Vernissage de Jorge Molder "L'interprétation des rêves"

Monday, January 25, 2010 18:30-21:00 CET




Description:
du 27 janvier au 9 avril 2010
du lundi au vendredi de 9h00 à 17h30
le samedi de 13h00 à 18h00 (du 1er février au 31 mars)

A travers ses photographies, Jorge Molder crée un monde où s'entrelacent mémoire et connaissance, rêve et méta-réalité. L'exposition au Centre culturel Calouste Gulbenkian présente trois séries de l'artiste portugais : Le petit monde (2000), Vous n'êtes pas forcé de me raconter quoi que ce soit (2006/07) et la série récente et inédite L'interprétation des rêves.

Dans son travail, Jorge Molder met fréquemment sa propre image en scène et crée des atmosphères transcendant l'environnement quotidien de sa vie. Ces mises en scène sont une ouverture à l'altérité, des lieux où différents personnages imaginés par l'artiste se manifestent. Ces doubles ne lui sont pas complètement étrangers, mais ils établissent des liens avec la mémoire culturelle de l'artiste. Ce sont en effet le cinéma, la littérature, la peinture et la philosophie qui nourrissent l'univers artistique de Jorge Molder, auxquels sa photographie fait toujours référence.

L'EXPOSITION

Les trois séries présentées dans cette exposition sont lisibles en fonction d'un certain héritage conceptuel du surréalisme et, en amont, de la psychanalyse. Jorge Molder peuple de manière compulsive cette arène où il fait affronter le hasard et la nécessité, le concret et l'abstrait, l'apparition et la désagrégation, cherchant des passages entre une dimension ludique et une dimension tragique.

Le petit monde
Le récit qui nous est égrené dans Le petit monde pourrait être lu comme un rite de passage. Un personnage isolé dans son studio esquisse un dessin schématique. Rien sur son visage n'est significatif ; rien ne nous permet d'interpréter le geste ou ses intentions. On dirait que toutes ces positions de répétition nous montrent obstinément les énigmes d'une mémoire recherchée. Cette scène, certainement fantasmatique, nous mène à l'obsessif du processus de constitution de ce que très souvent nous prenons pour l'identité.

Vous n'êtes pas forcé de me raconter quoi que ce soit Le cinéma n'est pas seulement le territoire imaginaire privilégié de Jorge Molder, mais aussi un recours imagier concret. Cette série est la plus exemplaire de cette observation : 31 films différents sont à l'origine de ces 32 images où le mouvement et l'arrêt sont singulièrement synthétisés dans les protagonistes et dans la scénographie de chaque plan photographié.

L'interprétation des rêves s'approprie le titre de l'ouvrage publié par Sigmund Freud en 1899 et qui fonde, de manière décisive, son paradigme psychanalytique sur l'analyse des névroses, de l'activité onirique et des productions culturelles et civilisationnelles en général. L'inconscient, le rêve et la pulsion jouent également un rôle clef dans l'œuvre de Jorge Molder qui cherche en permanence le passage entre le sommeil et la veille, entre l'idée et le corps, entre le réel et son apparence, entre les deux côtés du miroir.

L'interprétation des rêves est aussi le titre de l'exposition, pour une raison évidente : le caractère crépusculaire de l'ensemble des images regroupées dans ces trois séries.

L'ARTISTE

Jorge Molder est né à Lisbonne en 1947. Diplômé en philosophie par la Faculté de lettres de l'Université classique de Lisbonne, il expose son travail photographique pour la première fois en 1977.

Depuis, de nombreuses expositions individuelles, au Portugal et à l'étranger, lui ont été consacrées. Il a participé à des grandes expositions collectives, dont la 22e Biennale de São Paulo (1994) ; la 48e Biennale de Venise (1999) ; Das Schwarze Quadrat (Hommage à Kasimir Malevitch), Hamburger Kunsthalle (2007) ; Artempo - Where Time Becomes Art, Palazzo Fortuny, Venise (2007) ; Jan Fabre - Le Temps Emprunté, Palais des Beaux-arts, Bruxelles (2008).

L'artiste vit et travaille à Lisbonne.

Jorge Molder et la Fondation Calouste Gulbenkian >> Depuis les années 80, le Centre d'Art Moderne (CAM) de la Fondation Calouste Gulbenkian a exposé l'œuvre de Jorge Molder à trois reprises : lors de l'exposition collective Saint-John Perse, avec la série Face lavée d'oubli, en 1984 ; à l'occasion de La douce facture du noir et blanc (O fazer suave de preto e branco), en collaboration avec Jorge Martins, en 1985 ; et lors de l'exposition individuelle Photographie de Jorge Molder (Fotografias de Jorge Molder) en 1987.

En 1990, Jorge Molder intègre le CAM comme directeur-adjoint et succède à Sommer Ribeiro à la direction en 1993. Après avoir quitté ses fonctions de directeur du CAM, début 2009, Jorge Molder a fait don à la Fondation Gulbenkian des deux séries Le petit monde et Vous n'êtes pas forcé de me raconter quoi que ce soit.

Commissaire de l'exposition : Leonor Nazaré, CAM / Fondation Calouste Gulbenkian

AUTOUR DE L'EXPOSITION

« L'Interprétation des rêves
Photographies de Jorge Molder » est actuellement montrée au CAM de la Fondation Calouste Gulbenkian à Lisbonne. www.camjap.gulbenkian.org

Catalogue d'exposition : L'ouvrage accompagnant l'exposition réunit des reproductions de l'ensemble des photographies exposées et des textes de Leonor Nazaré et d'Alberto Ruiz de Samaniego.
Location:
Fondation Calouste Gulbenkian Paris (Click here to get informations about Fondation Calouste Gulbenkian Paris)
Centre Culturel Calouste Gulbenkian
39, boulevard de La Tour-Maubourg
75007 Paris
M° La Tour-Maubourg, Varenne, Invalides
France
Phone : +33 (0)1 53 23 93 93
Fax : +33 (0)1 53 23 93 99
Mail : calouste@gulbenkian-paris.org
Twitter account : GulbenkianParis
Instagram account : gulbenkianparis
Internet Site : www.gulbenkian-paris.org

Open the map in a new tab
Date: Monday, January 25, 2010
Time: 18:30-21:00 CET
Duration: 2 hours 30 minutes
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Jorge Molder
Number of times displayed: 1583

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2020 - Tous droits réservés