Vernissage de John Awa Anzo

Thursday, December 17, 2009 19:00-21:00 CET




Description:
Vernissage le 17 décembre 2009 de 19 à 21h

« La scène est plus jolie à travers l'appareil photo »

John Awa'Anzo a l'allure fine et élancée. C'est un ex-mannequin, né père mi-sénégalais, mi-béninois. Les motifs Paisley de sa veste cintrée rouge bordeaux rappellent ses origines indiennes héritées de sa mère. Son chapeau melon soigneusement posé sur sa tête laisse apparaître des dreadlocks fines et disciplinées. John a un côté excentrique. Son style rétro tranche avec le cadre contemporain de la Cité des sciences, où a lieu l'entretien. Le jeune homme autodidacte raconte comment il est arrivé à sa passion : la photographie.John a grandi dans le 13e arrondissement de Paris. Après sa terminale économique et sociale, il quitte les bancs de l'école et se lance dans une carrière de mannequin. Entre voyages et shooting, la jeunesse de John est mouvementée. Curieux, il porte de plus en plus d'attention au travail du photographe, qui met en valeur son corps. John décide de passer de l'autre coté de l'objectif. Il est conquis : « La scène est plus jolie à travers l'appareil photo. »Très vite, la photo devient plus qu'un passe-temps. John est déterminé à en vivre. Armé de son argentique, le b-a-ba en poche, il arpente la rue pour en saisir ses aspects les plus bruts. John est en quête d'images fortes chez « les gens et dans leur quotidien ». Captivé par les paysages, il s'attarde dans les endroits abandonnés. Il traque l'image, avide de saisir le moment clé qui lui procurera une émotion intense, « telle une vibration intérieure ».Une étincelle illumine son regard lorsqu'il me raconte comment il établit le contact avec son modèle : « Une complicité autre que verbale s'installe avec la personne photographiée, un échange muet. Ensuite, la photo parle d'elle-même. Pendant cette fraction de seconde, j'ai attrapé quelque chose et l'émotion visible, je l'ai bloquée par l'image. Celle-ci va devenir une porte sur un moment de leur vie. »John a trouvé sa voie. « Pour moi, la photo, c'est inné et instinctif. Je me nourris de plein de choses. Lorsque mon esprit est occupé par la photo, le reste disparaît. Je vois la création comme quelque chose de latent, qui sommeille là, en nous, qui s'exprime et qui repart. Je fais des photos avec plaisir et amour. Je fais ce que j'aime, c'est l'essentiel. Je ne vois pas l'épanouissement d'un artiste dans la seule reconnaissance. Je tire de l'importance de ce que je fais et non pas de ce que ça m'apporte matériellement. » C'est sans regrets qu'il a mis un terme à sa carrière de mannequin, s'éloignant ainsi de l'univers de la mode afin de se consacrer à sa passion « vitale et thérapeutique ».Débuts pas faciles, au Pré-Saint-Gervais. Ce sont les années débrouillardises. Les jours ensoleillés, John vend ses photos dans les quartiers fréquentées de Paris, comme Beaubourg. Le photographe qui se dit lui-même chaleureux et guerrier apprécie le contact direct avec les gens. « La débrouillardise fait émerger quelque chose de plus. »

Pas de découragement : « Chaque personne à son propre talent, le mien c'est de faire des photos. Je ne pense pas pouvoir faire autre chose aussi bien que des photos. » Koné Wellé
Location:
Rec Galerie (Click here to get informations about Rec Galerie)
13, rue Sainte-Anastase
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Chemin Vert, Saint-Paul
France
Mail : marga@recgalerie.fr
Internet Site : www.recgalerie.com

Open the map in a new tab
Date: Thursday, December 17, 2009
Time: 19:00-21:00 CET
Duration: 2 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: John Awa Anzo
Number of times displayed: 1336

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés