Thursday, June 18, 2020
Public Access


Category:
Category: All

18
June 2020
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 1 2 3 4 5

  SALO VIII, salon du dessin érotique
Location:
111 bis boulevard de Ménilmontant
111 bis, boulevard de Ménilmontant
75011 Paris
M° Ménilmontant, Père Lachaise
France
Description:
SALO VIII, salon du dessin érotique SALO VIII, salon du dessin érotique

Fête nationale des Seychelles
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Fête de la Constitution des Seychelles

Commémoration de l'Appel du 18 juin
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Manifestations dans les mairies pour commémorer l'appel du 18 juin 1940, vers midi environ

Exposition "Bêtes de scène"
Location:
Espace Monte-Cristo
Fondation Villa Datris Paris
9, rue Monte-Cristo
75020 Paris
M° Alexandre Dumas
France
Phone : +33 (0)1 48 17 60 60
Mail : montecristo@fondationvilladatris.com
Internet Site : www.fondationvilladatris.com
Description:
Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"

Du 14 mars au 12 juillet 2020
Prolongation de l'exposition du 2 septembre au 20 décembre 2020
Du mercredi au dimanche de 11:00 à 18:30

Entrée libre : gratuit

Commissariat d'exposition et scénographie :
Pauline Ruiz et Jules Fourtine

« L'art ne cesse pas d'être hanté par l'animal. »
Gilles Deleuze et Félix Guattari


Pour la troisième année consécutive, l'Espace Monte-Cristo présente à Paris les nouvelles acquisitions de la Collection Fondation Villa Datris (située à L'Isle-sur-la-Sorgue dans le Luberon).
Bêtes de scène à Paris ! Les animaux dans la sculpture contemporaine revisite dans une nouvelle scénographie l'exposition qui a réuni plus de 51 000 visiteurs à l'Isle-sur-la-Sorgue en 2019.
À travers la sélection de 57 sculptures de 29 artistes français et internationaux, elle pose un regard artistique contemporain sur l'animal : de la beauté sauvage à la bête qui sommeille en nous.


Ils nous surprennent, nous font rire, nous agacent et nous émeuvent. Véritables bêtes de scène toujours prêtes à faire le show, les animaux sont une source inépuisable d'inspiration pour les artistes. Pour s'en convaincre, il suffit de faire un tour à la Fondation Villa Datris, qui présente en ce moment 57 sculptures réalisées par 29 artistes contemporains français et internationaux en hommage à ces drôles de bestioles.

Lapin aux aguets de Françoise Pétrovitch, albatros en néons lumineux du collectif Art Orienté Objet, renard blessé de Pascal Bernier, louve folklorique de Katia Bourdarel ... Les animaux sont représentés ici sous toutes leurs coutures. Certains s'inspirent de la mythologie et des récits fondateurs - Kate MccGwire et son serpent à plume rappelant le Quetzalcoatl mésoaméricain, Evert Lindfors revisitant l'Arche de Noé -, d'autres s'intéressent à la frontière entre animalité et domesticité, comme Sébastien Gouju qui imagine une pieuvre vivant dans une salle de bain !

Laurent Perbos joue la carte de l'originalité et de l'humour en affublant un petit oiseau d'une cagoule de catcheur mexicain tandis que Samuel Rousseau revisite les peintures rupestres préhistoriques. Autant d'initiatives surprenantes qui nous invitent à reconsidérer notre rapport avec les animaux.

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Art orienté objet, Albatros, 2017, Collection Fondation Villa Datris
©Franck Couvreur

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Kate MccGWIRE, Paradox, 2019, Collection Fondation Villa Datris
©JP Bland-détail

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Katia Bourdarel, Je suis une louve, 2012, Collection Fondation Villa Datris
© Bourdarel, Paris 2019 Photo Aeroplastics, Bruxelles

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Laurent Perbos - Inséparables, rouge gorge et canaris 2014
© Galerie Baudoin / Photographie Jacques Penon et Michel Erlich

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Laurent PERBOS, De Marbre et d'or, 2005
© Galerie Baudoin Lebon / Raphaël Chipault

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Laurent Perbos, Sans titre (Lucha Libre), 2017
© Baudoin Lebon / Photographie Laurent Perbos

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Laurent Perbos, The Birds, 2012
© Galerie Baudoin Lebon / Laurent Perbos, détail

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Pascal BERNIER, Accident de chasse (renard), Collection Fondation Villa Datris
©Eric de Ville ©Pascal Bernier_ADAGP, Paris 2019

08:00  
09:00  
10:00  
11:00 [11:00-19:00] Exposition "Jean-François Maurige, Lost and Found"
Location:
Atelier Michael Woolworth
2, rue de la Roquette
Cour de Février
75011 Paris
M° Bastille
France
Phone : +33 (0)1 40 21 03 41
Mobile : +33 (0)6 12 39 92 64
Mail : michael@michaelwoolworth.com
Internet Site : www.michaelwoolworth.com
Description:
Exhibition June 19 to July 4
Open Monday to Saturday 11 am to 7 pm

Afin de célébrer la parution du catalogue raisonné "Maurige éditions 1991 - 2019", nous sommes heureux de vous présenter "Pieces Uniques (1991)". Ces premières œuvres expérimentales - rangées à l'époque dans un tiroir et ensuite oubliées - ont été récemment redécouvertes en travaillant sur le catalogue (cliquez pour voir). Réalisées en un seul exemplaire chacune, elles sont ici exposées pour la première fois.
Le catalogue raisonné (co-édition avec Galerie Bernard Jordan) :
112 pages. 24 x 17 cm. 20 €

Exposition "Jean-François Maurige, Lost and Found"

[11:00-19:00] Exposition "Jean Arcelin"
Location:
Galerie 26
26, place des Vosges
75003 Paris
M° Chemin Vert, Saint-Paul, Bastille
France
Phone : +33 (0)1 40 27 00 90
Fax : +33 (0)1 40 27 90 56
Mail : info@galerie26.com
Internet Site : www.galerie26.com
Description:
Jean ARCELIN
Huiles sur toile

Exposition du 18 juin au 4 septembre 2020

Exposition "Jean Arcelin"

[11:00-18:00] Exposition des lauréats de la Fondation Simone et Cino Del Duca
Location:
Institut de France
Académie des Beaux-Arts
27, quai de Conti
CS 90618
75270 Paris Cedex 06
M° Pont Neuf, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon, Louvre - Rivoli
France
Phone : +33 (0)1 44 41 43 20
Internet Site : www.academie-des-beaux-arts.fr
Description:
Exposition des lauréats des Prix artistiques 2020 en peinture de la Fondation Simone et Cino Del Duca

Académie des beaux-arts
Pavillon Comtesse de Caen, Palais de l'Institut de France

18 juin - 9 août 2020
Exposition ouverte du mardi au dimanche de 11 heures à 18 heures - Entrée libre

Guillaume Bresson, Damien Deroubaix, Pierre Monestier, Tursic & Mille

Créée en 1975 et présidée par Simone Del Duca, correspondante de l'Académie des beaux-arts jusqu'à sa mort en 2004, la Fondation Simone et Cino Del Duca est abritée à l'Institut de France depuis 2005. Simone Del Duca a confié à l'Institut le soin de poursuivre son œuvre en France et à l'étranger, dans le domaine des arts, des lettres et des sciences par le moyen de subventions, de prix et d'aides attribués chaque année sur proposition des cinq académies.

Parmi les nombreux prix de la Fondation, le Grand prix artistique, doté de 100 000 €, est attribué chaque année sur proposition de l'Académie des beaux-arts, alternativement à un compositeur, un sculpteur et, comme en 2020, à un peintre.

Compte tenu des circonstances exceptionnelles actuelles, la dotation du Grand Prix en Peinture a été répartie, sur proposition de l'Académie des beaux-arts, en quatre prix de 25 000 € au bénéfice des artistes initialement nommés finalistes par la section de peinture parmi une première sélection d'une trentaine de noms. Les lauréats de ces quatre prix sont ainsi : Guillaume Bresson, Damien Deroubaix, Pierre Monestier et Tursic & Mille.

Pour la première fois, la section de peinture de l'Académie a souhaité exposer les œuvres des lauréats.

Ainsi, une sélection d'œuvres de Guillaume Bresson, Damien Deroubaix, Pierre Monestier et Tursic & Mille sera exposée du 18 juin au 9 août 2020 au Pavillon Comtesse de Caen de l'Institut de France (27, quai de Conti, 75006 Paris) dont le commissariat est assuré par les membres de la section de peinture de l'Académie composée de Pierre Carron, Guy de Rougemont, Yves Millecamps, Philippe Garel, Jean-Marc Bustamante, Gérard Garouste, Fabrice Hyber et Catherine Meurisse.


Guillaume Bresson

Né à Toulouse en 1982, Guillaume Bresson vit et travaille à New York (États-Unis). Diplômé de l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, Guillaume Bresson reçoit les Félicitations du Jury lors de sa sortie d'école en 2007. Son travail questionne la mise en scène de la réalité sociale en peinture. Il est révélé au grand public lors de l'exposition Dynasty au Palais de Tokyo et au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris en 2010 - année où il reçoit également le Prix Sciences-Po pour l'art contemporain.
L'œuvre de Guillaume Bresson a depuis été présentée dans de nombreuses institutions internationales à l'instar de la Kunsthalle de Karlsruhe (Allemagne, 2011), la Biennale de Curitiba (Brésil, 2011), le Musée de Perm (Russie, 2012), l'Institut du Monde arabe à Paris (2015), la Collection Lambert à Avignon (2015), le ArtSpace Boan à Séoul (Corée du Sud, 2016), la Fondation d'entreprise Ricard à Paris (2018), le French Institute Alliance française à New York (2019) et le Couvent des Cordeliers à Toulouse (2020).
Guillaume Bresson est invité en 2015 par Olivier Py, directeur du Festival d'Avignon, à concevoir l'affiche du festival et a bénéficié d'une exposition personnelle au sein de l'Eglise des Célestins.
En 2017, il reçoit le prix Pierre Cardin de l'Académie des beaux-arts dans la section peinture. En 2019, sa première exposition personnelle a lieu aux États-Unis sur une invitation du French Institute Alliance Française à New York.
Guillaume Bresson est représenté par la Galerie Nathalie Obadia, Paris/Bruxelles, depuis 2010.

Exposition des lauréats de la Fondation Simone et Cino Del Duca
Guillaume Bresson, Sans titre, 2010
Courtesy Galerie Nathalie Obadia, Paris / Bruxelles
Crédit photo : Bertrand Huet / Tutti image

Exposition des lauréats de la Fondation Simone et Cino Del Duca
Guillaume Bresson, Sans titre, 2019
Courtesy Galerie Nathalie Obadia, Paris / Bruxelles
Crédit photo : Bertrand Huet / Tutti image

Damien Deroubaix

Né en 1972 à Lille, Damien Deroubaix a étudié à Saint-Etienne et en Allemagne (Karlsruhe, 1998). Depuis 2003, son travail a été exposé dans de prestigieuses institutions européennes et a fait l'objet de nombreuses expositions personnelles, particulièrement en Suisse et en Allemagne. Il a effectué de longs séjours à l'étranger, notamment lors des résidences au Künstlerhaus Bethanien à Berlin (2005) et à l'ISCP à New York (2008). En 2009, il est nommé au Prix Marcel Duchamp. Ses œuvres font partie des plus grandes collections nationales (le Musée d'art Moderne de la Ville de Paris, le Centre Pompidou à Paris, le MAMC de Strasbourg, les Frac Midi-Pyrénées, Limousin et Basse Normandie, le CNAP et le Musée du dessin et de l'estampe originale de Gravelines) et internationales (le MoMA à New-York, le Mudam Luxembourg, le Saarlandmuseum en Allemagne, le Museu Coleçao Berardo de Lisbonne, l'Albrecht-Dürer-Haus-Stiftung en Allemagne et le Kunstmuseum St Gallen en Suisse).
La pratique artistique de Damien Deroubaix est marquée par une grande diversité de formes et de techniques : peinture à l'huile, aquarelle, gravure, tapisserie, panneaux de bois gravés, mais aussi sculpture et installation. Ses peintures font très souvent référence à des thèmes apocalyptiques.
Il vit et travaille à Meisenthal.

Exposition des lauréats de la Fondation Simone et Cino Del Duca
Damien Deroubaix, Augustine, 2019, huile et collage sur toile, 200 x 150 cm, © Thomas Lannes - Adagp, Paris, 2020, courtesy de l'artiste et galerie In Situ - fabienne leclerc, Grand Paris

Exposition des lauréats de la Fondation Simone et Cino Del Duca
Damien Deroubaix, La branche, 2019, huile et collage sur toile, © Thomas Lannes, Adagp, Paris, 2020, courtesy de l'artiste et galerie In Situ - fabienne leclerc, Grand Paris

Pierre Monestier

Né en 1963 à Saint-Quentin dans l'Aisne, Pierre Monestier vit à Nesle dans la Somme puis à Brunoy en Essonne. Il arrive à Paris en 1971. Il pratique le dessin plus que toute autre activité. En 1982, il entre à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris dans l'atelier de dessin de Férit Iscan dont il sort diplômé en 1985.
De 1985 à 1998, il abandonne peu à peu la figuration et s'initie à la peinture à l'huile sur des moyens formats, influencé par l'expressionnisme abstrait et d'autres mouvements informels. Durant cette période et jusqu'en 2003, il exerce plusieurs métiers dans la rénovation et la décoration d'appartement, l'architecture intérieure, le décor de cinéma, la copie et l'enseignement du dessin.
Il revient progressivement à la figuration à partir de 1999. Il exerce le seul métier de peintre depuis 2004. Depuis 2006, il travaille successivement avec les galeries Artegalore, Detais et Lyle O Reitzel et intervient régulièrement à l'association La Source à partir de 2007. Il s'installe à Marseille en 2011.

Exposition des lauréats de la Fondation Simone et Cino Del Duca
Pierre Monestier, Histoire sans paroles n°2, 2007

Exposition des lauréats de la Fondation Simone et Cino Del Duca
Pierre Monestier, Nouvelle espèce, 2007

Tursic & Mille

Depuis le début de leur œuvre commune au début des années 2000, les peintures de Tursic & Mille (nés en 1974 respectivement à Belgrade et à Boulogne-sur-mer) interrogent, à travers la question de la peinture, de son support et de son sujet, celle de la reproduction du réel et de la circulation de ses représentations. Dans leur œuvre, Tursic & Mille questionne le spectateur sur le pouvoir de la peinture et sa capacité à transcender le réel.
Leurs peintures, aquarelles et sculptures « recyclent », généralement en séries, des images préexistantes extraites de magazines, de films, de sites internet ou d'autres médias.
Celles-ci sont recomposées par ordinateur puis repeintes sur un support traditionnel de toile, ou récemment de bois découpé ou encore de papier.
Tursic & Mille représentent des scènes où se côtoient le glamour, la pornographie, la nature morte, le paysage, la publicité ou des extraits de film, dans une volonté d'abolition de toute hiérarchie entre les sujets. Les sujets de leurs tableaux explorent les possibilités infinies de la couleur.Ils vivent et travaillent dans le Sud de la France.

Exposition des lauréats de la Fondation Simone et Cino Del Duca
Tursic & Mille, Paysage vert et encadré, 2019, huile sur bois, courtesy of the Artists and Almine Rech

Exposition des lauréats de la Fondation Simone et Cino Del Duca
Tursic & Mille, Kurt and Courtney, 2016, huile sur bois, courtesy of the Artists and Almine Rech


[12:00] Commémoration de l'Appel du 18 juin 1940
Location:
Mairie du 9ème arrondissement
6, rue Drouot
75009 Paris
M° Richelieu - Drouot
France
Phone : +33 (0)1 71 37 75 09
Internet Site : mairie09.paris.fr
Description:
en présence de Laurent de Gaulle

[12:00-21:00] Vernissage de Fabian Albertini "beyond seeing"
Location:
Galerie Molin Corvo
16, rue des Saints-Pères
dans la cour à droite
75007 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Rue du Bac, RER C Musée d'Orsay
France
Mail : info@molin-corvo.com
Internet Site : www.molin-corvo.com
Description:
Exposition personnelle en présence de l'artiste
Vernissage le 18 juin 2020 | de 12h à 21h

L'artiste sera à votre disposition à la galerie
vendredi 19 et samedi 20 juin sur rendez-vous, de 14h30 à 19h.

Le désert peut être une source de sagesse et d'illumination, d'épreuve mais aussi de récompense. C'est tellement loin de l'existence normale que seuls le spirituel et le divin peuvent le toucher et l'influencer.

Les photographies du désert combinent des éléments géométriques, un espace environnemental, vertical-horizontal, plein-vide, se concentrant sur la réflexion, allant au-delà de la façon dont nous sommes habitués à traiter, construire et donner un sens à la réalité et au monde qui nous entoure.

De la même manière, les sculptures en fer sont en harmonie avec le paysage, créant un équilibre parfois créant des ruptures, des divisions représentant une ouverture, une transition, en tant que processus psychologique et condition spatiale, une fenêtre sur un univers parallèle, conduisant l'observateur sur un voyage spirituel et introspectif.

Vernissage de Fabian Albertini "beyond seeing"
Fabian Albertini - « Beyond Seeing » - 2020 - Fine-Art Giclée Classic on Photo Rag paper, mounted on di-bond, frame with museum glass - 80x120x4 cm




[14:00-21:00] Vernissage d'Oliver Masmonteil "Le voile effacé"
Location:
Galerie Thomas Bernard-Cortex Athletico
13, rue des Arquebusiers
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 75 50 42 65
Mail : info@galeriethomasbernard.com
Internet Site : www.galeriethomasbernard.com
Description:
jusqu'au 31 juillet

Vernissage d'Oliver Masmonteil "Le voile effacé"
© Rebecca Fanuele

[14:00-21:30] Vernissage de Frédéric Coché "Quelques Histoires de Nibelungen"
Location:
Galerie La Ferronnerie Brigitte Négrier
40, rue de la Folie-Méricourt
75011 Paris
M° Oberkampf, Parmentier, Saint-Ambroise
France
Phone : +33 (0)1 78 01 13 13
Fax : +33 (0)1 48 06 50 84
Mail : brigitte.negrier@club.fr
Internet Site : www.galerielaferronnerie.fr
Description:
inauguration
Mercredi 17 juin, 14h-21h et Jeudi 18 Juin, 14h-21h
exposition 17.06.20 > 25.07.20

[14:00-21:00] Vernissage de Julie Beaufils
Location:
Galerie Balice Hertling Arts et Métiers
239, rue Saint-Martin
75003 Paris
M° Réaumur - Sébastopol, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 40 33 47 26
Mobile : +33 (0)6 19 60 88 94
Fax : +33 (0)1 40 33 47 36
Mail : gallery@balicehertling.com
Internet Site : www.balicehertling.com
Description:
18 juin au 25 juillet

Private View
Jeudi 18 juin de 14 à 20 heures

Balice Hertling a le plaisir de présenter la quatrième exposition personnelle de Julie Beaufils à la galerie.

Zoe Stillpass : Peux-tu expliquer la technique que tu as développée, ta manière de travailler ?

Julie Beaufils : Sans complètement abandonner la figure, j'ai gardé le dessin comme pratique fondamentale. Chaque ligne tracée s'est mise à exister pour elle-même dans une composition, sans plus être le contour de quelque chose. Suite à cela, j'ai changé toute ma manière de travailler - de la façon de préparer mes toiles jusqu'à la préparation de mes couleurs à l'huile. Je choisis une toile très fine et, tout en l'encollant, je conserve sa couleur écrue originale. Finalement, les couleurs diluées apparaissent plus mattes. Plusieurs couches de différentes teintes sont nécessaires pour obtenir une même couleur.

Z.S. : Ce qui m'a frappé tout de suite dans tes tableaux récents sont les couleurs. Les combinaisons sont très belles mais étranges. Il y a une sorte de vibration entre les couleurs qui crée comme des atmosphères. Peux-tu parler davantage de tes choix de couleurs et de leur importance pour toi ?

J.B. : Dans chaque tableau, les combinaisons de couleurs dépendent d'une première teinte qui initie la composition. Ensuite, c'est comme une réaction en chaîne. Une fois le jus appliqué sur une partie de la toile, d'autres tons de cette même couleur se suggèrent d'eux-même. Puis, lorsqu'un équilibre apparaît, le but est de trouver quelle couleur peut justement le détruire. Et ainsi de suite. A un certain moment, une couleur en particulier change la direction de l'ensemble. La façon dont elle fait vibrer les autres mène le tableau dans un entre-deux où la composition ne représente plus quelque chose en particulier mais diffuse une atmosphère et offre différentes perspectives.

Z.S. : Comme tu l'as évoqué, tes tableaux présentent des paysages mentaux, des espaces dans lesquels on voyage. Peux-tu développer sur ce point ?

J.B. : Pour continuer sur la couleur, je pense que c'est la façon dont les tons vibrent au sein d'un tableau qui permet de toucher la mémoire visuelle. La manière dont deux couleurs se répondent peut faire penser à un endroit visité auparavant, accompagné de toutes les pensées qui vont avec. L'année dernière lorsque j'ai voyagé dans le désert californien, je me rappelle d'un moment où je me suis arrêtée sur le bord de la route pour regarder une carte. En sortant de la voiture, j'ai vu que le paysage était rigoureusement plat à 180° et pouvait être résumé en 2D par une seule ligne, continue et infinie. Chaque lieu visité se grave de manière différente dans l'esprit, symbolisé par une forme, une couleur ou une odeur. Certaines couleurs me permettent de me rappeler d'endroits qui ont laissé une empreinte en moi, de me remémorer certaines pensées, puis de les intensifier ou de les magnifier, sans peindre leur apparence exacte. C'est aussi une façon de toucher du bout des doigts l'espace infini dont nous parlions, car il n'y a pas un nombre limité de pensées et de souvenirs.


Extraits de l'entretien
La puissance affective de la peinture, entre l'historienne de l'art Zoe Stillpass et l'artiste Julie Beaufils. Pour lire l'entretien complet, rendez-vous sur notre site http://www.balicehertling.com/reading-rooms


Julie Beaufils est née en France en 1987. Elle vit et travaille à Paris. Julie Beaufils a étudié à l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris et à la Roski School of Art, University of Southern California, Los Angeles. Elle a exposé dans diverses galeries et institutions telles que Balice Hertling, Paris; Mendes Wood DM, Sao Paolo; La Kunsthalle, Mulhouse; Overduin & Co, Los Angeles; Fondation d'Entreprise Ricard, Paris entre autres.


Zoe Stillpass est une historienne de l'art basée à Paris. En 2018, elle a obtenu son doctorat en histoire de l'art et théorie de l'art de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris (EHESS). Ses recherches portent sur les pratiques artistiques qui, depuis la fin du XXe siècle, ont attiré l'attention sur l'agentivité non-humaine. Elle contribue régulièrement à des revues internationales d'art et à des catalogues d'expositions. Elle enseigne également un séminaire intitulé «Histoire des idées contemporaines» dans le programme MFA de l'École Cantonale d'Art de Lausanne (ÉCAL).

Vernissage de Julie Beaufils
Julie Beaufils, Untitled, 2020
Oil on canvas, 130 x 130 cm / 51 1/8 x 51 1/8 inches
Courtesy Balice Hertling

[14:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Temps Abstraits"
Location:
Galerie Sarto
3, rue de Solférino
75007 Paris
M° RER C Musée d'Orsay, Solférino
France
Internet Site : www.sartoartgallery.com
Description:
Vernissage le jeudi 18 juin de 14h00 à 21h00.
Exposition du 18 juin au 5 septembre 2020.
Nous avons le plaisir de vous inviter à la prochaine exposition chez ADDA & SARTO. Elle rassemble GREMS, ARNAUD LIARD, POPAY, ROSH:., et sera visible tout l'été.

Comment créer durant cette période si particulière ?

Le confinement s'est présenté comme une entracte dans nos vies, bousculant notre rapport à la réalité. Si cette pause a été propice au recentrement et à la création pour de nombreux artistes, elle est aussi apparue pour beaucoup comme un moment incertain, restreint en libertés, pauvre en stimulations extérieures nécessaires à l'imaginaire.

Nous avons voulu consacrer cette exposition à l'abstraction, en présentant quatre figures majeures de l'art urbain français et espagnol. Tous ont profité de ces quelques semaines pour questionner leur œuvre et lui insuffler une nouvelle énergie.


GREMS est né en 1978 à Paris et vit à Biarritz.

Artiste à l'énergie débordante, il multiplie les projets et repousse sans cesse ses limites. À la fois musicien et artiste plastique, ses différentes pratiques s'alimentent et se stimulent l'une l'autre. Artiste reconnu sur la scène de l'art urbain, il expose en Europe et dans le monde, et réalise des fresques murales d'envergure dans des villes comme Londres ou Paris et collabore avec de grandes marques.

Bien qu'il ait suivi un parcours académique aux Beaux-Arts, GREMS a toujours été désireux de sortir du cadre, de confondre les différents styles et pratiques artistiques. Dans ses productions abstraites, son intuition agit comme fil conducteur, avec l'envie de proposer de nouvelles perspectives, de nouvelles approches du monde.

Vernissage de l'exposition "Temps Abstraits"


ARNAUD LIARD est né en 1975. Peintre en lettres de formation, il fonde en 2001 le collectif TRBDSGN (Turbo Design) avec les graffeurs Hobz et Onde.

Il partage aujourd'hui sa vie entre sa pratique de rue et celle d'atelier. Mixant les techniques, pour des jeux de matière et de superposition étonnants, ARNAUD LIARD façonne ses supports. Il expérimente par exemple l'utilisation du ciment pour leur donner du relief, à l'image des murs qu'il peint dans les rues. De cette manière, il crée un pont entre son activité de graffeur et celle d'atelier. En retranscrivant la matière, ARNAUD LIARD ajoute à ses œuvres une dimension sensorielle, tactile, émouvante. Il propose une palette de couleurs saturée, chatoyante, invitant le spectateur à se perdre dans la douceur de ses dégradés, dans les cassures nettes entre les couleurs.

Vernissage de l'exposition "Temps Abstraits"


POPAY est né en 1970, vit et travaille à Paris. Considéré comme l'un des pionniers du mouvement graffiti en France dès les années 80, il s'essaie à divers styles et techniques. Tagger, writer, il renouvelle le genre en invitant dans ses fresques des personnages picaresques au milieu de paysages saturés. Sa palette chromatique foisonne, ses supports se multiplient. S'il investit la rue et utilise les matériaux dits traditionnels dans l'univers graffiti, il s'adonne également à la peinture sur toile, au dessin sur papier, à l'illustration. Avide de nouvelles expériences, il touche à des domaines variés : graphisme, bande-dessinée, fanzines. Le style de POPAY est unique, empreint de son parcours éclectique, teinté de Punk, Rock, et Hip-Hop. Aujourd'hui reconnu par ses pairs et par la scène professionnelle de l'art urbain, il est régulièrement appelé à créer des fresques notables dans l'espace public.

Vernissage de l'exposition "Temps Abstraits"


ROSH:. est né en 1977 à Alicante en Espagne.

Il débute le graffiti dans la ville d'Elche dans les années 90. C'est grâce à ces premiers pas et à son amour pour l'art urbain qu'est propulsé son élan créatif, le conduisant à devenir l'artiste protéiforme qu'il est aujourd'hui. Illustrateur, designer, l'œuvre de ROSH:. se distingue par son caractère organique. Expérimentant la forme, les textures, la couleur, il façonne un style aux schémas complexes. L'artiste invite le spectateur à se perdre dans son esthétique, sur son territoire. Il expérimente frénétiquement les matériaux, les formats et techniques, et par ce biais canalise son besoin de franchise et d'autonomie.

Vernissage de l'exposition "Temps Abstraits"


L'exposition "Temps abstraits" présente une trentaine d'oeuvres inédites des quatre artistes.

Des oeuvres individuelles sur toile et sur papier témoignant des évolutions de trajectoires opérées par chacun, notamment durant ces derniers mois favorables à l'introspection. C'est ainsi qu'apparait une nouvelle utilisation des couleurs pour ARNAUD LIARD, la découverte de l'abstraction pour ROSH:., l'utilisation de différentes matières comme la résine pour GREMS, et enfin POPAY qui se reconfirme dans sa dénomination de peintre "anti-abstrait".

[14:30-19:00] Exposition de Lifang "L'Eau de Là"
Location:
Galerie Sparts
41, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 43 26 05 44
Fax : +33 (0)1 40 51 73 62
Mail : contact@spartsgallery.com
Internet Site : www.spartsgallery.com
Description:
Exposition du 18 juin au 18 juillet 2020

Exposition de Lifang "L'Eau de Là"





[15:30-19:00] Exposition collective "colorful !" - annulé
Location:
Galerie Denise René Rive Gauche
Espace Rive Gauche
196, boulevard Saint-Germain
75007 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Rue du Bac
France
Phone : +33 (0)1 42 22 77 57
Fax : +33 (0)1 45 44 89 18
Mail : info@deniserene.com, gdr@deniserene.com
Internet Site : www.deniserene.com
Description:
Denise René à St-Germain-des-prés : une page se tourne

Colorful ! l'exposition que nous devions ouvrir cette semaine à la galerie denise rené rive gauche, a dû être déprogrammée. Cela mérite une explication.
L'administrateur judiciaire chargé de la succession de Denise René, titulaire de l'espace du boulevard Saint Germain, a pris la décision de mettre un terme à l'occupation du local par la galerie. Il nous faut donc libérer les lieux.

Cette adresse emblématique, inaugurée le 23 juin 1966 au cœur de St-Germain-des-prés par une exposition d'œuvres multiples de Victor Vasarely, et animée par Lucienne Bleibtreu-Kilian aux côtés de Denise René, était dédiée à l'origine à la diffusion d'éditions et d'œuvres multiples dans l'objectif de mettre l'art contemporain à la portée de tous les publics.

Tous les artistes historiques défendus par la galerie y ont été exposés et ce lieu aura été pendant plus de cinquante ans un véritable laboratoire donnant à de nombreux jeunes talents la possibilité de leur première apparition publique.
Depuis la disparition de Denise René en 2012 la galerie a cherché, sous la conduite de son neveu Denis Kilian, à perpétuer cette vocation initiale : exposer les artistes historiques de l'art abstrait constructif et donner une visibilité aux nouvelles générations s'inscrivant dans cette tendance.

La décision imposant la fermeture de ce lieu auquel s'attache le souvenir de tant d'expositions est évidemment un immense crève-cœur pour tous ceux qui firent là, pendant toutes ces années, des rencontres marquantes avec la création contemporaine.

Aussi était-il impossible de quitter notre adresse de St-Germain-des-prés sans explication et sans s'arrêter un instant pour évoquer en quelques mots la fabuleuse histoire qui s'est déroulée dans les murs de la galerie.

Mais l'amour de l'art n'a pas de résidence assignée et la galerie poursuit évidemment son activité, dans l'absolue fidélité à la ligne esthétique définie par Denise René revivifiée par la sensibilité et le regard neuf de jeunes artistes.

Plus que jamais, dans le plaisir renouvelé du partage et de la découverte, l'art abstrait géométrique et cinétique va s'exposer dans la galerie denise rené du Marais, ouverte avec Denise René en 1992 au 22 rue Charlot, et renforcer sa présence sur les réseaux sociaux.

Dès à présent et jusqu'à fin juillet Colorful ! vient joyeusement bousculer l'exposition Hard edge et, en septembre, un grand solo Carrément Soto accompagnera la rentrée.


accrochage de groupe composé d'œuvres colorées pour fêter l'arrivée de l'été

Cette exposition ouvrira jeudi 18 juin et sera présentée jusqu'à mi septembre 2020.

du mardi au jeudi de 15h30 à 19h
vendredi et samedi de 14h à 19h

Claisse, Crespin, Carlos Cruz-Diez, Equipo 57, Fiorelli,
Jacobsen, Kooi, Kujasalo, Macaparana, Megert, Mortensen, Paternosto, Pe Lang, Ullrich, Victor Vasarely






[16:00-21:00] Nocturne de l'exposition d'Ella & Pitr "Le plan sur la gommette"
Location:
Le Feuvre & Roze
164&178, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Saint-Philippe-du-Roule, Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 40 07 11 11
Mail : info@lefeuvreroze.com
Internet Site : www.lefeuvreroze.com
Description:
dans le cadre de l'exposition d'Ella & Pitr "Le plan sur la gommette"

Ella & Pitr
Le plan sur la gommette

Vernissage du 9 au 13 juin 2020 en présence des artistes

L'exposition se prolongera jusqu'au 4 juillet

Heures d'ouverture :
du mardi 9 juin au vendredi 12 juin, de 11h à 19h
samedi 13 juin de 13h30 à 19h

Un catalogue est édité, 128 pages.

Vernissage d'Ella & Pitr "Le plan sur la gommette"

[16:00-21:00] Vernissage d'André Maurice
Location:
Galerie Convergences
22, rue des Coutures Saint-Gervais
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Saint-Paul, Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 48 87 77 20
Mobile : +33 (0)6 24 54 03 09
Mail : graisvalerie@yahoo.fr
Internet Site : www.galerieconvergences.com
Description:
Exposition du 17 au 27 juin 2020.
Du mardi au samedi de 14 à 19 heures
Vernissage jeudi 18 juin 2020 à partir de 16 heures

Vernissage d'André Maurice
Acrylique/panneau 79x100cm 2020

[16:00-21:00] Vernissage de Julien Comte-Gaz "Le Nu"
Location:
Galerie NeC - Nilsson et Chiglien
20, rue des Coutures Saint-Gervais
117, rue Vieille du Temple
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)9 54 74 78 51
Fax : +33 (0)1 42 77 88 83
Mail : galerienec@gmail.com, necdesignparis@gmail.com
Internet Site : www.galerienec.com
Description:
18 juin > 01 août 2020

Julien Comte-Gaz, jeune artiste français, a la fraîcheur de son pays d'origine : l'Australie La photo est la base de son support de travail, il l'utilise comme un conteur d'image qui réinvente l'histoire. Il rend hommage tantôt à Madeleine Smith-Champion dont l'action philanthropique perdure et se retrouve aujourd'hui dans les différentes missions exercées quotidiennement par la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques, quand il réinterprète l'une de ses photos pour nous livrer sa version nouvelle de la grande Odalisque, tantôt en reprenant des scènes érotico sportives qu'il réactualise en pixellisant savamment certaines zones.

Vernissage de Julien Comte-Gaz "Le Nu"







[17:30-19:30] Signature par Maryvonne Pellay de son livre "Dialogues de sourds"
Location:
Galerie Arnoux
27, rue Guénégaud
75006 Paris
M° Odéon, Mabillon, Pont Neuf, Saint-Michel
France
Phone : +33 (0)1 46 33 04 66
Fax : +33 (0)1 46 33 25 40
Mail : galeriearnoux@noos.fr
Internet Site : www.galeriearnoux.fr
Description:
Notre amie Maryvonne Pellay (Marie Lefranc),
réussit toujours à nous surprendre, là où on ne l'attend pas !

Le titre de son dernier livre
"Dialogues de sourds"
(éditions Sydney Laurent)
sonne d'ailleurs comme un oxymore...

Maryvonne le signera
le jeudi 18 juin 2020
de 17h30 à 19h30


Maryvonne Pellay
"Dialogues de sourds"

Après avoir parlé, dans Exécuté à blanc, du fils qui se brûle les ailes à essayer d'exister en tant que héros comme son père, l'auteur, dans Dialogues de sourds, parle de la fille qui n'existe pas d'avoir trop existé pour ses parents.

Maryvonne Pellay, normalienne physique, a débuté comme chercheur en astrophysique avant de se consacrer au multimedia, à l'écriture d'une dizaine de livres et de nombreux scénarios. Elle anime également des ateliers de théâtre et d'écriture pour les prisonniers.








[18:00-21:30] Finissage de Jean-Baptiste Pellerin alias Back to the street
Location:
Artazart Design Bookstore
83, quai de Valmy
75010 Paris
M° Jacques Bonsergent, République
France
Phone : +33 (0)1 40 40 24 00
Mail : info@artazart.com
Internet Site : www.artazart.com
Description:
Le photographe et street-artist Jean-Baptiste Pellerin alias Back to the street envahit les murs d'Artazart de ses photographies sous verre, qu'il dispose d'habitude sur les murs des rues de grandes capitales...

Backtothestreet est né fin 2014 après que l'artiste Jean-Baptiste Pellerin ai vu « Faites le mur ! », le vrai faux documentaire de Banksy. C'est à ce moment que la décision de coller ses photos sur les murs de la ville, lui apparait comme une évidence : Rendre à la rue ce qu'il lui avait pris.

Depuis, des milliers de photographies sous verre ont trouvé place sur les murs de Paris, Marseille, Lyon, Arles... Mais aussi à New-York, Londres, Tokyo, Lisbonne...

Depuis qu'il a commencé la photographie, en 87 c'est essentiellement dans la rue que Jean-Baptiste Pellerin a trouvé son inspiration. D'abord en noir et blanc, comme ses influences de l'époque, Doisneau ou Robert Frank, puis, rapidement en couleur, pour ne plus jamais la quitter.

» Que je sois à pied, à vélo ou en scooter, je scanne les trottoirs à la recherche d'un sujet. Tout le monde peut m'intéresser, mais il faut à mon sujet un petit quelque chose en plus. Une couleur, une forme de vêtement, une aura. Il faut à présent trouver un décor qui lui servira de fond. Et c'est ce qu'il y a de plus difficile. Sans fond, même avec le plus intéressant des sujets, ça ne fera pas une image ! Ensuite, le sujet fait ce que bon lui semble. Moi, je m'occupe simplement de la lumière. »

Plus d'une centaine de photos seront exposées !

Exposition du 12 mars au 26 avril
Prolongayion jusqu'au 25 juin

Vernissage de Jean-Baptiste Pellerin alias Back to the street

[18:00-21:00] Inauguration du nouvel espace - Vernissage de Stefan Rinck
Location:
Semiose galerie-éditions
44, rue Quincampoix
fond de cour
75004 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel
France
Phone : +33 (0)9 79 26 16 38
Mail : info@semiose.com
Internet Site : www.semiose.com
Description:
Project Room

19 juin - 1 août 2020

Poursuivant l'idée d'un lieu expérimental ouvert à des projets ponctuels, le Project Space de la rue Chapon se transforme en une Project Room à la nouvelle adresse rue Quincampoix.

Placée à l'entrée de la galerie, faisant office de vestibule, la Project Room et ses quelques mètres carrés gratifie les visiteurs d'un accueil préliminaire, avant de découvrir les vastes salles d'exposition de la galerie. Souple et réactive, la programmation dans cet espace se focalise sur une seule œuvre ou un très petit ensemble, signé indifféremment par un artiste invité ou représenté par la galerie.


Les Crocodiles de Stefan Rinck remontent très loin dans le passé, inspirés par des mythes reculés. Animal aussi fascinant que redouté, le crocodile constitue le sujet de nombreuses légendes, que l'on songe à Crocodilopolis, ville de l'Égypte antique vénérant le dieu à tête de crocodile Sobek, ou au cruel empereur romain Héliogabale qui élevait un crocodile comme animal de compagnie. Stylisée par Stefan Rinck en une créature à la verve fantastique, la sculpture résulte d'une patiente technique de taille directe, qui implique une certaine relation à la matière, au geste, à l'outil.

Au travers de ce sujet et de sa traduction en un marbre blanc tiré des entrailles de la terre, Rinck entrelace des récits de diverses origines et suggère une relecture des temps et du monde à l'échelle géologique.

Inauguration du nouvel espace - Vernissage de Stefan Rinck
Photo A. Mole. Courtesy Semiose, Paris

[18:00-21:00] Inauguration du nouvel espace - Vernissage de Szabolcs Bozó "Big Bang"
Location:
Semiose galerie-éditions
44, rue Quincampoix
fond de cour
75004 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel
France
Phone : +33 (0)9 79 26 16 38
Mail : info@semiose.com
Internet Site : www.semiose.com
Description:
19 juin - 1 août 2020

La galerie Semiose inaugure les 19 et 20 juin avec l'exposition Big Bang de Szabolcs Bozó son nouvel espace au 44 rue Quincampoix, adresse historique qui aura vu se succéder les galeries de Jean Fournier et agnès b.

Inauguration du nouvel espace - Vernissage de Szabolcs Bozó "Big Bang"
Szabolcs Bozó, Back to back, 2020
Acrylique et pastel sur toile, 160 x 130 cm / 63 x 51 1/8 inches
Photo A. Mole. Courtesy Semiose, Paris.

La galerie Semiose inaugure son nouvel espace, rue Quincampoix, avec une exposition personnelle de Szabolcs Bozó, jeune artiste hongrois vivant aujourd'hui à Londres. Une présentation haute en couleurs qui n'en recèle pas moins une certaine ambiguïté.

"À quoi sert l'art, que peut-il, quelle est sa finalité ? Ce sont le genre de questions oiseuses dont on discute en temps normal, mais de la situation d'où j'écris ces mots - à New York, après un peu plus d'une semaine de confinement imposé par la pandémie galopante de COVID-19 -, elles prennent une nouvelle résonance. Au regard du contexte, les peintures diablement originales de Szabolcs Bozó deviennent soudain un antidote au bruit de fond anxiogène du quotidien ; quand ce que l'on peut attendre, ou même exiger, de l'art est simplement une affirmation de notre propre vitalité, une déclaration ardente de persévérance au beau milieu de l'absurdité et de la peur."
- Scott Indrisek

Inauguration du nouvel espace - Vernissage de Szabolcs Bozó "Big Bang"
Szabolcs Bozó, I'm a Dino, 2020
Acrylique et pastel sur toile - 160 x 130 cm
Courtesy Semiose, Paris

L'œuvre de Bozó est tellement de choses. Elle est absurde, maladroite, gaie, précieuse, pressée d'être aimée, si ce n'est carrément d'être cajolée - mais aussi parfaitement sérieuse dans ses ambitions picturales, dans le sens où elle traduit et élève le geste intuitif, presque enfantin. Je ne suis pas surpris que Bozó situe l'origine de son inspiration non pas dans des théories artistiques académiques, mais plutôt dans son expérience personnelle. En termes de style, il fait un clin d'œil à ses années adolescentes, passées à perfectionner sa technique de breakdance : « J'ai toujours aimé voir quelqu'un exécuter une figure particulièrement difficile, et donner l'impression de le faire sans effort et simplement. » Quant à savoir pourquoi il peint des animaux fantastiques plutôt que des êtres humains ? Par le passé, Bozó était barman à Londres, et comme tous les boulots de service, ça impliquait d'être exposé à des demandes capricieuses et des attitudes hostiles. C'était tentant, dans son art, de laisser tout cela derrière - de s'inventer un monde en dehors de celui-ci, un endroit où ce type de mesquineries n'existent tout simplement pas.

Inauguration du nouvel espace - Vernissage de Szabolcs Bozó "Big Bang"
Szabolcs Bozó, Trip to Marylebone, 2020
Acrylique, encre et pastel sur toile - 160 x 130 cm
Photo : A. Mole Courtesy Semiose, Paris

Szabolcs Bozó est un artiste hongrois né en 1992 qui vit et travaille à Londres. Il est régulièrement invité en résidence notamment à la L21 x Camper Foundation à Palma en Espagne en 2018 et à Los Angeles en 2020. Ses œuvres ont été exposées dans des foires d'art à l'instar de ARCO Madrid en 2019. L'exposition que lui consacre la galerie Semiose est la première en France.

Bozó fait partie d'une jeune garde d'artistes qui, par nostalgie ou simple liberté, regardent à nouveau l'esthétique des images dessinées par ou pour, les enfants. Sous cet aspect, il a des sympathies évidentes pour des peintres comme Brian Belott, Leonhard Hurlzmeier, ou peut-être Robert Nava. Mais alors que les autres artistes peuvent s'approprier certains styles à d'autres fins - introduire subrepticement des messages politiques codés ou des ruminations sur la violence de tous les jours - la pratique de Bozó me touche comme plus pure en un certain sens, sans motivations cachées. Canetons, ours, dinosaures, et autres créatures plus ou moins identifiées sourient, remuent et tracent leur chemin en travers du tableau. Ils roulent dans d'étranges véhicules ou, dans certains cas, joignent leurs efforts pour créer de tout nouveaux modes de transport. Que demander de plus, à l'heure actuelle, que des images d'une si joyeuse coopération ?

Inauguration du nouvel espace - Vernissage de Szabolcs Bozó "Big Bang"
Szabolcs Bozó, Ottó, 2020
Acrylique, encre et pastel sur toile - 160 x 130 cm
Photo : A. Mole Courtesy Semiose, Paris

Dans une autre série de peintures de grand format, qui tendent à être plus monochromes, un tourbillon de faces et figures sont enchevêtrées ensemble - une confusion d'yeux, de nez, de sourires. Ces attributs individuels deviennent joyeusement inextricables et il est impossible de distinguer où commence l'une de ces bestioles et où finit l'autre.

Ailleurs, des protagonistes isolés dandinent et se pavanent devant des fonds presque vierges, parfois légèrement ternis d'une tache ou d'une goutte de peinture. Dans l'atelier, Bozó dispose ses toiles au sol, remplissant ses figures comme les personnages d'un « cahier de coloriage géant ». Plutôt que d'appliquer de régulières et solides surfaces de pigment, il opte pour un geste lâche. Ainsi, la peau verte d'un éléphant ou la chair bleu d'un poulpe, deviennent bigarrées, chaque centimètre un jeu abstrait de chance et de motif.

Je ne peux penser à une meilleure compagnie que la joviale ménagerie de cet artiste. En définitive, Bozó trouve la manière de joindre l'intensité de la peinture sérieuse avec une innocence sans prétention et sans filtre : ou quand les dessins rupestres des grottes préhistoriques rencontrent en même temps Joe Bradley et les délicieuses illustrations pour enfants de Roger Hargreaves. Et c'est assez pour faire sourire même le plus grincheux des pingouins.

Scott Indrisek
Scott Indrisek est auteur et vit à Brooklyn. Il a été par le passé rédacteur en chef du magazine Modern Painters et rédacteur adjoint de Artsy. Ses écrits sont apparus ou paraissent dans GQ US, The Believer, Artforum, Garage, Bookforum et dans diverses autres publications. Il est également co-fondateur de Teen Party, un espace d'exposition dans un appartement de Bed-Stuy, Brooklyn, qui a été actif de 2016 à 2019.

Inauguration du nouvel espace - Vernissage de Szabolcs Bozó "Big Bang"

[18:00-21:00] Nocturne de l'exposition de Fanny Vanoye
Location:
Galerie de l'Europe
55, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 55 42 94 23
Fax : +33 (0)1 43 25 02 93
Mail : europe@noos.fr
Internet Site : www.galerie-europe.com
Description:
DU 9 AU 21 JUIN 2020
Tous les jours en présence de l'artiste : 11h30 - 13h30 et 14h30 - 19h30 + sur rdv
dans le respect des règles sanitaires

3 NOCTURNES / JEUDI 11- SAMEDI 13 - JEUDI 18 JUIN jusqu'à 21h

dans le cadre de l'opération "Visitons Nos Galeries" du 11 au 14 juin

Nocturne de l'exposition de Fanny Vanoye

[18:00-22:00] Vernissage d'EMYart's
Location:
Le Phare
22, boulevard Poissonnière
75009 Paris
M° Grands Boulevards
France
Mobile : +33 (0)6 30 21 33 14
Description:
Venez découvrir la nouvelle Collection Emyart's ! Entièrement réalisée au pastel à l'huile sur grands formats.

https://www.instagram.com/emyarts.emyarts
https://www.emyart-s.com

Vernissage d'EMYart's

[18:00-21:00] Vernissage d'Isabelle Boccon-Gibod "Détachements"
Location:
Le Salon H
6/8, rue de Savoie
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Michel, Pont Neuf
France
Mobile : +33 (0)6 80 17 65 47
Mail : contact@salonh.fr
Internet Site : www.salonh.fr
Description:
Rejoignez-nous chaque semaine au salon H
Pour la semaine du 8 juin, nous vous proposons de découvrir les photographies d'Isabelle Boccon-Gibod, en présence de l'artiste,
Jeudi 11 juin de 18h à 21h,
Vendredi 12 juin de 18h à 21h,
Et à tout moment sur rendez-vous par mail à contact@salonh.fr
ou téléphone au 06 80 17 65 47.

Vernissage d'Isabelle Boccon-Gibod "Détachements"

[18:00-21:00] Vernissage d'exposition collective
Location:
Galerie Beauté Du Matin Calme
54, avenue de la Motte-Picquet
Village Suisse
Place de Lugano
75015 Paris
M° La Motte-Picquet - Grenelle
France
Phone : +33 (0)9 80 78 99 16
Mobile : +33 (0)6 77 81 27 11
Mail : contact@bdmc.fr
Internet Site : www.bdmc.fr
Description:
Beaucoup réclament des expositions qui leur ont manqué autant qu'à nous, car ces expositions d'art contemporain sont de formidables occasions d'échanges et de rencontres artistiques.
Notre première exposition démarrera le 15 juin, avec un vernissage masqué et cocktail dans le jardin le jeudi 18 juin de 18h à 21h, et un finissage le jeudi 9 juillet de 18h à 21h.

La Galerie Beauté du Matin Calme a l'honneur de vous inviter au vernissage de l'exposition collective le jeudi 18 juin à 18h qui réunira les talentueux artistes Ingrid Gosselink, Klaudijus Pudymas, Nicolette Moya, Dominique Rousseau, Arnaud Terrisse, Mieke Van den Hoogen, ainsi que les artistes permanents.

Le vernissage aura lieu à la galerie Lugano dans le Village Suisse, Paris XVe.

Vernissage d'exposition collective
Vernissage d'exposition collective

[18:00-22:00] Vernissage de Guillaume Dupré "Galac'Sea"
Location:
Galerie Deux6
66, avenue de la Bourdonnais
75007 Paris
M° Ecole Militaire
France
Phone : +33 (0)1 83 89 21 39
Mail : contact@deux6.com
Internet Site : www.deux6.com
Description:
Le photographe Guillaume Dupré nous invite à une odyssée sensorielle au coeur de l'infiniment grand et de l'infiniment petit. L'exposition est accessible sur rendez-vous ou en visite libre entre le 18 juin et le 31 juillet dans la galerie Deux6 au 66 avenue de la bourdonnais, 75007 Paris.

Galac'Sea est un travail photographique abstrait, ayant comme support l'eau et la réflexion solaire. C'est avant tout une étude sur l'ombre et la lumière. Le concept est de transformer le jour en nuit, et d'isoler la lumière telle une étoile dans la nuit.

Le photographe Guillaume Dupré sera présent du 17 au 19 juin à la galerie. L'artiste propose de faire découvrir son exposition à chaque groupe qui prendra rendez-vous sur ces dates.

Vernissage de Guillaume Dupré "Galac'Sea"

Vernissage de Guillaume Dupré "Galac'Sea"

[18:00-21:00] Vernissage de Ilaria Vinci "120 % Fairy Challenge"
Location:
galeriepcp
Peter Cybulski
8, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 48 04 75 34
Mail : info@galeriepcp.com
Internet Site : www.galeriepcp.com
Description:
19.06.20 - 31.07.20
vernissage 18.06 18-21hrs

galeriepcp est heureuse d'annoncer la premier exposition personnelle d'Ilaria Vinci à la galerie.

Il ne faut plus changer de point de vue car l'anamorphose est devenue un effet spécial amorphe. Elle ne fait rien, ne bouge pas, amorphe quoi !

Depuis "I can, you can, we can" l'oisif est devenu inacceptable ; pas seulement pour le spectateur mais aussi pour l'objet en considération. Je fais, alors tu fais et le rien faire n'est qu'une attitude commercialisable.

Nous avons donc pris l'habitude de préparer nos visites dans ces mondes illusoires, pour rencontrer les créatures visionnés au préalable, tout en exigeant que nos séjours contiennent une découverte (intense et raffinée, vulgaire et brutale au choix et selon l'humeur). Notre retour dans ces mondes à thèmes est fortement encouragé car l'homme est aussi routinier ici.

En tapant "elvish" sur internet on me propose des sites de traduction en premier mais j'imagine que ce n'est pas pour pouvoir écouter et comprendre mais plutôt pour mettre nos mots dans les bouches de ces créatures.

Il faut bien qu'elles sachent écrire des lettres de motivations, des candidatures, des propositions! La vita activa a atteint les lutins et leur vie est devenu aussi pénible. Le baignoire semble ici pour l'elfe aussi peu relaxant que si je me pose sur une terrasse à Disneyland. C'est du gaspillage de temps car le songe au succès n'a plus rien de rêveur. Nous tous, toujours incapables de résoudre pourquoi le meilleur tour de magie est considéré celui qui fait disparaître alors qu'il semble déjà traumatique pour un enfant de perdre son jouet.

La question en jeu porte mentionne spéciale : as-tu déjà dit Non au lieu de t'enfuir ? Ilaria Vinci déconseille fortement de "revenir" car ce qu'elle rend évident ici c'est que nous ne sommes jamais vraiment partis. Miriam Laura Leonardi.


Ilaria Vinci née en 1991, Italie, vit et travaille à Zurich. MFA ECAL Lausanne

L'histoire de l'exposition sélectionnée comprend FORMAT MONDIAL, 2019, Artemis Fontana, Cafe Spit, 2019, Galerie PCP, Paris; LOTTERIA GIORNALI TABACCHI, 2017 Armada, Milan; Restez ce soir à (péché), 2019; CASTRO, Rome

Expositions à venir comprend; WallRiss, Fribourg.

Lauréat 2018 du Menabrea Art Prize 2018, sélectionné par Cura Magazine

Vernissage de Ilaria Vinci "120 % Fairy Challenge"

[18:00-21:00] Vernissage de Pierre-Luc Bartoli "L'écorce"
Location:
Galerie Cyril Guernieri
29, rue Mazarine
75006 Paris
M° Odéon, Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Mobile : +33 (0)6 63 56 52 15
Mail : contact@galerieguernieri.com
Internet Site : www.galerieguernieri.com
Description:
Jusqu'au samedi 25 juillet 2020

Vernissage de Pierre-Luc Bartoli "L'écorce"
Pinède bleue - huile sur toile - 170x270 cm

Vernissage de Pierre-Luc Bartoli "L'écorce"
Pinède - huile sur toile - 200x300 cm

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Arles à Paris"
Location:
Galerie Keller
13, rue Keller
75011 Paris
M° Bastille, Ledru-Rollin
France
Phone : +33 (0)1 43 57 72 49
Mobile : +33 (0)6 68 22 46 97
Fax : +33 (0)1 43 57 72 49
Mail : galeriekeller@free.fr
Internet Site : www.galerie-keller.com
Description:
ballade photographique
Arles à Paris
franyo aatoth, Laurent Ardhuin et Gersende crépel

Accompagnés des artistes, franyo aatoth, Laurent Ardhuin et Gersende crépel, c'est avec un très grand plaisir que nous vous invitons à une ballade photographique au sein de notre quartier du 11e arrondissement de Paris. En effet, nous participons au festival de photographie "Arles à Paris », créé à l'initiative de 2 galeristes du 11e, Olivier Sultan et Bruno Meignien.
Aussi, suite aux récentes annonces présidentielles, nous sommes très heureux de pouvoir vous accueillir dans la cour de la galerie keller pour un vernissage à ciel ouvert ce jeudi 18 juin de 18h à 21h, 13 rue Keller, 75011 Paris
Les visites de l'exposition à l'intérieur de la galerie se feront en alternance par groupes de 10 personnes au maximum.
Vous découvrirez le plan interactif des lieux du parcours artistique sur le site Internet arlesaparis.fr. Durant ce festival la galerie Keller sera ouverte du mardi au samedi de 14h à 19h jusqu'au 31 juillet, au mois d'août peut-être sur rendez-vous.

Vernissage de l'exposition "Arles à Paris"

Vernissage de l'exposition Arles à Paris"

[18:30-22:00] Vernissage de Joël Alessandra "Vers le Sud"
Location:
Galerie Art Maniak
10, rue de la Grange-Batelière
75009 Paris
M° Richelieu - Drouot, Grands Boulevards, Le Peletier
France
Phone : +33 (0)1 42 46 94 97
Mail : clement.gombert@hotmail.fr
Internet Site : www.art-maniak.com
Description:
Exposition : 18 juin au 10 juillet
Vernissage* : 18 juin de 18h30 à 22h

A l'occasion de la sortie aux Editions Dupuis/Aire Libre de la BD "Les Voyages d'Ibn Battûta", la galerie met à l'honneur le dessinateur Joël Alessandra. Une exposition-vente de planches originales sélectionnées dans plusieurs albums aura lieu. De superbes aquarelles seront à découvrir.

Bio express :

Joël Alessandra est né à Marseille en 1967. Il est diplômé de l'Ecole Boulle en architecture d'intérieur. C'est en Italie qu'il publie ses premières histoires dans la célèbre revue « Il Grifo ». Grand voyageur, Joël se rend régulièrement à l'étranger, plus particulièrement en Afrique, pour des interventions en Instituts français et Alliances françaises.


L'album « Les Voyages d'Ibn Battûta » :

Entre 1325 et 1349, Ibn Battûta a parcouru 120 000 kilomètres et visité 43 pays. De son Tanger natal à la chinoise Quanzhou, de la perle du sud Tombouctou jusqu'au nord de la Volga, de l'Egypte à l'Espagne, des Indes aux Maldives, Ibn Battûta découvre la totalité du monde musulman, dans son humanité commune mais aussi dans ses différences coutumières. Quelques siècles plus tard, Joël Alessandra, dessinateur et voyageur, donne à ce voyage avec ses aquarelles toute la lumière qui accompagnait chacun des pas de l'illustre arpenteur.

Vernissage de Joël Alessandra "Vers le Sud"

Vernissage de Joël Alessandra "Vers le Sud"

Vernissage de Joël Alessandra "Vers le Sud"

12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2020 - Tous droits réservés

WebAnalytics