Vernissage de Torbjørn Rødland et M/M (Paris)

Saturday, January 26, 2008 16:00-21:00 CET




Description:
Torbjørn Rødland : "Go to the VIP Room"

Air de Paris a le plaisir de présenter les travaux récents du photographe norvégien Torbjørn Rødland. L'artiste a longtemps privilégié la mise en avant d'objets choisis, les paysages romantiques, et les personnes isolées dans un décor de carte postale... Derrière l'apparente banalité de ces images, se dissimule une certaine étrangeté, empreinte de mysticisme. Depuis quatre ans, Torbjørn Rødland développe également un travail vidéo, où l'enchaînement des séquences provoque une perception ralentie. Dans la série Go to the VIP Room, Torbjørn Rødland abandonne l'unité de temps et de lieu pour construire l'espace mythique qui l'obsède depuis ses débuts. La série Go to the VIP Room présente une superposition de champs qui résulte de l'exposition successive du négatif grand format. La composition se fait à même la matrice. Les images combinent des éléments construits et organiques, des reflets lumineux et des surfaces de noir profond. Les paysages imposent peu à peu leur propre logique : le jour et la nuit se confondent, les lumières mélangent la signalétique et le décoratif. Les photographies ne forment pas une suite continue, elles se répondent les unes les autres et partagent un sens de l'équilibre statique et du silence. Sur trois d'entre elles, un même visage diaphane manifeste une présence intemporelle, tandis que sur une autre, un trou noir signifie la disparition de la figure. Go to the VIP Room est l'évocation sensible d'un monde rétro-futuriste, une fantaisie « post-mystique ».

Né en 1970 en Norvège, Torbjørn Rødland a étudié l'art, le design et les Cultural Studies. Il a exposé à la Biennale de Venise ; PS1, New York ; MCA, Chicago. Son travail est présent dans de nombreuses collections privées et publiques parmi lesquelles : Stedelijk Museum, Amsterdam ; Astrup Fearnley Museet, Oslo ; Fonds National d'Art Contemporain, Paris ; Musée d'Art Moderne et Contemporain, Strasbourg.
À lire : Torbjørn Rødland – White Planet Black Heart, SteidlMack, Göttingen, 2006


M/M (Paris) "L'île au trésor"

EXPANDED DESIGN : parthénogenèse de l'homme typographique
"L'île au trésor" est une fantaisie pirate, une aventure qui débute en 2003, celle de la mise en forme par les M/M de manuscrits abandonnés, trouvés dans la rue avant le passage de l'éboueur : des nouvelles, des amorces de romans et les lettres à l'éditeur qui les accompagnaient. "Rehab": ces morceaux de non-choix sont retranscrits avec la plus grande attention, dotés d'une typographie particulière, mis en page dans un recueil, un luxueux ouvrage pour bibliophile à la reliure soignée. Il est présenté dans un petit cabinet de lecture, un meuble dédié qui se déplie, bibliothèque d'un seul ouvrage et coin de lecture d'un seul lecteur. Celui-ci est placé sur un tapis imprimé, entouré de cadres de Plexiglas thermoformés qui recouvrent des gravures allusives au plaisir vagabond de la lecture. Ces mêmes gravures, où apparaissent, par exemple, les écrits corsaires de Pasolini, ponctuent le livre à l'instar d'un roman d'aventures. Le titre emprunté à Stevenson convie la figure du pirate et évoque les questions du droit d'auteur qui agitent l'âge numérique ; le contenu du livre est somme toute volé. Habitant de l'île, un petit pirate pixellisé intervient comme une mascotte numérique déguisée en sculpture lumineuse. Et si on y regarde de plus près, le Plexiglas thermoformé des cadres qui encerclent le cabinet de lecture comporte l'empreinte en positif de ce petit pirate. Enfin, dernier cercle, les murs sont recouverts de papier peint qui reprend le motif des pages de garde. Comme un anneau de Moebius, l'intérieur se retrouve aussi à l'extérieur. La tête tourne au bibliophile : ce livre a un trou de ver à symétrie sphérique !
La révolution Gutemberg a permis la production d'ouvrages destinés au plus grand nombre. La galaxie Gutemberg a vu la critique des rapports échangistes entre le media et le message, et cette référence est encore pertinente.
Quelques bribes de textes qui n'ont pas été retenues pour l'impression se retrouvent ici réhabilitées avec le plus grand sérieux. Un exemplaire de cette installation est également présente au lycée Alexandre Dumas à Moscou. Maîtrise d'ouvrage, vanité contemporaine, hommage absurde, dialectique de la forme ou encore dérive poétique ?
Mathias Augustyniak et Michael Amzalag sont les deux créateurs et fondateurs de M/M (Paris), atelier graphique créé en 1992. Michael Amzalag (né en 1968) a étudié à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs à Paris, et Mathias Augustyniak (né en 1967) au Royal College of Arts à Londres. Des expositions personnelles leur ont été consacrées dans de nombreuses institutions françaises et étrangères : Consortium, Dijon ; Rocket Gallery, Tokyo ; Rectangle, Lyon ; Cneai, Chatou ; Kunstverein, Francfort ; Palais de Tokyo, Paris ; Victoria & Albert Museum, Londres ; Haunch of Venison, Londres.
À voir : Exposition de M/M (Paris) « Vision tenace » au Centre Pompidou jusqu'au 18 février 2008
Location:
Air de Paris (Click here to get informations about Air de Paris)
43, rue de la Commune de Paris
Komunuma
93230 Romainville
M° Bobigny - Pantin - Raymond Queneau
France
Phone : +33 (0)1 44 23 02 77
Fax : +33 (0)1 53 61 22 84
Mail : fan@airdeparis.com
Twitter account : airdeparis
Instagram account : airdeparis
Internet Site : www.airdeparis.com

Open the map in a new tab
Date: Saturday, January 26, 2008
Time: 16:00-21:00 CET
Duration: 5 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Torbjørn Rødland, M/M (Paris)
Number of times displayed: 1642

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2020 - Tous droits réservés

WebAnalytics