Vernissage d'Heribert Maria Staub

Monday, December 14, 2009 18:00-22:00 CET




Description:
sculptures et dessins

Carte blanche à la galerie Nostress de Prague

La Galerie se propose de vous faire découvrir les émanations singulières d'artistes de notre temps.

Eclectiques, empiriques et radicaux, tous nos artistes pratiquent l'art du décalage décisif.

Né en 1940 en Allemagne, Heribert Maria Staub a une double formation artistique, mêlant les arts plastiques, en particulier la sculpture et le cinéma. C'est à l'occasion de l'exposition dédiée au centenaire de Kafka, en 1983 au centre Pompidou, pour laquelle il a sculpté le portrait de l'écrivain, que Staub se découvre une véritable passion pour cette forme artistique, dont il a poursuivi l'exploration jusqu'à aujourd'hui.

Depuis les années 1960, il a participé à de nombreux concours internationaux et a réalisé plusieurs expositions collectives ou personnelles.
"... Comment travaille-t-il ? Se trouve-t-il en osmose, en affinité morale, à l'unisson de ce qui est aimable chez l'individu dont il sculpte la tête ? La lecture, l'écoute, une rencontre: un dialogue s'instaure. Le regard est souvent redoublé là où les lunettes encastrées dans le visage en font partie intégrale. Dans le regard il y a toute une expression intérieure, aucun modelage d'orbites ou de l'œil, l'absence de tout réalisme. Le portrait est donc déjà interprétation et transcription de l'individu qu'il « rencontre ». Le sculpteur Heribert Maria Staub n'a jamais de modèle vivant, même si ses personnages sont toujours réels. Parfois, il interprète une personnalité de telle sorte que la physionomie symbolise des valeurs générales bien qu'abstraites. La tête de J.S. Bach en est un parfait exemple: enfermée dans l'architecture de la fugue où le thème et ses imitations successives forment plusieurs parties qui s'assemblent.

Le sculpteur a toute sa liberté d'interprétation. On est loin de l'époque où on idéalisait l'humain transparaissant dans le portrait, et où le modèle exigeait que l'artiste le flatte.

La forme d'une tête humaine où la plus petite partie reflète la richesse psychique ne peut être saisie ni par le regard ni tactilement. C'est une pénétration intuitive dans les lois secrètes de l'âme humaine. Le sculpteur, inconsciemment, psychanalyse le personnage. Il choisit et accentue le caractère d'un détail et par modelage saisit l'expression.

Il s'est créé une panoplie de personnages pour peupler son monde idéal: une scène imaginaire, théâtre du monde où il passe sa vie en tête à tête, assis au premier rang. Écoutant sans cesse de la musique, dans la poussière de son atelier, rêve devant ces étagères habités par ces têtes recouvertes de toiles d'araignées...

Dehors les chevaux blancs se meuvent paisiblement entre les taureaux noirs, et le mistral souffle, souffle à arracher la tête..."
Extrait de "Tête à tête", Editions Actes Sud, 2005

Vernissage d'Heribert Maria Staub
Location:
Galerie Les Singuliers (Click here to get informations about Galerie Les Singuliers)
138, boulevard Haussmann
75008 Paris
M° Miromesnil
France
Mail : les-singuliers@orange.fr
Internet Site : www.les-singuliers.com

Open the map in a new tab
Date: Monday, December 14, 2009
Time: 18:00-22:00 CET
Duration: 4 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Heribert Maria Staub
Number of times displayed: 2564

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés