Tuesday, March 3, 2020
Public Access


Category:
Category: All

03
March 2020
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
24 25 26 27 28 29 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

  Fête nationale de Bulgarie
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Libération de la domination ottomane

Paris Fashion Week - Paris Women's Fashion Week AH 20-21
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
du 24 février au 03 mars

La Paris Fashion Week est la dernière semaine de la mode après New York, Londres et Milan, à présenter du 24 février au 3 mars les collections féminines de l'automne-hiver 2020-21.

Que porteront les femmes à l'automne-hiver 2020-2021 ? Réponse sur les podiums parisiens du 24 février au 3 mars. Après New York (du 6 au 12/02), Londres (du 14 au 18/02) et Milan (du 18 au 24/02), la semaine de la mode est de retour à Paris.

La ville confirme son statut de capitale mondiale dont les Fashion Weeks deviennent de plus en plus longues et denses attirant chaque saison des jeunes talents du monde entier qui défilent aux côtés des maisons historiques.

70 créateurs sur les podiums, dont 4 nouveaux
70 défilés (et 26 présentations) se déroulent dans le cadre du calendrier de la Fédération de la haute couture et de la mode. A côté des griffes établies (Issey Miyake, Louis Vuitton, Yohji Yamamoto, Dior, Guy Laroche, Balmain...), la nouvelle génération de créateurs est au rendez-vous. Cette saison, quatre maisons rejoignent le calendrier officiel des défilés : Coperni (France/2013), Gauchere (France/2011), Kenneth Ize (Nigeria/2018) et Noir Kei Ninomiya (Japon/ 2013).

Derrière Gauchere se cache Marie-Christine Statz, une créatrice née en Allemagne - passée par la Chambre syndicale de la couture parisienne - qui montre un intérêt pour l'architecture, le design, des tissus luxueux et un savoir-faire artisanal. Arnaud Vaillant et Sébastien Meyer sont à la tête de Coperni, qu'il avait mis en sommeil lors de leur passage à la D.A. de Courrèges. Le duo, qui s'est rencontré en 2009 à Mod'Art International à Paris, a gagné en 2014 le prix Premières Collections de l'Andam.

Le Nigerian Kenneth Izedonmwen, créateur de Kenneth Ize, propose une mode unisexe présentée à Paris et Lagos. "Nous cherchons à réinterpréter l'artisanat nigérian pour créer une vision originale du luxe dans le secteur du textile et de la mode. Nous travaillons avec des tisseurs et de nombreux groupes d'artisans et de créateurs du Nigeria". Enfin, Kei Ninomiya est le créateur de Noir Kei Ninomiya. Après des études en littérature française à l'université Aoyama de Tokyo et un passage inachevé à la Royal Academy of Fine Arts d'Anvers, il débute son aventure sous la houlette du collectif Comme des Garçons en 2012. Avec sa palette essentiellement noire, il allie romantisme et notes punk.

Première collection de Felipe Oliveira Baptista pour Kenzo
Kenzo a fait l'impasse en janvier sur son défilé masculin. Felipe Oliveira Baptista, le nouveau directeur artistique, présente donc l'homme en même temps que la femme. La maison Kenzo écrit une nouvelle page stylistique avec pour objectif de "garder l'esprit enthousiaste, nomade et ouvert sur le monde, propre à l'univers de son fondateur, Kenzo Takada". La marque a indiqué que "le logo Kenzo devient un éminent principe visuel, mobile, transformable pour de multiples expressions créatives".

Kenzo n'a pas été le seul à faire l'impasse sur le défilé masculin en janvier dernier pour présenter un défilé mixte lors de la semaine de la mode féminine. Même topo pour Thom Browne, qui lui aussi a décidé que l'homme et la femme défileront ensemble, tout comme la marque française Celine par Hedi Slimane, à l'esthétique gender fluide.

Des créateurs chinois absents
Les créateurs chinois Shiatzy Chen, Jarel Zhang, Masha Ma, Calvin Luo et Maison Mai ne sont pas en mesure de présenter leur collection pour cause d'épidémie de coronavirus et "afin de garantir la bonne santé et la sécurité des personnels des deux pays et de réduire le nombre de contacts". La maison Uma Wang présentera, quant à elle, sa collection sous forme de présentation au lieu du défilé initialement prévu. La Fédération de la haute couture et de la mode met à leur disposition ses réseaux de communication afin de partager pendant cette période, en France et à l'international, leur travail.

Outre les shows, d'autres événements professionnels internationaux pourraient se voir menacer comme les salons. Les professionnels et les influenceurs chinois du secteur risquant de ne pas venir. "Cela peut représenter 30% d'invités en moins sur les défilés selon les marques", a prévenu le PDG de Kering, François-Henri Pinault, à quelques jours des Fashion Weeks de Milan et de Paris.

La maison Hervé L. Leroux relancée
Célèbre notamment pour ses robes à bandes, glamour, qui donnaient aux femmes un corps de sirène, le couturier Hervé Léger (mort en octobre 2017) avait fondé sa maison en 2000 avec Jocelyne Caudroy, sa soeur. Cette dernière a souhaité faire vivre l'héritage d'Hervé Peugnet (son vrai nom) en écrivant un nouveau chapitre de l'histoire de la maison. La collection Atelier Hervé L.Leroux automne-hiver 2020-21, à l'élégance intemporelle, va associer de nouvelles silhouettes ultra-féminines aux célèbres robes drapées du couturier. Une collection d'une vingtaine de modèles - robes, jupes et hauts - dans une palette de couleurs emblématiques d'Hervé L. Leroux, toutes inspirées des pierres précieuses : rubis, saphirs améthystes... contrastant avec le noir profond. Autre nouveauté, la création d'une ligne "voyage, chic et casual". Chaque pièce de la collection est fabriquée en France.

La présentation, formule plus intimiste, séduit toujours
En parallèle des 70 shows inscrits au calendrier, 26 marques optent pour la présentation en off (sous forme de mannequins statiques ou de mini défilé). Moins onéreuse, cette formule permet de voir de plus près les vêtements et de pouvoir rencontrer le créateur. Parfois, la présentation se tient dans la rue et le passant assiste alors à un défilé sauvage ! C'est un excellent moyen pour ces jeunes marques - les futurs talents de demain - de montrer leur travail.... Et si la presse et les acheteurs les plébiscitent, elles ont toutes les chances de se retrouver prochainement dans le calendrier officiel de la Fédération de la haute couture et de la mode. A côté des marques habituées à cette formule (Paul Smith, Patou, Dice Kayek, Alexandre Vauthier, George Hobeika, Schiaparelli...) s'essayent pour la première fois à l'exercice les maisons Boyarovskaya (France /2016), Germanier (France/2019), Thebe Magugu (Afrique du Sud/2019) et Xuly Bët (France/1991).

La Fédération de la haute couture et de la mode apporte aussi son soutien à la jeune création avec son nouveau showroom, Sphère, présent désormais quatre fois par an. La plupart sont également des marques inscrites aux calendriers officiels de la Paris Fashion Week en défilé ou en présentation. Pour cette seconde session, du 26 février au 3 mars 2020, sont à découvrir des marques émergentes aussi bien françaises qu'internationales : Alexandre Blanc, Boyarovskaya, Germanier, Ester Manas, Kenneth Ize, Rier, Sadaels et Thebe Magubu.

Certains se battent pour exister
En parallèle l'évènement, A sustainable future for Fashion réunira treize créateurs représentant le futur de la mode britannique, reconnus pour leur leadership avant-gardiste dans le changement social et environnemental positif.

Enfin, d'autres créateurs moins connus du public - et ils sont très nombreux ! - présentent leur travail en marge de la PFW et se battent pour exister loin de toutes structures officielles. C'est le cas de Naco Paris, dont la marque fondée en 2001 avait connu une reconnaissance avec son shopper bag brandé Karl Who. Ce créateur anticonformiste - qui ne cesse de ré-interpréter la mode dans une vision très personnelle - présentera à la galerie Iconoclastes sa collection unisexe There is no punks at rue de Sèvres à laquelle s'ajoutera une performance, Poetry casual drag act par Naco Paris aka Madame Paris.

Des spots créatifs à découvrir
Hors podiums, Paris fourmille de lieux où la création est à l'honneur. Créateurs, acheteurs, journalistes s'y croisent à la recherche de nouveautés. Les lieux où se tiennent les défilés sont parfois des podiums à ciel ouvert où le passant peut admirer les looks les plus insolites portés par les influenceurs, blogueurs, journalistes qui, dans la rue, attendent de rentrer dans la salle où se tient le show... C'est le street style !

Loin des catwalks ouverts seulement à des happy few, la capitale bouillonne aussi de spots créatifs comme les salons, le plus souvent destinés aux professionnels (Tranoï, View, Vendôme Luxury et Première Classe) et les nouvelles boutiques. Ainsi, la maison de haute maroquinerie française Le Luco Paris, fondée en 2018 par Nathalie Colas et Hélène Carrouée, lance son e-store et ouvre sa première boutique (4, rue de Fleurus)... Hélène Carrouée, Directrice Artistique, crée des modèles au design essentiel et sophistiqué. Récemment ouverte, la boutique de la maison belge Natan (71, rue des Saints-Pères) propose un lieu dédié au savoir-faire et à l'artisanat.

Quant au concept-store Le diX - fondé par Adham Murray et Zeïneb Chaouch -, c'est une vitrine pour les jeunes marques (10, rue de Marignan) où l'on retrouve une sélection mode forte ainsi qu'un bar à ongles. Le diX se démarque en proposant des marques exclusives avec très peu de quantité, des pièces upcyclées qui suivent une démarche éco-responsable ainsi que des modèles réalisés en collaboration avec des artistes et des marques émergentes (House of Sunny, Anissa Aida, Tamarzizt ou Zed)... Outre son défilé, Kristina Fidelskaya posera ses valises chez Montaigne Market, pour un premier pop-up en Europe (du 27 février au 28 mars). A l'occasion de la sortie du documentaire Colette mon amour la boutique Kitsuné Tuileries (2, rue du 29 juillet) propose son Souvenir Shop (jusqu'au 4 mars) avec des produits en édition limitée. L'équipe du docu fait escale au cinéma MK2 Beaubourg jusqu'au 1er mars. Enfin, Olivier Theyskens, qui vient de rejoindre la maison Azzaro, est l'invité du pop-up R1Y Augousti pour une installation exclusive destinée au lifestyle (103, rue du Bac).

Louboutin, Saint Laurent, Demarchelier... des expos pour ceux qui ne sont pas invités aux shows
Pendant la PFW des expositions - permettent aux passionné(e)s qui n'ont pas d'invitations pour les défilés - de se faire plaisir. Pendant cette semaine de la mode, ne ratez pas ces importants rendez-vous aux musées. Ils sont nombreux cette saison : le travail du créateur de souliers Christian Louboutin L'exhibition(niste) est au Palais de la Porte Dorée (26 février-26 juillet), l'icône de mode et double féminin d'Yves Saint Laurent Betty Catroux est au musée d'Yves Saint Laurent (3 mars au 11 octobre), tandis que le Harper's Bazaar. Premier magazine de mode est au MAD (28 février-14 juillet),

Les galeries, plus intimistes, proposent aussi de belles découvertes : c'est le cas d'Héritage, une exposition photographique regroupant les plus beaux tirages d'art du célèbre photographe français Patrick Demarchelier & de son fils Victor Demarchelier à l'A.Galerie (24 févier-11 avril).

Sans oublier l'exposition de l'artiste touche-à-tout Nochapiq, dont la matière de prédilection est le ruban (également appelé bolduc) qu'utilisent les maisons de luxe pour envelopper leurs produits. Dans cette exposition, Road Trip, que lui consacre la Joyce Gallery à Paris, une sélection d'objets embolduqués est à découvrir (jusqu'au 7 mars).

Mention spéciale pour l'exposition A deux, c'est mieux au Bon Marché Rive Gauche. Parce que l'union fait la force, le magasin célèbre les duos via des collaborations créatives entre designers, maisons ou marques, voire entre une marque et un artiste. Les deux invitées de l'événement sont Morgane Sézalory, fondatrice de Sézane, et Morgane Ortin. Pour la première marque de mode française née en ligne, Morgane Sézalory, sa fondatrice a imaginé ici un dressing partagé : d'un côté, les collections femme de Sézane, de l'autre, celles d'Octobre Éditions, ligne masculine reposant sur le même sens du chic intemporel à la française. Pour l'autre invitée, Morgane Ortin, en créant le compte Instagram Amours Solitaires, elle ne s'imaginait pas qu'elle allait recueillir des milliers de SMS d'amoureux anonymes, dont elle a fait un livre. A l'approche de cette exposition, elle a convié sa communauté à lui envoyer d'autres déclarations... Ces messages sont exposés sur écrans géants sous les verrières centrales du magasin ainsi que dans les vitrines de la rue de Sèvres.

08:00  
09:00  
10:00 [10:30-11:30] Défilé Chanel
Location:
Grand Palais
Galeries Nationales du Grand Palais
avenue Winston Churchill
3, avenue du Général Eisenhower
75008 Paris
M° Champs-Elysées - Clemenceau
France
Internet Site : www.grandpalais.fr
Description:
avec Fran Summers, HyunJi Shin 신현지, Mona Tougaard, Gigi Hadid


[11:30-12:30] Défilé Valentin Yudashkin
Location:
Hôtel d'Evreux
19, place Vendôme
75001 Paris
M° Tuileries, Madeleine, Opéra, Pyramides
France
Description:
avec xu liu 刘旭, Melike Koenig



[12:30-13:30] Défilé GAUCHÈRE
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
Derrière Gauchere se cache Marie-Christine Statz, une créatrice née en Allemagne - passée par la Chambre syndicale de la couture parisienne - qui montre un intérêt pour l'architecture, le design, des tissus luxueux et un savoir-faire artisanal.




[13:30-14:30] Défilé Arturo Obegero
Location:
Instituto Cervantes
7, rue Quentin Bauchart
75008 Paris
M° George V, Franklin D. Roosevelt, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 40 70 92 92
Fax : +33 (0)1 47 20 27 49
Mail : cenpar@cervantes.es
Internet Site : paris.cervantes.es
Description:
ACADEMIA AW20

Défilé Arturo Obegero





[14:30-15:30] Défilé Miu Miu
Location:
Conseil économique, social et environnemental
Palais d'Iéna
9, place d'Iéna
75775 Paris Cedex 16
M° Iéna
France
Phone : +33 (0)1 44 43 60 00
Internet Site : www.conseil-economique-et-social.fr
Description:
en présence d'Anya Joy, Alexa Chung, Saskia Lawaks, Lucy Hale, Thylane Blondeau

avec Bella Hadid

Défilé Miu Miu
Bella Hadid






[15:30-16:30] Défilé Junko Shimada
Location:
Palais de Tokyo
site de création contemporaine
13, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 47 23 54 01
Fax : +33 (0)1 47 20 15 31
Mail : info@palaisdetokyo.com
Internet Site : www.palaisdetokyo.com
Description:
Défilé Junko Shimada







[16:00-21:00] Inauguration du nouveau parcours du musée Cernuschi
Location:
Musée Cernuschi
Musée des Arts de l'Asie de la Ville de Paris
7, avenue Vélasquez
75008 Paris
M° Villiers, Monceau
France
Phone : +33 (0)1 53 96 21 50
Fax : +33 (0)1 53 96 21 96
Internet Site : www.cernuschi.paris.fr
Description:
dernier accès à 20h30

sur invitation

Inauguration du nouveau parcours du musée Cernuschi

Après une campagne de rénovation d'envergure, le musée des Arts de l'Asie de la Ville de Paris rouvre ses portes avec un nouveau parcours permanent repensé.
Lieu de référence sur l'art de la Chine, le musée Cernuschi réaffirme sa vocation d'espace privilégié de découverte de l'Asie extrêmeorientale à travers les échanges artistiques qui unissent la Chine au Japon, à la Corée et au Vietnam. À l'issue d'une réflexion sur la pédagogie du parcours et après un chantier de rénovation de près de 9 mois, le musée inaugure une nouvelle phase de son histoire, avec un parcours de visite repensé, véritable invitation au voyage dans l'écrin de l'hôtel particulier imaginé au XIXe siècle par Henri Cernuschi.
Ce parcours, dont la scénographie a été confiée à l'Atelier Maciej Fiszer, présentera de nouvelles facettes de la collection, mettant en avant une large sélection d'œuvres dont une majorité n'était pas exposée jusqu'à présent (430 nouveaux objets sur 650).

UN PARCOURS ENRICHI À TRAVERS LES ARTS DE L'ASIE ORIENTALE

Débutant avec une présentation de la collection initiée par Henri Cernuschi lors de son séjour en Asie entre 1871 et 1873, la visite est d'abord envisagée comme une invitation au voyage dans l'esprit de son fondateur, qui a placé les arts du Japon et de la Chine au cœur de sa collection.
Dans un second temps, le visiteur est amené à se plonger dans une histoire singulière qui, de dynastie en dynastie, offre une vaste perspective sur les arts de la Chine, considérés dans leur continuité, depuis la préhistoire jusqu'au XXIe siècle.

Ce parcours chronologique qui accompagne l'évolution culturelle et artistique de la Chine est ponctué de moments consacrés aux autres aires culturelles majeures de la collection, la Corée, le Japon et le Vietnam. Des vitrines « grand angle » proposent en effet d'élargir les perspectives en présentant les échanges entre les différentes aires culturelles de l'Asie orientale ou les singularités de chaque pays.

En fin de parcours, la nouvelle « salle des peintures », permet de présenter au public, sur un rythme de quatre rotations chaque année, une cinquantaine d'œuvres d'arts graphiques (peintures sur papier ou sur soie, ou encore éventails et paravents) extrêmement fragiles issues de la riche collection d'arts graphiques du musée, notamment célèbre pour sa collection unique d'artistes asiatiques du XXe siècle.

À l'occasion de ces travaux une importante campagne de restauration des collections a été réalisée par le musée notamment grâce au soutien d'un financement participatif pour la restauration des céramiques archéologiques vietnamiennes.

Inauguration du nouveau parcours du musée Cernuschi

UNE VISITE APPROFONDIE ET FACILITÉE PAR DES OUTILS DE MÉDIATION

Des outils numériques et des vitrines thématiques permettent désormais d'approfondir la découverte des collections.

Un compagnon de visite (application mobile gratuite) apportera des éléments multimédia et interactifs de contextualisation permettant une meilleure lecture des œuvres phares de la collection, selon un parcours court ou une déambulation plus développée au gré du visiteur.

Des tables tactiles réparties dans le parcours des collections permanentes offriront une diversité de contenus : modélisation 3D, agrandissements de détails, présentation d'œuvres fragiles ou surdimensionnées pour une présentation permanente. Afin de répondre aux attentes de tous les curieux de découvrir les arts de l'Asie d'hier et d'aujourd'hui ces outils tactiles enrichiront l'expérience de visite d'informations et d'explications inédites.

LE MUSÉE CERNUSCHI ET LA DÉCOUVERTE DES ARTS DE L'ASIE

Le musée des Arts de l'Asie de la Ville de Paris est né de la volonté d'Henri Cernuschi (1821-1896), son fondateur. Familier de Léon Gambetta, d'Émile Zola, aussi bien que de Sarah Bernhardt ou d'Edmond de Goncourt, Cernuschi est une figure marquante du Paris intellectuel et artistique de la fin du XIXe siècle. Homme politique d'origine italienne aux engagements républicains, économiste et financier célèbre pour ses théories monétaires, Henri Cernuschi est aujourd'hui principalement connu à travers le prisme des arts asiatiques.

Inauguration du nouveau parcours du musée Cernuschi
Tigre dit « tora », bois laqué et doré, yeux incrustés, XVIII-XIXe siècle.
© S. Piera / Musée Cernuschi / Roger-Viollet

Au début des années 1870, Henri Cernuschi découvre l'Asie, véritable but d'un voyage autour du monde entrepris en compagnie du critique d'art Théodore Duret. Après avoir traversé le continent américain et l'océan Pacifique, il arrive au Japon, porte ouverte sur l'Asie et son art. Du Japon, il gagne la Chine, puis Java, Ceylan, Singapour et l'Inde. Ce périple est à l'origine d'une des plus importantes collections européennes d'art asiatique réunies au XIXe siècle.

Inauguration du nouveau parcours du musée Cernuschi

En 1873, dès son retour à Paris, Cernuschi expose sa collection fraîchement constituée au palais de l'Industrie. Fort de ce succès, il fait construire dans un quartier récemment aménagé à proximité du parc Monceau, un hôtel particulier où il vit entouré de ses collections. Accueillant les artistes et les amateurs d'art asiatique, Cernuschi fait de sa demeure l'un des hauts lieux du japonisme jusqu'à sa mort en 1896. L'hôtel particulier et ses collections sont légués à la Ville de Paris.

Avec le mécénat exceptionnel de Monsieur Peter Kwok.
Avec le soutien de la Société des Amis du Musées Cernuschi et du Ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme de la République de Corée.

[16:30-17:30] Défilé Lacoste
Location:
Tennis Club de Paris
84, avenue Georges Lafont
15, avenue Félix d'Hérelle
75016 Paris
M° Porte de Saint-Cloud
France
Phone : +33 (0)1 46 47 73 90
Mail : contact@tennisclubdeparis.fr
Internet Site : www.tennisclubdeparis.fr
Description:
en présence de Tina Kunakey, Baptiste Giabiconi, Alicia Vikander, Florence Pugh, Lea Elui Ginet, Chloé Jouannet, Constance Jablonski, Zakari Kunakey, Audrey Marnay, Laury Thilleman, Liya Kebede

avec Bella Hadid

Défilé Lacoste
Bella Hadid








[17:00-19:00] « Smoking » Tokyo - Paris by Ken Okada
Location:
Ken Okada
1, rue de la Chaise
75007 Paris
M° Rue du Bac, Sèvres - Babylone
France
Phone : +33 (0)1 42 55 18 81
Fax : +33 (0)1 45 44 67 10
Mail : contact@ken-okada.com
Internet Site : www.ken-okada.com
Description:
5.00pm-6.00pm Showroom visit
1 bis rue de la chaise - 75007

9.00pm Fashion Show
Castel - 15 rue princesse - 75006

by invitation only

Paris
Contact Invitations
contact@ken-okada.com

Pour présenter sa nouvelle collection FW20, La créatrice Ken Okada nous transporte dans deux lieux parisiens pour découvrir sa collection « SMOKING » en symbolique d'un voyage Tokyo-Paris.
À 17h, Ken Okada vous embarque pour TOKYO, au 1 bis rue la chaise Paris 7e, un cocktail chaleureux dans son « cocoon showroom », pour une ambiance onirique, moderne et épurée.
Une performance est prévue, pour permettre aux invités de toucher et de découvrir la collection smoking du jour.

Cette collection met l'accent sur le style revisité du smoking trench-coat, dans des tons noir, doré, rose poudré, avec beaucoup de transparence, satiné, rayures d'or, jacquard graphique, toujours fidèle à sa signature asymétrique, architecturée et décalée.

« Smoking » Tokyo - Paris by Ken Okada









[18:00-21:00] Vernissage de René Caussanel
Location:
Galerie Olivier Nouvellet
19, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Odéon, Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 43 29 43 15
Mail : contact@cercleoliviernouvellet.com
Internet Site : www.cercleoliviernouvellet.com
Description:
Dessins

3 > 7 mars 2020
Vernissage mardi 3 mars 2020 à partir de 18h

Vernissage de René Caussanel

[18:30-19:30] Défilé Louis Vuitton
Location:
Cour Carrée du Louvre
Place du Carrousel
rue de l'Amiral de Coligny
75058 Paris Cedex 01
M° Louvre - Rivoli, Palais Royal - Musée du Louvre
France
Description:
en présence de Marina Foïs, Léa Seydoux, Florence Pugh, Alicia Vikander

Un chœur de 200 personnes en costumes allant du 15e siècle aux années 1950 a accompagné le défilé Louis Vuitton marqué par ce "clash des temps", mardi soir au Louvre en clôture de la semaine du prêt-à-porter parisienne.

Nicolas Ghesquière, créateur des collections femme de la maison historique française, a fait appel à Milena Canonero, costumière de Stanley Kubrick qui a travaillé sur "Orange Mécanique", "Barry Lyndon" et "Shining".

Sur le podium d'un pavillon installé dans la cour carrée du Louvre, en ce jour de fermeture hebdomadaire du célèbre musée parisien, le styliste a proposé un mélange vertigineux d'époques et de styles, de matières et d'imprimés pour une collection époustouflante.

"S'habiller sans protocole", conseille Nicolas Ghesquière qui appelle sa collection "anti total look" ou "tuning vestimentaire".

Les robes-paniers du 19e siècle détournées sont associées avec des vestes de motard, un gilet de costume intégré à un haut aux épaules larges argenté et porté avec un pantalon zippé et des après-skis: les combinaisons les plus improbables créent des ensembles harmonieux et modernes.

Devant un premier rang étoilé où étaient présentes les actrices Léa Seydoux, Florence Pugh et Alicia Vikander, le créateur a révélé de nouvelles poignées personnalisées pour le sac classique Vuitton Keepall et de nouveaux "mini cabas".

La bande-son composée pour le défilé par Woodkid et Bryce Dessner s'appelle "Three hundred and twenty" (320), soit le nombre d'années réunies dans cette musique baroque dans laquelle ont été injectés des morceaux de Nicolas de Grigny, compositeur contemporain de Bach, pas reconnu à son époque.

"La notion du temps est primordiale dans la mode. Je voulais que les époques puissent en regarder une autre, la nôtre", a déclaré Nicolas Ghesquière dans une note d'intention du défilé.

Louis Vuitton soutient cette année une exposition sur le temps et la mode baptisée "About time. Fashion and duration" qui sera inaugurée en mai à New York pour célébrer le 150e anniversaire du Metropolitan Museum of Art (Met).

Nicolas Ghesquière a présenté cette exposition en marge de Paris Fashion Week la semaine dernière au musée d'Orsay aux côtés de la papesse de la mode Anna Wintour. Celle-ci organise chaque année le Met Gala qui rassemble les plus grandes célébrités autour d'une thématique liée à l'exposition de mode au musée.

[18:30-21:00] Vernissage de René Burri "Les Allemands"
Location:
Galerie Folia
13Abbaye - Galerie du groupe Libella
13, rue de l'Abbaye
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Mabillon, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 42 03 21 83
Mail : folia@galerie-folia.fr
Internet Site : www.galerie-folia.fr
Description:
Dans un ensemble de photographies commencées à vingt ans à peine - en parcourant à bicyclette l'Allemagne détruite, le long du Rhin, puis vers Munich et Ulm -, René Burri montre, à l'Est comme à l'Ouest, la ville et le plat pays, les jeunes et les vieux, le passé et le présent, le monde du travail et celui des loisirs, les supérieurs et les inférieurs, l'amour et la mort, le départ et le souvenir, l'ancienne Allemagne et l'Allemagne nouvelle. L'exposition Les Allemands à la Galerie Folia est présentée en écho avec les expositions de René Burri, L'explosion du regard au Musée de l'Elysée - Lausanne jusqu'au 3 mai 2020 et à la Galerie Bildhalle - Zürich du 27 mars au 23 mai 2020.

Du 4 mars au 18 avril 2020

Vernissage de René Burri "Les Allemands"

La Galerie Folia est heureuse de présenter une sélection de la série Les Allemands de René Burri.

« L'Allemagne, c'était alors simplement l'endroit où, après la guerre, se montraient avec le plus de force certaines lignes de fractures. C'est cela qui me déterminera à ne pas faire un livre sur la France ou l'Italie ou quelque sujet agréable, mais à aller dans le lieu précis où les contraires s'exacerbaient et entraient en conflit ». René Burri

En 1962 parut l'ouvrage de René Burri intitulé Die Deutschen (Les Allemands) aux éditions Fretz & Wasmuth, en Suisse ; un an plus tard, ce même ouvrage devait former le huitième volume de l'Encyclopédie essentielle de Robert Delpire qui s'était déjà fait connaître, quatre ans auparavant, comme l'éditeur des Américains de Robert Frank et qui avait été, là aussi, l'initiateur du projet éditorial. Dans un ensemble de photographies commencées à vingt ans à peine - en parcourant à bicyclette l'Allemagne détruite, le long du Rhin, puis vers Munich et Ulm -, René Burri montre, à l'Est comme à l'Ouest, la ville et le plat pays, les jeunes et les vieux, le passé et le présent, le monde du travail et celui des loisirs, les supérieurs et les inférieurs, l'amour et la mort, le départ et le souvenir, l'ancienne Allemagne et l'Allemagne nouvelle. Il voit, il esquisse, il enregistre et traduit. L'essai de Burri Les Allemands fut aussi peu un succès commercial que le livre de Frank Les Américains. Les deux ouvrages sont pourtant les deux jalons de l'édition photographique. Soldé à « 5.59 DM » au cours des années soixante-dix, l'ouvrage figure aujourd'hui dans le catalogue de vente de Christie's ou de Sotheby's, et suscite des enchères étonnantes. L'art de Burri - saisir dans l'instant ce qui a de la valeur, ne pas rester embusqué dans l'anecdotique, mais codifier l'universel en image - semble ne s'ouvrir qu'après des années et des décennies. Par-dessus tout, « c'est l'aspect signalétique qui est caractéristique de la vision photographique de Burri », comme l'écrit Jan Thorn-Pricker. « Il compose ses images de façon à ce qu'elles montrent plus qu'elles ne contiennent. Il les charge mystérieusement d'un sens qui se développe à partir d'un noyau documentaire. Les signes ne débouchent jamais sur la simple esthétique, bien que tous ses clichés soient aussi, à un très haut degré, de belles images. » Les Allemands reste, à ce jour, le plus connu et le plus important des ouvrages de René Burri ; on en cite toujours des images lorsqu'il s'agit de présenter « le photographe » René Burri.

Extrait du texte de Hans-Michael Koetzle, Photo Poche René Burri, 2004.

L'exposition Les Allemands à la Galerie Folia est présentée en écho avec les expositions de René Burri, L'explosion du regard au Musée de l'Elysée, Lausanne, du 29 janvier au 3 mai 2020 et à la Galerie Bildhalle - Zürich du 27 mars au 23 mai 2020.










[19:30-23:55] Lancement du site StarMag.com
Location:
Salon des Vedettes
Vedettes de Paris
Port de Suffren
75007 Paris
M° RER C Champ de Mars - Tour Eiffel, Bir-Hakeim
France
Phone : +33 (0)1 44 18 19 50
Fax : +33 (0)1 47 05 74 53
Internet Site : www.vedettesdeparis.fr
Description:
Lancement du site StarMag.com












[21:00-23:55] Paris Fashion Week Closing Party
Location:
Maison Montespan
11, avenue de Montespan
103, rue De La Pompe
75116 Paris
M° Rue de la Pompe
France
Mobile : +33 (0)6 37 02 29 20
Mail : welcome@maisonmontespan.paris
Internet Site : https://www.maisonmontespan.paris/
Description:
Paris Fashion Week Closing Party













[22:00-23:55] « Smoking » Tokyo - Paris by Ken Okada
Location:
Chez Castel
15, rue Princesse
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Saint-Sulpice
France
Phone : +33 (0)1 40 51 52 80
Description:
5.00pm-6.00pm Showroom visit
1 bis rue de la chaise - 75007

9.00pm Fashion Show
Castel - 15 rue princesse - 75006

by invitation only

Paris
Contact Invitations
contact@ken-okada.com

« Smoking » Tokyo - Paris by Ken Okada « Smoking » Tokyo - Paris by Ken Okada














[23:00-23:55] Linda Farrow FW party
Location:
Silencio
144, rue Montmartre
75002 Paris
M° Bourse, Sentier, Grands Boulevards
France
Mail : contact@silencio-club.com
Internet Site : www.silencio-club.com
Description:
Linda Farrow FW party

11:00
12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2020 - Tous droits réservés