Vernissage de l'exposition collective "...soudain l'été Fluxus"

Monday, July 13, 2009 18:00-23:55 CEST




Description:
sur une proposition de Ben Vautier
avec la participation d'artistes Fluxus
et le concours de Bernard Blistène

Concert à 21h30 suivi d'un bal Fluxus

Exposition ouverte au public du 14 juillet au 20 septembre 2009
de 10h à 19h, tous les jours sauf le lundi

Entrée plein tarif : 8 € - Tarif réduit : 5 €

...Soudain l'été Fluxus

Les Français connaissent mal Fluxus.
Rares sont les expositions historiques qui ont été réalisées. Seules trois manifestations institutionnelles ont eu lieu en France : la première à l'Espace Lyonnais d'Art Contemporain en 1979, la seconde aux Musées de Marseille en 1992 en collaboration avec le Walker Art Center de Minneapolis, puis celle au Musée d'Art Moderne et d'Art Contemporain à Nice en 2003 pour les 40 ans de Fluxus à Nice.

Malgré l'initiative de différentes galeries, Fluxus n'a jamais eu droit à une grande manifestation à Paris. En serait-il indigne ?

Les Français connaissent mal Fluxus, même s'ils prennent aujourd'hui la mesure de son importance, au travers de nombreuses expositions et présentations collectives, souvent initiées par Ben Vautier, manifestations mêlant toutes les formes d'expression artistique et rendant Fluxus toujours plus indispensable.

Les Français ne connaissent pas Fluxus car les protagonistes du mouvement, outre Ben Vautier et Robert Filliou, ont été peu exposés et restent pour la plupart, encore méconnus. Qui sait, en France, qui est Serge III, Robert Erebo ou Roberto Bozzi, avec qui Ben Vautier travaillait à Nice, lorsque lui-même y accueillait en 1963 George Maciunas que Paris boudait ?

Après une tentative maladroite de concert Fluxus en 1962 au Centre Américain à Paris, George Maciunas arrive en 1963 à Nice et reste 20 jours chez Ben Vautier. A ce moment-là, il aide Ben à organiser le Festival Fluxus de Nice. Fluxus trouve alors, en France, un développement important au travers de la personnalité de Ben Vautier et de Robert Filliou. L'un est à Nice, l'autre à Villefranche où il ouvre en 1966, en complicité avec George Brecht, La Çédille qui Sourit. Chacun d'eux développe cet esprit collectif essentiel, cette mise en partage dont l'art de notre temps présent se réclame toujours davantage.

Les seuls concerts Fluxus donnés ensuite à Paris eurent lieu en 1964, 1965 et 1966, sur l'invitation de Ben par Jean-Jacques Lebel pour le Festival « Libre expression » au Centre Américain, boulevard Raspail, et au théâtre de la Chimère.

C'est de la nécessité de mieux faire connaître les protagonistes de cette histoire toujours vivace, que relève cette exposition. Née de discussions complices avec Ben Vautier, dans le cadre proprement vertigineux de sa maison des hauteurs de Nice, ... Soudain l'été Fluxus entend donner à un public toujours plus curieux, à partir d'œuvres et d'archives souvent

inédites, des repères nécessaires pour saisir la portée et l'impact du mouvement dans l'histoire, comme la force de son actualité.

Foncièrement éclectique, Fluxus fait l'éloge du bricolage et de l'expérimentation. Ouvert à toutes les inventions et tentatives, l'œuvre Fluxus n'est pas tant un objet clos qu'un processus ludique et théorique à la fois.

Fluxus a rêvé et rêve encore, au travers de ses protagonistes actuels, d'enchanter le monde. C'est en quoi, au-delà d'un art, il est d'abord une attitude, une façon de penser toujours mouvante, une manière d'être à jamais inimitable : une « révolution » créative, une attitude et un doute fondamental où se croisent des personnalités venues de tous horizons mentaux et géographiques, de la France à New York, du Japon à l'Allemagne où le mouvement se cristallise, au gré de rendez-vous et festivals, de manifestations parodiques, poétiques et politiques à la fois.

... Soudain l'été Fluxus est une gageure car le Passage de Retz a d'abord l'ambition de témoigner de moments rares et d'attitudes singulières qu'il est toujours essentiel d'entendre et de regarder, sans en avoir ni les possibilités ni les moyens de faire œuvre muséale.

On ne retrouvera donc pas ici les pièces que seules les institutions sont à même de réunir, mais un ensemble considérable d'œuvres et d'objets de nature souvent plus intime que Ben Vautier a accepté d'offrir de présenter au public pour la première fois.
À cet ensemble unique qui constitue le corpus essentiel de cette exposition, s'ajoutent des œuvres provenant de collections privées, dont un large ensemble des archives de Luigi Bonotto inédit en France, permettant de dessiner les contours d'une histoire commencée, il y a quelque cinquante ans, et qui n'a toujours pas aujourd'hui l'intention de disparaître.

Après Surexposition : Duchamp, Man Ray, Picabia - Sexe, Humour et Flamenco, et avant la première exposition d'envergure à Paris qu'il consacrera au mouvement lettriste, le Passage de Retz tente d'offrir un regard et une lecture sur un des mouvements clé de la création, mouvement qui nous aide à comprendre et à transcender encore et toujours notre quotidien.

... Soudain l'été Fluxus est une proposition du Passage de Retz. Elle a bénéficié du concours amical et exceptionnel de Ben et Annie Vautier et de Bernard Blistène.
Elle a reçu le soutien de nombreux prêteurs privés.
Sa coordination a été assurée par Valérie Maffioletti et Vincent Normand, ainsi que par l'équipe du Passage de Retz animée par Jacqueline Frydman.


CHACUN SON COMMUNIQUE DE PRESSE
VOICI LE MIEN

OUI
Fluxus c'est presque comme la grippe porcine,
en deux ans il est passé de Tallin, à Budapest, de Budapest à Londres à la Serpentine Gallery, de Londres à Zurich au Cabaret Voltaire, et puis c'est la pandémie Fluxus est partout à Tokyo, à Nice, à New York etc il manquait une grande expo à Paris et avec le Passage de Retz c'est chose faite

OUI
"Soudain l'été Fluxus
Pourquoi ce titre ?
parce que ça se passe en été à Paris et qu'en été, là où on croit que sous la chaleur il ne se passe rien, l'été c'est un moment où parfois ça explose
dans les corps et dans les esprits

OUI
L'expo commence par la salle des citations et statments de base des Fluxus et des grands pères : Cage, Duchamp, Satie.

OUI
Vous aussi vous êtes Fluxus quand votre robinet de cuisine fuit,
quand vous éteignez la lumière,
quand la porte claque,
quand vous mettez un vase de fleurs sur un piano

OUI
Il y aura aussi un concert à 21 H 30
Et durant le vernissage des performance events de Philip Corner, Ben Patterson, Geoff Hendriks et Eric Andersen

OUI
Le concert de 21 H 3O sera dirigé par Ben Vautier (moi) qui en est à son 47ème concert. Il sera composé de 30 petites pièces du répertoire classique Fluxus avec, au programme des pièces de George Brecht Robert Watts etc

OUI
Cette expo sera l'occasion de voir des pièces de Serge III, de Robert Erebo, de Robert Bozzi, d'Alocco tous actifs de Fluxus à Nice dans les années 63

OUI
A partir de 22 heures trente il y aura un bal
avec du techno mais aussi des tangos et du bon vieux disco

OUI
Il y aura la présence effective en chair et en os
pas toujours sain d'esprit de :
Geoff Hendriks
Eric Andersen
Ben Patterson
Charles Dreyfus
Ludo, Didier Dura,
Ben Vautier ...
et vous (si vous venez )

OUI
Il y aura des pièces de la collection de Gino Di Maggio,
de la collection de Bonnotto
de la collection de Caterina Gualco
de ma collection, de celle de Liliane Vincy
de celle de Marcel Fleiss, de celle de Benamou

OUI
Parce que Ben y tient beaucoup
Il y aura profusion de citations
des artistes Fluxus et des Maîtres à penser Cage, Duchamp
Satie qui ont eu des influences directes sur Fluxus

OUI
Il y aura un catalogue réalisé par Bernard Blistène
dans une boite avec paraît-il des documents fac similés

OUI
Il y aura une salle Maciunas avec la collection de Bonnotto Bonnotto est un mystère
Il aime Fluxus mais il aime Bonnoto plus encore

OUI
Il y aura des oeuvres ou des documents des artistes suivants
A-Yo
Alison Knowles
Marcel Alocco
John Armleder
Michel Asso
Ben Vautier
Ben Patterson
Joseph Beuys
George Brecht
John Cage
Jacques Charlier
Giuseppe Chiari
Dorothy Ianonne
Charles Dreyfus
Jean Dupuy
Robert Erebo
Eric Andersen
Robert Filliou
Henry Flynt
Ken Friedman
Gabor Toth
Jean Claude Guillaumon (Lyon)
Henry Flynt
John Cage
Alan Kaprow
Kosugi
La Monte Young
Jacques Lizène
George Maciunas
Miller Larry
Nam June Paik
Francis Picabia
Ray Johnson
Robin Page
Eric Satie
Tomas Schmit
Serge III
Shieko Shiomi
Takako Saito
Wolf Vostel
Christian Xatrec
Yoko Ono
Le groupe Zaj

OUI
Il y aura le livre de Philippe Brenot
« textes essentiels »
qui sera là pour démontrer
que Fluxus est une rupture comme le fut Dada et le Bauhaus
Nous aurions peut-être du commencer par John Cage, Dada Erik Satie, Duchamp mais une dizaine de citations suffisent
En vente très bon marché 12 euros

Location:
Passage de Retz (Click here to get informations about Passage de Retz)
9, rue Charlot
75003 Paris
M° Rambuteau, Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 48 04 37 99
Fax : +33 (0)1 48 04 38 60
Mail : jfk.retz@wanadoo.fr
Internet Site : www.passagederetz.com

Open the map in a new tab
Date: Monday, July 13, 2009
Time: 18:00-23:55 CEST
Duration: 5 hours 55 minutes
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Fluxus
Number of times displayed: 3693

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés