Vernissage d'Alexandre Périgot

Monday, October 18, 2010 17:00-20:00 CEST




Description:
Alexandre Périgot
JARDIN REVOLUTIONNAIRE AVEC MOINS DE COULEURS ET PLUS DE FLEURS

La galerie Michel Journiac a le plaisir de vous annoncer l'exposition d'Alexandre Périgot Jardin révolutionnaire avec moins de couleurs et plus de fleurs, 2010. Exposition sur une invitation de Jacinto Lageira

Du 19 au 29 octobre 2010
Vernissage lundi 18 octobre 17H-20H

Le titre de l'oeuvre d'Alexandre Périgot est une référence implicite aux révolutions de couleur ou révolutions des fleurs, dénominations adoptées pour définir la série de mouvements qui se sont développés dans les sociétés post-communistes d'Europe centrale et de l'est et d'Asie centrale, les mêmes mouvements révolutionnaires qui ont choisi comme symbole une couleur ou une fleur. Au sol un parterre de tapis en bandes monochromes tissés dont les couleurs correspondent aux différentes révolutions et manifestations de couleur. Des tables présentent une grande collection de variétés de fleurs artificielles sauf celles déjà utilisées pour des révolutions, tels les œillets, les roses et les tulipes. Le spectateur est invité dans un processus d'accumulation et de soustraction à imaginer les couleurs restantes et inventorier les fleurs disponibles pour une hypothétique révolution ou manifestation de rue. L'installation Jardin révolutionnaire avec moins de couleurs et plus de fleurs a été présentée en septembre à l'occasion de la Biennale de Lodz 2010 en Pologne, Place de l'Indépendance, dans une version éphémère avec de vraies fleurs déployées dans un espace de 350m2. Sa matrice, version domestique et durable, est exposée ici et maintenant à Paris pour la première fois.

"L'approche frontale par l'art des questions sociopolitiques se soldant le plus souvent par des échecs dus au littéralisme, à l'académisme ou à la simple incompréhension de ce que sont les faits sociaux et politiques, on s'attendrait à ce qu'Alexandre Périgot prenne des chemins de traverse, des parcours obliques, inhabituels pour y échapper. Si ses oeuvres sont en effet surprenantes et décalées, elles n'en restent pas moins fortement ancrée dans une réalité à laquelle elles veulent au contraire revenir afin que l'on n'y échappe précisément pas, ce qui serait une démission ou un déni. Travaillant sur plusieurs registres allant du comique au désespérant, Alexandre Périgot fait ressortir dans son œuvre la platitude, l'inanité, mais aussi la volonté, la résistance, le refus de situations existentielles dont la problématique récurrente est de savoir ce que peut encore l'art dans un monde qui cherche continuellement soit à le bannir soit à l'asservir, puisqu'il est en dernière instance inutile et inutilisable."
Jacinto Lageira, 2010

Le travail de Alexandre Périgot a été présenté dans de nombreux musées internationaux à l'occasion d'expositions telles "Let's entertain", Walker Art Center, Minneapolis, Museum of Contemporary Art, Portland, Centre Georges Pompidou, Paris (2000), Kunstmuseum de Wolfsburg et Museum of Contemporary Art, Miami (2001), dans des centres d'art tels Centro de Arte Contemporaneo de Saint Jacques de Compostelle, le Frac des Pays de Loire, Carquefou-Nantes (2006), et à l'occasion des biennales respectives de Lyon (2001), Venise (2003), Istamboul (2007), Jérusalem (2008) et plus récemment Lodz (2010). A partir de 1995, son travail a fait l'objet d'expositions personnelles : Villa Arson, Nice, et MAC Galeries Contemporaines de Marseille (C), en 1995 ; Kitchen, New York, et Spiral Hall, Tokyo, en 1996 ; Recent Museum (C), Sapporo, et Fondation Cartier, Paris, en 1997 ; Crestet Centre d'Art (C) en 1999 ; Neues Kunstmuseum, Lucerne en 2000 ; Helle Nacht, Bâle, Centre Georges Pompidou, Paris, et Frac Languedoc-Roussillon, Montpellier, en 2001 ; MAMCO, Genève, en 2002 ; Grande Halle de La Villette, Paris, en 2005 ; The Land Foundation, Chiang Mai (Rikrit Tiravanija), City of Riga et La Criée Centre d'Art, Rennes, en 2006 ; Tramway (C), Glasgow, et Galerie Art et Essai, Université de Rennes en 2007 ; Loft 19-Suzanne Tarasiève, Paris ; et de grandes récentes expositions rétrospectives : à la Galeria Arsenal, Bialystock, et au Museu Coleccao Berardo (C), Lisbonne, en 2008 ; et l'occasion de projets spécifiques comme à la Galeria BWA, Zielona Gora, et pour la FIAC au Jardin des Tuileries, Paris, en 2009. Le MAMCO, Genève, lui consacrera prochainement une exposition personnelle. L'artiste est basé à Paris et travaille entre Lisbonne et Bialystock.
Location:
Galerie Michel Journiac (Click here to get informations about Galerie Michel Journiac)
47-53, rue des Bergers
75015 Paris
M° Lourmel, Charles-Michels
France
Mail : galeriejourniac@univ-paris1.fr
Twitter account : GalerieJourniac
Instagram account : galeriejourniac
Internet Site : www.galeriemicheljourniac.net

Open the map in a new tab
Date: Monday, October 18, 2010
Time: 17:00-20:00 CEST
Duration: 3 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Alexandre Périgot
Number of times displayed: 1438

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés