Tuesday, October 20, 2020
Public Access


Category:
Category: All

20
October 2020
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
28 29 30 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1

08:00  
09:00  
10:00  
11:00 [11:00-22:00] Vernissage de la 24ème édition du Pavillon des Arts et du Design 2020 - annule
Location:
Jardin des Tuileries
234, rue de Rivoli
75001 Paris
M° Tuileries, Concorde
France
Description:
19-25 OCTOBRE 2020




[14:00-20:00] Vernissage de Eldo Yoshimizu
Location:
Arts Factory / Bastille
27, rue de Charonne
75011 Paris
M° Ledru-Rollin, Bastille
France
Mobile : +33(0)6 22 85 35 86
Mail : artsfactory@free.fr
Internet Site : www.artsfactory.net
Description:
Vernissage de Eldo Yoshimizu

exposition du 21 octobre au 21 novembre 2020
ouverture de l'exposition en présence de l'artiste le mardi 20 octobre de 14h à 20h
rencontre / dédicace le samedi 24 octobre de 16h à 21h
[ dans la mesure du possible venez tôt afin de fluidifier la fréquentation au sein de la galerie ]

L'auteur de Ryuko présente sa première exposition parisienne à l'occasion de la sortie de Gamma Draconis, son nouveau manga publié aux éditions Le Lézard Noir !

Vernissage de Eldo Yoshimizu
eldo yoshimizu - portrait - crédit photo : yukitaka amemiya

Eldo Yoshimizu (エルド吉水) est né en 1965 à Tokyo. Artiste plasticien reconnu - il a réalisé de nombreuses sculptures dans l'espace public au Japon - Eldo Yoshimizu vient au manga sur le tard en s'intéressant aux possibilités narratives offertes par le gekiga, le roman graphique japonais. Il dessine sa première série "Ryuko" puis la présente, chapitre après chapitre, dans les galeries d'art de Tokyo.

Une démarche singulière repérée par la maison d'édition française Le Lézard Noir, qui publie en 2016 et 2018 l'intégrale en deux volumes. Hommage aux films de Yakuzas, ce manga arty évoque aussi bien Kill Bill que les héroïnes graciles de Leiji Matsumoto, il est aujourd'hui traduit en Italie, Argentine, Allemagne et aux Etats-Unis.

En octobre 2020, la sortie de "Gamma Draconis", ambitieuse création des éditions Le Lézard Noir, associe Eldo Yoshimizu au scénariste Benoist Simmat dans un thriller économique et ésotérique dont l'action se situe en Europe. A la faveur de séquences entre Londres et Paris, Eldo retrouve ici sa passion pour l'architecture et l'urbanisme avec une ébouriffante virtuosité.

L'exposition programmée par Arts Factory offre une rare opportunité de découvrir le travail d'un mangaka en galerie. A travers une sélection de planches originales, de croquis, d'estampes et de peintures inédites, elle permet d'apprécier au plus près le processus créatif suivi par Eldo Yoshimizu, de l'élégance de son trait à son sens du découpage particulièrement efficace.

Vernissage de Eldo Yoshimizu
eldo yoshimizu - tsubaki - aquarelle sur papier, 38,4 x 26,7 cm - 2020

Vernissage de Eldo Yoshimizu
eldo yoshimizu - ryūgū - encre et aquarelle sur papier, 29,7 x 42 cm - 2020

Vernissage de Eldo Yoshimizu
eldo yoshimizu - livres publiés aux éditions le lézard noir

[14:00-20:00] Vernissage de la foire Asia Now 2020
Location:
Salons Hoche
9, avenue Hoche
75008 Paris
M° Courcelles
France
Phone : +33 (0)1 53 53 93 93
Fax : +33 (0)1 49 53 04 82
Mail : contact@salons-hoche.fr
Internet Site : www.salons-hoche.fr
Description:
20 - 24 octobre

La foire parisienne d'art contemporain Asia Now, fondée par Claude et Alexandra Fain revient pour la sixième fois du 21 au 24 octobre 2020 et accueillera une trentaine de galeries avenue Hoche.

Vernissage de la foire Asia Now 2020








[18:00-19:15] Présentation du premier roman d'Olivia Ruiz
Location:
Instituto Cervantes
7, rue Quentin Bauchart
75008 Paris
M° George V, Franklin D. Roosevelt, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 40 70 92 92
Fax : +33 (0)1 47 20 27 49
Mail : cenpar@cervantes.es
Internet Site : paris.cervantes.es
Description:
A l'occasion de la parution de son premier roman, La commode aux tiroirs de couleurs, rencontre exceptionnelle avec Olivia Ruiz.

A l'occasion de la parution de son premier roman, La commode aux tiroirs de couleurs, rencontre exceptionnelle avec Olivia Ruiz, animée par Domingo Garcia Canedo, directeur de l'institut Cervantes.

Au programme, on parlera d'Espagne, d'exil, de souvenirs, de famille et de mille autres sujets.

La rencontre sera suivie d'une dédicace organisée en partenariat avec la librairie du Drugstore Publicis.

>> RSVP

Dans la série des rencontres autour de notre cycle « Écrire l'exil », ne manquez pas le rendez-vous avec le premier roman de Olivia Ruiz, La commode aux tiroirs de couleurs.
Découvrez les secrets qui ont scellé le destin de quatre générations de femmes indomptables, entre Espagne et France, de la dictature franquiste à nos jours !

Enfin, après tant d'années de patience domptée, j'allais savoir pourquoi elle s'emballait tant pour cacher le secret que renfermaient ces neufs tiroirs. Ma grand-mère les nommait ses renferme-mémoire. "A la mort de sa grand-mère chérie, une jeune femme reçoit en héritage une intrigante commode, objet de tous les fantasmes de ses petits-enfants. Le temps d'une nuit, la narratrice va ouvrir ces neuf tiroirs de couleur, et dérouler le fil de la vie de Rita, son Abu..."

Présentation du premier roman d'Olivia Ruiz

[18:00-21:00] Vernissage de Philippe Hélénon
Location:
Galerie Olivier Nouvellet
19, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Odéon, Saint-Germain-des-Prés
France
Phone : +33 (0)1 43 29 43 15
Mail : contact@cercleoliviernouvellet.com
Internet Site : www.cercleoliviernouvellet.com
Description:
20 > 24 octobre 2020
Vernissage mardi 20 octobre

Vernissage de Philippe Hélénon

[18:00-21:00] Vernissage de l'exposition "Matisse - Comme un roman"
Location:
Centre Pompidou
Musée National d'Art Moderne - Beaubourg
Place Georges Pompidou
19, rue Beaubourg
75191 Paris Cedex 04
M° Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet
France
Phone : +33 (0)1 44 78 12 33
Fax : +33 (0)1 44 78 13 03
Internet Site : www.centrepompidou.fr
Description:
Galerie 1

21 octobre 2020 - 22 février 2021

À l'occasion du cent-cinquantième anniversaire de la naissance d'Henri Matisse (1869-1954), le Centre Pompidou lui rend hommage au travers d'une exposition réunissant des œuvres incontournables qui explorent l'intrication texte/image au sein de son œuvre et offrent une lecture singulière de sa création.

En 1942, Henri Matisse déclare : « L'importance d'un artiste se mesure à la quantité de nouveaux signes qu'il aura introduits dans le langage plastique. » Durant toute sa carrière, il est cet artiste. Comme tous les grands créateurs, il donne naissance à des mondes sans équivalents - ces nouveaux signes plastiques qu'il appelle de ses vœux. Son œuvre, destiné à bouleverser le regard moderne, s'est exprimé au travers d'une variété de techniques qu'il a approfondies infatigablement : peinture, dessin, sculpture, livres illustrés, et jusqu'à cette invention singulière, riche de conséquences sur le plan artistique, d'un dessin à même la couleur, avec les gouaches découpées réalisées à la fin de sa vie.

Divisée en neuf chapitres, et autant d'interludes consacrés à l'écriture, l'exposition retrace la carrière de Matisse selon un parcours chronologique, allant de ses débuts, vers 1890, où l'artiste est au contact des maîtres, aux prises avec l'élaboration de son vocabulaire le plus personnel, jusqu'aux années 1950 et son œuvre ultime, permettant à chaque moment d'embrasser du regard une vie vécue pour l'art. L'exposition Matisse présente des chefs-d'œuvre issus des collections du Musée national d'art moderne, déployés avec une ampleur sans précédent. À ce cœur couvrant toute la carrière de Matisse s'ajoutent les prêts exceptionnels des deux musées Matisse en France : au nord, celui du Cateau-Cambrésis, au sud celui de Nice. Des prêts exceptionnels de la riche collection Matisse du musée de Grenoble viennent compléter cet ensemble, ainsi que des prêts internationaux prestigieux. La générosité de la famille de l'artiste et des collectionneurs privés permet de montrer des œuvres majeures dont certaines n'ont pas été vues en France depuis la grande rétrospective consacrée à Matisse en 1970 au Grand Palais.

Rejouant le titre de l'ouvrage de Louis Aragon, Henri Matisse, Roman (1971), cette exposition reprend comme fil conducteur son principe, cherchant comme dans le livre à capter « une lueur sur ce qui se passe ». Face à l'impossibilité, aujourd'hui comme hier, de réunir certaines œuvres majeures disséminées de longue date, cette « lueur » par laquelle on éclaire les écritures de Matisse permet de retracer des jalons essentiels d'un parcours constitué en neuf chapitres.

Chacun des chapitres qui fournissent la trame et rythment ce récit d'une vie vécue pour l'art s'appuie sur le rapport ininterrompu de l'œuvre au mot. Dès ses débuts dans les années 1890, Matisse s'essaye à différentes écritures, avant de s'aventurer, durant la période fauve (1905-1906), dans une reformulation radicale de la couleur et du dessin. Cette authentique révolution du regard se reconfigure dans les années 1910 autour d'une réflexion sur le décoratif, dont l'un des exemples les plus magistraux est L'Intérieur aux aubergines (1911, Grenoble, musée de Grenoble), le seul des intérieurs symphoniques à être demeuré en France. Cette nouvelle écriture ne se fixe pour autant pas en un style : dans les années 1910, Matisse cherche à éprouver les diverses tendances qui traversent la scène artistique de son époque - le cubisme, notamment, avec Tête blanche et rose (1914, Paris, Musée national d'art moderne). En 1917, le départ de Matisse pour Nice et la décennie qui suit délaisse la dimension expérimentale d'un art parvenu presque au seuil de l'abstraction : le peintre choisit de retourner à un sujet modelé par la lumière. La question littéraire prend encore un nouveau tour à partir des années 1930, alors que Matisse entame le travail autour du livre illustré des Poésies de Mallarmé, travail qui nourrira certaines toiles iconiques de cette période comme La Verdure (1935-1943, Nice, musée Matisse). En 1947, Matisse parvient avec Jazz à entrelacer la plastique et le mot, en réunissant des gouaches découpées et des textes manuscrits. Cette dialectique du caractère expansif de la couleur et du noir et blanc se retrouve dans le dialogue intime entre les Intérieurs de Vence et les dessins au pinceau. Enfin, les vitraux colorés et les céramiques de la chapelle de Vence à la fin de sa vie témoignent encore d'une migration ininterrompue de l'œuvre à l'écriture dans ce que Matisse voyait comme un grand livre ouvert dans l'espace.

Vernissage de l'exposition "Matisse - Comme un roman"
Henri Matisse
Le Luxe I ([été 1907])

Vernissage de l'exposition "Matisse - Comme un roman"
Henri Matisse
Porte-fenêtre à Collioure (septembre 1914 - octobre 1914)

Vernissage de l'exposition "Matisse - Comme un roman"
Henri Matisse, Marguerite au chat noir, début 1910 (Détail)
Huile sur toile, 94 x 64 cm
© Succession H. Matisse, photo © Centre Pompidou

12:00
13:00
14:00
15:00
16:00
17:00
18:00
19:00
20:00
21:00
22:00  
23:00  
[Printer Friendly]



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2020 - Tous droits réservés