Slick art fair Paris

Thursday, October 26, 2006




Description:
http://www.slick-paris.com/

Installé à la Bellevilloise, le salon d'art contemporain Slick ouvre ses portes à 25 galeries portées vers la jeune scène artistique française et internationale. Lancé par deux galeristes « montants » de la scène parisienne, Cécile Griesmar et Johan Tamer-Morael, le salon se veut complémentaire de la FIAC.

Slick, c'est avant tout une volonté forte : ouvrir la porte à 25 galeries découvreuses de talents - donc à des galeristes/commissaires fortement engagés auprès de leurs artistes et en perpétuelle prospection - avec une ouverture prononcée sur l'international.

Slick, c'est aussi un état d'esprit : mettre à l'honneur le métier « dénicheur » de la galerie. Du coup, nous avons choisi un quartier à l'écart des sentiers battus, qui n'est pas connoté « art contemporain » : un périmètre plein d'ateliers, d'impasses, de détours artistiques, en plein devenir.

La Bellevilloise, lieu dans lequel se déroulera la foire, dans le 20e arrondissement à Paris, est un double plateau d'exposition de 1000m2, avec une terrasse de 130m2, une halle - verrière de 350m2 et un club de 500m2 - en somme, un espace vierge, aérien, ... rafraîchissant.

Slick, c'est un concept : un événement qui bouscule la formule traditionnelle de la Foire, en proposant une scénographie originale qui renouvelle l'esthétique des Salons d'art pour l'adapter aux exigences contemporaines.

Slick, c'est une foire qui n'a pas vocation à se positionner « contre » la sélection officielle, mais en totale complémentarité avec l'événement de la FIAC; Foire internationale d'art contemporain de Paris.

Slick, c'est une organisation bien pensée : lancé par deux galeristes « montants » de la scène parisienne, Cécile Griesmar et Johan Tamer-Morael, le Salon s'appuiera sur la logistique de la FIAC, cartes VIP transversales, outils de communication et de ses partenaires.

Slick met en place une programmation de projections vidéo, d'art numérique et de performances durant la foire.
Le Cube, partenaire officiel de la Foire participe à la programmation ainsi que Le Fresnoy, centre de formation et de recherche à Tourcoing.
Les galeries qui le souhaitent peuvent également soumettre leurs propositions au comité.

Le salon se tient dans les 1500 m2 des bâtiments de la Bellevilloise.
Ancienne coopérative construite en 1877, le bâtiment abrita les réunions politiques et est depuis ses origines un lieu de création d'idées et d'innovation.
Le quartier de Belleville est connu dans le monde entier comme étant un de ceux où l'on trouve encore l'esprit canaille « du vieux Paris ».

> Contact
Aude de Bourbon Parme
a.de-bourbon@slick-paris.com
Slick est présenté du 27 au 30 octobre 2006.

Traducciòn española : Santiago Borja




Galerie Yukiko Kawase présente

LA CULTURE DES INDIVIDUS

Une nouvelle création performance de François Chaignaud

LA CULTURE DES INDIVIDUS est une performance courte, qui se répète en boucle, dans un espace réduit et clos pour très peu de spectateurs spectatrices. Il s'agit, en combinant des éléments plastiques, chorégraphiques, performatifs, musicaux, lyriques, gymnastiques, et littéraires de restituer au réel sa complexité et son instabilité et de susciter une relation singulière et vivante entre les spectateurs spectatrices, le performeur et la situation.

« Il y aura des matelas (empilés, à assiéger), peu de spectateurs spectatrices (deux ou trois à chaque fois), des échelles (pour grimper sur les matelas et pour avoir envie de fabriquer des sculptures), des perles (pour s'en revêtir, pour les offrir et pour les concasser), des opérettes allemandes à écouter et à chanter, des contorsions, des musiques de Brahms, de Clogs et de Westlife, des blouses, des kimonos, des peignoirs (à faire circuler, à suspendre et à enfiler), des murs blancs (à maculer), des danses décoordonnées, extrêmes, fermentées et abstraites, des écouteurs (pour se concentrer), des tapis de faux cheveux, des lumières rouges (presque psychédéliques), des transistors, des interrupteurs, des pieds pointus et fascinants, des cadeaux (une parure de prince arabe, des gels éclaircissants thermo réactifs pour les cheveux), et il y aura beaucoup d'injustice et de malhonnêteté (entre nous, sur nous, entre vous et nous, autour de nous, à l'intérieur de nous et de la pièce) : des rites initiatiques pervers, des traquenards, des pièges - des manipulations et des abus. »
François Chaignaud
Berlin, le 25 juillet 2006.

Francois Chaignaud, (né en 1983, vit et travaille à Paris). Il commence la danse dès l'âge de 7 ans au Conservatoire National de Région de Rennes, puis intègre le CNSM de Paris, dont il obtient le diplôme avec mention très bien en 2002. Il travaille ensuite comme danseur auprès des chorégraphes Boris Charmatz. Emmanuelle Huynh, Gilles Jobin... Il présente régulièrement ses performances depuis 2004 dans différents espaces (Fondation Cartier, La Générale, appartements privés..). En 2006-2007, il collabore avec Cécilia Bengolea pour le projet PAQUERETTE. Il prépare par ailleurs un master d'histoire contemporaine à l'université Paris X. Blogue : francoisetbelinda.blogspot.com
Location:
La Bellevilloise (Click here to get informations about La Bellevilloise)
Espace dédié à la Lumière, la Nuit et la Création
19-21, rue Boyer
75020 Paris
M° Gambetta
France
Phone : +33 (0)1 53 27 35 77
Fax : +33 (0)1 53 27 35 70
Mail : infos@labellevilloise.com
Twitter account : LaBellevilloise
Instagram account : labellevilloise
Internet Site : www.labellevilloise.com

Open the map in a new tab
Date: Thursday, October 26, 2006
Repeat Type: Daily;Until=11/1/2006 November 1: November 1 November 1, 2006: November 1, 2006 November 2006: November 2006 00:00
Category: Art & exhibition opening*
Number of times displayed: 2827

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés