Vernissage de l'exposition "Point de vue n°6. Question de chapelle"

Saturday, May 20, 2006 18:00-23:00 CEST




Description:
Chapelle des carmélites

jusqu'au 4 juin
Lundi, mercredi, vendredi : 10h-17h30. Nocturne le jeudi jusqu'à 20h. Samedi/Dimanche : 14h-18h30.

Comment l'art contemporain peut-il réfléchir un lieu chargé d'histoire, d'un attachement passé au religieux et à sa pratique ? Douze artistes étudiants de l'université de Paris 8 et de l'I.U.F.M. de Créteil ainsi que des élèves du Lycée Pablo Picasso (s')exposent dans la Chapelle des Carmélites.

Cette exposition présente des travaux réalisés par des étudiants de l'université de Paris 8 et de l'I.U.F.M. de Créteil qui préparent les concours du CAPES et de l'Agrégation externes d'Arts plastiques ainsi que par des élèves de la Classe d'Approfondissement en Arts Plastiques (CAAP) du lycée Pablo Picasso qui se destinent aux écoles d'art.

L'ensemble des réalisations, de techniques diverses, propose un point de vue sur l'histoire, les motifs, la lumière ou l'architecture propres à cette chapelle du couvent des Carmélites. Techniques traditionnelles et nouvelles technologies de l'image se côtoient et créent un ensemble éclectique surprenant: la gravure, la sculpture, l'installation interactive, la projection, l'utilisation de matériaux bruts tels des caissettes de bois, de matériaux raffinés tels des pétales de roses incrustés dans des morceaux de cire transparente, ou encore d'éléments végétaux comme un pied de plante, coexistent.

Cette grande diversité dynamise de manière pertinente le parcours du spectateur. Sur la sculpture Colonne à impressions de Clara Bruley, la gravure imprime des motifs de rosaces sur deux faces opposées, tandis que les deux autres faces portent les traces abstraites et désordonnées d'une gravure peu ordinaire: celle qui oublie le processus traditionnel marqué par la succession des étapes de fabrication pour exprimer la spontanéité du geste de l'artiste.

Sylvie Mas construit une colonne de «l'évidement» pour contrecarrer la fonction ordinaire de la colonne habituellement conçue pour soutenir une structure architecturale. Estelle Prudent manie avec habileté des nappes en papier pour construire un refuge évoquant un confessionnal bien trop fragile pour pouvoir s'y isoler à l'abri des regards extérieurs.

Les nouvelles technologies s'exposent également, de la projection à l'installation interactive. Hélène et Juliette Delaporte présentent une projection diapositive d'un couple de gisants à même le parquet d'une petite salle recluse, au fond à gauche de la chapelle. Ce travail évoque bien sûr les célèbres gisants de la Basilique Saint-Denis. Quelle énigme que la représentation à l'aide de l'image projetée, flottante, de ce qui est d'habitude sculpté dans la pierre.

Deux corps identiques anamorphosés sont couchés l'un près de l'autre. Une seule différence mais de taille, s'exhibe discrètement : un léger décalage entre les deux visages agrandis, disproportionnés par rapport au reste du corps. Une bouche fermée et silencieuse d'une part à gauche, une bouche légèrement entrouverte d'autre part à droite. Ce montage des visages, à peine différents, crée un micro mouvement saisissant.

Le gisant, traditionnellement, se montre exposé sur sa pierre tombale, dans ses plus beaux atours, en pleine vie. Sa posture est celle de l'orant couché ou agenouillé. Dans le cadre de la projection, le micro mouvement créé par l'entrebâillement de la bouche rappelle cet entre-deux troublant de l'instant entre la vie et la mort. D'autre part, l'installation interactive présente une caméra nichée dans une structure munie de miroirs reflétant à l'infini la voûte de la chapelle. Elle filme le visage du spectateur. Ce dernier apparaît sous forme d'image vidéo sur les murs du bâtiment sacré.

C'est la sixième manifestation d'un partenariat annuel entre ces préparations aux concours et le musée d'art et d'histoire du musée de la ville de Saint-Denis. Ce fut à nouveau l'occasion, pour chacun des exposants, de travailler le difficile rapport entre des préoccupations personnelles et la prise en compte d'une réalité extérieure.

Les Artistes
Laetitia Berrang, Clara Bruley, Marie Boudène, Nadège Duteuille, Hélène et Juliette Delaporte (Hélène Delaporte et Juliette Delaporte), Alexandra Dessein, Pierre-Charles Flipo, Sylvie Mas, Estelle Prudent, Nicolas Riciotti, Nathalie Vuillemin

Commissaires
Gilles Devaux, Charles Galissot

>Le Musée d'histoire et d'art de Saint-Denis participe à la Nuit des Musées et sera ouvert jusqu'à 23h le samedi 20 mai
Location:
Musée d'Art et d'Histoire de Saint-Denis (Click here to get informations about Musée d'Art et d'Histoire de Saint-Denis)
22 bis, rue Gabriel Péri
93200 Saint-Denis
M° Saint-Denis - Porte de Paris, Basilique de Saint-Denis
France
Phone : +33 (0)1 42 43 05 10
Fax : +33 (0)1 48 20 07 60
Mail : musee@ville-saint-denis.fr
Twitter account : VilleSaintDenis
Internet Site : www.musee-saint-denis.fr

Open the map in a new tab
Date: Saturday, May 20, 2006
Time: 18:00-23:00 CEST
Duration: 5 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Gilles Devaux, Charles Galissot, Laetitia Berrang, Clara Bruley, Marie Boudène, Nadège Duteuille, Hélène Delaporte, Juliette Delaporte, Alexandra Dessein, Pierre-Charles Flipo, Sylvie Mas, Estelle Prudent, Nicolas Riciotti, Nathalie Vuillemin
Number of times displayed: 1417

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés