Vernissage de l'exposition collective "superpositions"

Thursday, December 10, 2009 18:00-21:30 CET




Description:
Ruth-Maria Obrist, Jérôme Touron, Beat Zoderer

vernissage jeudi 10 décembre 2009, 18h à 21h30
exposition du 10.12.09 au 20.01.2010
La galerie sera fermée du 23.12.09 au 4.01.2010

Ruth-Maria Obrist (Baden, Suisse), Jérôme Touron (Paris, France) et Beat Zoderer (Baden, Suisse) : ces trois artistes rassemblés pour superpositions jouent et se jouent de la référence à l'art géométrique, voire minimal, Beat Zoderer se présentant comme appartenant à cette famille artistique où il aime venir jeter le désordre, Ruth-Maria Obrist optant elle pour une pratique où l'utilisation de la transparence, de matériaux souples tempère la rigueur, tandis que Jérôme Touron opère plutôt par clins d'œil, allusions, et souligne que 'l'économie de moyens est un moteur d'efficacité'.

Ils proposent notamment pour cette exposition une intervention in situ réalisée à 3 dans la galerie La Ferronnerie.

Ruth-Maria Obrist (née en 1955, Laufenburg, Suisse) participait, dès sa sortie de l'Ecole des Beaux-Arts de Zürich, à un exposition au Museum für Gestaltung de Zürich. Une partie de son travail présente une filiation avec les œuvres du groupe d'artistes les 'concrets zürichois', -tels Max Bill et Richard-Paul Lohse.
Mais ce qui est particulier au travail de Ruth-Maria Obrist, notamment ces dernières années, c'est une émancipation de cette tradition formaliste avec l'apparition de plus en plus marquée de propositions plus intimiste, se rattachant alors à d'autres expériences plastiques.
Avec des œuvres telles l'ensemble des canevas du 'Carnet de voyage'(Paris, 2006)- ou bien les 'Pillows' présentés cet été dans le Centre d'art de Zofingen, on peut penser à une génération d'artistes telle Annette Messager, qui ont inclus un quotidien propre au féminin dans leur processus de création. Utilisant de fines feuilles de résine translucide, qu'elle assemble par des coutures, appliquant des feuilles d'or sur le champ de séries de volumes, elle joue à la fois de la sérialité rigoureusement construite et des aléas subtils de matières tendres.
Les œuvres de Ruth-Maria ont été très régulièrement montrées dans des Centres d'art, musées, galeries, en Suisse, en Autriche, en Allemagne et plus récemment en France.

'...Les œuvres de Jérôme Touron (né en 1967 à Chartres, France) pointent, pour les brouiller, les déterminations et les limites de l'exposition. ..Ce questionnement sur l'exposition est développé par l'utilisation de matériaux tels que le minium orange, l'adhésif, le plâtre, les rails pour la fixation des cloisons en plâtre, etc., tous déterminés en premier lieu par leur fonctionnalité - la raison esthétique s'ajustant à celle-ci -et portant ainsi avec eux d'autres usages et d'autres valeurs de l'exposition...'.
Avec la pièce conçue pour Superpositions, -une grille en métal corrodé, où viennent s'accrocher des plaques colorées, Jérôme Touron poursuit l'inventaire de couleurs qu'il élabore depuis 2001, sous une forme plus structurée.
'... ...' « Le classement, même hétéroclite et arbitraire, sauvegarde la richesse et la diversité de l'inventaire ; en décidant qu'il faut tenir compte de tout, il facilite la constitution d'une "mémoire" ». Cette remarque de Lévi-Strauss est tirée de La Pensée sauvage, juste avant ses célèbres propos sur le bricolage, qu'il associe à la pensée mythique.
Il est frappant de constater que l'on retrouve l'articulation entre l'inventaire comme forme empirique de connaissance et le bricolage dans l'ensemble du travail de Jérôme Touron. Car, en effet, à l'exemple des échantillons, où les bandes adhésives laissent apparaître des aspérités, des strates débordant les unes sur les autres de manière irrégulière, la facture de ses œuvres annule souvent la première impression de fini industriel que le spectateur avait pu avoir à distance.
Extraits du texte d'Emmanuel Hermange, 2006, écrit pour la monographie de Jérôme Touron 'd'adhérence'.

Beat Zoderer (born 1955 in Zurich, Switzerland) is considered to be a representative of the geometric-constructive art. He sees himself as both, an advocate and a 'Nestbeschmutzer' (someone who bedraggles the own nest) of classical constructivism, develops his own virtuous variety by using fantasy, intelligence and esprit. As he uses vocabularies of historical constructivism, his works is reminiscent of the work of Piet Mondrian, Theo van Doesburg...
Zoderer has used construction, household and office objects as material for his works since the early 1990s. He prefers things with basic geometric forms devoid of emotional value. The goal is a systematization and minimalization of the means of design.
The result is, however, exuberantly rampant ornamentation. "Liberated from inherent necessity, the civilization achievement that usually serves as an everyday accomplishment develops into a provocatively aesthetic obstinacy."
(Elisabeth Grossmann, 1999)
Beat Zoderer expose aussi bien en Suisse qu'à travers le monde, où de nombreuses expositions monographiques lui ont été consacrées, dans des Musées comme dans des galeries privées, on pouvait voir l'une de ses grandes œuvres lors de ART Basel 2009, secteur Unlimited.
Location:
Galerie La Ferronnerie Brigitte Négrier (Click here to get informations about Galerie La Ferronnerie Brigitte Négrier)
40, rue de la Folie-Méricourt
75011 Paris
M° Oberkampf, Parmentier, Saint-Ambroise
France
Phone : +33 (0)1 78 01 13 13
Fax : +33 (0)1 48 06 50 84
Mail : brigitte.negrier@club.fr
Twitter account : ferronnerie
Instagram account : brigitte.negrier
Internet Site : www.galerielaferronnerie.fr

Open the map in a new tab
Date: Thursday, December 10, 2009
Time: 18:00-21:30 CET
Duration: 3 hours 30 minutes
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Ruth-Maria Obrist, Jérôme Touron, Beat Zoderer
Number of times displayed: 1946

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés