Wednesday, February 26, 2020
Public Access


Category:
Category: All

26
February 2020
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 1

  Paris Fashion Week - Paris Women's Fashion Week AH 20-21
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
du 24 février au 03 mars

La Paris Fashion Week est la dernière semaine de la mode après New York, Londres et Milan, à présenter du 24 février au 3 mars les collections féminines de l'automne-hiver 2020-21.

Que porteront les femmes à l'automne-hiver 2020-2021 ? Réponse sur les podiums parisiens du 24 février au 3 mars. Après New York (du 6 au 12/02), Londres (du 14 au 18/02) et Milan (du 18 au 24/02), la semaine de la mode est de retour à Paris.

La ville confirme son statut de capitale mondiale dont les Fashion Weeks deviennent de plus en plus longues et denses attirant chaque saison des jeunes talents du monde entier qui défilent aux côtés des maisons historiques.

70 créateurs sur les podiums, dont 4 nouveaux
70 défilés (et 26 présentations) se déroulent dans le cadre du calendrier de la Fédération de la haute couture et de la mode. A côté des griffes établies (Issey Miyake, Louis Vuitton, Yohji Yamamoto, Dior, Guy Laroche, Balmain...), la nouvelle génération de créateurs est au rendez-vous. Cette saison, quatre maisons rejoignent le calendrier officiel des défilés : Coperni (France/2013), Gauchere (France/2011), Kenneth Ize (Nigeria/2018) et Noir Kei Ninomiya (Japon/ 2013).

Derrière Gauchere se cache Marie-Christine Statz, une créatrice née en Allemagne - passée par la Chambre syndicale de la couture parisienne - qui montre un intérêt pour l'architecture, le design, des tissus luxueux et un savoir-faire artisanal. Arnaud Vaillant et Sébastien Meyer sont à la tête de Coperni, qu'il avait mis en sommeil lors de leur passage à la D.A. de Courrèges. Le duo, qui s'est rencontré en 2009 à Mod'Art International à Paris, a gagné en 2014 le prix Premières Collections de l'Andam.

Le Nigerian Kenneth Izedonmwen, créateur de Kenneth Ize, propose une mode unisexe présentée à Paris et Lagos. "Nous cherchons à réinterpréter l'artisanat nigérian pour créer une vision originale du luxe dans le secteur du textile et de la mode. Nous travaillons avec des tisseurs et de nombreux groupes d'artisans et de créateurs du Nigeria". Enfin, Kei Ninomiya est le créateur de Noir Kei Ninomiya. Après des études en littérature française à l'université Aoyama de Tokyo et un passage inachevé à la Royal Academy of Fine Arts d'Anvers, il débute son aventure sous la houlette du collectif Comme des Garçons en 2012. Avec sa palette essentiellement noire, il allie romantisme et notes punk.

Première collection de Felipe Oliveira Baptista pour Kenzo
Kenzo a fait l'impasse en janvier sur son défilé masculin. Felipe Oliveira Baptista, le nouveau directeur artistique, présente donc l'homme en même temps que la femme. La maison Kenzo écrit une nouvelle page stylistique avec pour objectif de "garder l'esprit enthousiaste, nomade et ouvert sur le monde, propre à l'univers de son fondateur, Kenzo Takada". La marque a indiqué que "le logo Kenzo devient un éminent principe visuel, mobile, transformable pour de multiples expressions créatives".

Kenzo n'a pas été le seul à faire l'impasse sur le défilé masculin en janvier dernier pour présenter un défilé mixte lors de la semaine de la mode féminine. Même topo pour Thom Browne, qui lui aussi a décidé que l'homme et la femme défileront ensemble, tout comme la marque française Celine par Hedi Slimane, à l'esthétique gender fluide.

Des créateurs chinois absents
Les créateurs chinois Shiatzy Chen, Jarel Zhang, Masha Ma, Calvin Luo et Maison Mai ne sont pas en mesure de présenter leur collection pour cause d'épidémie de coronavirus et "afin de garantir la bonne santé et la sécurité des personnels des deux pays et de réduire le nombre de contacts". La maison Uma Wang présentera, quant à elle, sa collection sous forme de présentation au lieu du défilé initialement prévu. La Fédération de la haute couture et de la mode met à leur disposition ses réseaux de communication afin de partager pendant cette période, en France et à l'international, leur travail.

Outre les shows, d'autres événements professionnels internationaux pourraient se voir menacer comme les salons. Les professionnels et les influenceurs chinois du secteur risquant de ne pas venir. "Cela peut représenter 30% d'invités en moins sur les défilés selon les marques", a prévenu le PDG de Kering, François-Henri Pinault, à quelques jours des Fashion Weeks de Milan et de Paris.

La maison Hervé L. Leroux relancée
Célèbre notamment pour ses robes à bandes, glamour, qui donnaient aux femmes un corps de sirène, le couturier Hervé Léger (mort en octobre 2017) avait fondé sa maison en 2000 avec Jocelyne Caudroy, sa soeur. Cette dernière a souhaité faire vivre l'héritage d'Hervé Peugnet (son vrai nom) en écrivant un nouveau chapitre de l'histoire de la maison. La collection Atelier Hervé L.Leroux automne-hiver 2020-21, à l'élégance intemporelle, va associer de nouvelles silhouettes ultra-féminines aux célèbres robes drapées du couturier. Une collection d'une vingtaine de modèles - robes, jupes et hauts - dans une palette de couleurs emblématiques d'Hervé L. Leroux, toutes inspirées des pierres précieuses : rubis, saphirs améthystes... contrastant avec le noir profond. Autre nouveauté, la création d'une ligne "voyage, chic et casual". Chaque pièce de la collection est fabriquée en France.

La présentation, formule plus intimiste, séduit toujours
En parallèle des 70 shows inscrits au calendrier, 26 marques optent pour la présentation en off (sous forme de mannequins statiques ou de mini défilé). Moins onéreuse, cette formule permet de voir de plus près les vêtements et de pouvoir rencontrer le créateur. Parfois, la présentation se tient dans la rue et le passant assiste alors à un défilé sauvage ! C'est un excellent moyen pour ces jeunes marques - les futurs talents de demain - de montrer leur travail.... Et si la presse et les acheteurs les plébiscitent, elles ont toutes les chances de se retrouver prochainement dans le calendrier officiel de la Fédération de la haute couture et de la mode. A côté des marques habituées à cette formule (Paul Smith, Patou, Dice Kayek, Alexandre Vauthier, George Hobeika, Schiaparelli...) s'essayent pour la première fois à l'exercice les maisons Boyarovskaya (France /2016), Germanier (France/2019), Thebe Magugu (Afrique du Sud/2019) et Xuly Bët (France/1991).

La Fédération de la haute couture et de la mode apporte aussi son soutien à la jeune création avec son nouveau showroom, Sphère, présent désormais quatre fois par an. La plupart sont également des marques inscrites aux calendriers officiels de la Paris Fashion Week en défilé ou en présentation. Pour cette seconde session, du 26 février au 3 mars 2020, sont à découvrir des marques émergentes aussi bien françaises qu'internationales : Alexandre Blanc, Boyarovskaya, Germanier, Ester Manas, Kenneth Ize, Rier, Sadaels et Thebe Magubu.

Certains se battent pour exister
En parallèle l'évènement, A sustainable future for Fashion réunira treize créateurs représentant le futur de la mode britannique, reconnus pour leur leadership avant-gardiste dans le changement social et environnemental positif.

Enfin, d'autres créateurs moins connus du public - et ils sont très nombreux ! - présentent leur travail en marge de la PFW et se battent pour exister loin de toutes structures officielles. C'est le cas de Naco Paris, dont la marque fondée en 2001 avait connu une reconnaissance avec son shopper bag brandé Karl Who. Ce créateur anticonformiste - qui ne cesse de ré-interpréter la mode dans une vision très personnelle - présentera à la galerie Iconoclastes sa collection unisexe There is no punks at rue de Sèvres à laquelle s'ajoutera une performance, Poetry casual drag act par Naco Paris aka Madame Paris.

Des spots créatifs à découvrir
Hors podiums, Paris fourmille de lieux où la création est à l'honneur. Créateurs, acheteurs, journalistes s'y croisent à la recherche de nouveautés. Les lieux où se tiennent les défilés sont parfois des podiums à ciel ouvert où le passant peut admirer les looks les plus insolites portés par les influenceurs, blogueurs, journalistes qui, dans la rue, attendent de rentrer dans la salle où se tient le show... C'est le street style !

Loin des catwalks ouverts seulement à des happy few, la capitale bouillonne aussi de spots créatifs comme les salons, le plus souvent destinés aux professionnels (Tranoï, View, Vendôme Luxury et Première Classe) et les nouvelles boutiques. Ainsi, la maison de haute maroquinerie française Le Luco Paris, fondée en 2018 par Nathalie Colas et Hélène Carrouée, lance son e-store et ouvre sa première boutique (4, rue de Fleurus)... Hélène Carrouée, Directrice Artistique, crée des modèles au design essentiel et sophistiqué. Récemment ouverte, la boutique de la maison belge Natan (71, rue des Saints-Pères) propose un lieu dédié au savoir-faire et à l'artisanat.

Quant au concept-store Le diX - fondé par Adham Murray et Zeïneb Chaouch -, c'est une vitrine pour les jeunes marques (10, rue de Marignan) où l'on retrouve une sélection mode forte ainsi qu'un bar à ongles. Le diX se démarque en proposant des marques exclusives avec très peu de quantité, des pièces upcyclées qui suivent une démarche éco-responsable ainsi que des modèles réalisés en collaboration avec des artistes et des marques émergentes (House of Sunny, Anissa Aida, Tamarzizt ou Zed)... Outre son défilé, Kristina Fidelskaya posera ses valises chez Montaigne Market, pour un premier pop-up en Europe (du 27 février au 28 mars). A l'occasion de la sortie du documentaire Colette mon amour la boutique Kitsuné Tuileries (2, rue du 29 juillet) propose son Souvenir Shop (jusqu'au 4 mars) avec des produits en édition limitée. L'équipe du docu fait escale au cinéma MK2 Beaubourg jusqu'au 1er mars. Enfin, Olivier Theyskens, qui vient de rejoindre la maison Azzaro, est l'invité du pop-up R1Y Augousti pour une installation exclusive destinée au lifestyle (103, rue du Bac).

Louboutin, Saint Laurent, Demarchelier... des expos pour ceux qui ne sont pas invités aux shows
Pendant la PFW des expositions - permettent aux passionné(e)s qui n'ont pas d'invitations pour les défilés - de se faire plaisir. Pendant cette semaine de la mode, ne ratez pas ces importants rendez-vous aux musées. Ils sont nombreux cette saison : le travail du créateur de souliers Christian Louboutin L'exhibition(niste) est au Palais de la Porte Dorée (26 février-26 juillet), l'icône de mode et double féminin d'Yves Saint Laurent Betty Catroux est au musée d'Yves Saint Laurent (3 mars au 11 octobre), tandis que le Harper's Bazaar. Premier magazine de mode est au MAD (28 février-14 juillet),

Les galeries, plus intimistes, proposent aussi de belles découvertes : c'est le cas d'Héritage, une exposition photographique regroupant les plus beaux tirages d'art du célèbre photographe français Patrick Demarchelier & de son fils Victor Demarchelier à l'A.Galerie (24 févier-11 avril).

Sans oublier l'exposition de l'artiste touche-à-tout Nochapiq, dont la matière de prédilection est le ruban (également appelé bolduc) qu'utilisent les maisons de luxe pour envelopper leurs produits. Dans cette exposition, Road Trip, que lui consacre la Joyce Gallery à Paris, une sélection d'objets embolduqués est à découvrir (jusqu'au 7 mars).

Mention spéciale pour l'exposition A deux, c'est mieux au Bon Marché Rive Gauche. Parce que l'union fait la force, le magasin célèbre les duos via des collaborations créatives entre designers, maisons ou marques, voire entre une marque et un artiste. Les deux invitées de l'événement sont Morgane Sézalory, fondatrice de Sézane, et Morgane Ortin. Pour la première marque de mode française née en ligne, Morgane Sézalory, sa fondatrice a imaginé ici un dressing partagé : d'un côté, les collections femme de Sézane, de l'autre, celles d'Octobre Éditions, ligne masculine reposant sur le même sens du chic intemporel à la française. Pour l'autre invitée, Morgane Ortin, en créant le compte Instagram Amours Solitaires, elle ne s'imaginait pas qu'elle allait recueillir des milliers de SMS d'amoureux anonymes, dont elle a fait un livre. A l'approche de cette exposition, elle a convié sa communauté à lui envoyer d'autres déclarations... Ces messages sont exposés sur écrans géants sous les verrières centrales du magasin ainsi que dans les vitrines de la rue de Sèvres.

Salon International de l'Agriculture 2020
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
Salon de l'Agriculture

du 22 février au 1er mars

Le Salon de l'agriculture est lancé ! La 57e édition débute ce samedi 22 février 2020, à Paris Expo Porte de Versailles. Retrouvez toutes les informations pratiques sur cette page : horaires, plan d'accès, tarifs, programme...

La 57e édition du Salon de l'agriculture donnait son coup d'envoi, à 9 heures, ce samedi 22 février 2020. Comme chaque année, le salon attend un grand nombre de visiteurs, estimés à 600 000. Jusqu'au dimanche 1er mars 2020, de nombreuses activités seront proposées à Paris Expo Porte de Versailles. L'inauguration était ce matin réalisée par le président de la République Emmanuel Macron, pour la troisième année. Cette édition du Salon de l'agriculture se voit bousculée par des controverses environnementales, comme l'indique Le Parisien. De plus, les négociations européennes discutées vendredi soir, et cruciales pour les agriculteurs, ont menée à un échec. Le président est donc attendu avec "des messages forts", indique le média.

Le salon est facile d'accès, notamment par le métro (ligne 8 ou 12), le tramway (T2 ou T3a), les bus (ligne 39 ou 80) ainsi que Vélib. Une entrée plein tarif vous coûtera 15 euros. De leur côté, les enfants de 6 à 12 ans bénéficient d'un tarif réduit de 8 euros (gratuité pour les moins de six ans). Parmi les activités, vous retrouvez des concours d'exception, des ateliers familiaux, des animations insolites, des dégustations et bien d'autres choses. Retrouvez le top 15 des activités à ne pas manquer :

La ferme pédagogique : Dans le hall 4, cet espace est spécialement dédié aux enfants. Peuplée de vaches avec leurs veaux, de chevaux, d'un âne, d'un porc, de chiens, de moutons, d'une chèvre et d'animaux de la basse-cour, la ferme pédagogique permet aux enfants de connaître le rôle qu'occupe chaque animal en son sein.
Rencontrez la vache égérie du Salon 2020 : Idéale, une Charolaise de 6 ans, propriété de Jean-Marie Goujat. L'occasion de (re)découvrir la première race allaitante de France et d'Europe.
L'exposition des produits biosourcés : sur le stand Agri'Expo 2.2, découvrez ces produits bio-sourcés (fabriqués à partir de matières issues de ressources renouvelables végétales ou animales) pour des espaces comme la cuisine, la chambre, le salon ou la salle de bains.
Les découvertes gourmandes : les meilleurs produits du terroir de nos régions en métropole mais aussi en Outre-Mer et dans le monde se trouvent dans les marchés, animations et restaurants du Salon de l'Agriculture.
Des baptêmes de poneys : Dans le hall 2.1, tous les jours de 9h à 19h, les enfants pourront monter à poneys. Cette activité est proposée par la Fédération française d'équitation (FFE).
La ruche digitale : sur le pavillon 2.1, découvrez le quotidien des abeilles, des apiculteurs et du miel grâce à une véritable ruche équipée d'écrans permettra de découvrir de multiples vidéos pédagogiques et des quiz.
Le bar à miel : toujours sur le pavillon 2.1, dégustez les miels origine 100% France des apiculteurs Compagnons du Miel. Une belle occasion pour apprendre à reconnaître les différentes origines florales des miels avec des dégustations à l'aveugle.
La Dog Dance : pavillon 7.1, découvrez cette activité ludique qui renforce le lien entre le maître et son chien. Démonstrations les week-end.
Comme un zoo à Paris : ouvrez grand les yeux au pavillon 5.2 : des chameaux, des lamas, des dromadaires, des alpagas et même des yack, l'animal de survie de l'Himalaya, seront présents au Salon de l'Agriculture.
Assister à une traite des vaches : Dans le hall 1 du Salon de l'Agriculture, environ 500 vaches laitières ont besoin d'être traitées deux fois par jour. Vous les retrouverez dans la salle de traite entièrement aménagée.
Assister à une démonstration de tonte des ovins : tout le vendredi et week-end dans le Hall 1.
Assister à un concours de chats d'exception : pour découvrir les plus belles races de chats de nos élevages français en termes de génétique, santé, bien-être et beauté, rendez-vous au Concours Général Agricole des Chats de Race dans le pavillon 7.1.
Dégustation des pains du monde : dans le pavillon 2.2 consacré aux filières végétales, le Fournil offre aux visiteurs une découverte visuelle et gustative des pains du monde grâce aux farines issues de céréales françaises.
Construire une cabane : Au pavillon 4, les apprenti Robinson pourront s'adonner à un atelier de construction de leur propre cabane. Vous pourrez également participer à l'escape game imaginé par GRDF sur les énergies renouvelables
Le grand défilé du Concours Général Agricole le samedi 29 février de 14h à 16h Pavillon 1 sur le Grand Ring : Médailles d'or, d'argent et de bronze sont décernées aux meilleurs chevaux, vaches, chiens etc., au total 373 races d'animaux.

Dans notre dossier ci-dessous, découvrez les nouveautés du programme, les emplacements des animaux, le plan, les prix des billets et les horaires du 57e Salon de l'Agriculture. Bonne visite !


Salon de l'Agriculture 2020

Le 57e Salon International de l'Agriculture propose des animations, des concours et des dégustations répartis au sein de Paris Expo Porte de Versailles sur 134 000 m². En choisissant "L'agriculture vous tend les bras " comme thématique de sa 57e édition, le Salon International de l'Agriculture souhaite renforcer les liens avec les agriculteurs et mettre en valeur la filière agricole à travers ses valeurs, ses savoir-faire, son enseignement et ses formations. Le Salon de l'Agriculture est le rendez-vous incontournable de tous les amoureux du terroir et, bien évidemment, de nos dirigeants qui en font un passage obligé. Emmanuel Macron relève l'exercice pour la troisième fois. Par le passé, Jacques Chirac est le président qui s'est senti le plus à l'aise à l'exercice de la visite.

Durant 9 jours, 633 000 visiteurs et professionnels se donneront rendez-vous dans les allées du salon pour des dégustations de spécialités et produits du terroir français et pour découvrir les dernières innovations au service de l'humain et de la technologie. Les visiteurs du salon parisien auront également l'occasion de parfaire leurs connaissances sur le monde de l'élevage à l'intérieur des pavillons 1, 4, 6 et 7.1, qui rassemblent près de 4 000 animaux. De nombreux professionnels dispensent leurs savoirs sur l'élevage des béliers, sur le mode de vie des taureaux, sur l'alimentation des moutons, sur la traite et la production de lait, etc. De l'avis de beaucoup de visiteurs, l'élection du Meilleur Chat du Concours Général Agricole constitue l'un des moments forts du Salon de l'Agriculture.


Qu'y a-t-il au programme du Salon de l'Agriculture 2020 ?

Des expositions, des démonstrations et des ateliers sont proposés aux familles afin de parfaire leur connaissance sur le monde de l'élevage et de la gastronomie de nos régions et de favoriser les rencontres et les découvertes autour de la modernité de l'agriculture française.

Le must, c'est la ferme pédagogique où l'on retrouve tous les animaux de la basse-cour : des lapins, des poules et des chèvres attendent les visiteurs dans le pavillon 4, entrée par la porte D. Il s'agit d'une vache bleue du Nord prénommée Imminence. Vous trouverez également dans le hall 1 des moutons, des veaux, des taureaux et des porcs par les portes L et V. Pour les chevaux, poneys et les ânes, rendez-vous Pavillon 2. Amoureux des chiens et des chats, direction le pavillon 7.1 par les portes D, H ou F, pour admirer les plus belles races des territoires français et la diversité des élevages régionaux lors du Concours Général Agricole. Ceux qui préfèrent les chevaux, ânes et poneys, ils vous attendent au Pavillon 6.

Vous l'avez bien compris, les animaux ont leur place de choix dans le salon, et ils font l'objet de concours. L'élection du Meilleur Chat du Concours Général et Agricole constitue l'un des moments forts du Salon de l'Agriculture. Dès votre entrée au Salon de l'Agriculture, il ne faut pas non plus manquer l'incontournable salle de traite et la vache égérie du Salon, Idéale, une Charolaise de 6 ans.

Face aux enjeux environnementaux, les nouvelles méthodes de culture émergent. Le Salon International de l'Agriculture 2020 met en avant de nombreuses initiatives à travers des espaces pédagogiques expérientiels : sur le stand AGRI'EXPO au coeur du pavillon 2.2, vous en saurez plus sur l'utilisation des matières agricoles avec une exposition dédiée aux produits bio-sourcés, avec quatre espaces distincts : la cuisine (des couverts comestibles aux gobelets à base d'algues), le salon (du canapé en lin jusqu'aux luminaires en calebasse), le corner beauté (ds crèmes à base de bananes jusqu'aux brosses à dents en bambou) et la chambre (du cadre de lit en bois durable jusqu'aux oreillers garnis de céréales).

Rendez-vous notamment à l'espace AGRI'4.0, le point de convergence des acteurs de la transition numérique agricole, des professionnels en quête de nouveauté et du grand public attiré par les solutions numériques. Passant de 95 à 350 m² aujourd'hui, et de 12 startups à plus d'une trentaine pour cette édition 2020, AgriLab est un centre d'innovation collaborative pour l'agriculture. Implanté au cœur d'une ferme polyculture-élevage, l'objectif premier du centre est de laisser la parole aux agriculteurs qui viennent avec leurs projets.

Les producteurs de toutes les régions de France, 400 exposants au total sont quant à eux réunis au Pavillon 3, proposant aux visiteurs "le plus grand marché de France des produits du terroir" : 12 000 produits incontournables à découvrir, savourer ou emporter. 14 restaurants proposent une carte de matières premières essentiellement locales. 18 stands départements. Enfin, des animations (groupes folkloriques, ballets de chefs pour les animations, quiz, démonstrations de savoir-faire, parcours pédagogiques et ludiques) sont également au programme.


Quel est le prix des billets pour le Salon de l'agriculture ?

Le billet d'entrée est à 15 euros pour les adultes et à 8 euros pour les enfants de 6 à 12 ans.

Plein tarif : 15 euros
Visiteur handicapé sur présentation d'un justificatif aux caisses : 10 euros
Tarif accompagnateur : 10 euros
Enfant de 6 à 12 ans / Etudiant sur présentation d'une carte étudiant aux caisses : 8 euros
Enfant de moins de 6 ans : gratuit
Groupe de 15 à 49 personnes: 13 euros par personne
Groupe de plus de 50 personnes: 12 euros par personne


Plan du Salon de l'Agriculture

Les emplacements des animaux sont les suivants : les bovins, ovins, caprins et porcins au pavillon 1, les equins et les asins au pavillon 6, l'élevage du monde au pavillon 5.2, les canins et les félins au pavillon 7.1 . Retrouvez tous les emplacements évoqués sur le plan du Salon de l'Agriculture ci-dessous :

Afin de mieux vous orienter sur place, nous ne saurions trop vous conseiller de télécharger l'application smartphone du Salon de l'Agriculture, vous y trouverez par date, par pavillon ou par catégorie tous les bons plans.

Salon International de l'Agriculture 2020


Quels sont les horaires du Salon de l'Agriculture ?

Les horaires du Salon de l'Agriculture sont identiques d'année en année : les halls de le Porte de Versailles ouvrent de 9 heures à 19 heures tous les jours. Attention pour les habitués : la nocturne du vendredi jusqu'à 22h n'existe plus !

A quelles dates a lieu le Salon de l'Agriculture ?
Comme chaque année, Paris célèbre l'agriculture française durant 9 jours. Le Salon International de l'Agriculture se tient du samedi 22 février au dimanche 1er mars 2020 au Parc des expositions de la Porte de Versailles dans le XVe arrondissement de Paris. En 1964, se tenait le premier salon de l'Agriculture. Plus de 55 ans après, ce salon est devenu un événement incontournable de la vie agricole, citadine et même politique en France.


https://www.salon-agriculture.com

Salon International de l'Agriculture 2020

08:00  
09:00 [09:00-17:30] Demo Day Tourisme
Location:
Hôtel de Ville de Paris
5, rue Lobau
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 42 76 40 40
Internet Site : www.paris.fr
Description:
Demo Day Tourisme : 40 startups se présentent aux professionnels parisiens du tourisme

Mercredi, la Ville de Paris, le Welcome City Lab et l'Office du Tourisme et des Congrès de Paris organisent un « Demo Day Tourisme » à l'Hôtel de Ville. Une quarantaine de startups présenteront leurs services innovants devant les professionnels parisiens du secteur.

Mercredi, une quarantaine de startups vont pitcher pendant 3 à 4 minutes devant les professionnels parisiens du tourisme autour de 3 thématiques :

MICE (réunions, congrès, conventions) / Tourisme d'affaires : 11h15-12h15
Visites - Sites culturels : 14h-15h
Hébergement - Restauration : 16h30-17h30
Les professionnels du tourisme pourront ensuite échanger plus longuement avec ces nouveaux acteurs ayant l'ambition d'inventer le tourisme du futur.

>> programme / RSVP

[09:30-10:30] Défilé Lanvin
Location:
Galerie des Gobelins - Mobilier National
Manufactures des Gobelins, de Beauvais et de la Savonnerie
42, avenue des Gobelins
75013 Paris
M° Les Gobelins, Place d'Italie
France
Phone : +33 (0)1 44 08 53 49
Fax : +33 (0)1 40 13 46 74
Internet Site : www.mobiliernational.culture.gouv.fr
Description:
avec Bella Hadid, Fran Summers

en présence de Tyga


[10:30-11:30] Défilé Kenzo
Location:
Institut National des Jeunes Sourds de Paris
254, rue Saint-Jacques
75005 Paris
M° RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 53 73 14 00
Internet Site : www.injs-paris.fr
Description:
Première collection de Felipe Oliveira Baptista pour Kenzo

Kenzo a fait l'impasse en janvier sur son défilé masculin. Felipe Oliveira Baptista, le nouveau directeur artistique, présente donc l'homme en même temps que la femme. La maison Kenzo écrit une nouvelle page stylistique avec pour objectif de "garder l'esprit enthousiaste, nomade et ouvert sur le monde, propre à l'univers de son fondateur, Kenzo Takada". La marque a indiqué que "le logo Kenzo devient un éminent principe visuel, mobile, transformable pour de multiples expressions créatives".

Kenzo n'a pas été le seul à faire l'impasse sur le défilé masculin en janvier dernier pour présenter un défilé mixte lors de la semaine de la mode féminine. Même topo pour Thom Browne, qui lui aussi a décidé que l'homme et la femme défileront ensemble, tout comme la marque française Celine par Hedi Slimane, à l'esthétique gender fluide.


