Remise du Prix Pictet 2009

Thursday, October 22, 2009 19:00-22:00 CEST




Description:
Kofi Annan remet la somme de 100 000 francs suisses (60 000 livres sterling) à Nadav Kander, lauréat du Prix Pictet, prix de photographie dédié au développement durable

Kofi Annan, prix Nobel de la paix et ancien secrétaire général des Nations unies, a remis aujourd'hui au Passage de Retz, à Paris, le prestigieux Prix Pictet, prix de photographie international consacré au développement durable, au photographe basé en Grande-Bretagne Nadav Kander. Une commande photographique a également été attribuée au photographe américain Ed Kashi.
Le Prix Pictet représente tous les ans une quête à la recherche de photographies qui communiquent des messages forts d'envergure environnementale mondiale, dans le cadre d'un thème prédéfini, celui de cette année étant "la terre". Nadav Kander fut nominé pour sa série de photographies Yangtsé, la série du long fleuve, 2006-07, qui documente le changement effréné qui affecte les paysages et les communautés du fleuve Yangtsé, en Chine, de la source à l'embouchure.
Ces photographes ont été sélectionnés parmi une liste de douze finalistes faisant partie des photographes les plus réputés au monde : Darren Almond, Christopher Anderson, Sammy Baloji, Edward Burtynsky, Andreas Gursky, Naoya Hatakeyama, Nadav Kander, Ed Kashi, Abbas Kowsari, Yao Lu, Edgar Martins et Chris Steele-Perkins.
Lors de la cérémonie officielle de remise des prix au Passage de Retz à Paris, Kofi Annan, président honoraire du Prix Pictet, a déclaré que ces photographies étaient une injonction à l'action contre le changement climatique, le plus grand défi humanitaire et environnemental auquel le monde a à faire face aujourd'hui :
« Dans quelques semaines se dérouleront des négociations décisives à Copenhague. Nous sommes face à un besoin vital de créer un élan politique pour qu'un accord post-Kyoto, à la fois efficace et juste, voie le jour. Les images que nous avons en face de nous nous rappellent la fragilité de la planète et les dégâts que nous avons déjà causés. Face à ces images, il nous est impossible de fermer les yeux et de rester indifférents. Nous devons faire en sorte que le poids de nos actions et de nos voix continue de faire pression pour permettre que des mesures soient prises d'urgence, à Copenhague et au-delà. »
Ivan Pictet, associé senior de Pictet & Cie, a déclaré: "Le Prix Pictet, dont ce n'est que la seconde édition, est dores et déjà reconnu comme l'un des prix photographiques les plus prestigieuses. En récompensant Nadav Kander, les membres du jury on choisi un lauréat très méritant, mais la qualité des travaux des douze photographes sélectionnés était telle que chacun d'entre eux aurait pu l'emporter."
"Au nom des partenaires de Pictet, je suis ravi d'annoncer que nous avons sélectionné Ed Kashi pour honorer la commande annuelle en lien avec nos activités caritatives. Ce photographe se rendra donc à Madagascar, un pays doté d'un héritage environnemental remarquable aujourd'hui menacé, qui est également l'un des pays les plus pauvres de la planète."

Chaque année, Pictet & Cie soutient une organisation caritative dont le thème fait écho à celui choisi pour le Prix Pictet. Pour 2009, Pictet apportera son soutien à Azafady, une organisation caritative britannique et ONG malgache, et plus particulièrement au travail qu'elle accomplit à Madagascar par le biais de son projet «Voly Hazo». Cette initiative vise à lutter, grâce à un programme de plantation d'arbres et de conservation des forêts, contre des fléaux environnementaux récurrents sur l'île : la pollution des sols et la désertification.
Ed Kashi s'est vu inviter à visiter Madagascar avec l'équipe d'Azafady, afin de produire une série de photographies qui mettra en lumière les nombreux problèmes auxquels l'association se consacre dans cet environnement unique, aujourd'hui menacé. L'exposition de cette commande lancera l'édition 2010 du Prix Pictet au printemps prochain.

Nicolas Pictet, associé de Pictet & Cie, affirme que « le développement durable est au coeur des préoccupations de Pictet & Cie. Nous nous sommes engagés à minimiser l'impact environnemental et social de nos activités et à nous impliquer dans des activités philanthropiques choisies avec soin. En 2009, Pictet & Cie est fier d'apporter son soutien au travail de l'organisation caritative de développement durable Azafady, qui permet aux communautés les plus pauvres de Madagascar de développer des modes de vie éco-responsables et d'améliorer l'accès aux soins de santé et à l'éducation. »
Mark Jacobs, directeur d'Azafady UK, dit: « la biodiversité extraordinaire de Madagascar provient de la longue isolation de l'île. Plus de 80% de sa faune et de sa flore n'existent nulle part ailleurs dans le monde, ce qui en fait une zone qui devrait être plus connue et protégée que les Iles Galapagos. Mais l'écosystème unique de Madagascar est menacé, et la pauvreté joue un large rôle dans la destruction de l'environnement dans le pays. Alors que l'attention internationale se concentre souvent sur les besoins du continent africain lui-même, l'île de Madagascar est souvent oubliée. C'est pourquoi nous sommes ravis que Pictet & Cie ait décidé de soutenir nos travaux, qui visent à réduire les pressions qui pèsent sur la terre à cause de pratiques irrespectueuses de l'environnement dans la région d'Anosy à Madagascar. »
Francis Hodgson, président du jury, déclare « La qualité des travaux présentés cette année a été exceptionnelle. Ce fut un honneur et un réel plaisir de devoir choisir un lauréat parmi tant de candidats d'exception. Les photographes sélectionnés ont posé au jury un 'immense problème' et je suis extrêmement reconnaissant envers les autres membres du jury pour leur perspicacité, leurs compétences et leur sens de l'humour. Les fondations mêmes du Prix Pictet et tout ce qu'il peut accomplir reposent sur la volonté des photographes à être entendus. Et c'est grâce à leur grand talent que la réputation du Prix Pictet continue de s'accroître. Bien que ce ne soit que la deuxième édition du Prix, il est évident qu'il a déjà fait sa place comme le premier prix mondial de photographie dans le domaine du développement durable. Les enjeux environnementaux qu'il met en exergue sont vitaux pour nous tous. Cela ne fait qu'ajouter à la fascination de faire partie de cette initiative. »
La compétition s'accompagne de Earth, le livre du Prix Pictet 2009. Earth est publié par te Neues et présente les travaux des 12 photographes sélectionnés et d'autres nominés pour cette édition 2009. Tous parlent des effets dévastateurs et souvent irréversibles de l'exploitation des ressources naturelles, et offrent une réflexion sur l'impact immédiat et à long terme du développement sur les communautés à travers le globe, lorsqu'il s'effectue sans respect de l'environnement.

Les séries des artistes sélectionnés seront exposées au Passage de Retz à Paris du 23 octobre au 24 novembre. Le Prix Pictet entamera ensuite une tournée mondiale, de la fin 2009 au début de l'année 2010. L'exposition passera par le Musée de Photographie de Thessalonique, l'Empty Quarter Gallery de Dubaï et l'Université de Technologie d' Eindhoven. L'administration du Prix Pictet est également actuellement en train d'étudier des propositions émanant de plusieurs galeries parmi les plus prestigieuses du monde.
Le Prix Pictet collaborera également avec la FIAC (22 - 25 octobre), la foire internationale d'art moderne et contemporain de Paris, et Paris Photo, l'événement majeur de la photographie mondiale (19 - 22 novembre).

Informations contact presse
Prix Pictet, UK - prixpictet.com
Theresa Simon & Partners Ltd
+44 (0) 20 7734 4800 - jeanette@theresasimon.com
Prix Pictet, France - www.prixpictet.com
Catherine Philippot - Relations Media
+ 33 (0) 1 40 47 63 42 - cathphilippot@photographie.com
Pictet & Cie - pictet.com
Catherine Laugel - Pictet & Cie
+44 (0) 20 7847 5000 - claugel@pictet.com
Azafady - madagascar.co.uk
Mark Jacobs - Azafady
+44 (0) 20 8960 6629 - mark@azafady.org

Notes aux rédacteurs

1 - Prix Pictet - Histoire
Créé en 2008 par la banque privée suisse Pictet & Cie, le Prix Pictet est dirigé par une entreprise indépendante, Prix Pictet Ltd. Le Prix 2008 avait généré des propositions de plus de 200 photographes de 43 pays. Le président honoraire du Prix Pictet, Kofi Annan, remit au photographe Benoit Aquin la récompense de 100 000 francs suisses (environ 60 000 euros) en Octobre 2008 pour sa série de photographies sur la désertification en Chine. Munem Wasif se vit attribuer une commande de reportage dans une région du Bangladesh où travaille WaterAid, l'organisation caritative financée par le Prix Pictet en 2008. Ce travail fut pour la première fois exposé à Londres en mars 2009. Des expositions d'oeuvres choisies dans la sélection 2008 ont eu lieu à Dubaï, Thessalonique, Hong Kong, Eindhoven, Dresde, Genève et Bonn. Le livre, "Water', est disponible sur le site du Prix Pictet et en librairie- www.prixpictet.com

2 - Prix Pictet 2009 - "la Terre"
Le thème du Prix Pictet 2009 est "la Terre"; ce terme fait référence à la planète et au sol, et aux traces que l'Homme laisse sur cette terre - soit directement via la création de mines, de déchets toxiques, de terrains vagues urbains, de vastes décharges publiques et de paysages désertiques dévastés; ou indirectement, à travers les cicatrices laissées par le feu, les inondations, la famine ou les désastres naturels : tremblements de terre, glissements de terrain, volcans ou migration de réfugiés. Le thème du Prix en 2008 était "l'eau'.

3 - A propos d'Azafady - madagascar.co.uk
Azafady est une organisation caritative primée enregistrée en Angleterre et au Pays de Galle sous le numéro 1079121, associée à une ONG malgache indépendante. Azafady travaille sur un éventail de projets dans les régions d'Anosy et d'Androy dans le sud-est de Madagascar. Fondée en 1994, elle travaille avec plus de 80 communautés rurales et dans le centre urbain de Fort Dauphin. Azafady est une de organisation oeuvrant pour le développement, qui a pour objectifs de provoquer une prise de conscience de la détresse de l'environnement et du peuple malgaches, de permettre aux Malgaches d'améliorer leurs vies quotidiennes et de soutenir les communautés et l'environnement en danger. L'organisation travaille pour un futur meilleur, pour les individus, les communautés et les environnements dans lesquelles ils vivent.

4 - Prix Pictet 2009 - Administration et gestion
L'administrateur du Prix Pictet est Stephen Barber, directeur opérationnel du groupe Pictet & Cie et directeur du Prix Pictet, et Michael Benson, directeur de Candlestar - administrateur du Prix Pictet et gestionnaire de Prix Pictet Ltd. Basé à Londres, le cabinet de conseil Candlestar Ltd gère le Prix Pictet et Prix Pictet Ltd. Candlestar gère tous les aspects administratifs, artistiques et logistiques du Prix Pictet ainsi que sa production et la tournée mondiale de l'exposition www.candlestar.co.uk.

5 - Prix Pictet 2009 - Jury
Benoit Aquin, photographe et lauréat du Prix Pictet 2008

Jan Dalley, Financial Times, rédactrice Arts
Loa Haagen Pictet, historienne de l'art danois et conservatrice de la collection d'art suisse de Pictet & Cie
Zaha Hadid, Architecte et Fondatrice de Zaha Hadid Architects
Francis Hodgson, Critique de photographie du Financial Times et ancien Chef du service Photographie, Sotheby's
Sir David King, Ancien conseiller scientifique en chef du gouvernement britannique et directeur de la Smith School of Enterprise and the Environnement à l'université d'Oxford
Fumio Nanjo, Directeur, Mori Art Museum
La liste des candidats sélectionnés pour le Prix Pictet 2009
Darren Almond (Royaume Uni, 1971)
Nominé pour Fullmoon ("Pleines lunes"), 2008-09

La liste des candidats sélectionnés pour le Prix Pictet 2009 :

Darren Almond (Royaume Uni, 1971)
Nominé pour Fullmoon ("Pleines lunes"), 2008-09
Almond utilise la lune comme seule source de lumière et un temps d'exposition de plus de 15 minutes pour transformer la nuit en jour. Représentant des endroits souvent reculés, il crée des paysages méditatifs aux qualités uniques et mystérieuses. Dans cette série, il fut particulièrement attiré par la chaîne des Montagnes Jaunes, également connue sous les noms de Xihai ou Huang Shan, dans la province chinoise d'Anhui. Cette région, faite de pics et de canyons superbes, abrite également d'extraordinaires sites naturels liés à la spiritualité chinoise. Basé à Londres, Almond fut nominé au Prix Turner en 2005 et est représenté par la galerie "White Cube" de Londres.

Christopher Anderson (Canada, 1970)
Nominé pour Capitolio, 2008
Anderson explore les cycles de consommation, de destruction, de violence et d'agitation politique qui vont et viennent avec le cours du pétrole au Venezuela, où l'économie toute entière est basée sur l'exploitation intensive des ressources naturelles. Pourtant, la majeure partie de la population a faim et, pendant que quelques uns s'enrichissent, la majorité vit dans la misère. Anderson débuta sa carrière comme photographe de guerre. Son travail est apparu dans de nombreuses publications, de National Geographic à des magazines de mode. Il a remporté une médaille d'or Robert Capa et a été nominé au Prix Pulitzer. Basé à New York, il a rejoint l'agence Magnum en 2005.

Sammy Baloji (République Démocratique du Congo, 1978)
Nominé pour Memory ("Mémoire"), 2006
Baloji superpose des photos d'archives en noir et blanc datant de l'époque où les mines de Katanga au Congo étaient gérées par les colons belges, avec ses propres images en couleur de la décrépitude des mines aujourd'hui. Son travail renvoie au riche passé industriel de la région, qui profita aux autorités belges, tandis que son peuple était réduit en esclavage. En fondant le passé dans le présent, Baloji met à jour la cruauté de l'époque coloniale et les abus de l'exploitation des ressources naturelles aujourd'hui. En 2008, Baloji a participé à PICHA! (mot qui signifie "image" en Swahili), un projet destiné à faciliter la compréhension par les communautés locales de leur histoire à travers les images d'archives et la photographie contemporaine.

Edward Burtynsky (Canada, 1955)
Nominé pour Quarries ("Carrières"), 1991-2006
Burtynsky regarde les paysages comme de l'architecture dans cette série représentant des carrières, abandonnées ou actives, à travers l'Amérique, l'Europe et l'Inde. Continuellement entourés de biens de consommation, nous sommes pourtant profondément détachés des ressources qui servent à les fabriquer. Nos modes de vie sont conditionnées par l'industrie, que nous considérons comme un dû et qui devient une sorte de toile de fond de nos vies. Burtynsky cherche à montrer ces endroits qui sont normalement hors de nos existences, mais qui font pourtant partie intégrante de notre vie quotidienne. Edward Burtynsky est l'un des photographes Canadiens les plus réputés. On retrouve ses remarquables représentations de paysages industriels dans les collections de plus de cinquante des plus prestigieux musées de la planète.

Andreas Gursky (Allemagne, 1955)
Nominé pour Untitled XIII ("Sans titre XIII"), 2002
Gursky met le spectateur face à un paysage de déchets à première vue infini. De loin, cette oeuvre abstraite et colorée peut rappeler la peinture de Jackson Pollock. Mais, en l'inspectant de plus près, de petits personnages apparaissent : ils sont en fait en train de fouiller désespérément une décharge publique de Chimalhuacán, Mexico City. Gursky se focalise le plus souvent sur des sites de commerce et de tourisme; son travail attire l'attention sur l'essor de l'industrie de haute technologie et de la mondialisation. Il traite de sujets variés, depuis l'architecture vaste et anonyme des halls d'hôtel, des immeubles d'habitation et des entrepôts modernes jusqu'aux bourses et parlements autour du monde. Des lieux qui contrastent avec les personnages évoluant dans ces images, qui tentent de gagner leur vie pour survivre. Andreas Gursky est un artiste majeur de renommée mondiale.

Naoya Hatakeyama (Japon, 1958)
Nominé pour trois séries: Blast, River and Tunnel ("Explosion", "Rivière" et "Tunnel")
La proposition d'Hatakeyama pour le Prix Pictet représente des cours d'eau souterrains à Paris et Tokyo, et des chantiers au Japon. Il examine la ville, son passé, son présent et son futur, pour susciter la réflexion sur la relation entre l'individu et son environnement. Dans nombre de ses travaux, il montre des espaces urbains inaccessibles, cachés, étrangers à la majorité des citadins. En capturant la symmétrie de ces reflets anguleux dans l'eau sale, il parvient à rendre beaux ces cours d'eau souterrains à la lisière des villes. Hatakeyama, qui eut pour professeur Kiyoji Otsuji, est sorti de l'université Tsukuba en 1984. Son travail, que l'on peut admirer dans de nombreuses expositions personnelles ou collectives, peut également vu dans les collections publiques du Musée National d'Art Moderne de Tokyo ou du Victoria & Albert Museum de Londres.

Nadav Kander (Israel, 1961)
Nominé pour Yangtze, The Long River Series ("Yangtsé, la série du long fleuve"), 2006-07
Kandar documente le paysage en constante évolution et les communautés du fleuve Yangtsé, en Chine, de l'embouchure à la source. Les rives de ce fleuve de 6500km de long comptent plus d'habitants que les États-Unis. Pourtant, le programme actuel de développement de la Chine détruit son héritage culturel et déplace une grande partie de sa population. Kander est un contributeur régulier de nombreuses publications internationales, parmi lesquelles le magazine New York Times, pour lequel il a récemment documenté le "peuple d'Obama'. Ses nombreuses récompenses et nominations dans des compétitions internationales incluent depuis récemment le Prix d'Argent du Photographe de l'Année au festival de la photo de Lianzhou 2008, en Chine.

Ed Kashi (USA, 1957)
Nominé pour Curse of the Black Gold: 50 Years of Oil in the Niger Delta ("la course à l'or noir: 50 ans de pétrole dans le delta du Niger"), 2004-06
Kashi présente un regard cru sur les conséquences profondes de l'exploitation du pétrole en Afrique de l'Ouest. Son travail analyse l'impact de cinquante ans de relation du Nigéria au pétrole, la dégradation environnementale qui en découle et les conflits communautaires auxquels la région est en proie. Kashi est un photojournaliste, réalisateur et professeur qui se consacre à la documentation des problèmes sociaux et politiques qui caractérisent notre temps. Son imagerie complexe de Kashi est reconnue pour sa représentation fascinante de la condition humaine, face à laquelle elle met le spectateur, révèlant un oeil sensible et une relation intime à ses sujets.

Abbas Kowsari (Iran, 1970)
Nominé pour Shade of Earth ("Ombre de la Terre"), 2007-08
Kowsari documente le pèlerinage annuel du Nouvel An (Noruz), qui rassemble des centaines de milliers d'Iraniens sur les fronts de la Guerre Iran-Irak. Les pèlerins, souvent membres des familles du demi-million de soldats qui moururent lors du conflit, arrivent en car des quatre coins du pays aux endroits où les combats furent les plus violents, un voyage connu sous le nom Rahian-e Noor ou « caravane de lumière ». Kowsari est le rédacteur en chef photo du journal E'temad à Tehran. Il a travaillé pour plus de 10 des journaux iraniens les plus réputés depuis la fin de ses études. La plupart d'entre eux furent fermés par les autorités et interdits de publication. Son travail est apparu dans de nombreuses publications internationales, parmi lesquelles Paris Match et Der Spiegel, et il a exposé à Teheran et à l'ambassade de France à Damas.

Yao Lu (China, 1967)
Nominé pour Mountain and Water ("Montagne et Rivière"), 2006-07
Les images de panoramas montagneux luxuriants enveloppés de brume et bordés par la mer de Lu sont trompeuses. Les pics qui jaillissent de l'eau, rendant les bateaux minuscules, sont en fait de gigantesques piles d'ordures et de gravats, sous-produits du développement immobilier de la Chine, au milieu de kilomètres de végétation. Lu utilise la photographie pour à la fois déformer la vérité et représenter la réalité, tout en faisant remonter le spectateur au temps où le paysage était fertile et vierge. Lu a fait ses études au Centre des Beaux-arts de Pékin et détient depuis 2000 un Master d'arts visuels en photographie à la Griffith University de Brisbane, Australie.

Edgar Martins (Portugal, 1977)
Nominé pour The Diminishing Present, ("Le présente en diminution"), 2005 & 2008
Dans cette série de photographies, Martins capture l'avancée des feux de forêts au Portugal. Ces images, superbes, picturales, montrent les verts luxuriants de la végétation sur le point d'être consumée par les flammes et la terre carbonisée laissée dans leur sillage. Les incendies de 2005 et 2008 suivirent une période de sécheresse et de chaleur extrêmes que beaucoup virent comme un résultat du changement climatique. Elles furent également considérées comme une preuve de mauvaise gestion environnementale; la plupart de ces forêts étaient composées d'eucalyptus, un arbre à la croissance rapide mais extrêmement inflammable fréquemment planté lors de projets de reforestation. Martins a étudié la photographie et les beaux-arts au Royal College of Art de Londres. Il a exposé son travail de nombreuses fois à travers l'Asie, l'Amérique et l'Europe et a reçu des prix de photographie et d'écriture.

Chris Steele-Perkins (Burma, 1947)
Nominé pour Mount Fuji, 2000-01
Perkins a passé une grande partie de la décennie à documenter le Mont Fuji, un symbole fort du Japon qui a inspiré un grand nombre d'artistes Japonais, notamment Utagawa Hiroshige, pour sa célèbre série de gravures sur bois 36 Vues du Mont Fuji. Le Mont Fuji est un parc national mais ses environs sont désormais dominés par parcours de golf, complexe hôteliers et terrains vagues et ont été utilisés comme terrain d'entraînement militaire. La série peut être vue comme une réflexion sur le Japon moderne et sur le sacrifice de la beauté sur l'autel du progrès. Steele-Perkins est un photographe documentaire qui a travaillé dans les pays en voie de développement et en Grande Bretagne pendant les 40 dernières années, se concentrant sur les zones de pauvreté urbaine et les contre-cultures.
Location:
Passage de Retz (Click here to get informations about Passage de Retz)
9, rue Charlot
75003 Paris
M° Rambuteau, Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 48 04 37 99
Fax : +33 (0)1 48 04 38 60
Mail : jfk.retz@wanadoo.fr
Internet Site : www.passagederetz.com

Open the map in a new tab
Date: Thursday, October 22, 2009
Time: 19:00-22:00 CEST
Duration: 3 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Prix Pictet
Number of times displayed: 4251

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2020 - Tous droits réservés

WebAnalytics