Vernissage de JonOne "My Father's Keeper"

Thursday, November 13, 2008 18:00-21:00 CET




Description:
13 novembre - 20 décembre
Vernissage le jeudi 13 novembre à partir de 18h

JonOne y présente un nouvel opus de la série développée récemment, où son nom (JonOneRock), graffé à l'infini dans un égocentrisme de second degré, devient son motif principal. Cette série vient s'ajouter à la série Old School colorée et très détaillée qui était sa marque de fabrique sur la toile depuis 1987, et, depuis 2001, à la série de formes plus épurées ou transparaît parfois la toile brute, symbole de la rue.

JonOne, né en 1963 à New York de parents originaires de Saint-Domingue, commence à graffer sur les trains de la MTA à New York (Metropolitan Transit Authority) à partir de 1979, après la première génération des pionniers du graffiti. Cette situation oblige l'enfant de la 156ème rue à trouver un motif qui le distinguera des autres pour lui permettre de prendre sa place sur une scène dont les légendes sont déjà installées. Très tôt, il développe une vision sortant des figures imposées du graffiti : là où ses amis graffeurs inscrivent leur nom, parfois accompagné de figures, JonOne s'attache à peindre en freestyle le mouvement de la couleur.

Il évoque comme élément fondateur de son style la vision d'une rame de métro graffée engendrant des traînées de couleurs avec la vitesse. Apparaissent ainsi sur les rames de métro de la MTA des oeuvres abstraites laissant place à l'émotion du graffiti plutôt qu'au motif d'un nom. JonOne est le premier avec le légendaire Futura 2000 - de dix ans son aîné - à créer une oeuvre abstraite totalement différente de ce que l'on s'attend à voir lorsque l'on parle de graffiti. Cette façon inédite de peindre lui vaut pendant un temps le surnom de Jazzy Jon. Il a vingt ans et il est déjà dans l'art contemporain.

En 1987 la MTA gagne la bataille contre les writers : elle parvient à nettoyer les trains avant même qu'ils ne sortent du garage. Face à cette situation et à la répression qui l'accompagne, JonOne décide de quitter les Etats-Unis et de venir s'installer en France, à l'image des jazzmen qui vinrent à Paris dans les années cinquante pour fuir un contexte devenu difficile dans leur pays. Son arrivée a été vécue par les graffeurs européens comme un honneur et une opportunité d'apprendre avec l'un des pionniers du graffiti.

Depuis cette époque, JonOne vit entre New-York et Paris. Il consacre sa vie à la peinture et développe son travail sur la toile sans pour autant abandonner la rue où il retourne se ressourcer régulièrement. Sa production ne s'est jamais interrompue, ce qui permet aujourd'hui aux premiers collectionneurs d'alimenter le marché des ventes aux enchères avec le succès que l'on connaît.

La vision de JonOne est restée la même depuis les premiers jours du graffiti à New York : l'énergie du mouvement dans un geste d'expression abstraite, symbole d'une génération qui a survécu aux difficultés d'une ville en faillite et le fait savoir.

Le style unique de JonOne dépasse les codes traditionnels du graffiti. Que ce soit dans sa série Old School, dans sa série plus épurée ou dans sa série « graph », JonOne est le chaînon manquant entre les grands maîtres comme Kandinsky et Matisse, les expressionnistes abstraits américains tels que Pollock, De Kooning, Joan Mitchell et Robert Motherwell, et l'art contemporain.

A travers le nouvel opus qu'il nous est donné le plaisir de découvrir à l'occasion de cette exposition, on retrouve l'âme de New-York et de Saint-Domingue dans un tourbillon de formes et de couleurs. La peinture dégouline en opposition avec la calligraphie qui s'y ajoute.

Les drippings sont parfois volontairement stylisés. Le motif est en mouvement et donne le sentiment de descendre lentement (mais sûrement) sur la toile, de la recouvrir, de l'envahir.
JonOne nous signifie qu'après les trains de la MTA et les murs de la rue, son oeuvre va continuer sa progression sur les murs des galeries, des collectionneurs et des musées, sans que rien ne puisse l'arrêter. Il nous dit aussi qu'il poursuit cette oeuvre au nom des writers, au nom d'une génération, d'une école qui est plus que jamais présente et influente. Dans ce tourbillon de formes et de couleurs, on trouve le nom d'un artiste écrit en superpositions avec l'énergie de celui qui connaît son but (être tout simplement le meilleur !) et sait qu'il va l'atteindre.

My Father's Keeper. Tel est le titre que JonOne a voulu donner à cette exposition en hommage à son père. La « relève de mon père ».

De New-York à Hong-Kong, du métro au musée, JonOne nous dit qu'une époque se termine et qu'il en symbolise la relève.


Interview

« Je n'ai reçu aucune éducation artistique. Quand je taguais les trains à New York, je ne pouvais pas imaginer qu'un jour je m'exprimerais sur la toile.
Ce qui m'a vraiment amené au tag a été de voir les autres peindre des graffitis dans toute la ville. L'école à laquelle j'allais était très stricte. Et tellement ennuyeuse! Je me souviens qu'à l'époque, ceux de la rue avaient la liberté. Je ne voulais pas de ce que l'Amérique me proposait : un travail, un joli costume et une jolie maison.
J'ai rencontré A-One. Il avait l'habitude de traîner avec Jean-Michel Basquiat. A-one était le lien entre la rue et le monde de l'art. Il voyageait en Europe et revenais avec beaucoup d'argent, simplement grâce à son art. J'écoutais ses récits de voyage et mes yeux brillaient d'envie.
A cette époque à New York, j'étais comme beaucoup aujourd'hui : je traînais devant mon immeuble. En ces temps, moi non plus je ne sortais pas de mon quartier. Grâce à A-One, j'ai commencé à visiter des expositions, à nourrir ma vision de ce qui se passait dans ce monde.
J'ai commencé à prendre mon travail au sérieux, à ne pas le considérer comme du vandalisme mais simplement comme de l'art. »

Vernissage de JonOne "My Father's Keeper"
Location:
Galerie Le Feuvre (Click here to get informations about Galerie Le Feuvre)
164, rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
M° Saint-Philippe-du-Roule, Miromesnil
France
Phone : +33 (0)1 40 07 11 11
Mail : info@galerielefeuvre.com
Twitter account : GalerieLeFeuvre
Instagram account : galerielefeuvre
Internet Site : www.galerielefeuvre.com

Open the map in a new tab
Date: Thursday, November 13, 2008
Time: 18:00-21:00 CET
Duration: 3 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: JonOne
Number of times displayed: 1623

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2015 - Tous droits réservés