Vernissage de l'exposition collective "Objet à part"

Friday, May 12, 2006 18:00-21:00 CEST




Description:
une proposition de Bettina Klein

jusqu'au 22 juillet
du mardi au vendredi de 14h à 18h, et le samedi de 14h à 19h

Prenant pour point de départ le thème de la nature morte, «Objet à part» réunit diverses propositions artistiques autour de la notion d'objet dans l'art post-conceptuel. Cette exposition inaugure un nouveau programme de résidences pour commissaires d'exposition étrangers.

Dans un désir de participer à l'ouverture de la scène artistique française à des professionnels étrangers, La Galerie, Centre d'art contemporain de Noisy-le-Sec, inaugure cette année un nouveau programme de résidences pour commissaires d'exposition. Choisie sur projet dans le cadre d'un appel à candidatures, Bettina Klein est en résidence du 3 avril au 30 juin 2006 à Noisy-le-Sec.

Prenant pour point de départ le thème de la nature morte (dont l'une des caractéristiques est l'isolement des objets représentés dans un espace clos), l'exposition réunit diverses propositions artistiques autour de la notion d'objet dans l'art post-conceptuel.

Si l'on associe généralement l'art conceptuel à la dématérialisation, au détachement de la présence physique de l'objet au bénéfice de l'idée, on rencontre cependant - aussi bien dans l'art conceptuel des années 60 et 70 que dans les travaux « post » ou « néo » conceptuels actuels - des objets ainsi que des représentations d'objets qui servent de point d'ancrage à une idée, qui reflètent leur propre fonction, ou qui sont le résultat d'une action préalable.

Certains des travaux montrés dans l'exposition sont de nature auto-référentielle, tel que le diaporama Exploded View d'Alexander Gutke composé d'un carrousel Kodak complet projetant des prises de vue issues de l'intérieur de l'appareil; Weltempfänger, le poste de radio d!Albrecht Schäfer qui retransmet sept stations simultanément ; ou encore l'installation The First Grand National de Ryan Gander, réflexion sur la mire comme image idéale ne proposant aucun contenu propre mais offrant toutes les possibilités visuelles.

Les deux livres en braille de l'œuvre Detective Story de Kirsten Pieroth procèdent d'un cryptage d'une autre nature: seul le lecteur aveugle pourra s'apercevoir qu'ils contiennent, malgré leur reliure et titrage identiques, deux histoires différentes de Sherlock Holmes d'Arthur Conan Doyle. Maria M. Loboda utilise un langage moins implicite dans A Guide To Insults and Misanthropy, un bouquet composé d'une trentaine de fleurs et d'herbes choisies en fonction de la saison de floraison. Chacune signifie une insulte différente dans le langage des fleurs de l!époque victorienne.

La série de photographies «Mannheimer Bestandsaufnahme» de Florian Slotawa, quant à elle, ne révèle tout son sens qu'à la connaissance de son contexte d'origine : suite à la vente en 2002 de l!ensemble de ses biens personnels - éléments constitutifs de ses sculptures depuis plusieurs années - à un collectionneur privé, Slotawa a finalement entrepris de photographier, dans une démarche d'archivage, tous les objets n'étant désormais plus en sa possession.

En 2000, Simon Starling trouve, dans un parc de Ljubljana, les bris de verre d'une bouteille de bière de la marque «Union» mêlés à ceux d'une des lampes du parc dessinées par le célèbre designer slovène Josef Pleçnik. En recollant les morceaux de ces deux objets, l'artiste, à travers Pleçnik, Union, remonte le fil de leur histoire et notamment de leur coexistence temporaire, donnant ainsi lieu à un récit ouvert.

En contrepoint à l!exposition, le film Encyclopedia de Wilhelm Sasnal présente une encyclopédie polonaise, objet contenant de manière aussi exhaustive que possible l!ensemble des objets disponibles dans le monde. Des vues des pages de l'ouvrage défilent très rapidement, ne permettant que partiellement au spectateur de reconnaître les lettres introduisant chaque paragraphe et les illustrations liées aux notions évoquées.

Les objets de l'exposition «Objet à part» sont porteurs d'un sens inhérent à une pensée formulée en amont, commentent leurs propriétés mêmes ou créent un espace propice à notre perception. Se confronter à l'objet signifie non seulement un rapport au langage qui le nomme, mais renvoie aussi à la personne qui lui est attachée.

Les Artistes
Ryan Gander, Alexander Gutke, Maria M. Loboda, Kirsten Pieroth, Wilhelm Sasnal, Albrecht Schäfer, Florian Slotawa, Simon Starling

Commissaire
Bettina Klein
Location:
La Galerie de Noisy-le-Sec (Click here to get informations about La Galerie de Noisy-le-Sec)
Centre d'art contemporain de Noisy-le-Sec
1, rue Jean-Jaurès
93130 Noisy-le-Sec
M° RER E Noisy-le-Sec
France
Phone : +33 (0)1 49 42 67 17
Fax : +33 (0)1 48 46 10 70
Mail : info@lagalerie-cac-noisylesec.fr
Twitter account : LaGalerie_CAC
Instagram account : la.galerie.cac.noisylesec
Internet Site : lagalerie-cac-noisylesec.fr

Open the map in a new tab
Date: Friday, May 12, 2006
Time: 18:00-21:00 CEST
Duration: 3 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Bettina Klein, Ryan Gander, Alexander Gutke, Maria M. Loboda, Kirsten Pieroth, Wilhelm Sasnal, Albrecht Schäfer, Florian Slotawa, Simon Starling
Number of times displayed: 1384

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés