Vernissage de l'exposition "Berlin, 20 ans après"

Monday, November 9, 2009 11:00 CET




Description:
Le 9 novembre 1989, le monde assistait incrédule à la chute du mur de Berlin qui constituait l'un des symboles du XXe siècle, un siècle marqué par les deux conflits les plus meurtriers de toute l'histoire de l'humanité et par l'instauration, au sortir de la seconde guerre mondiale, de régimes totalitaires sur la moitié de notre continent.

Ce mur, érigé en 1961 pour mettre fin à la fuite, depuis 1949, de 2,7 millions d'Allemands de l'est vers la République Fédérale d'Allemagne, était devenu le symbole d'un régime d'oppression. Composé de 12 kilomètres de plaques de béton et de 37 kilomètres de barbelés dominés par 116 miradors, ce mur a provoqué la mort d'au moins 240 personnes qui ont été abattues par des gardes, se sont noyées dans les eaux de la Spree ou dans des lacs, ou se sont tuées en sautant des toits des maisons.

Alors que l'histoire tout entière de notre pays et de notre ville depuis le "siècle des lumières" est tournée vers la conquête des libertés pour la France et pour le monde, comment pouvait-on justifier qu'un évènement aussi considérable que la délivrance de centaines de millions de nos concitoyens européens, symbolisée par la destruction d'une hideuse barrière hérissée de barbelés et de miradors séparant les familles et les communautés, écrasant les libertés sous un joug implacable, réduisant en esclavage des peuples déjà longtemps martyrisés, ne soit pas consacré par la dénomination d'un haut lieu parisien ?

La dénomination en 2003 de l' « Esplanade du 9 novembre 1989 - chute du mur de Berlin », place de la porte de Versailles et l'édification en juin 2009 d'un pan du mur offert par le Land de Berlin sur l'initiative du Maire du 15e, font désormais de notre arrondissement le premier lieu au monde où cet évènement est ainsi célébré.

C'est à ces valeureux Allemands qui décidèrent, il y a tout juste vingt ans, de briser les chaînes qui les asservissaient et qui contribuèrent à la chute des régimes communistes des pays du Pacte de Varsovie et à la fin de la guerre froide qu'il est rendu hommage avec l'exposition photographique très symbolique qui est organisée dans le hall de la Mairie du 15e jusqu'au 14 novembre.

Le vernissage de cette exposition aura lieu lundi 9 novembre en présence d'une centaine d'élèves des collèges et lycées du 15e. Un concert sera d'ailleurs donné à cette occasion par une jeune violoncelliste du Conservatoire municipal Frédéric Chopin, Clémence Baillot d'Estivaux, née en 1989 et résidant dans le 15e.
Location:
Mairie du 15ème arrondissement (Click here to get informations about Mairie du 15ème arrondissement)
31, rue Péclet
75015 Paris
M° Vaugirard
France
Phone : +33 (0)1 55 76 75 15
Twitter account : mairie15
Internet Site : mairie15.paris.fr

Open the map in a new tab
Date: Monday, November 9, 2009
Time: 11:00 CET
Category: Art & exhibition opening*
Number of times displayed: 1390

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés