Saturday, September 5, 2020
Public Access


Category:
Category: All

05
September 2020
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
31 1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 1 2 3 4

  Exposition "Bêtes de scène"
Location:
Espace Monte-Cristo
Fondation Villa Datris Paris
9, rue Monte-Cristo
75020 Paris
M° Alexandre Dumas
France
Phone : +33 (0)1 48 17 60 60
Mail : montecristo@fondationvilladatris.com
Internet Site : www.fondationvilladatris.com
Description:
Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"

Du 14 mars au 12 juillet 2020
Prolongation de l'exposition du 2 septembre au 20 décembre 2020
Du mercredi au dimanche de 11:00 à 18:30

Entrée libre : gratuit

Commissariat d'exposition et scénographie :
Pauline Ruiz et Jules Fourtine

« L'art ne cesse pas d'être hanté par l'animal. »
Gilles Deleuze et Félix Guattari


Pour la troisième année consécutive, l'Espace Monte-Cristo présente à Paris les nouvelles acquisitions de la Collection Fondation Villa Datris (située à L'Isle-sur-la-Sorgue dans le Luberon).
Bêtes de scène à Paris ! Les animaux dans la sculpture contemporaine revisite dans une nouvelle scénographie l'exposition qui a réuni plus de 51 000 visiteurs à l'Isle-sur-la-Sorgue en 2019.
À travers la sélection de 57 sculptures de 29 artistes français et internationaux, elle pose un regard artistique contemporain sur l'animal : de la beauté sauvage à la bête qui sommeille en nous.


Ils nous surprennent, nous font rire, nous agacent et nous émeuvent. Véritables bêtes de scène toujours prêtes à faire le show, les animaux sont une source inépuisable d'inspiration pour les artistes. Pour s'en convaincre, il suffit de faire un tour à la Fondation Villa Datris, qui présente en ce moment 57 sculptures réalisées par 29 artistes contemporains français et internationaux en hommage à ces drôles de bestioles.

Lapin aux aguets de Françoise Pétrovitch, albatros en néons lumineux du collectif Art Orienté Objet, renard blessé de Pascal Bernier, louve folklorique de Katia Bourdarel ... Les animaux sont représentés ici sous toutes leurs coutures. Certains s'inspirent de la mythologie et des récits fondateurs - Kate MccGwire et son serpent à plume rappelant le Quetzalcoatl mésoaméricain, Evert Lindfors revisitant l'Arche de Noé -, d'autres s'intéressent à la frontière entre animalité et domesticité, comme Sébastien Gouju qui imagine une pieuvre vivant dans une salle de bain !

Laurent Perbos joue la carte de l'originalité et de l'humour en affublant un petit oiseau d'une cagoule de catcheur mexicain tandis que Samuel Rousseau revisite les peintures rupestres préhistoriques. Autant d'initiatives surprenantes qui nous invitent à reconsidérer notre rapport avec les animaux.

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Art orienté objet, Albatros, 2017, Collection Fondation Villa Datris
©Franck Couvreur

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Kate MccGWIRE, Paradox, 2019, Collection Fondation Villa Datris
©JP Bland-détail

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Katia Bourdarel, Je suis une louve, 2012, Collection Fondation Villa Datris
© Bourdarel, Paris 2019 Photo Aeroplastics, Bruxelles

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Laurent Perbos - Inséparables, rouge gorge et canaris 2014
© Galerie Baudoin / Photographie Jacques Penon et Michel Erlich

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Laurent PERBOS, De Marbre et d'or, 2005
© Galerie Baudoin Lebon / Raphaël Chipault

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Laurent Perbos, Sans titre (Lucha Libre), 2017
© Baudoin Lebon / Photographie Laurent Perbos

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Laurent Perbos, The Birds, 2012
© Galerie Baudoin Lebon / Laurent Perbos, détail

Vernissage de l'exposition "Bêtes de scène"
Pascal BERNIER, Accident de chasse (renard), Collection Fondation Villa Datris
©Eric de Ville ©Pascal Bernier_ADAGP, Paris 2019

Paris Design Week 2020
Location:
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
UNLOCATED
Description:
du 3 au 12 septembre 2020

08:00  
09:00  
10:00  
11:00  
12:00  
13:00  
14:00 [14:00-20:00] Finissage de Julie Legrand "LES FÉCONDÉS"
Location:
Galerie Valérie Delaunay
22, rue du Cloître Saint-Merri
75004 Paris
M° Châtelet, Hôtel de Ville
France
Mobile : +33 (0)6 63 79 93 34
Mail : contact@valeriedelaunay.com
Internet Site : www.valeriedelaunay.com
Description:
SUMMER PROJECT ROOM
LES FÉCONDÉS
Julie Legrand

Exposition du 25 juillet au 5 septembre 2020
Ouverture au public le samedi 25 juillet de 13h à 18h puis visite cet été sur rendez-vous
Finissage le samedi 5 septembre 2020

"Julie Legrand joue des formes avec une grande liberté. Elle explore la texture du fil, ose le mariage atypique du verre et de l'éponge, confronte des énergies différentes. Ses alliances de matériaux fragiles et bruts nous plongent dans un art partagé entre délicatesse et puissance. Entre réalité et fiction, ce jeu de matière reste un véritable défi technique. Autodidacte pour le travail du verre, elle le manie avec souplesse et légèreté, lui donnant une forme organique. Tout en abordant les thèmes de la fécondité, de la vie, de la mort, du mouvement interne du corps et de ces flux, elle laisse le spectateur s'adonner au plaisir de l'imaginaire et de la poésie".
Fondation Bullukian

Finissage de Julie Legrand "LES FÉCONDÉS"
Le soleil et la pluie, pierre de récif et verre filé, 73 x 86 x 60 cm




[17:00-20:00] Vernissage de Joseph Nechvatal "Orlando et la tempête"
Location:
Galerie Richard
Galerie Jean-Luc & Takako Richard
74, rue de Turenne
3, Impasse Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 43 25 27 22
Fax : +33 (0)1 43 25 27 23
Mail : paris@galerierichard.com
Internet Site : www.galerierichard.com
Description:
September 5th - October 21st 2020

Orlando et la tempête (Orlando and the Tempest) is a series of virus-modeled artificial life paintings I created between mid-2018 and early-2020 that indirectly addresses issues of gender plasticity within our tempestuous viral and social-political times by imagining nonexistent mythic scenes from the flippant 1928 novel Orlando by Virginia Woolf (the story of an aristocratic young male poet who transforms into a woman overnight and lives for 300 years).

Orlando et la tempête treats the fantastical and voluble story of Woolf's Orlando with corresponding puckish flippancy. But this playful flippancy is achieved by what I think of as the responsibility of long looking-a shift into a non-binary visual noise field where viewers can re-appropriate their capacity to visualize on a personal basis.

Storms have no gender and mean full-blow fluidity. In Orlando et la tempête, my ambiguous Orlando avatar (a regenerated Lazarus) is embedded into just such noisy chaotic grounds to the extent that normal figure/ground relationships more-or-less merge, playing elusively with what is seen, what is suggested, what is repressed, and what is desired. That starring pansexual Orlando avatar plays a painful hide-and-seek with the tempestuous, viral whipped, environment, that, in the end, is meant to suggest carnal mystic queries.

Long term influences on my pangender interests have been key works of Marcel Duchamp and Genesis Breyer P-Orridge's term (from the mid-80s) panthropology: a transhumanist multi-spectrum poly-androgynous concept that transcends gender labels. In 2000 I exhibited Computer Virus Project II artworks (with artist's statements) investigating virtual hermaphrodite complexity in my ec-satyricOn 2000 exhibition, and again in my 2002 show vOluptuary: an algorithic hermaphornology. I have continued to use viral, androgynous and trans forms in my work, since. In 2018, I penned a pansexual art theory paper entitled Before and Beyond the Bachelor Machine that was published in Arts.

As meticulously articulated in my book Immersion Into Noise, Orlando et la tempête utilizes aesthetic visual noise that puts representation and abstraction into interactive play by flipping the common figure/ground emphasis (to some extent) so that the eye must navigate and unpack the phantasmagorical pandemonium presented. This entails an intimate act of seeing and imaging on the part of the viewer, which the paintings' modest size encourages. As such, Orlando et la tempête dips under the surface of the turbulently shredding atmospherics of today to convey and encourage intimate fluid visualizations that resist social constraints.

Gender here is viewed as an act of becoming that fails to sustain sex oppression by ceasing to draw the boundaries of the Other. As such it is a provocation not only to male/female constructions of heterosexuality, but also to homosexual constructions of identity. This critique of 'representation' in the aesthetic sense is part of a critique of 'representation' in the political sense (and vice versa).

The pictures in the exhibition are created with custom C++ artificial life software modeled as a virus (made in collaboration with the French programmer Stéphane Sikora) and archival inkjet on Hahnemühle Daguerre canvas. The black node graph panels in some of the diptychs and triptychs were made in a manner similar to Markov chains, tracking the word virus in William S. Burroughs 1970 essay The Electronic Revolution. In that essay, Burroughs draws attention to the subversive influence of the word virus on humans and the dangers of using the human voice as a weapon. A script was written to analyze the text, where, for every transition from the word virus to another word virus, a link was drawn between the nodes corresponding to that recurring word. Then Graphviz, an open source graph visualization software, was used to generate the graph, which I then aesthetically treated.

https://www.eyewithwings.net/nechvatal/Orlando/Orlandoetlatempete.html





[18:00-21:45] Nocturne du Musée du Louvre
Location:
Musée du Louvre
Place du Carrousel
75058 Paris Cedex 01
M° Palais Royal - Musée du Louvre
France
Phone : +33 (0)1 40 20 50 50
Fax : +33 (0)1 40 20 54 52
Internet Site : www.louvre.fr
Description:
Tous les 1ers samedis du mois de 18h à 21h45.

