Vernissage de Jean-Philippe Baert et Franck Juery

Thursday, November 15, 2007 18:00-21:00 CET




Description:
"Persistance" Photographies de Jean-Philippe Baert
"Ni-na" Photographies de Franck Juery

Exposition du 16 novembre au 22 décembre 2007
Vernissage le 15 novembre de 18h à 21h

L'homme, sa gravité d'existence et sa capacité à s'abuser sont montrés sans complaisance dans les photographies de Franck Juery et Jean-Philippe Baert. Folie ou mort se cachent, pour l'un, derrière ces papiers d'écolier, pour l'autre, derrière ces images fantomatiques, spectrales. Il n'est qu'à évoquer la récente exposition de Paul Virilio, Ce qui arrive, en 2002, pour saisir l'abîme de gravité qui plane en ce début de millénaire.

Pour Franck Juery, c'est une tonalité absurde qui affleure. Chaque photographie est une mise en scène de figurines de petite taille sur une page de cahier d'écolier. L'esprit devant ces feuilles blanches divague, court à l'évasion pour fuir l'ennui, mais le regard se heurte à des scénettes minimales. Un homme ploie, une allumette contrecarre sa courbure ; une main tendue perce les lignes, lignes de main dont les sillons déjà tracés mènent à cette maison qui en trois images passe de la plénitude à la ruine ; un mouton, seul animal récurrent de ces tableaux, se perd, autiste, dans ces chemins de lignes ; ses collègues, humains, ont la tête... dans le sac. Alors, la page d'écolier encore vierge contraste avec la gravité de ces paysages désolés. La vie a perdu de sa fraîcheur pour se parer de son vertige, vertige renforcé par la courbure de la focale. Les photographies de Franck Juery incisent le monde, mine de rien.

Pour Jean-Philippe Baert, c'est la même déraison du monde qui fait témoignage. Il y a une dizaine d'années, il a inventé un procédé : sur un écran de télévision, il plaque une feuille photosensible pour capter ou « empreinter », comme il s'amuse à dire, les images qui défilent. Celles-ci sont révélées et fixées dans les mêmes conditions qu'un laboratoire. Le balayage des électrons s'imprime et ce sont des personnages, aux contours flous, qui sont fossilisés. Cette technique photographique permet d'interroger les nouvelles technologies de l'information et de la communication. L'écran est-il un panneau qui nous protège de l'ardeur de l'information ou l'information fait-elle l'événement ? La neige télévisuelle et ces bouillons de culture apprivoisés suggèrent la machinerie de ce que Régis Debray appelle « la vidéosphère ». La télévision adoube l'ouïe et court-circuite le regard. Seulement, obéir, en grec, ne se dit-il pas écouter... Suivons les indices.

Elise Legris-Heinrich
Location:
Galerie Philippe Chaume (Click here to get informations about Galerie Philippe Chaume)
9, rue de Marseille
75010 Paris
M° République, Jacques Bonsergent
France
Mail : info@galeriephilippechaume.com
Internet Site : www.galeriephilippechaume.com

Open the map in a new tab
Date: Thursday, November 15, 2007
Time: 18:00-21:00 CET
Duration: 3 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Jean-Philippe Baert, Franck Juery
Number of times displayed: 1335

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés