Tuesday, March 10, 2020
Public Access


Category:
Category: All

10
March 2020
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
24 25 26 27 28 29 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

08:00  
09:00  
10:00 [10:00] Vernissage de Pierre-Elie de Pibrac "In Situ"
Location:
Tokyo
Tokyo
120 Tokyo
Japan
Internet Site : www.metro.tokyo.jp
Description:
Chanel Nexus Hall - Tokyo (Japon)
CHANEL GINZA Bldg. 4F 5-3 Ginza 3-Chome, Chuo-ku
104-0061 Tokyo (JAPON)
03-3779-4001

Exposition du 11 mars au 5 avril 2020

De la série In Situ : Analogia © Pierre-Elie de Pibrac / VU'

Le photographe Pierre-Elie de Pibrac a partagé toute une saison avec les danseurs du Ballet de l'Opéra de Paris. Au plus près des corps, dont il réussit à capter la fascinante énergie, et en résonance avec le monument construit par Charles Garnier, il offre un hommage exceptionnel au monde de la danse en trois séries Confidences, Catharsis et Analogia.

Les danseurs de ballet qui enchantent le public avec leurs brillantes performances sur la plus grande scène du monde à l'Opéra de Paris. Pierre-Elie de Pibrac capture la beauté presque mythique de ces danseurs dans sa série de photographies, In Situ. Pour créer cette œuvre, il est entré dans la vie du corps de ballet, partageant leurs expériences dans les coulisses du Palais Garnier et de l'Opéra Bastille, et les photographies qui en ont résulté possèdent une beauté unique qui est presque égale à celle de l'Opéra de Paris et des danseurs eux-mêmes.

Cette exposition présentera des œuvres soigneusement sélectionnées parmi les trois volets de la série In Situ.

Vernissage de Pierre-Elie de Pibrac "In Situ"

[10:00-12:00] Vernissage presse de la carte blanche à Ru Xiao Fan
Location:
Musée Guimet
Musée National des Arts Asiatiques - MNAAG
6, place d'Iéna
75116 Paris
M° Iéna
France
Phone : +33 (0)1 56 52 53 00
Fax : +33 (0)1 56 52 53 54
Internet Site : www.guimet.fr
Description:
Carte blanche à Ru Xiao Fan

À l'occasion de cette 9e édition de Carte blanche, le musée national des arts asiatiques - Guimet a choisi l'artiste contemporain chinois Ru Xiao Fan. Peintre, sculpteur, conteur, amoureux de la vie, poète de l'humour, il a imaginé pour le MNAAG un panthéon de divinités délicates et facétieuses. 72 œuvres sculptées en porcelaine, disposées en éventail à la manière d'un mandala, seront réunies spécialement dans la rotonde du 4e étage. Cette installation fera écho aux splendides collections de porcelaines chinoises du musée du 2e étage, qu'elles soient issues de Jingdezhen ou de Dehua. Entre permanence et différence, tradition et contemporanéité, Orient et Occident, les dualités se retrouvent aussi dans la double éducation artistique de Ru Xiao Fan.

A découvrir du 11 mars au 8 juin 2020

Vernissage presse de la carte blanche à Ru Xiao Fan

11:00
12:00  
13:00 [13:00-14:00] Rencontre avec Madame Ann Linde, Ministre suédoise des Affaires étrangères
Location:
Maison des Etudiants Suédois
7 F, boulevard Jourdan
Cité internationale universitaire de Paris
75014 Paris
M° RER B Cité Universitaire, Tram T3a Cité Universitaire
France
Phone : +33 (0)1 53 80 81 50
Mobile : +33 (0)6 80 47 58 79
Fax : +33 (0)1 53 80 81 55
Mail : contact@maisondelasuede.org
Internet Site : www.svenskastudenthemmet.com
Description:
La Maison des étudiants suédois, en collaboration avec l'Ambassade de Suède en France, a le plaisir de vous inviter à :

un déjeuner-débat avec
Madame Ann Linde, Ministre suédoise des Affaires étrangères

« La politique étrangère féministe : un outil de la politique étrangère de la Suède pour un monde plus égalitaire et plus sûr »

Mardi 10 mars 2020 de 13h00 à 14h00

En présence de l'Ambassadeur de Suède en France,
Madame Veronika Wand-Danielsson.

La coopération internationale est essentielle pour affronter les défis sécuritaires communs engendrés par la mondialisation. Le multilatéralisme est affaibli et les défis que pose la sécurité ont de multiples facettes. Nous devons redoubler d'efforts pour inverser la tendance. Une politique étrangère féministe fait la différence en mobilisant les ressources féminines du monde dans ce but.

Rencontre avec Madame Ann Linde, Ministre suédoise des Affaires étrangères

14:00  
15:00  
16:00  
17:00 [17:00-20:00] Framed edition performance
Location:
Librairie 0fr
20, rue Dupetit-Thouars
75003 Paris
M° Temple
France
Phone : +33 (0)1 42 45 72 88
Mail : info@ofrsystem.com
Internet Site : www.ofrsystem.com
Description:
Framed edition performance

[17:00-21:00] Vernissage d'Alain Roll "Reflets de la nature"
Location:
La Capitale Galerie
18, rue du Roule
75001 Paris
M° Châtelet, Pont Neuf, Louvre - Rivoli, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 21 19 31
Fax : +33 (0)1 42 21 19 32
Mail : info@lacapitalegalerie.com
Internet Site : www.lacapitalegalerie.com
Description:
Du 10 mars au 4 avril 2020
Vernissage le mardi 10 mars à partir de 17 heures

Signature du catalogue le mardi 10 mars
Nocturne le jeudi 26 mars

« Aujourd'hui son regard étrange va aux fleurs...aux herbes folles et la foret. Il croit une fois de plus que ses pinceaux vont l'apaiser, c'est qu'il ne sait pas qu'à la sortie du jardin, le vieux démon est là qui l'attend.
Alors il va porter son regard étonné sur un nouvel inventaire. Sa chance toutefois, et la nôtre, est que son étonnement devant le spectacle est joyeux: la joie est la dernière petite fée qui est venue tenter de corriger un peu le don fatal qu'est en fin de compte, la peinture.

Vernissage d'Alain Roll "Reflets de la nature"

[17:00-20:00] Vernissage de Jeanne Bordeau alias Jane Bee "Les mots de l'année"
Location:
Conseil économique, social et environnemental
Palais d'Iéna
9, place d'Iéna
75775 Paris Cedex 16
M° Iéna
France
Phone : +33 (0)1 44 43 60 00
Internet Site : www.conseil-economique-et-social.fr
Description:
exposition des tableaux de mots 2019
3e édition de son événement et lancement des 50 ans de la Francophonie

[17:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Abstractions"
Location:
Galerie Dutko (rue de Bretonvilliers)
4, rue de Bretonvilliers
75004 Paris
M° Sully - Morland, Cardinal Lemoine
France
Phone : +33 (0)1 43 26 17 77
Mail : galerie@dutko.com
Internet Site : www.dutko.com
Description:
Vernissage 10 mars de 17h à 21h
Exposition du 10 mars au 9 mai 2020

La Galerie Dutko a le plaisir d'annoncer "Abstractions", une exposition collective d'artistes français, qui se tiendra dans l'espace de l'Ile Saint-Louis du 10 mars au 9 mai prochain. Voilà presque 40 ans que la Galerie Dutko collabore avec des artistes français ayant choisis les voies de l'abstraction comme moyen d'expression. Cette exposition collective propose de présenter les oeuvres de 7 artistes ayant croisés la route de la galerie, chacun avec leur singularité et leurs expressions abstraites plurielles.

André-Pierre Arnal
Béatrice Casadesus
Monique Frydman
Christian Jaccard
Jean-Pierre Pincemin
André Valensi
Max Wechsler

Vernissage de l'exposition "Abstractions"
Monique Frydman
Les Sombres n°10, 1998
Pastels, pigments et liant sur toile de lin / Pastels, pigments and liant on linen canvas
195 x 135 cm / 76 3/4 x 53 1/8 in.

Vernissage de l'exposition "Abstractions"
Jean-Pierre Pincemin
Sans titre, 1983
Huile sur toile / Oil on canvas
201 x 160 cm / 79 1/8 x 63 in.

Vernissage de l'exposition "Abstractions"
Max Wechsler
LB2, 2017
Papier marouflé sur toile / Paper mounted on canvas
239 x 190 cm / 94 1/8 x 74 3/4 in.

Vernissage de l'exposition "Abstractions"
Christian Jaccard
Polyptyque 9 modules, 1997
Combustion gel thermique sur toiles écrues et marouflées / Burn with thermic gel on linen canvas
300 x 300 cm / 118 1/8 x 118 1/8 in.

Vernissage de l'exposition "Abstractions"
Béatrice Casadesus
Fond Or, 1993
Acrylique sur tarlatane marouflée sur toile de coton / Acrylic on tarlatane mounted on cotton canvas
200 x 200 cm / 78 3/4 x 78 3/4 in.

Vernissage de l'exposition "Abstractions"
André Valensi
Sans Titre, 1985
Huile sur toile / oil on canvas
240 x 240 cm / 94 1/2 x 94 1/2 in

[17:00-22:00] Vernissage de l'exposition "Répliques"
Location:
Espace Beaurepaire
28, rue Beaurepaire
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, République, Goncourt
France
Phone : +33 (0)1 42 45 59 64
Mail : contact@espacebeaurepaire.com
Internet Site : www.espacebeaurepaire.com
Description:
Du lundi 9 au dimanche 15 mars 2020 : 10.00 - 20.00
Vernissage le mardi 10 mars : 17.00 - 22.00
Finissage le dimanche 15 mars : 17.00 - 22.00

Le sculpteur Bruno Bienfait et la peintre Catherine Tartanac exposent dans les 190 m2 lumineux de l'Espace Beaurepaire. En marge de l'accélération de l'époque, Ils nous offrent la correspondance de leurs œuvres pour un résultat en accord majeur. Force et harmonies poétiques invitent le visiteur à se défaire pour un instant des limites urbaines.

Évènements :

Conférence : mercredi 11 mars 18h
Lily Jattiot, Psychanalyste jungienne auteur de La dynamique du Soi
"L'Art et l'Âme du Groupe"

Concert de piano : samedi 14 mars 18h
Henri Besançon joue Bach, Chopin, Chostakovitch

Vernissage de l'exposition "Répliques"

[17:30-20:00] Vernissage "Katsuji Kishida - La vie quotidienne de l'œuf du vent"
Location:
Association culturelle franco-japonaise de Tenri
Espace culturel Bertin Poirée - 天理日仏文化協会
8, rue Bertin Poirée
75001 Paris
M° Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 76 06 06
Fax : +33 (0)1 44 76 06 13
Mail : ecbp@tenri-paris.com
Internet Site : www.tenri-paris.com
Description:
Katsuji Kishida / Sculpture

Né à Tokyo, Japon, en 1937 ; mort à Paris, France, en 2019.
Après des études et un diplôme de sculpteur à l'académie des Beaux Arts Musashino de Tokyo, la reconnaissance de son travail l'amène rapidement à s'ouvrir vers l'international.
Il est arrivé à Paris en 1970 et s'y installe, représentant la France dès 1971 lors d'un symposium de sculpture aux Etats-Unis, dans le Vermont.
Son œuvre sur métal évolue dans une relation sans cesse renouvelée avec l'environnement, tantôt monumentale, tantôt intime, révélant ainsi un dialogue fusionnel entre les cultures occidentale et orientale.
L'œuf du vent est un volume limite entre le vide et le plein, entre la matière et le vent, avec un peu de cet esprit japonais qui ne se définit pas de manière tranchée mais au contraire, subtile tel un brouillard.

Du mardi 10 au samedi 21 mars 2020
Vernissage : mardi 10 mars 2020, 17h30-20h

Vernissage de l'exposition "Katsuji Kishida - La vie quotidienne de l'œuf du vent"

[17:30-21:00] Vernissage de François Cabrit
Location:
Village Suisse
78, avenue de Suffren
54, avenue de la Motte-Picquet
75015 Paris
M° La Motte-Picquet - Grenelle
France
Mail : info@levillagesuisseparis.com
Internet Site : www.villagesuisse.com
Description:
Mohammad Reza Ghorbanzadeh
Président de la Société Écran d'Argen

et

Mojtaba Rouhandeh,
Commissaire d'exposition

ont le plaisir de vous inviter
au vernissage de
François CABRIT

Le mardi 10 mars 2020
à partir de 17h30

Exposition du 02 mars au 13 avril 2020

Société Écran d'Argen
Village Suisse, Le Cours Anglaise (sous-sol)
78, avenue de Suffren, 75015 Paris
54, avenue de la Motte-picquet, 75015 Paris
Tél. : 06 42 64 34 86
Heures d'ouverture : 11h/19h (sauf le mardi)
Accès : Métro La Motte-Picquet - Grenelle (Ligne 6/8/10)

Vernissage de François Cabrit

Vernissage de François Cabrit

Vernissage de François Cabrit


[18:00-21:00] Lancement de la monographie de Bruno Rousseaud
Location:
Editions Dilecta
49, rue Notre Dame de Nazareth
54, rue du Vertbois
75003 Paris
M° Temple, Arts et Métiers, République, Strasbourg - Saint-Denis
France
Phone : +33 (0)1 43 40 28 10
Fax : +33 (0)1 43 40 28 62
Mail : info@editions-dilecta.com
Internet Site : www.editions-dilecta.com
Description:
Bruno Rousseaud
Lancement de la monographie de l'artiste
et de la série "Born To Be Wild"
Mardi 10 mars de 18h à 21h
en présence de l'artiste

Accrochage du 7 au 14 mars

"[...]
Bruno Rousseaud prône le dérapage comme pratique assumée
Bruno Rousseaud a un faible pour les comportements excessifs
Comme si peu, Bruno Rousseaud s'efforce de croire que le champ de l'art est un des derniers espaces de liberté
Bruno Rousseaud n'est ni contre, ni pour
Bruno Rousseaud est, tout simplement
Par romantisme, Bruno Rousseaud choisira toujours une spectaculaire sortie de route à une trajectoire stratégiquement négociée."

Frédéric Fournier, Extrait du texte p. XIV

Lancement de la monographie de Bruno Rousseaud
© Fabrice Gousset

Broché cousu, 112 pages
32 x 24 cm à l'italienne
155 images
Textes de Cécile Godefroy, Bernard Ruiz-Picasso, Paul-Hervé Parsy, Olivier Diaz, Lili Laxenaire, Frédéric Fournier,
Cécile Chénais
Langue : bilingue français / anglais
Sortie : mars 2020
Prix : 30 euros

Lancement de la monographie de Bruno Rousseaud

[18:00-21:00] Vernissage d'Antide "Les fermes"
Location:
Galerie Olivier Nouvellet
19, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Odéon, Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 43 29 43 15
Mail : contact@cercleoliviernouvellet.com
Internet Site : www.cercleoliviernouvellet.com
Description:
Antide
"Les fermes"
Aquarelles sur papier

10 > 14 mars 2020

Vernissage mardi 10 mars 2020 à partir de 18h

Vernissage d'Antide "Les fermes"

[18:00-21:00] Vernissage de Bruno Rousseaud "Helmet or not helmet"
Location:
Galerie Jérôme Pauchant
61, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Strasbourg - Saint-Denis, Temple, Arts et Métiers, République
France
Phone : +33 (0)1 83 56 56 49
Mail : info@jeromepauchant.com
Internet Site : www.jeromepauchant.com
Description:
Exposition du 11 mars au 25 avril 2020

La galerie Jérôme Pauchant est très heureuse de présenter pour la première fois en ses murs une exposition personnelle de Bruno Rousseaud, intitulée Helmet or not Helmet du 11 mars au 25 avril 2020.

Cette exposition est l'occasion de découvrir les œuvres récentes de l'artiste, réalisées entre 2017 et 2019, composée d'un ensemble de cinq sculptures placées au centre d'un accrochage panoramique de vingt-quatre polyptyques de quatre œuvres sur papier encadrés et de neuf œuvres sur calques montées dans des cadres lumineux.

En parallèle à cette exposition, une monographie de l'artiste publiée aux éditions Dilecta, Paris sera dévoilée le 10 mars également dans leur espace situé au 49 rue Notre-Dame de Nazareth et présentera plusieurs multiples inédits jusqu'au 14 mars.

Vernissage de Bruno Rousseaud "Helmet or not helmet"
© Bruno Rousseaud, Trust Me #3 (Yellow), 2017.
Casque, mastic, résine, bois, aluminium
Helmet, mastic, resin, wood and aluminum.
24 x 25 x 31 cm.
Courtesy Galerie Jérôme Pauchant, Paris.

[18:00-21:00] Vernissage de Charles Xelot "Du gaz sous la toundra"
Location:
SIT DOWN
4, rue Sainte-Anastase
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Chemin Vert, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 78 08 07
Mobile : +33 (0)6 64 12 06 96
Fax : +33 (0)1 42 77 06 96
Mail : info@sitdown.fr
Internet Site : www.sitdown.fr
Description:
11 mars - 18 avril 2020
mercredi, vendredi, samedi de 14h à 19h et sur rendez-vous

La série de Charles Xelot, Du gaz sous la toundra, documente la nouvelle limite franchie pour les besoins de consommation de la société occidentale. Nous sommes entrés dans l'anthropocène, une époque géologique où l'ensemble des phénomènes naturels est influencé par l'Homme. Celui-ci est devenu le serviteur dévot de la technique, pour laquelle il édifie temples et totems.

Vernissage de Charles Xelot "Du gaz sous la toundra"
Gregory and the Factory, 2018
Tirage pigmentaire sur papier Fine Art Hahnemühle
© Charles Xelot courtesy galerie Sit Down

Du gaz sous la toundra est un projet à long terme, à grande échelle. Au cours de trois hivers polaires, Charles Xelot a exploré l'industrie de la production de gaz dans la péninsule de Yamal, en Russie. Cette série photographique illustre l'appétit de l'humanité pour l'énergie et les réalités de sa production gargantuesque. La toundra nue, qui était autrefois traversée par des troupeaux de rennes et leurs éleveurs, les Nenets, est maintenant remplie de tuyaux et de torchères. Des pétroliers et des brise-glaces naviguent le long de la côte illuminant la nuit.

Nous voyons un monde bizarre de glace et de métal, un monde qui ressemble parfois à quelque chose d'étranger. La toundra sans fin agit comme une scène théâtrale, pour une pièce fantastique qui raconte la civilisation moderne. Les vues à l'intérieur d'énormes usines futuristes sont juxtaposées à des images de paysages polaires immaculés et à des portraits des éleveurs de rennes, connus sous le nom de Nenets. Dans cet environnement, même la lumière semble prendre une nouvelle qualité.

Dans la langue des Nenets, le mot Yamal est traduit par "la fin de la terre". En effet, ce travail montre quelle peut être la dernière frontière à explorer, la dernière terre à exploiter.

À Yamal, tous les excès apparaissent plus clairement que partout ailleurs. Ici, côte à côte, toutes les frontières coexistent - entre l'espace et le temps, entre la terre et la glace, entre l'homme du Néolithique et celui d'aujourd'hui. Ces photos, au final, posent à chacun la question principale : où est la limite de la civilisation humaine ?

[18:00-21:00] Vernissage de Chritch "Attachement"
Location:
Centre Culturel Egyptien
Centre Culturel d'Egypte à Paris
111, boulevard Saint-Michel
75005 Paris
M° RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 46 33 75 67
Fax : +33 (0)1 43 26 18 83
Mail : centre@culture-egypte.com
Internet Site : www.culture-egypte.com
Description:
Du 10 au 14 mars (vernissage le 10 mars à partir de 18h)
Ouvert du mardi au samedi de 14h à 20h

Native du Caire, l'Arménienne Chritch traverse la Mer Rouge pour aller vivre et travailler à Abou Dhabi (Émirats Arabes Unis). Mais c'est bien en Égypte que tout commence, en 1984, avec un diplôme des Beaux-arts en poche augmenté des honneurs du jury. Elle obtient la même année le 1er prix de Mosaïque de l'Exposition nationale des jeunes artistes du Caire. Ses débuts furent marqués par un apprentissage avec Hamed Nada (1924-1990), grande figure du Groupe d'Art Contemporain (mouvement surréaliste égyptien).

Elle s'intéresse très vite à la vie de son milieu artistique, devenant membre de l'Association des Artistes Égyptiens et du Regroupement des Artistes du Québec. Elle est également l'un des membres fondateurs du collectif d'art « Fanaan » créé à Abou Dabi en 2008. Ce collectif a l'ambition de réunir et cultiver les talents artistiques de la capitale des Émirats Arabes Unis.

L'œuvre de Chritch mêle symbolisme, cubisme et abstraction tout en ayant de fortes influences provenant de l'art traditionnel égyptien et de la calligraphie arménienne. Ses œuvres sont réalisées sur toiles mixed-media. L'utilisation de composants tels que l'huile, l'acrylique, le fusain, le sable et le collage en sont la base. Ceux-ci lui fournissent en grande partie les compositions et les nuances voulues.

Attachée aux valeurs et aux expériences qui lient les êtres humains, elle célèbre la diversité du monde. Son travail commence par une fragmentation de l'espace pictural en formes élémentaires géométriques. Cette méthode permet une lecture sous de multiples angles et facettes laissant ainsi agir notre imagination. Les couleurs, tracés et textures se mêlent pour donner naissance à des formes figuratives au sein de constructions abstraites.

L'œuvre de Chritch dévoile la fragilité masquée et la beauté de l'âme humaine. Elle explore ses répercussions dans nos sociétés contemporaines, notamment à travers les notions de migration, d'histoire et d'identité.

Vernissage de Chritch "Attachement"

[18:00-21:00] Vernissage de Dominique Rincé Barjou
Location:
Galerie Peinture Fraîche
29, rue de Bourgogne
75007 Paris
M° Varenne, Solférino, Assemblée Nationale
France
Phone : +33 (0)1 45 51 00 85
Mobile : +33 (0)6 65 25 52 98
Mail : peinturefraiche@wanadoo.fr
Internet Site : peinturefraiche.pagesperso-orange.fr
Description:
Vernissage de Dominique Rincé Barjou

[18:00-20:00] Vernissage de Melanie Bordas Aubies "The season of the witch"
Location:
Librairie 0fr
20, rue Dupetit-Thouars
75003 Paris
M° Temple
France
Phone : +33 (0)1 42 45 72 88
Mail : info@ofrsystem.com
Internet Site : www.ofrsystem.com
Description:
https://www.instagram.com/laviesauvage https://lavie-sauvage.com

[18:00-21:00] Vernissage de Virginie Lhomme Fontaine et Noëllie Brun "Nanas in situ"
Location:
Mairie du 14ème arrondissement
2, place Ferdinand Brunot
75675 Paris Cedex 14
M° Mouton-Duvernet, Pernety
France
Phone : +33 (0)1 53 90 67 14
Internet Site : mairie14.paris.fr
Description:
Hall de la mairie et square Ferdinand Brunot
2 place Ferdinand Brunot

dans le cadre du mois de l'Égalité Femme-Homme

Une exposition de Virginie Lhomme Fontaine et Noëllie Brun. "Une chambre à soi" recréée à la mairie du XIVe

Du samedi 29 février au vendredi 13 mars
Vernissage le mardi 10 mars à 18h

Le projet "Nanas In Situ" est issu d'une rencontre d'artistes plasticiennes autour du thème des femmes dans leur lieu de création. A l'occasion de la Journée des femmes, vous pouvez retrouver l'installation de Virginie Lhomme Fontaine et Noëllie Brun sur les grilles du square Ferdinand Brunot et dans le hall de la mairie du 14e, où les deux artistes recréent la "Chambre à soi" de Virginia Woolf, illustrée de portraits peints et de paroles de femmes créatives.

Virginie Lhomme Fontaine est une artiste plasticienne, vivant dans le 14e depuis plus de 20 ans. Elle travaille essentiellement sur le rapport de la femme au monde qui l'entoure, Noëllie Brun est peintre, illustratrice et graphiste. Elle travaille sur la perméabilité entre la figure humaine et son environnement.

Deux médiations ouvertes au public en présence des artistes le vendredi 6 mars à 11h et à 15h30.
Sur inscription (préciser l'horaire) à vlhommefontaine@icloud.com

Vernissage de Virginie Lhomme Fontaine et Noëllie Brun "Nanas in situ"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Dessin, Figures et autres Dessein"
Location:
Galerie Odile Ouizeman
10-12, rue des Coutures Saint-Gervais
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 42 71 91 89
Fax : +33 (0)1 42 71 94 13
Mail : contact@galerieouizeman.com
Internet Site : www.galerieouizeman.com
Description:
Dessin, Figures et autres Dessein.
Curiosités photographiques face au dessin.

Iris Levasseur, Marko Velk
Maxime Du Camp, Giorgio Sommer, W.A Mansell

Vernissage mardi 10 mars 18h/21h
Du 10 au 29 mars 2020

XXIème Siècle: Iris Levasseur et Marko Velk ont choisi le dessin pour « donner à voir ».

Traces du passé, empreintes du présent, tous deux construisent un univers où les références culturelles et historiques se dessinent. (...)

XIX ème Siècle : Maxime Du Camp rapporte de son voyage en Egypte avec Flaubert les clichés devenus iconiques, Giorgio Sommer témoigne de la découverte de Pompei et de ses corps pétrifiés et W.A Mansell s'attelle à créer un répertoire photographique des antiquités conservées au British Museum.(...)

« Le travail de Levasseur possède avec un fond mythique qu'elle n'avoue pas elle-même, un caractère mystérieux et magique ; mais il participe aussi d'une réaction presque physiologique à notre époque. Quand la tension est forte, le dessin de Levasseur se contracte tel un diaphragme (...) observe Nadège Laneyrie-Dagen (1).

Jean Clair voit « dans les composants essentiels des dessins de Marko Velk, leur austérité, leur rigueur, leur présence, et surtout leur inquiétante réalité. Tout se passe comme si le dessin, avait gardé et restauré le pouvoir primitif et troublant, inquiétant, de figurer la vie, et d'en conserver la fascination;

Peu de dessins ont ce grain, cette qualité de peau, cette épiderme, peu n'ont plus ce noir, profond, de ce charbon venu du fond. »

Dans un article de La Presse du 7 août 1849, Théophile Gautier évoque « Ces images, exposées aux yeux de la foule, éveilleront des curiosités, feront naître des rêves et des désirs ; on voudra voir par soi-même ces beaux pays étranges, aimer ces femmes bizarrement charmantes, se mêler à toute cette poésie inconnue (...) Ouvrez cet album ; vous aimez le soleil, la poésie des souvenirs? Voici le Nil (...) C'est l'Egypte, la Palestine, la Nubie que vous avez sous les yeux, et qui viennent, comme dans un conte fantastique, poser sous votre regard. C'est M. Maxime Du Camp ou M. Teynard qui sont les magiciens. »

Vernissage de l'exposition "Dessin, Figures et autres Dessein"
Iris Levasseur, Le temps qu'il reste, pierre noire et aquarelle sur papier, 106x150 cm, 2020

Vernissage de l'exposition "Dessin, Figures et autres Dessein"
Marko Velk, Healer, fusain sur papier, 53X66 cm, 2019

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Heaven"
Location:
Espace 24 Beaubourg
24, rue Beaubourg
75003 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville
France
Mail : 24beaubourg@gmail.com
Internet Site : www.24beaubourg.com
Description:
avec Domitille Ortès et Sylvester Engbrox

En partenariat avec la Gallerie VIVOEQUIDEM

Du 10 mars au 21 mars 2020
Mardi au samedi de 13 à 19h
Vernissage le mardi 10 mars de 18h à 21h

Vous voulez atteindre le septième ciel ? Allez voir « Heaven », une exposition qui réunit les peintures de deux artistes parisiens, Domitille Ortès et Sylvester Engbrox. Des œuvres pop et fascinantes, entre « l'inquiétante étrangeté » chère à Freud et la série Twin Peaks, de David Lynch. Entrez dans La Quatrième Dimension !

L'ENVERS DU PARADIS
A priori, ce sont des œuvres très séduisantes. Couleurs vives, images de vacances et corps dénudés dans le cas de Sylvester Engbrox. Photos de famille et visages souriants, poses kitsch et ambiance de congés payés dans le cas de Domitille Ortès. Pourtant, il se dégage de ces univers quelque chose de trouble, de bizarre. Les visages sont outés, effacés, chez Domitille Ortès. Les regards sont un peu trop fixes, les poses trop figées. Il règne une ambiance de secrets de famille, de non-dits, de souffrance dissimulée. Même chose chez Sylvester Engbrox : une piscine abandonnée semble remplie d'une végétation menaçante, une vacancière sexy regarde un peu trop fixement - dans le vague -, une femme blanche peu vêtue possède la tête d'un homme noir... On pourrait être au paradis, mais c'est un paradis dégradé, perdu, dont nous voyons la face cachée. Nous perdons le paradis, mais nous gagnons en vérité humaine.

REDONNER VIE AUX IMAGES MORTES
Même si leur approche est très différente, les travaux des deux artistes se font écho. Ils prennent des images toutes faites de notre société de loisirs - prospectus publicitaires, images de vacances, réunions de famille - et ils en renforcent le côté louche, malsain. Ce faisant, ils redonnent vie aux clichés, leur insufflant un souffle paradoxal, dérangeant. Nous étions face à des images mortes, et voilà que le langage reprend une nouvelle vigueur. À la fois troublés et fascinés, nous entrons dans un monde parallèle. C'est excitant, effrayant, tout acquiert une présence plus forte. Cela fait du bien. Et dérange aussi. On pense à ce qu'un David Lynch a fait dans Twin Peaks avec les codes des séries télé, ouvrant un nouvel espace, une nouvelle dimension (la quatrième, la Twilight Zone, celle qu'explore aujourd'hui la série Black Mirror). Finalement, il s'agit toujours un peu de cela pour les artistes : ouvrir une nouvelle dimension dans laquelle le public avance à la fois électrisé et tremblant, tel un enfant découvrant un couloir secret...

UNE REVISITATION EXCITANTE DE L'HISTOIRE DE L'ART
Il ne s'agit pas uniquement pour les artistes de nous faire découvrir une vérité psychologique - les non-dits familiaux, les blessures de l'enfance chez Domitille Ortès, le jeu troublant entre le féminin et le masculin chez Sylvester Engbrox, ou la solitude absolue des individus, même dans un univers hédoniste - mais de réutiliser des codes picturaux, des références à l'histoire de l'art, et d'en faire une hybridation, un patchwork. Ainsi, Lucian Freud rencontre Martin Parr, David Hockney flirte avec Gerhard Richter, Edward Hopper se mêle à Rodin (les têtes d'hommes noirs greffées sur des corps de femmes blanches, chez Sylvester Engbrox, évoquent imperceptiblement les bustes de la sculpture classique, ces marbres représentant seulement un fragment du corps humain). Dans l'esprit du spectateur, les références se mélangent, les époques se téléscopent. Nourri d'érudition, le travail de Domitille Ortès et de Sylvester Engbrox est aussi une revisitation décapante de l'histoire de l'art. Un fragment d'infini mis à la portée des simples mortels que nous sommes. Décidément, l'exposition « Heaven » porte bien son nom.

Patrick Williams

Ancien de l'équipe de Technikart et collaborateur de Philosophie Magazine, GQ, Les Inrockuptibles... Patrick Williams est aujourd'hui journaliste pour le magazine ELLE.

Vernissage de l'exposition "Heaven"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition collective "SANS TITRE"
Location:
La Ville a des Arts
15, rue Hégésippe Moreau
75018 Paris
M° La Fourche
France
Mail : la.ville.a.des.arts@gmail.com
Internet Site : www.lavilladesarts.org
Description:
Vernissage de l'exposition collective "SANS TITRE" de l'association "Empreintes et Arts"

Du 10 au 15 mars 2020
Ouverture tous les jours de 15h à 19h, samedi et dimanche de 14h à 18h

L'association parraine et rend visible le travail d'artistes ayant fréquenté des ateliers d'art-thérapie.

Vernissage de l'exposition collective "SANS TITRE"

[18:00-21:00] Vernissage du jeu de piste inédit à travers les couloirs du métro
Location:
1ère Station
espace d'art contemporain
Place du Palais Royal
galerie marchande 1900 dans la station de Métro Palais Royal - Musée du Louvre
entrée aux pieds du Louvre des Antiquaires ou du Cab
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 42 97 46 23
Fax : +33 (0)1 42 97 42 54
Mail : info@1ere-station.com
Internet Site : www.1ere-station.com
Description:
Habitants d'Île-de-France ? Visiteurs de passage dans la capitale ? La RATP vous met au défi ! À partir du mercredi 11 mars et pour une durée de 6 mois, tous les curieux sont invités à découvrir le tout premier jeu de piste gratuit développé par le Groupe. Au programme : plus d'une heure de balade au fil d'énigmes ludiques et accessibles au plus grand nombre. Les joueurs découvriront à cette occasion quelques-unes des plus belles œuvres du patrimoine culturel de l'entreprise et certains des services offerts par cette dernière. Cette expérience inédite s'achèvera à la station Palais-Royal. La galerie de Valois, jusqu'ici fermée au grand public, accueillera une exposition temporaire d'art urbain.

Si les habitants de la capitale déambulent à longueur de journée dans les couloirs souterrains du réseau RATP, ils ne prennent pas forcément le temps d'admirer ses trésors culturels ou de s'attarder sur les services que leur offrent quotidiennement l'entreprise et ses partenaires. Ce parcours a pour objectif de faire découvrir aux curieux, qu'ils jouent en solo, en famille, en couple ou entre amis, les espaces RATP ! Prêts à relever le défi ?

Pour participer, rien de plus simple : à partir du mercredi 11 mars, les joueurs ont rendez-vous sur l'Apple Store et sur Google Play pour télécharger l'application « RATP Games : digital experience » sur leur téléphone.

Vernissage du jeu de piste inédit à travers les couloirs du métro

Comment ça marche ?

Une fois l'application téléchargée et installée, le joueur est invité à choisir un pseudonyme. Ce dernier lui permettra d'apercevoir, en fin de partie, son classement par rapport aux autres participants.

Un tutoriel vidéo vient ensuite introduire le jeu et rappeler les règles de sécurité à respecter. Par exemple : ne pas gêner les flux, faire attention aux personnes autour de soi... Des vidéos ponctuent par ailleurs l'ensemble du parcours. Effet immersif assuré !

Dans un premier temps, le joueur fait face à son écran de smartphone où seul le plan circulaire du réseau de métros apparaît. Il doit alors faire tourner les différents axes circulaires afin de rétablir l'image du plan dans le bon ordre. L'image ainsi reconstruite laisse apparaître le message « À la croisée des lignes se trouve ton point de rencontre » accompagné d'une photo. L'aventure commence !

Si le joueur ne parvient pas à trouver la solution à une des énigmes ...
... un bouton « Aide » ou « ? » lui permet d'accéder à un indice. Mais attention : à chaque aide utilisée, des points sont retirés du capital initial. C'est autant de places perdues au classement !

Vernissage du jeu de piste inédit à travers les couloirs du métro

Un dénouement haut en couleur dans la galerie de Valois

La station de métro Palais-Royal conserve une vraie curiosité : dans les années 1900, la toute première galerie marchande du métropolitain y a été créée. Cette galerie unique s'inspire du style Art Nouveau : motifs floraux, menuiseries et colonnettes en cuivre, panneaux de marbre, sol en mosaïques...

Cette galerie, jusqu'alors fermée au grand public, ouvrira exceptionnellement ses portes durant toute la durée du jeu. Les participants y termineront leur parcours.

Ils y découvriront une exposition d'art urbain, rassemblant le talent d'artistes éclectiques, unis par la couleur et la représentation figurative.

Les passants pourront bien évidemment, eux aussi, en profiter !

Les 12 alcôves que contient la galerie ont été investies par 12 artistes venus du Portugal, d'Italie, d'Espagne, de France, d'Allemagne, de Belgique, du Venezuela et des États-Unis.

Pinceau et fusain côtoient aérosol, scotch, pochoir et fil à plomb. Ces images ainsi figées donnent vie à cet espace centenaire plein de mystère qui jouxte le Musée du Louvre.

Le vernissage de l'exposition aura lieu le mardi 10 mars à 18h.

Vous l'avez compris, nous ne divulguerons pas ici l'ensemble des arrêts prévus dans le jeu, ni même les énigmes et vidéos qui le rythmeront. Le suspens doit rester entier ! Néanmoins, nous vous invitons à tester l'application en avant-première : elle est en effet dès à présent téléchargeable, mais de manière confidentielle. L'embargo est fixé au mardi 10 mars 2020, 18h, heure d'ouverture officielle de la galerie de Valois au public.

Vernissage du jeu de piste inédit à travers les couloirs du métro

"Depuis plus d'un siècle, l'histoire de la RATP se confond avec celle de la région parisienne et de ses habitants. Cette histoire partagée a laissé des marques, des vestiges du passé, qu'il est parfois difficile d'apercevoir et d'apprécier, surtout lorsqu'on est pressé. Ce jeu interactif est l'occasion pour nous de faire découvrir à nos voyageurs une nouvelle facette de la RATP. De les guider à travers le dédale de couloirs qu'ils empruntent chaque jour, mais qu'ils ne prennent pas le temps d'observer. De les informer également sur l'étendue des services offerts par notre entreprise. Des services méconnus qui sont pourtant essentiels au bon fonctionnement des espaces. Ce patrimoine est aussi le leur et nos agents sont présents chaque jour pour faciliter et agrémenter leur voyage. »

Hiba Farès,
Directrice en charge de l'Expérience Clients, des Services et du Marketing à la RATP.

Rappels utiles
Le jeu est dès à présent téléchargeable, en avant-première, sur l'Apple Store et sur Google Play ;
L'embargo sera levé le mardi 10 mars 2020 à 18h ;

Contact presse
Camille Diaz
01 58 78 37 37 - 07 85 90 40 89
camille.diaz@ratp.fr

[18:30-21:30] Vernissage de Ceet Fouad "Du Graffiti à la Plume"
Location:
Quartier Saint-Honoré, Royale et Madeleine
Rue Saint-Honoré
Rue Royale
Place de la Madeleine
75001 Paris
M° Concorde, Madeleine, Tuileries
France
Description:
Rose Studio Art gallery
416, rue Saint-Honoré

Du 10 Mars au 10 Avril 2020

Ouverture de la galerie Rose Studio Art Gallery, avec la première exposition personnelle de l'artiste Ceet Fouad le 10 mars. Figure renommée et incontournable du street art, Ceet Fouad nous fait l'honneur d'être à Paris pour nous faire découvrir sa vision du monde.

Vernissage à 18h30 en présence de l'artiste. Il interviendra à 20h pour une conférence sur son histoire et ses œuvres. Lors du vernissage il dédicacera aussi son nouveau livre « I believe I can touch the sky ».

Vernissage de Ceet Fouad "Du graffiti à la plume"

[18:30-21:00] Vernissage de Lionel Sabatté "Fragments mouvants"
Location:
Lyon
Lyon
69000 Lyon
M° Gares SNCF, aéroport de Lyon-Saint-Exupéry
France
Internet Site : www.lyon.fr
Description:
Fondation Bullukian
centre d'art contemporain
26 place Bellecour
69002 Lyon

Du 11 mars au 27 juin 2020
Vernissage : mardi 10 mars à 18h30

Un an après avoir accompagné l'artiste Lionel Sabatté dans la réalisation de sa première sculpture monumentale en bronze, la Fondation Bullukian lui consacre une exposition monographique retraçant un parcours de création riche de plus de 10 ans de carrière.
Avec cette volonté de ne déclasser aucun matériau (poussière, charbon, ferraille, ciment ...) pour témoigner de la beauté du monde dans sa diversité, Lionel Sabatté imagine pour la Fondation Bullukian un parcours plein de sensibilité invitant le visiteur à basculer progressivement de l'immuable vers l'éphémère.

Des dessins à la peinture, de la sculpture à l'installation, l'artiste poursuit son travail d'exploration et de trituration de la matière, en nous confrontant à des œuvres expressives et souvent accidentées, à l'image de notre nature fragile et de l'impermanence des choses et des êtres. C'est ainsi que les dessins d'oiseaux aux pigments éclatants qui nous accueillent convergent progressivement vers l'apparition d'individus qui portent les stigmates d'un corps en déliquescence.

Entre vision d'anéantissement et contemplation de la beauté, les œuvres de Lionel Sabatté s'évertuent toujours à mettre en évidence l'exaltation de la vie.

Commissaire de l'exposition : Fanny Robin


L'artiste

Lionel Sabatté est né en 1975 à Toulouse. Il vit et travaille à Paris et Los Angeles. Il est représenté par la galerie Ceysson & Bénétière.

Diplômé de l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, Lionel Sabatté a reçu plusieurs prix artistiques tel que le Prix Yishu 8 de Pékin en 2011, le Prix Drawing Now en 2017, le Prix des Amis de la Maison Rouge en 2018, et le Prix de peinture délivré par la Fondation Simone et Cino Del Duca en 2019.

En 2019, l'artiste Lionel Sabatté a été présenté à la Fondation Bullukian avec le soutien de la Fondation de L'Olivier, dans le cadre d'un parcours d'exposition imaginé avec le Nouvel Institut Franco-Chinois et les musées Gadagne.

Vernissage de Lionel Sabatté "Fragments mouvants"



[19:00-21:00] Spectacle "El Topo" de Luis Cano
Location:
Maison de l'Argentine
Fondation Argentine
27 A, boulevard Jourdan
Cité Internationale Universitaire de Paris
75014 Paris
M° RER B Cité Universitaire, Tram T3a Cité Universitaire
France
Phone : +33 (0)1 44 16 29 00
Mail : culture.arg1@gmail.com
Internet Site : www.casaargentinaenparis.com
Description:
Spectacle « El Topo » de Luis Cano

El Topo, la taupe, mascotte difforme et bossue d'un théâtre voué à la démolition, nous interroge sur notre relation au monde, à l'autre, à l'amour et au rejet.

Texte : Luis Cano. Traduction : Bruno Negri.
Mise en scène : Marc Wery. Acteur : Gary Grines. Réalisation vidéo : Jasna Ruljancic.

Coproduction : Sidérurgie Esthétique et la Balustrade du Frigo. Avec le soutien de la Mairie de Puteaux, la Maison de l'Argentine (Paris), la Factory (Fabrique d'Art vivant - Avignon).

Le spectacle se tiendra en français. Entrée libre, inscription souhaitée : culture.arg2@gmail.com. Capacité maximale de la salle 50 personnes.

Spectacle "El Topo" de Luis Cano

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Šlitr Šlitr Šlitr"
Location:
Centre Culturel Tchèque
18, rue Bonaparte
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 53 73 00 22
Fax : +33 (0)1 53 73 00 27
Mail : ccparis@czech.cz
Internet Site : www.czechcentres.cz/paris
Description:
Vernissage de l'exposition "Šlitr Šlitr Šlitr"

Exposition du 11 mars au 11 avril 2020 dans la Salle Janáček
Vernissage le mardi 10 mars 2020 à partir de 19h

Le Centre tchèque de Paris et la Galerie Villa Pellé de Prague ont le plaisir de vous convier au vernissage de l'exposition Šlitr Šlitr Šlitr qui aura lieu le mardi 10 mars 2020 à partir de 19h.

Le Centre tchèque de Paris et la Galerie Villa Pellé de Prague présentent la première grande exposition jamais consacrée aux dessins et illustrations de Jiří Šlitr.

Jiří Šlitr est connu surtout comme musicien, chanteur et acteur, membre incontournable du duo Suchý&Šlitr et fondateur du théâtre Semafor - un des plus grands phénomènes de la culture tchèque des années 60 qui marqua la culture populaire de toute la seconde moitié du XXème siècle.

Jiří Šlitr est connu par le public tchèque surtout comme un musicien, un acteur et un chanteur important. Pendant sa carrière, il a composé des mélodies pour plus de trois cents chansons pour le Divadlo Semafor / Le Théâtre Semafor (sigle de « sept petites formes » en tchèque) dont la plupart a un caractère ludique. Sa musique a aussi accompagné plus de vingt œuvres dramatiques et cinématographiques. Il a notamment composé la musique pour les films suivants : Kdyby tisíc klarinetů / S'il y avait mille clarinettes, Bylo nás deset / On était dix, Zločin v šantánu / Crime au café-concert (il y interprète aussi un rôle). Jiří Šlitr a également contribué au succès de la Nouvelle Vague tchèque en composant la musique pour le film de Miloš Forman Černý Petr / L'As de pique et pour le premier long métrage de Věra Chytilová O něčem jiném / Quelque chose d'autre.

Quant à l'art du dessin, la seconde passion artistique de Šlitr, elle reste moins connue, dans l'ombre de ses activités précédentes. Malgré un certain nombre d'expositions nationales et internationales, vingt publications accompagnées de ses illustrations, l'intérêt pour le travail de Šlitr au cours des derniers dix ans a quelque peu diminué.

L'exposition actuelle de ses œuvres confirme néanmoins que les dessins de Šlitr, comme ses chansons, restent pour le public d'aujourd'hui compréhensibles et séduisants, au-delà de leur valeur de témoignage d'une époque.

Sans-avoir étudié aucune discipline artistique, Šlitr s'est notamment largement inspiré des arts plastiques de son époque, qu'il a eu la chance de découvrir pendant ses voyages. L'une des impulsions importantes pour se libérer de la représentation réaliste et inventer son propre style a été son séjour à Bruxelles pour l'EXPO 58, où il était le protagoniste du premier spectacle de Laterna Magika. Šlitr était enchanté par les figures abstraites de Paul Klee, de Pablo Picasso, de Joan Miró et par les tendances nouvelles du dessin et de la caricature, dont le travail du caricaturiste Saul Steinberg, juif roumain basé à New York, dont l'œuvre a fortement résonné en Tchécoslovaquie.

En créant un dessin dynamique, schématique et humoristique, Šlitr est devenu l'un des principaux artistes caricaturistes et illustrateurs tchécoslovaques de la fin des années 50 et des années 60.

Le charme caractéristique du travail de Šlitr réside dans la connexion étroite au monde de la musique, du cinéma et du théâtre avec son sens d'observation, sa singularité et sa légèreté. Šlitr trouve finalement son propre style, proche du rythme du jazz, à la fin des années 50. Les œuvres exposées ont été principalement réalisées pendant les dix dernières années avant sa mort prématurée en 1969.

Vernissage de l'exposition "Šlitr Šlitr Šlitr"

Vernissage de l'exposition "Šlitr Šlitr Šlitr"

Vernissage de l'exposition "Šlitr Šlitr Šlitr"

Vernissage de l'exposition "Šlitr Šlitr Šlitr"

Vernissage de l'exposition "Šlitr Šlitr Šlitr"




[20:00-23:00] Avant-première du film "Femmes d'Argentine"
Location:
Forum des Images
2, rue du Cinéma
Forum des Halles
Porte Saint-Eustache
75001 Paris
M° Les Halles
France
Mail : contact@forumdesimages.fr
Internet Site : www.forumdesimages.fr
Description:
Avant-première en présence du réalisateur de Juan Solanas
(Que Sea Ley)
Documentaire l Arg.-Fr.-Uru. l 2019
86 min l Couleur l Cinéma Numérique 2K
À propos du film

En Argentine où l'IVG est interdite, un projet de loi a été discuté au Sénat, mais aussi dans la rue, où des dizaines de milliers de militants ont manifesté. Juan Solanas s'est plongé au cœur de l'extraordinaire mobilisation des féministes argentines.
Séance spéciale, festival de Cannes 2019.

Avant-première en présence du réalisateur

En partenariat avec Destiny Films et le Centre audiovisuel Simone de Beauvoir

Sortie nationale le 11 mars 2020

18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2020 - Tous droits réservés

WebAnalytics