Dévoilement d'une plaque en l'honneur du styliste Azzedine Alaïa

Sunday, January 20, 2019 17:00-19:00 CET




Description:
La Ville de Paris rend hommage au couturier Azzedine Alaïa

A l'occasion de la semaine de la mode, la Ville de Paris dévoilera dimanche, rue de la Verrerie, une plaque en l'honneur du styliste et grand couturier Azzedine Alaïa, décédé le 18 novembre 2017 à l'âge de 82 ans.

Figure iconique et atypique de la mode à Paris, Azzedine Alaïa présentait ses défilés selon son propre calendrier, à l'écart de la frénésie des Fashion Weeks et sans mise en scène spectaculaire. Ses robes moulantes, qui ont grandement participé à l'esthétique des années 1980, ont habillé de grands noms de la mode, du cinéma et de la musique telles que Naomi Campbell, Grâce Jones ou encore Lady Gaga. Grand couturier franco-tunisien, il a su imposer son style, laisser son empreinte et être aimé du monde de la mode qu'il a laissé endeuillé en 2017.

Afin de lui rendre hommage, Anne Hidalgo, Maire de Paris a proposé au Conseil de Paris qu'une plaque soit apposée dans la Ville. Frédéric Hocquard, adjoint à la Maire de Paris chargé de la vie nocturne et de la diversité de l'économie culturelle, ainsi qu'Ariel Weil, Maire du 4e arrondissement de Paris, dévoileront dimanche 20 janvier à 17h, une plaque au nom du créateur, aux côtés de Christoph von Weyhe, co-fondateur de la Maison Alaïa et co-fondateur de l'Association Azzedine Alaïa. Cette inauguration s'inscrit dans la fidèle reconnaissance de Paris pour l'œuvre du couturier après la remise de la Médaille de la Ville de Paris par Christophe Girard, Adjoint de la Maire de Paris pour la culture.

La plaque sera posée au 18, rue de la Verrerie dans le Marais, où il a travaillé et vécu de nombreuses années. Son atelier accueille désormais l'Association Azzedine Alaïa. Le même jour sera inaugurée l'exposition Adrian et Alaïa, L'art du tailleur, sous la direction d'Olivier Saillard, historien français de la mode. Elle présentera jusqu'au 23 juin, et pour la première fois, les modèles d'Azzedine Alaïa, en résonance avec sa collection personnelle de modèles de Gilbert Adrian, couturier américain mythique.

Dans le cadre de cette semaine de la mode, la Ville de Paris poursuit sa volonté d'ouvrir le secteur de la mode à des élèves de lycées professionnels, parfois éloignés de ce milieu. Ce sont 60 élèves de la filière « Métiers de la mode et du vêtement » au Lycée Marie Laurencin qui assisteront dès jeudi à l'ouverture de la Semaine de la mode et de la Haute couture, à leur premier défilé de mode, invités par de grandes maisons telles que Koché, Officine Générale ou encore Stéphane Rolland.




L'émotion de Naomi Campbell à l'inauguration de la plaque commémorative parisienne d'Azzedine Alaïa
La panthère brune cachait ses larmes derrière ses lunettes noires à l évocation de celui qu'elle appelait "daddy".

HOMMAGE - Ce dimanche 20 janvier 2019, la ville de Paris faisait honneur au couturier, décédé le 18 novembre 2017, en lui offrant une plaque commémorative, juste au-dessus du porche de sa fondation parisienne, au 18 rue de la Verrerie, dans le 4e arrondissement.

Dans cette petite rue du Marais, la foule était dense pour participer à cet évènement poignant. Si Azzedine Alaïa nous a quittés, sa personnalité hors norme et son travail en tant que couturier sont plus que jamais d'actualité, notamment à travers sa Fondation, une à Paris, une autre à Sidi Bou Saïd, qui accueille des expositions et fait perdurer son œuvre.

Après le discours d'Ariel Weil, maire du 4e, celui de Cristoph von Weyhe, compagnon et cofondateur de la Maison Alaïa et de l'Association Azzedine Alaïa, racontant leur parcours dans ces lieux, depuis juin 1990, était si poignant que toutes les personnes présentes retenaient leurs larmes... toutes sauf une. Le désarroi palpable de la liane brune était le plus intense reflet de la tristesse que nous éprouvons tous face à la disparition, survenue bien trop tôt, d'un si grand monsieur de la mode... internationale.

Car Azzedine Alaïa n'était pas un "couturier français", comme on peut le découvrir, avec surprise, sur la plaque. D'une part, il avait la double nationalité franco-tunisienne et avait puisé, dans cet héritage naturel, une majeure partie de son esthétique et de son savoir-faire. Il repose d'ailleurs en paix dans le cimetière de Sidi Bou Saïd, devant le bleu immense de la Méditerranée. D'autre part, bien qu'installé en France, c'était un affranchi de tous systèmes ou frontières de mode. En tant qu'artiste, il était authentique, indémodable et libre. Azzedine, we miss you.

Dévoilement d'une plaque en l'honneur du styliste Azzedine Alaïa
Location:
Galerie Azzedine Alaïa (Click here to get informations about Galerie Azzedine Alaïa)
18, rue de la Verrerie
75004 Paris
M° Hôtel de Ville
France
Phone : +33 (0)1 42 72 19 19
Mail : galerie@alaia.fr
Instagram account : galerieazzedinealaia
Internet Site : www.alaia.fr

Open the map in a new tab
Date: Sunday, January 20, 2019
Time: 17:00-19:00 CET
Duration: 2 hours
Category: Fashion*
Keywords / Tags: Azzedine Alaïa
Number of times displayed: 271

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés