Wednesday, March 11, 2020
Public Access


Category:
Category: All

11
March 2020
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
24 25 26 27 28 29 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

08:00  
09:00  
10:00 [10:30-13:00] Vernissage presse de l'exposition "Croyances : faire et défaire l'invisible"
Location:
Institut des Cultures d'Islam
19-23, rue Léon
56, rue Stephenson
75018 Paris
M° Château Rouge, Barbès - Rochechouart, Marcadet - Poissoniers
France
Phone : +33 (0)1 53 09 99 80
Internet Site : www.institut-cultures-islam.org
Description:
Le parcours de l'exposition "Croyances : faire et défaire l'invisible" débute à l'ICI Léon (19 rue Léon) et se poursuit 270 mètres plus loin, à l'ICI Stephenson (56 rue Stephenson).

12.03.20 > 26.07.20
prolongation jusqu'au 27 décembre 2020
Vernissage public : mercredi 11 mars de 18h30 à 21h

Avec les œuvres de Nabil Boutros, Samuel Fosso, Rahima Gambo, Maïmouna Guerresi, Éric Guglielmi, Bruno Hadjih, Bénédicte Kurzen & Sanne de Wilde, Mohammed Laouli, Nicola Lo Calzo, Giya Makondo Wills, Josèfa Ntjam, Léonard Pongo, Btihal Remli, Tabita Rezaire, Seumboy VRAINOM : €

Commissariat : Jeanne Mercier, co-fondatrice de la plateforme Afrique in Visu
Direction artistique : Bérénice Saliou
Direction générale : Stéphanie Chazalon
Comité scientifique : Anne Bocandé, Ayda Bouanga et Marie-Cécile Zinsou

Avec l'exposition Croyances : faire et défaire l'invisible, l'Institut des Cultures d'Islam et Afrique in Visu interrogent la puissance évocatrice des religions, superstitions et mythes du continent africain, revendiqué par les artistes comme lieu d'expérimentation, de glissements, de frictions et de négociations.

Loin du panorama et des récits stéréotypés, seize photographes et vidéastes se saisissent de façon poétique, critique ou décalée de la question du « croire », de ses conventions, pratiques et représentations. Leurs œuvres dialoguent entre réel et fiction, esquissant des croyances en mouvement, imaginant leurs connections et leurs évolutions au fil d'une « pensée archipélique ». Elles détournent l'incarnation de l'autorité religieuse pour résister aux schémas dominants, inscrivent le culte vaudou dans la mémoire de l'esclavage, rapprochent la dévotion des pèlerins et la résilience individuelle, transforment les rites traditionnels à l'ère digitale, captent les vibrations de la transe et les mystères de l'envoûtement...

L'exposition s'active lors de performances et s'accompagne d'une programmation pluridisciplinaire mêlant arts de la scène, tables rondes et films. La transe saharienne et l'électro-indus fusionnent, le cérémonial mouride se métamorphose en expérience multimédia immersive et la pleine lune est célébrée lors d'une soirée alternative, tandis que des conférences et projections abordent l'avènement de nouveaux sacrés, l'ostracisme qui frappe les « sorcières », ou encore la manière dont les artistes rendent visible l'invisible. Enfin, le jeune public bénéficie d'une offre dédiée proposant des contes musicaux, des ciné-goûters et la réalisation d'un livre de recettes magiques.

La transcendance se manifeste sous les formes les plus imprévisibles au rythme de cette nouvelle saison artistique et culturelle, première séquence d'une année 100% Afrique à l'Institut des Cultures d'Islam.


Laboratoire photographique : PCP Laboratoire Photographique Professionnel

Avec le soutien de la Ville de Paris

Vernissage de l'exposition "Croyances : faire et défaire l'invisible"
Land of Ibeji (détail), 2018
© Bénédicte Kurzen & Sanne De Wilde / NOOR

11:00
12:00
13:00  
14:00 [14:00-17:30] Vernissage presse d'Elina Kechicheva "Des études sauvages"
Location:
Maison Dentsu
176, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Mail : communication@dentsuaegis.com
Description:
une preview press est organisée le mercredi 11 mars de 14h à 17h30

DM MEDIA
Cédric Galonské / Associate Director Luxury Division
DM MEDIA / DOVIE MAMIKUNIAN
7, Passage du Grand Cerf - 75002 Paris, France
T: +33 (0)6 11 75 46 36
cedric@dmmediapr.com
@dmmediapr


Maison Dentsu présente, du 17 mars au 15 mai (accès gratuit sur inscription), une exposition de photographies exclusives d'Elina Kechicheva, sous la direction artistique d'Anissa Touati. Intitulée « Des études sauvages », cette galerie de photographies inédites présente le travail réalisé par Elina Kechicheva et nous rappelle combien la relation entre l'Homme et la Nature se tisse à travers des liens émotionnels et intuitifs.

Les créations d'Elina Kechicheva questionnent notre lien à la nature et nous incite à nous y perdre merveilleusement, pour oublier humblement notre humanité et, peut-être, mieux renaître sur terre.

Afin de magnifier ce ré-enchantement de la nature, Elina Kechicheva a collaboré avec l'artiste Alice Auboiron pour végétaliser Maison Dentsu et transformer l'espace en un Eden Urbain tandis que le duo Pouvoir Magique stimulera l'imagination de chacun grâce à la bande son hypnotique et immersive qu'ils auront créée spécialement pour l'occasion.

Vernissage d'Elina Kechicheva "Des études sauvages"
Vernissage d'Elina Kechicheva "Des études sauvages"



[16:00-20:00] Vernissage de Hassan Sharif "From Daily Experiences to Collective Stories"
Location:
gb agency
18, rue des Quatre Fils
75003 Paris
M° Rambuteau, Saint-Sébastien - Froissart, Arts et Métiers, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 78 00 60
Mail : gb@gbagency.fr
Internet Site : www.gbagency.fr
Description:
Exposition du 11 Mars au 9 Mai 2020
Vernissage Mercredi 11 Mars de 16h à 20h

Hassan Sharif: From Daily Experiences To Collective Stories, quatrième exposition personnelle de l'artiste à la galerie, souligne les contours existants dans son travail entre la sphère publique et la sphère privée et dessine les allers-retours à l'intérieur de son oeuvre entre le politique et l'intime, le collectif et l'individuel, les grands récits universels et les gestes quotidiens.
Depuis la fin des années 70, Hassan Sharif ouvre un espace dans lequel l'imagination, le subjectif et l'individu résistent à une pensée formatée et une société consumériste. Il questionne très tôt la nécessité de nouvelles formes d'individualisme tout en invitant chacun à s'intéresser aux autres, à leur mode de fonctionnement et à leur savoir. Humaniste, à la marge de différentes cultures, son oeuvre en mouvement, se déploie avec toujours autant de modernité et de justesse.

Vernissage de Hassan Sharif "From Daily Experiences to Collective Stories"
Hassan Sharif, Lead No. 16, 2015

[16:00-20:00] Vernissage de Květoslava Fulierová et Július Koller "Echo"
Location:
gb agency
18, rue des Quatre Fils
75003 Paris
M° Rambuteau, Saint-Sébastien - Froissart, Arts et Métiers, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 78 00 60
Mail : gb@gbagency.fr
Internet Site : www.gbagency.fr
Description:
Exposition du 11 Mars au 9 Mai 2020
Vernissage Mercredi 11 Mars de 16h à 20h

Cette exposition rend hommage à l'artiste Květoslava Fulierová et à son rôle dans l'oeuvre de Július Koller. A travers des documents d'archives, des lettres et des oeuvres réalisées lors de son voyage à Paris en 2007, Echo témoigne des relations étroites entre les deux univers, et de la créativité que leur amour a pu produire pendant plus de quarante ans.

Vernissage de Květoslava Fulierová et Július Koller "Echo"
Květoslava Fulierová, Undulating sound in the Parisian space, J+K at the Centre Pompidou, 2007-2012




[17:00-21:00] Open studio de Johannes Sivertsen
Location:
Cité Internationale des Arts
18, rue de l'Hôtel de Ville
75180 Paris Cedex 04
M° Pont Marie, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 78 71 72
Fax : +33 (0)1 42 78 40 54
Mail : contact@citedesartsparis.fr
Internet Site : www.citedesartsparis.net
Description:
Atelier 8119

Pour son open studio à la Cité internationale des arts, Johannes Sivertsen dévoile une série de tableaux en cours dédiée à la représentation de figures féminines de l'histoire algérienne, de l'époque coloniale à nos jours. Proposant une vision différente de celles portées par les grands récits de la tradition européenne, il revisite la peinture du XIXe siècle en intervertissant les codes du romantisme et de l'orientalisme, en questionnant la représentation de « l'autre » et la manière dont les hommes peignent les femmes.

Le travail de Johannes Sivertsen interroge la présupposée objectivité du regard de l'homme blanc occidental, et questionne les modalités de discours et d'expression à sa disposition en tant que personne privilégiée, à la fois héritier de la position de dominant et d'un langage pictural chargé de cette histoire.

Pendant sa résidence à Paris, Johannes Sivertsen prépare notamment une exposition personnelle intitulée Innommées, qui regroupera les tableaux de cette série et se tiendra en avril 2020 à la Galerie Specta à Copenhague. Elle est réalisée en collaboration avec l'écrivaine et militante algérienne Wassyla Tamzali, ainsi que les artistes algériennes Nawel Louerrad et Fella Tamzali Tahari.

Johannes Sivertsen (Danemark) est en résidence à la Cité internationale des arts par le biais du programme de l'Agence danoise de la culture.

Cet évènement est proposé dans le cadre du partenariat entre Bétonsalon - Centre d'art et de recherche et Danish Arts Fondation.

Open studio de Johannes Sivertsen
Appartement, Johannes Sivertsen, huile sur toile, 27x33 cm, 2020

[17:30-21:30] Vernissage de Jean-Paul Agosti "Eudaemonia"
Location:
Galerie Guillaume
32, rue de Penthièvre
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 44 71 07 72
Fax : +33 (0)1 44 71 07 73
Mail : galerie.guillaume@wanadoo.fr
Internet Site : www.galerieguillaume.com
Description:
Exposition du 12 mars au 7 mai 2020
Du mardi au samedi de 14h à 19h
Fermée les samedis 11 avril et 2 mai

Jean-Paul Agosti a placé la barre très haut : restituer la part d'éternité logée dans le fugitif ; et de l'évidence ce qui est à l'opposé de l'évidence, l'éblouissement, l'extase. Ça ne l'a pas effrayé : il est aussi patient que hardi. C'est donc ainsi, de toile en toile et d'année en année - plus de quarante ans qu'il peint - qu'il est parvenu à embrasser, comme le poète, des aubes d'été, à s'emparer de soirs où l'air vibrait d'on ne sait trop quoi, envol de graminées, souvenirs de pluie, fatigue des fleurs, des follicules et des ramures, travail souterrain des sèves, des herbes trop longtemps captives du piège du soleil. Il ne s'y est jamais pris au hasard, même quand cette collision avec ces instants de grâce fut le seul fruit du hasard. L'illumination, il l'a chaque fois reçue en pleine conscience. Même quand il s'égarait dans ses forêts, s'embourbait dans des ornières, pataugeait à la lisière de mares nées de la veille, il restait présent au monde, tel le méditant qui accompagne de la maîtrise de son souffle le cours incertain des choses, où qu'il se manifeste et quelle que soit sa forme, l'orbe énigmatique des amas d'étoiles, l'inconstance de la lumière et du vent. Et comme les moines zen de Corée ou du Japon, dont il a souvent visité les jardins ça ne l'a jamais abattu, que la vie ne soit qu'une passade. Au contraire : cette conviction l'accompagne au quotidien. Et il s'en réjouit, du moment que son pinceau parvient à ressusciter les lumières vertigineuses de ses explorations forestières ou jardinières, ces quelques instants où, subitement, il a senti - et même vu, on dirait - se jointoyer l'espace et le temps, les forces tombées du ciel et celles du ras de terre, voire plus bas encore, ras d'humus, lacs de végétations dans tous leurs états et seulement trouées par l'élan d'un arbre qui, d'un jet, unit le chaos au cosmos.

Irène Frain
(extrait du texte de la monographie)

Vernissage de Jean-Paul Agosti "Eudaemonia"
Les jardins secrets, 2019, aquarelle sur papier Arches, 103x103 cm





[18:00-20:00] Lancement & Signature de "Thujord" par Ola Rindal
Location:
Librairie Yvon Lambert
Yvon Lambert Bookshop
14, rue des Filles du Calvaire
75003 Paris
M° Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 45 66 55 84
Mail : librairie@yvon-lambert.com
Internet Site : shop.yvon-lambert.com
Description:
Ola Rindal
"Thujord"
2020
Self-published
25 x 32.5 cm, relié, 64 pages, 43 photographies couleur

"Some photographers seem to invent their very own quality of light in their imagery. Norwegian Ola Rindal is no exception, both in his commercial work and in his own projects. In his latest book Thujord, light - or the lack of it - plays a key role. Rindal has lived in Paris for the past two decades, but every year visits his family farm in Gudbrandsdalen, in the heart of Norway, which has been in the family for over 300 years. When his older sister took it over, the 23-year old Rindal moved to Sweden, and then to France. Still, something always brought him home. As he writes: 'Thujord (pronounced Tuyor) means two fields, and it is the name of the farm where I grew up. I go there every Christmas with my family, and even though I have not lived there for a long time, it is still home.'

Rindal's camera shows him what he's been missing. His niece. The old house. The silent trees. The desolate roads. The lonely, indispensable power lines. The one hour of daylight that is brilliant, with a pink sky. The snow. His kids' immense fascination with the snow. The snowman. The dog. The cows in the field. The darkness. There is nothing on earth as dark as the Nordic winter.

Rindal's work echoes a project by another Scandinavian, Lars Tunbjörk's Vinter, which started as an open assignment from a Swedish newspaper to depict wintertime. Having always hated the darkness, Tunbjörk photographed everything he saw, and said that the work became therapeutic for him. Perhaps Thujord was the same for Rindal, who fixed his lens on his old home to remind him of where he is from.

In some ways, Thujord reminds me of Rindal's previous book Paris, whose pictures were taken over a period of 14 years, from when he first came to the city on 11 September 2001, until the terrorist attack there in 2015. When he walked the streets of Paris, he was surprised by the gap between what he saw and the romantic city presented in photobooks. He started making visual notes, and over the years a darker side of Paris was revealed.

Rindal will continue to travel - to Norway, to Japan (the country of his wife Madoka) and to Paris - always with his analogue camera over his shoulder, showing us another side of the places we think we know."

Nina Strand, editor Objektiv Press.

Lancement & Signature de "Thujord" par Ola Rindal

[18:00-20:30] Vernissage de Cássio Vasconcellos "A picturesque voyage through Brazil"
Location:
Galerie Gadcollection
4, rue du Pont Louis-Philippe
75004 Paris
M° Pont Marie - Cité des Arts, Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 43 70 72 59
Mobile : +33 (0)6 86 08 32 20
Mail : info@gadcollection.com
Internet Site : www.gadcollection.com
Description:
11 mars - 19 avril 2020

Vernissage exceptionnel mercredi 11 mars
18h00 - 20h30 en présence de l'artiste

Après le succès retentissant de l'exposition
'Nous les Arbres' à la Fondation Cartier,
la Galerie GADCOLLECTION est heureuse d'accueillir le premier solo show,
en Europe, du grand photographe brésilien Cássio VASCONCELLOS.

Du 11 mars au 19 avril 2020, la Galerie GADCOLLECTION présentera 12 photographies, pour la plupart jamais exposées.

Vernissage de Cássio Vasconcellos "A picturesque voyage through Brazil"
Cássio VASCONCELLOS | A Picturesque Voyage through Brazil #45
30 x 44 inch / 75 x 112 cm | Édition 5 exemplaires

[18:00-21:00] Vernissage de Fred Calmets
Location:
Le cabinet d'amateur
12, rue de la Forge Royale
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny, Ledru-Rollin, Charonne
France
Phone : +33 (0)1 43 48 14 06
Mail : contact@lecabinetdamateur.com
Internet Site : www.lecabinetdamateur.com
Description:
Vernissage le mercredi 11 mars à partir de 18 heures
Exposition du mercredi 11 au dimanche 22 mars 2020

« Fred Calmets est un artiste aux aptitudes particulières qui, loin de s'inscrire dans l'air du temps en se laissant porter par celui-ci, prend régulièrement les devants pour repousser les limites des techniques et des matériaux qu'il s'approprie. Connu pour sa peinture qui repousse en permanence les canons des thèmes qu'il aborde, Fred Calmets est également un plasticien, un créateur d'installations en quête de savoir-faire nouveaux et d'innovations technologiques lui permettant de faire corps avec les dernières avancées d'une société dont il s'inspire.
Il sait transmettre sa soif de créer et son regard unique, au travers de chacune de ses interventions sur notre environnement. C'est sans doute ce qui fait de lui un artiste atypique au style incomparable, oscillant entre différents médias et différents sujets.
"L'humain", la vie, la mort se retrouvent souvent au centre de sa démarche, de ses questionnements. »

Christine Graval - Les Usines.

Vernissage de Fred Calmets

[18:00-21:00] Vernissage de Maia Flore "d'îles en lune"
Location:
Galerie Esther Woerdehoff
36, rue Falguière
75015 Paris
M° Pasteur, Falguière, Montparnasse - Bienvenüe
France
Phone : +33 (0)1 43 21 44 83
Fax : +33 (0)1 43 21 45 03
Mail : contact@ewgalerie.com
Internet Site : www.ewgalerie.com
Description:
Exposition
12.03 - 18.04.2020

Vernissage
Mercredi 11 mars 2020, de 18h à 21h
Maia Flore signera son livre.

La démarche artistique de Maia Flore s'inscrit dans une recherche de coïncidences entre le réel et son imagination. Son univers, créé de toutes pièces, se traduit par des images émouvantes et envoûtantes qui sont une invitation à partager un voyage en douce utopie.

De sa rencontre avec Saint-Malo lors de la résidence Territoire rêvé Bretagne, réalisée avec la poète Albane Gellé, Maia Flore a retenu l'impermanence des lieux. Qu'est-ce qui existe encore ? Qu'est ce qui subsiste au temps ?
Les lumières sans cesse changeantes, la mer et le mouvement des marées avec ses pleins d'eau et ses déserts de sable, les roches tantôt noires, tantôt scintillantes... forment une collection d'espaces vivants, insaisissables, à la cartographie chaque fois réinventée.

Dans l'image, la photographe imagine une chorégraphie où le corps se place plein cadre ou se perd dans l'immensité comme pour suspendre le temps et attraper pour nous un peu de cette magie évanescente d'un territoire qui n'est déjà plus le même. Dans sa restitution de Saint-Malo, Maia Flore ne reconstruit pas l'espace, elle l'habite avec une douce nostalgie et en retient ses paysages lunaires quasi surréels d'où se dégage un univers aussi intime qu'universel.

Membre de l'agence VU', la photographe Maia Flore a reçu le Prix pour la photographie HSBC en 2015. Ses photographies et les poèmes d'Albane Gellé ont été réalisés à Saint-Malo dans le cadre de la résidence Territoire rêvé Bretagne, Photographie & Poésie, organisée par l'association l'art à l'ouest.

Le livre D'îles en lune, photographies de Maia Flore et poésies d'Albane Gellé
sera disponible à la vente à la galerie.
éditions contrejour - 215 x 275 mm - 30 €

Vernissage de Maia Flore "d'îles en lune"
Maia Flore, Venus, 2019
Tirage à encres pigmentaire, 100 x 130 cm
Edition de 5 exemplaires

[18:00-21:30] Vernissage de l'exposition "Dessin À Volonté !"
Location:
Galerie La Ferronnerie Brigitte Négrier
40, rue de la Folie-Méricourt
75011 Paris
M° Oberkampf, Parmentier, Saint-Ambroise
France
Phone : +33 (0)1 78 01 13 13
Fax : +33 (0)1 48 06 50 84
Mail : brigitte.negrier@club.fr
Internet Site : www.galerielaferronnerie.fr
Description:
Clément Bagot, Natasja Van Kampen, Félix Pinquier, Marie-Amélie Porcher, Alexandra Sá, Jérôme Touron

11 mars -> 25 avril 2020
Du mardi au vendredi 14h-19h / samedi 13h-19h

Dessin à volonté ! Six artistes, et six pratiques différentes, des artistes utilisant différents supports, media, de l'abstraction à la figuration.

Clément Bagot (1977, Paris)
'Les dessins de Clément Bagot se situent à la limite entre abstraction et figuration. Le morcellement de leur maillage graphique est si intense que l'on ne sait plus s'il donne corps à la surface du papier ou s'il la désagrège. Cette forme ambiguë de territoire apparaît aussi dans ses sculptures charpentées et fragiles, ancrées et flottantes. Elles évoquent une configuration spatiale à la fois discontinue et liée.
Comme avec les dessins, on se confronte à un espace minutieusement défini et impossible à saisir.'.....' La présence d'instruments de géomètre dans les œuvres évoque une volonté démiurgique que contrecarre une conscience de la finitude. Sises dans cette tension, les architectures de Clément Bagot contiennent des possibilités qu'il déploie à plus grande échelle, sous la forme d'installations, pour qu'elles fassent corps avec le spectateur.' Marguerite Pilven, 2019
Clément Bagot a été lauréat du prix Drawing Now en 2012.

'...Félix Pinquier entretient avec le dessin industriel un rapport subtil fait de citations, d'emprunts, de réinterprétations. Contrairement au travail des designers, il ne cherche pas à faire dire aux objets autre chose que ce qu'ils sont, il ne lisse pas leurs contours, ne cherche pas à donner à une voiture ou à un train, à un taille crayon ou à un presse agrume l'apparence d'une fusée, mais il prélève dans l'histoire des techniques des formes épurées, créations d'ingénieurs en vue de la seule efficacité. plastiques. ; les rares modifications qu'il apporte visent toutes à rendre plus homogène et plus abstraite la forme qu'il emploie, tout en lui conservant son caractère reconnaissable. L'aéronef devient aérolithe : un objet volant fossile qui, contrairement aux météores, aurait la qualité d'un galet façonné par la mer, rendu parfait par l'érosion.'
François Michaud, commissaire d'exposition, 2019

Les œuvres d'Alexandra Sá, à travers le dessin, la sculpture, l'installation, instaurent des situations singulières d'appropriation de l'espace, qu'il soit public, artistique, familier ou quotidien. Dans cet univers où cohabitent équilibre et instabilité, l'humour a sa place tant dans le rapport établi aux objets ou aux mots que dans leur passage ou leur actualisation dans d'autres matériaux ou d'autres contextes.

Natasja van Kampen (Renkum, Pays-Bas, 1970) pour cette exposition a créé un ensemble de dessins à l'encre gel sur des pages de livres, mettant en évidence des navires de guerre, des groupes de manifestants, des images supposant le conflit : Le choix du sujet de ses œuvres révèle une conscience aiguë de la précarité de l'équilibre entre le monde organisé et le désordre, voire la débâcle. Par le biais du dessin, elle explore depuis plusieurs années le caractère insaisissable, voire la folie du pouvoir et de ses agents. Elle crée des dessins en utilisant différents supports -verre, papier, carbone, et produit aussi des œuvres de grand format, en relation avec les instruments et lieux de pouvoir.

Jérôme Touron (Chartres, 1967) utilise depuis ses débuts les qualités intrinsèques de matériaux basiques-plâtre, fil de fer, clous, peinture industrielle, aimants- pour créer des œuvres qui pourraient être, sans dogmatisme, des descendantes de l'art minimal, à ceci près que par touches imperceptibles, il ouvre leur champ, régulièrement, au spirituel.
Récemment, par le recyclage de boîtes en carton, il crée le support d'œuvres où se rejoue finement les formes liées au mouvement De Stijl, le dessin de leur structure étant souligné par le collage d'éléments d'adhésif coloré, parfois complété de formes crayonnées.

Marie-Amélie Porcher (Paris, 1980) Pour continuer le récit 'Le Tour de France d'Yvette et Paulette®' présenté au printemps dernier à la galerie, Marie-Amélie Porcher a compilé les images de coquettes demeures qu'elle nous restitue accompagnées du décor fleuri qui leur sied. Utilisant crayon de couleur, pastel, elle décline le charme de ces habitations modestes repérées et captées au fil de son voyage à bicyclette.

Vernissage de l'exposition "Dessin À Volonté !"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Envole-moi"
Location:
Galerie Béatrice Bellat
103, rue Lamarck
75018 Paris
M° Lamarck - Caulaincourt, Guy Môquet
France
Phone : +33 (0)1 42 58 37 34
Mail : contact@galeriegbb.com
Internet Site : www.galeriegbb.com
Description:
Du 11 mars au 11 mai 2020

Tous les oiseaux de l'exposition sont destinés à vous « envoler » d'un même élan symbolisant ici une soif de Liberté et de Rêve, en cette période si difficile pour le Monde. C'est aussi le mythe d'Icare qui se réalise intérieurement par la contemplation de ces oiseaux qui vous prêtent un temps leurs ailes pour dépasser votre horizon quotidien, en toute Universalité.

Jacques LEONARD nous présente "un bruissement d'ailes" celui d'une colombe qui s'échappe de sa cage au petit matin et s'envole à tire-d'ailes vers un monde de liberté baroque, celui de la "chouette à la toge" pour aboutir au stade de la maturité avec "l'Eveil de la dame blanche" dans un univers balayé par la tourmente, mais où enfin l'on peut trouver la paix et déployer ses ailes en toute tranquillité.

Jean PREVOST reste fidèle à son style fauve-expressionniste. Il s'inspire du mythe de Léda et le Cygne, ces 2 gouaches nous enchantent tour à tour avec un cygne noir et un cygne blanc. Tout un symbole, celui de l'universalité de l'Amour!

Corinne Le PONNER, fidèle artiste animalière, nous réjouit par la fraîcheur, l'humour et la jeunesse de ses aquarelles. Du haut d'une montagne, comme du haut de son nid ou d'un pot de fleurs, l'oiseau s'envolera ......

Pour Mylène HOSPITAL, créative, spécialiste de la restauration des bois dorés, le cadre fait partie intégrante de l'oeuvre. "Envole-moi" induit une notion de légèreté à travers les plumes blanches pailletées d'or comme une richesse, celle du vol dans l'espace.

La sculpture, années 70, de Juliette CHOUKROUN "confidences", laisse deviner une relation fusionnelle entre la jeune-fille et l'oiseau sur son épaule. Une leçon de communication hors pair!

Les oeuvres de BABSCHI, artiste peintre traditionnelle à l'huile sur toile, sont d'une poésie rare. Un oiseau vert regarde une lune jaune comme un soleil et nous arrivons à l'aube d'un jour nouveau avec des corps d'oiseaux découpés dans les montagnes suisses où les souvenirs pointent le bout de leur nez dans une ambiance imaginaire incandescente.

C'est à partir d'un travail photographique personnel que Donna FLANDRIN réalise son œuvre « On s'envole ». La mousseline vaporeuse et chromatique de la danseuse américaine, Loïe FULLER, représente l'impulsion du mouvement suggéré par ce vol d'oiseaux que la danseuse souhaitait donner à sa danse « transfigurée ».
L'artiste également inspirée par l'aigle et la colombe, nous donne ainsi à apprécier son œuvre et son exécution dans 3 techniques différentes : monotype, encres et acrylique sur toile. Un monde de contrastes, d'élan et de couleurs !

La nature optimiste et généreuse de Lydia SAMMARTIN nous entraîne vers Léda et le Cygne, dans un style vitrail aux tons pastels et doux, empreint d'une douce féminité. "L'oiseau de Paradis" est impérial, exécuté par une technique en relief. Une
technique mixte tout en éclatements !

Marceline ROBERT vous invite à suivre le vol du phénix, cet « oiseau de feu » mythique, symbole de longévité et de résurrection qui vous emporte dans les traits tourbillonnants et sûrs, noir et or, de cette artiste philosophe.

GYLA quant à elle, taille directement dans la pierre (stéatite) sa sculpture, mi humaine, mi animale, dans un style suggestif qui lui est propre. Son ensemble de monotypes d'une progression colorée symbolise l'élan dominateur pris par le vautour en constante altitude prêt « au détour » pour foncer sur sa proie.

L'ambivalence de l'Humain-Animal se retrouve également chez Pierre-Yves Trémois un peu comme une étude morphologique, en écho à la physiognomonie zoomorphique de Charles LE BRUN (1619 - 1690) en son temps.

Jean GUITTON (1901 - 1999), fidèle à sa foi religieuse, évoque dans son pastel, le vol ascendant la colombe du Saint Esprit, partie intégrante du mystère de la Trinité, rejoignant par là même une pensée philosophique indicible et impossible à écrire.

André MARGAT (1903 - 1997) introduit quelques variantes dans l'exposition : guêpes et moustiques entrent en scène aux côtés de Léda et le Cygne traité en monotype. Plusieurs études de chouettes au crayon gras ainsi qu'une encre originale, viennent compléter avec sagesse le panel si vivant de cet artiste animalier hors pair. Jean GRAVES inspiré également par la chouette en aquarelle.
Une déesse antique s'efforce de provoquer à l'aide de ses charmes l'envol d'une colombe dans la gravure sur cuivre d'Amandine DORE (1912-2011) qui fût récompensée par une médaille d'or section gravure en 1978, par la Société des Artistes Français.

Les corbeaux correspondent à la nature tourmentée et surréaliste d'Henri ESPINOUZE (1915-1982) tandis que Raymond BIGOT (1872 - 1953) avec une sobriété et élégance sculpturale nous offre un oiseau de proie à l'encre sur papier.

Le GUENNEC nous envole avec les mouettes du rivage normand et Claude BLEYNIE (1923-2016) nous ramène à la tapisserie d'Aubusson avec les projets à la gouache sur papier de ses débuts, prêts à être tissés, notamment « un régal des oiseaux » signé REY.

Bon vol
Béatrice BELLAT, galeriste

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "FÉMININ - 2ème partie"
Location:
La Galerie Rouge
anciennement Galerie Agathe Gaillard
3, rue du Pont Louis-Philippe
75004 Paris
M° Pont Marie, Hôtel de Ville, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 42 77 38 24
Mail : contact@galerieagathegaillard.fr
Internet Site : lagalerierouge.paris
Description:
La Galerie Agathe Gaillard a le plaisir de vous inviter au vernissage de l'exposition

FÉMININ
Nouvel accrochage - 2ème partie

Trois femmes photographes

Martine Barrat au cœur de Harlem
Maya Mercer et sa série The Westend Girls
Fiona Mackay avec Staged Interiors

Vernissage le 11 mars de 18H à 21H
Exposition du 31 janvier 2019 au 19 avril 2020

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Les Visas de l'ANI 2019" - annulé
Location:
Gobelins, l'école de l'image
73, boulevard Saint-Marcel
75013 Paris
M° Les Gobelins
France
Phone : +33 (0)1 40 79 92 79
Fax : +33 (0)1 40 79 92 71
Mail : info@gobelins.fr
Internet Site : www.gobelins.fr
Description:
Vernissage Visas Ani et Prix Ani-Pixtrakk 2019

Pour sa 16ème édition et son 10ème prix ANI-PIXTRAKK, L'ANI présente ses trois lauréats, le 11 mars aux Gobelins:

Cristiano Luis (Portugal) : « Induced Selection »
Nicolas Krief (France) : « Accrochages »
Karl Mancini (Italie) : « Ni Una Menos » Violence contre les femmes en Argentine

Et la projection des coups de cœurs de nos jurys 2019, en simultané.

Vernissage de l'exposition "Les Visas de l'ANI 2019"

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Selphish - L'exposition de soi"
Location:
Montpellier
Montpellier
34000 Montpellier
M° Gare SNCF de Montpellier
France
Internet Site : www.montpellier.fr
Description:
Avec : Martin John Callanan, Alix Desaubliaux, Lauren Lee McCarthy, !Mediengruppe Bitnik
Commissaires d'exposition : Thierry Fournier et Pau Waelder
Participants : Franck Ancel, Flora Bousquet, Flore Baudry, Aina Coca, Alexandra Ehrlich Speiser, Sophie Fontanel, Will Fredo, Raquel Herrera, Azahara Juaneda, Margot Saint-Réal et Claire Valageas
Développement informatique : Maxime Foisseau, Alexandre Dechosal, Louis Rouffineau

Mécènes du sud Montpellier-Sète
13 rue des Balances 34000 Montpellier

Exposition du 12 mars au 7 juin 2020, du mer au sam 10h-18h, entrée libre
Vernissage le 11 mars 2020 de 18h à 21h

Informations : www.mecenesdusud.fr - www.selphish.me

Selphish aborde l'exposition de soi sur internet, par des œuvres qui se modifient chaque semaine pour former le portrait d'une nouvelle personne. L'exposition est constituée de quatre œuvres (dont deux génératives), créées pour l'exposition par les quatre artistes.

Onze participants internationaaux ont accepté que leurs profils Instagram et leurs traces sur Google soient lues (parfois en direct) par les œuvres de l'exposition. Chaque œuvre les interprète sous forme d'images, textes, écrans, objets, impressions, etc. Les quatre œuvres se modifient automatiquement : chaque semaine, l'exposition toute entière est dédiée simultanément à un seul participant.

Production : Mécènes du Sud Montpellier-Sète
Coordination : Marine Lang, déléguée générale, assistée de Mélia Berreur-Gély
Avec le soutien du DICRéAM, Ministère de la Culture et de la Communication / CNC

[18:00-20:30] Vernissage de l'exposition "Village des Créateurs TRANSPARENCE 01"
Location:
Galerie Joyce
168-173, galerie de Valois
Jardins du Palais Royal
75001 Paris
M° Palais Royal
France
Phone : +33 (0)1 40 15 03 72
Mail : ParisGallery@joyce.com
Internet Site : www.joyce.com/art/
Description:
Vernissage de l'exposition "Village des Créateurs TRANSPARENCE 01"
Vernissage de l'exposition "Village des Créateurs TRANSPARENCE 01"

[18:30-21:00] Lecture-concert avec Jasma Samic
Location:
Galerie Maître Albert
6, rue Maître-Albert
75005 Paris
M° Maubert - Mutualité, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 55 42 73 77
Mail : jdm@lmet.fr
Internet Site : www.maitrealbertgallery.com
Description:
A l'occasion de la sortie du livre de Jasma Samic, "les contrés des âmes errantes", l'auteure vous invite à une lecture-concert avec ses amis poètes et musiciens le 11 mars 2020 à partir de 18h30 à la galerie Maître Albert.

Violette Smailovic-Huart violon
Manfred Stilz violoncelle
Jasna Samic et Nathalie Melik lecture des extraits du roman
Evelyne Morin et Nina Zivan lecture des poèmes


Dans le cadre de l'exposition de Jorge Amat

Jorge Amat serait heureux de votre présence, autour d'un verre, le jeudi 5 mars 2020 à partir de 18 heures à 21 heures pour son exposition de photos.

Exposition du 2 mars au 15 mars 2020

Vernissage de Jorge Amat

[18:30-20:30] Rencontre - Un Livre, Une Histoire avec Thomas Sauvin pour "17 18 19"
Location:
Librairie La Comète - Picto
anciennement Librairie Photographique Le 29
29, rue des Récollets
75010 Paris
M° Gare de l'Est
France
Phone : +33 (0)1 40 36 78 96
Mail : lacomete@picto.fr
Internet Site : www.lacomete.picto.fr
Description:
Rencontre - Un Livre, Une Histoire avec Thomas Sauvin pour "17 18 19"

[18:30-21:00] Rencontre avec l'artiste Cristian Pineda
Location:
Instituto Cultural de México à Paris
Institut Culturel du Mexique
119, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 44 61 84 44
Fax : +33 (0)1 44 61 84 45
Mail : idemexfra@sre.gob.mx
Internet Site : icm.sre.gob.mx/francia/index.php/fr/
Description:
Dans le cadre de l'exposition
L'EXODE DE L'HUMANITÉ
à la Fondation Maison des sciences de l'homme

Né en 1980 au Mexique dans la ville de Juchitán de Zaragoza, Cristian Pineda est un artiste visuel multidisciplinaire qui consacre une partie de son travail à la compréhension du phénomène migratoire. Il vit actuellement à Mérida dans le Yucatán et partage son temps entre le Mexique et la Belgique.

L'apport le plus notable du travail de Cristian Pineda réside vraisemblablement dans le potentiel de solutions concrètes que présente son travail face à la crise humaine migratoire. En effet, ses œuvres permettent la création d'une mémoire collective, faisant de son art un sanctuaire migratoire et un témoignage de l'identité des acteurs.

Aux côtés de Geoffrey Pleyers, chercheur CNRS, Sociologue, Professeur à l'Université de Louvain et à l'EHESS, et Pascale Naveau, Docteur en sociologie de l'Université de Louvain, Cristian Pineda présentera le catalogue de l'exposition « L'Exode de l'Humanité » programmée en mars 2020 à l'EHESS, Fondation Maison des Sciences de l'Homme.

Rencontre avec l'artiste Cristian Pineda

[18:30-21:00] Vernissage de Pauline Desramont "Feuilles"
Location:
Galerie Prodromus
46, rue Saint-Sébastien
75011 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Ambroise, Richard-Lenoir
France
Phone : +33 (0)1 43 14 48 25
Mobile : +33 (0)6 60 27 88 92
Mail : prodromus@wanadoo.fr
Internet Site : www.prodromus-galerie.com
Description:
Exposition du 11 mars au 19 avril 2020
Vernissage mercredi 11 mars à partir de 18h30

Vernissage de Pauline Desramont "Feuilles"
Feuilles 1, tirage à émulsion liquide sur papier coton et lin, 2019

En parallèle est organisée une exposition de photographies de Pauline Desramont,
Il est le chemin, dans l'église Saint-Denys-du-Saint-Sacrement à Paris
(68, rue de Turenne 75003 Paris - www.saintdenys.net).

Vernissage de Pauline Desramont "Feuilles"
Le Néguev, tirage à émulsion liquide sur papier coton et lin, 2018

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Croyances : faire et défaire l'invisible"
Location:
Institut des Cultures d'Islam
19-23, rue Léon
56, rue Stephenson
75018 Paris
M° Château Rouge, Barbès - Rochechouart, Marcadet - Poissoniers
France
Phone : +33 (0)1 53 09 99 80
Internet Site : www.institut-cultures-islam.org
Description:
Le parcours de l'exposition "Croyances : faire et défaire l'invisible" débute à l'ICI Léon (19 rue Léon) et se poursuit 270 mètres plus loin, à l'ICI Stephenson (56 rue Stephenson).

12.03.20 > 26.07.20
prolongation jusqu'au 27 décembre 2020
Vernissage public : mercredi 11 mars de 18h30 à 21h

Avec les œuvres de Nabil Boutros, Samuel Fosso, Rahima Gambo, Maïmouna Guerresi, Éric Guglielmi, Bruno Hadjih, Bénédicte Kurzen & Sanne de Wilde, Mohammed Laouli, Nicola Lo Calzo, Giya Makondo Wills, Josèfa Ntjam, Léonard Pongo, Btihal Remli, Tabita Rezaire, Seumboy VRAINOM : €

Commissariat : Jeanne Mercier, co-fondatrice de la plateforme Afrique in Visu
Direction artistique : Bérénice Saliou
Direction générale : Stéphanie Chazalon
Comité scientifique : Anne Bocandé, Ayda Bouanga et Marie-Cécile Zinsou

Avec l'exposition Croyances : faire et défaire l'invisible, l'Institut des Cultures d'Islam et Afrique in Visu interrogent la puissance évocatrice des religions, superstitions et mythes du continent africain, revendiqué par les artistes comme lieu d'expérimentation, de glissements, de frictions et de négociations.

Loin du panorama et des récits stéréotypés, seize photographes et vidéastes se saisissent de façon poétique, critique ou décalée de la question du « croire », de ses conventions, pratiques et représentations. Leurs œuvres dialoguent entre réel et fiction, esquissant des croyances en mouvement, imaginant leurs connections et leurs évolutions au fil d'une « pensée archipélique ». Elles détournent l'incarnation de l'autorité religieuse pour résister aux schémas dominants, inscrivent le culte vaudou dans la mémoire de l'esclavage, rapprochent la dévotion des pèlerins et la résilience individuelle, transforment les rites traditionnels à l'ère digitale, captent les vibrations de la transe et les mystères de l'envoûtement...

L'exposition s'active lors de performances et s'accompagne d'une programmation pluridisciplinaire mêlant arts de la scène, tables rondes et films. La transe saharienne et l'électro-indus fusionnent, le cérémonial mouride se métamorphose en expérience multimédia immersive et la pleine lune est célébrée lors d'une soirée alternative, tandis que des conférences et projections abordent l'avènement de nouveaux sacrés, l'ostracisme qui frappe les « sorcières », ou encore la manière dont les artistes rendent visible l'invisible. Enfin, le jeune public bénéficie d'une offre dédiée proposant des contes musicaux, des ciné-goûters et la réalisation d'un livre de recettes magiques.

La transcendance se manifeste sous les formes les plus imprévisibles au rythme de cette nouvelle saison artistique et culturelle, première séquence d'une année 100% Afrique à l'Institut des Cultures d'Islam.


Laboratoire photographique : PCP Laboratoire Photographique Professionnel

Avec le soutien de la Ville de Paris

Vernissage de l'exposition "Croyances : faire et défaire l'invisible"
Land of Ibeji (détail), 2018
© Bénédicte Kurzen & Sanne De Wilde / NOOR

[18:30-21:00] Vernissage de l'exposition "Grand Hôtel 002"
Location:
Galerie Treize-dix
Galerie XIIIX
13, rue Taylor
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, République
France
Mobile : +33 (0)7 87 80 00 41
Mail : galerie.treize.dix@gmail.com
Internet Site : www.michellagarde.fr
Description:
Du haut du Grand Hôtel 002, c'est 20 années d'illustrations qui nous contemplent.
À l'occasion de son anniversaire, Agent 002 vous ouvre les portes de son Grand Hôtel le 11 mars à partir de 18h30 à la galerie Treize-Dix.
A cette occasion est édité un catalogue sous la forme d'un journal de 48 pages et bientôt un beau livre de 80 pages grâce à une campagne de crowdfunding : https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/grand-hotel-002

Vernissage de l'exposition "Grand Hôtel 002"






[19:00-21:00] Signature du livre de Michel Drucker "Il faut du temps pour rester jeune"
Location:
Café Les Deux Magots
6, place Saint-Germain-des-Prés
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 45 48 55 25
Fax : +33 (0)1 45 49 31 29
Internet Site : www.lesdeuxmagots.fr
Description:
en présence de Michel Drucker

[19:00-21:00] Vernissage "Le Brandebourg, un havre de verdure aux portes de Berlin"
Location:
Centre d'Information sur l'Allemagne
CIDAL
31, rue de Condé
75006 Paris
M° Odéon, RER B Luxembourg
France
Phone : +33 (0)1 44 17 31 31
Mail : info@allemagne.diplo.de
Description:
photographies de Prisca Martaguet

Bien souvent, le Brandebourg est associé à un désert entourant une capitale trépidante. À des conducteurs ivres terminant leur route contre un platane. Et au refrain pathétique de Rainald Grebe: «Je me sens si vide, je me sens Brandebourg».

Pourtant, à l'heure où l'uniformisation guette la capitale, les Berlinois sont de plus en plus nombreux à s'installer dans la région pour renouer avec la créativité, parmi les lacs limpides et les forêts profondes.

Traverser le Brandebourg en 2020, c'est l'assurance d'être dépaysé. De réapprendre à vivre sans téléphone et de croiser des personnages hauts en couleur. Nos envoyées spéciales ont parcouru 1 253 kilomètres sous un soleil de plomb pour aller à leur rencontre.

L'ambassade d'Allemagne vous invite au vernissage de l'exposition

Le Brandebourg
Un havre de verdure aux portes de Berlin

avec Prisca Martaguet (photographie et graphisme)
et Marianne Floc'h (texte et direction de projet)

Mercredi 11 mars 2020 à 19h00

Merci de confirmer votre présence à marianne.floch@diplo.de

Allemagne Diplomatie - 31 rue de Condé - 75006 Paris

L'exposition pourra par ailleurs être visitée aux horaires d'ouverture :

Lundi et mardi de 13h à 17h
Mercredi et jeudi de 14h à 17h

Entrée gratuite

Vernissage de l'exposition "Le Brandebourg, un havre de verdure aux portes de Berlin"

[19:00-21:00] Vernissage de Mad'o pays de pan
Location:
Carpe Diem Café
21, rue des Halles
75001 Paris
M° Châtelet, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 42 21 02 01
Mail : contact@carpediemcafe.fr
Internet Site : www.carpediemcafe.fr
Description:
https://www.instagram.com/madopaysdepan

Vernissage de Mad'o pays de pan

[19:00-21:00] Vernissage de Stéphane Heuet
Location:
Best Western Premier Hôtel Littéraire Le Swann à Paris
11-15, rue de Constantinople
75008 Paris
M° Europe, Villiers, Rome
France
Phone : +33 (0)1 45 22 80 80
Fax : +33 (0)1 45 22 97 15
Mail : reservation@hotel-leswann.com
Internet Site : www.hotel-leswann.com
Description:
Festival "Le Paris retrouvé de Marcel Proust" du 11 au 22 mars 2020

Festival "Le Paris retrouvé de Marcel Proust" du 11 au 22 mars 2020

Avec plus d'une trentaine d'événements : concerts, lectures, conférences, ateliers, expositions, créations et visites immersives programmés pendant douze jours, le festival inédit « Le Paris retrouvé de Marcel Proust » invite le public à un voyage dans l'univers de Marcel Proust dans des lieux parisiens emblématiques.

Forts de leur lien de proximité et de l'empreinte qu'a laissé Marcel Proust dans le quartier de la Plaine Monceau, la Société des Hôtels littéraires et l'Hôtel Littéraire Le Swann, les musées Jean-Jacques Henner et Gustave Moreau, la librairie Fontaine Haussmann, la Société des Amis de Marcel Proust et les Editions Thélème, ont voulu rendre hommage à l'auteur de la Recherche et vivre un morceau de temps retrouvé au fil des Plaisirs et des Jours.

Littérature, peinture, musique, poésie, théâtre, danse et dessin se trouveront ainsi mis à l'honneur, dans la continuité des festivités initiées pour célébrer le centenaire du prix Goncourt qui fut décerné à Marcel Proust le 10 décembre 1919 pour À l'ombre des jeunes filles en fleurs.

Tout au long de ce festival proustien parisien, dont le nom fait référence au livre éponyme de Henri Raczymow (Éditions Parigramme, 2005), parrain de cette première édition, des rencontres avec des artistes et des écrivains seront déclinées ainsi que trois remarquables expositions :


À l'Hôtel Littéraire Le Swann du 11 au 31 mars : « L'adaptation de la Recherche en bande dessinée » par Stéphane Heuet. Exposition des planches originales de Combray, d'agrandissements, de cahiers et d'études de personnages dans le cadre de l'Année de la BD.

Ouverture du festival : Vernissage de l'exposition de planches originales de Stéphane Heuet.
Ce dernier adapte A La recherche du Temps Perdu en bande dessinée depuis plusieurs années ; son 7e tome, À l'ombre des jeunes filles en fleurs (Delcourt, 2019), vient de paraître.
En présence de Henri Raczymow, auteur du « Paris retrouvé de Marcel Proust » (Parigramme, 2005) et parrain de cette première édition.

« L'adaptation de la Recherche en bande dessinée » - Vernissage, présentation illustrée et exposition des planches originales de Stéphane Heuet à l'occasion de l'Année de la BD et de la parution d'un nouveau tome de la « Recherche », le 7e pour « À l'ombre des jeunes filles en fleurs ». En présence de Henri Raczymow, auteur du « Paris retrouvé de Marcel Proust », aux éditions Parigramme, et parrain de cette première édition.

Festival « Le Paris retrouvé de Marcel Proust ». Douze journées inédites de rencontres, lectures, promenades et concerts !

>> RSVP

Vernissage de Stéphane Heuet

Vernissage de Stéphane Heuet

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "André Goezu - un long voyage"
Location:
Société Historique et Littéraire Polonaise
Bibliothèque Polonaise de Paris
6, quai d'Orléans
75004 Paris
M° Pont Marie, Maubert - Mutualité, Jussieu, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 55 42 83 83
Fax : +33 (0)1 46 33 36 31
Mail : evenements.shlp@bplp.fr
Internet Site : www.bibliotheque-polonaise-paris-shlp.fr
Description:
PEINTURES - ESTAMPES - BIBLIOPHILIE

exposition ouverte du 12 mars au 11 avril 2020
du mercredi au samedi de 14h15 à 18h
présence de l'artiste tous les samedis

vernissage de l'exposition le mercredi 11 mars 2020 de 19h à 21h
programme
Présentation à 19h30 par :
- Gaëtan Poelman, Délégué général du Gouvernement de la Flandre en France
- Ernest Van Buynder, Président d'honneur du Musée d'Art Contemporain d'Anvers
suivie par le film sur le travail d'André Goezu
Au fil de l'imaginaire | 12 min.

[19:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Le Trait et la Trame"
Location:
Carré Rive Gauche
Quai Voltaire, rue des Saints-Pères, rue de l'Université, rue du Bac, rue de Lille
rue de Beaune, rue de Verneuil, rue Allent
75007 Paris
M° Rue du Bac, Saint-Germain-des-Prés, RER C Musée d'Orsay
France
Phone : +33 (0)1 42 60 70 10
Mail : info@carrerivegauche.com
Internet Site : www.carrerivegauche.com
Description:
Hôtel Pont Royal
5-7 Rue de Montalembert
75007 Paris

L'hôtel Pont-Royal, haut-lieu culturel parisien de l'après-guerre situé dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés, a vu séjourner entre ses murs les plus grandes plumes : Duras, Sartre, de Beauvoir, Sagan, Camus, Gide, Gallimard et tant d'autres.
Fort de ce passé littéraire, l'hôtel a invité la galerie d'art textile The Fibery à une exposition dont le point de départ s'ancre autour du trait et de la trame.
À travers le regard des artistes Frédérique Gourdon et Guacolda, le fil devient prolongement du trait et sa fibre chemine en même temps qu'elle tisse la trame d'une histoire.
Nous vous convions chaleureusement à découvrir l'exposition et ceux jusqu'au 23 Mai !

Vernissage de l'exposition "Le Trait et la Trame"

[19:00-21:00] Vernissage de la Biennale du Noir & Blanc
Location:
La Garenne-Colombes
La Garenne-Colombes
92250 La Garenne-Colombes
M° Gare SNCF de La Garenne-Colombes
France
Internet Site : www.lagarennecolombes.fr
Description:
Cercle des Arts à la Médiathèque La Garenne-Colombes

Du 12 au 18 mars 2020

Vernissage de la Biennale du Noir & Blanc

[19:00-21:00] Vernissage du 43ème Salon de Printemps AVIA
Location:
Ville d'Avray
Ville d'Avray
92410 Ville d'Avray
M° Gare de Sèvres - Ville-d'Avray
France
Internet Site : www.mairie-villedavray.fr
Description:
Galerie l'entr@cte
3, rue de Versailles

Date du 11 mars au 28 mars 2020
Tous les jours de 15h à 19h
Vernissage le mercredi 11 mars 2020 à partir de 19h

Salon généraliste soutenu par une commune très impliquée dans la diffusion de l'estampe. Depuis plusieurs années les commissaires cherchent à donner une place plus importante à l'estampe.Cette année, à la galerie l'Entr@cte, le Salon de Printemps de l'AIVA met l'estampe contemporaine à l'honneur avec Claude Bureau, Sophie Domont, Mona Massol, Dominique Moindraut, Anne Paulus, Isabelle Petitpont, Pascale Simonet, Véronique Dessirier et Catherine Lenoir. Ces artistes y présentent des estampes très contemporaines dans leur approche plastique.

Un prix de l'estampe sera attribué à cette occasion par un jury de professionels.

Exposants
Claude Bureau, Sophie Domont, Mona Massol, Dominique Moindraut, Anne Paulus, Isabelle Petitpont, Pascale Simonet, Véronique Dessirier et Catherine Lenoir

43ème Salon de printemps AVIA

[19:00-21:00] Visite privée de l'exposition de Daniel Arsham "Paris, 3020"
Location:
Galerie Emmanuel Perrotin
76, rue de Turenne
10, Impasse Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 42 16 79 79
Fax : +33 (0)1 42 16 79 74
Mail : info-paris@galerieperrotin.com
Internet Site : www.galerieperrotin.com
Description:
11 janvier - 21 mars, 2020
VERNISSAGE Samedi 11 janvier de 16h à 20h

De 16h à 17h, ne manquez pas la discussion entre Daniel Arsham et Ludovic Laugier, conservateur au musée du Louvre, en charge de la sculpture grecque, à l'espace Saint-Claude.
La discussion sera suivie d'une séance de dédicace.

Dans cette exposition, Daniel Arsham présente une nouvelle série de sculptures composée de bustes, de bas-reliefs et de statues emblématiques de l'Antiquité classique. Daniel Arsham a eu l'opportunité de collaborer étroitement avec l'atelier de moulage de la Réunion des Musées Nationaux - Grand Palais (RMN). Cet atelier historique, en fonction depuis le 19e siècle, reproduit les chefs d'œuvre des plus grands musées d'Europe. L'artiste a ainsi eu accès aux moulages de certaines œuvres les plus symboliques des collections du musée du Louvre à Paris, du musée de l'Acropole à Athènes, du Kunsthistorisches Museum à Vienne et de la basilique San Pietro in Vincoli de Rome sur lesquels reposent sa nouvelle série. Intéressé par la manière dont les objets traversent le temps, Arsham a sélectionné des œuvres à tel point déterminantes qu'elles ont transcendées leur statut de simple objet d'art pour s'intégrer dans notre mémoire et notre identité collectives.

Vernissage de Daniel Arsham "Paris, 3020"

[19:30-22:30] Conférence de Jean-Louis Poitevin "faire face au mensonge absolu"
Location:
Galerie Hors-Champs
20, rue des Gravilliers
75003 Paris
M° Arts et Métiers, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)9 53 48 14 04
Mail : galerie.hors.champs75@gmail.com
Internet Site : www.galerie-hors-ch​amps.com
Description:
Conférence de Jean-Louis Poitevin "faire face au mensonge absolu"







[20:00] Lecture musicale avec Anna Mouglalis
Location:
Maison de la Poésie
157, rue Saint-Martin
Passage Molière
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel, Les Halles
France
Phone : +33 (0)1 44 54 53 00
Internet Site : www.maisondelapoesieparis.com
Description:
La Maison de la Poésie à Paris vous propose une soirée de lecture musicale avec
Anna Mouglalis
accompagnée d'Élodie Soulard (accordéon)

Mercredi 11 mars 2020 à 20 heures

Présentation par Francesca Isidori.

Le texte et le livre audio Le Gars de Marina Tsvétaïeva sont publiés aux éditions des femmes-Antoinette Fouque.

Lecture suivie d'une séance de dédicaces avec Anna Mouglalis.

15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2020 - Tous droits réservés

WebAnalytics