Sunday, July 12, 2020
Public Access


Category:
Category: All

12
July 2020
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

  Exposition "Bêtes de scène"
Location:
Espace Monte-Cristo
Fondation Villa Datris Paris
9, rue Monte-Cristo
75020 Paris
M° Alexandre Dumas
France
Phone : +33 (0)1 48 17 60 60
Mail : montecristo@fondationvilladatris.com
Internet Site : www.fondationvilladatris.com
Description:
Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"

Du 14 mars au 12 juillet 2020
Prolongation de l'exposition du 2 septembre au 20 décembre 2020
Du mercredi au dimanche de 11:00 à 18:30

Entrée libre : gratuit

Commissariat d'exposition et scénographie :
Pauline Ruiz et Jules Fourtine

« L'art ne cesse pas d'être hanté par l'animal. »
Gilles Deleuze et Félix Guattari


Pour la troisième année consécutive, l'Espace Monte-Cristo présente à Paris les nouvelles acquisitions de la Collection Fondation Villa Datris (située à L'Isle-sur-la-Sorgue dans le Luberon).
Bêtes de scène à Paris ! Les animaux dans la sculpture contemporaine revisite dans une nouvelle scénographie l'exposition qui a réuni plus de 51 000 visiteurs à l'Isle-sur-la-Sorgue en 2019.
À travers la sélection de 57 sculptures de 29 artistes français et internationaux, elle pose un regard artistique contemporain sur l'animal : de la beauté sauvage à la bête qui sommeille en nous.


Ils nous surprennent, nous font rire, nous agacent et nous émeuvent. Véritables bêtes de scène toujours prêtes à faire le show, les animaux sont une source inépuisable d'inspiration pour les artistes. Pour s'en convaincre, il suffit de faire un tour à la Fondation Villa Datris, qui présente en ce moment 57 sculptures réalisées par 29 artistes contemporains français et internationaux en hommage à ces drôles de bestioles.

Lapin aux aguets de Françoise Pétrovitch, albatros en néons lumineux du collectif Art Orienté Objet, renard blessé de Pascal Bernier, louve folklorique de Katia Bourdarel ... Les animaux sont représentés ici sous toutes leurs coutures. Certains s'inspirent de la mythologie et des récits fondateurs - Kate MccGwire et son serpent à plume rappelant le Quetzalcoatl mésoaméricain, Evert Lindfors revisitant l'Arche de Noé -, d'autres s'intéressent à la frontière entre animalité et domesticité, comme Sébastien Gouju qui imagine une pieuvre vivant dans une salle de bain !

Laurent Perbos joue la carte de l'originalité et de l'humour en affublant un petit oiseau d'une cagoule de catcheur mexicain tandis que Samuel Rousseau revisite les peintures rupestres préhistoriques. Autant d'initiatives surprenantes qui nous invitent à reconsidérer notre rapport avec les animaux.

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Art orienté objet, Albatros, 2017, Collection Fondation Villa Datris
©Franck Couvreur

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Kate MccGWIRE, Paradox, 2019, Collection Fondation Villa Datris
©JP Bland-détail

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Katia Bourdarel, Je suis une louve, 2012, Collection Fondation Villa Datris
© Bourdarel, Paris 2019 Photo Aeroplastics, Bruxelles

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Laurent Perbos - Inséparables, rouge gorge et canaris 2014
© Galerie Baudoin / Photographie Jacques Penon et Michel Erlich

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Laurent PERBOS, De Marbre et d'or, 2005
© Galerie Baudoin Lebon / Raphaël Chipault

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Laurent Perbos, Sans titre (Lucha Libre), 2017
© Baudoin Lebon / Photographie Laurent Perbos

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Laurent Perbos, The Birds, 2012
© Galerie Baudoin Lebon / Laurent Perbos, détail

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Pascal BERNIER, Accident de chasse (renard), Collection Fondation Villa Datris
©Eric de Ville ©Pascal Bernier_ADAGP, Paris 2019

Fête nationale du Kiribati
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Fête nationale du Kiribati

L'été culturel en Île-de-France
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Imaginé par le ministère de la Culture, conçu et mis en œuvre par la DRAC Île-de-France, cette opération fédère 230 événements gratuits à découvrir tout au long de l'été.

Arts visuels, archéologie, danse, théâtre, musique, cinéma, littérature, cirque, tous les champs artistiques et culturels sont mis à l'honneur, témoignant de l'effervescence créative de la région et de la volonté de renouer le lien avec le public.

À travers des ateliers, expositions, spectacles, concerts, performances, les publics sont invités à prendre part aux nombreuses initiatives de l'été culturel en Île-de-France, et à interagir avec le hashtag #EteCulturelIDF

http://eteculturelidf.fr

L'été culturel en Île-de-France

Fête nationale de Sao Tomé et Principe
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
Fête nationale de Sao Tomé et Principe

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00 [13:00] Finissage de Paola Fortunato "Coeu(r)pures et Erotomy"
Location:
A l'Ami Pierre
5, rue de la Main d'Or
75011 Paris
M° Ledru-Rollin
France
Phone : +33 (0)1 47 00 17 35
Description:
Porno censuré pour des entrailles non censurées
Peau érodée pour les entrailles en éruption
Coupe l'explicite pour libérer les profondeurs
L'obscénité de l'amour est enfin révélée.
Un désir impatient et joyeux qui sort des ténèbres,
Adore le monde avec toutes les couleurs
et des motifs sans faille de nos âmes désespérées.

Vernissage de Paola Fortunato "Coeu(r)pures et Erotomy"

14:00  
15:00  
16:00 [16:00-21:00] Vernissage de l'exposition "L'impromptue 2"
Location:
Galerie du Montparnasse
55, rue du Montparnasse
75014 Paris
M° Montparnasse - Bienvenüe, Vavin, Edgar Quinet
France
Phone : +33 (0)1 43 22 72 77
Description:
u 5 juillet au 31 juillet 2020 commissaire : Patricia Michel

Vernissage de l'exposition "L'impromptue 2"

[16:00-19:00] Vernissage de l'exposition "Le Garage des Canotiers"
Location:
Le Monte-en-l'air
71, rue de Ménilmontant
2, rue de la Mare
75020 Paris
M° Ménilmontant, Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 40 33 04 54
Mail : lemontenlair@free.fr
Internet Site : montenlair.wordpress.com
Description:
Pour le 13ème cycle déconfiné du festival pluriculturel des Canotiers à Ménilmontant nous vous accueillons dans le légendaire Garage pour partir à la recherche de ses trésors enfouis. Avec en autre de la musique, de la bière, beaucoup d'amour sous fond politique et de carrosserie.

Exposants :

Eloi Derôme - Peinture/Sculpture
« Je fais, je défais, puis c'est fait », et on ne voit pas comment résumer son geste mieux que ne le fait l'artiste lui-même.
Car comment procède-t-il ? Il recouvre des aplats de couleurs les uns par les autres, puis il « coupe » dans la matière obtenue. Il creuse à même l'amas des teintes. Il redescend dans sa propre substance ensevelie. Il redonne éclat, ici ou là, aux marches d'un escalier de couleurs en retraversant leur chevauchement endormi. Sa matière picturale est donc inédite comme une pâte à démodeler !
Marc Wetzel

Lilas Low - Collage/Graphisme
« Je m'intéresse aussi aux icônes et aux dogmes, à la façon dont leur image est construite et au besoin tenace pour la société de les détourner, indique-t-elle. On a à la fois envie que le roi soit nu, mais aussi de le mettre sur un piédestal alors même qu'il est comme tout le monde.» Pas étonnant alors qu'elle s'empare du cas de Marilyn Monroe, parangon de l'image construite, et plus souvent qu'à son tour à son corps défendant. "C'est quelqu'un qui souffrait du syndrome de l'imposteur, décrit-elle avec une certaine tendresse. On parlait pour elle. Elle avait peur qu'on découvre qu'elle était stupide. Il y avait une dissonance criante entre ce qu'elle représentait et ce qu'elle était." On retrouve ainsi la star ultime, le sourire figé, dans un décor mêlant abstraction et kitsch, le corps et le visage criblé par des photos de pneus, autres produits de consommation courante. Mais jamais rien n'est asséné chez elle. "Je laisse au regardeur la possibilité d'interpréter", coupe-t-elle. On songe un peu trop vite en regardant ses œuvres aux cut-ups de Burroughs, à l'esthétique punk millésimée 1977 ou aux affiches déchirées de Rauschenberg. Pas étonnant dès lors, qu'en toute conscience, elle ait aussi emprunté le titre de son exposition, Patchanka, au premier album de la Mano Negra, dont la pochette est elle-même composée de collages.
Thomas Portier

Amina Hammadi - Peinture

and more...

Vernissage de l'exposition "Le Garage des Canotiers"

17:00
18:00
19:00
20:00
21:00  
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2020 - Tous droits réservés

WebAnalytics