Dès janvier 2019, l'entrée est gratuite au Musée du Louvre, non pas le 1er dimanche du mois comme à son habitude mais le 1er samedi du mois de 18h à 21h45. Une occasion de visiter les merveilles de cet exceptionnel musée en nocturne !

Ses collections sont réparties en 8 départements : Antiquités orientales, égyptiennes, grecques, étrusques et romaines, Peintures, Sculptures, Objets d'art, Arts de l'Islam et Arts graphiques du Moyen Age jusqu'à 1848.

Accès libre et gratuit.

[18:00-21:00] Vernissage d'Adrien van Melle "Hors Champs"
Location:
Librairie Florence Loewy
Books by Artists
9-11, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 44 78 98 45
Fax : +33 (0)1 44 78 98 46
Mail : info@florenceloewy.com
Internet Site : www.florenceloewy.com
Description:
Du 5 septembre au 31 octobre 2020
Vernissage le 5 septembre

Vernissage d'Adrien van Melle "Hors Champs"
Adrien van Melle, Galerie, Hors-Champs, 2020
Impression argentique sur papier brillant, 24 x 36 cm

[18:00-21:00] Vernissage d'Olaf Nicolai
Location:
Librairie Florence Loewy
Books by Artists
9-11, rue de Thorigny
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Phone : +33 (0)1 44 78 98 45
Fax : +33 (0)1 44 78 98 46
Mail : info@florenceloewy.com
Internet Site : www.florenceloewy.com
Description:
books

Du 5 septembre au 31 octobre 2020
Vernissage le 5 septembre

Vernissage d'Olaf Nicolai
Olaf Nicolai & Luca Lo Pinto, La Boule de voyante, 2009
Offset couleur, leporello, 500 ex.

[18:00-21:00] Vernissage de Daniel Mato
Location:
Galerie Chez Valentin
9, rue Saint-Gilles
75003 Paris
M° Chemin Vert
France
Phone : +33 (0)1 48 87 42 55
Fax : +33 (0)1 48 87 44 35
Mail : galerie@galeriechezvalentin.com
Internet Site : www.galeriechezvalentin.com
Description:
Vernissage de Daniel Mato

[18:00-21:00] Vernissage de Michelangelo Penso "Frequencies"
Location:
Galerie Alberta Pane
ex : Kernot Art Gallery
47, rue de Montmorency
75003 Paris
M° Rambuteau, Etienne Marcel, Arts et Métiers
France
Phone : +33 (0)1 43 06 58 72
Mobile : +33 (0)6 11 29 40 94
Mail : info@galeriealbertapane.com
Internet Site : www.galeriealbertapane.com
Description:
5 septembre -> 17 octobre 2020

La galerie Alberta Pane est heureuse d'accueillir la troisième exposition personnelle de l'artiste italien Michelangelo Penso. Dans la galerie parisienne, la sculpture interactive Human vibe accompagne une série d'impressions sur aluminium, caoutchouc et bois.L'exposition Frequencies est une tentative de traduire la complexité cachée des interactions physiques et biologiques en une forme ou un langage perceptibles. À cette occasion, Michelangelo Penso nous invite à prendre conscience des vibrations émises par les corps (microscopiques, humains et célestes).


La galerie Alberta Pane est heureuse d'accueillir la troisième exposition personnelle de l'artiste italien Michelangelo Penso. Dans la galerie parisienne, la sculpture interactive Human vibe accompagne une série d'impressions sur aluminium, caoutchouc et bois.

L'esthétique de l'œuvre de Michelangelo Penso peuplée de macro et de micro-organismes puise son inspiration dans l'iconographie scientifique, notamment celle provenant des mathématiques, de la génétique et de l'astrophysique. Ses œuvres créées à partir de matériaux d'origine industrielle comme les sangles de polyester, le caoutchouc, la résine ou l'aluminium, évoquent aussi bien des chaînes d'ADN que des constellations et des systèmes planétaires.

Human vibe se compose d'un objet minéral semblable à une météorite de petite taille doté d'un système de capteurs qui réagissent au toucher en émettant différentes fréquences1 sonores en fonction des vibrations reçues. En activant cette sculpture nous pouvons nous connecter à un flux d'informations émises par notre corps, normalement indétectables. L'œuvre s'active en touchant les deux côtés qui sont recouverts d'étain afin de permettre de capturer la réponse électromagnétique de la peau (GSR). La technologie intégrée (micro-ordinateur, capteurs, système audio) traite ces signaux en continu et fait réagir la sculpture qui à son tour émet des sons et des vibrations.

Située au centre de l'espace, Human vibe est entourée par une série de tableaux (Frequencies) qui présentent des astro-sismogrammes issus de l'enregistrement de la radiation électromagnétique émise par trois systèmes planétaires(HD 10180, HIP 41378, TRAPPIST-1)2. À l'instar du corps humain, les astres génèrent des vibrations que l'on peut enregistrer grâce à la création de capteurs de plus en plus spécialisés. Ces découvertes permettent aujourd'hui de mieux comprendre le fonctionnement et la composition des corps célestes.

L'exposition Frequencies est ainsi une tentative de traduire la complexité cachée des interactions physiques et biologiques en une forme ou un langage perceptibles. À cette occasion, Michelangelo Penso nous invite à prendre conscience des vibrations émises par les corps (microscopiques, humains et célestes). Il appelle à une réflexion sur les réactions que ces vibrations déclenchent dans les éléments qui nous entourent à des échelles très différentes. Comme dans un laboratoire scientifique cette exposition permet de faire l'expérience de résonances imperceptibles que nous produisons. Elle nous invite aussi à regarder attentivement les formes des fréquences invisibles des astres.

Dans les dernières recherches de Michelangelo Penso, le dialogue entre l'être humain et les systèmes technologiques prend une place de plus en plus importante. C'est dans ce contexte que qu'il nous livre à l'expérience des fréquences qui relient deux univers invisibles à l'œil humain, celui de l'infiniment grand et de l'infiniment petit.

1_ La fréquence est le nombre de cycles identiques d'un phénomène par unité de temps. Le titre de cette exposition fait référence aux spectres de la radiation électromagnétique que les sens humains ne peuvent pas détecter. La radiation électromagnétique est un phénomène qui présente une large gamme de fréquences que l'œil ou l'ouï ne peuvent pas tous détecter, y compris, par ordre de fréquence croissante : l'infrarouge, les ultraviolets, les rayons X et enfin les rayons gamma.

2_ HD 10180 est une étoile semblable au Soleil, située dans la constellation australe de l'Hydre mâle, ou Serpent de mer.
HIP 41378, également connue comme BD+10 1799 et K2-933, est une étoile de la constellation zodiacale du Cancer, de magnitude apparente 8.922 et qui nécessite donc des jumelles pour être observée. Elle est distante de ∼348 a.l. (∼107 pc) de la Terre et elle s'éloigne du système solaire avec une vitesse radiale héliocentrique de +50 km/s1. Elle est l'hôte d'un système planétaire qui comprend au moins six exoplanètes.TRAPPIST-1, aussi nommé 2MASS J23062928-0502285, est une naine rouge ultra-froide, un peu plus grande mais beaucoup plus massive que la planète Jupiter et beaucoup plus froide que le Soleil. Elle est située à environ 39 années-lumière de la Terre dans la constellation du Verseau. Son système planétaire est constitué d'au moins sept planètes rocheuses, le plus nombreux détecté jusqu'ici. Il s'agit de planètes de dimensions (taille et masse) similaires ou inférieures à celle de la Terre.

Vernissage de Michelangelo Penso "Frequencies"

[18:00-21:00] Vernissage de Rirkrit Tiravanija "Untitled 2020"
Location:
Galerie Chantal Crousel
10, rue Charlot
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 77 38 87
Fax : +33 (0)1 42 77 59 00
Mail : galerie@crousel.com
Internet Site : www.crousel.com
Description:
Vernissage de Rirkrit Tiravanija "Untitled 2020 (once upon a time) (after jasper johns)"

5 septembre - 10 octobre 2020.
Vernissage le samedi 5 septembre de 18h à 21h

Rirkrit Tiravanija investit la Galerie Chantal Crousel pour sa sixième exposition personnelle avec un nouvel ensemble d'œuvres textiles et de marbre.

Réalisés dans la plus pure tradition des métiers de lisse, les tapis d'Aubusson présentés au mur et au sol sont le support pour véhiculer de nouveaux slogans de l'artiste à la croisée de l'activisme politique et du marketing commercial, sur fond de cartes géographiques américaines. D'autres textes se superposent au drapeau américain dans une série de pièces uniques en marbre, créant échos et tensions comme gravés pour l'éternité.

Vernissage de Rirkrit Tiravanija "Untitled 2020 (once upon a time) (after jasper johns)"

15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2020 - Tous droits réservés