superpose. Comme dans les émouvants portraits du Fayoum, voici des regards profonds qui captent les nôtres : pénétrants, énigmatiques ou mélancoliques et qui nous appellent depuis une autre dimension. Regards qui nous convient à découvrir cet au-delà du miroir de nos émotions. Car que voit-on en eux si ce n'est l'expression de nos propres battements de cœur ?

Guerrier, l'artiste bataille et joue avec un capharnaüm de petits objets qu'il fond en toutes sortes d'armes théâtrales et incongrues, de parures de combattants destinées à les accompagner dans le passage vers le monde des ombres...arsenal magique pour affronter les dangereuses chimères de l'univers en mutation. Mais aussi compagnes de survie dans un nouveau monde retourné à l'état sauvage, luxuriant magnifique et redoutable à la fois.

Espiègle et sérieux,

C'est entre toutes ces facettes et ces éclats de réel et de fantasmagorique que l'artiste nous invite à voyager via le sortilège de ses pinceaux, sa prose poétique, ses images animées et ses artefacts aussi primitifs que futuristes ; mais il nous exhorte aussi à réfléchir à l'écheveau des fils des Parques qui président aux destinées de notre planète...

Nul besoin, dès lors, de quitter la vie confortable dont nous sommes fatigués, car la ville redevient le terrain d'une vitalité imprévisible, tandis que l'homme des bois fait preuve d'un savoir sophistiqué, un peu sorcier.

Face à des oeuvres complexes, brutales, douces et simplettes, nous nous sentons soudain rajeunis, ranimés, secoués par les sèves et le vent qui se lève.

Le temps de l'apercevoir, conservons précieusement le sentiment de cette beauté féroce, nous en aurons besoin pour préparer un monde meilleur, un monde qui nous échappe encore.


Thibault Franc
Repères bibliographiques

Thibault Franc, né à Bordeaux en 1976, est un artiste chercheur expérimentateur qui semble broder toujours la même tapisserie, grande fresque d'un monde étrange, sur le déclin et pourtant plein d'une énergie sauvage.

Après des études de philosophie, il préfère à l'enseignement l'expérimentation d'autres modes de relation, de connaissance, à travers la botanique, les arts martiaux, les voyages en Afrique, et l'atelier de plein pied sur la rue, à Bordeaux puis Arles. En complément d'un travail d'écriture, il développe des «dispositifs plastiques» comme autant d'appréhensions d'un monde fragmenté qui semble au point d'exploser. Ses peintures peuvent faire éclater les représentations, tandis que des assemblages, paraissent temporairement renverser l'entropie, contenir les forces centrifuges.

De séries en performances, son travail progresse au rythme de brusques avancées entre 2002 et 2017. Il collabore avec d'importantes galeries et institutions de Bordeaux, et de Montpellier, Avignon, Marseille. À partir de 2010 le travail sera plus collectif, donnant lieu à des commissariats, des scénographies, une réflexion approfondie sur le sens de la recherche.

Vernissage de Thibault Franc "Entre tous ses mondes"

Vernissage de Thibault Franc "Entre tous ses mondes"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Tekkal, couleurs de Corée"
Location:
Centre Culturel Coréen
20, rue La Boétie
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 47 20 83 86
Fax : +33 (0)1 47 23 58 97
Mail : info@coree-culture.org
Internet Site : www.coree-culture.org
Description:
Du jeudi 21 novembre 2019 au vendredi 14 février 2020

Temps fort et événement phare des événements inauguraux célébrant l'ouverture du nouveau Centre Culturel Coréen à Paris, cette exposition aborde le thème de la signification et de l'usage des couleurs dans la vie et la culture des Coréens. Elle est réalisée en collaboration avec le Musée National du Folklore de Corée et constitue une première en France.

Le bleu du ciel, le rouge flamboyant du coucher de soleil, les camaïeux de vert d'une forêt... Tout ce qui nous environne a une couleur et la nature qui change au fil des saisons nous offre une large palette de nuances. Tous les jours, nous faisons la rencontre de couleurs diverses et variées. Nous associons chacune d'entre elles à des images et prenons des décisions sur nombre de sujets en fonction d'elles. La manière de percevoir les couleurs et leur symbolique ne sont pas les mêmes sous toutes les latitudes. Elles dépendent de la culture, de la vision du monde et des us et coutumes qui diffèrent dans chaque pays. Les trois volets composant cette exposition, « Monochrome », « Jeu de couleurs » et « Polychrome », sont illustrés par un ensemble d'objets à la fois traditionnels et contemporains dont la plupart font partie du quotidien des Coréens. Ils nous permettent de mieux appréhender la complexité d'un univers aux nuances colorées riches de sens.

Ainsi, le public français pourra découvrir dans cette superbe exposition le raffinement des costumes traditionnels coréens (hanbok) et leurs teintes chatoyantes, de magnifiques broderies aux couleurs éclatantes mais aussi de délicates porcelaines blanches, des peintures, des coiffes, des sceaux... tous ces objets - plus de 200 ! - ayant en commun de participer à ce « grand festival des couleurs de Corée ». Un festival permettant de mieux appréhender leur signification profonde, leur symbolique et l'art spécifiquement coréen de les combiner.

Vernissage de l'exposition "Tekkal, couleurs de Corée"

Vernissage de l'exposition "Tekkal, couleurs de Corée"

Vernissage de l'exposition "Tekkal, couleurs de Corée"

Vernissage de l'exposition "Tekkal, couleurs de Corée"

Vernissage de l'exposition "Tekkal, couleurs de Corée"

Vernissage de l'exposition "Tekkal, couleurs de Corée"

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "voyage dans l'univers du webtoon"
Location:
Centre Culturel Coréen
20, rue La Boétie
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 47 20 83 86
Fax : +33 (0)1 47 23 58 97
Mail : info@coree-culture.org
Internet Site : www.coree-culture.org
Description:
Du jeudi 21 novembre 2019 au mardi 31 mars 2020

Le terme « Webtoon » - combinaison des mots « web » et « toon » (cartoon) -, désigne la bande dessinée numérique diffusée sur le net. Il y a actuellement en Corée 59 plateformes avec 3183 auteurs de BD et 9148 différents cartoons disponibles.

Les webtoons sont accessibles depuis un mobile et peuvent être regardés quel que soit le lieu où on se trouve : dans le métro, dans le bus, dans la rue...C'est certainement cette grande accessibilité qui explique le véritable « boom », ces dernières années, de ce nouveau type de bande dessinée en Corée.

L'exposition au Centre Culturel Coréen, dédiée au webtoon, présente les différents aspects de cette nouvelle forme d'art diffusée sur le net. Elle retracera son histoire et la manière dont elle s'est développée en Corée. Un espace de lecture sur tablette sera également aménagé au sein de l'exposition.

Exposition de webtoons organisée conjointement par le Centre Culturel Coréen et la Korea Manhwa Contents Agency.

Vernissage de l'exposition "voyage dans l'univers du webtoon"

[19:00-21:00] Visite privée de l'exposition "Paris Match à la Une"
Location:
6, avenue Hoche
Espace éphémère de ventes de Cornette de Saint Cyr
6, avenue Hoche
75008 Paris
M° Courcelles, Ternes
France
Description:
Vernissage de l'exposition "Paris Match à la Une"

du jeudi 21 au lundi 25 novembre, de 11 à 18 heures

Paris Match fête cette année ses 70 ans. À cette occasion, le magazine organise, avec la Maison Cornette de Saint Cyr, une vente aux enchères d'exception, en hommage à ces photographes qui ont fait «la Une» ou «la double» du magazine.

Soixante-dix ans de passion, d'émotion... et de photographies

L'ensemble des photos de Paris Match est rassemblé dans un fonds photographique qui représente aujourd'hui plusieurs millions de photos physiques. Archivés avec soin et conservés dans des conditions idéales au sein même de la rédaction, ces négatifs, ektats et tirages de différents formats sont jalousement gardés, tel un véritable trésor national. Si ces « photos de Match » sont emblématiques, c'est parce que depuis 1949 les plus grands photographes collaborent avec le service photo de la rédaction qui réalise, chaque jour, une minutieuse sélection parmi des milliers de photographies. Sa mission, trouver LA photo : celle qui sera la plus juste, la plus iconique, qui transmettra le plus d'informations et d'émotion.

À travers une sélection de photographies de couvertures mythiques, de reportages forts, bouleversants ou historiques, cette vente aux enchères anniversaire rend ainsi hommage à cette collaboration unique et déterminante... car c'est bien grâce à eux si Paris Match peut raconter, depuis maintenant sept décennies, toute l'actualité, dans sa gravité comme dans sa légèreté.

« Les photographes et reporters de Match sont devenus des personnages. Ils sont entrés dans notre légende et nous ont fait entrer dans l'histoire de la presse française. Le choc de leurs photos et le poids des mots qui les accompagnaient ont transformé notre aventure en un succès durable. »

Olivier Royant, directeur de la rédaction de Paris Match. Extrait de l'éditorial du numéro anniversaire paru le 11 juin 2019.

>> invitation

Vernissage de l'exposition "Paris Match à la Une"
© André Sartres / Paris Match

Pour célébrer notre anniversaire, le magazine met en vente, le 25 novembre, à la Maison de ventes Cornette de Saint Cyr, 130 photographies iconiques parues dans nos pages. L'occasion de revivre les temps forts de ces dernières décennies.

Que vous soyez fidèle abonné ou lecteur occasionnel, vous n'êtes pas sans le savoir : si Paris Match est connu pour son « poids des mots », c'est aussi l'endroit où « le choc des photos » opère. Comment oublier ce cliché des meilleurs ennemis du cinéma français, Jean-Paul Belmondo et Alain Delon, comme suspendus dans l'air, dans leur smoking-nœud pap' ? Et ce Jacques Chirac au balcon, triomphant, après sa victoire aux élections alors que la foule l'acclame ?

Pour une image parue, des dizaines sont gardées secrètes en attendant d'être un jour peut-être dévoilées au grand public

Depuis sept décennies, le nombre de photographies vues dans ces pages est inquantifiable. A lui seul, Johnny Hallyday a fait plus de 80 couvertures. Catherine Deneuve et Sophie Marceau, une trentaine chacune, et Caroline de Monaco, près d'une centaine. Sans compter tous les événements historiques, mariages princiers ou drames nationaux, qui ont noirci le papier. Et pour une image parue, des dizaines sont gardées secrètes en attendant d'être un jour peut-être dévoilées au grand public.

Vernissage de l'exposition "Paris Match à la Une"
Catherine Deneuve par Jack Garofalo, en 1968
© Jack Garofalo / Paris Match

Ces clichés (négatifs, tirages de différents formats, Ekta) sont précieusement conservés dans un fonds à température, taux d'humidité et luminosité optimaux au sein même de la rédaction. Une véritable caverne d'Ali Baba. Alors, pour partager un peu cette histoire, le département développement a choisi 130 images qui vont être mises aux enchères par la maison Cornette de Saint Cyr. Des couvertures mythiques et des grands reportages parus en une ou en double au sein du journal, soigneusement encadrés pour l'occasion, seront mis à l'honneur. La belle de jour Catherine Deneuve en noir et blanc, la princesse Diana en maillot bleu, pensive au bout de son plongeoir, Brigitte Bardot, elle aussi en maillot, sourire moqueur, mais également les premiers pas sur la Lune, des paysages et des animaux en danger...

Vernissage de l'exposition "Paris Match à la Une"
Les premiers pas sur la Lune, en 1969.
© NASA / The LIFE Picture Collection via Getty Images

Autant de grands récits qui rendent hommage aux noms qui accompagnent Paris Match depuis 1949. « Les photographes et reporters de Match sont devenus des personnages. Ils sont entrés dans notre légende et nous ont fait entrer dans l'histoire de la presse française. Le choc de leurs photos et le poids des mots qui les accompagnaient ont transformé notre aventure en un succès durable », écrivait Olivier Royant, le directeur de la rédaction, dans le numéro anniversaire paru en juin dernier. Les estimations des tirages postérieurs numérotés et certifiés papier baryté vont de 1 500 à 4 000 euros. Et pour ceux qui n'auraient pas les moyens ou seraient simplement curieux, une exposition ouverte au public aura lieu les jours précédant la vente. Alors, pourquoi se priver ?

[19:30-22:30] K-Music Party
Location:
Centre Culturel Coréen
20, rue La Boétie
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 47 20 83 86
Fax : +33 (0)1 47 23 58 97
Mail : info@coree-culture.org
Internet Site : www.coree-culture.org
Description:
Surfant sur le phénomène de la vague coréenne qui s'est propagée en France depuis environ dix ans et les succès de la K-pop et des groupes coréens qui se sont succédé depuis 2011 (SNSD, EXO, BTS...), de nombreux jeunes Français adulent la musique coréenne.

Cette envie de découvrir de nouveaux genres et de nouvelles couleurs musicales les conduisent souvent à la musique underground, jazz, hip-hop, EDM... Les DJ coréens sont ainsi de plus en plus invités dans les grands festivals français de musique tels que le Nuits Sonores, Trans Musicales, etc.

Pour tous les amoureux de la K-music, le centre organise donc une scène partagée qui commencera tout d'abord par un mini-concert du groupe The Barberettes, un duo créatif de chanteuses de charme influencées par les années 1950/60 et faisant souffler un vent de fraîcheur sur l'industrie musicale (voir présentation ci-contre du concert du 21 novembre).

Les Barberettes, Shinae An (guitare, chant) et Lee Kyeongseon (chant) seront en la circonstance accompagnées au piano acoustique par Katja - Hyunjung Ji.

Après cette belle mise en appétit musicale, la soirée évoluera en soirée de danse et de chant K-Pop, avec les artistes qui se sont distingué(e)s lors des derniers concours du « Changwon World Festival en France », auxquels viendront se joindre plusieurs DJs de choc œuvrant dans le champ de la pop coréenne.

Soirée exceptionnelle bien rythmée et très animée en perspective !

[19:30-22:30] Rencontre avec Erwan Larher : "Pourquoi les hommes fuient ?"
Location:
Librairie Charybde
129, rue de Charenton
75012 Paris
M° Gare de Lyon, Reuilly - Diderot
France
Phone : +33 (0)9 54 33 05 71
Mail : contact@charybde.fr
Internet Site : www.charybde.fr
Description:
Mercredi 20 novembre, nous aurons la grande joie de recevoir Erwan Larher chez Charybde, pour évoquer son dernier roman, "Pourquoi les hommes fuient ?", récemment paru chez Quidam éditeur.

Jane a 21 ans. Hyperconnectée, elle vit au présent entre jobs d'hôtesse et menus larcins, boîtes et soirées branchées, ses amants d'une nuit et ses deux colocataires. Rien n'existe que par sa volonté; ses actes tracent les contours du monde.
Un soir, le hasard la jette malgré elle sur les traces de son père, qu'elle n'a jamais connu. Est-il cette pop star dont on a perdu la trace ? Ce guitariste punk passé à côté de sa vie ? Ou ce solitaire retiré de la compagnie des hommes ?
Jane se prend au jeu des vérités parfois contradictoires tandis que son environnement se détraque. La violence du réel, son humanité aussi, s'engouffrent dans les brèches à mesure qu'elle perd le contrôle.
Après le succès du Livre que je ne voulais pas écrire, Erwan Larher revient, avec ce septième roman, à la pure fiction. Un texte up tempo, énergique et moderne, entre intime et sociétal.

Entrée libre et gratuite.

Rencontre avec Erwan Larher : "Pourquoi les hommes fuient ?"

[19:30-22:00] Soirée associative "De la convention aux Actes"
Location:
Musée des Arts Forains
Pavillons de Bercy
53, avenue des Terroirs de France
64, rue des Pirogues de Bercy
10, rue Lheureux
75012 Paris
M° Cour Saint-Émilion
France
Phone : +33 (0)1 43 40 16 22
Fax : +33 (0)1 43 40 16 89
Internet Site : www.pavillons-de-bercy.com
Description:
Journée Internationale Droits de l'Enfant : soirée associative « De la convention aux Actes »







[20:00-22:00] Récital Duo Clarinette et Piano
Location:
Maison du Japon
7 C, boulevard Jourdan
Cité Internationale Universitaire de Paris
75014 Paris
M° RER B Cité Universitaire
France
Phone : +33 (0)1 44 16 12 12
Fax : +33 (0)1 44 16 12 29
Mail : accueil@maisondujapon.org
Internet Site : www.maisondujapon.org
Description:
Esprit français et Romantisme allemand

Piano : Yoko Toda
Clarinette : Junko Otani

Programme :
Widor
Debussy
Schumann
Brahms

Entrée : Libre Participation
A I'issue du concert, un verre sera proposé en présence des artistes

Récital Duo Clarinette et Piano

15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2020 - Tous droits réservés