Felipe Oliveira Baptista, nouveau directeur artistique de Kenzo

De 2010 à 2018, Felipe Oliveira Baptista a assuré la direction artistique de la griffe Lacoste qu'il a relancée. "Il y a initié notamment un principe de séries limitées inédites et novatrices", selon LVMH.

Le styliste portugais Felipe Oliveira Baptista a été choisi comme nouveau directeur artistique de la maison Kenzo après le départ de son duo de créateurs californiens Carol Lim et Humberto Leon, a annoncé le 1er juillet LVMH.

Sa prise de fonctions est immédiate, a précisé le groupe propriétaire de la marque, en estimant que le designer va "écrire une nouvelle page de l'histoire de la maison fondée en 1970".

Directeur artistique de Lacoste de 2010 à 2018
"Kenzo, c'est la liberté contagieuse et le mouvement. Tout ce que M. (Kenzo) Takada faisait était empreint de joie, d'élégance et d'un sens de l'humour frais et impertinent", a estimé le styliste, en soulignant aussi "la façon dont Kenzo célèbre la nature et la diversité culturelle".

Felipe Oliveira Baptista, 44 ans, est originaire des Açores, région autonome du Portugal, et est diplômé de l'université d'art et de design Kingston de Londres. Il a fait ses premiers pas dans la mode à Milan avant de s'installer à Paris où il a démarré aux côtés de Christophe Lemaire (aujourd'hui styliste du groupe japonais Uniqlo). Il a créé sa propre maison en 2003 et a reçu à deux reprises le prix de l'Association nationale pour le développement des arts de la mode. De 2010 à 2018, il a assuré la direction artistique de la griffe Lacoste qu'il a relancée. "Il y a initié notamment un principe de séries limitées inédites et novatrices", selon LVMH.

Une approche artistique très complète
Le PDG de LVMH Fashion Group, Sidney Toledano, s'est félicité du choix de M. Oliveira Baptista, en insistant sur "le talent de designer de Felipe, sa maîtrise du vêtement et son enracinement personnel dans des cultures très différentes". Ces caractéristiques seront, à ses yeux, "de réels atouts pour insuffler une nouvelle énergie créative dans la maison". La directrice générale de Kenzo, Sylvie Colin, a salué "sa vision créative moderne et novatrice et son approche artistique très complète", qui vont, selon elle, "permettre à la maison de continuer de déployer son potentiel dans le respect de son héritage unique".

Le 14 juin, LVMH avait annoncé que le duo de créateurs américano-asiatiques Carol Lim et Humberto Leon quittaient leur poste, après huit ans aux commandes de Kenzo, pour se consacrer à leur propre marque, Open Ceremony, basée à New York.

Kenzo, marque de luxe créée en 1970 par le Japonais Kenzo Takada et qui fait partie de LVMH depuis 1993, est célèbre pour ses imprimés foisonnants et son style urbain. En 2017, la maison Kenzo a réalisé 238 millions d'euros de ventes. Son bénéfice net annuel s'est établi à 43 millions d'euros, un montant multiplié par deux en deux ans.



[11:30-12:30] Défilé Mugler
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
avec Bella Hadid




[12:30-13:30] Défilé Maison Margiela
Location:
Grand Palais
Galeries Nationales du Grand Palais
avenue Winston Churchill
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Internet Site : www.grandpalais.fr
Description:
Défilé Maison Margiela

[12:30] Intronisation Porc noir de Bigorre
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
Hall 3 - F 127- Stand Pyrénées-Pirineos


dans le cadre du Salon International de l'Agriculture 2020

Salon de l'Agriculture

du 22 février au 1er mars

Le Salon de l'agriculture est lancé ! La 57e édition débute ce samedi 22 février 2020, à Paris Expo Porte de Versailles. Retrouvez toutes les informations pratiques sur cette page : horaires, plan d'accès, tarifs, programme...

La 57e édition du Salon de l'agriculture donnait son coup d'envoi, à 9 heures, ce samedi 22 février 2020. Comme chaque année, le salon attend un grand nombre de visiteurs, estimés à 600 000. Jusqu'au dimanche 1er mars 2020, de nombreuses activités seront proposées à Paris Expo Porte de Versailles. L'inauguration était ce matin réalisée par le président de la République Emmanuel Macron, pour la troisième année. Cette édition du Salon de l'agriculture se voit bousculée par des controverses environnementales, comme l'indique Le Parisien. De plus, les négociations européennes discutées vendredi soir, et cruciales pour les agriculteurs, ont menée à un échec. Le président est donc attendu avec "des messages forts", indique le média.

Le salon est facile d'accès, notamment par le métro (ligne 8 ou 12), le tramway (T2 ou T3a), les bus (ligne 39 ou 80) ainsi que Vélib. Une entrée plein tarif vous coûtera 15 euros. De leur côté, les enfants de 6 à 12 ans bénéficient d'un tarif réduit de 8 euros (gratuité pour les moins de six ans). Parmi les activités, vous retrouvez des concours d'exception, des ateliers familiaux, des animations insolites, des dégustations et bien d'autres choses. Retrouvez le top 15 des activités à ne pas manquer :

La ferme pédagogique : Dans le hall 4, cet espace est spécialement dédié aux enfants. Peuplée de vaches avec leurs veaux, de chevaux, d'un âne, d'un porc, de chiens, de moutons, d'une chèvre et d'animaux de la basse-cour, la ferme pédagogique permet aux enfants de connaître le rôle qu'occupe chaque animal en son sein.
Rencontrez la vache égérie du Salon 2020 : Idéale, une Charolaise de 6 ans, propriété de Jean-Marie Goujat. L'occasion de (re)découvrir la première race allaitante de France et d'Europe.
L'exposition des produits biosourcés : sur le stand Agri'Expo 2.2, découvrez ces produits bio-sourcés (fabriqués à partir de matières issues de ressources renouvelables végétales ou animales) pour des espaces comme la cuisine, la chambre, le salon ou la salle de bains.
Les découvertes gourmandes : les meilleurs produits du terroir de nos régions en métropole mais aussi en Outre-Mer et dans le monde se trouvent dans les marchés, animations et restaurants du Salon de l'Agriculture.
Des baptêmes de poneys : Dans le hall 2.1, tous les jours de 9h à 19h, les enfants pourront monter à poneys. Cette activité est proposée par la Fédération française d'équitation (FFE).
La ruche digitale : sur le pavillon 2.1, découvrez le quotidien des abeilles, des apiculteurs et du miel grâce à une véritable ruche équipée d'écrans permettra de découvrir de multiples vidéos pédagogiques et des quiz.
Le bar à miel : toujours sur le pavillon 2.1, dégustez les miels origine 100% France des apiculteurs Compagnons du Miel. Une belle occasion pour apprendre à reconnaître les différentes origines florales des miels avec des dégustations à l'aveugle.
La Dog Dance : pavillon 7.1, découvrez cette activité ludique qui renforce le lien entre le maître et son chien. Démonstrations les week-end.
Comme un zoo à Paris : ouvrez grand les yeux au pavillon 5.2 : des chameaux, des lamas, des dromadaires, des alpagas et même des yack, l'animal de survie de l'Himalaya, seront présents au Salon de l'Agriculture.
Assister à une traite des vaches : Dans le hall 1 du Salon de l'Agriculture, environ 500 vaches laitières ont besoin d'être traitées deux fois par jour. Vous les retrouverez dans la salle de traite entièrement aménagée.
Assister à une démonstration de tonte des ovins : tout le vendredi et week-end dans le Hall 1.
Assister à un concours de chats d'exception : pour découvrir les plus belles races de chats de nos élevages français en termes de génétique, santé, bien-être et beauté, rendez-vous au Concours Général Agricole des Chats de Race dans le pavillon 7.1.
Dégustation des pains du monde : dans le pavillon 2.2 consacré aux filières végétales, le Fournil offre aux visiteurs une découverte visuelle et gustative des pains du monde grâce aux farines issues de céréales françaises.
Construire une cabane : Au pavillon 4, les apprenti Robinson pourront s'adonner à un atelier de construction de leur propre cabane. Vous pourrez également participer à l'escape game imaginé par GRDF sur les énergies renouvelables
Le grand défilé du Concours Général Agricole le samedi 29 février de 14h à 16h Pavillon 1 sur le Grand Ring : Médailles d'or, d'argent et de bronze sont décernées aux meilleurs chevaux, vaches, chiens etc., au total 373 races d'animaux.

Dans notre dossier ci-dessous, découvrez les nouveautés du programme, les emplacements des animaux, le plan, les prix des billets et les horaires du 57e Salon de l'Agriculture. Bonne visite !


Salon de l'Agriculture 2020

Le 57e Salon International de l'Agriculture propose des animations, des concours et des dégustations répartis au sein de Paris Expo Porte de Versailles sur 134 000 m². En choisissant "L'agriculture vous tend les bras " comme thématique de sa 57e édition, le Salon International de l'Agriculture souhaite renforcer les liens avec les agriculteurs et mettre en valeur la filière agricole à travers ses valeurs, ses savoir-faire, son enseignement et ses formations. Le Salon de l'Agriculture est le rendez-vous incontournable de tous les amoureux du terroir et, bien évidemment, de nos dirigeants qui en font un passage obligé. Emmanuel Macron relève l'exercice pour la troisième fois. Par le passé, Jacques Chirac est le président qui s'est senti le plus à l'aise à l'exercice de la visite.

Durant 9 jours, 633 000 visiteurs et professionnels se donneront rendez-vous dans les allées du salon pour des dégustations de spécialités et produits du terroir français et pour découvrir les dernières innovations au service de l'humain et de la technologie. Les visiteurs du salon parisien auront également l'occasion de parfaire leurs connaissances sur le monde de l'élevage à l'intérieur des pavillons 1, 4, 6 et 7.1, qui rassemblent près de 4 000 animaux. De nombreux professionnels dispensent leurs savoirs sur l'élevage des béliers, sur le mode de vie des taureaux, sur l'alimentation des moutons, sur la traite et la production de lait, etc. De l'avis de beaucoup de visiteurs, l'élection du Meilleur Chat du Concours Général Agricole constitue l'un des moments forts du Salon de l'Agriculture.


Qu'y a-t-il au programme du Salon de l'Agriculture 2020 ?

Des expositions, des démonstrations et des ateliers sont proposés aux familles afin de parfaire leur connaissance sur le monde de l'élevage et de la gastronomie de nos régions et de favoriser les rencontres et les découvertes autour de la modernité de l'agriculture française.

Le must, c'est la ferme pédagogique où l'on retrouve tous les animaux de la basse-cour : des lapins, des poules et des chèvres attendent les visiteurs dans le pavillon 4, entrée par la porte D. Il s'agit d'une vache bleue du Nord prénommée Imminence. Vous trouverez également dans le hall 1 des moutons, des veaux, des taureaux et des porcs par les portes L et V. Pour les chevaux, poneys et les ânes, rendez-vous Pavillon 2. Amoureux des chiens et des chats, direction le pavillon 7.1 par les portes D, H ou F, pour admirer les plus belles races des territoires français et la diversité des élevages régionaux lors du Concours Général Agricole. Ceux qui préfèrent les chevaux, ânes et poneys, ils vous attendent au Pavillon 6.

Vous l'avez bien compris, les animaux ont leur place de choix dans le salon, et ils font l'objet de concours. L'élection du Meilleur Chat du Concours Général et Agricole constitue l'un des moments forts du Salon de l'Agriculture. Dès votre entrée au Salon de l'Agriculture, il ne faut pas non plus manquer l'incontournable salle de traite et la vache égérie du Salon, Idéale, une Charolaise de 6 ans.

Face aux enjeux environnementaux, les nouvelles méthodes de culture émergent. Le Salon International de l'Agriculture 2020 met en avant de nombreuses initiatives à travers des espaces pédagogiques expérientiels : sur le stand AGRI'EXPO au coeur du pavillon 2.2, vous en saurez plus sur l'utilisation des matières agricoles avec une exposition dédiée aux produits bio-sourcés, avec quatre espaces distincts : la cuisine (des couverts comestibles aux gobelets à base d'algues), le salon (du canapé en lin jusqu'aux luminaires en calebasse), le corner beauté (ds crèmes à base de bananes jusqu'aux brosses à dents en bambou) et la chambre (du cadre de lit en bois durable jusqu'aux oreillers garnis de céréales).

Rendez-vous notamment à l'espace AGRI'4.0, le point de convergence des acteurs de la transition numérique agricole, des professionnels en quête de nouveauté et du grand public attiré par les solutions numériques. Passant de 95 à 350 m² aujourd'hui, et de 12 startups à plus d'une trentaine pour cette édition 2020, AgriLab est un centre d'innovation collaborative pour l'agriculture. Implanté au cœur d'une ferme polyculture-élevage, l'objectif premier du centre est de laisser la parole aux agriculteurs qui viennent avec leurs projets.

Les producteurs de toutes les régions de France, 400 exposants au total sont quant à eux réunis au Pavillon 3, proposant aux visiteurs "le plus grand marché de France des produits du terroir" : 12 000 produits incontournables à découvrir, savourer ou emporter. 14 restaurants proposent une carte de matières premières essentiellement locales. 18 stands départements. Enfin, des animations (groupes folkloriques, ballets de chefs pour les animations, quiz, démonstrations de savoir-faire, parcours pédagogiques et ludiques) sont également au programme.


Quel est le prix des billets pour le Salon de l'agriculture ?

Le billet d'entrée est à 15 euros pour les adultes et à 8 euros pour les enfants de 6 à 12 ans.

Plein tarif : 15 euros
Visiteur handicapé sur présentation d'un justificatif aux caisses : 10 euros
Tarif accompagnateur : 10 euros
Enfant de 6 à 12 ans / Etudiant sur présentation d'une carte étudiant aux caisses : 8 euros
Enfant de moins de 6 ans : gratuit
Groupe de 15 à 49 personnes: 13 euros par personne
Groupe de plus de 50 personnes: 12 euros par personne


Plan du Salon de l'Agriculture

Les emplacements des animaux sont les suivants : les bovins, ovins, caprins et porcins au pavillon 1, les equins et les asins au pavillon 6, l'élevage du monde au pavillon 5.2, les canins et les félins au pavillon 7.1 . Retrouvez tous les emplacements évoqués sur le plan du Salon de l'Agriculture ci-dessous :

Afin de mieux vous orienter sur place, nous ne saurions trop vous conseiller de télécharger l'application smartphone du Salon de l'Agriculture, vous y trouverez par date, par pavillon ou par catégorie tous les bons plans.

Salon International de l'Agriculture 2020


Quels sont les horaires du Salon de l'Agriculture ?

Les horaires du Salon de l'Agriculture sont identiques d'année en année : les halls de le Porte de Versailles ouvrent de 9 heures à 19 heures tous les jours. Attention pour les habitués : la nocturne du vendredi jusqu'à 22h n'existe plus !

A quelles dates a lieu le Salon de l'Agriculture ?
Comme chaque année, Paris célèbre l'agriculture française durant 9 jours. Le Salon International de l'Agriculture se tient du samedi 22 février au dimanche 1er mars 2020 au Parc des expositions de la Porte de Versailles dans le XVe arrondissement de Paris. En 1964, se tenait le premier salon de l'Agriculture. Plus de 55 ans après, ce salon est devenu un événement incontournable de la vie agricole, citadine et même politique en France.


https://www.salon-agriculture.com

Salon International de l'Agriculture 2020





[13:30-14:30] Défilé Ingie Paris
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
Défilé Ingie Paris






[14:00-15:00] Défilé Moohong
Location:
Garage Lübeck
Verrière Lübeck - Espace Lübeck
22, rue de Lübeck
75016 Paris
M° Iéna, Boissière
France
Mail : contact@volumes-ephemeres.com
Internet Site : www.volumes-ephemeres.com
Description:
Défilé Moohong

[14:00-15:00] Défilé NEHERA
Location:
Bastille Design Center
74, boulevard Richard Lenoir
75011 Paris
M° Richard Lenoir, Saint-Ambroise
France
Phone : +33 (0)1 48 06 67 99
Mobile : +33 (0)6 09 66 33 87
Fax : +33 (0)1 48 06 58 16
Mail : info@bastille-design-center.com
Internet Site : www.bastille-design-center.com
Description:
Défilé NEHERA

[14:30] Inauguration de l'espace AGRI Expo - Produits agricoles biosourcés
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
Hall 2.2


dans le cadre du Salon International de l'Agriculture 2020

Salon de l'Agriculture

du 22 février au 1er mars

Le Salon de l'agriculture est lancé ! La 57e édition débute ce samedi 22 février 2020, à Paris Expo Porte de Versailles. Retrouvez toutes les informations pratiques sur cette page : horaires, plan d'accès, tarifs, programme...

La 57e édition du Salon de l'agriculture donnait son coup d'envoi, à 9 heures, ce samedi 22 février 2020. Comme chaque année, le salon attend un grand nombre de visiteurs, estimés à 600 000. Jusqu'au dimanche 1er mars 2020, de nombreuses activités seront proposées à Paris Expo Porte de Versailles. L'inauguration était ce matin réalisée par le président de la République Emmanuel Macron, pour la troisième année. Cette édition du Salon de l'agriculture se voit bousculée par des controverses environnementales, comme l'indique Le Parisien. De plus, les négociations européennes discutées vendredi soir, et cruciales pour les agriculteurs, ont menée à un échec. Le président est donc attendu avec "des messages forts", indique le média.

Le salon est facile d'accès, notamment par le métro (ligne 8 ou 12), le tramway (T2 ou T3a), les bus (ligne 39 ou 80) ainsi que Vélib. Une entrée plein tarif vous coûtera 15 euros. De leur côté, les enfants de 6 à 12 ans bénéficient d'un tarif réduit de 8 euros (gratuité pour les moins de six ans). Parmi les activités, vous retrouvez des concours d'exception, des ateliers familiaux, des animations insolites, des dégustations et bien d'autres choses. Retrouvez le top 15 des activités à ne pas manquer :

La ferme pédagogique : Dans le hall 4, cet espace est spécialement dédié aux enfants. Peuplée de vaches avec leurs veaux, de chevaux, d'un âne, d'un porc, de chiens, de moutons, d'une chèvre et d'animaux de la basse-cour, la ferme pédagogique permet aux enfants de connaître le rôle qu'occupe chaque animal en son sein.
Rencontrez la vache égérie du Salon 2020 : Idéale, une Charolaise de 6 ans, propriété de Jean-Marie Goujat. L'occasion de (re)découvrir la première race allaitante de France et d'Europe.
L'exposition des produits biosourcés : sur le stand Agri'Expo 2.2, découvrez ces produits bio-sourcés (fabriqués à partir de matières issues de ressources renouvelables végétales ou animales) pour des espaces comme la cuisine, la chambre, le salon ou la salle de bains.
Les découvertes gourmandes : les meilleurs produits du terroir de nos régions en métropole mais aussi en Outre-Mer et dans le monde se trouvent dans les marchés, animations et restaurants du Salon de l'Agriculture.
Des baptêmes de poneys : Dans le hall 2.1, tous les jours de 9h à 19h, les enfants pourront monter à poneys. Cette activité est proposée par la Fédération française d'équitation (FFE).
La ruche digitale : sur le pavillon 2.1, découvrez le quotidien des abeilles, des apiculteurs et du miel grâce à une véritable ruche équipée d'écrans permettra de découvrir de multiples vidéos pédagogiques et des quiz.
Le bar à miel : toujours sur le pavillon 2.1, dégustez les miels origine 100% France des apiculteurs Compagnons du Miel. Une belle occasion pour apprendre à reconnaître les différentes origines florales des miels avec des dégustations à l'aveugle.
La Dog Dance : pavillon 7.1, découvrez cette activité ludique qui renforce le lien entre le maître et son chien. Démonstrations les week-end.
Comme un zoo à Paris : ouvrez grand les yeux au pavillon 5.2 : des chameaux, des lamas, des dromadaires, des alpagas et même des yack, l'animal de survie de l'Himalaya, seront présents au Salon de l'Agriculture.
Assister à une traite des vaches : Dans le hall 1 du Salon de l'Agriculture, environ 500 vaches laitières ont besoin d'être traitées deux fois par jour. Vous les retrouverez dans la salle de traite entièrement aménagée.
Assister à une démonstration de tonte des ovins : tout le vendredi et week-end dans le Hall 1.
Assister à un concours de chats d'exception : pour découvrir les plus belles races de chats de nos élevages français en termes de génétique, santé, bien-être et beauté, rendez-vous au Concours Général Agricole des Chats de Race dans le pavillon 7.1.
Dégustation des pains du monde : dans le pavillon 2.2 consacré aux filières végétales, le Fournil offre aux visiteurs une découverte visuelle et gustative des pains du monde grâce aux farines issues de céréales françaises.
Construire une cabane : Au pavillon 4, les apprenti Robinson pourront s'adonner à un atelier de construction de leur propre cabane. Vous pourrez également participer à l'escape game imaginé par GRDF sur les énergies renouvelables
Le grand défilé du Concours Général Agricole le samedi 29 février de 14h à 16h Pavillon 1 sur le Grand Ring : Médailles d'or, d'argent et de bronze sont décernées aux meilleurs chevaux, vaches, chiens etc., au total 373 races d'animaux.

Dans notre dossier ci-dessous, découvrez les nouveautés du programme, les emplacements des animaux, le plan, les prix des billets et les horaires du 57e Salon de l'Agriculture. Bonne visite !


Salon de l'Agriculture 2020

Le 57e Salon International de l'Agriculture propose des animations, des concours et des dégustations répartis au sein de Paris Expo Porte de Versailles sur 134 000 m². En choisissant "L'agriculture vous tend les bras " comme thématique de sa 57e édition, le Salon International de l'Agriculture souhaite renforcer les liens avec les agriculteurs et mettre en valeur la filière agricole à travers ses valeurs, ses savoir-faire, son enseignement et ses formations. Le Salon de l'Agriculture est le rendez-vous incontournable de tous les amoureux du terroir et, bien évidemment, de nos dirigeants qui en font un passage obligé. Emmanuel Macron relève l'exercice pour la troisième fois. Par le passé, Jacques Chirac est le président qui s'est senti le plus à l'aise à l'exercice de la visite.

Durant 9 jours, 633 000 visiteurs et professionnels se donneront rendez-vous dans les allées du salon pour des dégustations de spécialités et produits du terroir français et pour découvrir les dernières innovations au service de l'humain et de la technologie. Les visiteurs du salon parisien auront également l'occasion de parfaire leurs connaissances sur le monde de l'élevage à l'intérieur des pavillons 1, 4, 6 et 7.1, qui rassemblent près de 4 000 animaux. De nombreux professionnels dispensent leurs savoirs sur l'élevage des béliers, sur le mode de vie des taureaux, sur l'alimentation des moutons, sur la traite et la production de lait, etc. De l'avis de beaucoup de visiteurs, l'élection du Meilleur Chat du Concours Général Agricole constitue l'un des moments forts du Salon de l'Agriculture.


Qu'y a-t-il au programme du Salon de l'Agriculture 2020 ?

Des expositions, des démonstrations et des ateliers sont proposés aux familles afin de parfaire leur connaissance sur le monde de l'élevage et de la gastronomie de nos régions et de favoriser les rencontres et les découvertes autour de la modernité de l'agriculture française.

Le must, c'est la ferme pédagogique où l'on retrouve tous les animaux de la basse-cour : des lapins, des poules et des chèvres attendent les visiteurs dans le pavillon 4, entrée par la porte D. Il s'agit d'une vache bleue du Nord prénommée Imminence. Vous trouverez également dans le hall 1 des moutons, des veaux, des taureaux et des porcs par les portes L et V. Pour les chevaux, poneys et les ânes, rendez-vous Pavillon 2. Amoureux des chiens et des chats, direction le pavillon 7.1 par les portes D, H ou F, pour admirer les plus belles races des territoires français et la diversité des élevages régionaux lors du Concours Général Agricole. Ceux qui préfèrent les chevaux, ânes et poneys, ils vous attendent au Pavillon 6.

Vous l'avez bien compris, les animaux ont leur place de choix dans le salon, et ils font l'objet de concours. L'élection du Meilleur Chat du Concours Général et Agricole constitue l'un des moments forts du Salon de l'Agriculture. Dès votre entrée au Salon de l'Agriculture, il ne faut pas non plus manquer l'incontournable salle de traite et la vache égérie du Salon, Idéale, une Charolaise de 6 ans.

Face aux enjeux environnementaux, les nouvelles méthodes de culture émergent. Le Salon International de l'Agriculture 2020 met en avant de nombreuses initiatives à travers des espaces pédagogiques expérientiels : sur le stand AGRI'EXPO au coeur du pavillon 2.2, vous en saurez plus sur l'utilisation des matières agricoles avec une exposition dédiée aux produits bio-sourcés, avec quatre espaces distincts : la cuisine (des couverts comestibles aux gobelets à base d'algues), le salon (du canapé en lin jusqu'aux luminaires en calebasse), le corner beauté (ds crèmes à base de bananes jusqu'aux brosses à dents en bambou) et la chambre (du cadre de lit en bois durable jusqu'aux oreillers garnis de céréales).

Rendez-vous notamment à l'espace AGRI'4.0, le point de convergence des acteurs de la transition numérique agricole, des professionnels en quête de nouveauté et du grand public attiré par les solutions numériques. Passant de 95 à 350 m² aujourd'hui, et de 12 startups à plus d'une trentaine pour cette édition 2020, AgriLab est un centre d'innovation collaborative pour l'agriculture. Implanté au cœur d'une ferme polyculture-élevage, l'objectif premier du centre est de laisser la parole aux agriculteurs qui viennent avec leurs projets.

Les producteurs de toutes les régions de France, 400 exposants au total sont quant à eux réunis au Pavillon 3, proposant aux visiteurs "le plus grand marché de France des produits du terroir" : 12 000 produits incontournables à découvrir, savourer ou emporter. 14 restaurants proposent une carte de matières premières essentiellement locales. 18 stands départements. Enfin, des animations (groupes folkloriques, ballets de chefs pour les animations, quiz, démonstrations de savoir-faire, parcours pédagogiques et ludiques) sont également au programme.


Quel est le prix des billets pour le Salon de l'agriculture ?

Le billet d'entrée est à 15 euros pour les adultes et à 8 euros pour les enfants de 6 à 12 ans.

Plein tarif : 15 euros
Visiteur handicapé sur présentation d'un justificatif aux caisses : 10 euros
Tarif accompagnateur : 10 euros
Enfant de 6 à 12 ans / Etudiant sur présentation d'une carte étudiant aux caisses : 8 euros
Enfant de moins de 6 ans : gratuit
Groupe de 15 à 49 personnes: 13 euros par personne
Groupe de plus de 50 personnes: 12 euros par personne


Plan du Salon de l'Agriculture

Les emplacements des animaux sont les suivants : les bovins, ovins, caprins et porcins au pavillon 1, les equins et les asins au pavillon 6, l'élevage du monde au pavillon 5.2, les canins et les félins au pavillon 7.1 . Retrouvez tous les emplacements évoqués sur le plan du Salon de l'Agriculture ci-dessous :

Afin de mieux vous orienter sur place, nous ne saurions trop vous conseiller de télécharger l'application smartphone du Salon de l'Agriculture, vous y trouverez par date, par pavillon ou par catégorie tous les bons plans.

Salon International de l'Agriculture 2020


Quels sont les horaires du Salon de l'Agriculture ?

Les horaires du Salon de l'Agriculture sont identiques d'année en année : les halls de le Porte de Versailles ouvrent de 9 heures à 19 heures tous les jours. Attention pour les habitués : la nocturne du vendredi jusqu'à 22h n'existe plus !

A quelles dates a lieu le Salon de l'Agriculture ?
Comme chaque année, Paris célèbre l'agriculture française durant 9 jours. Le Salon International de l'Agriculture se tient du samedi 22 février au dimanche 1er mars 2020 au Parc des expositions de la Porte de Versailles dans le XVe arrondissement de Paris. En 1964, se tenait le premier salon de l'Agriculture. Plus de 55 ans après, ce salon est devenu un événement incontournable de la vie agricole, citadine et même politique en France.


https://www.salon-agriculture.com

Salon International de l'Agriculture 2020







[15:00-16:00] Défilé Dries Van Noten
Location:
Opéra national de Paris - Opéra Bastille
Place de la Bastille
120, rue de Lyon
75012 Paris
M° Bastille
France
Phone : +33 (0)1 40 01 17 89
Internet Site : www.operadeparis.fr
Description:
Défilé Dries Van Noten








[16:00-17:00] Défilé Guy Laroche
Location:
Rue François Ier
Rue François Ier
75008 Paris
France
Description:
TRANSFORM 20.21 HOMEMADE Collection

Guy Laroche SA
35 Rue François 1er, 75008 Paris

[16:00-20:00] Hermès shoes cocktail party
Location:
Théâtre Récamier
3, rue Récamier
75007 Paris
France
Description:
Hermès shoes cocktail party

[16:00] Inauguration du stand de la région Bretagne
Location:
Paris Expo - Porte de Versailles
Parc des Expositions de Paris
1, place de la Porte de Versailles
75015 Paris
M° Porte de Versailles
France
Phone : +33 (0)1 43 95 37 00
Fax : +33 (0)1 43 95 30 31
Internet Site : www.viparis.com/viparisFront/do/centre/paris-expo-porte-de-versailles/Accueil
Description:
Hall 3


dans le cadre du Salon International de l'Agriculture 2020

Salon de l'Agriculture

du 22 février au 1er mars

Le Salon de l'agriculture est lancé ! La 57e édition débute ce samedi 22 février 2020, à Paris Expo Porte de Versailles. Retrouvez toutes les informations pratiques sur cette page : horaires, plan d'accès, tarifs, programme...

La 57e édition du Salon de l'agriculture donnait son coup d'envoi, à 9 heures, ce samedi 22 février 2020. Comme chaque année, le salon attend un grand nombre de visiteurs, estimés à 600 000. Jusqu'au dimanche 1er mars 2020, de nombreuses activités seront proposées à Paris Expo Porte de Versailles. L'inauguration était ce matin réalisée par le président de la République Emmanuel Macron, pour la troisième année. Cette édition du Salon de l'agriculture se voit bousculée par des controverses environnementales, comme l'indique Le Parisien. De plus, les négociations européennes discutées vendredi soir, et cruciales pour les agriculteurs, ont menée à un échec. Le président est donc attendu avec "des messages forts", indique le média.

Le salon est facile d'accès, notamment par le métro (ligne 8 ou 12), le tramway (T2 ou T3a), les bus (ligne 39 ou 80) ainsi que Vélib. Une entrée plein tarif vous coûtera 15 euros. De leur côté, les enfants de 6 à 12 ans bénéficient d'un tarif réduit de 8 euros (gratuité pour les moins de six ans). Parmi les activités, vous retrouvez des concours d'exception, des ateliers familiaux, des animations insolites, des dégustations et bien d'autres choses. Retrouvez le top 15 des activités à ne pas manquer :

La ferme pédagogique : Dans le hall 4, cet espace est spécialement dédié aux enfants. Peuplée de vaches avec leurs veaux, de chevaux, d'un âne, d'un porc, de chiens, de moutons, d'une chèvre et d'animaux de la basse-cour, la ferme pédagogique permet aux enfants de connaître le rôle qu'occupe chaque animal en son sein.
Rencontrez la vache égérie du Salon 2020 : Idéale, une Charolaise de 6 ans, propriété de Jean-Marie Goujat. L'occasion de (re)découvrir la première race allaitante de France et d'Europe.
L'exposition des produits biosourcés : sur le stand Agri'Expo 2.2, découvrez ces produits bio-sourcés (fabriqués à partir de matières issues de ressources renouvelables végétales ou animales) pour des espaces comme la cuisine, la chambre, le salon ou la salle de bains.
Les découvertes gourmandes : les meilleurs produits du terroir de nos régions en métropole mais aussi en Outre-Mer et dans le monde se trouvent dans les marchés, animations et restaurants du Salon de l'Agriculture.
Des baptêmes de poneys : Dans le hall 2.1, tous les jours de 9h à 19h, les enfants pourront monter à poneys. Cette activité est proposée par la Fédération française d'équitation (FFE).
La ruche digitale : sur le pavillon 2.1, découvrez le quotidien des abeilles, des apiculteurs et du miel grâce à une véritable ruche équipée d'écrans permettra de découvrir de multiples vidéos pédagogiques et des quiz.
Le bar à miel : toujours sur le pavillon 2.1, dégustez les miels origine 100% France des apiculteurs Compagnons du Miel. Une belle occasion pour apprendre à reconnaître les différentes origines florales des miels avec des dégustations à l'aveugle.
La Dog Dance : pavillon 7.1, découvrez cette activité ludique qui renforce le lien entre le maître et son chien. Démonstrations les week-end.
Comme un zoo à Paris : ouvrez grand les yeux au pavillon 5.2 : des chameaux, des lamas, des dromadaires, des alpagas et même des yack, l'animal de survie de l'Himalaya, seront présents au Salon de l'Agriculture.
Assister à une traite des vaches : Dans le hall 1 du Salon de l'Agriculture, environ 500 vaches laitières ont besoin d'être traitées deux fois par jour. Vous les retrouverez dans la salle de traite entièrement aménagée.
Assister à une démonstration de tonte des ovins : tout le vendredi et week-end dans le Hall 1.
Assister à un concours de chats d'exception : pour découvrir les plus belles races de chats de nos élevages français en termes de génétique, santé, bien-être et beauté, rendez-vous au Concours Général Agricole des Chats de Race dans le pavillon 7.1.
Dégustation des pains du monde : dans le pavillon 2.2 consacré aux filières végétales, le Fournil offre aux visiteurs une découverte visuelle et gustative des pains du monde grâce aux farines issues de céréales françaises.
Construire une cabane : Au pavillon 4, les apprenti Robinson pourront s'adonner à un atelier de construction de leur propre cabane. Vous pourrez également participer à l'escape game imaginé par GRDF sur les énergies renouvelables
Le grand défilé du Concours Général Agricole le samedi 29 février de 14h à 16h Pavillon 1 sur le Grand Ring : Médailles d'or, d'argent et de bronze sont décernées aux meilleurs chevaux, vaches, chiens etc., au total 373 races d'animaux.

Dans notre dossier ci-dessous, découvrez les nouveautés du programme, les emplacements des animaux, le plan, les prix des billets et les horaires du 57e Salon de l'Agriculture. Bonne visite !


Salon de l'Agriculture 2020

Le 57e Salon International de l'Agriculture propose des animations, des concours et des dégustations répartis au sein de Paris Expo Porte de Versailles sur 134 000 m². En choisissant "L'agriculture vous tend les bras " comme thématique de sa 57e édition, le Salon International de l'Agriculture souhaite renforcer les liens avec les agriculteurs et mettre en valeur la filière agricole à travers ses valeurs, ses savoir-faire, son enseignement et ses formations. Le Salon de l'Agriculture est le rendez-vous incontournable de tous les amoureux du terroir et, bien évidemment, de nos dirigeants qui en font un passage obligé. Emmanuel Macron relève l'exercice pour la troisième fois. Par le passé, Jacques Chirac est le président qui s'est senti le plus à l'aise à l'exercice de la visite.

Durant 9 jours, 633 000 visiteurs et professionnels se donneront rendez-vous dans les allées du salon pour des dégustations de spécialités et produits du terroir français et pour découvrir les dernières innovations au service de l'humain et de la technologie. Les visiteurs du salon parisien auront également l'occasion de parfaire leurs connaissances sur le monde de l'élevage à l'intérieur des pavillons 1, 4, 6 et 7.1, qui rassemblent près de 4 000 animaux. De nombreux professionnels dispensent leurs savoirs sur l'élevage des béliers, sur le mode de vie des taureaux, sur l'alimentation des moutons, sur la traite et la production de lait, etc. De l'avis de beaucoup de visiteurs, l'élection du Meilleur Chat du Concours Général Agricole constitue l'un des moments forts du Salon de l'Agriculture.


Qu'y a-t-il au programme du Salon de l'Agriculture 2020 ?

Des expositions, des démonstrations et des ateliers sont proposés aux familles afin de parfaire leur connaissance sur le monde de l'élevage et de la gastronomie de nos régions et de favoriser les rencontres et les découvertes autour de la modernité de l'agriculture française.

Le must, c'est la ferme pédagogique où l'on retrouve tous les animaux de la basse-cour : des lapins, des poules et des chèvres attendent les visiteurs dans le pavillon 4, entrée par la porte D. Il s'agit d'une vache bleue du Nord prénommée Imminence. Vous trouverez également dans le hall 1 des moutons, des veaux, des taureaux et des porcs par les portes L et V. Pour les chevaux, poneys et les ânes, rendez-vous Pavillon 2. Amoureux des chiens et des chats, direction le pavillon 7.1 par les portes D, H ou F, pour admirer les plus belles races des territoires français et la diversité des élevages régionaux lors du Concours Général Agricole. Ceux qui préfèrent les chevaux, ânes et poneys, ils vous attendent au Pavillon 6.

Vous l'avez bien compris, les animaux ont leur place de choix dans le salon, et ils font l'objet de concours. L'élection du Meilleur Chat du Concours Général et Agricole constitue l'un des moments forts du Salon de l'Agriculture. Dès votre entrée au Salon de l'Agriculture, il ne faut pas non plus manquer l'incontournable salle de traite et la vache égérie du Salon, Idéale, une Charolaise de 6 ans.

Face aux enjeux environnementaux, les nouvelles méthodes de culture émergent. Le Salon International de l'Agriculture 2020 met en avant de nombreuses initiatives à travers des espaces pédagogiques expérientiels : sur le stand AGRI'EXPO au coeur du pavillon 2.2, vous en saurez plus sur l'utilisation des matières agricoles avec une exposition dédiée aux produits bio-sourcés, avec quatre espaces distincts : la cuisine (des couverts comestibles aux gobelets à base d'algues), le salon (du canapé en lin jusqu'aux luminaires en calebasse), le corner beauté (ds crèmes à base de bananes jusqu'aux brosses à dents en bambou) et la chambre (du cadre de lit en bois durable jusqu'aux oreillers garnis de céréales).

Rendez-vous notamment à l'espace AGRI'4.0, le point de convergence des acteurs de la transition numérique agricole, des professionnels en quête de nouveauté et du grand public attiré par les solutions numériques. Passant de 95 à 350 m² aujourd'hui, et de 12 startups à plus d'une trentaine pour cette édition 2020, AgriLab est un centre d'innovation collaborative pour l'agriculture. Implanté au cœur d'une ferme polyculture-élevage, l'objectif premier du centre est de laisser la parole aux agriculteurs qui viennent avec leurs projets.

Les producteurs de toutes les régions de France, 400 exposants au total sont quant à eux réunis au Pavillon 3, proposant aux visiteurs "le plus grand marché de France des produits du terroir" : 12 000 produits incontournables à découvrir, savourer ou emporter. 14 restaurants proposent une carte de matières premières essentiellement locales. 18 stands départements. Enfin, des animations (groupes folkloriques, ballets de chefs pour les animations, quiz, démonstrations de savoir-faire, parcours pédagogiques et ludiques) sont également au programme.


Quel est le prix des billets pour le Salon de l'agriculture ?

Le billet d'entrée est à 15 euros pour les adultes et à 8 euros pour les enfants de 6 à 12 ans.

Plein tarif : 15 euros
Visiteur handicapé sur présentation d'un justificatif aux caisses : 10 euros
Tarif accompagnateur : 10 euros
Enfant de 6 à 12 ans / Etudiant sur présentation d'une carte étudiant aux caisses : 8 euros
Enfant de moins de 6 ans : gratuit
Groupe de 15 à 49 personnes: 13 euros par personne
Groupe de plus de 50 personnes: 12 euros par personne


Plan du Salon de l'Agriculture

Les emplacements des animaux sont les suivants : les bovins, ovins, caprins et porcins au pavillon 1, les equins et les asins au pavillon 6, l'élevage du monde au pavillon 5.2, les canins et les félins au pavillon 7.1 . Retrouvez tous les emplacements évoqués sur le plan du Salon de l'Agriculture ci-dessous :

Afin de mieux vous orienter sur place, nous ne saurions trop vous conseiller de télécharger l'application smartphone du Salon de l'Agriculture, vous y trouverez par date, par pavillon ou par catégorie tous les bons plans.

Salon International de l'Agriculture 2020


Quels sont les horaires du Salon de l'Agriculture ?

Les horaires du Salon de l'Agriculture sont identiques d'année en année : les halls de le Porte de Versailles ouvrent de 9 heures à 19 heures tous les jours. Attention pour les habitués : la nocturne du vendredi jusqu'à 22h n'existe plus !

A quelles dates a lieu le Salon de l'Agriculture ?
Comme chaque année, Paris célèbre l'agriculture française durant 9 jours. Le Salon International de l'Agriculture se tient du samedi 22 février au dimanche 1er mars 2020 au Parc des expositions de la Porte de Versailles dans le XVe arrondissement de Paris. En 1964, se tenait le premier salon de l'Agriculture. Plus de 55 ans après, ce salon est devenu un événement incontournable de la vie agricole, citadine et même politique en France.


https://www.salon-agriculture.com

Salon International de l'Agriculture 2020

[16:30-17:30] Défilé UJOH
Location:
Le Showcase
sous le pont Alexandre III
Port des Champs-Élysées
rive droite
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Phone : +33 (0)1 45 61 25 43
Mail : privatisation@showcase.fr
Internet Site : www.showcase.fr
Description:
au Bridge

1st show in Paris









[17:00-18:00] Défilé Rochas
Location:
Théâtre National de Chaillot
Palais de Chaillot - Théâtre national de la Danse
1, place du Trocadéro et du 11 Novembre
75116 Paris
M° Trocadéro
France
Phone : +33 (0)1 53 65 30 00
Internet Site : www.theatre-chaillot.fr
Description:
en présence de HANI/Ahn Heeyeon (하니/안희연)

[17:00-19:00] Présentation FROM ANOTHER PLANETS
Location:
Ancien siège de Libération
11, rue Béranger
75003 Paris
M° République, Temple, Filles du Calvaire
France
Description:
Présentation FROM ANOTHER PLANETS

[17:00-19:00] Présentation KA WA KEY
Location:
Ancien siège de Libération
11, rue Béranger
75003 Paris
M° République, Temple, Filles du Calvaire
France
Description:
Présentation KA WA KEY










[18:00-20:30] Cocktail opening of Tranoï Richelieu with London Showrooms & Dreems
Location:
Atelier Richelieu
60, rue de Richelieu
75002 Paris
M° Bourse, Quatre-Septembre, Pyramides, Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 42 33 01 64
Mail : info@atelierrichelieu.com
Internet Site : www.atelierrichelieu.com
Description:
Cocktail opening of Tranoï Richelieu with London Showrooms & Dreems

[18:00-19:00] Défilé Lemaire
Location:
Faculté de Médecine Paris Descartes (rue de l'Ecole de Médecine)
Ecole de Médecine
12, rue de l'Ecole de Médecine
75270 Paris Cédex 06
M° Odéon
France
Phone : +33 (0)1 76 53 16 16
Mail : dgs@parisdescartes.fr
Internet Site : www.parisdescartes.fr
Description:
Université Paris Descartes - Faculté de Médecine

[18:00-20:00] HKFG PARIS AW20 - Presentation & Reception
Location:
Ancien siège de Libération
11, rue Béranger
75003 Paris
M° République, Temple, Filles du Calvaire
France
Description:
HKFG Paris AW20 Presentation & Reception organized by Fashion Farm Foundation, a non-profit organization promoting Hong Kong fashion designers, is presenting eight Hong Kong local fashion brands' latest AW20 womenswear collections.
Brands namely Anaïs JOURDEN, CYNTHIA & XIAO, FROM ANOTHER PLANETS, FromClothingOf, KA WA KEY, W;nk, YAH! and YEUNG CHIN are joining Reception to showcase their collections to the international fashion industry insiders, buyers, media and fashionistas. While FROM ANOTHER PLANETS and KA WA KEY will demonstrate their design concepts with the AW20 collections by a Fashion Presentation.

Robin Martin Chave
T : +33 (0)1 58 80 82 23
robin@obcm.net

HKFG PARIS AW20 - Presentation & Reception

[18:00-21:00] Presentation & Cocktail Hervé L. Leroux
Location:
L'Appart PR
36, rue du Mont Thabor
5ème étage
75001 Paris
M° Concorde
France
Phone : +33 (0)1 44 55 04 70
Fax : +33 (0)1 44 55 04 79
Mail : press@lappartpr.com
Internet Site : www.lappartpr.com
Description:
En présence de d'Alexandrina Turcan, Lolly Wish, Dipesh Depala, Jocelyne Caudroy, Jacques-Emmanuel Falempin

Mise en sommeil depuis trois ans, la griffe Hervé L. Leroux redémarre sous la direction artistique de Jocelyne Caudroy, la sœur du créateur Hervé Peugnet, mieux connu sous le nom d'Hervé Léger, décédé en 2017. Celle qui a été aux côtés du créateur depuis plus de 30 ans "a souhaité continuer à faire vivre l'héritage du couturier en écrivant un nouveau chapitre de l'histoire de la maison", indique la direction.

"Il était évident pour moi de poursuivre le travail et la passion d'Hervé. Mon travail aujourd'hui est le prolongement naturel de toutes ces années passées à travailler en binôme. Il y a bien sûr la réédition de ses robes emblématiques mais aussi la création de nouveaux modèles, ceux qu'il n'avait pas eu le temps de réaliser", déclare dans un communiqué la cofondatrice et désormais directrice artistique.

Le couturier français, réputé pour ses célèbres robes de sirène drapées portées par Karen Mulder, Naomi Campbell et autres stars hollywoodiennes, avait lancé la marque Hervé L. Leroux en 2000, après avoir perdu les droits sur sa première maison Hervé Léger, fondée en 1985. Il a notamment habillé Carole Bouquet, Isabelle Huppert, Iman Bowie, Penélope Cruz, Salma Hayek ou encore Monica Bellucci.

Une nouvelle structure a été mise en place avec, à sa tête, Jacques-Emmanuel Falempin, déjà conseiller d'Hervé Léger Leroux et consultant en management pour des marques de mode et du luxe depuis vingt ans. Entre autres, il a dirigé la maison Maximes Simoëns entre 2011 et 2013.

La société ne souhaite pas donner de détails sur les investisseurs engagés dans le projet, ni sur l'actionnariat. "Plus que des investisseurs, ce sont pour nous de vrais partenaires qui ont été proches de la maison depuis plus de 25 ans", glisse le directeur général.

Une fabrication française

"Nous avons pris quelques mois pour nous donner le temps de réunir les compétences et les savoir-faire d'exception autour de la nouvelle directrice artistique. Nous avons également souhaité continuer à collaborer avec les fournisseurs avec qui le couturier travaillait depuis des années pour le choix des matières, l'harmonie des couleurs et la fabrication de qualité. Chaque pièce de la collection est fabriquée en France et perpétue ses techniques, notamment celle de confectionner des modèles sans coutures", nous explique Jacques-Emmanuel Falempin.

Hervé L. Leroux se relance à l'occasion de l'imminente Semaine de la mode parisienne avec un événement le 26 février, tandis que la première collection pour la saison automne-hiver 2020/21 sera présentée dans son showroom, place Vauban, dans le VIIème arrondissement de Paris, du 28 février au 5 mars.

Pour ce qui est de l'offre, la maison va proposer chaque année deux collections de prêt-à-porter "Atelier" avec des silhouettes "ultra-féminines" d'une vingtaine de modèles, comprenant robes, jupes, pantalons et hauts avec des prix allant de 1 500 à 7 000 euros, ainsi qu'une petite ligne "Voyage" de quelques pièces vendues autour de 850 euros pour des escapades "chics et décontractées". Une première collaboration pour la création d'une ligne de sacs avec la maison Pellegrino doit également voir le jour.

A terme, la maison proposera également des créations sur mesure réalisées pour une clientèle privée internationale. La griffe vise une distribution sélective internationale.

Presentation & Cocktail Hervé L. Leroux

La maison Hervé L. Leroux relancée
Célèbre notamment pour ses robes à bandes, glamour, qui donnaient aux femmes un corps de sirène, le couturier Hervé Léger (mort en octobre 2017) avait fondé sa maison en 2000 avec Jocelyne Caudroy, sa soeur. Cette dernière a souhaité faire vivre l'héritage d'Hervé Peugnet (son vrai nom) en écrivant un nouveau chapitre de l'histoire de la maison. La collection Atelier Hervé L.Leroux automne-hiver 2020-21, à l'élégance intemporelle, va associer de nouvelles silhouettes ultra-féminines aux célèbres robes drapées du couturier. Une collection d'une vingtaine de modèles - robes, jupes et hauts - dans une palette de couleurs emblématiques d'Hervé L. Leroux, toutes inspirées des pierres précieuses : rubis, saphirs améthystes... contrastant avec le noir profond. Autre nouveauté, la création d'une ligne "voyage, chic et casual". Chaque pièce de la collection est fabriquée en France.

[18:00-21:00] Vernissage VIP de l'exposition "Harper's Bazaar"
Location:
Mad Paris
Musée des Arts Décoratifs
107, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre, Tuileries
France
Phone : +33 (0)1 44 55 57 50
Mail : webmaster@madparis.fr
Internet Site : www.madparis.fr
Description:
en présence d'Alexa Chung, Gwyneth Paltrow, Christian Louboutin, Dita Von Teese, Janelle Monáe, Leomie Anderson, Gigi Hadid, Bella Hadid, Farida Khelfa, Rossy de Palma, Demi Moore, Olivier Rousteing, Inès de la Fressange

concert de Nile Rodgers

Vernissage de l'exposition "Harper's Bazaar"

Harper's Bazaar. Premier magazine de mode

Commissariat
- Eric Pujalet-Plaà, attaché de conservation au musée des Arts décoratifs
- Marianne Le Galliard, docteur en histoire de l'art, spécialiste de la photographie
- Assistés de Lola Barillot, chargée de la documentation et de la coordination

Scénographie
- Adrien Gardère

#ExpoBazaar

Exposition conçue par le Musée des Arts Décoratifs avec le soutien de Veronica Chou, Regina et Gregory Annenberg Weingarten et des Friends of the Musée des Arts Décoratifs.

Du 28 février au 14 juillet 2020

À l'occasion de la réouverture des galeries de la mode, entièrement rénovées grâce au mécénat de Stephen et Christine Schwarzman, le Musée des Arts Décoratifs présente une grande exposition consacrée au célèbre magazine de mode américain Harper's Bazaar. Soixante créations de couture et de prêt-à-porter, issues essentiellement des collections du musée, ponctuées de prêts de pièces iconiques prestigieuses sont présentées en correspondance avec leur parution dans ce magazine. Le regard des grands photographes et illustrateurs qui ont fait le renom de Bazaar est ainsi mis en perspective pour résumer un siècle et demi d'histoire de mode. Man Ray, Salvador Dali, Richard Avedon, Andy Warhol, ou encore Peter Lindbergh ont, en effet, contribué à l'esthétique hors pair du magazine. « Harper's Bazaar, premier magazine de mode » retrace les moments forts de cette revue mythique, son évolution depuis 1867, en rendant hommage aux personnalités qui l'ont façonnée : Carmel Snow, Alexey Brodovitch et Diana Vreeland. Tous trois, à partir des années trente propulsent le magazine dans la modernité de la mode et du graphisme instaurant une exigence qui fait encore école. La scénographie, tout comme la rénovation et l'aménagement des galeries, a été confiée à l'architecte et designer Adrien Gardère.


PRÉSENTATION

Vernissage de l'exposition "Harper's Bazaar"
Harper's Bazaar, juin 1964
© Hiro

Vernissage de l'exposition "Harper's Bazaar"
Harper's Bazaar, mars 1896
Illustration de William H. Broadley
© DR

Lancé en 1867 à New York par Harper & Brothers, Harper's Bazaar s'adresse aux femmes afin de les instruire en matière de mode, de société, d'art et de littérature. Inscrit dans la tradition des gazettes de mode européennes, il présente l'originalité d'un engagement pour la cause féminine. Sa première rédactrice, Mary Louise Booth est suffragiste, abolitionniste et partisane de l'Union lors de la guerre civile américaine. La francophilie de cette femme de lettre rejaillit dans toute l'histoire du magazine. Au XXe siècle, Picasso, Cocteau, Matisse font partie des nombreux artistes français dont le magazine s'entoure. Bazaar consacre également des articles aux figures de l'École Américaine telles Jackson Pollock, Franck Stella ou William Burroughs.

C'est aussi une revue littéraire de portée internationale qui accueille les écrits de Colette, Simone de Beauvoir, Françoise Sagan, Jean Genet, André Malraux tout en accordant aux écrivains de langue anglaise une attention primordiale : Charles Dickens, Virginia Woolf, Patricia Highsmith, Truman Capote ou encore Carson McCullers ont écrit dans Bazaar.

Au-delà du contenu, c'est l'aspect esthétique de la composition graphique qui constitue la richesse du magazine. L'équilibre entre les images de mode et l'acuité de sa critique font de Harper's Bazaar une référence de l'histoire du graphisme et de la mode. Les grands couturiers et couturières : Charles-Frederick Worth, Paul Poiret, Jeanne Lanvin, Madeleine Vionnet, Elsa Schiaparelli, Christian Dior, Cristobal Balenciaga doivent une part de leur mythe au rayonnement de Bazaar.

Vernissage de l'exposition "Harper's Bazaar"
Givenchy, par Clare Waight Keller, robe courte, collection prêt-à-porter, printemps-été 2019
Crêpe de soie rebrodée de sequins argentés
Archives Givenchy

Déployée sur les deux niveaux des galeries de la mode, l'exposition chronologique et thématique propose une immersion dans le magazine en plaçant des robes face à leur publication originale très agrandie. Le cheminement souligne la contribution de Harper's Bazaar à l'évolution de la silhouette depuis 150 ans et raconte comment ces images de magazine se sont construites. L'exposition intègre, en effet, croquis, photos et patrons qui ont précédé l'image de mode et nourri son inspiration.

Le parcours s'ouvre sur un bref rappel de l'histoire des périodiques de mode au XVIe siècle. Mary L. Booth, première rédactrice en chef en 1867, donne le ton du magazine et introduit les créations du couturier parisien Charles-Frederick Worth très appréciées par les clientes fortunées américaines. Le magazine prend part à l'évolution des styles en témoignant successivement du goût de l'Art nouveau, puis de l'orientalisme des Ballets russes et de Paul Poiret qui inspire les couvertures que dessine Erté dans les années folles. C'est à cette époque que les photographies du baron Adolphe de Meyer orientent le magazine vers une esthétique photographique que plus tard George Hoyningen-Huene ou George Platt-Lynes teintent de surréalisme, à l'unisson des illustrations de Cassandre paraissant en couverture. Ce style répond aux créations d'Elsa Schiaparelli ou de Madeleine Vionnet donnant à la mode une dimension métaphysique et antique.

L'accent est mis sur l'importance de la « sainte trinité » qui, dans les années 1930, fait de Bazaar un magazine de luxe avant-gardiste : Carmel Snow - rédactrice en chef s'allie le talent d'Alexey Brodovitch - directeur artistique - et de Diana Vreeland - chroniqueuse de mode. Vreeland s'impose en styliste photographique ouvrant le magazine aux grands espaces et aux corps ensoleillés que Louise Dahl-Wolfe saisit en couleur Kodachrome.

Carmel Snow introduit de grands noms de la photographies tels Man Ray puis Richard Avedon, en accord parfait avec les tendances de mode : le lyrisme d'Avedon se prête à l'envolée des robes du soir d'après-guerre. Elle baptise aussi la première collection « New Look » de Christian Dior en 1947 initiant un véritable Âge d'or. Cependant, les années 1950 remettent en question Bazaar tel que le montre le film Funny Face avec Audrey Hepburn en premier rôle. L'heure est à l'existentialisme et déjà aux premières illustrations d'Andy Warhol. L'évolution de Richard Avedon et les nouvelles ressources optiques photographiques conduisent à la révolution Pop et Op du fameux numéro futuriste d'avril 1965.

Vernissage de l'exposition "Harper's Bazaar"
Peter Lindbergh, novembre 1992
© Peter Lindbergh (courtesy Peter Lindbergh, Paris)

À sa suite, le photographe Hiro fait de la mode un champ d'expérimentations en s'inspirant de l'art cinétique et en combinant films couleurs et flashs. Auras, distorsions, irisations des clichés des années 1970 se reflètent aussi dans la création de mode colorée et brillante des années DDD : Disco, Dallas et Dynastie donnent le ton du Bazaar des années 1980 dirigé par Mazolla marquées par la présence en couverture des portraits de célébrités du Star Système photographiées en ektachrome et en plan très rapproché. En 1992, Liz Tilberis, rédactrice en chef, et Fabien Baron, directeur artistique, renouent avec l'élégance classique du magazine grâce à une refonte de sa typographie et au choix d'une esthétique affirmée. Linda Evangelista et Kate Moss sont mises en lumières par Patrick Demarchelier ou Peter Lindbergh.

Avec l'arrivée de Glenda Bailey en 2001, en tant que rédactrice en chef, accompagnée par Stephen Gan et Elisabeth Hummer - directeurs artistiques, le magazine se fait spectacle et s'ouvre à la fantaisie. Les photographes tels Jean-Paul Goude ou Simon Procter sont meneurs de revue. L'heure est au backstage, aux coulisses, aux grandes compositions photographiques et aux ambitieuses prises de risque. La beauté et l'éclat du magazine s'accompagnent néanmoins d'un grand respect pour son histoire.

Cette exposition est la première consacrée à un magazine de mode qui ne se limite pas à la simple présentation de photographies : elle se penche autant sur la question de la direction artistique que sur l'impact du graphisme et de la photographie, sur le rôle des femmes et des hommes qui, autant que ceux qui la créent et la portent, défendent une certaine idée de la mode. Dans un musée qui a fait de la mode l'un de ses piliers, il n'est pas inutile de rappeler que le magazine de mode est très souvent le premier matériau qui permet d'en écrire l'histoire comme il est aussi le premier véhicule de la diffusion et de la connaissance de la mode, un élément de définition de son identité, un acteur fondamental du système de la mode remis ici dans sa juste perspective.


MISS BOOTH
Par Éric Pujalet-Plaà

Vernissage de l'exposition "Harper's Bazaar"
Miette Landrey, robe de jour, moire antique, 1866-1868
© MAD, Paris

La première rédactrice en chef du Harper's Bazar, Mary Louise Booth, est née en 1831 dans l'État de New York et a grandi dans la campagne de Long Island, où sa famille est établie depuis le XVIIIe siècle. Enfant surdouée, élevée dans le respect des Écritures et des Humanités, elle gagne rapidement sa vie en tant que rédactrice, traductrice et journaliste. [...]

Ses traductions de La Femme affranchie de Jenny d'Héricourt et de l'autobiographie de George Sand, non publiée, reflètent son engagement pour la cause des femmes. Dès 1855, elle se lie aux fondatrices des groupes de femmes du New England Women's Club de Boston et du Sorosis Club de New York. L'année suivante, elle rejoint l'Anti-Slavery Society. Elle s'engage aussi en matière esthétique en devenant membre, à partir de 1857, de la Society for Advancement of the Truth in Art. [...] Mary L. Booth et le Dr Zakrzewska cosignent en 1862 un appel à souscription pour un Woman's journal ayant pour devise « l'égalité des droits pour tous les hommes ». La guerre civile fait avorter ce projet. [...]

Vernissage de l'exposition "Harper's Bazaar"
Harper's Bazaar, 2 novembre 1867
Gravure. Illustr. Heloïse Lenoir

En 1867, les quatre frères Harper - Fletcher, James, John et Joseph -, qui publient les magazines populaires Harper's Weekly, Harper's New et Harper's New Monthly, s'adressent à miss Booth en vue de lancer un hebdomadaire féminin à l'image du magazine berlinois Der Bazaar. [...]

Mary L. Booth construit un succès en définissant ses orientations de magazine de mode - « Nos lecteurs seront ainsi assurés d'avoir accès aux authentiques modes parisiennes, en même temps que les Parisiens eux-mêmes » - et de société : « Les séries, les nouvelles, les poèmes, les mélanges littéraires et artistiques, la science familière, l'esthétique, la littérature actuelle, les nouveaux livres, les divertissements, le jardinage, l'architecture, la littérature domestique - en bref, tout ce qui est susceptible d'intéresser le cercle familial aura la place qui lui revient. » [...]

Mary L. Booth affirme une ligne éditoriale fidèle à ses opinions, ouvrant ses pages à la cause suffragiste, mais demeurant, de son propre aveu, en deçà du militantisme. [...]

Le féminisme avant la lettre de Mary L. Booth, son patriotisme, sa francophilie sont les ingrédients du style Harper's Bazar, magazine plus que manifeste d'art de vivre alliant luxe, expression littéraire, portée artistique et notion de progrès social. [...]


CARMEL SNOW, ÊTRE AU FAIT DE SON TEMPS
Par Marianne Le Gaillard

Vernissage de l'exposition "Harper's Bazaar"
Cartier New York, ornement de tête, vers 1924
Platine, or blanc, or rose, diamants, plumes. Collection Cartier © DR

L'arrivée de Carmel Snow en tant que rédactrice en chef en 1934, constitue une étape clé dans l'histoire du magazine. Grâce à elle, Harper's Bazaar entre dans la modernité. Formée chez Vogue dans les années 1920, Snow a déjà un œil critique et des positions bien tranchées en matière de contenu éditorial. [...]

Francophile, elle s'entoure de nouveaux contributeurs, des personnalités du Tout-Paris : le poète et illustrateur Jean Cocteau, le décorateur Christian Bérard dit « Bébé », la journaliste Janet Flanner, correspondante du New-Yorker, auteure sous le nom de plume « Genêt » de Letter from Paris, et Marie-Louise Bousquet, qui tient un salon, place du Palais-Bourbon.

Elle fait aussi appel au peintre Marcel Vertès, l'illustrateur des publicités pour le parfum Shocking de Schiaparelli, les décorateurs-illustrateurs Jean et Valentine Hugo et le peintre-décorateur Jean-Michel Frank.

Vernissage de l'exposition "Harper's Bazaar"
Jeanne Lanvin, dessin de collection, robe Pénombre, Printemps-été 1929
Gouache sur papier. Collection Patrimoine Lanvin, Paris
© DR

Ces personnalités se connaissent, collaborent à des projets liés au décor de théâtre, à la mode et à la publicité, organisent des fêtes costumées somptueuses. [...]

Très vite, Snow introduit une nouvelle image de la femme, en accord avec les sports, le plein air, la spontanéité et la joie de vivre. Pour cela, elle décide de donner toute la place à la photographie. [...] Pour la première fois, les modèles courent et bougent au naturel, cheveux au vent. L'instantané photographique, le snapshot, fait son entrée dans le magazine. [...]

En 1934, elle choisit de confier la direction artistique à Alexey Brodovitch [...] En vingt ans, ils réussissent tous deux à inventer un nouveau magazine. [...] Harper's Bazaar acquiert une nouvelle identité intellectuelle et visuelle, renforcée par la présence accrue des photographies.

Carmel Snow n'hésite d'ailleurs pas à faire part de son engagement politique, notamment sur la place des femmes au travail (novembre 1934), la condition des artistes afro-américains (Marian Anderson, septembre 1937) ou encore le logement dans les quartiers pauvres (reportage de Walker Evans, août 1939). Ces articles insérés de manière subtile dans les pages du magazine ne manquent pas de nous surprendre encore aujourd'hui par leur modernité. [...] Snow aimait à répéter que l'enjeu principal était d'« être en phase avec son temps ».


DIANA VREELAND ÉTINCELLES
Par Marianne Le Gaillard

Vernissage de l'exposition "Harper's Bazaar"
Dovima pour la couverture du Harper's Bazaar de décembre, 1959
© Avedon Foundation

C'est en la voyant danser lors d'une soirée à l'hôtel St. Regis à New York, que Carmel Snow repère Diana Vreeland et lui propose de devenir chroniqueuse pour Harper's Bazaar en 1936. Sa rubrique « Why don't you », publiée jusque dans les années 1940, lui donne la possibilité de laisser libre cours à sa fantaisie débridée. [...]

Vernissage de l'exposition "Harper's Bazaar"
Anonyme, Robe du soir de Madeleine Vionnet, automne-hiver 1936
© MAD, Paris

En prodiguant toutes sortes de conseils extravagants dans la veine surréaliste, Diana Vreeland devient un personnage hors-norme dans le monde de la mode par son originalité, son audace et son excentricité. [...]

Officiellement créditée rédactrice de mode dans les pages du Bazaar en 1939, Diana Vreeland est selon Richard Avedon celle qui réinvente la profession, jusqu'alors entre les mains de dames de la bonne société, œuvrant pour un cercle de clientes très fermé.

Son exubérance, qui prend à contrepied la sobriété et la modération du duo Snow-Brodovitch, forme un précipité qui ne peut que faire des étincelles : « Elle adore son travail, déclare que pour elle la mode est essentielle - elle pense, vit et respire la mode. [...] Le luxe, les mondanités, le paraître n'ont aucun secret pour elle et pour avoir peaufiné son style inimitable pendant des années, elle sait parfaire l'élégance d'un modèle avant une séance photo. Le vernis, les accessoires, les coiffures. Rien n'est laissé au hasard. En cela, elle prend la relève de Reginald Fellowes, surnommée « Daisy », qui tenait le bureau parisien du Harper's Bazaar.

Elle incarne pour Snow « le nouveau monde de la jet-set internationale ». De fait, elle n'aura aucun mal à convier des femmes du monde, richissimes et réputées inaccessibles comme Jacqueline de Ribes, Gloria Vanderbilt, Marella Agnelli ou encore Barbara Paley, dite Babe, à poser devant l'objectif de Richard Avedon. [...] « Triompher de la banalité », pour reprendre les mots de Truman Capote, voilà la contribution majeure de Diana Vreeland à Harper's Bazaar.


NEW LOOK
Par Marianne Le Gaillard et Éric Pujalet-Plaà

Vernissage de l'exposition "Harper's Bazaar"
Harper's Bazaar, avril 1947
Illustr. SAM © DR

Le boom économique américain de l'immédiat après-guerre se traduit dans Harper's Bazaar par un essor de la publicité, dont les revenus permettent d'ouvrir le magazine à davantage d'articles sur l'art, le théâtre et la danse. [...]

Après avoir rendu hommage au courage des acteurs de la mode restés en France, aux couturiers et aux artisans, « sans qui Paris n'aurait pas survécu », elle cherche à insuffler une vague d'optimisme. [...]

Vernissage de l'exposition "Harper's Bazaar"
Réplique de la robe Chérie de Christian Dior, 1959
D'après le modèle du printemps-été 1947. Toile de coton, Paris
© MAD, Paris

En février 1947, Carmel Snow perçoit aussitôt l'impact de la première collection de Christian Dior. Son exclamation « Your dresses have such a new look ! » baptise la collection et le style dominant de l'après-guerre. [...] Christian Dior est à cette époque aussi illustrateur du Figaro dont il anime la page mode du jeudi de petits croquis enlevés.

La création de la maison Dior avec le soutien de Marcel Boussac est la grande affaire de la saison. L'attention de Snow est sans doute aussi attisée par l'idée de voir un dessinateur, dont elle connaît la culture et la formation artistique, s'exprimer enfin sous son nom propre. À l'issue du défilé, c'est le « look » qui retient son attention, et non la coupe, la couleur ou la texture : c'est dans l'aspect visuel que réside la nouveauté, le dessin prime. L'autorité du couturier passe par le dessin que ses ateliers doivent retranscrire en étoffes. [...]

Les robes finies, conçues comme des sculptures (prenant souvent appui sur des bustiers ou des fonds baleinés), conforment la silhouette à un dessin très arrêté. [...] Avant même d'être photographiées, les robes se fixent dans la mémoire telles des gravures de mode, comme si le couturier avait anticipé leur inscription dans le magazine. Chez Dior, la maîtrise de l'image reflète la parfaite assimilation de la culture du magazine, intégrée au procédé créatif de la couture.


RICHARD AVEDON, PARIS EST UNE FÊTE
Par Marianne Le Gaillard

Vernissage de l'exposition "Harper's Bazaar"
Richard Avedon, Sunny Harnette pour Harper's Bazaar, octobre 1954
© 2015, Pro Quest LLC All rights reserved

Richard Avedon n'a que vingt et un ans quand il débute à Harper's Bazaar en 1944. [...] Conquis par son ambition et sa persévérance, Brodovitch finit par l'engager, ce qui s'avérera être l'une des plus belles aventures humaines et artistiques au sein d'un magazine de mode. Comme Carmel Snow, Alexey Brodovitch et Diana Vreeland, Avedon est un inventeur, un perfectionniste acharné, un amoureux du détail et du travail bien fait.

Pendant vingt ans, son règne est total au sein de Harper's Bazaar, sa deuxième maison : « Bazaar était ma maison. Je me souviens être passé en vitesse devant les vitrines réfléchissantes de Longchamps sur le chemin menant aux bureaux de Bazaar, en me disant que je me verrais vieillir, courant devant ces panneaux de verre ».

Vernissage de l'exposition "Harper's Bazaar"
Karl Lagerfield pour Chloé, robe Bugatti, prêt-à-porter automne-hiver, 1983
Jersey de soie brodé par Hurel de perles et facetté en verre. Patrimoine Chloé
© DR

Pour lui, Snow et Brodovitch, qu'il reconnaît comme son seul maître, font autorité au sein de cette nouvelle famille : « Brodovitch était aussi rigoureux et coriace que mon père. Et Carmel était aussi chaleureuse, ouverte, accommodante et compréhensive que ma mère. » Junior Bazaar est son tout premier terrain de jeu. [...]

Jouant sur les profondeurs de champ, il n'hésite pas à isoler un modèle au premier plan, quitte à rendre l'arrière-plan entièrement flou. Petit à petit, il va inventer une nouvelle école, mêlant des influences à la photographie de Munkácsi, au cinéma d'Ernst Lubitsch, à la culture parisienne de l'entre-deux-guerres, celle d'un Paris rêvé avec Picasso, Cocteau, Bérard, Colette...

[...] Avedon devient le compagnon indispensable de Carmel Snow lors des présentations des collections à Paris. Une nouvelle rubrique, « Carmel Snow's Paris Report », créée à partir de 1951, fait office de véritable portfolio pour les photographies d'Avedon, montrant sous des ensembles de cinq, parfois sept doubles pages les dernières modes.

Le Paris d'Avedon est une grande fête, pour les yeux, pour la femme et pour la mode française [...] Cette appropriation d'un passé européen romantique, cette nouvelle joie de vivre, ce retour aux fastes raffinés qui déferlent dans sa photographie contribuent au regain de l'industrie de la mode française.

La grande innovation d'Avedon tient au fait d'avoir su transposer scéniquement l'instantanéité (sous l'influence de Munkácsi) et le spectaculaire, pour créer l'illusion d'une scène (faussement) réelle et vivante mais qui, par son éblouissement, fait rêver.


HIRO

Vernissage de l'exposition "Harper's Bazaar"
Hiro, octobre 1963
© DR
Le photographe japonais Yasuhiro Wakabayashi, dit Hiro, débarque à New- York en 1954, où il devient assistant d'Avedon en 1957. Sous contrat avec Harper's Bazaar entre 1958 et 1971, il expérimente de nombreux procédés avec une prédilection pour le grand angle, les rétroéclairages au sol, les multi-expositions et les effets de flash et de nimbe. Jacques-Henri Lartigue, présent sur un des shootings, en saisit le making of, montrant comment Hiro adopte des angles inattendus en plongée abrupte par exemple. Hiro affranchit ainsi la silhouette de sa représentation traditionnelle en pied. Sur les vues en raccourci, les imprimés se fondent en une seule surface ornementale abolissant les limites du corps. Cette vision coïncide avec l'inspiration orientale et florale de la tendance hippy chic, folk ou psychédélique, et annonce, aussi la déconstruction par les créateurs japonais. À la faveur de la photographie de créations de haute joaillerie, Hiro aborde aussi le corps en gros plan. Distorsion, vision rapprochée, éblouissements répondent alors à la translucidité et à l'éclat des gemmes colorées.


BALENCIAGA

Vernissage de l'exposition "Harper's Bazaar"
Balenciaga, robe haute couture, printemps-été 1955
Paris, Musée des Arts Décoratifs © MAD, Paris / photo : Jean Tholance

Dès 1938, Carmel Snow célèbre les créations de Cristóbal Balenciaga : « La meilleure école est la nouvelle maison espagnole, Balenciaga. Le noir est si noir qu'il vous porte un coup. » Harper's Bazaar accorde tous les honneurs au « plus élégant couturier du monde » (1950), au « couturier du moment et du futur » (1955) qui habille sa rédactrice en chef. Les photographies de Richard Avedon soulignent la dimension architecturale de ses créations auxquelles répondent des mises en page très franches d'Alexey Brodovitch. Le goût de l'épure caractérise les images d'Avedon prises en studio, jouant avec l'amplitude et l'abstraction des volumes au service de la silhouette et du visage.

Dès 1954, Hubert de Givenchy disciple du couturier espagnol, est considéré par Snow comme l'un des plus grands couturiers. Il habille Audrey Hepburn dans Funny Face en 1957 et c'est Avedon qui est chargé de réaliser, entre autres contributions au film, les arrêts sur image (freeze frame). La comédie raconte les débuts d'un jeune mannequin et s'inspire du fonctionnement d'Harper's Bazaar. Audrey Hepburn résume le dynamisme de la silhouette de mode du moment : juvénile, élégante et presque prête à tout. Son portrait par Avedon parait en couverture. C'est la première fois que le magazine prend ainsi le visage d'une actrice.


PETER LINDBERGH

Vernissage de l'exposition "Harper's Bazaar"
Peter Lindbergh, août 2009
© Peter Lindbergh (courtesy Peter Lindbergh, Paris)

À partir de 1992 Peter Lindbergh devient le photographe phare du magazine. Ses photographies, souvent en noir et blanc, tranchent avec la rutilance et la vision rapprochée de la décennie précédente. N'hésitant pas à se distancier de son sujet, il montre des silhouettes de mode dans New York, sur les plages ou dans le Grand Ouest. Mis en page par Fabien Baron, ses clichés composent de véritables « fashion stories ».

L'élégance des années 1940, le cinéma expressionniste ou réaliste inspirent ses portraits de super modèles : Kate Moss pose en salopette en 1994, sans maquillage apparent, comme une héroïne de John Steinbeck ou une figure d'August Sander. La séquence photographique Angel avec Amber Valletta évoque Les Ailes du désir de son ami Wim Wanders.

Par sa vision, New York s'impose comme une ville de mode où survit un accent de la vieille Mitteleuropa. Ses contrastes appuyés et une forme d'ascétisme s'accordent à l'austérité des créations de Jil Sander et au minimalisme d'Helmut Lang.

Le classicisme des images de Peter Lindbergh échappe à la prescription d'une mode, il marque l'esthétique et l'attitude de toute une génération.

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Espoir avec l'art"
Location:
Galerie Sonia Monti
6, avenue Delcassé
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 45 61 45 56
Mobile : +33 (0)6 87 47 85 37
Mail : soniamonti.galerie@gmail.com
Internet Site : sonia-monti.com
Description:
Vernissage de l'exposition "Espoir avec l'art"

[18:15-19:15] Défilé Christophe Guillarmé "Cassiopée"
Location:
Le Balajo
9, rue de Lappe
75011 Paris
M° Bastille
France
Phone : +33 (0)9 54 94 54 09
Mail : balajo@balajo.fr
Internet Site : www.balajo.fr
Description:
Défilé Christophe Guillarmé

[18:30-20:00] Armani cocktail party
Location:
Quartier Saint-Honoré, Royale et Madeleine
Rue Saint-Honoré
Rue Royale
Place de la Madeleine
75001 Paris
M° Concorde, Madeleine, Tuileries
France
Description:
Armani Paris
368, Rue Saint-Honoré
75001 Paris

[18:30-23:00] LANCEL Cocktail
Location:
Maison Lancel
8, place de l'Opéra
75009 Paris
M° Opéra
France
Phone : +33 (0)1 47 42 37 29
Internet Site : www.lancel.com
Description:
Showcase Marie Flore et DJ set d'Agathe Mougin











[19:00-21:00] Romanian designers Fashion Show in Paris
Location:
Ambassade de Roumanie
Hôtel de Béhague
123, rue Saint-Dominique
5, rue de l'Exposition
Hôtel de Béhague
75343 Paris Cedex 07
M° Ecole Militaire, RER C Pont de l’Alma
France
Phone : +33 (0)1 47 05 27 55
Fax : +33 (0)1 44 18 90 17
Mail : paris@mae.ro
Internet Site : paris.mae.ro
Description:
(Collective Show, Brands: Catalin Botezatu, Carmen Ormanisan, Ambar Studio, Aureliana, Mitiliane Couture)

[19:00-22:00] Vernissage de Guillaume Mary "Construire un saloon"
Location:
Progress Gallery
4 bis, passage de la Fonderie
accès au niveau du 72, rue Jean-Pierre Timbaud
code : porte ou B288
75011 Paris
M° Parmentier, Goncourt, Couronnes
France
Phone : +33 (0)1 70 23 30 20
Mobile : +33 (0)6 98 02 72 80
Internet Site : www.progressgallery.com
Description:
vernissage mercredi 26 février 2020 19h-22h
exposition 27.02 - 14.03.20

"Dans la peinture de Guillaume Mary, tout part du souvenir. Généralement celui d'un lieu étroitement lié à son vécu - la maison de famille, l'atelier ou encore une cabane, domicile temporaire lors de villégiatures. Pourtant, malgré l'affect à l'œuvre dans ces évocations celles-ci procèdent d'un certain dénuement, une rétention de ce qu'il y a à voir, à dire. Presque un silence. Car ces endroits se trouvent systématiquement décontextualisés, et résumés sur la toile aux seules architectures, parfois à quelques éléments végétaux stylisés. Ainsi un hameau est condensé en quelques éléments épars, silhouettes spectrales de bâtis par place incomplètes, plus loin trois degrés d'un escalier, et encore la frange d'une barrière ; l'ensemble sommairement esquissé se trouvant en outre disséminé sur un fond monochrome, incertain - un non-lieu. Chez Guillaume Mary la représentation adopte cette topologie propre aux traces mnésiques, reléguant dans l'oubli l'essentiel des détails pour ne conserver que quelques traits distinctifs des figures originales."
Marion Delage de Luget


Né en 1962, diplômé des Beaux-Arts de Paris, Guillaume Mary vit et travaille à Paris. Il a exposé à la Fondation d'entreprise Ricard, au Salon de Montrouge, à l'Institut Français d'Amsterdam, à la Galerie Magda Danysz (Paris et Shanghai), au Centre Albert Chanot (Clamart), à confusion sentimental, Le 19 crac à expotrastienda (Buenos Aires), à la Galerie Frédéric Lacroix (Paris), à la Galerie Municipale Fernand Léger (Ivry sur Seine), au 19, Centre régional d'art contemporain (Montbéliard), et à la galerie ICI (Paris).

http://www.guillaume-mary.com

Vernissage de Guillaume Mary "Construire un saloon"
Vernissage de Guillaume Mary "Construire un saloon"

[19:00-21:00] Vernissage de Hoxxoh
Location:
Centre d'animation Ken Saro-Wiwa
63, rue Buzenval
75020 Paris
M° Buzenval
France
Phone : +33 (0)1 43 56 57 60
Mail : kensarowiwa@ligueparis.org
Internet Site : ligueparis.org/centre-animation/20eme-arrondissement__trashed/ken-saro-wiwa__trashed
Description:
En collaboration avec l'équipe du Centre Ken Saro-Wiwa, Art Azoï élabore et met en oeuvre une programmation d'artistes urbains aux univers graphiques multiples et divers.

L'oeuvre réalisée par HoxxoH sera visible sur le mur de la terrasse du centre et celui de la rue des Haies à partir du 26 février 2020.

curated by Elise Herszkowicz

VERNISSAGE LE 26 FÉVRIER 2020 À PARTIR DE 19H - ENTRÉE LIBRE

https://www.instagram.com/hoxxoh

Vernissage de Hoxxoh

[19:30-22:00] Inauguration de la boutique Chaumet 12 Vendôme
Location:
Boutique Chaumet Joaillier - Horloger
Espace Chaumet
12, place Vendôme
75001 Paris
M° Tuileries, Madeleine, Opéra, Pyramides
France
Phone : +33 (0)1 44 77 24 00
Internet Site : www.chaumet.com
Description:
12 place Vendôme
75001 Paris

[19:30-20:30] Présentation ALTER
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
ALTER by Pauline Ducruet cocktail party














[22:00-23:55] ASICS, Gmb and Dykes out launch Party
Location:
Docks en Seine
Cité de la Mode et du Design
34, quai d'Austerlitz
75013 Paris
M° Gare d'Austerlitz
France
Internet Site : www.citemodedesign.paris
Description:
ASICS, Gmb and Dykes out launch Party

10:00
11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2020 - Tous droits réservés