Vernissage de l'exposition "SpaceScapeS"

Friday, April 12, 2019 18:00-23:00 CEST




Description:
SPACESCAPES //
Commissariat / Pauline Lisowski & Fabienne Dargery //

Du 12 au 28 Avril 2019 //
Vernissage/ vendredi 12 Avril / 18h - 22h //

Mathieu Bonardet / Gabrielle Conilh de Beyssac & Jules Guissart / Ulrike Mohr / Nicole Wendel / Saskia Wendland //

Etudier le geste du dessin entraîne indubitablement vers l'intimité de l'artiste.
L'aborder par le biais de la performance nous rapproche de la dimension véritablement physique que certains plasticiens introduisent dans leur pratique. Le processus de création est révélé lors de cette performance. Avec ses mouvements et ses pauses, le corps de l'artiste traverse l'espace et marque le temps. Le corps libère une énergie extrêmement concentrée et sa présence mène à une perception d'un espace-temps artistique.

Dessiner consiste à laisser une trace sur une feuille de papier.
Par ces traces, le corps dessine un paysage abstrait témoin de ce moment. Le dessin restitue l'émotion, les sensations, une mesure sensible de l'espace parcouru.

Mathieu Bonardet,
utilise la surface du papier comme un territoire à explorer. Il expérimente des gestes répétés de tracés de lignes au graphite qui viennent saturer son support. Différentes intensités de valeurs de gris et de noir apparaissent alors avec la lumière. Il prend souvent comme point de repère l'échelle de son corps pour tendre vers la verticalité. Les dimensions de ses dessins proposent plusieurs confrontations au corps. Ses installations amènent des ouvertures, des percées de lumières qui redessinent l'espace.

Gabrielle Conilh de Beyssac et Jules Guissart,
développent des dispositifs de tracés à l'aide de volumes de couleur, mobiles dans l'espace. La répétition d'un geste, dans un engagement physique avec le lieu, leur permet de dessiner une forme. Celle-ci fait référence à la trace en géométrie qui correspond à la ligne de jonction entre deux volumes. Ces artistes soulignent et modifient alors la morphologie du lieu dans lequel ils interviennent. Au spectateur de réactiver la pièce ou de remonter le temps pour imaginer comment l'œuvre est née.

Ulrike Mohr,
utilise des processus de transformation matérielle influencés aussi bien par des recherches complexes, des connaissances scientifiques, que par des événements fortuits. Elle utilise des fragments de charbon de bois carbonisés qu'elle déploie pour dessiner l'espace. Ses œuvres conduisent à une attention particulière des détails et de la surface. Ainsi, elle développe des relations entre esthétique et science, présent et passé.

Nicole Wendel,
dessine un paysage abstrait en ressentant ce que lui dit son corps. Ses dessins de paysages sont marqués par de nouvelles lignes qui brouillent sa lisibilité et amènent vers l'abstraction. Ses tracés, fluides, révèlent un mouvement et peuvent être lus comme une notation, une traversée... Dans ses performances, elle mesure l'espace par des cheminements continus et ses traces témoignent de l'attention presque méditative qu'elle porte au lieu et au moment.

Saskia Wendland,
développe une démarche artistique centrée sur de simples séquences de mouvements et gestes. Au moyen de répétitions performatives, ses dessins, constitués de lignes, de points et de tirets, et se répétant jusqu'à ce qu'ils aient collecté suffisamment de densité et de consistance, forment un macrocosme dans lequel l'infini n'est pas dirigé vers l'extérieur, mais vers l'intérieur. Ils suggèrent un va-et-vient entre un paysage intérieur, une compréhension de son être et une sensation d'un espace insaisissable.

Le geste, le mouvement, se déploie dans l'espace d'exposition, telle une promenade. A l'issu de performances, les artistes créent une œuvre in-situ. De ses traces, déposées au fur et à mesure, naît la sensation de compréhension du corps, en arrêt et en mouvement. Le dessin aussi mesure du temps, et la matière sur le papier évoquent un paysage en transformation. D'autres œuvres aux murs font écho aux œuvres performées. L'architecture du lieu est alors mise en mouvement.

Pauline Lisowski & Fabienne Dargery


Avec le soutien du Goethe-Institut France
Location:
Plateforme (Click here to get informations about Plateforme)
73, rue des Haies
75020 Paris
M° Avron, Maraîchers, Buzenval
France
Phone : +33 (0)9 54 92 23 35
Mail : info@plateforme.tk
Internet Site : www.plateforme.tk

Open the map in a new tab
Date: Friday, April 12, 2019
Time: 18:00-23:00 CEST
Duration: 5 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Pauline Lisowski, Fabienne Dargery, Mathieu Bonardet, Gabrielle Conilh de Beyssac, Jules Guissart, Ulrike Mohr, Nicole Wendel, Saskia Wendland
Number of times displayed: 449

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés