Vernissages de Christian Vetter et Daniel Clarke

Saturday, June 10, 2006 18:00-22:00 CEST




Description:
Expos "Aperçus" de Christian Vetter et "Moments suspendus" de Daniel Clarke

jusqu'au 22 juillet
du mardi au samedi de 14h à 19h

Peintures et installations de l'une des figures de proue de la nouvelle génération des artistes helvétiques, Christian Vetter. Daniel Clarke lui, s'applique à représenter le bonheur à travers toiles, dessins en technique mixte et sculptures.

- Christian Vetter est un des représentants les plus originaux de la nouvelle génération des artistes helvétiques. Si à l'instar des peintres de sa génération ses motifs s'inspirent de clichés photographiques et d'iconographies de l'art du passé, depuis quelques années Vetter développe dans son travail artistique un style pictural qui lui est propre. Il arrive ainsi habilement à marier des héritages aussi divers que le romantisme allemand tel que les paysages de David Friedrich Caspar l'expriment et la peinture de la Renaissance de l'Italie du Nord.

Résolument figuratifs, subtilement référentiels et fondamentalement allégoriques les tableaux de ce jeune peintre nous renvoient dans des univers où règne un silence profondément inquiétant. Qu'il s'agissent des vues de maisons, de fenêtres ou de clairières dans des forêts on est irrémédiablement confrontés à une déshumanisation menaçante.

Pour son exposition à Paris, Christian Vetter a choisi de montrer deux séries de tableaux : une série s'inscrit dans une sorte d'inventaire du paysage urbain du Nord de l'Europe. L'autre dépeint des éléments appartenant davantage à la sphère politique : coups de pinceau décisifs représentant des champignons atomiques, allusion à George Bush, aux guerres présentes et passées. A travers le prisme de l'artiste, toute l'actualité devient une imagerie passée, vieillie. Le flot des informations s'accumulent et périssent et c'est peut être là la force de cet art de nous montrer la vanité de ce monde présent, de ses constructions éphémères (séries des maisons). Paradoxalement, c'est par la peinture que ce Présent, trop présent, garde une chance de devenir un Futur.

- Daniel Clarke saisit, avec une grande tendresse pour ses sujets, des instants privilégiés, solaires, heureux. Le bonheur, cet idéal après lequel nous courons tous sans jamais estimer, en éternels insatisfaits, l'avoir atteint, eh bien ce bonheur est un sujet paradoxalement peu représenté par les artistes. Clarke en a fait la matière de son œuvre. Il explore les références à la fois conscientes et inconscientes de cette notion, en cherchant à identifier les racines de la nostalgie que l'on peut ressentir face à ses origines et à son enfance.

L'artiste passe ainsi en revue des fragments visuels de l'enfance, hérités de parents et grands-parents. Ici, cependant, dans ce roman familial, tout peut basculer en un instant. En dépit de leur aspect tranquille, protégé, les tableaux de Daniel Clarke ne sont pas paradisiaques, et leur bonheur n'est pas mièvre. Sensation latente d'un bonheur fragile et fugace où si le temps semble s'être arrêté, l'artiste nous rappelle que l'éternité n'existe pas.

Clarke utilise un grand nombre de techniques - l'huile, l'acrylique, le pastel, l'aquarelle, le fusain, avec parfois l'incrustation d'objets, comme des pierres semi-précieuses, des paillettes, plumes...Il s'avère aussi un excellent lithographe, et il produit depuis peu des sculptures en bois. Les sujets sont essentiellement autobiographiques, à l'occasion végétaux.

Mais en grande partie, les tableaux, qui prennent pour point de départ des documents photographiques, montrent les jeunes enfants et la femme de l'artiste calmement occupés à des activités estivales, que ce soit à la plage, dans un jardin, au bord d'une piscine. Les toiles forment un ensemble : de fait, l'artiste les compare à une prédelle moderne, où des œuvres de plus petite taille complètent et « provoquent » des œuvres plus grandes.

Par la richesse de leur imagerie figurative et leur absence de narration, elles fonctionnent comme des collages de mémoire ou des poèmes en prose. Des dessins en technique mixte et des sculptures d'enfants - en bois d'olivier et d'acaccia et à taille réelle saisie de manière directe dans la matière - viennent parachever l'exposition.

Les Artistes
Christian Vetter est né à Zurich en 1970 où il vit et travaille.
Daniel Clarke est né aux Etats-Unis en 1971.
Location:
Galerie Eric Mircher (Click here to get informations about Galerie Eric Mircher)
26, rue Saint-Claude
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart
France
Mail : contact@mircher.com
Internet Site : www.mircher.com

Open the map in a new tab
Date: Saturday, June 10, 2006
Time: 18:00-22:00 CEST
Duration: 4 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Christian Vetter, Daniel Clarke
Number of times displayed: 1079

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés