Lancement du réseau social d'entraide Indigo avec -M-

Tuesday, April 30, 2019 19:00-23:00 CEST




Description:
avec un concert de -M- (Matthieu Chedid)

en présence de Grand Corps Malade (Fabien Marsaud)

Indigo, un nouveau réseau social d'entraide entre particuliers

Et si vous échangiez des cours d'anglais contre un massage ? C'est le concept de la nouvelle plateforme Indigo. Une initiative solidaire soutenue par des personnalités.

De l'aide aux devoirs contre une garde de chat, des cours de langue contre un cours de boxe, un fauteuil roulant en échange d'un sèche-linge... voici quelques exemples des services ou objets du quotidien proposés sur Indigo, nouveau réseau social d'entraide.

Particularité de la plateforme lancée ce mardi 30 avril 2019 : aucun argent échangé, juste un système de monnaie virtuelle, non convertible en euros, auquel chacun peut participer.

Indigo, c'est quoi ?

A l'origine du projet, Stéphane de Freitas, entrepreneur social notamment connu pour son programme de prise de parole en banlieue « Eloquentia » et son documentaire « À voix haute : la force de la parole ».

Il est aussi le réalisateur du clip Solidarité, morceau porté par -M-, Nekfeu, Ibrahim Maalouf, Sidiki & Toumani Diabaté... Fin 2019, il sort un nouveau film documentaire Solidarité, le film, diffusé sur Netflix.

Avec ce nouveau challenge, Indigo, le trentenaire développe une nouvelle corde solidaire à son arc, comme il l'explique à actu.fr :

Le projet part de plusieurs statistiques : 26 personnes détiennent autant de richesses que la moitié de l'humanité la plus pauvre, et en France, près de 9 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté et ont du mal à obtenir les biens et services élémentaires.

Avec Indigo, Stéphane de Freitas espère « par un simple geste » réduire ces inégalités, « retisser le lien social » et « révolutionner l'accès aux biens et aux services », tout en participant à développer le recyclage des objets et l'économie circulaire.

Si tu es prêt à donner gratos un objet ou un service, tu aides quelqu'un, et tu récupères quelque chose en retour, de la « monnaie » virtuelle que tu peux réutiliser dans le réseau. Je crois que beaucoup de monde aujourd'hui est prêt, toutes couches sociales confondues, à aller dans ce sens. Il y a une vraie prise de conscience.

Soutenu par -M-, Kery James, Liza Azuelos...
Même les stars s'y mettent, comme le rappeur Kery James ou le chanteur -M- qui proposaient à la mi-avril 500 places pour un concert privé au Ground Control, le 30 avril, à Paris, à l'occasion de la soirée de lancement officiel de l'application.

Kery James, Matthieu Chedid et Liza Azuelos sont complètement convaincus du projet depuis la campagne de crowdfunding lancée en 2015.

Indigo, comment ça marche ?
Concrètement, l'appli présente des offres d'objets ou de services des autres utilisateurs, près de chez vous. Vous pouvez également proposer vos compétences à la communauté.

Vous cherchez un cours de piano, un taille-haie... ? Après publication de l'annonce, l'application propose une personne susceptible de répondre au besoin.

Sont également disponibles les besoins des associations ou ONG, pour lesquelles chacun peut devenir bénévole ou donner des objets.

Une monnaie virtuelle, le Digo
Offrir des services et des objets aux autres utilisateurs permet de gagner des Digos, « monnaie sociale de la générosité », qui peuvent ensuite être dépensés dans le réseau. Les utilisateurs fixent librement la valeur de ce qu'ils proposent, de 0 à 100 Digos.

A cela s'ajoute un coefficient « GoodVives », qui prend en compte quatre facteurs :

Les évaluations des autres utilisateurs.
Le nombre de personnes aidées gratuitement, soit pour zéro digo.
La variété de personnes que tu aides.
Le nombre de coup de main donné à des associations.
Plus le coefficient de l'utilisateur est élevé, plus le prix en Digos diminue. Au-delà d'un simple système de troc, il s'agit avant tout de proposer un système économique complémentaire au système classique :

On vise les 50 000 utilisateurs d'ici 6 mois, mais je rêve de beaucoup plus, qu' Indigo arrive à rassembler des milliers d'utilisateurs et arrive à créer une vague d'entraide.

Une partie du chiffre d'affaire reversé
Le concept n'est pourtant pas nouveau. Depuis plusieurs dizaines d'années déjà existe en France le réseau des Sel (Système d'échange local), qui propose des échanges de services ou de biens entre particuliers sur le même principe.

Mais avec Indigo, ce concept plutôt réservé à des communautés locales prend une dimension nationale.

Le Sel, c'est exactement notre inspiration, qu'on déploie à très grande échelle.

La plateforme, gérée par l'association La Coopérative Indigo, redistribue 10% de son chiffre d'affaire à différentes causes associatives présentes sur Indigo.

Financée par une campagne de crowdfunding et des fonds européens, la plateforme mise comme source de revenus sur les dons de ses utilisateurs, comme Wikipedia.

C'est un pari risqué, on ne s'est pas facilités la tâche, mais je crois que depuis les Bonnets rouges, Nuit Debout et les Gilets jaunes, on a bien vu que de nombreuses personnes aspirent à un autre système, une autre façon de fonctionner.

Stéphane de Freitas verrait bien l'application être développée dans d'autres pays européens. Le succès d'Indigo permettrait de « faciliter l'insertion sociale des populations migrantes dans leur territoire d'accueil ». Pour cela, l'application est traduite dans 3 langues, l'urdu (nord de l'Inde et Pakistan), le farsi (Iran, Afghanistan, Tadjikistan) et l'arabe.
Location:
Ground Control (Click here to get informations about Ground Control)
81, rue du Charolais
75012 Paris
M° Reuilly - Diderot, Gare de Lyon
France
Twitter account : Gro_ndControl
Instagram account : groundcontrolparis
Internet Site : www.groundcontrolparis.com

Open the map in a new tab
Date: Tuesday, April 30, 2019
Time: 19:00-23:00 CEST
Duration: 4 hours
Category: Music*, Events*
Keywords / Tags: Indigo
Number of times displayed: 459

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2020 - Tous droits réservés

WebAnalytics