Vernissage de Christian Renonciat "Pièces écrites"

Saturday, January 12, 2008 18:00-21:00 CET




Description:
du 12 janvier au 1er mars

En 1978, Christian Renonciat présentait ses premières sculptures en bois à la galerie Alain Blondel. Trente ans plus tard, l'exposition « Pièces écrites » ponctue son parcours d'œuvres caractéristiques de son travail.

Pour en saisir la portée, souvenons-nous que Renonciat a quitté ses études philosophiques pour se consacrer à la sculpture. Beaucoup d'éléments dans son travail nous y renvoient immanquablement. Il reconnaît souvent que son vrai sujet est « la matière des choses ». Mais qu'est ce donc ? L'aspect protéiforme du bois ou la perception de l'objet représenté ? Renonciat ne les distingue pas, au contraire, il dote le bois de souplesse, de finesse, de nuances au toucher dont il est naturellement dépourvu.

Nous sommes ainsi trompés par nos sensations, mystifiés par le froissement sonore du papier, la saleté et les déchirures du carton, l'épaisseur moelleuse d'une couverture pliée. L'illusion fait sens, et le sens est toujours à réévaluer avec les sens ! Cette dynamique, au cœur de l'œuvre de Renonciat, réussit à engager simultanément une réflexion globale et une expérience sensorielle...

Ces « Pièces écrites » ressemblent paradoxalement à des pages blanches, vierges de tout signe, si ce n'est celui de la matière brute. Pourtant la lecture s'opère « en filigrane », on dirait que la matière produit des phrases ou des mélodies : la matière prend vie sous nos yeux et nous révèle tous ses charmes.

« Froissement, bruissement, déchirement, craquement...

Le papier parle à notre oreille comme le carton parle à notre œil ; c'est une matière végétale, qui s'adresse directement à notre corps animal, à notre sensation primale.

Mais le papier est aussi une matière organisée, une feuille, une pièce (comme on dit « une pièce de tissu »). À ce titre, il se plie et se déplie, se drape et s'éploie ; « pli selon pli », il mémorise et révèle.

Qu'on rabatte ses quatre coins, et c'est une enveloppe, matière organisée en objet graphique ; celle-ci relève en effet de l'autre nature du papier : celui qui est écrit.

Car enfin, le papier porte aussi quelque chose de la « forme a priori » de notre esprit : de gauche à droite, il déroule de la pensée ; il est discursif, prosodique, successif. Dans des formats oblongs suspendus en l'air, phylactère, il est déjà de l'écriture, pendant que son feston sans pesanteur, drapé et froissement, prend une allure calligraphique.

Connivence du papier et du bois, plaisir du grain, bonheur de la main ; le papier est à fleur de peau. »

Christian Renonciat

http://www.christianrenonciat.com:82

>> communiqué
Location:
Galerie Alain Blondel (Click here to get informations about Galerie Alain Blondel)
50, rue du Temple
75004 Paris
M° Rambuteau, Hôtel de Ville
France
Mail : galerie.blondel@orange.fr
Internet Site : www.galerieblondel.com

Open the map in a new tab
Date: Saturday, January 12, 2008
Time: 18:00-21:00 CET
Duration: 3 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Christian Renonciat
Number of times displayed: 1400

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés