Vernissage de Dominique De Beir

Thursday, October 14, 2010 18:30-21:00 CEST




Description:
du 14 octobre au 14 novembre
Vernissage jeudi 14 octobre à partir de 18h30

Vernissage de Dominique De Beir
Vue d'atelier, 2008

Le trait récurent du travail de Dominique De Beir est la mise en abîme d'un geste répétitif de perforation : Dominique De Beir perfore et creuse toutes sortes de surfaces "pauvres" (papiers, cartons, polystyrène...) à l'aide d'instruments pointus - poinçons, stylets, scalpels, échelles à pointes, chaussures cloutées... - à l'origine empruntés à différents secteurs d'activité, mais aujourd'hui conçus et réalisés par l'artiste en collaboration avec des artisans.

Bousculant le vocabulaire de la peinture (support, matière, couleur) par l'aléatoire du geste et de la trace, elle cherche à se concentrer sur des notions d'inscription et de marquage, entre surface et profondeur, dont elle explore l'impact physique, la densité, le rythme. Usant de la perforation parfois jusqu'à la limite de la résistance du matériau, elle joue sur une ambiguïté inhérente à son geste entre composition et destruction, opacité et transparence, stabilité et fragilité.

Le relief des perforations pourrait s'apparenter à une sorte d'écriture braille, offerte au toucher autant qu'au regard : "De façon imprévisible, la découverte du braille m'a poussé à développer des expériences basées davantage sur les perceptions tactiles et haptiques que purement optiques, la relation au toucher est devenue essentielle, le corps, la main, ont pris le pas sur l'œil impuissant à voir et à lire".

Même si aujourd'hui le travail de Dominique De Beir n'est plus véritablement lié à une sorte d'écriture improbable, travailler "à l'aveugle" est devenu une manière de faire incontournable.

"Les perforations déployées avec frénésie sont une volonté de désarticuler le réel, de le dupliquer et d'essayer de jouer avec son envers. Les cahiers, les feuilles, les caisses en carton deviennent des éléments démultipliables et réversibles."

Pour Dominique De Beir, le sens de l'oeuvre tient plus d'un processus que d'une représentation déterminée. Créer est assimilé à une performance qui a lieu dans la solitude de l'atelier mais dont l'oeuvre arrive comme la proposition d'une expérience à revivre.

Dans ses dernières peintures "Zone", le spectateur est confronté à une forme d'aveuglement, à un on n'y voit rien ou j'aperçois quelque chose. Les surfaces peintes dans des tonalités de gris et de bleus argents, striées de manière répétitive, puis creusées de petites brûlures arrivent comme une butée pour l'oeil. Ces plans écrans sont comme des réceptacles captant l'environnement extérieur, un réel fait d'ombres et de flous, d'éblouissements et de scintillements.

C'est dans ces oppositions, dans ces contraires et ses antagonismes, dans la violence de son geste et dans la finesse du résultat, dans ce qui est visible et dans ce que l'on devine, dans ce que l'on aperçoit sous la surface, que se révèlent peu à peu toutes les subtilités du travail de Dominique De Beir.

Dans le cadre de son exposition personnelle à La Galerie Particulière, une publication avec un texte de Charles Pennequin, "TROU TYPE (étude de caractère)" sera éditée par les éditions Friville.

Vernissage de Dominique De Beir
Vue d'atelier, 2010
Location:
La Galerie Particulière (Click here to get informations about La Galerie Particulière)
11&16, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Rambuteau, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 48 74 28 40
Mail : info@lagalerieparticuliere.com
Twitter account : GParticuliere
Instagram account : lagalerieparticuliere
Internet Site : www.lagalerieparticuliere.com

Open the map in a new tab
Date: Thursday, October 14, 2010
Time: 18:30-21:00 CEST
Duration: 2 hours 30 minutes
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Dominique De Beir
Number of times displayed: 2029

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés